Lieu qui renferme beaucoup d’objets entassés confusément.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [037.1] Neoko Ailen Shinkiseki — Not enough, try again, when’ll tragedy end ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neoko
Admin


Messages : 502
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: [037.1] Neoko Ailen Shinkiseki — Not enough, try again, when’ll tragedy end ?   Lun 7 Nov - 1:29


Neoko Ailen Shinkiseki


Biographie

Prénoms : Neoko ; Ailen
Nom : Shinkiseki
Date de naissance : Le 7 Février 1994
Âge : Seize ans
Signe astrologique : Verseau
Occupation : Lycéenne (Première année)
Nationalité : Franco-Japonaise
Lieu de résidence : Tokyo, Kagurazaka, Japon
Genre : Féminin
Groupe sanguin : O+
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Voix : Aoi Yuuki (Kirishiki Sunako)



Famille

Rinjiro Shinkiseki — Grand-père maternel †
Naoko Shinkiseki — Grand-mère maternelle
Stefen Evans — Grand-père paternel
Awena Evans — Grand-mère paternelle

Thomas Evans — Père biologique
Roan Dwight — Père adoptif
Meyliss Shinkiseki — Mère biologique †

??? Milanvitch — Oncle
Maiko Milanvitch — Tante

Niwan Shinkiseki — Frère aîné
Keyne Shinkiseki — Frère jumeau
Yuuto Shinkiseki — Frère cadet
Yuzuru Dwight — Demi-frère
Yuichiro Shinkiseki — Frère benjamin

Aydan Milanvitch — Cousin



Description physique

Neoko est une jeune fille dont les origines métisses sont relativement dures à reconnaître : elle mesure 1m53 pour 42kg, ce qui une taille relativement habituelle pour une adolescente japonaise, quoiqu'un peu petit. Elle a une peau claire avec des reflets dorés, typiques du teint asiatique. Sa physionomie lui offre un côté assez enfantin avec sa taille menue et sa poitrine, qui malgré son bonnet B, est constamment camouflée : elle semble plus s'apparenter au joli surnom de « planche à pain ». Cela accentue cette impression d'une jeunesse constante, ou surtout, un effet de poupée humanisée. On peut également remarquer ses petites mains aux doigts pourtant fins qui lui donne une touche de délicatesse. Elle a malgré tout une silhouette assez fine et légère, trahissant ses étirements quotidiens de danseuse, surtout avec la souplesse dont elle dispose. Son visage est plutôt arrondi avec des yeux en amandes assez grands aux iris violets, dans une teinte proche de l'améthyste. Un petit nez et des lèvres rosées pour accompagné le tout. Ses cheveux sont lisses mais pas entièrement raides comme le prouvent ses petits épis, d'une couleur caramel, à l'exception de deux mèches grises assez claires qui encadrent son visage. Ils s'arrêtent au niveau de sa poitrine, lui offrant la possibilité de diverses coupes de cheveux, bien qu'elle préfère simplement les laisser lâchés avec deux rubans noirs habituels accrochés de chaque côté de son visage. Même si cela reste relativement discret, elle a également les oreilles percées pour porter des boucles d'oreille, même si la plupart du temps, elle n'en a pas. Elle dévoile assez rarement son dos : celui-ci est recouvert d'ancienne marque de bleu, de peau rougie par les plaies souvent rouvertes, ainsi que des traces de coupure formant des cicatrices tout à fait disgracieuses, surtout présentes dans le milieu du dos, bien qu'elle a une coupure bien visible sur l'omoplate gauche qui termine son chemin jusque sur son épaule du même côté. Dans le bas du dos, elle a aussi une trace de brûlure comme si on avait écrasé une cigarette à même la peau.

En ce qui concerne sa tenue du quotidien, Neoko a un style assez passe-partout mais avec une petite touche bien à elle : elle porte généralement une robe dont la partie supérieure est en cachemire, rappelant une chemise avec le col et avec quelques broderies en batiste sur le devant en plus de quelques boutons, et des doublures de manches dans le même tissu. Elle est d'une couleur plutôt chair alors que la partie inférieure est une simple jupe en coton dans des tons violets et bleus avec un motif tartan. Elle a aussi une doublure en dessous en madras qui fait office de jupon. Généralement, elle surmonte cette tenue d'un pull en coton qui dévoile les épaules, dans des tons gris clairs avec un petit motif de chat sur le devant. Les manches sont suffisamment longues pour recouvrir la paume entière de Neoko, ce qui lui donne un côté assez enfantin. Elle accompagne le tout de longs bas en coton noir qui lui remontent jusqu'au milieu de la cuisse. Des petites tennis montantes dans les mêmes tons termine la tenue, en plus de son pendentif en clef de sol qui ne la quitte jamais. Si elle doit sortir, une écharpe rouge avec un chaperon assez épais à capuchon en fourrure en hiver, une veste longue en coton avec capuche pour le reste de l'année.

En ce qui concerne son uniforme, Neoko porte sa chemise noire avec un petit veston blanc et sa jupe de la même couleur. Son nœud marron est toujours noué soigneusement et elle surmonte le tout d'un simple gilet en laine pourtant léger. Sa tenue se complète avec ses bas noirs habituels, et ses chaussures d'intérieures. On voit rarement le changement entre sa tenue d'été et d'hiver, notamment à cause du port du gilet. Elle semble toujours très propre sur elle.

Dans les soirées, Neoko privilégie les robes à dos nu mais toujours accompagné d'un boléro, généralement noir pour être sûre qu'on ne puisse pas distingué son dos. Les robes sont généralement dans les tons violets, avec beaucoup de doublure en tulle ou en dentelle légère qui lui donne un petit côté "vaporeux". Toujours une robe qui tombe au moins un peu au-dessus des genoux, laissant apparaître ses jambes nues. Pour les chaussures, elle porte des petites talonnettes, peu à l'aise avec les talons, très simples. En ce qui concerne sa coiffure, elle aime garder ses cheveux lâchés, mais ramène sa frange en arrière, tressant le tout en deux tresses hollandaises sur le dessus de son crâne pour dégager son visage. Durant ces occasions, elle en profite pour porter des boucles d'oreilles très simples, noires, avec une petite pierre d'améthyste brillante incrustée dedans.

Sa tenue pour dormir est relativement simple : une nuisette légère avec un long gilet si jamais elle doit se lever dans la nuit. Il lui arrive également de dormir avec une chemise de nuit, surtout en hiver, ou dans un cadre plus intime, avec un t-shirt large appartenant à un certain blond décoloré.

Son maillot de bain reste dans la même ligne de conduite : un une pièce, rappelant ceux de l'école, du fait qu'on ne puisse pas voir le dos. C'est également une des rares tenues avec sa tenue de nuit où elle ne camoufle pas véritablement sa poitrine.



Description morale

Neoko est une jeune fille qui semble bien calme aux premiers abords : toujours avec un livre à portée de main, un sourire présent bien que très discret, des manières très douces. On peut sentir se dégager d'elle une sorte d'aura de gentillesse naturelle sans qu'elle ne semble niaise pour autant, ce qui se révèle être aussi particulier. Elle correspond au profil type de la fille introvertie : studieuse dans la plupart des matières, ayant des connaissances théoriques sur d'autres sujets que ceux abordés en cours, avec ce côté petit rat de bibliothèque. Et pourtant, elle va bien au-delà de ça sur beaucoup de points.

Une fois qu'on la connait un peu mieux, on remarque vite son sourire. Ses petites lèvres qui semblent toujours avoir besoin de s'étirer quelque soit ses émotions : que ce soit par simple politesse, par nervosité, ou bien par honnêteté, c'est quelque chose qui ne disparaît jamais. Et bien vite, on comprend également qu'elle en use un peu à tort et à travers. Quelque chose qui la chiffonne dans ce que vous lui dites ? Une petite courbette pour mettre fin à la conversation. Quelque chose qui la blesse dans vos propos ? Une pirouette pour aller se réfugier ailleurs. Et pourtant, c'est cet atout qu'on ne peut pas lui enlever. Si Neoko vous ouvrira facilement son cœur et montrera qu'elle est une oreille attentive, c'est à vous de savoir lire en elle pour mieux la comprendre. Elle ne fera pas la démarche inverse, pour ne pas gêner, sans doute.

Et pourtant, en dehors de cela, elle arrive pourtant à dégager tellement d'émotions, une fois plongée dans ses livres. S'il y a bien un seul moment où elle ne peut pas mentir, c'est quand elle lit : tout transparaît sur son visage. Le mécontentement d'un mauvais scénario, la tristesse face à une scène, la joie de tomber sur une petite merveille … Au contraire, si la jeune fille reste complètement impassible lors d'une lecture, méfiez-vous : vous avez dû la vexer.

Neoko possède également une sorte de fibre maternelle assez naturelle chez elle et se montre assez mature pour savoir se débrouiller seule dans une maison. Malgré ce tableau assez rayonnant, la brunette a tous de même quelques points noirs au tableau.

Déjà, son entêtement couplé d'une certaine introversion - qu'elle arrive à dépasser - en font une jeune fille qui ne désire pas imposer ses idées si elle considère que cela risque de gêner un peu trop les autres. Elle garde tout pour elle, sans doute, par mécanisme. Cependant, ça peut faire rapidement un effet "cocotte minute" : elle finira bien par exploser à un moment. Elle possède également une certaine pudeur - en dehors de son physique - pour ce qui est de sa vie personnelle : plusieurs tabous feront qu'une simple phrase de travers, à son humble avis même sans qu'elle lui soit adresser, fera écho et vous risquez de la faire sortir de ses gongs sans aucune explication. Elle cède également assez facilement à la pression et est sujette aux crises d'angoisses et aux insomnies à répétition. Elle se braque, par réflexe, dès l'instant où quelqu'un hausse le ton et elle aura une réaction qui semblera peut-être un peu trop disproportionnée lorsqu'on ne fait que simplement la "menacer". Neoko est aussi, ce qui semble un peu étrange, une éternelle pessimiste.

En ce qui concerne les phobies, elle craint comme la peste les araignées - ça court trop vite, c'est sale et c'est désagréable au possible - ainsi que des orages. Son éternel regret est de ne pas avoir dit à sa mère combien elle pouvait l'aimer, et, rétrospectivement, l'une de ses plus grandes craintes est de lui ressembler, un peu trop, pour son propre bien.


Gouts

AIME
— Les chats
Ces petites boules de poil sont tellement adorables et possèdent tellement de mythes en leur honneur qu'ils s'attirent aussitôt l'affection de Neoko.

— Les serpents
Ces reptiles suscitent un drôle d'intérêt chez la jeune fille. Elle les trouve particuliers et aiment bien se renseigner à leur sujet.

— Les plats salés-sucrés
Certainement le meilleur moyen de s'attirer la sympathie de Neoko au niveau culinaire. Ça, et les fraises.

— La pluie
Le son, l'odeur, la fraîcheur … Tout semble pouvoir la calmer, sans qu'elle ne puisse expliquer pourquoi. Comme si un voile l'enveloppait tendrement.

— La neige
Le bruits étouffés des pas, le froid qui vous pique le nez, le manteau blanc qui recouvre les toits … Tout ça lui vide l'esprit et la détend.

— Les fleurs de cerisier
Ça lui rappelle la neige qui tombe, mais au printemps. Et aussi, quelque part, ça lui rappelle un souvenir lointain avec une chanson et un sourire chaleureux.

— Les coquelicots
Ces fleurs qui déteignent sur vos doigts et qui se fanent rapidement sont pourtant celles qui cultivent le plus son attention pour leur vie éphémère.

DÉTESTE
— L'orage
Ça fait du bruit, ça fait de la lumière, ça semble préparer le début de la fin du monde … Tout pour la mettre mal à l'aise.

— Être comparée à Keyne
Le prétexte des jumeaux similaires, c'était bien quand elle était petite. Maintenant, ça l'agace plus qu'autre chose.

— La violence
Sous n'importe quelle forme. Neoko n'est pas pacifiste mais … Ça lui laisse toujours un drôle d'arrière goût quand elle y est confrontée. C'est … un réflexe.

— L'individualisme
Avec Neoko, c'est penser d'abord aux autres avant de penser à soi.

— Les plats acides
Ça lui pique la langue, ce n'est pas bon, ça vous laisse un affreux goût en bouche … Le meilleur moyen de louper un repas avec elle.

— Les pieuvres
Pour une certaine raison, elle a toujours eu une certaine … aversion face à ces créatures. Les tentacules, peut-être ?
Capacites

FORCES
— La mémoire
Neoko ne fait pas que lire simplement. Elle retient beaucoup de choses également. Et dans plus d'une situation, ça peut s'avérer utile.

— La souplesse
Neoko pratiquait de la gymnastique et pratique toujours de la danse classique, ce qui lui offre agilité et quelques avantages supplémentaires.

— L'instinct maternel
Ça peut s'avérer très pratique, surtout quand on doit s'absenter spontanément alors qu'elle s'avère être la seule personne capable de pouvoir faire à manger et s'occuper des petits.

— La discrétion
C'est un rat de bibliothèque à la base. Ça peut toujours être utile, surtout quand il s'agit d'être une oreille attentive.

FAIBLESSES
— La pression
Un peu trop de stress et vous êtes sûrs qu'elle vous fera une crise d'angoisse.

— La famille
C'est un peu facile, mais il suffit de simplement élever une menace à leur encontre et elle risque de perdre ses moyens.

— La force physique
Certes, elle est très souple, elle est capable de faire des mouvements très gracieux, de se hisser facilement quelque part mais alors s'il faut se défendre … Il n'y a plus rien. Sauf les gifles et les coups de pied bien placés sans doute ?

— La pratique
Savoir quelque chose, c'est bien. Savoir l'appliquer, c'est mieux. C'est toujours là que ça coince en général.


























Résultats scolaires

MATIÈRES
— Japonais : 98
Neoko possède un excellent esprit d'analyse et n'a aucune difficulté globale à signaler. Pourrait néanmoins participer davantage.

— Mathématiques : 60
De grosses lacunes en algèbre : n'arrive pas à appliquer les formules pourtant vues en cours. Des résultats très inégaux.

—Anglais : 99
Excellent niveau. Quelques fautes de grammaire notables et un accent assez particulier. Participation discrète.

— Sciences : 63
Résultats en baisse. Neoko ne met pas de la mauvaise volonté mais ses bases mériteraient une consolidation urgente.

— Sciences sociales : 80
Neoko montre de l'intérêt et une bonne participation orale, notamment en histoire. Petite baisse notable en économie : les efforts ne doivent pas être relâchés.

— Sport : 79
Neoko met beaucoup de bonne volonté et a de bonnes capacités. Quelques difficultés dans les sports un peu plus physiques. Excelle en gymnastique.

— Art : 60
Résultats inégaux qui semblent dépendre de la motivation de Neoko. Pourrait s'améliorer si l'intérêt était plus présent.

CLUBS
— Littérature : Membre
Déserte complètement le lieu pour la bibliothèque ou le club de musique.

— Musique : Membre
Joue un peu de piano mais se contente surtout de faire acte de présence sans plus.



Divers

— Elle est droitière.
— Sa langue maternelle est le français.
— Elle sait parler couramment le japonais et l'anglais. Elle apprend le chinois et l'irlandais.
— Sa couleur préférée est le violet.
— La couleur qu'elle apprécie le moins est le saumon.
— Son odeur est un mélange entre la rose et l'odeur des livres.
— Son livre préféré est Hamlet de William Shakespeare.
— Elle possède officiellement trois chats : Cheshire, Kuro et Somnambule.
— Lorsqu'elle est nerveuse, elle joue avec ses mains et se mord l'intérieur de la joue.
— Elle sait jouer quelques morceaux au piano, mais elle a un peu perdu avec le temps.
— Lors de ses crises d'angoisses, elle fait de l'hypoglycémie.



Autres univers

Univers — LienEn cours/Terminé
Univers — LienEn cours/Terminé
Univers — LienEn cours/Terminé





Dernière édition par Neoko le Sam 1 Juil - 16:16, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 502
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [037.1] Neoko Ailen Shinkiseki — Not enough, try again, when’ll tragedy end ?   Lun 7 Nov - 1:41



Days —

"Papa". Ce sont les mots qui ont le plus fait trembler Neoko lorsqu'elle était enfant, et encore aujourd'hui, elle porte les séquelles de ce "père" dont les caresses tendres se sont vite transformées en coups qui n'auraient jamais dû être portés. Elle n'a pas beaucoup de souvenirs heureux avec cet homme : des larmes, des cris, une envie de s'enfuir, et une image d'un futur sombre, si jamais ils étaient restés là-bas, en France. Et même si les moments joyeux se comptent sur les doigts de la main, à présent, elle doit bien admettre qu'elle aimerait bien revoir un jour l'image de ce "père" avant qu'il ne devienne l'ombre de ce qu'il est. Même si pour l'instant, tout ce que Thomas peut inspirer à sa fille, c'est de la peur, de la haine et de la frustration. C'est lui, qui les a privés d'une mère, en quelque sorte. Et ça, elle ne peut réussir à se l'ôter du crâne, malgré les meilleurs sentiments du monde. Enfin, pour le moment, il est un souvenir lointain qu'elle n'est pas prête de revoir.

Thomas
Père biologique


Marry no Kakuu Sekai —

Maman, c'était la douceur d'une étreinte avant d'aller au lit. Maman, c'était la berceuse avant de dormir. Maman, c'était la dernière petite histoire avant d'éteindre la lumière. Maman, c'étaient tous ces petits gestes qui ont soudainement disparu. Neoko, tous comme ses frères, a été lourdement affecté par la perte de sa mère : elle l'aimait, elle voulait être "comme Maman". Dans ses souvenirs, elle a l'image d'une jeune femme forte et souriante. Avec du recul, elle se rend compte du poids qu'elle avait sur ses épaules frêles. La mort de sa mère n'a pas juste été la fin du relation, elle a très largement mis fin à "l'insouciance de l'enfance" en quelque sorte, laissant simplement place à des regrets, des vides que personne ne peut plus combler même avec la meilleure volonté du monde, des réflexions, des envies impossibles à combler. Et ce souvenir de l'hôpital qui tourne, qui tourne, encore et toujours. Mais ce n'est que pour mieux repartir : étant donné qu'elle est la seule fille de la famille, maintenant, elle peut faire "comme Maman".

Meyliss
Mère biologique


Davy Jones —

EN COURS

Roan
Père adoptif


Sore wa Chiisana Hikari no You na —

EN COURS

Niwan
Grand frère


Thème —

EN COURS

Keyne
Frère jumeau


Thème —

EN COURS

Yuuto
Frère cadet


Thème —

EN COURS

Yuzuru
Demi-frère


Thème —

EN COURS

Yuichiro
Frère benjamin


Thème —

EN COURS

Arika
Petit copain


Thème —

EN COURS

Akira
Meilleur ami


Thème —

EN COURS

Zonbi
Meilleure amie


Thème —

EN COURS

Tobin
Ami


Thème —

EN COURS

Haibara
Amie


Thème —

EN COURS

Ray
Confident


Skinny Love —

EN COURS

Pheist
Ex-petit ami


Dernière édition par Neoko le Mar 10 Jan - 23:11, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 502
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: [037.1] Neoko Ailen Shinkiseki — Not enough, try again, when’ll tragedy end ?   Mar 8 Nov - 23:10



Enfance (Naissance — ??)

À voir



Preadolescence (?? — ??)

À voir



Adolescence (?? — ??)

À voir



Vie etudiante (?? — ??)

À voir



Vie active (?? — ??)

À voir



Apres ? (?? — ??)

À voir



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [037.1] Neoko Ailen Shinkiseki — Not enough, try again, when’ll tragedy end ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[037.1] Neoko Ailen Shinkiseki — Not enough, try again, when’ll tragedy end ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azuki's presentation .... HEHE ! voila la folle 8D !
» Vente : dragon ailen doll picot lapis vendu
» [collection] Mystère l'X (Excelsior)
» Audrey Hepburn
» Nouveautés BD de la semaine du 16/04/12 au 21/04/12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Capharnaüm :: Les Origines :: Présentations :: Pile-
Sauter vers: