Lieu qui renferme beaucoup d’objets entassés confusément.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Texte brute

Aller en bas 
AuteurMessage
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Texte brute   Dim 5 Nov - 16:49

ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Une ... Deux ... Trois ... Arrivé à soixante-quinze lattes. Le plafond semblait bien plus rempli comme ça. La couverture avait déjà été repoussée depuis un bon moment, et le lit froid. Il y avait juste les plis à l'endroit où il avait dormi. Il avait préféré s'asseoir parterre pour compter les lattes du plafond, comme d'habitude. Un geste mécanique, mais qui le rassurait avant chaque début de journée. La pièce était plongée dans le noir : les volets étaient toujours fermés et la maison était silencieuse. C'était dans les moments-là qu'il se sentait le plus en sécurité. Quand rien ne bougeait, quand tout était silencieux et qu'il avait encore, la chaleur de son pyjama pour le rassurer. Soixante-quinze lattes. Le chiffre ne changeait jamais, et elles ne pouvaient pas changer de place de toute façon. Même si le bois travaillait et que la maison grinçait parfois, il savait que chaque matin, il y aurait soixante-quinze lattes au-dessus de sa tête, et que la première qu'il voyait quand il aurait les yeux était toujours celle qui avait une sorte de spirale qui faisait cinq tours en son centre à cause du mouvement du pinceau pour la repeindre. C'était celle qui commençait ses journées et celle qui les terminait. Toujours. Une fois son entreprise faite, il ramena ses jambes contre lui, en attendant. Il attendait, toujours le même signal. La porte qui s'ouvre, et la maison qui s'anime tout doucement. Sans ça, la journée ne commençait pas.
Zonbi - 31/08/2017
Il fallut attendre que la petite sonnerie abordant le thème du Printemps de Vivaldi pour entendre les premiers grincements sur le plancher. Roan venait de se réveiller.  Il marchait déjà pour prendre un peignoir qu'il glissa sur ses épaules quelques peu tremblante.  Le mois de Septembre était légèrement plus frais, il risquait d'avoir un hiver tout aussi rude. Il ouvrit la porte de sa chambre, avec une latte qui grinça d'avantage sous le poids des 2m03 que faisait le père. Puis se fut la chambre de Yuichiro qui fut éclairait par la lumière jaunâtre du petit couloir ou un escalier menait directement à la cuisine et au living-room.

- Bon trésors tu es déjà de bout ? fit la voix de Roan. Tu as bien dormi ?

C'était toujours les mêmes questions. Il se dirigea pour embrasser le front de son fils, un simple geste, rapide, et affectif§. Puis il se dirigea vers le rideau de bois pour l'ouvrir et faire passer le peu de lumière de l'estérieur. Les lampadaires commençaient déjà à s'éteindre dans la rue.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro ne détourna pas son attention du plafond lorsqu'il entendit la sonnerie. Il rentra un peu plus sa tête entre ses épaules face aux premières notes, mais forte heureusement, grâce aux murs, le son était un peu étouffé. Il tendit l'oreille, comme s'il retraçait mentalement le chemin qu'empruntait son père. C'était plus rassurant ainsi. Un grincement. Il savait que c'était la latte la plus au devant de la porte, celle qui avait des petites traces de raillures légères à cause du caillou qui avait coincé sous la porte une fois. Il tourna enfin son regard vers la porte lorsque celles-ci s'ouvrit. Il plissa les yeux, après tout, il était plongé dans le noir en voyant la lumière et détourna vite la tête en passant ses mains sur ses yeux pour les masser un peu. Désagréable, mais ce n'était que temporaire. Il sentit son père se rapprocher et tendit un peu la tête. La simple marque d'affection qu'il reçut faisait partie de sa routine matinale. Il n'en comprenait pas plus l'intérêt que cela, mais c'était passé dans l'habitude. Le petit blond n'entama aucun contact visuel avec Roan, mais dans la fraction de temps qu'il avait observé son père, il avait remarqué la chevelure désordonnée, typique de son réveil. Les cheveux ébènes de son père était toujours un peu étranges pour lui, une sorte de brun très foncé. Tout le monde disait qu'il avait les cheveux noir, mais c'était loin d'être la vérité. Comme s'il joignait la pensée au geste, il passa une main dans ses propres cheveux, rapidement. Blond, bouclés. À vrai dire, il trouvait ses cheveux étranges à faire des boucles, pas tout à fait rondes, mais trop pour être simplement ondulés. Cet espèce d'entre-deux était particulière ... déstablilisant. Il fallut un long moment avant que Yuichiro ne daigne répondre.
- Oui. J'ai bien dormi, reprit-il en se redressant pour se mettre debout, ce qui créa une pause dans ses paroles. Le matelas a grincé encore vers la coin droit que vers le coin gauche, donc j'ai dormi sur le coin gauche.

C'était un discours enfantin, mais le ton était monocorde. Comme s'il n'y avait pas d'intonation particulière. On ne pouvait pas déceller de la joie, ou de l'agacement dans ses paroles. Juste de la monotonie. Lorsque son père ouvrit le rideau, ce fut le signal pour sortir de la chambre et rencontrait son premier obstacle de la journée. Les escaliers. Yuichiro s'arrêta un long moment en les fixant. Il se rapprocha du mur et posa une main dessus, entreprenant de descendre le plus lentement qu'il put. C'était déjà un effort pour lui dès le matin. Lever la jambe, la poser plus bas, le tout très lentement. Il devait réfléchir à l'enchaînement des mouvements et le grincement du bois sous ses pieds lui tirait toujours un petit crissement de dents. Il n'aimait pas entendre ça quand il était la cause.
Zonbi - 31/08/2017
- Il faudrait qu'on...

Mais Roan s'interrompit en entendant le plancher grinçait. Yuichiro n'attendit même pas. Il eut un petit soupir alors qu'il retira les couverture du lit pour les poser sur la chaise. Histoire d'aerer un peu il ouvrit la fenêtre un peu. Et puis la routine commença. Il fit couler la cafetière, et il tourna son regard vers l'armoir. Il sortit un bol, le déposant sur la table. Il posa les céréale, mit le verre d'orange. Il mit sa tasse a cote de la cafetière. Il marmonna un peu en essayant de faire tout dans l'ordre. Il ne voulait pas perturber Yuichiro pour son premier jour. Mais il y avait plein de nouveau chose. Comme le sac sur la chaise, qu'ils avaient bien évidemment fait ensemble pour facilité  l'acces à tout au blond. Mais le père était plus que nerveux, il avait peur. Surtout de le laisser... seul. Il ne pouvait pas.. Et puis il n'avait pas encore pu avoir un rendez-vous. Il regarda l'heure, le bus arrivait dans quarantes cinq minutes... Il y avait le temps.

- Tu te rappelles des règles qu'on avait récité hier ? demanda-t-il au garçon.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro entreprit sa descente périlleuse des escaliers avec un peu de mal, comme chaque matin, et une fois en bas, il ne fit que constater les marches derrière lui. Quand il était concentré sur une tâche, il n'arrivait pas à se concentrer sur une autre. Le blond avança vers la table, mais son regard fut attiré d'avoir par le sac. Il se stoppa dans son mouvement alors que le regard vert du petit garçon passa en revue les coutures sur le sac rouge. Rouge, parce qu'on le voyait de loin, pas parce qu'il avait particulièrement aimé la couleur ou autre. Les fermetures à zip, plus simples que les fermetures à clipser, surtout pour le blond qui était rarement doué de ses dix petits doigts. Le temps qu'il remette l'objet dans son environnement, il s'était écoulé une bonne minute. Puis Yuichiro se hissa sur sa chaise, toujours en passant par la gauche, comme ça, il tournait le dos la lumière, quand elle était allumée le soir, qui lui faisait parfois mal aux yeux. Une fois qu'il fut assis, qu'il constata que chaque élément était bien à sa place, presque au centimètre près, il tira le bol vers lui et mit les céréales dedans. Sans lever les yeux de son bol, il attendit d'avoir poser le paquet à nouveau à sa place avant de répondre.

- Je monte dans le bus, je m'assois, je mets la ceinture, je descends. J'écoute ce que les gens disent. Je suis poli. Je n'interromps pas. Je lève la main si je veux parler, récita-t-il d'une voix quelque peu lacunaire.

La mémoire, ce n'était pas un problème pour le coup. C'était l'application de ces règles. Certaines n'avaient aucune logique à ses yeux. Pourquoi il devait lever la main pour parler ? Il ne comprenait pas qu'il doive juste écouter et ne pas répondre en face. C'était compliqué à envisager.
Zonbi - 31/08/2017
- Tu descends qu'après l'arrêt du bus. Tu... Tu suis bien tes cousins. Ils vont te guider jusqu'à la classe. Et tu donnes le mots à ton professeurs, fit il en tirant la chaise pour s'asseoir.

Il ne peut pas de biscotte cette fois. Son estomac l'élancait un peu trop.. il parut un peu ailleurs.

- Je viendrais te chercher après... 16h. Tu attendera au .. bureau des surveillant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro versa un peu de lait dans ses céréales. Il reposa le lait, et hocha la tête en fixant son bol.

- Je donne le mot au professeur et j'attends au bureau des surveillants, répéta-t-il, avant de se décider à manger.

Pour l'instant, il ne réalisait pas trop encore ce que cela voulait dire. Il savait qu'il verrait ses cousins, du coup. Les céréales lui semblèrent un peu molles quand il les mangea, un peu plus que d'habitude. Son regard se perdit que la table, où il observa longuement les traits sans logique qui zébraient celle-ci à cause du bois. Puis il continua de manger, en faisant bien attention. Une fois qu'il eut fini son bol et son verre de jus d'orange, il leva le regard vers son père. Il n'avait pas mangé cette fois-ci. C'était bizarre. Il voyait bien que son visage était tordu par quelque chose. Ses traits était un peu plus tendus que d'habitude. Pourtant, cela ne résultat à rien de son côté. Il reposa son verre sur la table. Il fallait qu'il se prépare maintenant. Il descendit de la chaise, par la droite cette fois-ci, toujours dans la même logique et trottina jusqu'au living room pour s'asseoir sur le canapé. Il ne remontait pas les escaliers : c'était déjà trop d'effort. Maintenant, il attendait que Roan vienne pour qu'il puisse s'habiller. Son regard vagabonda aussitôt sur les murs, les murs recouvert d'une tapisserie unie et régulière qui le rassurait un peu. Il s'installa le plus à gauche, car comme ça, il était loin de la fenêtre et du bruit d'extérieur de la ville qui se réveillait petit à petit. Puis il regarda ensuite la table basse face à lui, où il remarqua les traces sur le verre dessus. Enfin, ce n'était pas du verre, c'était du plexiglace, mais tout le monde disait du verre. Pourtant, c'était faux. Ca l'étonnait que tout le monde se trompe toujours. Il y avait des traces de mains. Les télécommandes n'étaient pas dessus, tiens.
Zonbi - 31/08/2017
Roan eut un sourire alors qu'il vut une gorgé seulement. Il se releva pour aller vers la penderie dans le couloir de l'entrée. Tant que Yuichiro ne voulait pas d'armoire dans sa chambre, ses habilles étaient en bas. Il était trop petit, et ce n'était pas vraiment dérangeant. Le peu de décoration, ne rendait pas la maison très accueillante pour les neurotypes. Un manque de présence féminine comme disait les voisins. Il prit un slip, un pantalon , une chemise, juste pour le premier jour. Et un ... surpull. Une couleur vert olice. Sans oublier les chausette et les chausure en tissus qui fallait juste enfoncer le pied.

- Tu veux essayer de le faire seul cette fois ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Le regard de Yuichiro ne quitta pas les traces de doigts sur la table. Il ne le releva que lorsque Roan revint vers lui, et encore, c'était uniquement à cause de la question. De le faire seul. Il regarda les habits longuement dans les mains de son père. Pourtant d'habitude, c'était lui qui l'habillait. Pourquoi aujourd'hui spécialement aurait-il l'envie d'essayer de faire quelque chose que son père faisait ? C'était son rôle, après tout. Il releva les yeux vers son père, observant ce petit pli des lèvres alors qu'elles étaient étirées. Un sourire. Il avait du mal à comprendre pourquoi il souriait. Il ne comprenait pas vraiment ce pli particulier que son père faisait souvent, quand il lui parlait, ou même quand il posait une question. C'était étrange. Le blond baissa à nouveau les yeux vers les habits. La question.

- Non, je ne veux pas, répondit-il dans l'honnêteté la plus complète.

Il y avait un bon point au comportement de Yuichiro. L'honnêteté. Parfois un peu froide pour un enfant d'ailleurs, du fait qu'il ne changeait pas d'expression, ni de ton.
Zonbi - 31/08/2017
Roan hocha la tête en s'asseyant à la droite.

- Retire ton pijama alors, je peux t'habiller, fit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro baissa la tête vers son haut de pyjama. Assez large, d'une couleur uniforme. Il rentra un premier bras dedans, avec une difficulté assez particulière, puis tenta de rentrer le deuxième, toujours en tordant un peu son bras bizarre. Il avait vraiment du mal à concorder ses mouvements entre le fait de tenir un pan du haut, en tentant de tirer, et de rentrer le bras dedans sans se faire mal. Le bras resta coincé à plusieurs tentatives, avec juste la main en dehors de la manche, jusqu'à ce que Yuichiro finisse pas trop trouver comment faire, bien que c'était un peu brute. Il vacilla légèrement vers la droite mais se redressa rapidement. Une fois avec ses deux bras rentrés, ce fut une toute autre épopée pour qu'il réussisse à retirer correctement son haut. Avec son bas de pyjama, c'était plus simple, il fallait juste tirer, rien de bien compliqué. Lorsqu'il fut déshabillé, il chercha des yeux où poser les vêtements. C'était compulsif : il ne fallait pas que cela traîne.
Zonbi - 31/08/2017
- L'accoudoire, fit Roan.

Ca faisait un moment que Roan ne parlait plus vraiment avec de longue phrase. Juste une ... phrase courte, rapide, et efficaces. Il se tourna un peu en prenant délicatement le pied gauche pour mettre la chausette blanche, puis la chausette gauche. Puis vint le slip. La chemise, le pantalon. Ou la chemise fut rentrer, puis il pit le pull au dessus.

- Et voilà. Tu es prêt.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro déposa les vêtements sur l'accoudoir avec une certaine attention, pour ne pas que cela lui apparaisse trop en désordre. Puis il se laissa habillé comme à son habitude. Toujours dans le même ordre. Il suivait les mouvements des yeux, mais une fois que ce fut fini, il hocha simplement la tête. Il considéra que cela ne nécessitait pas plus d'échange et se leva simplement du canapé pour aller trottiner vers la salle de bain pour se laver les dents, comme d'habitude. Il fuyait un peu la case qui consistait à le coiffer. Il n'aimait pas qu'on touche sa tête, c'était quelque chose avec laquelle il avait du mal. Tout comme le fait de le saisir alors qu'il ne voyait pas la personne, ou encore alors qu'il n'en avait pas envie. Il se hissa difficilement sur le petit tabouret en se tenait au lavabo. Ouvrir l'eau doucement, mouiller la brosse à dent. Le capuchon n'était pas dévissé, juste à pousser à cause du nombre de fois où il n'arrivait pas à l'ouvrir. Le dentifrice avait une mixure étrange avec un goût spécial pour les enfants. Il avait fait une mauvaise réaction au dentifrice à la menthe. Ca piquait trop les yeux, si bien qu'il avait tout recraché la première fois. Il se mit à frotter ses dents dans une lenteur certaine en regardant le lavabo, évitant son reflet. Son reflet, c'était quelque chose qui le terrifiait un peu, avec ses cheveux tout en désordre et son visage loin d'être symétrique comme tout le monde le croyait.
Zonbi - 31/08/2017
Roan se releva pour prendre le pijama. Il les déposa dans la corbeille en surveillant de temps en temps Yuichiro. Cependant il prit tout de même le temps  de s'habille à a son tour. En étant raccord avec Yuichiro. Il n'aimait pas le voir ... perturber. Il avait vite banie de son armoir les pulls de noel, les imprimait, ne mettant que un haut blanc, et un bas noir.De base il y avait un code de couleur. Si Papa était triste il mettait quelque chose de bleu, si Papa avait une surprise pour lui c'était du vert, si Papa était en colère c'était du rouge, etc... Il tourna son regard vers la fenêtre le bus allait arriver.

- C'est l'heure.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro eut terminer de se laver les dents relativement assez vite. Il prit plus de temps à essuyer son visage. Il n'aimait vraiment pas avoir une impression de quelque chose de mouiller dessus. Lorsqu'il sortit de la salle de bain, il put constater que son père s'était en effet changé. Un haut blanc. L'information fut vite analysée : pas de couleur, rien de particulier. C'est l'heure. C'était une expression un peu désuette pour lui. Il leva les yeux vers l'horloge. Il savait déjà lire l'heure, mais il ne comprenait pas en quoi celle-ci était particulièrement importante. Aussi il inclina simplement la tête, sans rien ajouter et voulut reprendre sa routine normale : retourner vers le living-room. Après tout, il n'avait pas encore enregistré dans sa routine matinale le fait d'aller à l'école, ni l'heure à laquelle le bus allait arrivé.
Zonbi - 31/08/2017
- Non Yuichiro. C'est l'heure du bus. On avait répété cela hier. Reviens ici.

Roan attendait déjà avec le sac en main, et la veste dans l'autre.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro s'arrêta dans son mouvement, et releva la tête vers l'horloge. L'heure du bus. Il comprenait mieux maintenant. Le petit blond fit volte-face pour revenir vers son père, sans rien ajouter. Il regarda sa veste, puis son sac, en réfléchissant. Il eut simplement le réflexe de tendre les bras. C'était Roan qui l'habillait, donc il se pliait à ça. Il sentit néanmoins une petite boule dans son ventre. Ils avaient répété, certes, mais c'était tout de même différent de d'habitude. Il avait un peu de mal à bien réaliser ses actions dès l'instant où l'on déviait un peu de la routine. Il fallait qu'il prenne le pli qu'il s'agissait de sa nouvelle routine, mais c'était difficile.
Zonbi - 31/08/2017
Roan lui glissa la veste sur ledos, puis le sac, avant de fermer la veste. Un simple zip, encore. Et pas trop longue. IL sourit. Alors qu'il se redressa en ouvrant la porte. Le bus était garé juste devant le portail.

- Aller, vas y. Sinon tu vas être en retard.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro hocha la tête en regardant son père. C'était bizarre de sortir de la maison sans lui. Il fit un pas dehors. Le bruit du moteur du bus n'avait rien d'agréable à l'oreille et sa couleur jaune était particulièrement ... Il avait du mal à comprendre pourquoi le jaune. Il s'attarda plus sur la porte ouverte. Avant de passer le portail, il tourna la tête en direction de la maison tout de même. Puis le blond referma ses mains sur les lanières de son sac, en marchant, avant de les relâcher en voyant les marches à l'entrée du bus. Cela le rébuta un peu, et il eut un peu de mal, en montant lentement les escaliers. Une fois dedans, il regarda les sièges et le bruit des conversations joyeuses enfants lui fit baisser la tête. Il y avait vraiment trop de bruits. Il avança très lentement, en cherchant où s'asseoir, jusqu'à ce que la voix de la cousine lui indique où il devait aller.
- Yuichiro ! Par ici !

Le petit blond releva la tête en voyant sa cousine qui agitait sa main. Vers le milieu du bus. Il avança pour s'installer à côté d'elle, après qu'elle eut pousser son frère. Il n'ajouta rien, mit simplement sa ceinture, alors que ses cousins étaient à la fenêtre en train de faire des signes de la main à leur oncle, histoire de le rassurer comme on leur avait demandé.
Zonbi - 31/08/2017
Roan regarda Yuichiro monter dans le bus. Puis fit signe à son neveu et sa nièce. Et puis... Voilà, le bus était parti. Il espérait vraiment que tout ce passerait bien. Au moins aujourd'hui. Il soupira en rentrant. Alors que le bus se mit en route, puis un autre arrêt. Ainsi de suite, le bus se remplit. Une petite brune sourit en faisant un signe à Neoko, puis ce fut un garçon brun qui s'installa derrière avec sa soeur pour saluer Yuuto. Mais rien de bien dérangeant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro, lui, était déjà plus préoccupé par le reste du bus. Il leva les yeux vers la vitre, en constatant le paysage qui défilait. Il avait enregistré que le bus faisaient souvent des arrêts. Il décida de les compter mais le fait que le bus devenait de plus en plus bruyant fut quelque peu dérangeant. Il avait une posture très droite, bien qu'il avait la tête baissée. Il avait dû se relever pour que Neoko l'aide à enlever son sac pour qu'il ne soit pas gêné lors du trajet. Elle l'avait posé juste entre eux. Yuichiro observait vaguement chaque personne qui montait dans le bus. La petite brune avait aussi ce drôle d'étirement que sa cousine rendit. Elle leva la main également. Cela laissait un peu le blond ... pantois. Il n'avait pas d'expression, rien, et il ne comprenait pas ce que chaque signe exprimé. Ni pourquoi il y avait besoin de le faire. Neoko fit signe à la brune de venir s'installer devant elle, histoire de pouvoir parler. Yuuto se retourna aussitôt pour pouvoir discuter, sans faire attention à son cousin.

- J'ai eu des nouvelles cartes ! lança-t-il au garçon dans un grand sourire.

Le blond, lui, observa son cousin. Il n'avait même pas pris la peine de s'attacher. Son père lui avait insisté pour qu'il s'attache. Il tourna à la peine la tête vers lui pour le signaler.

- Tu dois t'attacher, fit-il remarquer d'une petite voix.
- Hein ? Mais c'est bon, le bus va même pas vite, lança son cousin.

Un froncement de sourcils et une autre intonation. Yuichiro inclina juste la tête sur le côté. Il ne comprenait pas ce nouveau signal. Il insista.

- Tu dois t'attacher, répéta-t-il, ce qui donnait l'impression d'avoir affaire avec un robot.
Zonbi - 31/08/2017
La petite brune se prénommait Zonbi, elle s'installait sur le siège juste devant Neoko en se tournant un peu pour voir son amie.

- Coucou, fit elle. Tu as finilament demander qu'on t'attache les cheveux ?

- Jure ! fit la voix d'éEtoile juste derrière Yuichiro. Dis moi que t'as pas eut la légendaire sinon je vais te bouder mais genre .. toute les journées.

Il s'était aussi redresser sur son siège étant même debout. La petite fille a coté de lui était plus calme, et regarder surtout dehors.

- C'est bon a 30kilomètre, on risque rien, surtout dans un bus scolaire, c'est qui lui ? fit le garçon
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Neoko hocha la tête en souriant, tournant un peu sa tête pour permettre à son amie de mieux voir sa coupe de cheveux.

- Oui, ça rend mieux, non ?

Yuichiro tourna simplement la tête pour voir le garçon derrière lui. Des cheveux bruns, une expression plus que bruyante et lui non plus, il n'était pas attaché. Ce fut suffisant pour que le blond tourne la tête afin de regarder le siège. Son cousin eut ses lèvres qui s'étirèrent longuement sans qu'il ne comprenne.

- Non mais j'ai eu des super forts ! Lui ? C'est mon cousin, marmonna Yuuto.

Il tourna son regard vers Yuichiro et ce dernier remarqua bien un changement d'expression, mais c'était impossible pour lui de déchiffrer tout ça. Il croisa ses bras sur le dossier de son siège.

- Il est bizarre, lâcha-t-il. Fais pas attention.
- Papa a dit qu'il faut s'attacher, répéta une nouvelle fois Yuichiro.

Yuuto lâcha un long soupir en se laissant retomber sur son siège pour s'attacher, avant de se tourner vers son cousin.

- Content ?
- Yuu, ne lui parle pas comme ça, on doit être gentil avec lui, reprocha sa soeur en faisant la moue.

Trop d'interlocuteurs. Le regard de Yuichiro passa en revue tous les visages avant d'incliner la tête sur le côté. Content ? Pourquoi devait-il être content ? Il ne comprenait pas les yeux levés vers le plafond de son cousin, ni l'expression de sa cousine.
Zonbi - 31/08/2017
- Ca te va vraiment, assura la brune avant de relever son regard vers le blondinet. Je suis Zonbi, enchanté, se présenta-t-elle.

Etoile eut un soupir en ébourriffant dans un sourire les cheveux de son meilleur ami.

- Tu obéis comme un gentil toutou, rit il. Alors t'as eut qui ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 31/08/2017
Yuichiro ne releva pas la tête. Il était déjà plus préoccupé par autre chose, comme compter les coutures visibles qu'il y avait sur son sac. Si bien qu'il ne comprit pas que Zonbi s'adressait à lui. Yuuto releva la tête en tirant la langue à son ami.

- J'suis obligé sinon les parents rouspètent, marmonna-t-il avant d'avoir un grand sourire en ouvrant son sac.

Il en sortit un jeu de cartes qu'il tendit à son ami en souriant.

- J'ai eu Roy, chantonna-t-il.

Neoko leva simplement les yeux au ciel face à la réaction de son frère, avant de regarder son cousin.

- Yuichiro, Zonbi te parle, lança-t-elle.

Pourtant le petit blond ne releva pas la tête. Il était concentré sur ses coutures, alors que sa cousine se tourna vers son amie.

- Il s'appelle Yuichiro, répondit-elle à sa place. Il est ... un peu ...
- Il est bizarre, lâcha à nouveau Yuuto.
- Yuu, c'est méchant de dire ça ...
1 septembre 2017
Zonbi - 01/09/2017
Zonbi hocha la tête. Visiblement le garçon n'avait envie de parler à personne. Elle releva le regard vers Neoko.

- Stresser. C'est son premier jour aussi, donc c'est normal, conclu la petite brune.
- On va qu'au CP ça va, qu'est ce qu'il va faire au collège avec les grands ? Se rouler dans un coin ? rit doucement Etoile. Il va se faire gronder si il réponds pas... Quoi ? Encore ? Mais tu as que de la chance, j'ai encore eut un paquet avec trois Subaki. !
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 01/09/2017
Neoko acquiesça tandis que son frère ricana à ses côtés. Yuichiro tourna légèrement son regard vers eux. Le rire. C'était aussi quelque chose d'étrange : la voix qui se module pour faire un drôle de son, et les traits qui s'étirent de plus belle. Parfois il était court, parfois il semblait impossible à arrêter. C'était étrange. Le reste du trajet fut relativement court. Il fallut attendre que tout le monde soit sorti du bus pour que Yuichiro puisse descendre aussi : pas de contact, pas de toucher qu'il n'aimait pas. Une fois dehors, c'était ... affreux. Des bruits de partout. Le regard vert de Yuichiro passa sur plusieurs visages d'enfant qui criaient ou qui riaient, en somme, qui faisaient beaucoup de bruits sans qu'il ne comprenne vraiment. Il s'immobilisa, sans rien dire, en sentant la boule dans son ventre lui tordre un peu l'estomac. Yuuto était déjà parti avec Étoile pour jouer, visiblement peu enclin à vouloir aider son cousin, laissant le travail à sa sœur. Neoko se tourna vers son cousin, et agita un peu sa main devant lui.

- Yuichiro, viens. Tu viens avec moi, Zonbi ? Faut aller dans la salle déjà, expliqua-t-elle.

Yuichiro avait du mal à se concentrer mais le fait d'agiter un peu la main devant lui capta son attention. Bien qu'il semblait à nouveau déconcerté en se demandant si ce nouveau signal voulait dire quelque chose. Suivre son cousin et sa cousine, il s'en souvint. Néanmoins en les voyant partir dans deux directions opposés, il resta un peu bras ballants, et confus.
Zonbi - 01/09/2017
Zonbi attendit Neoko alors qu'elle lui tenait la main comme le faisait la plupart des enfants du primaires mine de rien. Certain avait était déposé par leur parents, d'autre bus arrivèrent. Et de plus en plus de gens.

- Il a l'air un peu perdu, tu devrais peut être lui prendre la main ? demanda-t-elle
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 01/09/2017
Neoko tourna la tête vers Zonbi, puis regarda Yuichiro. Elle secoua la tête.

- Je peux pas. Il aime pas ça. Y'a que Tonton qui peut ... répondit-elle.

Elle agita à nouveau sa main qui avait l'air d'attirer l'attention de Yuichiro. Le blond serra les bretelles de son sac à dos.

- Viens avec nous, fit-elle en avançant.

Un peu plus lentement, et surtout, un peu dispersé, il se mit en chemin pour suivre sa cousine et son amie. Lorsqu'il fut à l'intérieur du bâtiment, c'était déjà bien plus calme. Son expression ne changea pas, mais la boule dans son ventre se calma. Un grand couloir avec plein de pièces. Son regard tomba sur les crochets, comme ceux sur les portes-manteaux. Il se mit à les compter silencieusement, en essayant de suivre un lien logique. Beaucoup de couleur. Neoko s'arrêta devant une salle et toqua à la porte. Yuichiro la regarda faire silencieusement en se demandant quel était l'intérêt de frapper la porte en bois. Le bruit n'était même pas harmonieux. Lorsqu'ils furent dedans son regard tomba sur les tables, ordonnées. Puis sur le grand tableau, très propre, verdâtre. Il y avait des petits bibliothèques dans le fond de la classe. Ça attira également son attention. Neoko se tourna vers Yuichiro. Le mot. Il devait donner son mot. Il retira tant bien que mal le sac sur son dos et fouilla pour aller le donner, en silence, sans plus d'explications au professeur.
Zonbi - 01/09/2017
Zonbi suivit simplement Neoko alors qu'elle regarder en arrière pour voir si Yuichiro suivait. C'était étrange, il avait l'air calme, pourtant il n'avait pas l'air normal. Enfin c'était étrange. Elle relâcha la main de Neoko pour chercher sa place. Alors que la professeur prit le mot en souriant.

- Tu es Yuichiro, alors ? Enchanté je suis ton professeur principale. Au moindre problème tu pourras venir me voir.
-  J'ai trouvé ma place, Neoko, sourit la brune.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 01/09/2017
Yuichiro regarda la professeure. Elle aussi, elle avait ce drôle de ... Tout le monde l'avait en fait, c'était étrange. Il eut très vite fait de baisser les yeux.

- Au moindre problème, je viens vous voir, répondit-il.

Problème ... C'était vaste. Il hocha la tête, en silence, restant debout en la regardant. Neoko trottina vers Zonbi en souriant.

- Faut que je trouve la mienne !
Zonbi - 01/09/2017
Zonbi déposa déjà ses affaires. En souriant.

- Tu n'es pas près de moi ?

La prof sourit en se baissant à la hauteur du petit garçon

- Tu sais retrouver ton nom sur les bureau ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 01/09/2017
Neoko trottina un instant avant de trouver sa place, sur le rang devant.

- Ici, sourit-elle avant de se tourner vers Zonbi. On est pas trop loin.

Yuichiro regarda les bureaux. Il repéra facilement le sien et le pointa du doigt.

- Celui-ci a mon prénom dessus, répondit-il lacunairement.
2 septembre 2017
Zonbi - 02/09/2017
Zonbi sourit en hochant la tête. Elle avait peut qu'avec le nom de Neoko, elles soient vraiment loin l'une de l'autre. Mais il y avait juste une rangé devant elle.

- Va t'y installer Yuichiro, sourit la professeur avant de se tourner vers les filles. La prochaine fois, il faudra attendre la sonnerie pour pouvoir rentrée, c'est la règle, expliqua-t-elle
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro avança lentement pour aller vers le bureau. Neoko releva la tête vers sa professeure, puis la hocha lentement.

- Oui, pardon ... Je devais montrer le mot, c'est pour ça, répondit-elle.

Le blond inspecta un instant le bureau puis s'y assit, un peu dérouté quelque part.
Zonbi - 02/09/2017
- Ce n'est rien. Faites attentions. Les autres enfants vont venir.

La professeur ferma la porte le temps de la sonnerie, vérifiant Yuichiro, avant qu'elle n'ouvre la porte pour laisser passer tout les élèves qui chahuter un peu en cherchant leur place avant de s'y installer une fois que la jeune femme tapa plusieurs fois dans ses mains pour ramener le silence et que le cours puisse commencer.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro rentra un peu la tête entre ses épaules en entendant la sonnerie étouffée : les sons stridents, il avaient vraiment du mal. Mais ce qui le bouscula le plus, ce fut ses camarades de classe qui entrèrent en chahutant : il se resserra un peu sur sa chaise lorsque l'un s'installa à côté de lui. Lui, il était du côté où l'on pouvait se déplacer, entre les rangées de tables. Il leva les yeux vers la professeure en l'entendant taper dans la main, mais là aussi, il rentra un peu sa tête entre ses épaules. L'agression sonore était bien présente, au début. Une fois le calme revenu, il sembla plus détendu, malgré le nombre très importants d'enfants. Ce fut lors des premiers exercices que les problèmes commencèrent un peu. L'écriture. C'était un point assez difficile à maîtriser pour Yuichiro : concorder l'oeil et la main résultait en une écriture en pattes de mouche très serrée par moment, puis soudainement assez ... enfantine au niveau de la calligraphie. Néanmoins, il fut rapide, très rapide. Le premier à finir, par ailleurs. Lorsqu'il leva la tête, il regarda autour de lui les enfants qui avaient le visage baissés sur leur feuille. Son regard parcourut la pièce, mais surtout s'attarda dans le fond, sur les livres qui étaient soigneusement rangés, et que l'on donnerait certainement à l'occasion de quelques récompenses. Si bien que lorsque la professeure lança la correction, l'enfant se leva soudainement pour marcher vers les étagères.
Zonbi - 02/09/2017
- Yuichiro qu'est ce que tu fais ? Interpella la jeune femme.

Zonbi suivit du regard le jeune garçon .
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro continua néanmoins son chemin vers les étagères. Neoko releva la tête en se retournant pour regarder son cousin, avant de regarder la professeure. Il fallut attendre que le petit blond s'arrête face aux étagères pour se tourner vers la professeure.

- Je vais lire, répondit-il comme si c'était parfaitement normal.
Zonbi - 02/09/2017
Les murmures commencèrent aussitôt.

- Tu peux pas te lever sans autorisation, Yuichiro. Tu dois lever la main et demander. Mais nous sommes dans un exercice, Tu dois attendre.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro ne bougea pas pour autant des étagères. Il ne comprenait pas en quoi il devait attendre. Il avait envie de lire, maintenant. Pas dans quelques minutes, ou autres, mais maintenant. Il regarda l'étagère la plus proche. Il ne comprenait pas non plus pourquoi il devait demander une autorisation pour se lever. À la maison, il pouvait sortir de table et aller où il voulait dans la maison, il n'avait pas à lever la main pour demander à son père.

- Mais je veux lire, répondit-il.
Zonbi - 02/09/2017
- Tu n'as pas le droit, c'est les règles de l'école. Retourne t'asseoir je t'en pris.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Les règles de l'école ... Il regarda fixement l'étagère, puis la professeure. Neoko se mordit la lèvre inférieure en le regardant. Le regard de Yuichiro se rapporta sur l'étagère. À la maison, pourtant ... C'était très confus soudainement. Les règles étaient supposément les mêmes partout. Et s'il y avait des livres, c'est bien qu'on pouvait les lire ... C'était ce genre de drôle d'incohérences qui fit qu'il ne répondit pas, mais qu'il ne partit pas se rasseoir pour autant. Il semblait en train de réfléchir sur ce drôle d'illogisme. Bien sûr qu'il avait le droit de lire, à la maison, il pouvait lire.

- Mais je peux lire, objecta-t-il, un peu perdu.
Zonbi - 02/09/2017
- Tu n'as pas le droit de lire à l'école sans mon autorisation. S'il te plaît. Va t'asseoir, sinon je serais obliger d'appeler le proviseur.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Avec les murmures des élèves qui le perturbèrent un instant, il inclina la tête sur le côté en regardant la professeure. C'était vraiment étrange et il ne saisit pas la menace de la sanction pour le coup. Néanmoins le fait qu'il y eut un "s'il te plaît" fut peut-être décisif. C'est vrai, Roan lui avait appris la politesse et lorsqu'on demandait poliment, c'était tout de suite plus simple pour lui de comprendre. Il réprima son envie de lire et retourna s'asseoir à son pupitre pour s'y asseoir. Il semblait tout de même relativement confus sur cette action. Son attention passa un peu de tête en tête sous les murmures de ses camarades qui le perturbèrent quelque peu.
Zonbi - 02/09/2017
La jeune femme regarda le petit garçon revenir dans le droit chemin. Elle se racla la gorge en reprenant les exercices. Gardant un oeil sur le blond. Zonbi reprit ses lignes, mais curieuse de comment c'était comporter son camarade. Étoile donna un coup de coude à Yuuto en mimant un petit fou en tournant son index à coter de sa tempe en rigolant un peu.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Cependant, cela ne s'arrêta pas là. Yuichiro, une fois assis, regarda un bref instant la professeure. Et il eut le bon réflexe de lever la main, puisque visiblement, il fallait qu'il lève la main, bien qu'il le fit un peu à contrecoeur. Yuuto tourna la tête vers son ami et eut un pouffement, en tapotant sa tempe du doigt. Neoko fixa son cousin, et baissa la tête simplement. Mais si encore Yuichiro avait attendu qu'on lui donne la parole ...

- Il faut dire "merci", fit-il.

C'est vrai. On lui avait appris que s'il y avait un "s'il te plaît", il fallait que cela se suive d'un "merci". Roan avait eu un peu de mal à lui faire comprendre ça mais maintenant que c'était ancré ... Néanmoins le ton un peu monocorde, le fait qu'il lève la main sans attendre qu'on lui donne la parole et le fait de reprendre un professeur pouvait un peu mal passer. Sa cousine le fixa avec des yeux ronds. Après tout, c'était une adulte.
Zonbi - 02/09/2017
La professeur eut un flottement.

- Merci, mais tu dois attendre que je te donne la paroles. Est ce clair ? On lève la main, On attends l'autorisation puis on parle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro hocha la tête en silence. Sa réflexion valut quelques regards en coin parmi les élèves dont Yuuto qui pouffa doucement de rire. C'est vrai, pour qui il se prenait, son cousin ? Néanmoins, plus le temps passa, et plus ce fut difficile de contenir Yuichiro. Son attention était vacillante, il n'aimait pas rester assis, à ne rien faire qu'écouter. Son regard vagabondait dehors, puis sur les autres élèves et inévitablement, comme si les règles qu'on venait de lui dire n'avait jamais existé, il se leva à nouveau.
Zonbi - 02/09/2017
Zonbi releva la tête en entendant la chaise grincer. La concentration des autres relents s'envola aussitôt. La professeur détourna vers Yuichiro.

- Yuichiro, assit. Tu lève la main. Et tu attends.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Mais Yuichiro continua son chemin jusqu'à l'étagère. Envolées les règles. C'était quelque chose qu'il fallait lui rappeler plusieurs fois, malheureusement. Il ignora la professeure et une fois devant l'étagère, il prit un livre, visiblement décidé à vouloir lire. Neoko releva la tête en se tournant vers son cousin. Yuuto, lui, avait le regard qui allait de la professeure au blond. À croire qu'il le faisait exprès pour tester la limite de l'adulte. Il ne put retenir un sourire en donnant un coup de coude à Etoile.
Zonbi - 02/09/2017
- Yuichiro, fit la professeur en avançant vers lui. Repose ce livre et retourne t'assoie, immédiatement.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro ne leva pas les yeux quand on l'appela. Il ouvrit le livre et s'assit parterre pour le coup. Lire lui semblait bien plus intéressant que les exercices que l'on donnait. Aussi, il ne capta pas les signaux qui montraient clairement qu'il était en tort. Pour lui, cela semblait normal de s'occuper en lisant, et ce, dans le calme complet.
Zonbi - 02/09/2017
- Neoko veux tu bien aller chercher un surveillant, soupira t elle.

Elle s'approcha du garçon. En s'agenouillant et elle tendit la main.

- Yuichiro donné moi ce livre.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Neoko se leva en hochant la tête.

- Oui madame, fit-elle en trottinant pour sortir de la classe et aller au bureau des surveillants pour demander de l'aide.

Yuichiro ne leva pas les yeux du livre. Il se sentait plus détendu maintenant qu'il lisait un peu, et surtout, plus fasciné. Et puis surtout, l'impératif était quelque chose qu'il ne saisissait pas. Pour demander quelque chose, il fallait mettre un peu les formes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 16:49

Zonbi - 02/09/2017
Zonbi se tourna comme la plupart des élève. La professeur posa doucement sa main sur le livre pour interrompre la lecture.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro leva la tête sur le coup, en voyant la main. Il releva la tête vers sa professeure, inclinant la tête sur le côté.

- Je ne peux pas lire, fit-il remarquer, comme si l'intervention du professeur avait quelque chose de nuisible.

La plupart des élèves semblaient sotchés face à ce qu'il se passait dans le fond de la classe.
Zonbi - 02/09/2017
- Tu ne dois pas lire. Tu n'as pas l'autorisation Yuichiro, répéta t elle. Ton père ta bien expliquer les règles ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro baissa les yeux.

- Mais j'ai envie de lire, rétorqua-t-il. C'est ennuyant de rester assis à ne rien faire.

Le petit n'avait pas l'air de bien comprendre les règles comme il fallait. Il tira un peu le livre vers lui pour reprendre sa lecture.
Zonbi - 02/09/2017
- Tu n'as comme même pas le droit. C'est ... mauvais de ne pas respecter un adulte. Quand un adulte fait court. Tu dois attendre les consignes. Tu ne peux pas faire ce que tu veux. Tu n'es pas à la maison.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 02/09/2017
Yuichiro avait déjà repris sa lecture. Ce n'était pas contre la professeure, mais il avait ... du mal. C'était difficile de se dire qu'il ne pouvait pas faire comme à la maison, parce qu'il avait assimilé les règles que Roan avait dû lui répéter plusieurs fois pour qu'il comprenne la logique derrière. Là, il n'en trouvait aucune, alors il agissait comme à la maison : quand il s'ennuyait, il s'occupait autrement. C'était difficile d'assimiler qu'il devait rester assis, longtemps, en écoutant et en écrivant. Neoko ne tarda pas à revenir avec un surveillant. Elle eut un flottement en voyant que la situation n'avait pas vraiment changée/
Zonbi - 02/09/2017
- Yuichiro. Debout, Tu vas suivre le surveillant, fit la professeur en reposant sa main sur le livre mais cette fois en mettant une résistance.
3 septembre 2017
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 03/09/2017
Yuichiro fut à nouveau tirer de sa lecture et ce geste déjà un peu plus ... "agressif" fit ressortir sa boule au ventre. Il releva la tête en regardant la professeure, puis le surveillant. Il ne comprenait pas. Il voulait juste lire tranquillement.

- Pourquoi dois-je le suivre ? demanda-t-il, visiblement peu en confiance.
Zonbi - 03/09/2017
La jeune femme retira sa main en voyant que le garçon était plus brute.

- Tu as désobéit. Tu vas être puni, expliqua t elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 03/09/2017
Yuichiro tourna son regard vers le surveillant, puis sa cousine. Neoko, elle, partit de se rasseoir à sa place, un peu surprise. Surtout que les enfants étaient désormais plus dissipés. Le blond ne voyait pas pourquoi ... Il avait du mal, vraiment du mal. Il baissa les yeux vers le livre, dans une confusion certaine, en cherchant où il avait mal agi. Une punition ... C'était quelque chose pour faire comprendre une erreur. Est-ce qu'il avait fait une erreur ? Il resta immobile, dans un léger flottement, à réfléchir visiblement alors que le surveillant croisa ses bras en regardant la profeseure, puis l'enfant. Il commençait mal l'année celui-là.
Zonbi - 03/09/2017
- Yuichiro, Tu dois suivre les règles. Repose le livres et suis le surveillant, s'il te plaît.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 03/09/2017
Yuichiro eut un petit déclic face à la demande de la professeure. Il referma le livre, vraiment à contrecoeur, et le rangea en silence, avant de se lever. Il avait cette boule au ventre qui le tiraillait, il était dans l'inconnu complet et surtout, il ne comprenait plus grand-chose à ce qu'il se passait. Le surveillant attendit qu'il ne rejoigne, en soupirant longuement. C'était un CP, il allait le faire copier dans une salle, et tout se passera bien.

- Allez bonhomme, on a pas toute la journée, soupira-t-il avant de regarder la professeure. Je lui fais copier quoi ?
Zonbi - 03/09/2017
Zonbi suivit du regard le petit garçon alors que la maîtresse prit un livre de ligne et le tendit au surveillant.

- Jusqu'à la récrée il pourra revenir après. Et... envoyer un message à son père.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 03/09/2017
Le surveillant prit le livre, en hochant la tête, avant de regarder Yuichiro qui s'était levé pour le rejoindre. Le petit blond regardait déjà ailleurs, tandis que le surveillant rapporta son attention sur la professeure.

- Bien. Qu'est-ce que je dois signaler comme motif ? demanda-t-il, plus dans une routine qu'autre chose.
Zonbi - 03/09/2017
- Oublie des règles, se lève sans autorisation.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 03/09/2017
Le surveillant hocha la tête à nouveau avant de se tourner vers Yuichiro.

- Bien. Allez bonhomme, en route.

Le blond ne réagit pas sur le coup. Le surveillant l'interpella une nouvelle fois, par son prénom, afin de le faire réagir. Le petit garçon le suivit en regardant autour de lui. Il entendait le bruit dans les autres classes ... C'était perturbant. Il tourna son regard vers l'extérieur. Cela lui semblait tellement plus calme ... Le surveillant passa par le CDI, malheureusement, c'était la seule pièce où il pouvait l'installer. Il tira une chaise, présenta une feuille et un stylo, puis le livre.

- Bien. Tu t'assis, tu copies jusqu'à ce que tu entends que ça sonne, ordonna le surveillant.

Yuichiro tendit le cou en s'asseyant. Il regarda autour de lui. Des livres partout et le calme ... Il regarda sa punition et prit le stylo, avant de regarder le surveillant. Celui-ci lui fit les gros yeux, pour signaler qu'il le surveillait mais le blond ne comprit pas vraiment. Il s'en retourna au bureau des surveillants, afin d'envoyer un bref message à Roan indiquant que son fils avait été puni suite à un oubli des règles et à un comportement indapté. Yuichiro recopia quelques lignes, mais très vite, son attention se dissipa au moindre bruit ou au moindre objet qui attirait son attention, si bien que sa tâche prit du retard. Lorsque la sonnerie retentit, il ne copiait plus depuis un bon moment, lisant plutôt le livre de ligne. D'ailleurs, il sursauta à la sonnerie, en plaquant ses mains sur ses oreilles, cherchant d'où provenait la source du bruit. Mais le pire fut la cohue dans les couloirs une fois les élèves sortis pour le coup. Le blond se tassa un peu sur sa chaise sous les cris et les rires qu'il entendait. Le surveillant attendait simplement le retour de la maîtresse pour renvoyer Yuichiro dans sa classe.
4 septembre 2017
Zonbi - 04/09/2017
Celle ci revint bien vite. Elle ouvrit doucement la porte.

- Yuichiro, tu peux sortir, Et aller jouer avec les enfants.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 04/09/2017
Yuichiro tourna son regard vers la porte ouverte. Mais le bruit provoqué par les élèves dans le couloir ne lui donnait guère envie de sortir. Il resta assis sur sa chaise, ses mains sur ses oreilles comme si c'était quelque chose qu'il avait vraiment du mal à supporter.
Zonbi - 04/09/2017
C'était vraiment difficile pour la jeune femme. Elle le laissa avec le surveillant pour le coup. Allant chercher son café.

- Je pense pas.. qu'il soit normal, murmura t elle à son collègue.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 04/09/2017
Yuichiro ne bougea pas jusqu'à ce que le couloir soit entièrement vidé et presque silencieux. Néanmoins, même là, plutôt que d'aller dehors, il profita du fait qu'il était entouré de livres pour en prendre un et lire, comme si l'extérieur de l'intéressait vraiment pas. Le surveillant haussa un sourcil, et se tourna vers la professeur.

- Parce que c'est le premier CP en sept ans que je suis ici à vouloir lire un livre plutôt que d'aller dehors ? hasarda-t-il à voix basse en gardant le petit dans son champ de vision tout de même.
Zonbi - 04/09/2017
- Disons qu'il... ne sourit pas. Et surtout il.. est indiscipliné. Son père à demandé d'être au courant de chaque chose. Il.. doit cacher.. quelque chose.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 04/09/2017
Le surveillant tourna son regard vers Yuichiro. L'enfant semblait pris dans sa lecture. Il croisa ses bras, en fronçant un peu les sourcils.

- C'est sûr que c'est pas normal, marmonna-t-il. Tu penses qu'il a ... genre un pet au casque ? hasarda-t-il à voix basse.

L'enfant n'avait pas l'air ... stupide non plus. Juste un poil bizarre. Il avait fait ses lignes de copie et était resté silencieux. Loin des habituels enfants indisciplinés que le surveillant devait se farcir à calmer avant d'appliquer la punition.
Zonbi - 04/09/2017
- Peut être... son père est seul à l'élever.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 04/09/2017
Le surveillant considéra l'idée un moment avant de regarder la professeur.

- Seul ? répéta-t-il avant de regarder l'enfant.

Il prit un instant de réflexion, avant de la regarder.

- Tu crois qu'on aurait un cas ... de maltraitance ? proposa-t-il un peu hasardeux, et pas très sûr de lui. Les gosses sont rarement normaux dans les cas-là quand même ...
Zonbi - 04/09/2017
- Je devrais l'envoyer à l'infirmerie ? Il... n'a pas l'air apeuré au punition pourtant. Enfin.. juste incompréhensible..
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 04/09/2017
Le surveillant regarda la professeure, puis acquiesça.

- Profite de la récréation, envoie-le y faire un tour, ce sera du rapide. Juste pour vérifier, on ne sait jamais. Avec tout ce qu'on voit de nos jours. En plus, il n'a pas l'air de vouloir aller faire copain-copain avec les autres, commenta-t-il.
Zonbi - 04/09/2017
La jeune femme hocha la tête elle s'approcha du petit garçon.

- Yuichiro, je peux te demander un petit ... quelque chose ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 04/09/2017
Yuichiro ne releva pas la tête comme tout enfant qui se serait fait interpelé. Il continua de lire, avant de marquer comme une pause. Néanmoins il resta silencieux. À l'écoute, mais silencieux. Le surveillant en profita pour récupérer les lignes de copie. Il plissa les yeux. Ce môme avait vraiment une écriture ... particulière.
Zonbi - 04/09/2017
- L'infirmerie. Tu dois faire un petit .. contrôle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 04/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté en relevant la tête vers la professeur. L'infirmerie ?

- Pourquoi ? Suis-je malade ? demanda-t-il en clignant des yeux.
5 septembre 2017
Zonbi - 05/09/2017
- Non, Non c'est pour remplir ton petit carnet. Tu l'as dans ton sac. Ton père à certainement mit les numéro de téléphone.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
Yuichiro eut un petit flottement. Remplir le carnet ... Il referma le livre qu'il rangea soigneusement à l'endroit où il l'avait pris. Il fallait qu'il aille chercher son carnet alors ... Il regarda le couloir, avec ... une sorte d'hésitation dans le regard. Il l'avait associé à un lieu calme en début de journée, mais maintenant, c'était un lieu où tout résonnait, malgré le fait qu'il soit vide. Il regarda ensuite la professeur, comme s'il voulait se dérober à la tâche.

- Je ne sais pas où se trouve l'infirmerie, répondit-il soudainement.
Zonbi - 05/09/2017
- Je vais t'y accompagner, sourit elle en se redressant. Allons y. Fit elle en ouvrant la porte.

Elle lança un dernier regards à son collègue avant de partir avec le petit garçon.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
Yuichiro eut un petit temps de pause une fois qu'il fut sorti du CDI. Il s'arrêta, en regardant autour de lui. C'était toujours le même couloir. Il recomptait le même nombre de porte-manteau. Mais cette fois, c'était bien plus calme. Il entendait les rires et les cris des autres enfants dehors. Il finit par emboîter le pas à sa professeure, en regardant partout autour de lui, silencieusement. Sa connaissance de l'école se limitait désormais à sa salle de classe, puis le bureau des surveillants et le CDI. Et le couloir, bien sûr. Mais le couloir était bruyant, il serait rarement dehors. La salle de classe répondait à des règles qu'il ne comprenait pas. Le CDI ... C'était l'endroit où il devait copier, avec pleins de livres, mais il n'y avait aucune règle qui lui avait été spécifié jusque-là. Lorsqu'il arriva à l'infirmerie, il prit le temps de bien observer la porte recouverte d'une couche de peinture écaillée jaunâtre, avec l'encadrement en bois qu'il était plus usé que les autres encadrements qu'il avait pu voir. La pièce était certainement plus vieille que le reste des autres salles. Il attendait silencieusement qu'on lui indique quoi faire.
Zonbi - 05/09/2017
La jeune professeur essayait d'expliquer un peu sa peur à l'infirmière. Elle restait assez loin du rideau, mais on pouvait voir ses traits se déformer en inquiétude.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
Yuichiro était très calme. L'infirmière écouta attentivement la professeure avant de se tourner vers l'enfant. Elle eut un petit sourire pour se montrer rassurante et fut surprise de voir que l'enfant ne le rendit pas. Juste ... un visage sans expression qui semblait vaguement confus. Elle fit signe à l'enfant d'approcher mais celui-ci regardait ailleurs. Elle s'éclaircit la gorge.

- Yuichiro, approche, fit-elle. Assis-toi sur le lit, s'il te plaît

Cette fois-ci le petit blond s'approcha. Il se hissa dessus avec un peu de mal, sans vraiment comprendre, tandis que l'infirmière prit le temps de bien expliquer pourquoi l'enfant était là. Une simple visite. Yuichiro ne comprenait pas trop pourquoi. Il n'était pas malade. L'infirmière posa quelques questions en même temps.

- Tu vis avec ton papa ?
- Oui, je vis avec Papa, répondit-il lacunairement.
- Et ça se passe bien, au quotidien ?
- Oui, ça se passe bien.

L'infirmière hocha la tête, bien qu'un peu étonnée par l'échange ... un peu atypique. Il semblait répéter surtout. Elle eut un petit sourire.

- Je vais vérifier si tu arrives à bien inspirer, tu veux bien retirer ton haut, s'il te plaît ?

Cependant Yuichiro eut un flottement à ce moment-là. Il regarda ses vêtements. Il arrivait à retirer son pyjama, mais les vêtements du quotidien ... C'était une autre paire de manches.

- Non, je ne peux pas, répondit-il, ce qui pouvait éveiller un peu la perplexité de sa réponse.
Zonbi - 05/09/2017
La jeune femme à coter croiser les bras sur sa poitrine.

- Tu ne peux pas ? Répéta t elle
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
- Je ne peux pas, répéta Yuichiro.
- Pourquoi tu ne peux pas Yuichiro ?
- Je ne peux pas parce que je n'y arrive pas. C'est Papa qui m'habille, expliqua-t-il.

L'infirmière parut perplexe. À son âge, la plupart des enfants savaient déjà s'habiller seul. Ils avaient peut-être besoin d'un petit peu d'aide pour paraître parfaitement correct, mais la réponse du blond lalaissa un peu ... sans voix.
Zonbi - 05/09/2017
- On t'aidera si tu as d'y mal, fit la professeurs.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
Yuichiro les regarda à tour de rôle mais rentra sa tête entre ses épaules.

- Non, je ne veux pas, fit-il.
- D'accord, mais il faut bien que je puisse vérifier correctement ta respiration ...
- Je ne veux pas, répéta-t-il.

Il n'aimait pas que quelqu'un d'autre le touche, ou plutôt touche ses vêtements. Roan, ce n'était pas pareil, Roan, il avait l'habitude et c'était son père. Pour que d'autres puissent pouvoir le toucher, ça prenait du temps, beaucoup de temps. Parce qu'il n'aimait pas spécialement le contact en général. Il n'avait même pas tenu la main de Neoko, ce n'était pas pour rien.
Zonbi - 05/09/2017
La maîtresse tourna son regard vers sa collègue. C'était.. étrange.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
L'infirmière fronça légèrement les sourcils tandis que Yuichiro ne les regardait pas vraiment. Il se concentrait ailleurs. C'était vraiment bizarre. Elle fit faire quelques exercices à l'enfant. Vision, audition ... Il n'aimait pas le bruit, il abandonna vite le casque d'ailleurs. Mais il ne semblait pas avoir de gros problèmes.

- Etrange ...
Zonbi - 05/09/2017
La maîtresse resta à coter, malgré que la sonnerie avait retentit. Elle préviens son collègue pour surveiller sa classe. Alors quelle tourna son regard vers l'infirmière.

Zonbi inclina la tête en voyant qu'il ne manquait que le cousin de sa meilleure amie.

- Il n'était pas dehors...
- Il est sûrement bloquer dans les toilettes, ricana Étoile. Il doit enfin s'en vouloir d'avoir répondu à la maîtresse.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
L'infirmière leva les yeux vers la professeure, en croisant ses bras. Elle ne pouvait pas faire de diagnostic, mais l'enfant avait bien un problème ou un autre. Elle leva les yeux vers la maîtresse.

- Son père vient le chercher ?

Yuuto eut un petit ricanement alors que Neoko gonfla les joues en les regardant.

- Arrêtez, c'est pas gentil ...
- Mais il est tout le temps bizarre, Neo, rétorqua Yuuto.
- Papa et Maman ont dit qu'on devait être--
- Gentils, gnagnagna ... Il veut jamais jouer avec nous, de toute façon. Même s'il était sorti, il aurait été dans son coin, conclut le blond. Il est toqué !

Le surveillant tapa dans ses mains en récupérant les CP.

- Un peu de silence les mômes. Tout le monde à sa place, allez. La maîtresse va arriver.
Zonbi - 05/09/2017
- Oui vers 15h. Mais il m'a donné ses coordonnée si jamais.

- Vous êtes peut être .. Trop .. turbulent pour lui. Vous faites que concours et parler fort, fit Zonbi en essayant de prêter main forte à Neoko.
- En attendant on ignore pas les autres, rétorqua Étoile
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
L'infirmière hocha la tête en croisant légèrement ses bras.

- Bien, je viendrai lui toucher deux mots, dans ce cas-là ... répondit-elle dans un petit sourire. J'ai un doute qu'en à tes craintes, bien qu'elles aient pu être fondées. Le petit peut retourner en classe.

Yuichiro lui, avait déjà son attention qui vagabondait ailleurs, en regardant les murs, les médicaments, et tout le reste. Il observait curieusement les petites affiches qu'il y avait pour la sensibilisation à l'hygiène, ou au fait d'avoir une mauvaise vision.

- Et on ne répond pas à la maîtresse, surenchérit Yuuto.
- Oui, mais vous n'êtes pas plus malins non plus, rétorqua Neoko en tirant la langue.
- Eh, oh, silence les p'tits, fit le surveillant en les faisant entrer en classe.
Zonbi - 05/09/2017
La maîtresse hocha la tête.

- Yuichiro, nous retournons en classe. Allons y.

- Tu ...

Étoile gonfla ses joues alors qu'il court vers le surveillant en attrapant sa main.

- Je dois aller au toilette, fit il en tirant que la main. Vite vite vite.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
L'infirmière la salua, puis regarda Yuichiro. Le petit eut un certain temps avant de se mettre en chemin à son tour, dans un chemin bien particulier. Il marchait presque pas pour pas à l'endroit qu'il avait foulé la première fois pour venir jusqu'à l'infirmerie. Le tout en silence.

Le surveillant baissa les yeux vers Etoile, avant de hausser un sourcil.

- Tu avais toute la récré pour y aller, objecta-t-il.

Neoko le regarda en secouant doucement la tête, avant de regarder Zonbi.

- Allons nous asseoir ... La maîtresse ne va pas aimer qu'on soit encore tous debout.(édité)
Zonbi - 05/09/2017
Sauf qu Étoile relâcha la main en voyant Yuichiro et la maîtresse.

- Ah non j'ai plus envie, fit il en rejoignant Yuuto. Il est en vie visiblement, rassuré? Fit il au fille.

Zonbi sasseya à son tour. En voyant la maîtresse et Yuichiro revenir.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
Neoko eut un air soulagé en effet, face au retour de Yuichiro, mais elle tira simplement la langue à Etoile pour son impertinence, avant d'aller s'asseoir. Yuuto haussa un sourcil, puis regard Etoile en levant les yeux au ciel. Les filles ... Yuichiro se rassit, comme si de rien n'était et le cour put reprendre. La journée fut particulièrement longue, après tout, le petit blond avait un peu récidivé, et la dernière sonnerie intervint comme le glas de la libération. Le bureau des surveillants. Il devait attendre là-bas. Le blond ferma son sac et avança lentement jusque là-bas pour attendre son père, une fois que le couloir fut entièrement vide à cause du bruit. Ce n'était pas plus mal puisque l'infirmière attendait égaement. Il regarda curieusement les autres enfants qui retournaient au bus ou que leur parent attendait à la sortie de la cour.
Zonbi - 05/09/2017
Roan avait bien eut les messages de la maîtresse et cela n'avait fait que plus l'inquiété. Il savait bien qu'il risquait de se faire voir ... interpeller sur le comportement de Yuichiro. Mais ... Que dire? Il savait que son fils avez des difficultés. Cependant... Il ne pouvait pas aller plus vite que le monde. Le rendez-vous pour un teste de Q.I. avait été bien évidemment prit... Mais cela prenait du temps, mais là à voir sa nièce un peu inquiéte, sans parler de voir Thomas et Meyliss présent aussi. Cela le rassurer un peu, il avait paniquer en les appelant pour le coup. Thomas était médecin, et Meyliss était une grande aide dans le domaine de l'enfance.

- On t'attend vas-y. Si il y a un problème, tu n'auras qu'à m'appeler, fit Thomas.

La maîtresse attendait que le père arrive alors qu'elle discutait avec son collègue. Roan ne tarda pas à toquer à la porte., l'ouvrant doucement.

- Bonjour.. Je suis le Papa de Yuichiro.Roan Dwight. Vous m'avez envoyé message ... et ..
- Entrez je vous prie, hum ... nous devons discuter si vous le voulez bien.

Roan était vraiment grand, ce qui n'aidait pas vraiment dans la démarche qu'il allait suivre. Il sortit juste de sa poche une petite trousse pour chercher un cravate gris. Pour dire que Papa était occupé et que Yuichiro devait être sage.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
Meyliss se posait comme une figure un peu maternelle, même pour le grand gaillard qu'était Roan. Elle hocha la tête, en regardant son mari, puis Roan.

- On est juste là, assura-t-elle en réceptionnant les enfants pour sa part. Ca a été pour vous deux ?

Elle passa une main tendre dans les cheveux de ses deux enfants. Yuuto suivit du regard son oncle; avant de se tourner vers sa mère avec un grand sourire.

- Yuichiro a répondu à la maîtresse !
- Yuu a dit des choses méchantes, renchérit aussitôt sa soeur en gonflant les joues.
- C'est même pas vrai d'abord !
- Si c'est vrai !
- Il suffit tous les deux, soupira Meyliss en les regardant à tour de rôle. On ne rapporte pas lorsqu'on ne fait pas mieux, Yuuto. Et Neoko, on ne rapporte pas non plus, c'est vilain.

Les deux enfants se regardèrent d'un air boudeur. Ce n'était pas non plus évident de devoir gérer ces deux petits. L'infirmière salua le père de Yuichiro dans un petit sourire, en le laissant s'installer. Elle inclina légèrement la tête sur le côté. Yuichiro avait relevé la tête en voyant son père, mais là aussi, elle ne dénota aucune expression du visage. Le regard du petit fut attiré par la cravate. Il se remit assis et fouilla dans son sac pour sortir ... un livre. L'infirmière eut un petit sourire en regardant le père.

- Vous devez vous douter que cela concerne Yuichiro. Il a eu un comportement un peu ... déplacé en classe, mais cela vous êtes déjà au courant. Nous avons eu quelques doutes quant à ce comportement, et nous l'avons amené à l'infirmière, dont je m'occupe. Votre fils nous a expliqué qu'il ne savait pas s'habiller seul, par exemple ...
Zonbi - 05/09/2017
Roan s'installa convenablement, mais vu son corps relativement grand il avait un peu de mal avec le mobilié de la salle. Il grlissa ses jambes sur le côté avant d'hocher la tête.

- Oui ... Je suis au courant. je ... je vous prie de m'excusez il ne ... ne voulait pas vous offenser. Il .. J'ai expliquer les règles mais ... Yuichiro...

Le père était vraiment incertain, ce qui rassura qen quelques sortes la jeune femme qui était la maîtresse. Pas de violence.

- Ce n'est rien ... ca été juste .. compliqué de lui faire comprendre.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
Le ton de Roan rassura également l'infirmière qui croisa simplement ses bras en secouant la tête.

- Cela nous a juste surprise, assura-t-elle. Après quelques discussions, il semblerait que Yuichiro ait un petit problème de concentration, visiblement, mais ... Loin de moi l'idée de vouloir paraître déplacée, mais ... Il y a quelque chose en plus, non, Monsieur Dwight ?

Après tout, certes, les enfants pouvaient avoir du mal à comprendre les règles mais ... Les divers comportements de l'enfant mettaient également la puce à l'oreille.
Zonbi - 05/09/2017
Roan baissa un peu la tête.

- Je ne sais pas vraiment. Dans ... trois mois il doit passer un teste de Q.I ce qui pourrait expliquer beaucoup de chose. Mais.. Je ... je ne suis que pharmacien, et .... Il eut pourtant aucune difficulté pendant la grossese ou autre. Mon ami, a essayé de faire bouger les choses. C'est le Docteur Evans, fit il. Je ... Je peux rien .. vous confirmer.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
L'infirmière hocha la tête en croisant ses bras, avant de regarder l'enfant qui lisait. Il semblait vraiment dans son monde pour le coup, à ne pas prêter attention sur quoique ce soit. La jeune femme rapporta son attention sur le père de famille.

- Je comprends bien. Si ... vous avez des consignes à nous faire passer, néanmoins, cela pourrait nous être utile, je pense. Bien qu'il ait désobéit, il s'est montré très calme et très silencieux, mais il n'a par exemple, pas montrer d'envie d'aller avec les autres enfants. Ce n'est pas un mal en soi, et si vous avez déjà pris des dispositions, je ne peux que vous encouragez à les suivre.
Zonbi - 05/09/2017
- Je mettrais sous papier tout ce qui me passe par la tête. hum ... Si .. pour le problème. Il suffit de lui mettre un livre a disposition... et peut être ... que .. Enfin.
- Faites moi la liste et on en reparlera demain pour voir ce que nous allons faire, sourit la jeune femme.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
L'infirmière réfléchit un instant. Peut-être lui laisser un livre en évidence sur le coin de la table pour éviter qu'il n'ait le réflexe de se lever serait un bon début pour essayer de lui apprendre au début. Il allait bien falloir commencer comme ça, sinon elle doutait des conditions de travail de sa collègue. Elle eut un petit sourire avant de prendre la feuille où Yuichiro avait recopié dessus.

- Si je puis vous conseiller ... Peut-être lui faire faire des lignes de copies. Il vient de rentrer au CP, certes, mais son écriture est vraiment irrégulière comme vous pouvez le constater. Je pensais que c'était peut-être un problème de vue, mais votre fils à l'oeil aiguisé, visiblement.
Zonbi - 05/09/2017
Roan prit doucement la feuille. Et .... Oui. Effectivement. Yuichiro n'avait pas l'air de ... Il hocha la tête.

- Je lui en ferais régulièrement, assura t il.
- Je n'ai pas d'autre question pour l'instant, fit la professeur en tournant son regard vers l'infirmière.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
L'infirmière réfléchit, avant de secouer un peu la tête. Actuellement, rien ne lui venait à l'esprit, mais peut-être plus tard ... Elle eut un simple sourire.

- Moi non plus. Merci d'avoir bien voulu nous éclairer un peu, et ... quant à ce test, s'il peut vous éclairer sur quoique ce soit pour nous aider avec Yuichiro, nous sommes preneurs, bien entendu. Il n'a pas l'air d'un mauvais garçon, il a parfois l'air un peu perdu par moment, néanmoins.
Zonbi - 05/09/2017
Roan hocha la tête.

- Yuichiro est vraiment un bon garçon, il est calme, il sait s'occuper, et ... Hum... Merci, merci vraiment. De prêter autant attention à lui, sourit il.
- Y'a aucun probleme, nous ferons le necessaire cela ma juste ... un peu rendu perplexe. J'avais un peu peur, quand vous disiez que le contacte.
- Ah oui, je vous mettrais tous sur .. un papier, assura le père en se relevant.

Roan retira la cravate cherchant la cravate verte, pour dire que tout va bien.

- Je vais vous laisser à présent. Yuichiro, on rentre à la maison.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
L'infirmière eut un petit sourire en hochant la tête.

- Merci d'avance dans ce cas.

Yuichiro referma son livre en sentant du mouvement à côté de lui. En voyant la cravate, il le rangea dans son sac et le referma calmement. Il se leva en attendant que son père se mette en mouvement. Il semblait vraiment bien plus à l'aise avec son père, en tout cas. C'était un bon signe pour l'infirmière. Le petit se tourna tout de même vers les adultes, mais il regarda plutôt le bureau.

- Au revoir, articula-t-il poliment, tout de même, avant de lever la tête vers son père.
Zonbi - 05/09/2017
Roan sourit en disant au revoir à son tour. Il avait qu'une envie s'est se retrouver dehors. Il fit attention que Yuichiro le suivent alors qu'il sourit a ses deux amis. Thomas décoirsa les bras en voyant Roan revenir.

- Ah bon voilà, il a l'air bien sourit il à) sa femme.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 05/09/2017
Yuichiro marchait simplement aux côtés de son père. Meyliss se redressa un peu en souriant, tandis qu'elle voyait Roan avec son fils.

- Ca s'est bien passé ? Bonjour Yuichiro, salua-t-elle.
- Bonjour, répondit-il de sa voix lacunaire comme d'habitude.

Il regarda Meyliss puis Thomas,  et baissa la tête simplement.
6 septembre 2017
Zonbi - 06/09/2017
- Ah oui, très bien même. La maîtresse était juste ... un peu inquiète. Je n'ai pas.. assez travaillé les règles avec Yuichiro, et elle attend une fiche de note, et ... le rendez vous aussi, bredouilla-t-il Mais ... Enfin c'est sur la bonne voie.
- Ah bah ça va alors, sourit Thomas. Tu vois je te l'avais dis, fit il à sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 16:51

ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
La primaire n'avait pas été une partie de plaisir : cinq années pour apprendre un minimum de règles sociales à instaurer au cadre de l'école. Ne pas se lever durant une heure du cours, bien lever la main, ne pas corriger le professeur sur quelque chose qui n'a pas de rapport avec le cours, écouter, respecter une certaine manière de faire, et surtout travailler en groupe. C'étaient des règles toutes simples et pourtant ce fut relativement difficile de bien les comprendre au début. Et avec l'annonce d'un quotient intellectuel de 157, les choses à appréhender devinrent plus compliquées pour certaines, plus faciles pour d'autres. Lorsqu'il terminait un devoir, pour éviter de s'ennuyer, on avait mis un livre à disposition sur sa table, ou on donnait des petits exercices supplémentaires qu'il faisait sans broncher. Les passions se développèrent lentement : les mathématiques, mais surtout, toute activité qui jouait avec la logique des choses, comme les réactions en chaînes en chimie, ou les liens de causes à effet en physique ; l'art étonnamment devint aussi quelque chose qui le fascina mais surtout dans la reproduction plutôt que dans la création ; la musique l'apaisa très rapidement, bien que ce fut plus praticulièrement la musique savante ; la lecture resta dans ses activités préférées à faire. Et plus surprenamment, un petit groupe fini par se former autour de lui.
Avec l'entrée au collège et les rendez-vous bien plus réguliers chez son psychologue, l'appréhension monta d'un cran. Chaque année, il fallait bien ré-expliquer au professeur de chaque matière qu'il fallait faire attention à quelques réactions qui pouvaient sembler étranges. Mais aussi, qui dit changement d'école, dit aussi changement de comportements aussi ... Les premières formes de harcèlement apparurent, de manière très légère : les moqueries au détour des couloirs, les affaires qui disparaissent, les premiers surnoms de tête de turc ... Néanmoins, le petit groupe était toujours là, mais c'était compliqué à définir ce qui les faisait véritablement rester avec Yuichiro. Enfin, surtout pour lui. Il avait du mal à les comprendre dans leur manière de s'exprimer ... Et puis il mit le doigt sur un nouveau concept : l'amitié et l'expression non-verbale des émotions. Les premiers temps, c'était très compliqué d'appliquer ce qu'il devait retenir : qu'une bouche qui s'étirait pour former un sourire était synonyme de joie ; qu'un froncement de sourcil correspondait à du mécontentement ; que ce drôle de son qui était un rire était symbole de quelque chose de drôle ; que des yeux mouillés et rouges pouvaient être de la tristesse ... C'était malheureusement très difficile au cas par cas, car très vite, la petite palette d'émotions à reconnaître fut confrontée à la réalité : il n'y avait pas que le visage qui démontrait les émotions, mais aussi plein d'autres choses comme le ton de la voix, la gestuelle des mains, le débit de paroles ... Trop de petits détails auquel Yuichiro avait du mal à rejoindre à chaque fois le lien avec un sentiment, du fait qu'il ne l'exprimait pas de la même façon. Et surtout, ce fut compliqué de comprendre pour lui que les gens avaient besoin de ce langage non-verbal pour exprimer leur émotion et surtout comprendre celles des autres. Ainsi, Yuichiro fit face à un premier mur : la norme, ce n'était pas lui.
Mais le second mur fut encore plus compliqué : l'amitié. C'était quelque chose d'abstrait. Un concept très difficile à mettre en place. Dans le petit carnet où il rédigeait ses journées de son point de vue et qui servait pour les différentes séances à aiguiller pour aider sur quel point on devait se concentrer, il notait qu'il ne comprenait pas pourquoi Zonbi et Etoile restaient dans le groupe parce qu'ils n'avaient techniquement pas le lien de famille qu'il partageait avec Neoko et Yuuto qui faisait plus de sens ; ni le réflexe de ramener quelque chose à manger pour faire plaisir ; encore moins ce mouvement de groupe à rester toujours tous ensembles pour jouer ... C'était quelque chose de trop abstrait et à ce stade, c'était d'autant plus difficile qu'il fallait adapté au phénomènes de confiance sociale. Aussi, la séance du jour annoncé un grand, grand travail.
Zonbi - 13/09/2017
Mettre des mots sur un objet était simple. Celui-ci ne changeait en aucun cas, ou le fait qu'un animal réagisse ainsi rester toujours la même chose. Cependant, l'être humain était une boite de Pandore. Il pouvait sourire mais être triste. Pourtant le sourire était là. Ray tourna la page de son livre, son prochain rendez-vous était le petit Yuichiro, enfin petit était un grand mot. Le garçon avait bien évolué depuis. La société pouvait enfin l'accepter, enfin du moins... L'épreuve de l'adolescence restait un sujet des plus difficile. Ray appréhendait un peu la rentrée du lycée. Il lui rester cependant bien encore une année. Voir un peu moins. Le temps s'écoulait tellement vite. Il releva son regard vers l'horloge.

- Cinq, quatre, se mit-il à compter en regardant l'aiguille des secondes. Trois, deux, un.... et...

Le blond tourna la tête vers la porte.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
Un toquement bien particulier retentit : un coup, puis un coup et un troisième mais très irrégulier. Toujours un petit problème avec ça. La porte s'ouvrit sur la stature de Yuichiro : il avait tout de même bien grandi depuis sa toute première visite, bien que dans l'attitude, il était toujours un peu le même. Peut-être moins "rigide" que la première fois, tout de même : on sentait les changements qui avait pu s'opérer tout au cours des séances. La posture, la concentration, c'étaient d'infimes changements toujours un peu plus encourageant séance après séance.

- Bonjour Monsieur Kagami, salua-t-il de sa voix monotone habituelle.

Son regard passa rapidement sur la pièce. Elle n'avait pas grandement changé depuis son passage précédent. Il entra et referma la porte derrière lui, son carnet sous le bras. Il s'avança, comme à son habitude, en direction de son psychologue et lui tendit son carnet, toujours en s'arrêtant à une distance de bras. Bien qu'il était suivi depuis un moment, il y avait beaucoup d'habitudes qui avaient la vie dure : tenir son carnet du bout des doigts pour éviter tout contact. Et une fois qu'il l'avait donné, il s'éloignait bien rapidement pour aller s'asseoir dans le fauteuil. Ce n'était pas de l'intimidation ou autre, mais il avait toujours ses tics qui pouvaient être interpréter comme tels. Sur les pages qui suivaient la dernière page que Ray avait pu voir, il avait écrit minutieusement chaque journée, mais surtout chaque interrogation. Et dans la semaine qui avait suivi, l'interrogation la plus grande c'était vraiment l'amitié. Il avait eu quelque mal à reconnaître quelques émotions, mais le plus perturbant, ça avait été le petit débat sur l'amitié qu'il avait eu avec les autres enfants du groupe où il était ressorti plus confus que satisfait.
Zonbi - 13/09/2017
Ray sourit en voyant Yuichiro arriver. Il se releva déposant son propre livre sur le meuble sur sa droite.

- Bonjour Yuichiro. Comment te sens-tu aujourd'hui ?

C'était une question habitué. La première de la séance, savoir décrire son état d'esprit du moment. Un exercice que le jeune adolescent était confronté à chaque fois que la séance débutait. Ray remercia le garçon en prenant le journal, il s'installa de nouveau sur le fauteille, prenant bien le temps de commencer à lire. Le collège était un environnement plein de découverte, que se soit de connaissance et de savoir. Mais Yuichiro avait déjà un niveau de lycéen dans certaine matière voir d'étudiant d'université pour d'autre. Mais lui faire sauter une classe, voir deux n'étaient pas envisageable pour son developpement. Puis nous avions aussi la découverte sociable, comme le début de groupe bien distinct qui revenaient toujours de façon récurrente chaque année. Le  thérapeut eut un sourire en voyant que Yuichiro avait toujours les même fréquentation. Bien qu'un nouveau inconnu c'était rajouté.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
Yuichiro s'était installé sans attendre son reste. Son regard se posa sur le bureau, le détaillant longuement. Les différents biblio, les diplômes affichéss, les petites images également en rapport avec le monde psychiatrique, le bureau de son psychologue, le livre qu'il avait déposé. Puis son attention se focalisa un instant sur les murs qui baignaient dans une couleur très pastel pour ne pas que les tons soient aggressifs. D'ailleurs maintenant, le blond comprenait mieux pourquoi on disait des tons aggressifs pour des couleurs, et ... Il dut faire un effort de concentration sur la question de Ray. C'était toujours très dur de répondre très précisément. Il baissa son regard vers le sol. Il mit quelques secondes avant de répondre.

- Je me sens ... plus apaisé qu'hier parce que la journée s'est déroulée normalement aujourd'hui, répondit-il en essayant de contrôler son débit de paroles.

C'était très dur. Le contact visuel avait toujours du mal à se faire pour la première question, mais le blond faisait des efforts pour parler calmement et ne pas se laisser aller à un débit rapide qui pouvait devenir confus par la suite. Limiter les informations aussi. Mais ça, c'était très dur sans filtre.
Zonbi - 13/09/2017
Ray tourna délicatement une nouvelle page, continuant sa lecture tout en écoutant le garçon. Plus apaisé que hier. Il se mit a lire un peu en diagonal alors qu'il posa la question. Second exercice.

- Est ce que cela a été douloureux ?

Quand des gens comme Yuichiro était confronté à un imprévu il y avait plusieurs types de réactions, le refus, l'angoisse, l'acceptation, et pour les meilleurs l'anticipation. Malheureusement le blond était encore dans l'angoisse, ce qui pouvait généré de mini-crise. Mais les plus violentes avaient disparu de quotidien.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
Yuichiro sembla réfléchir un instant, avant de répondre à nouveau, comme il l'avait fait auparavant.

- Ce n'était pas douloureux, c'était plus ... dérangeant comme ... la laine qui gratte, répondit le blond. C'est resté longtemps dans mon esprit donc ... j'ai eu du mal à rester concentré le reste de la journée.

Prendre son temps. Poser son souffle. C'était beaucoup d'effort, mais c'était nécessaire. L'évènement de la veille avait réveillé une angoisse qui se tenait plus à une boule au ventre dérangeante. Pas de quoi faire une crise par la suite, mais il fallait mieux être prudent. La moindre chose qui perturbait Yuichiro et il était bon pour avoir une journée où son taux de stress ne faisait que jouer aux montagnes russes. Cette fois, quelqu'un avait fouillé dans ses affaires et il avait bien remarqué que le livre qu'il avait ramené était manquant. Il ne l'avait pas retrouvé de la journée, et comme par calque, la sensation de manque et désagréable que quelqu'un avait dérangé son espace à lui l'avait chamboulé un peu.
Zonbi - 13/09/2017
- Yuichiro, tu dois être plus claire. Certe ne pas t'étaler, mais tu dois me faire comprendre ce qui s'est passé de façon clair, expliqua Ray. Ah moins que tu préfères qu'on débute la séance sur le nouveau "personnage" qui s'est ajouté à ton "histoire". Léonce. Il m'a l'air d'être devenu ton ami, sourit il. C'est une bonne chose, tu ne trouves pas?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
Yuichiro leva un bref instant les yeux vers Ray. Ah, Léonce. Le blond eut un nouveau petit moment de pause, avant de répondre à son psychologue.

- C'est ce qu'on dit les autres, répondit-il. Qu'il est devenu mon ami, mais ... J'ai encore du mal avec ça ...

La notion d'amitié était quelque chose de relativement compliqué pour Yuichiro. Dans sa manière de fonctionner, il appréhendait les nouvelles personnes sans aucun jugement de sa part, ce qui quelque part était une bonne chose, mais qui était aussi à double tranchant : il partait sur un principe proche de la confiance, et de ce fait, il avait un peu de mal avec le fait de devoir différencier son entourage via des concepts et des sortes de jugement à aposer à côté de leur identité. C'est pour cela que l'amitié, qui se basait essentiellement sur la confiance que l'on accorde exceptionnellement à quelqu'un qui ne fait pas parti de l'entourage direct, était un peu dur à mettre en place. Et le fait de devoir juger d'abord quelqu'un de nouveau également l'était encore plus.

- Mais je l'apprécie beaucoup parce qu'il prend le temps de m'expliquer quand je ne comprends pas en littérature, ce que Neoko ne fait plus en ce moment parce qu'elle dit qu'elle n'a "pas la tête à ça". D'ailleurs, je n'ai pas compris, ça, non plus. Et puis il joue aussi du piano, ajouta-t-il avant de marquer une nouvelle pause. Mais il est fait beaucoup d'erreur de prononciation. Mais je ne sais pas s'il aime vraiment quand je le corrige parce qu'il a ... la tête rouge comme quand l'image dit que c'est de la gêne.
Zonbi - 13/09/2017
Ray referma le journal soigneusement en le déposant sur la petite table de verre entre Yuichiro et lui. C'était sa dernière année de collège, et il avait encore du mal avec les relations sociables. C'était compliqué, il progressait, ça c'était une certitude mais... Pas assez vite. Léonce, était un étranger. Un Français venut étudier ici, avec sa famille. Il joue du piano, quelque chose qui interesse de base le blond. C'était de bonne nouvelle. Ray eut un petit sourire.

- Je pense qu'il ne t'en veux pas, c'est bien de la gêne, confirma-t-il. Ou de l'embarras. Il doit s'en vouloir de faire des fautes, mais cela ne fait que quelques mois qu'il est ici. C'est normal. Cependant si tu n'es pas sûr de toi, Yuichiro, tu peux poser des questions. Lui demander si cela le déplait de se faire corriger, ou au contraire cela l'aide. Est ce que Zonbi, s'interesse aussi moins à toi comme Neoko ? demanda Ray.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
Yuichiro n'avait pas vraiment peur de demander, il était même le premier à poser des questions, mais cela tenait surtout du réflexe. Percevoir la gêne, puis tenter de la lier à quelque chose, quand il y réfléchissait, il faisait surtout cela après coup. Il fallait qu'il fasse plus attention à cela. Le blond releva les yeux vers son psychologue et après une bref instant de réflexion, finit par répondre.

- Zonbi fait toujours attention quand elle me parle avec ses expressions et la manière dont elle explique. Elle a juste oublié de ramener des pâtisseries mercredi dernier, mais Neoko a dit que c'était parce qu'elle ne se sentait pas bien. Donc je ne pense pas qu'elle s'intéresse moins ... Mais j'ai ... remarqué que ... Yuuto, par contre, a commencé à ne plus rester aussi longtemps avec nous. D'habitude aux pauses, il reste toute la pause et il joue avec Etoile. Mais en ce moment, il pose juste son sac et il va plus loin. Parfois, Etoile va avec, mais c'est quand personne ne parle.

Le blond était attentif aux détails, notamment aux changements. Et avec le lycée qui approchait ... Les groupes sociaux allaient être encore plus importants, et cela se sentait dans la manière dont les gens réagissaient. Les amitiés évoluaient, et avant même que l'on ne s'en rende compte, les gens s'éloignaient.
Zonbi - 13/09/2017
Ray hocha doucement la tête à plusieurs reprise pour finalement poser sa main sous son menton pour soutenir sa tête. A partir du lycée rare était les groupes hétérogènes qui restaient ensemble, à moins qu'il y a eut des refus d'aboutissement, ou d'autre but. Bientôt .. Il allait devoir expliquer un autre sujet, mais si Yuichiro ne comprenait toujours pas .. ce qu'était l'amitié, l'amour allait être encore plus dur.

- Yuuto s'est fait de nouveau amis. Il commence même à se tourner vers les équipes sportives si j'ai bien lu. Etoile va certainement le suivre. Cela ouvrira donc un nouveau groupe sociable. Malheureusement je pense que ce gouffre, pardon cette distance va faire qu'augmenter, expliqua-t-il calmement.

Il tourna son regard vers le tableau avec les étiquettes.

- Je pense qu'on abordera les différents groupes sociales en plus. Tu as déjà choisi le lycée que tu vas intégrer ? hasarda-t-il. Tu ne m'as toujours rendu la fiche d'orientation. Ton père ne l'a pas remplis, c'est ça ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
Yuichiro écouta avec attention ce que disait le psychologue. Il avait bien remarqué que Yuuto semblait être ennuyé en ce moment, et que lorsqu'il parlait, c'était exclusivement du sport. Yuichiro, lui, avec ses dispenses de sport, ce n'était pas vraiment quelque chose qui l'intéressait et la conversation finissait par revenir entre Yuuto et Etoile. D'ailleurs ce dernier semblait parfois attendre quelque chose, comme une réaction, avant de rejoindre le blond quand celui-ci partait. Il ne restait que Neoko et Zonbi à cet instant. Mais parfois, la brune ne parlait pas beaucoup. Non pas que cela était gênant, mais cela semblait l'être pour Zonbi. Et inversement quand l'inverse se produisait. Le blond avait l'impression d'être pris entre deux feux dans ses moments-là, bien qu'il essayait de comprendre ce qu'il se passait.

- Si cela augmente, est-ce que cela veut dire qu'ils ne resteront plus avec Neoko, Zonbi et moi ? demanda-t-il avant de baisser les yeux. Non, Papa ne l'a toujours pas remplie. Il est très occupé en ce moment, il travaille tard.

Il fallait dire qu'avec les charges qu'incluaient la prise en charge de Yuichiro, cela commençait à revenir un peu cher pour un seul salaire. Le blond regarda ses chaussures un bref instant.

- Neoko et Zonbi vont aller au lycée de North Street ... Je suppose que ce sera le lycée-là, répondit-il finalement.

Yuichiro n'était pas des plus regardants sur l'établissement. Surtout avec son niveau dans certaines matières. Néanmoins, il préférait tout de même aller dans le même lycée que ce petit groupe auquel il s'était habitué.
Zonbi - 13/09/2017
North Street, c'était un établissement réputer pour ses équipes sportives. Yuuto allaient donc certainement y aller comme Etoile. Pas de changement d'ici là. Une bonne chose en choix. Il décroisa ses jambes.

- Ce serait une bonne idée d'aller dans ce lycée. Tu seras toujours avec tes amis, sourit Ray. Tu as fait beaucoup de progrès. Essaye juste de demander à ton père de remplir les papiers. Comme ça nous pourrons poursuivre les séances, sourit il. As tu quelque chose que tu veux parler ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
Yuichiro hocha la tête pour la première fois depuis le début de la séance.

- Je lui demanderai, répondit-il.

Il prit un nouvel instant de réflexion mais il se pencha pour récupérer son carnet. Signe que le garçon n'avait rien de plus à ajouter cette fois-ci. Néanmoins, la séance n'était pas finie, puisqu'il dut faire quelques exercices de reconnaissance faciales supplémentaires, et il revint sur quelques notions qui lui semblaient encore un peu flou. Le reste de l'année fut plus simple à appréhender, et le jeune garçon montra des signes d'améliorations pour ce qui était des relations sociales.
Avec l'entrée au lycée, il arrivait désormais un peu mieux à reconnaître plus d'expressions faciales et parfois, à force de répéter, certaines expressions commençaient à rentrer. Néanmoins, ce que Ray avait prédit fut très vite réalisé : Yuuto et Etoile finirent par ne plus rester avec le petit groupe de base, et Yuichiro découvrit à ses dépends ce qu'était que les groupes sociaux. Et il dut vite comprendre qu'il n'était pas parmi les plus populaires. Il ne fallut pas attendre quelques jours pour que les moqueries reprennent, mais cette fois-ci, le niveau était un peu plus différent. Toutefois, il était ... rassuré de retrouver des visages qu'il connaissait, notamment Neoko, Zonbi, et même Léonce, bien que le petit Français semblait encore un peu isolé. Ce matin-là, après avoir reçu quelques surnoms et remarques déplacées, s'être fait bloqué dans le couloir sur le retour de la médiathèque, le blond parvint tout de même à rejoindre les filles. Il s'installa à la table qu'elles avaient réussi à récupérer parce qu'elle était un peu délaissée : un peu bancale, personne ne viendrait vraiment s'asseoir dessus. Le blond s'assit à côté de la brune qui était en pleine discussion avec la rousse. La politesse lui fit attendre qu'elles aient fini de parler pour parler à son tour.

- Ca a été ? demanda Neoko.
- Trois joueurs m'ont bloqué pendant environ cinq minutes dans le couloir, répondit-il avec une petite boule au ventre. Je n'ai pas eu le temps de leur répondre, ils sont partis tout de suite.
- Tu n'es pas encore passé à ton casier du coup ?

Le casier. C'était une autre épreuve ça. Il ne savait jamais ce qu'il allait retrouver dedans.
Zonbi - 13/09/2017
Zonbi tira une nouvelle fois sur ses manches en voyant le blond approchait de la table puis s'installer. Elle le faisait toujours quand il était là, comme pour cacher quelque chose. Elle lui sourit avant de tourner son regard vers lui une fois que le conversation fut fini. Elle eut une petite mine en entendant ça.

- Encore... ? Ils se lasseront jamais, soupira-t-elle.

Les filles ne pouvaient pas rester toujours avec lui. C'était leur espace vital, comme disait Ray. Ou du moins un moment d'intimité quotidien qu'elles avaient toutes les deux besoins.

- Hum... Léonce n'était pas là aujourd'hui ? demanda-t-elle.

Cela faisait un moment que le roux faisait des aller-retours. Mais pas comme ceux qu'avait fait Etoile et Yuuto avant, lui préparait déjà ses dossiers pour les conservatoires. Visiblement ce lycée-ci ne lui plaisait guère.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 13/09/2017
Yuichiro remarquait bien les légers changements, infimes, qui pouvaient se produire. Surtout quand il revenait, il voyait bien que Neoko souriait un peu plus, mais dans un réflexe. Comme lorsqu'un animel aux aguets se redressait. Le blond respectait les petits moments d'intimités des filles sans trop poser de question.

- Je n'ai pas entendu le piano en revenant. Il viendra juste avant que la sonnerie se mette en marche, conclut le blond.

Il s'était vite habitué à Léonce. Quand il revenait sans trop de soucis de la médiathèque, il faisait un détour vers la salle de concert quand il entendait le piano, parce qu'il savait que c'était le roux qui répétait. Cela avait quelque chose d'apaisant, et puis, comme ça, il laissait les filles discuter entre elles. Le blond releva les yeux vers les filles. Il remarqua les yeux rougis de Neoko malgré son sourire. C'était quelque chose d'encore bien étrange. Il les regarda à tour de rôle.

- Il y a un problème ? demanda finalement Neoko.
- D'habitude vous parlez ... plus, répondit-il, un peu perturbé.

La brune glissa un regard vers la rousse avant d'avoir un petit raclement de gorge.

- Mais non, voyons ... Et ta dernière séance, ça a été alors ? demanda-t-elle un peu vite.
- Comme d'habitude. Monsieur Kagami dit que je fais beaucoup de progrès, ajouta-t-il. J'ai posé quelques questions, mais c'est tout. Et vous, votre soirée s'est bien passée ?
14 septembre 2017
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi avait accueillit Neoko chez elle cette semaine encore. Cela devenait une habitude, mais c'était une habitude avec une raison. La rousse eut un petit sourire en hochant la tête. C'était un des sourires de secours.

- Ah oui, on a enfin regarder la series somplet des Twilight, raconta-t-elle. Hum... On a le clans des vampires et des loups-garous.

Elle se pointa en premier puis Neoko dans un sourire.

- Mais le dernier opus... était étrange, on a surtout perdu deux heures.

La rousse se mit à parler pour ne rien dire, mais elle.. n'avait pas envie de revoir Neoko pleurer pour le coup.

- La prochaine série sera ... Underworld je pense, qu'est ce que tu en dis, Neoko ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Neoko hocha légèrement la tête dans un faible sourire.

- Oui, ce ... sera une bonne idée, répondit-elle. Même si je pense que je serai peut-être plus dans le clan ... vampire pour une fois, rit-elle faiblement.

Elle baissa un peu les yeux alors que Yuichiro les observa à nouveau à tour de rôle. Il arrivait à percevoir qu'il y avait quelque chose qui semblait clocher, mais puisque les filles n'en parlaient pas, il n'arrivait pas à voir ce que cela pouvait être. Mais il fallait qu'il le note sur son carnet.

- Vous avez beaucoup de soirés en ce moment, conclut-il.
- Ah, tu ... trouves ?
- C'est la cinquième fois ce mois-ci, ajouta-t-il, en fouinant un peu sans vraiment le vouloir.

Neoko hocha un peu la tête mais elle regarda ailleurs. Elle n'avait pas vraiment ... Elle se racla la gorge.

- Et le club de musique, ça se passe comment ? demanda-t-elle finalement en regardant Zonbi. Vu que tu te veux jouer du piano, ce serait une bonne idée, non, Yui ?
Zonbi - 14/09/2017
- Je pense que je vais changer pour les loups-garous alors, sourit elle. Hum... C'est bientôt les vacances c'est pour ça Yuichiro. Dans deux semaine c'est Halloween après tout.

Le club de musique regroupait la jeune fille mais aussi Léonce, et quelques autres élèves. Et surtout pas de sportif,enfin .. a part un. Mais .. Elle hocha.

- Ca pourrait être... Sympa. Tu n'auras plus besoin d'attendre Léonce du coup.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
- Cela ne me dérange pas d'attendre Léonce, répondit Yuichiro avant de marquer une pause. Mais ce serait bien. Je vais y réfléchir.

Neoko hocha un peu la tête. Elle était dans le club de littérature de son côté. Le meilleur moyen d'éviter les gros bras et les petits cerveaux, comme elle disait. Elle croisa ses bras.

- Vous voulez qu'on fasse quelque chose à Halloween ? demanda-t-elle en regardant Yuichiro. Vu qu'on ... ne t'invite pas beaucoup en ce moment.
- Faire quoi ?
- Hum ...

Le problème était de ne pas provoquer de crise à son cousin. Elle sembla réfléchir un instant.

- On peut ... faire une petite soirée tranquille, on ... resterait ensemble, on pourrait même demander à Léonce, proposa-t-elle.
- Il y aura aussi Yuuto et Etoile ?

La questio fut accueillie par un flottement. Yuuto et Etoile, c'était ... un peu particulier. Depuis l'entrée au lycée, c'était rare qu'ils viennent vraiment leur parler. Parfois, Yuuto taquinait Yuichiro au passage, mais ça restait gentil. En ce moment, ils ne venaient plus du tout. Mais Yuichiro avait du mal avec les changements. Dans son esprit, maintenant qu'il avait considéré son groupe d'amis, pour lui, les deux garçons étaient encore dedans.
Zonbi - 14/09/2017
Zonb baissa un peu la tête à la question. Etoile pourrait venir, mais Yuuto... Il avait tellement changer depuis. Au moins il n'était pas dans les emmerdeur c'était déjà une bonne chose en soit.

- Je leur demanderai, sourit la rousse. Mais peut être qu'ils seront plus avec leurs nouveaux amis.

Il avait une petite pointe d'agacement dans le timbre de la jeune fille.

- Mon père est en service pour cadrer les petits qui demandent des bonbons dans la balieu chic. On sera tranquille pour le coup, assura t elle
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro hocha simplement la tête en les regardant. Il avait encore du mal à se situer dans les relations vis-à-vis des autres.

- Je demanderai à Léonce, alors, répondit-il.
- En parlant des loups ... murmura Neoko.
- Quels loups ?

Sa question fut sans réponse, mais il suivit le regard de sa cousine. L'équipe de foot était en train de passer. Il vit bien Yuuto à l'avant qui riait joyeusement certainement à une blague que l'on venait de faire. Neoko rapporta son attention sur Yuichiro, puis regarda Zonbi.

- On ferait mieux de rentrer, marmonna-t-elle.

Elle n'était pas d'humeur à devoir remballer une équipe de gros bras actuellement. Elle se leva.

- En plus, je dois passer à mon casier ...
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi ramassa ses affaires en les faisant tomber vite dans son sac. Trop de loups c'était mauvais pour les moutons, surtout en absence de berger. Comme à l'accoutumé pas un seul surveillant.

- Dêpèche toi Yuichiro, fit la russe en mettant son sac sur son dos et faisant passer ses jambes de l'autre côté pour pouvoir se relever.
- Mais regardez qui est entrain de se sauver ? ricanait déjà la voix des joueurs.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Neoko se redressa rapidement en prenant son sac. Yuichiro, lui, eut un peu plus de mal à se mettre en mouvement aussi rapidement. Il fallait bien avouer que lui et la coordination, ça faisait deux ... Le temps qu'il se mette debout pour pouvoir se mettre en chemin, l'attention de l'équipe était déjà focalisée sur eux. Le blond avait du mal à comprendre pourquoi il suscitait tant leur attention. Enfin, après plusieurs explications plus vraiment ... Mais il avait du mal à trouver ce qui les faisait rire. Il ne comprenait pas ce qu'ils trouvaient de drôle en lui, à part le fait qu'il n'était pas ... complètement normal. Neoko avança en faisant signe mais il ne fallut pas longtemps pour qu'ils se retrouvent bloqués.

- Et bah alors, on prend la fuite ? fit l'un des joueurs en riant.

La brune glissa son regard vers son frère qui était en train de rire un peu. Elle inclina la tête sur le côté d'un air de dire "fais quelque chose" mais son frère haussa juste les épaules. Ce n'était pas lui qui pouvait donner un quelconque ordre. Elle tourna son regard vers Etoile, puis le détourna vite.

- Non, on va juste en cours, marmonna-t-elle.

Yuichiro, lui, regardait rapidement les joueurs mais il baissa vite la tête. L'attention trop focalisée, c'était pas son truc.
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi se plaça un peu plus en avant vis à vis des autres. Neoko nétait pas en forme, et Yuichiro... Elle croisa toute mêmeles bras de façon défensif. Alors qu'Etoile releva le regard vers les autres.

- Les mecs allaient, on a aussi court, fit-il.
- La ramène pas le bleu, et bien on dirait que le chat n'a pas la forme, sourit l'un en regardant Neoko.
- On peut ... pas passer...fit la voix de Zonbi
- Oh,la muette a dit quelque chose ? fit un autre. Alors Yuichiro toujours pas prêt àte battre comme un vrai homme, qu'est ce qu'il y a ? T'as perdu tes couilles ?

Etoile soupira.

- Les gars... Vous vou-
- La fermer WaterBridge.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro releva la tête en entendant son prénom, mais la question lui parut très stupide sur l'instant. Néanmoins, il vit bien que ce n'était pas le moment de répondre. Il baissa la tête simplement en silence. Il sentait la boule au ventre qui commençait à venir. Yuuto glissa son regard vers sa soeur, puis vers Etoile.

- Les gars, ça vaut pas le coup, il se chie déjà dessus, fit-il remarquer.

Neoko retint un commentaire. Elle aurait aimé une autre manière. Son regard passa sur Zonbi. Bien qu'elle n'avait pas la forme, elle s'avança en se raclant la gorge.

- Vous avez pas un ballon à aller poursuivre comme de gentils chien-chien ? lâcha-t-elle finalement.
- Oh, oh, attendez, le chat tente !
- C'est du vent. Allez, Yuichiro, c'est à toi de les défendre. C'est quoi, ça, un homme qui se fait défendre par les filles ? ricana un autre.

Le blond ne savait plus trop où donner de la tête. Ca fusait trop vite. Il joua avec les manches de son haut, sans répondre. C'est ce qu'on lui avait dit de faire. Ne pas répondre, surtout pas.
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi tourna son regard vers Yuuto, puis Neoko mais visiblement rien a faire. LEs garçons étaient toujours un ... sacré mur.

- Il se chier vraiment dessus, rit un gars. Et dire que tu partages le même sang Evans, tu dois tellement avoir honte.
- Tu parles c'est pas pour rien qui va se cassser, hein ? rit un autre.

Ca devenait un peu trop personelle. Zonbi releva la tête vers Yuutosans vraient... s'en rendre compte. Partir ?

- Roooh encore entrain d'emmerder les gens, sourit Arika. Les gars on se casse, on vuos ferez mumuselplus tard, fit le capitaine.

Arika, le capitaine, l'espoir de cette écoles. Zonbi ne savait pas si elle l'aimait réellement ou pas. Il était a la tête d'un amas de muscles, mais rien de plus. Elle recula d'un pas à son passage.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuuto regarda les autres membres de son équipe et eut un petit rire, quoiqu'un peu nerveux, en secouant la tête. Neoko tourna son regard vers son frère. Qu'est-ce qu'il avait encore dit celui-là ? Elle regarda ailleurs aussitôt.

- Roh, les mecs, abusez pas, toute l'école est pas obligée de le savoir, rit-il.
- 'Fais pas l'modeste, donc ! Entre celui qui se chie dessus et l'autre qui va aller pleurer dans les toilettes, faut bien un peu d'honneur sur ta famille, ajouta un autre.

Yuichiro, lui, ne savait pas trop quoi faire. Il suivait la conversation par bribes de mots, et c'était bien ça le plus compliqué pour lui. Il releva la tête en voyant Arika qui passa et l'équipe qui sembla se tenir bien plus tranquille. Neoko tourna son regard vers le capitaine avant de regarder plus loin. Partout où Arika passait, il y en avait un qui suivait.

- Qu'est-ce que vous avez pas compris dans "on en a pour dix secondes" ? rit Akira en passant. Du vent, allez.

Akira n'était pas le capitaine de l'équipe, mais du fait qu'il était le frère jumeau d'Arika, et qu'en plus, la plupart de ses stratégies de jeu payait durant les matchs, il n'en imposait pas moins son avis. Et puis il avait aussi la chance d'être encore une fois, délégué cette année. Yuichiro fut un peu rassuré pour le coup de voir que les autres semblaient plus tranquilles. Sa boule au ventre était un peu trop persistente. Yuuto lança un regard vers son capitaine, puis tourna la tête vers Etoile. Il lui donna un léger coup de coude pour se mettre en chemin.
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi suivit du regard le sillage des deux membres importants de ce lycée, enfin surtout le blanc. C'était plus lui qui l'avait intersser, et surtout dans cette période qui ne cessait de finir. Elle se tourna vers Neoko et Yuichiro coupant l'attraction.

- Allons y, murmura-t-elle.

Etoile aurait voulu allervoir Neoko mais il baissa la tête en suivant Yuuto et les autres membre. Passant une main dans sa nuque. Il était un suiveur rien de plus ... Et il avait peur ... Et c'était compréhensible surtout avec les bourses.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Neoko fixa un instant les joueurs s'éloigner, avant de se détourner vers Zonbi. Elle hocha la tête.

- Oui ... Yui, ça va ?

Yuichiro releva enfin complètement la tête. Maintenant que la source de sa panique naissante était partie, il se sentait plus libéré d'un poids. C'était écrasant comme poids. Le petit trio se mit en marche tandis que l'équipe s'éloignait. Yuuto regarda par-dessus son épaule discrètement mais il n'ajouta rien. Le blond trottina aux côtés des deux filles. Il inclina la tête, réfléchissant un peu à ce qu'il avait entendu par bribes alors qu'ils firent un arrêt aux casiers.

- C'est vrai que Yuuto va partir ? demanda-t-il en regardant Neoko.

Cela devait inclure que la brune partirait aussi. La jeune fille tourna le verrou de son casier en silence face à la question, mais comme Yuichiro était du genre à attendre une réponse dès qu'il posait une question, elle soupira.

- Non, il dit encore des trucs pour se faire remarquer, c'est tout, marmonna-t-elle en ouvrant son casier.
- Pourquoi il dirait ça ?
- Parce qu'il n'était pas malin ...
- Du coup, tu ne vas pas partir ?
- Non, Yui, je ... je peux juste changer mes livres ?
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi se mit en chemin pour suivre les garçons. Elle attendit de l'autre côtés de Neoko.

- Yuichiro tu devais pas changer tes livres toi aussi ? hasarda-t-elle pour changer l'attention du garçon
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro tourna son attention vers Zonbi. Il hocha en silence la tête et trottina vers son casier à quelques portes plus loin pour défaire le verrou. Il n'avait pas de tag sur sa porte, c'était déjà un bon point. La semaine dernière, il avait eu le droit à "retardé" qui avait été d'ailleurs mal orthographié, "crétin", "suce-boule" dont il n'avait pas compris toute la délicatesse de la métaphore et d'autres insultes toutes aussi charmantes. Il déverouilla son cahier et ... Papier toilette. Ils avaient encore réussi à le bourrer de papier toilette. Au moins, cette fois-ci, il n'était pas mouillé ... La dernière fois, il avait dit repayé un livre à cause de ça. Minutieusement, il retira le papier, sous le regard de Neoko. La brunette tourna son regard vers Zonbi dans un maigre sourire.

- Merci ...

Elle se mit à fouiller également pour ranger ses livres. Peut-être qu'elle pouvait essayer de manquer le premier cours ? Non, elle avait deux mots à toucher à Yuuto ...
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi eut un petit sourire alors qu'elle se mit à parler un peu ... plus bas.

- Mais ... Tu crois vraiment que ... C'est un mensonge, demanda-t-elle en gardant un oeil Yuichiro.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Neoko rangea ses livres. Elle eut un flottement avant de continue de ranger.

- C'est Yuuto. Il ne sait aller plus loin que notre quartier sans se perdre, qu'est-ce que tu veux qu'il parte ? répondit-elle à voix basse.

Yuichiro fit plusieurs aller et retour entre la poubelle et son casier sous le regard moqueur de certains camarades qui ne l'aidèrent pas pour autant. Une fois qu'il eut assuré qu'il n'y avait plus rien, il commença à vérifier qu'il y avait tout, avec une nouvelle boule au ventre. Visiblement, c'était juste le papier toilette cette fois-ci ... Il put changer ses livres l'esprit déjà plus serein. Neoko referma la porte de son casier, avant de regarder Zonbi.

- Il a dû lancé ça parce qu'il en a marre que les parents se hurlent dessus, ajouta-t-elle. Je vais aller lui parler de toute façon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:00

Zonbi - 14/09/2017
- J'emmènerai Yuichiro au club de Musique. On t'attendra là bas, sourit elle. Mais tu peux toujours envoyer un SMS, Et j'accours, assura t elle.

Elle se redressa un peu. Être dans des classes différents étaient des plus difficile. Surtout avec les filières. Zonbi était dans une scientifique, tout comme Yuichiro mais Neoko, Étoile et Yuuto était plus dans la littérature.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Neoko hocha la tête dans un maigre sourire, avant de rejoindre Yuichiro. Chacun se dirigea vers sa salle de cours tranquillement, et le blond s'installa comme à son habitude à sa place sur le deuxième rang, toujours pour ne pas être trop en avant, sans être trop derrière. Il regarda l'horloge avant de commecer à sortir ses affaires en silence. Le professeur serait en retard comme d'habitude, mais au moins, il avait quelque chose, ou plutôt quelqu'un, de relativement plus intéressant à côté de lui que le prof de mathématiques qui, malheureusement pour lui, n'enseignait pas la matière la plus passionnante.

- Bonjour Léonce, salua-t-il. Tu n'étais pas à la salle de concert ce matin. Tu as loupé ton réveil ?

C'était le petit baume au coeur dans la matinée un peu secouée de Yuichiro.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce était effectivement déjà la. Il avait de grosse cernes sur les yeux qu'il avait essayé de cacher avec de l'anti cerne. Il eut un petit sourire fragile en agitant la main doucement.

- Coucou Yuichiro, bingo. J'ai... je me suis couché assez tard, soupira t il. Je n'arrive pas à retenir mon morceau d'examen. Mais j'irais après les cours, sourit il aussitôt. Mais parlons toi. Alors ta soirée ? Demanda t il en sortant des affaires.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro hocha la tête. S'il pouvait entendre Léonce jouer dans la journée, il ne disait pas non pour y assister. Le blond termina de sortir ses affaires et de les organiser sur la table avant de se tourner vers le petit roux afin de lui répondre.

- Il est si compliqué que ça ? demanda-t-il, étonné surtout du fait qu'il trouvait le Français bien plus doué que lui pour le piano. Je suis rentré pour faire mes devoirs et j'ai rempli mon carnet pendant que Papa faisait à manger, après je suis monté dans ma chambre et j'ai fini trois pages d'exercices de maths. Cette fois-ci, il y avait de la physique aussi dedans donc c'était un peu plus difficile. Après, j'ai essayé de retirer les déchets qu'on avait mis dans mon sac, mais je n'ai pas réussi à épargner le dessin que j'avais commencé, il a été mouillé par la bouteille.

Le blond parla longuement sans s'arrêter, avant de se tourner vers Léonce, en inclinant la tête sur le côté.

- Tu aurais peut-être dû dormir plus longtemps, tu as beaucoup de cernes. Tu sais que le manque de sommeil, ça rend les choses plus difficiles à retenir ?
Zonbi - 14/09/2017
Le roux savait que Yuichiro était victime dharvelement à répétition. Il lui avait demander plusieurs fois si il ne voulait pas porter plainte. Mais avec ce lycée de barge, il risquait plus de faire du mal au père du blond qu autre chose.

- Tu devrais mettre des pochettes en plastiques. Chaque affaires. Bien ranger, sourit gentiment Léonce. Hum ? Ça je sais... mais j'ai mon examen blanc demain... Et f ut que je le sache pour demain dernier Felis de c'est 15h, soupira t il en se laissant glisser sur sa table. Pourtant bach c'est pas si compliqué. Mais je préfère tellement jouer du chopin...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro hocha la tête. C'est vrai qu'il n'avait pas pensé aux pochettes plastiques. Il essayerait en rentrant, ce n'était pas une mauvaise idée. Le blond croisa ses bras sur la table en le regardant.

- Tu devrais essayer ce soir, mais te coucher tôt. Avant les jours d'examen, je fais plus quelque chose qui me détend parce que le cerveau a besoin d'un temps de repos très important avant une épreuve. Ton cerveau va retenir tout seul pendant que tu dors, ce sont les réactions nerveuses qui vont travailler sur les dernières informations que le cerveau a retenu. Et en te réveillant, le lendemain, tu auras mieux retenu que si tu avais essayé d'apprendre toute la nuit, conseilla-t-il.

Il lisait beaucoup de livres sur la biologique et parfois, il arrivait à produire des conseils. Bien sûr, noyés parmi des explications confuses, mais cela partait d'une bonne intention.

- Après Neoko dit que boire du thé, ça aide aussi, ajouta-t-il un peu nerveusement, de peur d'avoir trop perdu le roux.

Il marqua une pause avant de regarder Léonce.

- Tu fais quelque choe à Halloween ?
Zonbi - 14/09/2017
Léonce appréciait tellement quand Yuichiro essayait de faire des efforts pour donner des conseils. Bien que son .. ton pouvait plutôt laisser place un désintérêt, Et faire ressentir un petit sentiment d'infériorité. Il sourit.

- Je prends note, je prends note. Hum ? Halloween.... j'aide ma soeur à faire des décorations de bouquets... mais je pense pas avoir réellement quelque chose de prévu. Pourquoi ? Ti veux aller sonner au porte ? Demanda t il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro écouta attentivement le jeune garçon pour le coup. Il ne le regarda pas vraiment, comme à son habitude.

- Non, pas vraiment ...

Aller sonner chez des inconnus, c'était une des choses dont il était incapable.

- Les filles veulent faire une soirée chez Zonbi, et Neoko m'a dit que je pouvais t'inviter, ajouta-t-il. Si tu veux ...
Zonbi - 14/09/2017
Léonce hocha la tête.

- Bah écoute, Pourquoi pas. Il faudra juste me donner son adresse, fit il. Je voulais te demander de base, si on pouvait se voir pendant les vacances, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro hocha légèrement la tête.

- Je te la donnerai quand je leur aurai dit, assura-t-il.

Se voir pendant les vacances ? Ce n'était pas une mauvaise chose. Durant les vacances, il restait enfermé à ne pas faire grand-chose. Son rendez-vous chez son psychologue, et puis le reste des journées, le but était de s'occuper intelligemment.

- Oui, bien sûr, ça me va, répondit-il. Chez toi, comme la dernière fois ? C'est très calme ...

Avec les travaux de groupe, il avait été quelque fois chez le rouquin. La première fois, il avait fallu un petit temps d'adaptation avant qu'il ne se sente véritablement à l'aise, mais à force de retourner quelque fois, il finissait pas être moins stressé et appréhendait mieux. Et puis, c'était toujours plus sympathique que chez lui. La plupart des gens disait que la décoration inexistante faisait très vide.
Zonbi - 14/09/2017
- Bien sûre. Je viendrais te chercher à l'arrêt de bus comme la dernière fois, sourit il. Delphine t'apprécie énormément.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Cela sembla convenir à Yuichiro. Il faudrait juste qu'il en parle à son père ce soir. Cela faisait beaucoup de choses à annoncer mais ce n'était pas une mauvaise chose : beaucoup d'interrections sociales, c'était la clef pour s'améliorer un peu.

- D'accord, répondit-il avant de marquer une pause. Ta soeur est serviable et attentionnée. J'aime bien le thé qu'elle fait.

Et puis l'odeur des plantes qui chatouillaient un peu les narines était un peu relaxante. Le blond aimait bien la nature, mais avec les bruits et les dangers auxquels il ne faisait pas attention, il avait du mal à en profiter véritablement. Et la boutique de Delphine était un coin de paradis pour ceux qui étaient un peu comme lui. C'était très calme. Le blond baissa la voix en voyant le professeur arrivait et le cours débuta. Yuichiro n'était pas pu heureux d'avoir Léonce en ami. Ca avait été un peu bizarre au début : le blond avait été désarçonné par son accent et la première chose qu'il avait fait, c'était de le corriger. Mais à le voir retenter, il avait fini par comprendre qu'il ne cherchait à être ami. Même avec quelqu'un aussi ... peu normal. Les heures de cours défilèrent relativement vite. À la dernière, Yuichiro rangea ses affaires et attendit Léonce. S'il pouvait entendre le rouquin jouer aujourd'hui, il voulait en profiter.

Dans l'autre salle de classe, les élèves furent vite dispersés. Neoko rangea ses affaires, avant de tourner son regard vers Yuuto. Elle regarda un peu ailleurs. Le blond sembla attendre Etoile avant de se mettre en marche. La brune se leva.

- Yuuto, attends, l'interpella-t-elle.

Le blond se retourna en haussant un sourcil.

- Qu'est-ce qu'il y a ?
- Il faut qu'on parle ...
- Okay.
- Seuls, ajouta-t-elle en regardant Etoile.

Ce n'était pas contre lui. Elle n'avait rien contre Etoile, bien au contraire, mais là, c'était relativement personnel. Yuuto soupira un peu sur le coup.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce rangea ses affaires une fois le cours finit. Il avait eut vraiment du mal à rester assez attentif pour le coup. Ca le déprimait un peu.Heureusement que c'était finit pour aujourd'hui. Il ne fallut guère longtemps pour que Zonbi les rejoint.

- Ah bonjour Léonce, aussi en direction de la salle de concert ?
- Ah oui, j'aimerai comme même jouer un peu, histoire de me détendre, et puis j'ai promis de t'apprendre de nouveau morceau, fit il a Yuichiro. Autant s'amuser un peu. Tu as déjà jouer du jazz ? demanda t il.

Zonbi eut un petit sourire en voyant les deux garçons discutaient alors qu'elle se mit en marche pour les suivre. Cela l'avait toujours étonné de voir Léonce essayait d'être ami avec Yuichiro. Pas que Yuichiro était un mauvais garçon, mais les gens ne se donnaient généralement pas la peine. Elle soupira doucement en se grattant un peu l'avant bras, la nervosité commençait. Elle tourna son regard vers l'heure, elle avait au moins l'argent cette fois.

Etoile s'apprêtait a dire au moins bonjour, mais ... non.

- Okay ... Je vais attendre dehors alors, fit le garçon en se pinçant les lèvres. Evitez crier par contre, les couloirs ont des oreilles, fit il.

Il glissa une main dans ses cheveux pour les ébourrifer alors qu'il referma la porte derrière lui. Encore une mauvaise journée.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro hocha la tête en regardant Léonce. Il trouvait vraiment le jeune garçon doué, alors il en profitait un peu.

- Non, jamais, répondit-il. C'est difficile ?

Le blond était passionné par la musique après tout, donc la discussion était riche d'intérêt pour lui, bien que son ton restait le même. Il ne fallut pas longtemps pour qu'ils arrivent à la salle de concert réservée au club de musique pour cet horaire. Yuichiro suivit automatique Léonce vers le piano, c'était ce qui retenait le plus son intérêt actuellement. Le club de musique était surtout composé de gens un peu lambda mais il comptait étonnament dans ses troupes, un unique sportif : Akira. Il était en train d'accorder sa guitare en sifflotant tranquille dans son coin, à faire sa petite besogne. Cela lui donnait une image accessible et pas trop mauvaise bien que beaucoup disait qu'il avait un sale caractère par moment.

Yuuto eut un petit sourire en regardant Etoile.

- T'inquiète, ce sera vite fait, assura-t-il.

Il attendit que le bleu referme la porte pour se tourner vers sa soeur.

- Quoi ?
- C'est quoi ton problème ? soupira-t-elle. Pourquoi tu as dit que tu partais ?
- Neo, c'est bon ... Tu sais aussi bien que moi que les parents, ils sont à ça de prendre chacun leur valise pour se casser, rétorqua-t-il.
- C'est pas parce qu'on a surpris une conversation par hasard que ça va devenir une vérité générale. Ils se disputent souvent, cette histoire, c'était juste un coup de pression de Maman, comme d'habitude.
- Un coup de pression qui t'a fait chialé.
- Ecrase.
Zonbi - 14/09/2017
- Disons que pour toi cela risque de l'être. Tu aimes bien quand ses carrée, mais là je vais te montrer mon ... un peu un jardin secret... comment on dit en anglais...  hum...

Le roux se mit a barboter en français.

- Pour relacher un peu la pression.. Ah ! Un défoulatoire, sourit il.

Il déposa son sac sur une des tables pour aller vers le piano.

- Genre, tu joues, mais tu oublies toutes les règles, sourit il. Enfin... disons que tu .. peut changer l'harmonie d'un morceau. Donne moi un classique, sourit il a Yuichiro en s'asseyant.
- Je te le confis Léonce, fit elle.
- Ah oui pas de soucis ! s'empressa de répondre le rouquin.

La rousse eut un moment d'hésitation alors qu'elle refit exactement le même chemin vers la réserve. Normalement elle avait son propre violon à elle, mais depuis... Cette... Enfin elle avait trouvé un moyen de se procurer ce qu'elle avait besoin sans avoir à passer par les "objets trouvées" de la police. Elle se glissa un peu plus loin, entre les étagères juste à coté de l'aeration, déposant son sac a ses pieds pour sortir l'enveloppe.

Etoile s'était finalement accroupit a coté de la porte à attendre. Il savait pourquoi.. Neoko était là. Cependant il ne savait pas comment ... Yuuto allait lui parler, depuis quelques temps, l'un comme l'autre étaient sous tension, alors...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro regarda Zonbi du coup du regard en la voyant s'éloigner, mais il rapporta son attention sur Léonce. Changer l'harmonie d'un morceau ? Il se mit à réfléchir un instant. C'était un peu bizarre, lui qui était toujours à suivre la partition à la lettre, de devoir apprendre ça. Mais le roux semblait joyeux de pouvoir partager ça. Le blond finit par se mettre d'accord sur un morceau.

- On peut vraiment faire ça ? demanda-t-il tout de même. Hum ... L'étude qu'on surnomme "Le papillon" de Chopin.

Il avait retenu que Léonce aimait énormément jouer du Chopin, et du coup, il voulait lui faire un peu plaisir aussi. Il s'installa en regardant le roux. Akira continua de jouer une petite mélodie, avant de lever lesyeux vers les nouveaux arrivants. Oh, la coqueluche des têtes d'ampoule venait maintenant ? Cela lui tira un sourire, tandis qu'il remarqua la rousse qui s'éloigna. Il fit mine de rien de son côté. Il savait ce qu'elle attendait. Il ne tarda pas à se lever discrètement, en pestant un peu après un dernier accord de sa guitare pour aller vers la réserve, comme s'il allait chercher quelque chose. En quelques pas, il se retrouva à peine penché au-dessus de la rousse.
- Toujours aussi discrète Robins, lança-t-il dans un sourire en coin.

- N'empêche que tu as quand même pris ton sac pour te casser chez Zonbi, rétorqua Yuuto.
- C'est sûr que ce n'est pas toi qui m'aurait remonté le moral, répliqua Neoko en croisant nerveusement ses bras devant elle.

Il y eut un flottement, puis un silence. La brune inspira un grand coup.

- C'est définitif, tu crois ?
- T'as vu comment ils s'engueulent ?
- Ce n'est quand même pas malin de le crier sur tous les toits. Et encore moins à ton équipe de crétins.
- C'est bon, c'était une plaisanterie. J'ai jamais dit que j'allais fuguer non plus.
- T'en penses pas moins, tu deviens aussi stupides qu'eux à te faire remarquer comme ça.
- Eh, oh, t'as fini, là ? lâcha le blond en la regardant. Je te signale que pendant que toi, tu seras tranquille avec Maman, moi je vais rester avec Papa ! J'ai bien assez à faire sans que tu en rajoutes une couche !
- Papa n'est pas un monstre, non plus. Il sait ce que tu vaux, c'est tout. Y'a juste toi qui joue à faire le pitre !
- Mais parce que personne ne veut être dans les nerds avec toi ! Encore moins avec Yuichiro dans votre bande.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce eut un petit rire.

- Tu es un peu fourbe tu sais, hum, voyons. Le jazz est un rythme ténaire du coup, on va rendre ça un peu ...

Il fit craquer ses doigts pour retirer toute les bulles d'air alors qu'il déposa ses doigts sur le piano. Le tout était déjà identique, mais il ne fallut plus longtemps pour qu'il tape du rythme du pied, alors qu'il se mit a changer les variation, re monter, jouant avec plus de légerté mais appuyant les notes aigu.

Zonbi releva la tête versle blanc en sortant l'enveloppe qu'elle mit entre eux. Qu'est ce qui ne fallait pas faire pour avoir ce dont on avait besoin.

- J'ai l'argent, fit elle en ignorant la phrase d'Akira. Et la sommes des deux dernières semaines. Avec les intérêt, précisa-t-elle.

Etoile se redressa en entendant la voix de Neoko montait un peu. Mais avec la porte, tout lui paraissait étouffer
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté et prêta une grande attention à l'interprétation du morceau. Il avait choisi celui-ci parce qu'il était rapide, mais surtout parce qu'il fallait un peu de technique pour maîtriser les quelques accords fourbes. Le blond se laissa porter par le début qu'il reconnaissait facilement mais les changements de variations et d'octaves par rapport à la partition de départ le firent rapidement tilter. Il écouta avec attention ce petit changement dans l'harmonie. La mélodie restait là mais tout l'arrangement autour changeait. Il resta sans voix sur le coup à écouter le jeune homme jouait, mais on sentait la surprise.

Akira l'attrapa en vérifiant le contenu dans un petit sourire en coin.

- Très bien, très bien ... C'est parfait alors. Je pensais que ce petit emprunt de bien serait sans retour, ça aurait été dommage, rit-il.

Il rangea l'argent dans un petit sourire, avant de regarder Zonbi.

- On reste sur la formule des petites pastilles ? Parce que je peux te fournir des piqûres maintenant. C'est plus efficace. Mais le prix n'est pas le même, sourit-il.

Neoko eut un flottement en le regardant.

- Parce que tu trouves ça amusant d'embêter Yuichiro dans ce cas ?!
- On l'embête pas, c'est des taquineries, soupira Yuuto. C'est juste un jeu.
- Un jeu ? Tu as vu ce qu'ils lui disent ? Il a déjà bien assez comme ça à gérer !
- Neo, c'est bon, lâche-moi les pompes. De toute façon, tu ne dis ça que pour toi, vu que t'es Sainte-Mère Protégeons Nos Surdoués ! Tu fais ça juste que les parents te l'ont demandé, sinon, tu serais comme tout le monde à se foutre de lui !
- Ose dire que je suis hypocrite ! Je fais ça parce que sinon, c'est sa vie qu'on fout en l'air.
- Tu fais ça pour te faire bien voir, lâcha-t-il.
- Pourquoi il faut que tu dises ça ?
- Parce que t'as pas à me faire la morale de l'autre côté !
Zonbi - 14/09/2017
Léonce rouvrit un oeilen sentant le garçon être sans voix. Il eut un petit rire en s'arrêtant de jouer.

- Alors ? Qu'est ce que tu en dis ? fit le rouquin en se tournant completement vers son ami.

Zonbi glissa sa main sur son bras une fois celle ci vide en regardant un peu autour d'elle le temps qu'il compte. Elle fronça les sourcils légérement.

- Je veix juste planer, pas mourir, fit elle. Et.. Non rien. C'est toujours le même prix la boite de dix ? demanda-t-elle en glissant sa main dans son gilet.

Pour l'instant les cachets suffisait. Elle en prenait un et hop... tout semblait plus joyeux, plus rose.

Etoile se racla la gorge en tapant sur la porte. On commençait un peu a entendre.(édité)
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro eut un petit moment de flottement, en regardant le clavier, avant de regarder Léonce.

- C'était ... complètement différent mais toujours pareil quand même, murmura-t-il. C'est impressionnant. Et rapide. Mais harmonieux tout de même ...

Le blond était un peu comme un enfant à qui on venait de montrer un amoncellement de cadeaux de Noël : sans voix, surpris et sans trop savoir quoi dire. Malgré son manque d'expression faciale habituelle, on sentait la curiosité qui animait le jeune homme face à ce petit prodige.

- Tu crois ... que je serai capable de faire ça ? demanda-t-il finalement.

Akira eut un petit rire.

- Tu fais ce que tu veux, Robins. Ca ne me regarde pas. Hum ? Toujours, toujours, assura-t-il. Ca risque de changer le mois prochain. Je ne peux plus récupérer un des éléments, du coup, je vais devoir trouver de quoi faire un remplacement.

Le blond sourit à la jeune fille.

- Mais je te tiendrai au courant, j'ai toujours ... la clef, assura-t-il en évocant le casier de la rousse.

Il fouilla dans ses poches pour sortir une boîte de bonbons à première vue. Quand il l'ouvrit, les gellules étaient soigneusement mises dans un emballage. Il fallait juste libérer les caspules, comme tout médicament. Pour un fils de parents dans le mieux pharmaceutique, faire ça, c'était aussi facile que de faire un peu de mécanique pour un fils de garagiste.

- La boîte est gratuite, assura-t-il. Tu prends ?
Neoko tourna la tête vers la porte, avant de lever les yeux vers son frère.

- Fais quelque chose, reprit-elle d'une voix plus basse. Tu peux faire quelque chose.
- Neo, je peux rien faire. Il n'a qu'à apprendre à se défendre, c'est tout.

La brune fronça les sourcils.

- C'est tout ? Tu es vraiment aveugle !
- Roh, c'est bon, tu sais quoi, tu me prends la tête, marmonna-t-il en prenant son sac pour se détourner.
- Reste ici !
- Oh non, écoute Neo, t'es gentille, mais là, tu me casses les pieds. Alors retourne lire tes bouquins, pleurer les histoires de Papa et Maman, moi j'ai d'autres trucs à faire que de défendre la veuve et l'orphelin ! Et puis, tu sais quoi, ça me fera pas de mal de plus te voir si les parents divorcent.

Là-dessus le blond mit son sac sur son épaule et ouvrit la porte pour sortir, sans demander son reste, ni sans laisser le temps à Neoko de lui répondre.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce se releva pour laisser sa place à Yuichiro. Après tout il y avait qu'a tester pour voir de quoi on était capapble.

- Tu n'as qu'a essayer, sourit il. Je te guide pendant les trois premières mesures et après tu pourras faire ce que tu veux. Je me charge des grave, fit il en se mettant à la gauche. Ah, désolé si je te frôle le morceau est comme même rapide. Tu veux... peut être un autre morceau du coup ? hasarda-t-il.

Zonbi retira les billets de son porte feuille, il fallait bien que son père croire qu'elle faisait du shopping ou autre. Heureusement qu'il ne fouillait pas dans ses comptes, ou dans ses armoirs. Elle hocha la tête. Il a fallut qu'une fois, une seule fois pour qu'Akira découvre son secret. Elle ne pouvait même demander de changer de cassier, elle était sur qu'il s'arrangerait une nouvelle fois pour le forcer. Son casier devenait de plus en plus vide, elle ne déposait plus rien la-bàs. A part les barre de chocolats et les pommes qui dispâraissait.

- Tu... veux pas plutôt qu'on s'échange nos numéros, marmonna-t-elle en tendant sa main pour payer. Ca sera plus rapide pour prévenir, de tout façon.. Tu l'as bien vu,  personne nous voit, et tu as ton argent.

Etoile se releva en voyant la porte s'ouvrir à la volet.

- Yuuto ? Eh .. Attends moi, ça va ? Vous ...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro se décala pour s'installer correctement face au piano. Il fallait qu'il se laisse aller, qu'il fasse ce qu'il veut ... C'était un peu compliqué pour lui où tout devait être carré. Il se tourna vers Léonce et hocha la tête.

- D'accord, je vais ... essayer, répondit-il un peu incertain. Hum ...

Si ce n'était que frôler, ça devait aller. Ce n'était pas un contact violent ou autre. Il secoua la tête.

- Non, c'est bon, assura-t-il. J'ai ... le droit de changer ... beaucoup de choses ?

Après tout Léonce l'avait fait avec une grande facilité. Yuichiro avait plus l'habitude de suivre la partition. Il était rare qu'il fasse de l'improvisation. Il avait bien essayer une fois mais il était parti d'un morceau qu'il connaissait de base. Ca avait donné quelque chose de sympathique ... Néanmoins, il avait besoin de baliser un peu le terrain avant de se lancer.

Akira eut un sourire en prenant l'argent et glissa la boîte en échange. Il passait toujours pas le casier. Un petit mot glissait pour indiquer le changement, et voilà qu'ils avaient un deal. Il leva les yeux vers elle en rangeant les billets.
- Moi, ça ne me dérange pas Robins, c'est plutôt à toi de faire gaffe, répondit-il. La surveillance par téléphone, c'est pas nouveau. Moi tant que je fais une heureuse et que j'ai de l'argent derrière, je m'en fous un peu, admt-il. Mais les pommes en bonus sont toujours la bienvenue.

Yuuto se mit à marcher dans le couloir pour partir de son côté, l'air passable sur les nerfs. Neoko sortit de la salle de cours en le regardant un instant, avant de regarder ailleurs. Même entre eux, ils se disputaient maintenant. La brune attrapa ses affaires pour marcher dans la direction opposée. Le blond tourna son regard vers Etoile en voyant qu'il le suivait.

- Ca va, elle m'a pris la tête, c'est tout, marmonna-t-il.

Il s'était vite énervé aussi. Mais il fallait dire qu'il avait l'impression que sa soeur se sentait être la seule concernée dans l'histoire. Lui aussi, il avait des piques de stress.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce hocha la tête.

- Tant que les harmonies sont semblable. Je te dirais d'arrêter si jamais tu n'es pas dans le mouvement. Mais si je vois que ça va, tout va bien je te laisserai jouer. T'es prêt ? Sourit il en posant sa main gauche sur les touches.

Zonbi soupira ce mec était complètement.. barge par moment. Elle tourna la boite dans sa main en rangeant la boîte dans sa poche et sortit en échange son téléphone pour le tendre à Akira.

- Arrête de m'appeler Robin, je peux.. te demander un service... ?

Étoile soupira un baissant un peu la tête.

- Yuuto ralentit un peu. Tu vas encore te fouler la cheville.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro hocha une nouvelle fois la tête en regardant Léonce. Il posa sa main droite sur le clavier et attendit le top du rouquin. Il se mit à jouer. Le début était d'abord très semblable, après tout, il fallait réussir à s'en détacher. Il tenta en essayant de rester concentré tout de même. Garder les harmonies mais pouvoir changer le reste. Il changea un peu le rythme, au début. Quelque chose de très timide, mais il essayait d'y mettre du sien.

Akira prit le portable pour rentrer son numéro en souriant un peu. Il leva les yeux vers Zonbi.

- Tu veux que je t'appelle comment alors ? Hum ? Bien sûr, sens-toi libre.

Yuuto ralentit très légèrement l'allure en soupirant. Il se tourna vers Etoile.

- Elle est guérie. Quoi ?
Zonbi - 14/09/2017
Léonce joua les premières mesures, mais Yuichiro avait effectivement su mal à se détache de la partition.

- Par mon prénom tout simplement.

Elle baissa un peu la tête en jouant nerveusement avec sa manche.

- Yuuto, Tu peux... l'envoyer ranger les ballons à l'entraînement, demanda t elle d'une petite voix.

Étoile soupira encore.

- Mec c'est pas guérit, le médecin à dit pourtant deux semaine de repas tu n'as que 4 jours à ton compteur. Tu l'as même pas dit au coach.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro persista cependant. Le rythme changea peu à peu, puis les octaves changèrent un peu, et finalement, le blond se laissa un peu porter. C'était timide, certes, mais il essayait et c'était le plus important. Il tentait de faire de son mieux.

Akira eut un petit sourire en coin en la regardant.

- Zonbi, donc ? C'est un petit privilège que tu veux, là, taquina-t-il avant de l'écouter. L'envoyer ranger des ballons ? Tu veux lui dire un petit mot en privé ?

Le blanc inclina la tête sur le côté en souriant.

Yuuto roula des yeux.

- Mais ça va ... ! Si je le dis au coach, je vais ... me retrouver chez les remplaçants, et le prochain match, je le jouerai pas. Et je peux pas, c'est un des matchs où il faut que je joue pour ma bourse. Le coach a dit qu'il y aura peut-être des recruteurs à celui-là, fit-il.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce eut un petit sourire alors qu'il retira progressivement sa main pour se redresser laissant la place à Yuichiro de prendre aussi les grave. Alors qu'il croisa les bras derrière son dos.

- Tu peux aussi utiliser les pédales, Ça donne encore plus de. . Puissance ou de douceur, sourit il.

Bien qu'il avait un peu peur qu'une corde cède. Il avait sentit une petit résistance quand il avait appuyait sur la sol. Il se dirigea vers la caisse de son pour vérifier les marteaux pendant que Yuichiro joueait.

Zonbi se mordit légèrement la lèvre, alors qu'elle regarda un peu ailleurs en relevant le regard vers lui finalement.

- S'il te plaît, qu'est ce que .. Tu veux échange ? Fit elle.

- Et le médecin à dit que si tu forçais tu les oubliera à vie t'es matchs.

Mais il soupira. Il ne l'écouterai pas.

- Rassuré moi pendant ses vacances tu te calme... ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro glissa un instant son regard vers Léonce. Il avait encore du mal à parler alors qu'il jouait, mais il hocha la tête. Sa main gauche vint prendre place sur le clavier également. Il changea légèrement les graves pour essayer d'aller vers quelque chose de plus dynamique. Des graves légers. Le blond se concentra là-dessus, et ce n'était pas franchement désagréable à l'oreille. Bien que si on faisait attention, petit à petit, le jeune garçon se détacha totalement de la partition, mais il toucha également aux harmonies. Néanmoins, il était très concentré dessus, et pourtant, même lui ne semblait pas remarquer les changements qu'il effectua tant il était dans son morceau.

Akira haussa simplement un sourcil en la regardant. Il sembla y réfléchir un peu, avant de sourire un peu.

- Hum, j'ai le droit à un rendez-vous ? susurra-t-il en souriant.

Yuuto resta immobile à regarder Etoile. Il regarda finalement ailleurs.

- Je ne bougerai pas, marmonna-t-il. Sauf pour éventuellement déplacer des cartons, ou autres.

Il croisa ses bras finalement. Les nerfs semblaient être redescendus, alors qu'il passa sa main sur son bras, en regardant le sol.

- Ils ont choisi d'une date pour le divorce, souffla-t-il à voix basse. Je l'ai pas dit à Neo.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce sourit doucement alors qu'il écouta le blond. Tout avait l'air d'aller bien enfin jusqu'à qu'un marteau s enraille et que la corde se saute.

- Aie.. aie je... crois que le piano c'est fini.. Pour aujourd'hui...

Zonbi inclina la tête.

- Un rendez vous ? Répéta t elle.  Qu'est ce que tu entends.. pas rendez vous ?

Étoile aurait pu tomber sur le cul. Il ferma les yeux en secouant la tête doucement.

- Mec... t'es sur ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro eut un sursaut en entendant la corde sautait pour siffler l'air et immobilisa aussitôt ses mains sur le clavier. Il se tourna vers Léonce, en clignant plusieurs fois des yeux, avant d'incliner la tête sur le côté.

- Je ... crois aussi, répondit-il en retirant ses mains du clavier, avant de regarder à nouveau le roux. C'était bien ... ?

Akira eut un petit pouffement en la regardant de haut en bas. Il glissa ses mains dans ses poches.

- Tu crois que j'envisage beaucoup de choses par ce mot ? Je ne suis pas aussi doué que Evans pour les jeux de mots. Hum, comme dans "on ira manger un morceau" ? proposa-t-il dans un petit sourire.

Yuuto hocha la tête.

- Hier, quand Neo est sortie pour aller chez Zonbi, ils en ont discuté. Je les ai entendu par hasard, je croyais qu'il y avait plus personne. J'ai fouillé dans le bureau de mon père après et je suis tombé sur la convocation, et les papiers à signer.

Le blond passa nerveusement sa main dans sa nuque.

- Neo est déjà pas bien parce qu'elle croit encore que c'est qu'une hypothèse et elle a la trouille de devoir quitter la baraque pour aller ailleurs. On sait même pas comment ça se passerait, ou qui resterait à la maison ... marmonna-t-il.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce se hissa un peu pour desserré la corde et pouvoir la retirer. Il hocha la tête.

- Un peu Timide mais tu teq bien rattraper. Dommage que la corde à céder. On devrait peut être la changer..  ?

- Disons plutôt que je me demande si on est sur la même longueur onde. Surtout en ce qui concerne un "rendez vous".  C'est d'accord, murmura t elle comme en tendant sa main pour récupérer son portable.

Étoile comprenait un peu mieux maintenant.

- Ils vont vouloir... Vous parlez. Et Neoko va pas apprécier si tu ne fais pas étonner devant la nouvelle, prévint il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro se leva pour se pencher vers la caisse du piano. Il regarda les alentours, en réfléchissant. Il y avait peut-être des cordes dans la réserve ? C'était un sol ... Certainement. Le blond se redressa alors tandis que son regard vagabonda jusqu'à la la porte de celle-ci.

- Je vais voir s'il y en a dans la réserve, proposa-t-il.

Il s'éloigna du piano pour aller en direction de la réserve. Il commença à regarder les différentes étagères avant de se redresser en entendant des voix parler. Ou plutôt une voix familière et une autre qui l'était un peu moins. Il trottina dans cette direction et tomba avec surprise sur Akira et Zonbi. Le blanc était en train de redonner le portable.

- ... Parfait alors, sembla-t-il répondre avant de se retourner en entendant du bruit.

Il haussa un sourcil, avant de reconnaître ce dadet de Yuichiro.

- Qu'est-ce que vous faites là ? demanda le blond en les regardant à tour de rôle, et plus précisément ce qu'ils avaient chacun dans les mains.

Yuuto croisa ses bras.

- Je ne sais pas mentir. Ca se voit comme le nez au milieu de la figure. Elle me fera la gueule, c'est rien de grave, répondit-il en haussant les épaules. Je me sens surtout con d'avoir gueulé pour ça.

Il tourna son regard vers le couloir. Sa soeur était partie dans la direction opposée. Certainement pour aller derrière le bâtiment, histoire que personne ne vienne la déranger, comme à chaque fois que quelque chose n'allait pas. S'isoler. Il soupira.
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi se redressa aussitôt en prenant son portable quand Yuichiro débarqua mais surtout quand il posa la question. Elle enfonça un peu plus la boîte de bonbon dans la poche.

- Akira m'aidait à retrouver mon portable..  Tu avais pas besoin de quelque chose Yuichiro ? Demanda t elle en souriant.

- Je vais aller la voir, fit Étoile. Enfin si tu veux...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro les regarda à tour de rôle, mais Akira enchaîna également afin de pouvoir alimenter les dires de la jeune fille.

- Simple aide, assura-t-il.
- Une corde pour le piano. Pour un sol, répondit Yuichiro qui trouvait tout de même un peu étrange la proximité de Zonbi avec l'un des joueurs de foot.

Il baissa un peu les yeux, tandis que le blanc hocha la tête.

- Il doit y en avoir vers les étagères par-là, lança-t-il en regardant Zonbi. Au plaisir !

Il sourit en passant à côté de Yuichiro qui s'écarta légèrement au passage, bien qu'Akira n'était pas spécialement un personnage dont il avait peur. C'était l'habitude. Il se tourna ensuite vers Zonbi. Elle lui semblait ... nerveuse, peut-être ?

- Ca va Zonbi ?

Yuuto haussa à nouveau les épaules, avant d'avoir un maigre sourire.

- Vas-y. Je ne pense pas qu'elle veuille me voir. Je vais aller faire des tours, ça va me calmer ... en marchant, précisa-t-il. Dans ma tête. Assis sur un banc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:01


Zonbi - 14/09/2017
Zonbi suivit du regard les garçon partir avant de récupérer son sac quelle posa sur son épaules. L'étape suivante c'était trouver Neoko, laisser Yuichiro avec elle ou Léonce et aller voir Yuuto. Elle inspira en se mettant à marcher entre les étagères.

- Normalement les cordes à piano sont ... ici, sourit elle en tirant la petite caisse. Hum.. Oui pourquoi ? Demanda t elle.

Étoile sourit en tapotant le dos.

- Ça va aller. Je te tiens au courant de... Comment ça se passe, fit il. Boit beaucoup d'eau.

Il se mit en marche pour suivre le chemin de Neoko. Mais tenta tout de même un message.

Étoile à Neoko : Tu es ou ? 😃 je viens en neutre 🏳 (⬅c'est sensée être un drapeau blanc)(édité)
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro suivit la jeune fille en s'approchant pour fouiller dans la petite caisse. Une corde pour le sol ... Il releva la tête en direction de Zonbi.

- Tu étais avec ... Akira. D'habitude, tu n'aimes pas être avec ... les membres de l'équipe, c'est pour ça, répondit-il.

L'intellectualisation des sentiments passait par les résultats de cause à effet avec lui. Il considérait que Zonbi n'était jamais bien quand les membres de l'équipe était là, tout comme il était tétanisé par le fait de ne pas devoir leur répondre et leur attitude qui était offensante. Aussi, cela l'étonna de la voir avec Akira.

Yuuto hocha simplement la tête en prenant la direction du terrain. Il croisa Akira sur le chemin qui revenait de son club de musique visiblement. Le blond alla se changer avant de s'installer sur le banc en regardant un instant autour courir, puis sa cheville. Akira regarda les alentours mais il ne vit pas à Arika. Le blanc eut un sourire. Il devait traîner pas trop loin.

Akira à Arika : Encore en train de draguer ? Devine qui a obtenu un rendez-vous avec Ginger ? 🙃

La réponse de Neoko mit un peu de temps à venir pour sa part, mais elle vint tout de même.

Neoko à Etoile : Derrière le bâtiment d'art. Sous le platane.
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi se pinça un peu les lèvres en croisant ses bras. Encore une position de défense. Mais il y avait aussi un petit mal à l'aise. Elle soupira en replaçant une mèche derrière son oreilles.

- Yuichiro... Tu veux bien garder cela pour toi. Un secret.

Elle ne pouvait pas lui dire la vérité.

- Akira n'est pas si .. méchant. Mais tu sais comment Neoko est en ce moment elle.. elle est un peu sur les nerfs. Du coup... Tu le peux, Yuichiro ?

Effectivement il ne fallut que voir une fille sortir de derrière le bâtiment puis Arika qui sortie plus tard en refaisant le lacet de son short.

- c'est une blague, Akira. Robins ? T'es sérieux ? Tu vaux mieux ça, fit il en le rejoignant. Evans qu'est ce que tu fiches ? T'attends qu'il pleuve ou quoi.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro parut un peu perplexe en regardant Zonbi. Surtout face aux positions qu'elle adoptait. À force de faire des entraînements chez le psychologue, il savait plus ou moins à quoi raccrocher telle ou telle réaction. Il cligna des yeux. Un secret ? C'était compliqué de garder une information secrète. Dès que ça le chamboulait, il finissait par en parler. Il regarda la rousse. C'est vrai que Neoko n'avait pas l'air bien mais il ne saurait dire vraiment pourquoi.

- Je peux ... essayer, répondit-il.

C'était un pari risqué avec Yuichiro, après tout.

Akira tourna la tête vers son frère dans un petit pouffement tandis que Yuuto eut un sursaut. Il se leva en se raclant la gorge.

- Hum, non, non. J'y vais, j'y vais ... bredouilla-t-il.
- Et tu rangeras les ballons. Ca te fera les pieds, lança le blanc en le voyant partir avant de se tourner vers Arika en souriant. Tout le monde n'est pas un tombeur comme toi, frangin. Robins, ça peut être drôle, allez. La soeur d'Evans te tentait bien à un moment.

Neoko était installée comme elle l'avait dit sous le platane. Elle était recroquevillée. Une petite boule humaine, à l'ombre. Elle tournait le dos à tous ceux qui venait vers elle mais en même temps, personne ne venait ici véritablement.
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi sourit.

- Merci Yuichiro. Bon... je vais te laissé changer la corde du piano mais on va pas tarder y aller. Comme Neoko dort chez moi, On pourra pas t'accompagner bien loin.

Arika soupira. Il s'était surtout fait salement remballer par la brune.

- Puais, ouais.. une perte de temps tu veux dire. Drôle ? Oh ça va, j'ai cru deux seconde t'était sérieux, rit l'aîné.

Étoile se racla la gorge pour montrer sa présence alors qu'il s'assit à coter d'elle.

- Yuuto fait de son mieux lui aussi est sur les nerfs. Enfaîte... je veux te prévenir d'un truc...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro se redressa avec la corde dans les mains. Il hocha la tête finalement en la regardant.

- D'accord, je vais essayer de faire vite, alors, répondit-il.

Le blond se leva pour sortir de la réserve, marchant en direction du piano avec la corde dans les mains. Akira était déjà parti, mais il ne fit aucun commentaire en rejoignant Léonce.

- Normalement, c'est la bonne ...

Akira eut un petit ricanement en le regardant.

- Tu l'as encore en travers celle-là. En même temps, c'est la première fois que je vois une fille t'interrompre pour te dire simplement "non" et partir l'air de rien. Ah, c'est la faute de l'équipe, que veux-tu, ricana-t-il. Oh, non, je veux juste m'amuser un peu. Déjà qu'elle veut voir Evans à la fin de l'entraînement, j'ai envie de foutre un peu ma merde.

Neoko ne releva pas la tête, restant recroquevillée. Néanmoins, elle releva tout de même son regard vers Etoile finalement.

- Quoi donc ? demanda-t-elle.
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi hocha la tête en regardant la porte se fermait. Elle tira sur la boite, prenant une capsule. Ça suffira pour l'instant. Ça faisait des jours qu'elle faisait attention à sa consommation. Elle ne pouvait pas en prendre devant Neoko....

Léonce releva la tête alors qu'il laissa le garçon faire.

- Merci. Désolé d'écourter la séance, soupira le roux.

- J'aurais une seconde chance t'inquiète pas pour moi. Elle sera sur le tableau comme toutes les autres.

Robins et Evans... ? Il pensait vraiment que la fille avait plutôt un coup de coeur pour son frère, surtout avec toute les pillule quelle ingurgité.

- Tu veux faire quoi ?

Étoile se pinça les lèvres.

- Je ... pense que c'est comme même à lui de te ... dire.. enfin clairement... Moi je suis juste la... Pour pas que tu sois trop surprise. Mais je pense que tu t'en doute. Tu es vivant intelligente comme fille.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro était également pris de quoi détendre la corde. Il commença à tourner la cheville pour pouvoir retirer la corde plus tranquillement, ainsi que l'enroulement de la corde. Il leva la tête vers Léonce et secoua un peu la tête.

- Non, ce n'est rien. Ca arrive. Et puis comme ça, tu pourras rentrer tranquillement chez toi, répondit le blond.

Il plaça la nouvelle corde avec une grande minutie, et se redressa lorsqu'elle fut installée. Néanmoins, il n'avait pas de quoi l'accorder par rapport aux autres cordes. Il faudrait au moins le signaler pour que le piano soit réutilisable plus vite. Yuichiro regarda Léonce un bref instant.

- Je vais aller dire pour la corde avant de rentrer pour qu'ils l'accordent ... Et je demanderai ce soir à mon père pour les vacances, assura-t-il.

Akira eut un maigre sourire en le regardant.

- Je n'en doute pas. Elles finissent toutes par te dire oui quand tu sais les prendre dans le sens du poil. Hum ? Je vais juste voir de quoi ça parle et mettre ensuite mon grain de sel, sourit le blanc. Même si avec les bruits qui courent, ce n'est pas trop compliqué à deviner.

Le blanc croisa ses bras en regardant Yuuto courir un bref instant avant de sourire.

- J'en rajouterai peut-être une sur le tableau, qui sait ?

Neoko le regarda longuement avant de regarder ailleurs, en croisant ses bras, posant ses mains sur ses épaules, les yeux rivés vers le sol.

- Que l'hypothèse du divorce, ce n'est pas vraiment une hypothèse ? demanda-t-elle d'une petite voix.
Zonbi - 14/09/2017
Léonce sourit il aurait pu.. toucher Yuichiro mais il se retenait. Du coup il avait une technique. Tapotant tout une surface proche de Yuichiro comme si il t'apprécie son épaules.

- Merci, sourit il. Tu... voudrais dîner avec moi pendant les vacances ? Hasarda t il. Genre... juste tout les deux....

Zonbi finit par sortir de la réserve en souriant.

- Yuichiro on y va. Neoko doit nous attendre.

Zonbi à Neoko : On t'attends à la médiathèque ?

Il avait trente minute.

Arika sourit en hochant la tête.

- Effectivement ça pourrait être sympa. Surtout que ça doit être grave l'autre bleu est certainement avec l'autre. Elle ne rapportera.... 3points parce qu'elle à un bon bonnet c'est tout.

Étoile eut un poids. Autant quand Yuuto le disait ça faisait moins mal mais la... il avait vraiment mal pour eux. Il hocha doucement la tête.

- Il à trouver des papiers, fit Étoile. C'est pour ça qu'il ... était si mal aujourd'hui.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro tourna la tête en direction de Léonce, inclinant la tête sur le côté, signe qu'il semblait réfléchir sur ce que le rouquin avait proposé.

- Juste tous les deux ?

La blond hocha un peu la tête. Pourquoi pas ? Il faudrait simplement qu'il demande à son père.

- Hum, oui, bien sûr. Ca me ferait plaisir, répondit-il avant de regarder Zonbi. Ah ... Oui. Je te dirais demain, alors. Au revoir Léonce.

Le blond fit un petit signe au roux avant de rejoindre Zonbi.

Akira tourna la tête vers son frère dans un petit rire.

- Oh que oui. Enfin ... Tant qu'Evans reste là, on s'en fout. Seulement ? Roh, c'est la déception ...

Neoko sentit son portable vibrer. Elle baissa les yeux vers celui-ci.

Neoko à Zonbi : Oui je viens plus tard ...

La brune leva les yeux vers Etoile, et baissa ensuite les yeux.

- Je ... vois ...

Elle déglutit un peu. Alors c'était vrai ? Elle n'avait pas envie que ça soit vrai. Elle sentit ses yeux piquer en regardant ailleurs. Elle eut un sourire tordu.

- Yuuto m'a dit qu'il ... fallait s'y attendre ...(édité)
Zonbi - 14/09/2017
Léonce eut une petite rougeur sous son sourire alors qu'il hocha la tête en faisant au revoir. Zonbi se mit en route une fois que Yuichiro l'est rejoins.

- On va attendre à Médiathèque, du coup je pourrais te montrer les nouvelles étagères de livre sur les abysse océanique, sourit elle.

- Ah moins que trouves quelque chose d'intéressant, genre la filet cacher du maire ou un lien avec je ne sais quel celebretie, la j'augmente c'est points, sourit il. Il boite...

Étoile n'osait pas ... il glissa doucement sa main dans le dos de Neoko.

- je suis désolé....
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro suivit Zonbi, sans rien ajouter. Il inclina la tête sur le côté en regardant la rousse. Il eut un petit moment de curiosité.

- Vraiment ? Il y a des nouveaux livres ? demanda-t-il très intrigué pour le coup.

Après tout, il avait une passion certaine pour cela. Le blond se mit en marche vers la médiathèque, avant de suivre la rousse. Il marqua une pause.

- Neoko vient plus tard ?

Akira eut un petit sourire amusé.

- Je vais essayer de trouver quelque chose. Il doit bien y avoir quelque chose à déterrer chez la muette. Hum ?

Il rapporta son attention sur Yuuto. Le blond semblait en effet boîter un peu mais il continuait de courir. Le blanc plissa les yeux.

- ... J'en connais un qui veut un peu trop sa bourse, marmonna-t-il.

Neoko baissa la tête et se mordit la lèvre inférieure finalement. Elle baissa la tête en les cachant dans ses bras.

- Il y a pas ... de quoi ...

Il ne fallut pas longtemps pour qu'elle sente les larmes couler sur ses joues.

- C'est ... la faute ... de personne ...
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi commençait à planer peu à peu. Elle hocha la tête.

- Oui, Oui ne t'inquiète pas au pire on verra pas le temps passer avec les livres, sourit elle.

Elle tient la porte à Yuichiro.

- Evans ! Au banc tout de suite ! Fit Arika. Eh merdé... c'est un bon joueur comme même... Ou est Waterbridge ! Clama t il en avançant que le terrain.

Étoile eut un petit soupir alors qu'il tapota doucement le dos.

- Ça va aller.. c'est peut être.. qu'un ... enfin les papiers sont p s dans les mains d'un avocats.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro entra sans se poser de question et attendit qu'elle lui indique où se trouvaient les nouvelles étagères remplies de livres.

- D'accord, je ne m'inquiète pas, répondit-il. Où sont-elles ?

Yuuto s'arrêta avant de se marcher vers le banc. Il se laissa tomber dessus. Il serra un instant les dents alors qu'Akira avança vers lui.

- Qu'est-ce que t'as foutu ?
- Rien, rien ...
- Tu boites, t'as cru que ça ne se verrait pas ? Evans, c'est pas le moment de jouer au con.

Le blond marqua une pause, et leva la tête vers Arika.

- Il est ... occupé.
- Il est censé être là, pas en train de flirter, asséna Akira.

Neoko serra son haut entre ses mains avant de lever les yeux larmoyants vers Etoile.

- Pour l'instant ... Mais s'ils se séparents ... Ca veut bien dire que ... qu'il va y avoir des conséquences ...

La brune regarda ailleurs.

- J'ai pas ... envie de partir ... Ou que Yuuto s'en aille ...
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi eut un sourire alors qu'elle se mit en marche entre les étagères. Rester normal... rester normal... Sa main s'amusait à passer sur les livres. Elle s'arrêta à quelque pas en pointant la section..

- Troisième ranger en partant du bas

- Yuuto dis clairement ce que tu as fais à ta cheville. sinon je te jure toute la saison trs sur le banc à distribuer et serviette et des bouteilles comme une pédale, menaça Arika.

C'était des match important pour tous, Et fallait être en forme pour toute l'équipe.

Étoile ne savait pas trop quoi dire...il était en grande partit avec une soeur mais elle était dans un pensionnat et ses parents étaient encore ensemble.

- Vous serez toujours... la l'un pour l'autre, finit il par dire. Je veux dire... c'est invivable pour vous actuellement ? Dans quelques mois.. Ça ira mieux et même. Yuuto va avoir une bourse ici et toi aussi du coup vos parents peuvent pas.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro trottina pour suivre l'indication de la jeune fille. Il remarquait bien le sourire plus facile que d'habitude qu'avait Zonbi, mais il ne savait comment il devait interpréter cela. Aussi, il partit juste chercher les livres. Il resta très longuement devant l'étagère en question, avant de choisir un livre. Il semblait très fasciné par cela.

- Tu ne vas pas lire, toi ? fit Yuichiro en regardant la rousse, voyant qu'elle serpentait entre les étagères sans rien faire d'autre.

Yuuto serra un instant les dents avant de lever les yeux vers Arika.

- Je l'ai tordue, marmonna-t-il. Y'a quatre jours ...
- Tordue ? Et tu cours ... ?! Mais t'es malade !
- Le dites pas au coach, ça va se rétablir mais ...
- Tu fais vraiment que des conneries Evans, soupira Akira.

Neoko le regarda et hocha lentement la tête, en regardant le jeune homme.

- Tu ... crois que ça ira ... vraiment ?
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi secoua doucement la tête.

- Je vais... vagabonder un peu, mais ... Neoko arrivera bientôt, sourit elle. Tu ... Tu lui donneras ça de ma part, fit elle en sortant la boîte de bonbon que Akira lui avait donner. C'est juste un petit remontant. Enfin si je suis pas revenu, sourit elle. Je reviens vite. Promis.

Arika passa une main sur son visage.

- Repos pour toi, Hum... On doit encore avoir de la crème. Elle est enflé non ? Demanda t il à Akira.

Étoile sourit.

- Je te le promet.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro s'approcha de Zonbi pour prendre la boîte en inclinant la tête sur le côté. Des bonbons ... ? Le blond leva le yeux vers la rousse.

- D'accord, je lui donnerai ... Je t'attends ici, répondit-il en agitant un peu la boîte, amusé un instant par le bruit des gelulles qui cognaient contre la boîte. Promis.

Akira ordonna à Yuuto de retirer sa chaussure. Il observa un instant, avant de regarder Arika.

- Pas qu'un peu ... Toi, tu ne bouges plus, ordonna-t-il en regardant Yuuto. On doit en avoir, oui ...

Neoko eut un petit sourire tordu en passant sa main sur son visage pour retirer ses larmes.

- Hum ... Merci Etoile ...
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi relâcha la boîte en souriant.

- Un seul, sourit elle avant de se mettre en marche.

Elle passa une main sur son visage alors qu'elle se dirigeait vers la réserve de sport. Elle passa derrière le terrain, plus qu' à attendre. Elle regarda la fenêtre, elle sourit en la tirant pour l'ouvrir.

Arika soupira.

- Tu... Raah, Tu ramassera uniquement les ballons aujourd'hui. Et encore... je crois que tu devrais aller à l'infirmerie.
.
Étoile fouilla dans ses poches pour sortir un bandana.

- Essuie toi avec ça, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté en regardant Zonbi partir, puis la boîte. Ce n'était que de simples bonbons ... Il ne voyait pas en quoi cela pouvait servir véritablement de remontant de n'en donner qu'un. D'habitude quand ils ouvraient un paquet de bonbons, ils en mangeaient plusieurs ... Le blond ouvrit la boîte pour en faire tomber un dans sa main. Cela ressemblait plus à un cachet qu'à un bonbon, ce qui attisa sa curiosité.

Akira soupira simplement en regardant Yuuto, avant de se redresser.

- Infirmerie, tout de suite.
- Mais--
- Pas de "mais", tu as fait suffisamment de conneries aujourd'hui, Evans. T'as vu l'état de sa cheville. De la crème et des glaçons. T'as du bol que ce soit pas le coach qui soit tomber dessus. Mick ! Viens l'aider pour pas qu'il pose le pied parterre !

Le blanc soupira en regardant Yuuto partir.

- C'était bien notre veine ... marmonna-t-il avant de regarder la réserve.

Bon. Il allait devoir s'occuper de Ginger, du coup. Il se tourna vers Arika.

- Et Waterbridge ? On fait quoi vu qu'il a pas l'air de vouloir se pointer ?

Neoko le prit avant de tapotter ses joues pour éviter de trop frotter et faire gonfler ses yeux. Elle baissa la tête, avant de regarder Etoile.

- Merci ... Je ... Je ne dois avoir l'air ... maligne à pleurer pour un rien ... soupira-t-elle un peu avant d'observer le bandana.

Elle eut un maigre sourire, avant de marquer une pause en regardant Etoile.

- Je te revaudrai ça ... murmura-t-elle. Tu n'étais pas ... obligé ...
Zonbi - 14/09/2017
Zonbi se laissa glisser de l'autre coter, manquant de tomber mais cel la fit vite rire alors qu'elle se laissa tomber sur le matelas, enfin les matelas. Elle n'aurait pas dû prendre une deuxième cachet. Ça faisait .. il fallait qu'elle redevienne sobre.

Arika soupira.

- Je vais le chercher, fit il.

Mick hocha la tête alors qu'il glissa sous le bras de Yuuto pour l'aider à marcher jusqu'à à l'infirmerie.

- Tu as le droit de pleurer, surtout ça fait du bien. T'inquiète pas... si tu as besoin ne t'isoles pas... hein. Je suis la, Ou Zonbi. Yuuto aussi est la
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Il ne fallut pas très longtemps pour que Yuichiro à force de peser le pour et le contre prenne l'un des cachets, curieux de savoir en quoi un tel bonbon serait un bon remontant. Le goût n'était pas franchemet terrible et il manqua bien de plutôt le recracher que de l'avaler pour le coup.

Akira soupira à son tour en se redressant, observant son frère s'éloigner, puis Mick qui emmenait Yuuto. Il ordonna aux autres joueurs de continuer de courir, tandis qu'il se mit en chemin vers la réserve, histoire d'annoncer à la rouquine la mauvaise nouvelle. Il se racla la gorge.

- Zonbi ? appela-t-il.

Neoko baissa un peu les yeux. S'isoler, c'était sa manière de traiter la tristesse. Elle ne voulait pas embêter tout le monde avec ça. Elle releva le regard vers Etoile.

- Hum, j'en ... prendrais compte, la prochaine fois, murmura-t-elle.

Elle tourna son regard vers le bandana, avant de se racler la gorge.

- À Halloween ... On fera une petite soirée avec ... Zonbi et Yuichiro ... Voire peut-être Léonce.

Elle regarda ensuite de bleu.

- J'ai oublié d'en parler à Yuuto, mais ... si vous voulez venir ... ce sera sympa pour se changer un peu les idées, proposa-t-elle.
Zonbi - 14/09/2017
La rouquine se redressa en entendant la voix du blanc. Elle passa la manque son visage alors qu'elle eut un petit rire.

- Tu m'as encore mentit, fit elle. Boooouh... je dois repartir bredouille, fit elle en se glissant au bord des matelas.

Étoile eut un sourire. Alors qu'il le perdit un peu.

- Hum... On a une fête avec l'équipe....mais.. On peut essayer de venir.. enfin .. si on y arrive, soupira t il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 14/09/2017
Akira haussa un sourcil en la regardant de haut en bas.

- Eh bien, tu n'as pas peur d'être dans un sacré état, commenta-t-il. Estime-toi heureuse. Yuuto ne peut pas venir, il est à l'infirmerie actuellement. Mais crois-moi, je voulais bien te l'envoyer.

Il la regarda dans un petit sourire en coin.

- Quoique dans ton état, je ne sais pas comment il aurait réagi, rit-il.

Neoko eut un petit flottement avant de jouer un peu avec le bandana.

- Ce ... C'est pas grave, assura-t-elle. C'était ... juste une proposition ... Vous vous amuserez sans doute plus avec ... l'équipe, souffla-t-elle.

Elle releva le regard vers Etoile.

- Ca m'est juste revenu, vous n'êtes pas ... obligés ... Mais ... si jamais, c'est ... chez Zonbi, si ... vous arrivez à vous libérer un peu, ajouta-t-elle. Vous allez faire quoi, du coup, avec l'équipe ? Je doute que ... vous alliez sonner aux portes ...
15 septembre 2017
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi croisa ses bras sur sa poitrine en fixant le garçon.

- Arrête de .. faire ça. Hum infirmerie... c'est pas loin. Je vais y aller, sourit elle en se redressant. Merci de ton aide.

Elle se tourna vers la fenêtre.

Étoile soupira en haussant les épaules.

- On va boire, On va faire la fête... j'en sais rien ... à vrai dire. J'ai pas trop envie d'y aller à vrai dire. Ça me manque nos soirée film, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira la regarda, puis suivit son regard. Il arqua légèrement un sourcil.

- Tu vas aller le voir alors que tu planes à 30 mètres ? Pas que je te juge, mais ça se voit un peu, si tu vois ce que je veux dire, commenta-t-il. Ce serait bien que tu redescendes un peu, avant d'aller le voir, tu sais.

Il marqua une pause.

- Et en plus, je suis sûr que tu vas te casser quelque chose à passer par la fenêtre.

Neoko eut un petit flottement avant de sourire un peu.

- Oui, c'est vrai que ... c'était sympa quand on en faisait ... Maintenant, on les fait à deux avec Zonbi, murmura-t-elle.

Elle cligna des yeux.

- C'est inévitable qu'on ... finisse par changer, ajouta-t-elle avant de le regarder en souriant. Fais ... attention si tu y vas, et ... à Yuuto aussi, s'il te plaît. Dans le pire des cas ... on vous attendra avec un saladier de bonbons et des soda, sourit-elle un peu.
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi s'arrêta en tenant le rebord de la fenêtre. Ça se voyait. Elle inclina la tête.

- Faut que... que je lui parle c'est important, fit elle en baissant la tête. Mais je suis bien....

Étoile se tourna vers elle.

- On essayera je te le promet, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira croisa ses bras.

- Envoie-lui un message, ça vaut mieux à ce stade. Parce qu'il risque de voir que tu es un peu trop bien.

Le blanc s'approcha dans un petit sourire en inclinant la tête sur le côté.

- Allez, descends. Y'a des portes, c'est fait pour passer par là.

Neoko eut un petit sourire en hochant la tête. Elle lui tendit le bandana.

- Merci ... Je ... Je vais éviter de t'embêter plus longtemps. Zonbi et Yuichiro m'attendent à la médiathèque et ... tu as certainement des choses à faire, souffla-t-elle. Encore merci d'avoir parlé un peu ...
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi releva la tête. Un message... Non... elle voulait vraiment le voir. Elle bascula la tête en arrière pour voir Akira.

- Je veux descendre, fit elle. Et ... je peux pas sortir l'équipe va me voir. J'ai pas envie de d'avoir l'étiquette ..

Étoile posa sa main sur celle de Neoko , Et la poussa doucement vers la jeune fille.

- Garde le, sourit il. Histoire d'avoir un autre doudou, que juste ta poupée. J'espère que tu l'as réparer depuis, taquina t il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira inclina la tête sur le côté, avant de sourire un peu plus.

- Descends. Je m'assurerai de faire ça discrètement. Je n'ai pas envie de perdre une cliente régulière, promit-il.

Avec les tours de terrains qu'il avait imposé, il était sûr que ses coéquippiers étaient trop occupés à se plaindre qu'à vraiment faire attention à la réserve actuellement.

Neoko ramena sa main contre elle. Elle eut un sourire qu'elle eut du mal à maîtriser, avant de regarder Etoile.

- Eh, j'y tiens à cette poupée, rit-elle. Je l'ai rafistolée un peu depuis mais je ne dis pas non à un second doudou.

La jeune fille rangea soigneusement le bandana avant de se redresser finalement. Elle passa une main sur son visage.

- Ca ne se voit pas trop ? Que j'ai ...

Elle ne voulait pas avoir de questions malvenues de Yuichiro, ni l'envie d'inquiéter de jeune garçon avec des tracas supplémentaires.
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi inclina la tête avant de sourire en regardant la blanc.

- Tu n'es pas si grand que ça, fit elle en se penchant pour descendre du rebord.

Elle aurait aimé parler à Yuuto.

Étoile se redressa à son tour surtout quand entendit les éclats de voix d'Arika plus loin. Il soupira.

- Je dois y aller. Hum ? Non, Ça va et puis tu n'as qu'à dire que c'est le vent, sourit il. On est en automne après tour, fit il. Bon courage Neoko, n'oublie pas. Tu n'es pas seul, fit il en reculant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira l'aida à descendre également des matelas par la suite en la guidant de son côté. Il lui sourit un peu.

- Je n'ai jamais prétendu l'inverse, assura-t-il. Au moins, tu marches droit, c'est déjà ça. Allez, viens. Tu parleras à Yuuto demain, pour un jour, je doute qu'il doit très regardant, souffla-t-il.

Il observa la jeune fille un instant, avant de la faire avancer. Il jeta un coup d'oeil en dehors de la réserve. Personne n'y faisait attention, comme il l'avait imaginé. Il se tourna alors vers la rousse.

- Bien, où tu dois aller maintenant ?

Neoko hocha un peu la tête en regardant Etoile, avant de baisser les yeux. Elle y penserait plus souvent. Elle hésita un peu avant de faire un petit signe de la main au jeune homme et de se mettre en chemin. Elle envoya un message à Zonbi.

Neoko à Zonbi : J'arrive, désolée du temps d'attente 😰
Zonbi - 15/09/2017
- Pourquoi je devrais pas marcher droit? Hum .... message, sourit elle.

Elle glissa sa main dans son téléphone.

- Aie... médiathèque, fit elle en lisant le message de Neoko.

Étoile sourit en faisant un signe alors qu'il se fit aussitôt chopper par Arika.

- Je t'ai .... eut petit couille molle. Sérieux Yuuto en moins et toi tu penses pourvoir filer à la douce
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- Tu sais, je me méfie. Médiathèque ? En avant alors.

Akira poussa doucement la jeune fille devant lui, en regardant par-dessus son épaule. Personne ne faisait vraiment attention à ce qu'il se passait de leur côté. Ce n'était pas plus mal. Neoko, quant à elle, ne tarda pas à arriver à la médiathèque. Elle fut surprise de ne voir que Yuichiro.

- Zonbi n'est pas avec toi ? hasarda-t-elle.
- Non, mais elle a dit qu'elle reviendra.

La brune inclina la tête sur le côté. Yuichiro avait l'air un peu ... à l'ouest. Enfin, encore plus que d'habitude, du moins. Il n'avait pas son visage sans expression, il était comme ... Il fixait le vide et ... apathique. C'était l'idée. Elle haussa un sourcil.

- Yui, ça va ? Tu as l'air ... ailleurs ?
- J'ai eu un pique de libération de d'endorphine et je me sens un peu ... bizarre, articula-t-il. Comme tout mou ... Ah, et ...

Il donna la boîte de bonbon à Neoko.

- Zonbi a dit d'en prendre un. C'est un ... remontant.
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi se laissa pousser alors qu'elle se mit à marcher avant de s'arrêter en se tournant un peu vers le garçon s'apprêtant à dire quelque chose, mais ses lèvres bouger sans pour autant qu'un son sort et à cette distance. Elle eut un sourire en disparaissant.

- Akira ! Je l'ai trouvé !
- Aie, aie... Tu me fais mal, capitaine, fit le bleu coincé sous son bras
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira regarda simplement la jeune fille partir avant de se retourner en entendant la voix de son frère, dans un petit sourire. Il marcha dans leur direction, en croisant ses bras, avant de hausser un sourcil en voyant Etoile.

- Alors, Waterbridge, on sèche l'entraînement ? ricana-t-il.

Il regarda le bleu de haut en bas. Des tours supplémentaires, ce serait trop gentil. Il eut un petit sourire.

- Ca va se payer, ça, tu le sais ? Il faisait quoi ? demanda-t-il à Arika.

Neoko était en train d'inspecter la gelulle avant toute chose. Puis elle regarda Yuichiro. Il avait les pupilles légèrements dilatées et penchait un peu vers la droite, puis vers la gauche. C'était ... Pas juste un bonbon qu'il avait pris, là.

- Okay, je vois ... La prochaine fois que Zonbi te donne une boîte de bonbon ... Tu n'y touches pas si elle ne t'a pas dit que tu pouvais, d'accord ? demanda-t-elle.

Au moins, il avait l'air juste ... un peu stone. Il pourra faire passer ça pour de la fatigue, s'il ne s'amusait pas à le dire ... à Roan. Elle cligna des yeux.

- Yui. Tu ... Tu ne dois pas dire que tu as pris ça, d'accord ?
- Pourquoi ? demanda-t-il d'une voix un peu traînante.
- Parce que ... Parce que déjà, tu n'avais pas le droit, donc ... ce n'est pas bien. Et ensuite, c'est .... c'est pas juste un bonbon ...
Zonbi - 15/09/2017
- Va faire des tour, fit Arika en balançant le garçon vers les autres. Hum ? Evans je crois. Il y à une odeur de lilas. Y à que elle pour avoir cette odeur, fit Arika.

Zonbi mit une bonne vingtaine de minutes avant de pointer le bout de son nez. Elle avait retrouvé de bonne .... couleur. Elle se massa la nuque.

- Pfiou...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- Tu devais être un chien dans une autre vie, ce n'est pas possible, taquina Akira avant de regarder Etoile. Va falloir le remettre un peu dans les rangs celui-là. Dès qu'il n'y a plus Yuuto, il fait plus à sa guise qu'autre chose ...

Neoko releva la tête vers Zonbi en la voyant revenir. Elle avait fait asseoir Yuichiro, et surtout, fait promettre de ne pas parler des petites gellules qui rend joyeux puis très mou. Elle se redressa pour trottiner vers la rousse.

- Hum, la ... prochaine fois ... évite la boîte de bonbons, souffla-t-elle à voix basse en la tendant à son amie.

Elle tourna un bref instant le regard vers Yuichiro. Il avait l'air vraiment ailleurs, mais ça avait l'air d'avoir ... un peu redescendu, ce qui n'était pas plus mal. Elle rapporta son attention sur Zonbi.

- Il a cru que c'était ... vraiment des bonbons.
Zonbi - 15/09/2017
- Il est plus malin que Yuuto, fit il. Falloir surtout avoir l'oeil sur lui. Tu apprit quelque chose avec l'autre ?

Zonbi baissa son regard sur la boite ayant un petit flottement avant de prendre la boite pour voir les gélules.

- Je ne lui ai .. pas donné l'autorisation, fit Zonbi en relevant le regard. C'était pour te détendre avec tour ça, mon père... enfin ... il ne fait pas de bad .. ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira croisa ses bras.

- Hum. On lui donnera une petite leçon plus tard. Non, rien de neuf que je ne sais déjà. Elle était juste venue pour voir Evans, mais vu sa tête, elle a surtout pris plus qu'une seule pillule magique. Donc, ça veut dire qu'elle va user sa boîte plus vite et que je vais être très occupé.

Neoko secoua la tête.

- Ce n'est rien, je ... je m'en doute ... Il n'en a pris qu'une, parce que tu lui as dit que je n'avais le droit qu'à une seule, mais il a trouvé bizarre d'avoir un seul bonbon comme remontant donc il a voulu goûter ... Il avait juste l'air très stone quand je suis arrivée, assura-t-elle.

Elle tourna la tête vers Yuichiro.

- Il aura certainement l'air plus fatigué qu'autre chose ... Je lui ai fait promettre de ne pas le dire, assura-t-elle.
Zonbi - 15/09/2017
- Je me demande vraiment comment elle fait pour te donner cette sommes dzrgent ou surtout avec tes interets, fit Arika. Si encore elle se fringuait bien je serzis tout ca va vient mais la .... elle a comme meme depenser plus dun salaire de fonctionnaire en deux semaine...
.
Tant quil ne sqit pas ce que cest il ne risque pas de dire grand chose ... Mais ca faisait longtemps que je n'avais pas vu quelqu'un aussi receptif à de la drogue, essaya t elle de se retenir de rire.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- Je me demande bien aussi ... Elle doit certainement avoir des économies, ce serait bien le genre de filles qui ne dépense jamais rien, commenta Akira. Enfin, tant qu'elle peut payer, je m'en fous un peu ... Encore que ... Ce serait marrant de fouiller un peu pour savoir d'où ça vient. Tu sais qu'elle a mon numéro maintenant ?

Neoko acquiesça un peu de la tête, avant de regarder Yuichiro. Il était vraiment ...

- En même temps, c'est une première et ... pas aussi fort, fit-elle en lui faisant signe de se taire.

Elle se racla la gorge avant de regarder à nouveau Yuichiro.

- Viens Yui, on rentre !

Le blond se leva très lentement en se mettant en chemin. Il avait vraiment ... pas l'air comme d'habitude. C'était ... Elle eut un sourire tout de même en marchant.

- Allez, tenez-vous un peu, rit-elle.
- Je vais lentement, marmonna Yuichiro. Comme si c'était engourdi.
Zonbi - 15/09/2017
- Ton numéro ? Pour quoi faire ? Tu mettais pas les mots dans son casier ? demanda Arika. Waterbridge ! Du nerf ! Ou est Mick, ses premières années... Il faut pas deux heures pour ramenez quelqu'un.

Zonbi eut un petit sourire alors qu'elle aggripa le bras de Neoko.

- Ce n'est rien de dangereux, promis. Et puis... Tu aimes ce que tu ressens Yui~Chi~ro ? chantonna la rouquine
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- Visiblement elle préfère comme ça. Enfin, je lui ai dit que c'était à ses risques et périls. Elle pense que personne n'a remarqué ce qu'on échangeait ... quelques services, répondit Akina avant de sourire. Néanmoins, ça fait que je vais me retrouver avec son numéro, et ça, ça va être plus fun. J'ai envie de la taquiner un peu ...

Le blanc eut un petit sourire en coin.

Neoko leva un peu les yeux au ciel dans un sourire tandis que Yuichiro inclina la tête sur le côté.

- C'est ... bizarre ... J'ai l'impression d'être léger, bredouilla-t-il.
- C'est le but, assura Neoko en lui tapotant l'épaule.

Le chemin du retour fut surtout rocanbolesque. Néanmoins, lorsqu'il fallut se séparer, la brune s'assura que le jeune homme allait encore bien. Il avait vraiment l'air juste fatigué. C'est du moins ce que sa cousine lui conseilla de dire alors que les filles empruntèrent le chemin du retour en direction de chez Zonbi. Le blond trottina vers la maison, mais il eut un sursaut en voyant la porte s'ouvrir sur Meyliss. Celle-ci eut un petit rire un peu nerveux.

- Oh, Yuichiro, hum, bonjour ... Ton papa est ... à l'intérieur ...
- Bonjour Tata, répondit le petit d'une voix un peu traînante.

Il n'eut pas le temps de poser d'autres questions que la jeune femme s'empressa de partir. Yuichiro la regarda partir en inclinant la tête sur le côté. C'était bizarre ... Elle avait l'odeur du gel douche qu'ils utilisaient. Le garçon referma la porte derrière lui, retirant ses chaussures avant de rejoindre son père.

- Bonjour Papa, lança-t-il une fois dans la cuisine, par réflexe
Zonbi - 15/09/2017
- Tu paris que demain elle va demander de changer de casier ? sourit Arika.

Etoile en pouvait plus, il se massa l'épaules alors qu'il était aller chercher Yuuto à l'infirmerie. Deux heures d'entrainement, et encore il a plus jouer les punchball. Il soupira encore. Le capitaine avait une dent contre lui c'était sûre.

- Yuu, t'es là ? demanda-t-il en entrant dans l'infirmerie.

Zonbi se laissa tomber dans son lit dans un sourire bien heureux.

- Enfin à la maison, et seules. Mon père rentre pas avant un moment du coup, si tu prennais la pillule ? sourit la rousse en se redressant.Oh, j'ai pas réussi a parler à Yuuto. Il y avait trop de mâle en chaleur, rit elle.

Roan n'était pour une fois pas à la cuisine, et la maison n'était pas... aussi ranger que d'habitude, il y avait même la chemise qui trainait sur la chaise, et le bruits de l'eau à l'étage.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- Si ce n'est que ça, ça ne sera bien compliqué de trouver le nouveau, rit Akira.

Yuuto était assis sur un lit d'infirmerie à fixer sa cheville en soupirant. Il était grillé, il était sûr de ça ... Oh, si le coach l'apprenait, ça risquait vraiment de chauffer pour lui. Il releva la tête en entendant Etoile. Il se redressa, en prenant garde de ne pas poser complètement son pied parterre.

- Ouais, ici. Je me rhabille et on peut rent-- La tête que t'as ... La vache, on dirait que tu vas tomber ! lâcha-t-il.

Neoko s'assit sur le lit dans un petit sourire avant de regarder Zonbi.

- T'es sûre ... ? Je ne sais pas trop. Oh ? C'est pas grave, j'en ai parlé à Etoile. J'ai pleuré devant lui, tout à l'heure, marmonna-t-elle dans un sourire.

Yuichiro fut un peu perplexe devant l'absence de son père et surtout le fait que tout ne soit pas rangé comme d'habitude. Il leva la tête vers l'étage, montant les escaliers lentement. Une fois qu'il eut confirmé que les bruits venaient bien de la salle de bain, il y fit son toquement toujours un peu bizarre.

- Papa, je suis rentré, répéta-t-il.
Zonbi - 15/09/2017
- Tu parles j'en peux plus, marmonna-t-il. On va prendre le bus c'est mort. Ah .. hum... Tu savais que ta soeur fete Halloween chez Zonbi avecLeonce et Yuichiro ? hasarda-t-il.

Zonbi tendit la boite de bonbon.

- Vas y juste une, ca va te faire du bien assura la rousse. Hum? Il a rien dit ? demanda-t-elle.

- J'arrive, j'arrive, je nettoie juste la salle de bain, fit il.

Roan ne tarda pas a ouvrir la porte en lavant le sol. Sauf que c'était le week end qui laver le sol.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuuto remit ses chaussures avec précaution, avant de se redresser. Il boîtait. Il soupira, avant de lever la tête vers Etoile.

- Ah bon ? Non, non, je ne savais pas ... Ca a été avec elle ? Je veux dire ... Mieux qu'à l'entraînement ? Ils t'ont fait courir jusqu'à ce que tu tombes d'épuisement, ou quoi ? T'es ... vachement blanc. Enfin ... Je suis collé au banc, moi, marmonna-t-il.

Neoko prit la boîte, et examina une des gelulles. Elle hésita un instant, avant d'en prendre une.

- Non, il m'a ... remonté le moral, sourit-elle un peu. Et j'ai gagné son bandana, tu sais, celui qu'il avait toujours autour du poignet ... Le bleu.

Yuichiro parut un peu confus en constatant plein de changement depuis qu'il venait de rentrer. Il inclina la tête sur le côté.

- Pourquoi tu laves ? s'étonna-t-il.
Zonbi - 15/09/2017
- Oui, oui, elle s'est un peu laché, assura Etoile. Je pense qu'elle avait un peu besoin de.. faire sortir tout ça. De tout façon elle le savait. Elle est pas naive, juste .. optimiste. Hum, attends je vais t'aider, fit il. M'en parle pas, je crois lecapitaine a toujours des vue sur ta soeur, j'en ai bavé.

Zonbi eut un sourire en applaudissement.

- Tu comptes beaucoup, alors. Parce que même pour les douches il le retira pas, rit elle doucement.

- J'ai fait quelque bétise avec la lessive, rien de grave, assura-t-il. Mais comme ta tante est venu, j'ai plutôt bu un café, et je n'ai pas nettpyer tout de suite.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuuto hocha la tête. C'était une bonne chose que sa soeur se soit un peu lâchée. Et puis il s'en doutait qu'elle se savait, mais, quelque part, il avait eu l'espoir qu'elle y croit encore un peu, là où lui, il n'y croyait plus depuis un moment. Il eut un sourire en s'appuyant sur Etoile pour avancer en boitillant.

- Hum, merci de lui avoir remonté le moral, alors ... Oh ? Sérieux, encore ? s'étonna-t-il. Mais il les enchaîne ... Aïe ... Courage vieux ... Tu arriveras bien à lui dire un jour et t'auras la paix. Enfin, j'espère pour toi.

Neoko eut un petit rire en baissant la tête vers son sac. Elle l'ouvrit pour en sortir le bandana en souriant, levant les yeux vers Zonbi.

- J'ai peut-être trouvé un nouveau grigri, dans ce cas, sourit-elle un peu. Tu crois que je compte tant que ça ... ?

- Pourquoi elle est venue ? demanda-t-il. Elle avait l'air pressée, elle est partie très vite.
Zonbi - 15/09/2017
- Wooooh, je ne dirais rien tant que toi tu ne diras rien, fit il en riant. Aller Rentrons j'ai envie d'un bon bain, et d'une partie de call of.

- Si il te la donner, sourit Zonbi. Je suis sûre qu'il t'aime beaucoup, y a deux ans il était aller dans le même club que toi, fit elle remarquer
.
Roan se pinca les lèvre.

- Des histoires de grandes personnes. N'en parlons pas. Et toi tu as passéune bonne journée ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuuto rougit sur le coup en regardant Etoile.

- Moi ? Qu'est-ce que tu veux que je dise ? rit-il nerveusement en avançant. Oui, oui, tu as raison, dépêchons-nous.

Neoko se laissa tomber en arrière sur le lit en regardant le bandana dans un petit sourire, avant de regarder Zonbi en se faisant basculer sur le ventre.

- Je ne sais pas ... Il était un membre très actif, tu sais, commenta-t-elle. Ca se trouve, il aimait juste bien ... la réalisme des oeuvres qu'on présentait, objecta-t-elle avant de pouffer de rire. Qui y croirait ... ? Non, il doit ... surtout me voir comme une ... petite soeur numéro 2. Je suis la frangine de son meilleur ami, hein.

Yuichiro sembla tout de même un peu perturbé, mais il hocha la tête.

- Oui, c'était une bonne journée ... J'ai joué du piano avec Léonce, mais la corde a cassé, du coup, on a arrêté plus tôt. Mais j'ai réussi à la changer. Ah, et Léonce voulait savoir si je pouvais aller manger avec lui durant les vacances. Et Neoko voulait savoir si je pouvais aller chez Zonbi pour Halloween. Elles veulent faire une soirée entre nous ... Et puis il a de nouveaux livres sur les fonds abyssaux à la médiathèque aussi ! C'est Zonbi qui m'a montré !

Le blond marqua une pause. Il avait surtout parlé des sujets plus importants et bien réfléchi à ne pas dire ce qu'on lui avait dit de ne pas dire.

- Et j'ai toutes mes affaires, conclut-il.

Ce qui relevait encore du miracle à ce stade que Yuichiro ait toutes ses affaires dans un bon état. Il n'était pas rare qu'il rentre avec un livre mouillé, un autre déchiré, ou un cahier qui disparaissait soudainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:01

Zonbi - 15/09/2017
- Ah tu fais moins le malin, rit Etoile en l'aidant à monter dans le bus.

Ilpaya bien évidemment les deux ticket avant que Yuuto soit d'âme charitable.

- Tu veux qu'on y aille enfainte?

- Etoile ? Aimé la littérature, rit Zonbi. Il avait vraiment plus les yeux sur toi. Attends Yuuto est alleren L pour lesfilles, mais Etoile n'est pas interesser par ça. C'est sur que c'est pour toi, fit la rousse en se laissant tomber sur son lit. Tu as pas assez de Boobs pour qu'il te voit comme une deuxieme soeur, ajouta t elle dans un petit rire.

Roan referma laporte de la salle de bain en écoutant Yuichiro alors qu'il ranger les produit dans la puanderie.

- Bonne nouvelle alors,bien sûre. Il faudra peut être acheter quelque chose pour la soeur de Léonce et le père de Zonbi... Pour les remercier, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuuto monta dans le bus et se laissa presque tomber sur son siège, bien qu'il se plaint un peu qu'Etoile lui paye le ticket. Il leva les yeux en regardant ailleurs.

- Ecrase, j'arriverai jamais à lui dire sans bugger devant ... ses jumeaux, marmonna-t-il. Hum ? Mais on a la fête de l'équipe le soir d'Halloween ... On avait dit qu'on irait.

Neoko commençait à avoir un peu trop le sourire. Elle baissa la tête en riant un peu.

- Roh, ne me vends pas trop d'espoir ... Ah ? Dans ce cas comme un petit frère avec des cheveux très longs ? hasarda-t-elle dans un rire. Parce que vu les fringues que je mets, c'est sûr que c'est pas pour ça qu'il me regarde.

La brune croisa ses bras en regardant la rouquine en souriant.

- Par contre, toi, tu attires déjà plus le regard, hein ? C'est dommage que tu n'aies pas pu aller voir Yuu ... Ca aurait fait trop romantique, à l'abri des regards et tout ... !

Yuichiro le suivit en inclinant la tête sur le côté. Il pouvait y aller, c'était bien. Il cligna des yeux.

- Du thé pour Delphine. Elle m'en fait tout le temps, ajouta-t-il.

Le père de Zonbi, c'était ... une autre paire de manche. Il était gentil mais sa grosse voix faisait que Yuichiro avait plus tendance à vouloir se cacher derrière les filles quand il était là. Et avec l'âge, ça faisait un peu bruslesque ...
Zonbi - 15/09/2017
- Si tu regardais aussi plus haut, ca serait bien. Y a pas que ...

Etoile était très prude, surtout en publique. Il s'humidifia les lèvres.

- Enfin amoisn que ...c 'est que pour ... Enfin tu vois. Hein ? Ouais mais.. On va pas rester toute la nuit là-bas. Je vais me faire défoncer...

- Si tu veux une fois je te prette une rob ou une jupe j'en ai plein au placard jusqu'a que je perde ses choses, fit elle en se pinçant un peu les hanches en riant avant de se redresser.He! Tu en as aussi sous ce pull, fit elle en glisser ses mains mains sous le pull de Neokoen faisnant pouet. Pile en main, rit elle doucement.

Elleretira ses mains en grimaçant en secouant la tête aussi.

- J'attire pas les bons, hum ? Romantique avec l'odeur de transpiration ? Je pense pas, rit elle.

- Du thé ? Mmmh, tu sais quel genre ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- Hein, quoi ? Non, mais je ne fais pas exprès, c'est juste que ... Ca a l'air tellement doux et tout ... Enfin, bref, répondit Yuuto en se raclant la gorge. Et puis, c'est pas ma faute, quand je stresse, je réfléchis à quelque chose que j'aime bien et si j'en ai sous le nez, bah ... Hum. Voilà, quoi.

Le blond inclina la tête sur le côté.

- Ouais, surtout si le capitaine t'a pas à la bonne en ce moment ... Hum, au pire, on reste un peu et on se tire après en douce ... ? proposa-t-il. Et on embarque un peu de bouffe au passage, histoire de dire qu'on ne vient pas les mains vides ?

Neoko eut un petit rire en gigotant sous les mains de Zonbi, avant de se redresser un peu.

- Oui, mais tu connais la politique de la maison : bosse tes maths, pas l'inverse, rit-elle. Oh ? Mais tu es parfaite comme ça !

La brune fit aussitôt un câlin en chatouillant un peu les hanches de la jeune fille.

- Et puis si tu les perds, je pourrais plus te pincer, ni te chatouiller, maugréa-t-elle gentiment. Tu es très bien comme tu es. Meuh, tu vois que le mauvais côté ... Et puis il risque pas de courir beaucoup, il s'est tordu la cheville, commenta-t-elle. Donc il aurait été tout frais, tout beau.

- Elle fait beaucoup de thé aux plantes ... Peut-être ça ? proposa Yuichiro. Et des gâteaux aussi ... ?

La soeur de Léonce en piquait toujours un au passage quand elle leur servait du thé. Il avait fini par remarquer et penser qu'elle aimait bien.
Zonbi - 15/09/2017
- Espèce d'obsédé.... rit Etoile. Piquer? En plus de filer à l'anglais tu veux qu'on vole ? Ca me va, on fera, assura le bleu.

- Il a option mathé... Quoi tu me donnes le feu vert pour violer ton petit frère ? rit Zonbi. Ah je te ferais un coin Etoile x Neoko rien que pour tout les deux à Halloween !

- Ca te plairait de choisir le thé et le gateau pour elle ? sourit Roan en descendant les escalier
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- ... Ca n'aura pas été bien long de te convaincre, rit Yuuto. Ca marche, vieux. On fera ça ... J'ai pas envie que mon meilleur pote finisse en punching-ball humain, ou complètement à l'envers. Parce que sinon, il n'y aura plus personne pour me surveiller moi, et là, ça va être dangereux.

Yuuto marqua une pause en regardant sa cheville. Il leva les yeux vers le bleu.

- Tu vas faire quoi après le lycée, toi ? lança-t-il finalement.

Neoko eut un pouffement.

- Je n'ai pas dit, j'ai juste dit qu'il courra moins facilement s'il compte fuir, rit-elle avant de secouer ses mains. Oh non, non, ne fais pas ça ... Ca se trouve ils ne viendront même pas, enfin, Etoile avait l'air de vouloir venir et il a ... promis de venir en quelque sorte, mais, mais, non ...

La brune eut un maigre sourire finalement.

- Non, moi je dis, si Léonce vient, on fait un coin Yuichiro x Léonce ! Attends, ils sont trop mignons tous les deux, je parie qu'ils devaient être adorables quand ils jouaient du piano ensembles tout à l'heure !

Yuichiro suivit son père plus lentement, avant d'arriver à sa hauteur en bas des escaliers.

- Je pourrais ? demanda-t-il avant de marquer une pause. Ce ... Ce serait mieux, non ? Les cadeaux doivent être ... personnels, c'est ça, hein ?

Il voulait essayer pour une fois. Il marqua une pause, avant de regarder son père à nouveau.
Zonbi - 15/09/2017
Etoile fronça les sourcils en se laissant aller un peudans son siège.

- Pourquoi cette questions ? Je sais pas sans doute la fac de sport ou celle de musique. Tu sais bien que pour le coup leplan profesionnel c'est poubelle, sourit il.

- Si Etoile a dit qu'il viendra, sourit Zonbi. Tu devrais pas être aussi pessimiste. Hum Léonce et Yuichiro ? Vraiment ? fit elle.

- Hum.. que dirais-tu du week end prochain ? hasarda Roan. Comme tu sera en vacances ça devrait aller non ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuuto haussa les épaules en regardant sa cheville.

- Comme ça. Ca va, tu as un plan de secours au moins, si tu en loupes une, que tu as toujours l'autre, rit-il un peu. Non, c'est juste pour savoir ... J'espère que j'aurais ma bourse, et que j'aurais une fac de sport pas trop mal ... J'ai zéro plan B sinon. Et va falloir que j'en trouve un, au cas où.

Neoko eut un petit sourire en hochant vigoureusement la tête.

- Mais oui ! Tu les trouves pas mignons ensembles ? sourit-elle. Et puis, à force de lire des BL, tu sens les choses du destin, lança-t-elle très philosophiquement en tapotant son nez.

Yuichiro hocha un peu la tête.

- Oui, ça me va. Hum, dis, Papa ... Tu crois que ... je pourrais avoir un portable ? hasarda-t-il.
Zonbi - 15/09/2017
- Tu sais que t'as encore deux ans, au pire .... y a les fac d'économie,t'es un matheux après tout... Mais .. Te bille pas hein, sourit le garçon. Tu l'as ta bourse.

Zonbi eut un petit rire.

- Tu es un peu vicieuse non ? Yuichiro ne comprendrait pas et Bam ! Rateau pour Léonce, et Yuichiro ne supporte pas le contacte, donc... Platonique. C'est triste.

- Un portable ? Tu voudrais ... Je croyais que tu trouvais ça trop compliqué
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuuto eut un pouffement.

- Je sais, mais sérieux, tu me vois en économie ? J'aime bien les maths, mais, sérieux ... Je me ferai chier, j'ai pas envie de finir ma vie là-dedans, rit-il avant de sourire un peu à Etoile. Ouais, t'as raison. Y'a pas de risque ...

Neoko gonfla ses joues.

- Y'a des shonen-ai très mignons, pourtant. C'est dommage, vraiment ... J'aimerais bien un petit BL en live, soupira-t-elle.

Yuichiro baissa les yeux.

- Oui, mais ... Neoko dit que c'est pratique, et puis, je pourrais discuter sans être ... obligé de sortir, bredouilla-t-il.
Zonbi - 15/09/2017
Roan sourit.

- On en achetera aussi un alors, ce week end
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête, et quelques jours plus tard, il était prêt de bonne heure pour la petite sortie. C'était bien qu'elle fut prévue à l'avance : le blond avait pu se préparer un peu plus mentalement au fait de devoir sortir d'un endroit rempli de monde qui ne se résumait pas à "l'école". D'habitude, que ce soit pour les courses ou autre, il n'accompagnait pas vraiment son père. Le contact et le manque d'habitude en faisait une sortie qui risquait de tourner au désastre. Bien que la dernière fois, il s'était surtout arrêté au bout milieu d'un rayon sans prévenir pour se mettre à réarranger les boîtes de conserves selon leur couleur et il avait fallu un petit moment avant qu'il ne consente à arrêter et à suivre le mouvement. Mais bon, il était encore petit, donc ça allait. Mais ça avait été une expérience bien assez riche en émotion pour minimiser les sorties du blond dans les centres commerciaux. Ce matin-là, Yuichiro était calme et n'avait pas la boule au ventre, rien. Durant le trajet, il avait été aussi calme, sans quitter son père. Mais lorsqu'il fut devant l'entrée, cela commença à se corser un tout petit peu. Il sentit le premier pique de stress en voyant que malgré l'heure, cela grouillait de monde. Et pourtant, ils avaient pris l'horaire où le taux de fréquentation était le plus bas. Rien que cette pensée fut suffisante pour que le blond commence à imaginer que c'était lorsque c'était les heures de pointe, comme on disait. Il resta immobile un petit moment, avant de regarder son père.

- C'est bon, fit-il d'une petite voix pour signifier qu'ils pouvaient entamer un mouvement pour entrer.
Zonbi - 15/09/2017
Roan avait prit les calmants en cas de crises, bien que cela faisait des années qu'il ne les avait plus pris avec lui. Il gardait une écharpe, pour que Yuichiro puisse la prendre si jamais il avait besoin d'un contacte. Ca faisait si longtemps. Il hocha doucement la tête.

- Alors allons y, on rentre on prend le téléphone puis on va chercher les cadeaux, et on sort, assura-t-il.

Il attendit que Yuichiro soit prêt avant de commencer à marcher.

Zonbi tourna encore une fois son poignet vers elle pour regarder l'heure. Elle était encore mitigé sur le fait de courir pour sauver sa peau, ou réellement rester. Après tout elle n'avait pas pu voir Yuuto, mais... Elle soupira en se rappelant la boite vide. Neoko et elle avaient peut être abuser sur les cachet. La boite n'avait guère tenu. Elle croisa une nouvelle fois les bras, il faisait vraiment froid tout doucement. Elle regretter déjà sa veste en sweat, mais si elle l'avait mit tout le monde l'aurait reconnu.

- Pourquoi le centre commerciale...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuichiro hocha lentement la tête aux explications de son père. C'était simple, clair et précis ... en apparence. Le blond se mit en marche. Bien qu'il ne supportait pas le contact, il marchait vraiment à côté de Roan pour le coup en regardant les alentours. Une fois la porte du centre commercial passée, ce fut tout de suite autre chose. Déjà, c'était très grand. Son regard se perdit aussitôt sur les différents étages, mais aussi, les différentes personnes présentes. Les bruits de paroles, des pas, de la musique qui était diffusée créaient une cacophonie certaine pour le coup ce qui ne fit que nourrir un peu plus la boule au ventre du garçon. Il tourna son regard vers son père et le suivit pour marcher jusqu'à la boutique. Il s'écarta assez vivement quand il trouvait que quelqu'un passait un peu trop près de lui, et ses petits mouvements de tête furtifs faisaient penser à un animal sur ses gardes. Il essaya de se concentrer sur quelque chose pour oublier le bruit ambiant et commença à compter les coutures visibles sur la manche de son manteau jusqu'à ce qu'ils arrivent à la boutique. Là, ce fut plus facile de trouver quelque chose pour l'occuper. Il regarda la vitrine, puis se retourna vers le centre commercial. Le choix ne se posa pas pour entrer. Pour l'instant, il restait relativement silencieux, sans savoir présager si c'était bon ou mauvais.

- Et bien, tu es toute en beauté aujourd'hui, fit la voix d'Akira.

Le blanc était penché vers elle, mains dans les poches et sourire aux lèvres, tandis qu'il inclinait la tête sur le côté en la regardant.

- Je pensais pas avoir droit à un si grand honneur.
Zonbi - 15/09/2017
Roan faisait bien attention d'aller dans des couloirs ou il y avait peu de gens. Surveillant toujours son fils d'un oeil alors qu'il avancer. Heureusement que la boutique était tout de même assez proche de la sortie. Si vraiment Yuichiro ne se sentait pas bien il pourrait vite sortir sans l'inquiéter.

- Tu m'appeles des que tu trouves quelque chose qui te plait?

Zonbi avait troqué ses grosses lunettes contre des lentilles. Elle avait relevait ses cheveux portant une robe à froufrou dans un style assez gothique lolita, des bottines, enfin rien que la Zonbi au large sweat mettrait. Elle avait était comme même fouillé une vieille tenue qu'elle mettait quand Neoko et elle partait au convention.

- Je suis sûre que personne ne me reconnaîtra comme ça. Donc ne soit pas honorer, fit elle. Surtout des que j'ai vu que tu avais choisi ce lieu... Y'a tout le monde qui y va... marmonna-t-elle en tirant un peu sur le col de sa veste.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuichiro leva la tête vers Roan, et hocha un peu la tête en entrant dans la boutique. Il se mit à regarder les modèles exposés, laissant son père s'occuper des vendeurs qui risquaient de l'agresser un peu trop, même si ça ne devait pas partir d'une mauvais intention à la base. Le blond tirait un peu nerveusement sur ses manches, les tordant, puis recouvrant ses mains, puis en les relâchant. Ca occupait son attention et il ne faisait plus trop gaffe au bruit qui l'entourait. Il observa les modèles, sans trop savoir ce qu'il cherchait vraiment. Il se fiait surtout à ce qu'il avait déjà vu. Il repéra celui de Neoko, puis celui de Zonbi ... Son regard continua un peu. Quelque chose qu'il pouvait tenir facilement en main ... Il finit par se tourner vers son père.

- Papa, l'appela-t-il.

Il désigna du doigt un portable aussi grand et large que sa main ouverte. Ce serait facile à tenir, peut-être pas à ranger dans une poche, mais connaissant Yuichiro, il le laisserait plutôt dans son sac que dans une de ses poches.

Akira était habillé relativement normalement. Jeans, veste longue à cause du temps rafraîchi, converse. Il eut un petit sourire en la regardant de haut en bas.

- Oh ? Tu es gênée d'être vue avec un des fils Wellsburth ? Allons, en route. Je te promets que tu vas passer un bon moment, assura-t-il. Je ne suis pas un mauvais bougre, je t'invite à manger tout de même.
Zonbi - 15/09/2017
Roan discutait avec les vendeurs, il les remercia de leur compréhension alors qu'il se tourna vers Yuichiro.

- Ah il à trouver, voyons voir.... Hum il est un peu grand.. ?

Zonbi se mit en marche en croisant ses bras. Elle rentra un peu la tête.

- Pas gêné, en danger, Oui. J'ai pas envie d'être dans vos jeu stupide à qui baisera le plus de filles du lycée, marmonna t elle. Parce qu'il y à que ça qui vous intéresse non ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuichiro rapporta son attention sur le modèle qu'il avait choisi, puis regarda son père. Il regarda le modèle d'à côté, qui était un peu plus petit et le désigna alors du doigt, en inclinant la tête sur le côté.

- Celui-là, alors ... ? demanda-t-il d'une petite voix.

Il tourna la tête vers la porte qui s'ouvrit sur une petite sonnette, puis rapporta son attention sur son père en tirant sur ses manches à nouveau. Il n'était pas à l'aise.

Akira bascula la tête sur le côté en la regardant, souriant finement.

- Oh ? Tu as entendu de jolies rumeurs à ce que je vois. Rassure-toi, tu es loin de m'intéresser, rit-il en secouant sa main. Je ne mélange pas le travail et le plaisir, fit-il dans une petite pique.
Zonbi - 15/09/2017
Roan avait un peu de mal. Il avait un peu peur de voir son enfant grandir ce qui était normal. Il s'approcha del'autre téléphone.Il était un peu plus petit. Yuichiro pourrait tout de même le mettre en poche si il se baladait pas avec unsac.

- Va pour celui-ci. Hum... Tu veux que je te fasses sortir ? demanda-t-il.

- Ce ne sont pas des rumeurs, j'en suis sûre. Et je sais qu'on peut coucher sans sentiments, fit elle en ouvrant un peu sa veste une fois dans le centre commerciale. Je t'interesse pas, mais tu dépenses des sous pour me nourrir... Je suis une dind que tu gaves ? hasarda t elle en soufflant sur ses mains froides. Qu'est ce que tu veux manger ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête sur le coup. Il n'était pas vraiment à l'aise.

- Je peux ... attendre devant ? murmura-t-il.

Il baissa les yeux vers le sol. Il ne fallut pas longtemps pour qu'il finisse par sortir de lui-même sans vraiment attendre la réponse de Roan. Il eut le réflexe de se mettre uau moins devant la vitrine pour que son père puisse bien vérifier qu'il était là. Le blond se remit à tirer sur ses manches en comptant à voix basse. S'occuper pour se détendre un peu. Sa boule au ventre était comme un petit monstre qui ronronnait méchamment. Son regard vagabonda un peu nerveusement dans le centre commercial. Et il fut attiré un bref instant par un éclat roux, au loin.

Akira eut un petit rire.

- Plutôt ma poule aux oeufs d'or, ce serait une meilleure comparaison. Oh, je n'en doute pas, mais rassure-toi, tu n'es pas si en danger que ça. Enfin, pas avec moi, répondit-il. Tu sais que ce petit jeu fait participer toute l'équipe, tout de même ? Entre nous, ce ne serait moins intéressant. Hum ... Italien, ça te tente ?(édité)
Zonbi - 15/09/2017
Elle était un volatile toute de même... est ce Yuuto la voyait simplement comme un bout.. de viande ... après tout il fixait tout le temps... elle eut un soupir en hochant la tête.

- Italien... à un rendez vous non galant ? Allons plutôt un snack... Ça sera plus rapide.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuichiro plissa un peu les yeux en regardant. Il était persuadé que ... Non, s'il y regardait à deux fois ... C'était bien Zonbi. Il voyait après tout, les infimes détails qui différenciaient bien des gens. Son regard vagabonda sur la personne qui l'accompagnait. Akira ? Il rentra un peu sa tête entre ses épaules et avança lentement, pour aller bien vérifier qu'il s'agissait d'eux. Et puis surtout, avec la curiosité, il voulait demander ce qu'ils faisaient ici, oubliant pendant un instant qu'il devait rester dans le champ de vision de son père.

Akira eut un sourire.

- Oh ? Tu n'as pas envie de bien manger ? Allez, c'est moi qui invite !
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi détourna les yeux. Elle n'avait pas vraiment envie...

- Pourquoi un restaurant ? demanda-t-elle mais au moins ça voulait dire oui pour le coup. Et tu as pas oublier ce que je t'ai demander non plus? J'ai l'argent. Donc tout va bien.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira eut un petit rire en la regardant dans un petit sourire.

- Parce que j'ai envie. Tu risques de voir moins de monde du lycée au restaurant que dans un snack, tu ne crois pas ? demanda-t-il. Non, je l'ai, ne t'en fais pas. Je veux juste ma contrepartie avant la tienne, puisque je l'ai demandée avant.
- Zonbi ?

Le blanc tourna la tête. Oh, tiens, le grand dadet blond.
Zonbi - 15/09/2017
- Pourtant je n'ai pas vu Yuu-

Elle se stoppa en reconnaissant la voix de Yuichiro. C'est pas possible...le blond ne sortait jamais. Il avait bien troppeur. Elle releva doucement son regard vers lui.

- Yuichiro ? M-Mais... Qu'est ce que tu fi- fait ici ? se rectifia-t-elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira eut un petit flottement avant de sourire très légèrement en regardant Yuichiro, faisant un signe de la main.

- Bonjour, salua-t-il.

Yuichiro baissa la tête pour la rentrer entre ses épaules, avant de regarder Zonbi.

- Je suis venu acheter un portable avec Papa, répondit-il d'une petite voix. Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ... ?

Il regarda Akira un bref instant. Il semblait d'autant plus mal à l'aise. C'était un membre de l'équipe de foot, et l'environnement n'aidait pas. Il baissa les yeux en tirant nerveusement sur ses manches. Surtout qu'elle était ... en robe, pas dans ses habits habituels. D'habitude, on sortait de jolis vêtements pour ... les grandes occasions.
Zonbi - 15/09/2017
Pourquoi fallait que ... ça tombe sur elle,et maintenant. Elle inpira et expira doucement,dire la vérité, ne pas dire la vérité.

- Je suis juste ...en sortie, fit elle. Rien de plus, marmonna-t-elle en regard un peu ailleurs. Hum...Tu devrais retourner .. voir ton père non ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuichiro releva la tête en regardant Zonbi, puis Akira.

- Tu es en sortie ... Avec ...
- Oui, avec moi, sourit Akira.

Le blanc le regarda longuement, puis regarda Zonbi.

- On devrait y aller, non ? demanda-t-il en souriant.
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi hocha doucement la tête. Alors qu'elle tourna son regard vers Yuichiro.

- Je t'expliquerai, promis. Mais ne dit rien a Neoko, ni a personne. Akira et moi... et toi, on s'est pas vu.

Elle sourit tout de même au blond avant de se détourner pour prendre le bras d'Akira pour avancr plus vite.

- yuichiro ? Yuichiro, fit la voix de Roan derrière.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Yuichiro parut tout de même un peu confus, et il fallait bien avouer qu'avec l'environnement qui l'entourait, sa réflexion était un peu troublée. Pourquoi Zonbi était là avec Akira ? Déjà dans la réserve, et maintenant ici ... Il avait du mal à véritablement comprendre, surtout le fait que ça devait rester ... secret. Il reste un peu bras ballants en les regardant s'éloigner. Il se retourna en entendant la voix de son père, et à ce moment-là, il prit conscience qu'il s'était bien éloigné de la boutique. Il tira sur ses manches, rentrant sa tête entre ses épaules, en marchant. Il évita une personne, puis une autre, et accéléra le pas en trébuchant un peu pour rejoindre Roan.

Akira s'éloigna dans un petit rire.

- Eh bah tu es bien entreprenante ... ! C'est dingue les précautions que tu prends. Il avait l'air paumé. J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? rit-il.
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi ralentit une fois qu'ils avaient prit l'escalator, elle soupira un peu en laissant sa tête contre le bras d'Akira.

- C'est épuisant....comment je vais lui expliquer ... maintenant... Pourquoi t'aspas choisi un cinema, il fait noir dans un cinema... J'aienvie de me terrer six pied sous terre.

Roan eut un soupire de soulagement alors qu'il recupa son fils, l'orientant vers un couleur ou il y avait beaucoup moins de monde.

- Qu'est ce qui t'a prit de t'en aller ? On avait dit devant le magain... Pourquoi étais-tu si loin ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira sourit légèrement en inclinant la tête sur le côté en la voyant se reposer un peu contre lui.

- Tu n'as qu'à dire la vérité ? Je t'ai invité, tu es venue. Pourquoi ça te semble compliqué ? rit-il.

Il marqua une pause avant de sourire un peu.

- À moins ... qu'il ne sache pourquoi tu es vraiment ici ?

Yuichiro suivit son père sans faire d'histoire pour le coup. Il tirait nerveusement sur ses manches. Il ne comprenait pas pourquoi il devait mentir, et dans un environnement de stress, cela n'arrangeait rien à sa réflexion. Le blond avait la tête baissée.

- J'ai vu ... Zonbi ... bredouilla-t-il avant de rectifier. Enfin, j'ai cru voir Zonbi ...

Il ne savait pas mentir, il allait toujours à quelque chose de très simple quand il s'agissait de devoir faire un mensonge. Le fait qu'il se reprenne pouvait être mis sur le compte de la panique.
Zonbi - 15/09/2017
Zonbi relâcha un peu le garçon en levant le pied pour pouvoir reprendre une marche normal. Elle le lacha complètement.

- Non, enfin je ne pense pas .. Il .. Il a prit une des pillules la dernière fois, avoua-t-elle. Et comme je planais très haut... j'ai eut que ... enfin il aurait pu avoir quelque chose de grave, ça aurait été de ma faute. Je... Je veux pas lui dire, vraiment. C'était exceptionnel cette fois là. Vraiment, finalement je reste plutôt seule dans ce genre de ... plaisir.

Elle ne reproposera plus à Neoko de prendre une pillule, ça avait fait son effet, mais ça avait aussi disparu finalement. Et la rechute... Neoko et Yuuto étaient retournés chez eux. Elle avait un peu peur.

Roan fronça les sourcils.

- Yuichiro tu peux tout me dire, assura le père. Tu voulais lui dire bonjour ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- Non ... ? T'as drogué le petit surdoué ?

Akira retint un mauvais sourire. Il avait une sacré information, là. Il trottina pour être à sa hauteur. Il posa une main sur son épaule en souriant.

- Et détends-toi. Il avait l'air ... un peu en panique, mais de ce que je sais, il a l'air d'aller en pleine forme. Eh bien, tu n'as rien à craindre alors. S'il ne sait rien, ce n'était pas la peine de paraître aussi suspecte.

Yuichiro ne devait pas dire qu'il l'avait vu. Il ne devait pas. Il hocha juste la tête en silence, en tirant sur ses manches. Elles allaient finir par être toutes détendues à force. Il préféra rester silencieux, et surtout, essayer de se calmer. Comment elles faisaient les filles quand elles ... elles changeaient de ... sujet.

- Tu as ... le portable ? demanda-t-il finalement.

- Neoko, Yuuto, vous voulez bien descendre ? fit la voix de Meyliss dans l'escalier.

Neoko releva la tête, abandonnant sa lecture, avant de se lever lentement, puis elle regarda l'heure. Ce n'était pas l'heure de manger ... Elle referma son livre, avant de d'ouvrir la porte, puis de regarder celle de son frère. Yuuto en sortit en pianotant sur son portable. Il capta le regard de sa soeur et descendit simplement les escaliers, suivi par la brune. Meyliss était allée s'asseoir sur la table de la cuisine, leur père également. Les jumeaux se regardèrent. La seule fois où ils avaient fait ça, c'était quand le chien de la famille avait dû être emmené pour être piqué.

- Venez vous asseoir ... sourit brèvement Meyliss.
Zonbi - 15/09/2017
- Je n'ai rien fait... C'était pour Neokomais c'est TON emballage de bonbon, qui a totu .. fait, soupira t elle. J'aurais pas du lui donner.. Tu as raison..

Ses épaules se détendirent au contacte du blanc.

- Allons manger, j'ai besoin d'un remontant, tout de suite, fit elle en redressant la tête.

- Yuichiro, réponds à ma question.

Thomas avait les cernes, et aussi la barbe de trois jours. Il semblait négligé depuis plusieurs... semaine. Il releva a peine le regard vers ses enfants buvant son cafée, mais on pouvait voir surtout les valises violettes de Meyliss dans l'entrée.

- Ne nous éternisons pas, ils le savent de tout façon, marmonna-t-il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
- Oh ? ... Alors la petite Evans y a aussi goûtée ? rit-il. Est-ce que je vais me faire des nouveaux clients ?

Akira eut un simplement sourire en tapotant l'épaule.

- Allez, viens, allons-y, fit-il la guidant. Commande ce que tu veux, c'est moi qui offre.

Le blanc entra dans le premier restaurant qu'il vit, s'installant avec la jeune fille. Il baissa simplement la voix.

- Je te donnerai un autre remontant après.

Yuichiro sembla avoir un flottement sur l'instant. Il ... n'arrivait pas à mentir, surtout quand il ne comprenait pas la raison derrière ça. Et puis mentir, c'était mal, ce n'était pas bien de le faire, et puis il trouvait ça idiot de dissimuler la vérité, si c'était pour la dire juste plus tard.

- Oui, je voulais lui dire bonjour, répondit-il finalement en baissant les yeux.

Neoko s'assit, de même que Yuuto. Meyliss prit une grande inspiratin en croisant ses bras. Elle y allait toujours de manière très pédagogique avec les enfants, surtout les siens. Elle ne voulait pas non plus trop les chambouler.

- Votre père et moi-même allons nous séparer, annonça-t-elle.

Elle marqua un temps d'arrêt en regardant leurs réactions. Yuuto regarda ailleurs, Neoko baissa les yeux. Ils s'en doutaient. Elle eut un maigre sourire.

- Je m'en vais ce soir.
- Tu ... vas où ? demanda Yuuto en rapportant son attention sur sa mère.
- Pour l'instant, à l'hôtel. Mais dans les jours prochains, je m'installerai ailleurs, répondit-elle, avant de marquer une nouvelle pause. Cependant ...

Meyliss sembla chercher ses mots un instant. Elle se tourna finalement vers Neoko.

- Ma chérie, il ... va falloir que tu commences à faire tes valises aussi ...
- Quoi ? Mais pourquoi ? bredouilla-t-elle en regardant ses parents à tour de rôle, puis son frère.
Zonbi - 15/09/2017
- Non pas de nouveau client, elle ne sait même pas que c'est toi, fit la rousse.

La dernière eut le don de la faire un peu plus sourire. Une bonne défonce, qu'importe avec qui elle était. Elle ne voulait pas être seule se soir. Surtout pas avec tout ce qu'elle... avait. Elle voulait juste voler au-dela de tout ça.

- Dis... si je fais l'autre... truc, tu restes... avec moi ? demanda-t-elle en s'installant alors qu'elle retirer sa veste.

Elle faisait bien évidemment référence au seringues pour le coup. Elle dévoila un peu a contre coeur sa tenue, avec un corset et surtout un bon décoleter. Elle était un peu mal a l'aise tirant sur ses manches, bien qu'on pouvoir voir un petit tatouage certainement dépasser légérement entre ses seins. Une pointe.

Roan hocha doucement la tête.

- Bien, elle n'est pas rester avec toi alors que tu étais seul... Pourquoi ?

Zonbi était pourtant de nature très prévoyante avec Yyuichiro, ça ne ressemblait pas à la petite fille qu'ilconnaissait.

- Et encore, si ça tenait qu'a votre mère, vous serez tous partie. Parce que je suis le méchant dans l'histoire, fit Thomas. A moins que tu veux aussi quitter lamaison Yuuto. Je te retiens pas, puisque visiblement je suis un très mauvais père.

Les remarques n'étaient que pour Meyliss. Visiblement Thomas le prenait vraiment ... peu bien. Qu'on lui retire sa femme, ok.Mais ses enfants...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/09/2017
Akira regarda la carte des plats en retirant sa veste. Il avait une chemise simple en dessous. Il releva le regard vers Zonbi avant d'avoir un maigre sourire, non pas à cause de la tenue quoique très attrayante, mais à cause de la question de la jeune fille.

- Oh ? Tu veux tenter le grand saut ?

Le blanc croisa ses bras sur la table, en la regardant. Il sembla réfléchir un instant, avant de hocher la tête.

- Oui. Au moins pour vérifier comment tu fais, répondit-il. Mais si tu veux, je peux rester plus longtemps, si tu veux.

Yuichiro regarda ailleurs sur le coup.

- Parce qu'elle était avec quelqu'un d'autre, murmura-t-il. Et elle était pressée ...

Le regard de Neoko passa de son père à sa mère. Meyliss ne releva pas, tandis qu'elle regardait Neoko.

- Tu pourras ? demanda-t-elle.
- Mais je ... je veux pas partir ... Je ...

Si ça ne tenait qu'à elle, elle ne voulait pas que ses parents se séparent tout court. Elle n'avait pas envie de choisir entre rester avec sa mère ou son père, ni d'imposer un choix. Yuuto releva la tête vers son père, avant de regarder Neoko.

- N-Non, j'ai jamais dit que je voulais partir, répondit le blond d'une petite voix.
- Neoko, je sais bien, ma chérie, mais ...
- C'est une clause, c'est ça ? murmura-t-elle. C'est une clause dans le contrat de divorce ... ?

Meyliss hocha la tête légèrement. Neoko serra doucement son haut entre ses mains en secouant la tête.

- Mais je ne veux pas ... Et Papa ? Ca veut dire que je ne verrais plus Papa ? demanda-t-elle.
- Bien sûr que non, tu pourras le voir.
- Mais ... tu vas pas emmenager ... loin ? hasarda Yuuto en voyant que sa soeur commençait à paniquer un peu.
16 septembre 2017
Zonbi - 16/09/2017
La rousse tira le menue vers elle alors qu'elle feuilleter à peine la carte. Elle était visiblement plus préoccupé par autre chose, un simple calcule. Elle s'humidifia un peu les lèvres rosées.

- Juste une fois, ça ... ça veut pas dire que... J'ai pas non plus l'argent, puisque le prix doit être... vraiment élevé, fit elle. Je vais prendre une salade Paléo. Hum... Mon père ne.. rentre qu'après minuite, ça.. devrait suffir pour un lieu sûr ? hasarda-t-elle en fermant le menu.

Roan n'aimait pas vraiment ça. Depuis un moment les filles semblaient vraiment perdu. Neoko, il ne pouvait rien dire, pas encore en tout cas. Il devrait peut être prévenir Peter.

Thomas eut un petit air détendu en entendant que son fils voulait bien rester avec lui. Il soupira cependant à la question, passant une main dans sa nuque.

- Ca dépendra de son amant, n'est ce pas Meyliss ? cracha-t-il. Je vais aller fûmer, finit il par lâcher en voyant que ses nerfs ne supporter plus.

Il se détacha de sa famille pour aller sur la veranda. Il était mal, s'asseyant a même le béton, et allumant une de ses cigarette.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira, quant à lui, commanda une simple assiette de pâtes. Il regarda la jeune fille en posant son menton dans sa main, avec un petit sourire en coin.

- Non, bien sûr, ça ne veut rien, assura-t-il alors que son rictus s'étira bien plus. Tu n'as pas d'argent ? Ah, c'est sûr que c'est un sacré montant que tu m'as donné la dernière fois.

Il inclina la tête sur le côté en réfléchissant, du moins, il faisait mine de.

- Je veux bien de donner une dose d'avance, mais j'ai besoin d'une assurance. Il faudra bien payer ... Hum, oui, ça devrait être assez facile de trouver un lieu sûr, assura-t-il en s'étirant un peu.

Yuichiro baissa la tête longuement. Il ne devait pas le dire normalement ... Il releva les yeux, avant de prendre un pan de l'écharpe de Roan entre ses mains.

- On y va ... ? demanda-t-il.

Neoko regarda son père partir, puis Yuuto. Meyliss secoua doucement la tête.

- Non, je ne serai pas loin, assura-t-elle. De toute manière, je vous laisse l'adresse de l'hôtel où je vais rester pour l'instant ...

La mère de famille glissa un regard vers la véranda, puis rapporta son attention sur les enfants.

- S'il y a le moindre problème, n'hésitez pas à m'appeler. J'ai déjà préparé le regard de ce soir, il faut juste réchauffer, ajouta-t-elle en se levant. Neoko, ne ... ne tarde pas trop, d'accord ?

Elle ne tenait pas à rester plus longtemps, bien qu'elle voyait bien la détresse dans le regard de ses enfants face à la situation. Elle les enlaça un instant, avant de prendre ses valises pour sortir. Neoko se mordit la lèvre en secouant un peu la tête.

- J'ai ... J'ai pas envie de partir, hoqueta-t-elle.
- Mais tu vas pas ... partir tout de suite, essaya de la rassurer Yuuto nerveusement. C'est ...
Zonbi - 16/09/2017
- Qu'est ce que tu veux comme assurance ? demanda-t-elle.

La jeune fille tira un peu sur ses manches alors qu'elle regardait vers la vitrine, elle avait un peu peur de revoir déparquer Yuichiro, ou bien pire Neoko. C'était une très mauvaise idée de dire oui... Une très mauvaise journée avait l'air de député.

- Tu es sûr ? Tu ne voulais pas choisir le thé ? hasarda t il en se redressant un peu. On peut aller l'acheter ailleurs bien évidemment.

Thomas bascula sa tête en arrière en laissant échapper un nuage de fumée. Serieux... comment s'en était arrivé la ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira la regarda quelques secondes sans rien ajouter. Il lui fallait une preuve que la rousse allait bien payer cette fois-ci, c'était bien ça le problème. Il croisa les bras.

- Une preuve que tu vas bien payer après. Je ne dis pas que tu ne payes jamais, tu as même réussi à rembourser tes intérêts, mais ... cette fois-ci, ce ne sont pas juste des petites pillules magiques je te propose. Tu comprends bien que le coup de tester sans payer, ça a tendance à me brancher moyen.

Yuichiro sembla hésiter un instant. C'est vrai qu'il y avait le thé ... et les gâteaux. Il inspira un long moment, avant de secouer la tête.

- N-Non, c'est bon, on peut ... aller l'acheter, bredouilla-t-il dans un petit effort en essayant de se ressaisir.

- Et si ... si elle déménage loin ?
- Tu n'as qu'à choisir une université dans le coin, elle ne pourra pas aller trop loin, assura Yuuto.
- Et si je m'y plais pas ? Et si j'ai pas le droit de revenir ?
- Neo ...

Yuuto regarda sa soeur un instant. Elle était vraiment en train d'envisager les pires scénarios, c'était pas ... Le blond prit la main de sa soeur en voyant qu'elle avait du mal à rester calme.

- Papa, je crois qu'elle ... qu'elle fait une crise d'angoisse, avertit Yuuto en se redressant un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:02


Zonbi - 16/09/2017
- Une preuve ? Tu peux aller droit au but, Akira, fit la jeune fille un peu impatiente. Demande moi ce que tu veux.

Roan eut un petit sourire.

- Alors allons y, on va monter vers la véranda, c'est là ou est lemagasin, il y a beaucoup de lumière mais ca devrait aller. Si ca ne va vraiment pas, tu le fais savoir nous prendrons aussitôt une sortie de secours.

Thomas releva la tête en entendant la voix de Yuuto.

- Quoi ? Amène là dehors,fit ilen écrasant la cigarette pour la jeter pardessus la haie.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira plissa les yeux un bref instant.

- Comment tu as tout ton fric ? J'ai calculé la dernière fois que tu m'as payé, c'est une bonne paye que t'avais là.

Yuichiro écouta attentivement son père, avant de hocher la tête.

- D'accord, d'accord, répondit le blond d'une petite voix avant de prendre une grande inspiration.

Il se mit en marche lentement sans s'éloigner de son père, faisant bien attention. Le stress était stable pour l'instant. Une fois dans le magasin, son attention se dissipa un peu entre les conserves et pleins de détails colorés qui défaisait sa concentration.

Yuuto hocha la tête en prenant sa soeur par les épaules pour la faire avancer doucement. Elle avait des petits hoquets avec une respiration relativement difficile. Le blond tourna son attention vers son père. Neoko faisait des crises d'angoisse quand elle cumulait trop de stress, mais c'était plutôt durant les périodes d'examen. Pas ... aussi vite.
Zonbi - 16/09/2017
- A part ça, fit elle. Tu obtiens tes pillules, j'obtiens mes billets et .. ça s'arrête là.

Elle se redressa un peu en voyant le serveur déposait les assiettes.

- Du coupc'est non ? Bien dis moi leprix et je te ramenerai l'argent et tu me montreras la prochaine fois, proposa-t-elle simpleement en salant sa salade.

Il y avait vraiment peu de monde dans ce genre de boutique, plus des vieilles dames mais rien de bien dérangeant. Roan sourit.

- Tu peux y aller, je t'attends ici.

- Cherie, regarde moi, tu vas te redresser, le plus possible, bien droite contre le mur, et avec moi tu vas respirer, est ce clair? demanda-t-il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira eut un petit sourire en la voyant faire. Il bascula la tête sur le côté, avant de se laisser servir pour finalement regarder Zonbi.

- Très bien.

Elle lui avait proposé de venir chez elle. Il fouillerait à ce moment-là. Il eut un simple sourire.

- C'est bon, je te fais confiance. Je te ferai une avance d'une dose un peu plus diminuée que d'habitude, répondit-il. Bon appétit. Mange bien. Tu auras un bon trou dans l'estomac sinon après.

Yuichiro regarda son père, avant de lâcher lentement son écharpe. Il avança lentement dans les allées. Il se retourna par moment pour jeter un coup d'oeil par-dessus son épaule, avant d'aller finalement en direction de l'étagère qui mettait en vente les thés. Une fois là, il ne fit plus attention à ce qu'il se passait. Roan reçut d'ailleurs un message assez simple de Meyliss qui disait qu'elle était partie de chez elle.

Neoko regarda son père en hochant rapidement la tête.

- O-Oui ... articula-t-elle.

Elle se mit contre le mur derrière elle et essaya de se redresser comme elle put, sous le regard de Yuuto qui la relâcha doucement., en faisant attention tout de même. Elle avait tendance à vouloir se pencher.

- Je ... la tiens ? hasarda le blond qui ne savait pas trop quoi faire.
Zonbi - 16/09/2017
- Merci,toi aussi, répondit elle simplement.

Si le diner fut relativement calme, le chemin fut un peu plus nerveux. Enfin surtout pour la jeune fille. Elle tripottait un peu ses manches en descendant de l'arrêt. Elle avait prit sur elle, alors qu'elle ouvrit le portillons. Pas de voiture. Elle soupira de soulagement.

- On est d'accord, tu dis rien à personne sur le lien où j'habite et ... c'est exceptionnel. Et si.. Enfin si je tiens plus, ferme juste la porte de la chambre a clef. Ca dérangera pas mon père, assura t elle.

La maison étaitrelativement belle, d'extérieur, mais une fois à l'intérieur c'était beau. Mais .. Pas très personnel. Il y avait même encore certain carton comme si à tout moment ils pouvaient partir. Et pas une photo, elle accrocha ses clefs avant de défaire sa veste en se dirigeant vers les escaliers.

- Et on ne touche a rien.

Roan fronça un peu les sourcils.

Roan à Meyliss : Comment tu te sens ?

- Non va me chercher la montre a gousset de Papy dans le bureau. Essaye de te redresser mon coeur, tu leve la tête en inspirant et tu la descend en expirant, fit il en montrant l'exemple.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira faisait bien attention au chemin. Eh bien, elle n'habitait pas la porte à côté, il n'aurait jamais cru que c'était dans les coins là qu'elle habitait. La maison n'était pas trop mal selon ses goûts.

- Promis, je resterai aussi silencieux qu'une tombe à ce sujet, assura-t-il. Pas de soucis, j'y ferai bien attention.

Il retira sa veste en observant la maison. Vraiment pas personnelle pour trois sous. Pas une situation facile, certainement. Elle parlait de son père. Sans doute célibataire. Il s'amuserait à aller regarder les dossiers de l'école pour le coup. Il la suivit simplement.

- T'inquiète, je vais laisser aucune empreintre, rit-il. Un vrai cambrioleur.

Une fois dans la chambre, il regarda un peu les alentours. Il eut un maigre sourire.

- Ca a pas l'air d'être la joie, dis donc, rit-il.

Meyliss à Roan : Je ne sais pas. Les enfants n'ont pas réagi méchamment, mais ils n'avaient pas l'air bien ... Je m'en veux un peu de les laisser comme ça.

Yuuto hocha la tête rapidement en s'éloignant pour aller monter les escaliers en quatrième vitesse pour aller fouiller dans le bureau. Neoko hocha la tête en prenant une grande inspiration, lentement, puis expira, essayant de se calmer du mieux qu'elle put. Le blond ne tarda pas à redescendre en donnant la montre à gousset.
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi avait une chambre relativement sobre. Blanc et noir, un peu de bleu de temps en temps, un grand lit des peluches, des dessins qui remplissaient les murs, un violon abandonner dans un coin, un bureau avec une tablette écran. Elle n'était pas aussi pauvre qu'elle le laissait croire non plus. Elle retira ses bottines en refermant la porte derrière eux alors qu'elle déposa ses affaires sur le lit. Tirant le rideau épais pour boucher la vue au voisin ou surtout au collègue. Elle alluma simplement la lumière juste au dessus de son lit.

Roan a Meyliss : Tu .. es à l'hotel avec Neoko ?

Thomas le remercia alors qu'il déposa la montre sous le regard de Neoko.

- Le moment présent, regarde la petite aiguille, et respire doucement.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira s'approcha du lit en regardant la chambre avec attention. Ce n'était pas rien. Son père devait quand même bien toucher sa vie, ou autre pour qu'elle puisse avoir tout ça. Il eut un simple sourire en coin en s'asseyant sur le lit.

- Allez, viens, fit-il en lui faisant signe d'approcher.

Il glissa sa main dans sa poche intérieure de sa veste qu'il avait gardé sous le bras, sortant comme un étui de lunette. Il l'ouvrit. À l'intérieur, une seringue avec un élastique. Il regarda la rousse.

- Y'a deux manières de faire. Soit tu y vas progressivement, soit d'un coup. C'est comme tu le sens.

Meyliss à Roan : Non, je suis toute seule. Je veux laisser un peu de temps à Neoko.

Yuichiro sembla avoir fait son choix. Il regarda la boîte de thé à la fleur d'oranger qu'il avait choisi. Il passa dans l'étale des gâteaux de son côté. Il regardait de temps en temps son père, surtout en le voyant envoyer des messages. Il inclina la tête sur le côté.

Neoko regarda la montre, inspirant un grand coup, avant de regarder la petite aiguille. Elle se concentra dessus en respirant doucement. Il lui fallut un long moment avant de retrouver une respiration qui n'était plus aussi difficile. Elle releva le regard vers son père quand elle fut plus calme.

- D-Désolée ... murmura-t-elle d'une petite voix.
- Ca va ? hasarda Yuuto en la regardant.

Elle passa une main sur sa joue. La rechute était vraiment violente. Elle ne pensait pas faire une crise d'angoisse pour quelque chose qu'elle savait déjà, mais ... Elle avait tellement la trouille.
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi regarda la boite avant de s'asseoir à côter d'Akira. Elle avait un peu peur ... Pour le coup. Elle tira un peu sur ses manches nerveusement.

- Hum ... C'est toi qui gère pour... une première fois, fit la rousse. Je te fais confiance.

Roan à Meyliss : Tu veux que je te joins ?

- C'est rien, assura Thomas. Hum... Je peux vous laisser la maison a... Non ca va pas aider. Hum... Vous pouvez aller chez des amis, si vous le souhaitez, fit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira la regarda en sortant la seringue. Il eut un simple sourire.

- D'accord. On va y aller mollo alors. L'élastique, on va le garder pour plus tard, répondit-il. Ca peut être ... un peu brusque sinon.

Il tendit sa main simplement.

- Donne ton bras. La seringue est désinfectée, t'inquiète pas.

Meyliss à Roan : J'aimerais bien mais ... tu ne dois pas t'occuper de Yuichiro ?

Neoko baissa un instant les yeux. Elle n'avait pas envie de ... sortir. Elle releva la tête vers son père.

- C'est bon pour moi ... J'appellerai Zonbi plus tard ... murmura-t-elle.

Yuuto regarda son père avant de se racler la gorge.

- On va rester, assura-t-il. Et puis ... si Neo part chez une amie, je vais encore faire exploser une poêle comme la dernière fois où j'ai voulu faire à manger ...
Zonbi - 16/09/2017
Elle baissa son regard vers son bras, elle inspira doucement en tirant la manches vers le haut alors qu'il ne fallut guère longtemps pour qu'on voit sa peau zebrer par divers brûlures, ou encore de vieille cicatrices blanchâtre. Elle se mordit légèrement la lèvre en déposant son bras dénué dans la main du garçon.

Roan à Meyliss : On a bientôt finit les courses, Yuichiro va diner avec ami.

Thomas eut un léger rictus, mais pas de sourire.

- D'accord, préviens ta mère, pas qu'elle croit encore que je te séquestre, fit il en ébourrifant les cheveux de ses deux enfants en passant a l'étage.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira baissa les yeux vers le bras de la jeune fille. Elle était ... de ce genre. Enfin, ça ne l'étonnait pas vraiment. Entre la consommation de drogue et ça ... Ce n'était pas vraiment difficile d'imaginer l'esprit de la jeune fille. Il passa son pouce sur le bras, en tatonnant : il cherchait une veine bien voyante visiblement. Il appuya un instant sur la peau, puis relâcha avant d'avoir un sourire. Il avait trouvé.

- Bien. On va y aller, mais je préfère te prévenir : évite de trop penser.

Le blanc agita un instant la seringue dans sa main avant de retirer le bouchon de stérilisation. Il appuya un peu pour faire tomber une première goutte, pour s'assurer que ce n'était pas bouché. Il appuya sur la peau, pour bloquer un instant l'irrigation de la veine afin de bien la voir, puis il relâcha légèrement la pression avant de planter doucement l'aiguille. Il n'avait pas envie de se tromper mais vu la résistance qu'il sentit, il devait avoir toucher la veine. Il injecta le liquide tranquillement.

Meyliss à Roan : Je veux bien alors, si ça ne te dérange pas.

- Papa ?

Yuichiro avait finalement fait son choix et était revenu vers Roan, inclinant la tête sur le côté. Du thé à fleur d'oranger et des gâteaux secs mais sucrés. Le blond cligna des yeux un bref instant, en le regardant. Son père ne l'avait pas vraiment surveillé pour le coup, mais le blond s'était débrouillé pour choisir comme il le pouvait.

Neoko hocha simplement la tête. Elle regarda son père repartir, avant de soupirer un peu. Elle passa une main sur son bras.

- Je vais ... aller regarder la télé.
- Vas-y, tranquille. Evite de trop te retourner la tête, hein ?

Yuuto observa sa soeur rentrer, avant de sortir son portable en s'éloignant un peu pour appeler Etoile, en soufflant un peu. Ca allait vite, mais alors très vite s'envenimer cette situation.
Zonbi - 16/09/2017
La jeune fille laissa faire le garçon. Elle fut un ... peu plus rassurer en entendant pas de remarque sur... enfin sur tout ça. Bien qu'elle se doutait pas .. enfin.. Akira n'était pas non plus... un mauvais bougre comme l'aurait dit Neoko. Elle eut une petit grimaça en sentant l'aiguille rentrer dans sa peau. Et la froideur du liquide ne fit qu affirmer quelle était passer à un niveau supérieur. Elle inspira doucement en expirant.

Roan à Meyliss : OK j'arrive dans 20min.

Le pète releva la tête en souriant en voyant son fils revenir.

- Tu as trouvé ? Demanda t il en sortant le porte feuille.

Étoile mit quelques minutes à répondre alors qu'il bailla doucement.

- Hn ? Yuu ? Fit il en se redressant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
- Détends-toi, ça vaut mieux, conseilla-t-il.

Il retira sa seringue une fois qu'il eut injecté une dose. Il leva les yeux vers elle avant d'avoir un petit sourire en coin.

- Ca va être assez rapide pour faire effet. Et tu risques d'avoir un peu la dalle ou envie de boire quelque chose, donc s'il faut, faudra juste me dire où aller chercher, commenta Akira en rangeant la seringue dans la boîte en la regardant.

Elle allait être bien stone. Il pourra fouiller sans peine.

Yuichiro hocha légèrement la tête.

- Oui, c'est bon, répondit-il avant d'incliner la tête sur le côté. Tu envoies des messages à qui ?

Il montra ce qu'il avait pris pour que son père puisse faire simplement le compte rapidement.

Yuuto eut un petit sourire en entendant la voix d'Etoile.

- Comment tu peux dormir ? rit-il un peu faiblement. Je te dérange ?
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi récupéra son bras en hochant la tête au indication du blanc. Elle allait savoir très vite si cela aurait un si bon effet que lui avait vendu ... Akira. Elle baissa la manche de sa robe en sentant des premier vertige alors qu'elle se glissa contre le dossier du lit.

- Et toi tu ne prends rien ? Tu vas ... pas rester là et juste surveiller ? hum... Y a des barre chocolaté sous le lit, et des bouteilles d'eau, ca devrait suffir.

Après tout elle était boulimique.

Roan paya les achats.

- A Tata, je t'expliquerais cela plus tard. On va aller chez Léonce d'accord ? Sinon tu risques d'être en retard.

- Eh j'ai mal partout depuis, rit il doucement. Hum.. Non, pourquoi ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira haussa un sourcil, avant de sourire un peu en la regardant. Il se rapprocha légèrement, en se mettant sur le ventre.

- Hum, y'a moyen que je prenne quelque chose, mais faut savoir si j'ai le droit de faire que ta maison empeste ou non, précisa-t-il.

Yuichiro inclina la tête sur le côté en regardant son père. Il cligna un instant des yeux, en avançant pour sortir.

- Tu parles beaucoup avec Tata en ce moment, souffla-t-il. D'accord.

Yuuto eut un maigre sourire. Il regarda par-dessus son épaule pour regarder sa soeur qui regardait la télévision.

- J'ai juste besoin de parler un peu je crois ... Hum, ça y est, ils l'ont dit.
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi eut un petit sourire en hochant la tête.

- Aucun soucis, je ferais brûler de l'encens après, fit elle en tirant un coussin ver elle pour se coucher aussi au final. Juste une cigarette ou un joints ? Demanda t elle.

- Tata à ... beaucoup de problème avec tonton. Du coup je l'aide un peu. Quand elle à besoin de parler je suis la, sourit il en se dirigeant vers la voiture.

Étoile se roula sur le dos en regardant le plafond.

- Aie... Ils l'ont vraiment fait alors.. Tu te sens.. comment ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira eut un petit sourire en sortant une boîte de sa poche qu'il ouvrit pour lui servir de cendrier tranquillement. Il regarda la rousse en inclinant la tête sur le côté.

- Un joint. Mais pas touche, toi. T'as suffisament de chose dans le sang actuellement, sourit-il.

Il se roula un joint tranquillement en le coupant avec un peu de tabac avant de l'allumer tranquillement pour tirer dessus.

- Tu te sens comment ?

Yuichiro suivit son père avant de se hisser dans la voiture. Il parut un peu perplexe.

- Des problèmes ?

Neoko n'en parlait pas, alors il ne savait pas vraiment pour le coup.

- Quel genre de problème ? demanda-t-il.

Yuuto eut un petit rire.

- Honnêtement ? J'en sais rien du tout ... Ma mère est partie à l'hôtel, là, et ...

Il s'assit parterre en regardant ailleurs.

- Elle va s'installer ailleurs avec Neoko ...
Zonbi - 16/09/2017
- Je ne fume pas, fit elle en tirant la langue. Hum ?

Elle baissa le regard un moment pour réfléchir au sensation.

- Relativement calme ? Ce n'est pas comme la K, mais... C'est assez similaire, sourit elle en serrant le coussin. Je plane pas assez vite pour toi ?

Roan mit le contacte une fois les courses mit sur les sièges passagers derrière.

- Hum ? Je .. pense qu'il vaut mieux pas que tu y penses, tu veux passer une bonne soirée avec Léonce non ?

Etoile se redressa sur le coup en passant une main sur son visage.

- L'hotel... ? Genre elle...a rien...Dit.. Ils vous ont dit la cause de .. leur séparation, enfin pas que ça me regards. Mais... J'ai un peu peur là, avoua-t-il. Surtout si y a garde partager, ou ...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira eut un petit sourire.

- Pour savoir. Les effets varient d'une personne à l'autre donc c'est toujours intéressant de savoir.

Il tira sur sa latte à nouveau en la regardant.

- Oui, mais c'est pas de la K. Je suis relativement sympa, je t'ai mis une bonne dose d'anti-dep' pour être sûr que tu planes un bon coup, ajouta-t-il.

Yuichiro le regarda en inclinant la tête sur le côté. Il se demandait ce que sa tante pouvait avoir comme problème avec son oncle.

- Je ne devrais pas demander alors ? répondit-il.

Yuuto ramena son bras contre lui en regardant ailleurs.

- Pas vraiment. Mon père l'avait mauvaise et visiblement, elle s'est trouvée quelqu'un d'autre, et elle remet en cause ... la manière de faire de mon père, marmonna-t-il. Enfin, ils n'ont rien dit de plus.

Il marqua une pause.

- Ma mère déménage avec Neoko, je reste avec mon père ... Elle a demandé si ça voulait dire qu'elle le verrait plus mais ... ma mère a dit que non, donc je suppose que ... peut-être que certains week-end, je serai avec ma mère, ou ... Enfin, j'en sais rien. Elle est partie et mon père est allé s'enfermer dans son bureau ... J'ai pas ... franchement envie de lui poser de questions ...
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi inclina la tête en regardant la fumée monter peu à peu. Elle releva sa main vers la fumée dans un petit sourire pour faire des dessins.

- Qu'est ce que ça te fait à toi ? Demanda t elle. Je préférais quand tu avais encore de la K dans le sang.. notre premier rencontre qui.. remonte maintenant, rit elle en ramenant sa main vers elle alors qu'elle effleura le blanc.

Roan secoua la tête.

- Disons pas tout de suite. Je t'expliquerai, promis. Hum hé crois que Léonce est impatient. Il à la fenêtre, sourit il en garant la voiture. Ça va aller ?
Étoile avait un soupir, c'était bien une histoire de cul... c'était pas .. il hocha doucement la tête.

- Je vois... je suppose qu'elle bougera pas de la ville. Et comme elle est grande en sois c'est.. pas si mal. Désolé je suis.. s'excusa t il maladroitement. Hum... Tu vas rester avec ton père ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira ricana légèrement.

- Tu veux dire quand j'étais plus stone qu'un mec qui a enchaîné trois nuits blanches, et qui avait encore l'audace de flirter ? sourit-il. C'était fun ... Hum ? Oh oui, ça remonte un peu maintenant ...

Le blanc tira une lattre avant de regarder un peu la jeune fille en se tournant vers elle.

- L'effet que ça me fait ? La beuh ? Ca ... me calme plus que ça me défonce. Et la K, ça me défonce déjà plus. Quant à ça, fit-il en désignant la boîte de la seringue. En général, ça a tendance à ... me faire de l'effet.

Yuichiro releva la tête vers son père en regardant la maison de Léonce, puis son père. Il hocha la tête.

- C'est d'accord ...

Il prit le sachet à l'arrière comme il put avant de regarder à nouveau son père.

- Oui, ça va bien se passer, répondit-il. Mieux que ... le centre commercial.

Yuuto eut un sourire amer.

- C'est rien, vieux. Hum, ouais ... Il a dit que je pouvais aller avec ma mère, mais, enfin, je le voyais bien qu'il ... Je vais rester avec lui. Même, ce serait ... injuste que je reste avec ma mère si ... elle a déjà Neo.
Zonbi - 16/09/2017
- Tu étais marrant au moins, rit elle. Donc tu ... as besoin d'être calme en ce moment ? Sourit elle en se mordant légèrement la lèvre alors que sa tête retomber sur le matelas.

Elle glissa son regard vers la boîte, avant de rire.

- Cette effet la ou... Ah non j'ai des images, rit elle en se cachant derrière le coussin.

Léonce ne tarda pas à descendre vite à la porte. Alors qu'il portait une chemise blanc avec des bretelle qui retenait un pantalon au motif écossais vert et son éternel gilet couleur crème. Roan sourit en hochant la tête.

- Passe une belle soirée.

- Déjà ? Y ... à un accord ? Si jamais ta besoin je peux passer hein
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
- Il vaut mieux pour toi que je sois calme, répondit Akira dans un sourire. Tu sais, une jeune fille qui invite un garçon dans sa chambre ... Qui s'habille bien à un rendez-vous juste avant ... Ca ressemble presque à des avances.

Il souffla un peu de fumée vers la rousse dans un sourire.

- Des images ? Quel genre d'images ? Dis-moi tout.

Yuichiro sortit de la voiture en hochant la tête en regardant son père avant de rejoindre Léonce sur le pas de la porte. Il blond tira sur ses manches.

- Bonsoir Léonce, salua-t-il.

Il baissa les yeux vers le sachet, puis le tendit au jeune homme.

- J'ai pris ... du thé et des gâteaux, fit-il. J'ai choisi ... moi-même.

Yuuto déglutit un peu péniblement.

- Y'a des clauses, marmonna-t-il. Mon père l'a vraiment mauvaise ... Hum ? Je crois que je ne suis pas ... celui qui a besoin le plus d'un remontant, je crois, avoua-t-il. Neo a tapé une crise d'angoisse quand ma mère est partie.
Zonbi - 16/09/2017
La rouquine baissa un peu le coussin en se mettant sur le coter. Elle était bien face à face à lui.

- Du coup.. Tu reviens sur ce que t'as dis avant ? Fit elle en souriant. Non je te dirais rien, rit elle en serrant le coussin pour poser sa tête. Laissé moi mon petit plaisir.

Roan ne tarda pas à aller sur le parking de l'hôtel alors qu'il envoya un message à Meyliss. Il garda son téléphone cependant en main en regardant le contacté de Peter.

- Coucou Yuichiro. Oh pour Delphine ? Sourit il. Je t'en pris entre, fit il en s'écartant.

- Ça... va aller ? Finalement on devrait vraiment.. peut être faire cette fête tout les.. six chez Zonbi. Ça vous ferrez du bien
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira eut un petit sourire en coin.

- Je dis juste que les apparences pourraient être trompreuses, Zonbi, répondit-il en détachant bien les syllabes du prénom de la jeune fille.

Il se rapprocha un peu en regardant la rousse.

- Du coup, ça se pourrait bien. Ca se pourrait bien que je finisse par mélanger travail et plaisir, taquina-t-elle.

Il ne fallut pas longtemps pour que la jeune femme sorte de l'hôtel. Elle regarda un peu autour d'elle, comme pour vérifier s'il y avait quelqu'un avant de remarquer la voiture de Roan. Elle referma sa veste en jeans qui ne l'avait jamais vraiment quitté, et s'avança vers la voiture en faisant un petit signe de la main, ouvrant la portière pour se glisser dedans.

- Désolée de ... t'avoir fait venir, souffla-t-elle.

Elle s'apprêta à se pencher, mais elle remarqua son air préoccupé.

- Quelque chose ne va pas ?

Yuichiro hocha la tête en entrant dans la pièce.

- Oui, c'est pour la remercier d'être ... toujours très gentille quand je suis là, répondit-il. Je les ai acheté aujourd'hui, j'ai essayé de prendre ce que je pensais ... être le mieux.

Le blond regarda les alentours, désormais habitué à l'intérieur de la maison du rouquin.

- Elle n'est pas là aujourd'hui, du coup ? demanda-t-il.

Yuuto hocha un peu la tête avant de se rappeler qu'il était au téléphone.

- Oui, mon père l'a calmée, elle ... regarda la télé. Ouais, peut-être que ... ça vaudrait mieux, admit-il. Une soirée calme.

Il marqua une pause.

- Je me sens surtout vide ... Ca fait bizarre de me dire que ma mère s'est trouvée quelqu'un d'autre ... Et qu'elle va vivre avec. J'me dis que ça peut pas être un mauvais gars, mais ... J'me sens mal pour mon père. J'ai pas envie de ... prendre parti, mais j'ai pas envie de laisser glisser, quoi ...
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi le suivit su regard alors qu'elle eut un frisson quand le blanc l'appela par son prénom.

- Tu prendrais ce risque Akira ? L imita t elle dans un petit sourire aguicheur.

- Non elle est partit pour un rendez vous elle aussi, sourit Léonce. Mmh.. mais tu peux les poser sur le comptoirs. Hum... j'espère que.. Ça te va des croque monsieur, sourit il. Hum... Et j'ai prit.. des films mais.. je savais pas trop quoi prendre alors... j'ai prit un.. peu beaucoup, dit il nerveusement en avançant dans le salon où la table basse avait une nappe et une bougie en plus des croques monsieur.

Roan sourit en voyant la jeune femme.

- c'est pas grave... Hum c'est la petite Robins... hum Yuichiro s'est perdu dans le centre commerciale. Elle l'aurait idée et la... Non elle c'est sauver avec quelqu'un. Je... je devrais peut être prévenir Péter.

- Elle risque d'aller chez Zonbi. Hum ? Je comprends.. après je suppose que c'est des histoires.. d'adulte. Marié trop tôt.. Et ce genre de chose comme on l'a vu dans l'histoire.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira eut un petit sourire en tirant une longue latte avant de la relâcher en regardant Zonbi du coin de l'oeil. Il laissa son mégot tomber dans sa boîte qu'il posa avant de se redresser. Il s'approcha encore plus pour n'être qu'à quelque centimètre de la jeune fille.

- Tu devrais faire attention à ce que tu dis, Zonbi.

Il glissa sa main derrière la tête de la rousse pour la rapprocher alors qu'il se pencha pour l'embrasser.

Yuichiro posa le sachet là où le rouquin lui demanda avant de le rejoindre. Il hocha la tête.

- Oui, ça me va. Vraiment ?

Il s'approcha en regardant la table, inclinant la tête sur le côté en voyant que tout avait été préparé. Il regarda Léonce.

- C'est très bien présenté, lança-t-il.

Meyliss l'écouta en inclinant la tête sur le côté.

- Zonbi a fait ça ?

La jeune homme sembla réfléchir un bref instant. Avec quelqu'un ? Elle eut un petit sourire.

- Tu le penses vraiment ? Peut-être qu'elle ne voulait pas vraiment se sauver ... Elle avait peut-être rendez-vous avec quelqu'un et a été gênée de voir Yuichiro ? hasarda-t-elle.

Yuuto eut un rire amer.

- Ouais, c'est vrai ... T'as peut-être raison, ça se trouve ... Ils étaient pas ... faits l'un pour l'autre ... J'en sais trop rien. C'est plus Neoko qui sait parler de ça ... Je suis pas très doué pour ça, marmonna-t-il.
Zonbi - 16/09/2017
Encore un frison quand il l'a toucha. C'était electrisant. Elle ferma doucement les yeux en sentant le baiser. La rousse desserra progressivement le coussin pour attraper un pan de la chemise du blanc. Alors quelle sentit un doux sentiment de chaleur la prendre.

- Tu trouves... ? J'en.. ai fait trop, hein...

Léonce soupira en se laissant tomber sur le canapé.

- Donc.. Rien à craindre tu crois ? Demanda Roan.

- Je crois que.. je suis pas doué aussi, rit il nerveusement. Hum... Tu veux sortir aujourd'hui.. enfin non vaut mieux.. rester enfin si Neoko rejoins votre mère... Ou vraiment Zonbi... enfin. Toi tu restes avec ton père ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira se redressa légèrement, sans rompre le baiser, pour la faire légèrement basculer afin d'être un peu au-dessus d'elle, dans un baiser qu'il prit une tournure bien plus passionné qu'on aurait pu le croire. Il posa sa main de l'autre du visage de la jeune fille, afin d'assurer un petit contrôle sur la situation dans sa posture.

Yuichiro s'approcha pour s'asseoir également et secoua la tête.

- Trop en faire ? Non, tu as préparé ce qu'il fallait même si la bougie n'est pas très utile si on a la lumière, non ? hasarda-t-il en regardant le rouquin.

Meyliss joua un peu avec une mèche de cheveux en souriant.

- Je ne pense pas, vraiment. Zonbi doit peut-être dans une période de transition, et tu sais, les adolescents ont parfois envie de se détacher un peu de leur quotidien. Elle voulait peut-être profiter, et a réagi maladroitement ?

Yuuto hocha lentement la tête à nouveau.

- Oui, je vais rester avec lui. Même juste par équité ... Ce serait ... Enfin, j'ai pas envie de choisir, mais si Neo va avec ma mère, je vais pas aussi me casser. J'veux dire, ce serait pas ... juste. Enfin. Je sais pas trop comment expliquer, tu vois ?
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi bascula complètement en arrière en laissant le coussin glisser de son ventre pour aller au sol. Elle répondit avec un peu moins de passion. Ses mains avaient du mal à tenir le tissus alors resserre ses jambes l'une contre l'autre.

Léonce eut un petit sourire. En regardant la bougie puis la lumière. Il alluma celle ci, alors qu'il tapa dans ses mains pour éteindre la lumière.

- C'est mieux ?

Roan eut un sourire en verrouillent son portable pour le mettre sur la table de bord.

- C'est pas avec Yuichiro que je vais avoir ça... quoi que .. il m'a demander de lui acheter un portable. Et je crois... qu'il avait un rendez vous, un vrai, fit il en remettant le contacté.

- Mec oublié pas que t'es aussi une personne. Fit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira ne tarda pas à aller vers un baiser plus approfondi, alors qu'il prit le menton de Zonbi entre ses doigts pour lui faire écarter les lèvres légèrement. Sa langue vient aussi taquiner celle de la rousse, tandis qu'il replia son autre bras pour être soutenu uniquement par le coude, assurant une certainement proximité avec la jeune fille.

Yuichiro eut un léger flottement avant de se sentir étrangement plus léger. La lumière artificielle avait tendance à lui faire mal aux yeux et être éclairé par la lumière de la bougie était bien plus doux.

- Oui, c'est mieux. Merci, souffla-t-il en regardant le roux.

Il s'installa un peu mieux sur le canapé, en le regardant, avant d'incliner la tête sur le côté.

- Tu as pris quoi comme film ? demanda-t-il.

Meyliss mit sa ceinture avant de rapporter son attention sur Roan.

- Un rendez-vous ? Vraiment ? Il commence à devenir grand, ça doit te faire bizarre ...

La jeune femme marqua une pause en réfléchissant. Ce n'était pas avec Neoko, et donc pas avec Zonbi de ce qu'elle avait compris ...

- Qui est l'heureuse élue ? demanda-t-elle.

Yuuto serra un peu les dents.

- Je sais mais ... Enfin ... J'ai pas envie de choisir entre ma mère et mon père, surtout s'ils ont choisi ... la garde alternée ou autre ... Si ça tenait qu'à moi, j'aurais déjà certainement ... pété un câble à ma mère pour la retenir ou ... j'aurais été ... tapé quelque chose ... marmonna-t-il.
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi entrouvrit ses lèvres, elle eut un nouveau frisson en sentant sa langue se faire sollicité. Elle eut un petit gémissement aussi, alors qu'elle tira un peu plus la chemise d'Akira pour le coup. Elle essaya de rompre le baiser.

- Aki.. Aki.. att-

Léonce peut la télécommande pour lancer la télé alors qu'il la donner à Yuichiro une fois sur le catalogue.

- C'est un pack familiale. Mais y à aussi des documentaires si tu veux. Je sais que tu aimes beaucoup.

- Léonce, le jeune garçon qui jouait su piano la dernière fois, sourit il. Le psychologue... m'avait expliquer que... enfin.. Ils sont plus attirer par quelque chose de .. semblable, avoua r il. Tant. Qu'il restent en maisons.. ca doit aller. Je suppose ... ?

- Eh ta cheville, repos techniquement. D'ailleurs je suis sur que t'es debout la.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Cependant Akira ne la laissa pas rompre le baiser si facilement. Il l'embrassa de plus belle pour étouffer le gémissement, s'amusant avec la langue à l'entrelacer, avant de finalement rompre le baiser en tirant légèrement sur la lèvre que de la jeune fille. Pas méchamment, mais il n'aimait pas vraiment se faire interrompre quand il avait décidé de prendre son pied.

- Quoi ?

Il ne fallut pas en dire plus : Yuichiro était déjà en train de chercher ce qu'il y avait comme documentaires. Le blond n'avait pas conscience que cela pouvait être vu comme une certaine forme d'égoïsme quelque part, mais il était tellement intéressé par ce genre de choses. Toujours en apprendre plus sur le monde qui l'entourait, ça le passionnait quelque part. Il tourna finalement la tête vers Léonce lorsqu'il eut choisi un énième documentaire sur les fonds marins.

- Tu sais, on a été au centre commercial aujourd'hui ... Mon père a bien voulu m'acheter un portable, commença-t-il. Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas accompagné pour les courses, c'était ... très bizarre et très oppressant ... Mais il a même pas eu besoin d'utiliser de calmants.

Meyliss réfléchit un instant avant de replacer le garçon. Roux, un peu petit, l'air poli bien qu'un peu timide. Elle inclina la tête sur le côté.

- Quelque chose de semblable ? Tu veux dire ... un peu plus qu'une simple amitié ? hasarda-t-elle dans un petit sourire.

Yuuto inspira longuement.

- Faut que je marche quand je suis au téléphone, tu sais, rit-il nerveusement. Non mais ... je vais rien aller taper du tout, j'ai pas envie ... d'avoir des problèmes. C'est juste que ... Je sais pas, ça me frustre un peu cette situation. C'est bien des ... problèmes d'adultes, soupira-t-il.
Zonbi - 16/09/2017
Zonbi sentit bien un petit agacement dans.... Sa voix. Elle aurait voulu riposter mais la drogue faisait encore bien effet. Ses esprits avaient juste envie d'assouvir ses pulsions et de ressentir de plus en plus cette sensation. Elle eut un petit rire doucement.

- Calme, Tu sais retirer les corsets au moins, que je le fasse le temps que mes mains ne soient visiblement plus apte, murmura t elle en inclinant la tête.

Léonce laissa faire le garçon. Il était un peu nerveux mais au moins.. même lui se cocon intime.

- Tu l'as déjà allumer ?

- Il se peut que.. Yuichiro soit gay, assura t il en sa mettant en route.

Étoile eut un soupir dans un sourire. Il releva la tête vers le plafond.

- Allongé toi un moment, Et raconte une blague à ta soeur parce que la. Tu crains, rit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/09/2017
Akira haussa un sourcil en la regardant, avant de baisser les yeux vers la tenue de la jeune fille. Il eut un léger sourire en coin.

- Hum, j'ai une petite idée ...

Le blanc descendit sa main lentement le long du cou de la rousse du bout des doigts, faisant glisser ses doigts sur le tronc de la jeune fille, effleurant le corsage.

- Il faut défaire le noeud ... Et puis desserre un peu. Et puis le retirer, non ? souffla-t-il dans un petit sourire. Quelque chose comme ça ?

Yuichiro secoua aussitôt la tête en regardant le rouquin.

- Non, pas encore ... J'étais trop concentré pour choisir dans le magasin et on a parlé durant le trajet donc je n'y ai pas pensé ...

Le blond fouilla dans sa poche pour sortir le portable, avant de regarder le jeune homme. Il sembla hésiter un instant, avant de le regarder.

- Tu veux bien m'aider un peu ?

Il trouvait toujours les portables compliqués, après tout.

Meyliss remit sa tête droite en ayant un instant avant de le regarder dans un maigre sourire.

- Dans ce cas ton petit garçon va connaître cette drôle de chose qu'est l'amour ? C'est ... Tu penses qu'il va réussir à bien l'appréhender ? hasarda-t-elle. Je veux dire, qu'en pense son psychologue ?

Yuuto eut un petit rire en baissant la tête.

- Eh ! Je fais comme je peux ... Hum, ouais, je vais essayer de jouer le pitre de service, histoire de lui redonner un peu de moral. Oh, et ... J'ai vu que tu lui as donné ton bandana. Tu sais qu'elle s'en sépare plus depuis que tu lui as donné quand même ? taquina-t-il aussitôt pour changer de sujet.
17 septembre 2017
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi eut un petit sourire alors qu'elle s'amusait à faire sauter un bouton, puis un autre, elle hocha doucement la tête en repliant un peu ses jambes.

- C'est dans l'idée, murmura t elle en sentant son corps se cabrer légèrement sous la caresse.

Léonce s'assit en tailleur sur le canapé alors qu'il mit le sons à la télé une fois que le film était choisi.

- Ah oui pourquoi pas. Tu l'as déjà allumer ?

- Je .. ne sais pas si il va savoir faire la différence, il à du mal avec l'amitié, fit il. Neoko et Zonbi sont génial. Mais.. Ça ... à fait du bien un nouveau ami. Mais... enfin je n'aurais penser que ça viendrait aussi... tôt après peut être je me fais des film. Kagami ne me l'a dit que avant hier...

- Sérieux ?.... j'aurais du le laver, il doit puer la transpiration....
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un sourire en sentant le corps de Zonbi frissonner sous le sien. Il tira sur le cordage pour défaire le noeud, en se penchant vers elle.

- Eh bien, aucun soucis à se faire alors, murmura-t-il en venant l'embrasser à nouveau.

Il tira sur le cordage pour le défaire et libérer peu à peu la jeune fille de son corset. Il se pencha un peu plus, pour approfondir le baiser aussitôt, et surtout ne pas vouloir laisser le temps à la rousse de trop réfléchir à ce qu'il se passait tout de même.

Yuichiro se rapprocha un peu, bien qu'il garda tout de même une certaine distance vis-à-vis du fait qu'il avait encore un peu de mal avec le contact, bien que lorsque c'était le jeune homme, il avait moins de mal à supporter les contacts inoppinés. Il bougea un peu l'appareil dans tous les sens, avant de voir l'écran s'allumer. Il hocha un peu la tête sur le coup, avant d'arriver sur l'écran qui indiquait de donner le code de la carte sim. Le blond tourna aussitôt le regard vers Léonce.

- Je fais quoi ... ?

Meyliss croisa un peu ses bras.

- Ce n'est pas impossible ... Je veux dire, il a été certifié que Yuichiro ressent bien les sentiments mais qu'il a du mal à les exprimer. C'est tout à fait envisageable qu'il tombe amoureux mais ... qu'il ne le reconnaisse pas ? Peut-être en lui donnant un repère, hum, physique, il y arrivera peut-être à différencier amitié et amour ? proposa-t-elle.

La brune eut un petit sourire.

- Enfin, en tout cas, ce serait le plus simple de mon point de vue, puisqu'il semble mieux s'y retrouver avec ... les choses qu'il peut rapporter vis-à-vis de lui-même.

Yuuto eut un petit rire.

- Ne t'inquiète pas pour ça. S'il puait vraiment, je ne pense pas qu'elle se serait amusée à le garder pour dormir, rit-il.
Zonbi - 17/09/2017
Une fois sa poitrine libérer de l'emprise du vêtement elle répondit avec autant d'ardeur. Elle glissa directement ses mains dans les cheveux du blanc. Elle se pressa un peu plus contre lui, oubliant leur statu mais aussi toute les promesses quelle avait pu faire.

- Hum comme c'est la première fois, Tu fais quatre zéro. Et après c'est bon, il faudra juste voir ce que tu veux ajouter comme application ou si tu veux que je te montre comment activé le réveil, la lampe de torche, sourit il. J'ajouterai les numéros que tu connais.

- Physique ? Yuichiro n'aime pas les contacté je doute que .. enfin je .. devrais en parler avec lui mais je.. je ne sais pas comment aborder. Sa mère est morte et... je.. enfin, fit il en se garant.

- Mais comme même... elle en veut pas un propre ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira retira le gilet que la jeune fille avait en faisant glisser celui-ci le long de ses bras, puis il retira lentement le haut de la robe, sans interrompre son rythme. Son autre main glissa sur la cuisse de celle-ci, remontant la jupe, mais surtout en venant titiller l'intérieur des cuisses de la rousse, s'amusant à augmenter graduellement la température.

Yuichiro s'exécuta avant de regarder Léonce. Il pouvait vraiment faire ... tout ça ? Le blond cligna des yeux avant de hocher la tête.

- Hum, oui, je veux bien que tu me montres ... Ca a l'air plus compliqué que ce que je pensais ... murmura-t-il d'une petite voix.

Meyliss eut un maigre sourire.

- Je ne pensais pas vraiment aux contacts, plus ... aux réactions corporelles ? Comme l'accélération du rythme cardiaque, l'augmentation de la température du corps face à la gêne ... Ce sont des signaux non-verbaux mais ce ne sont pas des choses que l'on peut contrôler comme faire un sourire. Yuichiro a déjà expliqué qu'il savait quand il ne se sentait pas à l'aise quelque part parce qu'il avait la boule au ventre et les sons qui devenaient de plus en plus difficiles à supporter ... Si tu lui expliques par des choses qu'il peut remarquer, ce sera peut-être un premier point de départ, tu ne crois pas ?

Yuuto eut un pouffement.

- Tu veux vraiment que je lui demande ?
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi ne remarqua même pas ce quelle faisait. L'ampleur des dégâts, alors quelle débarasser Akira de sa chemise passant ses mains sur le torse dénué du garçon. Elle eut vite des bouffer de chaleur. Alors que ses gémissement furent un peu plus récurent, surtout quand elle sentit ses jupons se relever et ses cuisses se frotter l'une contre l'autre avant de s'écarter dans des petits mouvement de bassin.

Léonce eut un petit rire alors qu'il s'approcha du blond.

- Ne t'inquiète pas, j'étais pareil la première fois que j'en ai eut un.Et encore ça ne fait que évoluer de plus en plus. Alors la tu vas....

Le rouquin se mit aussitôt à tout lui expliquer, répétant si jamais montrant. Ça lui faisait vraiment plaisir à en juger le sourire au lèvres qu'il avait.

- Les battements de coeur accélérer j'ai mit sa sur la peur.. je lui ai dit de fuir ou de se mettre à l'abri si... jamais, expliqua maladroitement Roan en sortant de la voiture.

- Hein quoi ? Non t'es malade ?! Bonjours Neoko, vu mon bandana que je t'ai donner était imbibé de sueur je me suis dit que si tu dormais avec fallait t'es un propre, parce que hygiène tout ça tout ça.... genre je vais lui dire ça ? Elle va me prendre pour un fou c'est surr
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira continua de l'occuper tout en l'embrassant, avant que ses lèvres ne glissent le long du cou de la jeune fille, pour mieux entendre sa voix. Il continua de caresser l'intérieur des cuisses de la rousse et en la sentant écarter ses jambes, il ne tarda pas à venir caresser par-dessus le tissu son intimité, s'amusant à la stimuler, tandis que ses baisers se rapprocher plutôt de la poitrine de la rousse, bien décidé à ne pas laisser de répit face aux actions de la rousse.

Yuichiro écouta avec attention ce que Léonce lui disait, essayant après ses explications pour vérifier s'il avait compris. Il se sentait un peu soulagé de finir par comprendre certains fonctionnalités. Il remarqua bien le sourire de Léonce. Il hocha une dernière fois la tête.

- D'accord, je vois ...

Il était content de comprendre, bien que c'était difficile à dire. Il était resté assez proche du roux. Il tourna la tête vers Léonce.

- Merci ... Je suis heureux d'avoir finalement un portable, même si ça avait vraiment l'air compliqué ... souffla-t-il, malgré son ton monotone.

Meyliss sortit de la voiture en hochant un peu la tête. Elle pouvait comprendre pourquoi, il est vrai que les réactions physiologiques pouvaient être les mêmes. Elle eut un petit sourire.

- Je vois ... Ca va porter un peu à confusion dans ce cas. J'espère que ça ne va pas lui arriver ce soir, sourit-elle un peu. Hum, je pense que le plus tôt tu auras une conversation avec lui, le mieux ce sera ... Surtout s'il s'avère qu'il est vraiment amoureux, ce serait dommage qu'il passe à côté de cela, tu ne crois pas ?

Yuuto ne put retenir un rire.

- Oh mon Dieu ... Tu sais qu'en attendant, elle dort avec, donc bon, niveau gens bizarre, on attend des sommets avec vous deux.
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi bascula la tête en arrière alors qu'elle laissait ses mains retombaient sur le matelas. La drogue commençait doucement à la rendre encore plus docile quelle était. Elle tirait un peu sur les drap. Sa respiration s'accéléra alors qu'elle se cabra un peu en sentant son intimité stimuler.

Léonce releva son regard en regardant son portable.

- Tu veux qu'on prenne une photo ? Je t'assure que ça c'est facile et tu pourras faire une photo avec Neoko et Zonbi aussi, Ça leur fera plaisir. Et une belle surprise, affirma le roux.

Roan hocha la tête en se dirigeant vers la maison.

- il .. faudra expliquer beaucoup.. de chose encore.

Étoile eut un sourire en entendant Yuuto rire.

- Hé ! Non... mais je passe demain pour lui donner un autre... en plus il à un trou celui ci... Pourquoi les filles gardes toujours les truc inutiles..
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira glissa ses doigts sur l'intimité, entre les lèvres toujours par-dessus le tissu pour stimuler un peu plus, et surtout créer plus de sensations, avec les frottements, notamment pour exciter davantage la jeune fille. Il mordilla légèrement le cou, descendant vers la clavicule puis s'amuser avec la poitrine qu'il avait mis à nu. Il se redressa légèrement en la regardant.

- Alors, ça te fait quoi comme sensation ? susurra-t-il.

Yuichiro inclina la tête sur le côté.

- Une photo ? Hum, oui ... Ca fait pas de flash, hein ? demanda-t-il.

Meyliss laissa Roan ouvrir la porte avant de se glisser à l'intérieur. Elle retira ses chaussures par réflexe, avant de regarder Roan. Elle eut un petit sourire d'excuse.

- Et pas qu'à Yuichiro, ajouta-t-elle en soupirant doucement. Je n'ai aucune idée de ... comment ils vont réagir ...

Yuuto rit un peu plus.

- Non, mais je suis sûr qu'elles font des rites vaudou avec, c'est pas possible. Je reste sur cette théorie depuis le collège, mais j'y crois dur comme fer.
Zonbi - 17/09/2017
Elle commençait vraiment à mouiller alors que ses jambes oscillaient entré se renfermaient ou bien s'ouvrirent davantage, alors que le tissus commençait à coler à ses lèvres inférieurs. Sa poitrine se relever et descendait faisant refléter le tatouage quelle avait juste en dessous de la poitrine. Elle eut une petite sourire quelle mordit en doucement.

- C'est.. différent, souffla t elle.

Léonce secoua doucement la tête.

- On est pas obliger de mettre le flash, donc ... Tu veux essayer ?

- Mal.. les premiers temps, fit il. Café ? Hasarda t il dans un petit sourire.

- Je sais pas pourquoi... je me sens bien, sourit il. Genre ça veut dire qu'Elles... nous enfin moi en tout cas comme toi tu te bouge pas le cul. Mais... sourit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un infime sourire en la regardant, surtout en sentant la mouille qui commençait à humidifier ses doigts. Il les glissa pour passer en dessous de l'élastique de la culotte qu'il fit glisser le long des jambes de la jeune fille, en se rapprochant. Il eut un sourire en coin en glissant une main dans la poche de son jeans pour sortir un préservatif.

- Différent mieux ... ? souffla-t-il.

Yuichiro hocha la tête légèrement.

- Oui, je veux bien ...

Surtout si ça ferait une surprise aux filles. Et puis ce serait l'occasion de montrer qu'il se débrouillait bien à son père.

Meyliss hocha la tête en croisant ses bras.

- Je veux bien, s'il te plaît. Oh oui, très mal. Enfin, moins que Thomas certainement, soupira-t-elle. Je l'espère, en tout cas ... Ils n'avaient pas l'air surpris, mais ... ils me regardaient comme si une partie de leur monde venait de s'écrouler ...

Yuuto rougit.

- Eh ! J'ai jamais dit que ... Je t'ai déjà dit. Je bug quand je veux en parler, et en plus, je sais pas amener le sujet. Sinon, parle anglais, parce que je ne suis pas encore télépathe.
Zonbi - 17/09/2017
Une jambe, puis l'autre jambe. Elle avait un peu de mal. Les drogues la faisaient plus sourire que rire. Mais ça restait. Encore sous contrôle dans un sens.

- Il manque quelque chose je crois, sourit elle en inclinant la tête alors qu'elle glissa sa main sur la joue du blanc.

- Tu as un bras plus long que le mien du coup...

Il avait un peu peur de.. enfin il savait que ça gêner les.. contacts et tout.

- Tu le mets bien haut pour cadrer une fois puis tu appuie la. Va avoir un compte à rebours et faudra pas bouger, sourit il.

- Il.. faut que je parle à Thomas, fit il en mettant l cafetière. Je.. avant que les enfants le sachent non ?

- Tu veux peut ... Tu devrais dire à Neoko que tu aimes sa meilleure amie. Genre comme ça à halloween on vous fera un bon nid douillet.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un petit sourire en se rapprochant dans un sourire léger. Il prit la main de la jeune fille pour la faire glisser sur la ceinture de son jeans.

- Je crois que j'ai ce qu'il te faut alors, répondit-il en défaisant la boucle de sa ceinture.

Yuichiro hocha la tête et leva un peu l'appareil. Il essaya de cadrer du mieux qu'il put pour qu'ils soient tous les deux dans le cadre, si bien que Yuichiro prit l'initiative de se rapprocher un peu plus de lui même, effleurant légèrement l'épaule du rouquin. Lorsque cela sembla lui convenir, il essaya de rester immobile avant d'appuyer, en fixant l'écran. Ah, à cette distance, il pouvait sentir l'odeur du jeune homme. ...

Meyliss soupira un peu avant de lever les yeux vers Roan.

- Tu es sûr que tu veux parler à Thomas ... ? Je n'ai pas envie que cela tourne mal, ou autre ...

- HEIN ? Pas moyen ! Attends, je vais aller lui dire tout tranquille "hey salut j'aime bien ta copine, t'as l'air de pas trop mal aimé mon meilleur ami, viens on s'aide !", nan, nan, dans tes rêves, oui !
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi quitta le garçon des yeux avant de sentir le jeans puis la ceinture en cuir. Elle attrapa doucement pour la retirer alors qu'elle plia l'une de ses jambes pour ouvrir un peu plus l'entrée.

- J'espère que tu ne decevras pas, taquinant t elle dans un petit rire.

Léonce releva les yeux vers l'appareil alors qu il souriait en levant ses doigts pour faire un v. Il avait une légère odeur de parfum, mais sous celle i on pouvait sentir une petite douche de vois fraîchement cirer. Il avait sans doute jouer avant que Yuichiro vienne.

- Il le saura bien tôt ou tard.. enfin à moins.. que tu ne veux pas ?

Étoile eut un grand sourire alors qu'on entendait taper.

Étoile à Neoko : Yuuto à un truc trop important à te dire ! Il à besoin de conseille bien évidemment 😚💞👍

- Mes rêves sont très réelles mec ! Rit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira rit légèrement en se penchant vers elle.

- Jusqu'à présent, jamais, assura-t-il avant de venir l'embrasser de nouveau.

Il fit glisser son jeans, puis son caleçon, dévoilant son érection, bien qu'il préféra occuper plutôt Zonbi avec le baiser. Il déroula le préservatif sur sa verge et posa ses mains sur les cuisses, avant de les écarter un peu plus en se glissant entre. Il ne tarda pas à frotter le gland contre l'entrée puis à forcer légèrement pour le faire entrer bien qu'avec la mouille, cela s'avéra plus simple.

Yuichiro sembla légèrement déconcentré par l'odeur, si bien qu'il regarda un bref instant le rouquin. L'odeur avait quelque de rassurant, quelque part. C'était étrange qu'il y prête autant attention, d'ailleurs. Lonce avait toujours eu cette odeur ? Il entendit le petit déclic qui annonça que la photo avait été prise, tournant la tête pour la rapporter sur l'écran.

- Ah ...

Il n'avait pas regardé l'objectif ... Il ramena le portable face à lui, avant de regarder à nouveau Léonce.

- Comment on fait pour la voir ?

Meyliss regarda un peu ailleurs.

- Non, non, ce n'est pas une question de vouloir ou non, j'ai surtout peur de la réaction qu'il peut avoir. Il a le sang chaud, après tout ...

- Hein ? Hein ? Qu'est-ce que tu fiches ? fit Yuuto.

Neoko baissa les yeux vers son portable, avant de hausser un sourcil en voyant le message d'Etoile. Elle cligna un peu des yeux, avant de relever la tête.

- Yuu ! Qu'est-ce que tu veux me dire ?
- AH ?! ... Etoile, marmonna Yuuto.

Le blond eut un mauvais sourire.

- Alors là, mec, je vais le transformer en cauchemar ton rêve, ricana-t-il. J'arrive ! ~
Zonbi - 17/09/2017
La jeune fille ne semblait pas occuper à regarder autre chose que le visage du garçon alors qu'elle répondit au baiser. Peut être plus tendrement qu'avant ou simplement la force qui manquait. Elle eut un gémissement en sentant le membre la pénétrait. Mais ce qui plus surprenant, il u avait pas cette résistance du à l'immel qui caractérise pourtant les vierges. Elle sentit son souffle et son coeur accélérait alors que la chaleur la prenait doucement.

Léonce eut un petit flottement quand il avait sentit la regard de Yuichiro sur lui. Il avait une rougeur. Il cliqua sur la petit miniature en bas.

- Désoler.. je me suis peur être trop ... rapprocher, fit il en glissant une main dans ses cheveux.

Un geste typiquement féminin. Neoko et Zonbi le faisait en présence des garçons qu elles aimaient.

- Il faudra bien qu'il le sache. De toit façon je risque d'avoir le nez casser de lui ou... de Yuuto.

- T'abuse, je t'aide, rit Étoile. N'oublie pas de préciser qui sait hein, ajouta t il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un léger moment de flottement en sentant qu'il n'y avait pas de résistance. Néanmoins, il fut bien trop pris par l'idée de continuer ce qu'il avait entreprené pour s'y attarder. Il entama aussitôt une série de mouvements du bassin, dans un rythme assez soutenu, surtout face au manque de résistance. Autant se faire un peu plaisir.

Yuichiro rapporta son attention sur la photo. Il regardait clairement Léonce dessus, mais ce n'était pas le regard qu'il avait quand il était gêné par quelque chose ou autre. Il semblait plus perdu dans sa réflexion. Le blond tourna la tête vers lui.

- Non, pas du tout. C'est juste que j'ai senti ton odeur. D'habitude je n'y fais pas attention.

Il inclina la tête sur le côté.

- Mais aujourd'hui, tu sens le parfum et le bois, murmura-t-il avant de remarquer le geste dans un petit flottement.

Meyliss soupira un peu en baissant la tête.

- Désolée que ça doive tourner comme ça ... J'aimerais mieux que ton nez reste comme il est, répondit-elle dans un maigre sourire. Mais il a raison, il le saura bien à un moment ou un autre ...

Yuuto roula les yeux au ciel.

- C'est ça, compte sur moi, répondit-il avant de sourire. Je te rappelle pour te tenir au courant, fit-il en raccrochant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:03

Zonbi - 17/09/2017
La jeune fille relâchant vite les lèvres d'Akira pour basculait sa tête en arrière alors que ses bras finir par tomber aussi. Ses mains senroulerent autour des draps les tirant par moment alors que la chaleur ne fit augmenter. Elle essayait même pas de retenir ses gémissements.

Léonce rougit un peu plus. Alors qu'il se racla la gorge laissant sa boucle être assez difforme pour le coup.

- Hum oui j'étais dans l'atelier, je .. je voulais me... enfin ça faisait longtemps et Delphine ma acheter du parfum du coup... enfin. Tu.. Tu veux la refaire ?

Roan secoua doucement la tête en venant prendre la main de Meyliss.

- C'est rien on... je suis la. ce n'est pas de fa faute, D'accord. C'est... c'est la mienne.

Étoile eut un petit sourire alors qu'il se coucha en mettant son téléphone plus loin. Il avait la banane. Elle dormait avec comme mem
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira continua ses mouvements, soulevant légèrement le bassin de la jeune fille afin d'aller bien plus profondément dans ses mouvements, bien déterminer à faire jouir la rousse. Il avait des petits râles de plaisir à sentir la chaleur autour de sa verge, et puis d'entendre ses gémissements ... On était loin de l'image de la muette comme on l'appelait.

Yuichiro le regarda puis regarda la photo à nouveau. Il inclina la tête sur le côté en lui montrant.

- Ca sent bon, assura-t-il. Elle ne te semble pas bien ... ?

Il marqua une pause avant de le regarder.

- Je devrais peut-être sourire ... ? hasarda-t-il en voyant que Léonce souriait dessus.

Meyliss releva la tête vers Roan dans un petit sourire en serrant sa main dans la sienne, en se rapprochant un peu.

- Ce n'est pas ta faute, Roan ... Ce sont juste ... des histoires qui prennent beaucoup de proportions, ne t'en fais pas, assura-t-elle en levant sa main libre pour caresser la joue du jeune homme. Ce sera juste une mauvaise phase à passer ...
Zonbi - 17/09/2017
La chaleur se diffusa, il fallut bien bien cinq bonne minute avant que la jeune fille ne se cabre plus en se sentant jouir. Elle tira un peu plus ses bras, avant que son corps ne retombe sur le lit et sa respiration devient plus calme.

- Tu devrais surtout regarder l'appareil, sourit Léonce. Mais après tu peux la garder comme ça.

Roan sourit en se penchant pour voler un baiser à l'amour de sa vie.

- Les choses auraient été tellement différente.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira ne tarda pas à jouir peu après la jeune fille, se retirant en faisant bien attention à la capote qu'il retira. Il s'empressa de faire un noeud en se penchant un peu, regardant Zonbi dans un petit sourire en coin, inclinant la tête sur le côté.

- Alors, on se sent mieux ?

Yuichiro regarda la photo. Elle lui semblait bien ... Il regarda Léonce.

- Je l'aime bien comme ça ... Mais ... On peut en refaire une où ... je souris ? C'est mieux, non, si je souris ? hasarda-t-il un peu confusément.

Meyliss eut un petit sourire en sentant le baiser, inclinant la tête sur le côté en caressant la joue du pouce.

- Beaucoup de choses auraient été différentes, murmura-t-elle en le regardant. Il n'est pas trop tard pour recommencer, hein ... ?
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi eut un petit sourire bien heureux alors qu'elle hocha la tête. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressentit ce genre de chose.

- ce n'était pas un orgasme, taquina t elle. Mais oui, sourit elle en se mettant un peu sur le coter.

La fatigue commença à venir. Après ce pique d'excitation.

Léonce hocha la tête.

- Alors faisant une ou tu souris. Je vais prendre en photo si tu veux, sourit le garçon.

- Pour moi y à aucun soucis, assura t il... c'est juste... On devrait peut être attendre un peu ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un petit sourire en se penchant vers elle, dans un sourire en coin.

- C'est que tu résrves plein de surprise, dis-moi. Tu l'avais déjà fait ? s'étonna-t-il pour le coup.

Yuichiro secoua un peu la tête en le regardant.

- Non, je veux en faire une autre avec toi, répondit-il , ne voyant pas l'intérêt d'avoir juste une photo de lui.

Il savait à quoi il ressemblait après tout ... Et puis, la proximité avec Léonce semblait moins dérangeante qu'avec les autres.

Meyliss hocha la tête en le regardant.

- Oui, on devrait, répondit-elle en souriant un peu. Et puis, je ne veux pas t'imposer une séance de nettoyage comme la dernière fois, taquina-t-elle.
Zonbi - 17/09/2017
- Je pensais que tu étais gay, rituelle doucement alors qu'elle hocha doucement la tête en fermant les yeux, j'ai déjà eut des petits copains. J'avais une autre vie avant le lycée, marmonna t elle en se calant contre le garçon.

Léonce eut un sourire mal contrôle alors qu'il hocha la tête.

- Allons y alors, sourit il. Hum... essaye d'être détendu ne te stresse pas si .. enfin si tu ne souris pas comme ti veux, fit Léonce sachant que Yuichiro avait comme même du mal à sourire.

Roan eut un rire malgré lui en se redressant un peu sur passer sa main dans sa nuque.

- On .. était révolté à ce moment là ça compte pas.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira pouffa de rire en la regardant.

- Vraiment ? Quelle insulte à mon petit palmarès, répondit-il. Oh ? Tu nous réserves bien des suprises. Qui aurait cru que la très silencieuse et sage Zonbi cachait une jeune fille en fleur qui l'a déjà fait ? C'est qu'on joue sur les deux tableaux alors ?

Yuichiro hocha la tête en se plaçant. Il regarda Léonce, en inspirant longuement.

- Comme ça ... ?

Il eut une tentative de sourire qui fut un peu crispé, bien qu'il essayait de faire de son mieux.

Meyliss eut un petit rire taquin en le regardant.

- Un peu, oui ... Ce n'en était pas moins agréable, assura-t-elle. Juste ... un peu trop pris dans l'élan ?
Zonbi - 17/09/2017
- T'es tout le temps avec des gars, fit elle remarquer. Je l'ai jamais cacher que j'étais pas une fille sage comme ti dis, bailla t elle doucement. Juste que je le cris pas sur tout les toits. Et.. je ne joue pas ! Enfin je crois, rit elle.

Léonce inclina la tête.

- Hum... sans les dents ?

- Le lit était pourtant très bien, sourit Roan
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira haussa un sourcil.

- Et donc ? Les filles traînent bien entre elles. Hum, pas à moi en tout cas, c'est vrai ... Oh, tu ne joues pas ?

Il inclina la tête sur le côté en la regardant dans un maigre sourire.

- Donc aucun envie de rejoindre un autre Don Juan par hasard ?

Yuichiro pinça aussitôt ses lèvres, bien que le sourire restait très tiré, très forcé, alors que le blond ne voulait pas vraiment rendre l'effet-là.

Meyliss lui sourit en inclinant la tête sur le côté.

- Oh oui, je n'en doute pas. La prochaine fois, ce sera plus contrôlé, assura-t-elle en se penchant pour venir l'embrasser avec amour.
Zonbi - 17/09/2017
- Si tu savais ce que les filles aiment passer parfois, murmura t elle. Hum ? Don Juan ? Hum...

Elle secoua doucement la tête.

- Il n'est pas comme ça.

- On ... le réduit de ... Hum... d'un quart ?

Roan glissa doucement ses mains sur la taille de la brune pour se pencher et répondre en baiser. Se muscles se rendirent un peu.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira croisa ses bras derrière sa tête en la regardant.

- Vraiment ? Tu m'en apprends de bonnes sur Evans, là, sourit-il. Il ne te court pas après ?

Yuichiro s'exécuta : il avait l'air de sourire vraiment pour le coup. C'était un peu étrange quelque part de voir une forme d'expression sur le visage du blond, et pourtant, ça rendait presque naturel si son regard n'était pas interrogateur en regardant Léonce.

Meyliss accueillit cette réponse avec une grande tendresse, caressant la joue de Roan d'un geste régulier et glissa son autre bras autour de son cou pour avoir un petit appui.
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi fronça les sourcils en inclinant la tête.

- Personne ne me court après, fit elle en regardant le garçon. Tu te fais des films.

Léonce eut un sourire en levant le pouce.

- magnifique ! Bon et maintenant oublié pas de regarder l'appareil, fit le rouquin.

Roan ne tarda pas à la soulever pour la déposer sur le plan de travaille. La différence de taille était un peu agaçante, mais quand tout devenait à la bonne hauteur. Il l'embrassa avec tendre alors qu'il inclina légèrement la tête pour approfondir le baiser.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un petit sourire en la regardant longuement, dans un air sûr de lui.

- Tu crois ... ? Si tu savais ce qu'on peut apprendre en écoutant des conversations, assura-t-il dans un petit rire.

Yuichiro hocha la tête en reprenant son portable, et le mit en hauteur avant de regarder Léonce. Il se replaça en le regardant, puis regarda l'écran. Cela faisait quelque peu bizarre de voir se voir sourire pour le coup. Il se replaça très proche du rouquin, attendant le signal pour appuyer.

Meyliss se laissa faire, glissant entièrement ses bras autour de la nuque de Roan, entrouvant ses lèvres pour approfondir également le baiser. Elle glissa sa main dans les cheveux jais de son partenaire, en se glissant contre lui pour ressentir tout l'amour qu'elle pouvait sentir.
Zonbi - 17/09/2017
- Je t'intéresse ? Hasarda t elle.

Léonce hocha doucement la tête alors qu'il sourit en regardant l'appareil photo.

Roan avait du mal .. à se contenir alors qu'une de ses mains aggriper le comptoirs pour ne pas se mettre à déshabiller la mère. Elle était tellement attrayante, attachante et surtout.. il était fou d'elle depuis le primaire. Mais leur chemin se sont... diviser. Il rompit doucement le baiser pour reprendre son souffle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un rire en regardant la rousse.

- Tu aimerais ? demanda-t-il simplement en haussant un sourcil avec un sourire en coin, basculant sur le côté pour faire face à la jeune fille.

Yuichiro répéta l'opération en regardant l'écran. Cette fois-ci la photo semblait vraiment normale. Deux amis qui prenait un simple selfie en souriant. Le blond perdit un peu son sourire une fois la photo prise, pourtant, il se sentait heureux en regardant la photo.

- Elle rend bien, murmura-t-il.

Meyliss inclina la tête sur le côté en reprenant son souffle en regardant l'homme d'un air tendre, en l'admirant un bref instant. La brune était bien, là, dans ses bras. Ils étaient proches depuis longtemps après tout, il y avait toujours eu une sorte d'attraction un peu étrange à laquelle ils n'avaient jamais goûté jusqu'à maintenant. Elle reprit son souffle dans un sourire.

- Peut-être pas ... ici ... murmura-t-elle d'un petit air craquant en se mordillant la lèvre inférieure.(édité)
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi aurait voulu serrer quelque chose dans ses bras. Alors qu'elle suivit du regard les mouvement du garçon.

- Oui, répondit elle simplement.

Léonce se redressa pour voir la photo. Elle était vraiment bien.

- Elle est super, Tu pourrais me l'envoyer ? Maintenant tu pourras prendre plein de photo et même mettre l'une d'elle en fond.

Roan hocha la tête.

- Le lit c'est très bien, sourit il en glissant un bras dans le dos et l'autre sous les jambes de la demoiselle. Et pas de ménage à faire comme ça.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira se redressa un peu en la regardant en lui souriant, en s'approchant un peu.

- Et qu'est-ce que tu aimerais d'autre ? susurra-t-il d'un petit air intéressé.

Yuichiro essaya de se débrouiller pour envoyer l'image en message à Léonce étant donné qu'il lui avait montré comment faire. Il regarda Léonce en inclinant la tête sur le côté.

- Je peux la mettre en fond alors ? demanda-t-il.

Meyliss eut un sourire en passant ses bras autour du cou du brun dans un petit rire en se blottissant contre lui.

- C'est vrai que ce sera un peu mieux, admit-elle en se redressant légèrement dans les bras de Roan pour déposer des petits baisers le long de la ligne de sa mâchoire.
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi inclina la tête vers le bas. Ce quelle aimerai.. avec lui ?

- Que tu réponds, fit elle en relevant le regard.

- La .. mettre en fond.. cette photo ?

Roan eut un petit rire alors qu'il accéléra un peu le pas pour entrer dans la chambre et ne pas faire tombé Meyliss. C'est lui qui se laissa un peu tomber aussi. Puis coucher.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
- Oh, quelle envie, dis-moi, sourit Akira.

Le blanc inclina la tête sur le côté.

- Tu es pleine de ressources. C'est fort probable que tu éveilles mon intérêt, en effet, souffla-t-il.

Yuichiro inclina la tête sur le côté face à cette question. C'était la seule photo qu'il avait après tout qui lui semblait correcte, et surtout, il ne voyait pas quoi mettre d'autre en fond. Et puis quand il voyait Léonce, il se sentait généralement détendu puisqu'il pensait tout de suite à leurs séances de piano qui avait tout l'intérêt d'être relaxantes.

- Oui, pourquoi cette question ? Je ne devrais pas ? demanda-t-il en le regardant.

Meyliss eut un petit rire en se sentant tomber sur le lit, alors que sa longue chevelure brune cascada et s'étala sur celui-ci. Elle glissa ses mains sur les joues de Roan en l'observant.

- On dirait un jeune marié impatient de sa nuit de noces, taquina-t-elle en venant l'embrasser avec tendresse.
Zonbi - 17/09/2017
- Simplement éveillés ? C'est faible, fit elle en tirant un coussin sous sa tête. Faut dire que mon cerveau à du mal à réfléchir actuellement, sourit elle. J'ai super envie de dormir actuellement.

- Ohm.. Euh.. si si tu peux. Je pensais plus à .. Comme moi un piano ou autre, fit il mais il expliqua comme même.

Roan avait laisser descendre ses mains sur les hanches de la jeune femme.

- J'ai pas l'argent pour une nuit de noce, rit il avant de se pencher pour l'embrasser.

Il se sentait tellement bien avec elle
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un petit sourire amusé en la regardant.

- Je peux comprendre. Hum, tu as dit que ton père rentrait après minuit, hein ? Je vais avoir des problèmes si je reste piquer un somme ? J'ai grave la flemme de bouger actuellement, sourit-il un peu. Et puis, pas simplement éveillé. Tu l'as éveillé depuis longtemps ma curiosité, admit-il.

Yuichiro cligna des yeux sans vraiment comprendre pourquoi, en réalité.

- il faut mettre quelque chose que l'on aime bien, non ?

Meyliss eut un sourire tendre entre ses lèvrs en glissant ses mains dans les cheveux de Roan pour les caresser. Elle ne voulait pas d'une nuit de noce, ce n'était que pour la plaisanterie. Tant qu'elle était avec lui, le reste lui emportait peu. Elle répondit au baiser avec amour, croisant ses bras derrière la nuque du son amant.
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi eut un petit sourire attendrie pour le coup. Il allait rester. Elle serait pas seule.

- Suffit de verrouiller la porte, je dirais que j'avais peur qu'un cambriolé autre ou quelque chose comme ça. Après tout y à pas de voiture aujourd'hui, fit elle en secouant ses cheveux.

- Oui, Oui mais... enfin c'est pas le premier truc que j'aurais mit. Mais chacun à ses goûts, assura le rouquin complètement rouge.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
- Et ton père ne va pas trouver ça bizarre ? s'étonna Akira en inclinant la tête sur le côté. C'est vachement laxiste.

Si c'était chez lui, M'man aurait déjà trouver un pied-de-biche pour enfoncer la porte en les secouant pour leur dire que jamais il ne fallait s'enfermer à clef dans leur chambre parce qu'on ne sait jamais ce qu'il pouvait se passer ... Et P'pa l'aurait déjà empêché pour aller faire quelques galipettes.

- Ton père bosse de nuit, du coup ?

Yuichiro baissa les yeux vers son écran, en clignant plusieurs fois des yeux, avant de regarder le rouquin.

- En même temps, je n'en ai pas d'autres, répondit-il. C'est trop bizarre ... ?

Le blond eut un flottement en voyant le rouquin rougir, puis il réfléchit un instant.

- Ca te met dans l'embarras ? hasarda-t-il.
Zonbi - 17/09/2017
- C'est lui qui me demande de faire, assura t elle en se relevant.

Elle fit tomber le reste de la robe, se redressant un peu mais elle se recouche bien vite à vrai dire. Sa tête lui tourner, elle se remit vite sous les couverture en rigolant.

- Tu as peur que je pratique du vaudou sur toi ? Lança t elle. Hum ? Possible, j'en sais rien, avoua t elle.

Léonce renoua une de ses boucles, pour la faire tourner autour de son doigts. Il sourit en secouant la tête.

- Non... Non. C'est.. Ça me plaît je t'assure. C'est.. enfin rien. C'est moi qui psycote pour rien, assura t il en prenant un croque.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
C'était carrément étrange. Mais le blanc ne fit aucun commentaire. Chaque famille fonctionnait bizarre si on prenait le point de vue de chaque personne extérieure à celle-ci. Il la regarda faire, retirant ses vêtements restants pour se glisser sous les couvertures.

- Oh non, tu es loin de me faire peur, assura-t-il. Du vaudou ? Tu fais vraiment ça ? rit-il.

Yuichiro sembla convaincu par la réponse et mit le photo en fond d'écran. Il trouvait qu'elle rendait très bien. Il inclina la tête sur le côté en regardant Léonce, il avait l'air gêné par moment, il agissait comme Neoko et Zonbi par moment aussi, et ... Ca lui semblait un peu étrange. Il resta un long moment à le fixer sans rien dire. Lui aussi, il était bizarre. Il ne trouvait pas le contact désagréable quand c'était Léonce, et il avait soudainement remarqué son odeur. Il était très relaxé en sa présence ... C'était étrange. De toute manière, il était déjà bizarre. Il faudrait qu'il en parle à son psychologue. Heureusement qu'il avait rendez-vous rapidement. Il prit un croque-monsieur à son tour en mangeant.

- Merci de m'avoir aidé avec le portable, souffla-t-il en sachant que les gens avaient du mal avec le silence qu'il produisait. Et ... ta journée ... Elle s'est bien passée ? demanda-t-il, comme il avait l'habitude de faire pour lancer une conversation.
Zonbi - 17/09/2017
Avec la drogue dans le sang elle s'autorise à se lover contre ke garçon. Elle posa sa tête sur son torse en ayant un petit rire.

- Non, je suis pas du genre à aimer... la violence gratuite, fit elle. Même si j'ai un faible pour le baron de samedi, sourit elle.

Léonce essayait de comprendre ou ... est-ce que le documentaire avait commencer ou sur quoi c'était centrer. Il y avait de l'eau... beaucoup d'eau. Il tourna un peu son regard vers Yuichiro avant de le lever au plafond.

- Je pense que oui. Même si je me suis brûlé cinq fois, soupira t il. Et toi ? A part le surplus d'émotion ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira ne la repoussa pas, la laissant faire, inclinant la tête sur le côté. Il eut un petit sourire.

- Ouh, je vais devoir me méfier alors, rit-il un peu, en passant un bras autour de la taille de la rousse pour la ramener contre lui.

Yuichiro inclina la tête sur le côté.

- Tu t'es brûlé ? demanda-t-il avant de baisser les yeux. Hum, je dirais oui ... J'ai impatient de pouvoir venir, avoua-t-il. C'est peut-être pour ça que j'ai stressé aussi vite dans le centre commercial ...

Il marqua une pause. Il avait dit un secret à son père sur Zonbi, et il avait appris que les parents de Neoko et Yuuto semblaient avoir des problèmes. Il avait vraiment attendu de pouvoir ... s'extirper de tout ça en allant chez Léonce. Il eut un léger flottement, avant de regarder le rouquin.

- Je suis content d'être là, ajouta-t-il finalement.
Zonbi - 17/09/2017
Zonbi eut un petit sourire alors qu'elle redressa du bout de son index les côtés du garçon.

- Fait attention tu commences à savoir un peu trop de choses sur moi, plaisanta t elle.

Léonce releva un peu ses manches ou il y avait effectivement des bandage avec des compresses. C'était pour ça qu'il portait son gilet en intérieur.

- Je suis content que cette soirée te plaise .
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Akira eut un petit pouffement.

- Je t'avais prévenu que c'était risqué d'être avec moi, répondit-il. Allons, allons, je te croyais fatigué, si tu fais ça, je vais lancer un second round ...

Yuichiro les regarda avant de hocher la tête.

- Tu t'es fait ça en faisant à manger ? Je n'ai pas le droit de cuisiner à cause de ça, ajouta-t-il.
Zonbi - 17/09/2017
- C'est bon, c'est bon, sourit elle en fermant les yeux. Je dors, souffla t elle. Bonne nuit Akira...

Léonce hocha doucement la tête.

- Je suis un peu tête en l'air, assura t il. Je ... enfin au moins ils sont bon ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Yuichiro hocha la tête en regardant les croque-monsieurs. Léonce avait dû se donner du mal pour les faire ... Enfin de son point de vue, tout ce qui touchait à la nourriture, comme faire des plats ou autre était compliqué.

- Moi je ne suis pas suffisamment concentré ... Oui, très bons, assura-t-il.

Le blond cligna des yeux avant de regarder Léonce et il lui offrit un sourire pour appuyer son propos. La soirée fut relativement calme tout de même. Plusieurs fois Yuichiro fut quelque peu absent pour le coup lorsqu'il se concentrait sur le documentaire, mais dans l'ensemble, cela avait l'air de lui plaire. Il commença à avoir des baillements assez rapprochés, et le chemin vers la chambre fut vite pris. La première chose que Yuichiro observa ne fut pas la décoration ou autre, non, ce fut le plafond. Il resta bien ... de longues secondes la tête levée vers le plafond comme s'il avait buggé.
Zonbi - 17/09/2017
Léonce avait essayé de rester réveille pour surveiller un peu Yuichiro. Après tout c'était la première fois qu'il allait dormir ici. Mais surtout sa soeur qui ne rentrait pas... elle avait du .. Bien finir. Il avait déposer un pyjama sur le lit alors qu'il s'occupait du clic clac.

- Tu as besoin d'aide ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Yuichiro baissa les yeux vers Léonce finalement en inclinant la tête sur le côté, avant de regarder le pyjama, puis ses vêtements du jour. Son père avait prévu qu'il allait dormir chez Léonce, aussi les vêtements semblaient assez simples à retirer, au moins pour le blond.

- Ca devrait aller ... répondit-il d'une petite voix.

Il regarda néanmoins les alentours. C'était la première fois qu'il allait dormir chez Léonce, et la nervosité était palpable de ne pas ... avoir le même environnement que d'habitude. Il semblait un peu tourner en rond sur lui-même plus qu'autre chose. Finalement il s'assit sur le lit. Le seul obstacle, c'était le pull par-dessus sa chemise. C'était le seul point compliqué de sa tenue. Le blond commenàa à essayer de retirer ses manches comme il put, mais très vite, ça ressemblait à ... pas grand-chose à par Yuichiro qui se battait face à son pull.
Zonbi - 17/09/2017
Léonce avait mit les coussins des gourdes etc. Il avait suivit les consignes de Roan pour le coup. Delphine l'avait bien aidé. Il voulu commençait à se déshabille juste qu'il entendait un peu trop le lit grincer...

- Yuichiro.. Hum.. Tu veux de l'aide ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Yuichiro redressa sa tête. Il avait réussi à retirer une manche comme en témoigner son bras qui essayait de s'extirper du pull, mais le reste ... Il avait rentré sa tête entre ses épaules et la manche de son autre bras était complètement tordue comme lorsque le tissu ne se plaçait pas correctement. Le blond semblait ... bloqué. Il regarda un peu ailleurs.

- ... Je veux bien, admit-il un peu à contrecoeur.

Il fallait dire qu'à seize ans, ne toujours pas s'avoir retirer un vêtement, il avait vite appris que ce n'était pas quelque chose dont il pouvait vraiment être fier.
Zonbi - 17/09/2017
Léonce sourit en murmura un : pas grave. Il s'approcha en regardant ou il pouvait attraper sans toucher le garçon. Lui avait déjà déboutonner sa chemise, où on pouvait voir son torse qui avait encore des rondeur enfantine par endroit. Surtout au hanches et au niveau des pec. Il prit deux extrémités ou il fait glisser la manche, le bras de Yuichiro eut assez de place pour bouger.

- Essaie maintenant.

Il avait une tâche de naissance sur la hanche, en forme de d'étoile ... enfin avec une branche brisé. Et visiblement il aimait les slips à en juger par l'élastique qui dépassait légèrement de son pantalon.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Yuichiro le laissa faire, observat un instant Léonce et libérant son bras, avant de tirer sur son pull. Il parvint à le retirer après une manoeuvre assez étrange. Il secoua sa tête, agitant ses boucles blondes. Il entreprit de retirer ensuite sa chemise avec beaucoup moins de mal pour sa part. Il s'interrompit en regardant le roux, inclinant la tête sur le côté. Il avait des rondeurs, chose parfaitement inconnue à la physionomie de Yuichiro, mais ce qui attira plus son attention c'était la petite tâche de naissance. Il plissa les yeux.

- C'est quoi ? demanda-t-il en la désignant.

Il cligna des yeux, alors qu'il entreprit de terminer de tirer sa chemise un peu lentement. Son torse quant à lui montrait vraiment la maigreur du jeune homme. Sous les couches de vêtements, il était facile de camoufler tout ça, mais on voyait tout de même bien des cotes du blond selon l'angle. Visiblement il n'avait vraiment pris qu'en hauteur. De toute façon, il mangeait peu. Bien qu'il avait dit que les croque-monsieur étaient bons, il n'en avait pas mangé beaucoup au final, et avec sa peau très claire, on pouvait estimer qu'il devait avoir des carences pour certaines vitamines.
Zonbi - 17/09/2017
Léonce était rester un moment avant de se décaler pour retirer sa chemise et la mettre sur la chaise du bureau. Il baissa son regard avant d'avoir un petit sourire.

- Ah ça, une tâche de naissance. C'est pas beau hein ? Déjà que jao des tâches de rousseurs partout ... soupira t il.

Il ne regardait d'ailleurs plus Yuichiro maintenant quand il parlait.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté en secouant la tête.

- Non, c'est joli, on dirait une étoile, répondit-il avant de cligner des yeux. Et tes tâches de rousseurs, ça fait penser à la Voie Lactée. En moins précis, mais ... l'idée est la même, bredouilla-t-il en faisant glisser sa chemise le long de ses bras.

Il entreprit de retirer son bras aussitôt. Il n'avait pas les jambes musclées, et elles allaient avec le reste du corps : maigres. Le blond avait un caleçon : plus d'espace et moins de frottement à vif sur la peau. Il mit le bas de pyjama, puis essaya de mettre le haut tant bien que mal.
Zonbi - 17/09/2017
Léonce rougit à vu d'oeil alors qu'il mit le haut du pyjama puis le bas bien vite une fois son pantalon retirer. Il se racla la gorge dans un petit sourire.

- Merci. Je crois que je les aimes un peu maintenant, rit il. Hum... j'ai mit des bouteilles à coter. Si tu as faim y des biscuit dans le tiroir. . . Et la porte des WC est ouverte et en face. Toutes les lumières sont à droite mais si tu veux, Tu peux me réveiller je suis juste la. Assura t il en tapotant le clic clic ou il s'assit.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Yuichiro avait des habitudes nocturnes qu'il avait fallu apprendre avec le temps. Surtout qu'il n'avait aucune régularité dans ses heures de sommeil : il pouvait dormir quatre heures une nuit, comme il pouvait faire une nuit complète. Mais peu importe ce qu'il se passait, il ne paniquait pas grâce au plafond et ses 75 lattes. Néanmoins, ici, c'était différent. La première fois qu'il avait dormi chez Neoko et Yuuto, il avait fait une nuit blanche au final. Et chez Zonbi, il n'avait dormi qu'en journée la première fois. Il regarda Léonce en hochant un peu la tête.

- D'accord, murmura-t-il en terminant de se mettre en pyjama.

Il leva les yeux vers le plafond sans ses 75 lattes. Il allait devoir trouver quelque chose à compter, comme les enfants. Il semblait un peu anxieux pour le coup, surtout que ce n'était pas son lit, ni rien.

- Je vais y penser ... répondit-il. Ca va aller ... ? demanda-t-il en regardant le clic-clac.

Il ne savait pas trop si les autres personnes étaient comme lui avec les lits.
Zonbi - 17/09/2017
Léonce aplati un peu le coussin en tirant la couverture sur lui.

- Ah oui, Oui. Ne t'inquiète pas. Vaut mieux que tu prennes le lit tu es drop grand pour le clic clac. Et puis y à plein se place, Tu pourras t'égaler partout, assura le rouquin.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en se couchant. Il bougea un bon moment avant de trouer une position convenable pour lui.

- Bonne nuit Léonce ... murmura-t-il.

Le blond avait peu dormi au final. C'était la nervosité de l'inconnu. Même avant les premières lueurs du matin, il était assis dans le lit, en train de compter tout ce qui pouvait être compter. Il avait un peu grignoter, mais pas beaucoup. Il avait plus bu qu'autre chose.

Akira était bien resté dormir chez Zonbi. D'ailleurs il eut du mal à replacer où il se trouvait pour le coup en ouvrant les yeux le matin. Il repéra bien la chevelure rousse, mais en se redressant, il haussa un léger sourcil. Okay, il avait découché chez Zonbi. Génial ... Il bailla un peu avant de regarder la jeune fille, et il eut un petit sourire en coin. Il en avait appris des sacrément belles la nuit dernière.
Zonbi - 17/09/2017
Léonce était plutôt grasse matin. Surtout après avoir stresser la vieille. Pourtant il y avait déjà du bruits dans la cuisine un plancher qui grince mais très doucement. Et une douceur odeur de lait chaud se mit à flotter dans l'air.

La jeune fille était entrain de dormir. Complètement vider. Elle se détourna un peu en sentant le garçon bouger, cherchant un autre coin de chaleur. Alors que des pas résonnait dans le couloir. Et la porte qui s'ouvrait.

- Trésor, désoler je suis rentré plus tard que je le pensais. Mais j'ai acheter.... des...

Soit c'était une très mauvaises blagues ou soit... c'était bien le visage du commissaire qui fixait ... Non aux tuer littéralement du regard Akira. Dans le lit de sa fille. Dénudé. Il ne fallut guerre longtemps pour que le visage soit rouge.

- Qu'est ce que c'est ce bordel ?! Dépêche toi de sortir jeune homme, immédiatement !
- mmh.. papa ? Murmura Zonbi en se frottant doucement les yeux avant de rougir aussitôt pour se cacher sous la couette. Mais sors !
- Tant que ce cleps n'est pas sortie immédiatement !
18 septembre 2017
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro dut se donner un petit coup de fouet, surtout en entendant le bruit, pour se lever. Il repoussa finalement sa couverture, pour sortir du lit et se mit à marcher lentement dans le couloir pour suivre cette odeur de lait. Surtout qu'il avait un peu faim, mais surtout, le plus important avant toute chose : il était réveillé depuis un petit moment et les bruits attirés sa curiosité. Aussi sa petite tête blonde décoiffée avec son regard un peu cerné apparut rapidement et timidement à la fois dans la cuisine.

Akira était tranquille. Franchement, il était bien. Aussi l'arrêt cardiaque qui suivit fut peut-être le premier truc chiant de la journée. Okay, la porte était pas verrouillée. La bonne blague, la très bonne blague. Il eut une infime seconde de flottement avant de se redresser. Vu la carrure de son père, commencer à blaguer, c'était pas la meilleure solution ... Il entreprit simplement de se rhabiller un peu vite pour sa part.

- C'est en cours, ne put-il s'empêcher de dire.

Après tout, c'était Akira. Il lui fallait un minimum de dose d'inconscience dans la vie.
Zonbi - 18/09/2017
Delphine était entrain de préparer le petit déjeuner. Une touche de miel par ci, Et elle reviens pour chercher les toast avant d'avoir un léger sursaut en voyant Yuichiro

- Oh, Yui. Déjà debout ? Demanda t elle. Hum je te prie vient t'asseoir, Tu veux du thé ou café ? Hasarda t elle en souriant.

Peter était rouge de colère alors que Zonbi avait envie de s'enfoncer sous terre alors qu'elle regarda le jeune garçon s'habillait. Elle articula un petit désolé. Alors que son père suivit du regard le blanc. Surtout qu'une fois levait hors de la chambre il ne fallut guère longtemps pour qui ne soit assit dans la cuisine face à Péter.

- Nom, Prénom, Âgé, profession, nom de jeune fille de ta mère, profession des parents, adresse.

Zonbi était entrain de s'habiller en essayant de pas paraître... elle fit brûler un bâton d'encens. Alorsbquelle descendit.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté en regardant Delphine. Elle semblait toujours de bonne humeur ...

- Je n'ai pas beaucoup dormi, répondit-il finalement. Bonjour Delphine. Du thé, s'il te plaît.

Le blond alla s'installer en silence en regardant la cuisine avec une certaine attention.

Akira avait un petit sourire.

- Oh, un vrai interrogatoire de police.

Il croisa ses bras sur la table.

- Hum ... Wellsburth Akira. Seize ans. Hum, principalement camarade de classe de Zonbi, et vice-capitaine de l'équipe de foot du lycée. Lewis. Ils travaillent pour les laboratoires pharmaceutiques et avec le Ministère de la Santé pour mon père.

Il inclina la tête sur le côté.

- Vous voulez l'adresse de la maison secondaire aussi ? taquina-t-il.
Zonbi - 18/09/2017
Delphine hocha doucement la tête en souriant alors quelle mit l'eau à bouillir. Elle déposa les toast griller sur la table avec la confiture de fruit rouge, celle que Léonce m'était parti d'ailleurs.

- Vraiment ? Le lit était pas confortable ?

Peter n'était vraiment pas d'humeur à rire. Surtout ayant trouver son unique fille nue comme un verre avec cette odeur de beuh dans toute la chambre. Même pas penser aérer. C'était un crime.

- Wellsburth rien que ça. Non je sais déjà tout sur ta famille. Tu as le droit d'envoyer un SMS, Pour prévenir que ta caution s'élève à 6000.
- Papa, je vais bien, marmonna Zonbi qui redescendait.
- Je suis gentil, normalement c'est 75000, fit Peter en se redressant.
- Tu veux pas.. enfermer mon copain ?
- Sache qu'à cette âge tu n'es qu'un bout de viande pour ce genre de raclure.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro s'installa en regardant la rousse. Il baissa les yeux.

- Je n'ai pas l'habitude, bredouilla-t-il. Je me suis réveillé tôt ... C'est juste ça ...

Akira inclina la tête sur le côté.

- Oh, une caution ? Pas de soucis, je vais faire ça tout de suite, répondit-il en sortant son portable.

Le blanc leva les yeux vers Peter, avant de regarder Zonbi. Il eut un simple sourire, avant de regarder le père.

- Oh ? Vraiment ? Je me sens outré. Vous savez mieux que moi ce que je pense, s'offusqua-t-il exagérément.
Zonbi - 18/09/2017
- Tu n'as pas envie de te recoucher ? Hasarda t elle en versant le thé. Si tu veux y à ma chambre, y à des lattes à coter, sourit elle.

Zonbi avait comme même un petit faible. Akira répondait tout de même à son père. Même si le garçon n'avait pas l'air de jauger la.... dangerosité. Elle croisa les bras alors que Peter était avait déjà remit sa veste.

- Dépêche toi, fit il.

Sauf qu'il ne fallut pas longtemps pour Akira reçoit un appel de maman.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro secoua la tête en regardant Delphine.

- Non, je m'endormirai plus tard, répondit-il d'une petite voix.

Il ne semblait pas vraiment à l'aise.

- Tu as vu ... le thé et les gâteaux ? hasarda-t-il.

Akira se leva, toujours en souriant, en prenant sa veste. Il sourit à la jeune fille en faisant un petit signe.

- À plus tard, susurra-t-il avant de suivre Peter. J'ai le droit à mon appel ?

Il montra son portable qui vibrait.
Zonbi - 18/09/2017
- Oh oui, je les gouterais pendant que je serais au travail. J'ai besoin de beaucoup de vitrine, sourit elle. Merci pour ce cadeau Yuichiro. Tu n'étais pas obliger, après tour tu es le premier ami de Léonce. C'est tout à fait normal.

Zonbi agita doucement la main. Alors que Peter poussa le garçon hors de son toit.

- Je ren prie, mais tu rentré d'abord, fit il en ouvrant la portière arrière
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro hocha la tête en prenant la tasse de thé.

- De rien, répondit-il avant de lever les yeux vers Delphine.

Il eut un flottement avant de hocher la tête.

- C'est le premier ami que je me fais tout seul, annonça-t-il. Je voulais faire plaisir.

Akira se laissa tomber dans la voiture avant de décrocher.

- Allô M'man ? sourit-il.
Zonbi - 18/09/2017
- Je comprends, du coup, c'est ainsi, sourit elle en prenant aussi place à la table pour déjeuner. Vous vous êtes bien amuser ?

- Oh toi ! C'est que maintenant que... Pourquoi j'entends une voiture ? Qu'est ce que t'as encore fait ? Je te donnerai plus d'argent poche je t'ai dit !!
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro hocha la tête, en voulant sourire un peu, mais il n'y arrivait pas vraiment.

- Oui. Les croques-monsieurs étaient très bons. Et on a regardé un documentaire, raconta-t-il. C'était très bien.

Akira eut un petit rire.

- J'ai dormi chez une amie, M'man, relaxe. Ah, et j'ai caution à payer, tu peux envoyer P'pa ? Mais c'est pas grave.
Zonbi - 18/09/2017
Delphine hocha la tête.

- Oh tant mieux alors, j'avoue quand il m'a demander des documentaire pour un rendez vous j'étais un peu septique. Il à tendance à s'endormir avec ses films.

- Une... Tu t'es couvert j'espère ? Si tu ramène une fille en cloque, Tu peux sire adieu à... plein de chose ! Quoi ? Dou c'est pas grave ? Non, Non tu m'explique ce que tu as fais, ton père travaille de tout façon et d'ailleurs je travaille aussi.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur côté.

- Tu crois qu'il s'est ennuyé du coup ... ? demanda-t-il d'une petite voix.

Lui, il avait été tellement pris dans le documentaire qu'il n'avait pas trop fait attention.

Akira eut un sourire.

- Mais oui, je ne suis pas complètement con. Hum ? Je me suis réveillé chez un flic, répondit-il en haussant ses épaules. Et du coup, j'ai le droit à une garde à vue. Mais envoie P'pa, il passe son temps à tourner sur sa chaise, ça lui fera une sortie, rit-il.
Zonbi - 18/09/2017
- Hum.... il s'est endormi ? Donc tout va bien. Il voulait te faire plaisir, assura t elle.

- Tu les choisi bien tes coup d'un... soir... soupira t il. Hum... Kyojin tu veux aller le chercher ?

Jack se tourna vers son époux qui tournait effectivement sur sa chaise.

- Rappelle moi pourquoi je l'ai épouser ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
- Il somnolait, répondit Yuichiro en regardant Delphine. C'était très bien ... On a pris des photos.

Akira eut un sourire.

- Parce que tu n'avais pas de bol ? rit-il.

Kyojin s'immobilisa dans un sourire en regardant Jack.

- Parce que je t'ai volé ta vie ? taquina-t-il. Hum, faut aller le chercher où encore ? Parce qu'on est servi avec les deux-là.
Zonbi - 18/09/2017
- Oh je peux voir ?

Jack soupira.

- Désoler trésor faudra attendre un peu, On peut pas venir te chercher, soupira il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro hocha la tête en sortant son portable pour montrer à Delphine avec un petit air nerveux sur le coup.

Akira roula des yeux sur le coup.

- Sérieux ? Vous pourrez venir quand alors ? C'est pas que je vais me faire chier à attendre mais bon ...

Kyojin se leva de sa chaise pour venir taquiner Jack en passant ses bras autour de sa taille.

- Viens, on va tester le labo' plutôt, susurra-t-il.
- P'pa, je vous entends, tu sais.
- Et ça te fera pas de mal d'attendre.
Zonbi - 18/09/2017
Delphine se rapprocha avec un sourire.

- Vous êtes vraiment mignon tout les deux sourit elle.

- J'en sais rien.. n'y pense même pas toi, tu as une conférence dans 15min, rappela Jack. Hum...On va essayer venir avant midi. Mais avec qui t'a couché pour être en caution. 7000 c'est pas rien, fit jack.

La voiture s'arrêta alors que Peter sortie de la voiture.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro releva la tête vers Delphine en inclinant la tête sur le côté.

- Mignons ? répéta-t-il en inclinant la tête sur le côté.

Kyojin soupira.

- Allez ... Je serai rapide, taquina l'homme.
- Hum, avec une fille de flic, répondit-il. Robins.
- Robins, Robins ... Oooh, ça te dit pas quelque chose, Jack ? rit-il.

Akira regarda le policier avant de soupirer en sortant aussi.

- Ouais, 'fin traînez pas, je vais me faire chier moi ...
Zonbi - 18/09/2017
- Oui, Tu ne trouves pas ? Hasarda t elle.

- Robin... ? Attends c'est pas le chef de la po... Akira es tu sur que tu as juste couché avec sa fille ?
- Avance dépêche toi, fit Peter en le poussant devant.
- Oh c'est rare que tu ramène un petit, fit Dean. Il à essayé d'inviter la petite au bal ? Taquinant t il.
- Oh non, il à couche sous mon toit.

Bizarrement l'atmosphère du commisarriat changea radicalement. Et ce n'est pas dans les bonnes grâces.

- Raccroche et vide t'es poche, fit Peter.

Dean sortir la boîte sur la table.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro regarda la photo, puis Delphine.

- Elle est bien, répondit-il sans trop savoir si on pouvait dire qu'ils étaient véritablement mignons.

Akira avança un peu à contrecœur en clignant des yeux.

- Oh ? Ah, M'man, je dois raccrocher, salut ! lança-t-il en raccrochant.

Il déposa son portable dans la boîte et vida ses poches. Bien entendu un sachet d'herbe dedans, quelques clopes, son briquet et son portefeuille. Il leva les mains en souriant.

- Vous êtes servis !

Devis leva la tête en plissant les yeux. Il cligna des yeux en reniflant l'herbe. Ça puait bien. Ce gamin risquait un poil cher.
Zonbi - 18/09/2017
- Bien ? Tu ne te trouves beau sur celle ci ? Demanda t elle. Surtout pour la mettre en fond d'écran.

- C'est fais pas le malin, fit Dean en l'empoignant par l'épaule pour le forcer à avancer.

Peter soupira en passant une main sur son visage.

- Pourquoi elle à choisi un crétin pareil... il faudra remettre une voiture devant la maison, fit il à Devis. Range moi ça dans les pièces à conviction. Sa caution augmenter de 3000.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro fixa la photo avant de regarder Delphine.

- Un peu, si ... Mais je l'aime bien parce que ... l'ambiance est bien ?

Akira suivit en riant un peu en regardant Dean.

- Roh, ça va, ça va ...

Devis se leva pour prendre le plateau en regardant Peter.

- Vous voulez que je le notifie chef ?
Zonbi - 18/09/2017
Delphine eut un sourire en se rasseyant sur la chaise. Elle voulu parler mais Léonce arriva en baillant.

- Bonjours petit tournesol, sourit Delphine.
- Coucou, dit il avec un sourire ensommeille

Dean l'emmena dans la cellule en verouillant bien évidement le tout.

- Si t'es parents ne viennent pas tu sera relâcher au bout de 48h, prévint il.

Peter se laissa tomber sur sa chaise.

- Fais, fais.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro releva la tête en direction de Léonce.

- Bonjour Léonce, salua-t-il en rangeant son portable.

Il croisa ses bras.

- Tu as bien dormi ?

Akira s'assit simplement en croisant ses bras dans un sourire.

- Pas de soucis, assura-t-il.

Devis hocha la tête en allant ranger les pièces à conviction avant de bidouiller pour rajouter des notes, notamment sur la caution avant de relever la tête vers Peter.

- Ça va aller chef ? Si vous voulez, on va déjà faire une ronde.
Zonbi - 18/09/2017
- Comme un loir, sourit il en croisant les bras sur la table pour y déposer sa tête. Et toi ça aller ? Demanda t il à Yuichiro.

Dean soupira, ce gosse n'allait pas sortir de si tôt. Il nota son passage avant de remonter. Peter hocha la tête.

- Faites... Bien que connaissant Zonbi elle soir déjà être dehors.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro releva la tête en se redressant un peu.

- Hum ... Un peu ... Mais je me suis réveillé très tôt, avoua-t-il.

Devis hocha la tête en se débrouillant pour aller lancer une patrouille. Dans les alentours de midi finalement, Kyojin se présenta au poste dans un long long soupir. Ce gosse. Il allait le tuer. Vraiment.
Zonbi - 18/09/2017
- Si tu veux te recoucher n'hésite pas. Hum... Ou prendre une douche même, fit il.
- Y à jeun d'eau chaud, assura Delphine en mangeant.

Peter vint à la rencontre de Kyojin.

- Pour le petit je suppose ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro secoua un peu la tête pour aller se recoucher. Il ne se sentait pas spécialement fatigué de toute manière.

- Je ... veux bien prendre une douche, bredouilla-t-il un peu.

Kyojin se tourna vers Peter, hochant la tête.

- Exactement. La caution est de ... ?
Zonbi - 18/09/2017
Léonce se releva.

- Je vais te montrer alors, sourit il. J'espère que ça te dérange pas de reporter les vêtement de la vieille. J'ai.. enfin je suis bien petit dit il en jouant avec sa mèche dans le couloirs

- 10 000 sans les accusations, fit il. Dean va chercher le môme.
- Bien, chef.

Dean soupira en se relevant alors qu'il partir chercher Akira.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro se leva pour suivre le rouquin. Il inclina la tête sur le côté, puis secoua un peu la tête.

- Non, ce ... c'est pas grave, répondit le blond. Je ferai avec ...

Il regarda Léonce en inclinant la tête sur le côté.

- Tu es plus petit que moi, admit-il.

Kyojin soupira un peu dans un sourire en fouillant dans ses poches.

- Rien que ça. Qu'est-ce qu'il a fait ? demanda-t-il finalement.

Akira se redressa en voyant la porte s'ouvrir dans un sourire.

- Oh, pas de prison aujourd'hui, rit-il un peu.
Zonbi - 18/09/2017
- Très petit même, avoua t il en ouvrant la porte de la salle de bain qui avait une étrange couleur vert anis.

Il ouvrit les armoires pour attraper des serviettes qu'il déposa sur le lavabo.

- Tu mettras juste le linge dans le panier. Y à tout les produit dans la douche et l'eau s'écoule d'en haut, Comme y à pas de pommeau... hum question ?

- Détention de drogue, consommation se drogue, vente de drogue sur mineur. Mais on va s'arrêter à un simple avertissement si il ne s'approche plus de ma fille. Sinon.. se sera des poursuites, simplement, fit il en déposant les papiers et le stylo.

Dean referma la porte derrière le garçon.

- Peut être pas aujourd'hui. Mais je te déconseille de retenter quoi que se soir.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro regarda les alentours de la salle de bain un bref instant avant de regarder la douche en elle-même. Il n'aimait pas vraiment le fait que l'eau s'écoulait d'en haut mais il allait devoir faire avec. Il regarda Léonce faire.

- Je trouve que tu n'es pas si petit ça, répondit-il.

Il eut un flottement. Pas vraiment. Il cligna des yeux.

- Non ... Enfin ... Je peux faire couler l'eau avant ? demanda-t-il d'une petite voix.

Kyojin lut simplement les charges avant de regarder le commissaire. Il eut un petit sourire en coin.

- Je vois, je vois. Toujours aussi protecteur à ce que je vois, commenta-t-il en signant avant de payer la caution.

Akira avança en regardant Dean par-dessus son épaule.

- Oh ? Vous savez que ça donne juste envie de recommencer de dire ça ?
Zonbi - 18/09/2017
- je suis comme même plus petit que Zonbi, soupira t il dans un petit sourire alors qu'il hocha la tête. Oui, l'eau va chauffer vite. Hum.. Ça va aller pour le haut ? Au pire je serais dans le couloir.

Peter croisa ses bra.s

- Et toi tu devrais tenir tes fils en laisses.

Dean eut un sourire mauvais.

- essaie, fit il. Il est la, dit il en reprenant le visage du bon flic.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
- Tu es plus grand que Neoko, tout de même, répondit Yuichiro. Hum ... Je crois ...

Le blond essaya de le retirer sans plus tarder mais il fit un peu le dos rond.

- Hum, Léonce, tu peux ... ?

Kyojin eut un sourire en coin.

- Je ne peux pas avoir un œil partout, répondit-il en se tournant vers Akira. Ah, te voilà, toi.

Le blanc eut un large sourire.

- Salut P'pa.
- Dans la voiture, zou. Ta mère t'attend.

Akira agita simplement sa main en souriant avant de sortir pour rejoindre la voiture.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce s'apprête à partir alors qu il redressa la tête. Il sourit.

- Bien sûre.

Il s'approcha pour prendre le bord du haut pour le tirer vers lui. C'était un peu plus compliquer après tour Yuichiro avait de presque trois tête d plus que lui.

Peter reprit les papiers avant de regarder le petit merdeux partir. Il releva son regard vers Kyojin.

- Donc tant pis si ils finisse t en taule comme leur père.

Zonbi releva la tête en voyant Akira sortir du commissariat. Elle avait attendu dehors à l'ombre des arbres. Elle retira doucement sa capuche alors qu'elle tenait encore la boîte à lunette.

Jack attendait dans la voiture en regardant des papiers.

- Putains...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro remarqua bien que Léonce eut un peu de mal. Il essaya de s'extirper mais vu qu'il était plus grand ... Il se baissa comme il put en essayant de se mettre accroupi, mais avec son manque d'équilibre, sa tentative termina avec Yuichiro sur ses fesses parterre.

Kyojin eut un petit sourire en coin en regardant Peter.

- Attrapé une fois ne veut pas dire qu'il se fera attraper tout le temps, objecta-t-il. Et puis, ils ont ce que je n'avais pas : une assurance. Je peux récupérer les affaires de mon fils ?

Akira sortit en s'étirant avant de remarquer une ombre plus loin. Il inclina la tête sur le côté avant de trottiner vers elle.

- Tu m'attendais ? Quelle gentillesse, rit-il.
Zonbi - 18/09/2017
Et un Léonce qui bascula en arrière à son tour mais avec son haut en mains. Il eut un petit rire en se redressant.

- Désoler j'aurais du appeler Delphine, fit il. Ça va ?

Dean arriva avec le petit casier pour le tendre à Kyojin.

- Assez souvent pour qu'il fasse un faux pas.

Zonbi eut un petit sourire en tendant la boîte à Akira.

- Tu avais surtout oublier ça. Heureusement que tu l'as oublié, fit elle. Je... je suis désolé pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:04

ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro eut un petit flottement en restant parterre avant de regarder Léonce.

- C'est rien ... Hum, oui, je crois.

Il avait quand même bien claqué parterre. Il se redressa en grimaçant.

- Aïe ...

Kyojin récupéra les affaires d'Akira avant de regarder Peter.

- Nous verrons bien. Commissaire, salua-t-il en sortant.

Akira récupéra la boîte dans un sourire.

- Ça vaut mieux. Oh t'inquiète. Mes parents sont blindés de thunes de toute façon.
- Akira ! scanda Kyojin en sortant. Voiture, plus vite que ça.
- J'arrive. Oooh, ça va chauffer, rit-il avant de regarder Zonbi dans un petit clin d'œil. Au plaisir Zonbi. On retente quand tu veux, mais pas chez toi.

Il la salua avant de trottiner vers la voiture en souriant.

- Je suis prêt pour la punition, lança-t-il.
- 10 000 de caution, c'est le plus haut qu'on a eu, soupira le brun en entrant.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce se redressa aussitôt en tendant sa main par réflexe à Yuichiro.

- Ça... ..Ah pardon. Hum je te laisse te relever, fit il en laissant sa main retomber.

Zonbi aurait inspirer un peu plus alors qu'elle sourit en faisant un petit signe de la main. Elle se tourna vers la voiture alors quelle toqua la vitre.

- Devis ?

Jack mit le contacte en rangeant les papiers.

- Privé de sortie, de téléphone, de tour ce qui peut te donner du plaisir, Ça c'est la punition. Je te jure. C'est quoi ça ? Je peux bien faire une croix sur tes vol pour ton plaisir mais la .... Tu deal maintenant ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro eut un petit flottement en voyant la main tendue, puis le fait que Léonce la laissa retomber. Il baissa les yeux, comme s'il fut un bref instant ... déçu, et hocha la tête.

- Hum, oui ...

Il se mit accroupi et se redressa comme il le put, avec un peu de mal.

La vitre ne tarda pas à s'ouvrir pour laisser passer Devis. Il cligna des yeux.

- Tu devrais pas être là Zonbi ...

Akira gonfla les joues un peu.

- Mais ça marche bien.
- Tu n'es pas assez discret, objecta Kyojin dans un soupir.
- Ça rapporte en plus ...
Zonbi - 18/09/2017
Léonce se redressa aussi, en jouant un peu avec ses doigts.

- Je... je vais attendre que tu ai fini de te laver, fit le garçon.

Il se pinça les lèvres avant de se détourner pour laisser le garçon se laver.

Zonbi eut un petit sourire.

- Et tu devrais pas fumer pendant ton service, fit elle. Hum... Tu peux me déposer, chez Neoko ?

Jack donna un coup à Kyojin.

- Hé ! L'encourage pas ! D'ailleurs se sera école, maison ... enfin une fois les vacances finis, la tu vas être Raiponce en haut de sa tour. Je te jure si je te voix dehors tu es envoyer à l'école militaire.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro le regarda un bref instant avant de hocher la tête.

- Hum, merci ... quand même, murmura-t-il.

Le blond leva les yeux vers lui et voulut sourire un peu.

Devis sourit un peu.

- Toujours le dernier mot, hein ? Hum, je prends ma pause, et j'arrive. Fais gaffe que ton père te voit pas.

Il referma la fenêtre, et sortit par la porte de service en lançant qu'il allait faire une ronde. Il fit signe à Zonbi de le rejoindre.

Kyojin eut un petit rire.

- J'étais pas mieux à son âge, mais écoute-le, lança-t-il à Akira.
- Sérieux ? fit-il en regardant Jack. T'oserais ? rit-il. Il est où Ari d'ailleurs ?
Zonbi - 18/09/2017
Léonce sourit en fermant la porte en allant chercher du linge pour lui alors que Delphine rangeait la table.

Zonbi eut un petit sourire. Elle était en général très proche des officiers. Mais les jumeaux Heartless étaient juste quatre ans plus vieux qu'elle et encore. C'était un peu ses grand frère. Zonbi remit sa capuche en trottinant vers la voiture pour s'y glisser.

- Tu as comme même passer une belle mâtiné ? Hasarda t elle.

- T'es pas une référence. Ce gamin serait en taule si on avait pas l'argent. Mais ... Arika... j'en sais rien son lit n'était pas défait hier. Mais il à son professeur qui doit venir. J'en peux plus des notes de littérature, fit Jack en soupirant. Jeune homme donne la boîte à ton père avant que j'oublie
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
La douche ne posa pas tant de problème en soi : du fait que Léonce avait fait couler l'eau un peu avant, Yuichiro y alla moins à reculons et se doucha tranquillement. Il prit bien plus de temps pour se sécher, du fait qu'il y allait doucement et qu'au final, il séchait plus vite avec la chaleur de la pièce que de sa propre action. Le moment de s'habiller fut un peu plus difficile, toujours une sorte de contrainte supplémentaire. D'ailleurs, le blond ne remit même pas son pull, se contentant juste de sa chemise. Il mit le linge au sale comme prévu et essaya de ranger ... comme il put aussi. Il passa d'ailleurs un long moment dans la salle de bain suite à sa petite pulsion de rangement qui le prit lorsqu'il vit les shampoings et autre. Il n'avait pas pu se retenir de tout mettre en ordre à sa manière, rangeant par couleur. C'était plus fort que lui après tout. Néanmoins, il ressortit tout de même avec ses cheveux un peu mouillés, pas tout à fait sec et spontanément, il retourna vers Delphine en rentrant un peu sa tête entre ses épaules.

- Désolé, souffla-t-il d'une petite voix, du fait qu'il n'avait pas pu contenir sa pulsion et surtout quand il se rendit compte du temps qu'il avait passé dans la salle de bain.

Devis mit le contact avant de se mettre en route. Il eut un faible sourire.
- Belle matinée, belle matinée ... Tout est relatif. Ton père est arrivé avec une humeur de chien, j'ai bien cru qu'il allait tuer quelqu'un, marmonna-t-il. Enfin, je ne vais rien dire. Visiblement, toi, tu as passé une bonne nuit hier soir de ce que j'ai compris.

Kyojin eut un simple sourire.

- Je n'ai jamais prétendu le contraire.
- Son professeur ? s'étonna Akira en haussant un sourcil avant de gonfler les joues. M'man ... !
- Allez, donne-moi ça.

Le père prit la boîte avant de regarder le contenu Il soupira un peu puis la referma. Au moins il savait pourquoi il lui manquait une seringue dans ses comptes. C'était bon pour aller directement à la poubelle, ça.

- Vous avez pris qui ? demanda le blanc.
- Une fille de votre lycée. C'est le principal qui nous l'a conseillée.
- C'est clair qu'il va beaucoup bosser comme ça, ricana le blanc.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce avait commençait à aérer la chambre en tournant un peu en rond. Il sourit en se glissant dans la salle demain avant que sa voix résonner.

- Oh tu as toucher au shampoing, rit Delphine. Tu as mots les jaunes tout en haut ? J'arrive Léonce.
- Att - Non ! Je me rhabille, glabit il.

Delphine eut un petit rire.

- Tu veux bien retourner l'aider ? Je t'aiderai à te sécher les cheveux aussi si tu veux. Ou prends une serviette pour la poser sur tes épaules ta chemise et toute mouillé.

Zonbi replia ses jambes en ayant un rire nerveux.

- Il... l'as comme même pas accusé d abus sexuel ? Hasarda t elle. J'ai peut être un... peu déconne mais... j'ai rien le droit de faire, marmonna t elle. En posant sa tête sur ses genoux.

- Ne t'inquiète pas je vais le clouer ses bourse. Je vais vraiment vous acheter une culotte de chasteté. Et toi je veux une lettre décidé de trois pages, j'entends pas la tout les stock que tu as voler en croyant que je ne verrais rien, fit il en arrêtant la voiture devant la demeure. J'espère que la gamine va pas se perdre.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en jouant avec ses manches. Ca avait été vraiment plus fort que lui pour le coup.

- Oui, pardon ... murmura-t-il.

Le blond rebroussa chemin vers la salle de bain, entrant dans la salle de bain, sans vraiment crier gare pour le coup.

Devis eut un maigre sourire en la regardant.

- Ne t'en fais pas, ton "copain" n'a rien là-dessus. Les seules charges qui ont été retenues, c'était pour la drogue. Un peu ?

Le jeune homme glissa un regard vers elle.

- Tu y as touché, hein ?

Akira eut un petit rire. Ca traînait pas. Il haussa les épaules.

- Si tu veux, ne t'inquiète pas elle sera sur ton bureau. Et j'ai jamais dit que je ne voulais pas que tu le remarques.

Le blanc sortit de la voiture tandis que Kyojin en fit de même dans un soupir en le regardant, avant de regarder l'heure. Puis de se décider à appeler son deuxième fils pour savoir où il était encore en train de traîner.

- De toute façon, elle ne devrait plus trop tarder, donc on va s'inquiète d'où se balade le deuxième monstre ... sourit-il. File dans ta chambre, toi, lança-t-il à Akira.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce glissa à moutier dans la douche en essayant de se cacher. Il était tout roge alors qu'il cacha ses partie.

- Aie.. aie... faut toquer Yuichiro !

Jack soupira en refermant la voiture et montant les marche.

- T'oublie, je vais changer les serrures à moins que tu sois un hacker tu y arrivera pas cette fois.

Arika mit du temps à répondre alors qu'on entendait la télé puis la voix de jack en fond. Il était visiblement dans le salon.

- Pourquoi vous avez appeler ? Fit il en se redressant dans le canapé.
- T'es la toi, fit la mère. Mais va mettre un pantalon. Sérieux tout les deux. je vous élever comment
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté, avant de comprendre la gêne. Il baissa un peu la tête sur le coup.

- Pardon, pardon, bredouilla-t-il. Mais Delphine m'a demandé de venir t'aider ...

Le blond avait un peu rentré sa tête entre ses épaules sur le coup.

Kyojin raccrocha en croisant ses bras.

- Parce que j'avais de gros doutes quant au fait que tu sois à la maison.
- Salut frangin, sourit Akira mais le père le poussa.
- Chambre, toi. Et toi, va t'habiller. Tu as ta prof particulière qui va arriver d'un moment à l'autre donc respecte au moins ce que ta mère appelle la décence avant que Jack fasse un infractus.

Là-dessus, le père de famille passa ses bras autour des épaules de Jack dans un sourire.

- Allez, arrête de te faire des cheveux blancs, taquina-t-il en venant lui mordiller gentiment la joue. J'ai encore des papiers à faire de toute façon, et les deux vont être cloués dans les chambres donc ça te fait un après-midi tranquille.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce se racla la gorge en essayant de se relever. Mais il avait du mal à s'appuyer sur sa cheville.

- Désolé d'avoir.. crier hum.. faut toquer avant de rentrer surtout dans une salle de bain.

Il garda les mains devant son intimité pour le cacher, alors qu'il se décala.

- Hum... le flacon jaune avec le bouchon blanc.

Zonbi eut un petit soupir en regardant ailleurs.

- C'est.. pas mon copain...Oui... fit elle. J'aurais pas.. pas du. C'était .. Trop, mais.. c'était comme.. même bien.

Arika soupira en levant les yeux au ciel.

- Pourquoi ... ? Le coach à rien dit sur mes notes.
- Dans vos chambre ! Tout de suite et toi va faire tes papiers, râla Jack en retirant les bras de Kyojin.

Arika bailla en s'étirant. Alors qu'il passa un bras autour des épaules de son frère.

- Alors t'es un petit délinquant?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro releva les yeux vers Léonce et hocha un peu la tête. Il n'y avait pas pensé. Ca arrivait souvent chez lui quand il avait l'esprit concentré sur quelque chose, il pensait uniquement à ce qu'il devait faire au détriment du reste. Enfin, ce n'était pas très dérangeant chez lui puisqu'il n'y avait que Roan, donc ça restait dans l'intimité familial. Il s'approcha de la douche et se redressa pour prendre le produit en question sans vraiment de problème, le descendant pour que Léonce puisse le prendre.

- Hum, je voulais juste aider, bredouilla-t-il.

Il n'avait pas pensé à mal. Il eut un petit flottement en regardant Léonce tout de même. Son air gêné avait tendance à faire se noyer ses tâches de rousseurs dedans. Il inclina la tête tout de même.

- Tu t'es fait mal ... ?

Devis la regarda avant de soupirer un peu.

- Je ne vais pas te faire de discours moralisateur. Tu sais ce que tu fais, mais méfie-toi quand même. J'ai pas envie que ça te tue à petit feu cette merde.

Le jeune homme se gara finalement devant chez les Evans, avant de lui ébouriffer un peu brusquement les cheveux.

- Allez, va. Et évite de refaire un coup comme ça à ton père si tu ne veux pas te retrouver à être surveillée encore plus souvent, hein ?

Kyojin eut un petit rire en mordillant l'oreille de Jack pour la peine avant de partir en direction de son bureau, lui accordant grâce. Akira eut un sourire en montant les escaliers en le regardant.

- Et je suis resté toute la matinée en garde à vue quand même, lança-t-il. Et j'en ai appris des bonnes sur Robins. Notamment que te faire réveillé par son père flic, c'était pas un bon réveil.
Zonbi - 18/09/2017
- Merci, je.. je sais j'ai .. réagir un.. peu vite, fit il. C'est rien t'inquiète pas. Je vais ne laver et ... Et ça iras mieux, fit le jeune garçon.

Il avait plus que mal à vrai dire. Mais il était tellement emmener face au garçon.

Zonbi eut un petit rire en replaçant ses cheveux. Alors quelle se hissa pour lui embrassait la joue.

- Tant que c'est toi qui fait les rondes ça va, sourit elle. Merci Devis. Hum à se soir du coup, taquina t elle en descendant de la voiture.

La maison était.. un peu plus froide que d'habitude. Elle sonna à la porté une fois deux fois, avant d'entendre des injures. Thomas finit par lui ouvrir.

- Oh Zonbi... Neo.. soupira t il. Elle est pas la.

Arika siffla en rentrant dans la chambre pour enfiler un jogging.

- Sérieux ? ... attends tu... Non toi et Robins vous avez coucher, rit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté en le regardant, avant de baisser les yeux un peu.

- Tu es sûr ? Je peux demander à Delphine de venir, si tu préfères, répondit-il.

Devis eut un simple sourire en lui faisant un petit signe avant de repartir pour continuer sa ronde. Le couloir avait quelques cartons qui encombraient un peu le chemin. Yuuto releva la tête en entendant son père aller ouvrir. Il descendit les escaliers avec un autre carton dans les bras, qu'il déposa avec les autres. Il tapa dans ses mains en trottinant vers la porte. Il eut un presque un sourire spontané en voyant Zonbi.

- Oh salut Zonbi ! Ah, hum, P'pa, tu peux ... retourner te reposer, je m'en charge, assura-t-il en regardant Thomas.

Il avait déjà commencer à faire les cartons des affaires de sa mère, vu le message qu'il avait reçu de celle-ci ce matin. Il rapporta son attention sur Zonbi.

- Tu la loupes de peu ... Elle est partie prendre le bus il y a quelques minutes.

Akira eut un petit rire en le regardant.

- Oh que oui. Pas que, mais, je peux t'annoncer que je n'ai pas eu le plaisir de pouvoir la dépuceler. Mais c'était marrant quand même, répondit le blanc.

Il redressa la tête en entendant sonner à la porte. Il eut un ricanement.

- Oh, ta prof particulière a pas traîné, visiblement.
Zonbi - 18/09/2017
- Non, Non c'est bon je vais me débrouiller. Tu devrais envoyer un message à ton père il doit venir te chercher après tour, fit il.

Zonbi eut un petit pincement au coeur en voyant tout les carton. Elle avait du louper beaucoup. Thomas eut hocha l'arrête en laissant les jeunes alors qu'il remonta à l'étage.

- Salut Yuuto.. je.. je viens au mauvais moment.. ? Hasarda t elle. Je .. je vais pas déranger plus si .. enfin...

- Genre elle est pas vierge ? Avec qui elle l'a fait ? Quoi déjà putains elle fait chier...
- Arika !
- Tu me raconteras hein ? J'arrive.

Jack était entrain d'expliquer ou était les toilettes quelle pouvait piocher dans le frigo. Ou autre...

- Neoko.. ?

Arika inclina la tête en reconnaissant la jeune fille
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro hocha simplement la tête en récupérant au moins une serviette pour ses cheveux avant de sortir de la salle de bain en refermant bien la porte derrière lui. Il avait eu un léger flottement en regardant Léonce, tandis qu'il trottina pour aller récupérer son portable qu'il avait laissé dans la cuisine. Il essaya de se sécher les cheveux un peu mieux que cela qu'il avait fait auparavant, avant d'envoyer un message à Roan pour lui dire que la soirée s'était bien passée et qu'il pouvait venir le chercher.

Yuuto passa simplement sa main sur son bras, en regardant son père remonter avant de rapporter son attention sur Zonbi.

- Oh, non, non, ne t'en fais pas, tu ne déranges pas, assura-t-il. Il y avait bien Etoile ce matin, t'inquiète pas.

Il rapporta son attention sur les cartons.

- Je t'avoue que je me presse pas pour les faire donc si tu veux rentrer, y'a aucun problème.

Akira eut un petit rire en hochant la tête en regagnant sa chambre. Neoko était en train d'écouter ce que Jack lui indiquait. Elle tourna la tête en entendant la voix d'Arika. Elle cligna simplement ses yeux. Sa tenue ne changeait pas de d'habitude, toujours propres sur elle et emmitoufflée dans son pull large. On pouvait juste remarquer le pan du bandana qu'elle avait certainement attachée à son poignet qui dépassait un peu. Mais on remarquait aussi les petites cernes qu'elle avait.

- Bonjour Arika, salua-t-elle simplement avant de rapporter son attention sur Jack. Merci, je pense que je devrais m'y retrouver, assura-t-elle poliment.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce soupira de soulagement en entendant ta porte se fermer alors qu'il se lava en vitesse. Ça allait beaucoup mieux. Il ressortir propre.

Roan à Yuichiro : Je viens tout de suite ?

Zonbi se pinça les lèvres en entrant s'excusant de son intrusion... elle leva le regard vers les cartons.

- Tu.. vas partir ? Demanda t elle.

- C'est une blague ma- Papa.
- Quoi aller dépêche toi d'aller dans la cuisine. Y à des affaires, fit il.

Arika avait .. il avait l'envie de protester mais ce laissa simplement tomber sur une des chaises.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro releva la tête en entendant Léonce ressortir de la salle de bain. Il n'avait pas vraiment de repartir tout de suite, en vérité. Ca lui faisait certes étrange de ne pas être chez lui, mais Léonce avait toujours une présence relativement relaxante malgré les quelques "imprévus" dûs aux réactions du blond.

Yuichiro à Roan : Dans une heure, plutôt.

Le blond se redressa en voyant Léonce revenir.

- Ca va mieux ... ?

Yuuto referma la porte derrière elle en regardant les cartons. Il secoua un peu la tête.

- Non, ce sont les affaires de ma mère ... Neo ne t'a pas prévenu ... ? hasarda-t-il.

Neoko suivit simplement pour s'installer. Elle n'ajouta rien en tirant les affaires qui avaient été préparées pour jeter un coup d'oeil. Elle releva simplement un instant le regard vers Arika.

- Tu sais au moins pourquoi je suis là ? demanda-t-elle vu la réaction du jeune homme.

Elle n'avait pas plus envie d'être ici. Si ça ne tenait qu'à elle, elle serait restée chez ... chez elle, si elle pouvait encore le dire. Mais on lui avait été conseillé auprès des parents d'Arika. Ca faisait toujours des points en plus un peu partout, surtout sur son propre dossier. Et si elle y arrivait, ça voulait dire qu'elle avait plus de chance de pouvoir choisir par la suite.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce boitait un peu en revenant pour s'asseoir sur le canapé. il était encore entrain d essoré ses cheveux.

- Oui, Oui. Alors il vient te chercher quand ? Demande t il

Zonbi secoua doucement la tête. Elle frottait un peu son bras.

- Je... j'étais pas.. vraiment la hier. Enfin... hum... j'ai même pas pu te parler d'ailleurs avant que .. les vacances aient commencé. Je .. je suppose qu'elle ta dit pour halloween ? Demanda t elle ne sachant pas où se mettre.

- Mes notes. Tu sais t'étais pas obligé ? Ça doit être une torture pour toi, fit Arika.

Il se redressa un peu en tirant son sac pour sortir ses affaires.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
- Dans une heure, répondit Yuichiro en rangeant son portable.

Le blond remarqua bien que le roux boitait. Il le suivit du regard en clignant un peu des yeux.

- Tu t'es vraiment fait mal, au final, conclut-il. Désolé d'être rentré soudainement.

Yuuto la fit simplement entrer avant de l'inviter à s'asseoir dans la cuisine. Il prit de quoi boire.

- Oh ? Non, désolé, j'étais ... à l'infirmerie, soupira-t-il. Oui, elle m'a prévenue. On va certainement être là avec Etoile.

Surtout vu les évènements récents. Il eut un petit sourire.

- On s'est dit que ça nous manquait un peu donc si ça vous dérange pas trop, on sera là, sourit-il. Un jus de fruit, ça te va ?

Neoko rapporta son attention sur les devoirs. C'est clair que ... ça ne volait pas très haut.

- On m'a promis une lettre de recommandation si tout se passe bien, répondit-elle. Et ce n'est pas comme si j'avais autre chose à faire.

La brune éplucha rapidement les notes et les remarques. C'étaient souvent les mêmes qui revenaient. Elle se frotta un instant les yeux avant de relever les yeux vers Arika.

- Et ça promet d'être long. Tu as des difficultés que tu veux déjà signaler ou je m'amuse à les relever ? demanda-t-elle.

Elle avait toujours cette rhétorique un peu piquante qui la caractérisait pour mettre une certaine distance, bien que ... le ton n'y était pas aujourd'hui. Elle voyait bien que le garçon n'était pas tourné littérature et que les cours n'étaient clairement pas su. Et s'il fallait repartir de la base, ça pouvait s'arrêter très très compliqué. Elle allait devoir revoir repartir des notions en priorité avant toute chose.
Zonbi - 18/09/2017
- C'est pas grave, sourit Léonce.

Il mit son pied sur un coussin. Sa cheville était légèrement enflé et bien rouge.

- Je demanderai à Delphine d'acheter une crème. Hum... du coup on peut regarder la télé ?


Zonbi hocha la tête en s'asseyant sur la chaise.

- Oui, Merci. Hum oui, Akira m'a prévenu. Hum du coup chouette. Je devrais juste... acheter des matelas. Yuichiro dormira dans le lit de mon père, Léonce sur le canapé. Et si ça marche avec Étoile et Neoko je leur laisse ma chambre, fit elle.

- Je peux les falsifier et tu l'aura comme même ta lettre de recommandation si tu veux, fit il. Je veux pas t'imposer... Ma présence... je sais que tu m'aimes pas.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête bien que lorsqu'il vit la cheville, il baissa un peu la tête.

- Au moins, ce n'est pas ton poignet, ajouta-t-il avant de regarder Léonce. Vraiment ? Delphine m'a dit que les films avaient tendance à t'endormir.

Le blond inclina la tête de l'autre côté.

- Tu ne veux pas jouer plutôt ? demanda-t-il.

Yuuto lui servi un verre avant de croiser ses bras sur la table, en hochant la tête. Il avait envie que cela marche un peu avec Etoile et sa soeur. Surtout en ce moment. Il eut un léger flottement en la regardant dans un sourire.

- Dans le pire des cas, il faudrait juste un matelas en plus, répondit-il. Sauf si ça te gêne de dormir avec moi, ce que je comprendrais. Il paraît que je suis un peu ... collant.

Neoko le regarda longuement et posa le paquet de feuilles sur la table.

- Je n'aurais aucun mérite à obtenir ma lettre de recommandation dans ce cas-là, rétorqua-t-elle. Si quelque chose doit être fait, je le fais, je ne passe pas par des chemins détournés. Tu devrais penser comme ça, plutôt que de te reposer sur des moyens peu élogieux.

Elle croisa ses bras en le regardant.

- Je ne t'aime peut-être pas, mais j'ai suffisament de maturité pour mettre ça à part. Donc. Des difficultés à signaler ? répéta-t-elle.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce eut une petit rire force. Il savait que Yuichiro ne.. disait pas ça en mal mais... il releva son regard vers le piano au fond de la pièce.

- Hum pourquoi pas, sourit il.

Il se redressa en grimaçant un peu avant de clopine maladroitement vers celui ci.

Zonbi eut un petit sourire en secouant la tête.

- Non... Non. Ça me dérange pas, assura t elle. Je voulais pas déranger, je... je suis aussi collante quand je dors, fit elle.

Elle chassa vite de son esprit sa soirée.

- Ça.. va toi ?

Arika eut un petit sourire malgré lui alors qu'il se redressa en soupirant.

- Comme tu veux, j'apprends rien, je ne lis pas les textes. Mon vocabulaire est digne d'un bosse de cinq ans... hum et je te parle même pas ses erreurs se syntaxe pendant les dissertations, je crois que j'ai tour résumer. Un cas désespérer en somme
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/09/2017
Yuichiro manquait un peu de délicatesse par moment, il fallait bien l'admettre mais il ne faisait pas à mal, loin de là. Le blond se leva à son tour. Il vit bien que le rouquin avait du mal à avancer, aussi, il marcha tout de même à sa hauteur. Il n'avait pas vraiment de réflexe de proposer une aide physique mais il semblait vouloir faire au moins attention tout de même. Bien que c'était maladroit de sa part.

Yuuto eut un petit sourire.

- Ça ne sera pas un problème alors ... Hum ? Oh, euh ... Si on veut ? Je ne sais pas trop en fait, admit-il.

Neoko écouta attentivement. Le vocabulaire, elle ne pouvait pas y faire grand-chose. Les syntaxes, si. Aucun effort fourni, elle s'y attendait. La brune se redressa simplement.

- Rien n'est désespéré. Je vais en juger par moi-même, alors.

La brune réfléchit un instant avant de prendre un texte sur lequel ils avaient dû travailler. Elle lui tendit simplement.

- On va commencer par la base. Tu vas lire ce texte pendant cinq minutes. Cinq vraies minutes. Je vais poser des questions, tu y réponds comme tu le sens. Et à partir de là, on pourra travailler.

C'était un extrait d'un classique. Orwell, la Fermes des Animaux. Le niveau de langue n'était pas le plus compliqué puisqu'il reprenait des caractéristiques de la fable tournée en dystopie. Le passage n'avait rien de compliqué en soi, cela décrivait simplement comment les animaux établissaient les règles de leur ferme.

- Prends une feuille, aussi.
Zonbi - 18/09/2017
Léonce s'installa en laissant de la place au blond puisqu'il se mit au bord.

- Tu veux jouer quoi ? Pu entendre, fit il en relevant la protection.

Zonbi ne savait pas trop comment parler à Yuuto. Y avait toujours un intermédiaire entré eux, ou elle avait une pilule magique dans le sang. Elle joua avec ses manches.

- Hum... Tu as l'air.. un peu fatiguer. Tu.. n'as pas dormi enfin.. je crois... désolé je.. je sais... je devrais peut être rentrer vous avez vraiment beaucoup à faire, fit elle en se redressant manquant de renverser le verre

Elle le rattrapa de justesse mais le jus s'étala un peu sur ses jambes.

- D... désolé.. je..

Arika soupira déjà enfin dans un réflexe puisqu'il se racla la gorge pour se rattraper. Maladroitement certes. Il prit la feuille la déposant à coter de sa feuille blanche. Il se mit à lire. Mais comme un enfant. Puisqu'il n'arrivait pas à lire dans sa tête et encore moins sans posait son doigts pour suivre sa lecture.
19 septembre 2017
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro s'installa à côté de Léonce en réfléchissant un peu. Il inclina la tête finalement, en regardant le roux.

- Tu crois qu'on peut ... essayer un quatre mains ? demanda-t-il.

Yuuto se redressa aussitôt, avant de secouer sa main.

- Oh non, non, c'est rien, ne bouge pas !

Il prit rapidement l'essuie-tout pour le tendre à la jeune fille. Il lui sourit un peu.

- Tu n'es pas plus réveillée, visiblement ... Ce n'est rien, c'est pas ... Enfin, je sais que tu es venue plutôt voir ... Neo à la base, mais enfin ... C'est pas un problème que tu restes ... Tu ne déranges pas et ... Tu pourrais m'aider si tu veux ... ? hasarda-t-il.

Neoko le regarda un bref instant. Ça lui rappelait un peu Yuuto mais ... plus jeune. Beaucoup plus jeune. Elle attendit que les cinq minutes soient bien passées avant de le regarder.

- Avant que je ne pose les questions ... Il y a des mots que tu n'as pas compris ? hasarda-t-elle.

Elle marqua une pause. Elle semblait avoir quelque chose en tête. Elle croisa simplement ses bras.

- Ce n'est pas une honte, assura-t-elle.
Zonbi - 19/09/2017
- Hum pourquoi pas. Hum j'en connais pas .. Par coeur par contre, s'excusa le garçon. Tu en connais ?

Zonbi avait surtout ... enfin elle était un peu mal à l'aise. Elle prit l'essuie tout en épongeant un ses vêtement... mais bon il y avait une jolie tâche orange sur son t-shirt maintenant.

- Je.. je peux, Tu auras finit plus vite comme ça, sourit elle. Hum... j'espère que ça partira au lavage, marmonna t elle.

Elle tira un peu dessus dévoila un peu la bordure de son soutient gorge.

Arika secoua la tête.

- C'est bon balancer assura t il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
- La Petite Suite de Debussy, répondit Yuichiro.

C'était une œuvre pour quatre mains assez simple à réaliser, et surtout, c'était l'un des compositeurs que Yuichiro aimait bien surtout pour la simplicité des mélodies.

Yuuto hocha la tête en la regardant. Il eut un long flottement en voyant le soutien-gorge et il se sentit rougir aussitôt.

- C'est, c'est surtout pour ... les fringues de ma mère, j'ai pas trop trop envie d'y toucher, c'est pas mon truc, articula-t-il très vite.

Neoko hocha la tête avant de poser ses questions. La première était la plus simple : résumer le passage. Elle posa ensuite des questions plus technique en reprenant l'extrait sous les yeux. Elle demanda d'abord d'analyser des phrases de manière syntaxique. Puis des temps de certains verbes et de leurs caractéristiques. C'était des questions simples d'un certain point de vue, mais elles allaient surtout permettre de savoir où se situait vraiment Arika.

- Et pour finir, tu vas avoir le droit à une dictée, ajouta-t-elle simplement.

C'était plus simple vu qu'il avait eu le texte sous les yeux pendant cinq bonnes minutes. Ce n'est pas pour rien qu'elle lui avait demandé de le lire aussi longtemps. Elle dicta d'une voix relativement posée, en prenant son temps. Puis elle tendit sa main pour récupérer la feuille et se mettre à corriger.
Zonbi - 19/09/2017
Léonce eut une petite pointe sans l'estomac. Il ne connaissait pas ce morceau. Après tour il jouait rarement à quatre mains. A part Yuichiro il ne connaissait personne.

- Hum.. je vais faire les harmonies, je ne connais pas mais si tu fais la mélodie je pourrais faire quelque chose, essaya t il de rebondir.

Zonbi remarqua la rougeur, Et se racla la gorge en tirant que sa veste pour la fermer jusqu'en haut. Elle aurait chaud mais tant pis.

- D'accord, je te suis, fit elle après avoir retirer ses chaussures descendant d'un bon 10cm

Arika avait du mal à rester concentrer plus d'une minutes le moindre bruits attirer son attention. Même un oiseau qui passait ou quand Neoko buvait rien n'y faire. Il répondit du mieux qu'il pu puisque quand il avait faux il essayer de montrer son point vu. Même si il ... se vexait un peu vu les veine qui sortait sur ses bras. Il tendit la feuille sans vraiment de fierté ou un sourire. Il avait foirée sans doute.

- Tu crois toujours que c'est pas une perte de temps ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro le regarda un bref instant. Ce ne serait pas comme le quatre mains qu'il avait en tête, mais cela lui allait. De toute façon, Léonce arrivait toujours à faire des merveilles au piano.

- D'accord. Ce ne sera pas pareil, mais on peut essayer, conclut-il.

Le blond rapporta son attention sur le clavier et se plaça pour commencer à jouer la mélodie. Elle était très simple, après tout, c'était un quatre main pour amateurs. Rebondir dessus ne serait pas compliqué, mais le côté le plus difficile était que Yuichiro connaissait le morceau. Cela faisait un petit poids en plus, d'habitude, c'était plutôt l'inverse.

Yuuto regarda ailleurs. Il eut envie de se mettre un pain sur le coup, avant de se racler la gorge.

- Hum, hum, oui ...

Le blond se dépêcha de monter à l'étage. Son père était dans son bureau. Il y avait des cartons vides devant la porte de Neoko, toutefois. Le blond poussa la porte de la chambre. La plupart des affaires avaient déjà été descendues mais Yuuto avait du mal avec une certaine partie de la garde-robe de sa mère.

- Si tu peux ... t'occuper de ça, c'est plus ton domaine ...

Neoko les prit en les parcourant rapidement du regard.
- Non. Parce qu'avec de la chance, je vais peut-être réussir à t'apprendre quelque chose.

Elle corrigea patiemment les erreurs. Il y en avait beaucoup, mais ça l'aidait d'autant plus à comprendre ce qui clochait. Elle saurait quoi faire après. La brune releva les yeux vers Arika une fois qu'elle eut fini de corriger la dernière faute. La feuille était très colorée mais de plusieurs couleurs surtout.

- Au moins, tu as essayé de répondre à tout. C'est déjà un bon point. Ensuite, il va y avoir du travail sur tes bases. Tu n'en as aucune de solides, conclut-elle. Tes phrases sont maladroites, tes connaissances confuses, et ta maîtrise des éléments littéraires inexistante.

Elle ne mâchait pas ses mots. Elle se radoucit cependant un peu.

- Mais ce n'est pas désespéré. On va commencer par le résumé.

Elle lui rendit la feuille. En rouge elle avait corrigé les erreurs vis-à-vis de la question. En violet c'était les erreurs de grammaire. Enfin en bleu clair c'était la conjugaison.

- Quand on te pose ce genre de questions, on attend de toi que tu ne t'étales pas dans les détails. Tu dois répondre à de simples questions : qui ? quoi ? quand ? où ? comment ? pourquoi ? Si tu arrives à répondre à ça, c'est gagné. Ton résumé n'est pas mauvais. Il est court mais tu t'étales un peu trop sur les détails. C'est facile à corriger. Par contre tes phrases sont ... une catastrophe. Est-ce que ... par hasard, tu connais la ponctuation ?
Zonbi - 19/09/2017
Léonce attendit un peu siècle mélodie fur bien assurer avant de commencer à jouait une harmonie sur troi accords. Il s'accorda du mieux qu'il pu à Yuichiro. Bien qu'il manqua deffleurait le garçon plus d'une fois.

Zonbi le suivit alors qu'elle voyait la maison .. autrement. Tout les photos avaient était retirer. Plis de fleur, plus de petit objet décoratif. Et Thomas qui jurait plus d'une fois. Elle hocha la tête en rentrant sans la chambre.

- Je mets tout d ans le carton alors ?

Arika comprenait pas un traite se mot de ce que disait la brune. enfin ça rentrer et ça ressortait.

- Bah j'ai mit des points et des virgules.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro s'amusait bien à jouer la mélodie. C'était différent mais le morceau semblait convenir au jeune homme. Il ne se formalisait pas de la proximité entre eux, il était bien, là, à jouer avec le rouquin. Si bien que lui-même l'effleurait plus d'une fois.

Yuuto hocha la tête. Il emballait les décorations dans la chambre.

- Oui, si tu pouvais ... Merci, hein.

Neoko eut un sourire.

- Oui mais au bon endroit, c'est mieux.
Zonbi - 19/09/2017
Ça semblait ravir le roux qui souriait à vu d'oeil. Enfin jusqu'à que la sonnerie ce mette à retentir. Léonce sursauta en relâchant aussitôt le piano, Comme si il avait fait une faute.

Zonbi se mit à plier le linge quelle déposa dans le carton. C'était une .. atmosphère assez pesante.

- Tu.. Tu as des films en tête pour la soirée d'halloween ? Hasarda t elle

Arika haussa un sourcil.

- Bah des qu'elles me semblent trop longue je la coupe. Puisque .. faut reprendre son souffle, enfin tout ses trucs.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro s'arrêta en sursautant aussitôt. La sonnerie l'avait vraiment interrompue pour le coup.

- Déjà ? s'étonna-t-il comme avec une pointe de déception.

Yuuto releva la tête vers elle.

- Hum, j'ai beaucoup de film mais y'a des jumpscares, donc ça irait quand même ? hasarda-t-il.

Neoko prit le texte et corrigea un peu avant de lui montrer.

- Comme ça, c'est mieux. Il y a des règles de ponctuation, tu sais. C'est pas mauvais mais au moins ça se sera un point moins difficile à rattraper.
Zonbi - 19/09/2017
Léonce eut un petit rire alors qu'il se redressa.

- Tu n'auras qu'à revenir un autre jour si tu veux. Surtout que tu as un portable, je pourrais te répondre tour de suite, assura le roux.

Zonbi eut un petit rire.

- C'est pour Halloween donc pas de soucis. Enfin Neoko jugera avec Yuichiro. Au pire vous aurez plus bras, plaisanta t elle. Si ça tenait qu'à moi on aurait fait une grande partie de teste courage dans les différent lieux de la ville, genre la déchèterie ou encore le cimetière et la forêt deriere l'ancienne douane.

Arika inclina la tête.

- Je vois. Genre pas trop la différence, fit il honnêtement.

Ça avait l'air juste plus.. propre ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro se redressa également avant de regarder Léonce en souriant.

- Oui, surtout que c'est les vacances ... Hum, oui. Je penserai à t'appeler alors.

Yuuto eut un sourire.

- Oh, ça aurait été sympa ! Mais on peut pas, hein ... ? fit-il en pensant à Yuichiro en soupirant un peu. C'est dommage.

Neoko se pencha un peu en direction de la feuille.

- D'accord.

Elle commença à lui expliquer les quelques règles avec une certaine attention et surtout plus de proximité du fait qu'elle était penchée sur la feuille. Ça permettait surtout de voir ses cernes et de légère rougeur au niveau des yeux.

- Mais ce n'est pas ce que tu as le plus à travailler, admit-elle. La conjugaison par contre ... Tu as vraiment du mal.
Zonbi - 19/09/2017
Léonce hocha la tête.

- J'essayerai de décrocher le plus vite possible. Je vais t'accompagner jusqu'à la porte, fit il en se redressant s'appuyant uniquement sur sa jambe gauche.

- Hum on pourrait le faire.. une fois à la fac ? Hasarda t elle. Ou encore quand Yuichiro sera tranquillement avec Léonce, sourit elle. Je pense qu'on finira la soirée en jeu vidéo avec tout les couples, rit elle en se redressant. Un carton de fait, fit elle en le poussant de l'autre côté pour pouvoir entamer un autre.

- On arrête pour aujourd'hui, fit il en faisant craquer sa nuque. C'est déjà pas mal.. vingt minute.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro le regarda en clignant des yeux.

- Tu n'es pas obligé, tu as mal, objecta-t-il en le regardant.

Yuuto eut un petit sourire spontané.

- Ça pourrait être sympa ! Je veux bien essayer, franchement, je veux bien essayer. Hum, oui aussi, rit-il. De toute manière, si on est que six, ce sera d'autant plus sympa.

Il marqua une pause avant de sourire.

- Partisane de pour qu'Étoile et Neoko finissent ensembles ?

Neoko se redressa un peu en hochant la tête.

- Oui, et puis comme ça, je sais quoi préparer pour la prochaine fois, ajouta-t-elle. Je vais t'emprunter tes devoirs, pour bien balayer.
Zonbi - 19/09/2017
- Ça va je t'ai dit, assura t il un peu têtu alors qu'il manqua de tomber avant d'atteindre l'interphone.

- Mon père à acheter des nouveaux jeu de survival on aura de quoi tenir pour bien une nuit voir plus, sourit elle avant hocher la tête. Tout à fait. Hum... peut être les enfermer dans une armoire, Ça marche toujours l'armoire dans les films.

- Et dors aussi, ajouta t il en laissant prendre ses affaires.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro le suivit mais il remarqua tout de même la chute. Il n'avait vraiment compris sa réaction au début. Son cerveau avait agi tout seul. Le blond avait tendu le bras pour attraper celui du rouquin, et le retenir en le voyant commencer à chuter. Il lui fallu un petit flottement quand il s'était rendu compte qu'il avait touché de lui-même un autre humain. Ce même toucher brusque qu'il détestait pourtant quand quelqu'un le faisait sur lui. Mais quand il tombait au début, quand on ne savait pas encore, souvent Roan se précipitait pour le redresser ou anticiper la chute. Aussi peut-être que ce vieux réflexe dont il avait souvenir l'avait fait réagir. Quoiqu'il en soit, en retenant Léonce, il resta immobile à fixer sa main qui s'était aggripée à son bras comme si lui-même ne comprenait pas son geste.

Yuuto eut un sourire.

- Entre Léonce et Yuichiro qui resteront de leur côté, Neoko et Étoile dans l'armoire, il ne resterait plus que nous.

Il eut un flottement avant de rougir.

- Enfin ... Pas que ça me dérange, hein, c'est pas ce que je voulais dire ... Hein ! C'est l'inverse, c'est ... Je ... Je m'enfonce.

Neoko eut un petit flottement.

- Je dors, répondit-elle.
Zonbi - 19/09/2017
Léonce sentit que son corps n'avait pas toucher le sol. Mais qu'une douce chaleur le tenait. Il releva le regard vers Yuichiro. Alors qu'il se redressa un peu..

- M-Merci, bégaya t il.

Il était tout rouge, suivant comment il serrer son bras, Yuichiro pouvait entendre le coeur de Léonce s'emballait.

Zonbi eut un petit rire sous une rougeur alors qu'elle tapota le dos de Yuuto après avoir déposer son carton.

- Promis je porterai un sweat-shirt bien fermer alors, taquina t elle. Détends toi, c'est qu'une soirée rien de plus.

Arika se pencha un peu en la regardant.

- Pas assez tu as l'air d'un panda, sourit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro eut comme un moment d'absence. Il regarda Léonce, en sentant le flux du cœur qui s'emballait mais il ne sut dire si c'était le sien ou celui du rouquin. Il réalisa petit à petit qu'il tenait toujours Léonce, et ne le lâcha pas pour autant. Il le regarda un long moment.

Yuuto eut un sourire en regardant Zonbi en rougissant.

- Tu sais les soirées, ça ... enfin y'a beaucoup de choses qu'il se passe ...

Neoko regarda un peu ailleurs en rangeant les affaires.

- J'ai mal dormi, rectifia-t-elle simplement en se frottant les yeux par réflexe.
Zonbi - 19/09/2017
Léonce se sentit de plus en plus rouge alors qu'il se racla la gorge en détournant le regard.

- Yuichiro.. ? Je.. Tu vas bien ? Fit-il en relevant le regard crédible blond alors qu'il avait une main poser sur la porte derrière lui.

Zonbi inclina la tête en ayant un petit flottement.

- Euh oui .. hum ... je suppose ? Enfin je te suis pas trop.

- Tu as besoin de vitamine C, fit Arika en se relevant pour se diriger vers le frigo. La dernière fois les fraise avaient pas trop fonctionner, On va taper dans les produits du soleil.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro finit par lâcher progressivement Léonce, tout doucement en faisant glisser un peu sa main le long du bras du rouquin.

- Je ... Oui, répondit-il en fixant sa main. Tu ... n'as pas eu mal ?

Yuuto rougit en secouant sa main.

- Non, je ... C'est vrai ...

Neoko releva la tête vers Arika en haussant un sourcil.

- Tu vas me donner du jus d'orange ?
Zonbi - 19/09/2017
Léonce hocha la tête en jouant avec une mèche de cheveux.

- Je vais.. je vais bien.. je .. je te raccompagne pas plus loin mais... Tu m'envoie un message dès que trs chez toi, hein ?

- Tu as l'air épuiser, viens t'allonger un peu, sourit elle en prenant le bras du garçon pour le tirer vers le lit.

- Non c'est trop agressif, je pensais plutôt .... un fruit de la passion, des framboises, Et peut être de la myrtille ? Hasarda t il en sortant les fruits.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro avait l'air toujours un peu perturbé. Il regarda Léonce, avant de hocher la tête.

- Oui, je ... Promis ... répondit-il.

Il le salua un peu et sortit rapidement de la maison. Roan put tomber sur un Yuichiro relativement confuse.

Yuuto voulut protester mais la suivit en rougissant.

- Hein, mais, mais ... !

Neoko eut un flottement en le regardant.

- Tu vas vraiment me faire un jus de fruit ... ?
Zonbi - 19/09/2017
Roan attendait dans la voiture alors qu'il sourit en voyant le garçon.

- Bonjour Yui. Hum.. Ça va pas ?

Zonbi ne laissa pas le garçon protester quand elle força à s'asseoir puis à se coucher en appuyant sur ses épaules vu la différence de taille. Se retrouvant un peu au dessus.

- Repose toi, je te laisserai pas partir avant au moins un bon quart d'heure, sourit elle.

Arika brancha le mixeur.

- Plutôt un milk Shake. T'as pas l'air d'avoir manger grand chose non plus, sourit il en glissant les fruits.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro s'installa dans la voiture, mais il semblait un peu perturbé. Il leva la tête vers Roan.

- Bonjour Papa. Je ... Si, si, ça va, murmura-t-il.

Enfin ... Physiquement, ça allait.

Yuuto la regarda un bref instant, en pinçant ses lèvres, avant de tendre ses bras pour attraper la rousse par la taille et se laisser basculer en arrière. Il eut un petit flottement avant de sourire.

- Si j'ai le droit de t'avoir avec moi alors ...

Neoko le regarda en croisant un peu ses bras. Elle joua un peu avec le bandana à son poignet.

- Je suis partie vite, répondit-elle simplement en rentrant sa tête entre ses épaules.
Zonbi - 19/09/2017
Roan n'aimait pas trop.. Ça. Il mit le contacte.

- Yuichiro qu'est ce qui s'est passé ? Demanda t il. Tu as l'air ailleurs.

Zonbi rougit en regardant un peu ailleurs alors qu'elle sentait les mains du garçon sur sa taille. Elle se pinça un peu les lèvres.

- Ton père est la, fit elle remarquer.

- Alors faut te lever plus tôt. Hum.. je dois avoir des biscuits encore. Pu peut être.. Oh je sais ce que je vais faire.

Le garçon prit un verre assez large, alors que le mixeur faisait son job. Il mit un peu de crème fraîche, des céréales des fruit puis le reste du mixeur avant de le poser devant la jeune fille avec une cuillère.

- Et voilà, je te laisserai pas partir tant que t'aura pas tout fini.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro tourna son regard vers Roan avant de baisser les yeux.

- J'ai ... rattrapé Léonce.

Il se tut après. C'était vraiment étonnant de sa part ... d'engager un contact de lui-même. Même avec Roan, il les limitait.

Yuuto eut un sourire timide en regardant ailleurs.

- On ... fait une sieste. On en faisait souvent avant. Quand on était ... petit, admit-il.

Neoko eut un flottement en regardant le verre.

- Ça a intérêt à être bon alors, rétorqua-t-elle en prenant une première cuillère.

Elle eut un petit sourire. C'était fruité. Elle n'allait pas s'en plaindre.
Zonbi - 19/09/2017
Roan eut un hochement avant d'avoir un petit tic au coin des lèvres.

- Tu as rattrapé Léonce ? En le touchant.. ?

Zonbi eut un flottement avant qu'elle eut un sourire en se laissant glisser au cotée de Yuuto pour poser sa tête sur l'épaule du garçon.

- Tu n'avais beaucoup avec ton doudou, sourit elle.

Arika se rassit en piochant une pêche mais il retira la peau avec petit couteau.

- C'est pas parce que je suis sportif que je savais pas faire à manger.... Bon okay tu me mets pas devant un four ou tout ce qui électrique, rit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête.

- Oui. Je l'ai attrapé par le bras.

Il eut un flottement. Dans un autre contexte, il aurait laissé tomber Léonce, comme souvent.

Yuuto eut un petit rire en la regardant.

- Tu étais un très bon doudou.

Neoko mangea tranquillement en le regardant.

- Je suis plus douée dans ce domaine, admit-elle. Surtout avec des restes.
Zonbi - 19/09/2017
- c'est.. une bonne chose non ? Sourit Roan. Tu.. Tu t'améliore non ?

Zonbi s'amusa avec un plis du t-shirt du garçon.

- Étais ? Oh je suis déçue, soupira la rousse avec exagération.

Arika regarda la jeune fille mangeait. Au moins elle lui parlait plus comme à un chien.

- Des restes ? Wouah Ma- Papa j'étais toujours tout, des que ça dépasse trois jours dans le frigo.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en regardant sa main, avant de baisser la tête un peu.

- C'était ... bizarre, répondit-il d'une petite voix.

C'était surtout sa réaction qui le perturbait. Il l'avait fait parce que c'était Léonce.

Yuuto eut un petit rire en la regardant.

- Disons qu'on a ... pas vraiment dormi ensembles depuis un moment.

Neoko hocha la tête en regardant Arika.

- Bien sûr. On peut faire plein de plats à partir de restes. Quand les parents travaillaient, il fallait qu'on se débrouille avec Yuu pour se faire à manger.
Zonbi - 19/09/2017
- Tu veux qu'on prenne rendez vous plus tôt avec Monsieur Kagami ? Hasarda Roan.

Zonbi baissa son regard en sentant celui de Yuuto avant de tour de même regarder la blond.

- Si tu fermais les yeux pour commencer, sourit elle.

- Genre je peux t'écrire des aliments et toi tu peux me dire un plats possible ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
La réponse de Yuichiro fut sans attente pour le coup. Il releva aussitôt la tête.

- Oui, articula-t-il très vite.

Yuuto eut un sourire en serrant un peu la jeune fille contre lui.

- Bien, bien.

Il ferma les yeux sans plus.

Neoko hocha la tête.

- Bien sûr, répondit-elle. Y'a toujours moyen de faire quelque chose.
Zonbi - 19/09/2017
- J'enverrai un émail en rentrant. Hum... il u à du changement hier soir. Hum.. Meyliss est à la maison.

Zonbi eut un battement en se sentant de plus en plus proche du blond. C'était un peu différemment. Elle eut un petit sourire en glissant sa jambe entre celle du blond alors qu'elle se serra d'elle même contre Yuuto. Il était tout doux. Elle finit par fermait le yeux aussi.

- Admettons, j'ai un oeuf.. un demi ail... hum.. un reste de pâtes, déjà sauce avec.... bolognaises mais pas assez pour un plat. Et ... une courgette ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté en regardant son père.

- Pourquoi ça ?

Il marqua une pause.

- Elle a encore des problèmes avec Tonton ? demanda-t-il.

Yuuto eut un flottement en sentant la jambe de la jeune fille entre les siennes et surtout d'avoir la rousse contre lui. Il resserra d'autant plus sa prise, pris d'un sentiment un peu nostalgique également.

Neoko réfléchit un instant, avant de donner sa réponse.

- Tu fais un gratin de pâte avec la courgette, et tu peux faire l'œuf poché assaisonné avec l'ail émincé. Mais ça te fera toujours une part seulement, conclut-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:05


Zonbi - 19/09/2017
Roan arrêta sa voiture sur le parking. Coupant le contacte.

- Nous.. entretenons une.. relation, dit il.

Arika inclina la tête en donnant son portable.

- Ça va pas ? T'inquiète je peux trouver, en plus j'ai la voiture.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté, avant de regarder les alentours. Ils étaient proches d'un hôtel. Il cligna des yeux, avant de regarder son père.

- Vous vous aimez ? demanda-t-il finalement.

Il eut vite fait de se dire qu'ils venaient aussi ... chercher Meyliss en la voyant venir dans leur direction avec quelques valises.

Neoko prit le portable pour noter son numéro. Elle hocha un peu la tête.

- S, si, ça va très bien, articula-t-elle avant de lui rendre son portable. Le ... La prochaine fois, ce sera le même jour ... Je te laisse choisir, du coup, le lieu.
Zonbi - 19/09/2017
Roan eut un sourire. Alors qu'il hocha doucement la tête.

- Oui on s'aime... désolé.. de pas te l'avoir dit plus tôt... hum... Tu devras en parler avec Monsieur Kagami.

Arika hocha la tête en récupérant son téléphone.

- Tu .. veux que je te ramène ? T'as vraiment.. une sale tête
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro hocha simplement la tête. Il avait remarqué quelques changements chez son père, et maintenant, il pouvait mettre le doigt dessus.

- Du coup ... Je ne dois plus l'appeler "Tata" ? demanda-t-il.

Meyliss inclina la tête sur le côté en faisant un petit signe de la main, en mettant les affaires qu'elle avait prises avec elle dans le coffre, avant de rentrer dans la voiture.

- Bonjour Yuichiro, salua-t-elle dans un petit sourire avant de regarder Roan dans un sourire. Re-coucou.

Neoko leva les yeux vers Arika. Elle sembla hésiter un court instant. Elle n'avait vraiment envie. En même temps, le temps de bus serait plus loin. Elle haussa les épaules très légèrement.

- C'est comme tu veux ... Je n'ai pas envie de déranger, répondit-elle en récupérant son sac.
Zonbi - 19/09/2017
- J'aimerai, après demande à Meyliss ce quelle en pense, fit il. Coucou, répondit Roan. Hum.. Neoko n'est pas avec toi ?

Arika prit sa veste sur la chaise.

- Je te ramène, promis je te stalkerai pas après, sourit il en prenant les clef.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro tourna son attention sur Meyliss. La jeune femme secoua un peu la tête.

- Non ... Elle m'a envoyé un message, elle faisait du tutorat aujourd'hui pour un garçon de son école, répondit-elle. Je lui ai demandé de venir chez toi quand elle a fini ... Me demander quoi ?

Le blond leva les yeux vers elle.

- Je ne dois plus t'appeler "Tata" ?
- Oh ... Tu lui as dit, sourit-elle en regardant Roan, puis Yuichiro. Hum, tu peux m'appeler plutôt par mon prénom, mais ... Je préfère que tu fasses comme tu préfères, ajouta-t-elle.

Neoko prit son sac, pour le mettre sur son épaule, avant de lever les yeux vers Arika.

- Tu ne risques pas de stalker grand-chose vu que je ne rentre pas chez moi, répondit-elle en prenant son portable pour envoyer un message.

Visiblement, elle l'envoya un peu à contrecoeur, sur le coup. Mais c'était fait.
Zonbi - 19/09/2017
- Oui, il vaut mieux qu'il le sache maintenant comme ça avec kagami il pourra en discuter. Hum ... On devrait rentrer alors, fit il en démarrant.

- Ah ? Fit Arika en ouvrant la voiture de sport. Hum du coup peut être que tu préfère t'amuser ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête. Il avait toujours appelé Meyliss "Tata", c'était un peu difficile de tout changer du jour au lendemain. Meyliss hocha la tête, avant de sortir son portable.

- Ah, elle a fini, sourit-elle un peu. Hum, oui, il faudrait mieux.
- Pourquoi Neoko doit venir ? demanda aussitôt le blond.
- Hum, pour lui expliquer aussi. Elle ne le sait pas encore, pour ton papa et moi, et ... c'est possible qu'elle vienne tout court également, après, répondit Meyliss.
- Du coup, elle aussi, elle restera ? Et Yuuto ?
- Non, Yuuto restera avec Thomas ...

Le blond parut un peu perplexe sur le coup, mais il n'ajouta rien. Il allait avoir beaucoup, beaucoup, de choses à dire à son psychologue.

Neoko eut un flottement en voyant la voiture de sport. Ah oui. Ils étaient riches après tout. Elle hésita un peu à se glisser dedans.

- Non, je dois passer quelque part avant, répondit-elle un peu évasivement. M'amuser ?

Elle releva la tête vers Arika.

- Il va falloir développer. Parce que je doute qu'on ait la même notion d'amusement.
Zonbi - 19/09/2017
- Mais Yuuto pourra toujours venir chez nous, Et Neoko pourrait ne pas.. rester, fit il en conduisant.

- Hum je sais pas... une librairie ? Hasarda t il ou alors une balade en voiture ? Ou dis moi tout, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/09/2017
Meyliss eut un petit sourire. Elle ne savait pas trop comment Neoko allait réagir. Lorsque quelqu'un n'allait pas, elle avait tendance à s'isoler ou à ne pas en parler. Mais face à cette annonce, la mère avait du mal à prédire comment la brune allait le prendre. Elle pouvait savoir pour Yuuto, puisqu'il réagissait par la colère et son expression le plus souvent, mais sa fille était plus ... taciturne en quelque sorte. Yuichiro semblait tout de même un peu perdu.

- C'est ... compliqué.
- Comme tout changement, répondit la brune. Ne t'en fais pas, nous serons vite fixés ...
- Pourquoi Neoko ne resterait pas ?
- Parce qu'elle pourrait ... préférer rester avec Thomas, ou plutôt dans l'ancienne maison. Elle s'y est habituée, tu sais. Un peu comme toi avec ta maison. Si demain tu devais en changer, tu n'aimerais pas, hein ?
- Non, répondit Yuichiro aussitôt.
- C'est un peu pareil pour Neoko.

Neoko le regarda en haussant un sourcil.

- Une librairie ? Je croyais que c'était plus le genre d'endroit dont tu étais allergique, répondit-elle avant de croiser un peu ses bras. Hum ? Je ...

La brune eut un petit flottement. Elle s'amusait, c'est sûr. Mais avec Zonbi, quand elles étaient en ville toutes les deux, ou quand elle faisait une soirée film. Elle regarda un peu ailleurs. Elle était loin d'avoir les mêmes sources d'amusement que la plupart des jeunes de son âge. La jeune fille s'installa simplement en mettant sa ceinture.

- Tu n'es pas ... Enfin, de toute manière, je dois aller quelque part, je ne vais pas ... m'amuser à traînailler, marmonna-t-elle.
20 septembre 2017
Zonbi - 20/09/2017
Roan laissa Meyliss expliquait. Lui même avait vraiment... du mal à mettre des mots sur la situation. Pas en mal. Cependant en un sens... il avait voler la femme d'un autre. Ce qui n'était pas louable. Il n'avait pas envie que cela arrivé à Yuichiro. Il gara la voiture.

- En conclusion on... va peut être agrandir la maison, On va essayer. Mais Yuichiro. On risque de déménager, prévint il.

- Eh je lis, des comics mais je lis comme même.

Il voyait bien que quelque chose clocher mais...

- Okay technique d'approche louper, plaisanta t il. Tu es dur Evans. T'inquiète on sera là en quelque minute, sourit il en accélérant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro rapporta son attention sur Roan en inclinant la tête sur le côté.

- Déménager ? Pour aller où ... ?
- Ce ne sera pas tout de suite, assura Meyliss. Si ça doit arriver ... Enfin.

Beaucoup de choses à raconter à son psychologue. Beaucoup.

Neoko le regarda en haussant un sourcil en croisant ses bras.

- Dure ? Tant que ça ? ricana-t-elle avant de regarder ailleurs. Va ... pour la librairie ...
Zonbi - 20/09/2017
- Meyliss, il faut lui répondre clairement, sourit Roan. Dans une autre ville, fit il à Yuichiro en sortant de la voiture.

- Et changeante, hum... D'accord. Accroche toi.

Il bifurqua aussitôt dans une ruelle pour aler dans une petit librairie de quartier. Rien de bien grand, mais visiblement quelque chose de familier.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Meyliss eut un petit sourire en d'excuse en sortant de la voiture avant de prendre ses valises. Yuichiro en sortit également en regardant son père en trottinant à côté de lui.

- Mais pourquoi ?

Neoko regarda la librairie et eut un petit flottement. Elle ouvrit la portière en descendant lentement, en s'approchant. L'odeur des livres. Elle eut une amorce de sourire en rentrant dedans. Elle semblait déjà mieux, à en juger par le fait qu'elle partit aussitôt se perdre dans les étagères.
Zonbi - 20/09/2017
- La maison va être trop petite pour quatre personne, voir cinq quand Yuuto sera aussi, expliqua t il en ouvrant la porte.

Il laissa Yuichiro entré pour aider Meyliss.

- J'ai fais de la place dans l'armoire, sourit il.

Arika verrouilla la voiture en suivant la jeune fille. Il salua le libraire qui s'était réveiller en entendant al clochette puis rendormit en voyant c'était Arika.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro hocha la tête en regardant son père.

- Ah ... Du coup ... C'est bientôt ... ?

Meyliss hocha la tête en souriant pour aller ranger les quelques affaires qu'elle avait dans l'armoire.

Neoko partit se perdre un peu dans les étagères. Elle s'arrêta dans les pièces de théâtre, en prenant quelques unes pour lire les résumés.
Zonbi - 20/09/2017
- Je te dirais ça dans une semaine. Il faudrait que tu m'aides à ranger les combles pour que Neoko puisse s'y installer.

La bibliothèque était vraiment vieille. On pouvait lire sur place, mais elle était vide et les étagère étaient un peu désordonnée mais désordonné ranger. Arika sifflote doucement.

- Tu viens me faire découvrir un nouveau truc
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en le regardant. S'installer. Il acquiesça un peu.

- D'accord, je veux bien ...

Neoko eut un petit sursaut en regardant Arika.

- A-Ah ?
Zonbi - 20/09/2017
Roan hocha la tête.

- Nous ferons ça plus tard. Tu peux aller dans ta chambre ou au salon, je vais voir Meyliss. Hum... Tu peux appeler aussi longueur Là-haut si tu le souhaite.

Arika leva les mains.

- Zen, je... je vais me taire.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en montant à l'étage en regardant sa chambre longuement. Plus cette chambre plus tard ... C'était bizarre. Meyliss se redressa un peu.

- Ça va aller tu penses ... ?

Neoko secoua la tête.

- Non, c'est rien ... Je ... Je suis juste très prise dans mes lectures donc ... Hum. Du coup, t'es pas ... très livre ?
Zonbi - 20/09/2017
- Je .. ne sais pas. Il n'était pas dans un état normal quand je suis venu le chercher chez Léonce.. Et tour ça. Hum je pense que ça va être dur pour lui.

- Je suis pour les livres avec des images, fit il en levant la main. Sinon j i l'impression de lire un dictionnaire.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Meyliss inclina la tête sur le côté.

- Pas dans un état normal ? Je n'en doute pas ... Mais, il va s'y faire, nan ?

Neoko cligna des yeux.

- Genre ... les contes ?
Zonbi - 20/09/2017
- Il à toucher Léonce. Oui, Oui ça va prendre le temps que sa prendra.

- Plutôt les livres pour enfant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Meyliss eut un petit flottement avant de sourire un peu.

- De lui-même ? C'est une amélioration, non ?

Elle hocha à nouveau la tête en souriant un peu.

- Ça ira alors. Neoko ne devrait plus tarder. Je ne sais pas si ... Enfin, je ne sais pas vraiment comment elle va réagir, avoua la mère.

Neoko hocha la tête.

- Je vois ... C'est ... Même les romans ... jeunesse ? hasarda-t-elle.
Zonbi - 20/09/2017
- Je ne sais pas... fit il. Je.. enfin je verrais bien après le bilan du spy. Je .. je devrais peut être faire du thé ?

Arika secoua la tête en mettant ses mains dans ses poches.

- Ah moins se soit un livre audio.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Meyliss passa sa main sur le bras de Roan dans une petite caresse rassurante.

- Ne t'angoisse pas ... trop. Tant que tu n'as pas le bilan de Kagami, tu ne peux pas y faire grand-chose, malheureusement, rationalisa-t-elle. Oui, fais donc, s'il te plaît. Je vais terminer de ranger, et je te rejoins ... Il faudra que j'aille récupérer des affaires aussi, soupira-t-elle un peu.

Neoko inclina la tête sur le côté.

- C'est ... un peu dommage, conclut-elle avant de reposer une des pièces qu'elle avait pris. Il y a beaucoup de choses qui pourraient te plaire pourtant ... Enfin, peut-être.
Zonbi - 20/09/2017
- Tu veux que je te dépose ou je te laisse la voiture ? Demanda t il en posant sa main sur celle de la brune.

Arika regarda le livre qu'elle avait poser. Il eut un petit rire.

- Oui... certainement mais il me faudra des année pour réussir à lite un libre entier.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Meyliss eut un simple sourire en regardant Roan.

- Non, je vais y aller, ça vaut mieux, je pense, répondit-elle. Reste plutôt avec Yuichiro, je vais me charger du reste. Si Neoko arrive entre temps, hum ... Essaye de ... de faire faire au mieux ? Je vais essayer de revenir le plus vite que je peux, souffla-t-elle.

Neoko croisa ses bras.

- Vraiment ? Hum ...

Elle sembla réfléchir un peu avant d'aller fouiller un peu. Elle sortit quelques romans de leurs étagères et les tendit à Arika. Ils n'étaient pas bien épais, et c'était surtout des romans junesse.

- Lis les quatrièmes de couverture et retiens celui qui t'intéresse le plus.
Zonbi - 20/09/2017
- J'attendrais pour lui dire, sourit il. Mais ... appelé moi si tu as un problème. Je viendrais.

Arika haussa un sourcil en prenant les livres.

-Maintenant ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Meyliss hocha simplement la tête. Elle le tira un peu vers elle pour lui voler un rapide baiser, avant de prendre les clefs.

- Promis, je t'appelerai, assura-t-elle avant de sortir.

Neoko hocha la tête.

- Maintenant. Allez.
Zonbi - 20/09/2017
Roan sourit en la regardant partir, avant de soupirer en remontant à l'étage. Il monta dans les combles pour réarranger.

Arika eut un petit soupir en se laissant aller contre les étagère pour tourner les livres, lire.... lire.. il zappe bien vite quand le résumer prenait plus de quatre ligne.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro était dans sa chambre, à lire. Il releva la tête en entendant son père monter. Il sortit de sa chambre pour le rejoindre finalement. Les combles, il y allait rarement. Il regarda les alentours, avant de regarder Roan.

- Du coup, ce sera pour Neoko, tout ça ? demanda-t-il.

Neoko le regarda faire du coin de l'oeil en lisant le résumé de la pièce qu'elle avait choisi, et puis finalement commença à la lire en attendant que le jeune homme fasse son choix.
Zonbi - 20/09/2017
- Oui, sourit il. J'ai déjà monter le lit. Il faut juste ... faire de la place. Donc on va descende certain carton dans le garage.

- Et si y à rien qui me plaît ? Ah celui ci je le connais, mais j'ai regarder le film, fit il en montrant un livre. Du coup...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en regardant les alentours. Descendre des cartons. Ce n'était pas censé être complqué donc ... Le petit blodn cligna un peu des yeux. Ca faisait bizarre d'aller dans les combles, il n'y était jamais habituellement. Il ne savait même pas ce qui s'y entassait ou autre. Il se pencha au-dessus des cartons. Il n'avait même pas conscience qu'autant de choses s'y entassaient.

- Mais il y aura la place dans le garage ? demanda-t-il.

Neoko leva les yeux de sa lecture.

- Hum, si rien ne te plaît, ce sera juste ... moins drôle pour toi ? J'en choisirai un au hasard et ton exercice très bâteau sera de le lire, c'est tout, répondit-elle en haussant ses épaules avant de tourner la page du livre.

Elle lisait relativement vite mine de rien. Le temps qu'Arika se décide, elle avait déjà bien entamé le livre.
Zonbi - 20/09/2017
- Disons pour l'instant... On va essayer. Mais ne t'inquiète pas je te demanderai juste de les mettre la. Je me chargerai de les descende, sourit il en désignant l'emplacement.

Arika soupira un peu en regardant la pile.

- Mais... je dois déjà lire les textes de cours que tu m'as mit. Hum.. juste un alors. Et je promet rien, fit il. Tu le veux ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête.

- C'est d'accord, répondit-il d'une petite voix.

Il fallait dire que le blond n'était pas bien doué que ses dix doigts en ce qui concernait le fait de faire ce genre d'action. Il se pencha vers le premier carton pour le prendre et le déplacer vers l'emplacement indiqué à Roan.

- C'est quoi tout ça ? demanda-t-il.

Neoko eut un petit sourire en coin.

- Je ne te demande pas de le lire en entier d'un coup, assura-t-elle. Mais au moins d'essayer de lire ... une dizaine de pages pour la semaine prochaine, répondit-elle. Dix pages, ça t'en fait ... deux par jours et tu es tranquille le week-end.

La brune baissa les yeux vers le livre qu'elle avait entre les mains.

- Hum ? Oh, hum, oui, je vais peut-être l'acheter ...
Zonbi - 20/09/2017
- Des anciennes affaires de maman, dit il en commençant à les descendre à l'étage d'en dessous. Y aussi t'es manuel, Et d'autre truc. Je garde vraiment tour. Rit il nerveusement.

- Je vais te le prendre, je gratter ses points pour mes comics. Hum .. du coup je lis le quel ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro continua de déplacer les cartons, en inclinant un peu la tête sur le côté. Il comprenait un peu l'idée de tout garder. Garder, ranger ... Il hocha un peu la tête.

- Ce n'est pas un mal de tout garder, répondit-il avant d'incliner la tête sur le côté.

Les anciennes affaires de sa mère semblèrent ne pas vraiment retenir son attention. Il n'avait jamais connu sa mère et c'était plus qu'habitué au fait de n'être que lui, et son père. Il n'avait jamais montré vraiment d'envie à vouloir savoir qui avait été sa mère, ni rien en rapport avec elle. Le manque d'envie de socialisation.

Neoko désigna l'un des livres après mûre réflexion. Cela semblait être le plus fin et c'était loin d'être le plus cher.

- Celui-là. C'était un peu fantastique, mais ... ça pourrait peut-être te plaire, qui sait ? Oh ? Tu n'es pas obligé, tu sais ...
Zonbi - 20/09/2017
- C'est pour ça.. que je pense sincèrement qu'on va déménager, fit il. Et ... j'aimerai que tu te braqués pas.

- T'inquiète je suis plein au as. Et puis ça fera plaisir à Mum de voir que j'achète autre chose que des baskets, sourit il. Xian on se réveille je donne de l'argent, fit il en retournant vers la caisse. Tu viens Princess ?

Le grand fader se réveilla en douceur pour mettre la machine en place, avant hausser un sourcil quand il vit les livres quArika déposa.

- Pas de comics ?
- Non, Non, je dois me cultivé.
- Avec... un .. roman .. ?
- Je paie, je paie, chut.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro regarda son père longuement avant de regarder un peu ailleurs. Ne pas se braquer, c'était dur. Il était vraiment habitué à cette maison qu'il avait toujours connu. Il tira un peu sur ses manches après avoir déposé un carton.

- Je vais ... essayer ... murmura-t-il. Tu vas faire des visites, du coup ?

Neoko cligna des yeux en le regardant avant de le suivre.

- Tu viens vraiment de m'appeler 'Princess' ? reprit-elle en haussant un sourcil circonspect avant de regarder le géant se mouvoir.

Elle l'observa un instant, et retomba un peu dans le mutisme, attendant simplement qu'Arika paie les livres. Elle regarda l'heure. Ca va, elle n'était pas trop en retard par rapport à ce qu'elle avait pu dire.
Zonbi - 20/09/2017
- Je pense... Tu voudrais venir avec moi ? Hasarda t il avec un sourire.

- Bah c'est ça... Ou alors je t'appelle cat. C'est les deux choses auquel tu me fais penser. Raiponce et à un chat. ... mais peut être je devrais me la fermer... fit il en tendant la livre après être entre dans la voiture.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête.

- Oui, je veux bien ... Ce serait mieux, non ... ? hasarda-t-il un peu.

Neoko entra dans la voiture et prit le livre avant de regarder Neoko. Elle cligna un peu des yeux.

- Vraiment ... ? Hum, fais ... fais comme tu veux, répondit-elle en regardant ailleurs en se grattant un peu la joue.
Zonbi - 20/09/2017
- Oui nous pourrons même choisir une maison plein pied. Tu n'auras plus d'escalier à monter ou descendre, sourit il.

- On te la jamais fait remarquer ? Hasarda t il. Mets l'adresse dans le GPS, fit en lui tendant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro vit presque l'information comme le Saint-Graal. Il hocha aussitôt la tête.

- Vraiment ? Ce serait plus pratique, admit-il.

Neoko prit le GPS pour entrer l'adresse de chez Roan et Yuichiro avant de le placer.

- Si, un peu, mais d'habitude ce sont plus ... des gens proches qui me font ce genre de réflexion, admit-elle.
Zonbi - 20/09/2017
- On verra les annonces, sourit le père. Bon depechons nous pour que tout soit prêt.

- Oh... du coup j'ai pas le droit ? Fit il en conduisant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuichiro hocha la tête dans un air plus enthousiaste et continua d'aider Roan.

Neoko eut un flottement en regardant ailleurs.

- Je t'ai dit de faire comme tu veux, répondit-elle.
Zonbi - 20/09/2017
- okay bah je vote pour Princess, sourit il.

Au bout de quelque minutes Arika la déposa devant chez Roan d'ailleurs on le voyait déposait des cartons dans le garage.

Zonbi remua doucement en entendant le machine à laver. Elle ouvrit doucement les yeux. Elle s'était vraiment endormi.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Neoko hocha simplement la tête avant de relever la tête. Elle eut un petit soupir.

- Merci pour ... m'avoir ramené, murmura-t-elle.

Elle ouvrit la portière avant de sortir et le regarda.

- N'oublie pas de lire un peu, ajouta-t-elle.

Elle trottina vers la maison en soupirant un peu à nouveau.

Yuuto s'était redressé pour ranger un peu de son côté. Il eut un sourire.

- Bien dormi ?
Zonbi - 20/09/2017
Arika sourit en hochant la tête.

- Je ferais de mon mieux, répondit il avant de la regarder partir.

Ses parents étaient en divorcé d'après Yuuto... elle est bien bonne ça. Il avait une nouvelle info. Il se mit en route chez lui.

Zonbi se redressa pour s'asseoir sur le bord du lit.

- Ne me dis pas que c'est moi qui à fait une sieste au final ? Sourit elle.
- Qu'est ce quelle fait avec sa voiture, marmonna la voix de Thomas qui descendait les marche.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Neoko s'approcha Roan en se raclant la gorge.

- Coucou Tonton.

Yuuto eut un petit sourire en hochant la porte.

- Un peu, oui.

Il tendit l'oreille et entendit la porte s'ouvrir. Avant d'entendre la voix de son père.

- Eh merde ... marmonna-t-il en sortant de la chambre.

Il vit Meyliss en bas des escaliers.

- Salut M'man ...
Zonbi - 20/09/2017
Roan déposa le carton en souriant un peu crisper. Surtout à l'approche de la jeune fille.

- Bonjour Neoko, un ami ? Hasarda t il pour faire la conversation.

Zonbi se redressa pour suivre Yuuto. Après tout elle aurait du être avec Neoko, Ou même pas rester ici. Elle resta dans l'encadrement. Surtout en voyant la tension.

- Bonjour, Madame Evans, fit elle tout de même.

Thomas barra le chemin à l'étage.

- Tu m'explique ? Fit il. Je croyais que tu étais à l'hôtel.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Neoko regarda la voiture partir et haussa un peu les épaules.

- Pas vraiment. Un camarade à qui je joue la tutrice ...

Meyliss s'arrêta dans son mouvement et croisa ses bras.

- J'y étais. Et je me suis installée ailleurs. Donc je viens chercher le reste de mes affaires.
- Chez qui ... ? hasarda Yuuto.
- Mon "amant" comme le dit si bien ton père.
Zonbi - 20/09/2017
- Hum.. j'ai préparer du thé et des ... biscuits. Ta mère ne devrait pas tarder à revenir, sourit il.

- Amant du nom de Roan Dwight, enrichie Thomas. Ce fils... franchement t'aurais pas pu choisir un autre pegland ! Non tu couches avec mon meilleur ami !

Zonbi rentra la tête dans ses épaules.

- Je... je devrais peut être rentrer... murmura t elle à Yuuto.

- Tu vs emménager avec lui ? Oh bien, On est même pas encore passer au tribunal !
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Neoko acquiesça simplement du chef.

- D'accord, d'accord ... Des vieilleries ? hasarda-t-elle en regardant les cartons avant de sourire un peu.

Yuuto regarda Zonbi en voulant répondre mais il se figea en attendant le nom de Roan.

- Quoi ?
- Thomas, baisse tout de suite d'un ton, rétorqua Meilyss. Oui, avec lui. Et le tribunal ne serait tarder. Alors j'ai encore le droit de choisir de faire ça !

Elle marqua une pause en fronçant les sourcils.

- Et ne parle pas de lui comme ça. Ce sont des choses qui arrivent, c'est tout. Laisse-moi passer.
Zonbi - 20/09/2017
- hum en quelques sortes, fit il. U à des affaires de Yuichiro, mais aussi plein de ... d'objets casser. Je suis pas très doué pour jeter les chose, rit il légèrement en fermant la porte du garage.

- Tu as très bien entendu Yuuto, Ta mère si aimante se tape ton tonton, je parle comme je veux. C'est ma maison encore ! Répliqua t il en colère. Oh oui des choses qui arrivent, baiser entré meilleurs amis mais Oui ! Prends moi pour un con... Oh puis vous étiez deux à le faire très bien !

Zonbi sentait un peu trop de tension. Alors que Thomas s'écarta tout de même. Elle tourna son regard vers Yuuto en posant sa main sur le bras du garçon.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
- Eh ... Il faudrait faire le tri de temps en temps tout de même, taquina Neoko un peu avant de rentrer dans la maison.

La jeune fille alla se servir le thé que Roan avait préparé. Elle était quand même étonnée de ne pas voir sa mère encore alors que celle-ci lui avait bien demandé de la rejoindre ici. Elle soupira légèrement en se demander de quoi elle voulait bien parler. Elle regarda les alentours. Yuichiro devait être dans sa chambre très certainement. La brune ne savait pas trop si cela valait le coup de le rejoindre ou non.

Meyliss décroisa ses bras.

- C'est peut-être TA maison, mais je refuse que tu me parles comme si j'étais une moins que rien ! Tu sais très bien pourquoi ça s'est passé, et que ce n'est qu'une conséquence de ce qui a été une erreur au départ ! rétorqua-t-elle.

Yuuto semblait ... abassourdi. Ou pas. Enfin, il ne savait pas trop. Il sentait surtout le sang qui battait un peu trop dans ses oreilles et il serra les poings par réflexe. Il regarda sa mère puis son père, et enfin Zonbi. Il secoua la tête.

- Tu ... devrais rentrer, marmonna-t-il.

Il regarda Meyliss monter les escaliers. Mais il ne se poussa pas pour autant. La jeune femme se stoppa en le regardant.

- Yuu ...
- Les cartons sont en bas. Je vais chercher les autres. Tu partiras plus vite comme ça, marmonna-t-il amèrement.

Il savait bien que la raison du divorce était la cause de quelqu'un. Mais il aurait ... préféré un parfait inconnu. Vraiment. Pas ... Roan. Il baissa la tête.

- Yuu--
- Descends ! râla-t-il aussitôt en s'écartant. Comment t'as pu faire ça, M'man ?! C'est ignoble ! lâcha-t-il soudainement.

Il ne pouvait pas ... accepter ça. Il rejoignait volontier la colère de son père pour le coup. Non pas qu'il rejettait sa mère, mais ... il rejettait ce qu'elle avait pu faire. C'était pas ... C'était pas quelque chose qu'il pouvait cautionner.
Zonbi - 20/09/2017
Zonbi hocha doucement la tête en voyant que... Ça monter un peu. Elle descendit avant que Meyliss commence à monter les marches. Prenant ses chaussures pour les mètres dehors.

Zonbi à Neoko : SOS Loup
Zonbi à Étoile : SOS Loup

Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas envoyé ce genre de code. Depuis le collège. mais la.. Yuuto et même n'aime n'allait pas être bien.

- Une erreur ? La bonne blague.. cracha Thomas en passant une main sur son visage.

- Yui, les cartons. Elle ne fera que cracher sa culpabilité si tu lui parles. Prends des cartons et part !

Étoile se redressa en voyant le message de Zonbi. Ça faisait longtemps... ph putains la cédait grave. Il se mit aussitôt à appelée Yuuto en s'habillant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Neoko regarda son portable en fronçant légèrement les sourcils, mais elle en abandonna sa tasse pour le coup. Elle ne prit même pas la peine de retirer sa veste, elle abandonna juste son sac en faisant soudainement volte-face.

- J'ai une urgence ! lâcha-t-elle assez fort pour que Roan puisse l'entendre.

Elle ne laissa même pas le temps de répondre qu'elle passa par la porte et se mit à courir le plus vite qu'elle put jusque chez elle. C'était grave, là. Elle espérait juste que ça ne serait pas aussi violent que la dernière fois qu'ils avaient eu affaire à ça ...

Meyliss eut un flottement en voyant la réaction de son fils. Elle ne pouvait pas simplement ignorer ça, et essaya de passer mais Yuuto l'empêcha aussitôt.

- Nan ! Réponds ! Comment t'as pu faire ça ? Tu fais pas ça qu'à Papa, là ! Tu sais ce que ça fait d'apprendre ça ? hurla-t-il presque.
- Yuuto, calme-toi ...

Le blond tapa aussitôt dans le mur à côté de lui.

- Ne me dis pas de me calmer ! T'es ignoble et t'as pas le droit de faire ça !

Neoko, c'était les crises d'angoisse qu'elle ne maîtrisait pas. Yuuto ... C'était les crises de colère. Ca avait toujours été. Il ignora royalement son portable qui vibrait, il ne fixait que sa mère. C'était pas juste. Elle n'avait pas le droit de partir comme ça, après avoir annoncé ça. Et de ce qu'il voulait bien comprendre, c'est que ce n'était pas ... du jour au lendemain, et ... c'était comme si l'image de sa mère venait de s'écorcher, lentement.

La brune n'avait jamais couru aussi vite de toute sa vie. Elle arriva en age devant chez elle.
Zonbi - 20/09/2017
- Yuuto ! Laisse la passer, dépêche toi ! Clama la voix de Thomas.

Zonbi releva la tête en voyant Neoko alors qu'on entendait bien crier dans la maison.

- Je... je suis désolé, fit elle en essayant de se calmer.

Elle était un peu effrayé et surtout nerveuse.

Étoile jura en mettant sa veste.

- Je sors ! Fit il en sortant d ela maison en courant
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuuto fixa sa mère avec plusieurs émotions dans le regard. Du dégoût, certainement. De l'incompréhension aussi ... Il serra les poings et dévala littéralement l'escalier en bousculant sa mère au passage sans aucun état d'âme. Il enfila ses chaussures rapidement et ouvrit la porte à la volée en sortant, la claquant derrière sans crier gare. Meyliss se retrouva simplement plaquée contre la rampe d'escalier, à laquelle elle se raccrocha confusément en regardant son fils sortir comme une furie. Elle voulut le retenir, mais très vite, elle entendit les éclats de voix de sa fille également. La jeune femme se redressa et, ne voulant pas envenimer plus la situation, monta simplement.

Neoko se redressa en passant une main sur son front, en reprenant son souffle. Elle secoua doucement la tête.

- C'est ... C'est rien ... T'as ... T'as bien fait, articula-t-elle.

Elle leva la tête vers sa maison en entendant les cris. Elle passa une main sur le bras de Zonbi, avant de voir Yuuto sortir comme une furie. Elle l'attrapa au vol pour le retenir.

- Yuu !
- Lâche-moi ! hurla-t-il.
- Arrête, tu vas faire une connerie !
- Je vais aller lui casser la gueule surtout !

La brune eut un instant de confusion dans le regard, sans comprendre de qui il parlait réellement, alors que le blond essaya de se dégager.
Zonbi - 20/09/2017
Thomas soupira en regardant son ex femme.

- C'est pas moi qui détruit tout... c'est toi, cracha t il en allant dehors.

Il voyait bien que son fils n'était pas dans un état ... il secoua la tête en voyant Neoko avec Zonbi.

- Yuuto calme toi !

Il aggripa le garçon avec plus de force alors qu'il le força à reculer alors qu étoile débarqua en sueur alors qu'il se mit à aider Thomas en éloignant Neoko pour éviter de se faire mal. Zonbi récupérant la jeune fille.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuuto, pourtant, ne fit que de se débattre de plus belle en sentant que l'emprise était plus forte. Il bouillonnait littéralement de rage, il n'avait pas envie de se calmer, il voulait juste ... taper, vider cette colère sur quelqu'un.

- Lâche-moi ! maugréa-t-il en faisant des grands mouvements de bras pour essayer de se libérer de plus belle.

Neoko dut reculer, à contrecoeur, en regardant son frère. Il lui fallait ... Il fallait qu'il se calme, mais d'urgence ...

- Yuuto, arrête, tu vas finir par faire mal à quelqu'un !
- Je vais le tuer !
- Yuuto !

La jeune fille regarda la maison, puis son frère. Ses ... calmants ... Mais dans cet état, c'était presque impossible de ...
Zonbi - 20/09/2017
Thomas avait vraiment du mal. Surtout son fils commençait à le dépasser en taille comme en force. Étoile avait beaucoup de mal aussi. Alors qu'il essayait de forcer Yuuto à s'Allonger.

Zonbi aurait voulu avoir la seringue. Elle aurait du garder la boite. Mais heureusement Thomas réussit à glisser son bras de façon à étouffer cette son fils. Mais c'était surtout pour le faire tomber dans l'inconscient. Les seringues s'étaient trop long.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuuto lutta tout de même, un bon moment, à cause de tout ça. Fort heureusement l'intervention de Thomas fut presque une grâce pour tout le monde, à commencer par le premier concerné. Le blond tomba inconscient, alors que Neoko se mordit la lèvre inférieure. C'était ... C'était beaucoup trop cette situation. En voyant son frère être maîtrisé, elle eut un sentiment de soulagement, mais en même temps, elle ne put s'empêcher de se sentir des plus mals ... Elle leva les yeux vers son père, en s'approchant pour aider cette fois-ci, maintenant que Yuuto ne risquait plus de ... blesser personne. Mais cet état de colère, ça voulait surtout dire qu'il allait devoir ... reprendre son traitement ...

- Qu'est-ce qu'il ... s'est passé ... ? demanda-t-elle d'une petite voix.

C'était quelque chose de gros. Surtout pour que Yuuto soit hors de lui.
Zonbi - 20/09/2017
Thomas se laissa tomber un peu sur les fesses en relâchant le garçon pour reoxygiene la tête. Il soupira en regardant Neoko.

- Demande à ta mère. Je.. je peux pas. Étoile tu veux...
- Oui monsieur Evans, fit il en prenant les jambes.

Thomas et Étoile montèrent le garçon. Alors que Zonbi suivit du regard suivant à moitié alors qu'elle se tourna vers Neoko.

- Tu... devrais attende ta mère, vraiment...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Neoko regarda son père et Etoile s'éloigner avec Yuuto. Elle se tourna vers Zonbi et tira un peu nerveusement sur ses manches.

- D'accord, je ... vais attendre ...

La brune inspira longuement. Cette journée était vraiment ... Meyliss s'était empressée de prendre les cartons pour les mettre dans la voiture. Elle ne pouvait pas faire plus. La jeune fille la regarda faire, un peu nerveusement, puis regarda Zonbi.

- C'est ... ça devient vraiment un truc de ... dingue cette histoire ...
Zonbi - 20/09/2017
Thomas regarda vite fait l'État de Yuuto une fois dans la chambre. Il ne prit même pas la peine d'aider Meyliss.

- Il devrait se réveiller d'ici une bonne demi heure ou deux heures, fit il.
- Hum.. je peux rester si vous le souhaitez, fit il.
- Non c'est bon.

Zonbi eut un petit sourire en passant la main dans le dos de Neoko.

- Hum... Ça va aller. Je suis la si ... jamais.

Étoile ne tarda pas à descendre il avait un sacré bleu sur le menton. Yuuto c'était vraiment bien débattu
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Yuuto était complètement inconscient, mais au moins, il avait le mérite d'être calme. Neoko tourna son regard vers Zonbi, et hocha un peu la tête. Elle ne savait pas quoi ... penser de tout cela. La brunette rapporta son attention sur la rousse, et ne tarda pas à venir réclamer un câlin. Elle en avait besoin.

- Merci Zonbi, murmura-t-elle. Je crois que ... cette soirée d'Halloween va vraiment ... faire du bien à tout le monde ...

Elle défit l'étreinte lentement, avant de tourner la tête en direction de sa mère, puis d'Etoile qui revenait. Elle trottina dans sa direction.

- Ca va, tu n'as rien ... ? demanda-t-elle avant de voir le bleu.
Zonbi - 20/09/2017
Zonbi lui rendit volontiers son étreinte avant de marcher vers Étoile aussi.

- T'inquiète, j'ai vu pire ! Rit le garçon.
- Comment... il va ?

Étoile soupira en tournant son regard vers la rousse.

- Hum... Pour l'instant bien. En tout cas Monsieur Evans veut.. personne à la maison.

La rousse baissa un peu les yeux. La journée avait bien... dérapé
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Neoko eut un infime sourire rassuré, aussi bien pour Etoile que pour Yuuto. Elle passa sa main sur sa manche, tirant un peu dessus pour cacher le bandana qu'elle avait autour du poignet, avant de les regarder à tour de rôle.

- Je crois que ça vaut mieux, en effet ... murmura-t-elle.

Yuuto avait été dans un tel état de colère. Elle ne l'avait pas vu comme ça depuis longtemps. Elle baissa un peu les yeux, puis regarda Zonbi.

- Il ira mieux demain, sourit-elle. Enfin, merci d'avoir prévenue et ... merci d'être venu, ajouta-t-elle pour Etoile.

Meyliss terminait de mettre les cartons, se tournant vers sa fille. Elle semblait secouée. La brunette lui sourit simplement en hochant la tête. Elle ne voulait pas ... rajouter encore un poids aussi bien à sa mère qu'à son père.

- Je crois que je vais y aller aussi, murmura-t-elle, un peu à contrecoeur.
Zonbi - 20/09/2017
- On va rentrer nous aussi, assura Étoile. Je te raccompagne, fit il à Zonbi. Bonne chance, sourit il.
- C'est bon je vais rentrer seule, assura la jeune fille. Tu m'appele si jamais ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Neoko hocha simplement la tête en leur faisant un petit signe avant de rejoindre sa mère. Le reste du trajet, elle fut silencieuse, sans trop savoir quoi penser de la situation actuelle. Et le fait qu'il y avait les cartons ... Et qu'elle roulait vers chez Roan ... Quelque part, la brunette n'avait pas envie de comprendre. Meyliss ne sut trop que dire, surtout face à ce qu'elle avait pu entendre et ce qu'elle avait dit également. La réaction de Yuuto était suffisament éloquente, et les mots de Thomas ... suffisament blessants, quelque part. Quoiqu'il en soit, quand elles arrivèrent chez Roan, ce ne fut pas avec le sourire au coin des lèvres. Il n'y avait pas de tension, non plus. L'atmosphère était plus ... lourde émotionnellement. En rentrant, Meyliss s'assura d'abord que Yuichiro n'était pas en bas, avant de rejoindre le père en lui rendant les clefs.

- Désolée de ... du temps que l'on a mis ... Ca a légèrement dérapé, avoua-t-elle dans un soupir.

Elle se tourna vers Neoko. La brune s'assit simplement en les regardant à tour de rôle. Elle eut un flottement.

- Je suis prête à l'entendre, assura-t-elle d'une petite voix.
Zonbi - 20/09/2017
Zonbi fit un petit signe de la main alors qu'Étoile la laissa à contre coeur. Elle tourna son regard vers la maison Evans. Elle aurait aimé... ne passera témoins de ça. Elle sortie son téléphone en regardant l'heure avant d'envoyer un premier message.

Zonbi à Yuuto : Je suis la, si tu as besoin. Après tout je suis un bon doudou 🐻😙
Zonbi à Akira : Est qu'on peut se revoir ?

Roan récupéra ses clés en hochant la tête. Il s'en doutait un peu. Il se pinça les lèvres en les déposant dans la petit boite alors qu'il se tourna vers Neoko puis vers Meyliss c'était à elle de lui dire.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Akira avait réussi à récupérer son portable, fort heureusement pour lui. Il était en train de raconter sa petite nuit passée avec Zonbi et la garde à vue du matin à son frère dans un petit rire. Il haussa un sourcil en baissant les yeux vers son portable.

- Quelle surprise, rit-il.

Akira à Zonbi : Si tu veux, il faut juste que je ne me fasse pas à attraper dehors 😇

Yuuto mit bien plus de temps à émerger. C'était ... Il s'était redressé soudainement dans son lit, en ayant du mal à tout replacer clairement. Lorsqu'il fut capable de savoir où il en était, il eut un petit sursaut. Sa mère, les cartons, la colère ... Il soupira en se laissant tomber en arrière sur son lit. Quel bordel immonde ... Il allait devoir recommencer un traitement. Il tira son portable.

Yuuto à Zonbi : Merci ... Désolé pour la frayeur ...
Yuuto à Etoile : Désolé pour le coup. C'était pas pour toi.

Meyliss s'assit pour être en face de sa fille. Elle croisa ses bras sur la table.

- Tu dois ... t'en douter, vis-à-vis de la réaction de Yuuto, mais ... J'entretiens une relation avec Roan, désormais. Je ne tiens à m'étaler plus sur ... les détails, mais je comprendrai très bien que tu n'approuves pas, ou que tu sois ... en colère, assura-t-elle.

Après le passage de Yuuto, elle pouvait tout encaisser. Neoko les regarda à tour de rôle. Elle s'en doutait un peu.

- Je vois.

Elle eut un mutisme sur le coup. Elle ne savait pas ... quoi en pensait. Elle se sentait mal pour son père. Elle comprenait la colère de Yuuto. Mais elle ne pouvait pas ... juger sa mère. L'amour, ça ne se contrôlait pas. Elle avait lu assez de romans pour ... savoir ça.

- Je ... ne sais pas quoi en penser, avoua-t-elle. Je ne veux pas ... prendre part d'un ... côté comme d'un autre, mais ... mais je comprends que ... l'amour, ça va et vient ...
Zonbi - 20/09/2017
Arika écoutait attentivement surtout la partie de jambe en l'air, avant de rire.

- Genre c'est elle ? C'est comme intello, devine avec qui sa mère couché ?

Zonbi était entrain de vagabonder dehors, elle avait bien deux heures avant à tuer. Elle releva la tête vers le ciel. Même lui était gris.

Zonbi à Akira : Parc de jeu dans 15 min ?

Elle eut un petit sourire, Au moins Yuuto allait bien.. enfin physiquement.. Ou pas... elle s'était mit à marcher.

Zonbi à Yuuto : tkt, c'était plus surprenant que.. effrayant 😙. Ça te plairait un gâteau pour demain ? 🤔

Étoile avait un sachet se glaçon sous la mâchoire. Ça faisait un mal de chien.

Étoile à Yuuto - envoie la photo grand sourire béat - j'ai l'air d'un warrior 💪

Roan espérait peut être de la colère. C'était plus facile à gérer. Il servit une tasse de thé à chacune.

- Je... Je veux.. juste que tu saches que quoi qu'il arrive, je ne prendrais pas, Et ne veux pas prendre la place de ton père. Je reste Roan ... simplement Roan.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
- Que veux-tu ? Elle ne peut plus se passer de moi, rit Akira. Hum ? J'en sais rien, balance !

Akira à Zonbi : Ca marche !

Yuuto se redressa un peu dans son lit. Il eut au moins une amorce de sourire en voyant les messages.

Yuuto à Zonbi : Carrément 👌 Je ne sais même pas ce que je vais manger ce soir donc si je peux avoir un truc dans l'estomac demain ...
Yuuto à Etoile : Un vrai warrior ! Désolé quand même 😣
Yuuto à Etoile : C'est quoi ce sourire de trois kilomètres ?

Meyliss eut un faible sourire, avant de regarder Neoko. Son manque de réaction l'inquiétait un peu. La brune hocha simplement la tête.

- Oui, oui ... Je comprends bien, murmura-t-elle.
- Chérie, si tu ne ... te sens pas prête ou autre pour ça, je ... comprendrai que tu veuilles retourner avec Thomas, assura la mère.

La brune secoua la tête. De toute façon ... Vu la réaction de Yuuto ... Elle eut un flottement. Puis une première larme. Puis une autre. Elle passa ses mains sur ses joues aussitôt.

- Non, non ... Je ... Je comprends, assura-t-elle. C'est juste que ... Je pensais pas que ... bredouilla-t-elle.

Meyliss prit doucement la main de sa fille pour la caresser un peu du pouce dans un geste réconfortant.

- Chérie, tu n'as pas à te forcer.
- C'est ... C'est rien ... C'est juste ... La fatigue ...
Zonbi - 20/09/2017
- Le père de l attardé, Rien que ça. A ton avis c'est pour quoi, le sexe ou la cam ? Sourit il avant de lui lancer les clés. Prends au moins la voiture.

Zonbi se hissa par dessus la grille su terrain de jeu. Relativement désert à cette heure, Et boueux à cause de l'humidité.

Zonbi à Yuuto : Si tu veux je peux ... te faire passer des hamburger clandestinement 😏 ... gâteau chocolat ?

Étoile à Yuuto : Mec j'ai de la glace en dessous, c'est ma tête figer dans la glace ! 😵

Roan les laissa en remontant à l'étage. Alors qu'il toqua à la porte de Yuichiro.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
- Non, sérieux ? Le comble ... C'est Evans qui va être heureux, dis-moi, ricana-t-il. Hum ... Certainement les deux.

Akira attrapa les clefs au vol en souriant un peu.

- Merci frangin. Oublie pas de lire ton bouquin, ajouta-t-il en imitant grossièrement Neoko avant de sortir en riant par la fenêtre, histoire d'avoir la paix et de ne pas se faire voir par Jack.

Quelques minutes plus tard, le moteur vromissait et le blanc avait pris la direction du parc de jeux. Il sortit de la voiture et chercha vaguement Zonbi dans les alentours.

Yuuto à Zonbi : Tu es un ange tombé du ciel 😇 Stp
Yuuto à Etoile : En tout cas, on dirait que t'es à moitié shooté 😂

Meyliss remercia simplement Roan du regard en s'occupant de sa fille. Yuichiro redressa la tête en allant ouvrir la porte. Il inclina la tête sur le côté en voyant son père, puis en entendant la voix de Meyliss en bas, et de Neoko, plus étouffée.

- Qu'est-ce qu'il y a Papa ... ?
Zonbi - 20/09/2017
Arika lui tira la langue alors qu'il se laissa aller dans son lit en essayant de lire.

Zonbi releva la tête en entendant une voiture. Elle était installer dans le toboggan à l'abri des regard et à l'abri du mauvais temps. Elle se hissa un peu pour faire signe au garçon.

Zonbi à Yuuto : Rien pour ce compliment je te prends un maxi 😘, je vais essayer de venir... hum un peu après 23h ça te va ? 😗

Étoile à Yuuto : je suis shooter au anti douleur petit con 😂😂😂😂
Étoile à Yuuto : Et je suis con ...
Étoile z Yuuto : elle avait le bandana....
Étoile à Yuuto : aaaaaaaaaa

- Tu as appelée ... monsieur Kagami ? Demanda t il en entrant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/09/2017
Akira s'avança en direction de Zonbi, en inclinant la tête sur le côté.

- En quel honneur ai-je été appelé ? sourit-il.

Yuuto à Zonbi : Merci ☺ Bien sûr !
Yuuto à Etoile : Le bandana ?
Yuuto à Etoile : AH ! Mais je te l'avais dit, patate !
Yuuto à Etoile : Moi j'ai dormi avec Zonbi, donc c'est qui qui se bouge pas le cul maintenant ? 😜

Yuichiro hocha un peu la tête en le laissant rentrer.

- Oui, il a dit que le rendez-vous pourra être avancé mais qu'il devait encore vérifier pour l'heure, répondit-il.

Il observa son père un instant. Il n'avait pas l'air ... très joyeux.

- Tu ne vas pas bien, Papa ? hasarda-t-il.
Zonbi - 20/09/2017
- Si tu montais, il va pleuvoir, fit elle du haut de son perchoir en souriant.

Elle se laissa aller contre un des murs, elle rangea son portable.

Étoile à Yuuto : j'aurais du en ramener un propre 😩
Étoile à Yuuto : habiller ou nu ? 😏
Étoile à Yuuto : je suis sur que t'as pas dormi 😂😂

Roan hocha doucement la tête en se frottant les mains.

- Oh, si.. si... j'ai.. juste un peu peur en ce moment. Beaucoup de chose change.
21 septembre 2017
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Akira eut un petit sourire en venant se hisser en la regardant dans un petit sourire.

- Une envie de te faire pardonner pour ce matin ?

Yuuto à Étoile : Habillés, patate ! 😂
Yuuto à Étoile : J'avoue ... Mais elle est mignonne quand elle dort 😍

Yuichiro s'installa sur sa chaise de bureau en regardant son père. C'est vrai que le changement ... Il ne voyait que ça ... Tout le temps. Il savait que ça faisait peur le changement.

- Il faut bien respirer. Ça fait un peu moins peur quand ... on respire mieux, vu qu'on oxygène plus le cerveau et du coup, ça ... libère des molécules qui ... détendent, bredouilla-t-il dans une vague tentative pour essayer de rassurer un peu son père.
Zonbi - 21/09/2017
Zonbi sourit en se redressant un peu pour voler un baiser au garçon mais elle glissa une simple pillule amphétamines. Elle se redressa en gardant ses mains sur celle du garçon.

- Du pur, venue tout droit des réserve de mon père, je suis pardonné ? Sourit elle en inclinant la tête. Amphétamines.

Étoile à Yuuto : T'as penser à prendre une photo ? 😏
Étoile à Yuuto : Ou ta baver comme quand on était petit 😂😂

Roan eut un petit rire en s'asseyant sur le lit de Yuichiro.

- Merci Yui... je suis vraiment... désolé de t'imposer tout ça
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Akira sentit la pilule. Il eut un petit sourire entre ses lèvres.

- Wow, impressionnant, sourit-il. Je dis oui, tu es suffisamment pardonnée avec ça.

Il prit simplement la main de la jeune fille.

- Tu voulais me voir juste pour te faire pardonner ?

Yuuto à Étoile : Écrase 😂 😂
Yuuto à Étoile : J'ai juste regardé, ça aurait été creepy de prendre une photo

Yuichiro hocha un peu la tête en le regardant avant d'incliner la tête sur le côté.

- Imposer ?

Il ne ressentait pas cela comment quelque chose qu'on lui imposait, c'était plus ... quelque chose qui devait changer de lui-même.

- Pour l'instant ... Ça ne change pas trop, assura Yuichiro. Donc c'est pas vraiment ... le cas ...

Bien qu'il sentait que la présence de Meyliss et Neoko risquerait de le déstabiliser au début. Il le savait. C'était comme tout. Il baissa un peu la tête.

- C'est normal ... le changement.
Zonbi - 21/09/2017
Zonbi eut un sourire en caressant du bout des doigts la paume du blanc. Alors qu'elle se mordit la lèvre, avant de relever son regard vers le garçon.

- Disons que y à un peu de ça, mais... j'ai eut une très, très, très mauvaise journée.

Étoile : parce que regarder quelqu'un dormie c'est pas creepy 😂😂😂😂😂

Roan voyait bien que Yuichiro faisait des effort, même... QI la il avait envie d'avoir... il secoua doucement la tête pour chasser cette idée.

- Ça te dérange si je dors avec toi, enfin. Sur un matelas mais dans ta chambre ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Akira eut un petit sourire amusé en la regardant, se penchant vers elle pour être à sa hauteur.

- Oh ? Devrions-nous ... aller dans un endroit plis adéquate ? susurra-t-il.

Yuuto à Étoile : Nan ! 😆
Yuuto à Étoile : Moi au moins, j'avance un peu !

Yuichiro inclina lentement la tête sur le côté en regardant son père. Il secoua la tête.

- Non, ça ne me dérange pas ... Tu laisses ta chambre à Meyliss et Neoko ? hasarda-t-il.
Zonbi - 21/09/2017
- Ça te dérange ici ? Hasarda t elle dans un sourire.

Étoile à Yuuto : Mais vraiment un tour petit peu hein 😝

- Oui je pense... quelle ont besoin de se retrouver un peu entre elle...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
- Hum ...

Akira regarda les alentours. C'était un simple parc de jeux. Il eut un petit rire.

- Pas vraiment, cet endroit est un spot de dealer après tout ... rit-il. Les flics y tournent pas beaucoup ...

Yuuto à Étoile : Déjà un peu plus que toi 😜

Yuichiro hocha à nouveau la tête, bien qu'il ne comprenait pas. Il eut un flottement. Avant de faire le lien.

- Comme quand Neoko et Zonbi veulent être toutes les deux le matin ? demanda-t-il.
Zonbi - 21/09/2017
- Je suis fille de flic, je connais les rondes, mais si tu as peur, On peut aller ailleurs, sourit elle. C'est aucune histoire de 15minute, provoqua t elle en se reculant un peu.

Étoile à Yuuto : Moi elle à déjà un truc à moi
Étoile à Yuuto : un truc que seul moi z, du coup ...
Étoile à Yuuto : On sait déjà qu'elle à moi 😜

- tout à fait... mais ça peut ... durer plusieurs jours.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Akita eut un petit sourire en coin en prenant l'une des mèches de cheveux de Zonbi entre ses doigts pour s'amuser un peu avant de se rapprocher en souriant de plus belle.

- C'est amplement suffisant alors, lança-t-il en lui volant un baiser.

Yuuto à Étoile : Mec ...
Yuuto à Étoile : Je vais pas lui filer un de mes vieux survêtements dégueulasses non plus 😂

Yuichiro inclina la tête sur le côté.

- Pourquoi ça ?
Zonbi - 21/09/2017
Zonbi eut un fin sourire alors quelle passa ses bras autour du cou du garçon pour se rapprocher de lui en répondant au baiser.

Étoile à Yuuto : mais gars t'as des truc bien non ?
Étoile à Yuuto : Ou un truc bien à toi ?
Étoile à Yuuto : Ta marque de fabrique quoi !

- C'est de très ... gros événement qui risque de tout changer définitivement. On .. est encore dans une phase d'acceptation. Du coup... Ça risque de durer, Comme toi avec l'école.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Akira glissa sa main sur la hanche de la jeune fille pour l'attirer contre lui, caressant celle-ci un instant tandis qu'il approfondissait le baiser avec une passion qui ne l'avait pas quitté.

Yuuto à Étoile : Mon Rubik's Cube ... ? Mais c'est pourri comme truc ... 😥

Yuichiro hocha à nouveau la tête surtout face à la comparaison. Il semblait mieux comprendre en effet. Il fallait que les choses aillent vers l'acceptation ... Il hocha la tête.

- Je comprends mieux, répondit-il avant de marquer une pause. Ça va faire ... beaucoup à raconter à Monsieur Kagami ...
Zonbi - 21/09/2017
Étoile à Yuuto : si tu savais le nombre de truc pourri qu'on à mais quelle aime 🤔

- Oui.. Tu as la date de ton bilan aussi ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuuto à Étoile : C'est pas un mythe ça ?

Yuichiro hocha un peu la tête.

- Le 2 novembre, répondit-il. La séance d'après, normalement, rajouta-t-il.
Zonbi - 21/09/2017
Étoile à Yuuto : mec... elle dort avec un bandana remplir de sueur...

Roan hocha la tête.

- D'accord j'essayerai d'être là. Hum... je pense que je peux aller préparer le dîner. Je te laisse, tranquille, fit il en se relevant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête. Par ailleurs, cette soirée fut quelque peu étrange. Ça faisait bizarre de devoir dormir avec Roan ... Et puis le Saint-Graal fut l'arrivée de la séance avec Ray. Le blond avait littéralement noté tout ce qu'il y avait pu se passer dans son carnet et pour la première fois en plusieurs années, on sentait qu'il avait envie de parler. Cela se voyait dans ses gestes, un peu brusque et sa démarche ... Même le fait de tirer frénétiquement sur ses manches.

- Bonjour Monsieur Kagami, articula-t-il un peu vite avant d'aller s'asseoir.

Il avait posé le carnet ... Pour gagner du temps certainement. En tout cas, on sentait que c'était pressant.
Zonbi - 21/09/2017
- Bonjour Yuichiro. Tu es presser aujourd'hui ? Sourit il en s'asseyant pour prendre le cahier. Veux tu déjà Parker ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha la tête un peu en s'installant.

- Oui, il s'est ... passé beaucoup, beaucoup de choses ...
Zonbi - 21/09/2017
- Je t'en prie, sois toi libre de parler, sourit-il.

Visiblement il y avait beaucoup de changement. Surtout avec Léonce mais ce qui attira plus et la situation du père. Il devait le voir en urgence.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro réfléchit un instant à l'ordre de priorité.

- Il y a quelques jours, j'étais chez Léonce et il allait tomber, et j'ai ... je l'ai rattrapé. Et je suis resté longtemps à le tenir. Parce que c'était ... hum ... étrange ... Je ne savais pas ... trop ... quoi faire ...
Zonbi - 21/09/2017
- Trop quoi faire ... Ou as tu trouver le contacte différent de celui de ton père ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
- Parce que ...

Yuichiro prit un instant pour bien réfléchir.

- Avec Papa, c'est différent ... Y'a rien ... Pas de réaction ... Mon corps ne réagit pas.
Zonbi - 21/09/2017
- Et la il à réagit ? Demanda t il. Sois bien précis.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha la tête.

- Mon cœur s'est accéléré, et j'ai senti ... de la chaleur ... C'était vraiment bizarre. Comme si je n'avais pas envie de le lâcher.
Zonbi - 21/09/2017
Ray sourit en relevant la regard vers Yuichiro.

- Tu as envie de le voir ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête.

- Oui, mais c'est normal ... J'ai toujours envie de voir Léonce, murmura-t-il.
Zonbi - 21/09/2017
- Ce n'est pas vraiment... une réaction normal. Tu n'as pas envie de me voir forcément toujours. Je... je penses bien que tu es tombé amoureux Yuichiro, conclu t il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
- Amoureux ?

Yuichiro releva la tête vers Ray en inclinant la tête sur le côté. Il eut un petit flottement sur le coup.
Zonbi - 21/09/2017
- Oui comme ton père et Meyliss du coup. Tu es tombé amoureux de Léonce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:06

ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro sembla avoir une petite illumination.

- Oh ...

Il eut un petit blanc.

- Ça implique quoi ... ?
Zonbi - 21/09/2017
- Hum... que tu es attiré vers lui, que cela va engendrer plusieurs chose. L'envie de lui parler, de le toucher, avoir un lien, avoir des rapports. Ce que font les gens normalments.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro sembla un peu perturbé. Il détestait le contact en général. Parler aussi. Il croisa ses jambes sur le coup.

- Du coup ... c'est bien ?
Zonbi - 21/09/2017
- Plutôt.. enfin à moins que tu veux pas de tout ça
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro ne savait pas trop en fait. Ça le faisait plus normal ...

- Je devrais le dire ... ? Enfin, lui dire ?
Zonbi - 21/09/2017
Ray pesait le pour et le contre.

- Il vaudrait mieux savoir si il t'aime avant de lui dire. tu risque d'avoir très mal, si .. c'est un non.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
- Mais comment je peux savoir ... ? demanda Yuichiro.
Zonbi - 21/09/2017
- Essayé de savoir, si il aime être avec toi, si il rougit en ta présence, si il bégaie par exemple.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
- Ça ... lui arrive, admit Yuichiro.

Il réfléchit longuement avant de hocher la tête.

- Oui, ça lui arrive.
Zonbi - 21/09/2017
- On peur .. essayer de faire une liste pour savoir si il t'aime, Et tu pourra cocher ce qui est dedans ou non?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro sembla intéressé par l'idée et hocha à nouveau la tête.

- Oui, je veux bien, ce sera plus pratique, admit-il, surtout avec son intellectualisation des sentiments.

Il marqua une pause, puis décroisa ses jambes.

- Et ... il y a eu aussu beaucoup de changements, ailleurs ...
Zonbi - 21/09/2017
- avec ton pere ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro acquiesça la tête.

- Oui. Il est avec Meyliss maintenant. Et il a dit qu'on devra certainement déménagé ... Et il a l'air ... un peu ... ailleurs. Un peu.
Zonbi - 21/09/2017
- C'est normal. Il invite une autre femme que ta mère à entrer dans sa vie. Et si celle ci à un enfant, il est normal de vouloir agrandir l'espace de vie. Surtout si il y à pas un bon équilibre avec tout les membres.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur lé côté.

- Je sais, mais, c'est étrange tout de même ... Même s'ils sont amoureux, Papa dort avec moi, et Meyliss dort avec Neoko. Et quand elles sont venues la dernière fois, Neoko avait beaucoup pleuré. Et puis, Papa a dit que c'est possible qu'on change de ville aussi ...

Le blond marqua une pause.

- Je ne sais pas si ça veut dire qu'on changerait d'école aussi.
Zonbi - 21/09/2017
Ray inspira en croisant ses longues jambes.

- Ton père a... eut une relation avec une femme marié. Tu ne peux donc pas identifier les sentiments. Puisqu'il y à eut une variable. Neoko à besoin d'un temps d'adaptation comme toi tu as eut besoin à l'école. Cela peut prendre son temps. Le fait de changer de viles, est un nouveau départ. Une nouvelle vie. Ce qui veut dire effectivement qu'il peut avoir un changement radical de routine. Meyliss et Neoko seront des inconnus à rajouter à l'équation. Tu arrives à suivre ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro écouta attentivement Ray. Il avait ben compris que les changements allaient être très nombreux durant un bon moment. Il hocha un peu la tête.

- La routine va devoir changer, reformula-t-il pour montrer qu'il avait compris. Parce qu'il y a Meyliss et Neoko, maintenant.

Il baissa un peu les yeux. C'était difficile de prendre tout ça en compte. Il n'aimait pas vraiment les changements radicaux, mais heureusement à force de thérapie, il avait fini par s'y faire, aux petits, les plus infimes, même.

- Du coup ... C'est possible de tout change complètement ?
Zonbi - 21/09/2017
- Y une possibilité. Il faut voir l'évolution des prochains jours. Tu notera tout, sourit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
- Je noterai tout, assura Yuichiro en hochant la tête.

Il joua un peu avec ses manches, avant de lever les yeux vers Ray.

- Est-ce que ... ça veut dire que Neoko aussi aura besoin d'une thérapie ? Meyliss avait dit qu'elle aussi, elle avait ses habitudes et que ça allait tout changer. Et que du coup, elle est triste.
Zonbi - 21/09/2017
- Pas spécialement. Mais si c'est nécessaire, ton père sera conseiller Meyliss, assura le blond.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha la tête. Ce n'était pas quelque chose qui tombait nécessairement pour les autres. Mais Neoko écrivait beaucoup aussi. Pas dans le même but que lui, mais il essayait parfois de trouver des similitudes plus "normales" avec les autres.

- Et à Halloween, on va faire une soirée tous ensembles. Zonbi a dit que ça fera du bien à tout le monde.
Zonbi - 21/09/2017
- Quand à Léonce. Ti devrais parler à quelqu'un que tu considérer comme ton ami ou ton confident, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro croisa un peu ses bras. Il ne se confier pas vraiment. À part dans ses écrits, ou à Ray. Parfois à son père quand il avait du mal, mais c'était tout ... Il baissa les yeux.

- Comme à Neoko ou à Zonbi ?
Zonbi - 21/09/2017
- Par exemple, Ou même ton père, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha la tête un peu, avant de se redresser un peu.

- D'accord ... Mais comment je vais lui dire ?
Zonbi - 21/09/2017
- Tu parle de Léonce ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha la tête un peu en regardant Ray.
Zonbi - 21/09/2017
- Je peux pas vraiment... influencer ton choix. Faire une déclaration... Vers très personnelle. Tu peux y aller simplement en disant je t'aime, sors avec moi ou faire quelque chose de plus romantique en demandant de sortir au bal, Ou laissant un mot dans un livre ou même en écrivant ses chansons. Les films sont une bonne source d'idée.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha légèrement la tête, en regardant Ray.

- Je vais essayer ...

Le blond baissa un peu les yeux.

- Mais je ne suis pas très doué pour ça.
Zonbi - 21/09/2017
- On te demande pas d'être doué. On te demande juste d'être toi, sourit Ray
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/09/2017
Yuichiro hocha la tête un peu. Vis-à-vis de ça, la soirée d'Halloween fut mieux amorcée et un peu étrange en même temps. Neoko était un peu nerveuse et de revoir son frère, cela la détendit un peu. Yuichiro, lui, ne savait trop quoi faire. Il en avait parlé un peu avec Neoko et Zonbi, mais lui-même ne savait pas comment aborder la chose.

- Mais va le voir, sourit un peu Neoko qui s'était relativement bien habillée tout de même.
Zonbi - 21/09/2017
Zonbi remuait le punch quelle avait fait bien.. sévère pour le coup. Après tout elle avait la maison pour toute la soirée.

- C'est sur qu'en restant plante la tu vas pas aider, fit Zonbi. Au pire j'ai quelque chose contre les coeurs brisé, assura la rousse qui avait lesnjoues relativement coloré.

Étoile regardait son verre vide, alors qu'il prit une poigne de chips.

- Je pensais pas que devant un fil d'horreur ... je serais bourré, fit il en hochant la tête.

Léonce était entrain essuyait les bord de son verre.

- Elle.. en à trop mit, bégaya t il entre deux hoquet alors que ses oreilles étaient toute rouge.
22 septembre 2017
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro regarda un peu ailleurs. Il ne savait vraiment pas comment aborder ça, surtout, si ça devait être personnel et ce genre de choses ... Neoko, elle, regarda surtout le verre de punch encore plein du blond avant de regarder Zonbi.

- J'espère que ce n'est pas de l'alcool vu le palais fin de Yui ...
- Je n'aime pas, marmonna-t-il.
- La prochaine fois, on le fera plus traitre, nota-t-elle.

Le blond regarda Léonce. Il ne savait vraiment pas ...

- Prends-le à part, et va lui parler.

Yuuto tapait dans les chips pour ne pas changer les bonnes habitudes. Il avait un petit sourire vu les bonnes gorgées qu'il avait pris.

- Moi non plus ... Surtout à force de les connaître par cœur, rit-il avant de regarder Léonce.

Il lui tapotta le dos, même si ça ressemblait plutôt à une tape brusque.

- Mais nan, ça passe tout seul !
Zonbi - 22/09/2017
- Non, Non, pillule, sourit Zonbi. La dernière fois ça l'avait bien réussit. Et puis, j'ai du pure promis, assura la rousse. Amphétamines, donc rien de dangereux, fit elle en déposant la boîte avec encore un emballage de bonbon. Juste un bien évidemment.

Léonce manqua de tomber du canapé. Après tout il y avait une sacré différence de taille et de force entré Yuuto et lui. Étoile rit.

- Doucement tu vas le casser en deux le pauvre rit il. Bon elle font quoi ? Vous y arrive, dit il plus fort en se tournant vers l'autre trio.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Neoko eut un maigre sourire.

- Évite de la mettre trop proche des vrais bonbons. On arrive !

La brune engagea un mouvement pour revenir vers l'autre trio. Yuichiro s'approcha un peu, un peu gêné. Lorsqu'il vit que Léonce manqua de tomber, il s'approcha encore plus. Yuuto eut un rire.

- Oups, pardon Léonce ! Ah bah voilà ... ! Bon, on fait quoi maintenant ?
- Tu caaalmes la boisson, toi, lança Neoko en se réinstallant.
- Mais ça va, marmonna Yuuto comme un enfant.

Yuichiro s'approcha de Léonce en inclinant la tête.

- Ça va ?
Zonbi - 22/09/2017
Zonbi sourit doucement en revenant avec le punch. En le posant sur la table, avant de se rasseoir sur son coussin.

- C'est bon Neoko, y à deux toilettes, assura t elle. Bon on regarde quoi maintenant ?
- On peut pas faire autre aucun film ? Hasarda Étoile en se recevant un verre.
- Hum ... Ça dépend de ...

Léonce hocha la tête, en repoussant son verre.

- Enfin non... je crois que je... vais faire une pause, fit il.
- Les lits sont à l'étage si jamais, midona Zonbi.
- Je... je vais prendre un des lit. Désolé, fit il en se relevant chancelant
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro cligna des yeux avant de se redresser.

- Je vais t'aider, proposa-t-il.

Neoko croisa ses bras en regardant les garçons.

- Genre quoi ?
- Un test de courage ! lança Yuuto en souriant.
- Genre ... ?
- Oh ouais, surtout si Yuichiro et Léonce restent là !
Zonbi - 22/09/2017
Léonce hocha la tête alors qu'il déposa ses affaires en suivant Yuichiro. Il ne marcha pas du tout droit alors qu'il monta une marche une après l'autre.

- On peut aller dans la forêt, juste derrière. Comme ça on peut revenir à la maison, proposa Étoile.
- Okay pour moi, on fait des duo, sourit la rousse.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro guida Léonce jusqu'à la chambre la plus proche en surveillant la progression du roux. Il le guida jusqu'au lit.

- Ça va mieux ?

- La forêt ?
- Oh ouais, carrément !
- ... Pourquoi pas, répondit Neoko en haussant les épaules.
Zonbi - 22/09/2017
Léonce se laissa tomber sur le lit. Il était un peu .. fatigué. Il tira sur sa cravate pour la dénoué, il était bien éméché.

- un peu de repos... Et va devrait aller, sourit il en tirant sur sa chemise pour le déboutonner un peu.

Zonbi sourit en prenant son cul sec de son verre. Une fois dehors elle leva le regard vers la forêt bien noir.

- Hum je.. passe en première, sourit elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro s'approcha un peu, s'asseyant sur le lit en regardant Léonce. Il ne savait pas comment aborder le sujet. Il cligna des yeux un bref instant.

- D'accord ...

Il marqua une pause.

- Tu avais l'air moins mal à l'aise ce soir ...

Yuuto eut un sourire aussitôt.

- Je suis alors !
- On le fait par groupe ? hasarda Neoko.
- Oh bah oui, sourit-il. Allez, allons-y gaiement.

Il suivit la rousse, laissant Neoko avec Étoile tranquillement.
Zonbi - 22/09/2017
Léonce réussit à faire deux bouton avant de se tourner sur le dos en passant ses mains sur son visage. Sa vision était en train de vacille. C'était .. dérangeant.

- Ah.. Tu trouves ? Tant mieux, alors, sourit il. Tu sais t'es... pas obliger de rester.

Zonbi tourna son regard vers Yuuto avant de le tirer un peu plus loin du sentier en se cachant dans les buissons.

- Et maintenant à eux, chuchota t elle accroupi en essayant de ne pas rire.

Étoile avait envie de jurer, il eut un rire nerveux en voyant le duo disparaître.

- Hum... désolé si.. Tu avais pas envie enfin... bégaya t il en passant sa main dans sa nuque
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro secoua la tête.

- Non, j'ai envie de rester, répondit-il.

Il eut un flottement. Avant de racler la gorge sans trop savoir s'il devait faire ou dire.

Yuuto se cacha en riant un peu, hochant la tête.

- On va prier alors, sourit-il. Ça va toi ?

Neoko eut un petit moment de pause avant de regarder Étoile.

- Ah nan nan nan ! Ça me dérange pas, répondit-elle dans un maigre sourire.

Elle passa une main sur son bras en regardant ailleurs.

- C'est sympa ... la soirée pour l'instant ...
Zonbi - 22/09/2017
Léonce eut un sourire.

- Je pense... que je vais dormir un peu. Hum.. On devrait mettre le barrage de coussin avant que je m'endorme, sourit il en se redressant.

Zonbi posa son index sur ses lèvres.

- Shhhh, fit elle. Hum ? Ah oui, je vais bien, j'ai déjà fait pire, assura t elle. Et toi ? Du coup ?

Étoile hocha la tête.

- très .. sympa, hum... On devrait peut être aussi y aller ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro baissa un peu la tête avant de hocher la tête.

- Oui, on devrait ...

Il marqua une nouvelle pause. Avant de se donner un petit coup de fouet.

- Je ... dois te dire quelque chose ...

Yuuto eut un grand sourire en posant ses mains dessus.

- Nickel, nickel, rit-il silencieusement.

Neoko regarda la forêt puis Étoile.

- Peut-être, oui, hum ... Ça ... Ça te dérange pas si je reste ... proche ? Je suis pas du tout à l'aise, rit-elle nerveusement.
Zonbi - 22/09/2017
Léonce commença à prendre les coussins long en séparant le lit en deux pour le coup. Et s'éloignant du garçon.

- Hum c'est important ? Je suis pas sur de m'en souvenir, vaut mieux que tu me dises ça demain. Après un bon verre de jus d'orange.

Zonbi se laissa glisser contre l'arbre.

- Si la ils ne s'embrassent pas, je ne sais pas quoi faire. Enfin à part les bonbons magique, rit elle doucement.

Étoile proposa sa main en souriant.

- c'est mieux qu'un bandana non ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro cligna des yeux en regardant Léonce.

- C'est ... important, oui. Mais je ne sais pas quand le dire ...

Le blond sentait son cœur faire des petits rebonds dans sa poitrine, de manière rapide. Il avait envie de le dire maintenant. Ce n'était pas anodin.

Yuuto la regarda en haussant un sourcil.

- Les bonbons magiques ?

Neoko rougit aussitôt en le regardant. Elle eut un flottement en tendant sa main en retour pour prendre timidement celle du bleu.

- Moui, enfin, il est utile ton bandana ...
Zonbi - 22/09/2017
- Vaut mieux que tu me le dises demain, confirma le rouquin en Dr laissant tomber deriere son mur et coussin. Bon... je vais dormir, sourit il. Bonne nuit Yuichiron.

Zonbi hocha la tête, avant de la secouer.

- Ah mais tue ne sais rien. Neoko me tuerait si je t'en donnais. Donc shh, fit elle en souriant.

Étoile serrant la main de la jeune fille en la tirant un peu vers lui pour rentrer dans la forêt.

- Il doit bien puer.. j'aurais du t'en donner... un propre. Si j'avais .. enfin su.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro regarda longuement Léonce, avant de regarder ailleurs. Il ne savait trop que faire, ni s'il devait véritablement attendre demain comme le conseillait le rouquin. Il avait pourtant cette petite intuition qui lui disait de le dire maintenant, qu'il n'arriverait pas à le dire le lendemain ... C'était un peu compliqué. Et puis surtout, il avait les conseils de Neoko et de Zonbi en tête. Le dire quand ils étaient à part tous les deux, et surtout, ne pas trop attendre non plus. Sinon, il ne serait qu'une plante verte comme le disait la rouquine. Le blond se secoua légèrement. Il avait une liste après tout, et ce qu'il avait compris, c'était bon. Il joua un instant avec ses manches.

- Léonce, il faut que je te le dise maintenant, bredouilla-t-il.

Et puis surtout qu'on lui avait dit que ce serait gênant aussi bien pour lui que pour Léonce si ça finissait par se savoir autrement. Et de ce qu'il entendait ... Ils n'étaient plus que tous les deux, c'était vraiment le moment.

Yuuto inclina la tête sur le côté avant de sourire en posant son index sur ses lèvres.

- Je ne le dirais pas, mais ... c'est pas genre un peu dangereux quand même ? rit-il, surtout vu l'alcool qu'il avait ingéré.

Neoko le suivit en baissant un instant ses yeux vers leurs mains liées. Elle releva la tête vers Etoile, avant de sourire un peu.

- Oh non, pas ... tant que ça, assura-t-elle. Et puis, c'est toi qui m'a dit d'en faire un deuxième doudou, rit-elle. Hum, si ça peut te rassurer, je l'ai quand même lavé ... Pas ... Pas que ça puait, enfin, ou que je ne voulais avoir d'odeur, ou autre, hein, j'ai dû faire une machine et je l'ai juste mis dedans mais enfin, on sent encore que ... Enfin. Hum.

La brune regarda ailleurs, en rougissant un peu. Elle arrivait encore à sentir l'odeur d'Etoile, son parfum dessus ... Elle joua avec une mèche de cheveux en se raclant la gorge, regardant les alentours.

- Tu crois qu'ils ont beaucoup avancé ... ?
Zonbi - 22/09/2017
Léonce avait juste envie de dormir actuellement. C'était pas contre Yuichiro mais il se sentait vraiment mal avec l'alcool. Il ouvrit la bouche alors qu'on sonna à la porte, mais plusieurs fois sans que quelqu'un n'aille ouvrir. Il était trop tard pour des enfants.

Zonbi glissa sa main dans sa robe en haussant les épaules.

- Je suis pas morte, Neoko non plus donc... Et puis c'est des pures, sourit elle... je .. sais pas si je peux.

Elle se mit à jouet avec la boîte de bonbon, alors qu'elle l'ouvrit. Elle elle l'avait. Y avait aucun soucis. Elle était encore loin de l'overdose.

Étoile la laissa parler. Il se sentait heureux quand elle parlait. Il eut un petit rire.

- J'en .. ai d'autre. Même un violet et... hum ? Je pense, si c'est Zonbi et Yuuto. Hum... Ah moins sue tu veux faire demi tour, fit il en s'arrêtant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro tourna la tête en entendant la sonnerie retentir plusieurs fois. Il eut un léger flottement, et dut se contenter de ça. Il regarda Léonce, et pensa que c'était peut-être les autres qui revenaient après tout. Il se redressa.

- Je reviens ...

Il descendit prudemment les escaliers, constatant qu'il ne restait vraiment que Léonce et lui. Il ouvrit la porte et constata très rapidement, que c'était pas des enfants. Enfin, des grands enfants sinon. Et qu'il ne s'agissait certainement pas de ses amis. Il se figea quelque peu sur l'instant.

- Wow, mais c'est Dwight, ricana l'un des nombreux joueurs de foot accumulés devant la porte. 'Paraît qu'il y a une soirée ici !
- Ca a l'air super mort oui, rit un autre. Heureusement qu'on est venu
- Bah alors, ils t'ont laissé tout seul ?

Yuichiro les regarda tous à tour de rôle, sans rien dire. Il voulut refermer la porte. Il n'était pas chez lui, et eux, ils n'étaient pas invités, enfin, pas aux dernières nouvelles.

Yuuto haussa un sourcil.

- Neo ? Genre Neo en a pris ? rit-il. Naaaan, tu me fais marcher ...

Il la regarda agiter la boîte de bonbons, puis regarda Zonbi. Il cligna des yeux.

- Tu devrais pas, on est bien là, nan ?

Neoko eut un petit sourire en le regardant.

- Tu as déjà un futur cadeau de Noël alors ... Hum ...

Elle regarda la forêt, puis Etoile. Elle baissa un peu les yeux sur le coup.

- Ils seraient ... tranquilles, dans ce cas ... Enfin, de ce que Yuuto m'a dit ... rit-elle un peu.
Zonbi - 22/09/2017
- Du calme Yuichiro, cers la copine d'Aki qui nous à invité, sourit Arika.

Il tourna son regard vers son frère avec un sourire, avant que les jours force un peu le passage pour débarquer dans la maison avec une musique beaucoup trop fort. Et sans faire attention à Yuichiro.

Léonce se redressa en entendant les bruits. C'était pas ... normal ça.

Zonbi eut un petit rire avant debourrifer les cheveux de Yuuto.

- T'es vraiment encore un enfant dans le corps d'un adulte. On peut être beaucoup mieux avec ses petits pillule, sourit elle en se redressant. Bon rentrons on voit rien de tout façon.

Étoile se gratta un peu la nuque. C'était peut être ke moment.

- Hum.. Nous on est tranquille la.. du coup.. Tu. Tu peux m'accorder cinq minute ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Akira fit simplement un petit signe de la main.

- Tu demanderas à Zonbi. Elle est où d'ailleurs ?

Yuichiro dut se pousser de lui-même mais en voyant les gens rentrer, il se prostra un peu. Surtout avec la musique aussi forte, il se recula aussitôt en déglutissant nerveusement. Ce n'était absolument pas prévu. Zonbi ne l'avait pas dit, ça ...

- Il a encore perdu sa langue ? rit Akira en entrant.
- Mais y'a personne. Eh, ils t'ont tous abandonné Dwight ? ricana une voix.

Yuuto fit une petite moue en la regardant.

- Eh ! C'est pas spécialement gentil, ça, rit-il. D'accord, rentrons ... De toute façon, ils vont avoir leur moment à eux, et on saura plus tard. Et puis bon ... On sera un peu au calme aussi.

Il se redressa pour rentrer, restant proche de la jeune fille dans un petit sourire.

- C'est sympa de se retrouver comme ça, un peu comme avant ...

Neoko cligna des yeux, avant d'incliner la tête sur le côté en regardant Etoile.

- Hum, oui, bien sûr ... sourit-elle un peu.
Zonbi - 22/09/2017
- Elle doit être dans la coin, wpuah y à comme même de la bouffe et un grand écran. Elle chie dans l'or, sourit Arika. Aller Yuichiro décoince toi.

Léonce sortie de la chambre mais il qe fit vite bousculait en voyant des sportif remonter en riant puis d'autre qui descendait aussitôt.

- Yuichiro... ? Fit il d'une petit voix.

Les lieux furent vite infestée.

Zonbi releva la tête en entendant la musique.

- Qu'est ce ... Oh non !

Elle ignore sur le coup Yuuto mais lorsqu'elle vit la lumière et la musique dans sa maison. Elle allait se faire tuer. Et puis tout ses voitures..

- Qu'est ce qui se... passe ici ?! Fit elle en entrant dans la maison.
- Aki ta copines sourit Arika en étant installer dans le canapé.

Étoile allait se mettre à parler. Mais il releva la tête entendant la musique.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Akira eut un petit ricanement en regardant ce qu'il se passait. Il s'installa tranquillement sur l'une des tables. Il tourna la tête en direction de Zonbi, avant de lui faire un petit signe de la main, comme à son habitude en souriant.

- Salut ! On s'est invité, on trouvait que ce serait plus sympa que de faire les fêtes chacun de notre côté, lança-t-il. Et puis les bleus nous manquaient, salut Evans.

Yuuto avait tracé également en entendant la musique. C'était pas se faire tuer, c'était se faire mouliner à la petite cuillère par Peter. Il remarqua Yuichiro dans un coin, qui n'osait pas vraiment bouger, mais qui avait surtout ses mains sur ses oreilles. La lumière, la musique, les rires, les bruits ... C'était trop fort, beaucoup trop ... Le blond ne se sentait vraiment pas bien, surtout que plusieurs joueurs s'amusaient à l'embêter sur le passage.

- Hey, laisse-le tranquille !
- Quoi, Evans ? Tu défends l'attardé maintenant ? À ta place j'aurais la haine quand même.

Neoko fronça les sourcils en tournant la tête en direction de la maison.

- C'est pas normal, ça ...

Elle rebroussa chemin aussitôt, rejoignant bientôt le reste de leur petite bande. Elle regarda la maison de Zonbi être littéralement devenue un squate. La brunette tourna la tête en voyant qu'en effet plusieurs personnes embêtaient Yuichiro.

- Yui !
Zonbi - 22/09/2017
- Comment ça vous êtes invités ? Eh Je suis la, c'est ma maison ! Tu avais promis d'oublier ou j'habitais, fit elle en marchant vers Akira. Sortez maintenant, tous ! J'en connais même pas le quart, il est hors de question que vous restez !
- Elle piale... t'inquiète Robin, On reste que quelque heures, Et puis après on part. Et tout sera nettoyer, fit Arika en réprimander quelqu'un qui voulait pisser dans une plante. Tu vois Jr fais gaffe.

Étoile était bouche bée... Comme l'équipe avait.. su. Yuuto et lui c'était. Pourtant d'emmerder et n'avait pas.. était suivit. Enfin du moins... il croyait.. il tourna son regard vers Léonce qui descendait en voyant certainement pas Yuichiro en haut.

- Les gars, y à du punch sur la .. table, fit il en les apparaît plus loin.

L'appel de l'alcool avait l'air de fonctionner. Il tourna son regard vers Yuuto.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Akira eut un sourire en haussant les épaules.

- C'est vrai. Par contre, j'ai des contacts qui savent où habitent la fille du commissaire donc, eux, ils n'ont pas pu oublier, tu vois, rit-il un peu. Détends-toi, on ne fera rien de mal, juste la fête tous ensembles. J'ai même apporté des trucs cools si tu veux.

Il eut un petit sourire, alors que Neoko se plaça à côté de Zonbi.

- Non, elle a raison, vous n'avez rien à faire ici ! Et la musique est beaucoup trop forte en plus, on ne connait même pas les autres !
- Ce sont des gens très sympathiques, assura Akira. Un peu con, mais ça va, y'a pire. Et puis la musique n'est pas si forte que ça.

Yuuto, lui, trottina en direction de Yuichiro pour essayer de chasser un peu ceux qui restaient à essayer l'emmerder. L'effet fut plus ou moins efficace, du moins ...

- Tu fais copain-copain avec Evans ?
- Non, mais foutez-lui la paix, il faut pas ...
- Wow, son père couche avec ta mère et vous devenez les meilleurs amis du monde ? ricana quelqu'un.

Aussi bien Neoko que Yuuto redressèrent la tête sur le coup. C'était des coups bas. Et pendant ce temps, Yuichiro ne se sentait vraiment pas bien. Il n'osait pas bouger, mais en même temps ... Trop d'inconnus. Il sentait que son coeur battait trop vite. Il avait peur, clairement. C'était trop soudain et il se redressa pour essayer de trottiner plus loin, et surtout éviter ... tout contact.
Zonbi - 22/09/2017
Arika aurait respirer dans le sens de son frère bien évidemment Sauf quand Neoko débarqua. Il se redressa un peu.

- Sortez de chez moi, Vous avez qu'à faire la fête dehors, mais pas ici, fit elle.
- C'est bon on va partir, fit Arika en se levant. Les gars on y va !

Mais avec la musique aussi fort, même Arika parlait dans le vent. Zonbi était obliger de se rapprocher D Akira pour l'entendre parler.

- Eh ! Fit Étoile en agrippant le gars. On t'as pas apprit à la fermer. Dégage maintenant, fit il en le poussant.

Mais cette act engendra bien vite une baston, les autre de Équipe de manquerent pas d'attaquer aussi. Léonce se recropilla à lors qu'il se fit prendrr dans la masse de gens
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Forcément, cela dégénéra bien vite : il ne fallut pas bien longtemps pour que Yuuto vienne aider Etoile et se mit également à distribuer des coups sans distinction, surtout après ce genre de remarques qu'il n'avait vraiment pas envie d'entendre. Neoko regarda la bagarre commencer en retenant une petite exclamation. C'était pas censé se passer comme ça. Même Akira n'avait pas spécialement prévu que ça tourne comme ça. Néanmoins, ça aurait pu être encore contrôlé, surtout que le blanc se redressa pour aller essayer de calmer tout le monde, mais avec la musique ... La musique, les cris, les coups soudains ... C'était le cocktail parfait pour que sans crier gare, quelqu'un finisse par attraper Yuichiro. Le contact fut certainement le plus désagréable puisqu'on le tira. Même si ce fut très rapide, c'est comme si le temps venait de se stopper. La sensation de se sentir tirer, la poigne violente autour de son bras, les cris, la montée de colère ... Même si la musique était forte, il ne falut pas longtemps pour que le blond poussa un hurlement des plus inattendus et qu'il se débatte en donnant un violent coup. Il fallait avouer qu'avec son gabari, on avait du mal à estimer le fait qu'il pouvait faire mal. Il recula, se cogna contre le mur. C'était le début d'une crise. Il se mit un coup également, tout en hurlant. Neoko se figea littéralement dans son mouvement. C'était la pire chose qu'il pouvait se passer.

- Coupez la musique ! Coupez-la ! ordonna-t-elle alors qu'on entendait la voix suraiguë de Yuichiro en fond.
- Mais qu'est-ce qu'il a à hurler ?!

Yuuto tira aussitôt quelqu'un en arrière en voyant qu'il voulut s'approcher du blond, certainement pour lui mettre un coup.
Zonbi - 22/09/2017
Arika tourna son regard vers Yuichiro puis Neoko. Il hocha la tête en se frayant un passage. Le cris n'avait que finit par impressionner les plus proches mais avec l'adrénaline. Et maintenant que Yuichiro faisait une crise, il fallait le calmer.

- Tu as tes seringues ? Hasarda t elle vers Akira.

La musique fut vite arrêter alors que les bruits pas trop. Après tout il y avait plusieurs source de bruits. Et de musique. Étoile se massa la joue.

- Faut le ramener dans une pièce calme.
- Le garage ? Hasarda Léonce à coter de la porte en se massant la main.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Akira hocha légèrement la tête. Il en avait toujours sur lui. Il tourna son regard vers Yuichiro, qui avait fini par se prostrer contre un mur, en se donnant des petits coups, comme s'il avait des spasmes. Le blanc plissa un peu les yeux d'un air un peu ... perplexe face à cette réaction. Yuuto tenta de faire reculer les personnes les plus proches.

- Le garage, à la limite ... Encore faut-il arriver à le bouger ... soupira le blond.

Il tourna la tête vers Etoile. Ils avaient déjà eu affaire à ça et ça avait été relativement ... chiant à gérer. Il s'approcha relativement lentement de Yuichiro, comme on l'aurait fait avec un animal sauvage pour le coup. Il se pencha un peu, surtout en voyant qu'il se donnait des coups, il avait juste envie de lui attraper les bras pour l'empêcher.

- Allez, Yuichiro, on bouge ...

Mais quand il tendit les bras vers lui, Yuichiro poussa un nouveau cri de plus belle en s'agitant, donnant un violent coup de pied à Yuuto. Ca s'annonçait plus compliqué que prévu. Le blond avait littéralement identifié la pièce comme étant dangereuse, et de ce fait, le moindre mouvement semblait être perçu comme hostile.
Zonbi - 22/09/2017
Zonbi hocha la tête, des calmant pourrait faire du bien si jamais ça empire. Étoile n'aimait pas ça, alors que les gens commençait à s'écarter surtout en voyant Yuichiro... tellement.. nerveux. Et violent. Étoile deglutit, Ça allait être dur. Il se redressa un peu.

- Je prends la gauche, tu prends le droite, fit Il à Yuuto en le receptionnant.
- Non ça sert à rien, fit la voix d'Arika. On va plutôt le plaquer au sol, Au pire des cas il se déboitera l'épaule. Akira à des tranquillisant si tu donnes ton autorisation, fit il à Neoko.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
- "Dans le pire des cas" ? reprit Neoko en regardant Arika. Si jamais quelqu'un lui déboîte l'épaule, il va être pire qu'une alarme de police et il sera incontrôlable ! Et être plaqué au sol par un tas d'inconnus ne va pas le calmer non plus !
- On t'écoute alors Evans, c'est quoi ta solution miracle ? rétorqua Akira.
- Que vous vous en aillez pour qu'on puisse s'occuper de lui ? C'est le monde, la musique, et tout ça qui le met dans cet état.

Yuuto se redressa un peu en serrant les dents. Il s'était vraiment mal réceptionné, sa cheville lui faisait de nouveau mal. Le blond soupira longuement, avant de regarder Etoile en se relevant.

- Tu prends la gauche, je prends la droite, conclut-il en regardant Yuichiro.

Il fallut à nouveau avancer vers Yuichiro, mais cette fois-ci en sentant qu'il ne pouvait pas plus reculer, le blond se redressa soudainement. Yuuto se stoppa littéralement dans son mouvement. C'était nouveau ça. D'habitude, il rampait sous une table en hurlant à la limite, mais là, il venait de se mettre debout, avec des spasmes de panique, en reculant. Les tables étaient occupées, elles n'étaient pas sûres. Et puis, surtout ... trop d'inconnus. Il devait sortir. Il devait sortir. Il commença à marcher en s'appuyant contre le mur, avec la sensation d'avoir les oreilles qui bourdonnaient et sa vision qui n'arrivaient pas à fixer quelque chose plus de quelques secondes. Neoko échangea un regard un peu perdu avec le reste de la petite bande. Il ne faisait jamais ça, d'habitude. La brune tenta de s'avancer lentement en inclinant la tête sur le côté.

- Yui ... ?

Yuichiro se tourna complètement dans sa direction, mais quand il considéra qu'elle était trop proche, il la poussa soudainement, la faisant basculer en arrière, sans crier gare et gagna la porte.

- Faut pas qu'il sorte ! fit Yuuto en comprenant qu'une fois dehors, il allait certainement courir et là, ça risquait d'être très dangereux.
Zonbi - 22/09/2017
- Tu sais ce que tu dis n'a... raaah, On va essayée de les faires partir mais je doute que lai-

La porte était un peu grande ouverte et la plupart des gens s'écartaient pour ne retrouver avec un bleu à cause de Yuichiro. Zonbi essayait de chasser tout le monde avec Arika qui les faisait soit au moins monter à l'étage soit dégageait dans une autre pièce pour faire de l'espace mais c'était impossible à ce stade. Étoile s'était aussi stopper avant de se placer le plus vite vers la porte.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Neoko se redressa du mieux qu'elle put tandis que Yuuto suivit Etoile de près pour empêcher Yuichiro de sortir. Il ne courait en plus, pas très vite comparé à eux, mais il avait décidé qu'il devait sortir. Akira aida un peu son frère avant de soupirer.

- Evans ! Waterbridge ! Choppez-le et j'lui injecte quelque chose, parce que là ...
- On fait comme on peut ! rétorqua Yuuto.

Parce que même face à eux, le premier réflexe de Yuichiro fut de taper et de pousser pour s'extirper de la maison. Yuuto tenta de le maîtriser comme il put pendant qu'Etoile bloquait la porte, mais le blond se remit à hurler et à s'agiter comme un diable. Neoko se mordit la lèvre inférieure. Elle n'allait quand même pas devoir appeler Roan à cette heure-ci ... Sauf que Yuuto poussa finalement un juron en lâchant le blond quand celui-ci tapa dans sa jambe.

- P'tain, merde ! Etoile, tiens-le !
Zonbi - 22/09/2017
Arika revient mais il loupa Yuichiro. Et Étoile se le peut de plein fouet alors qu'il le tient cette mais il chuta avec lui en bas des quelques marches.

- Maintenez, fit la voix d'Arika au gars dehors.

Certain lacherent leur verre pour idée Étoile alors qu'il plaquèrent le blanc sur la pelouse, pour l'empêcher de bouger. Étoile était en dessous essayait au moins Dr calmer le blond en lui parlant.

- Yui ! Tout va bien, tout va bi-

Maintenant c'était l'alarme incendie de la maison qui se mettait en route. Zonbi releva aussitôt la tête en se bouchant les oreilles. Alors qu'elle essayait de trouver le détenteur de fumée
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro se sentit soudainement bloqué et cette idée d'être comme paralysé par un poids le fit paniquer plus qu'autre chose. Il essaya de faire le dos rond, de bouger ses pieds, bouger ses jambes. Il racla la pelouse de ses ongles, griffant d'ailleurs Etoile. Et quand l'alarme retentit, il se mit à hurler de plus belle, en essayant de se redresser. C'était une cocaphonie. Il se mit à cogner sa tête contre le sol, comme si cela l'empêcherait d'entendre quelque chose. Akira ne tarda pas à suivre dehors en sortant une seringue. Il se tourna vers Neoko.

- C'est bon, j'ai le droit, là ? hurla-t-il.

Le regard de Neoko passa de Yuichiro qui hurlait et se cognait, se faisant plus mal qu'autre chose, à Etoile qui était bloqué sous le blond, recevant quelques coups. La brune se mordit la lèvre inférieure, et avec le bruit, les cris, elle finit par hocher la tête, à contrecoeur. Akira descendit les marches, tirant, sans aucune délicatesse le bras de Yuichiro une fois à sa hauteur. Il attendit que l'on ait bien immobilisé celui-ci pour finalement le piquer. Il fallut un petit moment avant que le blond commence à moins se débattre. Le blanc soupira longuement.

- Au moins, ça marche ...

Yuuto avait aidé Zonbi pour arrêter le détecteur de fumée comme il put, si bien qu'il finit par le casser dans la panique. Cette soirée tournait vraiment ... au vinaigre.
Zonbi - 22/09/2017
Étoile soupira de soulagement alors qu'il avait un peu la gueule en sang. On relâcha progressivement Yuichiro pour sortir le bleu de la dessous. Arika se pencha pour vérifier l'état de Yuichiro sans le toucher.

- Faut vite le ramener dans un lit calme, fit à Neoko. Je peux le porter ?

Zonbi soupira de soulagement et entendant plus rien. Le bruits avait vite fait décaper tout le monde. Elle passa sa mains sous ses yeux.

- Cette... j'aurais jamais du.. je suis désoler, fit elle en sentant les nerfs se rompre.

La drogue ne faisait plus effet.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro devint progressivement ... plus calme, mais toujours conscient. Neoko s'approcha aussitôt. Elle regarda Arika, puis le blond. Elle se mordit un peu la lèvre inférieure, en vérifiant son état. Akira était toujours non loin.

- Il va être stone, il ne le sentira même pas, assura-t-il.
- D'accord, mais ... Doucement. Par pitié.

La brune tourna la tête vers Etoile et trottina aussitôt vers lui pour regarder l'état de son visage. Il avait des griffures bien profondes. Elle secoua un peu la tête.

- Tu vas bien ... ? Il faut qu'on aille te nettoyer, tu ... tu saignes partout ...

Yuuto se tourna vers Zonbi. Il eut un flottement, avant de trottiner, enfin, de clopiner vers elle, en posant ses mains sur ses épaules doucement.

- Eh, ça va ... Ce n'est pas de ta faute ce qu'il s'est passé, murmura-t-il.

Qui pouvait surtout prévoir que tout un groupe se ramènerait ? Personne. Le blond eut un petit sourire.

- On était quatre dehors, et tous d'accord pour ça. Ce n'est pas plus ta faute que celle de quelqu'un d'autre, d'accord ?
Zonbi - 22/09/2017
Arika hocha la tête alors que les bruits des voitures decampaient au loin. Il prit le blond sur son dos alors qu'il monta à l'étage en suivant le rouquin qui lui montrait le chemin.

Étoile sourit.

- Va plutôt voir Yuichiro. Ça va aller t'inquiète, fit il en la chassant un peu. On se verra plus tard.

Zonbi secoua doucement la tête. Si elle n'avait pas montrer le chemin à Akira. Si elle n'avait juste pas eut envie.. de... elle secoua encore la tête.

- Si je n'avais pas invité Akira ici... il l'aurait jamais su. et personne serait venu. Je....

Elle inspira un grand coup, Et expira.

- Mon père ne va pas tarder... vaut mieux faire semblant de dormir. Et ta jambes... de la glace. Je vais te chercher de la glace.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Neoko hocha un peu la tête, en suivant Arika un peu à contrecoeur à l'étage. Elle l'aida à coucher Yuichiro. Le blond était dans le gaz complet, rien à voir avec son état de crise d'avant. Il avait de la terre et du sang au niveau des ongles, il faudra aussi le nettoyer. Au moins, il était calme. La brunette se releva en passant une main sur son front. Elle ne savait même pas ce qu'Akira avait pu lui injecter ...

- Yui ... ?

Le blond bougea un peu la tête vers elle, mais il ne répondit pas. Il avait les yeux un peu vitreux. Elle inspira un instant.

- Tout va bien, d'accord ? Il n'y a plus personne, ni de bruit ... On est toujours chez Zonbi, et tout va bien, murmura-t-elle d'une voix calme, malgré ses signes de nervosité. Tu n'es pas en danger.

Elle se redressa, attendant de voir sa réaction. Il ne répondit pas, mais vu l'état, elle n'était même pas sûre qu'il ait compris ce qu'elle avait dit. La brune ressortit de la chambre en se mordant le pouce. Il fallait qu'elle prévienne Roan, elle ne pouvait pas ... S'il était allé plus loin ...

Yuuto eut un petit sourire en regardant Zonbi, puis les alentours.

- Je crois que ... faudrait ranger si on veut faire croire à son père qu'il ne s'est rien passé ... Eh, calme-toi, fit-il en prenant sa main. C'est bon. C'est ... Ca va aller, maintenant.
Zonbi - 22/09/2017
Léonce resta assit à coter de Yuichiro pour le surveiller. Il avait l'air trop calme mais au moins il à l'air .. de ne pas faire une overdose.. Ou encore. Il caressa doucement le drap à coter du garçon. Sans le toucher.

- Je te surveiller, fit il en souriant.

Arika était entrain de ramasser les gobelet au sol. Et autre canette. Il releva la tête vers la jeune fille.

- Ça va aller ?

Zonbi sourit mais retira sa main de celle de Yuuto.

- S'il te plaît va te poser quelque part. Je reviens avec de la glace, assura t elle en croisant les bras sur son gilet pour aller à la cuisine.

Étoile rentra dans la maison en essayant de d'éponger. Son teddy était digne d'un meurtre.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro était vraiment dans le gaz. Il était souvent muet après une crise, ce n'était pas nouveau. Il se prostrait dans un sens et même une fois calme, il refusait de parler. Il s'occupait, il faisait autre chose et lentement, de lui-même, il revenait vers les autres. C'était comme faire tomber une tour de cube, et la reconstruire lentement à chaque nouvelle crise. Il tourna un peu la tête en direction de Léonce, clignant des yeux. Il baissa les yeux vers la main du rouquin, surtout en remarquant les rougeurs qu'il avait dessus.

- ... c'est moi ... ? murmura-t-il d'une toute toute petite voix.

Neoko tourna la tête vers Arika. Elle eut un rire petit jaune.

- Bien sûr que ça va aller. Yui est drogué, Yuu s'est cassé la cheville et Etoile a le visage en sang, articula-t-elle amèrement. C'est une soirée tout à fait banale.

Elle tremblait légèrement. Ca avait tourné complètement au vinaigre ... Elle se mordit la lèvre inférieure, en secouant doucement la tête. C'était ... franchement la dernier truc qu'elle voulait qu'il arrive. Elle passa sa main sur son front.

- Comment je vais expliquer ça à Roan ...

Yuuto hocha simplement la tête en allant s'asseoir en regardant sa cheville. Il eut un sourire en voyant Etoile revenir.

- Sympa ton costume d'Halloween, taquina-t-il un peu.

Akira rangea un peu de son côté avant de suivre Zonbi. Il voulait au moins s'excuser que ça ait aussi mal tourné.
Zonbi - 22/09/2017
Léonce eut un sourire en relevant le regard vers Yuichiro. Il secoua la tête en s'asseyant sur le bord du lit.

- Quelqu'un m'a pousser, elle rester coincée entre deux barreaux.. mais ça iras mieux ... assura t il. Pas de piano pendant quelque jour, rit il légèrement. Tu te sens .. Comment ?

- Écoute, On va déjà ranger tour ça. La drogue est pur, Akira ne mets pas de la merde. Ça va partir comme si il n'avait jamais rien eut, expliqua t il. Je sais que tu as envie de nous tuer. Mais... c'était juste un tour. On l'avait fait dans les maisons des autres puis ont été repartie... mais quand les gens on su que c'était la maison d'un flic...

Il soupira. C'était qu'un... il aurait pas du non plus.

- Je je vais ranger... l'étage, fit il.

Etoile eut une petit grimace alors qu'il se laissa tomber à coter.

- Il se bats comme une fille mais avec la force d'un mec. La vache.

Zonbi était entrain de pousser la poubelle en retirant les déchets alors quelle cherchait un chiffon propre pour mettre de la glace.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro cligna un peu des yeux en regardant Léonce.

- Je me sens ... lourd, murmura-t-il. Et ... bloqué ...

Le blond avait la sensation d'un corps endormi sans l'être. C'était perturbant. Il fixa le rouquin, puis regarda ailleurs. C'était plus silencieux. Ils n'étaient que tous les deux.

- Mais ... c'est mieux comme ça, ajouta-t-il d'une petite voix.

Il avait été violent. Il avait paniqué. C'étaient tous ses sentiments qu'il détestait quelque part, parce qu'il ne savait pas comment les exprimer "normalement" ou les gérer. Dès que ça sortait, c'était toujours ... un peu destructeur, mais ... Il n'y pouvait rien. Pourtant, il essayait mais ...

- C'est ... plus calme ...

Neoko inspira longuement en essayant de se calmer un peu. Elle se tourna vers Arika en secouant un peu la tête.

- Je sais que ... ça devait être drôle à la base pour vous mais ... Non. Non, c'est ...

Elle marqua une pause avant de croiser un peu ses bras.

- Je ... Je réagis peut-être un peu trop, admit-elle nerveusement. Mais ... Mais avec Yuu, on est ... on est les responsables directs de Yui ... C'est comme devoir ... surveiller un gosse, alors forcément, ça ... ça me retourne un peu.

Yuuto eut un petit rire en baissant les yeux.

- Il a réussi à me péter la cheville ce con ... Il t'a bien amoché ... Déjà la dernière fois, il m'avait pété le poignet, tu te souviens ?

Akira s'approcha de Zonbi en se raclant la gorge.

- Eh, Zonbi. Je suis désolé pour ce qu'il s'est passé ... Vraiment, je pensais pas que ça partirait en live à ce point. On voulait juste s'amuser un peu, c'était pas méchant ...
Zonbi - 22/09/2017
Léonce se redressa en tirant sa manche pour cacher sa main enflé.

- Si tu veux un coussin en plus, Ou .. peut être que je pourrais te border. Ou apporter de l'eau ?

- C'est rien, je .. comprends un peu. Akira et moi on est pas tôt blanc non plus. Hum... mais oui je pensais pas. Que... enfin... va boire quelque chose peut être. Je vais ranger la et puis on verra bien ...

Étoile se redressa.

- Ta cheville, vraiment ? Faut rapporter de la glace. Oh oui, Moi j'avais une sacrée bosse.

Zonbi se crispa en entendant la voix d'Akira.

- Tu .. je t'avais fait confiance.. fit elle. Je.. raah va t en j'ai à ranger, marmonna t elle en passant à coter pour mettre la vaisselle dans l'évier.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro le regarda dans un petit flottement.

- Tu restes ... avec moi ? demanda-t-il d'une petite voix.

Il n'avait pas pu lui dire. Il aurait bien aimé lui dire. Il inclina la tête un peu sur le côté en fixant Léonce. Il était ... Il se sentait lourd, mais l'esprit plus léger. C'était un peu perturbant.

Neoko hocha un peu la tête, en allant de servir un verre. Elle n'était pas bien. S'il était arrivé quelque chose à Yuichiro ... Yuuto releva la tête vers Etoile et lui sourit.

- Zonbi est allée en chercher. Va plutôt soigner ta tronche, parce que là ... conseilla-t-il.

Akira la regarda passer en soupirant.

- J'ai déconné, j'avoue. Je suis désolé. Je pensais qu'on ferait juste un passage rapide, et qu'on se casserait après. Je pensais que ça serait sympa que pour une fois tout le monde soit emsembles plutôt ... Je pensais pas à mal.
Zonbi - 22/09/2017
Léonce hocha doucement la tête.

- Oui promis, sourit il. Le seul moment où je ne me lèverai se sera pour aller au .. toilette par exemple, fit il.

Étoile passa sa main sur son visage en tapotant.

- Mouais... hum elle est la salle de bain.. Tu crois ? Hasarda t il.

Zonbi s'arrêta en se retournant vers Akira.

- Arrêter et passer ?! Y'a un fausse social entré vous et nous. Je te rappelle que tu et toute ta bande intimidé chaque jour du lycée ! Fit elle pointant le garçon. Ou tu aurait cru qu'on s'amuserait ensemble hein ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête. C'était ... une bonne chose. Le blond le regarda en inclinant la tête sur le côté.

- Tu vas oublier ce que je vais te dire aussi là ... ?

Yuuto se redressa un peu en regardant les alentours.

- Elle doit à être à l'étage. Demande de l'aide à Neo au pire. Du coup t'as pas eu le temps de lui dire, hein ... ?

Akira leva ses bras.

- Parce que c'est Halloween ? Okay, on joue aux cons, mais avec l'ambiance, je pensais qu'il y avait moyen de passer un bon moment, j'en sais rien moi, soupira-t-il. Je me suis planté et je m'excuse, d'accord ?
Zonbi - 22/09/2017
Léonce secoua doucement la tête.

- Non j'ai bien eut ... j'ai bien décuvé, fit il. Tu voulais me dire quelque chose c'est ça ?

Étoile se redressa en cherchant Neoko du regard.

- Lol, déjà je me pissais dessus mais en plus mon timing est mauvais. Je te dis pas les blanc que j'ai ... laissé, assura le bleu. Neoko ? Appela t il

Zonbi croisa les bras.

- il faudra faire mieux pour une excuse. Tu as saccagé ma maison, Et ma soirée, fit elle.

Elle prit enfin le chiffon alors qu'elle essaya de récupérer la glace du punch.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête à nouveau. Il regarda le rouquin en clignant un peu des yeux, cherchant ses mots. Il n'était pas doué, de toute façon. Mais comme l'avait dit Ray, le plus important était que ce soit personnel, pas qu'il soit doué pour ça.

- Oui ... C'est important, murmura-t-il.

Il marqua une nouvelle pause.

- Tu te souviens ... quand je suis venu chez toi ?

Yuuto eut un petit rire. Il comprenait. Il n'avait pas osé non plus. Neoko trottina vers eux.

- O-Oui ?
- Faudrait lui soigner un peu la tronche, sourit le blond.
- Ah oui ... Hum, viens, on va aller dans la salle de bain alors, souffla-t-elle en guidant Etoile.

Le blond lui fit un peu signe de la main, alors que la brunette monta à l'étage. Elle fouilla un peu dans les placards, après tout, elle connaissait plus ou moins la maison de Zonbi par coeur et se tourna vers le bleu.

- Hum ... Assis-toi ... Hum ... Là où tu peux, je vais m'en occuper ...

Akira inclina la tête sur le côté.

- Comment je peux me faire pardonner alors ? Je le veux. Sincèrement
Zonbi - 22/09/2017
Léonce se mit contre le dossier du lit en hochant la tête. Il faisait attention de ne pas toucher Yuichiro.

- Hum oui, j'étais.. empoté, soupira t il.

Étoile tapota doucement l'épaule de Yuuto alors qu'il suivit la brune.

- Ça .. va pas hein ? Fit il en s'asseyant sur le bord de la baignoire.

Zonbi noua le chiffon.

- Démerde toi, Ça sera un grand pas pour te faire pardonner.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro marqua une pause en réfléchissant à comment amener tout ça, mais ... C'était Yuichiro. Son discours allait être un peu décousu, peu importe ce qu'il faisait, ou disait.

- Quand je t'ai rattrapé, c'est ... c'était la première fois que je touchais quelqu'un directement. Enfin, que j'engageais le mouvement ... D'habitude, je ... j'attrape plutôt un pan de vêtement, mais là, je t'ai tenu. Et je t'ai tenu ... longtemps, bredouilla-t-il.

Le blond racontait concrètement tout ce qu'il avait pu ressentir.

- C'était bizarre, mais j'ai réfléchi et ... je me suis rendu compte que ... je n'aime pas le contact, mais avec toi, c'est différent ... Je n'aime pas vraiment parler, mais ... mais ça ne me dérange pas de ... d'essayer de discuter quand c'est toi, et puis ... J'ai remarqué que j'aimais beaucoup être avec toi, parce que tu es ... relaxant et que j'aime la manière dont tu joues librement du piano ... quand moi je n'y arrive pas ... Je n'aime pas vraiment ... quand il y a du monde, mais ... j'aime bien être avec toi et j'ai ... souvent envie de te voir ... Et que même si je n'aimais pas la manière dont tu prononçais certains mots, maintenant, j'ai l'habitude. Et du coup, j'en ai discuté parce que c'est la première fois que ... ça m'arrive. Et on m'a laissé un peu réfléchir, et puis du coup ...

Il marqua une pause avant de regarder Léonce.

- Je me suis rendu compte que ... j'étais amoureux de toi ...

Neoko mouilla un gant de toilette avant de se tourner vers Etoile. Elle secoua un peu la tête.

- Il faut juste que ... que je me calme, murmura-t-elle.

Elle passa doucement le gant de toilette sur le visage du bleu pour retirer le sang. Elle tremblait toujours un peu, mais être occupée semblait ... la détendre un peu.

- Il ne t'a pas loupé ...

Akira hocha la tête en inspirant un grand coup.

- D'accord ... Je trouverai bien. Je vais ... te laisser. Si jamais ... Enfin, je vais aller nettoyer un peu, au moins.
Zonbi - 22/09/2017
Léonce avait du mal à suivre tout le raisonnement du blond. Ce n'était pas contre lui.. c'était surtout avec toute cette soirée. Il posa sa tête sur le deuxième coussin alors qu'il faisait attention de ne pas toucher le blond. Il écoutait, il sentait aussi une chaleur se déployer dans son corps. alors qu'il... commençait à comprendre son coeur se mit à battre.

- Je... okay.. c'est... c'est . Soudain.

Étoile grimaça un peu en sentant le gant de toilette.

- C'est plutôt pour toi que je m'inquiète. Ça... Ça fait beaucoup en une soirée. Ça va ?

Zonbi soupira en prenant le chiffon, elle cherchait déjà une possible excusé avec son père. Alors quelle s'assit à coter de Yuuto en déposant la glace sur la cheville de celui ci.

- Désoler y avait plus que celui du punch..

Arika descendit avec les détritus.

- Eh bien c'est ... c'était un mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:06


ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro regarda Léonce, avant de regarder finalement ailleurs. Il ne savait pas vraiment quoi ajouter. Il avait été honnête, et ... Il se sentait un peu plus léger. C'était comme lorsqu'on arrive à emboîter la bonne pièce pour terminer un puzzle. Il rapporta son attention sur le rouquin en le détaillant.

- Je ne suis pas doué ... pour lire les ambiances, murmura-t-il.

Neoko s'excusa un peu en le voyant grimacer avant de le regarder. Elle se stoppa dans son mouvement, puis le reprit.

- Je ... J'en suis au point où je me dis que ... ça pourrait pas être pire, soupira-t-elle.

Elle essuya soigneusement le sang et essora le gant de toilette.

- Je pensais que ce serait ... au moins une soirée où ça irait mais ...

Yuuto releva la tête vers Zonbi, et eut un petit sourire en hochant la tête, pour la remercier.

- C'est rien, ça ... fera l'affaire, mon Dieu que ça fait du bien, soupira-t-il en se laissant un peu aller.

Akira rejoignit son frère en croisant les bras.

- C'est pas la grande joie en effet, marmonna-t-il.
Zonbi - 22/09/2017
Léonce ne savait pas trop quoi répondre. Alors qu'il était rouge. il se remit à jouer avec une mèche de cheveux.

- Hum... je .. je sais pas trop quoi dire... avoua le garçon.

Étoile la regarda faire.

- Tu.. sais les capitaines ne pensaient vraiment pas un mal... y à plein de gens qu'il avait même pas l'air lycéen

Zonbi eut un petit sourire.

- Il faudrait comme même que tu monstre ça à quelqu'un je doute quelle dégonflé en hne soirée.

- Heureusement que je bouge mon cul, fit il en allumant son portable ou la caméra dans la chambre du père de Zonbi filmer. On à de quoi les briser un peu plus. Chuchota t il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 22/09/2017
Yuichiro regardait simplement Léonce. Ce n'était pas vraiment une situation habituelle, mais il remarquait bien le ton et surtout l'attitude du jeune homme. Il était gêné. Est-ce que du coup il l'avait embarassé ? Le blond cligna un peu des yeux.

- Ca te dérange ? demanda-t-il finalement.

Il y avait un risque de refus. Après tout, le blond était loin de parfaitement interpréter ... les "signes" comme on lui avait dit.

Neoko tourna son regard vers Etoile en soupirant un peu.

- Je me doute, mais tu vois comment ça a fini, soupira-t-elle un peu. Un peu de responsabilité, ça ne fait pas de mal de temps à autre ...

Yuuto baissa les yeux vers sa cheville. Il soupira un peu sur le coup.

- Disons que ça ne date pas d'hier en même temps ...

Il avait surtout la trouille d'avoir un peu trop forcé cette fois-ci. Le médecin lui avait dit de faire attention, et comme d'habitude, il n'avait pas respecté le temps de repos. Il avait une petite boule dans l'estomac sur le coup.

Akira se pencha vers le portable de son frère, avant de lever les yeux vers lui.

- T'es pire qu'un ninja, sourit-il un peu avant de regarder. Oh. Ils m'ont l'air bien tranquilles, dis-moi, marmonna-t-il avant de croiser les bras en regardant le duo du coin de l'oeil. Je crois qu'il y a moyen d'avoir autre chose aussi ...
23 septembre 2017
Zonbi - 23/09/2017
- Hum... Non, Non.. j'ai ...

Léonce ne savait pas trop quoi répondre. C'était assez étrange de voir.. Quelqu'un se déclaré. Quelqu'un de.... il redressa la tête pour regarder Yuichiro.

- J'ai besoin de temps pour.. réfléchir, finit il par dire.

Étoile hocha la tête. C'était pas la première fois non plus qu'il voyait les dégât d'une soirée. C'était une première au lycée mais au collège il en avait vu d'autre.

- Mais.. ne juge pas trop vite hein, On était.. tous à cran. Surtout Yuuto, fit il.

Zonbi déposa sa main sur celle du garçon, avec une petit hésitation. Après tout elle avait rejeter le garçon tout à l'heure.

- Ça va aller, On à encore quelque jours de vacances et tu laissera ta jambe te reposer. Hum... Et aussi ton visage... Tu as un sacré bleu la, fit elle en effleurant de son index la mâchoire du blond.

- Je t'en pris, j'ai fait ma part, sourit Arika. On devrait ranger un peu pour rester crédible.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuichiro eut un léger flottement. Ce n'était pas un rejet, du coup, mais on lui avait dit que c'était possible que la réponse ne vienne pas ... tout de suite. Il hocha un peu la tête, bien qu'il aurait préféré avoir une réponse tout de suite. Fort heureusement, avec le "calmant", il n'y pas de réaction trop méchante, simplement un hochement de tête.

- Ca veut dire que tu ne sais pas encore ?

Comprendre, essayer du moins, pour mieux s'en sortir derrière.

Neoko laissa le gant de toilette dans le lavabo et prit de quoi désinfecter au moins les quelques plaies et griffures. Elle eut un flottement, mais hocha un peu la tête.

- Oui, je sais ... soupira-t-elle un peu.

Elle marqua une pause en le regardant. Il avait voulu lui dire quelque chose, mais l'ambiance était tellement retombée. Elle eut un petit sourire tout de même.

- Je suis quand même contente que vous étiez là, tous les deux ...

Yuuto tourna la tête vers Zonbi. Il se sentit un peu moins tendu face à la caresse certaine, et eut un petit rire nerveux.

- Oui, ce sera plus tranquille, admit-il. Ah ? Boarf, c'est rien ... Il tape fort mine de rien.

Le blond regarda Zonbi. Il s'écarta légèrement de lui-même dans un petit sourire.

- Je pense qu'on a tous besoin de repos.
Zonbi - 23/09/2017
- Oui.. c'est.. un peu confus. Surtout avec tour ce que j'ai.. bu. Je veux te donner une réponse quand je serais ... Moi, fit il. Hum... On devrait dormir, proposa t il. Je vais sur la chaise, sourit il en se relevant.

Alors la Étoile se crispa à chaque fois que la compresse toucha sa peau à vive.

- Aie. Aie.... On aurait pas louper cette soirée, enfin... celle d'avant, rit il mais pas longtemps. Aie, aie.. hum si tu veux dormir dans le lit... hum

Zonbi se recula sur le coup, en hochant la tête.

- Je vais te chercher une couverture, fit elle en se redressant.

Elle tourna son regard vers les jumeaux.

- Vous pouvez rentrer. Je me debrouillerais, fit elle.
- Ah mais ça n-
- Non c'est bon, fit elle

Arika hocha la tête en déposant le sac de poubelle. Et se mit en route vers la sortie.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuichiro inclina la tête sur le côté en regardant Léonce se redresser, puis la chaise.

- Tu vas mal dormir ... Tu devrais plutôt demander à Zonbi un lit ou un matelas, marmonna-t-il.

La proposition de dormir avec lui, c'était encore pas gagné, surtout venant de Yuichiro. Une chose à la fois.

Neoko eut un sourire avant d'incliner la tête sur le côté.

- Oui ?

Yuuto hocha un peu la tête en essayant de se placer sur le canapé comme il put en serrant un peu les dents. Il avait super mal. Akira regarda Zonbi et hocha un peu la tête. Il ne tenait pas à se montrer plus "envahissant" vis-à-vis de la jeune fille.

- Si jamais tu dois accuser quelqu'un, tu sais comment m'appeler, assura-t-il en marchant simplement vers la sortie. Repose-toi Evans, hein.

Le blond redressa un peu la tête en regardant les deux capitaines partir, puis Zonbi. Il ne pensait pas que la rousse avait un lien quelconque avec l'équipe pour le coup.
Zonbi - 23/09/2017
- T'inquiète pas pour moi, sourit le garçon. Je suis une vrai tombé quand je dors, qu'importe le lieu.

Il tira la chaise pour avoir le rebord de la fenêtre comme appuie alors qu'il s'assit et mit le coussin sous sa tête.

- Je peux dormir parterre si.. enfin jamais. Tu vois ?

Zonbi hocha doucement la tête en refermant la porte derrière eux.

- Je sais, murmura t elle. Rentrez bien.

Elle ouvrit la penderie à coter pour sortir les couverture. Yuichiro et Léonce étaient dans la chambre de son père, Et Neoko et Étoile était dans la sienne.. elle revint dans le salon en tendant la couverture.

- Tient. Si tu as besoin, je dors juste sur le fauteille, fit elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuichiro hocha simplement la tête. S'il disait que c'était bon, il n'allait pas insister. Et puis avec ce qu'il avait dans le sang, il n'avait pas envie de tergiverser trop longtemps non plus. Il regarda le rouquin faire simplement.

- Je vois ... Dors bien alors, murmura-t-il.

Sa crise l'avait érinté de toute manière et il ne tarda pas à s'endormir, plus vite qu'il ne l'aurait cru.

Neoko cligna un peu des yeux, puis regarda un peu ailleurs. Elle eut un petit sourire en secouant la tête.

- C'est bon. Déjà, tu as couvert de griffures, ça me donne moyen envie de te laisser dormir parterre ... On dormira ensemble, c'est tout, murmura-t-elle.

C'était juste dormir, ce n'est pas comme s'il y avait ... une autre signification derrière. Elle le regarda un peu en vérifiant les plaies et les bleus.

Yuuto attrapa la couverture en remerciant la jeune fille. Il resta un instant à la regarder.

- Merci. Je te ferai signe, si jamais ... Hum ... Dis Zonbi, comment ça se fait que ... qu'Akira connaissait ton adresse ? demanda-t-il.
Zonbi - 23/09/2017
Étoile eut un petit rire nerveux. Il ... il avait le coeur qui s'emballait. Il hocha la tête.

- Hum... okay...cool... enfin... je ... On devrait aller dormir. Hum j'ai entendu la porte d'entrée claquées ...

Zonbi s'assit sur le fauteil en se mettant sur la couverture sur ses jambes.

- Hum ? Tu sais le fait que mon père est commissaire commence à ne plus être secret, soupira t elle en croisant les bras pour y déposer sa tête. C'est qu'une adresse parmi tant d'autre, marmonna t elle en baillant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Neoko hocha simplement la tête en se redressant. Elle tendit timidement sa main pour prendre celle d'Etoile et le guidait jusqu'à la chambre de Zonbi où elle le lâcha un peu. Elle se regarda, et se laissa simplement tomber sur le lit pour le coup, ressentant la fatigue vraiment une fois qu'elle fut couchée. Elle eut un petit sourire à Etoile.

- Si tu as mal, je te mettrais des pansements demain, proposa-t-elle. Essaie de dormir tout de même ...

Yuuto se coucha comme il put en essayant de ne pas se faite trop mal. Il mit la couverture, avant de regarder la jeune fille.

- C'est dommage ... enfin pour toi ... Ca t'assurait un ... effet de surprise considérable quand quelque chose se passe mal, murmura-t-il.

Il bailla un coup, avant de lui sourire.

- Avec de la chance, il sera quand même assez clément ... en voyant nos têtes.
Zonbi - 23/09/2017
Étoile se sentit un peu nerveux, anxieux... quelque chose tout ça. Il se coucha en hochant la tête.

- T'inquiète, sourit Étoile en étant un droit comme un i. Bonne nuit du coup ?

Zonbi eut un petit rire. Elle secoua la tête.

- Je pense pas. Je vais me faire tuer, vraiment.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Neoko hocha un peu la tête en murmurant un "bonne nuit" avant de se rouler un peu en boule pour s'endormir. Il ne fallut guère longtemps avant qu'on entende sa respiration régulière. Yuuto eut un petit sourire en la regardant, avant de le perdre un peu.

- À ce point ... ? Enfin, c'est pas ... de ta faute pourtant.

Le blond se redressa un peu mais ce fut pour changer de position afin d'être un peu plus proche de la rousse sans se faire trop mal.

- T'inquiète pas, on sera là, et on se fera tuer avec toi ? proposa-t-il tout de même. C'est moins désagréable à plusieurs que tout seul, il paraît.

Il laissa planer un petit moment de blanc exprès avant de sourire un peu pour au moins essayer de faire rire la jeune fille.
Zonbi - 23/09/2017
Zonbi croisa les bras sur changer de position.

- toi tu seras au médecin, donc nope. Et je vous ferais tous sortir je.. préfère être seule avec mon père, vraiment, sourit elle. Mais.. Merci Yuuto. Mais dors maintenant, sinon je vais t'étouffer avec un coussin, menaça t elle avant de sourire. Bonne nuit Yuuto.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuuto eut un petit sourire et hocha simplement la tête en la regardant dans un rire.

- D'accord ... Bonne nuit Zonbi, murmura-t-il avant de fermer les yeux.

Le bilan de la soirée fut assez nuancé. Bien qu'elle avait relativement bien commencé, elle avait fini sur une note moins joyeuse. Notamment pour certains. Yuuto avait gagné un aller simple pour le médecin et une dispense de sport un peu trop longue à son goût. Il n'avait pas eu le coeur à véritablement s'énerver sur l'instant, mais il était tout de même un peu amer vis-à-vis de ça. Et vu que sa cheville lui faisait vraiment mal, il n'avait pas d'autre chose que de se tenir tranquille avec ça. Neoko avait raccompagné Yuichiro chez Roan, et avait préféré dire la vérité quant au fait qu'il avait eu une crise, mais qu'ils avaient réussi à le maîtriser. Elle n'avait pas donné plus de détails, visiblement avec une note un peu trop nuancée pour sa part. Elle avait bien senti qu'il y aurait pu se passer quelque chose avec Etoile, mais ... Pas avec cette ambiance. Yuichiro, lui, avait été très honnête sur ce qu'il s'était passé et n'attendait plus qu'une réponse de la part de Léonce. Le tout mena au bilan qu'il devait recevoir de Ray, notamment sur la situation actuelle. Ca faisait longtemps par ailleurs que le blond n'était pas venu accompagné de Roan chez le psychologue.
Zonbi - 23/09/2017
Léonce donnerait sans doute se réponse demain quand les cours recommenceront ce qui était un temps normal. D'après le psychologue. Zonbi n'avait pas donner de signe de vie la punition sans doute. Et Étoile, les parents avaient voulu porter plainte contre Yuichiro. Mais il en avait dissuader..

- Je pense que nous avons tout dit. Il faut un nouveau équilibre pour Yuichiro. Actuellement y à trop changement, y à donc aucun lieux de sécurité. Si il à une crise, il aura du mal à trouver un lieu de repli.
- Même avec ..
- Oui, il faudrait trouver une maison similaire ou envisager d'acheter une maison à coter, fit il.

Roan hocha la tête.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuichiro était resté relativement silencieux durant la séance. Le fait qu'il ait eu une crise si longtemps après la dernière, ce n'était pas une chose des plus positives dans la situation actuelle. Il avait dit qu'il irait s'excuser auprès d'Etoile et de Yuuto quand il les reverrait. Face au bilan de Ray, il leva la tête vers son père en clignant des yeux.

- Donc on va pas déménager tout de suite alors ... ?

De sa crise, il n'avait pas eu de bleus, à part quand il y avait fallu tenir son bras, et le lendemain, il s'était rendu compte qu'il s'était cassé deux ongles assez violemment lorsqu'il s'était mis à griffer Etoile.
Zonbi - 23/09/2017
- Le plutôt serait le mieux, corrigea t il. Vous voulez pleinement vivre votre vie de couple, mais... Vous allez vivre les un sur les autres dans un si petit espace. Je peux vous faire un recommander si votre voisin ou ..
- Je me .. chargerai de.. Ça, fit Roan.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuichiro n'était pas vraiment emballé à l'idée de déménager, mais il avait promis à son père qu'il viendrait pour les visites, et qu'il ferait des efforts. Avec la crise récente, c'était difficile d'y croire pourtant ... Il leva les yeux vers Ray, puis vers Roan. Il inclina la tête sur le côté. Il ferait de son mieux. Même si à la maison, c'était ... Neoko ne parlait plus. Du moins, elle faisait le strict nécessaire pour la conversation, mais sinon, elle ne parlait pas. Meyliss avait un peu peur qu'elle se referme sur elle-même, surtout avec l'idée de parler de manière un peu plus active du déménagement. Les derniers jours de vacances furent simplement une continuité au goût amer de la soirée. Et la reprise des cours n'améliora pas tout. Bien que certaines personnes de la fête n'était pas du lycée, d'autres oui. Et les murmures commencèrent un peu trop rapidement sur le passage de Yuichiro. Bien que le plus violent avait été son casier. D'habitude, ils s'arrêtaient à voler des trucs, ou à mettre du PQ dedans. Là ... Il avait été tagué de plusieurs insultes, très claires, surtout en allusion à la soirée. Des messages qui disaient qu'on ne le voulait pas ici. Et lorsqu'il regardait autour de lui, c'était des ricanements ou des imitations grotesques de sa crise. Il essaya vaguement d'effacer les insultes en essuyant avec sa manche, mais rien à faire. Yuuto le regarda faire du coin de l'oeil et continua d'avancer en clopinant sans s'arrêter. Il avait appris pour le déménagement qui se rapprochait et avec son atèle, dont la cause était Yuichiro, il n'avait pas envie de l'aider. Et avec Neoko qui avait surtout couru pour chercher Zonbi, on sentait les premières tensions qui firent doucement sourire.
Yuichiro abandonna finalement son casier. Rien à faire. Ca ne partait pas. Il chercha un peu d'aide des yeux mais lorsqu'il vit Yuuto s'approcher, le blond l'ignora royalement en suivant le reste de sa petite bande.

- Il a qu'à démonter la porte, qui sait ? ricana l'un des joueurs.
- Il a bien pété la cheville d'Evans.
- Ca va, lâchez-moi, marmonna Yuuto en avançant comme il pouvait.
- Quelle idée de jeter tes béquilles aussi, rit un autre.
- Je les ai pas jeté, c'est vous qui l'avez fait, râla-t-il au passage.

Neoko se laissa tomber sur le banc en voyant enfin Zonbi. Elle n'avait pas eu de nouvelles depuis les vacances, donc elle était contente de pouvoir retrouver sa meilleure amie.
Zonbi - 23/09/2017
Étoile ralentit un peu en voyant Yuichiro venir vers eux mais ... Yuuto avait continué de tracer. Étoile avait pas de rancune vis à vis du blond. Il l'avait bien démoli vu encore tout les bandages.

- Va voir les filles... Ou Léonce. Ne reste pas la, murmura t il en se mettant à suivre l'équipe. La prochaine fois c'est vous qu'on balance dans les buissons, sourit Étoile.
- J'y crois pas trop, Tu t'es fait démolit à la soirée.
- J'ai laissé gagné Oui, On la laissé gagné, fit il en essayant de faire sourire Yuuto.

Zonbi avait était bien punis. Enfin du moins... elle était allé plusieurs fois voir Akira pour sa dose, et ses lunettes de soleil cachait bien ses cernes. Elle eut un petit sourire fatigué en relevant la tête vers Neoko et fermant son livre. Elle avait l'air.. plus maigre. Son bracelet tombaient relativement bas sur son poignet.

- Désoler je suis privé de portable, fit elle. Tu as aussi eut un reste de vacances pourrit ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête, en tournant la tête vers Yuuto. Il avançait simplement, en clopinant. Le blond tourna la tête vers Etoile, mais il ne releva pas la blague. Il continua d'avancer, avec une mine qui ne prêtait visiblement pas à la blague pour aujourd'hui.

- Allez, Evans, souris, tu vas être tranquille sur le banc.
- Y'a pire, tu pourrais ramasser les ballons !
- Je préfèrerai encore ... marmonna-t-il.

Yuichiro les regarda s'éloigner, avant de prendre la direction de la salle de concert pour essayer de trouver Léonce. Il lui devait toujours une réponse après tout. Le blond toqua puis ouvrit la porte en jetant un coup d'oeil dedans, essayant de se dépêcher pour éviter les moqueries.

Neoko soupira longuement en regardant la rousse.

- Je m'en suis doutée, j'étais à deux doigts de t'écrire une lettre, taquina-t-elle avant de perdre son sourire. Pourries, c'est le mot ...
Zonbi - 23/09/2017
Étoile baissa le regard. Il abandonna encore d'arracher un sourire, il soupira. Vivement que la fin d'année arrivé. Heureusement que les fêtes avaient toujours le dont de sourire. mais .... la il avait un doute.

- Vous etes en retard, fit Arika. Aller dépêchez vous de vous changer. Evans qu'est ce que tu fais la ?

Étoile s'arrêta en entendant le nom de Yuuto.

Sauf que Léonce n'était... il avait les yeux river sur le mur ou était retroprojecter la nuit de la fête. Ou Yuichiro se déclarer. Mais il y avait aussi des rires. Tout le club de musique était la, sans parler de certain qui flâner.

Zonbi eut un petit sourire.

- Il aurait fallu un pigeon voyageur. Hum... Ça va pas mieux ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuuto releva la tête vers Arika en clignant des yeux. C'est vrai qu'avec son attèle, il ne risquait pas de faire grand-chose. Il regarda ailleurs.

- Je suis venu regarder, marmonna-t-il.
- T'abuses Evans, le médecin t'a dit d'aller te reposer, rétorqua Akira. Une fois c'est bon. T'as même pas de béquilles ?
- Ils les ont balancé, je peux faire sans.

Le blond n'avait pas l'esprit combattif mais il ne voulait pas ... repartir. Même rester à regarder sur le banc, ça lui allait. Il ne pouvait même pas ramasser de balles dans cet état. Il n'avait pas envie de se sentir ... inutile.

Yuichiro eut un flottement en voyant le mur et surtout le fait qu'on voyait la scène. Qu'on l'entendait aussi. Il entendit les petits commentaires à droite et à gauche, en plus des rires. Le blond lâcha un peu vite la porte sur le coup, qui claqua derrière lui, le faisant aussi bien sursauter, que quelque personne présente. Il ne comprenait pas. C'était quelque chose de personnel qui était ... diffusé, là ...

- Oh bah tiens !
- Eh, Léonce, y'a ton petit copain ! lança une voix en ricanant.

Neoko secoua la tête.

- Ils parlent de déménagement. Tout le temps. Qu'on ne peut pas aller dans une autre ville, mais que c'est pas ... l'idéal non plus de rester, soupira-t-elle. Et ils parlent de Yuichiro, beaucoup.
Zonbi - 23/09/2017
- Tu n'es pas indispensable. Va t'avancer dans t'es devoir ou autre. Dépêchez vous les autres, fit Arika en tapant ses mains. Et va à l'infirmerie pour des béquilles, Tu vas juste aggravé ton cas.

Léonce se sentit aussitôt très mal. Surtout en voyant tout ses rires, ses commentaires.

- Alors c'est quand la demande en mariage ? Ricana d'autre.
- Je suis sur c'est Léonce qui va porter la robe !
- Oh mais c'est qui va se prendre la queue de attardé !

Léonce emballa ses affaires alors qu'il voulu fuir aussitôt.

Zonbi inclina la tête.

- Au moins tu... restes ici, sourit elle. C'est pas mauvais. Y à comme même étoile, Et puis ça va passer à Yuuto et Yuichiro ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
- Je peux rester, insista Yuuto.
- Pour faire quoi, Evans ? Avec ta cheville, tu ne peux rien faire.
- Mais--
- Pas de mais. Si tu veux te plaindre, va te plaindre à celui qui t'a fait ça, rétorqua Akira en tapant dans ses mains. Allez tout le monde.

Yuuto serra un peu les poings sur le coup, en regardant autour de lui. Sans le foot, il n'était pas grand-chose. Il baissa un peu la tête sur le coup.

Yuichiro comprenait bien ce qu'étaient les moqueries. Il eut un flottement en cherchant Léonce aussitôt des yeux.

- Léonce ... !
- Est-ce qu'il y arrivera au moins ? ricana quelqu'un d'autre.
- Au moins l'avantage c'est qu'ils pourront pas se reproduire !
- Fonce Léonce, ton attardé attend ta réponse, ajouta un autre en riant.

Le blond regarda les alentours en rentrant un peu sa tête entre ses épaules. Les rires. Il y avait trop de rires.

Neoko hocha un peu la tête avant de sourire un peu, en regardant Zonbi, puis haussa un peu les épaules.

- J'en sais trop rien ... Je ne me sens pas spécialement chez moi quand je suis là-bas. Tout est haut, tout est ordonné ... Impersonnel ...

Elle marqua une pause.

- Et Yuichiro ne sait définitivement pas toquer aux portes, soupira-t-elle dans un sourire.
Zonbi - 23/09/2017
Étoile tourna son regard vers Yuuto mais ... Arika était bien claire. Et il ne pouvait rien faire. Il soupira. Alors qu' Arika se mettait déjà à donner les consigne en ignorant Yuuto.

Sauf que Léonce avait déjà prit languie par l'une des porte de secours. Les larmes des yeux. C'était trop pour lui. Même avec Yuichiro qui ne fallait pas laisser seul... la peur, le honte et autre sentiments qui commençait à le ronger.

- C'est une maison pour Yuichiro.. je pense que ... si vous déménager t'aura vraiment un truc plus.. Léonce ?

Zonbi tourna le regard en voyant le rouquin avec les lrme s au yeux courir vers la sortie. Elle tourna son regard vers le couloir. Il .. y avait pas Yuichiro. Mais ne fallut pas plus de quelque minute pour que la déclaration de Yuichiro qui se mit à tourner sans les hauts parleurs

- Ça.. c'est pas bon, fit Zonbi.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Yuuto dut finalement se résoudre à faire demi-tour, surtout en direction de l'infirmerie clopin-clopan afin d'aller chercher une nouvelle paire de béquilles. Il se sentait tellement inutile sur ce coup-là ... Il leva la tête en entendant ce qu'il pensait d'abord être une annonce dans les haut-parleurs. Néanmoins, il se rendit vite compte qu'il n'en était rien.

Et cette annonce, en plus des rires, ce n'était pas le mieux pour Yuichiro. D'ailleurs, lorsque celui-ci remarqua que Léonce avait pris la fuite, il ne put s'empêcher de ressentir une sorte de vide immense et de prendre ce manque de soutien comme un rejet. Le blond commença à sentir la boule dans son ventre qui lui faisait de plus en plus mal. Il recula et sortit de la salle de concert. Mais une fois dans les couloirs, c'était pire. Il sentait le regard de tout le monde sur lui, à le pointer, à rire, alors que sa déclaration passait dans les hauts-parleurs. Le blond rentra sa tête entre ses épaules et voulut gagner un couloir, mais il y eut littéralement un barrage humain pour l'en empêcher. Il se retourna, en cherchant aussitôt un autre passage. Il n'entendait même pas ce que les autres disaient, il entendait surtout son coeur qui s'emballait un peu trop, ses mains devenir moites ...

Neoko voulut répondre, mais elle se retourna également en voyant Léonce partir. Elle fronça un peu les sourcils en se redressant, en entendant l'annonce.

- Qu'est-ce que c'est que ça ? marmonna-t-elle en regardant les alentours.

Elle sentait une accumulation de personnes dans l'établissement et la déclaration qui tournait un peu trop.

- C'est pas bon du tout ... Il faut qu'on trouve Yui !
Zonbi - 23/09/2017
Étoile se redressa en entendant l'annonce. L'hilarité était bien présent dans les vestiaires. Alors qu'il lâcha la porte de son cassier...

- Les gars ont se concentre aller faire vos tour, fit la voix d'Arika.

Zonbi se redressa en hochant la tête. Alors quelle essaya d'envoyer un message.

Zonbi à Yuichiro : L'infirmerie, va !

- L'infirmerie est le lieu plus sur.. hum.. je vais essayer d'aller dans le bureau du directeur pour arrêter ça=
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Akira tourna son regard vers le reste en les chassant un peu avant de regarder son potable. Il se demandait si monsieur tête d'ampoule allait faire une crise d'angoisse ou non cette fois-ci. Il eut un petit sourire en coin.

Akira à Zonbi : Tout va bien ?

Yuuto fronça légèrement les sourcils en entendant l'annonce. Il continua son chemin clopin-clopan en direction de l'infirmerie. Neoko hocha un peu la tête en regardant Zonbi.

- Je vais essayer de trouver Yui alors. S'il y a du monde, il risque de paniquer, lança-t-elle en attrapant son sac à la volée.

La brunette trottina dans le couloir pour essayer de trouver le blond. Ce n'était pas bien compliqué, vu l'amas de monde qu'il y avait. La brunette dut jouer des coudes pour se glisser entre les gens qui riaient bien tranquillement du pauvre Yuichiro qui était en train de littéralement tourner en rond pour essayer de trouver où aller. La jeune fille réussit à l'atteindre, non sans mal.

- Yui ... ! Yui, tu as le message de Zonbi ... ?

Le jeune homme releva la tête vers elle. Il était ... perdu. Il n'y avait pas que ça dans son regard, mais Neoko craignait surtout qu'il ne fasse une autre crise, ou autre. Elle dut jouer des coudes et de sa langue acérée pour libérer le chemin jusqu'à l'infirmerie. La réaction de Yuichiro se fit sans attendre : il la suivit et partit se réfugier aussitôt sous le premier bureau qu'il vit dans l'infirmerie. La brune claqua un peu la porte derrière elle, pour éviter que des petits malins ne s'amusent à les suive avant de glisser son regard vers le jeune homme. Il s'était mis en roule sous un bureau. La brune fit rapidement le lien avec la réaction de Léonce ...

Neoko à Zonbi : J'ai récupéré Yui !
Zonbi - 23/09/2017
Zonbi se mit à courir vers le bureau du proviseur. Elle essaya de l'ouvrir.. mais c'était fermer. Elle soupira en donnant un coup avant d'entendre son téléphone.

Zonbi à Akira : Non...
Zonbi à Akira : Ça te plairait de force le bureau du proviseur ?
Zonbi à Neoko : une bonne nouvelle.
Zonbi à Neoko : j'essaie avec l'enregistrement

Étoile à Neoko : Ça va ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Akira redressa la tête un peu la tête avant de regarder son frère dans un petit sourire.

- Je te laisse les surveiller, lança-t-il.

Akira à Zonbi : Aucune porte ne me résiste, ça me branche !

Neoko inspira un peu avant de sursauter en entendant la porte s'ouvrir. Elle tourna la tête, en voyant son frère entrer clopin-clopan.

- Yuu ... ? T'avais pas entraînement ?
- J'ai une tête à pouvoir courir ? marmonna-t-il.

Sans plus d'attention que ça, le blond se laissa tomber sur un lit en se passant la cheville. Il regarda du coin de l'oeil. Yuichiro était ... prostré. Il regarda ailleurs. Ce n'était pas son problème. La brune baissa les yeux vers son portable.

Neoko à Zonbi : D'accord, je vais essayer de rassurer Yui ...
Neoko à Etoile : Hum, moi oui. Yui, un peu moins.

La brune s'accroupit face au bureau en inclinant la tête sur le côté.

- Yui ... ? Est-ce que ça va ? On ne craint rien à l'infirmerie. Zonbi va arrêter l'enregistrement, hein ... murmura-t-elle alors que seul le silence lui répondit.
- Très réceptif, commenta Yuuto.
- Yuu, garde tes sarcasmes pour toi, c'est pas le moment.
Zonbi - 23/09/2017
Zonbi essaya une nouvelle d'ouvrir alors qu'elle attendait Akira.

Zonbi à Neoko : je vais faire de mon mieux

Arika hocha doucement la tête.

- Waterbridge lève les genoux !

Étoile soupira en accélérant alors qu'il essayait de répondre à Neoko. Il aurait aime être la, nais être loin d Yuichiro était assez bon.

Étoile à Neoko : tve kjvien ?

Il savait que Neoko détestait les abréviations mais courir en même temps c'était chaud.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Akira ne tarda pas à trottiner pour aller rejoindre Zonbi. Il avait pu constater l'ampleur des dégâts et ce n'était pas plus mal pour le coup. Il eut un petit sourire en coin qu'il chassa vite lorsqu'il arriva près de la rousse.

- J'ai fait comme j'ai pu ... répondit-il.

Il tourna son attention vers la porte du directeur et fouila dans ses poches.

- Voyons voir ...

Neoko à Zonbi : Tu crois que je devrais appeler Roan ? J'ai trop peur que Yui fasse une crise ...

Neoko regarda le blond. Il n'avait pas l'air de vouloir bouger de sous la table, mais ... Elle sentait dans son attitude, quelque chose de différent tout de même. Elle se redressa en regardant les alentours.

Neoko à Etoile : Tu es à l'entraînement, non ?
Neoko à Etoile : Yuu est à l'infirmerie avec nous
Neoko à Etoile : On devrait pouvoir se débrouiller, j'espère

- Pourquoi tu n'as pas tes béquilles ?
- Les gars de l'équipe les ont jeté, marmonna-t-il.
- Quoi ? Ils savent combien ça vaut ? soupira-t-elle.
- C'est bon, marmonna-t-il. C'est déjà moins humiliant que devoir se barrer du terrain parce que je peux rien faire ...
Zonbi - 23/09/2017
Zonbi releva le regard vers le garçon. Elle eut un soupir de soulagement alors qu'elle secarta pour le laisser faire.

- S'il te plaît... fait vite, fit elle.

Zonbi à Neoko : hum c'est toi qui vois.
Zonbi à Neoko : Roan travaille non ?

Étoile à Neoko : jpe fuir xD
Étoile à Neoko : Arika va mtue dtt
Étoile à Neoko : j'suis à mn 3e tour dterrain
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Akira se pencha pour se mettre à bidouiller le verrou. Il avait déjà fait un double des clefs du bureau mais c'était plus drôle de jouer un peu avec les nerfs de la jeune fille pour le coup. À force, il allait connaître la déclaration de Yuichiro par coeur, tout comme les autres élèves de l'école.

- Je fais aussi vite que je peux, assura-t-il.

Il lui fallut quelques minutes tout de même avant d'entendre le clic et que la porte ne s'ouvre. Le blanc se redressa en la poussant simplement, regardant les alentours. Il savait que c'était dans le bureau du directeur qu'on faisait les annonces, mais il se demanda si ce n'était pas ailleurs que son frère s'était amusé à programmer cette annonce.

Neoko à Zonbi : Je sais mais au moins ... Je sais pas, je serai plus rassurée ... ?

Ce n'est pas comme si elle pouvait faire autre chose. Certainement pas avec Yuichiro qui ... qui ne faisait pas une crise, mais qui était prostré. Il ne bougeait pas. Et elle était persuadée que si elle le touchait, il allait se mettre à hurler plus fort qu'une alarme de police. Elle passa une main sur son visage, en hésitant longuement.

Neoko à Etoile : Je suppose que j'aurais jamais trop de renfort au cas où ...

- Ce n'est qu'une pause, rétorqua-t-elle.
- Ma cheville pétée aussi, c'est une pause.
- Wow, eh, tu descends d'un ton avec moi, asséna-t-elle avant de se reprendre. C'est pas le moment de s'engueuler.
- C'est jamais le moment quand il est là de toute façon !

La brune fronça les sourcils et se décida au moins à prévenir Roan. Certes, ce n'était peut-être rien, mais il y avait un risque tout de même ...
Zonbi - 23/09/2017
Zonbi se précipita aussitôt à l'intérieur du bureau alors qu'elle regarda le bureau avant de s'asseoir pour chercher le clavier.

- Bon.. le.. programme...

Elle inspira alors quel essaya de trouver la source mais avec tout ses demandes de mots de passe la faisait plus stresser autre chose.

Étoile tourna son regard vers Arika. Alors qu'il fit son tour avant de disparaître derrière le bâtiment et se précipita vers l'infirmerie.

Roan ne tarda pas appeler.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 23/09/2017
Akira la suivit, refermant la porte sur son passage pour éviter de trop attirer l'attention, et se plaça près d'elle. Il la regarda faire en retenant un sourire. Arika n'y était pas allé de main morte : c'était un peu plus drôle comme ça.

- Tu vas t'en sortir ... ? Ca a pas l'air franchement simple.

- Yuuto, stop, soupira Neoko.

La brune baissa les yeux vers son portable et décrocha tout bonnement.

- Quoi j'ai plus le droit de parler maintenant ?
- Tu ne parles pas, tu cries. Allô Roan ... ?

Entre Yuuto qui lui parlait en même temps et la déclaration qui passait, elle espérait vraiment que le bruit de fond était un minimum atténué.
24 septembre 2017
Zonbi - 24/09/2017
Zonbi soupira alors qu'elle essayait encore. Ça la stresser. Elle devait retrouver son calme. Inspirer, expirer. Devis disait qu'il fallait être .. calme.

- Ça va aller...

Elle essayait de se rappeler ce qui faisait. Elle se mit petit à petit frapper bien quelle sursauta à chaque faux pas. Avant que le message s'arrête enfin. Elle releva ses mains.

- J'ai ... réussi ?

Étoile entra en voyant Yuuto sur la défensif.

- Je suis la. ... chuchota t il avant de lever la tête en entendant plus l'annonce. Ah ça fait du bien

- Neoko ? Qu'est ce qui se passe ? J'ai eut un message de la secrétaire comme quoi Yuichiro à eut une crise. Mais je n'arrive pas à joindre l'administration
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 24/09/2017
Akira inclina la tête sur le côté avant d'avoir un petit sifflement.

- Eh bah ... Ca fait du bien quand ça s'arrête ...

Il passa sa main sur ses oreilles tout en regardant la rousse.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ? demanda-t-il en se penchant vers l'écran pour jeter un coup d'oeil.

Yuuto releva la tête en voyant Etoile entrer. Il fronça un peu les sourcils.

- Qu'est-ce que tu fais là ?

Neoko fit simplement un petit signe à Etoile avant de se racler la gorge.

- C'est ... un peu compliqué à expliquer. Quelqu'un a enregistré Yuichiro le soir d'Halloween et s'est amusé à diffuser ça dans les hauts-parleurs ... Il n'a pas fait de ... crise violente mais ... Il s'est mis sous un bureau de l'infirmerie et n'en bouge pas. Il ne réagit pas quand je lui parle, non plus ...
- En même temps, tu chuchotais avec le boucan qu'il y avait derrière ...

La brune retint une remarque et regarda simplement son frère en faisant les gros yeux.
Zonbi - 24/09/2017
Zonbi se laissa glisser sur le siège en passant sa main sur son visage.

- Quelqu'un à transformer.. l'enregistrement en espèce de virus. Tu sais les spammea qui t'ouvre plein de fenêtre.. c'était de ce genre, mais... je crois pas que je l'ai.. je l'ai que mit en quarantaine...soupira t elle.

Étoile s'assit sur le bord du lit.

- Je suis venu à la rescousse parce que.. Bah y à plus personne pour aider. Léonce est partit en bus. Et Arika .. enfin toi ta une sacré langue de vipère. Tu t'es lever du mauvais pied ?


- Je ne peux pas.. venir enfin du moins pas dans l'immédiat. Hum le piano. Léonce pourrait jouer quelque chose avec son application ? Ça avait marcher la dernière fois.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 24/09/2017
Akira cligna des yeux en regardant l'écran.

- Ca a l'air compliqué, dit comme ça, ajouta-t-il en regardant la jeune fille. Du coup, tu l'as simplement isolé ? Ca peut revenir du coup

Yuuto le regarda en fronçant les sourcils.

- Haha. Très drôle, marmonna-t-il.

Le blond était vraiment ... pas commode. Et ça ne s'était pas arrangé avec le fait qu'Arika lui ait dit qu'il n'était pas utile qu'il reste. Le blond serra un peu les dents.
Neoko rentra un peu sa tête entre ses épaules.

- Le problème c'est que ... Léonce n'est plus là ... Au moins le message s'est arrêté, mais ... Enfin, je ne sais pas ce qu'on peut faire d'autre.
Zonbi - 24/09/2017
Zonbi hocha la tête. Elle soupira en sentant un peu les nerfs se tendre.

- Je... je ne sais pas comment faire, fit Elle. Je... je .. je vais bousiller la tour. Hum.. Tu.. du café peut être ? Ou de l'eau ?

Étoile soupira.

- Eh c'est une blague. Sourit un peu. T'es .. chiant. On dirait que t'es une fille avec tes règles, fit il.

- Hum... Et l'infirmière ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 24/09/2017
Akira haussa un sourcil avant de lever les bras. Okay, il avait sa veste, mais sinon ...

- Comme tu peux le voir, je suis venu à poil.

Le blanc regarda néanmoins autour de lui. Elle avait de la ressource, il fallait bien l'avouer. Et ça risquait de lui retomber sur le coin de la tête. Il sembla réfléchir.

- Au pire, y'a un distributeur dans le couloir.

Yuuto baissa la tête en regardant.

- Désolé d'avoir des jours où j'ai pas envie de faire le mariole, marmonna-t-il.

Neoko regarda autour d'elle.

- Hum, elle doit être ... en pause. Yuu, au lieu de râler, tu ne veux pas aller chercher l'infirmière ? Elle doit peut-être dans la salle des profs.
- Et y'a marqué "pigeon voyageur" sur mon front aussi ?
- Mais qu'est-ce que t'as aujourd'hui ? C'est pour aider Yui ...
- Bah j'ai peut-être pas envie de l'aider ! rétorqua-t-il en se redressant. Peut-être parce qu'à chaque fois qu'on essaye de l'aider, ça finit toujours mal !

La brune eut un petit flottement en fixant son frère, avant de se détourner un peu en se raclant la gorge.

- On ... va aller voir si l'infirmière est là ... Hum ... Je pense qu'il faudra peut-être ... que tu viennes ou autre, avoua-t-elle.
Zonbi - 24/09/2017
Zonbi secoua doucement la tête.

- Le proviseur n'achète jamais au distributeur... Ça... des caméra ses machines.. si on la fait tomber par la fenêtre ?

- Non mais la, Tu pourrais au moins sourire. Tu vas pouvoir rejouer tu sais. Faut juste attendre.

Étoile se redressa.

- Je vais la chercher, assura t il. Et toi calme toi, fit à Yuuto.

- Je viens des que je peux, fit Roan.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 24/09/2017
- Tu crois que ce sera moins flagrant si on la balance par la fenêtre ? reprit Akira en haussant un sourcil.

Il se pencha vers l'unité centrale en la fixant un instant avant de lever les yeux vers Zonbi.

- Et si on bidouille dedans ? Je veux dire le directeur est pas bien malin, et si on retire la carte-mère ou un autre truc pour le "faire tomber en panne", la solution sera réglée ?

Yuuto fixa Etoile avant de se laisser retomber sur son lit en serrant les dents. Visiblement, sa frustration ressortait grandement. Neoko tourna la tête vers Etoile en la hochant douement.

- Oui, merci ... Hum, fais comme tu peux Roan, je te tiens au courant si jamais ... il bouge ou autre ...

Elle raccrocha en rapportant son attention sur Yuichiro qui n'avait pas bougé de toute la conversation. Elle se pencha légèrement. Il ne fallait pas le brusquer, il ne fallait pas le toucher ... Comment ils étaient censés le bouger de là-dessous ?

- Au pire, si on le tire ...
- Il va nous refaire la même chose qu'à la fête, soupira Neoko. Sauf que là, personne n'ira le retenir, ni le plaquer au sol, et y'a la route à moins de 20 mètres ...
Zonbi - 24/09/2017
- Si tu as un tournevis ? Quoi que tu es venu à poil, taquina elle.

La pression venait de descendre, enfin tant que le message ne reprenait plus. Elle poussa la chaise lour s'accroupir devant la tour.

- Attendais juste que je revienne. Au pire....

Étoile sortit son portable pour se mettre à coter de Neoko en ouvrant l'application du piano qu'il avait.

- J'ai ça si... enfin je sais pas si.. Tu te rappelle ce qu'on faisait au collège..
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 24/09/2017
- J'ai des crochets, ça aide pour tout ces petits trucs, assura-t-il.

Akira s'abaissa à son tour en sortant ses crochets, avant de s'approcher pour regarder les visses sur l'unité centrale. Il vérifia avant d'essayer d'en défaire un.

- Hum ... Avec une lame, ça marcherait mieux, soupira-t-il.

Il lui fallut quelques minutes pour défaire les visses et faire glisser le panneau. Il jeta un coup d'oeil dedans, avant de regarder Zonbi.

- Donc ... On retire quoi ?

Neoko se tourna vers Etoile en prenant le portable. Elle cligna un peu des yeux.

- Vaguement, ça fait longtemps ... Mais je pense que ça devrait le faire.

La brunette se remit d'abord les touches en mémoire, avant d'essayer de painoter quelque chose. Un air simple, surtout vu le nombre de touches disponibles, mais assez pour éveiller un peu l'attention de Yuichiro. Le blond sembla avoir un flottement, puis un léger mouvement de tête. Il fallut plusieurs secondes avant qu'il ne lève la tête. L'image était ... Le blond exprimait rarement ses sentiments mais on pouvait clairement voir ... la tristesse dans le fond de ses yeux, si ce n'était pas plus.
Zonbi - 24/09/2017
Zonbi attendit, une fois ouvert elle inspira doucement. Pourquoi il y avait autant de composant dans un PC de directeur. Surtout qu'il avait ...à secrétaire... mouais...

- Raille plutôt cette pièce. Ça devrait tout arrêter... enfin je crois.. ?

Étoile tourna son regard vers Yuichiro en le voyant bouger.

- Finalement.. Ça devrait aller.. hein... il à juste.. l'air triste.. ? Ou c'est moi ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 24/09/2017
Akira la regarda longuement.

- Je te fais confiance. Si ça me pète à la tronche ... c'est ta faute, hein, taquina-t-il.

Le blanc s'approcha en prenant son crochet. Il avait l'avantage d'être bien pointu aussi quand il railla la pièce, quelques composants partir avec au passage. Il grinça des dents. Le bruit était pas franchement des plus agréables ...

Neoko leva les yeux vers Etoile, tandis que Yuuto resta dans son coin. La brune continua de jouer un peu.

- Ca ne te paraît pas bizarre qu'on le devine assez facilement ... ?

La jeune fille déglutit un peu en voyant Yuichiro se figer dans cette position. Il les regardait et si la brune ne se disait pas que c'était impossible, elle aurait parier sur le fait qu'il allait ... se mettre à pleurer. Maintenant qu'elle y pensait, elle n'avait jamais vu le blond exprimait de la tristesse, même en général. Tout comme de la colère. C'était comme si ces deux sentiments étaient inconnus. Bien sûr, elle savait qu'il pouvait l'être, mais ... C'était perturbant.

- ... Yui ? Ca ne va pas ... ?

Le silence du blond fut la seule chose qui répondit. D'ailleurs quand la brune arrêta de jouer, il se recroquevilla simplement. La jeune fille releva la tête vers Etoile. Yuuto soupira en se redressant un peu pour s'approcher.

- Eh, elle t'a posé une question.
- Yuu, c'est bon, c'est assez ... évocateur.
- Il fait le jouet cassé, wow. Regarde, il tremble maintenant, c'est bien qu'il comprend ce qu'on dit, donc ça le tuerait pas de te répondre.
25 septembre 2017
Zonbi - 25/09/2017
Zonbi attendit qu'il retira l outil. Avant d'essayer de rallumer le PC. Elle eut un sourire en voyant aucune réaction.

- Magnifique, Merci Akira. Tu viens de nous sauver la vie, fit la rouquine en soupirant de soulagement.

- Yuuto tu peux la mettre en veilleuse. Tu sais très bien que sous pression il va pas répondre, alors être agressif ne change rien, fit Étoile. Hum... c'est peut-être à cause de Léonce.. ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Akira eut un petit sourire en hochant la tête.

- Pas de soucis. Ça va aller ... ?

Neoko eut un flottement en regardant Etoile.

- On l'a vu partir avec Zonbi ... Il a peut-être ...

Elle regarda Yuichiro. La réaction du roux avait peut-être été interpréter comme un rejet par le blond. C'était ... possible.

- Peut-être ... C'est ... C'est envisable ...
Zonbi - 25/09/2017
Zonbi eut sourire en hochant doucement la tête alors qu'elle sortait de sous le bureau.

- Oui, Oui, je pense que.. On risque d'être absent pendant quelques jours. Je... j'aurais jamais du ... faire cette soirée, rabâcha t elle

Étoile s'accroupit devant le bureau à comme même un bon mètre de Yuichiro. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas vu le garçon dans une si mauvaise ... position. Il leva ses deux mains en les serrant.

- Yuichiro, mains droite c'est Léonce qui t'a fait ça. Mains gauche c'est autre chose. Regarde la mains avec la réponse.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Akira croisa ses bras en regardant Zonbi.

- Je vois ... Ne dis pas ça, sourit-il. C'est ... notre faute à nous. Ton père t'a ... ?

Yuuto leva les yeux au ciel alors que Yuichiro releva un peu les yeux. Il resta silencieux. Mais il regarda vers la main droite. Avant de baisser la tête.
Zonbi - 25/09/2017
- Effectivement c'est votre faute, mais ça veut surtout dire que c'est ma faute d'avoir coucher avec toi du coup, sourit elle. Hum punit juste... enfin je crois.

Elle avait baissé le regard. Les rondes étaient là, Et elle était chercher directement à l'école.

- On devrait sortir de la, fit elle.

Étoile soupira en relevant son regard vers Neoko.

- Léonce à du s'enfuir... ? Du coup.. hum ...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Akira eut un petit sourire en coin.

- Tu regrettes ? demanda-t-il avant de hocher la tête. Allez, viens.

Il vérifia qu'il n'y avait personne avant de lui faire de lui faire signe de sortir.

Neoko hocha un peu la tête.

- Tu crois que je devrais ... lui envoyer un message ou ... ?
Zonbi - 25/09/2017
Zonbi secoua doucement la tête en suivant le garçon.

- Ça me manque un peu, taquina t elle. Encore.. Merci de m'avoir aider.

Étoile haussa les épaules.

- Hum.. je veux pas être méchant... mais.. c'est plus de ton.. ressort. Ça fait.. enfin.. c'est fille, finit il par dire.

Après tout Étoile était comme Yuuto, plus physique, que se mettre à s'enfuir comme ça
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Akira eut un petit sourire en regardant la jeune fille.

- On peut retenter quand tu veux, rit-il. Pas de problème, j'aime bien jouer à l'homme à tout faire.

Le blanc marqua une pause avant de la regarder à nouveau.

- Je suis toujours dispo' si tu veux ... faire quelque chose ou que tu as besoin de quelque chose, assura-t-il. Pour me faire rattraper, je me sens un peu trop ... responsable de ce qu'il t'arrive.

Yuuto acquiesça pour le coup en regardant sa sœur.

- J'avoue que ça aurait été moi ...
- Tu aurais été taper quelqu'un, je me doute, soupira Neoko.

Elle regarda ensuite Yuichiro. Il ne réagissait pas plus ... Elle se mit à réfléchir un peu.

- Léonce ne doit pas avoir ... envie qu'on le dérange ... maintenant.

En même temps à rester seul ... Elle hocha la tête.

- Je vais ... lui envoyer un message, soupira-t-elle. Et ... pour Yui ...
- Y'a pas trois milles idées à faire.

Neoko soupira un peu en prenant son portable.

Neoko à Léonce : Je sais que tu n'as pas envie d'être embêté mais si tu as besoin de quelqu'un, Zonbi ou moi, on est là pour plus tard.
Zonbi - 25/09/2017
Zonbi se sentit un peu plus légère au paroles du garçons. Elle l'avait vraiment juger trop vite. Ça méfiance sevapora peu à peu. Elle hocha la tête.

- C'est rien, c'est pas la .. première fois que je me fais punir. C'est rie. Je t'assure. Et puis tu me rapporte toujours les bonbons magiques.. Ça me va, assura t elle. Hum..

Elle baissa la tête.

- On devrait se séparer avant que quelqu'un nous voit. Merci, fit elle en descendant les escaliers.

Étoile soupira.

- On à cours comme même.. mais on peut pas le laisser sans surveillance. Et... Yuuto n'est pas apte, fit il un peu tranchant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Akira eut un petit sourire en la regardant.

- Ne t'en fais pas, j'en ai toujours, assura-t-il dans un petit clin d'œil. N'hésite pas. Je suis toujours dispo.

Il la retint tout de même avant de descendre les escaliers.

- D'ailleurs si ... Enfin. Si ... Tu veux enfin ... On pourra toujours se voir ailleurs, assura-t-il avant de la relâcher.

Neoko regarda Yuichiro qui restait prostré. Elle approuva ce qui eut pour effet de faire lever les yeux au ciel à Yuuto.

- Okay, j'ai compris, marmonna-t-il en clopinant pour aller récupérer ses affaires.
- Yuu, c'est pas contre toi, mais--
- J'ai compris.

Il prit simplement ses affaires avant de sortir de la pièce sans demander son reste. Il n'était ... pas d'humeur visiblement.

- Quelle mouche l'a piquée ? soupira-t-elle avant de regarder Étoile. Je vais ... attendre ici que Roan vienne ... Et puis ... on verra bien ...

Elle avait cours de soutien pour Arika plus tard dans la journée. Elle verrait bien si elle ne pouvait pas calmer les ardeurs de son frère ...
Zonbi - 25/09/2017
Zonbi releva le regard vers le garçon en sentant l'étau sur son bras. Elle sembla réfléchir un moment.

- Si tu dois ramasser les ballons ? Hasarda t elle dans un petit sourire.

Étoile soupira en regardant Yuuto partir.

- raaah il est chiant aujourd'hui.. j'en sais rien. Il tire la tronche depuis le bus. C'était... lourd le voyage. Enfin.. je vais retourner à l'entraînement, je vais ne faire allumer... hum bon courage. Avec un peu de chance l'infirmière sera la.. hum si vraiment tu me renvois un message ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Akira eut un petit rire.

- Si je dois ramasser les ballons, répondit-il avec assurance.

Il eut un petit signe de la main.

Neoko hocha la tête dans un petit sourire.

- Je ... vois ... Je suppose qu'il est dans un mauvais jour, soupira-t-elle. D'accord, ne te mets pas ... plus en galère ...

Elle hocha la tête.

- Promis, je t'en envoie un si jamais ... ça dure un peu trop.
Zonbi - 25/09/2017
Zonbi sourit en faisant un petit signe de la main en changeant de direction de bien bonne humeur pour aller vers l'infirmerie.

Étoile sourit en hochant la tête alors qu'il se dépêcha de rejoindre l'entraînement mais bon Arika l'attendait déjà de bien ferme et ... le voilà entrain de faire des tours pour le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:07

ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Neoko redressa la tête en voyant Zonbi entrer dans l'infirmerie. Elle eut un petit sourire.

- Tu as réussi de ce que j'entends ... J'ai prévenu Roan. Il va venir le chercher quand il pourra mais en attendant ...

Elle tourna la tête vers Yuichiro. Elle se redressa finalement pour aller parler à Zonbi.

- De ce qu'on a compris avec les garçons, c'est ... Hum, c'est la réaction de Léonce qui l'a mis dans cet état ... Je lui ai envoyé un message, mais je ne pense pas qu'on puisse y faire grand-chose ... à part attendre, je veux dire ...

Yuichiro n'avait pas bougé un millimètre. Toujours la même posture. Toujours le même silence.
Zonbi - 25/09/2017
Zonbi passa une main sur sa nuque en hochant la tête.

- Léonce à du surtout avoir.... un sentiment de peur. Il est plutôt timide. Je ... je pense qu'il faut attendre, c'est une bonne... chose. Hum... Désoler d'avoir mit autant de temps mais .. le message est neutralisé, Quelqu'un avait vraiment boucher le .. bouchon loin.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Neoko hocha un peu la tête.

- Au moins, tu as réussi, c'est l'essentiel ... Maintenant on ne peut qu'attendre ...

Elle soupira un peu.

- Il a vraiment ... pas l'air bien, murmura-t-elle en regardant Yuichiro.
Zonbi - 25/09/2017
- On peut pas faire grand chose, si ça tenait qu'à moi un câlin m'aurait fait du bien mais la... à part lui faire penser à boire de l'eau.. Et encore je vois pas trop. Tu... n'a pas apprit des astuces comme tu vis .. avec eux maintenant ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Neoko soupira un peu.

- J'ai utilisé l'application pour le piano mais ... Enfin. Il n'a pas l'air de vouloir ... bouger tout court. Je ne sais pas, c'est ... la première fois que je vois ça ...
Zonbi - 25/09/2017
Zonbi s'assit sur un des lits. Il ne fallait qu'attendre. Roan mit une bonne demi heure avant de débarquer avec l'infirmière. Il salua les filles avant de s'accroupir vers le bureau.

- Yuichiro, On y va, dit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Yuichiro releva la tête vers son père en entendant sa voix. Il eut comme une sorte de flottement, en croisant ses bras sur ses jambes ramenées contre lui.

- Maison ... ? murmura-t-il d'une toute petite voix.
Zonbi - 25/09/2017
- Oui maison, assura Roan en souriant. Mais faut sortir de la si tu veux rentrer à la maison.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Yuichiro sembla hésiter plus que longuement. Il se glissa de sous le bureau avec une lenteur extrême et une fois en dehors, il eut le réflexe de se tenir à la blouse de Roan qui semblait être le seul élément de stabilité présent. Il avait la tête baissée, et n'ajouta rien. Il voulait rentrer et s'enfermer dans sa chambre, parterre pour regarder les 75 lattes au plafond. Il avait l'impression que rien n'irait sinon.
Zonbi - 25/09/2017
- Merci de l'avoir surveiller les filles. Et .. On se voit à la maison, sourit il à Neoko. Au revoir Zonbi.

Roan se mit en marche sans ajouter rien. Il rentra tout bonnement sans ajouter un mot.

Zonbi tourna son regard vers Neoko.

- Hum.. Bon... hum ça c'est fait. Tu .. habites vraiment définitivement chez lui.. enfin chez toi? Je pensais que.. enfin... Bon. Du coup ton tutora ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 25/09/2017
Yuichiro resta silencieux tout du long. Dans la voiture, il était recroquevillé sans bouger. Et quand il rentra, il se dirigea un peu vite vers les escaliers et se cassa littéralement la tronche dans ceux-là. Il resta immobile sans bouger et se recroquevilla en tremblant.

Neoko soupira un peu.

- Visiblement ... Bah ... Je ... Bah j'ai tutorat là où Arika aura décidé ... Vu que chez lui, il est distrait ...
26 septembre 2017
Zonbi - 26/09/2017
Roan avait à peine enlever sa veste qu'il se précipita vers les escaliers. Il prit le temps d'aider à se relever Yuichiro.

- Tout doux, tout doux, On avait dit un pied après l'autre.

Il relâcha le garçon quand il fût sur ses deux pieds. Il inspira, Et expira lentement.

- Je vais te préparer du thé, va sur le canapé. D'accord.

Zonbi hocha la tête.

- D'accord, je.. j'aurais plus de portable une fois à la maison, mais le pigeon tient toujours, plaisanta t elle avant de faire un câlin à Neoko. Courage à toi.

Arika était entrain faire craquer ses épaules après avoir regarder les bleus partir. Yuuto n'était pas revenu c'est déjà ça.

- Tu rentres en bus du coup ? Je peux te déposer à la maison avant. Tu sais.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro se redressa. Il avait les lèvres pincées comme s'il retenait quelque chose. Il hocha lentement la tête en silence et se dirigea vers le salon. Il ne laissa tomber sur le canapé, en se recroquevillant. Il ne parlait pas. Mais il tremblait.

Neoko sourit en faisant un signe à Zonbi avant d'aller attendre plus loin. Peut-être essayer de récupérer les cours.

Akira s'étira en regardant son frère.

- Hum ? Non, c'est bon, j'ai des choses à faire, assura-t-il dans un petit sourire. Faut que je gratte des points.
Zonbi - 26/09/2017
Roan ne savait pas.. Comme commencer. Il revint s'asseoir en déposant les tasses.

- Yuichiro. Le psychologue à dit qu'il faut que t'exprime. On peut pas deviner, il faut que tu parles.

Zonbi fit un petit signe à Neoko. Alors qu'elle se dirigea vers la réserve de sport comme promis. Elle fit bien attention à ne pas se faire voir alors qu'elle se hissa par la fenêtre.

Arika hocha la tête.

- Je te couvre au près de maman. Si jamais ta besoin d'un chauffeur.

Il mit son sac sur les épaules avant d'aller attendre Neoko devant le parking du lycée
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro releva un peu les yeux vers Roan, sans pour autant parler. Il ... baissa les yeux, en se recroquevillant. Il était ... Le blond se mordit la lèvre inférieure avant de relever la tête vers Roan.

- Ça ... fait mal, articula-t-il d'une voix minuscule.

Akira hocha la tête en faisant un signe à son frère.

- Ça marche !

Il trottina vers la réserve tranquillement. En arrivant à la hauteur de Zonbi, il se pencha vers elle dans un petit sourire.

- J'ai cru que tu me poserais un lapin, avoua-t-il.

Neoko croisa rapidement Yuuto mais celui-ci partit en coup de vent. Pas envie de parler visiblement. Elle trottina jusqu'au parking, en inspirant un grand coup.

- Bonjour, lança-t-elle à Arika en arrivant à sa hauteur.

Elle attacha ses cheveux en inspirant.

- Tu as trouvé où on allait étudier ?
Zonbi - 26/09/2017
Roan hocha doucement la tête. Il parlait. C'était une bonne nouvelle bien que ses dires étaient...

- Tu as mal ou ?

Zonbi se redressa en voyant la garçon arrivait. Elle eut un petit sourit en glissant ses mains sur les joues du garçon pour embrasser un court instant.

- C'est plutôt moi qui avait peur du lapin, taquina t elle.

- Salut, Ah oui, la librairie de la dernière fois, sourit il. Hum.. Ça aller ? J'ai entendu le message ..., fit il en lui ouvrant la portière
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro eut un petit flottement. Ce n'était pas vraiment physique ... Il se mordit la lèvre inférieure et eut soudainement des tremblements. Puis il se mit à avoir les yeux brillants.

- Je ... Je sais pas ... bredouilla-t-il. Ça fait ... mal ...

Akira glissa ses mains sur la taille de la jeune fille pour l'encercler.

- Oh ? Vraiment ?

Il sourit en venant capturer les lèvres de la rousse.

Neoko hocha simplement la tête.

- Son père s'en charge, assura-t-elle. Ça marche alors.
Zonbi - 26/09/2017
- Tu as envie de pleurer tu peux le faire. Monsieur Kagami à dit que... c'était bon. Ça soulage des douleurs.

Zonbi eut un petit sourire alors qu'elle glissa ses bras autour du cou du garçon. Répondant au baiser, mais avec bien moins d'énergie que d'habitude. Après tout elle était qu'alimenter de drogue.

Arika s'installa en mettant le contact.

- Hum.... si tu es pas d'humeur on peut reporter.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro le regarda un long moment, avant que le blond se recroqueville à nouveau pour avoir ses épaules qui se soulevèrent rapidement. Il ne fallut pas attendre bien longtemps pour que le jeune homme se mette à pleurer bruyamment, et surtout qu'il n'arrive pas à rester immobile. Il défit ses bras, il se roula dans un coin. Comme lors de ses crises mais en moins violent. Il n'avait jamais eu ... mal comme ça. Il ne savait pas comment s'en occuper. Il avait peur de ce sentiment qu'il ne comprenait pas.

Akira rompit légèrement le baiser en tirant la lèvre inférieure de la jeune fille en inclinant la tête sur le côté.

- Tu as encore des réserves ?

Neoko secoua la tête en s'installant.

- Oh non, non, je ... préfère. Je n'ai pas vraiment envie de rentrer tout de suite ... avoua-t-elle. Ca ne me fera pas de mal.
Zonbi - 26/09/2017
Roan avait eut peur que ça arrive. C'est quelque chose que même les parents normaux ne pouvaient protéger leur enfant. Il glissa la couverture coton autour des épaules de son fils. Ne pouvant le toucher pour apporter son réconfort que par ce moyen.

- Ça va aller, c'est bien.

Zonbi eut un petit éclat d'agacement en sentant le baiser se rompre. Elle vit glisser sa main dans la poche en sortant la boîte de bonbon qui n'avait que deux jours au plus. Elle l'a secoua un peu. Il restait pas grand chose.

- Hum pas vraiment.

Arika se mit en route.

- Sur ? Après je parlais pas forcément de rentrer chez toi, On peut également aller à la librairie toi dans les roman et moi dans les comics, fit il en souriant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro ne savait comment arrêter ses larmes, et la couverture eut plus qu'agréable pour lui. Il se roula en boule, en se rapprochant un peu de Roan. Pas le besoin de contact, mais la présence ... La présence lui était ... bénéfique ... Ça faisait mal, tellement mal.

- Mal ... J'ai mal ... articula-t-il.

Akira eut un sourire en coin.

- Tu veux un petit jet ?

Neoko le regarda avant d'avoir un petit sourire.

- Vraiment ... ?
Zonbi - 26/09/2017
- C'est normal, Ça arrive. Mais ça va partir. Plus vite que tu ne le penses. C'est juste un ... mauvais moment à passer, assura Roan en souriant. On devrait te changer les idées. Tu veux aller à l'aquarium ?

Zonbi eut un petit étincelle de désir dans le regard.

- Un jet ? Tu sais que je dois encore rentrer chez moi, sourit elle.

Arika sourit en hochant la tête.

- Mais oui, le but c'est pas non plus que je sois ton bourreau. On peut aussi faire es écarts. Bien sûre on va dire que j'ai pas réussi à faire les exercices et que tu me les à redonner à faire, mais comme je suis de mauvaise foie, rit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro releva la tête vers son père en reniflant un peu.

- L'aquarium ... ?

Il eut un flottement en le regardant.

- Vraiment ...

Akira se pencha pour venir embrasser ka ligne de sa mâchoire.

- Un petit jet ... Rien de violent ...

Neoko eut un petit sourire en regardant Arika.

- Je ne te considère pas comme un bourreau tu sais ... Hum, je veux bien alors. Tu as lu ... un peu le livre ?
Zonbi - 26/09/2017
Roan hocha la tête.

- Ça te ferait du bien non ?

Zonbi se mordit doucement la lèvre inférieur en basculant un peu la tête sur le côté.

- Je suis tout à toi alors, fit elle en s'adossant un peu contre le mur derrière elle.

- Ça te mets pas en joie de faire le tutorat alors que je suis le capitaine de l'huile qui vous tourmente t'es amis et toi, fit il. Hum.. Oui cinq pages, sourit il fière de lui alors que ça faisait même pas une page par jours.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en regardant son père.

- Moui ...

Akira eut un petit rire en embrassant son cou, avant de fouiller dans ses poches, ressortant son éternel étui à lunette.

- C'est trop d'honneur.

Neoko eut un petit sourire.

- C'est bien. Ça te plaît au moins ou ... ?
Zonbi - 26/09/2017
- Allons y. On essayera de passer par le grand tunnel il me semble qu'ils ont mit de nouveau espèce dans le bassin, fit Roan en se relevant pour écrire un mot à Meyliss.

Zonbi relâcha le garçon pour le tirer vers les matelas et s'y asseoir pour être plus confortable.

- J'espère que tu en prendras aussi, c'est pas marrant d'être seule, fit elle en relevant sa manche.

- Bah à part que c'est un gosse avec de gros problème de sel... je sais pas trop, rit il en gérant la voiture. Il loupe souvent des cours aussi et il est diabétique.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro se redressa un peu, en laissant retomber la couverture sur le canapé qu'il plia maladroitement en reniflant. Il passa ses manches sur ses yeux. Il hocha la tête avec un peu plus d'entrain sur le coup.

Akira la suivit en s'asseyant un peu et ouvrit l'étui.

- D'accord mais dans ce cas, on fait à ma manière.

Neoko sortit de la voiture en souriant un peu.

- Je vois, je vois. Tu verras bien en continuant dans ce cas.

Elle regarda la boutique avant de se racler la gorge.

- Dis ... Hum, tu as remarqué quelque chose chez Yuu ... ?
Zonbi - 26/09/2017
Roan déposa sur le mot sur la table, avant de prendre des mouchoir pour les tendre au garçon, alors qu'il prit clef.

- Si tu veux autre chose n'hésite pas. Tout ce qui peut te faire du bien.

Zonbi inclina la tête en croisant ses jambes.

- On à déjà fait d'une autre manière ? Fit elle

Arika ferma la voiture une fois dehors, saluant Xian Chen.

- A part qu'il écoute pas le médecin ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro les prit en hochant la tête bien que l'aquarium était vraiment la meilleure chose pour lui remonter le moral actuellement. Il secoua un peu la tête.

- D'accord, murmura-t-il.

Il monta dans la voiture, sans rien ajouter avant de finalement lever les yeux vers Roan.

- Le CD ...

C'était un petit CD de musique classique qui avait au moins le mérite de calmer Yuichiro lors de ses crise.

Akira eut un petit sourire.

- Je t'ai jamais fait l'élastique, non ?

Neoko soupira un peu en hochant la tête.

- Il ... a l'air ... vraiment remonté ... Ça m'inquiète vraiment.
Zonbi - 26/09/2017
Roan s'installa dans la voiture alors qu'il débrancha son bippeur pour le ranger dans la boite à gant, Et il prit en même temps le CD. Il le glissa dans le lecteur et laissa celui i se mettre en route alors qu'il se mit à rouler.

Zonbi fonça les sourcils en inclinant la tête.

- C'est juste pour t'aider à trouver la veine non ? Hasarda t elle.

Arika prit un comics en se mettant à le feuilleter.

- C'est les semaines ou les recruteur arrivent, Ça doit être ça qui doit jouer et comme il fait le con avec sa cheville il est entrain de bousiller toute ses chances.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro sembla un peu se détendre en entendant la musique dans la voiture. Il s'installa déjà plus confortablement et le trajet se passa sans vraiment de problème supplémentaire. Le blond reniflait de temps en temps en regardant le paysage mais globalement il semblait calme.

Akira eut un petit sourire.

- Pas seulement. Il peut bloquer pendant un instant l'affût sanguin. Et après, quand tu l'enlèves, bam. Avec la puissance de l'affût sanguin tu sens tout d'un coup.

Neoko joua un peu avec sa manche.

- Je me doute. Tu ... ne pourrais pas lui dire quelque chose ou ... ?
Zonbi - 26/09/2017
Roan aurait aimé que son fils parle mais ... c'était Yuichiro. La visite, il n'était qu'un adulte qui accompagné un enfant. Il faisait juste attendions.

Zonbi eut un sourire.

- J'espère que tu as deux, On pourrait le relâcher en même temps.

- Dire ? Comme quoi ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Durant la visite, Yuichiro semblit plus soulagé. Cela se voyait un peu dans son attitude, à s'éloigner un peu plus facilement de Roan pour aller admirer les aquariums et les créatures marines. Il pouvait rester juste, là, à regarder les poissons et autres mammifères marins. Il resta d'ailleurs un long moment à rester parfaitement immobile devant les lamantins, en suivant leur mouvement comme un enfant aux aguets de quelque chose de merveilleux.

Akira eut un sourire en prenant un élastique, puis un autre.

- Toujours voyons.

Il plaça l'élastique autour du bras de Zonbi, demandant simplement un peu d'aide pour le sien avant d'injecter les doses.

- Un ... Deux ... Trois, souffla-t-il.

Il fit céder l'élastique et la réaction fut instantanée : il se laissa tomber en arrière sur le coup du renvoi qui semblait le faire planer bien haut avant de le faire rire un peu une fois que le coup le plus puissant passé. Ses pupilles toutes dilatées, il tourna la tête vers Zonbi.

Neoko haussa un peu les épaules.

- Quelque chose pour le contenir ... ?
Zonbi - 26/09/2017
Roan se mit assit sur un des banc en regardant le garçon. Il avait l'air de nouveau normal cela rassurée.

Zonbi l'aida alors qu'elle se laissa aller contre le mur en sentant son sang ne faire qu'un tour. Elle avait de nouveau chaud, serrant sa veste dans un petit rire alors qu'elle se laissa glisser alors qu'elle eut un soupir d'aise.

- C'est d'un autre niveau,rit elle.

- Je... je crois que le fait que je.. hum je pourrais lui demander de .. manager +
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro s'émerveilla un peu devant les créatures, suffisament en tout cas pour que son attention soit entièrement occupée par ça. Lorsqu'il eut fait son petit tour, il se retourna pour chercher son père des yeux, et trottiner vers lui. L'aquarium avait toujours eu cette petite nuance qui le rendait ... presque normal. La première fois qu'il y avait été, il avait vite échappé à la surveillance de Roan, mais il n'avait pas paniqué ou autre. Il avait vite été retrouvé, assis devant l'aquarium des méduses, à les regarder silencieusement. Il avait presque l'air normal. On voyait presque une lueur d'émerveillement toujours présente dans le fond de ses yeux dans un tel endroit. Comme s'il se sentait un peu à sa place, dans son élément. Il rejoignit Roan en clignant des yeux.

- Le nouvel aquarium est sur les animaux de la zone bathyale, on y va ... ?

Akira eut un petit rire en la regardant. Il tendit sa main, qui vira un peu maladroitement sur la joue de Zonbi en riant.

- Largement ... Un autre niveau, rit-il.

Les sensations étaient bien différentes. Il en était à ce stade où il pouvait presque sentir les pulsations de son sang dans tout son organisme.

- Ca te plait ?

Neoko le regarda avant de sourire un peu.

- Merci ... Même si ... ce n'est pas grand-chose, si ça peut l'occuper et ... Ce serait bien, ajouta-t-elle en hochant la tête. Il n'a pas l'habitude de ... devoir rester immobile.
Zonbi - 26/09/2017
Roan eut un sourire en se relevant doucement. Il revoyait encore le petit garçon, il hocha la tête.

- Je te suis. je te suis. Mais ne va pas trop vite, sourit il en se mettant en route.

Zonbi eir un petit rire alors qu'elle posa sa main sur celle du garçon en se tournant vers lui pour être face.

- J'ai l'impression d'être sous des électrode, rit elle. Boumboum boum ça en finit pas de résonner dans ma tête. Tu es vraiment un génie, je te l'ai déjà dit, fit elle en rigolant.

- J'ai cru comprendre... mais j'ai peur qu'avec sa cheville. Il est pas du genre à respecter les règles mais la il joue un peu ... Sa vie. Enfin sa bourse, se corrigez t il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en se mettant à marcher vers le tunnel pour découvrir le nouvel aquarium. Il resta littéralement figé face aux petites créatures. Certes, il y avait des poulpes, des éponges, des calamars mais c'étaient plus les poissons qui sortaient de l'ordinaire qui attirèrent le regard du blond. Quoiqu'il en soit, il semblait bien plus calme pour le coup. Il était en train de lire la pancarte sur le bathysaurus mollis avant de lever finalement la tête vers son père.

- Papa, demain ... Je vais devoir y retourner ?

Il parlait bien sûr de l'école. Le lycée qui s'était changé soudainement en petit lieu de tourmente.

Akira eut un petit rire.

- On me le dit souvent, souffla-t-il en se rapprochant.

Il ne tarda pas à venir capturer les lèvres de la rousse. C'était tellement d'autres sensations. Planer, certes, mais surtout sentir tous les pulsasions de l'autre. C'était pas anodin.

Neoko hocha un peu la tête.

- C'est Yuu ... Il avait beau se retrouver avec le bras dans le platre, ce n'est pas ça qui l'empêchait de grimper aux arbres, commenta-t-elle avant de soupirer un peu. Il m'inquiète vraiment ...
Zonbi - 26/09/2017
- Oui, fit il. Tu ne peux pas t'absenter sans raison, Et tu vas devoir t'expliquer au près du proviseur pour ... ton absence. Je ne serais plus une excuse, Comme t'es crises. Tu es grand maintenant.

Ça crépitait sous ce baiser. Elle se rapprocha davantage alors qu'elle approfondit d'elle même le baiser pour avoir de nouveau sensation. C'était comme une brûlure, mais une brûlure chatoyante. Elle avait l'impression que tout chanter sous son toucher.

- Tu... sais déçois on à juste besoin d'une bonne dose pas de violence.. hum défouloir. Ça passe au bout de quelques heures après.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro rapporta son attention sur les poissons abyssaux, en rentrant un peu sa tête entre ses épaules. S'expliquer de lui-même ... Il releva la tête vers son père, en inclinant la tête sur le côté.

- Qu'est-ce que je vais dire ?

D'habitude, c'est vrai que c'était plutôt Roan qui s'occupait de ça. Yuichiro avait ses crises et se contentait de les faire ... passer.

Le blanc glissa ses mains sur la hanche de la jeune fille, caressant, se délectant de cette chaleur due aux sensations nouvelles. Il ne regrettait pas le petit jet pour le coup. Il était plein d'ardeur, tout en étant pourtant dans des mouvements lents. Cet entre-deux était parfait.

Neoko regarda ailleurs.

- J'ai pas vraiment envie de Yuu aille ... taper quelqu'un ou autre ...
Zonbi - 26/09/2017
- Tu peux expliquer ce qui c'est passer. Dire la vérité. Tu ... ne m'as pas expliquer ce qui c'était passer, fit il.

Zonbi se rapprocha en sentant les mains su blanc sur ses hanches. Elle glissa ses mains sur le torse d Akira en jouant avec les bordures du t-shirt alors qu'elle glissa une de ses jambes entré celle de son partenaire.

- Les sac de sable ça marche pas mal pourtant, sourit Arika. Et c'est autoriser. Hé peux le ramener dans une salle de boxe. Sans qu'il est besoin de sa jambes. J'en ai une chez moi. Donc tout sécurisé.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro rapporta son attention sur l'aquarium. Ce qu'il s'était passé. Il eut un petit flottement sur le coup.

- J'ai été dans la salle de concert parce que je savais que Léonce y était, parce que je voulais que quelqu'un m'aide à retenir ce que les autres ont gravé sur mon casier. Quand je suis rentré dans la salle de concert, il y avait tout le club de musique, enfin, non, parce qu'il n'y avait pas Zonbi, ni Akira ... Et il y avait des gens qui n'étaient pas du club de musique non plus. Et puis il y a le projecteur qui montrait ... Quand à Halloween, j'ai dit à Léonce que je l'aimais. Et puis ...

Il marqua une pause, en regardant un poisson un vague instant.

- Et puis ils ont commencé à dire ... à faire des commentaires et à rire. Et Léonce est parti. Je l'ai appelé, mais il ne s'est pas arrêté. Et ensuite, les hauts-parleurs se sont mis en route et ils ont passé ... ça. Et tout le monde me regardait.
Il eut un nouveau flottement.

- Je sais qu'ils se sont moqués, murmura-t-il. Tous. Et ils riaient tous, très fort. Trop fort. Et ... ils m'ont empêché de sortir et ... Neoko est venue pour me faire aller ailleurs.

Akira remonta lentement ses mains sous le haut de la jeune fille en savourant le contact à même la peau. Il glissa une autre main sur sa cuisse. Il entendit vaguement un petit bruit de pas. Rien de grave. Il savait déjà que c'était Yuuto. Vu que c'était lui, qui était censé ranger les ballons comme le blanc lui avait demandé, comme pour se faire excuser qu'il n'avait pas pu participer à l'entraînement. Le blond savait que ce n'était pas nouveau que les capitaines se tapent des filles dans la réserve ... C'était limite su par tous, mais ... À l'ombre d'une étagère, il s'était lentement figé quand il avait vu Akira en bonne compagnie. Il avait voulu faire demi-tour. Mais l'éclat roux des cheveux l'avaient fait se figer, pire, se changer en pierre en reconnaissant la jeune fille qui était dans les bras du blanc.

Neoko releva les yeux vers Arika. Elle eut un petit sourire sur le coup.

- Merci. Ca ... serait une bonne chose, je pense, murmura-t-elle. Je sais que c'est un peu ... comme demander une sorte de tutorat un peu ... moins scolaire, mais ... D'habitude, c'est ma mère qui le canalisait un peu quand il ... s'énervait ou autre.
Zonbi - 26/09/2017
Roan écoutait sans arrêter son fils. Il comprenait un peu mieux les comportements de chacun... Ça devenait grave. Vraiment.

- Tu vas dire au directeur qu'on t'a intimidé, avec les mots sur le cassier, la vidéo, l'enregistrement. Et si il ne fait rien, On portera plainte.

Zonbi eut un frisson en sentant sa chair s'enflamme sous la caresse du blanc. Elle avait pas entendu les pas. Elle était tellement Stones que simplement Akira était en couleur. En mouvement pour elle. Alors quelle rompit le baiser en reprenant son souffle jouant à retracer les V du blanc.
- C'est mieux que simplement une lettre, enfin pas que c'est pas important. Mais autant être donnant donnant, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
Yuichiro releva la tête vers Roan. Il cligna un peu des yeux, avant de hocher un peu la tête. Ce n'était pas nouveau qu'il se fasse embêter par ses camarades. Mais là, c'était vraiment ... un niveau bien supérieur. Il baissa un peu les yeux.

- Ils ne vont pas oublier, hein ... ? murmura-t-il.

Akira continua tout bonnement de la caresser dans un petit sourire, remontant sa main le long des cuisses de la jeune fille.

- Heureuse ? souffla-t-il en plongeant pour embrasser son cou, tout en continuant de lentement soulever son haut.

Yuuto eut un moment d'absence. Avant de se détourner. Comme s'il ne voulait pas admettre que la scène était bien en train de se passer, là, juste à quelques mètres. Il savait que Zonbi avait traîné avec Akira, et tout ça mais ... cumulé à la fête ... au fait qu'il connaissait son adresse et maintenant ... ça. Le sang du blond ne fit qu'un tour. Il abandonna littéralement tout ce qu'il avait pour sortir plus vite qu'il ne l'aurait cru avec son allure. Il bouillonnait. Ca faisait mal. Il donna un violent coup de pied dans un ballon qui traînait dehors et cela eut le mérite de lui arracher un petit râle de colère et de douleur. Foutue cheville, foutue journée !

Neoko inclina la tête sur le côté.

- Donnant-donnant ?
Zonbi - 26/09/2017
- oublier comment ça ?

Elle eut un petit gémissement en sentant sa température montait dans une sensation un peu plus familière alors qu'elle riait doucement sous les attentions du blanc.

- On va dire que.. c'est satisfaisant ? Fit elle.

Arika hocha la tête.

- Après tout tu passe su temps avec moi alors que ce temps t'aurais pu le passer à faire autre chose.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/09/2017
- Ce qu'ils ont entendu.

Yuichiro leva les yeux vers son père. C'était quelque chose de personnel qui avait été rendu public, certes. Mais c'était surtout ... Cette confession, c'était surtout la manière dont Yuichiro avait essayé de faire sens de ses émotions, de ce sentiment d'amour qu'il avait ressenti vis-à-vis de Léonce. Et tout cela avait simplement été tourné en ridicule par quelques remarques et des rires assourdissants. C'était comme si on lui disait qu'il ne fallait pas qu'il dise ça. Que personne ne faisait ça.

Akira eut simplement un petit sourire en la regardant.

- Parfait alors, murmura-t-il.

Neoko haussa un peu les épaules en souriant un peu.

- Ce n'est pas du temps perdu, tu sais. Au moins, ça change un peu ton image de brute sans cervelle que j'avais à la base, répondit-elle. Et puis, si je ne t'avais pas été aidé, j'aurais ... certainement rien fait de plus constructif, admit-elle.

Elle baissa un peu les yeux, avant de les relever vers Arika dans un petit sourire.

- Ce n'est pas un si mauvais moment, consentit-elle à admettre. Et puis, tu me sauves un peu de la case "maison" actuellement.
27 septembre 2017
Zonbi - 27/09/2017
- Malheureusement je... je ne peux pas te donner une vrai réponse. Ils pourront oublier. Comme ils vont se moquer de toi et la dire à chaque fois. L'humain peut être des plus stupides par moment. Mais... si jamais... je pense que nous quitterons cette ville. Définitivement.

Arika secoua la tête.

- Je suis toujours sans cervelle, enfin... comparez à toi, rit il. Vraiment ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Yuichiro cligna un peu des yeux en regardant son père. Il n'avait pas envie de partir, et pourtant, il n'avait pas envie de devoir supporter ... les moqueries quotidiennes.

- Avec Meyliss et Neoko ? demanda-t-il.

Neoko hocha un peu la tête dans un soupir.

- Je ne me fais pas à ... la "nouvelle maison".
Zonbi - 27/09/2017
- Oui avec Meyliss et Neoko. Nous sommes une famille après tout

- Tant qu'ils se marient pas ça devrait aller, à moins que tu le déteste à ce point ton nouveau beau père, fit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Yuichiro hocha un peu la tête en le regardant.

- Donc une nouvelle maison ... ?

Neoko soupira un peu.

- Je ne le déteste pas. J'aime bien Roan, je le connais depuis que je suis toute jeune, mais ... C'est comme si, je n'arrivais pas à ... me glisser dans cette "nouvelle famille" ...
Zonbi - 27/09/2017
- Oui une nouvelle maison.

Arika s'assit sur les marches en posant le livre sur ses genoux.

- Tu n'es pas obliger, Dans deux ans voir moins y à le diplôme, sourit Arika
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Yuichiro hocha simplement la tête. Il rapporta son attention sur l'aquarium.

- Ça va mieux, murmura-t-il.

Neoko s'assit à ses côtés mais baissa un peu la tête.

- Oui, enfin ... Je n'ai pas envie de passer deux ans à me dire que je ne me sens pas vraiment à ma place ... Et puis, ils parlent de déménagement ou d'autres choses dont je n'ai pas envie de penser, ni de réfléchir dessus ...
Zonbi - 27/09/2017
- Tu peux demander de te faire émancipé ? Hasarda Arika
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko croisa ses bras sur ses jambes en le regardant.

- Je devrais peut-être, admit-elle. Mais je ne pense pas qu'on ait ... vraiment les sous pour. Ce serait endetté tout le monde pour mon petit confort ...

Elle soupira en posant sa tête sur ses bras.

- C'est ... une période difficile pour l'instant.
Zonbi - 27/09/2017
- Pas si tu obtient une bourse ou les aides, hum... je suis pas trop fort en droit, mais Akira pourrait se renseigner, sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko releva la tête vers Arika en clignant un peu des yeux, avant de sourire légèrement.

- Je vois ... Moui, ça pourrait se faire s'il y a des aides, en plus de ma peut-être future bourse, admit-elle.

Elle inclina la tête sur le côté.

- Tu es relativement sympathique quand tu n'as pas l'air de jouer à l'imbécile, souffla-t-elle. J'aurais pas cru dire ça un jour.
Zonbi - 27/09/2017
- Tu...sais.. je joue pas les imbéciles. Je suis .. Comme ça, rit il nerveusement.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko inclina la tête sur le côté avant de sourire un peu.

- Je ne pense pas que tu sois un idiot fini non plus, nuança-t-elle.
Zonbi - 27/09/2017
- Mais peut être juste le niveau au dessus, sourit il en retour.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko eut un petit pouffement de rire.

- C'est pas très haut, tu sais. Je suis sûre que tu dois bien être malin pour quelque chose. Même Yuu l'est un peu. Et je suis la première à reconnaître que c'est un idiot fini par moment.
Zonbi - 27/09/2017
- Je suis que bon en sport. Je te rassuré. C'est pas pour rien que les gars comme moi sont à fond sur les recruteurs.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
- Cela ne veut pas forcément dire que tous les sportifs sont idiots pour autant, sourit Neoko. J'étais une enfant très sportive, Mister Captain. Si ... ti considères la danse et le fait de courir après un gamin comme étant un sport à part entière.
Zonbi - 27/09/2017
- Tu dis ça, mais tu le penses encore fort en voyant l'équipe... disons que c'est des sport... artistique et solo pour ma part, rit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko haussa un peu les épaules.

- Disons que sur l'ensemble des joueurs ... Oui. La plupart sont de vrais idiots. Mais certains sortent du lot tout de même, assura-t-elle avant de lui sourire un peu. Eh, la danse, ça marche aussi en groupe. Même si il n'y a pas ... vraiment l'esprit d'équipe du football, je conçois. J'ai essayé le basket et le foot, mais courir après un ballon, ça n'a jamais été mon truc. J'étais plus ... "délicate". Enfin. En quelque sorte. J'étais loin d'être comme aujourd'hui. On pouvait largement mieux voir le lien de famille entre moi et Yuu.
Zonbi - 27/09/2017
- Et pourquoi tu as arrêter la danse ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko croisa ses bras en regardant Arika.

- Par manque de temps ce serait ce que je répondrais en temps normal.

Elle eut un petit sourire.

- La vérité, c'est que mes parents étaient dans la période où ils commençaient à se disputer et lorsque j'ai remarqué que l'un ne pouvait pas venir à une représentation, ça devenait presque un prétexte pour que le ton monte avec l'autre. J'ai préféré arrêter en fixant que ce n'était pas si important que ça pour moi.
Zonbi - 27/09/2017
Arika inclina la tête.

- Mais c'est toujours important en sois non ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko haussa un peu les épaules.

- Je ne sais pas trop. J'ai arrêté ça au collège, et je n'ai jamais repris depuis. C'était important pour moi. Je ne sais pas si ça l'est vraiment toujours autant ... Quelque part, oui.
Neoko haussa un peu les épaules.

- Je ne sais pas trop. J'ai arrêté ça au collège, et je n'ai jamais repris depuis. C'était important pour moi. Je ne sais pas si ça l'est vraiment toujours autant ... Quelque part, oui.
Zonbi - 27/09/2017
- Tu voudrais retenter ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
- J'aimerais bien, admit-elle après un instant de réflexion.
Zonbi - 27/09/2017
- Pourquoi ne pas en faire une réalité alors, sourit il. Enfin à part les problème d'argent.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko eut un petit sourire.

- Parce que ... Hum, oui, si les problèmes d'argent résument assez bien le "contre" de la question.
Zonbi - 27/09/2017
- Oublie l argent. La maintenant qu'est-ce que il te faudrait pour recommencer.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko prit un instant pour réfléchir.

- De manière factuelle ? Des chaussons de danse, très certainement, rit-elle.
Zonbi - 27/09/2017
- Et tu fais quel pointure ? Sourit il
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko eut un petit sourire.

- Du 35, répondit-elle.
Zonbi - 27/09/2017
- D'accord, demain on changera la séance de cours par des pas, fit il dans un petit teste de jeu de mot
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko eut un petit pouffement.

- Ce sera l'occasion de vérifier si tu as un bon jeu de jambes, enchérit-elle pour la petite blague.

Elle marqua une pause avant de le regarder un instant.

- Tu ne comptes quand même pas m'acheter des chaussons de danse, si ? sourit-elle.
Zonbi - 27/09/2017
- Je sais danser la valse c'est déjà pas mal, rit il sans répondre à la question de la jeune fille. Bon.. Tu te sens mieux. On devrait y aller.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
- C'est déjà pas mal quand on considère que la plupart des gens ne savent pas la danser, admit Neoko avant de sourire. Hum, oui. Ca m'a fait un peu de bien. Merci.

La brunette lui adressa un sourire un peu plus large en se relevant.

- N'oublie pas de continuer ta lecture tout de même, hein.
Zonbi - 27/09/2017
Arika sourit en hochant la tête.

- T'inquiète. Y aura une page de plus à notre prochain tête à tête, rit il doucement en lui tenant la porte.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko leva la tête vers lui dans un petit sourire.

- Je vais l'attendre avec impatience alors, que tu puisses me raconter la suite, sourit-elle.
Zonbi - 27/09/2017
Arika raccompagna Neoko chez elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Le lendemain, le retour à l'école fut quelque peu ... compliqué, du moins, pour certains. Même si Yuichiro avait pu être calmé la veille, le matin, ce fut presque une lutte acharnée pour réussir à le convaincre de retourner au lycée. Le blond, comme Roan lui avait demandé, marcha lentement dans les couloirs pour aller expliquer toute l'affaire au directeur. Il fixait le sol tout le long du chemin et Neoko avait préféré l'accompagner tout de même, au cas où des petits malins s'amuseraient à lui chercher un peu trop de problème. Elle avait pris Zonbi avec elle aussi. Bien sûr, les moqueries, les rires, et même les interpellations furent nombreuses, et le simple regard noir de la brunette ne suffit largement pas à les faire taire. Elle laissa Yuichiro devant la porte du directeur pour qu'il s'explique et partit se charger du casier comme il lui avait demandé. Les insultes s'étaient démutipliées dessus ... et pas des très softs. La brune tenta de les enlever avec un chiffon mais abandonna bien vite en voyant que ça ne partait pas.

- T'as une idée pour que ça parte ? demanda-t-elle à son amie.

Elle tourna la tête en direction de Yuuto lorsqu'il passa dans le couloir.

- Yuu !

Le blond tourna vaguement la tête vers sa soeur. Au regard, elle comprit un peu vite qu'il ... bouillonnait pire que de rage. Et cette fois-ci, il avait bien ses béquilles. Elle s'approcha lentement, avant de baisser les yeux vers sa jambe.

- Quoi ? aboya-t-il presque.
- Hum, j'ai discuté un peu avec Arika hier et ... Enfin, tu pourras essayer d'aller à l'entraînement aujourd'hui.

Le blond fronça les sourcils.

- Avec ma jambe inutile ?
- Il a dit qu'il essayerait de voir pour que tu sois ... au moins manager ...

Cependant cette nouvelle ne sembla pas le réjouir.

- T'as été pleurer chez le capitaine pour ça ?
- Je n'ai pas--
- J'ai pas besoin que t'essaye de t'incruster pour ma place dans l'équipe !
Zonbi - 27/09/2017
Zonbi soupira en regardant le casier. Après attardé maintenant il s'attaquer à sa sexualité. Elle pensait que le monde avait au moins évoluer sur ça... mais visiblement.

- A part retirer la porte... Ou la peinture je vois pas trop. Sérieux... quand Ils ont le temps pour faire tout ça.

La rousse tourna son regard en voyant Neoko parlait à son frère. Ça faisait un moment qu'elle... mais elle se tut bien vite en voyant le blond aussi énerver.

- Yuuto, calme toi. Elle voulait juste t'aider, fit Zonbi. Qui te dit pas que c'est ton capitaine qui se sentait mal et à proposer cette alternative ? Contra t elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Yuuto tourna le regard vers Zonbi, mais vu le regard qu'il lui lança, il avait du mal à se contrôler visiblement.

- Parce que je doute qu'il l'a fait de bonté de coeur, rétorqua-t-il.
- Il l'a proposé, je voulais juste que tu puisses--
- Me sentir moins inutile ? Merci, si j'avais voulu faire quelque chose, j'y serai allé moi-même, j'ai pas besoin qu'on me prenne la main à mon âge, pas comme certains, asséna-t-il.

Cette fois, ce fut plutôt Neoko qui parut un poil déstabilisée, avant de comprendre de qui il parlait.

- C'est différent pour Yui.
- Yui ici, Yui par-là. Ouvrez les yeux : c'est un nigaud mais ça lui a pas empêché de me péter la cheville et de défigurer à moitié Etoile.
- Il ne l'a pas fait exprès, et tu le sais très bien, même mieux que quiconque, soupira-t-elle. Et puis, t'es pas mal dans ton genre quand tu t'énerves ...
- Ne me compare pas à un attardé pareil !
- Ne le traite pas d'attardé ! Qu'est-ce qui ne va pas avec toi ?
Zonbi - 27/09/2017
Zonbi recula d'un petit pas en voyant que Yuuto n'était pas raisonnable pour le coup. Elle posa sa main sur l'épaule de Neoko.

- Ça sert à rien, fit elle. Il est trop énerver, il nous écoutera pas.

Arika tourna la tête vers le trio. Alors qu'il était un peu plus loin avec Akira.

- Eh bien, il est énervé le blondinet.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/09/2017
Neoko tourna la tête vers Zonbi alors que Yuuto fronça les sourcils.

- Parce que je suis énervé, je ne suis pas capable de réfléchir, c'est ça ?

La brune leva les yeux au ciel et secoua la tête. S'il cherchait, il allait trouver.

- Non, non. J'en ai marre avec ton attitude de gamin, là. J'essaye de t'aider et tu m'envoies chier, très bien. Mais ne commence pas à te mettre en victime pour venir te plaindre après, lâcha-t-elle, et avec le gros mot qui lui échappa, cela montra presque qu'elle avait atteint le seuil de tolérance pour le coup.
- J'ai pas besoin que t'aille parader devant quelqu'un comme si j'étais un incapable, encore moins si c'est pour que je passe pour un idiot qui ne sait rien faire de ses dix doigts !
- Je n'ai jamais dit ça !
- Tu le répètes à longueur de journée, et tu te places en petite miss supérieure qui a toujours besoin de se mêler de ce qui ne la regarde pas !

Quelques élèves s'étaient arrêtés en entendant le ton monté entre les jumeaux pour le coup. Akira releva la tête en direction du trio.

- Tu l'as dit ... Tu paries que c'est lequel qui tape l'autre en premier ? sourit-il.
Zonbi - 27/09/2017
- Je paris que la Miss, une bonne gifle. Mais Yuuto à comme même était bien éduquer il va pas la frapper du coup...

Il se donna une petit impulsion avant de marcher vers le trio. Autant faire partie de la baston.

- Evans ! Arrête de te donner en spectacle, Tu veux ? Lança Arika.

Zonbi tourna son regard en voyant le capitaine arriver entre les élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:08


Zonbi - 29/09/2017
Étoile le sentait pas bon. Et vu le tête d'Arika en bas. Il essaya de faire descendre mais sa main glissa un peu trop vite surtout quand le sol se fissure encore, enfin cette fois même Arika fit reculait Neoko en voyant les gravats. Léonce paniquer c'était accrocher au bras de Akira et au rebord. Alors qu étoile essaya de revenir pour aider Akira, Ou du moins pour que celui ci ne tombe pas avec Léonce.

Zonbi eut un petit sourire en glissant ses bras autour du cou du garçon alors qu'elle inclina la tête pour le serrant contre elle embrassant sa tempe pour ke détendre.

- J'ai eut.. peur que tu me parles pas, avoua t elle. Je suis.. suis contente que tout va bien.

Elle rouvrit les yeux en sentant k s vibration. Mais visiblement c'était plus loin ou l salle tenait bien.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Neoko recula sous l'initiative d'Arika mais en voyant Léonce bloqué dans une situation peu enviable et les deux autres encore en haut, elle eut une mine plus qu'inquiète. Akira serra les dents en bandant ses muscles pour ne pas lâcher le rouquin sur le coup. Il avait clairement entendu le sol se fissurer, et il manqua un peu de tomber en avant en effet.

- Ne panique pas ! Ca va aller ! lança-t-il à Léonce.

Il fallait juste le faire descendre. Une fois qu'il serait assez bas, Arika pourra le rattraper et ... tout ira bien. Il regarda un peu en arrière. Les craquements n'étaient clairement pas ... rassurants.

Yuuto eut un petit sourire en restant comme ça, avant de relever la tête. Encore des vibrations ... ? Il fronça un instant les sourcils. Il espérait vraiment que les autres allaient bien ... Il tourna la tête vers Zonbi.

- En fait, j'avais peur de l'inverse, admit-il.
Zonbi - 29/09/2017
Léonce avait du mal à garder son calme alors qu'Arika s'approcha aussitôt pour essayer de le réceptionner. Il était encore faut m is le temps presser. Les structure étaient...

- Lâche la main d'Akira, je te rattrape !
- Je.. je..

Léonce était tout tremblant mais il relâcha la main du blanc entendant le sifflement. Arika le rceptionna du mieux qu'il pu alors qu'il manqua de tomber. Étoile tira bien vite Akira contre le mur alors qu'un morceau du deuxième étage glissa littarement dans la cours.

Zonbi baissa le regard vers le blond en inclinant la tête.

- Moi qui ne te parles plus ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira recula aussitôt une fois que Léonce relâcha sa main sans demander son reste. Neoko releva la tête mais en entendant le bruit, elle ferma aussitôt les yeux sur le coup, avec le vacarme. Elle rouvrit les yeux et releva la tête. Le blanc eut un petit rire nerveux.

- Et ... retour à la case départ, soupira-t-il avant de regarder Etoile quand le tremblement fut fini. Tu n'as rien ?

La brune fixa le bâtiment. Une nouvelle issue de bloqué. Elle se mordit aussitôt la lèvre inférieure.

Yuuto hocha aussitôt la tête dans un sourire nerveux.

- Ouais, en quelque sorte ...
Zonbi - 29/09/2017
Étoile avait eut un petit choque zut ke bras à un juger par la poussière. Mais il avait plus l'air en était de choque.

- Ah ... ouais ouais, je crois... ? Et toi ?

Arika sentit un pincement au coeur. Oh non... il se redressa en cherchant un moyen mais rien ... n'y fait impossible de remonter...

- Faut bouger, fit il. La cantines. Ils bous rejoindront à la cantine, fit il.
- Tu.. On peut peut être.. commença Léonce
- Non, Non faut vraiment se mettre à l'abri la.

Zonbi eut un petit sourire.

- Hum... j'arrive pas à me taire, je suis trop pipelette. Et puis... j'avais besoin de m'expliquer, un peu.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira hocha la tête. Ça allait, il n'avait rien. Il fixa l'issue obstruée puis regarda Étoile, avant de se lever.

- Rien de cassé ... On devrait bouger. Si le plafond tombe maintenant, on est mort.

Il regarda l'extérieur. Au moins Arika était dehors ... C'était à lui de se débrouiller maintenant.

Neoko eut un long flottement. Ils étaient bloqués à nouveau et ... Étoile était ... Elle tourna la tête vers les garçons.

- Il faut qu'on ... joigne quelqu'un d'urgence, bredouilla-t-elle.

À ce rythme, tout allait s'effondrer sur eux.

Yuuto hocha un peu la tête. Les mots et lui, ça faisait deux en général. Mais avoir Zonbi silencieuse, ça l'aurait ... achevé ... Il tourna son regard vers elle, avant d'embrasser sa tempe qui était à sa hauteur.

- Merci, souffla-t-il.
Zonbi - 29/09/2017
Ça lui plaisait pas de laisser Neoko avec ... Raaah. Il hocha la tête en se redressant en vitesse. Ce bâtiment devait être un domino..

- On va où on peut que monter par la.. Et.. fit étoile en sortant de la salle.

Léonce était se cette avis.

- y à certainement un téléphone dans la cantine, un telephone de secours.
- Tentons .. Ça, fit Arika. On va réussir Neoko. Hum..

Il tourna son regard, àpart un arbre au milieux du chemin .. Ça devrait aller.

- allons y

Zonbi eut un petit sourire tendre en sentant le baiser. Elle caressa du bout des doigts la joue du blond.

- Y à pas de quoi. Je.. je suis désolé comme même. Je voulais pas ..
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira se leva en regardant les alentours avant de se tourner vers Étoile.

- Si le bâtiment s'effondre, on devrait trouver un trou quelque part pour monter ...

Neoko hocha un peu la tête nerveusement. Elle regarda le bâtiment avant de se mettre en chemin.

- Allons-y alors ...

Elle ne s'avança pas trop non plus, elle préférait rester proche des garçons de peur que quelque chose ne cherche à séparer encore leur petit groupe.

Yuuto la garda bien contre lui en la regardant.

- Ce n'est rien ... Tu n'as pas été si méchante, assura-t-il.
Zonbi - 29/09/2017
- Y à la salle d' informatique ou je suis passé tour à l'heure. On pourrait passer par la ? Hasarda t il

Léonce marchait en tête alors qu'Arika restait au côté de la jeune fille. Il posa sa main sur l'épaule de celle ci.

- Ça va aler, fit il. Je suis sur qu'ils sont en sécurité

Zonbi se pinça un peu les lèvres. Elle se sentait obligé de s'expliquer.

- C'est la . Drogue qui influence. Mais j'ai ma part de responsabilité, fit elle tout de même. Je.. je n'aurais pas du.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira hocha la tête, en se mettant en chemin.

- Faisons ça. Y'a plus d'électricité ?

Neoko tourna la tête en direction d'Arika et hocha un peu la tête. Elle posa sa main sur celle du jeune homme pour se rassurer un peu.

- O-Oui, je ... j'espère, murmura-t-elle. Ils ... savent se débrouiller ...

Yuuto l'écouta en regardant Zonbi, avant de hocher la tête.

- Je ... vois. Tu ... voulais pas de manière spontanée ?
Zonbi - 29/09/2017
Étoile se mit en marche en faisant attention au gravats.

- Disons que sa part et ça revient, fit il. Du coup... faut faire gaffe au câble. Beaucoup gaffe.

Arika glissa sa main dans celle de la jeune fille alors qu'il releva la tête un peu.

- Dire que je pensais te faire une surprise aujourd'hui c'est.. vraiment une mauvaise journée.

Zonbi secoua doucement la tête. Ce n'était pas qu'elle ne voulait. Après tout elle était pleinement conscience quand elle avait invité le garçon chez elle. Encore plus... quand il avait passer leur première nuit. Elle avait eut besoin de réconfort et c'est tomber sur Akira. Ça aurait pu tomber sur n'importe qui...

- En quelques... sortes. Je sais pas comment expliquer, Et .. je ne le veux pas en même temps. Ça prouvait que je suis belle et bien une junkie Sinon, rit elle doucement
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira hocha la tête en regardant Étoile.

- Ça marche. On va essayer, hein.

Ils arrivèrent à la salle d'informatique en regardant le tout. Il y avait du jus en effet. Mais on pouvait passer.

- Bon. On va faire doucement ...

Neoko releva la tête vers Arika en inclinant la tête sur le côté.

- Ça partait déjà mal avec la colle ... Une surprise ?

Yuuto la regarda avant de croiser ses bras un peu autour de la taille de la jeune fille.

- Tu es bien plus que ça, t'as juste ... une manière de gérer les choses, murmura-t-il. Tu devrais pas avoir besoin de ... tout ça ...
Zonbi - 29/09/2017
- Est-ce que le cuir c'est conducteur.. ? Hasarda Étoile.

Il avait un peu moyen envie de se faire griller comme un petit four.

Arika tenait encore le sac à son épaule. Il hocha doucement.

- T'es débuts sur une nouvelle scène, Bon je me suis peut être gourer pour trois ou deux truc mais... j'ai les chaussons. Violet, ajouta t il en souriant.

Zonbi inclina la tête en souriant.

- Tu me copies la, sourit elle. Hum... pourtant c'est .. un des truc qui me fait.. ressentir vivante. En quelque sorte. J'oublie tout avec ça.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira secoua la tête.

- C'est un isolant, répondit-il. Comme le bois et le latex. Tu en as sur toi ?

Neoko eut un petit flottement avant de sourire un peu.

- Tu avais ... vraiment prévu de tout acheter ? rit-elle.

Elle ne s'y attendait pas.

Yuuto eut un petit rire en levant les yeux vers elle.

- J'ai envie de te sortir de tout ça, murmura-t-il.
Zonbi - 29/09/2017
- Je suis désolé papa, Tu reverras plus ta veste. Fit il en retirant sa veste en cuir. Ça fera l'affaire non ? .. faudrait juste de quoi couper on se fera des brassard, avec une peu de chance on pourra passer par escaliers de l'autre coter et couper le générateur si jamais les autres sont dans un coin un peu dangereux il y aura plus de problème.

Arika eut un petit rire embrasser en hochant la tête.

- Et oui, mon cadeau pour les cours.

Zonbi eut un petit flottement alors qu'elle rompit la distance dans un baiser simple et doux.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira hocha la tête en passant le sac sur son épaule.

- J'ai de quoi couper, assura-t-il. On fera ça. Ce serait le mieux ...

Il sortit un ciseau en regardant celui-ci.

- Normalement il est suffisamment aiguisé.

Neoko eut un petit sourire en le regardant.

- C'est ...

Elle eut un petit rire en rougissant sur le coup.

- Merci ... Tu n'étais pas obligé ...

Yuuto eut également un flottement en la serrant complètement contre lui en répondant au baiser.
Zonbi - 29/09/2017
Étoile tendit sa veste à son aîné. Après tout il n'avait pas vraiment.. le choix.

- Je t'en pris. Au moins on sera en vie et au sauvera un peu les autres. Mais je pense qu'il va vite faire nuit par contre.

Arika serra tendrement la main de l'antenne fille dans la sienne.

- C'était une envie, Et puis je vous te faire.. plaisir, sourit il.
- La porte est ouverte, sourit Léonce devant alors qu'il entra. Mais... Ça n'a pas tenu si bien que ça...remarqua t il en voyant les trou un peu partout.

Zonbi eut un rougissement en sentant le garçon répondre alors quelle caressa doucement la joue du blond. Descendant sa main vers la mâchoire puis le torse en serrant le t-shirt entré ses doigts
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira prit la veste d'Étoile en l'étendant du mieux qu'il put avant de se mettre à découper de larges bandes afin de pouvoir leur faire des protections.

- C'est le mieux qu'on puisse faire, je pense, admit-il.

Il rangea son ciseau puis tendit les bandes de cuir qu'il avait pu découper à Étoile.

- Dans le meilleur des cas, on se prend juste une châtaigne. Dans le pire ... on meurt, admit-il de manière très pragmatique. S'il fait nuit, ça va être ... problématique si on ne se trouve pas un abri. Surtout si on veut ... se reposer un peu.

Neoko ne put retenir un sourire en rougissant un peu, et elle-même, fut un peu surprise d'une telle raison.

- C'est ... le cas, assura-t-elle avant de tourner la tête vers Léonce en le voyant entrer.

Elle avança un peu en se glissant dans la cantine en regardant les alentours. Léonce n'avait pas tort ... Elle inspira longuement.

- J'espère que les gazinières n'ont pas cédé ... Ça peut être vraiment dangereux sinon, murmura-t-elle. En tout cas ... Ça n'a pas l'air aussi ... "bancal" que l'école ...

Yuuto glissa ses mains dans le dos de Zonbi, les joignant pour faire comme un appui dans le bas du dos. Il inclina légèrement la tête sur le côté dans une tournure très douce.
Zonbi - 29/09/2017
Étoile eut un soupir et hochant la tête. Il prit les bandelettes en enroulant ses bras dedans. Il fit un noeud du mieux qu'il pu.

- Et tu veux qu on trouve un abri ? Enfin... si on arrive à sortir.

Arika suivit. Au moins ça avait l'air un peu plus solide. Léonce marchait entre les tables en essayant de ne pas marcher sur les débris.

- La cuisine n'a pas l'air toucher et...
- On va comme même éviter de faire un feu ou autre. Hum... Vous avez faim k ? Demanda Arika

Zonbi eut un petit soupir d'aise en rompant doucement le baiser. La drogue faisait des éclats de couleurs sous la chaleur, alors quelle sentit son corps se compresser dans sa poitrine. Elle revient assez vite dans un baiser plus passionner en se collant au blond.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira en fit de même de son côté. Il leva la tête vers Étoile.

- Ce serait le mieux, admit-il. Je nous vois mal fouiller dans le noir dans l'école, avec les trous, ça va être un piège à con. Bon. Prêt ?

Neoko acquiesça un peu avant de regarder Arika. Elle eut le réflexe de regarder l'heure mais avec son portable, elle ne voyait pas grand-chose.

- On devrait peut-être vérifier s'il n'y a pas un moyen de prévenir l'extérieur avant ...

La brune s'avança pour fouiller un peu, en cherchant un téléphone ou autre des yeux, bien qu'avec les gravas ...

Yuuto reprit un instant son souffle avant de venir se pencher pour répondre d'autant plus au baiser, remontant ses mains dans le dos de Zonbi. Il inclina la tête, venant approfondir le baiser.
Zonbi - 29/09/2017
Étoile inspira un bon coup en hochant la tête. De tout façon il avait pas trop le choix actuellement. Il resta au coter de Akira en avançant. Il essayait de se remémorer les place. Alors qu'il se hissa en premier sur l'armoire et tendit la main à Akira pour le faire passer à l'étage supérieur et la salle d'informatique.

Léonce regarda autour d'eux. Il avait surtout en vie de se reposer. Mais... Neoko n'avait pas tord.

- Je crois que le téléphone est de l'autre coter de l'entrée de la cuisine. fit Arika.

Il se mit devant la petit fenêtre ou on pouvait voir les cuisiner. Il lâcha l main de Neoko pour regarder à l'intérieur.

Zonbi finit pas se glisser complètement sur les jambes du blond pour être en face de lui. Alors qu'elle avait glisser ses mains le long de son corps pour attraper le bord du t-shirt. Alors que le baiser prit une tournure bien plus enflammé, quelque gémissement échappé à la jeune fille.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira le regarda faire en réfléchissant. Où est-ce qu'ils allaient pouvoir véritablement trouver un abri aussi ? C'était là tout le problème ... Il attrapa la main d'Étoile pour se hisser à son tour en faisant attention. Les générateurs devaient être encore en bon état normalement, donc ce ne serait pas un problème pour couper l'électricité ... Il inspira un grand coup.

- C'est vraiment les chemins du pauvre.

Neoko le laissa faire en regardant les alentours.

- C'est miracle que ça ait tout de même tenu, admit-elle.

Elle s'approcha de Léonce en inclinant la tête sur le côté.

- Ça va ? demanda-t-elle. Ta tête ne te fait pas mal ... ?

Il fallait dire qu'elle avait beaucoup paniqué, et qu'elle n'avait même pas penser à demander son état au rouquin.

Yuuto glissa ses mains sur les omoplates de la rousse, puis tira sur le haut de celle-ci, venant glisser sa langue pour encercler celle de Zonbi. Il eut une bouffée de chaleur en sentant ses mains sur sa peau.
Zonbi - 29/09/2017
Étoile se releva. Chemin du pauvre ouais. Il avait l'impression d'être dans une série de fin du monde.

- Et .. si on essayait la grille d'aération ? On pourrait se faufiler dedans si elle est plus ou moins intacte ?

Léonce était entrain de se soutenir à la chaise. Sa tête l elancer y avait pas trip de soucis. Il c'était vite habituer à la pression.

- Ça va, juste ... un peu de repos, sourit il. Et toi ?

Arika avança du mieux qu'il pu. La ... la cuisine était vraiment saccager. Il ne trouva p s de téléphone, juste des litre de soupe au sol.

La jeune fille roula des épaules alors que la veste chuta de ses épaules lour retomber sur ses coudes. Elle eut un petit mouvement de bassin en pressant celui-ci contre Yuuto. Ses mains remontèrent davantage pour découvrir le ventre, les abdos, mais elle les refit descendre pour une âtre zone qui l'intéresser d'autant plus. La chaleur se déployer peu à peu, alors que le baiser la faisait vibrer de plaisir.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira leva la tête en regardant pour vérifier.

- Hum ... Oui ... On pourrait ... Reste à savoir où ça mène aussi.

Certainement à un meilleur endroit qu'ici mais ne sait-on jamais.

Neoko passa ses mains sur ses bras en hochant un peu la tête.

- Ça va, c'est surtout ... les nerfs qui sont mis à rude épreuve, rit-elle nerveusement.

Elle se sentait néanmoins plus détendue. Elle tourna la tête vers Arika. Elle espérait vraiment qu'ils puissent joindre les urgences ou autre. La brune tira une chaise pour s'asseoir également.

- Je pense que tu pourras te reposer un peu, assura-t-elle. Ça a l'air ... de mieux tenir ici ...

Yuuto sentit une chaleur se développait dans son bassin, surtout face aux avances de la jeune fille. Il ne tarda pas à relever le haut, savourant le contact de la peau sur la sienne. Il rompit le baiser pour reprendre son souffle, avant de plonger vers le cou, tirant pour glisser vers l'épaule.
Zonbi - 29/09/2017
Étoile releva la tête vers l'aération. Dehors à tout les coups pour lui. Il n'avait aucune envie de s'éterniser et puis il devait descendre au sous sol pour le générateur donc...

- dehors ? C'est bien dehors, sourit il nerveusement en éloignant des câbles alors qu'il se glissa sous une table pour passer. C'est la que je me suis réveiller.

Léonce eut un petit sourire alors qu'il posa sa main sur celle de la jeune fille.

- C'est .. On va le retrouver. Après tout c'est Yuichiro, sourit il. Il v s'en sortir, il est trop malin pour se faire... avoir par.. Par.. tour ça. Il va revenir.. vers .. Nous.. nous en récitant tout ses symptôme.. Et .. désolé..

Le rouquin avait clairement craquer alors qu'il essuyait les larmes qu'il coulait sur ses joues.

Arika fouilla un peu, mais rien à faire. Au moins il avait de l'eau et.. des sandwich.

Zonbi avait déboutonnait un premier bouton alors qu'elle libérer peu à peu l'étreinte de Yuuto. Laissant sa veste tomber sur le sol. Alors que le simple haut remonta bien facilement pour seul rempart le soutient gorge alors qu'elle bascula la tête sur le côté savourant chaque baiser. Ses mains descendirent sur les hanches, effleurant la zone érogène
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira opina un peu du chef. Ça lui convenait pas trop mal pour le coup.

- Essayons alors. Ce sera toujours mieux que de traîner ici ...

Il suivit Étoile en regardant les alentours.

- On peut dire que tu n'as pas commencé au meilleur endroit l'aventure, rit-il un peu avant de regarder l'aération.

Il fallait juste pouvoir monter dessus. Avec une chaise ou ... En faisant la courte échelle, ça faisait passer.

- La grille doit tenir à rien.

Neoko releva les yeux vers Léonce. Elle eut un petit sourire au début avant de voir l'état du jeune homme. Elle se rapprocha un peu, pour passer sa main dans le dos du rouquin d'un geste rassurant. C'était normal de craquer.

- Oui ... Oui, tu as raison. Il doit être caché quelque part, et ... en sécurité, murmura-t-elle. Il est malin et sait comment faire ...

Yuuto continua ses baisers dans le coup avant d'avoir un léger râle en sentant les caresses de la jeune fille. Il remonta ses mains pour venir défaire le soutien-gorge rapidement, descendant ses lèvres.
Zonbi - 29/09/2017
Étoile hocha la tête. Il espérait vraiment sortir de la, il n'avait aucune envie de rester ici.

- Je te fais la courte échelle. Et tu n'aura qu'à avancer, fit-il en saccroupissant n peu .

Léonce se laissa un peu aller.

- Je veux... m'excuser j'aurais.. j'aurais pas du... tellement, Oh Neoko. J'aurais voulu... vraiment lui dire...

Zonbi eut un soupir de soulagement en sentant son soutient gorge glisser de sa taille alors qu'elle glissa sa main plus bas pour prendre le membre du blond en main. Elle commença à le masturber. Son bassin frottait un peu contre la cuisse.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira hocha simplement la tête en se plaçant, s'aidant d'Étoile pour pouvoir se hisser jusqu'à la bouche d'aération. Il tira sur la grille, qui glissa tout seul, et se glissa dans l'aération, avançant un peu, avant de regarder par-dessus son épaule.

- C'est bon, tu peux venir !

Neoko eut un petit sourire en continuant de caresser le dos de Léonce pour le détendre.

- Je sais que tu ne voulais pas Léonce ... Tu pourras lui dire quand tout sera fini, assura-t-elle. Tu as pris peur, c'est normal ...

Yuuto descendit ses mains pour venir malaxer la poitrine de la jeune fille, embrassant son cou, alors qu'il eut la respiration bien plus sifflante, en sentant la chaleur le prendre.
Zonbi - 29/09/2017
Étoile attendit avant de s'y glisser du mieux qu'il pu. Il ne savait pas si il était heureux ou pas.

- C'est bon avance. Faut trouver le chemin qui descend.

Léonce essaya d essuyer ses larmes. Alors qu'il hochait la tête.

- Il.... à cru que.. c'était non hein ?

Zonbi eut un petit gémissement en sentant sa poitrine solliciter alors qu'elle commençait à mouiller petit à petit à force d'attention.

- Yuu .... gémit- elle doucement à son oreille.

Alors qu'elle releva un peu sa jupe.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira avança un peu. Mais malheureusement pour lui, avec le trajet, il se rendit vite compte d'un léger malaise. Il se stoppa au bout d'un moment en se raclant la gorge.

- Étoile, je ... crois que j'ai oublié de te dire quelque chose ...

Neoko eut un petit hochement de tête à contrecœur. Elle ne voulait pas le faire se sentir plus mal.

- Il a ... interprété ce qu'il a vu sur l'instant ... Mais ... Tu pourras dissiper tout ça, assura-t-elle. Ce n'est pas entièrement de ta faute ... Je pense que j'aurais ... réagi un peu pareil que toi si ... ça m'était arrivé.

Elle tira sur ses manches pour essuyer les larmes de Léonce dans un geste un peu maternel.

Yuuto releva la tête vers la jeune fille. Il se sentait gonflé de désir quand il l'entendit. Il remonta pour mordiller son oreille, avant de baisser les yeux vers la jupe. Il déglutit un peu en la regardant, avant de regarder Zonbi à nouveau. Il vint l'embrasser, en glissant timidement sa main sur sa cuisse.
Zonbi - 29/09/2017
Étoile s'arrêta en voyant le garçon faire de même.

- C'est bouché ? Oh non y à un truc qui bloque ?

Léonce se sentait vraiment mal. Il voulait... pas finir sur ça. Il avait tellement peur

- j'ai... vraiment peur. Je.. je sais néné pas comment ça .. Ça se passera si.. c'est réciproque...

Zonbi eut un petit sourire alors qu'elle répondit au baiser en prenant la main d' Yuuto pour la guider plus bas. Elle avait préalablement descendu le leggings alors qu'elle frottait son intimité contre le membre
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira eut un petit rire nerveux en se raclant la gorge.

- Hum, non, pas vraiment ... Je t'avais pas dit que j'étais ... claustro' ?

Neoko baissa la tête, avant de la relever vers Léonce.

- Je ne peux pas te promettre que cela se passera bien ... C'est encore ... mal vu, admit-elle avant de sourire un peu. Mais ... Si cela se fait ... Vous ne serez pas tous seuls.

Yuuto approfondit le baiser, venant effleurer l'intimité de Zonbi de la main. Il inspira longuement en sentant la chaleur et la mouille, surtout lorsqu'il la caressa. Il eut un léger flottement quant à ... l'acte. Après tout, il était techniquement ... puceau. Et avec une jambe pas en bon état.
Zonbi - 29/09/2017
- C'est une.. blague ?

Léonce secoua doucement la tête. C'était pas le fait d'être gay.. Ou autre. Yuichiro ne supporte pas le contacté. Un couple sa s'embrasse, Ça se tient la main, Ça fait plein de chose.

- Que.. se passera t il si j'ai.. envie de l'embrasser.. il.. il m'a.. Ma touche qu'une fois.

Zonbi eut un petit sourire en voyant le flottement du garçon. Elle l'embrassa en se redressant un peu, posa sa main sur le membre ke guidant avant de descendre le long de celui-ci dans un petit gémissement. Alors quelle rompit le baiser en descendant au plus bas.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 29/09/2017
Akira secoua un peu la tête.

- Franchement, j'aurais bien aimé mais ... Hum ... Non.

Il se racla un peu la gorge.

- Et genre ça a l'air vachement ... enfin long et ... étroit, tu vois.

Neoko inclina la tête sur le côté, avant de poser sa main sur celle de Léonce pour le rassurer à son tour.

- Je ne peux pas te l'assurer ... clairement ... Mais ... S'il t'a touché de lui-même, ça représente beaucoup et ... C'est une grande marque de confiance de sa part. Il va falloir ... apprendre à aller lentement et très très progressivement ...

Elle marqua une pause, avant de lui sourire un peu.

- Ça va être nouveau pour lui ... mais pour toi aussi ... C'est comme apprendre quelque chose ... Tu vas ... devoir y aller lentement et bien lui expliquer ... Le prévenir au début ... Et ... ça peut être très long, mais si Yui t'aime ... Il fera vraiment de son mieux.

Yuuto sentit l'étau de chair chaud autour de son membre qui lui donna un coup de chaud. Il encercla la taille de Zonbi en la serrant contre lui. C'était ... Il sentit son rythme cardiaque s'accélérer. Il la regarda, en se mordant la lèvre inférieure. Il la désirait tellement.
30 septembre 2017
Zonbi - 30/09/2017
Étoile soupira. C'était une mauvaise... blague. C'est pas possible. Il se racla la gorge.

- Je vais te pousser et tu auras juste à choisir le chemin. Je suis la. Tu risque rien. Fit il. Évite de me donner des coups.

Le bleu attrapa en douceur les mollets de Akira pour le pousser lentement.

Léonce écouta attentivement. Il voulait vraiment y croire. Après tout il... il t'était tellement amoureux du blond. La maladie lui faisait peur... peur de faire du mal à Yuichiro. Il sentit quand il vit Arika revenir avec des boissons et de la nourriture.

- Désoler j'ai pas trouver le téléphone mais j'ai trouver ça ...

Zonbi posa ses mains sur les épaules du blond avant de commencer à faire des mouvement de haut en bas relativement lent, le temps qu'elle trouve une meilleur prise.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 30/09/2017
Akira hocha un peu la tête en se laissant pousser dans un rire nerveux.

- Y'a ... pas trop le choix, après tout ...

Le blanc baissa la tête pour ne pas fixer les murs. Il tourna un peu la tête quand il vit une ouverture, et se glissa pour aller vers la droite, d'autant plus qu'il sentait l'air et suivait sur ce qu'il pouvait se concentrer.

Neoko releva la tête en direction d'Arika. Elle hocha un peu celle-ci en souriant.

- C'est déjà ça ...

Elle rapporta son attention sur Léonce en caressant son dos.

- Ça va aller, murmura-t-elle. On devrait manger un peu, et se reposer, aussi bien l'esprit que le corps.

Elle n'était pas fatiguée physiquement mais mentalement ... C'était le bout du bout.

Yuuto ne pouvait pas tellement bouger avec sa jambe. Néanmoins, il glissa ses mains sur les hanches de Zonbi pour l'aider au mouvement dans des soupirs de plaisir. Après quelque va et vient, il tenta aussi de faire quelques mouvements de bassin sans forcer sur sa jambe.
Zonbi - 30/09/2017
Étoile continuait de le pousser du mieux qu'il pouvait alors qu'il commençait à faire un peu chaud. Il savait même pas combien de temps ils étaient là.

Léonce hocha la tête en prenant une bouteille d'eau fraîche. Il ne disait pas non pour une bone nuit de sommeille. Même sous les décombres pour le coup.

- la cuisine est inondé par contre. Du coup on peu que rester ici.
- Y à peut être un placard avec les mâles ou on pourrait faire quelque chose ?


Zonbi sentit la chaleur monter de plus en plus alors que la drogue ne faisait qu'amplifier la sensation. Elle finit pour se serrer contre lui, gémissant à son oreille. Elle finit par ne bougeait que les hanches. Dans un rythme quelle essayait de faire soutenue.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 30/09/2017
Akira essayait de continuer d'avancer en suivant le passage de l'air. Le blanc finit par se racler la gorge.

- Dis-voir, ça fait combien de temps qu'on est là ... ?

Il avait l'impression qu'ils n'allaient pas sortir à ce stade-là. Surtout qu'il finit par tomber ... sur un cul-de-sac. Le pire truc dont il pouvait se rendre compte.

Neoko regarda les alentours. Dans le pire des cas, ils pouvaient essayer de dormir sous les tables, au cas où quelque chose tomber. Elle regarda sa tenue. Elle n'avait pas de veste, c'était dormir à même le sol.

- Je ne sais pas ... Certaines tables ont tenu, on pourrait éviter une mauvaise chute avec, commenta-t-elle.

Yuuto fut pris de râle de plaisir en la serrant tout contre lui. Il ne tarda pas à sentir son membre grossir dans cet étau de chaleur. Il déposa ses lèvres sur la peau, pour redessiner encore et encore la physionomie de la jeune fille.
15 octobre 2017
Zonbi - 15/10/2017
- ... Peut être deux minutes. Aller avance je te jure je te mets un doigts au cul si ça te fait avancer.

Pourquoi il ... était avec lui. Pourquoi il était pas rester avec Neoko. Pourquoi il était pas... Aaaa. Il allait devenir fou. Avant de sentir que l'aîne .. ne bougeait plus.

- Akira... ?

Léonce hocha doucement la tête.

- Je vais alors m'allonger, fit le rouquin en abandonnant le duo.

Il avait juste envie de ... de rester seul un moment. Il avait besoin de se reposer surtout qu'il pensait à Yuichiro. Arika regarda le garçon s'isoler sous une table. Alors qu'il avait prit déjà entamer un swandich.

- Ca... va aller ?

La jeune rousse s'agrippa au garçon. Les mouvements étaient rapide, ses hanches aidaient à la pénétration. Elle serr a un peu plus en mordillant légérement lépaule du blond. Elle sentait le pénis glissait avec une facilité dans son vagin. Alors qu'elle ne tarda pas a se sentir jouir. Elle trembla légérement en resserant les jambes pour donnait encore plus de sensation au membre du blond
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/10/2017
Akira essayait d'avancer, mais ... mais il ne pouvait pas. Il se mordit la lèvre inférieure. Pourquoi il avait dit oui pour aller dans ce foutu conduit d'aération ?

- C'est ... C'est bloqué ... articula-t-il.

Neoko hocha simplement la tête en regardant Léonce allait s'allonger. Elle soupira un peu avant de regarder Arika. Elle eut un maigre sourire.

- Il s'inquiète pour Yuichiro, murmura-t-elle.

Yuuto finit par jouir également dans un long râle de plaisir. Il se serra contre Zonbi, en basculant légèrement la tête en arrière. C'était ... un sentiment de jouissance totale pour le coup. Il se retira comme il put en serrant la rousse contre lui, avant de lui embrasser la tempe, le front.
Zonbi - 15/10/2017
- Et sur la droite ? Ou sur ta gauche ou... Au dessus de toi ? What ever, fit la voix d'Etoile.

Arika poussa un swandich vers la jeune fille.

- Tu devrais manger un peu, fit il. Je .. ferais attention si il y arrive quelque chose, dit il.

Zonbi reprit doucement son souffle dans un petit sourire en sentant les baisers du garçon. Elle baissant doucement le visage de celui ci pour embrasser les lèvres de celui-ci.

- On se sent mieux ? fit elle
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/10/2017
Akira tourna un peu la tête à droite ... puis à gauche ...

- À gauche. Y'a quelque chose ...

Le blanc essaya d'avancer comme il put. Ca allait, du moins, jusqu'à ce que ... le conduit penche un peu trop pour lui. Il n'était pas spécialement rassuré, surtout qu'il avait l'impression de glisser, c'était pas franchement l'idéal.

- Etoile, fais gaffe, ça gli--

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'il se sentit un peu trop glissé justement. Il finit par tomber hors du conduit, sur une petite pile de gravas qu'il le fit grimaçait. Au moins ... Il était sûr d'être à l'étage du dessous. Rester à savoir si c'était une bonne nouvelle ou non ...

Neoko prit le sandwish en regardant Arika dans un petit sourire. Elle hocha la tête.

- Merci Arika ... Vraiment ...

Elle marqua une pause.

- C'est ... Désolée de ... d'avoir été une vraie ... Enfin, tu vois ... au début ... Je m'en veux de ne pas avoir voulu ... te laisser une chance ...

Yuuto eut un petit sourire euphorique.

- Largement mieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:09

Zonbi - 15/10/2017
- Bah voilà...

Sauf qu'Etoileperdit sa brise sur Akira. Il eut un petit flottement avantde sentir la panique lui venir. Il s'avança et ne manqua pas de glisser dans un cris des plus masculin pour tomber sur le blanc la tête la première.

- Aie .... Ah non le sol est moue la. Akira ? T'es en vie ?

- Me laisser une chance ? Demanda-t-il. Hum... Tu parles que ... tu lui as dit c'est ca ? hasarda-t-il en se doutant un peu.

Zonbi eut un petit sourire alors qu'elle nettoyer avec un mouchoir avant de rhabiller Yuuto, et elle.

- Maintenant faut dormir, je pense pas... que les effets vont durée, et faut en profiter.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/10/2017
- Si tu bouges ton cul, ouais ...

Akira servait surtout de matelas à Etoile actuellement. Et ce n'était pas franchement le plus agréable pour l'instant.

Neoko releva les yeux vers Arika. Elle secoua un peu la tête. Elle n'avait rien dit à Etoile. Elle ne savait pas si elle devait lui dire en réalité. Elle était perdue. Et cette situation ne l'aidait pas.

- Hm ... Une chance de ... d'en savoir un peu plus sur toi ...

Yuuto hocha la tête.

- Oui, tu as raison ... Faisons ça, ce n'est pas ... comme si on pouvait faire autre chose.
16 octobre 2017
Zonbi - 16/10/2017
Etoile se redressa aussitôt dans un rire nerveux en tendant la main vers Akira.

- Désolé je ... enfin, pas trop cassé ?

Arika eut un rire nerveux en mangeant son repas.

- Je... peux toujours ? demanda-t-il. Ou ... Désolé, c'est certainement l'ambiance que...je m'épapille, rit ilnerveusement encore en regardant la table.

Zonbi embrassa doucement la joue du blond en se callant contre lui. Alors qu'elle déposa sa veste sur la jambe de Yuuto pour la couvrir.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Akira attrapa sa main pour se relever. Il grimaça un peu.

- Juste la tête. Le reste ... devrait suivre ... Bon. Où on est ... ?
Il regarda les alentours. Pas grand-chose pour l'aider là-dededans ... Il soupira un peu.

- Des gravas de partout ... C'est chaud. Je crois qu'on est un étage plus bas en tout cas ...

Neoko eut un maigre sourire en voyant la nervosité d'Arika. Elle baissa les yeux, avant de les relever vers lui.

- Je ... Je ne saurais même pas te dire ... Je crois que ... la situation est ... Quand on sera sorti d'ici ... bredouilla-t-elle.

Elle ferait un choix à ce moment-là.

- J'ai hâte de ... de remettre mes pointes tout de même ...
Zonbi - 16/10/2017
- Et je crois qu'on va s'arrêter la. Il fait nuit noir... Hum... peut être... que si on se met pret de l'armior ou risque rien pour la nuit ? hasarda-t-il. On a l'air dêtre dans une salle random.

Arika sourit en tirant son sac pour le tendre à Neoko.

- Si .. tu veux les essayer.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Akira se redressa en regardant les alentours.

- Faisons ça ... On bougera après que ... après un peu de repos. J'en peux plus ... avoua-t-il.

Neoko le regarda en inclinant la tête sur le côté.

- Je ... peux ?
Zonbi - 16/10/2017
Étoile hocha la tête en regardant autour avant de retirer son pull pour faire un pseudo coussin.

- Il risque de rien.. arrive aujourd'hui.

Arika hocha doucement la tête.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Akira retira son sac pour s'en faire un coussin.

- De toute façon, tu as prévenu ... Donc ils savent qu'on est là ...

Neoko retira ses chaussures et ses chaussettes, avant de prendre les ballerines pour le mettre. Elle eut un sourire en se levant, avant se mettre sur ses pointes. Elle eut un sourire plus accentué en voyant qu'elle y arrivait encore.

- C'est ... Ça fait tellement longtemps ...

Elle s'avança un peu sur ses pointes.
Zonbi - 16/10/2017
- Ouais .. Mais est ce qu'ils m'ont répondu. Ils ont peut être posé des questions et .. je peux actuellement pas donner plus d'information. Donc .. Est ce qu'on serait pas dans la merde un peu ? hasarda-t-il.

Arika poussa un peu sa chaise pour regarder la jeune fille.

- Ca .. va aller sans échauffement ? Bah apparament oui, rit il doucement en la regardant faire.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Akira ne voulait pas vraiment y penser pour le coup.

- J'ai essayé d'appeler ... ma ... mon père, mais ... Je ne sais pas ...

Neoko fit quelques pas en regardant Arika.

- Je ne peux pas non plus ... Tu sais, faire trop.
Zonbi - 16/10/2017
- Ouais ta raison, désole je ... Je m'inquiète, sourit il. Bon bah bonne nuit ? rit Etoile

Arika hocha la tête.

- Je .. je te laisse gérer, sourit-il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
- Ouais, bonne nuit ... Evite de dormir sur tes deux oreilles, répondit Akira.

Neoko eut quelques pas, en essayant de tourner un peu sur elle-même. C'était un peu décalé, vu le ... décor derrière où tout s'effondrait. Elle fit quelques pointes, tenta une pirouette, avant de s'arrêter dans un maigre sourire.

- Elles sont très confortables en tout cas ... Merci Arika ...
17 octobre 2017
Zonbi - 17/10/2017
- Tu devrais te reposer maintenant, sourit Arika. Les secours vont arriver verraient demain. Je vais m'allonger plus loin, assura t il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/10/2017
Neoko hocha un peu la tête en tirant sa veste.

- Repose-toi bien ...

Elle s'installa sous une table, en essayant de trouver le sommeil comme elle put.

Le lendemain, Akira eut un violent sursaut en se réveillant. Il avait oublié où ils étaient. Il donna un léger coup à Étoile.

- Étoile, appela-t-il.

Il regarda les alentours. Ça tremblait. Fallait pas qu'ils restent là.

Yuuto se redressa en sentant des tremblements pas si loin d'eux. Il inspira longuement sur le coup.

- Zonbi ... ? Zonbi.
Zonbi - 17/10/2017
Arika avait eut du mal à dormir, surtout avec toutes les mini-secousses qui étaient apparut detemps en temps. Mais rien de gravejusqu'à celle-ci. Il se redressa légérement en gardant un oeil sur Neoko et Léonce. Le rouquin se recroquivilla encore plus en sentant le sol trembler.

Etoile se reveilla assez vite en sentant la secousse, se retrouvant dos à dos contre Akira. Il cherchait déjà un issus. Mais ils étaient pas tomber dans le meilleur endroit.

- J'ai vu ...

La rouquine était entrain de domir contre l'armoire quand elle se redressa en sentant Yuuto bougeait. Elle ouvrit doucement les yeux alors qu'un morceau du pan de mur se mit a se fissurer tout comme le plafond.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/10/2017
Neoko eut un petit sursaut en sentant la secousse, essayant de se redresser un peu en regardant les alentours. Encore ? Elle posa par réflexe ses mains sur sa tête, bien qu'elle était sous la table.

Akira se redressa un peu en cherchant une issue des yeux. Il donna un léger coup à Étoile.

- Là, lança-t-il en désignant une petite issue devant lui.

Yuuto leva la tête en se mordant la lèvre inférieure.

- Faut qu'on bouge ... !
Zonbi - 17/10/2017
- Rester sous les tables ! Fit Arika en hasardant un regard sur la structure.

C'était petit. Et puis la cantine n'avait pas dégage supplémentaire donc...

Étoile hocha la tête en le laissant passer en premier alors que les murs s'effriter.

Zonbi secoua la tête.

- Non on peut pas. La seul sortit c'est le ...

Elle n'eut pas le temps de dire quoi que se soit qu'une morceau du plafond s'effondra devant eux.
18 octobre 2017
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/10/2017
Neoko ne bougea pas de sous sa table, en se recroquevillant légèrement dessous, comme pour éviter de laisser un seul membre à l'air libre. Ils ne pouvaient qu'attendre que la secousse se termine sans autre moyen pour eux de sortir. Enfin, si, mais ce n'était pas le plus conseillé. Elle regarda un peu derrière elle, pour voir ce que faisait Léonce.

Akira se dépêcha de passer, en aidant Etoile à faire de même. Il n'avait pas spécialement envie de se retrouver tout seul dans un tel endroit. Il avança comme il put, en cherchant du regard un recoin ou une salle où ils pourraient s'abriter, mais ils étaient déjà à un étage qui avait bien souffert de l'éboulement. Il tourna la tête néanmoins lorsqu'il entendt un petit cri étouffé.

- T'as entendu ça ?

Yuuto ne put s'en empêcher en voyant le morceau de plafond tomber : il cria sous la surprise, et la panique aussi. Il ne pouvait pas bouger avec sa jambe, et ... Si le plafond menaçait ... Il regarda Zonbi, avec une lueur de peur dans le regard tout de même.

- On peut pas rester là .... !
Zonbi - 18/10/2017
Arika parut rassurer en voyant que le tremblement c'était passé dans l'ensemble.

- C'est fini, fit la voix de Léonce.
- Je crois.. heureusement que la cantine était loin, soupira de soulagement Arika.

Étoile passa tant bien que mal avant de soupir de soulagement et sentent le sol encore bien solide sous eux.

- Je... je crois cetait.. Ça venait d'en dessous...

Zonbi ne semblait pas vouloir bouger alors quelle gardait une mains poser sur le bras de Yuuto. Tout aller bien. Enfin...

- C'est fini, soupira t elle de soulagement. Ça va ? Demanda t elle en se tournant vers Yuuto.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/10/2017
Neoko se redressa un peu en regardant Léonce, puis Arika.

- Tout le monde va bien ... ?

Akira tendit l'oreille pour le coup. Il serra un peu les dents en baissant les yeux.

- Tu vois ?

Il entendait des voix. Il eut un maigre sourire.

- Je crois que j'entends bien des voix ...

Yuuto inspira longuement en regardant Zonbi.

- Oui, ça ... va ...
Zonbi - 18/10/2017
- Ca va mais ...
- He !Y a quelqu'un ? fit une voix derrière les gravats de la porte. Nous sommes la pour aider, répondez ! Nous sommes la police !
- Je...reve... ? fit Léonceen souriant. Les secours ! C'est les secours !

Arika eut un soupire de soulagement en sortant de son abri de fortune.

- Oui !NOus sommes trois ! fit Léonce en s'approchant de la porte.

Etoile regarda la salle qu'ils avaient fuit. Elle avait un trou béant. Il se rapproche doucement avant de passer en dessous avec précaution. Et il sourit aussit^ot.

- Yuuto ! Zonbi !

Zonbi eut un sourire rassurer avant de relever la tête vers la voix.

- E.. toile ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/10/2017
Neoko sortit de sous la table aussitôt en trottinant, clopint-clopant vers la porte. Elle eut un petit air soulagé pour le coup en entendant les voix des policiers.

- Trois, vous dites ?
- Oui, mais ... mais il y en a encore dans l'école, informa Neoko.
- Ne bougez pas, une équipe va venir vous chercher, pendant qu'on va continuer de fouiller, d'accord ?

Akira le suivit de près dans un sourire qu'il ne put retenir pour le coup en entendant les voix de Zonbi et de Yuuto.

- Dieu merci, vous êtes en vie ... !
- Wouah, j'ai jamais été aussi content de vous voir j'crois, lâcha Yuuto d'un air rassuré.
Zonbi - 18/10/2017
- Devis dépechez toi... Je prends le côté est, prends l'ouest. Fait gaffe ça tombe encore. Tenez bon les enfants !

Arika se releva en hochant la tête.

- On ne bouge pas.
- Ils vont retrouver les autres ?

Etoile tourna son regard vers la salle.

- Vous êtes bloqué.. Hum.. Et Yuu ta jambe..

Il tourna son regard vers Akira.

- On peut les laissé la.
- Vous .. vous narrivera pas. Yuuto a perdu son attel, fit Zonbi.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/10/2017
- Ca marche ! fit la voix de Devis en s'éloignant un peu.

Neoko tourna son regard vers Léonce. Elle hocha doucement la tête.

- Ils vont y arriver, assura-t-elle d'une petite voix en jouant avec ses doigts.

Yuuto releva un peu la tête dans un petit sourire amer.

- Je ... ne peux pas vraiment bouger ...

Akira fronça doucement les sourcils en regardant les alentours. Quelque chose ... Peut-être en le hissant ? Il se mit à chercher un peu.

- On va ... descendre et essayer de voir comment on peut faire. Je suis sûr qu'il y a un moyen de vous faire tous remonter, assura-t-il.
Zonbi - 18/10/2017
Etoile se redressa en regardant autour de lui. Il y avait bien l'écharpe que porter Zonbi mais il se doutait qu'elle était bien longue. Il tourna son regard vers les rocher. La jeune fille sera facile a faire sortir mais Yuuto.

- Je vais descendre, il y a que deux mètres ca devrait aller. Je te hisse Zonbi, bien a deux vous arrivera a hisser un peu Yuuto, fit il a Akira.

Zonbi chercha du regard quelque chose. Avant que son regard tombe sur l'armoir. Si elle arrivait à la bouger... Ca pourrait faire une estrade.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/10/2017
Akira hocha simplement la tête en restant en hauteur. Il balaya la pièce de son regard en hauteur, pour vérifier qu'il n'y avait rien qu'il restait. Il plissa un instant les yeux, en s'accroupissant. Selon un certain angle, il avait l'impression que ... Yuuto laissa Zonbi se débrouiller, mais il capta le regard d'Akira. Le blanc semblait chercher quelque chose du regard. Il tenta de le suivre.

- Qu'est-ce qu'il y a Akira ?
- Non, mais ...

Il désigna l'unique autre issue de la pièce, l'espèce de trou où l'on pouvait à peine se glisser dedans.

- J'ai ... Enfin, je dois mal voir, je pense, mais vous étiez bien que tous les deux, hein ?

Yuuto eut un petit flottement sur le coup. Il y avait le pion qui était ... mort plus loin, mais ... Dans la panique et l'éboulement, quand ils étaient revenus jusqu'ici, ils n'avaient pas vraiment fait attention au reste. Le blond essaya de se redresser comme il put, déjà pour voir s'il y arriverait quand il faudrait le hisser, mais surtout pour regarder à travers cette simple issue. D'abord, il ne remarqua pas grand-chose, surtout avec son équilibre précaire. Mais bientôt, il remarqua, un peu plus loin, sous un large tas de gravat, la main qui dépassait, recouverte d'un pull qu'il aurait parié être en coton, surtout en voyant la couleur verte olive ...

- Oh putain ! lâcha-t-il sur le coup, en s'appuyant d'ailleurs sur sa jambe blessée ce qui lui tira une grimace.
19 octobre 2017
Zonbi - 19/10/2017
Zonbi retient un cris en suivant l'attention de Yuuto. C'était..

- Yuichiro... ?

Etoile releva la tête vers Akira. Ca changer tout. Il se redressa aussitôt en se laissant glisser le long pour pouvoir rejoidnre Yuuto et Zonbi qui s'était déjà mit a essayer de le sortir de là.

- Akira vient aider ! Attends Zonbi c'est troplourd. Yuuto recule tu vas te faire mal !

Etoile banda ses muscles en essayant de bouger le gravat.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/10/2017
Akira descendit aussitôt pour rejoindre les deux autres. Yuuto recula aussitôt, en tremblant un peu. C'était ... Il espérait que ... Il ne voyait pas le corps bouger. Il ne pouvait pas être ... Akira banda également les muscles pour bouger ce qu'il pouvait. La main ne bougeait pas du tout.

- Il est ... pas ... bredouilla Yuuto en regardant Zonbi.

Il fallut un moment avant que la main de Yuichiro n'eut un spasme. Akira baissa les yeux.

- Il est juste inconscient, assura-t-il.
Zonbi - 19/10/2017
Étoile essaya de tenir le plus longtemps alors que Zonbi en profita pour tirer le jeune homme hors de sa prison. Le bleu faisait bien attention si il y avait du sang ou autre.

- Doucement, doucement, fit il en se sentant faiblir.

Il avait l'estomac vide. Et envie de boire.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/10/2017
Toutefois, Yuichiro sembla reprendre un peu conscience, enfin, il se sentit tirer et avec ce qu'il avait dû vivre, il se mit à s'agiter dans un petit cri. Akira essaya de tenir aussi.

- Tire-le, Tire-le !
Zonbi - 19/10/2017
Zonbi fit du mieux qu'elle pu. Mais comme Yuichiro paniquait, elle avait beaucoup du mal. Elle réussit après voir glisser maisau moins Etoile put relacher le morceau de pierredans un soupir.

- Il .. était là .. depuis tout ce temps ?
- Yuichiro. Cest moi, Zonbi, fit elle en tirant sur les manches de sa veste pour que le blond puisse avoir la sensation familière du coton. Tout va bien.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/10/2017
Yuichiro était paniqué bien qu'il put sortir. Il était tout retourné, toussait, et avait de nombreuses coupures. Il avait la main un peu rouge ou plutôt violacée, d'avoir été bloquée. Il se détendit un peu en sentant le coton.

- Zon ... Zon ... bi ... ?

Akira se redressa en regardant le blond. Vu l'attitude ... Il tremblait de la tête aux pieds.

- Il est tombé inconscient, c'est possible ...

Yuuto s'en voulait tellement. Ils étaient passés devant lui et ... ils n'avaient rien vu ...
20 octobre 2017
Zonbi - 20/10/2017
Zonbi eut un petit sourire en caressant doucement les joues du blond.

- Oui c'est moi, tout va bien. Tu as mal quelques part ? demanda-t-elle faisant abstraction des autres.

Etoile soupira en passant une main sur son visage.

- Bon, okay, on est ... cinq maintenant. Faut qu'on remonte... ? Hasarda-t-il. Mais Yuichiro ne supporte pas le toucher, et ... Yuuto tu ... es handicapé actuellement, ta jambe doit te faire hyper mal. Du coup... J'ai aucune putain d'idée, soupira-t-il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/10/2017
Yuichiro tremblait légèrement.

- Ma ... main et ... et ... ma tête ... bredouilla-t-il. J'étais ... bloqué et ...

Il avait dû resté ici un petit moment pour être dans un tel état. Certainement depuis qu'ils avaient tous repris connaissance la veille. Akira regarda les alentours.

- On y arrivera jamais ... marmonna-t-il.
- Ma jambe ? J'ai arrêté de compter le nombre fois où ça fait mal ...

Yuuto regarda les autres, puis leva la tête.

- À moins qu'on me hisse, je ne peux pas monter. Et Yuichiro n'arriva pas à remonter. Faut qu'on trouve un moyen de sortir autrement.
Zonbi - 20/10/2017
Zonbi releva la tête vers le garçon. Il y avait pas de grosses de tâche de sang. Elle semblait rassurer alors qu'elle leva son regard vers le plafond.

- C'est vrai que... mais le passage qu'on à prit il faut juste peut être... le dégager.

Étoile tourna le regard vers le pseudo tunnel. Ça pourrait marcher.

- Y à quelqu'un ? Fit une voix.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/10/2017
Akira réfléchissait avant de relever la tête. Cette voix lui disait vaguement quelque chose pour une raison ou une autre.

- Oui ! répondit-il assez fort.
- C'est les secours vous croyez ? demanda Yuuto avec une petite lueur d'espoir sur le coup.
- S'il vous plaît ! On est cinq élèves et on est coincé !
Zonbi - 20/10/2017
- Devis ! Ils sont là ! On va dégager la porte pour vous faire un passage. La structure est fragile alors dépechez vous. Tu lèves de ce côté.
- Etoile tu devrais y aller en premier, fit Zonbi. Tu tiras Yuichiro, puis Yuuto.
- D'accord, fit le bleue.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/10/2017
- J'arrive ! Okay ... À trois, lança Devis ... Trois !

Le policier banda les muscles pour soulever ce qui obstruait le passage. Akira ouvrit précautionneusement la porte en regardant le petit groupe.

- Etoile, vas-y, vas-y !
21 octobre 2017
Zonbi - 21/10/2017
Zonbi aida Yuuto à se relever en faisant attention à sa jambe.

- Ça va aller ?

Étoile s'y glissa bien vite alors qu'ont tendit déjà la main.

- Yuichiro à toi ! J'ai du cuir sur la main. Tout va bien. Aller Yuichiro.

Les murs se remirent à trembler légèrement.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/10/2017
Yuuto s'appuya sur Zonbi en serrant un peu les dents.

- Je vais avoir besoin ... d'un peu d'aide, admit-il.

Il regarda Akira qui tenait la porte. Il hocha la tête. Il passerait en dernier. Yuichiro inspira et dut se bouger, en attrapant la main d'Etoile, essayant de passer vite sans paniquer.
26 octobre 2017
Zonbi - 26/10/2017
Zonbi aida du mieux qu'elle put surtout en voyant que les policiers avaient tout doucement. Etoile tira Yuichiro en le poussant un peu plus loin alors qu'il passa ses bras sous les aisselle de le tirer.

- Doucement, fit Zonbi qui essayait que la jambe ne cogne pas en suivant le passage.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/10/2017
Yuichiro put faire de son mieux pour sortir de là. Une fois en "sécurité", il s'écarta légèrement d'Etoile tout de même, regardant les alentours alors que les policiers s'occupaient à la fois de vérifier leur état et de ceux qui étaient encore bloqués. Yuuto avança comme il put en s'appuyant sur Zonbi, tendant les bras quand il fut proche pour se faire tirer. Akira se racla la gorge.

- Faites gaffe avec lui, il est salement amoché !
Zonbi - 26/10/2017
Zonbi finit son passage à quatre patte avant se qe faire fixer par Etoile. Le garçon ne garda pas à tendre son bras pour aider Akira.

- Dépêchez vous, marmonna Dean.

Zonbi aida Yuuto à rester debout alors qu'elle vérifia sud Yuichiro était dans le coin. Elle se tourna vers Yuuto.

- Ça va aller ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/10/2017
Akira se glissa hors du tunnel, relâchant la porte qu'il maintenant, en prenant une grande inspiration. Yuuto resta appuyé sur la jeune fille, tandis que Yuichiro regardait les alentours. L'autre équipe devait avoir aider l'autre trio à sortir ... Devis relâcha tout en les regardant.

- Vous allez tous bien ?
- Hum ... Nous, ça va, c'est surtout Yuuto ... répondit Akira.

Le blond regarda le garçon qui hochait la tête. Devis baissa les yeux vers la jambe. Ouch.

- Okay, ne traînons pas. On vous ramène au poste et on va appeler vos familles ...
Zonbi - 26/10/2017
- Plutôt l'hôpital. Y à du pus et ... je crois pas que c'est la couleur naturel.
- Je v-
- Non toi tu rentres avec Devis au poste ton père t'attend, prévint il. Je vais te porter on ira plus vite.

Dean se pencha un peu en demandant à Yuuto de passer son bras autour de ses épaules. Zonbi recula un peu pour laisser Dean s'en chargée.

Dehors Léonce, Neoko, Arika étaient en charge avec les secours. Léonce eut aussitôt un sourire en voyant Yuichiro en vie. Il se mit même à pleurer sans s'en rendre compte en se relevant un peu maladroitement vu qu'il était bien blesser. Arika eut un soupira de soulagement en voyant son frère.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/10/2017
Yuuto s'aggripa à Dean sans broncher pour le coup. S'il pouvait éviter de marcher, à ce stade, tout lui allait. Devis guida les plus jeunes vers la sortie, pour que ce soit plus simple, laissant son frère s'occuper du plus gros blessé. Yuichiro sembla un peu rassuré d'être en extérieur, mais il n'était pas vraiment dans l'état mental le plus stable, surtout après ce qu'il avait vécu. Son regard vagabonda un peu vers les autres, surtout en voyant Léonce, il eut une légère étincelle dans le regard pour le coup. Il ne fallut que quelques secondes à Akira pour rejoindre son frère, des plus soulagés de le savoir en un seul morceau. Neoko se redressa en voyant que son frère était transporté plus loin, ce qui lui tira un léger pique de panique, mais en voyant Zonbi, Yuichiro et Etoile en un seul morceau, elle trottina aussitôt vers eux, s'aggripant à sa meilleure amie, soulagée qu'elle aille bien. Devis les regarda un instant avant de se racler la gorge.

- Oui, je me doute que les retrouvailes, tout ça ... On va aller au poste, si ça vous dérange pas, surtout.

Après tout, on avait aussi retrouvé le surveillant mort, une petite cellule psychologique allait être ouverte pour sûre. Neoko relâcha Zonbi en souriant.

- Je suis ... tellement soulagée que t'ailles bien, bredouilla-t-elle avant de tourner la tête vers Etoile dans un petit sourire également.

Yuichiro eut un petit flottement en se retrouvant devant Léonce. Surtout en le voyant pleurer, il rentra légèrement sa tête entre ses épaules, en se disant que le jeune homme ne devait pas être si heureux que ça de le revoir. Le mutisme du blond en disait long sur son état tout de même, alors qu'il regardait tout de même le roux d'un air interrogateur. Devis les fit bouger au poste, afin de pouvoir prévenir toutes les familles.
Zonbi - 26/10/2017
Dean eut vite l'aide des secours ou il lègua tout. Léonce aurait voulu vraiment parler à Yuichiro. Il eut à peine le temps de lui presser la main qu'il fut aussi conduit dans l'ambulance. Dean rejoignit les autres. Arika donna un bon coup de main dans le dos de son frère alors qu'il suivit Devis.

- Neoko, Yuichiro, Par ici vous venez avec moi, vos parents sont déjà à l'hôpital, fit il.

Zonbi rendit à peine l'étreinte à Neoko.

- Je viendrais te voir, Mon père sera ou t'es, sourit elle.

Elle suivit Devis, alors qu'Arika prit l'initiative de se mettre à l'arrière mais que Akira et Zonbi soit à coter. Etoile se mir devant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/10/2017
Neoko hocha doucement la tête en se mettant en tournant la tête vers Yuichiro, lui faisant signe d'avancer, pour qu'ils suivent Dean de leur côté. La brune n'était pas franchement rassurée par l'idée que leurs parents étaient déjà l'hôpital.

- Ils sont ... déjà là-bas ? s'étonna-t-elle.

D'accord, son père travaillait là-bas mais ... On venait juste de les trouver. Elle discuta à voix basse avec Yuichiro lorsqu'ils montèrent dans le véhicule pour chercher à le sortir un peu de son mutisme et savoir si ça allait bien.

Devis mit le contact pour rouler sans se poser de questions supplémentaires. Akira tourna le regard vers Zonbi, inclinant légèrement la tête sur le côté. Il était content de la voir, tout de même. Une fois au poste, l'officier les guida vers la salle d'attente.

- Je vais appeler vos parents. Zonbi, tu sais où est ton père ...

Akira, une fois dans la salle d'attente, remarqua les quelques fissures au niveau du poste, mais il eut un long soupire.

- J'aurais jamais cru être soulagé d'être un jour ici.
Zonbi - 26/10/2017
- Disons que ton père a aider. Trop aider. Il n'est pas en danger. Juste une bras dans le plâtre. Et la jambe... et il à louper de... enfin, Ta mère t'expliquera... enfin ton frère plutôt... bref. Tu verras.

Dean les déposa devant l'hôpital.

Zonbi hocha doucement la tête. Elle n eut pas besoin de faire quelque chose qu'elle se retrouva dans les bras de son père.

- Tu es en vie, magnifique, Tu n'as rien ?
- Je vais bien, papa.. je vais bien...

Arika hocha la tête.

- Je sais pas si papa va bous tuer... Ou .. Ah ton beau père, plaisanta t il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 26/10/2017
Neoko hocha simplement la tête, pas franchement très rassurée, tout de même. Une fois devant l'hôpital, elle remercia Dean, avant d'entrer dedans avec Yuichiro. Elle suivit du regard les infirmiers qui prirent en charge Yuuto et Léonce, avant qu'il ne tombe sur Meyliss.

- Maman ... !

La jeune femme avait juste un bandage autour de la tête, rien de grave visiblement. Elle hochait la tête quand un infirmier vint lui expliquer que son fils avait été admis. Elle se tourna vers les enfants.

- Oh, Neoko, Yuichiro ... !

Elle trottina aussitôt vers eux, prenant la brune dans ses bras, avant de regarder Yuichiro, sans trop osé le toucher, mais rassurée de le voir en un seul morceau.

- Vous êtes en vie, Dieu merci ...
- O-Oui, je ... Pourquoi tu ... Le policier a parlé de Papa et ...
- Ton père a ... fait son rôle de médecin jusqu'au bout, il est juste ... il a peut-être un peu forcé. Il a voulu aidé beaucoup de patients, et il s'est mis ... en danger aussi, avoua-t-elle. Mais il va bien. Juste ... le bras dans le plâtre et on l'a envoyé, enfin ... Il va bien. Il se repose juste ...

Elle passa sa main dans les cheveux de sa fille en l'embrassant longuement avant de regarder Yuichiro.

- Roan est ... Il va bien aussi, assura-t-elle. Il est aussi dans une chambre, il a reçu un mauvais coup en ... m'aidant à la maison, murmura-t-elle.

Meyliss guida à tour de rôle Neoko vers son père et Yuichiro vers le sien. Elle devait malheureusement resté disponible pour suivre l'état de Yuuto de son côté.

Akira eut un petit rire en secouant la tête.

- T'es con ... Hum ... Je sais pas. Maman va sans doute ... Aucune idée, en fait.

En tout cas, il ne fallut pas longtemps pour que Kyojin débarque lorsque l'appel fut passé. Enfin. Qu'il débarque surtout pour accompagner Jack, en fait. Histoire de canaliser les retrouvailles tout de même.
27 octobre 2017
Zonbi - 27/10/2017
- Mais je vais bien ! Donnes moi ses dossiers vous êtes deux tensions. Quoi ? Yuuto et Neoko ? Mais laisse moi sortir de ce lit, clama la voix de Thomas Depuis qq chambre visible peu consillant à rester coucher.

Roan était effectivement sur un lit avec un bandage à la tête et un au thorax.

Léonce était encore dans le couloir entrain de se faire examiner de toute part.

Peter était encore tout tremblant. Il aurait pu tuer Devis et Dean d'avoir quitter leur poste. Mais ... beauté divine elle était en vie.

- Va t'asseoir, je... je peux pas te ramener à la maison. Même si elle à rien, mais ...
- Ça va je rassure, sourit doucement la rouquine.

Et sa manque pas, Jack leur donna une tape derrière la tête à chacun.

- Aie, fit Arika en se frottant l'arrière de la tête. Ça fait mal.
- Vous l'avez bien mériter. Sérieux à quoi sa sert des portables qui court un bras si vous ne répondez pas.

Jack était sur les nerf mais aussi soulager.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 27/10/2017
Neoko s'approcha de la chambre, poussant doucement la porte, pour entrer dedans.

- Chef, je veux pas être méchant mais vous êtes pas franchement utiles dans cet état, fit un grand brun en essayant de le recoucher.
- Papa ... ?

La brune resta sur le seuil sur la porte. Elle avait des égratignures, quelques pansements et vu sa jambe, elle avait dû boîter, bien que rien ne montrait une quelconque blessure.

Yuichiro entra en silence dans la chambre de Roan. Il eut un petit flottement en voyant son père dans un tel état. Il s'approcha du lit, en inclinant la tête sur le côté.

- Papa ? l'appela-t-il d'une petite voix.

- Aïe ... Moi aussi je suis content de te voir M'man ... Mais on a essayé, je t'ai même envoyé un message, rétorqua Akira.

Kyojin s'approcha en tapottant l'épaule de Jack.

- Tu vois, je te l'avais dit qu'ils étaient tellement stupides que la Mort voudra pas d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:10


Zonbi - lundi dernier à 00:39
Léonce soupira en secouant la tête.

- Il vaut mieux pas. On devrait attendre dans la salle. Ton père nous attend.

Roy se débattit un peu en essayant de se défaire de l'étreinte de son père.

- Mais euh c'est pas juste ! Maman à dit qu'on avait le droit de jouer.
- Les garçons vous vous dépêcher, fit Roan qui entra dans la salle. Le prêtre vous attends.

Etoile eut un petit coup de chaud. en hochant la tête.

Zonbi prit son petit garçon dans les bras. En remettant la chemise correctement.

- On devrait y aller, fit remarquer Zobbi
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - lundi dernier à 00:45
Yuichiro hocha la tête en se mettant aux côtés de Léonce en avançant pour aller se placer dans la salle. Il regarda les alentours, prenant la main du rouquin une fois dans la salle. Il faisait des petits efforts, doucement mais sûrement. Yuuto maintint bien sa prise sur Roy.

- Non, sage ! Allez, vous devez apporter les alliances avec ton frère en plus ...

Il tourna la tête vers Étoile et lui tapotta le dos.

- Moi je vais attendre du côté des témoins, informa-t-il en se dépêchant d'aller se placer, relâchant son fils.

Ulrich s'aggripa à sa mère en souriant alors que Neoko acquiesça.

- Oui, tu as raison.

La jeune femme releva ses jupons pour se mettre en chemin vers la salle, cherchant son père pour faire son entrée.
1 novembre 2017
Zonbi - mercredi dernier à 22:57
Léonce sourit doucement en serrant légèrement la main de Yuichiro. Alors qu'il se sentait lui même un peu nerveux. Après tout le petit groupe c'était beaucoup rapprocher. Il se laissa bercer par la musique à l'entrée du marié qui entrer pour aller vers l'autel.

Zonbi fini par rejoindre les autres témoins alors qu Ulrich et Roy était bien droit à côté de Meyliss avec le coussin des alliances.

Thomas attendait un peu nerveux. Alors que les première notes d orgues raisonner
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - mercredi dernier à 23:04
Yuichiro tourna un peu la tête pour regarder l'entrée d'Étoile, inclinant un peu la tête sur le côté. Il glissa son regard sur Léonce, en le fixant un petit instant.

Meyliss tenait simplement les enfants par les épaules, guettant l'entrée de la mariée dans un petit sourire, tandis que Yuuto eut un léger air satisfait en voyant sa femme venir le rejoindre.

Neoko trottina vers son père, attrapant doucement son bras en inclinant la tête sur le côté.

- Nerveux ? sourit-elle en mettant son voile correctement.

Elle releva un peu la tête en entendant l'orgue. Elle serra un peu le bouquet de fleurs que Delphine avait gracieusement préparé contre elle.
2 novembre 2017
Zonbi - jeudi dernier à 00:42
- C'est magnifique, n'est ce pas ? Chuchota Léonce en relevant un peu le regard vers Yuichiro en sentant le regard de celui ci. Je.. serre trop fort ?

Zonbi glissa sa main dans celle de Yuuto en regardant la porte s'ouvrir.

Thomas posa délicatement sa main sur celle de sa fille.

- Ton frère s'est marié y à peine un an et maintenant toi ... Ça fait beaucoup, je m'imaginer pas grand père avant... Au moins la soixantaine, plaisanta t il. Ça fait.. vraiment beaucoup. En tout tu es magnifique, sourit il. Allons y. Il t'attend.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - jeudi dernier à 00:48
Yuichiro regarda à nouveau la cérémonie se préparer avant de hocher la tête légèrement.

- Oui, c'est magnifique, admit-il avant de baisser les yeux vers Léonce en secouant le chef. Non, non. Je voulais juste savoir si ça te plaisait.

Yuuto eut un petit sourire en serrant la main de Zonbi.

- Tu l'as bien conseillée pour la robe, chuchota-t-il.

Neoko eut un sourire tendre en serrant sa main de son père dans la sienne.

- Merci Papa. Oui, allons-y avant qu'il ne croit que tu ne veux vraiment pas me laisser partir, taquina-t-elle.

Elle avança doucement jusqu'à l'autel, relâchant doucement le bras de Thomas en se plaçant aux côtés d'Étoile, laissant la cérémonie démarrer véritablement. Meyliss poussa gentiment ses petits-enfants pour les alliances.
Zonbi - jeudi dernier à 01:53
Léonce hocha doucement la tête en regardant l'avancer de Neoko.

- Beaucoup, sourit il tendrement.

Zonbi sourit en hochant doucement la tête, quelle laissa reposer sur l'épaule de Yuuto.

- Je sais, minauda t elle.

Etoile était vraiment plus que heureux. Troquer son vieux style de rockeur pour venir un costume tout simple. Puis sa futur femme. La cérémonie se déroula sans mal, même Roy n'avait pas fait de gaffe avec l'alliance de sa tante. Il était tout fier malgré les tâches de terre que sue son costumes.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - jeudi dernier à 02:19
Yuichiro eut un faible hochement de tête en le regardant, avant d'incliner la tête sur le côté.

- Tu voudrais aussi ? hasarda-t-il.

Yuuto eut un petit sourire fier en glissant sa main sur la hanche de Zonbi pour l'attirer contre lui en regardant la cérémonie.

- T'es la meilleure, assura-t-il.

Neoko rayonnait. Elle était tellement contente pour la cérémonie. La jeune femme laissa Étoile faire tomber son voile pour pouvoir échanger le baiser d'union, afin de pouvoir enchaîner sur la suite des festivités. Elle eut un petit sourire en regardant son désormais nouveau mari.

- J'ai l'impression de rêver, chuchota-t-elle en avançant.
Zonbi - jeudi dernier à 19:47
Léonce haussa doucement les épaules. Ça lui ferait certainement plaisir. Ça à quelque chose de ... officiel. Mais... l'église cela ne ferait...

- Je suis bien comme ça.

Zonbi gardait comme une petite distance. Mais elle restait comme même proche pour ne pas rendre mal à l'aise son époux. Elle avait un leu hâte d'être à l'apéro.

Etoile avait le sourire au lèvre surtout après avoir serrer autant de main.

- Je commence à avoir de crampes à force de remercier et de serrer des main sans parler de la pose, rit il. Tu es vraiment magnifique, sourit il en entrelaçant ses doigts au siens.

Arika ne tarda pas à arriver un peu déposer par tout ce monde. Mais il avait toujours son costume après tout il allait certainement aider ses pères pour l'entreprise pharmaceutiques
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - jeudi dernier à 20:16
Yuichiro inclina la tête sur le côté en le regardant.

- Je t'aime, souffla-t-il.

Il avait appris à être plus ... spontané dans sa manière d'être. Parfois ... un peu trop spontané.

Yuuto eut un sourire en apercevant Arika qui fut rapidement rejoint par son frère qui avait revêtu un costume chic pour l'occasion. Le blond fit un petit signe à Zonbi et trottina vers eux.

- Eh, vous avez pu venir, sourit Yuuto.
- On allait pas louper ça, répondit Akira.

Neoko eut un petit sourire en serrant les doigts d'Étoile dans les siens. Elle lui vola un baiser rapide et lui sourit.

- Merci ... Je crois que je commence à fatiguer aussi, rit-elle. Mais c'est à cause d'autre chose ça.

Elle tourna la tête en voyant Arika et Akira.

- Oh les voilà ... !
Zonbi - jeudi dernier à 20:40
Léonce eut toujours cette petite rougeur enfantine à chaque fois que Yuichiro lui faisait l'étuve de tendresse ou d'amour. Il eut un petit sourire en serrant la main du blond doucement.

- Moi aussi.

Zonbi eut un petit sourire au coin des lèvres à la vue d'Akira. Elle tourna comme même un regard vers les enfants mais ils étaient entrain de jouer avec leur grands parents.

- On peut faire de la place pour nos amis, rit Arika.
- Vous avez réussi à trouver facilement ? Demanda Zonbi.
- C'est Akira qui se démerder assura le blond. Ah les Voilà !

Etoile avait vite réussi à faire partir les invités qui les arpenter pur rejoindre les autres.

- Enfin vous êtes la, sourit il en saluant les jumeaux.

Etoile hocha la tête
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - jeudi dernier à 20:56
Yuichiro inclina tout doucement la tête sur le côté, avant de se pencher un peu vers Léonce. Il eut un léger flottement et finit par embrasser le jeune homme, un peu rapidement, avant de se redresser.

- On devrait peut-être y aller ...

Akira suivit un instant des yeux le regard de Zonbi, avant de sourire doucement.

- C'était simple en effet.

Il se tourna vers les mariés en souriant.

- Mes félicitations !
- Merci ... Je suis contente que vous ayez pu venir !

Elle les salua chacun leur tour alors qu'Akira leur tendit un petit paquet, certainement une bouteille.

- Pour l'occasion.
- Han, merci Akira mais ... je vais passer je crois, rit-elle en la tendant à Étoile.
Zonbi - jeudi dernier à 22:00
Léonce eut un flottement avant hocher la tête. Il ... enfin il suivait Yuichiro pour le coup. La foule n'était pas un des meilleurs facteur pour le jeune homme.

- Oui allons y, sourit il. Tu veux aller voir pour boire quelque chose ou manger ?

- Encore ? Wouah... à ce stade je crois qu'à part une apocalypse on risque de manquer de niveau bpisson, rit Étoile en prenant le paquet.
- Mais c'est du bon ça, assura Arika en souriant. Tu es magnifique, compliemta t il. Enfin tout les deux.
- J'ai juste envie de retirer ce costume, soupira Étoile.
- Tu as encore vraiment la temps, jusqu'à la nuit de noce, taquinant Zonbi
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - jeudi dernier à 22:09
Yuichiro regarda autour de lui pour chercher son père des yeux un instant, avant de baisser son regard vers Léonce. Il n'était pas non plus très à l'aise avec la foule, il avait juste envie de ... se mettre plus loin pour le coup.

- Non, je ... m'en passerai.

Il avait déjà fait l'effort de venir et de rester durant la cérémonie, c'était déjà énorme.

Neoko eut un petit sourire en inclinant la tête sur le côté.

- Merci Arika ...
- C'est Zonbi qui a aidé pour les costumes, sourit Yuuto tout fier.
- Je n'en doute pas, rit Akira. Tu as fait du bon boulot, ajouta-t-il à l'attention de la rousse.

Le blond regarda les alentours dans un maigre sourire.

- Pas de P'tite Tête ? hasarda-t-il.
- Oh si, si, il est là-bas, assura Neoko en montrant Yuichiro et Léonce plus loin. Mais je crois que ... Ah, ils vont sans doute y aller.
- Je vais aller prévenir Roan alors, assura Yuuto.

Il embrassa la tempe de Zonbi et trottina vers son beau-père. Akira eut un bref sourire.

- Je vais me laisser tenter par le buffet, taquina-t-il.
Zonbi - jeudi dernier à 23:31
Léonce hocha la tête en tirant un peu sur la main.

- Il est avec les petits, sourit il. Tu veux que j'aille le chercher ?

Zonbi eut un petit sourire.

- Neoko à fait le plus gros en cherchant le thème. Je vais t y conduire, proposa à t elle à l'intention d Akira.
- Du coup tu fais une pause pour tes tournes... enfin vos tournée, fit Arika.
- J'ai une tourne pour la semaine prochaine je fais le tour de l'est donc. Ça va New York et tout ça, assura Étoile.

Roy était entrain de tirer la veste de son frère ef la relâchant pour aller se réfugier sous les jupes de Meyliss en riant.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - jeudi dernier à 23:40
Yuichiro regarda Léonce puis les alentours. S'il s'éclipsait et que le rouquin n'était plus là non plus ... Son père devrait tirer des conclusions assez logiques. Mais il hocha un peu la tête malgré. Un reste d'habitude depuis ...

- Je veux bien, oui.

Akira hocha la tête en regardant Zonbi.

- Je veux bien, oui. Je te suis, sourit-il en lui emboîtant le pas.

Neoko tourna la tête vers Étoile dans un petit sourire avant de rapporter son attention sur Arika.

- J'ai fini mes représentations pour le lac des Cygnes donc ... J'attends la prochaine maintenant. Disons que ça a été un peu dur de concilier les deux plannings mais ... C'est fait, sourit-elle un peu en serrant la main d'Étoile avant de venir l'embrasser sur la joue. Même si j'aimerais bien voir Monsieur Waterbridge plus souvent à la maison, hn ?

Ulrich fit volte-face pour courir vers son frère alors que Meyliss eut un petit rire en attrapant Roy.

- Doucement, doucement, vous allez me faire tomber, rit-elle.

Elle releva la tête en voyant Yuuto venir vers eux. Ulrich se cacha aussitôt derrière sa grand-mère.

- Naaaan, pas Papa !
- Je me sens aimé, fit-il avant de regarder Roan. Hum, je crois que Yuichiro et Léonce vont rentrer, on les a vu s'éloigner un peu. Ça va avec les petits ?
- Des amours !
3 novembre 2017
Zonbi - vendredi dernier à 01:08
Zonbi se mit en marche en attendant d'être plus loin pour discuter mais surtout aller tout sauf dans la grande salle. Elle avait envie d'être seule avec lui. Ça faisait tellement longtemps et avec leur vie

- Alors comment tu te sens maintenant que tu as acquis quelques part ? Hasarda t elle dans une début de conversation.

- Tu as une idée de prochain... Comment on appelé ça des ballets que tu va faire ? Dis toi que mes employer son fan de toi, surtout les secrétaire, rit Arika.
- N'oublie pas de me faire de la pub, sourit tout fier. J'espère que tu feras une fois la Belle au bois dormant. Je te vois vraiment en Maléfique

Léonce arrivait effectivement il eut un petit sourire d'excuse.

- On va y aller. Yuichiro préfère rentrer.
- Tonton part ? Fit Roy en sortant des brs de sa grand mère. Maman est pas la ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 01:21
Akira marcha aux côtés de la jeune femme, inclinant la tête en la regarfant. Ça faisait un petit moment qu'ils n'avaient pas été juste ... eux.

- Hum, utile ? rit-il un peu. Disons que ça va, Arika s'en sort bien aussi. Donc ça reste dans l'esprit de famille. Et toi ? Ça va avec ... les enfants ?

Neoko eut un petit rire en inclinant la tête sur le côté.

- Je ne sais pas encore ... Vraiment ? Tu trouves ? sourit-elle en regardant Étoile. J'en glisserai deux mots à mon directeur alors ... Oh, je te donnerai des places aussi Arika ! Même si je sais que ce n'est pas ta ... tasse de thé, ça me ferait plaisir que tu viennes voir une fois.

Elle était reconnaissante vis-à-vis du jeune homme de l'avoir relancé sur les pistes après tout.

Meyliss hocha la tête en souriant, voyant Yuichiro qui attendait un peu plus loin.

- D'accord, je transmettrai Léonce, assura la grand-mère en souriant. Il a fait de son mieux.

Yuuto baissa les yeux vers son fils en hochant la tête.

- Oui, allez lui dire au revoir. Maman est avec tonton Akira.
- Il est venu ? sourit Ulrich en se redressant un peu.
Zonbi - vendredi dernier à 02:01
- Dire que je n'aurais jamais imaginé dans .. ce domaine, taquine t elle en refermant la porte derrière eux. Ulrich est vraiment vif, il est en avance sur Roy. Mais ils s'entendent bien c'est l'essentiel. Rester à la maison avec eux est vraiment ... bon. J'ai l'impression que.. Tu es la aussi, fit elle en vérifiant le verrou.

- Déjà sa couleur c'est le violet !
- C'est plus vert fluo ... Non ? Hasarda Arika. Ah oui, Merci. Tu me les envoies comme d'habitude. Mais quand c'est avec de la musique ça passe.
- Ça c'est surtout fans Disney, fit Étoile.

Le marié pressa instinctivement la main Dr sa femme à la remarque de Arika. Bien qu'elle l'aimait, il savait que son ancien capitaine avait eux des vus sur elle. Et ça restait en mémoire.

- Merci, passez une bonne soirée. J'enverrais un message quand nous serons rentrer.
- Faites attention, enrichit Roan.

Léonce hocha la tête en trottinant vers Yuichiro.

- C'est bon on peut y aller. Tu as tout ?

- Il va encore nous faire des math, marmonna Roy.

Thomas lui non plus ne semblait si heureux de la nouvelle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 02:10
Akira eut un bref pouffement en hochant la tête. Il est vrai qu'il ne s'était jamais vu là-dedans. Il rapporta son attention sur la jeune femme dans un petit sourire en coin.

- C'est une bonne chose alors, sourit-il. Il est ... prometteur en tout cas.

Il s'approcha un peu de Zonbi en inclinant la tête sur le côté pour l'appuyer contre la porte.

- Je te manque tant que ça ?

Neoko eut un petit sourire en les regardant à tout de rôle. Elle glissa son regard vers Étoile, inclinant la tête sur le côté en sentant la pression. Elle lui rendit une plus douce.

- Je verrai bien, répondit-elle. Ce n'est pas moi qui m'occupe des costumes, au final ... Ah oui, je te les enverrai.

Elle eut un simple sourire en regardant Étoile.

- J'ai quand même hâte que nous finissions pour ... pouvoir se retrouver un peu.

Yuichiro hocha la tête en attrapant la main de Léonce.

- Oui. J'ai tout. Allons-y, murmura-t-il en avançant.

Yuuto eut un petit rire en ébouriffant les cheveux de Roy.

- Mais non, il vient juste féliciter Tata et Tonton, rassure-toi, répondit-il avant de relever la tête vers son père.

Il inclina la tête sur le côté d'un air interrogateur.

- Un problème ... ?
Zonbi - vendredi dernier à 02:21
Zonbi relâcha doucement le loquet à présent verrouillé pour relever son regard noisette vers le jeune homme. Si il y avait pas eut tout ça, elle l'aurait choisi. Elle était sûre. Elle glissa simplement ses bras autour d'Akira en posant sa tête contre l'épaule du blanc.

- Tellement. Reviens à la maison de temps en temps. Les enfants taiment beaucoup aussi alors il y à aucune raison.

Arika eut un petit sourire.

- Déjà paraît pour la nuit de noces ? Taquina t il.
- Mais qu'est ce que vous avez tous avec cette nuit de noces, rit nerveusement étoile tout rouge. C'est surtout la paix. et puis... je dois encore la porte pour passer la porte de notre futur chez nous.
- Vous avez trouvée ?

Léonce eut un sourire en le suivant jusqu'à la voiture pour rentrer chez eux il faisait déjà tard avec l'heure d'hiver.

- On pourra dormir chez papi pour les vacances d'Halloween et chez mamie pour novembre ? Demanda Roy en agrippant la main de son père.
- Non rien, fit simplement Thomas sans vraiment être... convaincant. Il commence à faire froid je vais rentrer à l'intérieur
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 02:31
Akira eut un maigre sourire en croisant ses bras autour de la taille de la jeune femme. Il avait changé en bien, mais c'est vrai que ce trait d'acharnement certain ... Il ne l'avait pas abandonné. Il se pencha un peu vers elle.

- J'essayerai, promit-il. Je sais, j'essaye de faire comme je peux. J'ai même pensé aux anniversaires.

Il marqua une pause.

- Yuuto ne se doute de rien, hein ?

Neoko rosit un peu en regardant Étoile, avant de hocher la tête tout doucement.

- Dans le quartier du Greenwish, au nord. Ce n'est pas encore ... tout à fait à nous vu que c'est relativement neuf mais ... Y'a un lit au moins, rit-elle en passant ses bras autour de celui d'Étoile en souriant un peu. Le voisinage est calme en plus, ça ... nous fera du bien je pense.

Yuichiro s'installa dans la voiture, laissant Léonce rouler tranquillement. Il était toujours assez silencieux en voiture. Il regarda le roux en inclinant la tête sur le côté.

- Ça ... t'a plu ?

Yuuto hocha la tête en souriant à son père.

- Ne prends pas froid P'pa. Hein ? Mais et moi je prends aussi des vacances ... !
- Mais on veut, supplia Ulrich.
- Eh bah, hum, on demandera à Maman hein ...

Meyliss inclina la tête sur le côté en regardant Thomas rentrer. Elle eut un léger flottement en laissant ses petits-fils avec son fils en rentrant.

- Thomas, il y a un problème ?
Zonbi - vendredi dernier à 02:42
Zonbi secoua doucement sa tête en la relevant vers le blanc.

- Pas du tout. Il n'entre pas dans mon atelier donc, tout est bon, assura t elle. Tu viendras à la petite fêtes des enfants ? Sourit elle en caressant un peu la colonne sur le vêtement de son amant.

Arika hocha la tête.

- C'est un chouette quartier. J'ai hâte de voir une fois que vous l'aurez bien décorer.
- Alors n'ai pas la main légère sur le pot. Sourit Étoile.
- T'inquiète je vais bien lâcher une bonne liasse, rit Arika.

- Oh oui, Neoko était vri ment magnifique dans sa robe. On aurait dit une princesse ou ... une poupée de porcelaine. Mais pas celle qui font peur celle qui font penser à des fée.

- Mis on voit pas souvent papi et mamie... fit Roy.
- Pourtant il y à votre anniversaire encore, sourit Roan.
- Mais papa est toute le temps à la maison donc....

Thomas retira sa veste en la déposant sur sa chaise alors qu'il secoua doucement la tête en soupirant.

- Pas qui nous regarde visiblement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 587
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 20

MessageSujet: Re: Texte brute   Dim 5 Nov - 17:10

ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 02:50
Akira inclina la tête sur le côté en la regardant dans un petit sourire.

- Je viendrai, promit-il. J'ai déjà prévu des petits cadeaux, ce serait dommage que je ne puisse pas leur apporter.

Il la regarda longuement. Il aurait aimé qu'elle le choisisse lui, plutôt que Yuuto. Mais joueur comme il était, s'accaparer Zonbi au nez et à la barbe de tous était plus ... amusant.

Neoko eut un petit rire.

- Merci Arika, sourit-elle. Tu es invité à la crémaillère de toute façon.

Elle eut un petit sourire en regardant Étoile, se redressant pour venir se presser un peu contre lui.

- J'ai hâte qu'on puisse vraiment s'y installer.

Yuichiro hocha un peu la tête en réfléchissant. Il baissa un peu les yeux vers ses jambes, puis vers sa main. Son regard passa sur celle de Léonce.

- C'est vrai qu'ils avaient l'air ... heureux ...

Yuuto soupira légèrement.

- Maman aura le dernier mot.
- C'est nul ... Je veux aller avec Mamiiie ! fit Ulrich.

Meyliss inclina la tête sur le côté.

- Mais qui te préoccupe tout de même suffisamment le jour du mariage de ta fille, fit-elle remarquer.
Zonbi - vendredi dernier à 02:58
La promesse avait l'air de détendre la jeune femme dans les bras du blanc. Elle releva la tête pour embrasser les lèvres du blanc.

- Ils seront heureux de te voir, murmura t elle doucement.

Ses mains remontèrent dans le dos d Akira.

Arika se racla un peu la gorge.

- Je vais vous laisser rêver tranquillement... hum le buffet est .. ?
- Tout droit, Tu ne manquera pas de le voir surtout avec la chevelure de Zonbi, assura Étoile en serrant sa femme contre lui.

Il regarda Arika partir avant de regarder son épouse.

- il a l'air fatigué tu trouves pas ?

Léonce changea la vitesse dans un petit rire qui aurait voulu plus discret.

- Je crois c'est surtout la nuit de noces. Qui aide pas mal.

- Elle est où maman alors ? On va lui demander !

- Je ne veux pas ramener de vieux fantôme... mais Zonbi... elle te ressemble. En tout ces c'est une impression que j'ai. Après je... enfin c'est pas le moment d'en parler. Je vais sourire et ça va aller. C'est la journée de notre fille.

Il corrigez volontiers le ta en notre. C'était à présent le seul véritable lieu qu'il avait avec la femme qu'il aimait mais qui n'était plus sienne.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 03:06
Akira eut un petit sourire en se penchant pour venir embrasser la jeune femme contre lui. Il avait tellement envie de l'avoir rien que pour lui.

Neoko eut un petit sourire en regardant Arika avant de relever la tête vers Étoile.

- Si un peu ... Il doit travailler dur. J'imagine que c'est un miracle qu'il ait pu venir aujourd'hui ...

Elle sembla un instant interrogative vis-à-vis du jeune homme, avant de secouer la tête en souriant un peu.

- Je pense qu'une pause ne lui ferait pas de mal. Il s'investit beaucoup dans l'entreprise familiale, ça ne doit pas être simple.

Yuichiro inclina la tête sur le côté en le regardant.

- Tu voudrais aussi une nuit de noce ?

Yuuto regarda autour de lui.

- Bonne ... question. Elle doit être ...

Il cligna un peu des yeux.

- Je ne sais pas, admit-il.

Meyliw eut un léger flottement en inclinant la tête sur le côté avant de regarder Yuuto. Elle chercha un instant Zonbi des yeux, puis rapporta son attention sur Thomas.

- Ce n'est pas ... Enfin. Tu as raison : ce n'est pas le moment.

Elle hocha la tête dans un maigre sourire.

- Oui. C'est sa journée. Tu auras le temps de ... t'inquiéter plus tard.
Zonbi - vendredi dernier à 11:00
- Et nous on doit aussi y retourner sinon les invités vont croire qu'on les a abandonné, sourit Étoile en se m'étant en route vers la salle.

Tout semblait aller pour le mieux maintenant qu'ils étaient de vrai adulte.

Léonce eut un petit flottement en entendant ce que Yuichiro dit. Il rougit aussi bien vite en garant la voiture.

- Certainement mais... ce .. enfin tu ... y à le temps, finit il par conclure. Tu.. sais ce qui. Se passe à la nuit de noces ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 11:03
Yuichiro défit sa ceinture, en inclinant la tête sur le côté. La nuit de noces ... Oui, il avait lu quelques trucs dessus. Il fallait que ce soit dans un lieu agréable, et que les époux aient bien échangé leurs vœux et ...

- Les mariés pratiquent le coït, non ? hasarda-t-il.
Zonbi - vendredi dernier à 11:06
Léonce rougit davantage en ... hochant du coup la tête.

- Faire l'amour... n'est je crois pas trop envisageable pour l'instant. Mais on ne tout notre temps, assura t Léonce en sortant de la voiture.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 11:11
Yuichiro hocha simplement la tête en guise de signe de compréhension, avant de sortir de la voiture à son tour. Il suivit Léonce, inclinant la tête sur le côté.

- Tu ne veux pas essayer ? hasarda-t-il.
Zonbi - vendredi dernier à 11:17
Léonce mit ouvrit leur maison. Ils avaient réussit à être assez proche de la ville sans pour autant y être. C'était très calme. Un lieu reposant pour Yuichiro. Il faillit faire tomber ses clefs en les accrochant.

- Peut être je... je ne sais pas.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 11:35
Yuichiro le regarda faire en inclinant la tête sur le côté. Il était nerveux, ça se voyait.

- Je te gêne ? hasarda-t-il pour le coup.
Zonbi - vendredi dernier à 11:46
Léonce eut un petit rougissement en retirant sa veste.

- Non.. c'est juste ... que..c'est vraiment.. étonnant de ta part. C'est.. beaucoup de contacté. Et.. et.. et.. enfin plein de truc.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 11:49
Yuichiro baissa les yeux un instant avant de regarder Léonce.

- Si je n'aime pas, tu le sauras vite de toute façon ... répondit-il.

Il était plus qu'honnête sur ce genre de réactions après tout. Un baiser, ça avait déjà pris du temps pour qu'il soit spontané ... Les câlins, ça dépendait vraiment des jours ...
Zonbi - vendredi dernier à 11:58
Léonce sourit en hochant la tête. Il se contentait de ce que Yuichiro lui donnait et c'était déjà beaucoup.

- On verra quand tu auras envie alors. Hum.. du coup je vais préparer à manger tu dois avoir faim.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 12:03
Yuichiro le fixa un long moment avant de s'approcher un peu en tapottant l'épaule de Léonce pour qu'il se retourne vers lui. Le blond se pencha un peu vers lui.

- Je t'aime Léonce. Vraiment, vraiment beaucoup, murmura-t-il avant de venir l'embrasser, un vrai baiser pas comme celui de la cérémonie
Zonbi - vendredi dernier à 12:17
Léonce détourna bien évidemment il ne s'attendait pas à ça. Il ferma le yeux en se laissant un peu aller ai baiser. Alors qu'il ferma doucement les yeux. Lui aussi il l'aimait.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 12:27
Yuichiro ferma également les yeux en continuant le baiser, faisant de son mieux. Il essayait de ... d'approfondir en quelque sorte le baiser de manière un peu maladroite.
Zonbi - vendredi dernier à 12:42
Léonce posa ses mains sur celle du brun. Les serrant doucement alors qu'il sentit ses joues rougies doucement alors qu'il laissa un peu aller sur le mur.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 13:00
Yuichiro serra également les mains de Léonce, inclinant la tête sur le côté pour approfondir le baiser un peu plus, pour se mettre en confiance. Il se pencha également plus en direction du roux, le faisant reculer un peu plu contre le mur.(édité)
Zonbi - vendredi dernier à 15:12
Léonce était complètement contre le mur alors qu'il inclina la tête dans l'autre sens pur répondre au baiser de Yuichiro. Avec toujours de la tendresse.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 15:38
Yuichiro finit par rompre le baiser pour reprendre son souffle en regardant le jeune homme. Il se pencha à nouveau vers lui pour embrasser la joue de Léonce avec une petite maladresse sur en voyant qu'il l'avait coincé contre le mur.

- Excuse-moi ... bredouilla-t-il.
Zonbi - vendredi dernier à 16:35
Léonce reprit un peu ses esprits en sentant le baiser se finir. Il avait les joues toutes rouges sous l'effort. Il semblait un peu .. perdu en sentant toute son adrénaline retomber un peu.

- C'est... c'est rien, fit il. C'est... c'était bien dans un sens sourit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 16:38
Yuichiro le fixa longuement avant de baisser les yeux vers ses mains qu'il tenait dans les siennes encore. Il sembla un peu hésitant en regardant le rouquin.

- Je ... devrais continuer ... ?
Zonbi - vendredi dernier à 16:58
Léonce hocha la tête avant de rire un peu embrassé.

- Enfin... seulement si.. enfin si tu veux. Hum... et peut être .. hum.. Dans la chambre où.. enfin pas dans l'entrée.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 17:15
Yuichiro hocha un peu la tête en regardant les alentours avant de tirer doucement le jeune homme en direction de leur chambre à coucher. Une fois dedans, il se tourna vers Léonce et se pencha à nouveau pour venir l'embrasser. On sentait qu'il était plus en confiance, certainement de se faire guider par les indications de Léonce ou même de savoir qu'il faisait quelque chose qui lui faisait plaisir.
Zonbi - vendredi dernier à 17:34
Léonce eut un petit sourire en suivant le garçon vers leur chambre. Il avait fallut bien six mois avant qu'ils puissent dormirent sans une barrière entre eux. Et presque un an pour qu'il puisse dormir de temps en temps dans les bras de son amant. Enfin cela dépendait encore de son humeur. Il releva la tête vers le brun pour répondre au baiser alors qu'il n'osait pas encore vraiment le toucher. Le laissant imposer ses limites. Mais cela emplissait déjà de bonheur.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 17:48
Yuichiro continua d'embrasser le jeune homme, en glissant ses mains le long des bras de Léonce. Il se pencha entièrement vers lui, approfondissant le baiser comme il le pouvait le plus doucement qu'il ne le pouvait.
Zonbi - vendredi dernier à 18:12
Léonce eut un petit moment pour retirer ses chaussure un peu maladroitement pour pouvoir monter sur le lit. Et que Yuichiro n'eut plus besoin de se pencher autant.

- C'est mieux ? Demanda t il alors avoir rompu en douceur le baiser.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 18:27
Yuichiro put se redresser enfin pour soulager son dos. Il hocha la tête en regardant Léonce faire.

- Oui, bien mieux, répondit-il.

Il marqua une pause avant de venir doucement glisser ses mains des bras à la taille de Léonce pour lui faire un petit câlin en venant l'embrasser à nouveau. Il était visiblement d'humeur relativement tactile aujourd'hui.
Zonbi - vendredi dernier à 19:02
Il y avait bien une tête voir un peu plus de différence. Léonce n'était vraiment pas grand, contrairement à Yuichiro qui dépasser bien les un mettre quatre vingt. Le rouquin se rapprocha un peu plus de Yuichiro en glissant à peine ses mains dans le dos du brun. Il ne voulait pas qu'il se sente emprisonné ou entravée. Il entrouvrit doucement les lèvres en sentant son copain si motiver.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 19:10
Yuichiro approfondit le baiser un peu maladroitement face à l'invitation de Léonce. Il fit glisser ses mains sur la taille, sans trop savoir où poser ses mains véritablement. Néanmoins, il finit par glisser un peu sur le costume de Léonce, un peu timidement comme s'il faisait vraiment attention aux infimes différences qu'il y avait entre lui et le roux.
Zonbi - vendredi dernier à 19:33
Léonce était aux anges alors qu'il fit glisser ses mains devant pour pouvoir déboutonner la veste de Yuichiro doucement et sans se presser. Laissant Yuichiro l'arrêter si jamais il s'aventura trop loin.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 19:38
Yuichiro continua son petit bout de chemin. Il n'essaya même pas de défaire la cravate de Léonce, mais il s'occupa de sa chemise, en effet miroir à ce que faisait son copain, se laissant guider entre guillemet.
Zonbi - vendredi dernier à 19:58
Léonce déboutonna le dernière bouton en rompant doucement le baiser pour pouvoir défaire la cravate de Yuichiro.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 20:01
Yuichiro recula légèrement la tête en regardant Léonce, reprenant son souffle. Il fit glisser un peu la chemin du rouquin, en clignant des yeux. Il le regarda faire, voulant essayer d'en faire de même sur lui, mais ...

- Je te laisse ... les cravates ... bredouilla-t-il.
Zonbi - vendredi dernier à 20:12
Il l'a défit d'un geste rapide et expert. Certainement à cause de l'envie. Il fit rouler ses épaules pour faire tomber sa chemise sur le lit. Il retira la cravate de de son cou libérant le passage sur son torse quelque peu en rondeur. Il n'en était pas vraiment fier.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 20:20
Yuichiro se pencha vers Léonce pour l'embrasser à nouveau, faisant glisser ses mains sur la taille du roux, caressant sa peau mise à nue. Il arrêta un instant pour retirer sa propre chemise qui le gênait dans ses mouvements. Un peu brusquement, certes, ce qui le fit basculer sur Léonce en l'impulsion.
Zonbi - vendredi dernier à 20:36
Léonce eut un petit couinement de surprise en voyant le brun lui tomber dessus. Il essaya de le rattraper du mieux qu'il pu avant d'avoir un petit rire.

- Ça va ? Tu es très entreprenant, taquina t il.

Cependant il vérifie comme même que Yuichiro ne s'était pas mordu ou autre dans sa chute
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 20:44
Yuichiro regarda par-dessus son épaule pour regarder ses pieds pris dans les draps. Il déglutit un peu avant de regarder Léonce.

- O-Oui ... Désolé, s'excusa-t-il.

Il passa sa langue sur sa lèvre. Il s'était mordu dans sa chute, mais rien de trop grave, juste une légère rougeur qui faisait ressortir sa lèvre inférieure un peu plus.
Zonbi - vendredi dernier à 22:58
Léonce eut un petit sourire tendre alors qu'il déposa un simple baiser sur le coin rougit sur le coup. Au moins il n'avait rien. Il était tellement habituer à la maladresse du brun qu'il s'inquiéter de fois de tout et de rien.

- C'est pas grave, assura le rouquin en relâchant d'une main le visage de Yuichiro. Je t'aime, Yuichiro, sourit il.

Il caressait doucement la joue du pouce en regardant son tendre d'un regard des plus amoureux.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - vendredi dernier à 23:13
Yuichiro regarda Léonce, hochant doucement la tête. Il n'avait rien et Léonce était ... tout doux. Ça lui faisait du bien de sentir les caresses légères et le contact de son copain, sa chaleur ... Il n'y avait qu'à la sienne dont il s'habituait.

- Je t'aime aussi, Léonce, murmura-t-il.

Il se plaça un peu mieux au-dessus du rouquin, libérant ses pieds pris, avant de se pencher pour l'embrasser à nouveau. Il glissa une main sur la joue, dans un effet de mimétisme, puis il la fit descendre dans le coup, et lentement sur les épaules, s'habituant au contact du corps.
4 novembre 2017
Zonbi - Hier à 00:16
Léonce ferma lentement les yeux en savourant chaque attention du brun. Il ne fit rien que simplement caresser avant de laisser retomber sa main. Sur le matelas. Il laissa Yuichiro découvrir, prendre les devant pour qu'il puisse répondre à son tour. Il sentait cependant déjà que son membre durcissait dans son pantalon. Il resserra ses jambes l'une contre l'autre.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 00:29
Yuichiro essayait d'être alerte, de comprendre les signes non-verbaux que Léonce pouvait possiblement envoyer, bien que c'était une tâche relativement ardue. Lorsqu'il eut fini de caresser chaque parcelle nue de sa paume, il rouvrit les yeux pour essayer de visualiser. Qu'est-ce qu'il devait faire ensuite ? Il savait bien que l'acte ne venait pas ... tout de suite. Il sembla un peu perdu pendant un instant en rompant le baiser. Là-dessus, au moins, il était relativement honnête au niveau des questions.

- Est-ce que je ... je fais bien ? bredouilla-t-il.
Zonbi - Hier à 01:07
Léonce rouvrit doucement l'éditrice alors qu'il avait les tétons durcient par l'envie mais aussi sa peau qui frisonne en ne sentant pas le contacté chaud de la main de Yuichiro. Il hocha la tête.

- Oui, hum... si tu veux.. avoir un ... repère..

C'était un peu gênant mais c'était vraiment pour Yuichiro. Et ce n'était que lui. Il descendit ses mains pour déboutonner son pantalon pour le descendre un peu. Léonce était légèrement exister à en juger par la petit bosse tour peine visible.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 01:17
Yuichiro baissa un peu le regard pour suivre le mouvement. Il cligna des yeux. S'il faisait bien, ça produisait cette réaction physiologique. Il hocha doucement la tête.

- D'accord ... Hum ... Je ...

Il était tout de même un peu perdu. C'était vraiment le nouveau du tout nouveau. Le brun déglutit en regardant Léonce.

- Qu'est-ce que ... Je dois faire ... ? Je veux vraiment ... bien faire, assura-t-il d'une petite voix.
Zonbi - Hier à 01:37
Léonce ne savait pas quoi répondre. Faire l'amour était... une première pour lui aussi. Il inclina la tête sur le côté en réfléchissant.

- C'est... une question difficile. Je... enfin c'est une première pour moi aussi. Il y à la masturbation... fellation.. les caresse.. les baisers... les morsures...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 01:59
Yuichiro le fixa longuement en clignant un peu des yeux. Il avait ... la théorie en tête. Il baissa un peu les yeux en regardant Léonce.

- Je ... Qu'est-ce qui ... te plairait ?
Zonbi - Hier à 02:35
Léonce eut une petite douleur dans l'estomac en voyant que Yuichiro le fixait. Il ne savait pas quoi répondre. Le sexe n'était pas vraiment sa tasse de thé. Et visiblement...

- Les baisers... c'était très bien.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 02:43
Yuichiro hocha doucement la tête. Il voulait vraiment ... faire de son mieux. Il se pencha à nouveau pour embrasser les lèvres de Léonce. Il dévia légèrement pour embrasser la joue du rouquin ensuite, puis le cou en suivant la veine. Il avait senti lorsqu'il avait caressé de la paume que le flux sanguin pompait bien plus vite et que techniquement, c'était une preuve qu'il faisait les choses bien. Surtout quand il avait caressé certains endroits, il avait senti la respiration de Léonce plus ou moins s'accentuer. Il descendit ses lèvres vers le sternum. Comment ils appelaient ça déjà ? Le brun descendit toujours un peu plus sur le torse nu de son copain. Des zones érogènes ? Quelque chose comme ça ?
Zonbi - Hier à 10:32
Léonce laissa son amant découvrir son corps. Même lui ne savait pas vraiment à quoi il était sensible. Il sentit son pouls accélérait des que Yuichiro tester de nouvelle chose. Il sentit son corps se cabra et son souffle accéléra quand le brun suivit la ligne de sternum et plus bas
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 10:44
Yuichiro continua ses baisers en descendant. Il savait que la zone du poitrail était assez sensible, mais il n'avait aucune idée de si ça marcherait vraiment avec des baisers. Il fallait ... stimuler ? Le brun embrassa tout de même l'un des tétons dressés avant de le prendre entre ses dents. Serrer mais pas trop ... Il commença à mordiller, en espérant ne pas ... faire trop fort.
Zonbi - Hier à 10:51
Léonce eut un petit couinement en se sentant la petit morsure. Il était plutôt du genre doux. Ça le dérangea pas puisque ça mais ... peut être que si c'est lui qui prenait les devant.

- Yui... Yuichiro.. si.. si je faisais moi d'abord, gémit il à moitié.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 10:56
Yuichiro arrêta en se redressant un peu pour regarder Léonce. Il baissa un peu les yeux.

- Je fais ... mal ? hasarda-t-il.

Néanmoins, il hocha un peu la tête. Si Léonce le faisait d'abord, ils avanceraient peut-être un peu mieux.
Zonbi - Hier à 11:20
Léonce secoua doucement la tête.

- Non c'était.. juste assez ... bizarre. Mais c'est rien. Je te montre, sourit il. Assis toi.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 11:27
Yuichiro hocha la tête en se redressant pour se mettre assis. Il se pinça les lèvres pour le coup.

- Hum, oui, c'est ... Ce sera mieux, bredouilla-t-il.
Zonbi - Hier à 13:30
Léonce sourit alors qu'il se redressa pour être à la hauteur de Yuichiro. Il ne le toucha pas tour de suite bien évidemment.

- Je vais t'embrasser, et simplement glisser ma main sur ton corps, prévint il par habitude quand c'était lui qui initier quelque chose.

Il s'approcha pour embrasser le garçon non sur la bouche mais sur le corps. En commençant par le cou avant de retracer le même chemin que Yuichiro. Sauf qu'il descendait vers le ventre alors que sa main caresser simplement la cuisse du brun
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 13:34
Yuichiro hocha légèrement la tête. Au moins il savait à quoi s'attendre. Le brun papillonna un peu des paupières en suivant le parcours de Léonce sur son corps. Il sentait une chaleur qui se déployait là où les lèvres de son copain se posaient. Le brun posa ses mains sur le drap, le serrant par réflexe.
Zonbi - Hier à 14:01
Léonce finit par être un peu coucher sur le coter alors qu'il remonter sa main vers l'entre jambes surtout qu'il embrasser le ventre mais descendait de plus en plus bas. Sans pour autant tirer sur le pantalon. Il se rapprocha un peu pour déboutonner le pantalon.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 14:14
Yuichiro se sentit rougir sous la chaleur qu'il sentait se déployer. Il remarqua aussi qu'il était réceptif à ce qu'il se passait vu la bosse de plus en plus visible, surtout quand Léonce déboutonna le pantalon. Il serra un peu plus le drap entre ses doigts.
Zonbi - Hier à 14:26
Ne voyant pas de peur, ou une relation négative à Yuichiro. Il continua doucement son manège. Il embrassa tendrement la bosse par dessus le tissus une fois le pantalon bien ouvert, glissant sa main un peu à l'intérieur pour caresse la cuisse. La pressant simplement tout ses geste était terriblement doux
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 14:49
Yuichiro rougit de plus belle en sentant Léonce embrasser la bosse. Il serra le drap jusqu'à ce que sa jointure soit visible. Il avait le souffle qui s'accélérait. Le brun souffla longuement. Il avait chaud.
Zonbi - Hier à 16:04
Léonce approfondit un peu plus les baiser. Humidifiant le tissus alors qu'il finit pas le faire glisser pour attaquer directement la verge de ses baisers.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 16:09
Lorsque les lèvres de Léonce entrèrent directement en contact avec sa verge, Yuichiro eut un frisson qu'il ne put retenir mais surtout un peu bruit étrange comme un gémissement lui échappa. Il se sentait tout bizarre, tout étrange. Son corps bouillonnait littéralement. Le brun avait les joues rougies et se pinçait les lèvres. C'était ...
Zonbi - Hier à 16:31
Léonce releva la tête doucement en relâchant le membre qu'il cessa ses baiser. Il avait entendu un bruits et il s'inquiète un peu.

- Ça ... va ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 16:40
Yuichiro avait une respiration plus rapide. Il papillonna à nouveau des paupières.

- Je ... Je me sens tout bizarre ... bredouilla-t-il.

Il avait chaud.
Zonbi - Hier à 21:22
- .... Tu as chaud par exemple ? Et... hum tu te sens bien ? Je... Donc si.. enfin je peux arrêter si ...

Léonce ne savait pas quoi faire
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 21:26
Yuichiro hocha un peu la tête en regardant Léonce.

- J'ai chaud partout ... Quand tu .... Mais oui, je ... me sens bien. Je crois ... bredouila-t-il.

Il se sentait un peu ... Il avait un tic. Il baissa un peu les yeux.

- Tu ... Tu continues pas ... ?
Zonbi - Hier à 21:40
Léonce rougit sur le coup à la demande. Il sourit en se pencha pour embrasser la verge. Mais cette fois il alla plus loin en decapotant le pénis pour pouvoir mettre le gland entièrement en bouche.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 21:44
Yuichiro avait eu un petit tic de frustration légère de sentir Léonce s'arrêter. Il le suivit du regard, serrant à nouveau le drap entre ses doigts. Cette fois-ci, c'était un peu différent, il le sentait, c'est ... Une genre d'étreinte chaude et humide, c'était bizarre et ... agréable en même temps ? En tout cas, son corps réagissait à ça et il devait l'interpréter d'une manière ou d'une autre. Est-ce qu'il devrait faire pareil à Léonce après ça ? Ses pensées devinrent un peu confuses.
Zonbi - Hier à 21:54
Léonce descendit de plus en plus bas en passant bien sa langue autour alors qu'il glissait un peu plus sa main vers la base. Pour la tenir et la garder bien droite dans sa bouche.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 21:56
Son membre entier était dans un étau humide. Il sentait la langue de Léonce passer et ... ça lui donnait comme des petites impulsions électriques mais agréables. Un genre de frisson de ... plaisir, peut-être ? Son souffle s'accéléra et il ferma un peu les yeux. Il avait du mal à réfléchir et à se laisser aller, il finit par avoir un premier vrai gémissement.
Zonbi - Hier à 22:09
Le gémissement Encouragea un peu plus Léonce. Il pressa un peu plus sa langue en suçant cette fois uniquement le gland alors que sa main se mit à masturber de plus en plus vite mais sans être trop brusque
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 22:15
Le premier gémissement fut vite rejoint par un autre. Il se mordit la lèvre inférieure en sentant son corps qui se braquait. Il eut un infime moment de réflexion. Ce n'était pas vraiment qu'il se tendait, c'était ... Il arquait un peu le torse. Son membre palpitait, c'était vraiment une sensation plus qu'étrange pour le coup, et la main plus la langue, il ... Son membre grossit. Il avait de plus en plus de mal à penser clairement. Il se sentait juste ... bien. Terriblement bien.
Zonbi - Hier à 22:32
Léonce se sentait aussi exciter par tout cela. C'était la première fois depuis longtemps. Il en avait rêver. Tant de fois où il s'était retrouver aussi proche du brun. Il se redressa un peu en relâchant le membre de sa bouche pour embrasser simplement le pubis
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Hier à 22:40
Yuichiro finit par basculer un peu la tête sur le côté, puis en arrière, à serrer et desserrer les draps dans ses mains, à avoir le membre qui ... lui donnait des sensations étranges. Il se mordit la lèvre inférieure longuement et finit par arquer le haut de son corps. C'était bizarre, et ... Il sentait la chaleur qui l'étouffait un peu, puis ... Puis soudainement un grand relâchement. Il eut un long gémissement, les joues rouges et le souffle lourd : il venait d'éjaculer. C'était ... une sensation de ... soulagement et de plaisir étrange ...
5 novembre 2017
Zonbi - Aujourd'hui à 13:10
Leonce ferma les yeux en ayant un peu le sperme sur le visage vu la proximité. Il eut un petit rire en se redressant un peu et relacher le membrede Yuichiro pour le laisser reposer. Il se redressa pour être assit.

- Et voilà, sourit il.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Aujourd'hui à 13:45
Yuichiro reprenait son souffle comme il le pouvait en regardant Léonce. Il ... Wouah. Il devait faire ça aussi ? Il avait encore les joues rouges par l'effort.

- C'était ... agréable, bredouilla-t-il.
Zonbi - Aujourd'hui à 16:32
Leonce marcha à quatre pattes sur le lit pour aller vers sa table de cheveux et ainsi utiliser un mouchoir en papier qui s'y trouver pour essuyer le sperme. Il eut un petit sourire en étant plutôt heureux de la réponse.

- Je suis content que cela t'es plus, sourit il. Hum ... Si on avait des capotes j'aurais .. Enfin c'est un bon début.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - Aujourd'hui à 16:37
Yuichiro se redressa un peu en regardant Léonce faire. Il cligna un peu des yeux et s'approcha pour prendre doucement le roux dans ses bras, se laissant un peu tomber sur le côté. Il l'observa un instant, hochant un peu la tête.

- Je suis content d'être avec toi, murmura-t-il simplement.

Il était vraiment heureux de pouvoir partager autant d'expérience avec Léonce. Il n'était pas le choix le plus évident dans la vie, surtout en terme de relation amoureuse mais leur couple tenait bon. Il cligna un peu des yeux, avant d'étirer ses lèvres pour lui sourire un peu et se rapprocha pour embrasser à nouveau le rouquin, scellant la promesse d'un futur chapitre dans leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Texte brute   

Revenir en haut Aller en bas
 
Texte brute
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Capharnaüm :: Les RP :: A as Asperboy (Achevé) :: Trame narrative-
Sauter vers: