Lieu qui renferme beaucoup d’objets entassés confusément.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Texte brute (WIP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Texte brute (WIP)   Dim 5 Nov - 17:48

ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/10/2017
De tout temps, l'homme a toujours essayé de vivre. D'abord nomade, puis sédentaire. La société avait toujours été le fondement de toute civilisation, et sa forme, dans la plus pure comme dans la plus cruelle, n'a pas cessé d'évoluer. Les différentes sphères ont toujours eu leur importance, chacune, tour à tour. L'ère de l'obscurantisme, l'ère du totalitarisme ... C'étaient de drôles de noms qu'on leur donnait. Mais la base est toujours la même : garder une organisation certaine et se débarasser de l'inconnu. C'est toujours comme cela que l'humanité a avancé. Et ce n'était pas près de changer ... Du moins, c'est se disait la petite prêtresse qui avait interrompu son travail de rangement, les bras croisés, accoudée à la fenêtre du temple. Elle se mordilla un peu la lèvre inférieure en observant la petite ville qui s'éveillait lentement. Elle entendait déjà les bruits d'épée qui s'entrechoquaient plus loin, beaucoup plus loin. Certainement les princes qui devaient s'entraîner. Elle se hissa un peu sur la pointe des pieds, mais des bruits de pas la tirèrent de son observation quotidienne. Elle tourna la tête vers l'entrée du temple.

- Ah, Neoko ... ! Tu n'as pas vu Yuuto et Yuzuru ? fit la voix de son frère aîné.
- Non ... Pourquoi ça ?
- Ils ont encore échappé à leurs leçons ... soupira-t-il en se redressant. Comment ils peuvent avoir autant d'énergie dès le matin ... ?

La remarqua tira un petit sourire à sa soeur cadette.
- Et toi, tu ne devrais pas leur courir après, fit-elle remarquer. Anxieux pour ton futur mariage ?
- Ca se voit tant que ça ?

Elle haussa un peu les épaules mais le bruit des épées attira plus son attention. Elle avait bien une idée d'où ses chenapans de frères avaient disparu. Cachés à l'ombre d'une branche, Yuuto faisait signe à son frère de se taire. Il observait l'entraînement matinal des jeunes princes comme à son habitude.

- Toujours endormi Ari ? rit l'un d'eux qui jouait avec son épée d'entraînement. Allez, t'as déjà tapé plus fort que ça !

Mais la haute sphère n'était pas la seule à se réveiller. La ville se mettait lentement en mouvement. Les gardes, les artisans, les agriculteurs ... Haibara dénouait sa longue chevelure de jais en observant le soleil se lever. Encore une nouvelle journée ... Une de plus où elle finirait pas juste attendre la fin de celle-ci. Elle soupira en se redressant dans son lit, en se tournant vers la personne à ses côtés en souriant un peu, se penchant pour embrasser la tempe.

- Debout, la grande sphère t'attend, souffla-t-elle.

Et avec le soleil, se levait déjà l'outil du paysan qui ratissait laborieusement la terre en soupirant. Il n'avait pas réussi à plus trouver le sommeil que cela la nuit dernière. Les réserves de nourritures commençaient à manquer cruellement. Fubuki se tourna vers leur petite bicoque. Il sentait l'odeur du petit-déjeuner qu'elle préparait. Il s'arrêta un instant pour essuyer son front.
Zonbi - 15/10/2017
Ryuku était entrain de nettoyer le temple alors qu'il sentait l'agitation monter. Il leva le regard vers le ciel alors qu'il entendait la voix de la jeune fille, mais son regard fut plus attirer par le garçon qui était sa copie conforme.

- La nuit fut belle ? demanda-t-il.

Yuzuru se hissa du mieux qu'il put sur la branche en s'accrochant à son jumeau quand il se sentait déséquilibrer mais il eut vite le sourire en regardant par dessus la murale. Arika eut un petit rire.

- Tu fais que parler mon cher frère.

Il ne fallut guère longtemps pour que le plus âgé face un pas en avant de se laisser balancer sur le coté assenant un premier coup brutal en ligne droite pour pousser son adversaire à se défendre. Et prendre une position défensif.

Le jeune homme à la chevelure tout aussi sombre que la jeune femme serra le coussin qui lui servait d'appuyer alors que le soleil se jouait de lui. Il soupira dans un petit grognement. Il ouvrit un oeil puis fit rouler ses épaules.

- Hum... et si je restais ici ? demanda-t-il. Il ne se passe rien de tout façon.

- Mec on peut arrêter, j'ai la dalle, fit une voix derrière Fubuki. On a bosser avant que le soleil se leve, et ... y a toujours autant de caillasse. On fera rien pousser ici.

Zonbi sifflait doucement en remuant le riz réduit en bouillit avec quelques herbe aromatique et quelque rare morceau de viande de rat. Elle voulait toujours faire de son mieux. Cependant la saison n'avait pas été bonne. Et .. Fubuki et Tobin étaient certainement épuiser... elle sortit les bols en terre cuite, versant nectar dedans. Mais il y avait a peine une demi portion pour les deux. Elle mit son bol dans la bassin la salissant un peu pour faire croire qu'elle avait mangé.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 15/10/2017
Keyne eut un petit sursaut avant de tourner la tête vers Ryuku. Il était tellement discret qu'il avait oublié qu'il n'y avait pas que sa soeur dans le temple. Il rougit un peu. Il n'avait pas le droit de rester éveillé trop longtemps mais visiblement le jeune homme l'avait vu traîné dehors hier soir.

- Très ... répondit-il avant de regarder à nouveau Neoko. Tu n'as pas plus d'idée ... ?
- Non, désolée ... Et pour ton mariage, il arrivera quand il arrivera, arrête de vouloir consulter les augures, taquina-t-elle.
- Mais je ne ...

Keyne regarda un peu ailleurs. Il ne regardait pas le ciel étoilé pour ça. C'était juste la beauté du ciel qu'il admirait ...

Yuuto eut un large sourire en attrapant Yuzuru, le maintenant bien contre lui.

- Regarde ! Tu vois, ils sont super forts, murmura-t-il pour éviter d'attirer l'attention.

Akira eut un léger rire en parant le coup mais sans rester immobile. Il recula mais fit un pas pour contrebalancer le poids et renvoyer l'épée en direction de son frère. Il pourrait lui aussi lancer une offensive dans ce cas-là.

Haibara inclina la tête sur le côté en le regardant, dans un maigre sourire, en faisant glisser sa silhouette dans sa direction.

- Ton absence ne serait que trop remarquée, répondit-elle. Et j'ai à faire, tu sais ... Des costumes à mettre, des gens à divertir ...

La jeune femme se redressa en laissant ses cheveux cascader dans son dos alors qu'elle fixait la fenêtre. Elle inclina la tête sur le côté.

- Les mêmes phrases à dire encore et encore ...
Fubuki se redressa finalement en regardant le jeune homme à ses côtés.

- Il le faudra bien pourtant ... marmonna-t-il. Prenons une pause, dans ce cas. Zonbi doit avoir préparer quelque chose ...
16 octobre 2017
Zonbi - 16/10/2017
Ryuku eut un petit sourire c'était toujours un plaisir de les voir tout les deux. Il se remit a balayer. Le Mariage était quelques choses de tellement banalisé ici. Le jeune homme perdait défois le compte.

- Si votre frère aîné va se marier dans quelques jours, vous savez que vous serrez les suivants. En toute logique, fit il. Surtout toi Neoko, sourit il. Je crois que le Dauphin, te fais toujours les yeux doux.

Yuzuru était en émerveillement. Ayant une constitution fragile il était surtout avec Yuichiro et Neoko, et de temps en temps Keyne. Toujours a lire des livres.

- Tu seras avec eux plus tard ? hasarda t ila voix basse.

Arika était beaucoup plus brutale que son frère, et un peu déloyal depuis qu'il s'entrainer avec Somnambule. Alors que son corps fonça droit vers Akira qui reculer. Arika voulu continuer dans sa lancer en coupant son mouvement en félchissant son genou pour prendre appuie et remotnter la lame vers le visage de son jumeau.

Aaron se redressa à contre coeur. Mais elle n'avait pas tord.

- Bientot nous serons tout les deux là-bàs, tu n'auras plus a rester ici, promit-il en remettant sa tunique.

Tobin soupira de soulagement. Ilavait mal au dos, mais il regarda la maisonnette. Elletombait en ruine.

- On devrait vendre et ... ou demander un prêt... on va mourir a se rythme.
- Les garçons c'est prêt, les appela la rousse en souriant à la porte.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Neoko se sentit rosir un peu à son tour en jouant avec une mèche de cheveux.

- Oh non, ce doit juste être une impression ...
- Tu parles. Il va passer prier au moins une heure après son entraînement juste pour te voir, taquina Keyne en souriant. Je les lus dans les augures.

La brune leva doucement les yeux au ciel.

- C'est ça ... Va donc chercher nos cadets, plutôt ...

Keyne tourna son regard vers elle, puis Ryuku. Il eut un maigre sourire et hocha la tête en faisant demi-tour. La brunette inclina la tête sur le côté et rapporta son attention sur les bruits d'épées, avant de regarder Ryuku.

- Il reste vraiment une heure ?

Yuuto hocha aussitôt la tête en souriant. Il était toujours débordant d'énergie, comparé à son frère jumeau.

- Ouep ! Moi aussi, je saurai faire tout ça !

Akira ne laissa pas faire pour autant, mais un mauvais coup mal calculé et il se retrouva en échec. Il soupira un peu dans un sourire en écartant ses bras.

- Et ... je suis cuit. C'est définitivement pas pour moi l'épée.

Haibara rapporta son attention sur Aaron. Elle eut un maigre sourire.

- Je sais, Aaron ... Je sais ... Je n'ai pas à me plaindre ... Nous sommes défendus et nourris, mais ... J'ai vraiment ...

La jeune femme regarda son corps. Elle n'avait que ça qui l'aidait à survivre dans cette sphère.

- J'ai hâte de ne plus avoir à attendre le soir pour te revoir. C'est tout.

Fubuki secoua la tête.

- Si on s'endette encore plus, là, on va mourir ...

Le brun se glissa dans la maison. Il renifla un peu et eut un maigre sourire.

- Tu as réussi à faire quelque chose, finalement ...
Zonbi - 16/10/2017
Ryuku inclina la tête.

- J'aurais plus dis ...trois quart d'heure. Après son frère à mal au pied, sourit il. Ou Niwan les chasses au choix. Tu ... ne lui as jamais encore parler ? hasarda-t-il.

Yuzuru se sentait un peu triste quand son jumeau disait ça.

- Tu seras lieutenant c'est sur, sourit il.

Arika eut un petit sourire victorieux en se repositionant.

- Somnnambule est franchement imbattable, alors crois moi, si il avait ton cerveau, il serait un dieu, d'ailleurs ils sont ou ? Ils devaient pas sceller nos monture ? Je croyais qu'on rendait visite a la deuxieme strate. Je pourrais même pas me purifier, soupira-t-il.

Aaron s'approcha doucement en entourant la jeune femme de ses bras. Embrassant son épaules.

- Bientôt j'aurais ma promotion, je prendrais un logement et je t'y emmenerai, assura-t-il. Je suis désolé.

Tobin fut le premier à s'installer.

- Y a même de la viande, du rat ? Hein ?
- Oui exacte, mangez, je vais aller voir comme va Selly, la voisine m'a donner des herbes pour son estomac, on aura peut être du lait dans les prochain jour, fit elle.
- Oh, ça serait bien, hum.. T'as déjà manger?
- Oui oui, fit elle dans un simple mensonge en sortant vers l'étable.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Neoko inclina la tête sur le côté, avant de sourire un peu.

- Juste ... les quelques salutations, et quelques bénédictions ... murmura-t-elle.

La brunette eut une légère rougeur.

- Je ne prends pas le temps ...
.
Yuuto eut un sourire en regardant son frère.

- Comme ça, je vous protégerai tous !
.
Akira eut un sourire en inclinant la tête sur le côté.

- Te purifier ? Tu veux surtout voir la petite prêtresse, hein ? taquina-t-il.

Il regarda les alentours.

- Ils ne devraient plus tarder. Dans le pire des cas, on peut faire un passage rapide, non ? Ce n'est pas comme s'ils ne savaient pas où on sera.
.
Haibara eut un simple sourire en regardant Aaron.

- J'y crois, Aaron. J'y crois, assura-t-elle en l'embrassant sur la joue. Allez, va. Je dois aller me préparer ...
.
Fubuki hocha la tête en croisant ses bras.

- Le voisin n'est pas revenu ? Celui qui a son frère dans les gardes.
Zonbi - 16/10/2017
- Tu lui as pas parler... Donc il t'a pas fait de demande. Hum... Vous allez vous tournez autour.
.
Yuzuru hocha la tête.

- J'espère que je pourrais te voir, Tu vas commencer quand ?
.
Arika eut une rougeur en rangainant son épée dans un petit sourire.

- Tu devrais aussi trouvé quelqu'un sinon bonjour le mariage force, fit il.
.
Aaron hocha doucement la tête dans un soupir. Alors qu'il embrassa la jeune femme.

- Je t'aime, Haibara, murmura t il en embrassant la joue avant de partir en prenant son arme.

Il eut un petit peu de bruit dans l'armoire de la jeune femme.
.
Tobin releva la tête de sa gamelle.

- Tu parles de celui qui tourne autour de Zonbi ? Non.. enfin il me semble pas. Pourquoi ?

Zonbi ouvrit l'étable, En s'approchant dans la seule éclos encore habitable. Une vieille vache était couché à dormir. Elle n'allait pas tenir, elle soupira.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Neoko baissa un peu la tête.

- Mais je .. je n'ose pas, bredouilla-t-elle. Il a ... une aura tout de même, c'est le Dauphin et je ... je suis juste la prêtresse du temple, rit-elle.
.
Yuuto hocha la tête avant de se tourner vers Yuzuru.

- L'année prochaine, je serai en âge ! annonça-t-il tout joyeusement. Je pourrais être écuyer.
.
Akira eut un petit rire en posant ses mains sur sa taille.

- Un jour, peut-être ... Pour l'instant, il n'y a personne.
.
Haibara eut un sourire tendre en le regardant partir. Elle marqua une pause avant d'aller ouvrir son armoire.

- Sors d'ici, soupira-t-elle, mains sur les hanches en inclinant la tête sur le côté.
.
Fubuki mangea avant de regarder ailleurs.

- Pour savoir. Il n'a pas grand-chose, lui non plus. L'hiver dernier, on lui avait donné quelques récoltes ... Je me demande juste s'il se débrouille avec ses terres.

Plus loin dehors, il y avait la silhouette de Devis qui fixait son sol. Rien ne poussait.
Zonbi - 16/10/2017
- Ton père n'était qu'un érudite et ta même une prêtresse et il se sont retrouver. Ton aîné est un stratège et sa promis n'est qu'une enseignante, sourit Ryuku. L'amour .. est fort. Le votre est bon, Tu n'as rien à craindre.
.
Arika inclina la tête.

- Vraiment... hum.. pourtant y à beaucoup de fille de la cours qui te font se truc avec les cils, même Akito à quelqu'un, fit il en se mettant en chemin.
.
Léonce rougit aussitôt en tombant de l'armoire.

- De.. désoler je.. je voulais juste.. Et je.. je me suis endormi.. fit il en bégayant alors qu'il se releva.
.
Tobin haussa les épaules.

- Le mien c'est qu'un strate supérieur vienne avec une bourse pour Zonbi à se train la, s'agace t il. C'est.. stupide. Pourquoi l Empereur ne fait rien..

Zonbi mit les herbes avant de nourriture de la vache avant de sortir avec la portion de Devis. Elle sourit avant de prendre la petit bourse avec la portion pour Devis. Elle sortit doucement en passant la barrière Surtout en voyant le jeune homme devant ses terres.

- Devis j'ai ramener un peu de lait, sourit elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Neoko eut un petit sourire en regardant Ryuku, inclinant la tête sur le côté.

- Merci Ryuku, c'est ... gentil ... Et toi, tu n'as personne qui a réussi à séduire ton cœur ? hasarda-t-elle.
.
Akira eut un rire.

- Oui, mais elles sont toutes ... potiches ...
.
Haibara arqua un sourcil en regardant Léonce.

- Tu ? Doucement, Léonce. Tu es resté là cette nuit ... ?
.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Fubuki eut un petit rire amer.

-C'est toujours comme ça, Tobin. On va s'en sortir.

Devis tourna la tête vers Zonbi et la rejoignit.

- Oh ... Merci, tu ... t'es pas obligée ...
Zonbi - 16/10/2017
Ryuku inclina la tête.

- Moi ? Je suis que balayeur, je n'ai besoin que d'un balais pour me sentir combler. Ta famille a fait beaucoup pour moi, votre amour à tous me suffit,sourit il.

Après tout il était originaire de la troisième strate.

Arika eut un petit sourire.

- Tu es si compliqué, enfin je peux pas dire le contraire... Katya n'est pas à l'aise avec eux. Je plains ce pauvre Etoile. Je me demande ce que père va faire... Katya l'aime bien non ? Peut être qu'on pourrait demander un coup de pouce à Maman, qu'estce que tu en dis ?

Il emprunta le couloir qui menait vers le Temple.

Le petit rouquin se racla la gorge en regardant ailleurs. Il était rouge comme une tomate.

- Je... J'ai bouché mes oreilles et fermé les yeux, retorqua-t-il. Je.. je voulais pas vous déranger je .. je pensais vraiment que ... que tu ne serais pas accompagner et ... Enfin ...

Il recula un peu.

Tobin finit son bol en laissant sa cuillière dedans.

- Comment tu peux dire ça ? Sérieusement Fubuk, tu es aveugle ou tu le fais exprès. On va crever de faim maintenant. C'est tout.

Zonbi lui tendit la gourde.

- Je me sentais pas obligé, assura la rousse. Hum... Toi aussi la terre ne donne plus rien ? hasarda-t-elle en regardant le sol.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Neoko eut un petit sourire tendre en inclinant la tête sur le côté.

- Tu es humble Ryuku ... Je suis sûr que tu trouveras quelqu'un, tout de même. Tout le monde a quelqu'un qui l'attend quelque part, assura-t-elle.

Akira hocha la tête.

- Dans mes souvenirs, oui. Elle a essayé de coudre son épée, enfin, son pommeau. C'est bien un signe. Oh ? Tu crois ? On pourrait, oui.

Le blond le suivit en souriant.

Haibara soupira longuement en le regardant.

- Léonce ... Tu voulais quelque chose du coup ? demanda-t-elle. Il est revenu hier soir et ça ... faisait un moment.

Fubuki le regarda en secouant un peu la tête.

- On ne peut qu'y croire.

Devis secoua la tête.

- Rien de rien ... J'ai mangé ce qu'il restait de pain mais ... il est raci et dur ...
Zonbi - 16/10/2017
- Tu as vu ça dans les étoiles, taquina-t-il avant de perdre son sourire.

Le jeune homme s'inclina bien bas alors que les pas approchés puis le Dauphin et son frère apparurent. Arika semblait encore un peu perdu, surtout en voyant le garçon et Neoko.

- Hum .. J'étais .. venu hum prier avant ... la descente dans la ville basse, bredouilla-t-il. Je peux repasser.. Peut être.

Leonce était vraiment intimidé avec la jeune femme, mais dans cette maison.

- Xian hen a dit.. que... que je devais apprendre je... je voulais pas .. te... vous dérangez.. j'ai attendu. Je suis désolé, fit il en jouant avec le fin linge.

- On ne peut croire en rien. Hum.. L'armée fait du recrutement, je vais y participé.. le salaire est seulement .. de cinq pièce de cuivre. Mais au moins vous aurez quelque chose, après tout je suis le seul être valide, sourit il tristement.

Après tout Fubuki avait toujours son boitement du à la faux qui avait coupé sa jambe, même avec les soins de Zonbi, cela c'était infecter.

Zonbi baissa la tête en fouillant dans une des renforcement de sa poche.

- J'ai fait du riz, attends.. Y a peine une portion mais... J'espère que ça suffira, fit elle en tendant la boite.

C'était sa part, mais elle la donnait volontier. Les garçons en avaient plus besoin qu'elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 16/10/2017
Neoko sourit légèrement en regardant Ryuku, avant de tourner la tête en direction des bruits de pas. Elle eut un léger flottement, avant de s'incliner à son tour, puis de se relever une fois qu'Arika eut pris la parole. Akira le regarda, puis regarda la prêtresse. Celle-ci eut un simple sourire.

- Non, je vous en prie, murmura-t-elle. Veuillez excuser notre ... comportement. L'autel est tout à vous.

Elle baissa un peu les yeux. Cela tira un maigre sourire à Arika pour le coup.

Haibara soupira longuement.

- C'est bon, Léonce. J'ai compris.

Elle se pencha un peu vers lui, en inclinant la tête sur le côté.

- C'est Xian Chen qui t'envoie donc ? Hum ... Qu'est-ce que je vais bien pouvoir t'apprendre qu'il n'a pas pu t'apprendre ? rit-elle un peu en se redressant.

Fubuki releva la tête vers Tobin, avant de baisser les yeux vers sa jambe. Il soupira un peu. Il n'aimait pas non plus cette situation. Il releva les yeux vers Tobin.

- Ne ... N'en fais pas trop, tout de même ...

Devis eut un petit flottement en s'approchant. Il sembla hésiter à prendre la boîte tout de même.

- Tu ... Vous en avez plus besoin que moi. Je veux dire, vous êtes trois et ... je ne suis que moi, rit-il nerveusement.
17 octobre 2017
Zonbi - 17/10/2017
- Ah non je ... enfin je ... Merci, finit il par dire maladroitement en se racla la gorge.

Il sourit maladroitement en posant un genou à terre devant l'autel pour une priére silencieuse.

Léonce était maladroit, et a peine dans l'âge de la maturité. Plus muscien que poupée, mais la maison avant la même règle.

- Je... je serais dans la vitrine se soir.. je .. je dois stresser et il a cru bon de m'envoyer ici. Mais .. Je enfin je voulez vraiment pas te déranger, fit il en s'inclinant vachement bas.

- T'inquiete, si je meurs vous aurez deux pièce d'or comme lot de consolation, c'est pas mal, fit il.

Zonbi attrapa sa main pour lui poser le repas dans les mains.

- C'est bon, je vais aller dans la ... Enfin j'ai encore quelques ressources, affirma-t-elle. Tu sais tu peux demander.. de l'aide aussi. Viens manger demain matin, sourit elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 17/10/2017
Neoko eut un simple sourire en inclinant la tête en avant, tandis qu'Akira s'installa à côté de son frère pour en faire de même, bien qu'il n'était pas spécialement venu pour cela à la base. La prêtresse s'approcha simplement de l'autel pour placer quelques bâtons d'encens pour accompagner le tout.
.
Haibara soupira un peu en regardant Léonce, avant de se pencher pour s'amuser avec une mèche de cheveux de Léonce.

- J'ai compris, j'ai compris ... Viens avec moi.

Elle tendit sa main pour qu'il se relève.
.
Fubuki secoua doucement la tête.

- Ne dis pas pareilles choses ...

Devis la regarda avant de baisser un peu la tête.

- Vraiment ? Je ... J'essayerai de trouver de quoi dédommager tout de même ...
Zonbi - 17/10/2017
La vie de château était beaucoup plus simple. Les princes étaient tellement propre sur eux, la famille de Neoko était respecté. Pourtant Roan semblait contrarier alors qu'il noua son kimono la tête ailleurs. Il pouvait voir les princes priaient et sa fille qui ...

- Nous n'avons que le mariage de Niwan ? hasarda-t-il à sa femme.

Léonce rougit doucement en se relevant après avoir hésiter un petit moment sur l'aide de Haibara.

- Tu n'es pas.. fâchée ? demanda-t-il.

- Faut voir le bon côté non ? Ne me dis pas que tu n'as pas penser à t'engager puis nous lâcher. Deux pièce d'or c'est énorme. Et tu le sais.

- Ne t'inquiètes pas pour cela, sourit elle. Tu pourrais peut être... Refaire une béquille pour Fubuki, la sienne s'est brisé, et ... il refuse. Tu connais Fubuki. Je te paierai bien évidement si ... tu as du mal a trouver du bois, un repas chaud pour une semaine, fit elle.
18 octobre 2017
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 18/10/2017
Meyliss était en train de coiffer sa longue chevelure. Elle tourna la tête vers Roan, et eut un petit sourire, en inclinant la tête sur le côté.

- Oui, normalement, il n'y a que ce mariage aujourd'hui, répondit-elle. Pourquoi cela ? Qu'est-ce qui retient ainsi ton attention ?

Haibara le regarda dans un petit sourire en coin.

- Si je devais m'énerver après chaque chose, j'aurais une ride, là, juste là. Et si j'ai une ride ici, je peux dire adieu à beaucoup de choses, rétorqua-t-elle en se redressant. Bien.

Elle jugea rapidement Léonce du regard.

- Tu l'as déjà fait au moins ?

Fubuki hocha la tête malgré lui, mais ... Il ne voulait pas l'admettre.

- On ne devrait à en arriver à de telle choses ...

Devis la regarda dans un petit flottement.

- Je ... Je ferai de mon mieux, assura-t-il. Je peux trouver du bois en aller fouiller aux abords du mur avec de la chance ...

Les abords étaient presque des décharges à ciel ouvert. Il récupérait ce qu'il y trouvait dedans, quand les gardes ne le voyaient pas.
19 octobre 2017
Zonbi - 19/10/2017
- Hum.. Ne me dis pas que tu vois pas l'intérêt du Dauphin sur notre UNIQUE fille, fit il en se tournant vers son épouse. Et ellle n'est pas du tout indifférente.

Leonce écoutait en hochant la tête. C'est vrai qu'il devait être toujours des beautés, qu'importe la situation. Il avait même apris à se maquiller si jamais .... il y avait des imperfection.

- Faire... hum.. Théoriquement.... .. Oui je suppose ?

- On est pauvre, on est des déchets. Et franchement ...On devrait même quitter la capitale, fit Tobin.

- Ne te mets pas ... en danger, fit elle. C'était juste une idée, assura-t-elle. Tu auras comme même des repas, sourit elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/10/2017
Meyliss inclina la tête sur le côté en laissant ses cheveux retomber doucement dans son dos en s'approchant dans un petit sourire.

- Oh, Roan, bien sûr que je le vois. Hum, tu me rappelles mon père quand tu fais ça, taquina-t-elle. Quel est le problème ? Il faut bien que l'amour se fasse, tu sais ...

Haibara haussa un sourcil.

- Donc. Tu l'as jamais fait. Je comprends mieux pourquoi Xian Chen t'a envoyé ...

Elle prit la main de Léonce en le regardant de haut en bas.

- Bien ... Au moins, tu sais te montrer sous ton meilleur jour, c'est déjà ça ... Quand tu seras en vitrine, tu oublies tout ça : tes bégaiements, ta gêne, tout ça, il va falloir juste te montrer ... beau et ... prêt.

Fubuki secoua la tête.

- Pour aller où, Tobin ? La prochaine ville est à des jours et des jours de marches et ... le système est le même partout ...

Devis eut un petit sourire en hochant la tête.

- Ne t'en fais pas ... Je risque déjà moins que vous si je me fais attraper.
Zonbi - 19/10/2017
- Mais.. c'est un prince, fit il. Il ... si nous ne sommes pas dans leur bonne grâce.. je crains qu'il nous retire notre fille, puis il feront leur mariage arrangé après... c'est contre nos principe, soupira t il.

- Je crois surtout qu'il voulait se débarasser de moi, rit il nerveusement. Il était avec Delphine et.. toutes les chambres étaient prises et... hum Merci jai.. j'ai fait de mon mieux, assura le garçon tout rouge.
.
- les taxes sont moins élever dans les villes voisines. Nous sommes bientôt à une pièce d'argent. Ou veux tu qu'on trouve autant d'argent ? S'emporta Tobin.

Zonbi inclina la tête.

- Fubuki et Tobin... On fait quelque chose ? Demanda t elle.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/10/2017
Meyliss passa sa main sur le bras de Roan dans un maigre sourire en inclinant la tête sur le côté.

- Nous pouvons toujours surveiller ... Nous avons toujours été une famille intègre, je ne vois pas pourquoi quelque chose pareille se passerait.

Elle embrassa simplement la joue de son mari, avant de regarder en direction du temple. Elle eut un petit sourire.

- Va trouver notre grand stressé d'aîné, je vais aller faire un petit tour au temple pour voir ce qu'il en ressort, d'accord ?

Haibara hocha un peu la tête en posant ses mains sur ses hanches.

- Bien.

Elle sembla réfléchir en s'approchant.

- Dans ce cas, ce sera du vite fait. Admettons que je suis un client. Qu'est-ce que tu vas faire ?

Fubuki regarda ailleurs. Il n'avait pas tort mais ...

- On pourrait ...

Il baissa les yeux. Ce n'était pas honnête. Il secoua un peu la tête sur le coup.

- On en reparlera plus tard. Tu es sur les nerfs et je suis fatigué ...

Devis eut un flottement en la regardant.

- Fait quelque chose ... ? Oh non, non, je ... je disais juste ça comme ça ...
Zonbi - 19/10/2017
Roan eut un sourire sous le baiser la jeune femme. Il l'aimait. Mais lui voyait aussi les intêret politique cacher dans l'attraction du Prince et de sa fille. März aimait le pouvoir, et ...

- NIwan ... Il devrait être dans la bibliothèque ?

Léonce se tenait devant elle en la regardant.

- .. Je .. dois courtiser ? hasarda-t-il.

Tobin hocha vaguement la tête en metant la gamelle dans le seau.

Zonbi inclina la tête.

- Si, tu sais quelque .. chos, tu me le diras n'est ce pas ?
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 19/10/2017
Meyliss lui sourit simplement avant de hocher un peu la tête.

- Certainement en train d'étudier un énième livre sur les plantes pour se changer les idées.

La jeune femme inclina légèrement la tête sur le côté, avant de nouer quelques cheveux en les tirant en arrière.

- Ne te tracasse pas. Et détends-le aussi. Il tient de toi là-dessus.

Sur ces mots, Meyliss prit la direction du temple pour aller voir ce qu'il en retournait. Les affaires de coeur de ses enfants étaient une curiosité dont elle ne se lassait pas pour le coup. Et comme sa mère l'avait prédit, Niwan était bien installé dans la bibliothèque avec un large écrit sur les genoux, faisant quelques impulsions de la jambe. Ca faisait trois fois qu'il lisait une phrase sans la lire, et certainement le deuxième paragraphe qu'il oubliait juste après l'avoir lu.

Haibara roula un peu des yeux.

- Fais-le, alors, Léonce.

Devis baissa un peu les yeux sur le coup.

- Oui, je te le dirai, promit-il.
20 octobre 2017
Zonbi - 20/10/2017
Roan noua son kimono alors qu'il se dirigea vers la grande bibliothèque. Encore un cadeau du Roi. Il n'aimait pas... ça. Il entra en cherchant du regard Niwan.

- Niwan ? Es-tu là? demanda t il d'une voix forte.

Arika se redressa une fois la prière maladroite faite.Il inclina la tête en saluant Neoko.

- Merci d'avoir autoriser cette prière, je vous souhaites une bonne journée, fit il. Akira allons y.

Le blond descendit les marche pour se diriger vers la deuxième strate.

Leonce semblait réfléchir, il devait d'abord analyser la cliente, mais Haibara l'impresionnait. Il était quelque peu tétanisé, un contacte visuel. Il approcha doucement sa main sur la joue de la noir pour caresser sa joue de son pouce, son autre main se posa, tout était tendresse. Cependant il tremblait.

Zonbi sourit doucement.

- Merci Devis. Hum... Je te laisse du coup. Bonne chance.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/10/2017
Niwan releva la tête dans un petit sursaut.

- Ah, Père ... Oui, ici.

Il referma son ouvrage en se relevant.

Neoko eut un petit sourire en s'inclinant un peu.

- Bonne journée à vous, mon Prince.

Akira se releva en suivant son frère. Il tourna la tête en voyant la mère de la petite prêtresse venir dans leur direction. Elle leur sourit un peu en s'inclinant légèrement, avant d'entrer dans le temple.

- Tout va bien ?

Akira eut un sourire en voyant leurs valets qui les attendaient avec des chevaux.

Haibara le laissa faire mais soupira en prenant sa main.

- Non, non. Tu vois ça ? Tu trembles comme une feuille.

Elle tendit sa main pour la poser sur la joue de Léonce.

- Tu dois y aller lentement, mais tu dois faire ressentir de la confiance. Tu es là pour divertir, pour faire oublier les tracas. Pas pour montrer que tu as peur.

- Bonne chance Zonbi.
Zonbi - 20/10/2017
- Tu sais que la réponse à ton avenir n'est pas dans tes livres, sourit Roan. Tu es donc bien belle nerveux. Tu ne regrette rien au moins ?

Le père tira une chaise pour s'asseoir en face de son fils.

- Tu peux t'asseoir.

Arika s'inclinait aussi en voyant la grande Prêtresse. Une peu maladroitement puisqu'il manqua de trébucher. Mais il se redressa vite surtout en voyant les valets.

- Nous sommes en retard ? Hasarda t il.

Ryuku avait fini de laver le sol. Il s inclina à la vu de la mère de Neoko.
.
Léonce baissa la tête en se détournant.

- Et si je ne plaît pas.. ?

Il n'avait aucune envie de se retrouver dans la dernière strate. Les métiers de la terre n'était pas pour lui, mais ... il avait beau avoir un joli minois qui était la pour le faire gagner sa vie, son confort. Il avait du mal...
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 20/10/2017
Niwan se laissa presque aussitôt retombé dans le fauteuil, en posant son ouvrage sur ses genoux. Il secoua la tête.

- Oh non, non ... ! Laïwan est formidable, je n'aurais pas ... pu rêver meilleure épouse, assura-t-il. C'est juste que ... J'ai toujours un peu peur que les augures ne deviennent mauvaises ou autre ...

Après tout dans une famille qui regroupait à la fois érudits et prêtresses, la question de la religion occupait une place relativement ... importante. Il avait peur que les astres ne s'accordent soudainement pour décider que l'union était mauvaise ou autre. Pourtant il aimait Laïwan, il avait de la chance de l'avoir.

Akira retint un petit sourire en voyant son frère manquer de chuter et fut bien content de gagner leurs valets. Somnambule passa sa main sur son cou.

- Ma tête est toujours sur mes épaules donc je suppose que non. Vous êtiez encore au temple ? s'étonna-t-il. La prochaine fois, moi aussi j'irais payer là-bas, peut-être que mes prières s'exauceront enfin pour votre avenir.
- Roh, on s'est entraîné ce matin, on l'a suivi ton emploi du temps, rétorqua Akira.
- Si on oublie le fait que vous avez soigneusement paressé au lit, aussi. Pire que des chats. Même votre soeur était levé aux aurores.
- Elle n'a pas cavalé toute la soirée, aussi, rit le blanc.

Meyliss fit signe à Ryuku de se redresser alors que Neoko eut un petit sourire.

- Tout est prêt pour ce soir ? demanda-t-elle.
- Pas ... tout à fait, avoua la brunette. Mais c'est en cours !
- Bien ... Je voulais te demander si ... tu voulais leur faire prononcer leurs voeux ?

La jeune fille eut un flottement.

- Moi ? ... Mais je n'ai jamais marié personne ... !
- Il le faudra bien un jour, rit Meyliss. Etant donné qu'il s'agit de ton frère, je pensais que ça te ferait une bonne première expérience.
Haibara soupira un peu en le regardant.

- Léonce. Dis-toi que si tu es choisi, c'est que tu plaîs déjà physiquement à la personne. On ne te demande pas d'être intelligent, ou de faire preuve d'un esprit très vivace. Juste d'être beau, d'être agréable et de savoir faire plaisir.

La jeune femme prit la main de Léonce pour la poser sur sa joue.

- On reprend. Je ne serai pas toujours là pour couvrir tes arrières, tu sais ...
21 octobre 2017
Zonbi - 21/10/2017
- Niwan, si tu l'aimes, et qu'elle t'aime. Cela est déjà un bien en sois. Tout va bien se passer. Se soir vous ne serez pas deux mais bien une personne. Tu l'as dis toi même que .... c'était ton âme soeur no n ? Sourit Roan.

Arika se racla la gorge en montant sur son cheval.

- Trêve de bavardages, allons y. Hum.. ton voeux ? Que sois tu ?

Ryuku se redressa.

- Dois je sortir la robe de prêtresse ? Je pourrais la nettoyer, Et surtout faire les mesures, Hasarda le garçon.

Léonce le savait, c'était .. un peu brute pour lui. Mais il n'avait pas envie de retourner à la rue. Deplus .. il inspira et expira en relevant les yeux. Plaisir. C'était ça leur mot d'ordre. Il caressa doucement du pouce la joue. Alors qu'il s'approcha avec plus d'assurance pour poser son autre mains sur la hanches.

- En cette heure, je serais votre serviteur, murmura t il en se pencha légèrement.

Maison glissa légère en prenant une mèche de cheveux qu'il embrassa en s'agenouillant devant Haibara en ayant caresser la jambe de tout le long de sa descente.
ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α - 21/10/2017
Niwan hocha un peu la tête en frottant ses mains l'unes contre l'autre en regardant Roan.

- Oui, oui, bien sûr ... C'est juste ... de la nervosité ...

Somnambule eut un petit sourire en regardant Arika.

- Que vous soyez un peu moins téméraires tous les deux, ce serait déjà un bon début, admit-il.
- Oh, on se calme avec l'âge, tu sais. Et puis Ari a des vues ... Bientôt un homme à marier.
- Oh vraiment ? C'est plus que mes espérances, pour le coup.

Meyliss hocha la tête en regardant Ryuku.

- Oui, s'il te plaît Ryuku.
- Mère, je ...
- Tu peux le faire, assura-t-elle. Je sais que tu connais les psaumes par coeur, rit-elle.
Haibara suivit les actions de Léonce des yeux. Elle hocha doucement la tête en le regardant, avant de sourire.

- C'est bien Léonce, c'est bien mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
 
Texte brute (WIP)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mail texte brut
» texte word en JPG
» La jeune fille et ses colombes (texte de Masirène, toile de Shérazade)
» Télévision numérique: Télétexte uniquement sur les 2 TSR
» activer la saisie prédictive lors de l' écriture d'un texte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Capharnaüm :: Les RP :: Les Maudits (WIP) :: Trame narrative-
Sauter vers: