Lieu qui renferme beaucoup d’objets entassés confusément.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Texte brute (WIP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:26

Ce soir-là, il pleuvait. L'horloge de la ville indiquait bientôt dix-huit heures sous la pluie battante. Les lycéens sortaient de leur dernière heure de cours en braillant, courant vers leur arrêt de bus pour parvenir à obtenir le dernier avant de devoir attendre une heure, d'autres sortaient plus calmement en se plaignant de leurs professeurs ou d'un tel qui perturbait le cours pour les plus sages d'entre eux. Cette cohue s'éclipsa rapidement, chacun rentrant chez soi. Les internes revenaient pour dormir dans l'établissement. Et au milieu des voitures qui klaxonnaient auprès des adolescents les moins attentifs, au milieu des passants qui continuaient leur chemin, un petit parapluie rouge essayait de se frayer un chemin.

- Excusez-moi ... Vous n'auriez pas vu ce garçon ?

Une petite voix discrète qui interpellait les passants avec un avis de recherche à la main, essayant de quérir un peu d'attention sous cette averse. Certains ne tournaient pas leur regard pour voir la petite adolescente qui tenait fébrilement son parapluie d'une main, un paquet d'avis de recherches coincé sous le bras. À chaque coup de vent, elle menaçait de vaciller, de tout lâcher. Et, dépitée, elle baissait son bras quand un nouveau passant continuait son chemin sans lui accorder un regard.

- Eh, Neoko !

La jeune fille tourna la tête vers un groupe d'adolescents. Un jeune garçon aux cheveux blancs agita sa main pour attirer son attention. Elle répondit par un petit geste de salut et il se retourna pour partir. L'adolescente soupira et voulut reprendre sa recherche. Seulement un coup de vent fit vaciller sa prise sur son parapluie et l'avis de recherche termina sa course dans une flaque. Elle se précipita pour essayer de le rattraper et soupira à nouveau, en essayant de redresser son parapluie pour s'abriter comme elle pouvait. Il ne fallut pas longtemps pour que la pluie torrentielle fut bref sur le coup, s'arrêtant net. Alors qu'un doux bruit de ricochais se fit entendre juste au-dessus de la tête de l'adolescente. Un jeune garçon, non pas du même blond, pas de la même taille non plus, pas la même carrure, et surtout pas cette douceur dans le regard qu'aurait pu avoir le recherché a ce moment de crise.

- Tout va bien Neoko ?, demanda-t-il d'une voix remplit tendresse alors qu'il tendait une main vers la jeune fille ou plutôt vers sa petite sœur.

Neoko cligna des yeux et tourna la tête, en attendant la voix de Ray. Elle saisit doucement sa main, se forçant à sourire un peu pour le rassurer. Elle remit sa frange, dégoulinante d'eau en place sur son front, en serrant ses avis de recherches contre son manteau imbibé de pluie.

- Je ... Oui ... Le vent et la pluie n'aident pas, souffla-t-elle en riant légèrement, remettant une mèche en place derrière son oreille.

La brunette se rapprocha un peu de son grand frère, pour le coup, ayant que les deux puissent s'abriter sous le même parapluie. Elle secoua le sien qu'elle referma, baissant les yeux.

- Je ne savais pas que tu finissais à cette heure-ci, s'étonna-t-elle quelque peu en faisant glisser son sac sur son épaule pour ranger son parapluie. Oh non ...

Dans son empressement, elle avait laissé son sac légèrement ouvert, la pluie avait eu le temps de s'engorger dedans. Elle laissa presque tomber les avis de recherches et le parapluie dedans en soupirant de sa maladresse, ou plutôt de sa fatigue vu sa petite mine. Elle releva la tête vers Ray.

- Je rentre ce soir, j'ai prévenu l'internat, annonça-t-elle. Je ... ne me sentais pas très bien.

Ray regarda les mouvements très hésitant, saccadé gentiment dans cette atmosphère mélo-dramatique. Il fronça un peu les sourcils, alors qu'il regarda du coin de l'œil les petits bouts de papier. Quelque chose de mauvais s'était passé. Et le jeune homme ne mit guère longtemps avant de retirer sa veste de costard, pour la poser sur les épaules de sa jeune sœur, en laissant sa main dans son dos pour la protéger.

- Rentrons alors, maman à sans doute prépare des raviolis japonais, comme tu les aimes.

Neoko leva les yeux vers Ray et eut un maigre sourire en le remerciant. Elle hocha simplement la tête et se plaça à ses côtés pour qu'ils puissent s'abriter à deux sous le parapluie du jeune homme.

- Allons-y, conclut-elle avec un maigre sourire.

La jeune fille ne fut pas très causante durant le trajet. Elle regardait la pluie tomber lorsqu'ils s'arrêtaient au passage piéton, elle jetait des coups d'oeil vers les petites ruelles comme si elle s'attendait à voir quelque chose ou quelqu'un. Et ce, jusqu'à leur arrivée à la maison. Neoko fouilla dans ses poches, avant de clancher simplement la porte qui était ouverte. L'habitude de rentrer le soir, le weekend. Elle inspira un peu et s'engouffra dans l'entrée, retirant mollement ses chaussures tout en tendant sa veste à Ray. À l'entente de la porte ouverte, la mère de famille passa la tête dans le couloir.

- Bonsoir ! Oh, chérie, tu es rentrée aussi ?
- Moui, je me sentais pas bien ...

Ray sourit alors qu'il étendit la vaste sur le porte manteau, alors qu'il retirait ses chaussures, en les alignant, sous le radiateur, avec celle de Neoko. Alors qu'il enfilait ses chaussons.

- Va te couler un bain, proposa Ray, on t'appelle quand c'est prêt. Tu veux de l'aide, mère ?
- Malade hein ? A cause d'un certain blond hein, fit Ryu.
- Je veux bien, Ray, conclut la jeune femme avec un sourire. J'ai besoin d'aide pour la cuisson.

Neoko se pencha pour prendre ses chaussons et releva la tête vers Ryu. Elle fronça légèrement ses sourcils, lui lançant un regard noir. La jeune fille laissa tomber son sac dans un coin et avança dans le couloir.

- Tais-toi, Ryu, pesta-t-elle sèchement avant de presque s'enfuir dans la salle de bain.

La porte se ferma un peu rapidement sur son passage, ce qui étonna la mère de famille qui inclina la tête tout en continuant sa préparation. Elle avait l'habitude des disputes entre Neoko et Ryu, mais généralement, ils restaient tout de même calmes.

- Ne commencez pas, souffla-t-elle avec un maigre sourire amusé.
- C'est elle qui dit des vulgarités, je ne faisais que suggérer des choses, fit Ryu.

En s'installant dans le salon avec un gros livre comme à son habitude Ray aurait voulu suivre Neoko, mais il tourna son regard vers Ryu, avant de suivre sa mère.

- Je vais arranger ça.

Yonaka leva doucement les yeux au ciel avant de tourner la tête vers Ray en souriant de son air maternel habituel. Elle hocha légèrement la tête d'un mouvement positif en mettant la table.

- Je te fais confiance là-dessus, Ray.

Yonaka termina de dresser la table. On entendait vaguement le bruit de l'eau dans la salle de bain, ce qui était au moins rassurant. La maison restait assez silencieuse dans son ensemble, tout de même, située dans un quartier paisible. Il fallait juste marcher pour aller jusqu'au lycée ou à l'université, mais le trajet n'était pas long. La mère de famille jeta un coup d'oeil rapide dans le couloir.

- Tu penseras à dire à ta soeur de ranger ses affaires aussi, remarqua-t-elle d'un air amusé.
- Elle les rangera demain, a mon avis elle va manger, et s'endormir devant la télé, assura Ray avec un sourire avant de finir de se laver les mains. Je vais la chercher. Ryu mets toi à table, ferme ton livre.
- Encore un chapitre, marmonna le garçon.

Ray sourit alors qu'il monta les escaliers, il ne comprenait pas pourquoi ses deux là ne s'entendaient pas, ils avaient les mêmes passion. Et en grandissant c'était disputes sur disputes, c'est comme si avait loupé un épisode. Il toqua doucement a la porte de la salle de bain.

- Neoko ? Ca va ?

Il y eut un vague bruit de mouvement d'eau derrière la porte, comme si Neoko s'était redressée d'un coup dans le bain. Peut-être s'était-elle mise à somnoler ? La fatigue de la journée, sans doute. Il y eut un petit blanc, un léger flottement.

- O-Oui ! C'est prêt, c'est ça ? demanda-t-elle avec un léger rire.

Elle sembla marquer une pause, comme pour reprendre son calme. Puis elle ajouta :

- Je vais me dépêcher, promit-elle.
- Tu es sûre que tout va bien  ?

Neoko se figea un peu dans son mouvement, et inspira doucement. Elle regarda son bain et sourit un peu.

- Je ... Oui, je suis juste ... fatiguée.

Elle inspira à nouveau, marquant une pause avant d'ajouter.

- On en parle plus tard. J'arrive.

Quelques minutes plus tard, la jeune fille descendit pour se mettre à table avec tout le monde. Les plats étaient déjà servis. Les discussions étaient familiales et habituelles. Le seul truc qui clochait restait Neoko : elle ne touchait presque pas son assiette, le regard dans le vide.

- Neoko, tu ne manges pas ? s'inquiéta Yonaka.
- Hm ? Hein ... ? N-Non. Je n'ai pas très faim, avoua-t-elle en ponctuant le tout d'un sourire.

Ray n'était pas vraiment des plus convaincus mais ... Comment dire, chaque chose viendra en temps et en heure. Il avait juste un peu peur pour Ryu. Mais celui-ci se tint à carreaux, à croire qu'il avait encore un un peu d'humilité en lui.

- Peut être que tu devrais te reposer Neoko ?

[Neoko coula son regard vers Ray et hocha simplement la tête. Elle recula sa chaise en s'excusant et voulut prendre son assiette pour débarrasser au moins sa place. Cependant, elle renversa son verre et se figea complètement avant de se couvrir d'excuses. Yonaka se releva en souriant.

- Ce n'est rien Neoko, ce n'est que de l'eau.
- Désolée, désolée ... souffla-t-elle avant de reculer.

La jeune fille sembla avoir un flottement avant de rire doucement, ou plutôt nerveusement.

- Oui. Oui, ce n'est pas grave ... Je vais monter ...

Sur ses mots, Neoko fit volte-face et monta les escaliers sans demander son reste ou plutôt, sans attendre les piques habituelles de Ryu. Ryu aurait voulu ouvrir la bouche, mais Ray écrasa assez fort son pied pour faire taire son benjamin. Il essuya sa bouche avant de finir son repas débarrassant son assiette. Il prit un dessert dans une main ainsi qu'une tasse de cacao. Et il ne fallut pas longtemps pour qu'il se retrouve face à la porte de Neoko. Toquant doucement à celle-ci.

- Une crème avec des morceaux de fraise, tu vas pas donner ta part à Ryu ? Si ?

Il y eut un petit flottement avant que finalement Neoko n'ouvre lentement la porte à son aîné. Elle baissa les yeux vers le dessert et eut un vague sourire.

- Tu me prends en traître aussi ... commenta-t-elle avant d'incliner la tête en sentant une vague odeur de chocolat chaud.

La brunette tourna la tête vers la tasse et se figea un peu.

- En traître ? Je ne vois pas vraiment de quoi tu parles, fit Ray avec un sourire bien qu'il remarqua le petit flottement.

Ray posa la coupole de fraise sur le bureau, alors qu'il tirait un des poufs, et aussi la chaise du bureau, faisant signe a Neoko de s'asseoir en face de lui. Neoko ferma la porte derrière lui et s'exécuta, s'installant sur sa chaise de bureau. Elle joua un instant avec un pan de son haut, avant de lever les yeux vers Ray. Elle réfléchissait. Elle savait qu'il allait vouloir parler. Mais la jeune fille se détourna pour prendre une fraise et la grignoter, en silence. Mais Ray resta silencieux un moment, mangea sa propre coupole. Neoko mangea sa propre coupole, également. Puis posa son regard sur la tasse de chocolat. Elle baissa doucement ses épaules. Elle ne savait pas quoi faire. Son regard était vide. Ou triste. Ou perdu. Ou tout à la fois en fait.

- Pourquoi cherches-tu le fils du maire ? Il fugue pourtant souvent, commença Ray.

Neoko tourna son regard vers Ray. Elle déglutit doucement et joua avec le bas de son haut, un instant. Elle hocha doucement la tête.

- Parce que ... Parce que c'est ma faute, cette fois-ci, souffla-t-elle en baissant la tête. Je ... Arika et moi, on est pratiquement meilleurs amis.

Elle eut un petit rire nerveux, en fixant le sol.

- Mais ce n'est pas un première fois, continua Ray

Neoko cligna doucement les yeux et les releva vers Ray. Elle sembla chercher ses mots un instant avant d'expliquer.

- Il ... Il est en couple avec une fille de ma classe, Haibara. Mais elle lui a piqué une crise de jalousie, bref, une histoire banale et pas franchement intéressante, marmonna-t-elle.

Neoko déglutit péniblement. Elle marqua une pause. Puis baissa les yeux.

- Enfin, il était en couple. Ils ont rompu, la semaine dernière ...
- Une petite déprime du coup, mais .. Il n'est pas ... hum suicidaire ?

La jeune fille releva la tête et la secoua vivement. Arika, suicidaire ? C'était presque le début d'une mauvaise blague, en fait. Ça lui tira un maigre sourire. Elle cligna des yeux.

- Non, non ... Arika était juste déprimé et ... Et du coup, j'ai voulu le réconforter, en tant qu'amie.

L'adolescente se mit à serrer son haut entre ses doigts crispés, légèrement. Elle baissa la tête.

- Ce ... Ça a dérapé un peu ... avoua-t-elle d'une toute petite voix, à moitié étouffée.

Ray fronça les sourcils, avant poser sa culière.

- Déraper ? Neoko qu'est ce que tu entends pas déraper ?

Neoko resta silencieuse de longues secondes. Pourtant, les secondes sont rapides habituellement. Mais là, ce silence fut presque pesant. Elle releva la tête vers Ray. Elle ne savait plus où se mettre.

- Je ... Je lui ai proposé de venir dans ma chambre à l'internat ... Et on a discuté ... Pas longtemps, mais on a discuté ... Et puis ... et puis ... expliqua-t-elle en baissant doucement la tête.

Elle se mordit la lèvre, le feu aux joues.

- Et puis, on ... on a ... Enfin ... balbutia-t-elle d'un air perdu.
- Tu l'as fait mais ... y a plus, articula avec du mal Ray.

Neoko aurait voulu disparaître sous terre. Elle releva la tête vers Ray. Elle se mordit la lèvre inférieure très fortement. La brunette hocha la tête. Elle tourna la tête vers la tasse de chocolat, l'air perdu.

- Je ... Il y a une semaine. Je ne me sentais pas bien. Et j'ai cherché ... un truc qui pouvait avoir un rapport avec ça. Et ...

Neoko baissa les yeux. Elle avait peur. Elle tremblait. Elle crispa fermement ses poings sur sa jupe. La jeune fille garda ses yeux fermement fixés sur le sol. Elle n'osait pas relever la tête.

- J'ai voulu lui dire ... Et il a pris peur et c'est normal et ... et ...

La voix de la jeune fille se brisa littéralement. Elle releva ses yeux brillants vers son aîné, les lèvres tremblantes.

- Ray ... Ray ...

Une larme coula le long de la joue de Neoko. Elle était complètement perdue. Elle n'en avait parlé à personne jusque maintenant.

- Je ... Je ... Je suis ... Je suis ... e ... enceinte ...

La nouvelle fut comme une immense bombe, une plaque, un obstacle, un mur, tout sorte de chose qui fait du bruits quand ça tombe. Il avait eut un flottement alors qu'il respira doucement en hochant la tête. Il ne savait pas ... Commencer par la base, commencer par la base.

- Qui le sait ?

Neoko essuya péniblement ses yeux de ses mains. Elle l'avait dit ... Elle l'avait dit ... La brunette inspira, essayant de se calmer pour répondre à Ray.

- A ... Arika ... et ... toi, conclut-elle avant de cligner des yeux.

Puis la jeune fille se redressa un peu, en essayant de refouler ses larmes.

- D'accord, murmura Ray.

Bon le père était au courant, et avait disparu, n'assumant pas. Certainement encore amoureux de sa petite amie. C'était donc un coup de tête, donc un petit pro... un gros problème.

- Le gynécologue ? Tu l'as vu ?

Neoko secoua doucement la tête en se mordant la lèvre. Elle était morte de trouille. Ce n'était qu'une gamine. Une gamine de seize ans, mais une gamine tout de même. Elle ouvrit la bouche, les lèvres tremblantes.

- N ... Non ... Je ... J'ai ... Ray ... J'ai peur ... Je ... Je sais quoi faire ...

La brunette se recroquevilla sur sa chaise en cachant son visage dans ses mains. Elle avait littéralement fondu en larmes. Elle était perdue. Elle ne savait pas.

- Si vous ... n'étiez pas protégés, il faut voir si tout va bien, après ... On va voir pour .. effacer ?
- Effacer ?

Neoko releva la tête vers Ray. Elle ne savait pas si ... C'était un accident après tout. Mais ... Non ... Les lèvres tremblantes, elle se mit lentement à secouer la tête.

- Je ... Je peux ... Je peux pas ... balbutia-t-elle

Ray posa doucement une main sur l'épaule de la jeune fille.

- Neoko, ce n'est qu'une .. qu'une option, tu vas devoir... réfléchir... oui, réfléchir.

Neoko hocha la tête. Et ne tenant plus, elle se jeta presque au cou du garçon pour pleurer, libérer tout son stress accumulé depuis. Elle avait besoin d'un appui. Elle était totalement livrée à elle-même. Mais ça expliquait la fatigue, l'irritation, les avis de recherche, la fuite presque immédiate de l'internat ... Tout ça mélangé à la peur.

- R ... Ray ... J'ai ... J'ai peur ... hoqueta-t-elle. C'est ... C'est ma ... ma faute ..

Ray n'attendit pas longtemps pour passer ses bras autour du corps frêle de sa jeune sœur, ou de la jeune femme devenu trop grande, trop vite. Il passa doucement sa main dans le dos de celle ci.

- Tout va bien Neoko, je suis la, je suis avec toi.

Neoko hocha la tête en essayant de se calmer dans les bras de Ray. Elle pleurait à chaudes larmes sur ce qui était son unique soutien, désormais.

- Ray ... Je ... Tu ne ... ne le dirais à personne ... Hein ? balbutia-t-elle en hoquetant.
- C'est a toi de le dire aux autres si tel est ton choix. Mais il va falloir comme même passer des testes et vérifier tout ça, surtout si .... tu veux le garder, dit-il doucement.

Neoko hocha lentement la tête en essayant de se calmer sous les caresses tendres de son grand frère. Elle ne savait pas ce qu'elle allait devoir faire. Elle ne savait pas encore. Elle était juste perdue dans tout ça. Lentement, la jeune fille se redressa un peu en essuyant ses larmes.

- Je ... Je ne sais même pas ... par où commencer, hoqueta-t-elle.
- Prenons rendez vous avec un spécialiste tu veux bien ?

Neoko acquiesça lentement en déglutissant péniblement. Elle faisait confiance à Ray pour le coup. Elle tenta un vague sourire qui se transforma un grimace avec ses hoquets.

- D'accord ... murmura-t-elle.
- Va te reposer je m'occupe de tout, fit Ray en embrassant le haut du crâne de sa sœur.
- Merci, Ray ... Merci ...

Neoko inclina doucement la tête avec un peu d'espoir avec ce nouveau soutien. Elle hocha simplement la tête. Tout était un peu plus clair.

La nuit fut longue, mais le sommeil fut réparateur. Malgré la discussion de la veille, Neoko n'avait pas montré le bout de son nez au petit-déjeuner. Elle était recroquevillée dans son lit, à fixer son bureau où la tasse de la veille, remplie de chocolat, trônait toujours. Elle se demandait où avait bien pu fuir Arika. Elle soupira et se redressa légèrement en s'enroulant dans sa couette. Puis son regard coula vers sa table de nuit ou son portable se mit à vibrer. La jeune fille inclina la tête et décrocha.

- Allô ? répondit-elle d'une voix endormie.

Il fallait bien une jeune fille entrain de s'inquiéter pour son amie après tout. Surtout une rouquine, qui était limite en panique derrière le combiné.

- Neoko ? Comment tu te sens ? Tu aurais du nous demander de l'aide hier ! Akira nous a dis que tu as continué toute seule hier sous la pluie ! Tu n'as pas attrapé la grippe ? Ou la crève ? Quelque chose dans le genre ? Je te dérange pas au moins ? Aaaaah, je dois certainement te réveiller.

Au débit de ces paroles, le ton plein de tendresse et de reproche, cela ne pouvait qu'être Zonbi dans son état de mère poule. Il ne fallut guère longtemps pour qu'elle soit au courant de tout.

- Zonbi ... ? Quelle heure il est ? marmonna Neoko.

La jeune fille chercha son réveil des yeux. Elle tendit mollement la main vers celui-ci pour le redresser. Quasiment onze heures ... Elle qui était si matinale d'habitude. La brunette avait longuement somnolé dans son lit, sans voir le temps passer. Elle secoua doucement la tête, même si Zonbi ne devait rien voir de ce mouvement. La voix inquiète de son amie lui mit un peu de baume au coeur.

- Ça va ... Je suis juste fatiguée, assura-t-elle d'une petite voix. Je n'ai rien normalement ... Je n'ai pas continué longtemps, Ray est venu à ma rencontre.

Ses yeux se posèrent, entre-ouverts, sur sa porte close. Elle parlait à voix basse, lui donnant un air endormi.

- Tu ne me déranges pas le moins du monde, j'étais réveillée ... Désolée d'être partie sans prévenir hier, je voulais me dépêcher ... Je pense que je vais rester quelques jours à la maison. L'internat me met mal à l'aise ces derniers temps, avoua-t-elle en riant un peu.

Les réponses de la jeune fille, de sa jeune amie lui fit un peu de bien. Mais le tons inquiet ne quitta pas la voix de Zonbi, elle étai entrain de faire les cent pas dans l'appartement de son frère. Ce débile n'avait rien de plus convention qu'un petit cerveau qui lui donnait des idées folles.

- Au moins un grand frère qui agit comme un grand frère, soupira Zonbi. Okay, pas de soucis, je prendrais plus de note, histoire que tu manque vraiment rien des cours, assura la rouge. Par contre je suis désoler mais je crois ...

La voix parut un peu lointain, alors qu'on toqua, pas a la porte, non plutôt un bruit de verre. Une fois, deux fois. Et le soleil qui avait arrosé la chambre de Neoko, fut plonger dans une fine ombre.

- Hn, merci Zonbi ... Quoi ?

Neoko tourna la tête vers sa fenêtre et eut un violent sursaut, retenant in extremis un petit cri. Elle avait même lâché son portable qu'elle ne rattrapa que de justesse en fixant sa fenêtre. Puis elle soupira.

- Je crois que je vois ce que tu voulais dire ...

La brunette posa son portable sur sa table de nuit et se leva, toute emmitouflée dans sa couverture pour aller ouvrir la fenêtre à son invité impromptu.

- Tobin, tu sais que j'ai une porte d'entrée aussi ? demanda Neoko avec un petit sourire amusé, tout de même.
- Hé ! Hé ! Mais c'est trop facile de passer par une porte.

Le jeune homme à la chevelure d'ébène et au yeux couleur presque noir, comme sa chevelure. Mais vu son accoutrement, cette banalité n'avait pas atteint son style de vie, un bandeau autour de la tête laissant échappé des cheveux et une tenue des plus chargé de divers tenue, et surtout une douce odeur de peinture à l'huile.

- Et bah t'as pas l'air si malade que cela, et moi qui pensait que tu étais revenu tout ... Oh même pas ta toucher à un cacao chaud, notre petit blondinet ?
- Quelle chevalerie de ta part de t'inquiéter. Si j'étais clouée au lit, je pense que tu aurais eu le temps d'attendre dehors, conclut-elle en se décalant pour que l'adolescent puisse entrer.

Neoko tourna la tête vers la tasse posée sur son bureau. Son regard s'assombrit un peu et elle secoua la tête, lentement avant de partir se remettre assise sur son lit.

- Non ... Je n'avais pas envie ... Tu peux le boire si tu veux, conclut-elle en posant sa tête contre le mur derrière elle. Et puis, je n'ai pas dit que j'étais malade, juste que j'étais fatiguée.
- Attends marcher, courir sous la pluie, revenir tremper jusqu'au os, désoler de croire que tu pouvais mentir pour nous rassurer, miss Kagami combien de fois tu nous a fais ce coup là, hein ? sourit le jeune garçon en prenant la tasse et commençant à la boire.
- Un peu trop souvent, consentit-elle à avouer avec un petit sourire. Mais cette fois-ci, mon gentil grand frère m'en a empêchée.

Neoko remit la couverture sur ses épaules pour éviter d'avoir froid. Elle ramena ses genoux contre elle pour poser sa tête dessus.

- Akira n'arrive toujours pas à le joindre ? se risqua-t-elle à demander.
- En parlant de le joindre, comment te dire ça de faç... Non je suis pas Akira, on a retrouver son portable. A Shibuya, du coup ... Voila quoi, il est certainement de nouveau dans les salle d'arcades et tout ça, fit Tobin
- À Shibuya ? répéta-t-elle.

Ce n'était pas très loin de Marunouchi ... En train, on y était même assez rapidement, après tout. Neoko croisa doucement ses bras, en baissant lentement la tête. Elle ne savait pas si c'était une bonne nouvelle ou non.

- Une semaine qu'il serait à Shibuya, donc ? demanda-t-elle en se mordillant la lèvre.
- Ah ça je ne sais pas. Les autorités l'ont que retrouvé aujourd'hui. Une passante l'a rapporté au commissariat. La batterie était morte. Du coup, faudrait qu'on puisse le chopper, et le donner à Devis pour qu'l découvre quelque chose.

Neoko opina d'un mouvement de tête. Peut-être était-il simplement de passage. Et puis qu'il était reparti. Ou peut-être qu'il lui était arrivé quelque chose. Le regard de la jeune fille s'assombrit tandis qu'elle passa ses bras contre ses jambes pour les serrer. Elle se sentait tellement coupable de tout ce remue-ménage. Elle hocha vaguement la tête.

- Akira devrait y arriver en jouant avec le pouvoir de son père en tant que maire, je pense ... conclut-elle d'une petite voix.
- A vrai dire, on la déjà fait, on n'attend plus que toi princesse, je te laisse... hum aller 15 minute pour te préparer sinon, on part sans toi à la recherche d'Arika, provoqua le garçon en passant par la fenêtre.

Neoko releva la tête vers Tobin et eut un maigre sourire. Elle hocha la tête et le chassa d'un mouvement vague de la main, avant de refermer la fenêtre. Elle se changea rapidement et eut un vague flottement en regardant la porte de sa chambre. Pour être honnête, elle ne voulait pas inquiéter ses parents ou Ray de sa disparition soudaine. Après tout, la jeune fille n'avait pas montré le bout de son nez de la matinée et midi allait arriver. Elle se mordit la lèvre. Tant pis, elle prendrait son portable, juste au cas où. La jeune fille rouvrit sa fenêtre et se hissa sur son rebord.

- Tobin, un coup de main ne serait pas refus.

Tobin avait bien effectivement attendu, mais il s'attendait pas de voir la tête brune de la jeune fille.

- Eh bien, je pensais que les fenêtres c'était pas bien, fit le garçon avant de hisser la jeune fille sur le toit. Akira et Zonbi vont à l'appartement des Heartless. On a juste à les rejoindre.
- Disons que je ne voulais pas attirer l'attention, maman doit déjà être en train de préparer à manger ... avoua-t-elle en se hissant à l'aide de Tobin.

Elle hocha simplement la tête vers lui.

- Allons-y.

L'appartement des Heartless n'était pas très loin, mais il était tout de même situé assez à l'écart pour éviter d'attirer l'attention . Une fois à l'intérieur, on distinguait bien les différents habitants qui logeaient dedans. Devis était déjà affairé sur son ordinateur à tenter de craquer le portable fraîchement récupéré d'Arika.

- Et en changeant l'algorithme ? proposa Akira qui regardait par-dessus son épaule.
- Hm ... Non, il faut que je retrouve les donnés perdues ... Donc l'algorithme n'y ait pour rien. Je crois juste craquer quelques codes, marmonna Devis sans quitter l'écran des yeux tout en tapant un tas de calculs compliqués.

C'est Angelyn qui les accueillis à a l'entrée, alors que Dean jouer avec Etoile dans le parc de jeux. Le petit bébé, avait tout juste eut un an il y a quelques jours, juste avant la rupture d'Arika avec Haibara. Le petit bambin avec une petite touffe blonde s'amusait à ramener toute sorte de jouet à Dean qui commencer avoir les bras remplis. Zonbi quand à elle était assit sur le lit de Devis à regarder les deux garçons faire, sans vraiment comprendre, se fut un miracle quand elle vu Neoko.

- Oh Neoko ! Je suis désoler pour Tobin, il avait déjà disparu avant que je t'appelle.
- En attendant moi je l'ai ramené, sourit fièrement le concerné.
- Oui oui, ils sont encore sur le portable, je ne pensais pas que c'était aussi compliqué, de faire fonctionner ses appareils.
- Ne vous inquiété pas Ni-chan va trouver une solution, assura la voix douce d'Angelyn.

Neoko inclina doucement la tête en avant et fit un petit signe à Zonbi en s'approchant avec un maigre sourire.

- Ce n'est pas grave ... Tobin a eu raison de venir, je ne serai jamais sortie de moi-même, avoua-t-elle en tournant le regard vers les deux autres, ou plutôt vers le portable.
- 'Tain, c'est crypté, grinça Devis.
- Et là, en utilisant cet algorithme, ça ne marcherait pas ? proposa Akira avant de se tourner vers Neoko en lui faisant un rapide signe de la main pour lui dire bonjour.
- Peut-être ... marmonna le plus âgé de la bande en laissant ses doigts se balader sur le clavier.

Neoko s'installa aux côtés de Zonbi. Son regard se posa sur Dean qui jouait avec Etoile. Elle détourna rapidement le regard pour le tourner vers Angelyn avec un sourire.

- Il ... Il grandit vite, remarqua-t-elle.

Tobin grimaça en n'entrant pas dans la chambre bordelique de Devis. Lui et la technologie ça faisait cent, voir plus, il n'avait même pas de portable juste pour dire, et il n'allait pas non plus aux cours d'informatique du lycée. Angelyn tourna son regard vers son frère et son bébé.

- Oui, je n'aurais jamais pensé... que tout cela serait un réel bonheur, il a essayé de dire des choses la nuit dernière, mais on l'a surtout retrouvé emmêler dans les câbles. Devis a du tout ranger, rit la jeune maman.
- Et encore, fit Dean en les rejoignant avec Etoile dans ses bras qui mordait son poignet. Etoile a encore trouvé un autre jeux, jeter ses jouets, sur les gens. et de courir partout. C'est une vrai petite fusée.
- Oh je crois qu'il a faim, je vais chercher le biberon, fit la maman en retirant le poignet de son fils de sa bouche. Patiente mon petit cœur, dit-elle en embrassant le front blondinet.
- Magnifique, fit Neoko avec un petit rire avant de détourner le regard pour éviter de paraître un peu trop suspecte.

Vu la réaction d'Angelyn, cela ne semblait pas très contraignant d'avoir un enfant. Et pourtant, elle était tout de même apeurée. Elle passa une main sur son ventre en déglutissant et tourna la tête vers les garçons.

- J'ai réussi ! clama Devis avant de craquer son cou en reculant sa chaise. Pause de trois secondes, j'ai mal aux doigts.
- Bien, répondit Akira en prenant le relais. Voyons voir ... Il nous faut le trajet avec les données géographiques ...

La brunette leva la tête et se redressa en s'approchant un peu de l'écran. Une carte se dessina avec un petit trajet minutes par minutes de l'appareil, ainsi qu'avec la date.

- Il a pris le train, souffla-t-elle en reconnaissant le trajet de la ligne directe.
- Hm ... Mais il est descendu avant Shibuya, donc il devait y avoir des contrôleurs, il a dû s'y rendre sans ticket, conclut Akira en soupirant.

Zonbi qui s'était rapprocher pour être à coté de Devis, regarda la carte. Arika avait d'abord fait les cent pas, marchant aléatoirement. Ce qui évoqué certainement qu'il était en colère comme tout le monde connaissait le jeune garçon. Mais son trajet ne finissait pas, et c'est sous les pleures d'Etoile, et le cris de surprise d'Angelyn, qu'elle redressa la tête.

- Hum ... Promis j'ai pas un gramme sur moi, fit Tobin en levant les mains.
- Vous est tous en état d'arrestation, Heartless Devis, Rosenthal Von Friedholf Akira, Von Toten Zonbi, Von Totent Tobin , ainsi que vous Kagami Neoko.
- Aie aie, murmura Zonbi.

Tout le monde fut conduit au commissariat le plus proche, placé en détention, le temps de pouvoir prévenir les tuteurs de chacun. Akira se porta volontaire pour passer les coups de fil, notamment pour couvrir Neoko en appelant Ray. Puis ils furent placés en "quarantaine" pendant une heure avant qu'un policier n'arrive. Il regarda le petit groupe et son regard se posa sur Neoko.

- Mademoiselle Kagami, veuillez me suivre.

La brunette regarda ses camarades et se leva pour suivre le policier qui la conduisit en salle d'interrogatoire. La jeune fille s'assit tandis qu'il ferma la porte derrière lui. Un collègue était déjà présent dans la salle. Et de l'autre côté du miroir, dans l'anti-chambre, on avait conduit Akira ainsi que Dean pour assister à l'interrogatoire sans pouvoir intervenir pour autant. Le policier jeta quelques dossiers sur la table avant de placer aux côtés de son collègue, face à Neoko.

- Mademoiselle Kagami, les charges retenues contre vous sont votre implication dans la disparition d'Arika Rosenthal von Friedholf, ainsi que complicité dans le vol de pièce à conviction. Reconnaissez-vous ces fautes ?
- O-Oui ...
- Bien. Nous allons vous poser quelques questions. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous. Commençons, fit-il en se tournant vers son collègue.
- Bien évidemment, tu peux passer sous silence, mais avec un avocat en plus, et tu ne pourras que nous dire tout ce que tu sais, autant nous le dire maintenant. Maintenant tu peux commencer, fit le plus calme des deux alors qu'il regarda le dossier de la jeune fille.

Dean, comment le décrire en ce moment, il avait sa mauvaise manie de se ronger les ongles en ce moment, regardant Neoko. Il avait peur pour elle, il avait simplement était autorisé comme responsable jusqu'au retour des tuteur légal. Mais voir la gamine dans cette état.

- Vous avez vraiment foiré, fit Dean.

Neoko hocha simplement la tête. Le policier se redressa et se mit à marcher dans la salle, en jugeant la jeune fille du regard avant de poser sa première question.

- Mademoiselle Kagami, est-ce exact que vous êtes la dernière personne à avoir vu Arika Rosenthal von Friedholf avant sa disparition ?
- Oui ... Je lui avais demandé de venir à l'internat pour discuter.
- Discuter de quoi donc, mademoiselle Kagami ?

La jeune fille tritura un peu ses doigts avant de relever la tête vers le policier, cherchant ses mots.

- De ... De ce qu'il s'était passé après sa rupture avec Haibara.
- Donc vous l'avez vu auparavant ?
- Oui ...
- Qu'aviez-vous fait à ce moment là ?

Neoko tomba dans un petit silence. Elle n'osait pas répondre. Elle déglutit légèrement. Le policier posa sa main sur la table, surplombant la jeune fille, histoire de lui mettre un peu la pression.

- Répondez, mademoiselle Kagami. C'est dans votre intérêt.

Akira déglutit un peu avant de se tourner vers Dean. Il opina légèrement de la tête.

- Je sais, je ne m'attendais pas à ce qu'ils déboulent aussi ... J'espère que ça va aller avec Neoko.

La jeune fille mordilla sa lèvre inférieur avant d'inspirer pour répondre.

- Il était déprimé de sa rupture ... Et je voulais le réconforter ...
- Donc vous admettez avoir usé de vos charmes pour le "réconforter" ? reprit le policier avec un mauvais sourire.
- Q ... Quoi ? Non ...
- Attends le chouchou de la femme du maire disparaît, c'est limite si tout la terre l'avait tué. C'était envisageable, mais c'est surtout que je te voyais pas du tout faire tout ça pour ton frangin. Après tout ce n'est pas la première fois qu'il disparaît de la sorte, y a quelque chose ?

Mais Dean releva aussitôt le regard, bien mauvais, en entendant ce que le policier sous entendait, et l'autre qui n'avait que lever les yeux. Ses poings se serraient jusqu'à que les jointures soient blanche. Akira croisa les bras. Cette fois, c'était différent. Cette fois, c'était bien différent. Il tourna la tête vers Dean. Il inspira longuement.

- Même s'il est têtu et impulsif, Arika me prévient au moins quand il disparaît. Et puis Neoko n'a pas l'air dans son assiette depuis qu'il a disparu, conclut-il avant de tendre l'oreille en fronçant les sourcils.

Le policier se pencha légèrement vers Neoko qui le regardait avec un petit regard perdu. Elle ne comprenait pas où il voulait en venir.

- On ... On a juste discuté et ...
- "Juste discuté", mademoiselle Kagami ? Rien d'autre ? reprit-il avant d'ajouter sur un ton plus suave. Vous savez que si vous mentez, vous faites obstruction à la justice. Cela peut vous coûter cher, mademoiselle Kagami.
- Je ...

La brunette baissa la tête lentement en déglutissant péniblement. Elle avait le droit de ne pas répondre. Mais elle ne voulait pas subir cela une deuxième fois. Elle hocha un peu la tête.

- On ... Nous avons discuté et ... et vu qu'il était déprimé ...
- Vous êtes allés plus loin, n'est-ce pas, mademoiselle Kagami ? insista le policier.

Les lèvres de Neoko tremblèrent un peu. Elle hocha la tête. Et Akira rata un battement. D'accord, maintenant, il y voyait plus clair.

- Oh non ... marmonna-t-il.

Le policier se redressa, jeta un coup d'oeil au dossier puis reprit.

- Vous avez donc eu une relation sexuelle avec Arika Rosenthal von Friedholf, malgré vos antécédents ?
- Mes ... antécédents ?
- Je lis que vous avez été retiré à vos parents des suites d'abus de votre père biologique. Cela ne vous a donc pas rebuté à cette relation ?
- Ce ... Ça n'a rien à voir, balbutia-t-elle, la voix tremblante.
- Vraiment, mademoiselle Kagami ? Pourtant, vous avez bien été abusée par votre père au point de subir des séances psychologiques. Et vous n'avez pas repoussé Arika Rosenthal von Friedholf. Ne trouvez-vous pas cela un peu étrange ?

Les yeux de Neoko se mirent à briller un peu. Ça n'avait rien à voir. Le policier posa une mains sur l'épaule de son camarade pour calmer le jeu, mais un bruit de coup fit tremblait la vitre, une légère fissure fit son apparition. De l'autre coté de la vitre, Dean avait abattu son poing contre la vitre. Ray n'avait pas entendu la conversation, il avait simplement vu Dean dans un état de colère noire, alors que malgré les interdiction des policiers, il se précipita dans la pièce. En posant sa veste sur les épaules de Neoko.

- L'interrogatoire est fini, clama-t-il bien fort. Elle ne parla que sous la tutelle de son avocat. Sur ceux messieurs. Viens Neoko, on y va, murmura plus adoucit Ray en entraînant la jeune fille avec lui.

Akira était resté bouche bée face aux questions du policier. Celui-ci se redressa en hochant simplement la tête avec un petit sourire.

- Bien sûr, nous vous reverrons donc plus tard, mademoiselle Kagami, conclut-il.

Neoko leva la tête vers Ray en sentant la veste sur ses épaules. Elle hocha la tête en se relevant, lentement pour sortir de la pièce. Elle eut à peine le temps de faire un pas dehors qu'elle entendit des bruits de pas secs dans sa direction. Elle tourna la tête et son regard se posa sur Scythe, la mère d'Arika, accessoirement femme du maire. La jeune fille inclina la tête et sentit la peur l'emparer quand elle croisa son regard : froid, assassin et rancunier. L'adolescente n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que la main de la jeune femme se leva et la gifla sèchement, sans aucune forme de pitié.

- Traînée ! hurla Scythe en levant de nouveau sa main.

Neoko se braqua, sentant la deuxième gifle arriver. Toutefois, elle n'arriva pas. Akira avait stoppé le bras de sa mère, se jetant hors de l'anti-chambre.

- Maman, arrête ! Elle ne mérite pas ça !

En effet, Neoko se tenait, tremblante, totalement collée à Ray, ayant agrippé soudainement un pan de son haut, se tenant la joue, avec un air apeuré, craignant le second coup. L'interrogatoire l'avait secoué et maintenant, ça ... Ray n'avait pas du tout imaginé cette tournure, ni d'ailleurs toutes les autres présents dans la salle. Zonbi avait retenu un petit cris de surprise alors que Tobin détournait sur le coup les yeux, alors que Dean était complètement abasourdi par le geste de la femme du maire. Le grand blond serra sa soeur contre lui, alors qu'il baissa la tête, en passant au travers de ce monde, manquant d'heurter le maire en personne, mais il n'avait qu'un faux sourire, alors qu'il tournait plus son regard vers son propre fils. Ray sortie, en guidant Neoko jusqu'à la voiture noir, qui était gardé devant le commisariait, il ouvrit la porte de la portière. Même Devis, qui était pourtant toujours impassible, s'était permis d'écarquiller un peu les yeux sous le coup. Ce n'était pas tous les jours qu'on voyait la femme du maire perdre son sang-froid après tout. Du moins, pas dans un lieu public. Akira suivit Ray et Neoko du regard et tomba alors sur son père. Il eut un petit sourire embarrassé en lâchant le bras de sa mère.

- J'ai merdé, là, souffla-t-il pour lui-même.

Il avait presque neuf chances sur dix pour se faire passer un bon savon. Néanmoins, il n'avait pas pu laissé cela se produire. Neoko resta agrippée à Ray tout le long du trajet. Elle n'était pas assez secouée pour pleurer mais elle l'était également beaucoup trop pour se rendre compte de ce qu'il venait de se passer. Elle se glissa à l'intérieur du véhicule en silence et passa une main sur sa joue rougie par le coup. Ça brûlait un peu … En un instant, elle avait presque oublié qu'on venait de la faire sortir d'un commissariat.

- Pas qu'un peu jeune homme, fit März. Lieutenant, je récupère mon fils. Akira dans la voiture, accompagne ta mère. Quand à vous, tous. Je laisserai un mot à vos tuteur légal, dit il sans pour autant voiler la menace.

Ray ne savait pas quoi dire, ni quoi faire sur le coup. Il ne connaissait qu'une partie de l'histoire, mais ce n'était qu'une fois, pas la peine de traité sa jeune soeur de traîné, n'empêche. Il secoua doucement la tête en se concentrant sur la route, jetant de temps en temps un coup d'oeil vers Neoko. Elle n'avait pas pleuré, et ne l'avait pas lâcher, le tenant toujours. Elle avait vécu vraiment un choque, mais une petite voix lui disait que c'était surtout une surplus, et qu'elle n'arrivait tout simplement pas a craquer. Arriver a la maison, il fut bien content que c'était en pleine après-midi, ses parents n'étaient pas là.

- Tu veux un bain ? Peut être un thé chaud ? Aux fruits rouges ?, proposa un peu paniqué Ray.

Akira déglutit légèrement et se tourna vers sa mère avec un petit sourire d'excuse. La jeune femme se détourna, plus calme qu'auparavant et le blanc dut lui emboîter le pas, tête courbée. Oh, oui. Il le sentait bien que ça allait barder. Neoko ne décrocha pas un mot, les yeux rivés sur le paysage. Et dans sa tête, ça fourmillait de pensées, d'idées, d'hypothèses, de choses et d'autres. Elle ne savait même pas quoi penser de son interrogatoire et de ce qui en avait découlé. Une fois sortie du véhicule, la jeune fille leva les yeux vers son frère. Elle eut un regard un peu vague, puis cligna des yeux, comme si elle venait soudainement de se réveiller.

- ... Je veux bien du thé, répondit-elle simplement.

Ce n'est qu'arrivé dans l'entrée qu'elle lâcha finalement Ray. Elle enleva ses chaussures d'un geste las et se laissa presque tomber sur le canapé du salon comme si elle n'avait plus la force de supporter son propre poids. Son regard vagabonda sur les tranches des livres de la bibliothèque. Elle inspira longuement, passant une main sur sa joue. L'insulte de la mère d'Arika tournait encore et encore dans sa tête. Ray hocha doucement la tête, bien content, d'avoir une réponse vocal de la jeune fille. Un maigre sourire sur les lèvres alors qu'il accrocha les veste au porte manteaux, avant de se précipité dans la cuisine pour faire chauffer la bouilloire. Mais maintenant ? Qu'allait-il bien pouvoir dire ? Est ce que tu vas bien, non ça se voyait que la jeune fille n'était pas bien. Elle était ailleurs. Il secoua la tête alors qu'il fit glissé deux tasses, dont l'une avait déjà un café fumant. Il mit le petit sac de thé dans l'une, pour ajouter l'eau bouillante, avec une petite goutte de miel. Histoire d'agir comme une baume. Il rejoignit sa sœur, en se laissant tombé sur le canapé, à ses coté, après avoir bien évidemment posé la tasse sur la table de verre basse. Le regard de Neoko vagabondait sur les meubles en face d'elle, vide, sans but précis. C'était une étrange sensation. Ne rien ressentir et tout ressentir en même temps. Un peu être perdue aux quatre vents, en somme. Elle ferma les yeux un instant puis en entendant les pas de Ray dans sa direction, elle les rouvrit. Lentement, elle se redressa, avec du mal et dans une légère perte d'équilibre, elle s'appuya contre l'épaule de Ray, laissant son regard se poser sur la tasse.

- Merci ... souffla-t-elle.

Ray avait ce tic nerveux, à faire monter et descendre sa jambe, frappant du pied sur la parquet.

- Tu veux .. en parler ? demanda-t-il

Neoko leva son regard vers Ray. Elle ne savait si elle voulait en parler ou s'il voulait savoir ce qu'il s'était vraiment passé. La jeune fille baissa les yeux et s'écarta un peu pour prendre sa tasse. Elle joua vaguement à la faire tourner entre ses doigts avant de souffler sur le thé. Il y eut un court instant de silence.

- Qu'est-ce ... que tu as entendu ? demanda-t-elle, sans pour autant répondre.
- Surtout le traînée .. de le femme du maire, dit-il

Neoko eut un vague sourire amer. Elle souffla sur son thé et le sirota un peu, en silence. Puis elle reposa sa tasse pour se caler au fond du canapé. Elle regarda un peu devant elle, puis inspira longuement. Puis elle joua un peu avec ses doigts. Inspirant à nouveau, puis expirant.

- C ... C'est vrai que ça m'a un peu ... troublé ... souffla-t-elle en passant une main sur sa joue, maintenant moins endolorie.

Elle mordit un peu sa lèvre inférieure puis tourna son regard vers Ray avec un petit sourire triste.

- Tu ... Tu ne sais pas ce qu'il s'est passé avant ... avant mon arrivée ici, hn ?

Ray secoua la tête, en regardant le liquide noir, de son café. Neoko baissa les yeux vers ses doigts en jouant avec, puis elle inspira longuement. Elle leva les yeux vers le plafond. Puis elle inclina la tête.

- Mes parents biologiques n'étaient pas ... Enfin ... Mon père biologique était assez violent comme personnage, souffla-t-elle en déglutissant péniblement. Il n'a jamais hésité à repousser les limites de la légalité.

La jeune fille ramena ses genoux contre elle en passant ses bras autour, tout en continuant de fixer le plafond.

- Un soir ... Je devais avoir peut-être ... cinq ans ? Oui, je crois que je devais avoir cinq ans ... Un soir, il était vraiment étrange et ...

Ray se sentit vraiment mal. Sa tête se mit à tourner. Il n'avait aucune envie de l'entendre, surtout de la bouche de sa sœur. Après tout, il avait demandé, après tout .. Après tout... Il tourna son regard vers la jeune fille, avant de souffler, en toussant un peu.

- Si tu as ..

Neoko secoua doucement la tête. Non. C'était bon. Pour le nombre de fois où elle avait dû l'expliquer à la protection de l'enfance, pour le nombre d'intervention, à cause de l'administration, et tout ça. Ça n'était une part de son passé, hein ? Elle inclina doucement la tête en fixant la latte du plafond, un peu plus foncé que les autres, maintenant qu'elle y faisait attention.

- Il ... Tu sais, quand j'étais petite, je me suis toujours dit que j'avais deux pères. Le gentil, qui était toujours attentif et ... l'autre ... Mais ce soir-là ... Même le gentil n'était que l'ombre de lui-même ...

Elle inclina la tête. Elle sentait la peur qui remontait de ces années-là. Du moment où le sourire de son père s'était changé en quelque chose qu'elle avait appris à craindre. Neoko eut un petit rire nerveux.

- Il ...

Neoko déglutit péniblement. Elle eut un petit hoquet. Puis finalement, elle baissa la tête pour la cacher dans ses bras. Elle commençait à craquer. Elle eut un nouveau rire nerveux, passant à un autre sujet, plus ou moins lié.

- Alors ... quand la mère d'Arika m'a traité ... de traînée ... J'ai pensé à ça ... et ...

Sa voix se brisa un peu. Elle releva son regard, brillant de larmes vers Ray avec un sourire qui se transforma peu à peu en grimace.

- Jusqu'à mon arrivée ici ... ce sont les autres qui ont fait de ma vie ... un Enfer ... mais ... mais maintenant ... c'est moi qui la transforme comme tel ... hoqueta-t-elle.

Ray posa doucement son bras autour de la jeune fille, passant la main dans son dos, de haut en bas. Pour calmer les hoquets.

- Mais non, tu dis n'importe quoi, tu es le plus beau cadeau de cette famille, tu n'es pas fautive de sa disparition. Neoko.

Neoko enfouit sa tête dans ses bras pour étouffer ses pleurs. Elle avait complètement craqué. Lentement, elle releva la tête, les joues ruisselant de larmes. Elle tenta vainement d'essuyer tout ça, mais finalement, elle éclata de nouveau.

- La mère d'Arika ... elle était ... déjà en un tel état ... alors imagine ... imagine si elle apprend ... que ... que ... que je suis enceinte ...

Elle hoqueta à nouveau, essayant de se calmer, en vain.

- Et ... maman ... et ... papa ... Je ... J'ai ... Je suis en train de ... Je suis en train de tout détruire ... balbutia-t-elle. C'est ... C'est de ma faute ...
- Ce n'est pas ta faute, répéta Ray. Arika n'est simplement pas mature. La femme du maire croit certainement que tu as peut-être brisé le cœur de son fils. Il était faible, c'est tout.

Il eut une petite pause, alors qu'il posa sa tête contre celle de sa sœur.

- Papa et maman comprendront cela ne changera rien à leur sentiment.

Neoko leva la tête vers Ray. Elle avait besoin de se sentir un peu moins coupable dans cette histoire. Mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'être écrasée par un poids important, sur ses épaules. Elle déglutit un peu péniblement et déplia ses jambes, pour être plus à l'aise. Elle leva les yeux brillants vers Ray.

- Je ... Je suis désolée ... balbutia-t-elle en hoquetant. Je ... Je ...

La phrase de Neoko mourut dans un hoquet. Elle se laissa finalement aller contre son frère, pour essayer de se calmer. Elle avait juste besoin d'une présence rassurante. Le grand frère sourit doucement en essuyant un court moment les petites larmes avant de bercer avec une étreinte de douceur. Au bout de quelques instants, la jeune fille se calma peu à peu. Elle se serra un peu contre lui, pour avoir une présence rassurante. Elle releva son regard vers Ray. Elle eut un petit sourire d'excuse.

- J'ai l'impression d'être une petite soeur bien ingrate ... souffla-t-elle, inclinant doucement la tête. Désolée ... de te faire subir tout ça ...
- Ce n'est rien, je suis là pour toi. Je suis ton grand frère, c'est normal de te soutenir, dit il en embrassant le haut du crâne de Neoko. N'hésite pas à venir me parler. Je suis là. Toujours là.

Neoko eut un vague sourire d'excuse et hocha la tête. Après tout, elle faisait entièrement confiance en Ray, donc, c'était normal. Mais la réalité la rattrapa bien vite. Elle baissa les yeux vers son ventre et ses épaules s'affaissèrent un peu.

- Il va falloir ... prendre un rendez-vous, souffla-t-elle d'une petite voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:27

Et le rendez-vous fut pris, en secret, bien entendu. Dans la salle d'attente, Neoko se sentait un peu mal à l'aise. Elle était la plus jeune, à vue d'oeil, des patientes. Elle jouait nerveusement avec ses doigts. Heureusement que Ray l'accompagnait. Seule, elle ne serait certainement jamais venue, à vrai dire. Elle leva la tête vers l'horloge de la salle d'attente. Il était dix-huit heures passées. Elle tourna alors la tête vers son frère.

- Qu'est-ce qu'on va dire à maman déjà ? souffla-t-elle, un peu nerveuse.

Il leur fallait bien une excuse pour rentrer plus tard. Quand les parents étaient rentrés, prévenus de l'arrestation de Neoko, elle avait dû expliquer plus ou moins les détails de sa relation avec Arika. Mais elle avait passé sous silence sa grossesse. Elle n'était pas prête. Même si ses parents avaient été conciliants, elle doutait quelque peu qu'une fille de seize ans enceinte serait aussi bien accueilli que ce que Ray avait pu dire pour la rassurer. Le gynécologue entra alors dans la pièce.

- Hn, mademoiselle Kagami ?

Neoko se redressa presque aussitôt, un peu raide. Okay, elle n'était pas du tout détendue. Le médecin se tourna vers Ray, présent comme proche majeur, qui pouvait donc l'accompagner dans la salle. Il les invita à s'asseoir d'abord sur des chaises mises à disposition.

- Bien, détendez-vous. À quand remonte votre dernier rapport ?
- Hm, un mois à peu près, répondit-elle.
- Et vos dernières règles ?
- Un peu plus d'un mois.

Les questions tournèrent autour de son rapport avec Arika, ce qui eut pour effet de gêner plus que de détendre la jeune fille. Le gynécologue hocha simplement la tête.

- Bien ... Avant de passer votre première échographie, vous savez que ce rendez-vous vous sera facturé et non remboursé ?

Ray était toujours à ses cotés, un peu nerveux, comme si c'était lui le futur père, ou celui qui ramener sa fille à sa premier rendez vous. Il se sentait nerveux, mais affichait toujours un sourire confiant, pour ne pas rendre encore plus nerveuse Neoko. Il secoua la tête doucement. Il se chargerai des parents. Après tout il les connaissait bien maintenant. Après tellement d'année à les côtoyer, il avait vu la naissance de Ryu, l'arrivée de Neoko. Il pouvait gérer ce genre de cas.

- Ne vous inquiéter pas pour cela, les facture seront payer dans leur totalité, et dans les temps, affirma Ray.

Le gynécologue hocha simplement la tête puis se leva pour se tourner vers la table avec les machines et tout ce qu'il fallait pour passer la première échographie. Il invita Neoko à s'installer sur le matelas d'examen. La jeune fille tourna la tête vers Ray. Jusque là, ça va, elle avait l'impression d'être chez le médecin. Le spécialiste releva le haut de la jeune fille pour avoir accès à son ventre avant d'étaler le gel, qui au contact froid qui la fit un peu sursauter. Puis le gynécologue passa une sonde, cherchant à avoir une image du futur enfant. Ce n'était qu'un embryon. Il tourna légèrement l'écran vers Neoko et Ray.

- Alors ... Vous voyez ici sa tête formée. On distingue un début de nez, ici, sur cette excroissance. Et là ... Ah, les membres commencent déjà à se former ?

Neoko avait les yeux rivés sur l'écran. Elle eut un léger flottement puis se tourna son regard vers le gynécologue avec un air inquiet.

- C ... Ce n'est pas normal ?
- Ce n'est pas rare, conclut le gynécologue. Normalement, ils se forment un peu plus tard, mais ce n'est pas dangereux, ne vous en faites pas. Ah, et à cet endroit, là, le coeur est déjà formé, il commence même à battre.

Neoko tourna son regard à nouveau vers l'écran. Il ... battait ? Ray tourna doucement la tête sur le moniteur, lui qui penser trouver un simple bout de chair, sans bras sans rien, on voyait presque un être vivant, des petit bout de chair qui allait formé des mains, comme des pieds. Il mordit sa joue de l'intérieur, alors qu'il fit avancer le petit tabouret pou s'avancer vers le docteur.

- Est ce qu'a ce stade nous pouvons éventuelle commencer un a....

Le gynécologue, occupé avec ses machines, activa finalement le son du moniteur. Bam ... Bam ... Le petit son des premiers battements de coeur de l'enfant. Neoko se redressa un peu, les yeux légèrement écarquillés, fixa l'écran. C'est bel et bien un petit être vivant qui était là, dans son ventre. Elle se mordit la lèvre inférieure. Puis le gynécologue se tourna vers Ray.

- Vous disiez ? Je suis désolé, je n'ai pas entendu.

Alors que les battements de cœur se firent, Ray se tut aussitôt. Il était en vie. Cette chose avait bien une vie, un cœur qui .. battait... Il ne pouvait tout simplement pas, il n'osait même pas regarder Neoko en face.

- Pour le prochaine rendez vous ? Quand devrions nous le prendre.
- Le prochain rendez-vous ? Étant donné que l'enfant semble se développer un peu vite, je dirais dans deux semaines, pour vérifier que tout va bien, conclut le gynécologue.
- C'est ... dangereux, s'il se développe trop vite ?
- Pour l'instant, non, l'enfant ne craint rien.

Neoko hocha simplement la tête. Elle se redressa un peu tandis que le spécialiste enlevait le gel. Il éteignit le moniteur, puis se dirigea vers son bureau, invitant Ray à le suivre pour parler des prix, laissant la jeune fille un peu seule, à fixer son ventre avec un petit air inquiet. Ray n'avait pas pu aborder le sujet. Il tourna son regard vers sa jeune sœur. Il n'aurait jamais pensé pouvoir vivre ça, ou du moins aussi tôt, et de ce coté de la barrière. Il suivit le gynécologue réglant le prix de la consultation avant de murmurer, à peine assez fort.

- Si jamais .. elle ne le veut pas. Combien de temps a-t-elle avant que cela ne soit irréversible ?

Le gynécologue se tourna vers Ray et fit mine de réfléchir un instant, avant de donner sa réponse du ton le plus détaché qu'il avait.

- Jusqu'à la vingt-deuxième semaine de grossesse, soit environ encore quatre mois avant la date limite. Si avortement il y a, pour son cas, puisqu'elle est mineure, cela nécessitera une signature d'un proche majeur, ainsi que du bureau d'aide sociale. En ce qui concerne du prix, ça va de 60 000 à 240 000 yens en fonction de la date, conclut-il.

Le spécialiste croisa doucement les bras, puis leva les yeux vers Ray.

- Pour le prochain rendez-vous, ce serait bien d'amener le dossier médical du père, pour voir s'il y a des antécédents de maladie. Sait-on jamais.
- Et si on ne connaît pas le père ? hasarda Ray
- Dans ce cas, il faudra que mademoiselle Kagami fasse des tests médicaux pour déceler une maladie, ou une autre, conclut le gynécologue dans un hochement de tête.

Neoko finit par se lever du lit d'examen pour rejoindre Ray et le médecin. Elle avait une mine un peu soucieuse. Ray hocha la tête alors qu'il salua le médecin, avant de déposer sa veste sur les épaules de la jeunes fille.

- A la prochaine, encore merci. Allons y Neoko.

Neoko leva les yeux vers Ray avec un petit sourire, et salua le spécialiste de la tête. Une fois de retour dans la voiture, la jeune fille se laissa presque tomber sur le siège et soupira longuement. Comment était-elle censée réagir ? Elle posa son crâne contre la vitre, baissant les yeux vers son ventre où elle posa sa main dessus, avec une mine soucieuse.

- Que dirais-tu de faire un crochet au lac ? proposa Ray en ouvrant la portière de la voiture.

Neoko tourna la tête vers Ray. Ça lui changerait l'esprit. Elle hocha la tête avec un maigre sourire, avec un air plus serein sur le visage. Elle ne se voyait pas faire face à sa mère tout de suite après être sortie de ce rendez-vous.

- Je veux bien ...

Ray referma la portière. Le voyage en voiture fut des plus courts, on voyait déjà sur la droite le parc, et la durée de la balade ne fut qu'aussi court. Ray laissa Neoko s'asseoir avant de faire de même à ses cotés, dans un silence reposant. Il regardait simplement les cygnes nageaient au grès des ondulations. Neoko s'assit sur le banc en fixant le lac. Elle se cala bien dans le fond du banc, malgré le toucher froid. Elle leva les yeux vers le ciel bleu qui se teintait de gris à présent. Il faisait vraiment froid ces derniers temps. Avec de la chance, ils auraient bientôt le droit à de la neige. La jeune fille rapporta son attention sur le lac, inclinant doucement la tête. Les sons ambiants étaient reposants.

- Ça faisait longtemps que je n'étais pas venue ici, souffla-t-elle en brisant un peu ce silence qui risquait de devenir pesant par la suite.

Parler de tout. Parler de rien. Mais pas du rendez-vous. Pas maintenant. Plus tard. Elle inspira doucement.

- Je crois que la dernière fois il faisait un peu plus chaud d'ailleurs, remarqua-t-elle avant de sourire un peu.
- C'était pendant les vacances, on avait tous fait un pique nique, ici. Pour fêter l'anniversaire des jumeaux.
- Ah oui, c'est vrai ! On était là-bas, sous les cerisiers ! fit la jeune fille en désignant les arbres qui avait perdu leurs feuilles, un peu plus loin.

Neoko eut un vague sourire, son sourire habituel qui semblait lointain ces derniers temps. La dernière fois qu'elle avait dû sourire aussi sereinement remontait à beaucoup trop longtemps pour qu'on puisse s'en souvenir à présent. La brune voulut ouvrir la bouche mais son portable se mit à sonner. L'adolescente eut un léger sursaut et se leva pour chercher son portable dans ses poches. Elle le sortit, haussant un sourcil. En quelques secondes, elle avait eu le droit à un appel manqué et à un message vocal.

- Hm ... Excuse-moi, Ray, je vais juste écouter ça, souffla-t-elle avant de s'éloigner un peu.

La brunette fit quelques pas, tapotant sur son clavier avant de coller son portable contre son oreille pour écouter le message. La voix monotone et robotique lui annonça qu'elle avait reçu le message plusieurs jours plutôt, ce qui lui fit froncer les sourcils. Ray haussa un sourcil avant d'hocher la tête. En laissant la jeune fille faire, regardant ailleurs par pure politesse. Le message n'était d'abord qu'un simple soupir, mais la voix était bien celle d'un garçon, un jeune homme, qui avait l'air au bord du gouffre, la colère, et la tristesse se mêlaient aux timbres de sa voix. Rauque. Sèche surtout, on entendait les bruits des passants, beaucoup de passants, et de hurlement de rire. Il devait être dans les quartiers les plus animés de Tokyo.

" Pff.... Une bétise hein ? Je suis vraiment un débile, mais ... comment dire que c'est vraiment la merde. Mais pas ta faute, hein. Tel que je te connais tu culpabilises encore, et encore, surtout que voila, du jour au lendemain, je suis plus la. J'ai besoin de réfléchir, et du temps, c'est tout ce que je demande après tout y a encore Hai-chan ... Et tu... enfin. Je..
- Et le blondinet tu viens !
- Tin, je suis au tél, les mecs, deux secondes, grogna le garçon
- Parle moi sur un autre ton, le jeune !
- Roooh, ça va tu l'auras ton duel, soupira Arika, et pu-... "

Le message se coupa net, sous le cris d'une femme, alors qu'un bruits sec d'os qui se brise se fit entendre, puis sans doute le téléphone était tombé. Neoko se figea en entendant la voix d'Arika. Sa main se crispa sur son portable. Son regard se posa sur le lac. Elle essayait de se calmer. Le message avait dû avoir de mal à arriver. En plus, s'il était bel et bien à Shibuya, avec les lignes saturées. L'attention se posa sur le message. Elle se tourna un peu, elle devait être de profil, maintenant, à fixer le lac. Elle fronça un peu les sourcils en entendant les autres voix. Au bruit des os, Neoko ne put retenir un petit cri. La voix monotone du portable indiqua la fin du message puis les commandes habituelles. La jeune fille baissa lentement son portable, fixant l'écran, l'air abasourdi. Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Arika l'avait appelé. Il demandait du temps. Mais pas autant ... Et la fin. Non. Ce n'était définitivement pas normal. Quelque chose s'était bel et bien passé. Et si le message datait de plusieurs jours, si quelque chose lui était arrivé. Elle prit soudainement conscience de sa respiration lourde et bruyante. Elle était en train de paniquer. La jeune fille se tourna, cherchant Ray des yeux. Quand son regard tomba sur le banc, elle essaya de se calmer. Rien à faire. Elle voulut dire à Ray qu'il fallait repartir, lui parler de l'appel.

- A ... Arika, balbutia-t-elle d'une petite voix.

Elle sentit sa tête tourner. Sa vision se brouilla. Les bruits ambiants lui donnait l'impression d'être dans une bulle et de ne rien entendre. Elle papillonna un instant des yeux. La jeune fille voulut faire un pas en avant. Elle vacilla et tomba, sans chercher à amortir sa chute. Elle entendit un bruit constant, comme lorsqu'on a un acouphène. Sa vision devint noire, sa tête se vida complètement de toutes pensées. Lorsque son corps toucha le sol, elle ne le sentit même pas. Ray n'avait pas tout compris de ce qui c'était passer, il avait simplement vu sa jeune sœur paniquer, faire carrément une crise d'angoisse, alors qu'il avait essayer de la calmer, rien a faire, sa voix n'allait pas jusqu'à elle. Elle était entrain de sombrer quand il la rattrapa de justesse. Elle s'était simplement évanouit, rien de trop grave. Il tourna son regard vers son portable, le premier réflexe aurait été d'appeler les urgences. Mais ... Non, il pouvait gérer. Et c'est ainsi qu'il l'avait ramené à la maison. Sans que les parents le saches vraiment, il avait simplement dit que Neoko s'était sentit fatiguer et qu'elle avait fini par s'endormir, avec tout les événements qui s'étaient passés. Puisque c'était officiel, Arika Rosenthal von Friedholf était porté disparu. Le jeune homme resta tout de même à son chevet. Les amis de Neoko s'inquiétaient aussi : envoyant des sms, le téléphone ne faisait que de vibrer dans les mains de Ray. Neoko resta inconsciente un long moment. Elle ne bougeait pas, elle ne s'agitait pas. C'était à croire qu'elle avait rendu l'âme lorsqu'elle s'était évanouie. Un peu avant le dîner, la jeune fille manifesta enfin des signes qu'elle allait émerger. Elle bougea la tête un peu, et finalement, ouvrit les yeux. Ses paupières papillonnèrent un instant et soudainement, sans prévenir, se redressa. Sa respiration se refit lourde et rapide. L'appel ! Le parc ! Elle s'était évanouie et puis ... La jeune fille regarda autour d'elle d'un air perdu en essayant de se calmer. Ray avait presque aussitôt poser, enfin fait glisser le téléphone vibrant toute les cinq seconde sur le bureau, alors qu'il se leva pour se retrouver au coté de sa sœur, lui prenant la main.

- Tout va bien, tu es a la maison.

Neoko posa son regard sur Ray et serra doucement sa main. Elle essaya de calmer sa respiration : elle prenait des bouffés d'air, en essayant de faire à intervalles réguliers. C'était de l'angoisse et rien d'autre. Elle inspira doucement et finit par se calmer. Elle continua de garder sa main serrée sur celle de Ray.

- A ... Arika, articula-t-elle en cherchant son portable des yeux.
- Tu as simplement eut un message. Il n'est pas là. C'est surement quand Devis l'a réactivé, simplement ça.

Neoko cligna des yeux et inspira doucement. Elle essaya de remettre le fil de ses pensées en place, tout en se calmant. Elle leva son regard vers Ray.

- Je ... Le bruit. Il y avait un bruit en fond et Arika parlait à quelqu'un ... Et ...

Elle fronça les sourcils. Pourquoi quelqu'un aurait cherché à retenir Arika ? Ray n'avait pas écouté le message, et il avait du mal à calmer la jeune fille avec le peu d'information qu'il avait.

- Tout va bien, il s'est certainement... juste embêter comme d'habitude. On écoutera cela plus tard, tu as besoin de repos.

Neoko cligna des yeux en soufflant doucement, hochant la tête. Ça avait été une longue journée et elle avait un peu la tête ailleurs à cause de son évanouissement. La jeune fille souffla un peu.

- Oui … Oui, tu as raison … marmonna-t-elle, bien qu'en réfléchissant tout de même.

Le son avant que le portable ne coupe ne lui disait rien qui vaille. Elle était persuadée qu'Arika était retenu quelque part.

- Je vais te rapporter un truc a manger, fit Ray
- Merci, Ray, conclut-elle en souriant, en hochant la tête.

Son regard se posa sur son portable. Elle avait dû inquiéter pas mal de personne. Mais par politesse, elle décida de ne regarder que lorsque son frère serait sorti. Ray se releva en douceur embrassant le haut du crâne de sa jeune sœur, avant de quitter la salle d'un pas un peu plus tranquille. Sans se doutait, qu'une nouvelle fois le téléphone se mit à vibrer pour un sms de la messagerie. Arika avait encore laissé un message vocal. Neoko lui sourit en retour et une fois qu'il eut quitter la pièce, se jeta presque sur son portable. Elle fit défiler les messages qu'elle avait reçu : Zonbi, Akira, même Dean l'avaient appelé et avaientt laissé une tonne de sms. Elle en ouvrit quelques uns et, sans répondre, fixa le nom 'Arika' apparaître sur son écran. La jeune fille déglutit et composa le numéro de la messagerie, avant de poser le combiné contre son oreille.

" Hé ho ! On a votre pote, pas en très bon état, mais si vous amenez la rançon sa-..
- Rançon, t'es sérieux ? T'aurais pu appeler mes parents comme même, ricana la voix étouffée d'Arika
- Fait lui fermer sa gueule ! râla une autre voix.

On put entendre le bruits d'un coup, d'une souffle court, alors qu'un cracha se fit entendre aussi. Du sang ? Un coup fatal ?

- Hum hum... Il a pas tord chef, il est le fils du maire après tout ?
- Ahahaha même ton subordonné est plus intelligent que toi, provoqua la voix de Arika.

Alors que cette fois le patron avait l'air de marcher et de foutre des coups, en serrant le téléphone.

- La ferme ! La ferme ! La ferme  Tu veux mourir sale morveux !?

Et juste le rire d'Arika, avec cette phrase :

- Essaye un peu pour voir. "

Neoko se figea en entendant cette voix complètement inconnue puis blêmit un peu plus en entendant la suite de la conversation. Elle déglutit péniblement et abaissa le combiné. De quand datait ce message-là ? Arika était bien en danger, et par sa faute. Elle fixa son portable, les mains tremblantes. Qu'est-ce qu'elle pouvait faire ? Elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle chercha rapidement ses contacts et en choisit un. Lorsqu'elle colla le combiné contre son oreille, elle ignorait si elle avait appelé Zonbi ou Dean, au final. En tout cas, ce n'était pas Akira qui avait décroché.

- Oh Neoko ! Enfin tu nous réponds, bon Ray nous avait dit que tu dormais, mais bon, on s'inquiétait comme même, fit la voix de la jeune Zonbi.
- Dis lui !
- Attends Tob' ! Je regarde déjà si elle est bien, je vais pas lui demander de sortir, alors qu'elle se sent mal, chuchota la jeune fille.
- Fait la sortie, refit la voix de son frère.
- Deux minute ! Ah Neoko, du coup comment tu te sens ? Mieux ? Tu devrais manger un peu plus.

Neoko inspira doucement en fixant le plafond, en entendant la voix de Zonbi. Elle chercha à ravaler ses larmes en entendant également Tobin. Elle expira et colla sa tête contre son mur. Elle laissa planer un petit blanc, le temps de se calmer avant de répondre avec un petit rire nerveux.

- Oui, oui, ça ... ça va mieux. J'ai ... J'ai dû faire une crise d'hypoglycémie, ça faisait longtemps, mentit-elle d'une petite voix. Mais je me suis reposée et ça va mieux !
- Tu vois, j'avais raison, claironna la voix de Tobin
- Je pense que tu entends mon débile de grand frère, on organise un petite soirée, pour te changer les idées, un petit karaoké comme tu aimes.

L'attention fit plaisir à la jeune fille. Elle eut un petit sourire et inspira, prête à refuser pourtant, à cause de son état mental actuel et de l'appel précédent. Mais elle accepta, plus pour essayer de souffler un peu.

- Ça ... Ça serait sympa ... Vous le faites où et quand ? souffla-t-elle d'une petite voix.
- Ce soir, Dean viendra te chercher, vers hum vingt heure ça te va ?
- Ce soir, vingt heures ... Hm, oui, ça me semble. Je dois juste en discuter avec mes parents, mais si Dean vient me chercher, ça devrait les rassurer et Ray, avec.

Neoko marqua une pause et inspira longuement. Elle allait devoir parler des appels à Akira, à un moment ou à un autre. Elle hocha la tête et souffla doucement.

- Je vais vous laisser, j'entends Ray qui revient ... Je t'envoie un message quand c'est bon.

Ray avait plutôt apprécié l'idée que Neoko sort un peu, et les parents n'avaient rien trouvé a redire, tant qu'elle rentrait pour minuit au plus tard. Et vingt heure pile, la porte se mit sonner avec un Dean, qui avait toujours son allure de yankee, mais il avait au moins fait l'effort, de mettre son jeans le moins troué, ainsi que des basket et un t-shirt uni sans ses phrase remplit de sans entendu, ou de vulgarité divers, et un simple veste en cuire par dessus. Dans la voiture, y avait juste le frère de celui-ci entrain de somnoler, contre la vitre.

- Prête ?

Neoko s'était changée mais elle était simplement habillée d'une robe simple, avec sa veste et son écharpe rouge reconnaissable à des mètres, attendant dans l'entrée. Elle accueillit Dean avec un petit sourire, hochant la tête doucement. Elle se pencha vers le salon, agitant sa main pour saluer ses parents et monta simplement dans la voiture. Devis se réveilla un peu et inspira longuement en soupirant.

- Pourquoi c'est moi qui conduit ? marmonna-t-il.
- Pourquoi ? Hum, tu n'as pas sorti la poubelle; Etoile a failli s'étrangler avec tes câbles; Angelyn a pété une pile en nous jetant dehors. Donc oui tu conduis pour te faire pardonné. Et tu reste bien évidemment, je suis sur que ça va te faire du bien de prendre du soleil, sourit Dean.
- Pfft ... C'est pas de ma faute si son gosse marche partout, marmonna Devis en allumant le contact avant de mettre la voiture en chemin.

Neoko, à l'arrière, eut un vague sourire, puis colla sa tête contre la vitre, en regardant le paysage défiler. Elle devait se changer les idées mais elle ne parvenait à faire taire cette petite voix qui lui reprochait d'aller s'amuser alors qu'elle avait connaissance du sort d'Arika. Elle secoua doucement la tête. Elle n'avait pas à se culpabiliser.

- Devis, c'est un gosse, c'est curieux. Il a un an, c'était écrit, qu'il allait commencer à toucher partout, et puis t'avais qu'à fermer la porte de ta chambre, hein.
- J'ai le droit à mon espace vital, hein.
- Etoile a l'air de bien se porter, souffla Neoko avec un petit rire amusé.
- Oooh oui, il se porte merveilleusement bien pour me casser les couilles ce gamin ! Vivement qu'il grandisse et qu'il se calme.

La jeune fille eut un vague sourire en passant une main discrète sur son ventre, regardant par la fenêtre.

- Très bien même, il commence à toucher à tout, et marmonner dans un langage inconnu, affirma Dean. Qu'il grandisse ? T'es sûr ? Tu sais qui est le père, j'ai pas trop envie que les antécédent remonte tu vois. Je suis bien content que ce couillon soit en taule.

Neoko regarda fixement par la fenêtre. Ce n'était pas le moment de les écouter parler en fait. Elle tourna le paysage merveilleusement intéressant soudainement et le trajet bien trop long à son goût.

- Oui, bon. Qu'il grandisse BIEN dans ce cas. Mais qu'il arrête de me casser les couilles, point. Et son père, je l'emmerde, point.
- Vers 5 ans l'enfant est influençable. Tu auras qu'à le coller devant un écran, rigola Dean. Et sa serait un mini toi. Tu pourras enfin avoir un semblable, qu'est ce que tu en penses Neoko ?
- Hm ? Oh, euh, j'avoue que je ne laisserai pas spécialement mon, enfin, un enfant devant à un écran à cet âge, avoua-t-elle avec un rire nerveux.
- Ah non, il serait encore capable d'aller sur Internet et de me piquer de la RAM ou du réseau, hors de question !

Le voyage se termina dans un fou rire, alors que Zonbi regardait Devis de haut en bas, comme si c'était un extra-terrestre. Tobin les accueillit les bras grands ouverts alors que Zonbi restait perplexe mais alla tout de suite câliner Neoko, en lui souhaitant la bienvenue et plein de question. Mais Dean la chassa assez vite en mode : " Mais laisse respire cette pauvre gosse" avant de s'asseoir, et de commander déjà un verre.

- Devis, mon amiiiiiii, j'espère que tu participeras hein ~

Neoko eut un petit rire tandis que Devil rendit son regard à Zonbi, suivant simplement son frère. Akira sourit à la brunette, contente de la voir en forme et l'invita à se joindre à eux. Devis haussa un sourcil.

- Ma punition n'indiquait pas de payer, ou de chanter. Juste de conduire.
- Wow, Devis, puni ? C'est une première ! se moqua gentiment Akira.

Les premières commandes se firent. Certains bénirent Tobin d'avoir pris une salle climatisée pour les fumeurs qui se retrouvèrent presque tous éjectés loin des non-fumeurs pour plus de tranquillité.

- Angelyn nous a jeté dehors à vrai dire.
- Énerver Angelyn ? s'étonna Zonbi. Comme vou... non tu as fait, Devis ? demanda-t-elle en se doutant bien que Dean ne ferait rien.

Tobin lui s'installa à coté de Neoko en lui tendant un verre de limonade.

- Ou tu veux ouvrir le bal Neoko ? proposa-t-il.
- Quoi ? C'est son gosse qui me faisait chier, grommela-t-il en tirant une latte.

Neoko remercia Tobin d'un petit sourire et inclina la tête. Elle eut un petit rire. À vrai dire, pour l'instant, elle n'avait pas vraiment ...

- Oh, oui, vas-y, Neoko, ça fait longtemps qu'on t'a pas entendu chanter en plus ! confirma Akira en souriant.
- Hm ... Dans ce cas, pourquoi pas, répondit-elle en acquiesçant.

Zonbi leva les yeux au ciel avec un petit sourire.

- Ca doit être fascinant de te voir dans une crèche.
- J'ai trop peur, qu'il se trompe encore de gosse quand il va chercher Etoile, grommela Dean.

Tobin s'approcha furtivement d'Akira en posant bien ses mains sur les épaules de celui-ci.

- Tinquiete après c'est a toi ~
- Quoi ? Je me suis trompée ... trois fois. Ça va. En même temps, ils ont tous la même tronche baveuse, à brailler dès qu'ils me voient, donc ... conclut Devis en grognant.

Akira se retourna en sursautant et fixa Tobin. Avant d'exploser de rire. C'était une blague. Lui, chanter ? Et puis quoi encore ? Il s'alluma une cigarette.

- C'est ça, quand j'aurais fini ma clope, conclut-il avant d'écouter Neoko.
- Etoile est pourtant un des rare tronches baveuse a avoir des yeux aussi bleu, surtout qu'il a les même que Angelyn.
- Il sort jamais de sa grotte comment veux-tu qu'il se souvient des yeux des gens, je suis sûr que... Zonbi ferme les yeux. Devis de quel couleur étaient-ils ? Je paris une tourné, qu'il va se tromper.

Tobin eut un petit sourire, alors qu'il zieutai un peu trop la cigarette, en écoutant le choix de chanson de Neoko. Devis tira une latte en silence. Il recracha la fumée, prenant bien son temps. Puis il fixa son frère dans le blanc des yeux.

- Bruns. Comme des noisettes, répondit-il avant de tirer une nouvelle latte. Je ne retiens que ce qui me semble pertinent, point.

Akira fumait tranquillement en se laissant porter par le chant de la jeune fille. Une fois qu'elle eut fini, il tira une nouvelle latte, tranquillement.

- Bien, Neoko, bien.
- M-Merci ... souffla-t-elle en se jetant presque sur sa limonade. J'aurais dû juste m'échauffer, ahah ...

Zonbi rougit, alors que Dean était en mode: tu te fous de ma gueule.

- Des yeux brun, intéressant ? Tu te fous de ma gueule là ? Cherche ton neveux, c'est bien plus important que les yeux d'une fille, vu le manque de effort physique que tu as dans toute ta vie, fit Dean.
- Ou il voulait simplement ne pas payer sa boisson, coupa Zonbi en soupirant ayant déjà effacer l'idée. Bravo Neoko !

Zonbi avait applaudit comme son frére, qui piqua la cigarette d'Akira au passage en se relevant.

- Si sans échauffement tu fais ça, le pauvre Akira va faire ... oh... zéro point, dit-il en prenant un accent anglais.

Devis termina sa cigarette sans rien ajouter sur le sujet. Akira blêmit un peu, en se plaignant qu'il n'avait pas fini sa cigarette, lui !

- Eh ! J'ai dit que je le ferai quand je l'aurai fini, abuse paaas, chouina le blanc.

Neoko eut un petit rire en sirotant sa limonade. Et pourtant, malgré la soirée et la bonne ambiance, elle avait toujours cette petite voix qui lui chuchotait qu'elle devrait plutôt culpabiliser d'autant en profiter.

- Je la fini pour toi, je t'en tube après, rit Tobin. Dépêche sinon c'est moi qui choisi la chanson ~
- Connard, souffla Akira en choisissant sa musique.

Le blanc se racla la gorge avant de se mettre à chanter. Devis prêtait plus attention à ce qu'il se passait. Et Neoko regardait le tout avec un sourire, vague et lointain. Elle était loin, comme dans une bulle. Avec cette petite voix qui riait d'elle en son for intérieur. La soirée était de plus en plus animé, Dean n'avait pas résisté à commander un peu d'alcool. Et faut dire dans le groupe on était très friand de ce genre de chose. L'atmosphère était très pompette, surtout avec Tobin qui chanter faux comme une casserole et avec sa chemise déjà bien ouverte, les joues bien roses, sa sœur, était tranquillement entrain de siroter son verre, avec de légères rougeurs, alors que Dean rattraper ses nuits de retard à force de surveiller Etoile, la bouche bien ouverte et la tête en arrière. Akira s'était permis de boire un peu également, l'air heureux et Devis était en train de s'endormir à moitié dans toute cette ambiance festive. Neoko était la seule qui n'avait pas touché à une goutte d'alcool. Et vu que l'heure tournait, elle finit par se lever, se penchant vers Akira.

- Je vais rentrer, moi ...
- Heeeeeein, déjà ? s'étonna le blanc.
- Devis, dors pas, euh !! Devis !!

Et une Zonbi hystérique qui secouait le blanc dans toute les sens. Alors que Tobin passa un bras autour des épaules de Akira.

- Tu veux qu'on te racoompagne ? héhé !
- Hein, quoi ? Overkill ? Quoi ?

Neoko constata l'étendue des dégâts de l'alcool et conclut qu'elle serait plus en sécurité si elle rentrait seule. Elle salua rapidement tout le monde et sortit de la pièce en assurant que ça irait. Il lui fallut quelques secondes pour se retrouver à marcher, d'une allure rapide jusqu'à chez elle.

- Bonjour a la réalité,  fit Zonbi en riant tapotant la tête du garçon.

Devis grommela tandis qu'Akira continuait de rire d'un petit air euphorique, à moitié avachi sur Tobin. La soirée continua dans la bonne humeur, du moins, pour eux, en tout cas. Les rues étaient presque vides à cette heure-ci, les commerces accueillaient quelques personnes. Les bars et autres karaokés semblaient plein à craquer pour leur part. Neoko jetait des petits regards en coin à chaque pas rapide qu'elle faisait. Elle voulait rentrer, le plus vite possible, en tirant sa culpabilité avec elle : elle n'avait pas le droit de s'amuser autant, pas ce soir, pas après cet appel dont elle n'avait au final, parler à personne.

- Je propose que Devis nous paye une nouvelle tournée ! proposa Akira en riant de plus belle, affalé sur le divan.

Neoko regarda à droite, puis à gauche. Elle était proche de la maison. Elle franchit la dernière rue qui la séparait de son chez elle. Nerveusement, elle chercha ses clefs dans ses poches avant d'entrer.

- Naaaan, allez vous faire foutre, je retourne tuer du mob, grinça Devil en refermant les yeux.

Vide. Noire. Neoko leva les yeux vers l'horloge. Bientôt minuit. Ils devaient tous dormir …

Zonbi riait doucement alors qu'elle tira sur le bras de Devis.

- Oui ! Une nouvelle tournée ! Allez fait pas ton radin !
- Je propose des shooters, c'est moins cher, fit Tobin en riant alors qu'il le criait dans le micro.

Comme à son habitude, tout le monde dormait, certainement dû à la journée, il y avait personne pour vérifié le retour de Neoko  faisant confiance à Dean.

- Raaah fait pas la soirée dans la soirée, râla la rouquine en poquant le cadavre ambulant.
- Non, non, cassez-vous, laissez mon porte-feuille tranquille, merde ! râla Devis en se débattant pour essayer de s'endormir.
- Eeeeh, J'AI LA CARTE BLEUE ! Balance ton code Deviiiis …

Neoko enleva ses chaussures en silence et balaya le rez-de-chaussé des yeux. Elle déglutit un peu. Personne … Elle inspira longuement et monta les marches à pas feutrés pour atteindre l'étage. Mais au lieu de marcher jusqu'à sa chambre, elle bifurqua vers la salle de bain. Elle ne prit pas la peine d'allumer la lumière, pas la peine … Elle fixa son reflet dans le miroir au-dessus du lavabo. La brunette avait l'impression qu'il se moquait d'elle, lui reprochant ses actes. Elle se mordit la lèvre inférieure.

- SHOOTERS POUR TOUT LE MONDE ! J'ai le code ! hurla Akira en se cassant la gueule sur le sofa.

Neoko ouvrit simplement l'armoire à pharmacie. Elle en avait marre. Elle ne se sentait plus à sa place. C'était gentil, de l'avoir invitée … Mais elle avait tout ce poids sur ses épaules. Elle fouilla vaguement dans les médicaments et fixa son reflet. Elle avait l'impression qu'il la poussait à le faire. La jeune fille ouvrit la boîte. Puis fixa les cachets, tremblante.

- À l'aide … murmura-t-elle d'une voix brisée.

Elle prit un cachet, puis un autre et encore un. Elle les lâcha, se laissa glisser contre le mur de la salle de bain et continua, en espérant que sa douleur s'en aille, au bout d'un moment. Que le poids sur ses épaules arrête de l'étouffer.

- La terre est si confortable ! ricana Tobin en regardant Akira au sol.
- Yeah Akira le sauveur, hurla joyeusement Zonbi.

Ryu entendait les pas de Neoko, juste à coté de sa porte. Il tourna son regard, baissant ses lunettes, avant de voir la lumière de la salle de bain allumé, elle allait pas prendre une douche à cette heure franchement. Elle se payait la tête de qui là ! Le garçon, posa ses lunettes de lecture sur la table de chevet, alors qu'il se relevait d'un pas bien décisif. Alors que Tobin avait plus ou moins finit sa ligne de shooter, enfin ses quatre lignes plus ou moins droite de shooter.

- Le premier arrivé ! Celui qui payent une nouvelle tournée ! Allez go !

Ryu se tenait au pas de la porte. Il ne se laissa même pas le temps de parler, qu'il prit aussitôt le pommeau de douche, avant de faire une douche d'eau froide a la jeune fille. Sans vergogne. L'ambiance continuait à battre son plein. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes pour eux, n'est-ce pas ? Neoko releva la tête en entendant la porte s'ouvrit en grand. Elle cligna des yeux avant de sentir l'eau froide couler le long de son cou, sur ses cheveux, ce qui lui fit l'effet d'une décharge électrique. La jeune fille se roula en boule en essayant de s'éloigner du jet d'eau, se décalant de l'autre côté du mur pour y échapper. Elle releva la tête vers son agresseur nocturne.

- R … Ryu … ?

La jeune fille cligna des yeux avant d'avoir un petit rire. Mon Dieu. Qu'est-ce qu'elle était en train de faire ? À part commencer à foutre sa vie en l'air ? Les rires se changèrent bientôt en sanglots. Elle se roula en boule à nouveau. Qu'est-ce qu'elle venait de faire … Enfin jusqu'à que Dean revienne de sa petit tournée, les voyant tout éméché comme pas possible, heureusement que c'était lui qui rouler. Ryu la toisa de son regard couleur caraïbe, alors qu'il posa le pommeau de douche a coté de lui, assit sur le bord de la baignoire.

- Si tu veux te foutre en l'air fait le ailleurs. J'ai pas envie de déménager parce que les parents sont hanté, par la mort de leur fille adoptif, ou encore qu'ils soient sur liste noir.

Neoko releva la tête vers Ryu. Ils n'avaient qu'un an de différence, mais en quelques secondes, les rôles de l'aîné et du cadet s'étaient rapidement inversés. La brunette essuya vainement ses larmes.

- Je … Je suis … désolée … C'est … balbutia-t-elle en prenant petit à petit conscience des conséquences que son acte aurait engendré.

Elle leva la tête pour fixer le plafond, collant son crâne contre le mur. C'était juste cet enchaînement de tout et de rien. Avec une simple erreur, sa vie semblait lentement tourner au cauchemar et elle voulait juste sortir la tête de l'eau. La jeune fille soupira longuement.

- J … Je le … le ferai plus …
- Vaut mieux, ça serait bête de devenir une meurtrière, conclu le garçon en soupirant.

Neoko baissa la tête vers Ryu, le fixant un instant d'un air confus. Puis son regard s'écarquilla un peu. Non … La jeune fille déglutit un peu.

- C … Comment tu le sais … ? souffla-t-elle en voyant où il venait en venir.

Ryu tourna son regard vers sa sœur.

- Je veux devenir médecin, c'est simple.  Et puis franchement, la réputation d'Arika, n'est pas la meilleur chose, je te juge pas. A part sur l'act d'avant. Mais après c'est à toi de faire ton choix, je te sauverai pas une seconde fois.

Il se releva en allant vers la porte. Neoko le fixa un long moment. Puis inspira longuement. Tout n'était que choix qui pesaient sur ses épaules. Elle le savait. C'était à elle de choisir ce qui lui semblait bon, maintenant. Et pas aux autres. Elle eut un vague sourire en fixant le dos de Ryu.

- Merci Ryu ... souffla-t-elle, en s'aidant du mur pour se relever.

Elle savait ce qu'elle devait faire : gérer la disparition d'Arika et cet enfant ... Cet enfant qui grandissait en elle, elle devait se préparer à le garder. Ryu fit un petit signe de la main, genre " cause toujours". Alors qu'il referma dans un claquement sa porte. Pour bien fait entendre que Neoko était bien rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:28

Le lendemain, la vie reprit son cours normal comme chaque jour de semaine. Lever, déjeuner, uniforme, marche, école, cours. Certains avaient une sale mine de la veille. On voyait ceux qui avaient dû faire des soirées, ceux qui avaient récupérer et ceux qui n'assumaient pas du tout. Neoko avait bien heureusement réussi à récupérer. Le retour à la normale était important. La première période de cours se passa calmement, bien heureusement. À l'heure du déjeuner, les choses se corsèrent un peu plus. Les élèves sortirent de leur salle pour aller chercher leur nourriture tandis que les autres restaient dans les classes pour manger leur bento. En somme, les couloirs étaient bondés. Neoko sortit de la salle. Avec les autres, ils avaient prévu de se retrouver pour manger ensembles. Elle pourrait leur parler de l'appel et entièrement se concentrer sur la disparition d'Arika comme elle l'avait décidé. La jeune fille baissa un instant les yeux vers sa montre et avec ce simplement moment d'inattention, elle se fit bousculer sans vergogne, se retrouvant plaquer contre une fenêtre. Certains élèves s'arrêtèrent pour regarder le début de l'altercation.

- Neoko ... Ça faisait longtemps que tu n'avais pas montrer ton visage honteux, hn ? débuta Haibara, placée face à elle, les bras croisés.

La brunette releva son regard vers elle en soupirant longuement. Ça allait être long cette histoire. La violette la toisa longuement.

- Je sais ce qu'il s'est passé avec Arika. Tu pensais VRAIMENT que j'allais pas en entendre parler, hein ? Tu t'en sens fière, hn ?
- Haibara, on pourrait éviter toute une scène ? soupira la brune.

Akira, installé dans sa classe, tourna la tête vers le couloir. Les élèves commençaient à s'agglutiner dans le couloir. Il haussa un sourcil et se leva pour sortir.

- Qu'est-ce qu'il se passe encore ?

Ceux qui n'assumait, il y avait Zonbi qui n'avait vraiment pas supporté, malgré le fait de s'être lever le matin pour aller en cours, les nausées l'avait vite prit, et du rester finalement à l'infirmerie. Alors que son frère Tobin, rayonnait de joie, accrochait à Akira, comme d'hab, regardant la petite intercalation.

- Oooouh, Haibara la harpie, le retour. Elle a ... certainement du savoir ?
- Ça, ça ne présage rien de bon, commenta Akira d'un air passablement inquiet.

Les élèves commençaient à encercler les deux jeunes filles. Neoko inspira. Il fallait qu'elle reste calme. C'était le plus important.

- Haibara, s'il te plaît ...
- Quoi ? Tu n'assumes pas ? Oh, c'est vrai que tu devais jubiler ce jour-là ! Arika vient te pleurer dans les bras et tu en profites dans la foulée, petite traînée !
- Ce n'est pas vrai !
- Ah ? Il ne s'est rien passé, c'est ça ? Tu me traites de menteuse pour sauver les apparences ? Pour éviter que tout le monde sache que Neoko, la pureté incarnée est en réalité une petite pute qui se tape les mecs des autres !

Il y eut une vague de murmures chez les élèves qui se regardèrent en chuchotant. Neoko sentit le rouge lui monter aux joues. Elle déglutit, baissant les yeux.

- Vous n'étiez plus ensembles, fit-elle remarquer. Et puis, tu ne sais pas ce qui s'est vraiment passé, d'accord ?
- Je le sens mal, répéta Akira
- Ouais ... Mais c'est des filles, tu vas pas leur mettre un coup de boule non plus en mode : On se calme les gonzelle... ? demanda Tobin

Mais au loin, les derniers années venaient tout juste de sortir de leur cours, alors que Dean, fronça les sourcils en voyant un tel attroupement autour de deux jeunes filles.

- Oh oui, personne ne le sait, hein ? Comme personne ne sait pour ton arrestation, hein ? clama Haibara, avant de se rapprocher pour se pencher vers elle, baissant la voix. Je vais te dire un secret. Entre nous, c'est mon père qui t'a interrogé.

Neoko se figea un peu. Puis dans un maigre élan de rébellion, lui sourit, serrant ses affaires contre elle.

- Oh ? Je vois de qui tu tiens ton sale caractère, maintenant, conclut-elle. Laisse-moi passer, maintenant.

Akira regarda Tobin, levant les yeux au ciel, avant de regarder autour d'eux. Puis, en voyant Dean sortir, le blanc tira son compagnon dans sa direction. Devis sortit à son tour, en baillant, haussant un sourcil.

- Il faut faire quelque chose, avant que ça ne tourne au grabuge, informa Akira.
- Ou quoi, Neoko ? Tu vas me tuer ? Comme ton père ? répliqua l'autre adolescente.

La brunette qui avait commencé à bouger, se gela sur place. Puis leva son regard vers Haibara, un éclat de peur passa dans son regard. Non, elle n'avait tout de même pas ...

- Tu sais, ça a des avantages d'avoir un père policier. Les dossiers ne traînent jamais loin. Et qu'est-ce qu'il se passerait, si tout le monde le savait, hein, Ne-o-ko ?
- Tu ne sais pas de quoi tu parles, articula la brunette rapidement.
- Oh que si ! Tu as séduit Arika, ajouta Haibara avant de baisser la voix. Pauvre enfant, tu es tellement désespérée par ce que ton père t'a fait, c'est ça ?

Akira parvint à rejoindre les dernières années. Il ouvrit la bouche mais Neoko lâcha ses affaires au même moment. Elle n'avait pas le droit de parler de ça. Pas elle. Il y eut un murmure dans les élèves. Haibara haussa un sourcil, avant de se pencher vers Neoko.

- Tu as dit quelque chose, traînée ?

La brunette tremblait un peu. La violette éclata de rire.

- Tu vas te faire dessus, ou bien ?

Et elle fit volte-face. L'instant d'après, Neoko se rua sur elle et la plaqua au sol en hurlant. Les élèves se mirent aussitôt à crier aussi. Les cris furent le départ, avant de voir Dean se précipita vers les classe inférieurs, pour les bouger.

- Oh oh ! On se calme, Neoko arrête !

Tobin suivit de prés Akira, alors que Dean essayait de prendre Neoko dans ses bras pour l'éloigner d'Haibara. Tobin essaya quand à lui de tirer Haibara hors des griffe de Neoko. Akira prêta main forte à Tobin, pour le coup, en voyant comment la situation avait tourné. Neoko avait réagi au quart de tour et il lui fallut un moment avant de prendre conscience de son acte. Haibara était dans un sale état, couverte de griffures, jusqu'au sang. La brunette baissa les yeux vers ses doigts, ensanglanté.

- Sale folle ! hurla la victime.
- Haibara, mets-la en veilleuse, grinça Akira en tournant son regard vers Neoko qui réalisait à quel point elle avait été violente en quelques instants.
- On devrait la ramener à l'infirmerie, fit Tobin à Akira. Tu peux marcher Haibara ?

Dean lui portait une Neoko en furie dans les bras alors qu'il s'éloignait le plus possible, allant derrière le gymnase.

- Neoko calme toi, bon sang !

Akira hocha la tête, avant de regarder Haibara qui acquiesça. Cependant le blanc la soutint tout de même pour marcher jusqu'à l'infirmerie. Il n'avait jamais vu Neoko comme ça. Il espérait simplement que l'affaire n'allait pas s'ébruiter trop vite jusqu'aux oreilles du directeur. Neoko ne se calma qu'une fois plus loin. Elle s'adossa au mur du gymnase en passant ses mains sur son visage en soufflant un grand coup. C'était prévisible que ça allait déraper. Mais pas comme ça. Elle releva son regard vers Dean.

- Mais elle est ... C'est ... C'est sa faute ! Elle ...

Neoko soupira un grand coup en fixant ses mains ensanglantées.

- Sa faute ? C'est elle qui s'est jeter sur toi ? Non. Neoko tu t'es laissé aller, point. Tu aurais pu agir d'une façon bien plus mature, fit Dean.

Le garçon s'accroupit face a la jeune fille en sortant une bouteille d'eau de son sac, et un mouchoir en tissu. Avant de l'humidifier en prenant les mains de la jeune fille pour lui retirer le sang.

- Tu risques gros pour ce genre de chose.

Neoko inspira un grand coup. Dean avait raison. Elle avait perdu son sang-froid, pour le coup, elle ne valait pas mieux qu'Haibara qui s'amusait à la secouer un peu. La brunette le laissa faire, en fixant le sang. Elle se mordit doucement la lèvre inférieure et se recroquevilla un peu sur elle-même.

- J'en peux plus de foutre ma vie en l'air … marmonna-t-elle, sentant de nouveau un poids sur ses épaules.
- Tu ne la fous pas en l'air. Devis la fous en l'air à rester cloîtrer chez lui, ou Zonbi a courir après les garçons qui ne la remarque pas, ou encore Tobin a se droguer avec tout et n'importe quoi, ou encore ... Non enfin tu vois un peu, fit Dean évitant de parler de sa sœur qui lui était venu comme ça.

Neoko releva son regard vers Dean. S'il savait. La jeune fille fut secouée par un petit rire amer avant de secouer la tête. Elle se mordit la lèvre inférieure. C'était presque le moment opportun pour tout déballer, à une autre personne qu'à Ray, toute la vérité qui se cachait derrière cette disparition, ces tensions et autre. La jeune fille fixa son ami avec un petit sourire triste.

- Oh, je t'assure, Dean … En quelques jours, ma vie est partie en live, sans moyen de faire un retour en arrière, souffla-t-elle avant de perdre son sourire lentement. Et je t'assure que je la fous bel et bien en l'air …

Dean avait fini de nettoyer les mains de la jeune fille. Finalement Haibara avait comme même griffait un peu par la, et autre. Alors qu'il se redressa un peu pour relevait la tête de la jeune fille.

- Tu es sur le point de mourir ? Non. Tu fous pas, t'as juste des coups bas a cause de certain événement et basta, fit le terminale.

Si seulement. Neoko secoua doucement la tête. Dean aurait eu raison si les événements n'étaient pas assez gros. La jeune fille se mordit la lèvre.

- Dean … Je sais pourquoi Arika est parti … souffla-t-elle.

Et ça, ça voulait dire beaucoup. Même Akira était incapable de dire ce qui n'allait pas dans cette disparition, incapable de dire pourquoi son propre frère jumeau était parti.

- Ah ? Il s'est encore embrouiller avec un groupe de gens a tout les coups non ?, hasarda Dean en nettoyant le visage de la jeune fille du sang qu'elle avait accidentellement mit en touchant son visage avec ses mains.

Neoko baissa doucement les yeux. Maintenant elle jouait avec un bout de son haut. Elle inspira longuement.

- Non. Cette fois-ci, c'est à cause de moi, répondit-elle en fixant ses mains.
- Comment sa ?

Neoko releva les yeux vers Dean. Elle allait lui dire. Tout ce qu'elle savait. Elle en avait besoin. La jeune fille inspira un grand coup.

- Tu sais quand Arika et Haibara ont rompu … Enfin, quand ils se sont disputés plutôt … Arika était, comment dire, déprimé, peut-être ? Enfin, tu l'as bien vu, il n'était vraiment … en forme, quoi. Du coup, je lui ai proposé de passer, à l'internat, pour discuter et .. essayer de lui remonter le moral, quoi. Je pensais que … comment dire … que … le fait qu'on soit toujours tous ensembles avec toi, Devis, Akira, enfin, bref, tout le groupe, quoi, peut-être qu'il avait … un peu de mal, quoi.

La brunette remit une mèche en place derrière son oreille. Il ne fallait pas y aller par quatre chemins.

- Et du coup, on s'est vu … et … Hm, voilà, après, tu sais ce qu'il a pu se passer : entre l'interrogatoire et Haibara qui s'amuse à me faire passer pour une traînée, je pense que c'est … assez évident.

Si cela ne s'arrêtait qu'ici, ça aurait pu aller. Honnêtement, ça ressemblait simplement à une amourette vu d'ici.

- Le truc … c'est qu'il y a eu un hic dans tout ça.

Dean arrêta sa besogne alors qu'il se redressa en croisant les bras comme il le faisait toujours quand il s'apprêtait à sermonner quelqu'un. Il écoutait attentivement. Il se sentait un mal. Comme si il revoyait sa sœur... un an plutôt. Il espérait se ... tromper.

- Un hic ?

Neoko hocha la tête et baissa la tête en jouant avec un pan de son haut. Ça devenait difficile mais il fallait tenir bon et aller jusqu'au bout.

- Je ... J'ai rappelé Arika la semaine d'après ... Parce que j'avais eu une légère suspicion et ... Quand il est venu, on a discuté et ... et je lui ai dit que j'avais ... que j'avais fait un test ...

L'adolescente déglutit un peu et releva la tête vers Dean. Ne pas céder. Aller jusqu'au bout, et ... Elle lâcha tout d'un coup.

- Je suis enceinte.

La seule chose qu'il avait le plus redouté, était juste en face de lui. Il revoyait sa jeune sœur, triffouiller son gros pull en laine, alors qu'elle abordait toujours des hauts près du corps. Il se rappelle encore le coin de ses yeux légèrement rougit. Alors que la porte de Devis était légèrement entre ouvert. Il retombait de plus en plus dans un mauvais souvenir. Et par réflexe il ferma les yeux en basculant la tête en arrière, Rouvrant ses yeux sur le ciel clair.

- Combien de temps ?

Neoko déglutit péniblement en inspirant longuement. Elle ne savait pas comment interpréter la réaction de Dean. Ses épaules se creusèrent un peu.

- Un ... Un mois ... balbutia-t-elle. Arika a disparu dans la journée ... puis la semaine suivante ... et jusqu'à maintenant.
- Un mois .. hum ... Arika t'a dis quelque chose ?
- Il était plus choqué par la nouvelle qu'autre chose ... Et il est parti sans dire un mot. Mais hier, Ray et moi, en revenant de ... de chez le gynécologue, j'ai reçu un appel venant de lui. Il datait de plusieurs jours où il expliquait qu'il avait besoin de réfléchir mais pourtant, la fin de l'appel était violente et ... J'en ai reçu un autre qui ... qui demandait une demande de rançon ...
- Tu es sur de toi ? demanda la garçon en haussant les sourcils.

Neoko hocha la tête et fouilla dans ses poches pour sortir son portable. Elle recomposa le numéro de sa messagerie et tendit le téléphone à Dean, pour qu'il puisse constater de lui-même. La jeune fille était soucieuse de la situation. Dean prit doucement le téléphone, en écoutant le message dans un silence des plus religieux. La jeune fille avait raison.

-Devis peut chopper la position de l'appel.
- Ce serait un bon point pour commencer les recherches, vraiment, conclut Neoko en se relevant, s'aidant du mur derrière elle avant de soupirer. Je comptais vous en parler plus tôt mais l'occasion ne s'est pas vraiment présentée ...

Neoko tritura ses doigts d'un air soucieux.

- Je ne pense... Tu devrais pas leur dire, ils ne comprendront pas pour la plupart. Tu as bien vu comment ça à commencer avec Angelyn. Elle a fait une fugue, parce qu'elle a commencé à faire une crise d'angoisse, à cause des réactions de tout le monde, surtout de nos parents. Et regarde-nous, Devis et moi, on travail pour payer l'appartement. Garde ça le plus longtemps secret, surtout si tu veux le garder, fit-il. Je vais en parler avec Devis. En espérant que les flic ne le surveillent pas. Neoko le regarda et hocha la tête. C'est vrai qu'elle se souvenait des réactions mitigées à l'annonce de la grossesse d'Angelyn.

- Seuls Ray et Ryu sont au courant dans mon entourage. Ray dit que je ne dois pas avoir peur des réactions mais ... mais ...

La voix de la jeune fille mourut au fond de sa gorge.

- Akira risque d'être un peu en colère contre son frère. Haibara va te mener la vie des plus dures. Sans parler que si vos parents le savent. Je pense pas que Scythe soit content d'être déjà une grand mère.
- Hm ... Tu as raison, souffla-t-elle en baissant la tête.

Neoko se sentait un peu coupable de devoir caché ça aux autres. Dean, elle avait confiance en lui, sans problème. Mais il est vrai que les autres risquaient d'avoir des réactions plus ... La jeune fille eut un petit rire.

- Tu as raison, répéta-t-elle mécaniquement en essuyant les larmes qui commençaient à lui monter aux yeux.

Dean soupira doucement, avant de prendre la jeune fille sa ses bras, en caressant la longue chevelure de celle-ci.

- Tout va bien se passer
- J'en peux plus ... souffla-t-elle en se laissant aller contre Dean. Je ne voulais pas ... que tout devienne si compliqué ...

Neoko plaqua ses manches sur ses yeux, pour éviter de faire couler trop de larmes. Elle devait être forte, mais c'était tout de même un certain poids sur ses épaules.

- C'est des choses qui arrive, mais ce n'est pas grave. On est là, enfin surtout Ray, je doute que Ryu a quelque chose à foutre de ça.

Neoko hocha la tête en essayant de se calmer. Dean avait raison. Elle n'était pas toute seule après tout. Elle releva la tête vers son ami et essuya à nouveau ses yeux.

- Oui ... Oui, tu as raison, Dean ...
- Tu devrais te détendre un peu, avant d'aller voir les autres. Hum une glace ça te dit ? proposa-t-il.

Neoko recula un peu avant de hocher doucement la tête.

- Pourquoi pas ? Ça me changera un peu les idées, conclut-elle.
- Alors allons-y, je vais essayer de contacter Devis pour voir, si il peut faire quelque chose.

Neoko hocha la tête en le remerciant, espérant que Devis pourrait en effet faire quelque chose. La jeune fille se mit en marche. Elle savait que quand elle reviendrait, elle risquait de se faire contacter pour tout à l'heure. Ça n'allait pas plaire à ses parents, par contre. Elle soupira un peu. Dean passa bien évidement un coup de fil à son frère jumeau, alors qu'ils marchaient tranquillement vers le glacier. Il prit une glace vanille-fraise à Neoko, et une tropicale pour lui.

- Hm, Allo ? hasarda la voix de Devil à l'autre bout.

Neoko remercia brièvement Dean et mangea en silence, restant dans ses pensées.

- Devis, magnifique tu dors pas encore, j'ai une mission pour toi.
- Ah Dean ... Non, je codais. Qu'est-ce qu'il se passe ?
- Tu peux retracer un signal ? Datant d'une quinzaine de jour ?
- Rien n'est impossible. Quelle nature le signal ? Et à partir de quelle interface ? Portable, je suppose ... Hm ... Oui, c'est possible.
- Pourquoi tu me pose les questions, alors que tu sais les réponses, rit Dean. Neoko a eut le message de son portable, on passera après.
- Tant mieux parce que j'ai besoin de son portable pour tracer le signal, dans ce cas. Après les cours, je suppose ?
- Oui, on mange une glace tranquille, sur la neuvième.
- Oh, vous séchez les cours maintenant ? ricana Devis.
- Faut dire qu'on a pas trop envie de recroiser Haibara, rit Dean
- Ah, je comprends. Elle va bien ? Neoko, hein, pas l'autre truie.
- Ca peut aller, disons qu'elle est un peu plus calme pour l'instant.
- D'accord ... Passez quand vous pouvez, concrètement, je ne bouge pas. Angelyn est sortie et je pense qu'elle rentrera quand Etoile a fini la crèche.
- Ca marche a plus tard.

Dean raccrocha avant de s'asseoir à côté de Neoko.

- Devis pense pourvoir tracer le signal.

Neoko leva la tête vers Dean et eut un faible sourire, hochant doucement la tête.

- D'accord, c'est une bonne chose. Il a besoin de mon portable, je suppose ?

Et quelques minutes plus tard, la réponse fut plus évidente quand les deux se mirent en marche vers l'appartement. De toute manière, Neoko ne tenait pas plus à revenir en cours pour l'instant, assurant qu'elle ne risquait rien. Elle s'expliquerait avec sa mère en rentrant. Devis les accueillit dans son "habitacle naturel" qu'était sa chambre. Il tendit la main vers la brunette qui lui donna le portable.

- Tu l'as reçu récemment ? L'appel, hein.
- Il y a quelques jours ... Mais il est plus ancien, tu vas y arriver ?
- Rien n'est impossible, marmonna-t-il en pianotant son clavier.

Dean se propose pour faire un café, et un thé pour Neoko, alors qu'il s'asseyait sur le lit, sans savoir quoi faire, la technologie et lui. Devis resta longuement silencieux tandis que les informations défilées sous ses yeux. Il se redressa subitement.

- Bingo ! souffla-t-il d'un air victorieux.
- Tu l'as trouvé ?

Devis s'écarta de l'écran pour montrer une carte des quartiers de Tokyo, avec un long trait rouge qui retraçait un trajet depuis la maison de Neoko jusqu'au quartier de Shibuya.

- Il est à Shibuya. Et il y est certainement toujours.
- Encore ? On devrait prévenir, les autres, fit Dean en regardant son téléphone avant de regarder Neoko. Tu ne fais rien seule hein.

Devis zooma sur la carte pour essayer d'obtenir une meilleure adresse que simplement Shibuya. Il pianota à nouveau sur le clavier. Neoko tourna son regard vers Dean et eut un regard désabusé : il était si facile de connaître ses pensées.

- Je ne ferai rien, promit-elle. Enfin, tant que je ne peux me contrôler.
- Prends des calmants, ça aide.
- Non, reste plutôt sous le regard de quelqu'un. Ca devrait suffire, fit Dean. Je te ramène chez toi.

Neoko hocha simplement la tête. Elle sentait qu'elle allait passer sous un certain seuil de surveillance plus vite que prévu.

- D'accord, d'accord. Je serai sage. Promis.

Dean la ramena comme prévu à son domicile, mais en voyant la mère de Neoko sur le pas de la porte. Il soupira en souhaitant bonne chance à Neoko. Neoko lui sourit et le remercia, puis tourna la tête vers Yonaka qui l'attendait. La jeune femme ouvrit la porte pour la faire entrer sans rien dire. La jeune fille ouvrit son manteau et le posa sur le porte-manteau. Puis enleva son écharpe et posa son sac. Elle s'apprêtait à enlever son écharpe mais le regard pesant de sa mère la stoppa. Elle s'arrêta.

- Quoi ?

Yonaka croisa les bras en fixant sa fille. Elle était furieuse, visiblement. Neoko réfléchit un instant avant de continuer.

- Oui, j'ai séché, je comptais te le dire mais--
- Le lycée a appelé, conclut la mère en fronçant les sourcils. Je peux comprendre que tu sèches, tu es fatiguée, ces derniers temps. Mais tu t'es battue. J'attends des explications pour ça.

La brunette détourna le regard en soupirant.

- On peut en parler plus tard, maman ?
- Neoko, ne sois pas aussi insolente ! Je t'ai posé une question, reprit la mère en baissant la voix.

Ryu soupira déjà alors qu'il était tranquillement posé dans le salon, il prit ses livres, et entreprit de monter dans sa chambre. Alors que Ray releva la tête en entendant la voix de sa mère.

- Qu'est ce qui se passe ?
- Rien, juste Neoko.
- Maman, je suis fatiguée. Plus tard. S'il te plaît.
- Non, jeune fille. Tu sais bien que ton lycée a une tolérance zéro au niveau de la violence. J'aimerai bien savoir pourquoi ils t'ont expulsée deux jours, vois-tu.

Neoko soupira longuement en passant une main dans ses cheveux. Elle leva la tête vers sa mère avec une mine peu accueillante.

- Un mot de travers et j'ai perdu mon sang-froid. Voilà. Je peux rentrer maintenant ?
- Arrête d'être aussi insolente.
- Mais je ne suis pas insolente ! Je suis fatiguée et j'aimerais bien éviter d'avoir à subir un interrogatoire dès que je rentre. J'ai pas fait de crime, aux dernières nouvelles.
- Neoko, tu n'es pas en posture de me dire quoique ce soit, d'accord ? fit la mère avant de soupirer. Je m'inquiète, c'est tout. Tu rentres complètement fatiguée et tu ne parles presque plus ... Est-ce que tu es sûre que tout va bien ?
- Mais je vais très bien ! s'époumona la jeune fille, perdant à nouveau son sang-froid.

Ray entendait les voix de plus en plus monter, il posa son stylo, en regardant la montre. Avant de se lever, pour aller voir ce qui se passe. Neoko eut une respiration plus forte. Elle se sentait oppressée. Elle angoissait. Il fallait qu'elle sorte, qu'elle se détende. Yonaka s'approcha un peu, ce qui la fit reculer aussitôt. La jeune mère s'immobilisa.

- Neoko, tu ne vas pas bien du tout. J'ai l'impression de te revoir il y a--
- Je vais TRÈS BIEN ! paniqua-t-elle. Laisse mon passé où il est !

Sur ses mots, la jeune fille empoigna son écharpe pour la remettre et se détourna. Yonaka tendit sa main pour la retenir, mais Neoko se débattit aussitôt.

- Ne me touche pas ! cracha-t-elle avant de prendre la poignet de la porte dans la main.
- Je peux savoir ce que tu fais ?

La brunette jeta un coup d'oeil vers son manteau. Elle s'en passerait bien. Elle raffermit sa prise sur la poignet et ouvrit d'un coup la porte. Le froid s'engouffra dans le couloir : il neigeait dehors. Neoko lança un vague regard à sa mère.

- Je fais ma crise d'ado, grinça-t-elle cyniquement et amèrement avant de sortir soudainement et de se mettre à courir dans la rue enneigée.
- Neoko ! Neoko, reviens ici, immédiatement !

Ray descendit le plus vite possible, mais il ne vit que Neoko partir en claquant la porte. Il soupira en prenant sa veste et embrassant sa mère.

- Je vais la chercher, prépare une petite boisson chaude. Ca va aller maman.

Ray sourit en lassant ses chaussures avant de sortir, en mettant aussi son écharpe autour de son cou, avant de regarder autour de lui pour trouver Neoko. Yonaka inspira longuement en hochant la tête, laissant son fils s'occuper de cette affaire. Quant à Neoko, elle s'était mise à courir, le plus vite possible d'un pan à l'autre de la rue. Il fallait qu'elle s'éloigne, qu'elle se détende. Elle s'arrêta pour reprendre son souffle, inspirant longuement. Elle tourna la tête vers une vitrine qui reflétait son reflet. La jeune fille se redressa. Elle avait le nez rouge, tout comme ses joues. Elle recula un peu, cognant dans un caillou. La jeune fille se pencha et le jeta de toute ses forces contre son reflet. Il rebondit simplement sur la vitre, sans rien faire d'autre.

- Raaah, tu me dégoûtes ! T'es obligée de ... de tout voir du mauvais côté ! Tu m'insupportes, voilà ! hurla-t-elle en fixant son reflet.

Neoko recula, en se fixant. Elle devait avoir l'air d'une folle. Elle se remit à courir aussitôt, le froid lui piquant le bout des doigts. Ray tourna un moment sur lui même, avant de se mettre a regarder dans tout le sens et d'entendre la voix de Neoko. Il accéléra le pas.

- Neoko ?

Neoko continua de courir. Elle chuta à un moment mais se releva aussi, abandonnant son écharpe derrière elle sur son passage. Puis elle continua sa route jusqu'au parc de jeux. Elle reprit son souffle, regarda à droite puis à gauche, avant de s'approcher à petits pas en direction des attractions. La jeune fille avança lentement, vers le carrousel où elle se laissa tomber, se roulant en boule. Là, personne ne viendrait la chercher. Elle sentit le vent et passa sa main autour de son cou, avant de soupirer.

- Génial ... Et pour l'Oscar de la pire fille au monde, Neoko ...

Ray n'eut pas vraiment le temps pour aller vers jeune fille que celle-ci s'était une nouvelle fois enfuit. Il récupéra son écharpe, en regardant le chemin où elle allait se retrouver. Il eut comme un sourire nostalgie avant de se mettre en route. Elle était là en boule. Il prit doucement une des barre et donna d'abord un petit élan. La jeune fille sentit le carrousel se mettre en mouvement et se redressa lentement, en s'aidant de son coude. Il était en train de tourner. Neoko tourna la tête et repéra Ray dont elle se rapprocha, dans sa course.

- Ray ... ?

La jeune fille releva la tête vers lui, se mettant assise. Puis détourna le regard pour regarder la neige aux alentours. En vrai, elle se sentait mal d'être partie d'un coup. Ray donna un plus gros élan, avant de venir s'asseoir en indien dans une des place. Pour hocher la tête doucement.

- Tu viens vraiment souvent ici.

Neoko inspira longuement en le sentant s'asseoir derrière elle. La jeune fille se pencha un peu, croisant ses coudes sur ses genoux et posa sa tête dessus en regardant les alentours. Elle tourna la tête pour regarder par-dessus son épaule.

- Je m'y sens bien quand ... Hm ... Je suis perdue ? Je pense à rien. Ça ... Ça me ramène un peu en ... arrière ... répondit-elle.
- Je m'en doute, mais si tu as besoin d'évacuer, ma chambre est ouverte, tu le sais.

Neoko tourna la tête pour regarder le dos du garçon, inspirant longuement. Elle eut un vague sourire peu triste et se remit assise, reculant un peu pour coller son dos à celui de Ray.

- Je sais ... Mais je peux pas ... toujours me reposer sur toi, souffla-t-elle.
- Et pourquoi pas  ?
- Parce que …

Neoko s'arrêta, marquant une pause aussi bien dans ses paroles que dans le fil de ses pensées. C'est vrai : qu'est-ce qui l'empêchait de se reposer uniquement sur Ray ? Il était un soutien sans faille et jusqu'à maintenant, il avait toujours été présent à ses côtés pour l'épauler en cas de problème. Il avait les mots qu'il fallait et le réconfort dont elle avait besoin. Lentement, la jeune fille leva la tête vers le ciel sombre, le haut de son crâne effleurant le dos du blond, et elle expira une bouffée d'air chaud qui, au contact de l'extérieur, se changea en une vapeur dont elle observa un instant les ondulations sinueuses jusqu'à ce qu'il n'en reste plus une trace dans la nuit. Son regard se posa alors sur la neige qui avait recouvert les branches de l'arbre le plus proche, et, durant ce court instant, elle fit le vide. Puis ses pensées reprirent leur fil.

- Parce que tu es un grand frère exceptionnel, commença-t-elle en fixant le ciel. Je veux dire … Tu réussis quasiment tout ce que tu entreprends, non, en fait, tu réussis chaque chose que tu fais, tout court. Et puis, c'est vrai que tu es plutôt doué pour ce qui est d'écouter et soutenir les gens …

La brunette s'interrompit et comme pour illustrer ses paroles, s'appuya un peu plus contre lui, jetant un coup d'œil par-dessus son épaule avec un petit sourire. Puis rapporta son attention sur le ciel, comme pour éviter de perdre ces idées qu'elle essayait de formuler.

- Et c'est justement pour ça que je ne peux pas toujours me reposer sur toi. Ce n'est pas que j'ai peur de te déranger ou autre, mais … Je t'ai énormément impliqué dans cette histoire, à juste titre, je ne regrette pas de m'être confiée. Ça … Ça m'a fait du bien de savoir que j'avais quelqu'un pour me soutenir. Toutefois …

Neoko marqua une nouvelle pause, cherchant ses mots, puis releva la tête, une fois qu'elle avait fixé la manière de dire les choses. Elle ne voulait pas laisser croire qu'elle repoussait l'aide de Ray, loin de là.

- Toutefois, je ne peux pas toujours profiter de ce soutien. Je veux dire … Je ne peux pas toujours me reposer sur les autres, c'est … c'est placer trop … Enfin … Je veux dire que … continua-t-elle, baissant sa voix en balbutiant, avant de reprendre d'une voix claire. Il n'y a même pas cinq minutes, j'étais en train de me hurler dessus en regardant mon reflet. Je suis le genre à geindre, à me plaindre et à pleurer quand je trouve que quelque chose est … trop dur à supporter. En ce moment, je me dégoûte dans tous les choix que je peux entreprendre et … et c'est vrai que j'aurais besoin de quelqu'un pour m'aider. Mais … Mais il faut que j'apprenne à faire face aux difficultés et à me débrouiller par moi-même aussi pour gérer une situation. Je ne peux pas toujours être dans le rôle de celle qui pleure et qu'on doit réconforter. C'est … C'est difficile … Et … Et puis, ça fait un grand contraste, hein ? La petite sœur imparfaite avec le grand frère trop parfait, justement.

Neoko eut un petit rire, creux et triste, qui s'éleva dans les airs, dans un écho tout aussi vide. Ses épaules s'affaissèrent très légèrement. Et elle conclut son monologue avec un petit sourire d'excuse.

- Je ne te fais pas de reproches, hein. Je suis heureux de t'avoir à mes côtés, vraiment, mais … mais je vais finir par t'écraser, à toujours te raconter mes soucis et à te faire endurer mes sauts d'humeur constants. Tu finirais par en avoir marre, je suis sûre, finit-elle dans un petit sourire.
- Neoko, je te connais depuis que tu es arrivée dans la maison, depuis plus de huit ans, une fois de plus, ou une fois de moins, quel est le changement ? Nous sommes frère et sœur, c'est normal de s'aider. Et crois moi, entre Ryu et toi, Ryu est le seul qui pourrait me pousser à bout, rit Ray.

Neoko eut un petit rire à la remarque de Ray et hocha doucement la tête. Elle le rejoignait sur cet avis : Ryu avait le don pour pousser les gens à le haïr, quand bien même cela aurait été involontaire, ce qui accentuait encore plus cette caractéristique horripilante. La jeune fille inspira longuement et balaya le parc du regard.

- Tu te souviens encore de mon premier jour dans la famille ? J'avais eu tellement peur que je m'étais enfuie dès que maman avait le dos tourné.

La brunette inspira longuement en se retournant pour fixer le garçon.

- Et tu es le premier à m'avoir trouvé, ici, ajouta-t-elle. C'était à la période des premières neiges. Et je crois qu'il n'y a qu'une chose que je regrette de ne pas avoir fait à l'époque, maintenant que j'y pense, tiens.
- Tu ne regrette pas d'avoir fugué ? Hoho, j'avais comme même chercher ma petit sœur adoré, pendant bien plus de trois heures, on est même rentré après minuit.
- D'accord, dans ce cas, il n'y a deux choses que je regrette, éventuellement. Avoir fugué, entre autre, mais ... on peut considérer ça comme, hm, une marque de fabrique ? proposa-t-elle avec un petit sourire.

Neoko laissa planer un instant le suspense et inclina la tête doucement, jouant un peu avec la neige présente sur le carrousel.

- Donc, d'accord, il y a ça et ça, conclut-elle en envoyant un peu de neige sur Ray.

La jeune fille lui lança un sourire angélique, beaucoup plus sereine.

- Et la fois où tu as disparu, juste de peur qu'on accepte pas un chat errant aussi, rit Ray.

Neoko se releva en riant un peu à l'évocation de ce souvenir. Elle descendit du carrousel pour marcher un peu, la neige atténuant le bruit de ses pas. Elle hocha la tête.

- J'avais peur pour le chat, d'accord ? Ça faisait bien une semaine qu'il était dans son carton, sous la pluie, le pauvre ! se justifia la jeune fille en souriant. Ou la fois où j'avais ma première mauvaise note, mon Dieu, j'étais tellement terrifiée que je m'étais enfouie par la fenêtre !

La jeune brunette rit un instant, se penchant pour ramasser la neige dans le creux de ses mains, inclinant la tête.

- Que des souvenirs heureux, en somme, souffla-t-elle avant de laisser la neige retombé au sol, secouant un peu ses mains.
- Tu es vraiment une petite enfant, sourit Ray.

Neoko se tourna vers lui en clignant doucement des yeux. Elle avait les bras un peu écartés, tendant en avant, les doigts ainsi que le nez et les joues rougies par le froid. Les cheveux voletaient quelque peu en fonction de la brise. Il y eut un flottement puis elle eut un petit sourire.

- Eh ! Je ne suis pas une petite fille, non plus, répondit-elle en se penchant pour ramasser un peu de neige, envoyant une boule de neige sur Ray. Juste ... hm ...
- Tu ne sais pas, donc j'ai le droit, rit Ray
- Non, c'est faux. Je suis juste ... hm ... un peu ... extrême sur certaines réactions, conclut Neoko en modelant une autre boule de neige dans ses mains, en réfléchissant.
- C'est une définition ça, sourit Ray

Neoko braqua son regard sur lui et renvoya sa boule de neige qui heurta l'épaule du garçon tandis qu'elle prenait un air boudeur.

- Arrête de te moquer, veux-tu, méchant ! souffla-t-elle tandis qu'un sourire ne pouvait s'empêcher d'apparaître sur son visage malgré tout.
- Le méchant est comme même venue te chercher, rit Ray

Neoko avança jusqu'à lui, avec un maigre sourire, inclinant la tête sur le côté, en se plaçant face à lui, l'air amusé.

- Tu as réponse à tout, hein ? conclut-elle.
- Toujours, allez. Allons-y, il commence à faire sacrément froid, souffla le garçon.

Neoko eut un faible sourire, hochant doucement la tête en tendant sa main vers Ray, inclinant doucement sa tête.

- Allons-y. D'ailleurs, ta petite soeur aurait un service à te demander pour ce soir, souffla-t-elle.
- Oh quel service ? demanda-t-il avec un sourire.

Alors que Ray se relevait en tendant la main vers Neoko pour l'aider à descendre. Neoko le laissa faire, récupérant son écharpe. Elle la passa autour de son cou, bien qu'elle frissonna un peu vu qu'elle l'avait abandonné dans la neige. Elle leva les yeux vers Ray.

- Je peux ... dormir avec toi ? demanda-t-elle d'une petite voix.

Ray eut un petit moment d'absence avant de sourire.

- Bien sûre mais je prends le coté mur.

Neoko lui adressa un grand sourire, hochant la tête d'un air satisfait.

- Merci, répondit-elle avant de se tourner pour se mettre en chemin, l'air complètement sereine.

Ray aida la jeune fille a descendre avant de se mettre en chemin.

- Tu es fatiguée ?

Neoko haussa doucement les épaules. La journée n'avait pas été spécialement fatigante à vrai dire, même avec les révélations de la journée. Elle secoua doucement la tête.

- Pas spécialement, j'ai plus froid mais ce doit être à force de rester immobile, répondit-elle.
- Une bonne nuit de sommeille te fera du bien, je peux mettre un film pour t'aider à dormir ?
- Et me chanter une berceuse, aussi ? proposa-t-elle avant de rire légèrement. Je finirai bien par trouver le sommeil, surtout si tu es là. Je ne me sentais pas de dormir toute seule ...
- Tout va bien aller, fit Ray en la ramenant a la maison.

Le lendemain, il eut fallu ruser un peu auprès de sa mère, mais une fois qu'elle regarda ailleurs, Neoko put se glisser hors de la maison, sans aucun problème. La brunette avait appelé un peu plus tôt dans la matinée le reste du son groupe et tout le monde se mit d'accord sur le fait de se retrouver à la gare. Seul Devis avait précisé qu'il resterait à la maison, pour les guider depuis son ordinateur, afin d'éviter qu'ils se perdent. Il ne fallut que quelques minutes de marche pour rejoindre la gare. Personne n'avait pu savoir qu'elle était là : elle avait échappé à la surveillance de sa mère, Ray et Ryu étaient en cours ... Et avec son exclusion, personne ne s'étonnerait de ne pas la voir à l'école. La jeune fille leva les yeux vers l'horloge qui indiquait l'heure, attendant que les autres la rejoignent comme prévu.

- Neoko !

L'adolescente se retourna : Akira venait d'arriver. Il agita un peu sa main, puis s'approcha un peu. Il eut un faible sourire.

- Je suis techniquement en rendez-vous chez l'ophtalmo ... même si je n'ai pas de problème de vue. J'espère que ça en vaut la peine, conclut-il.
- Je l'espère aussi sincèrement ... C'est la seule piste qu'on a jusqu'à maintenant ...
- La seule piste ! Tu parles si Arika est aller là-bas je suis sur qu'on va retrouver des commerçants mécontents.

Tobin venait de débarquer avec Zonbi qui soupirer avec sa capuche  sur la tête et des lunettes sur le nez.

- Quoi c'est vrai, il démonte toujours tout, affirma Tobin.
- Au moins sa sera plus facile. On a toute l'aprem, il nous faut le plus d'information possible, fit Dean qui se releva alors qu'il était assit juste un peu plus bas. Tout le monde est sur d'être couvert ?
- Ouais ouais, enterrement pour nous, fit Tobin.
- Et moi, je suis exclue donc personne ne risque de se poser des questions à mon sujet, conclut Neoko en acquiesçant la tête.

Akira hocha doucement la tête et se mit en chemin pour prendre leur ticket, tandis que la brunette regardait les horaires. Leur train allait bientôt venir. Le blanc revint vers eux en leur tendant les billets.

- Au guichet, on m'a dit de faire attention. Il paraît qu'il y aura des manifestations à Shibuya aujourd'hui. Ce ne sont que des manifestations étudiantes, de ce que j'ai compris, mais ça reste Shibuya.
- Il n'y a pas de raisons pour que ça dégénère, n'est-ce pas ? demanda Neoko.
- J'en sais rien ... Et toi, Dean, tu es toujours en contact avec Devis ? ajouta Akira.
- Sur avec tes... Hein oui oui ! Il est d'ailleurs entrain de nous écouter en ce moment.

Dean releva une de ses mèches de cheveux en montrant son oreillette. Avant de tourner son regard vers Shibuya. Enfin surtout les ruelles.

- La manifestation est certainement en plein après midi, du coup, on sera certainement loin, on rentre pour le train de dix-huit heure, ça devrait aller ?
- dix-huit heure, t'es sérieux ? fit Tobin.
- Oui, je doute que vos parents soient au courant.
- Mais à partir de vingt-deux heure qu'il y a vraiment quelque chos-
- Tobin, on est la pour trouver Arika, soupira Zonbi.
- Qu'est-ce que vous pouvez parler ... D'après le site des autorités locales, la manifestation sera encadrée. Et elle commence vers quatorze heures, ce qui vous laisse ... peut-être une demi-heure si on est optimiste, marmonna Devis.

En effet, les ruelles étaient remplies d'agents des forces de l'ordre qui patrouillaient. L'ambiance était quelque peu électrique, visiblement. Akira haussa un sourcil.

- Je sais que Shibuya est connu pour les manifestations violentes mais ce sont juste des étudiants ... murmura-t-il.
- On ne sait jamais, après tout, tout peut partir si vite. Mettons-nous en route avant que le cortège n'arrive.
- Tant qu'on reste ensemble tout iras bien, assura Dean. Bon on se met en route.
- Suivez le guide, je sais exactement au Arika va quand il est pas bien, fit Tobin en se mettant en marche.

La pression était vraiment lourde, alors que Tobin avait l'air aussi à l'aise qu'un poisson dans l'eau, alors qu'ils avançaient on pouvait voir de plus en plus des rassemblement bien plus nombreux que trois personnes ou qu'un groupe d'amis. Akira se mit en route sans ajouter quelque chose. Cependant avec la tension dans l'air, Neoko jetait des coups d'œil à droite puis à gauche, sans réellement être rassurée par la situation. Ça donnait l'impression qu'il ne manquait qu'un craquement d'allumette pour que tout s'embrase d'un seul coup. Le blanc inclina la tête en regardant Tobin.

- Tu nous emmènes où Tob, au fait ?
- Bah dans les salle d'arcades, tu crois que ton frère va dans les bibliothèque ou quoi ? pouffa le garçon.
- C'est vraiment ...
- ... Glauque, la rouquine marque un point, soupira Dean.

Dean se posa instinctivement plus proche de Neoko, alors que Zonbi regarda partout, en étant tout sauf rassurée.

- Pourquoi Arika ne peut pas aller dans un parc, avec plein de fleur .. et tout ça ..
- Tenez-vous prêts. D'après le site de la préfecture, les mouvements de manifestations vont se mettre en marcher sous peu, prévint soudainement Devis.

Akira commençait à trouver le lieu plus inquiétant lui aussi. Il avait un mauvais pressentiment, regardant à droite, puis à gauche.

- Pour le coup, je suis de l'avis de Zonbi, avoua-t-il.

Malgré la foule, les rues étaient pourtant silencieuses. Ça ne réservait rien de bon. Neoko tourna son regard vers Dean.

- On dirait le calme avant la tempête, fit-elle remarquer, soucieuse de cette tension.
- Pour une fois, rit-elle nerveusement, C'est encore loin Tobin ? ...
- Non, encore deux pâtés de ... deux .. immeuble et .. Voila !

Une salle d'arcade était tout juste ouvert droit devant, avec un employé qui balayait devant. Le petit groupe s'arrêta un instant en regardant la salle d'arcade avant d'échanger un petit regard entendu. Il fallait faire vite. Neoko fouilla dans le sac qu'elle avait et tendit un avis de rechercher à Akira qui s'avança vers l'employé.

- Excusez-moi m'sieur, on pourrait vous poser quelques questions rapidement ? demanda-t-il assez simplement.

L'employé leva à peine le regard vers le groupe, déjà un regard teigneux, alors quand il vit l'affiche. Il ne put soupirer.

- Encore lui, qu'est ce qu'il y a ? Vous êtes des amis de ce voyous ?
- Oui … Enfin dans son cas, c'est mon frère, en fait. Il a disparu depuis un petit moment, à vrai dire. Vous vous souvenez de la dernière fois où vous avez pu le voir ? demanda Akira en haussant un sourcil.

L'employé lui raconta de façon vraiment vague comme quoi le garçon était avec un groupe de personne, pas vraiment des plus fréquentable, et qu'il avait casser plus d'une machine. Il les avait vu partir plus loin. Et il était content de plus l'avoir dans les pattes. Zonbi se racla la gorge en tournant le regard vers Neoko. Alors que Dean tourna son attention vers la ruelle. Tobin lui s'était déjà mit à avancer pour voir, mais il n'avait pas l'air plus confiant. On commençait à se mettre en marche, on entendait les hurlement au loin. Akira remercia simplement l'homme, soupira et rejoignit son groupe avec un air dépité de cette réponse assez expéditive.

- Visiblement Arika est bien venu ici mais pas tout seul ...

Le blanc tourna la tête vers la ruelle en entendant les hurlements. Dans l'oreillette, il y eu soudain un fort bruit de touches claviers frénétiquement enfoncée et les cliquetis de la sourire nerveux. Il ne fallut que quelque instant pour que la voix paniquée de Devil se fasse entendre.

- Dean ! Bougez-vous, MAINTENANT

Dean n'eut pas vraiment le temps de réagir alors qu'il allait prévenir tout le monde. Une vague d'étudiant, et surtout de manifestant se mit a courir dans la ruelle avec des drapeaux et tout sorte de chose en criant. Scindant le groupe de personne en petit lot de trois. Zonbi se fit éjecter du coté d'Akira alors que Dean tomba pile sur Tobin qui se mangea le mur en plein tête. Akira vacilla en arrière sous l'impact et recula, agrippant Zonbi pour éviter d'être séparé de la jeune fille. Il redressa la tête, paniqué, cherchant les autres des yeux. La foule d'étudiants était semblable à une vague qui emmenait tout sur son passage. Le blanc aperçut du coin de l'oeil, l'éclat brun des cheveux bruns de l'autre adolescente de leur groupe.

- Neoko ! hurla-t-il, essayant d'attirer son attention.

Mais la brunette, emportée par la foule, ne put que suivre le mouvement, regardant partout autour d'elle pour essayer de garder un contact visuel avec les autres membres du groupe.

- Dean ! Akira ! fit l'écho de sa voix.

Zonbi s'agrippa aussi à Akira par réflexe, mais elle tourna plus la tête vers la où elle avait vu son frère. Mais avec la foule qui devenait de plus en plus dense, de plus en plus nombreuse, et surtout de plus en plus rapide.

- Faut qu'on bouge d'ici, Akira, on va se faire emporter, dit-elle
- P'TAIN ! DEAN T'ES LOURD !
- Excuse moi, d'avoir était prit dans l'élan hein ! Au moins t'as la forme, grogna Dean

Il tourna la tête vers la foule, il ne voyait plus personne.

- Il sont ou ... Devis ? Tu m'entends toujours

Akira attrapa Zonbi, hochant la tête et tira la jeune fille avec lui, pour éviter d'être pris dans un mouvement de foule, longeant les murs des bâtiments ambiants tout en jetant un coup d'oeil autour d'eux.

- Dis-moi que tu les vois Zonbi ...

Devil retenait presque son souffle à l'autre bout. Il pianotait nerveusement sur son clavier en soupirant.

- Toujours là. Je vous avais prévenu. Vous êtes tous ensembles ?

Neoko continuait son avancée violente. Bientôt, elle apercevait les forces de l'ordre de l'autre côté de la rue, armés et casqués. La jeune fille paniqua et à jouer du coude comme elle put, parvint à extirper de la masse humaine pour se jeter presque dans une ruelle adjacente, reprenant son souffle. Zonbi tournait la tête, en essayant de voir les autres. Mais elle secoua doucement la tête en la baissant.

- Restons là, le temps que ça se calme non ? proposa la jeune fille anxieuse. Ils ont du simplement être de l'autre coté.
- Euh ouais si notre groupe est deux, hurla limite Tobin. JE HAIS NE PAS ÊTRE DANS LA MANIFESTATION. C'est la merde.
- On est que deux, je pense que les autres sont juste de l'autre coté, j'attends que ça se calme, fit Dean

Il ne fallut guère longtemps, pour que deux mains agrippe Neoko, et l'entraîne aussitôt hors de la foule, mais pas de façon des plus délicate. Puisque la jeune fille fut tirer sans aucune délicatesse, et hop un sac en tissu sur sa tête. Alors que tout se fit d'une façon naturel. Akira hocha la tête, et attendit calmement que la foule passe. Une fois la masse envolée, il rejoignit presque aussitôt les autres. Il les regarda inquiet.

- Neoko n'est pas avec vous ? Je l'ai vu dans la foule, je pensais que vous l'aviez rattrapé.

La jeune fille n'eut même pas le temps de reprendre son souffle, ni de pousser un cri qui fut aussitôt étouffé par le sac. Son portable, dans l'enlèvement, tomba dans sa poche et l'écran se fissura un peu au contact du sol. Et puis le noir.

- Je pensais qu'elle était avec vous, fit Dean. Il faut ... On va séparer, la foule est passer, garder vos téléphone bien allumé, Devis tu peux ... ?
- Ahhahaha, on a enfin une !, fit une voix.

Il ne manqua pas de lâcher Neoko un peu plus loin, où l'on pouvait entendre le métro passait juste au-dessus d'eux. Alors qu'on pouvait aussi sentir une odeur de métal et d'huile. Mais des bruits de conversation, des insultes qui sont lancer à tout bout de champ. Et surtout des bagarre. Akira hocha la tête, regardant autour. Si quelque chose était arrivé à la jeune fille, il s'en mordrait les doigts. Devis inspira longuement.

- Je vais localiser son portable, ça ne devrait pas prendre longtemps, conclut-il.

Neoko ne voyait rien. Elle ne pouvait qu'entendre et sentir. Elle ne savait pas où elle était, ni ce qu'elle faisait là. Elle n'avait pas envie de savoir, à vrai dire. Elle se mordit sa lèvre inférieure, essayant de gigoter un peu pour se libérer de ses liens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:31

- On se calme jeune fille, rit un des gars en donnant un petit tape sur sa tête, mais assez fort pour faire mal. On retire le sac?
- Bah oui, faut bien voir quel prise on a fait. On va prouver au patron, que ça marche toujours ses trucs, rit l'autre.

Alors qu'il retira le sac, on pouvait voir la porte voler en éclats alors qu'un type salement amoché, était juste au sol devant Neoko. Le sang coulait de partout, alors qu'on voyait une ombre dans l'embrasure de la porte.

- Oulalala, le patron est pas de bonne humeur ...

Neoko grimaça un peu et une fois le sac retiré, elle plissa les yeux pour s'habituer au retour soudain de lumière. Elle cligna des yeux et baissa les yeux à ses pieds. Okay, elle savait à peu près à quoi s'en tenir. Elle dévisagea longuement les deux gardes et soupira longuement, détournant le regard du sang. Elle avait la nausée.

- Si je vous demande de me relâcher, c'est non ? murmura-t-elle.
- Elle est maline la petit, ricana l'un alors qu'il la prit par les bras pour la forcer à se lever. On va voir le boss !

Ils la traînèrent à deux, dans la salle, où il y avait eut le grabuge. Alors qu'un homme, non plutôt un jeune homme se tenait de dos, avec des papiers dans les mains. Alors que d'autre homme nettoyait un peu les dégâts. Neoko dut se lever, forcée de suivre les forçonnés, tenta tout de même de se débattre un petit peu, une fois sur ses deux pieds. Elle ne tenait pas à rester ici plus longtemps. Malheureusement pour elle, elle n'avait pas non plus envie de s'attirer des coups, surtout dans sa condition. Elle essaya de bouger ses bras pour au moins être un peu moins tenable. Elle soupira. Dans quel pétrin était-elle encore empêtrée ?

- Qu'est ce que vous voulez ? fit la voix

La jeune homme ne s'était pas retourner, mais le timbre de sa voix, était comment dire familier, mais tout aussi inconnu. Il avait un ton bien plus froid qu'il l'avait été jadis.

- On vous rapporte un petit cadeau, boss
- Cadeau ?

Il ne fallut pas d'avantage de conversation, pour que les yeux bleus, qui avait jadis caressé le corps de la jeune fille se dépose une nouvelle fois sur elle. Mais sans tendresse, juste avec une petite pointe de surprise, mais pas un mot s'échappa de ses lèvres.

- Dehors ! clama-t-il
- ON voulait sa-
- J'ai dit dehors, vous aurez se que vous mériter pour ça plus tard, fit la voix froide d'Arika

Alors que les hommes partirent aussitôt en ronchonnant, fermant la porte du mieux qu'ils purent. Neoko tilta un peu au son de la voix. Elle fronça un peu les sourcils, confuse et tourna la tête vers ce fameux chef. La surprise fut la seule chose qu'on put lire sur son visage, à vrai dire, la laissant muette en reconnaissant Arika. Le destin était bien moqueur pour le coup. Elle ne réagit même pas lorsque les hommes de main la lâchèrent. Elle cligna des yeux, comme revenant à elle, lorsque la porte se ferma. La brunette resta immobile, les bras ballants, la surprise toujours autant marquée. Elle n'osait même pas bouger à vrai dire. C'était une blague ... Après tant de recherches, il fallait que ce soit le hasard qui fasse qu'elle retrouve enfin le disparu. Elle mâchouilla sa lèvre inférieure avant de finalement briser le nouveau silence installé.

- Arika ... ?

Le garçon était certes mal a l'aise. Mais cela, restait pas si ... voyant que cela. Ses geste étaient assez directe, et calculateur. Il tira une chaise, pour la jeune fille, alors qu'il coupa simplement les liens de la corde qui retenaient les poignets de Neoko.

- Je vais donner l'ordre qu'on te raccompagne, une fois la manifestation calmée, fit-il simplement avant de se retourner vers son bureau.

Neoko le laissa faire. À vrai dire, le changement d'attitude la fit un peu tilter. Elle s'assit en silence, massant un peu ses poignets. Puis elle tourna son regard vers Arika. Ça faisait un mois qu'ils le cherchaient tous et ...

- Je ... Hm, oui ... Où sommes-nous ? demanda-t-elle.

Neoko regarda la pièce dans laquelle ils étaient. Elle avait cru entendre le métro. Toujours à Shibuya, dans ce cas ? Elle n'avait aucune notion du temps. La jeune fille passa ses mains dans ses poches. Pas de portable, normal, elle l'avait laissé tomber ... La brunette se mordilla la lèvre inférieure. Elle espérait simplement que tous les autres allaient bien aussi ... La jeune fille tourna son regard vers Arika à nouveau. Beaucoup de questions lui venaient.

- Et qu'est-ce que tu fais ... ici ?

Le garçon regarda les papier, levant a peine le regard vers son invitée, avec comme une certaine distance.

- Je suis un peu ... le boss de ce secteur, j'ai gagné ma place, après avoir était hum kidnappé. Ca fait passer le temps, tout en étant ... dans un espèce d'apprentissage. Quelque chose comme ça.

Neoko cligna les yeux en le regardant. D'accord ... Il fallait prendre la nouvelle avec légèreté et douceur et ... ne pas s'énerver, non ... C'est pas comme si en un mois, elle avait été lâchée avec une grossesse sur les bras, un début de dépression et une lente descente aux Enfers dans l'anxiété de la disparition du garçon. La brunette détourna le regard.

- Oui, tu as dû être ... occupé en un mois, lâcha-t-elle un peu amèrement.
- Depuis une semaine à vrai dire... Sinon j'étais comment dire .. Pas vraiment moi, surtout avec tout ça, fit le garçon en soupirant reprenant peu à peu les traits du garçon d'autre fois. C'est trop..

Neoko tourna le regard à nouveau vers Arika, cherchant à capter le sien, au moins un bref instant. Elle inspira longuement et se tourna complètement pour être face à lui. C'est vrai que leur dernière conversation remontait tout de même d'un mois. Et c'était vue même très écourtée, vu le sujet. La jeune fille chercha un instant ses mots, les poings posés sur ses genoux.

- Écoute, si c'est de ma faute … commença-t-elle en cherchant quoi dire. Enfin … Je veux dire … Oui … Oui, c'est quand même de ma faute … Et … raah ...

La brunette soupira longuement.

- J'arrive même pas à formuler ce que je veux dire.

Arika posa les feuilles, cessant de les lire, en relevant le regard vers la jeune fille.

- Ce n'est pas ta faute, c'était aucunement ta faute, c'est juste un peu ... gros comme truc, sans jeu de mots, se rectifia-t-il aussitôt. Dix-sept ans .. et seize ans c'est ... précipité, un accident quelque chose de ce genre ? marmonna-t-il.

Neoko releva la tête vers Arika, clignant des yeux et secoua doucement la tête, en posant son front dans ses mains. Puis elle souffla longuement avant de la relever à nous pour le regarder.

- C'était plus que précipité, même dans … l'acte en lui-même … Je veux dire, tu venais tout juste de rompre avec Haibara, ça fait un peu … "profiteuse", tu vois … souffla-t-elle. Enfin, en tout cas, c'est comme ça qu'Haibara le voit.

La jeune fille marqua une pause puis baissa les yeux vers son ventre, inspirant longuement.

- J'ai aussi ma part, j'aurais dû arrêter aussi, répondit-il. Je suis aussi faute, pas que toi. Je réagis juste pas de la même façon. En aucun cas ce n'est que ta faute.

Neoko releva la tête vers lui, regardant un peu autour d'eux avant de rapporter son attention sur lui.

- Alors … Alors pourquoi tu es resté ici ? Enfin, non, je veux dire, pourquoi tu n'as pas … donné de nouvelles, à vrai dire … Après les deux appels que j'ai reçu, on s'était tous mis à penser que quelque chose de grave avait pu t'arriver …
- Disons que je peux pas partir... On me voit comme un incapable, un joueur, un gamin, comment je pourrais voir ma mère, et lui dire : Salut 'man tu sais que t'es grand-mère ? Elle fera tout pour te faire a-... Enfin à moins tu l'as déjà fait avec le temps... ?
- Non. J'ai eu un rendez-vous pour l'échographie mais je ne peux pas … J'ai besoin d'une signature d'un représentant légal et du Bureau d'Aide Sociale, à savoir, hm, un peu là où ton père travaille. J'ai déjà eu assez avec la gifle monumentale de ta mère comme avant-goût … marmonna-t-elle. Et puis … plus que ne pas pouvoir, hm, je … je ne veux pas …

Arika eut un rire embarrassé sur les dires de la jeune fille. Sa mère savait déjà une partie, cela n'arrangeait vraiment rien du tout. Il soupira un court instant.

- J.. Je comprends, tu devrais peut être toi aussi rester ici. Enfin le temps de reconstruire une ville, on peut tout recommencer ici, lança-t-il.

Neoko inclina la tête en le regardant. Elle inspira longuement et un bref instant, fut séduite par l'idée. Mais elle pensa aux autres et secoua doucement la tête.

- Je … Je ne peux pas lâcher tout aussi soudainement, souffla-t-elle avec un maigre rire.
- On te demande pas vraiment de lâcher, juste de .... faire une pause ?
- Faire une pause ?

Neoko prit un instant pour réfléchir à sa vie actuelle : elle était lycéenne, elle avait une famille aimante, elle avait des amis mais elle était également enceinte, accessoirement à l'école, ça commençait à partir un peu en live … Elle se mordilla la lèvre un peu.

- Quand bien même … je … si je dis oui … qu'est-ce que je vais faire ? répondit-elle.
- Tu peux vivre avec moi, pas ici, c'est juste .. un espèce .. une entreprise, histoire que .. métier. Je vis dans un petit studio, à quelques minutes de là.

Neoko prit le temps de réfléchir, de simplement peser le pour et le contre. Elle ne pouvait pas lâcher prise quelques jours, aussi facilement, si ? Une petite voix lui susurra d'essayer, que dans le pire des cas, elle n'aurait qu'à rentrer chez elle. La brunette se gratta la joue.

- Je … Je ne sais pas trop … C'est vrai qu'une pause me ferait du bien mais … Mais ça paraît trop facile, répondit-elle avec un petit rire nerveux.
- Trop facile ? Comment ça ?
- Comment dire … Il y a eu notre garde à vue, mon rendez-vous, le fait de faire face à Haibara, je … j'avais l'impression que rien ne pourrait être facile maintenant et d'être coincée … Et … Et ta proposition paraît tellement simple …

Neoko eut un petit rire nerveux.

- Je crois que je suis devenue un peu trop pessimiste, à vrai dire …
- Garde a vue ? Haibara ?

Neoko releva la tête vers Arika et secoua doucement la tête. Bien sûr qu'il ne pouvait pas être au courant de tout ça. Elle inspira longuement et expliqua ce que le garçon avait pu manqué durant ce mois d'absence.

- Quand la police a retrouvé ton portable dans les rues de Shibuya, il a été placé comme pièce à conviction pour ta disparition. Akira a réussi à se débrouiller pour l'obtenir et Devis s'est chargé de le hacker. On voulait savoir le trajet que tu avais pu faire avant de le perdre. Malheureusement, la police a vite réagi et on s'est tous retrouvé en garde à vue. Deux policiers, dont le père d'Haibara, m'ont interrogé à propos de ta disparition … Le truc, c'est que le père d'Haibara a poussé un peu trop loin l'interrogatoire. Heureusement, Akira a prévenu Ray qui est venu me chercher dans la foulée. C'est comme ça que ta mère a été au courant pour … nous. Et Haibara, aussi.

La jeune fille joua un peu avec ses doigts avant de continuer son explication.

- Elle l'a super mal pris … Il y a quelques jours, elle m'a prise en grippe à l'école et m'a lancé quelques piques assez ... violentes à propos de ça. Et j'ai tout aussi mal réagi au bout d'un moment : j'ai craqué et je me suis jetée sur elle. Ça s'est fini avec quelques griffures un peu sanguinaires.

Neoko inspira longuement et releva la tête avec un petit sourire.

- Tu comprends, c'est pour ça que … que c'est un peu difficile pour moi … Je me retrouve au cœur d'une affaire de disparition du jour au lendemain avec peu d'aide à ma disposition pour gérer ça comme je peux.
- Tu n'as qu'à rester ici... ? Prends quelques jours, pour pouvoir prendre un peu de recul. Comme.. hum.. Des vacances. Les adultes ne comprennent pas vraiment le monde dans le quel on vit, et encore moins les choix qu'on fait. L'excuse la plus souvent, c'est tu es trop jeune pour prendre ce genre de décision, ou tu fais un choix, mais ... personne ne le comprends.

Il fit une pause dans son récit, en s'allongeant un peu sur son dossier, et regarda le plafond.

- Ici, il y aucun problème de ce genre, tu peux vivre sans que tu sois toujours obligé de justifier tes choix. Tu peux respirer, dormir, manger, boire, quand tu te dis que c'est nécessaire. C'est toi qui décide, point.

Neoko le regarda et prit un instant pour réfléchir. Pourquoi pas ? Faire une pause, juste une pause, ça ferait peut-être du bien, à tout le monde. Surtout à elle. Si ce n'était que quelques jours, tout se passerait bien, non ? La brunette mâchouilla un peu l'intérieur de sa joue, puis cligna des yeux.

- Je peux vraiment rester, je veux dire, temporairement ? demanda-t-elle d'une petite voix.
- Bien sûre, tu peux prendre mon loft, si tu le souhaite. Je te ramènerai du change, plus tard dans la journée si tu le souhaite.

Neoko considéra l'idée puis hocha lentement la tête. Juste un petit moment. Rien qu'un petit moment.

- Si ça ne te dérange pas, dans ce cas ...
- Je vais t'y accompagné alors.. enfin a moins que tu veux faire une autre chose avant ?

Neoko réfléchit puis secoua doucement la tête. Elle n'avait rien à faire. Si elle prévenait les autres, ce serait complètement inutile. La jeune fille se leva de sa chaise et lui sourit.

- Non, allons-y, je pense que je suis plutôt libre actuellement, conclut-elle.

Arika hocha doucement la tête avant de prendre sa veste. Et de... il aurait pu prendre la main de Neoko, mais la distance, qu'il y avait eut tout a l'heure, était une nouvelle fois revenu. Il tint au moins la porte.

- Je vais m'absenter, pour le reste de l'après-midi. Faites moi parvenir les appels important sur mon portable.

Neoko joua simplement avec ses doigts et sortit de la pièce sans demander son reste. Même pour elle, elle sentait cette distance qui s'était tout de même quelque peu installée entre eux. C'était ... compréhensible. La brunette attendit simplement Arika, le remerciant d'un sourire. Arika servit de guide tout au long, dans un large silence, alors qu'il marchait tranquillement dans les ruelles des entrepôts. Il n'avait plus rien avoir avec l'adolescent des plus turbulent qui avait pu être... Celui qui faisait toujours des petits vannes aux professeurs, ou alors qu'il soutenait les bêtises de ses camarades qui jouait dehors comme un enfant, revenant avec des égratignures de partout. Ainsi que des traces d'herbe et de boue. C'était le dos d'un parfait inconnu. Neoko le suivit, en silence, ne sachant que dire. Elle fixa le dos si familier et pourtant si étranger à présent d'Arika, sans rien ajouter. C'était étrange cette manière dont il avait tant changer. La jeune fille fit quelques pas rapides pour être à sa hauteur. Elle avait même l'impression qu'il avait grandi, avec ce visage plus fermé. La brunette baissa doucement vers elle. Est-ce qu'elle avait changé aussi, elle, en un mois ?

- Il risque d'avoir quelques orages secs cette nuit, murmura le garçon.
- O-Oh ? fit Neoko, soudainement tirer de son observation. Ah bon ? Je ne ... savais pas ... J'espère qu'ils ne seront pas trop violents ...

Neoko eut un petit rire nerveux, en grattant sa joue. Un orage. Mon Dieu. Faites qu'Arika se trompe. Elle avait horreur des orages.

- Cela ne dura qu'une dizaine de minutes. Ca sera moins à supporter. Je serais là de tout façon, tu n'auras rien à craindre, fit Arika en passant sa main dans sa nuque.

Neoko eut un rire et tourna son regard vers Arika en souriant.

- C'est déjà ça ... Heureusement que tu seras là pour me protéger de ce vilain orage, dans ce cas, ajouta-t-elle en riant.

Ce genre de remarques, gentilles, comme avant. Comme entre amis, juste amis.

- Je me demande pourquoi tu en as tant peur ..., tu n'as pas été foudroyer pourtant ?

Neoko eut un petit rire nerveux, secouant doucement la tête.

- Non, non ! C'est surtout le bruit ... Il y a eu un gros orage quand j'étais plus petite et je me suis retrouvée dehors pour ... Je ne sais plus pourquoi, ajouta-t-elle précipitamment. Et avec le bruit, la pluie et la lumière, sans pouvoir rentrer, j'ai dû subir l'orage toute seule.
- On devrait rester dehors alors, murmura-t-il

Neoko leva la tête vers lui et inclina la tête, en le regardant. La jeune fille eut un faible sourire.

- Tu es sûr de toi ? demanda-t-elle.
- Pourquoi je le saurais pas, fit-il en tournant son regard bleuté vers la jeune fille

Neoko le fixa un instant et lui sourit un petit peu. Elle croisa ses mains dans son dos en inclinant la tête.

- Tu as mûri, murmura-t-elle.
- Tu trouves ?, fit le garçon un peu étonné en tournant le regard vers le ciel. Peut être... Et il serait un peu temps, bientôt 18 ans, bientôt un enfant, il faudrait que je le sois, avant qu'il arrive... murmura-t-il doucement.
- Je le pense sincèrement, ajouta Neoko en souriant avant de regarder le ciel. Au moins un bon point, pour toi, n'est-ce pas ?

La brunette inclina la tête en fixant le ciel, expirant légèrement.

- Moi, j'ai l'impression de stagner, de ne pas réussir à avancer, à côté.
- De stagner ? Comment ça ? Tu t'es pas non plus mis à pleurer toutes les larmes de ton corps, alors que tu étais techniquement aux milieux de yakuza. Je trouve ça plutôt mature ? Non ? sourit-il.

Neoko ne put retenir un rire et le regarda, inclinant la tête sur le côté.

- Disons que j'étais plus bouche-bée qu'autre chose, avoua-t-elle. Et puis, je pense que j'ai assez pleurer auparavant ...

Arika ralentit un peu pour être à la hauteur de la jeune fille. Pour rester à ses côtés. Écoutant les dires de la jeune fille, avant de prendre la main de celle-ci.

- Plus la peine de pleurer.

Neoko tourna la tête vers Arika et cligna des yeux. Elle eut un maigre sourire et serra la main du garçon, en hochant doucement la tête.

- Merci Arika ...
- Hum ... Je sais pas ... Mais .. on dit.. Hum que les femmes enceintes ont des... envie ...., genre.. des fraises... est ce...

Neoko cligna un instant des yeux en le regardant et éclata de rire. Elle étouffa son rire derrière sa main, du mieux qu'elle put et le regarda en souriant.

- Si ça peut te rassurer, je ne suis pas à ce stade-là, encore !
- Vraiment ? Aucune envie ? Sûr hein ? Parce qu'on a du temps ... à gratter avant la nuit.

Neoko le regarda un instant puis sourit en inclinant la tête.

- Ce n'est pas vraiment une envie de ... femme enceinte, mais je ne dis jamais non à des fraises. Surtout si c'est si gentiment proposé.
- Bah .. Allons au marché alors, enfin au conteneur. Elles seront pas vraiment fraîches, mais y en a énormément !

Neoko hocha la tête et lui sourit.

- Je te fais confiance et je te laisse me guider, dans ce cas !

Le garçon eut un petit sourire, durant ce laps de temps, alors qu'il se mit doucement à trottiner vers les entrepôts.

- Ca te rappelle pas la vieille maison abandonné qui dans le bois juste derrière chez toi ?

Neoko le suivit et en profita pour observer les environs également. Après tout, ce n'est pas tous les jours qu'elle venait à Shibuya. Lorsque son regard se posa sur l'entrepôt, elle hocha aussitôt la tête en riant, se tournant vers Arika.

- Oui ! Celle qu'on avait entreprit de fouiller quand on était au collège ! Où on avait passé une nuit dedans, même. Je me souviens qu'on avait eu la frousse de notre vie, se rappela-t-elle en souriant.
- C'est normal, quand je vois le gros blaireau qui est sorti de nulle part. Mais la meilleure fut quand Zonbi nous est tous arrivée dessus, alors que c'était juste un petit nid de rat des champs. Je crois que je n'ai jamais autant rit, affirma le garçon devant de plus enjoué.
- Oh oui, le coup du blaireau ! Je me souviens qu'Akira avait hurlé comme pas possible et qu'une araignée lui était tombée dessus, donc j'avais hurlé à mon tour, comme un effet domino, se souvint la jeune fille en riant. C'était une de nos meilleures soirées, je pense.
- J'aimerai bien y retourner, mais elle doit pas vraiment tenir debout maintenant ?
- Dans mes souvenirs, en effet ... Je crois même qu'ils projettent de la démolir et de reconstruire par-dessus, soupira Neoko avant de regarder Arika en souriant. C'est un peu dommage, ça faisait une bonne maison hantée pour nos soirées d'Halloween ...
- De reconstruire ? Reconstruire quoi ? Certes, mais bon. Dans la ville, les jeunes ne sortent plus vraiment pour jouer... ils sont tous derrière des écrans, portables, ou sinon... enfin tu vois ?
- Une autre maison par-dessus de ce que j'ai compris ... hasarda Neoko avant de rire. C'est vrai. Enfin, remarque, nous aussi. Enfin ... Je sors assez souvent quand même mais pas trop non plus. Disons que quand Ryu commence à en avoir marre d'entendre ma musique ou que Tobin passe à l'improviste, ça fait une bonne excuse pour mettre le nez dehors.
- Toi ça va encore, on te mets un bon livre dans les mains une pièce au calme, et tu pourrais être tranquille, taquina Arika.
- Ose seulement m'appeler le rat de bibliothèque, menaça légèrement la jeune fille avant de rire en se grattant la joue. Y'a une part de vrai ... Quand je ne lis pas, je danse donc bon ...
- Le festival, tu vas y danser non ?
- Oui ! Misery m'a offert le rôle principal dans le spectacle du club de danse. Je vais devoir aussi apprendre un texte et des paroles, cette année, on fait une sorte de comédie musicale avec l'aide d'autres clubs, pour les dernières années du club, répondit-elle en souriant.
- Laisse moi deviner.... Misery, ça serait plutôt une comédie tragique-musical non ?

Neoko eut un petit éclat de rire et le regarda en hochant la tête.

- Mon personnage finit par mourir, avoua-t-elle en riant. Misery et son goût pour la tragédie ...
- J'ai l'impression qu'elle a vécu dans la Grèce Antique sur ce coup.
- Dans ce cas, je veux bien son secret pour rester aussi jeune dans ce cas, souffla Neoko en riant avant de tourner la tête vers un banc. On se met la ?

Arika hocha la tête en se laissant tomber sans aucune délicatesse parterre, avant de prendre son sac pour sortir une boite de fraise dans son sac.

- Et voilà Miss.

Neoko s'assit à ses côtés en riant puis le regarda tandis que ses yeux s'illuminèrent un peu en voyant les fraises. Elle la prit doucement en remerciant Arika avant de croquer dans l'une d'entre elle. Elle eut un petit sourire satisfait.

- Elles sont tellement bonnes, goûte ! fit-elle en tendant sa fraise entamée au garçon.

Arika eut un petit mine rouge, alors qu'il croqua dans la fraise, mais genre un tout petit bout.

- Hum hum, avec de la crème et du sucre roux, cela serait encore meilleur.
- Oui, c'est vrai. Mais natures aussi, elles sont bien ! affirma Neoko en souriant pour croquer à nouveau dans le fruit.

La brunette regarda les alentours tout en picorant les fruits. Puis elle tourna la tête vers Arika en souriant.

- Ça fait du bien de ne rien faire.
- Rien faire ? Hum, je vais éviter de te dire la mauvaise nouvelle alors, rit Arika.
- Quelle mauvaise nouvelle ? s'étonna Neoko en inclinant la tête avec un petit air inquiet.

Arika leva l'index vers le ciel, qui s'était vraiment assombrit. Après tout grâce au lampadaire. Neoko n'avait pas vraiment remarqué le temps qui s'était écoulé. Neoko leva la tête vers le ciel et cligna des yeux. Oh non ... La jeune fille inspira longuement. Elle avait oublié l'orage pendant un court instant, aussi. Elle déglutit un peu et semblait un peu tendue, comme pour attendre le premier éclair. Quand le tonnerre commença à gronder, elle regarda Arika, pour dire qu'elle n'était pas vraiment rassurée, mais elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche qu'elle sursauta au premier éclair, tremblant quelque peu. Arika avait posait très vite sa main sur celle de Neoko, la serrant bien fort contre lui, alors qu'il se mit a coté d'elle de telle façon que leurs épaules se touchent. Les éclairs s'enchaînèrent et le tonnerre gronda d'autant plus. Le brunette ferma aussitôt les yeux et dans un mouvement rapide, elle se glissa dans le fond du banc pour ramener ses jambes contre elle, se recroquevillant tout en serrant la main d'Arika. Mais avec le bruit, elle sursauta à nouveau, et se jeta contre lui en posant ses mains sur ses oreilles, tremblant. Arika ne pensait pas la voir, aussi ... perturbée, effrayée. C'était vraiment une sale idée, vraiment une sale idée. Alors qu'il prit les écouteurs de sa main libre, pour venir les poser contre les oreilles de Neoko. Il passait une musique assez forte, qui couvrait les bruits du tonnerre. Neoko se serra un peu plus contre Arika mais lorsque les écouteurs recouvrirent le bruit du tonnerre, la jeune fille releva doucement la tête, d'un petit air surpris vers Arika. Pendant un instant, elle cessa de trembler. Elle sursauta simplement en voyant les éclairs. Il entoura de ses bras la jeune fille, en la berçant un peu.
Neoko se blottit tout contre lui, se laissant à aller au gré de la musique et des balancements d'Arika. Si bien que lorsque l'orage se dissipa, la jeune fille ne le réalisa même pas, restant tout contre le jeune garçon. Arika lui rendait vraiment visite des plus souvent, mais la solitude fut pesante. Il était comme un mari absence, rentrant des plus tard de les nuit, il dormait presque toute la journée, et laissa Neoko qui  avait un tout autre rythme un peu seule. Allonger sur le divan, il s'était encore une fois endormi. Neoko se réveillait quand Arika s'endormait presque. La jeune fille se redressa et se glissa à pas feutrés dans le salon, pour vérifier qu'il était bien endormi et prit mille et une précautions pour éviter de faire du bruit. Elle s'approcha de la fenêtre et observa l'extérieur. C'était calme. Elle s'habituait à cette petite pause. Mais il fallait vraiment qu'elle sorte. La brunette se dirigea vers la porte, l'ouvrit en faisant bien attention et se glissa à l'extérieur, refermant aussitôt derrière elle. Puis elle fit quelques pas dans la rue.

- Mais Tobin avance ! On peut pas s'arrêter à chaque salle d'arcade non plus.
- Ca fait des heures qu'on cherche, depuis des jours, fit Tobin.
- Mais elle peut pas avoir disparu, souffla Dean. Devis tu captes toujours rien sur les caméras ?
- Rien du tout. Et Dieu sait que je cherche, répondit Devis dont les yeux passaient d'un écran à l'autre.
- On continuera de chercher tant qu'on l'aura pas retrouver, grinça Akira vers Tobin avant de se mordiller le pouce. Dean a raison, elle ne s'est pas volatilisée non plus !

Neoko se glissa dans la rue adjacente et commença à marcher un peu en respirant. Ça faisait du bien de sortir un peu prendre l'air, à vrai dire. La jeune fille traversa la rue, regardant autour d'elle avant que son regard ne se pose sur un gros titre du journal du coin qui la fit stopper sa marche.

- Qu'est-ce que ...
- Franchement si elle était capturé, vous croyez pas que les ravisseurs vont la laisser sortir comme même ! fit Tobin sur les nerfs.
-On est au vingtième siècle pas au Moyen-Âge Tob'.
- Parce que tu crois que les yakuzas ça leur ferait pas plaisir de vendre une ado au marché noir. Le monde est loin d'être rose franchement, ricana Tobin.

Akira fit soudainement volte-face pour en coller une à Tobin, sur les nerfs. Il l'aggripa par le col puis le lâcha soudainement en le poussant.

- 'Tain, mais lâche pas des trucs dans le genre ! On sait pas où elle est, on sait pas ce qui a pu lui arriver ! J'te signale qu'elle est quand même passée comme étant personne disparue. Alors qu'elle était avec nous !

Neoko déglutit péniblement en fixant sa photo en noir et blanc sur la première page du journal, indiquant qu'elle avait disparu depuis maintenant plusieurs jours. Elle se saisit d'un journal, le parcourant des yeux avant de le lâcher soudainement en reculant. Non ... La réalité la rattrapa soudainement sans prévenir. Sa pause n'était qu'une vague utopie : elle pensa à sa mère qui devait certainement se ronger les ongles jusqu'au sang, aux autres qui devaient la chercher ... Zonbi réprimanda un petit cris de surprise. Tobin eut bien la tête qui décolla sur la droite, alors qu'il tourna un regard mais surtout un sourire de provocation.

- Tu préfères dire qu'on va retrouver son corps dans un dépotoirs, après tout, même les flic commencent à clore l'affaire, et devine qui pousse à clore l'affaire ?
- Tobin tu vas trop loin, marmonna Dean
- Ta propre mère, Scythe Rosenthal Von Friedholf, articula bien Tobin.

Neoko tituba en arrière. Elle se sentait oppressée soudainement d'être à nouveau dehors. Elle se mit à courir, à bousculer tout le monde sur son chemin. De l'air. Elle fuyait cette information. Non, non, elle n'avait pas disparu, elle était bien là. Elle devait rentrer. Sous les insultes des passants, la brunette retrouva rapidement l'artère principale. Perdue, la brunette regarda autour d'elle, la respiration lourde. Akira vit rouge et agrippa Tobin par le col. Il était allé trop loin, beaucoup trop loin. Le blanc leva son poing, prêt à l'abattre sur lui. Neoko se retourna et, elle ne sut si elle devait remercier le destin. Serrant son haut, au niveau de la poitrine, en ayant du mal à respirer, elle avait aperçu les cheveux blancs familiers d'Akira à l'autre bout de la rue.

- A ... A ... AKIRA ! hurla-t-elle aussi fort qu'elle put, en sentant qu'elle n'aurait pas la force d'avancer.

Le blanc, entendant son nom, perturbait, loupa Tobin de peu et tourna la tête. Il lâcha presque aussitôt son camarade, les yeux écarquillés.

- Neoko ... ?

La jeune fille fit un pas et sentit le sol se dérobait sous ses pieds tandis qu'elle chutait. Il ne fallut rien dire de plus pour que tout le monde tourne la tête vers la direction de Neoko, mais surtout pour que Dean se tape aussitôt un sprint en aller voir Neoko, au criant aux autres d'appeler les urgences. Neoko resta un long moment dans le noir total. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, les paupières papillonnèrent légèrement. Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Ah oui, Shibuya ... Elle garda les yeux entrouverts, le temps de s'habituer à la pénombre ambiante. Elle reconnut le plafond de sa chambre. Lentement, la brunette se redressa. Elle était rentrée ? Son regard se posa sur son réveil qui indiquait quatre heures du matin. Elle fronça un peu les sourcils et tourna la tête, avant de l'incliner en voyant une ombre à côté de son lit. La jeune fille frotta ses yeux avant de reconnaître l'ombre assise de Ray qui devait l'avoir veillé puis s'être endormi. Une pointe de culpabilité se fit sentir en le voyant ainsi. La brunette se pencha un peu vers lui pour secouer doucement son épaule.

- Ray ... Tu vas avoir mal au dos ... murmura-t-elle d'une petite voix, complètement à côté de la'plaque comparé à la situation dont elle venait de sortir.

Ray était un peu lent, avant d'ouvrir ses yeux. Il releva la tête avant de sourire, d'un air encore un peu engourdi.

- Hum .. C'est pas grave, je t'attendais ... Comment tu te sens ?
- Un peu mal à la tête ... Ce doit être dû à la chute. Je me souviens m'être évanouie dans les rues de Shibuya ...

Neoko tourna la tête pour regarder autour d'eux. Tout le monde devait certainement dormir à l'heure actuelle. La brunette tourna la tête vers Ray, avec une petite mine.

- Tu n'étais pas obligé de m'attendre, tu sais ... souffla-t-elle avec un petit sourire.

Mais elle ne pouvait nier qu'elle était heureuse de savoir Ray à ses côtés.

- Tu as fait un sacré chute, mais surtout une crise d'angoisse d'après les médecins. Tu avais des gros problèmes de respiration. Dean a bien cru que tu allais y passer, expliqua Ray. Maman aussi, même Ryu a daigné rendre un peu visite dans ta chambre. Il t'a déposé un livre même au cas ou que tu te réveillerais... Comme ça, rit l'ainé. Hum ? C'est le rôle du protecteur, je t'ai promis que je serais toujours la pour toi, donc je suis la avec toi, murmura-t-il en prenant la main de sa soeur avec un sourire.

Neoko l'écouta et eut un maigre sourire à l'évocation de Ryu. Elle avait réussi à inquiéter un minimum Ryu ? Un exploit ! La jeune fille baissa les yeux vers la main de Ray et eut un sourire plus accentué. C'est vrai ... Il était toujours là pour elle, toujours, même dans les pires moments. C'était toujours lui qui était là. Cette simple pensée lui allégea le coeur. Ou plutôt, elle entendait son coeur ? Elle cligna des yeux et eut un petit rire gêné.

- J'ai dû vraiment vous inquiéter pour de bon cette fois-ci ...
- Disparaître pendant plusieurs jours. Ce n'était pas vraiment le truc le plus rassurant de la terre, rit-il en douceur. Hum, tu dois avoir faim. Je vais te chercher hum ... Un morceau de tarte aux fraises? Ton amie, Zonbi, en a ramené quelques parts.

Il s'étira en se relevant embrassant le front de sa soeur, en murmurant : content de te revoir parmi nous. Avant qu'il entreprit de descendre à la cuisine. Neoko hocha la tête en souriant doucement et le regarda se lever, sans ajouter un mot. Elle inspira doucement et se laissa retomber en arrière sur son lit. Elle respira doucement. D'accord ... Entendre son coeur comme ça, juste pour être en présence de Ray. Elle se sentit même rosir un peu et passa une main sur son front.

- Ça ... c'est pas normal, murmura-t-elle.

Puis elle se redressa soudainement, cherchant sa veste des yeux. Elle la tira doucement vers elle pour en sortir le portable qu'Arika avait pu lui passer. Au moins lui envoyer un message pour lui dire qu'elle était rentrée ... Elle se mordilla la lèvre, réfléchissant un peu à comment tourner ça avant de pianoter rapidement sur le clavier.

"Désolée d'être partie sans prévenir. J'ai eu une crise d'angoisse mais je suis de retour chez moi ... Encore merci de m'avoir quand même hébergée aussi longtemps."

Elle envoya rapidement le message et glissa le portable sous son oreiller, attendant patiemment le retour de Ray.

" Ok, pas de problème. Repose toi bien, et réfléchis à ta vie."

Ray était revenu quelques minutes plus tard, en poussant la porte avec son dos. Il revint avec un petit plateau, l'odeur de la fraise, d'un bon thé à la lavande, et un café, certainement pour lui. Il a prit la peine de ramener aussi une bouteille d'eau. Il déposa le tout sur les cuisses de Neoko, en récupérant son café au passage.

- Maman est plutôt rassuré, elle viendra te voir, en journée. Après son travail certainement, fit Ray.

Neoko releva la tête, remerciant Ray d'un petit sourire, baissant les yeux vers la tarte à la fraise. Elle inspira longuement et regarda le blond en souriant.

- Tant mieux alors ... Je m'en veux un peu, elle a dû vraiment se faire un sang d'encre, soupira-t-elle avant de picorer la tarte.
- C'est un peu retourner en arrière avec tes fugues. Mais sans savoir que sa fille est enceinte. Là, je pense qu'elle aurait était encore plus inquiet, murmura bien bas Ray, Tu vas bien ? Parce que... ça aurait fait 5 jours qu'on aurait plus eut de nouvelle.
- Oui, je me doute ... marmonna Neoko, en se sentant un peu coupable. Je vais bien, je vais bien ! Je me suis retrouvée séparée des autres durant la manifestation et vu que ça devenait un peu violent, j'ai cherché un endroit pour m'abriter, le temps qu'elle se dissipe. Je comptais vraiment revenir, mais, hm ... J'ai pioché dans le mauvais quartier, il faut croire. Et puis ... et puis avec l'orage qu'il a eu, je n'ai pas osé sortir.
- Et le mauvais karma avec le téléphone, taquina Ray.
- Oui, je l'ai perdu dans l'agitation, marmonna-t-elle en terminant sa part avant de sourire d'un air penaud. D'où mon retour tardif ... Quand je suis sortie, j'ai vu les gros titres et j'ai commencé à paniquer. Je ne pensais pas être restée aussi longtemps ...
- Je comprends. Ca a du te faire un sacré choque, fit Ray. M'en fin. Maintenant tu auras pas le choix, je vais te coller comme ton ombre, sourit l'ainé.

Neoko eut un petit rire. Cette nouvelle n'était pas vraiment pour lui déplaire, à vrai dire. Cependant, ce n'était pas vraiment un sentiment de protection qui trônait dans sa tête, non, non, c'était plus doux, plus ... La jeune fille se mordit l'intérieur de la joue, pour éviter de se l'avouer. Elle sourit à Ray.

- Ça me rassure dans ce cas, assura-t-elle en souriant.

La brunette prit la tasse de son thé mais la reposa presque aussitôt, en blêmissant un peu. Elle repoussa ses couvertures en se redressant soudainement, comme si quelque chose venait de la piquer.
- J'ai proposé d'ailleurs à Maman des cours par correspondance. Si ça t’intéresse ?
- O-Oui, pour--

Neoko tituba un instant avant de porter sa main à sa bouche. Okay, elle se sentait vraiment pas bien, là. Elle repoussa entièrement les couvertures et se leva, traversant sa chambre d'un air pressé, se jetant contre la porte avant de courir vers la salle de bain. L'instant d'après, elle eut un haut le coeur, pliée en deux au-dessus des toilettes. Ray était à moitié fatigué. Il mit un certain temps avant de réagir en voyant sa soeur bouger tellement vite. Il posa sa tasse sur le bureau et il se releva aussitôt pour aller voir ce qui se passait. Faisant bien attention de voir si il y avait une lumière allumé ou non dans les divers chambre, a part celle de Ryu. Rien d'important. Il soupira de soulagement avant d'aller dans la salle de bain en refermant la porte derrière lui mais en allant ouvrir la fenêtre.

- Ca commence si tôt ?

Neoko était trop occupée à rendre sa part de tarte dans les toilettes pour faire attention à ce qu'il se passait autour d'elle. Elle leva faiblement sa main jusqu'à la chasse d'eau et sa main glissa dessus tandis qu'elle se redressa en essuyant sa bouche du coin de sa manche.

- Je ... Je m'y attendais pas du tout, avoua-t-elle.
- Hum .. Ca fait un peu plus d'un mois maintenant, fit Ray en lui donnant un verre d'eau, après lui avoir essuyé la bouche avec du papier toilette.

Neoko attrapa le verre d'eau et l'avala d'une traite avant de baisser les yeux vers son ventre. Pas de grosseur, rien mais déjà les nausées. Elle posa sa main sur son ventre, haussant un sourcil.

- Tu n'es même pas né que tu me donnes déjà du fil à retordre, commenta la jeune fille avec une voix pourtant assez douce.
- Je crois que même sans parler à Maman, tu vas devoir rester a la maison, rit Ray. Au moins c'est un petit malin, il protège déjà sa mère, sourit Ray en tendant sa main vers Neoko pour l'aider à se relever.
- Autant faire passer ça pour un rhume, conclut Neoko avec un petit sourire avant de prendre la main de Ray pour se redresser. J'espère simplement que cela ne sera pas trop souvent non plus ... C'est pas très agréable à vrai dire ...
- Un rhume ? Tu vomis quand t'es enrhumé ? rit Ray. Plutôt pour une petite ... gastro, ça passerait un peu mieux, non ? Ca expliquerai le pourquoi du comment, non ? C'est bon tu n'as pas de vertige non plus ?
- Oui, ça semble plus plausible, avoua Neoko avec un petit rire nerveux avant de secouer doucement la tête. Non, à part un état nauséeux, ça va ... Pour l'instant, en tout cas.
- On va retourner à ta chambre, et ... Hum, je vais demander à Ryu de t'aider pour les prochains jours. Je suis un peu dégoûté sur le coup de ne pas avoir fini mes études, soupira le jeune homme.

Neoko releva la tête vers Ray et eut un petit sourire. Son inquiétude lui faisait vraiment chaud au coeur. Elle inclina la tête en lui tapotant le bras.

- Hors de question que je te bloque dans tes études, souffla la jeune fille en souriant un peu. Je veux bien que tu sois toujours là, mais tu as aussi une vie à mener ... grand frère.

Neoko se força un peu à sourire pour le coup. Oh oui, il y avait définitivement un truc pas clair dans tous ses sentiments qui se bousculaient dans sa tête.
- Encore deux ans, voir quatre a tenir, je t'aiderai comme même avec ton secret, assura le blond. Hors de question que tu te retrouve toute seule.

Neoko eut un petit rire en inclinant la tête sur le côté.

- Tu veux partager ma vie tant que tu y es ? lança-t-elle avec un petit air amusé.
- Bah écoute si tu en as besoin je serais là pour toi. Je te l'ai promis après tout, fit Ray en souriant, alors qu'il la raccompagnait à la chambre.

Neoko leva les yeux vers Ray avec un léger sourire. Elle inclina la tête sur le côté avec un petit air inquisiteur ou curieux, comme toute petite soeur avec son grand frère.

- Il ne faut pas abusé, non plus. Dans quelques années, tu auras certainement une autre gentille fille à protéger, assura-t-elle. Si tu n'en as pas déjà une, hm ? ~

Neoko se força à rire un petit peu, en baissant un peu les yeux.

- Moi ? Quelqu'un ? Je pense pas que quelqu'un veuille d'un avocat, qui n'est même pas dans de grande école. Repose toi maintenant, je viendrais te voir avant d'aller en cours. Mais n'hésite pas a envoyé un sms.

Neoko eut un maigre sourire et hocha doucement la tête en souriant. Elle se hissa sur la pointe des pieds pour simplement embrasser son frère sur la joue avant de se reculer pour entrer dans sa chambre et fermer la porte derrière elle. Et de se laisser glisser le long de celle-ci.

- Ma fille, tu ne tournes pas rond, murmura-t-elle avant de se relever pour se laisser tomber sur son lit.

Après quelques heures, Ray était passer en coup de vent, laissant la chambre de Neoko de nouveau dans un silence avec une nouvelle tasse de thé bien remplit pour ses problèmes de gastro. Mais le silence ne dura guère, alors que la pluie frappa sur le carreau de plus en plus fort. Un bruit bien plus sourde frappa, et ainsi qu'une ombre bien connue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:32

Neoko s'était à peine éveillée. Cependant, elle sursauta en attendant le grand bruit sourd, émergeant un peu brutalement du sommeil. La jeune fille se redressa et se tourna vers sa fenêtre. Elle repoussa ses couvertures et courut jusqu'à la fenêtre en reconnaissant l'ombre bien familière du jeune homme. Elle l'ouvrit, les yeux surpris.

- Tobin ? Tu vas attraper la mort sous cette pluie !

Tobin se laissa glisser à l'intérieur de la chambre, en se laissant rouler.

- J'ai fait de la merde...

Neoko referma aussitôt la fenêtre. Il était trempé de la tête aux pieds. La brunette attrapa un drap et s'agenouilla près de Tobin, l'entourant de la serviette.

- Qu'est-ce qu'il t'arrive ? s'inquiéta-t-elle.
- Oh bah ... Hum ... J'ai dis qu'on retrouverai ton corps dans une baïne à ordure, quand on te cherchait, hier ...
- Hm ... J'avoue que j'ai connu plus sympathique comme bénédiction à mon propos, mais je dois t'avouer que j'ai du mal à voir comme cette phrase t'a mis en disgrâce, souffla-t-elle dans un petit rire en essorant les cheveux de Tobin.
- Ah que c'est sa mère qui voulait clore le dossier de ta disparition, comme elle fait pression sur la police, pour que .. bah voila, que tu sois considérée comme morte, avoua Tobin dans un haussement d'épaules.
- Oh, Tobin ... Tu sais bien que c'est le point sensible d'Akira, tout de même. On ne touche pas à la famille, avec lui, fit Neoko dans un petit sourire désolée avant de s'inquiéter. Attends, elle a vraiment voulu clore mon dossier ?
- Bah quoi, on sait tous qu'elle préfère Arika, et que März depuis qu'il a découvert que son fils est gay, c'est limite si Akira n'existe plus a ses y.. hein ? Oui. Tu sais Haibara est vraiment très bavarde après quelques verres, fit Tobin. Je l'ai fait uniquement pour avoir des info sur toi, hein, je ne l'ai pas touché.
- Tu fais ce que tu veux avec Haibara, Tobin, c'est ta vie, pas la mienne, répondit Neoko dans un petit sourire. Wow ... Je crois que la mère des jumeaux a vraiment une dent contre moi, c'est pas possible ...
- Une dent ? Je suis sûr qu'elle a tout un dentier contre toi, rit Tobin. Akira a une sacré poigne n'empêche, ma joue me fait encore mal.

Neoko sourit en regardant Tobin avec un petit sourire.

- Je suppose qu'Akira refuse de te parler, hein ? S'il en est venu aux poings ...
- Parler ? T'es bien gentille. Il refuse de me voir, de me sentir tout ce que tu veux, je l'ai appeler 67 fois aujourd'hui ...
- Ah oui, tout de même ...

Neoko le regarda et eut un maigre sourire, avant de lui ébouriffer les cheveux avec la serviette.

- Je vais t'aider, ne t'en fais pas, assura-t-elle.
- Genre comment ? fit-il en soupirant.
- Je veux bien mettre ma santé de côté pour t'aider. Aux dernières nouvelles, Akira veut bien me voir, non ? fit la jeune fille en souriant.
- Ouais mais qu'est ce que tu vas lui dire? soupira Tobin

Neoko lui sourit et se redressa lentement, pour récupérer son portable avant de chercher Akira. Elle se racla la gorge.

- Allô, Akira ? Oui, c'est Neoko. Hn ? Oui, oui, ça va un peu mieux. Dis, j'aurai besoin de toi pour ... Oui, pour ça. Tu sais, je dois réviser les paroles et j'aurai au moins besoin de ton accompagnement à la guitare. Oui ... Oui ... Dans une heure ? Hm ... D'accord. À tout à l'heure.

La jeune fille raccrocha et le regarda en souriant.

- J'espère que tu sais chanter, Tobin, fit la jeune fille en riant.

Tobin se tut, ou simplement il arrêta de respirer. Il regardait Neoko de ses yeux charbonneux. Il voyait a peine ou elle voulait en venir. Avant de sourire.

- T'inquiète, je suis un très bon, même si c'est que du scream.

Et une heure plus tard, Neoko avait entraîné Tobin avec elle au karaoké où Akira avait loué une salle pour répéter. La jeune fille toqua à la porte et l'ouvrit avec un petit sourire.

- Hey ...
- Hey ! Quel temps de merde, ma gratte est complètement désaccordée, ronchonna Akira.
- Tu l'as dit ... Oh, d'ailleurs, j'ai une petite surprise.
- Hein ?

Neoko attrapa Tobin et le tira à l'intérieur tandis que le blanc se figea un peu. Tobin était aussi raide qu'un piquet, alors qu'il suivait Neoko avec le corps lourd, et le coeur tremblant. Alors qu'il avait sa mains dans sa nuque, en frottant celle ci, alors qu'il releva son regard charbonneux vers Akira

- Euh.. salut ?

Akira cligna des yeux et regarda Neoko, en fronçant les sourcils, visiblement attendant une réponse à cette manigance. Ce à quoi la brunette répondit avec un petit sourire d'excuse en attrapant les clefs de la pièce et sortit de la pièce.

- NEOKO, REVIENS ICI !
- Je vous laisse ensemble, hm, deux petits heures, promit-elle en verrouillant la porte. Vous faites ce que vous voulez mais éviter de casser quelque chose quand même.

Tobin laissa Neoko sortir, avant d'entendre la porte se verrouiller, ça c'était pas vraiment prévu à la base, mais il tourna la tête, en regardant Akira.

- Bon on va devoir se supporter pendant deux heures, c'est hum .. cool ?

Akira avait l'air enchanté, vraiment. Il pesta et se rassit en se détournant de Tobin, faisant mine de s'occuper de sa guitare. Comme s'il était tout seul dans la pièce.

- Tu vas comme même pas me bouder, pour toute la vie non plus ? C'est bon j'étais sur les nerfs, et il était tard ... Et raaah, on a retrouvé Neoko, en plein santé, non ?

Akira fit une pause dans ses accords, pestant, puis fouilla dans ses poches pour s'allumer une clope en grinçant des temps, visiblement déterminé à ne pas parler à Tobin, boudeur. Tobin s'était couché sur la banquette en soupirant.

- Après on ose dire que vous êtes pas jumeau, pour bouder, que se soit Arika ou toi, vous avez une sacré fierté. Comment je peux faire pardonner, à part m'excuser encore et encore hein ? Dis moi au moins ça ?

Akira tira une latte et recracha la fumée en marmonnant dans sa barbe, toujours d'un air vexé. Tobin soupira un bon coup avant de se redresser.

- Tu veux vraiment commencer ce petit jeu ?

Akira leva les yeux vers lui et haussa un sourcil avec un regard interrogateur. Tobin eut comme un sourire mais de bonne augure, avant de retirer la clope de la bouche de son copain. Pour venir coller ses lèvres contre les sienne, bien que Tobin n'était pas con, il serra bien la taille d'Akira contre lui. Akira eut un léger sursaut et essaya de le repousser faiblement, sous la surprise, de même qu'il voulut ouvrir la bouche pour se plaindre, mais sa fierté tenait toujours pour l'empêcher de parler. Tobin ne relâcha pas sa pression, Akira devait trouver autre chose que de simplement le pousser. Le garçon banda ses muscles, ne bougeant pas d'un centimètre, alors qu'il tira le haut du garçon pour glisser sa main froide dans le dos de celui-ci. Akira eut un léger hoquet de surprise en sentant la main froide de Tobin dans son dos. Il essaya de le repousser comme il le pouvait, en forçant pour s'extirper de l'étreinte, faisant le dos rond pour tenter de forcer. Tobin aurait vraiment sourire sur le coup, alors qu'il prit aussitôt l'initiative d'approfondir aussitôt le baiser, alors qu'il plaqua bien Akira contre la banquette. Akira se débattit un peu en rougissant. Il essaya vainement de repousser Tobin une ultime fois avant de finalement abandonner. Il ne pouvait pas non plus lutter contre ce qu'il avait envie de faire. Au diable sa fierté ! Tobin fut des plus rassurés, Akira pouvait sentir les muscle de son compagnon se relâcher doucement, sans qu'il est à se faire pardonner, d'être une mauvaise langue. Akira passa finalement ses bras autour du cou de Tobin pour approfondir aussi le baiser, visiblement plus d'humeur à se laisser aller. Il boudait surtout pour la forme. Il fallut pas bien longtemps pour que Tobin vint doucement embrasser le cou de d'Akira, tout d'une main d'experte, venir ouvrir les boutons de la chemise. Sa main passait très vite, sur le pantalon, les fesses de son copain. Akira se mordit la lèvre de plaisir tandis que ses mains firent glisser le gilet sans manche de Tobin avant de s'attaquer au t-shirt. Puis il tenta de se redresser un peu pour venir mordiller l'oreille de son copain. Le t-shirt rejoignit bien vite le gilet sans manche au sol, glissant sous la table, alors que Tobin eut un petit sourire au coin en sentant la morsure de son amant. Il laissa même échappait un petit soupir d'aise. Alors qu'li avait déjà ouvert le jeans de Arika, la température commençait a monter bien vite. Akira lécha le lobe de l'oreille avant de passer ses mains le long de la colonne vertébrale de Tobin, attrapant le jean pour jouer un peu avec, avant de l'ouvrir aussi, sans attendre. Tobin revint vers les lèvres un court instant avant d'avoir ce petit sourire joueur qu'il avait toujours, surtout quand il posa délicatement ses longs doigts sur la verge de Akira. Embrassant doucement le torse de celui-ci tout descendant vers l'entre-jambe, sa main avait simplement taquiné la naissance des bourses et l'anus. Alors qu'il embrassa d'abord au dessus du caleçon avant de tirer dessus, pour prendre en bouche la verge entière. Akira laissa son compagnon faire. Il posa une main sur la tête de Tobin pour accompagner le mouvement tandis qu'il sentit un frisson de plaisir lui parcourir le dos, le faisant se cabrer doucement, basculant la tête en arrière, recouvrant sa bouche de son autre main pour étouffer ses débuts de gémissements. Tobin glissa doucement son index dans l'ouverture, après tout, c'était pas comme si il y allait léger de la base, les mouvement ne faisant qu'accélérer, alors qu'il s'occupait d'un autre point sensible d'Akira. Sa verge à lui aussi commençait à être tout aussi exciter que son partenaire. Akira eut tout le mal du monde à étouffer ses gémissement. Il étendit les jambes le plus possible devant lui sous les impulsions de plaisir que lui procurait Tobin. Il mordilla sa lèvre inférieure.

- T ... Tob ... laissa échapper le blanc dans un murmure gonflé de désir.

Tobin retira doucement la verge de sa bouche, tout en laissant la langue le long de celle-ci avant de remonter vers son amour, ne faisant que des vas et viens vers le bas, mais aussi avec sa main pour la verge. Il était donc a genou devant Akira.

- Tu faiblis déjà ~

Akira renversa sa tête en arrière, exposant son cou, les joues barbouillaient de rouge. Il avait sa respiration qui s'accélérait un peu avec tout ce désir qui montait. Il tenta de redresser sa tête pour regarder Tobin.

- F ... Facile à dire ... Aaah ... gémit-il un peu tandis que son corps ondulait de plaisir sous les mains expertes de Tobin, comme s'il réclamait plus.

Tobin eut comme un petit rire provocateur. Alors qu'il s'était redresser, pour avoir son bassin vachement proche de celui de Akira, du coup ses genou de chaque coté de celui-ci sans arrêter ses va et viens. Alors qu'il se pencha sur le corps de son petit copain.

- Ohoh, tu n'en veut donc pas plus ~

Akira redressa la tête tandis qu'il passa sa main autour du cou de Tobin pour l'attirer un peu plus contre lui. Il gémit un peu, plongeant son regard dans celui de son petit copain, avec un éclat de désir intense.

- Tu ... Tu veux que je quéma ... quémande ou quoi ? articula Akira.

Tobin se laissa faire, alors qu'il regardait Akira dans les yeux, avec un petit sourire en quoi.

- J'attends que ça.
- Enf-- Aaaah ...

Akira ferma un instant ses yeux puis les rouvrir un instant pour fixer Tobin, les lèvres tremblantes de plaisir. Il avait son souffle qui s'accéléra avec passion.

- S ... S'il ... S'il te plaît ... Tob ... murmura-t-il avec des petits yeux désireux.

Tobin sourit doucement en venant l'embrassant alors qu'il retirait ses mains pour venir descendre un peu son pantalon, et son caleçon, le sien aussi d'ailleurs, alors qu'il interrompit le baiser, pour relever légèrement le cul d'Akira, avant de rentrer en douceur dans celui-ci, se mordant la lèvre. Akira le laissa faire. Il plaça cependant ses mains sur sa bouche durant la pénétration pour étouffer les gémissements qui lui montaient du fond de la gorge alors qu'il ferma les yeux, la respiration un peu plus saccadée. Tobin posa ses main de chaque coté de la tête d'Akira, alors qu'il se mit a faire des mouvement quelques peu profond, et rapide de suite. Alors qu'il embrassait doucement le front d'Akira

- Tu sais tu peux crier, ils n’endenteront pas, chuchota-t-il.

Akira rouvrit les yeux pour plonger son regard dans celui de Tobin avant de délier doucement ses doigts, dans un faible soupir d'aise. Il passa ses mains autour du cou de son copain et ne put retenir plus longtemps ses gémissements.

- T-Tob, gémit-il dans une voix pleine de plaisir.

Tobin était bien concentré pour tenir le plus longtemps possible, pour envoyer son partenaire dans le septième ciel, alors se soutenait qu'avec un bras, dont l'autre qu'il glissa sur le membre d'Akira pour continuer de le branler un peu, mais en faisant un petit pression a la base du gland, pur pas qu'il jouit trop vite. Akira renversa à nouveau sa tête en arrière dans une litanie de gémissements plus gorgés de plaisir les uns que les autres. Le blanc raffermit son étreinte, tandis qu'il ondulait sous Tobin, avec quelques pulsions de plaisir qui descendait le long de son dos.
Le petit tourment ne dura guère, longtemps. Tobin avait été un peu des plus feignant ses derniers jours. Et se fut dans un dernier coup de bassin, où il avait reposé sa main sur le coté, alors qu'il eut un long soupir de plaisir, en se lâchant quelque peu dans Akira. Sa tête tomba délicatement entre l'épaule et le cou de son amant. Akira ne put se retenir plus et jouit dans un dernier gémissement avant de relâcher doucement son étreinte, sa respiration plus calme. Il inspira longuement, fixant le plafond avant de se mordre l'intérieur de la joue.

- J'espère vraiment que personne m'a entendu … marmonna Akira.

Tobin rit dans le cou d'Akira, en se retirant.

- Oh, le fils de maire a peur du regard... des oreilles des autres ? taquina Tobin.
- Hein ? Oh non, à peine, marmonna Akira avec un petit rire. C'est ... Bah ... Non, rien, j'ai juste ... 'Fin, j'ai peut-être crié un peu fort, c'est tout ... balbutia-t-il en regardant ailleurs d'un air gêné.
- La première fois tu m'as bousillé les tympans, la gueule, hum ... et tu avait fait un sacré coup dans les abdomen, parce que monsieur avait mal, taquina Tobin.
- Oui, bah, c'était ma première fois, hein, t'es malin aussi, répliqua Akira en gonflant les joue.
- Quoi, c"'est toi qui voulait être en dessous, rit Tobin.
- Genre, tu m'aurais laissé être au-dessus ? fit Akira sans vraiment y croire.
- Pourquoi pas écoute, tu veux un deuxième rond ?
- Heeeein ? Genre ? fit le blanc en se redressant avant de sentir le rouge lui monter aux joues. Mais j'ai jamais fait ça--

Tobin lui fit un smack sur les lèvres. En souriant.

- Et alors ~ ?

Akira cligna des yeux et regarda ailleurs, enfonçant lentement sa tête entre ses épaules.

- Baaah et si je fais mal, enfin, si je te fais mal et tout-- balbutia-t-il
- Tu sais je suis pas en carton, fit Tobin en rigolant. Mais si tu es pas prêt tant pis, fit Tobin en récupérant du bout des doigts son t-shirt.

Akira regarda ailleurs avec un petit air gêné en mâchouillant sa joue.

- Plus tard, bredouilla-t-il. J'essayerai plus tard, promit-il avec un petit air gêné.

Finalement, les nouvelles habitudes se mirent en place. Grâce à l'intervention de Ray, Neoko put rester à la maison et bénéficier, tout comme Ryu, de cours particuliers à domicile. La jeune fille essayait de se débrouiller pour éviter de faire trop bruits avec ses nausées matinales, mais c'était tout de même difficile. Elle craignait surtout que sa mère ne l'envoie à l'hôpital, à force de plaider à la maladie. Les jours passèrent et au réveil de la brunette, ses yeux se posèrent sur son calendrier. Elle plissa les yeux et compta les jours rapidement. Elle avait atteint son troisième mois de grossesse. L'adolescente baissa les yeux vers son ventre. Toujours pas de forme, c'était une bonne chose. La jeune fille sortit de sa chambre et trottina jusqu'à celle de Ray, toquant doucement.

- Entrer..

Ray était plongé dans ses notes. Il avait même mit ses lunettes. Il tourna son regard vers Neoko, en regardant l'heure.

- Hum C'est déjà l'heure ?

Neoko eut un petit sourire d'excuse en entrant dans la chambre, inclinant doucement la tête.

- Oui … Désolée de te déranger dans tes révisions, s'excusa-t-elle d'une petite voix.
- Ce n'est rien, avec les partiels qui approchent. Pfffou, non un peu d'air frais me fera beaucoup de bien, et surtout connaître d'avantage ce petit bou'chou, fit Ray en regardant le ventre. Je vais mettre ma veste et on peut y aller, tu as tout prit pour le médecin ?, demanda-t-il.

Neoko eut un léger sourire et hocha vivement la tête en fouillant dans ses poches pour sortir l'étui dans lequel elle avait placé tous les papiers que le médecin avait pu demander à la dernière visite.

- Tout ! annonça-t-elle fièrement.

Ray hocha la tête avant de mettre tout ses papiers en un tas, pour les ranger dans ses pochettes. Il donna une petite impulsion pour faire rouler un peu sa chaise, avant de la tourner, et de prendre son manteau, et une écharpe.

- Il faudra juste passer à la pharmacie, tu commences à manquer de tes compléments alimentaire. Bon je suis prêts

Ray laissa Neoko sortir avant lui, descendant pour récupérer les clefs de sa voiture.

- On va dire bleu ou rose aujourd'hui ? sourit-i.l

Neoko hocha la tête vers un léger sourire et descendit les escaliers, attrapant son écharpe au passage. Elle leva la tête vers Ray, puis l'abaissa vers sa chaîne. Elle la détacha lentement et la pendit au-dessus du dos de sa main, observant un instant le oscillement du collier. Elle haussa un sourcil d'un dubitatif avant de le regarder.

- Rose, visiblement ... répondit-elle avec un petit sourire.

Ray la regarda faire, avant d'ouvrir la portière passagère.

- Rose ? Juste avec un pendentif ? C'est un petit truc de grand-mère c'est ça ? demanda-t-il avec un sourire

Neoko le regarda en rosissant un peu et rattacha la chaîne mine de rien en entrant dans la voiture avec un maigre sourire.

- Je sais, c'est vieux jeu mais j'avais pas d'autre idée, souffla-t-elle.

Ray rentra a son tour dans le véhicule en commençant la conduite, pour plus de sécurité le gynécologue était dans un autre ville.

- hum ... j'ai que celui de la racine des cheveux, mais faut déjà avoir un enfant pour le savoir...

Neoko eut un petit sourire en le regardant, inclinant la tête avec une petite moue moqueuse.

- Toi aussi, c'est bien un vieux truc de grand-mère, fit-elle remarquer en souriant.
- Oui, mais c'est un peu plus sur, rit-il. Tu devrais demander à Tobin si il a une cercle ou non je suis sur que c'est véridique, affirma l'aîné.

Neoko eut un petit sourire, inclinant la tête sur le côté. Elle eut un petit rire amusé.

- Je vais plutôt demander à Dean s'il a une idée, répondit-elle en riant.
- Dean ? Celui qui a l'air d'un motard des années 60 ? Il a pas une mauvaise réputation ?

Neoko ne put retenir un petit rire à la description de Dean, étouffant derrière sa main avant d'expirer longuement.

- Je crois que c'est la première fois que j'entends ça ... Oui, c'est vrai que Dean a une mauvaise réputation mais il est très gentil, enfin, avec moi en tout cas, il l'est. Il est peut-être un peu brute mais il sait aussi se montrer protecteur, un peu comme un grand frère, expliqua-t-elle.
- Disons qu'il est surtout réputer, pour ses combats, et surtout sa forte voix, rit Ray. Mais si il t'aime bien, et... En plus y a Angelyn, tu pourrais lui parler. Elle aussi eut le jeune Etoile y a pas si longtemps non ?
- Oui, il a fêté ses un an y quelques mois, répondit-elle en souriant. Je lui demanderai quelques conseils, dans ce cas !
- Un an ... Déjà, je le voyais bien plus jeune, le temps passe vraiment vite.
- Oui, c'est vrai, répondit-elle avec un petit sourire. Déjà un an pour Etoile, trois mois pour lui ou elle ...
- Elle non ? D'après la fée de la chaîne, rit Ray. On va le savoir, on est arrivé, dit-il en arrêtant la voiture

Neoko hocha la tête et sortit de la voiture. Quelques minutes de patience dans la salle d'attente avant que le gynécologue ne les accueille dans la salle d'observation. La jeune fille lui donna les papiers nécessaires, puis après les questions habituelles pour voir si tout se passa bien. Après quelques rapides questions, le gynécologue leur indiqua le lit médical.

- Bien. Tout à l'air normal, sauf peut-être le fait que votre ventre reste assez plat. Peut-être une grossesse anorexique, ça arrive avec le stress. Mais l'enfant ne risque rien, rassurez-vous. Bien, passons à l'échographie, voulez-vous ?

Neoko hocha la tête et partit se placer sur le lit, sans rien ajouter. Ray était à coté, à attendre, en écoutant toutes les directives, et notant surtout dans le coin de sa tête avant de vouloir se gratter l'oeil, et il soupira en relevant les lunette sur son front. Neoko tourna la tête vers Ray et pouffa un peu de rire, avant de reprendre son sérieux. Elle releva simplement son haut tandis que le gynécologue plaça le gel puis la sonde, avant de tourner son regard vers l'écran.

- Hm ... Tout va bien pour l'instant, le développement des membres se passe bien ... Hm, vous voulez peut-être savoir le sexe de l'enfant ?

Neoko échangea un rapide regard avec Ray puis hocha la tête.

- Hm, oui ...

Le gynécologue prit un instant pour vérifier, avant de sourire.

- Ce sera un garçon, annonça-t-il
- Le truc de grand mère n'a pas vraiment marcher, fit Ray dans un petit rire. On peut enfin mettre un pronom a ce petit bonhomme.
- Ce ne sont que des trucs de grand-mère, marmonna Neoko en se redressant un peu.

Le gynécologue eut un petit rire et éteignit l'appareil en laissant la jeune fille se relever.

- Bien, le petit bonhomme comme vous dites semble bien se porter en effet, bien heureusement pour vous. Votre ventre ne devrait pas tarder à se développer. Vous prenez toujours vos compléments alimentaires ?
- Oui, oui !
- Bien, continuez de faire bien attention, il est entièrement dans sa phase de développement pour passer d'embryon à foetus. Ray remercia bien évidement le médecin, alors qu'il attendait Neoko après avoir régler la séance.

- Grand mère avait tord, sourit-celui ci

Neoko le rejoignit avec les joues roses, levant les yeux au ciel avant de les baisser vers son ventre avec un petit sourire. Elle passa sa main sur son ventre.

- Il faut croire ... Un garçon alors, hein ? souffla-t-elle avec un petit sourire.
- Tu peux déjà chercher des superbes nom, fit Ray en rentrant dans la voiture.

Neoko entra à son tour dans la voiture et hocha la tête en riant.

- Hm ... Je pense que j'ai peut-être des idées en effet ... Mais il faut que j'y réfléchisse plus sérieusement, souffla-t-elle en souriant.
- Tu auras tout le temps de le faire, je reviens, fit Ray

Il se gara sur le parking de la pharmacie, avant de prendre l'enveloppe, avec l'ordonnance, alors qu'il entrait, dans le magasin, il s'arrêta devant un présentoir des peluche de nouveau né. Il sourit avant de prendre un petit lapin bleu. Qu'il cacha bien dans le sachets des compléments alimentaires, et revint pour juste déposer Neoko a la maison, le temps de trouve une place de parking. Neoko descendit de la voiture en le remerciant à nouveau. Elle prit les sachets et rentra dans la maison sans rien dire. Elle monta les escaliers quatre par quatre. Il fallait qu'elle se dépêche de tout cacher pour éviter que sa mère ne tombe dessus. Elle ferma la porte de sa chambre et posa les sachets au sol avant de se mettre à fouiller sous son oreiller pour prendre le portable que lui avait donné Arika. Elle hésita un instant et commença à taper un message, puis en entendant des bruits de pas venant vers sa chambre, elle sursauta et jeta le portable sur le bureau, attrapant quelques feuilles volantes pour le recouvrir grossièrement. Lorsqu'elle se retourna, sa mère se trouvait dans l'encadré de la porte.

- Maman ... ?

Yonaka leva doucement sa main, dévoilant une boîte de compléments alimentaires entamée. La brunette se figea.

- Neoko, il faut qu'on parle.

La jeune fille déglutit lentement tandis que sa mère lui fit signe de la suivre dans la cuisine. Neoko s'installa sur une chaise alors que sa mère jeta la boite de compléments, sous le nez de sa fille.

- Tu peux m'expliquer ça ?
- Je ... Je ... C'est ...

La brunette se mordit la lèvre et redressa la tête pour voir sa mère. Elle n'entrevit que ... de la déception peut-être dans son regard ...

- Neoko, tu as seize ans. Seize ans ! Tu es complément inconsciente, oui ! Tu ... Ce n'est pas un âge pour ce genre de choses ! s'énerva Yonaka, tandis que Neoko courba la tête en tremblant.

La mère soupira longuement.

- Combien ? Combien de temps, Neoko ?
- T ... Trois mois ... balbutia-t-elle avant de relever la tête. M ... Maman, je ...
- Pourquoi tu ne m'as rien dit ? ... Non. Ne dis rien ... J'ai ... J'ai besoin de temps pour y réfléchir.

Neoko la fixa se détourner. La brunette se releva lentement et prit la boîte de complément, pour remonter les escaliers jusqu'à sa chambre où elle se laissa tomber sur son lit. Elle se sentait coupable, plus que tout. Elle jeta un coup d'oeil au sachet et fouilla dedans pour en sortir la petite peluche de lapin bleue. Les lèvres de la jeune fille s'étirèrent en un vague sourire. Ray savait vraiment lui faire plaisir. Ray releva enfin son regard vers la cuisine alors qu'il était enfin rentré. Il tourna son regard vers la chambre de Neoko. Il entendait déjà les éclats de voix dans la cuisine. Il soupira en remontant vers la chambre de sa soeur, pour voir si elle avait eut le temps de cacher mais son regard se posa sur un portable jetable. Neoko avait pourtant reçu un nouveau portable, pourquoi ? Ray tourna son regard vers les message.

- Arika ...

Sans vraiment réfléchir il mit le portable dans sa poche, avant d'entendre les pas de Neoko, il alla vite dans sa chambre, en envoyant un message à Akira

" J'ai quelque chose pour toi. A propos, de ton frère. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:34

Akira était chez lui. Aussi, lorsque son portable vibra, il eut un sursaut soudain et repoussa Tobin. Il faut dire qu'après plusieurs jours à se bouder, il fallait bien rattraper le temps perdu.

- A-Attends, Tobin !

Le blanc se redressa. Ça va, ils n'étaient pas encore trop loon, juste quelques hauts qui avaient déjà valser. Akira prit son portable. Il était assez à cheval là-dessus, surtout avec les derniers événements, quand ils recevaient des messages en ce moment, c'était pour des mauvaises nouvelles. Il se figea en voyant le destinataire.

- Ray ?

Mais Akira se figea d'autant plus en voyant le contenu du message.

- Quoi ?!

"Comment ça "à propos de mon frère" ?"

Tobin qui se fit littéralement valser, il eut un petit grognement alors qu'il se mit sur le coté.

- Raaaah, Akira, t'es obligé de ... What ? D'ou to... Arrête de crier, j'ai rien fait encore ! se plaignit Tobin avant de se hisser pour voir le message. Arika ? Comment Ray c'est ça ?

" Un Moyen de le retrouver "

Akira fronça les sourcils, en regardant son portable. Il grinça des dents avant de regarder Tobin.

- Désolé ... J'en sais rien, moi ...

"Développe un peu plus, j'avoue que la télépathie c'est pas mon truc."
" Parc, dans 10min "

- Bah voila dis lui ciao, et on reprends, grogna à moitié Tobin en embrassant Akira dans la nuque

Akira inclina doucement la tête sur le côté, puis d'un petit mouvement d'épaule se redressa en récupérant sa chemise.

- S'il sait quelque chose à propos d'Arika, je veux le savoir, répondit le blanc en fronçant les sourcils.
- Raaaah, Ray encore combien de temps tu vas me casser les brunes, soupira Tobin en se laissant glisser le long du lit pour récupérer son T-shirt. Je suis sûr que ça va être un truc aussi vague qu'un de ses sms.

Ray ferma son portable avant de remettre sa veste,, en descendant en vitesse de chez lui, et reprenant la voiture. Akira se rhabilla en haussant les épaules. Il n'en savait rien. Il ne courait pas non plus derrière son ex mais pour Arika, il était prêt à tout. Il soupira longuement.

- Sans aucun doute ... Bon. Raaah mais je serai jamais en dix minutes au parc, il est malin, lui !
- Je te rappelle que tu as genre un super copain, j'ai une moto, et je n'ai pas coeur de me faire arrêter, au pire c'est mes vieux qui pêchent pas de soucis, marmonna-t-il dans sa barbe. Mais bon je dis ça, je dis rien, hein.

Tobin remit sa veste et ses bottes. Akira se figea un peu et se tourna vers Tobin avec un maigre sourire en s'approchant pour venir lui tapoter l'épaule puis l'embrasser.

- Promis, ce n'est partie remise. J'ai besoin de mon super copain que je remercierai gracieusement ~

Tobin eut un grand sourire, avant de se sentir fier comme un paon, sa se remarqua bien a son bombement de torse, lors qu'il se mit a marcher.

- Magne toi, comme même.

Akira eut un petit sourire en coin en terminant de se rhabiller avant de descendre les escaliers. À cette heure-ci, il n'y avait personne. Ses parents étaient en réunion, d'où le fait qu'il avait pu inviter Tobin tranquillement sans soucis. Tobin l'attendait déjà sur la moto, alors qu'il lui donna un casque, une fois qu'il fut. Le voyage ne dura guère longtemps, sur le coup Tobin avait vraiment oublier tout le code de la route. Il s'arrêta devant le parc en douceur. Mais releva uniquement la visière de son casque, alors qu'on voyait plus loin la voiture grise de Ray garée. Akira avait quasiment hurlé tout le long du trajet. Une fois qu'ils furent arrêtés, le blanc bondit limite de la moto en enlevant son casque.

- Plus jamais ! Plus jamais je monte là-dessus, putain !
- Tu devrais bien remonter pour le retour.. hum .. Je t'attends hein. Je risque de ... pas faire de bon échange, fit-il en croisant les bras sur le guidon de la moto.

Ray attendait plus loin, debout dos a un banc. Akira le regarda et acquiesça avec un petit sourire avant de s'avancer en direction de Ray, passant sa main dans sa nuque. Il se racla la gorge en arrivant face à lui.

- Qu'est-ce que tu as trouvé ? marmonna-t-il.

Ray se retourna, et ne dis pas plus d'un mot.

- Tu n'as qu'a regarder dans le portable, je pense que tu devrais remarquer que ton frère parle encore à Neoko.
- Quoi ?

Akira prit le portable et commença à fouiller, fronçant encore plus les sourcils, au fur et à mesure qu'il fouillait avant de relever la tête vers Ray.

- Comment tu l'as eu ?
- Ce n'est pas la question, tu voulais un moyen pour retrouver ton frère. le voilà.

Ray tira sur son écharpe alors qu'il jeta un coup d'oeil derrière Akira.

- De tout façon ton copain a l'air de s'impatienter, je vais y aller, dit-il en partant.

Akira fronça simplement les sourcils et fit aussitôt volte-face. Dès l'instant où ce n'était pas une conversation paniquée, c'était froid. Il rejoint Tobin en montrant le portable.

- Neoko avait ça en sa possession et les seuls messages qu'elle échange avec sont avec Arika.
- Eh bah elle le cache à son meilleur pote, ça fait mal hein, taquina gentiment Tobin en tendant le casque.

Akira fronça les sourcils et fourra le portable dans sa poche avant de prendre le casque. Il y avait malheureusement une part de vérité dans la remarque de Tobin. Il s'installa derrière lui.

- Tu ne crois pas si bien dire, marmonna-t-il.
- Je suis sûr qu'elle a ses raison, ou que c'est ton frère qui fait un peu le chiant, pour une fois, fit Tobin en mettant le moteur en route. Tu veux qu'on s'arrête ailleurs que chez toi ? Genre un petit bar ? Ou encore un restaurant ?
- Pas chez moi. Un bar, faut que je digère ça.

Akira passa ses bras autour de Tobin avec une moue froncée. Il réfléchissait aux raisons qui auraient poussé Neoko à lui cacher ça. Peut-être dans les messages ? C'était presque une joie pour Tobin alors qu'il se mit en route, il ne fallut pas plus de 5 verre avant que Tobin soit déjà bien atteint, a rire et parler fort pour rien. Tandis qu'Akira était en train d'éplucher les messages, l'air déterminé à trouver la raison de ce secret. Jusqu'à tomber au dernier message. Il fronça les sourcils. "C'est un garçon" ? Il but un coup puis recracha soudainement en comprenant avant de se tourner vers Tobin.

- T-Tobin ... Tu savais ... que Neoko etait ... ?

Tobin bu une gorgé, avant de tourner un regard quelques peu vitreux.

- Hein ? Quoi elle était quoi ? ricnana-t-il. C'est pas moiiiiiiiiii !

Akira déglutit péniblement et montra le message à Tobin.

- Enceinte, lâcha le blanc, blême.
- Geeeeeeeenre, fit Tobin. Okay Arika l'a déflorée mais c'est un mythe : la fille qui tombe enceinte le premier couuuuup. T'inquiète ça doit .. être un chat ! Je suis sur qu'elle parle d'un chat... Elle ramasse toujours les chats dans la ruuuuuue !
- Tobin ... Je suis sérieux ! Arika a disparu après que Neoko et lui l'ait fait ... Mais maintenant, c'est logique si Neoko est tombée enceinte ... C'est le genre de trucs qui ferait flipper Arika mais ... RAAAAH !

Tobin se boucha une oreille

- Chuuuuuut, tu parle trop fooooort, y a des oreilles dans les muuuurs .. non c'est pas ça ? ... Les muurs est couvert d'oreiiiiille ? Heeiiin .. Mais... mais .. Ca fait .. genre ... trois mois, qu'il est plus laaa... Et elle est toujours hyper mince et super plaaaaate !

Akira soupira et passa sa main sur son front.

- Elle fait peut-être une grossesse, hm, anorexique, non ? C'est comme ça qu'on dit ?
- C'est que les staaaaaaar, genre la ... hum ... Angelina jolie, celle qui ressemble à un requin !

Akira soupira longuement et but une gorgée en réfléchissant.

- C'est ... Faut que j'en parle à Neoko, marmonna-t-il.
- Yolo ! Allons la voir tout de suite, je vais chauffer la moto ! dit-il dans un cul sec
- Quoi ? T'es malade ! Il est trois heures du mat et t'es fin bourré ! Je ne sais même pas comment on va rentrer !
- Taxiiiii ! Tututu ... Taxi !! Tutu, fit-il en chanté dans la bouteille de bière.
- Je vais me répéter, mais, il est TROIS HEURES DU MATIN !
- Genre Neoko dors. C'est une insomniaque !!

Akira soupira. Passer par le toit ? On aurait vraiment tout entendu. Il se releva en soupirant.

- Allons bon ... J'espère juste que je ne vais pas m'énerver ... soupira-t-il.
- Quoi, c'est vraiiii, se plaignit Tobin

Akira le regarda et soupira longuement avant de sourire un peu. Puis il paya pour eux et tira Tobin avec lui.

- Viens, on y va, vu que tu as raison ...

Tobin avait vraiment du mal à marcher, sa tête tournait vraiment. Se tenant à Akira, les jambes quelques peu tremblote.

- Ahahaha, faudra le dire aux autres, enceinte, la bonne !

Akira le soutint du mieux qu'il put jusqu'au taxi et le glissa à l'intérieur, avant de rentrer. Il l'attacha même, avant de soupirer longuement.

- Pas sûr que Neoko ait envie que tout le monde le sache ...
- Même pas Zonbi ?, fit-il en inclinant la tête. Raaaah, trop secret... tu le secret !! rit Tobin

Le jeune homme hocha la tête et soupira longuement, levant les yeux au ciel avant de se laisser presque tomber contre Tobin.

- J'en sais rien ... Ça me fatigue déjà cette histoire ...

Tobin se jeta littéralement en plein milieux de la rue, sur Akira.

- Dodododododododododododododododododododododpodododododododododododododododododo !
- Hein ? Aie, Tob ! Tu pèses lourd, tu sais ! se plaignit aussitôt le blanc.
- J'ai someiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiille, dodo, je veuuuuuuuuuux dodododododododododo
- Tob, t'es lourd ... Ah ! Tais-toi, on y est !

Akira leva la tête et regarda Tobin.

- Allez génie, montre-moi comment on monte.

Tobin releva le regard vers le toit, avant de sourire, en s’éjectant d'Akira pour marcher tout sauf droit, alors qu'il alla vers le lierre. Akira soupira longuement. Il le sentait mal. Mais bon, il était aussi borné que Tobin pour le coup. Sauf que la porte d'entré s'ouvrit, sur le petit Ryu. Qui tenait un magnifique, portable, et Tobin avait à peine poser son bien qu'il s'arrêta.

- Partez, ou j'appelle la police

Akira eut un mouvement de recul en voyant la porte s'ouvrir et haussa un sourcil. Oh, ce n'était que Ryu. Il posa une main sur sa hanche.

- Tu veux bien prendre un message pour ta frangine ?
- De quoi que vous êtes au courant qu'elle enceinte ?, lacha-t-il sans aucune émotion

Akira retint son souffle. C'était un complot. Ils étaient vraiment les derniers au courant, ou quoi ? Il tourna son regard vers Tobin, lui faisant signe de revenir tandis qu'il se détourna.

- Sale morveux, lâcha-t-il en s'éloignant.

Ryu avait le dons d'être des plus désagréable, ce qui avait le don de faire décuver Tobin sur le coup, celui-ci revint en regardant Ryu comme un chacal avant de rejoindre Akira. Ryu les regarda quittait la demeure, avant de refermer la porte.

Le lendemain, le réveil fut difficile et désagréable pour Neoko. Dans tous les sens du terme. Elle se redressa, nauséeuse mais également un peu de mauvaise humeur. Son portable ne cessait de vibrer ce qui la fit soupirer au plus au point. Elle se redressa et attrapa son téléphone. Elle ne savait même pas comment réagir maintenant que sa mère était au courant. Elle soupira et regarda son écran de portable. Avant de se figer.

Zonbi : " T'es enceinte ?! "
" T'aurais pu me le dire ... "
" Pourquoi j'entends toujours les choses de la bouche de Tobin..."
" Je suis tellement pas fiable que çà ? ... "
Akira : "Tu aurais pu me dire que tu avais des nouvelles d'Arika, c'est toujours sympa de l'apprendre de la bouche de son ex. Ah, et que tu étais enceinte, accessoirement aussi. Pense à mieux surveiller tes affaires la prochaine fois."

Neoko se prit comme une énorme claque en fixant son écran. Elle ne s'attendait pas à une telle déferlante de messages. Elle s'en voulait soudainement de s'être entraînée dans une spirale de mensonges. Elle se mordit la lèvre et pianota fébrilement sur son portable.

À Zonbi : "Je comptais te le dire en temps voulu, ce n'est pas parce que je ne te fais pas confiance. J'avais peur, c'est tout."
À Akira : "Je ne voulais pas mettre Arika dans l'embarras ..."

La brunette se redressa soudainement et commença à fouiller ses affaires. Non ... Elle avait laissé le portable jetable pourtant sur son bureau, hier et ...

À Akira : "Tu as le portable, c'est ça ?"
Akira : "Oui, Ray me l'a donné hier soir."

La jeune fille sentit un petit poids dans sa poitrine en lisant le dernier message. C'est vrai que Ray était l'ex d'Akira et que les conditions de leur rupture restaient assez floues. Elle ignorait qu'ils étaient encore en contact. Elle sentit une petite pointe de jalousie se planter dans son coeur.

Zonbi :" Sois rassurer, tu auras plus besoin d'avoir peur à présent. "

Neoko se sentit un peu acculée pour le coup. Elle se redressa en fixant son portable puis renvoya vainement un message à Zonbi, puis à Akira.

À Akira : "Je voulais te le dire mais ... Enfin, voilà ..."
Akira : "Tu n'aurais jamais dû me cacher une telle chose. Merde, je suis ton meilleur ami ! Et puis vu ton état, je suppose que tu dois faire une grossesse anorexique. Tu te mets en danger toi et l'enfant. Réfléchis un peu."

La brunette ne put tenir plus longtemps. Elle paniqua, se mit à faire les cent pas puis finalement, elle pianota sur son portable pour appeler Dean. Bien évidement Zonbi ne démontra plus aucun signe de vie. Mais heureusement que Dean, la tête un peu dans le cul quand il décrocha, avec un bâillement.

- hum ? Neo ?

Neoko essaya de se calmer pour parler. Elle se laissa tomber assise sur son lit, les lèvres tremblantes.

- Dean ... Akira et Zonbi ... Ils ... Ils le savent ... hoqueta-t-elle en essayant de se retenir de pleurer, vu la dureté de la situation.

Dean s'est presque redressé d'un coup dans son lit, en entendant les hoquets des pleures de Neoko.

- Ohoh, ça devait arriver. Peut-être pas comme ça. Mais ça devait arriver, respire un bon coup. C'est rien, ils sont tes meilleurs amis. Ca va leur passer, ça passe toujours. Tu es chez toi la ?

Neoko se mordit la lèvre inférieure en écoutant Dean, hochant la tête en essayant de se calmer même si rien n'y faisait.

- O-Oui ... Je viens à peine de me lever ... hoqueta-t-elle.
- Tu sais quoi je vais venir te chercher, tu as besoin d'un peu d'air, je suis là dans ... hum vin-... non trente minute le temps que je trouve comme marche le siège d'Etoile ! fit-il avant de raccrocher.

- Neoko, tu es debout ? fit la voix de Ray derrière la porte.
- Oui ... Oui ... D'accord, je t'attends ... balbutia-t-elle en essayant de se calmer.

Neoko tourna la tête vers la porte et sentit la jalousie prendre le dessus pour le coup. Elle s'approcha lentement de la porte de sa chambre et la verrouilla pour éviter que Ray ne puisse rentrer.

- Oui, je suis debout, bredouilla-t-elle en essayant de calmer ses pleures.

Ray ouvrit doucement la porte, en passant l'encadrement.

- Je t'ai entendu pleurer, tu vas bien? demanda-t-il sincèrement inquiet.

Neoko se détourna aussitôt en faisant mine de rassembler quelques affaires, se mordant la lèvre. Elle avait toujours cette histoire avec Akira en travers de la gorge.

- Ç-Ça va ... Un mauvais rêve ... C'est tout, marmonna-t-elle amèrement.
- Vraiment ? Pourquoi tu rassemble tes affaires ? On dirait que tu vas partir.


Neoko cessa de faire ce qu'elle faisait. C'est vrai qu'elle n'avait aucune raison de faire ça. Elle resta cependant dos à Ray.

- Oui, ça va. Ça va très bien, lâcha-t-elle en repoussant ses affaires. P-Pour rien ... Je range.
- Neoko, tu dois me le dire si quelque chose ne va pas.
- Ça va très bien ! insista-t-elle en se retournant subitement, le fixant avec ses yeux larmoyants un instant avant de se détourner.

Ray soupira, en regardant le sol, avant de posait sa main sur la clanche.

- Si tu as besoin je serais à coté

Neoko hocha simplement la tête en se mordant la lèvre. Ça faisait mal. Elle en voulait un peu à Ray mais comment elle était sensée passer outre ses sentiments ? Elle fit mine de complètement se désintéresser de lui. Dean se pointa, bien une bonne demi-heure après, en âge lorsqu'il arriva devant la porte d'entré, avec la voiture derrière lui, et le petit Etoile qui brailler sur son siège.

- Je vais devenir fou, maugréa-t-il avant de sonner.

Neoko descendit les escaliers, quatre à quatre, avec un sac à dos sur son épaule en entendant la sonnette. Sans un mot, ni un regard pour ceux présents, elle ouvrit la porte et s'extirpa presque aussitôt de la maison, refermant la porte derrière elle, avant de lever les yeux vers Dean.

- Hey ...

Le jeune homme comprit bien vite la situation, alors qu'il descendit les marches de l'entré, en tendant sa main a Neoko.

- On va te faire une bonne pouffer d'air frai. Enfin ... si le gosse arrête de brayer dans la voiture, je te promets pas le calme.

Neoko la saisit sans réfléchir et descendit jusqu'à la voiture, en jetant un coup d'oeil à l'arrière en voyant Etoile. Elle eut un maigre sourire et hocha la tête.

- Ce n'est pas grave ... souffla-t-elle d'une petite voix.

Dean l'accompagna jusqu'à la voiture, sous le regard de Ray, qui la suivait de la fenêtre. Alors que comme l'a dit Dean, Etoile ne faisait que pleurer.

- Je sais pas comment Angelyn sache faire la différence entre les pleure, fit l'oncle en bouclant sa ceinture. J'ai essayé de lui donner le biberon. Il m'a dégueulé dessus, la couche est propre raaaah, je vais devenir fou.

Neoko eut un léger temps d'arrêt en sentant un regard sur elle. Elle leva les yeux mais les détourna bien vite pour s'engouffrer dans la voiture. Elle se retourna pour fixer les sièges arrière, avant de regarder Dean.

- Il bave, il fait peut-être ses dents ? demanda-t-elle.
- Mais les bébé ça bavent pas tout le temps ? Et c'est quoi faire ses dents ?

Neoko regarda Dean et eut un petit rire fasse au manque de savoir de son ami. Elle boucla sa ceinture en expliquant.

- Ça veut dire que ses dents sont en train de pousser et vu que ce sont les premières, elles percent la gencive, du coup, ça fait assez mal. C'est pour ça qu'il bave. Regarde, il a le menton tout irrité à cause de ça.
- Qu'est ce que j'en sais , je suis pas médecin. Je pensais qu'il était juste rouge, parce que voilà, fait froid dehors... du ... AA Médecin ? Faut l'emmener au urgence ?!

Neoko eut un petit rire et secoua la tête.

- Non, il est juste irrité. Un peu de crème et ça ira mieux. Par contre, je me demande s'il y a moyen de soulager un peu sa douleur ...
- Oui, donc comme je l'ai dit avant médecin non ?

Neoko haussa les épaules. Pour le coup, elle ignorait quoi faire.

- Ce serait peut-être préférable ...
- Raaah c'est Angelyn qui a le machin.. Faut attendre son retour, hum.. je vais la chercher au travail, je te dépose a la maison avec Etoile, et .. je vais voir ! Ca te va ?

Neoko acquiesça simplement avec un petit sourire.

- D'accord, ça me va !

Dean la déposa devant l'appartement, en allant détacher Etoile, qui était en pleure. Alors que le siège lui résistait.

- C'est une vrai torture, si jamais ... Appelle carrément les urgences, ok ? Je vois pas trop quoi te dire plus. Au pire fouille à la maison y a de tout, de tout façon.

Neoko tendit les bras pour prendre l'enfant. Elle hocha la tête avant de réaliser que c'était un peu la première fois qu'elle s'occupait d'un enfant. Elle eut un rire nerveux.

- Je vais essayer de faire de mon mieux ...

Etoile s'agita vraiment dans les bras de Neoko, en bavant de partout, alors que Dean était déjà parti à la recherche d'Angelyn. Neoko monta dans l'appartement en regardant partout autour d'elle. D'accord, elle ne devait pas paniquer. Il y avait forcément un moyen de calmer Etoile. Elle le berça un peu en regardant les alentours.

- Bon, on va commencer par enlever cette vilaine bave, hein ? Voyons voir ...

La brunette alla dans la cuisine et fouilla avant de trouver du papier pour essuyer le menton baveux de l'enfant. Etoile était quelque peu des plus agités, donnant des petits coups à Neoko. Il voulait aller parterre. Et puis sa bouche lui faisait un mal de chien. Neoko regarda autour d'elle, cherchant quelque chose d'assez dur mais de mou en même temps pour qu'Etoile puisse faire ses dents en même temps. Elle fouilla un peu, en continuant de bercer l'enfant, puis elle arracha un quignon de pain.

- Etoile, là, regarde-moi, regarde tata Neoko, tu veux ? fit-elle en essayant de porter le morceau de pain à sa bouche.

Etoile regarda le bout de pain, avant de tendre ses petits mains  boudinées vers le morceau, avant de le mâcher, avec plein de bave. Neoko eut un petit sourire et regarda autour d'elle, cherchant le parc de jeu d'Etoile des yeux. Elle le déposa doucement dedans, tout en le surveillant.

- Bon, au moins, tu as arrêté de pleurer, c'est déjà ça, fit-elle en souriant.

Mais comme l'avait dis Devis et Dean, Etoile était vraiment turbulent. Qu'importe les choses, il se mit à jeter ses jouets en dehors du parc, tout en pleurant.

- Oh non ...

Neoko les ramassa et se pencha dans le parc de jeu, cherchant une peluche des yeux, regardant les alentours.

- Tu dois bien avoir un doudou, non ? Ou peut-être tu veux jouer, non ?

Pour toute réponse, des que Neoko avait le dos tourné : Etoile jeta un nouveau jouet en dehors de son parc du jeu en mâchouillant son morceau de pain. Neoko ramassa les jouets et les remit en place dans le parc de jeu, avant s'accroupir, prenant appui sur les barrières en regardant Etoile.

- Tu veux jouer ? demanda le jeune fille en tendant ses mains.

Etoile faisait un peu le timide il avait un petit sourire. Mais il regardait simplement de ses yeux bleus Neoko attendant que celle-ci tourne le dos avant de jeter un autre objet, son jeu favori avec Dean. Neoko inclina la tête et se redressa en soupirant un peu, avant de chercher des yeux ce qu'elle pourrait faire avec Etoile, maintenant qu'il était plus calme. Mais des qu'elle était de dos, il relanca un nouveau objet un peu plus loin, qui fit tomber une lampe. Neoko tourna la tête et eut un petit hoquet de surprise en courant vers la lampe pour essayer de la rattraper aussi vite qu'elle put, avant de tourner la tête vers Etoile.

- Ouh, t'es un vicieux, toi ...

Le gamin s'était caché derrière un coussin en ayant un petit rire tout mignon. Impossible de lui en vouloir. Neoko remit la lampe en place et ramassa le jouet avec un maigre sourire, le posant dans le parc de jeux.

- Sale garnement, va !

Le gamin continuait de rire, mais s'épuisa encore bien vite, et surtout il se remit à pleurer un peu, puisqu'il avait mangé son guignon de pain. Neoko eut un petit sourire amusé et le prit dans ses bras pour le sortir du parc. Elle le commença à me bercer doucement.

- Ouh, tu m'as l'air bien fatigué ...

Et voila Etoile avait retrouvé vite le sourire en ayant trouver un nouveau jeu, alors que sa main, avant prit une mèche de cheveux de Neoko, entre ses doigts il s'amusa aussitôt a tirer les cheveux de celle-ci. Neoko grimaça un peu en attrapant ses cheveux pour les mettre de l'autre côté, pour éviter que le garnement n'en tire plus.

- Aïe, aïe, non, lâche ... Voilà, gentil ... fit la brunette en s'asseyant pour le bercer.

Etoile se mit à chuiner en voyant que son nouveau jeu était sur le point de se terminer, alors qu'il fut vite attiré par autre chose. Il calla son oreille, en bougeant juste un peu sur le ventre de Neoko, avant d'être complètement contre, comme si il se lovait contre l'enfant qu'elle porter. Il ne mit pas longtemps a aller dans les bras de Morphée. Neoko eut un petit sourire en voyant Etoile se calmer, bien que pendant un instant elle craignait qu'il ne reparte dans une crise de larme. Elle soupira de soulagement, en le serrant contre elle avant que sa tête ne penche en avant et qu'elle ne finisse pas dormir à son tour. Dean était rentré en panique avec le carnet d'Etoile, mais il s'arrêta bien vite en entendant pas un son venant de la pièce, avant de les retrouver endormir. Il eut un petit sourire en haussant les épaules.

- Bon bah, finalement ça va.

Au bout de quelques jours à rester chez les Heartless, glanant quelques conseils auprès d'Angelyn pour sa situation actuelle et pour plus tard, Neoko fut finalement reconduite chez elle, une fois qu'on eut estimé qu'elle s'était suffisamment changée les idées. Elle ouvrit timidement la porte de chez elle, et rentra en silence. Elle n'avait pas envie d'attirer l'attention. Sa mère devait certainement travailler vu l'heure. Avec de la chance, il n'y avait que Ryu et leur père. Et bien évidemment Ryu était surtout entrain d'essayer de se faire à manger. Alors qu'un petit nuage et une odeur de brûler se fit de la cuisine. Maman n'avait pas du lui laisser quelques reste, et Ray devait certainement éviter la maison mal à l'aise. Neoko renifla l'air un instant et fronça les sourcils en marchant vers la cuisine. Il y avait une sale odeur de brûler. Elle haussa un sourcil en voyant Ryu faire.

- Mais qu'est-ce que tu fabriques ? On dirait que tu essayes de mettre le feu à la cuisine, fit la jeune fille en s'approchant de la fenêtre pour ouvrir et chasser l'odeur.

Ryu sursauta, alors qu'il avait complètement carbonisé la poêle qui balança vite dans l'évier, alors qu'il s'était brûlé les mains.

- oh Neoko, des oeufs. Pourquoi ?

Neoko se tourna vers lui et haussa un sourcil.

- Parce que j'ai l'impression qu'il y a eu un incendie, ici ... fit-elle en s'approchant de l'évier pour voir l'étendue des dégâts.

La brunette releva la tête vers son frère.

- Je suppose que ce n'est pas un véritable succès ...
- Ca a brûlé quoi, j'ai du mal dosé un truc c'est tout, fit Ryu en lisant la recette sur dans le livre. Pourtant j'ai tout suivi.

Neoko inclina la tête en réfléchissant. Étrange. Elle eut un petit sourire.

- Peut-être que tu as mis le feu trop fort ? Ou que tu as laissé trop longtemps au choix ... Hm. Après, les oeufs sont traîtres.

La brunette tourna la tête vers son frère, inclinant la tête.

- Tu veux que j'en fasse ? Tu verras peut-être ce que tu as loupé ...

Il ouvrit la bouche pour dire non, mais son estomac le rattrapa. Il hocha la tête avec un légère rougeur, alors qu'il s'assit dans la cuisine en lisant son livre. Neoko eut un maigre sourire amusé et se mit à préparer silencieusement le repas. Elle essaya de récupérer la poêle en même temps qu'elle surveilla la cuisson des oeufs. Au moins, on ne pouvait pas dire qu'elle n'était pas débrouillarde pour faire à manger. En quelques minutes, les oeufs furent cuits. La brunette les servit et tendit l'assiette à Ryu.

- Tiens. Ils ne doivent pas être parfaits mais c'est déjà ça, assura l'adolescente.

Ryu ne mit pas longtemps a commencer a manger, avant de tourner de temps en temps son regard vers sa soeur.

- Uum, tu comptes rester cette fois ?

Neoko s'occupa à essayer de récupérer la poêle brûlée en frottant le mieux qu'elle pouvait. Elle s'arrêta et tourna la tête vers Ryu, inclinant la tête sur le côté.

- Hm ? Oui ... Enfin, je ne comptais pas partir, tu sais. J'avais juste, hm, besoin de me changer les idées, avoua-t-elle avec un petit sourire.
- Parce que Ray a donner le téléphone a Akira ? demanda Ryu
- Hein ?

Neoko s'arrêta en haussant un sourcil et détourna la tête pour se remettre à frotter la poêle, sans rien ajouter.

- Tu m'étonneras toujours être au courant de tout ... Peut-être. Pas seulement ...
- C'est assez facile de connaître tes humeurs à vrai dire. C'est peut être pour ça que tes amis ne m'aiment pas.
- Moi, j'y suis habituée. Eux, non. Et comme ils ne te voient pas très souvent, tu ne dois pas laisser une bonne impression ... répondit Neoko avant d'abandonner la poêle. Rien à faire ... Je laisserai Maman et sa magie du nettoyage faire le reste.

La brunette se tourna vers Ryu et eut un petit sourire.

- Enfin, ils ne doivent plus trop m'aimer non plus, actuellement, avoua la jeune fille.
- Ils sont simplement en colère de ne passer qu'en dernier plan. Ca doit faire mal à leur fierté tout simplement, répondit Ryu en haussant les épaules

Neoko fixa Ryu un petit instant et eut un petit rire amusé, inclinant la tête sur le côté.

- Est-ce que tu essayerais de me remonter le moral, Ryu ? demanda-t-elle, curieuse.
- Non, je dis que la vérité, le premier à craquer c'est Ray, second Akira et Tobin, dernière Zonbi, suivant leur fierté mal placé, ça donnerai ça, fit-il

Neoko eut un petit sourire et s'écarta de l'évier. Elle jeta un coup d'oeil vers l'étage, puis vers Ryu.

- Ray n'est pas là ?
- Non, il vient rarement a la maison, juste pour prendre une douche à vrai dire, avoua Ryu en relevant le regard en l'air
- Je ... vois ...

Neoko inspira longuement, puis se tourna vers Ryu avec un petit sourire.

- N'oublie pas de mettre ton assiette dans l'évier, souffla-t-elle avant de se détourner pour monter les escaliers.
- Tu veux pas lui parler ?

Neoko s'arrêta et se retourna, avec un sourire figé, croisant ses bras dans son dos, secouant doucement la tête.

- Non, c'est bon, assura-t-elle.
- Tu es aussi vraiment fière, vous êtes tous pareil, soupira Ryu en déposant son assiette dans levier

Neoko le regarda faire et haussa les épaules. Il devait avoir raison. La brunette monta les escaliers et passa devant la porte de la chambre de Ray en silence pour se glisser jusqu'à la sienne, en soupirant longuement.

- Tu ne crois pas si bien dire, Ryu, marmonna-t-elle.

Tobin était encore une fois allongé sur le lit, avec son sac d'alcool, heureusement que le maire et sa femme n'étaient pas souvent a la maison ses derniers temps.

- Tu sais on peut aller chez Neoko, lui dire autres autres, la vérité en face, ça sera toujours ça de fait.

Akira était en train de finir une nouvelle bouteille de bière. Il était de mauvaise humeur depuis quelques jours, vis-à-vis de Neoko. Il grogna à son évocation.

- Non, j'ai pas envie de lui parler, râla-t-il. J'ai envie de me changer les idées.
- Finalement tu es vraiment le jumeau de Arika. Moi qui croyait que vous étiez complètement différent. J'ai l'impression de le revoir bouder Haibara, quand elle arrêtait pas de le pousser. Je veux plus lui parler, dit-il d'une voix sur aigu en rigolant avant de boire son shooter.
- De lui, non plus, j'ai plus envie d'en entendre parler, marmonna Akira en terminant sa bière, posant la bouteille peut-être un peu violemment sur la table.

Le blanc soupira longuement. Rien à faire, il était toujours aussi énervé. Il leva la tête pour regarder Tobin, avant de se hisser sur le lit.

- Change-moi les idées, marmonna-t-il.

Tobin eut un petit hoquet, pendant qu'il bu en entendant la phrase d'Akira, alors qu'il essuie du revers de la main sa bouche.

- T'es sûre ? Tu sais comment sa s'est fini la dernière fois que tu étais ... enfin tu vois

Mais Akira ne l'entendit pas de cette oreille. Il se hissa au-dessus de son copain, haussant un sourcil comme si de rien n'était.

- Roh, je t'en prie, je suis assez grand pour décider ça, marmonna-t-il.

Tobin se redressa sur ses coudes.

- Oh, oui, après m'avoir littéralement crier à la gueule que c'était à cause de moi que Ray t'avais quitté. Je me rappelle très bien.

Akira le fixa un long moment avant de le repousser contre le matelas en l'attrapant par la gorge pour le plaquer contre celui-ci. Il se baissa lentement pour plonger son regard dans celui de Tobin.

- Je te dis que je suis assez grand pour décider, répéta-t-il.

Akira était bien différent de la dernière fois. Il était plus ... hm ... aggressif. Il eut un petit sourire en coin.

- Quoi, ça ne te branche pas ce soir, c'est ça ?

Tobin eut bien sur le coup, une certain pression sur le cou. Il n'aurait jamais penser qu'Akir,a pouvait être des plus agressifs. Il fronça les sourcils, autant rentrer dans ce jeu, enfin du moins, le temps de décamper.

- Bien sûr ! Moi Tobin ! N'être pas brancher par ça ? La bonne blague ! Je suis toujours partout, fit-il avec un sourire, mais son regard avait tendance a regarder autre chose que celui d'Akira.

Akira eut un petit sourire et plongea littéralement sur le cou de Tobin pour venir de le mordiller en relâchant doucement la pression sur son cou pour glisser sa main sur le haut de son copain. Les morsures oscillaient entre douceur et violence pure par moment. L'alcool fait vraiment le boulot à moitié. Tobin n'aurais jamais pensé revoir cette facette d'Akira. Il avait des sales souvenirs, dés débuts, mais finalement le blondinet c'était vraiment vite calmer, c'est de la que Tobin était plutôt parti confiant, mordant uniquement sa lèvre, alors qu'entre douleur et plaisir, il sentant son corps s'enflammait quelque peu, c'était assez étrange de se retrouver au-dessous. Akira continua ses morsures tandis que sa main agrippa le t-shirt de Tobin. Il ne fallut que quelques secondes pour que le blanc tire subitement dessus pour littéralement l'arracher. Littéralement. Mais ça ne l'arrêta pas plus que ça tandis que sa main parcourut le torse du brun alors que le jeune homme vint mordre un peu plus sauvage l'oreille de son compagnon.

- Wh-What Mon t-shirt !

Mais sa voix se tut sur le coup dans un petit gémissement rauque. Alors qu'il essaya de redressait en posa sa main sur l'épaule de son partenaire pour le repousser.

- Zen Akira ! Le but c'est avoir du plaisir, pas dégommer tout ce qui m'est cher.

Akira se redressa un peu sur le coup, inclinant la tête sur le côté avant lever les yeux au ciel. Bah voyons ... Bon, c'était surtout l'alcool qui parlait mais bon. Il se pencha de nouveau.

- Oui, oui, marmonna-t-il.

Il vint poser ses lèvres sur Tobin en essayant de le repousser vers l'arrière sur le matelas, continuant de caresser son torse. Tobin savait très bien ce que ce oui, oui voulait dire, limite qu'il parlait à un mur. Genre il devait jouer la belle jeune fille et fermer sa gueule. Sauf que Tobin et sa fierté mal placée. Il poussa Akira pendant le baiser, en mordant bien sa lèvre pour lui donnait un petit coup de lucidité. Akira se sentit repousser en arrière mais il vit surtout cela comme de la provocation avec l'alcool, malheureusement pour Tobin. Il se recula un peu, passant sa langue sur sa lèvre avant de se jeter sur son copain pour l'embrasser plus fougueusement, enfin, en essayant de le repousser de nouveau. Ça faisait limite combat de coq pour voir qui allait avoir le dessus. Tobin avait vraiment du mal à repousser Akira qui avait largement l'avantage. Vu la position ou ils étaient, la fatigue des muscles qui chauffaient le fit vite retourner contre le matelas. Il commençait à se laisser un peu trop aller à ses jeux de séduction, quelque peu agressifs. Akira se redressa lentement, un sourire en coin, de voir qu'il avait le dessus. Et baissa son visage pour embrasser tendrement le cou de Tobin. Lui-même eut soudainement les bras qui fatiguèrent si bien qu'il finit par s'étaler sur son copain, son visage au creux du cou de Tobin. Et l'instant d'après on pouvait sentir le souffle régulier d'Akira dans son cou. Oui. Il venait de s'endormir en contre-coup de l'alcool.

- No.... no.. AKIRA ! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON, cria Tobin. T'abuse mec ! Je vais te charrier toute ta vie sur ta soumission a-... Raaaaaah Bon on va rependre les pratiques de pré-ado.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:35

Dans la soirée, Neoko salua une dernière fois ses parents sur le seuil de la porte avant de refermer derrière eux. Ils partaient pour un gala et laissaient donc la maison à Ray et elle. La brunette inspira longuement. Déjà qu'elle s'évertuait à éviter le blond depuis qu'elle était revenue. Elle leva son regard vers le premier étage. Bon, s'il restait dans sa chambre, elle ne craignait pas si elle restait dans la sienne. La brunette soupira doucement et monta lentement les escaliers en réfléchissant. Hm, elle redescendrait après pour manger, sans doute. L'adolescente passa de la porte sans un mot. Et il ne fallut qu'un petit mouvement, avant que la jeune fille se retrouve attirer dans cette chambre qu'elle voulait a tout prix éviter. La porte se referma aussitôt, derrière elle dans un petit clic, qui voulait tout dire. Ray se retrouvait juste devant elle, à la regarder, alors qu'il avait ses bras de chaque coté de la jeune fille. Neoko eut un petit hoquet de surprise en se sentant tirer dans la chambre aussi soudainement. Elle ferma les yeux en sentant la porte dans son dos. Lorsqu'elle rouvrit ses yeux, elle retint un peu son souffle en voyant Ray. Elle le regarda puis regarda ailleurs. C'était assez oppressant comme situation à vrai dire. Surtout dans la pénombre ambiante ...

- Tu m'évites ? Ou est ce simplement une impression ? Tu peux pas me bouder indéfiniment, nous vivons sous le même toit.
- Ce doit être une impression ... murmura-t-elle en fixant ses pieds.

Okay, c'était un peu un mensonge gros comme elle mais après tout, si elle disait la vérité, à savoir qu'elle était morte de jalousie, ce n'était pas mieux. Neoko ne savait même pas comment réagir face à ça, à vrai dire.

- Ton mensonge est gros, tu savais mieux mentir à une époque. Neoko, regarde moi, et dis moi que tu me fuis pas.

Neoko plissa ses yeux et releva doucement la tête pour regarder Ray. Elle ouvrir la bouche, puis la referma. Elle ne pouvait pas lui mentir. C'était tellement évident, ça devait se lire sur son visage. Elle baissa à nouveau la tête.

- C'est possible que ... j'ai tenté de t'éviter ces derniers jours, avoua-t-elle avant de relever la tête. Content ?
- Tu ne dis toujours pas la vérité, fit-il en la regardant bien dans les yeux. Tu l'a relevé après que tu es dit ton mensonge, fit-il dans un soupire, alors qu'il avait un sourire à coté des lèvres. Le fait t'aider simplement un ami à retrouver un être cher, est tellement impardonnable que cela ?

Neoko rentra la tête entre ses épaules en soutenant le regard de Ray. Elle déglutit un peu. C'est vrai que dit comme ça, on avait vraiment l'impression que c'était elle qui était en tort. La brunette fronça un peu les sourcils.

- Tu n'avais pas à fouiller dans mes affaires, répliqua-t-elle aussitôt avant de regarder ailleurs. J'ignorais que tu tenais tant que ça à ce qu'Akira retrouve son frère. J'ignorais même que vous étiez en si bons termes, marmonna-t-elle amèrement.
- Techniquement je n'ai pas fouillé. Le téléphone était jeté parterre. Et je voulais voir,  si tu avais bien caché tes compléments, mais apparemment Maman, est passé bien avant nous, dit-il avant d'incliner la tête. Je suis assez mature, pour laisser notre rupture, comme un simple je t'aime plus. Il en avait simplement marre que je fasse passer la famille avant lui, en quoi est-ce mal ? Toi même tu fais passer la famille avant non ?

Neoko voulut reculer un peu mais la porte derrière elle lui rappela à quel point elle était immanquablement bloquée.

- Ce n'est pas pareil, souffla-t-elle. Et puis, tu n'avais pas à donner ce portable sans me le dire, ça reste quelque chose qui m’appartenait ! Si je voulais qu'Akira soit au courant, je l'aurais donné moi-même.

La brunette tourna la tête, d'un air amer. Elle n'aimait pas réagir comme ça. Elle sentait cette jalousie qui remontait. Ray eut un petit rire, alors que sa tête se posa contre la porte, juste au dessus de l'oreille de Neoko.

- As tu seulement le droit de cacher un disparu de sa famille ? murmura-t-il. As-tu le droit de mentir à sa famille pour une simple caprice ? As-tu le droit de faire l'ignorante pour un simple sentiment d'égoïste ?

Ray releva a ce moment la tête, en regardant bien la jeune fille dans les yeux. Neoko se figea un peu en entendant le murmure de Ray. C'était comme une caresse, mais une caresse qui faisait mal. Elle leva les yeux vers lui et déglutit péniblement.

- Je voulais simplement respecter une promesse. Une simple promesse entre amis, répondit-elle d'une petite voix.
- Tu aurais comme même pu mettre Arika en contacte avec sa famille, pour au moins alléger un poids à ton meilleur ami, qu'à ton amant, fit Ray qui avait perdu toute sa gentillesse

Neoko commençait à avoir un peu peur, à vrai dire. Elle n'avait pas l'habitude de voir Ray ainsi. C'était même la première fois, pour être honnête. Elle le regarda et fronça un peu ses sourcils.

- Amant ?

La brunette aurait pu rire, si la situation ne lui semblait pas aussi oppressante. Elle secoua doucement la tête.

- Je n'aime pas Arika, souffla-t-elle, avec un faible sourire. Je n'ai jamais aimé Arika, du moins pas en amour puisqu'il y avait toujours quelqu'un d'autre ...

La brunette releva la tête vers Ray. Au point où elle en était ...

- Et c'était toi, Ray, cette personne ... murmura-t-elle tout bas.

Ray eut un moment de pause, comme un long blanc, comme si c'était info n'avait jamais franchit les lèvres de sa jeune soeur.

- Ce n'est que de l'admiration, Neoko, ce n'est pas de l'amour, fit-il.

Neoko secoua vivement la tête. Non, non, elle connaissait tout de même ses sentiments. Elle releva sa tête vers Ray.

- Non, je sais encore faire la différence. Tu veux savoir pourquoi je t'ai évité ces derniers jours ? Parce que je mourrais de jalousie que tu aies pu parler à Akira. Parce que je ne voulais pas me l'avouer, non plus ...

La brunette se mordit la lèvre, baissant les yeux.

- Un amour pour moi ? Dis moi les raisons qui prouvent ce soi-disant amour

Neoko releva la tête vers Ray. Elle le regarda d'un air penaud. Il ne la prenait pas au sérieux, absolument pas.

- Il faut des raisons pour aimer quelqu'un ? souffla-t-elle.

Elle savait que ça ne suffirait pas à convaincre Ray. Pas simplemet ça. Elle ne faisait qu'éluder la question.

- Pour les différencier, un minimum, je pense, répondit-il tout simplement avec son éternel sourire

Neoko cligna des yeux en le fixant. Elle releva doucement ses mains pour les poser sur les joues de Ray, en le regardant dans les yeux.

- Dans ce cas, vois ça comme mon ultime raison, souffla-t-elle avant de se hausser sur la pointe des pieds pour venir embrasser Ray, sans réfléchir.

Elle avait cessé de réfléchir. Elle ne voulait plus réfléchir. Elle voulait juste être honnête. Et se fut bien sans réfléchir, que le garçon eut comme un oublie. Il n'avait pas réagit sur le coups, bien que cela semblait durer une éternité, en vérité cela ne dura guère, que quelques seconde. On pouvait sentir le corps de Ray se tendre d'un coup, alors que ses yeux se refermèrent en répondant au baiser de la jeune fille, d'où il la poussa d'avantage contre la porte, pour venir la sentir contre lui. Neoko sentit bien ce petit flottement. À vrai dire, elle s'y attendait, après tout, ce n'était pas comme si elle s'attendait à un véritable amour réciproque. La surprise fut d'autant plus agréable lorsque Ray répondit à son baiser. Ses mains passèrent rapidement des joues au cou pour qu'elle vienne se serrer contre lui, se laissant totalement aller. Elle ne retomba sur ses pieds que lorsqu'elle rompit le baiser pour reprendre son souffle, fixant Ray, avec une foule de sentiments contradictoires qui se précipitaient dans sa tête. Ray passa doucement ses bras autour de la taille menue de la jeune fille malgré le fait qu'elle était enceinte, alors qu'il approfondit d'avantage le baiser reculant légèrement de la porte. Neoko referma ses yeux et resserra son étreinte autour du cou du jeune homme, répondant tendrement au baiser en venant se lover contre lui, pour pouvoir se décaler enfin de la porte. Ray ne perdit pas une seconde avant de la soulevant doucement contre lui, après tout il y avait pas grand chose, alors qu'il la déposa en douceur sur le lit, interrompant doucement le baiser, les yeux quelque peu vague de cette attraction tout nouvelle, il ne fit rien, alors qu'il posa une main contre la joue de la jeune fille avant de repartir pour un long baiser. Neoko reprit un court instant son souffle, rouvrant les yeux pour observer les traits de Ray. Elle les avait déjà vu des millions de fois mais c'était différent maintenant. Elle avait ses mains de part et d'autre de son visage qu'elle souleva légèrement pour approfondir le baiser avec une certaine tendresse. Ray était bien plus pencher sur elle alors qu'il se mit doucement a passer sa main de la joue, au cou de celle ci, avant de s'arrêter vers sa chemise, où il commença a faire sauter petit a petit les boutons du chemiser. Neoko leva doucement sa main pour caresser également la joue de Ray, timidement, en le laissant faire, sans montrer un seul signe qui aurait pu penser qu'elle le repousserait ou autre. Non, juste une douce caresse pour encourager à continuer. Ray ouvrit le dernier bouton, en dégageant chaque coté de la chemise, alors qu'il redescendit doucement en embrassant le coup, le sternum tout en descendant doucement vers le nombril, puis s'arrêtant un court instant vers la jupe qu'il commença a descendre sans arrêter ses baiser, qui descendait vers la zone intime. Neoko bascula doucement sa tête en arrière avec un petit soupir d'aise en sentant les baisers. La jeune fille mordilla sa lèvre tandis qu'un petit frisson de plaisir lui parcourut l'échine tandis que sa main attrapa un pan de la couverture. Ray fit doucement tombé la jupe au sol, laissant celle-ci glisser le long des jambes de Neoko. Alors qu'il passa doucement ses mains sur chacun des hanches de Neoko, glissant un doigts sous le fait tissu du slip de celle-ci, pour la faire glisser comme la jupe, embrassant d'abord l'intérieur des cuisses, avant de tout doucement se rapprocher de celle ci. Neoko se mordilla la lèvre inférieure avant d'avoir un petit hoquet de surprise, basculant la tête en arrière tandis qu'elle écarta lentement les jambes, sentant la chaleur corporelle augmenter. Elle soupira lentement d'aise en passant sa main libre le long de sa poitrine remontant contre son cou tandis que l'autre descendait le long de son bassin, repassant à l'endroit où la main de Ray était auparavant. Ray était comme un transe, guider par le simple désire, de toujours donner plus. Et surtout de laisser aller ses sentiment amoureux, alors qu'il se mit doucement a embrasser l'intérieur des cuisse pour revenir sur le pubis de son amante. Passant sa main de sous la cuisse a au-dessus pour dévoiler le clitoris, il lécha d'abord doucement le petit bout de chair, pour trouver la sensibilité de sa partenaire. Neoko déglutit lentement et sa tête bascula d'un coup en arrière tandis que le dos de sa main venait couvrir sa bouche pour étouffer un premier petit gémissement. Le corps de la jeune fille frissonna, répondant de lui même en se cabrant un peu sur le lit en une pulsion, alors que par réflexe, ses jambes se resserrèrent légèrement. Ray garda bien une prise sur les cuisses de Neoko, alors qu'il recommençait par des petites léchouilles jouant, quelque peu avec, pour commencer a vraiment exciter sa partenaire, alors qu'il suçotait de temps en temps le clitoris, pour venir de sa main libre, caresser les lèvres. Neoko ne tint pas très longtemps. Très vite, sa main ne put couvrir les gémissements qui s'échappaient du fond de sa gorge tandis que l'autre s'agrippait au drap. Ses jambes commençaient à trembler et à faiblir lentement tandis qu'elle sentait l'excitation prend peu à peu possession de son corps. Ray eut un petit sourire, alors qu'il glissa peu a peu a un premier doigts dont les sécrétions aida humblement a faire glisser celui-ci une première fois, puis une deuxième fois, avant que se soir avec deux doigts. Lui même commençait a se sentir exciter rien qu'au fait qu'il entendait sa partenaire gémir de la sorte. Neoko bascula entièrement sa tête en arrière ne pouvait retenir les gémissements plus longtemps. Son corps tout entier brûlait d'un désir ardent. La jeune fille agrippa plus fermement les draps en rouvrant ses yeux.

- R-Ray ... gémit-elle d'une petite voix gorgée de plaisir.

Le garçon continuait ses petits vas et viens alors qu'il avait relevé la tête, en commençant à déboutonner sa propre chemise dû à l'excitation qui ne laissait pas trop le chaud avec la chaleur ambiante de son corps qui montait, et cette chaleur dans son bassin.

- Hum ? murmura-t-il doucement en déboutonnant son jeans

Neoko baissa les yeux vers Ray. Elle bouillonnait littéralement. On pouvait sa poitrine se soulevait à un rythme régulier mais rapide, trahissant son excitation. Elle ferma les yeux puis les rouvrit.

- Je ... Je t'aime ... articula-t-elle entre deux souffles.

Le jeune homme retira complètement ses doigts, souriant avant de venir, embrasser doucement Neoko. Caressant sa chevelure de sa main non humidifié, il remonta légèrement la jambe de celle-ci, alors qu'il l'embrassa une dernière fois, alors que sa verge touchait l'intimité de celle-ci. D'abord par un simple contact chaud, avant que la pénétration se fit en douceur. Alors que Ray se mordait un peu la lèvre. Neoko eut un bref moment de répit en douceur. Puis elle retint un peu sa respiration avant de mordiller sa lèvre inférieure en sentant la pénétration. Elle sentit un léger frisson comme une impulsion électrique parcourir son échine tandis que la chaleur corporelle ne cessait d'augmenter. Elle serra un peu les draps sous le coup, mais tout allait bien, tout se passait en douceur. Ray était bien évidement en dessus d'elle un genou sur le lit, alors qu'il avait la jambe tenu, il tenait d'un main légèrement le bassin de Neoko un peu plus haut. Alors qu'il commencer par des va et viens, long, et doux, avant que commencer des séries un peu plus rapide, mais jouant toujours un peu avec la jauge de plaisir. Neoko lâcha finalement les draps pour venir étreindre le cou du jeune homme tandis qu'elle bascula la tête en arrière, dévoilant son cou, se laissant entraîner par le rythme imposé par Ray alors que son bassin ondulait de plaisir pour répondre aux va et vient dans une litanie de gémissements. Le rythme fut très vite soutenue, après avoir laisser le plaisir prendre le dessus. Ray avait vraiment les joues, rougit par l'effort, alors qu'il donna un dernière élan, avant de se retirer pour éviter d'éjaculer à l'intérieur de Neoko. par pure réflexe, sur le coup il avait oublié ses précaution, et se décala un maximum pour ne pas en mettre partout, mais bon...

- Ah.. Désoler, souffla-t-il entre deux souffle, en embrassant le front de Neoko. J'ai oublier le préservatif, dit-il avec un petit sourire enfantin.

Neoko reprit lentement son souffle, une fois l'effort passé. Un petit sourire s'étira le long de ses joues rougies sous l'action de Ray. La jeune fille dans un ultime effort, elle se redressa pour venir l'embrasser avant de se laisser retomber sur les draps dans un petit rire.

- Excuses acceptées, articula-t-elle entre deux souffles.

Ray se laissa tomber a coté de Neoko, en reprenant son souffle. Il était heureux, anxieux, heureux, anxieux, pensive, envieux, et heureux, un gros mélange de tout est n'importe quoi.

- Wouah, murmura-t-il

Neoko se tourna légèrement sur le côté pour le regarder. Étrangement, elle avait la conscience tranquille pour le coup. Elle avait enfin pu dire ce qu'elle avait sur le coeur depuis toutes ses années. Elle inclina la tête.

- C'est le plafond qui te tient tant en admiration ? taquina-t-elle en souriant un peu.
- Oh oui tellement ! Non, mais ... je suis plutôt en mode ... On la fait ... Vraiment ?

Neoko eut un maigre sourire amusé de voir Ray aussi ... perdu. C'était bien la première fois qu'elle le voyait ainsi.

- À l'instant même, oui, souffla-t-elle en souriant.

Ray avait un petit sourire, alors qu'il se redressa sur ses coudes. Avant de tout doucement prendre les mouchoir sur sa table de chevet, pour finir juste essuyer le ventre de Neoko. Avant de tourner la regard vers la porte. Mais il secoua la tête en vue de l'heure.

- Je pense qu'une douche s'impose, avant que les par-... Qu'ils rentrent, non ?

Neoko se redressa un peu la tête, puis regarda l'heure. Ray n'avait pas tort, une douche ne serait pas de trop. Elle hocha la tête en se redressant un peu plus.

- Je pense que ce n'est pas une mauvaise idée, répondit-elle.

Ray rangea un peu la chambre le temps que Neoko prit sa douche en premier, alors qu'il se rince juste un peu avant de l'eau chaude dans levier de la Cuisine. Il avait toujours ce petit sourire heureux au lèvres, alors qu'il passa un peu d'eau dans les mains. Préparant un bon café, et un thé à Neoko, ainsi que quelques biscuit, il avait du temps devant eux avant que ... la famille. Neoko se leva et se glissa dans la salle de bain avec des petits pas, comme s'il y avait tout de même un risque de se faire prendre alors ... que non. Elle se détendit un petit peu sous le jet d'eau chaude avec un petit sourire satisfait. Elle ne pouvait pas imaginer sa confession tourner aussi bien, même dans ses rêves, elle ne l'aurait pas imaginé ainsi. Le temps d'une douche rapide, elle ne put se retenir de chantonner un petit peu sous l'effet de ce petit bonheur à chérir. Elle ressortit, habillée d'un simple pull long qui lui faisait office de chemise de nuit par moment, en essuyant ses cheveux. Ray remonta dans la chambre avec les deux tasses, et quelques petits gâteaux à la confiture de fraise, et de myrtille, alors qu'il changea les drap, pour les mettre dans la corbeille de la salle de bain, après avoir bien vérifier cela.

- J'ai préparer une tasse de thé, fit Ray en le lassant à Neoko, il passa par derrière pour déposer un baiser sur le haut de la tête

Neoko était en train d'entreprendre de sécher sa chevelure, en chantonnant et elle eut un petit rire enfantin en sentant l'étreinte de Ray. Elle eut un petit sourire, levant la tête vers lui, conquise, en l'inclinant doucement.

- C'est bien gentil, merci, répondit-elle avec un petit sourire.

Les deux tourtereaux, avaient bien évidement discuter un peu avant de se coucher, et de descendre comme a l'habitude. Ryu était déjà en bas habillé, avec son bol de céréale, et son jus d'orange. Alors qu'il tourna son regard dans la direction opposé, lorsque Ray s'installa a coté de lui, encore en pyjama, avec son jogging et son t-shirt. Ray bailla doucement.

- Alors ce gala ? demanda-t-il a sa mère.

Neoko suivit Ray. Elle avait enfilé un bas de pyjama en plus de son pull large. Elle s'installa de l'autre côté de Ryu en s'étirant un peu, levant les yeux vers sa mère. Yonaka était en train de préparer leur futur repas du midi. Elle tourna la tête vers Ray avec un petit rire.

- Magnifique. Bien qu'il ait fini assez tard, je ne suis plus habituée, avoua-t-elle en riant. Mais il y avait beaucoup de personnes importantes, c'était vraiment bien. Vous auriez dû venir, vraiment, vous auriez trouvé un moyen de vous amuser aussi. Surtout toi, Ryu, toi qui aime discuter avec plus âgé que toi, il y avait même des collègues à ton père.

Neoko s'était détournée pour commencer à grignoter son biscuit. Elle était en train de le tremper dans son cappuccino mais en entendant sa mère, elle le lâcha aussitôt en se figeant. Comment ça "surtout toi, Ryu" ? Il n'était pas avec eux ? La brunette lança un regard furtif vers Ray avec de grands yeux. Yonaka se tourna vers eux.

- Et vous, votre soirée entre frères et soeurs ? demanda-t-elle avec un petit sourire.

Ray manqua de s'étouffer avec son café en entendant cette phrase. Alors qu'il toussa, en prenant un mouchoir pour essuyais sa bouche, alors qu'il tourna un regard vers Ryu. Qui mangeait tranquillement, sans se soucier de ce que les autres avaient.

- Plonger dans ma lecture pour ma part, Maman, je crois qu'on des bestioles dans le grenier, j'ai cru entendre des petit couinant aigu, fit-il. Quoi ça sera pas gênant, comme je vais prendre la chambre de Ray, je les entendrai plus.
- Ma chambre ? fit Ray

Neoko baissa les yeux vers sa tasse en sentant le rouge lui montait aux joues. Okay, Ryu les avait parfaitement entendu. La brunette se mordit la lèvre avant de relever la tête vers sa mère en entendant Ryu.

- Des bestioles ? Étrange ... J'irai jeter un coup d'oeil, répondit Yonaka en haussant un sourcil.
- Oui, comment ça, tu vas prendre la chambre de Ray ? répéta-t-elle, incrédule.
- Ah, oui, j'avais oublié de vous en parler ! Ray, j'ai fini par te trouver un appartement près de la fac, ajouta la mère en souriant.

Neoko tourna son regard vers Ray.

- Oui, comme ça Neoko pourra déménager de la sous pente, ajouta Ryu. Tu prendras ma chambre.

Ray détourna le regard quand il sentit le regard de Neoko sur lui.

- Ce n'était pas ... Si pressant
- Vraiment ? Pourtant tu as bien visiter une bonne dizaines d'appartement, parce que tu voulais absolument prendre un peu d'air frai, et surtout tu te sentais oppresser, c'est que tu as dit, fit Ryu
- C'était..., soupira Ray, Tu as déjà déposer un dossier ? demanda-t-il a sa mère
- Mais ... Enfin, c'est que j'y suis habituée à la charpente, répondit Neoko avec un petit air nerveux.
- Tu auras une vraie chambre comme ça, Neoko, assura le jeune fille. Et tu n'auras pas à supporter la fournaise en été.
- Oui mais ...
- Ah, oui, j'ai préféré m'y prendre à l'avance, Ray. Il est vraiment bien placé avec l'arrêt de bus et il y a même un parking pour ta voiture, continua Yonaka avec un petit sourire d'excuse. Comme l'a dit Ryu, tu semblais pressé donc ...
- Est ce que je pourrai au me voir l'appartement ? fit Ray.

Ryu était content de la cacophoinie qu'il venait créer dans les coeurs des deux nouveaux amant, il tourna son regard azuré vers neoko.

- Ah tes amis viennet te voir dans l'après-midi
- Oui, bien sûr, répondit Yonaka en souriant. On peut faire une visite, si tu veux.

Neoko était pensive. Elle tourna son regard vers Ryu et déglutit soudainement. Quoi ? Qui ? Elle n'avait pas été prévenue.

- Hein ? Qui ? s'étonna-t-elle.

La surprise fut d'autant plus grande dans l'après-midi quand Neoko ouvrit la porte à Akira et Tobin. Elle les fixa avec de grands yeux surpris. Le blanc se racla la gorge.

- Ton frère t'a ... ?
- Prévenue, oui. Enfin, je m'attendais pas à ce que ce soit ... vous deux, avoua-t-elle.

Ray était sorti avec sa mère, pour visiter ce fameux appartement, alors qu'il avait promit de tout expliquer a Neoko. Ryu s'était vite enfermer dans sa chambre comme à la coutume. Tobin avait garé sa moto dans la cours intérieur, alors qu'il avait vite rejoins Akira.

- On avait voulu ramener des gâteau, non le monsieur à coter de moi, les a littéralement balancer sur la route, alors que j'avais que ... hum ... 10 pour cent au dessus de la vitesse autorisé, ça va non ?, se moqua gentiment Tobin.
- Dix pourcents ? Tu te fiches de moi ! Tu es un véritable danger public, sérieux ... marmonna Akira en croisant les bras.
- C'est pas grave, c'est pas grave ! assura Neoko avec un faible sourire. Entrez, on va pas passer l'après-midi dans l'entrée, hein ...

La brunette s'écarta pour les laisser passer et referma la porte derrière eux, en leur indiquant l'étage. Enfin, ce n'était pas la première fois qu'ils venaient mais la jeune fille était un peu gênée tout de même.

- Mis à part la route, ça va ? demanda-t-elle d'une petite voix. Je veux dire, tout le monde va bien ?

L'adolescente regarda Tobin, espérant qu'il comprenne l'allusion à Zonbi. Tobin entrain en retirant ses chaussure bien boueuse, avant de s'asseoir sur le canapé, et de levait les yeux au ciel ainsi que les épaules.

- Disons, qu'il y pas de mort, la vie est disons belle ? fit-il un rire nerveux.

Akira en fit de même pour rejoindre Tobin. La jeune fille eut un petit rire nerveux.

- Je vois ... Vous voulez boire quelque chose ?
- Tu as du jus de pomme ?
- Il doit y en avoir ... Tu veux quelque chose Tobin ? demanda Neoko avec un petit sourire.
- Hum ... Je sais pas, du café, la dernière fois qu'ai bu de l'alcool, j'ai était déçu, fit Tobin en tournant un regard bien pesant à Akira.

Akira regarda Tobin et leva les yeux au ciel.

- On pourrait éviter d'en parler ? J'étais pas dans mon état normal ... marmonna Akira en regardant ailleurs.

Neoko eut un petit rire et s'éloigna dans la cuisine. Le blanc tendit de l'oreille, soupirant avant de se tourner vers Tobin.

- Je suis sensé lui dire quoi ? murmura-t-il. Tu vois bien qu'il y a un malaise ...
- C'est sur t'a faillit me violer, attends Neoko, le mec boit, boit et on sait que Akria ne tient pas, fit Tobin, Et aprés ce gros débile me chauffe et pouf, il s'endors d'un coup, me laissant comme un con, j'ai du faire le reste a la main, excuse moi, grand prince, que je sois vexé a mort, en plus t'as bousillé mon t-shirt favori, grogna Tobin en croisant les bras alors qu'il regardait Neoko partir, Soit tu es cash, soit je suis cash, ta le choix, ça aurait pas le même effet juste, avant de reprendre son air boudeur.

Akira s'empourpra en passant une main dans sa nuque.

- 'Tain, t'es pas obligé de rentrer dans les détails ... fit Akira avant de baisser la voix. Oui mais ... Enfin ... Raaah ...

Neoko revint peu après et s'installa sur le canapé. Il y eut un petir blanc. Akira soupira longuement.

- Bon, on ne va pas y aller par quatre chemins, commença l'adolescent avant de poser son regard sur Neoko.
- C'est ma vengeance, dit-il fier de lui, avant de remercie Neoko pour le café.

Akira soupira et but une gorgée de jus de pomme. Avant de poser son verre, et de regarder Neoko. Il inspira longuement.

- Bon ... J'avoue que je suis désolé d'avoir été aussi ... sec. Mais tu avoueras que tu n'as pas été fine, sur le coup. Tu es un peu ma meilleure amie et cacher autant, c'était ... Enfin, je l'ai vraiment mal pris.
- Oui, je comprends ... Mais ... Enfin, je ne voulais rien dire pour Arika parce que je lui avais promis ... Ce n'était pas contre toi. Et ... Et pour l'enfant, je ... j'étais morte de trouille, avoua-t-elle.
- Depuis quand tu écoute les gens ? Surtout Arika, fit Tobin sur le ton de la plaisanterie
- Je tiens mes promesses, fit Neoko sur un ton penaud.
- Tu aurais pu nous le dire tout de même ... Okay, j'ai été un peu méchant, mais avoue que si tu fais une grossesse anorexique, c'est dangereux. J'étais énervé et j'avais peur pour toi ... Bon, et je t'en voulais, marmonna Akira, peu fier pour le coup.

Tobin but tranquille son café pour ne pas les embêter. Akira se racla la gorge. Il inspira, marquant une pause pour chercher ses mots. Neoko en profita pour s'expliquer.

- J'avais un peu peur de la réaction de tout le monde ... Et surtout, de ta mère. Si jamais elle l'apprend, je ... Enfin, voilà, tu te souviens de sa réaction au poste de police ... Tu avoueras que ce n'était guère ... encourageant pour moi, souffla Neoko.
- Elle le saura tôt ou tard, tu n'as pas vraiment de petit copain, Neoko.

Neoko tourna son regard vers Tobin et baissa la tête. Elle ne pouvait pas avouer ce qu'elle avait pu faire la veille. Elle fronça doucement les sourcils.

- En tout cas, qu'importe, elle ne pourra pas me le retirer ! Elle pourra me faire la misère du monde, je le garderai, répondit-elle aussitôt.
- Tu comptes vraiment le garder ? Enfin, je veux dire, je me doute que tu ne veux pas avorter et qu'en bien même, tu ne peux plus, n'est-ce pas ?
- Oui, je tiens à le garder, affirma Neoko.
- Je ne veux pas être pessimiste mais tu as bien vu Angelyn comment elle galère avec Etoile ... Tu es vraiment sûre de toi ? Et puis, tu n'as que seize ans, comment tu vas faire avec les cours ?

Akira ne voulait pas être méchant, il était sincèrement inquiet pour le coup.

- De tout façon elle aurait pas pu, je te signal que celui qui signe les papier c'est un peu ton père, Akira, fit Tobin en reposant la tasse
- Oui, c'est sûr et ... Raaah, tu es vraiment sûre de toi de Neoko ?
- Sûre et certaine.

Neoko et Akira se jugèrent un instant du regard. Puis le blanc poussa un soupir et baissa la tête. Il la releva un peu la tête avec un maigre sourire en coin.

- Tu vas vraiment finir par me donner des cheveux blancs, hein, marmonna-t-il. J'essayerai de m'arranger pour que ma mère t'oublie un peu ...
- Dis lui qu'Arika est à Shibuya, elle va envoyer tout ses force la bas, et Neoko va passer a la trappe, fit Tobin
- Bonne idée. Après tout, c'est vrai. Et tu ne rompreras pas ta promesse, Neoko. Disons que je jouerai juste le rôle du frère relou, conclut Akira avec un petit sourire.

Neoko les regarda littéralement  à tour de rôle avec un grand sourire.

- Merci ... souffla-t-elle.
- Je vais pas laisser ma meilleure amie dans la galère, hein ?
- Par comme certaine, soupira Tobin. Aprés Akira, il suffit de demander a Devil de faire un photo montage pour faire croire qu'on l'a bien vu, pas qu'elle chercher ou t'as eut l'information

Neoko eut un faible sourire puis tourna la tête vers Akira. Il réfléchit et considéra l'idée, puis hocha la tête avec un sourire en coin.

- Je lui demanderai. Comme ça, j'aurai une preuve pour les occuper, te laissant ainsi tranquille.
- Voila histoire classé, fiou, tu aura plus besoin de boire Akira, bonne nouvelle !
- Je t'emmerde !
- Non, vraiment, il t'a vraiment planté ?
- C'est pas de ton âge, Neoko, ne demande pas, grinça Akira.
- Mais tellement, il s'est endormi comme un merde, alors qu'il a bousiller mon... Ah ! Tu sais recoudre non Neoko ? Tu peux pas sauver un vieux poto en lui redonnant une seconde vie à son t-shirt favori ?

Neoko eut un petit sourire et hocha doucement la tête.

- Bien sûr, je peux essayer de faire quelque chose, répondit la brunette.
- Bah tu vois, t'arrêteras de chouiner comme ça, souffla Akira avec un sourire en coin.
- Toi ce soir, mais tu vas mourir !

Tobin tira son sac devant lui avant de lui donner les deux morceau bien distinct. Neoko les récupéra et écarquilla les yeux en regardant Akira.

- Tu avais mangé du lion avant ?
- Mais ... Rah mais quoi ? Genre, genre, j'ai dit un truc qui fallait pas !
- Attend il voulait me violer ! fit Tobin. Il m'a prit par la gorge, j'ai un bleu, comme preuve.
- Nooon ... Akira, tu me choques, là, taquina la jeune fille en riant.
- C'est un complot ! Je t'assure c'est un complot !

Tobin leva ses dreadlock, et aussi descendit un peu son col, où on avait une belle marque de main..

- Ou c'est le complot hein !, provoqua Tobin.
- Je ... Rah, c'est ... Je ... Merde, hein ! fit Akira en se levant, fronçant les sourcils.
- Qu'est-ce que tu fais ?
- Je vais me fumer une clope, grinça-t-il en gonflant les joues.
- Il est vexé ? taquina Neoko.

Tobin le regarda avec un petit rire.

- Ca lui passera, je voulais juste te parler un seul à seul, même si ce n'est pas vraiment exceptionnel mais...

Neoko tourna la tête vers Tobin et inclina la tête tandis qu'Akira sortait pour aller fumer une cigarette tranquillement devant la maison, l'air de rien.

- Tu sais a quel point Zonbi est une tête de mule, donc... j'essayerai de la faire ... enfin de l'amadouer un peu, parce que la c'est partie pour quelle te parle plus pendant ... genre longtemps ? Mais pas d'inquiétude !

Neoko eut un faible sourire triste. Elle hocha la tête.

- Je te fais confiance Tobin. Merci ...

Tobin posa sa main sur celle de Neoko.

- Ne t'inquiete pas y a que les idiot qui ne change pas d'avis, elle est juste têtue

Neoko releva sa tête vers Tobin avec un petit sourire et acquiesça en se redressant pour enlacer le jeune homme en guise de remerciement.

- Merci Tobin, vraiment ...

Les informations disaient qu'ils ratissaient toujours Shibuya malgré que cela faisait plusieurs mois, et toujours rien. Ryu boudait toujours autant Neoko et Ray, d'ailleurs celui-ci avait enfin fini d'emménager, alors qu'il rangeait son dernier carton, avait de se laisser aller dans le siège de son bureau

- Enfin

Et le répit fut de très courte durée pour Ray. La sonnette venait de retentir dans l'instant qui suivit aussitôt. Visiblement, il avait déjà de la visite. Ray soupira avant de se donnait un peu de courage, pour aller ouvrir. Il tourna son regard vers la porte avant de déverrouiller.

- Oui ?

De l'autre côté de la porte, se tenait Neoko, qui regardait les alentours, un sac en main, et visiblement une tonne de vêtement sur elle. Elle tourna la tête vers la porte et eut un petit sourire.

- Surprise ! fit-elle en souriant.
- Neoko ? Oh oui surprise... mais ?

Ray fixait le sac, qui était comment dire ... le Sac qui avait plus l'air d'un sac quand on va dormir chez un ami, qu'autre chose.

- Rentre je t'en pris, fit-il en se décalant

Neoko eut un petit sourire et entra dans l'appartement en le remerciant d'un signe de tête. Elle regarda autour d'elle et eut un petit sifflement d'admiration.

- Wow, c'est ... sympa, avoua-t-elle en regardant Ray. Tu n'as pas trop galérer à t'installer ?

Ray était un peu ... hum perplexe, alors qu'il ferma les yeux un moment de fermer la porte, et de la suivre.

- Ah oui, j'ai quelques amis qui m'ont aidé.. mais Neoko c'est quoi ce gros sac ?

Neoko tourna la tête vers Ray et baissa les yeux vers son sac. Elle eut un petit rire nerveux en relevant la tête vers lui.

- Hm ... J'ai discuté un peu avec maman et ... hm, ce sont des affaires, répondit-elle avec un petit sourire gêné.
- Des affaires pour ?

Neoko passa d'un pied sur l'autre. Elle aurait dû prévenir avant de passer avec ses affaires. Elle fit le balancier de droite à gauche.

- En fait, j'ai parlé avec maman à propos, hm, de moi et ... Vu que j'entame le sixième mois, je lui ai expliqué que je ne me sentais pas d'élever le petit à la maison ... Et j'ai reussi à négocier une émancipation, en échange de la promesse de chercher un appartement et ... hm ...

Elle posa son regard sur Ray.

- Je voulais te demander ... si je pouvais m'installer, temporairement, hein, ici ... Juste, hm, le temps de chercher ... S'il te plaît ?
- Ici ? Dans un appartement pour étudiant, entourer d'autre étudiant ? Tu es sûre que sa serait une bonne idée ?, fit Ray. Ca me dérange pas vraiment, mais tu vas te sentir un peu seule... ?

Neoko eut un petit sourire, hochant la tête en inclinant la tête.

- Tu sais, entre maman au travail, papa toujours fourré dans son laboratoire et Ryu qui ne veut même plus me voir du tout, je pense que la différence sera infime au niveau de la solitude, avoua-t-elle avec un petit rire.

Ray soupira doucement en s'asseyant sur la chaise.

- Oh Ryu, ce gosse est vraiment exaspérant. Y a pas de soucis, tu prendra le lit, je vais acheter un matelas avant de rentrer des cours.

Neoko eut un petit sourire et s'approcha doucement de Ray.

- Oh non, c'est tout de même ton lit, je ne vais pas te virer, répondit-elle avec un petit sourire. Ah et il y a autre chose ...
- Tu es enceinte, je doute que ton dos, va dire oui pour le sol, rit Ray avant de regarder la jeune fille avec un sourire alors qu'il haussa un sourcil

Neoko baissa les yeux vers son ventre. Elle commença à déboutonner sa veste, puis le gilet en-dessous et l'autre avec, laissant la vue à son petit ventre rond. Elle inclina la tête sur le côté en regardant Ray avec un petit sourire.

- Ca en fait des couches de vêtement, tu vas tomber malade à avoir autant de vêtement, fit Ray sans vraiment comprendre. Au moins tu as vite rattraper ta grossesse anorexique.

Neoko eut un petit rire et s'approcha doucement de Ray, inclinant la tête sur le côté.

- C'est vrai. Hm, donne-moi ta main, fit-elle en tendant la sienne.

Ray inclina la tête, alors qu'il rapprocha sa chaise a roulette du lit, en tendant sa main

- Ma main ?

Neoko eut un petit sourire en prenant la main de Ray pour la poser sur son ventre. Elle inclina la tête. Il n'y eut rien. Puis on pouvait sentir du mouvement dans le ventre, de l'agitation, bref, il y avait bien quelqu'un de vivant dans le petit corps de la jeune fille. Ray sursauta d'abord en sentant un petit coup dans le ventre, avant qu'un grand sourire vint naître sur son visage.

- Ca bouge ...

Neoko eut un petit rire en voyant la réaction de Ray. Elle hocha la tête avec un grand sourire.

- Tu le sens, hein ? Ça fait depuis quelques jours qu'il commence à se réveiller, souffla-t-elle d'une voix attendrie.
- C'est bon signe n'est ce pas ? fit-il.
- Oui, c'est qu'il est bien en train de se développer comme il faut, conclut la jeune fille en souriant. Bon, ça fait un peu mal quand il donne des coups, mais ... Mais ça me rassure un peu, répondit-elle en passant sa main sur son ventre avec un petit sourire.
- tu vas bientôt arriver a terme, félicitation, murmura Ray toujours autant émerveiller

Neoko eut un petit sourire, hochant la tête. Elle posa sa main sur la joue de Ray, inclinant la tête sur le côté.

- Merci ... Et merci pour ton soutien jusqu'à maintenant, aussi, souffla-t-elle dans un sourire.
- Jusqu'à maintenant, cela ne s'arrêta pas.

Ray se rapprocha, toujours la main sur le ventre, il embrassa avec douceur la jeune fille sur les lèvres après lui avoir souris. Neoko eut un petit sourire, caressant la joue du blond de son pouce, répondant au baiser avec tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:38

[16/04/2016 21:40:54] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Deux mois plus tard, Neoko était toujours installée chez Ray. Finalement, elle avait vite abandonné l'idée de chercher un autre appartement. Elle se réveilla, au bout milieu de la nuit. Elle se redressa avec une envie pressante et avait du mal à se déplacer maintenant que son ventre s'était finalement bien développé. Elle avança lentement à pas feutrés dans l'appartement jusque dans la salle de bain. Elle alluma la lumière, inspirant longuement. Puis elle grimaça, en sentant une douleur dans son ventre, avant de sentir quelque chose couler le long de ses jambes. Elle baissa la tête. Non, elle ne s'était quand même pas ... ? Non, ce n'était pas de l'urine mais ... La brunette poussa un petit cri et sortit aussitôt de la salle de bain, se précipiter vers Ray qui dormait en paniquant.

- R-Ray ! Ray, réveille-toi ! J-Je suis en train de ... de perdre les eaux ! paniqua la jeune fille en secouant le jeune homme.
[16/04/2016 21:45:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray s'était réveiller une premier fois en ne sentant plus neoko a ses coté, avant d'ouvrir les yeux en entendant son nom, mais a la mine paniquer de la jeune fille, il se redresssa bien vite.

- Neoko ? QUOI ? La maintenant ? Vite vite, la valise de maternité, et la voiture, a ma veste

Le jeune homme se reelva aussitôt en mettant sa veste alors qu'il prit ses clef, se donnant même pas la peine de sh'abiller. Alors qu'il prit la valise.

- vas y Neoko, tient les clef de la voiture. Je vais préparer vite la valise
[16/04/2016 21:52:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko recula avec des yeux de biches paniqués. Elle ne s'attendait pas du tout à accoucher maintenant. La brunette ne fit que hocher la tête, attrapant les clefs de la voiture. Elle était un peu désorientée. La jeune fille ouvrit la porte de l'appartement et essaya de se dépêcher de marcher vers l'ascenseur dont elle mitrailla littéralement de bouton en respirant très fort. Ne pas paniquer. Ne pas paniquer. Elle paniquait. Et elle avait super mal au ventre.
[16/04/2016 22:04:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Entre Ray et Neoko, on se demandait le quel était le plus paniqué. Ray rentra de nouveau dans l'appartement quand il remarqua qu'il n'avait qu'un caleçon en guise de pantalon. il du enfiler très vite un jogging, avant de descendre a son tour. Mettre la valise dans le coffre de la voiture, et de se mettre aussitot au volant.

- En plein nuit, il aura pu attendre ce bouchou
[16/04/2016 22:11:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko attendait à la voiture. Elle inspirait et expirait longuement pour essayer de se calmer. Elle s'était installée sur le siège passager en soufflant autant qu'elle pouvait. Oh oui, il aurait pu attendre, vraiment. La jeune fille grimaça en sentant une nouvelle contraction, les mains sur son ventre.

- J'espère qu'il est pas trop pressé, pria la brunette en essayant de prendre tout sur le tonnde rigolade, sinon, elle sentait qu'elle allait hurler.
[16/04/2016 22:13:38] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Par pitié, n'accouche pas dans la voiture, rit nerveusement Ray.

Alors que celui-ci se mit aussitôt en route, dépassant quelque peu la limite autoriser, mais c'était vraiment une urgence, il était vraiment content de vivre dans une grande ville, c'était pas les hopitaux qui manquait, mais la place de parking oui.

- je vais essayer de trouver une place, vas y
[16/04/2016 22:23:23] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko soufflait pour se calmer du mieux qu'elle put. Elle ne se fit pas prier pour sortir de la voiture, laissant soin à Ray de régler le reste. Elle se mit à marcher vers l'hôpital et se jeta presque sur le présentoir en expliquant sa situation. Enfin, elle n'eut pas grand-chose à expliquer. Une simple contraction sembla faire le déclic des infirmiers présents qui prirent en charge la jeune fille pour la mener dans une chambre afin de pouvoir accoucher. Les contractions n'étaient pas encore trop proches, ce qui annonçait un travail long et douloureux.
[16/04/2016 22:24:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Et dans le vivre au loin se tenait une tête blonde. Un regard Azurer, il était juste la derrière.
[16/04/2016 22:33:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Les contractions continuèrent de plus en plus rapidement. Le travail se mettait en route. La brunette grimaçait tandis que le personnel commençait à l'entourer. La jeune fille bascula la tête en arrière en hurlant tandis qu'une sage-femme était à ses côtés pour l'aider à garder pied, à garder le rythme aussi. Ça faisait un mal de chien, oui. Entre les cris et les encouragements, la chambre était une vraie cacophonie.
[16/04/2016 22:36:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: " Courage Neoko " Mumura l'inconnu derrière la porte, avant que son image devint de plus en plus floue
[16/04/2016 22:48:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko plissa les yeux en voyant une forme à travers la porte. Puis elle poussa un ultime hurlement, en se redressant avant de se laisser retomber. Elle ferma les yeux, le front perlant. Puis elle entendit un nouveau cri dans la salle. Un petit cri qui perçait la vie. Neoko rouvrit les yeux tandis qu'une voix annonçait qu'il s'agissait bel et bien d'un garçon. La brunette posa à nouveau son regard sur la porte.
[16/04/2016 22:54:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray était juste devant la porte entrain de stresser comme une marionette. Il avait vraiment du mal. Il était de temps en temps làa mais la plupart pas du tout il faisait office de stresse sur patte
[16/04/2016 22:59:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit soupir de soulagement. Elle inclina la tête. Étrange, elle avait cru voir ... Peut-être avec la douleur ? La brunette tourna la tête vers la sage-femme qui tenait dans ses bras, enroulé dans une couverture, son fils. Elle ferma lentement les yeux. La femme sortit de la pièce. En voyant Ray stressait, elle s'approcha doucement.

- Vous êtes le père ? demanda la femme avec un petit sourire.
[16/04/2016 23:03:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - euh oui pa.. enfin , perdit aussitot le fil ray en gesticulant dans tout les sens en voyant le petit dans les bras de l'infimière, c'est .. vraiment réelle ?
[16/04/2016 23:08:09] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: La sage-femme eut rire en voyant la réaction de Ray. Elle hocha doucement la tête avant de tendre l'enfant à jeune homme.

- Tenez, c'est un petit garçon. La maman a bien travaillé, souffla-t-elle dans un petit rire.
[16/04/2016 23:11:58] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray était figé doucement, il sourit d'un grand bonheur, alors qu'il serra doucement le petit enfant dans ses bras.

- Hey toi
[16/04/2016 23:19:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le nouveau né ouvrit doucement ses petits yeux bleus qui se posèrent sur Ray. Il agita ses mains dans la direction de cet inconnu pour l'instant, avec qui il faisait connaissance.
[16/04/2016 23:21:12] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray eut comme un poignard dans le coeur en voyant les yeux bleu, c'était vraiment pas ceux de Neoko, mais boien la couleur de ceux d'Arika. il posa son doigts dans la main du nouveau née

- Enchanté... Ah elle vous a dit comment elle voulait l'appeler ?
[16/04/2016 23:25:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: L'enfant, lui, joua avec le doigt de Ray, loin de se soucier des problèmes de ce monde dans lequel il était tombé. La sage-femme eut un petit sourire en les voyant faire, puis hocha la tête.

- Yuuto, de ce que j'ai cru comprendre, répondit-elle.
[16/04/2016 23:25:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Enchanté Yuuto, fit Ray avec un sourire hjeureux, mais teinté d'une certaine tristesse
[16/04/2016 23:32:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: L'enfant releva la tête vers Ray comme s'il avait compris qu'on parlait de lui. Il serra le doigt du jeune homme dans ses minuscules mains en le fixant.
[16/04/2016 23:39:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le petit couple commencer avoir une vie des plus serein, pourtant les étude allaient bientot reprendre pour Neoko. et c'est ainsi que Ray l'avait ammener chez Deamon, pourque Akumu joue les baby sitting
[16/04/2016 23:44:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Et le premier jour de cours fut le plus redouté. Neoko eut du mal à laisser Yuuto au mains de sa nourrice. C'était perturbant de la voir en uniforme, tenant l'enfant dans ses bras. Elle le tendit à Akumu avec un petit sourire.

- Il est assez calme pour le moment donc ça devrait aller, je pense, souffla la brunette d'un air un peu nerveux.
[16/04/2016 23:50:56 | Modifié (23:58:06)] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Etoile était accrocher a la jupe de sa mère alors qu'il regarda le bébé. Il avait bien grandir, alors qu'il n'avait que 2 et demi Mais Deamon resta derrière pour le chopper.

- T'inquiete pas, va obtenir ton diplome, il te reste comme même encore deux ans a faire, fit Deamon
[17/04/2016 00:00:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto commençait à babiller un peu à présent. Il avait dix mois. Il regarda autour de lui avant de regarder sa mère. La jeune fille souffla un peu et eut un sourire vers Deamon, hochant la tête. Elle se détourna, mais son fils commença à s'agiter un peu, en tendant les bras vers l'adolescente. Neoko inspira longuement.

- Bon ... Je vous fais confiance, hein, souffla-t-elle en sortant rapidement pour éviter d'entendre Yuuto pleurer.

La brunette redescendit pour rejoindre Ray. Elle se laissa tomber sur le siège passager dans un long soupir.
[17/04/2016 00:03:31] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akumu sourit docuement avant de bercer le jeune garçon contre elle alors que la porte se referma doucement. Etoile s'agita aussi a son tour alors qu'il tendit une main vers Yuuto.

- Doucement étoile, ce n'est pas un jouet

Ray redémarra la voiture.

- respire sa va aller
[17/04/2016 00:06:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko souffla longuement. Très longuement avant de se gratter la joue

- Il s'est mis à pleurer quand je suis partie, marmonna-t-elle en tournant la tête vers l'immeuble avant de boucler sa ceinture.
[17/04/2016 00:07:38] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est normal, mais il a l'habitude d'être chez Akumu, il y aura pas de problème. mais toi tu devrais te concentrer sur le lycée, fit Ray en posa une main rassurante sur la cuisse de Neoko
[17/04/2016 00:11:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui ... Oui, je dois me concentrer, tu as raison, souffla Neoko en le regardant avec un maigre sourire, avant de soupirer. C'est normal si je n'ai aucune envie d'y retourner ?
[17/04/2016 00:17:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je pense que personne n'a envie de faire ses études, surtout aprés une année sybbatique, rit Ray
[17/04/2016 00:21:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui, tu dois avoir raison, répondit Neoko avec un petit rire en regardant son uniforme. Ça fait vraiment bizarre de remettre un uniforme. J'espère juste que tout va bien se passer.
[17/04/2016 00:24:21] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu veux que je t'accompagne ?, fit Ray en arrêta la voiture un peu plus loin
[17/04/2016 00:28:54] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu es sûr ? Tu ne vas pas m'accompagner tous les jours, tu sais ... fit la jeune fille avec un petit rire nerveux.
[17/04/2016 00:31:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tempi du regard des autres, si c'ets ce que tu veux, je t'accompagnerai tout les jours si il le faut, fit Ray avec un sourire en coupant le contacte
[17/04/2016 00:34:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un maigre sourire reconnaissant, inclinant la tête sur le côté.

- Merci Ray, souffla-t-elle.
[17/04/2016 00:36:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le jeune homme, sortie de la voiture, avec une petite apréhention, alors qu'il se mit a en route avedc Neoko
[17/04/2016 00:41:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko sortit à son tour et se mit à marcher en observant l'entrée de son lycée. Plus elle se rapprochait, plus elle avait envie de faire demi-tour. Vraiment. Elle prit une profonde inspiration.
[17/04/2016 00:44:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray reste un peu en retraire alors qu'on pouvait voir la tête rousse de Zonbi, mais il ny avait plus grand monde, Ryu se baladait plus loin, Deamon, Devil, Tobin avait quitté l'école
[17/04/2016 00:49:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko ralentit le pas. Elle venait de voir Akira rentrer mais également Haibara. Puis elle se tourna vers Ray, avec un maigre sourire.

- Ce ... Ça va aller, assura-t-elle.
[17/04/2016 00:49:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray s'arrêta en hochant la tête, avant de venir déposer un simple baiser sur le haut de son crane, en lui murmurant un courage
[17/04/2016 00:58:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un sourire avant de reculer lentement, puis elle se retourna pour marcher. Elle jeta un dernier regard à Ray avant d'entrer dans l'école. Elle inspira longuement, cherchant un visage connu des yeux. Elle courut presque jusqu'à Akira.

- Hey ...
- Salut ! Alors, prête à reprendre les cours ?
- O-Ouais ... En quelque sorte ...
- Ooh, finalement, tu es toujours vivante ? fit la voix d'Haibara dans son dos.
[17/04/2016 01:00:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi tourna son attention vers Neoko, alors qu'Haibara était aller a sa rencontre. Akira avait l'air avec elle.. neoko ne craignait rien. Elle soupira doucement en mettant ses soulier intérieur
[17/04/2016 01:04:30] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se retourna vers Haibara. Oh, génial. Elle soupira et ouvrir son casier où quelques ordures avaient été soigneusement disposées. Akira fronça les sourcils et se retourna vers Haibara.

- Fiche-lui la paix, Haibara !
- Mais je n'ai rien fait, susura la jeune fille. Oh, tu veux une bonne nouvelle, Neoko ? Nous sommes dans la même classe.

La brunette tira ses souliers et les dépoussiéra avant de lever son regard vers Haibara qui lui sourit.

- Bon courage, souffla-t-elle en ricanant avant de s'éloigner.
[17/04/2016 01:06:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi regarda les ordures tomber au sol, puis Haiabra passer tranquillement. Gaminerie. Elle tourna son regard vers Neoko, bon courage
[17/04/2016 01:12:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: L'année promettait d'être longue. Et rien que cette journée fut insupportable. La classe dans laquelle Neoko était tombée avait vite fait circuler la rumeur à propos de sa grossesse, de l'histoire avec Arika. Elle était regardée de biais. Joie. Lorsqu'elle s'absenta à la pause de midi pour retrouver Akira, quelques insultes fusaient sur son passage. Le blanc grinça des dents. Neoko n'en fit rien.

- Laisse, Akira, c'est rien, assura-t-elle.
- T'es malade, tu veux que Deamon et Tobin me démontent la tronche si je laisse passer ça ? répondit-il.

Neoko eut un petit rire amusé en mangeant son repas.

- C'est rien, je t'assure.
- Neoko, si tu laisses couler, ça va être un Enfer ... Te laisse pas faire par Haibara, elle peut être vraiment surnoise, répondit Akira.
[17/04/2016 01:14:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Surtout que les surveillant était du coté d'Haibara de peur que son père ne les menace, Neoko était seule fasse a tous
[17/04/2016 01:19:12] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: À la fin de la journée, Neoko avait fini dans sa tenue de sport, à nettoyer son bureau alors que tout le monde quittait l'établissement. La brunette frotta son bureau du mieux qu'elle put, les manches retroussées.

- Okay, là, j'en ai marre, soupira-t-elle en baissant les yeux vers son sac et le sachet plastique qui contenait son uniforme trempé.


Elle avait passé une heure dans les toilettes, bloquée, trempée de la tête au pied, dans le noir. De quoi vous démoralisez un peu.
[17/04/2016 01:22:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu devrais plutôt essayer avec çà

On déposa un produit ménager, certainement piquet chez la femme de ménage, ainsi qu'un chiffon et une brosse dure. C'était la voix de Zonbi, elle était tout de même rester.

- Hum .. Et peut être un peu de cire serait pas mal aussi.
[17/04/2016 01:23:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko tourna la tête vers la voix de Zonbi. Elle inclina la tête. Puis inclina la tête en avant.

- Hm ... Merci, répondit-elle d'une petite voix.
[17/04/2016 09:46:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Y'a pas de quoi, fit la rouquine en tournant le regard sur le coup. Prends des chausurres de rechange demain... Le sordures soit doit simplement être l'entrée
[17/04/2016 09:50:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko hocha doucement la tête avant de prendre le produit et de frotter sa table pour faire partir les quelques insultes visibles.

- Merci du conseil, répondit-elle.
[17/04/2016 09:53:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi tendit sa main.

- en attendant je vais secher ton uniforme, faut éviter d'inquieté Ray, fit-il en souriant un peu plus cette fois
[17/04/2016 09:55:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko tourna la tête vers Zonbi. Elle baissa les yeux vers le sachet à ses pieds, puis se pencha pour le tendre à la rouquine avec un maigre sourire.

- Merci ... murmura-t-elle.
[17/04/2016 10:00:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pas la peine de dire Merci, je voulais m'excuser pour le silence radio, fit-elle

Elle ouvrit le sachet, el étalent son contenue sur un pupitre, alors qu'elle sortie de son sac un seche cheveux. Alors qu'elle se mit a secher grossièrement les habilles

- C'était de la fierté vraiment mal placé
[17/04/2016 10:03:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko continua de frotter de son côté avant de tourner la tête vers Zonbi. Elle eut un petit sourire, avant de poser son regard sur le pupitre.

- Si ça peut te rassurer, tu as plus de fierté qu'Akira, répondit-elle avec un petit rire avant de regarder Zonbi. Je ne t'en veux pas, Zonbi. Tu as eu tes raisons ...
[17/04/2016 10:06:12] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui mais autant de temps, c'est plus de la fierté, mais de l'idiotie pure, rit Zonbi, j'ai même pas pu être la dans les moment les plus dure avec toi
[17/04/2016 10:08:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ne t'en fais pas Zonbi. J'avoue que ça fait un peu mal d'avoir sa meilleure amie qui te tourne le dos aussi brusquement mais ... Ça va maintenant, souffla la brunette en souriant.
[17/04/2016 10:10:09] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Sur hein, je suis prêtes a aller dans le verger pour te cueillir tout une caisse de fraise pour me fairepardonner
[17/04/2016 10:16:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Honnêtement, je ne dirais pas non à des fraises, mais je te pardonne déjà, là. Rien que pour l'uniforme. Je n'ose même pas imaginer la tête de Ray s'il m'avait vu rentrer comme ça, souffla-t-elle avec un petit sourire,
[17/04/2016 10:33:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Hum il serait venu a l'école, proposa Zonbi avec un petit sourire, La jupe est plus ou moins sec tout comme la chemise
[17/04/2016 10:38:38] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Il y a des chances ... répondit la brunette. Il va déjà trouver ça étrange que je rentre plus tard que prévu. Hm, parfois, c'est déjà mieux que rien. Merci, Zonbi !
[17/04/2016 10:44:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu n'auras qu'a dire que ... Corvé ?, proposa Zonbi
[17/04/2016 10:48:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Et quelle corvée ! fit la brunette en riant. Oui, je vais dire ça, je ne veux pas l'inquiéter. Haibara se calmera peut-être, qui sait, donc autant éviter de l'alarmer.
[17/04/2016 10:56:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - J'en doute, mais bon ... Tant qu'elle ne fait que sa j'ai envie de dire, sa peut passer, elle se lassera, fit Zonbi en pliant la jupe et la chemise. Tu t'en sors avec Ray ?
[17/04/2016 10:59:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Avec Ray ? Oh oui. Il continue son master sans problème ! Il va devenir un grand avocat, j'en suis sûre, répondit-elle avec un petit sourire. Et puis, il est souvent présent, ça aide pour gérer le petit ...
[17/04/2016 11:07:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Bonne nouvelle alors, j'ai bien cru que tu allais avoir un peu de mal, les étudiants n'ont pas vraiment le même rythme que nous, sourit Zonbi
[17/04/2016 11:14:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh non, ça va, ça va, honnêtement. Ray est assez studieux, donc ... Ça va, répondit la jeune fille avec un grand sourire avant de secouer doucement la tête pour éviter de trop sourire justement. Oui, oui, ça va pour le rythme. Vraiment ...
[17/04/2016 11:27:20] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tout va bien dans le meilleur des monde alors. Du coup, tu te doute, pour les prochain vacances je viens te faire un petit coucou, rit Zonbi
[17/04/2016 11:32:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh, oui, je m'en doute bien, répondit Neoko avec un petit rire. Tu pourras voir Yuuto, ainsi.
[17/04/2016 11:37:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh oui, je rapporter un poetit cadeau, fit Zonbi, je pense que sa suffit tu pourra pas faire mieux pour ton pupitre tu devrais rentrer avant d'inquiété Ray,
[17/04/2016 11:44:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui, je pense aussi, fit la brunette en abandonnant la brosse. Encore merci Zonbi.

La jeune fille attrapa son sac et son uniforme. Il était encore un peu humide. Elle prétextera un accident. La jeune fille sourit à la rouquine.

- À demain ! fit-elle avant de quitter la pièce, chausser ses chaussures d'extérieur et de se mettre en chemin.

Vu l'heure, Ray avait dû récupérer Yuuto. Elle prit directement le chemin de l'appartement.
[17/04/2016 11:48:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi fit de même alors qu'elle rentra le coeur des plus leger. Ray était entrain d'étudier avec Yuuto sur ses genous, les lunettes au bout du nez, il était entrain de clore son devoir, avant qu'il relève la tête en tournant son attention ver sla porte.

- Eh bah, tu rentre tard, fit-il
[17/04/2016 11:53:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto regardait le stylo bougeait en machouillant sa peluche en forme de lapin. Il tourna la tête vers la porte et se mit à babiller un peu en voyant la tête de Neoko. La brunette referma derrière elle avec un petit sourire d'excuse.

- Corvée de ménage, répondit-elle en souriant.
[17/04/2016 11:56:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je suis bien content de ne plus être au lycée, rit Ray. Va prendre ta douche, je vais commencer a faire manger, fit-il
[17/04/2016 12:05:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh oui, tu peux l'être, soupira Neoko en déposant ses sacs. Je ne me souvenais pas que c'était aussi épuisant ...

La brunette enleva ses chaussures et s'approcha d'eux avec un petit sourire. Elle embrassa Ray d'un baiser rapide et caressa la tête de son fils.

- Ça va, il n'a pas été trop turbulent ? demanda la jeune fille avant de prendre le chemin de la salle de bain.
[17/04/2016 12:08:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Il a piqua une ou deux fois le stylo, mais ne t'inquiete pas, je l'ai vite débarbouiller, une fois pour pas qu'il leche l'encre.

Ray se releva en déposant Yuuto dans son parc de jeu, alors qu'il remonta ses lunettes sur son front.

- J'ai penser qu'une fois que j'aurai fini mon master nous pourrions déménager ailleur que dans un studio, hum.. un T3 ?
[17/04/2016 12:14:23] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto se mit à jouer calmement. Il passait surtout son temps à machouiller sa peluche en roulant sur son dos. Il commençait à avoir faim, lui aussi.

- Un T3 ? On aura les moyens ? demanda la voix de Neoko depuis la salle de bain avant qu'on entende l'eau couler.
[17/04/2016 12:20:06] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je serais en dorctorat, il y a beaucoup moins d'heure de cours, c'est vraiment que de la recherche de thèse, je pourrais prendre un job, avec au moins un peu plus que le smic. Et puis tu auras fini tes études d'ici, là, Yuuto rentrera a la maternelle, nous pourrions faire quelques économie pour sa futur étude, enfin... si tu veux travailler, fit-il
[17/04/2016 12:26:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko prit une douche rapide avant de sortir de la salle de bain en soupirant d'aise. La journée avait vraiment été longue.

- Hm ? Travailler ? Ça ne me dérange pas, répondit-elle avec un petit sourire. Je veux me rendre utile, moi aussi.

La jeune fille marcha jusqu'au parc de jeux de son fils et s'accroupit en le regardant avec un sourire tendre, passant sa main sur son crâne.

- Alors, Yuuto, on a été sage ?

Le petit garçon leva les yeux vers sa mère et lâcha sa peluche en poussant des petits couinements joyeux en voyant sa mère.
[17/04/2016 12:42:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray, se mit a faire la cuisine, une petite salade, avec un des cordon bleu, et une purée.

- On aurait deux salaires, le loyer, est en moyenne 80 000, tu compte Environ 15 00 pour les facture, sa nous fait comme même pas mal de marge, surtout si on est deux a travailler, on pourra faire une chambre pour yuuto aussi, il va vite grandir
[17/04/2016 12:47:28] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko était déjà en train de jouer avec Yuuto. Elle releva la tête vers Ray, opinant du chef d'un air convaincu.

- Oui, c'est vrai que présenté ainsi, ça a l'air assez simple. Il faut juste que je me trouve un travail en temps voulu. Parce que ça va, tu auras un master, tout de même déjà d'acquis mais j'aurai juste mon bac, répondit-elle en riant tandis que Yuuto jouait avec les cheveux de sa mère.
[17/04/2016 13:34:54] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu veux pas aller plus loin dans tes études ?, demanda Ray en sortant les asisiettes
[17/04/2016 13:39:12] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ce n'est pas que je ne veux pas mais je ne me sens pas de le faire, avoua-t-elle en essayant de faire marcher Yuuto. Je suis déjà de retour depuis une seule journée et je n'ai déjà plus envie d'y retourner ...
[17/04/2016 13:43:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Aprés la Fac n'a rien a avoir avec le lycée, tu aurais voulu faire quoi comme metier ?, fit-il par curiosité
[17/04/2016 13:47:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Hm ... Bibliothécaire ou peut-être travailler en puériculture ... Avec les clubs au lycée, tout le monde me voyait en future danseuse de ballet, souffla-t-elle en riant un peu.

Neoko leva la tête vers Ray avec un sourire en coin.
[17/04/2016 13:57:06] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu peux aller jusqu'a la licence, et passer le concours aprés, fit-il en servant la table
[17/04/2016 14:01:29] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui, c'est à envisager, conclut la jeune fille en prenant Yuuto dans ses bras avant de le mettre dans sa chaise haute. Enfin, je vais déjà passer mon bac, on verra après en temps voulu, hn ?
[17/04/2016 14:07:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - tu l'aurais a quoi dure... hum .. je dois chercher un petit pot pour le petit ?, demanda Ray prés a s'asseoir
[17/04/2016 14:17:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko leva la tête vers Ray et eut un petit sourire de pitié.

- Assis-toi, je vais m'en occuper, assura-t-elle en se redressant alors que Yuuto agitait ses jambes en regardant autour de lui.
[17/04/2016 14:21:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Dieu merci

Soupira Ray en s'asseyant avant de commencer a manger.

- la journée a vraiment était longue, je n'aurais jamais penser.... Avoir autant de cours en amphi
[17/04/2016 14:28:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko fouilla pour chercher un petit pot dans les placards. Elle revint, s'installant en face de Ray avec un petit sourire.

- À ce point ? demanda-t-elle en souriant alors qu'elle ouvrait le pot.

Yuuto tendit le nez vers le pot et agita ses jambes, visiblement content d'être enfin nourri.
[17/04/2016 14:36:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh oui, c'est interessant, mais .. il ma nque toujours un truc pour tenir réveiller. Je pense que je vais devoir acheter des compliments alimentaire
[17/04/2016 14:43:20] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ça ira peut-être mieux quand Yuuto fera ses nuits complètes, répondit Neoko en nourissant le petit. Oui, c'est de toi dont on parle, petit garnement !

Yuuto les regardait avec ses grands yeux bleus, l'air insousciant. La brunette eut un maigre sourire.
[17/04/2016 14:57:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - J'esère que sa vient vite, mes professeur, on dit que les nuit commence a 6 mois, mais la ... Sa devietn long, rit Ray
[17/04/2016 15:01:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui, il est un peu en retard, avoua Neoko avec un sourire d'excuse. Prions, peut-être que ce soir sera la bonne.

Yuuto détournait déjà son attention de la cuillère pour regarder autour de lui. Il ne tenait plus en place le soir, étrangement.

- Oh non, Yuuto, termine au moins cette cuillère. Allez, regarde maman, fit Neoko en essayant de capter l'attention du petit qui gesticulait dans sa chaise haute.
[17/04/2016 15:12:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - A mons avis, sa veut dire non, sa sera encore une juit des plus tourmenté, fit ray dans un demi sourire
[17/04/2016 15:25:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko baissa ses épaules en soupirant longuement avant de poser la cuillère. Elle tourna son regard vers Ray avec un petit sourire d'excuse.

- Pense à prier avant d'aller dormir, souffla la jeune fille laissant Yuuto se calmer.

Et en effet, après que tout le petit monde se soit coucher, au bout milieu de la nuit, le petit se mit à pleurer ce qui eut pour effet de tirer Neoko hors du sommeil. La jeune fille bailla et repoussa les couvertures, se tirant des bras de Ray pour aller prendre le tout petit en le berçant.

- Chut, chut ...
[17/04/2016 15:27:23] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le pire cauchemar, se fit réalisé. Il grogna légérement en retoirant ses bras, pour venir mettre le coussin sur sa tête.

- raaaah, ce garnement n'a aucune pitié, pour ses parents, s eplaignit-il gentillement
[17/04/2016 15:32:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko berça le petit du mieux qu'elle put, pour tenter de le calmer. Elle s'éloigna vers la salle de bain, refermant la porte derrière elle pour au moins accorder un peu de répit à Ray en étouffant un peu le son des pleurs de Yuuto. Elle soupira longuement en baissant les yeux vers le tout petit.

- Tu vas finir par rendre papa complètement fou, souffla-t-elle avec un petit sourire en essayant de le calmer, caressant son ventre. Allez, calme-toi Yuuto ...
[17/04/2016 15:39:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - On devrait peut pêtre faire une eptite balade dehors, proposa Ray qui s'était finalement lever
[17/04/2016 15:42:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko tourna la tête et rouvrit la porte, inclinant la tête en entendant la voix de Ray. Elle sortit en caressant le dos de Yuuto.

- Tu es sûr de toi ? Je ne tiens pas à ruiner ta nuit plus que ça, souffla-t-elle.
[17/04/2016 15:50:31] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Au point ou j'en suis, fit Ray
[17/04/2016 15:55:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko posa sa main la joue de Ray et la caressa du poucd avec un air compatissant. Elle inclina la tête.

- Vraiment, vraiment désolée, souffla-t-elle d'une petite voix avant d'aller chercher sa veste.
[17/04/2016 15:55:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - mais ne t'inquiete pas je me vengerer sur ses devoir quand il sera plus grand, blagua Ray avant de s'habiller
[17/04/2016 15:58:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire, habillant Yuuto qui n'avait pas l'air de se calmer avant de sortir dehors pour débuter cette petite promenade nocturne. Elle inspira longuement en espérant que ça ferait effet.
[17/04/2016 16:07:01] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray referma sa veste, même si il était proche de mai, il faisait encore bien froid se soir. Il tourna son regard vers sa petite famille avant de refermer la porte.

- On fait le tour du petit parc ?
[17/04/2016 16:11:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko leva la tête vers Ray et eut un petit sourire, en hochant la tête.

- Oui. J'espère que ça va vraiment le calmer, souffla-t-elle.
[17/04/2016 16:21:29] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Au pire, on est plus à sa pret j'ai envie dire, rit Ray en allant vers l'ascenseur
[17/04/2016 16:29:01] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire en le suivant, attendant l'ascenseur avant de sortir dehors. Elle inspira longuement l'air doux de la nuit, levant les yeux vers le ciel.

- Il fait bon, ce soir, avoua-t-elle en souriant.
[17/04/2016 16:32:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Sa fait un peu de bien, j'ai des doutes sur le fait d'un été un peu trop chaud. Et puis le petit aura 1 ans déjà .., souffla-t-il avec un sourire
[17/04/2016 16:35:38] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh, ça ne fera pas de mal, avoua Neoko avec un petit sourire avant de baisser les yeux vers Yuuto qui machouillait ses cheveux à présent. Le temps passe vite ... J'ai l'impression que l'accouchement était encore hier.
[17/04/2016 16:37:20] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh oui, ou j'ai faillit t'emmener a l'hopital vétu uniquement d emon caleçon, rit Ray
[17/04/2016 16:43:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire en hochant la tête en se rappelant de ce moment. Elle leva la tête vers Ray avec un petit sourire moqueur.

- Remarque, ça allait avec le reste de la situation complètement burlesque, taquina-t-elle en souriant.
[17/04/2016 16:44:42 | Modifié (16:44:55)] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - L'arrivé était prévenue dans deux semaine aussi, se défendit Ray
[17/04/2016 16:46:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Faut croire qu'il était pressé, le petit, hn ? souffla-t-elle en riant. Et maintenant, il continue de s'amuser à te faire tourner en bourrique.
[17/04/2016 16:48:48] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - J'espère que si dans un avenir proche il y a un deuxième il sera beaucoup, beaucoup plus calme.
[17/04/2016 16:51:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit sourire en regardant Ray, inclinant la tête.

- Alors, proche mais pas trop, si on veut que je termine mes études une bonne fois pour toute, hein, taquina la jeune fille.
[17/04/2016 16:51:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui iui dans une avenur proche, et stable surtout, rit doucement Ray
[17/04/2016 16:53:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire en hochant la tête, prenant doucement la main de Ray, berçant Yuuto de l'autre.

- On y arrivera, assura-t-elle.
[17/04/2016 16:57:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray sourit en entremelant ses doigts a ceux de Neoko

- Le petit c'ets calmer ?
[17/04/2016 16:58:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit sourire en baissant les yeux vers Yuuto, hochant la tête.

- Il a l'air, en tout cas, souffla la jeune fille avant de lever les yeux vers Ray. Il nous fait vraiment tourner en bourrique.
[17/04/2016 17:09:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est le rôle d'un bébé non ?, fit-il en riant
[17/04/2016 17:11:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit en hochant la tête.

- Je commence à le croire en effet, avoua la jeune fille avec un petit sourire attendri.
[17/04/2016 17:16:23] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Nous devrions rentren, non avons un peu de ... cours demain, sourit Ray
[17/04/2016 17:19:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko leva la tête en souriant, hochant la tête.

- Je pense que tu as raison, rentrons maintenant qu'il a daigné dormir, souffla-t-elle.
[17/04/2016 17:22:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le lendemain Ray avait une nouvelle fois ramener Yuuto a Akumu, et déposa Neoko a l'école, il fut plus rassurer de voir Zonbi la saluer avec Akira.
[17/04/2016 17:29:14] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Mais ce n'est qu'un faux bon commencement. Lorsque Neoko ouvrit son casier, pas de chaussures. Elle entendit les ricanements de Haibara. Heureusement que Zonbi l'avait prévenu. Elle fouilla dans son sac pour chercher une paire de rechange. Akira pesta.

- Elle commence à me saouler l'autre ... Elle t'a déjà bien emmerdé hier, ça lui suffit pas ?
- Laisse ...
[17/04/2016 17:31:38] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ne t'inquiéta pas, Haibara n'est pas si inventif que sa, et quand tu cotoie Tobin, tu sais faire part a tout, assura Zonbi. Ne t'inquiete pas neoko, on protège tes arrières,
[17/04/2016 17:33:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Merci ...

Neoko eut un petit sourire. Cependant une fois dans la salle de cours, ce fut des détritus qui accueillir la brunette sur son pupitre. Elle soupira. Dire qu'elle avait passé son temps à le nettoyer hier. Elle laissa tomber son sac et commença à le dépoussiérer comme elle put sous le regard moqueur d'Haibara et de ses petits sbires.
[17/04/2016 17:52:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi ne pouvait pas vriament l'aider sur le coup, elle était en cours supérieur, alors qu'elle tourna la tête vers la fentre, en croisant les doigts pour Neoko
[17/04/2016 17:57:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Et la journée continua avec son lot de mauvaises surprises. Affaires qui disparaissaient dans les poubelles, bento renversé, insultes ... Neoko se laissa presque tomber à côté d'Akira et de Zonbi.

- Je suis claquée de courir à droite à gauche à cause d'elle ... marmonna-t-elle.
- Tu as mal dormi cette nuit ?
- Yuuto ne fait pas encore ses nuits complètes ...
[17/04/2016 17:58:51] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi regardait le ciel, alors qu'elle sentit un petit poids a ses cotésµ.

- Courage, on est bientot a la fin de la journée encore trois heures, fit-elle en tendant une partie de son swandich a neoko en voyant qu'elle n'avait pas de bento. Faire ses nuits... Je pensais pas que c'était aussi dure a apprendre au enfant
[17/04/2016 18:02:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko accepta bien gracieusement la nourriture en soupirant. Elle n'en pouvait plus. Elle soupira longuement.

- C'est super complique ... marmonna-t-elle. En plus, Ray aussi s'épuise avec tout ça ...
- Oooh, que vois-je ? Tu as finalement trouvé de la nourriture, Neoko, persiffla Haibara en venant vers elle.
- Pitié, marmonna-t-elle.
[17/04/2016 18:06:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Vraiment ? Je pensais qu'être intélligent faisait vraiment une super réussite , genre la licence dans la poche, le master dans la poche, fit Zonbi en se tournant bien vers neoko pour ignorer Haibara.
[17/04/2016 18:09:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh, il s'en sort, il s'en sort ...
- Oooh, vous parlez de ton frère ? Oh, Neoko, tu sais, j'ai entendu quelques rumeurs, d'ailleurs à ce sujet, souffla Haibara avec un sourire en coin. Tu savais, il paraîtrait que votre relation va bien plus loin que ça. C'est vrai ?

Neoko se figea un peu. Elle tourna la tête vers Haibara.

- Pardon ?
- Oh ce ne sont que des bruits, après tout, tu habites avec lui, non ? Alors que tu es encore en âge de vivre chez tes parents ... Étrange, non ? susura Haibara avec un mauvais sourire.
[17/04/2016 18:13:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: S'en était vraiment trop. Autant on pouvait jouer en s'attaquant simplement a la personne, mais s'attaquer en jouant avec des pions c'était complètement stupide. Zonbi ne manqua pas de secouer son soda alors qu'Haibara envoyait un nouveau pique. On ne trainer pas sa meilleur ami dans la boue.

- J'espère que tu aimes le sucre Hai-vhan, sourit Zonbi avait d'ouvrir la canette pour qu'elle gicle bien sur Haibara
[17/04/2016 18:16:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Haibara poussa un petit cri en sentant le liquide giclait sur elle tandis que Neoko eut un petit soupir de soulagement. La jeune fille les fixa tous les trois et fit demi-tour sans demander son reste. La brunette se tourna vers Zonbi.

- Merci ... vraiment ... souffla-t-elle rassurée.
[17/04/2016 20:45:15] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi sourit en regardant Haibara partir, alors qu'elle but une gorgé du reste du coca,, avant de lever le doigts en victoire.

- Sa fait du bien !
[17/04/2016 20:51:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira était mort de rire en voyant Haibara détaler, ravalant sa fierté pour le coup. Neoko regarda Zonbi et eut un petit rire en la regardant.

- Merci Zonbi, fit la jeune fille.
- On sent l'éducation de Tobin, ricana le blanc.
[17/04/2016 20:56:07] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu le sentais que j'avais envie de lui lancer encore la canette dessus, rit Zonbi. Combien de fois Tobin m'a déjà fait le coup, que des souvenir !
[20/04/2016 15:58:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu sens l'influence du grand frère, en effet, répondit Akira en ricanant avant de tapotter l'épaule de Neoko/ Rassure-toi, Haibara ne reviendra pas t'embêter avant un petit moment, je pense, vu comment Zonbi lui a fait ravalé sa fierté.
- Oui, c'est pas faux, souffla Neoko avec un maigre sourire.
[20/04/2016 16:02:05] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je reviendrais toujours avc une nouvelle canette au pire des cas, c'est pas sa qui manque, rit la concernée. Bon, je vais y aller, je suis comme même a l'autre bout de la cours. A plus tard !

La petit rouquine, repartie avec sa canette, vers sa salle de cours.§
[20/04/2016 16:22:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit sourire et hocha la tête, en se relevant à son tour. Comme Akira l'avait dit, elle avait été laissée tranquille pour le reste de la journée. Quelques rumeurs avaient commencé à se déployer concernant le fait qu'Haibara avait été quelque peu humiliée. La brunette s'en contenta. Mais en fin de journée, la jeune fille était bien vite revenue à la charge.

Lorsque Neoko changea ses chaussures, elle sentit une légère douleur dans la plante de son pied. Elle força un peu et regretta aussitôt, retirant sa chaussure dans la foulée pour jeter un coup d'oeil à l'intérieur. Quelques punaises avaient été placée dedans. Elle fronça les sourcils et les enleva, en silence. Quand elle eut fini pour relever la tête, Haibara la fixait avec un sourire en coin.

- Tu es chanceuse, ça aurait pu te coûter quelques cours de danse, souffla-t-elle avec un mauvais sourire.
- Il en faut plus pour ça, répondit Neoko en se redressant.

Elle voulut avancer mais Haibara lui bloqua le chemin en souriant. Avant de s'approcher pour être à sa hauteur, se pencher vers elle. L'instant d'après, Neoko sentit un vague frisson de quelquesp chose de froid dans son cou, puis elle entendit le bruit d'un ciseau se refermant. Elle recula brutalement en baissant les yeux où des mèches de cheveux traînaient au sol. La brunette releva la tête.

- ... T'es givrée, murmura-t-elle avant de s'enfuir.

Elle ne prit le temps de reprendre son souffle qu'une fois de l'autre côté de la porte, à l'appartement.
[20/04/2016 16:26:12 | Modifié (16:27:13)] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray était certainement entrain de préparer a manger, une douce odeur d'épice sortait de la fenêtre. On l'entendait chantonner, un peu puis ses pas précipitié,a lors qu'il courait sans doute, après Yuuto
[20/04/2016 16:32:59] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se jeta presque dans l'ascenseur et ressortit, complètement essoufflée, dans le couloir. Elle se traîna presque jusqu'à la porte de leur appartement, fouillant dans ses poches puis sur son trousseau de clefs qu'elle fit tomber. Elle soupira longuement, se baissa, le ramassa, tenta d'inspirer la clef et soupira à nouveau en constatant que Ray avait dû laisser la clef dans la serrure de l'autre côté. Elle sonna et reprit son souffle. Au son de la sonnette, elle entendit Yuuto babiller un peu.
[20/04/2016 16:35:48] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sursauta au son de la sonette, alors qu'il prit Yuuto dans ses bras. Aie, il va laisser la cle, il la fit tourner, avant d'ouvrir la porte.

- Dés-... Neoko ? Qu'est ce qui tes arriver ?
[20/04/2016 16:38:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko était appuyée contre le mur du couloir, à reprendre son souffle. Elle bénit presque le ciel en voyant la porte s'ouvrir. Elle eut un maigre sourire, un peu tordu sous l'effort.

- J'ai ... jamais couru ... aussi vite, lâcha-t-elle.
[20/04/2016 16:40:42] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je .. Je vois sa, fit-il en regardant Neoko, avant de passer doucement une main dans ses cheveux, Tes cheveux ...
[20/04/2016 16:42:58] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Hein ?

Neoko releva la tête vers Ray avant de passer une main dans ses cheveux à son tour. Mince, elle ne s'attendait pas à ce que Haibara en coupe autant. Elle eut un rire un peu nerveux.

- Résultat d'un différend, répondit-elle avant d'être un peu plus inquiète. Ça se voit tant que ça ?
[20/04/2016 16:44:13] Meilyas or Zonbi Crazy: - Différant ? Que ce passe-t-il ? C'est pas vraiment une marque de gentillesse. Va toi même voir dans le miroir mais sa se voit comment dire, comme le nez au milieux de la figure
[20/04/2016 16:47:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se redressa lentement et traversa l'appartement jusqu'à la salle de bain, sous le regard de Yuuto qui avait l'air perturbé de voir sa mère aussi rapide et contenue en même temps, constatant l'étendu des dégâts. On ne voyait que ça. Elle soupira.

- Haibara ... marmonna-t-elle en passant une main dans ses cheveux.
[20/04/2016 16:48:47] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray, déposa Yuuto dans sa chaise haute, en regardant son amante.

- je peux t'arranger sa si tu le souhaite ? A force de couper les cheveux de Ryu, j'ai la main
[21/04/2016 10:27:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko tourna son regard vers Ray avec un maigre sourire.

- Je pense que je n'ai plus trop le choix, à ce stade ... répondit-elle en riant.
[21/04/2016 10:32:15] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupira doucement, alors qu'il prit les ciseaux dans le tiroirs du bureau, alors qu'il s'installa derriè_re la jeune fille pour commencer a couper les cheveux de celle-ci.

- Tu veux que j'en parle a ton principal ?
[21/04/2016 10:35:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko tourna la tête pour qu'elle soit à peu près droite. Elle leva simplement ses yeux vers le reflet de Ray dans le miroir et eut un faible sourire.

- Ça ne sert à rien, les surveillants voyent et ne font rien à cause du père d'Haibara, répondit-elle.
[21/04/2016 10:37:26] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est complètement stupide, dans les deux cas, ils seront arrêter; siffla Ray en soupirant, Voila une raison de plus pour le pourquoi je veux devenir avocat. Les humains sont tellement craintif, qu'il suive juste le premier qui peuvent lui assurer la sécurité, juste a penser a leur petit personne....
[21/04/2016 10:40:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un faible sourire en regardant le reflet de Ray.

- Et c'est tout à fait louable, répondit-elle. Enfin, même pour simplement ça (elle désigna ses cheveux coupés du doigt), je ne pense même pas qu'ils interviendraient. Il faudrait presque leur mettre un meurtre sous le nez pour qu'ils commencent à réagir.
[21/04/2016 10:44:08] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray termina de couper les cheveux de Neoko, alors qu'il encercla ses épaules dans ses bras, en posant sa tête sur celle de la jeune fille avec un petit sourire.

- Le meurtre, n'arrivera pas, même en cas extrême, nous sommes là pour toi. Demandea tes amis, de rester un peu avec toi, ne soit pas seul, jusqu'à qu'elle commence a se lasser de son erreur d'accord ? Oh, quelqu'un a déposer un peluche de loup à la porte, mais de mot rien, je pense que c'est pour Yuuto, mais tu sais qui cela pourrais être ?
[21/04/2016 10:49:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko sourit en se laissant faire, posant ses mains sur les bras du garçon, profitant de l'étreinte rapide en constatant sa nouvelle coupe de cheveux. Puis elle leva les yeux vers Ray.

- Ce n'était qu'un exemple, répondit-elle en souriant avant d'avoir un regard interrogateur. Une peluche ? Aucune idée. Peut-être Zonbi, vu que l'on recommence à se parler et que j'ai évoqué Yuuto ? Non, vraiment, je ne sais pas.

La jeune fille baissa ses yeux vers ses cheveux et eut un petit sourire nostalgique.

- D'accord, j'ai l'impression d'être ramené huit ans en arrière avec cette coupe, souffla-t-elle en riant.
[21/04/2016 10:55:24] Meilyas or Zonbi Crazy: -Huit en avant plus tôt tu as vraiment l'air d'une jeune mère adulte, qui vient de quitter les banc de l'école, dit-il en embrassant la nuque de celle-ci. Faudra la remercier si c'est elle, en tout cas, sa nous fait un petit bénef pour ses cadeau pour ce mois-si, soupira Ray, vivement que je puisse prendre un vrai travail
[21/04/2016 11:01:51] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Han, tu es charmeur, répondit Neoio en riant avant de passer une main sur la joue de Ray. On va y arriver, ne t'en fais pas. J'ai confiance.

Les jours qui suivirent furent plus burlesques les uns que les autres. Haibara faisait quelque chose, Akira répondait par une autre. Elle insistait, Zonbi s'en chargeait. Neoko avait presque la vie tranquille. Disons que ça la dérangeait moins de rentrer avec de la peinture à la tête, puisqu'elle rentrait en riant, rien qu'en pensant aux farces de ses deux amis. Haibara l'enfermait dans les toilettes ? Akira faisait malencontreusement tomber son bento dans les escaliers dans elle passait dans les escaliers. Haibara continuait ses piques ? Zonbi appliquait la sauce Tobin pour y répondre. Au final, la jeune fille se lassa et sembla se désintéresser de Neoko. Qui n'en était que plus soulager.

- Trois jours sans remarque, sans aiguille, sans rien ! soupira-t-elle d'aise à la fin des cours.
- Si Haibara fait de l'abstinence, c'est qu'elle a dû comprendre, répondit Akira en souriant.
[21/04/2016 11:06:45] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je suis tellement fier de vous, mes petits oisillons, fit Tobin a la fenetre de sa voiture avec une cigarette en bouche et la petit fausse larme
- A force de te côtoyer, un peu normal, rit Zonbi
- Bah quoi, je faisais que des petits farce, par contre, les gosses, on se magne j'ai poste de nuit se soir, fit-il
- Oh non, encore ? Bon a demain alors Neoko, sourit Zonbi après u petit étreinte rapide avant d'entrer a l'arrière de la voiture.
[21/04/2016 11:13:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Regarde-moi le vieux qui parle de sa jeunesse, taquina Akira en souriant, tapottant l'épaule de Neoko. Bon, on te laisse là.
- Oui, je vais me dépêcher aussi avant que l'orage ne gronde. Dans tous les sens du terme, ajouta-t-elle en souriant avant de faire un simple signe de la main à la voiture qui s'éloignait.

Neoko inspira longuement, puis leva les yeux vers le ciel. Oh oui, autant se dépêcher. Elle tourna les talons et fit quelques pas. Simplement quelques pas, puisque qu'un bras l'attrapa avant qu'elle ne puisse s'en surprendre. Une seconde paire de bras la maintenirent immobile tandis qu'elle leva la tête vers celle qui lui faisait maintenant face.

- Haibara ... C'était trop beau pour durer, c'est ça ? siffla la brunette en essayant de se débattre.
- Disons qu'il faut se méfier de l'eau qui dort, répondit la jeune fille avant de faire un signe de tête à ses sbires.

Celles-ci traînèrent Neoko jusqu'au gymnase avant de la jeter dedans sans vergogne. La brunette se redressa et se retourna. Un passage à tabac ? Non, ils restaient tous dehors, à la fixer, avec son sac dans leurs mains. Puis les portes se refermèrent soudainement sur la jeune fille. Neoko se leva et se jeta contre la porte.

- Haibara ! Ouvre ! hurla-t-elle en entendant les rires s'élever derrière.
- Pourquoi donc ? Profite donc du spectacle meteolorique, à l'abris, voyons. Tu devrais me remercier.

La brunette continua de pousser la porte mais rien à faire. Elle restait verrouiller. Les rires s'éloignèrent.
[21/04/2016 11:18:01] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray regarda l'heure, puis le temps, puis Yuuto entrain de jouer avec une nouvelle peluche. Et Neoko qui était toujours pas .. rentrer.

- Qu'est ce qu'elle fait ?
[21/04/2016 11:21:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko s'efforçait de faire bouger la porte mais rien. Elle soupira longuement. En plus Haibara avait pris son sac où elle avait laissé son portable. Elle grinça ses dents et tapa contre la porte de rage avant de s'éloigner un peu. Le gymnase était dans le noir. Si bien que la brunette sursauta au premier éclair, se figeant littéralement.

- Non ...

Yuuto eut un léger sursaut au premier éclair. Il tourna la tête vers la fenêtre, puis vers Ray. Il se mit à babiller un peu en désignant la fenêtre de sa peluche.
[21/04/2016 11:26:00] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray prit aussitôt son fils dans ses bras en le berçant.

- Ce n'est rien ne t'inquiete pas, juste les dieux qui jouent, sourit-il. On va chrcher maman ?
[21/04/2016 11:29:54] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto observa longuement la fenêtre et rentra sa petite tête entre ses épaules avant de regarder son père. Il secoua doucement sa peluche en ne réagissant qu'au mot 'maman' visiblement. Neoko qui paniquait de plus en plus avec l'enchaînement des éclairs. Elle tamborinna à la porte.
[21/04/2016 11:33:01] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray le prépara bien chaudement malgré la soirée quelque peu douce. Mais avec la pluie, il mit Yuuto dans le siège, avant de se diriger vers l'école. Prenant une nouvelle fois son enfant, de peur de le laisser seul dans la voiture. La pluie rendez le voyage un peu plus pénible.

- Neoko ? Neoko ? , cria-t-il
[21/04/2016 11:35:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko était toujours à occuper à faire le plus de bruit possible contre la porte. Mais au nouvel éclair, elle se baissa en hurlant, couvrant ses oreilles. C'était la pire torture à lui imposer que de subir un tel orage.
[27/04/2016 15:11:43] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray couvrit la tête de Yuuto, alors qu'il se mit à trotiner sans pouvoir entendre quoi que se soit avec les grondements, les orages. Pourtant il vit une ombre plus loin. Fronçant les sourcil, il se mit aussitôt a l'appeler mais cette forme ne fit que tomber le cadena qui retenait captive Neoko. Tournant doucement son regard vers Ray, des yeux d'un bleu azuré, d'où des mèches noirs s'entremeler, avec du blond, alors que celui-ci recula aussitôt comme pour disparaître.

- Arika.... ?

Mais Ray n'attendit pas une réponse, alors qu'il entendait un nouveau cris vers la porte.

- Neoko !
[27/04/2016 15:21:51] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto s'agitait un peu, non seulement avec le bruit, mais avec la panique de son père également. Les enfants étaient des éponges à émotions en même temps. Il secoua doucement la tête en s'aggripant un peu le haut de Ray, regardant les alentours. Il inclina la tête en voyant la silhouette au loin puis redressa la tête en entendant un cri. Il tourna la tête vers Ray.

- 'maaa, fit-il.

Neoko était bien trop tétanisée par les bruits. Dans ce vacarme, elle n'entendait rien. Ou plutôt elle ne voulait rien entendre, recroquevillée sur elle-même, les oreilles bouchées par ses mains.
[27/04/2016 15:34:30] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray entra aussitôt en cherchant du regard Neoko. Si Arika avait ouverte cette porte c'est qu'elle ne devait pas être trop loin. Il n'vait pas vraiment fait attention a ce que barbouiller Yuuto, entrain de se laisser glisser vers sa femme. Avec un grand sourire de soulagement, alors qu'il tenait leur enfant bien contr elui, lorsqu'il s'inclina pour toucher l'épaule de la jeune fille.

- Neoko
[27/04/2016 15:44:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko sursauta en sentant le contact et releva la tête vers Ray avec un air apeuré. Elle ne réfléchit pas longtemps, se jetant presque au cou du garçon, tout en faisant tout même attention à Yuuto. Elle avait eu si peur. Tellement peur. C'était un miracle et plus, une délivrance, vu la situation. Elle n'avait rien vu d'Arika. Tout ce qu'elle avait vu, c'était Ray qui venait littéralement de la sauver.
[27/04/2016 15:50:51] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray bascula légèrement en arrière, alors qu'il entourait sa copine d'un bras solide. Elle n'avait pas l'air d'avoir remarquer Arika, il avait comme mauvaise conscience, mais ...

- Tout va bien.. Tout va bien
[27/04/2016 15:56:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se serra contre lui, à la recherche d'un simple réconfort dans cette tempête. Elle hocha la tête en se mordant la lèvre inférieure. Tout allait bien maintenant. Yuuto prit une mèche de cheveux de sa mère, tirant gentiment dessus.

- 'Maaa, fit-il ce qui eut pour réflexe de faire relever la tête de la jeune fille dans sa direction.

Elle essuya ses larmes rapidement en voyant son fils. Il était une véritable éponge à émotions, autant éviter de rajouter sa panique à celle de Ray.
[27/04/2016 16:03:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est vraiment dans les situations les plus improbable, il est plutôt doué, rit Ray
[27/04/2016 16:09:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko le fixa un long moment avant d'avoir un maigre sourire.

- Il a ... ?
- 'Maaa ... Mamaaa ... répéta Yuuto en tirant sa mèche de cheveux de la jeune fille.

Ce qui valut un léger rire à Neoko, qui hocha la tête, avant de lever les yeux vers Ray, avec un maigre sourire.

- Il est doué comme son père, assura-t-elle.
[27/04/2016 16:15:36] Meilyas or Zonbi Crazy: Si Ray avait pu être plus expressif, une douleur sera bien apparante dans son regard. Il sourit simplement avant de retirer sa veste pour la tendre a la jeune fille.

- Rentrons, c'est pas vraiment le meilleur endroit pour feter quelque chose
[27/04/2016 16:19:51] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se redressa en attrapa la veste pour s'envelopper dedans en souriant. Elle ne savait pas la répercussion de cette simple phrase. Normal, en même temps, elle n'avait aucune idée qu'Arika avait pu être éventuellement aperçu. Elle leva la tête vers Ray.

- Tu as raison, rentrons, souffla-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:39

[27/04/2016 16:29:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - CHAMPAGNE !!!, fit Tobin en faisant sautant le capuchon

Quelques années c'était écouler alors que le groupe avait finit tout leur étude, enfin surtout secondaire, après cela pouvait aller plus loin pour certain. Ray avait commencer son doctorat, Tobin avait finalement pu faire une exposition dans la ville voisine. Zonbi soupira en regardant son frère. Alors qu'Akumu venait a peine de quitter la maison avec les deux petits dont Etoile avait encore bien embeter son oncle Deamon qui était avachi sur le canape.

- je ferais jamais de gosses...
[27/04/2016 16:34:23] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu dis ça, mais vu ta copine, marmonna Devil qui regardait Akira qui disait déjà à Tobin de se calmer un peu.

Katya était par ailleurs la plus jeune de la soirée, en première au lycée. Elle discutait avec Neoko qui entamait sa première année de licence, son bac en poche. Tout roulait pour tout le monde, pour le moment. Akira se massa le crâne, en regardant Zonbi.

- Il est déjà trop excité, je suis sûr que même les gosses l'étaient moins que ça tout à l'heure, commenta-t-il.
[27/04/2016 16:43:21] Meilyas or Zonbi Crazy: - Dis toi, que tu pourras me ... QUOI ! J'ai pas encore fait d'allusion, ronchonna Tobin en regardant sa cadette.
- Au moins il sera épuiser se soir, fit Zonbi avec un eptit rire.
- Je vais tous vous coucher oui !

Deamon jeta un coussin a Devil avec une légère rougeur tout de même. Mais sa voulati tout de suite dire, la ferme.

- Je suis sur que Devil te couche, fit Zonbi
- BOUhahaaha, bien sur le geek de service, taquina Tobin
[27/04/2016 16:47:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je vais te le mettre au lit, fissa, moi ! répliqua Akira en levant les yeux au ciel.

Devil eut un sursaut en regardant son frère en haussant un sourcil. Puis il regarda les autres. Avant de hausser les épaules.

- Les probabilités sont assez hautes pour, répondit-il simplement.
- Ouh, il parle en proba, Tobin, te lance pas, ajouta Akira en riant avant de regarder les filles qui les regardaient en secouant doucement la tête. Non, mais cherche pas Katya, on te propose même pas, parce que de un, j'ai ton copain qui m'arrache la tête si tu bois, et de deux, je m'auto-arrache la tête en tant que frère irresponsable.
- Eeeh ? Même pas une goutte ? répliqua Katya en gonflant les yeux ce qui fit rire Neoko à ses côtés. Même Neo-chan, elle va boire !
- Elle fait ce qu'elle veut, je suis pas son frère, répondit Akira en haussant les épaules.
[28/04/2016 10:10:36] Meilyas or Zonbi Crazy: - Genre ! T'inquiete proba ou pas, je suis une exception à toute règle, je vais le liquider en moins de deux !
- Neoko est majeur d'une, fit Deamon, Et puis non, l'alcool c'est pas bon, regarde ce qu'est Tobin
- Je suis juste un bon vivant !

Zonbi rit doucement avant de prendre le verre que Tobin lui tendait, alors qu'il faisait le room service a toutes les personnes qui étaient dans la salle, sauf a Katya bien évidement, qui eut que le droit a du cidre de pomme sans alcool. Bien que Tobin fit un clin do'iel a celle-ci, ce qu mit tout de suite Deamon en alerte a coté.

- C'est du jus pomme, t'inquiete ! Trinquons ! Au premiers job de ma petite sœur ! A la première année de doctorat du grand dadet !
- J'aurai eut espoir d'entendre comme même mon prénom, soupira dans un sourire Ray
- Ahahaha c'est pas drôle sinon
[28/04/2016 10:26:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - 'Faut pas trop en demander à Tobin, répondit Devil.
- Et c'est le flemmard de service qui dit ça ? rétorqua Akira en riant.
- Je ne répondrai pas à cette accusation sans fondement, je ne fais qu'économiser ma salive et mon énergie, marmonna l'autre.
- Vu la tirade que tu viens de nous pondre, tu dois être fatigué, taquina Neoko en souriant, aux côtés de Katya et de Ray.
- Moi, je rajoute à l'année de première de ma petite soeur, ajouta Akira.
- Pas de pression, hein ! répliqua Katya.
- Tout se passera bien Katie, répondit Neoko en souriant.
- Eh, eh, à la première année de licence de Neoko aussi !
[28/04/2016 10:41:17] Meilyas or Zonbi Crazy: - Quand elle auront fini leur étude je trinquerai, et quand elles seront faible comme Zonbi.
- J'y peux rien si les étuds c'est pas mon fort, soupira la visé
- Je compte surtout le nombre d'entretiens , rit Tobin, 50 ! A croire qu'il aime pas les roux.
- Tu as choisi ta cible fit Ray
- Non, je vais m'éclater avec tout le monde santé !

Tobin fut le premier a finir son verre, d'un coup seec, Ray toucha a peine à son verre, Deamon lui siroter a son tour, histoire de surveiller le plus longtemps possible Katya.
[28/04/2016 10:46:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu as du mérite, au moins, répondit Neoko en souriant.
- Genre, nous, on en a pas ? marmonna Katya.
- Oh, non, pas de mauvaises ondes, pitié, saaanté, fit Akira.

La dernière réplique tira un rire collectif. Katya but son verre sans trop se poser de questions vu que ce n'était que du cidre sans alcool, visiblement. Neoko sirota le sien tandis qu'Akira but le sien avec la lenteur d'un escargot. Devil, lui, vida son verre comme si c'était du lait.
[28/04/2016 10:53:45] Meilyas or Zonbi Crazy: La soirée était vite monté en température, le temps n'était mêm lus le facteur qui avait l'air de freiner l'alcool. Ray avait vraiment du mal a tenir, il avait certainement bu trop vite. Il se tenait la tête alors qu'il était sur une chaise. Tobin était encore plein d'énergie, alors que Deamon lui avait déjà presque trop bu sous la provocation de l'hote.
[28/04/2016 10:58:26] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Katya, par contre, vu qu'elle n'avait pas touché à une goutte d'alcool, elle était peut-être la seule à avoir véritablement les idées claires. Devil, lui, tenait encore face à Tobin. Les défis, c'étaient dans sa nature, alors celui-là. Il posa son verre vide.

- Je te dis de te coucher, souffla-t-il en regardant l'hôte.

Akira, lui, était étalé sur le canapé. Il avait la tête qui tournait et ne voulait pas boire une goutte de plus.

- Je te jure que je touche encore à un truc ... je tombe, marmonna le blanc.
- Hm ... répondit Neoko en posant son verre vide.

La brunette se leva lentement et s'approcha derrière Ray en passant ses bras autour de lui avec un petit sourire.

- On fatigue ? souffla-t-elle en souriant.
[28/04/2016 11:05:24] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il reste encore quelques bierres, s'enthousiasma Zonbi bien éméché qui regardait le combat.
- Je peuuuux encore trèèèèèès bien teniir ! Celui qui me couchera bn'est pas encore néee, héhéhé

Tobin bu cul sec son dernier verre avant de prendre une des bière tendu par Zonbi.

- Tu seras le premier a vomir, provoqua-t-il

Deamon se redressa un peu alors qu'il avait la tête poser sur les cuisse de Katya

- C'est des monstre, j'en peux plus aussi, répondit-il a Akira, J'ai .. J'ai besoin de dormir ....

Ray releva a peine la tête en sentant les bras de Neoko autour de lui. Alors qu'il avait un petit sourire.

- Je crois que j'ai légèrement abusé ..
[28/04/2016 11:12:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil attrapa la bière. Il eut un petit sourire en coin en l'ouvrant.

- Cause toujours, le vieux, répondit Devil sur le même ton en buvant la bouteille.

Katya passa une main dans les cheveux de Deamon avec un maigre sourire.

- Si c'est ça l'alcool, je n'y toucherai jamais, répondit la jeune fille en riant.
- Bonne initiative, jeune ... Oula, je me sens pas bien ... fit Akira en s'enfonçant dans le canapé.

Neoko eut un petit sourire amusé, inclinant la tête sur le côté. Elle était un peu éméchée, elle aussi, visiblement. Elle avait le regard pétillant.

- Oh, tu crois ? Il faudrait mieux aller te reposer dans ce cas, souffla-t-elle avec un petit sourire.
[28/04/2016 11:20:27] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le vieux, tu veux dire le sage ! Santé !

Tobin ne perdit pas une seconde alors qu'il se mit aussitôt a boir sa bière cul sec, alorsque Zonbi en posait deux nouvelles bierres entre les deux champions.

- Jamais, jamais, surtout pas avec .... Tobin, ni Devil.., j'espère que t'as prévu les bassines .. Je crois que je vais me purger bientôt... Oh katya je suis désoler...

Ray eut un petit rire, en hochant la têt.

- Je vai écouter la maman parler. De tout façon ils ne pourront pas nous aider, fit Ray en regardant leur amis.
[28/04/2016 11:25:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil liquida la bouteille et attrapa la seconde, en inclinant la tête sur le côté, laissant sa frange glisser pour dévoiler son second oeil.

- Le sage ? Je t'appelerai comme ça quand je serai mort, oui !

Akira regarda les alentours et se releva soudainement, sans demander son reste. Les bruits de vomissements qui suivirent furent assez évocateurs. Katya rentra la tête entre ses épaules.

- C'est dégueu ...

Neoki balaya la salle du regard. Puis se redressa, lâchant doucement Ray en souriant. Elle eut un petit sourire en coin.

- C'est ça, je suis une autorité sans faille, répondit la jeune fille avec un petit rire enfantin.
[28/04/2016 11:28:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Pourtant tu devrais t'es plus borgne mon pote !, rit Tobin alors que la seconde bière coula dans son estomac.

Zonbi rit doucement ens oupirant, elle commencer a avoir mal aux mains a force d'ouvrir les bouteille de bierre avec le briquet. Avant que Tobin tourne son regard vers l'ombre qui venait de bouger.

- Y a déjà un mort ?

Deamon était entrain d'avoir des petits remonter, mais au moins il ne se mit pas a vomir.

- Sa va sa va ...

Ray se releva a son tour, en prenant la main de Neoko.

- J'ai pas vraiment envie de finir comme Akira, montons aux chambres.
[28/04/2016 11:33:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh, genre ? fit Devil en tournant la tête vers les toilettes avant d'avoir un ricanement. Ah ! Ta princesse a l'estomac fragile, Tobin !

Katya continua simplement de caresser les cheveux de Deamon en tournant son regard vers l'endroit où Akira avait disparu. On entendit une vague d'insultes. Visiblement, même l'esprit embrumé, il était encore assez lucide pour répliquer.

- Ta gueule, Devil, marmonna-t-il.

Neoko entrelaça innocemment ses doigts dans ceux de Ray et eut un petit sourire, hochant la tête.

- Je te comprends, ce n'est pas très enviable ... souffla-t-elle avant de l'entraîner en souriqnt vers les chambres.
[28/04/2016 11:38:13] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ahaha ma princesse a du répondant au moin !, rit Tobin Je m'occupede boire, il insulte c'est un bon duo comme çà.

Ray eut un eptit rire en voyant la scene alors qu'il monta vers l'étage quelque peu déséquilibrer mais il réusita trouver deux dexieme coup la chambre d'amis.

Trouvé
[28/04/2016 13:31:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je vous emmerde tous, râla Akira depuis les toilettes.
- Filez-les lui des clopes, qu'il la ferme, répliqua Devil en riant.
- Quel exemple, clama Katya.

Neoko avait un petit rire enfantin en se glissant dans la chambre, s'appuyant sur les murs pour éviter de déséquilibrer entièrement Ray.

- Au bout de deux essais, taquina-t-elle.
[28/04/2016 13:36:25] Meilyas or Zonbi Crazy: - Clope tes fous, il va encore gerber a mort, rit Tobin
- Si il en veut après, fit Zonbi en haussa les épaules, Akira tu veux ton paquet ?

- C'est déjà çà, rit Ray en refermant la porte.

Ainsi profiter du calme, entendre les autres encore vconverser c'était très peu pour lui. Il tourna le regard vers Neoko, relzchant un peu sa prise sur elle en murmurant un désoler alors qu'il se glissa vers le lit.

- La douche sera pour demain, fit-il en se laissant tomber dessus.
[28/04/2016 13:42:21] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Mon paquet ... ? Oh oui, filez-moi mon paquet !
- File-lui avant qu'il commence à gueuler qu'on lui a volé, persifla Devil en sirotant sa bière.

Neoko eut un petit sourire en laissant Ray ... du moins quelques secondes. Elle s'assit sur le lit, au côté du garçon, passant une main dans les cheveux de celui-ci avec un petit sourire en coin.

- Tu es si fatigué que ça ?
[28/04/2016 13:46:25] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin regarda sa sœur de haut en bas.... Avant de se lever, pour prendre le paquet.

- Je doute qu'Akira aura sa commande, je vais alelr, voir sa. Mais je n'ai pas perdu, je continue a boir, fit-il a l'attention de Devil
- J'aurai pu le ramener, se plaignit Zonbi

Tobin se dirigea vers les Wc en marchant étonnament droit encore alors qu'il se soutient a la porte en tendant le paquet.

- Pourquoi tu t'es pas arreter alalala

Ray ferma les yteux en se laissant aller au gré des peites atetntions de Neoko.

- Pas tellement que sa, juste un peu de calme, sa fait longtemps qu'on a pas eut du temps pour nous, murmura-t-il
[28/04/2016 13:51:49] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil fit un petit signe de la tête en sirotant sa bière. Akira, agenouillé, releva la tête vers Tobin avec un air vidé sur le visage. Il eut un mauvais ricanement.

- Parce que je ne connais pas mes limites, sinon c'est pas drôle ... marmonna-t-il.

Neoko fit glisser ses doigts le long de la nuque de Ray, lentement dans une petite caresse tendre. Elle eut un vagur sourire.

- C'est vrai ... Entre Yuuto, les études et autres ... Même plus de temps pour nous, souffla-t-elle.
[28/04/2016 13:54:21] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin sortie vite la tête du Wc en sentant bien l'odeur. Et lui même avait des remonter. Il se laissa glisser contre le mur.

- Quand ta vue fait le bateau, stop, je te l'ai déjà dit plus d'une fois, rit Tobin... On dirait que t'as manger des œufs pourrit. Finalement Devil va me coucher, l'odeur était de trop, tu me dois une nuit ~

Ray tourna son regard marron vers la jeune fille.

- Tu es bien éméché aussi, rit-il doucement
[28/04/2016 14:03:02] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Mon estomac n'est pas une plantation de roses. Y'a des sucs gastriques dedans, tu sais, c'est un truc ultra glamour ... marmonna Akira en riant avant de le regarder. Oh ? Te voilà détrôné à cause de moi ? Je vais prendre cher ...

Neoko eut un rire enfantin, continuant ses caresses avant de s'abaisser pour mettre son visage à sa hauteur.

- Moi ? Tu penses ? souffla-t-elle avec un petit sourire.
[28/04/2016 14:04:52] Meilyas or Zonbi Crazy: - Quand tu araus bien décuver et surtout quand tu aura prit une douche, ne BONNE grosse douche, sourit Tobin

- Oh oui je le pense, fit ray en replacant une meche de cheveux de Neoko derrière son œil, tu devrais aussi te reposer
[28/04/2016 16:06:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est ça ... Toi aussi, tu prendras une douche, hein. Ah, et file-moi mon paquet ...

- Mais je ne me sens pas fatiguée, souffla Neoko en continuant sa caresse en passant sous le menton du garçon
[28/04/2016 16:50:00] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin rit doucmeent en posant le paquet au sol, avant de le faire glisser jusqu'à Akira.

- Même pas un peu ?

Ray commençait a rentrer légé&rement dans le jeu, mais son coté gentlemnan faisait qu'il ne profiterai pas de sa futur femme dans cette état.
[28/04/2016 17:25:09] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira tendit sa main qui, avec le degré d'alcool et l'esprit embrumé, se posa sur le paquet telle une patte de pachyderme de trois tonnes. Le blanc râla en retirant sa main.

- Okay, je croyais que mon paquet était plus loin ... ou ma main moins lourde ...

Neoko traça le long de la mâchoire du jeune homme de sa main, avec lenteur, un petit sourire dessiné sur son visage et ses petits yeux pétillants se posèrent sur ceux de Ray.

- Même pas un peu, répéta-t-elle dans un murmure.
[28/04/2016 18:39:36] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je te jure, t'es un heureux, parce que j'aurai immortaliser ce moment, fit Tobin en buvant sa biere encore.

- Tu es pas dans ton état normal, tu devrais te reposer, mon cœur, fit gentillement Ray en se redressant sur ses coudes.
[28/04/2016 18:45:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu m'aurais fait ça, à moi, ton amant de toujours ? fit Akira en levant un regard de chien battu vers Tobin avant de baisser les yeux vers son paquet. Attends ... J'ai vraiment écrasé mon paquet en plus !

Neoko le suivit du regard, inclinant la tête sur le côté, toujours avec son petit sourire.

- Mais c'était bien, là, non ? souffla-t-elle.
[28/04/2016 18:53:27] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il est vide t'inquiete, tu vas vormir si tu fumes, rit Tobin en posant sa bouteille de biere.

- Bien commença ?
[28/04/2016 18:59:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - ... Oh le piège. T'es un méchant gentil, se plaignit Akira en s'accoudant à la cuvette des toilettes.

- Là, tous les deux ... souffla Neoko.
[28/04/2016 19:17:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - A moins que tu veux vraiment, j'en ai, fit Tobin en riant.

- Une invitation ?, rit gentillement Ray
[28/04/2016 19:25:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Faut que je bouge aussi. Je vais avoir la démarche de larve la plus glamour du monde, tu vas comprendre ce qui te plaît tant chez moi, fit Akira en rampant littéralement jusqu'à Tobin.

Neoko eut un petit sourire amusé, en redressant doucement sa tête.

- Ça se pourrait bien, murmura-t-elle.
[29/04/2016 21:39:17] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je dis plutôt ramper a ce stade, rit Tobin en tendant la main vers Arika, Je t'aide sur les dernier centiùmètre va

Ray secouant doucement la tête.

- Alala, je pese toujours pas que c'ets une bonne idée
[29/04/2016 21:58:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira releva la tête et eut un rire amer, attrapant la main de Tobin.

- C'est si gentleman de ta part, répondit-il.

Neoko se redressa lentement pour se positionner à genoux. Elle leva un peu sa tête, se rapprochant pour coller son front contre celui du jeune homme.

- Ray … Tu sais c'est quoi le problème … ? murmura-t-elle d'une petite voix.

Elle profita du bref contact visuel et physique pour simplement faire basculer son amant en arrière sur le lit, accompagnant sa "chute" en plaçant ses coudes de par et d'autres du visage de Ray, se retrouvant penchée au-dessus de lui. Elle posa son menton dans une main, tandis que de l'autre, elle s'amusait avec une mèche de cheveux blond, un petit sourire en coin.

- Tu penses trop, susura-t-elle dans un petit rire.
[30/04/2016 10:48:01] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin tira son amant vers lui, sans faire attention à l'odeur de vomis.

- Pour une fois que je le suis, tu vas pas raler !

Ray avait surtout du mal à apréhender ce visage de sa futur épouse. Lui qui aimait toujours tout contrôler, ou au moins savoir ce qui l'attendait. Elle allait certainement s'endormir dans quelques heures.

- Disons que j'ai surtout peur que tu le regrette un peu, fit-il avec un mince sourire alors qu'il regardait Neoko dans les yeux
[30/04/2016 12:30:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh, loin de moi l'idée de me plaindre ! répondit-il en se laissant presque tomber sur les jambes de Tobin, avant de lever son regard vers lui. Je suis la larve la plus sexy du monde, avoue.

- Que je le regrette ? répéta-t-elle en inclinant la tête sur le côté.

Elle continua de jouer un instant avec la mèche de cheveux de Ray, en soutenant son regard.

- Pourquoi je le regretterai ? souffla-t-elle dans un petit sourire.
[04/05/2016 19:11:07] Meilyas or Zonbi Crazy: - Très sexy, surtout avec ton haleine d'eouf pourrit, sursurra Tobin en jouant avec une meche d'Akira

Ray haussa un sourcil, avec un petit sourire.

- C'est moi qui est senser faire les avances.
[04/05/2016 19:28:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est le plus gentil compliment qu'on m'ait jamais fait, murmura Akira, étalé sur les jambes de Tobin avec un petit rire. Et je dis pas ça juste parce que je t'aime bien, hein.

Neoko inclina doucement la tête sur le côté, en rapprochant son visage de celui de Ray, tout en l'observant en souriant.

- Je n'attends que ça, souffla-t-elle.
[05/05/2016 12:20:18] Meilyas or Zonbi Crazy: - T'as pas la choix, c'est sa ou rien ~

Ray sourit en embrassant simplement le front de Neoko.

- Pas se soir, je veux te voir tel que tu es, pas sous l'effet d'un petit plaisir, fit-il
[05/05/2016 16:47:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ouaaais, je crois que je t'aime bien, dans ce cas, assura Akira en riant.

Neoko cligna des yeux et remit sa tête droite. Elle eut simplement un vague sourire et se décala pour se laisser tomber aux côtés de Ray.

- Trop aimable, répondit-elle avec un petit rire.
[05/05/2016 16:48:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - What ? Pourquoi y a un bien dans ta phrase ? Attention tu risque de retrouver ton cher amant wc la, rit Tobin mais visiblement véxé

Ray antoura la jeune fille dans ses bras.

- Dors bien ~ Je t'aime
[05/05/2016 17:33:30] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Un "bien" ? Oh sérieux, j'ai dit ça ? fit Akira en roulant sur le dos pour mettre le dos de son crâne sur les jambes de Tobin. Oh …

Akira leva les yeux vers Tobin alors qu'un maigre sourire étirait ses lèvres.

- Te vexe pas, je pensais pas à mal. Bien sûr que je t'aime et pas juste "bien", sinon je serai sacrément maso' pour vivre avec toi, souffla-t-il en riant.

Neoko eut un petit sourire en se blotissant contre le jeune homme en fermant les yeux.

- Je t'aime aussi, murmura-t-elle.
[05/05/2016 19:29:04] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je suis si insupportable que ça ? Tu t'enfonce mon cher, souffla Tobin en regardant ailleurs.

Ray ne ferma pas tout de suite les yeux, caressant un moment les cheveux de Neoko. Il était entrain de réfléchir, a tout les futur projet qui se rapprocher de plus en plus. Il avait la boule au ventre
[05/05/2016 19:38:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira haussa un sourcil et se redressa sur ses coudes, inclinant la tête sur le côté.

- Où est passé ton humour ? Enfin, remarque, c'est pas plus mal, ça prouve que tu es sérieux. Dis, dis, j'ai quelque chose à te demander, fit le blanc.

Neoko somnola un peu, sous les tendres caresses et sa respiration régulière et lente se fit rapidement sentir alors qu'elle s'endormait, l'esprit léger, loin de tous les tracas que pouvaient avoir celui à ses côtés.
[05/05/2016 20:29:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - Maintenant tu vas dire que tu aimes pas le sérieux c'est sa ? Quoi ?, marmonna-t-il dans sa barbes alors qu'il croisa les bras sur son torse visiblement il avait sur le coup l'alcool un peu ... enfantin ?
[05/05/2016 20:45:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pas du tout, pour le coup, c'est approprié à la situation, pour une fois, fit remarquer Akira en riant. Non, c'est juste que … Genre, ça fait plusieurs jours que j'y réfléchis, tu vois. Que justement, vu qu'on est tous les deux, qu'on est ensembles et que, bah, ça marche bien, en fait. Genre … On vit quand même ensembles et tout … Je dis pas que ça relève de l'impossible, encore que, quand tu vois mon caractère de chien et ton caractère d'emmerdeur, parfois, c'est à se demander comment la baraque tient encore debout.

Le blanc eut un petit rire, à nouveau, en fixant le plafond de la salle de bain. Il marqua une pause et tourna son regard vers Tobin.

- Tu sais ce que j'aime chez toi ? L'imprévu. Sérieux, du jour au lendemain, j'ai l'impression que chaque matin, tu vas faire un nouveau truc auquel personne n'aura pensé sauf toi. Et c'est cool, hein, vraiment. Du coup, bah, j'ai réfléchis. Beaucoup. Parce que ce serait cool que ça continue et tout, genre encore un bon moment. Du coup, je me suis demandé "ouais, c'est sympa, on est ensemble et tout, et après ?". Et puis, d'un coup, illumination divine !

Akira glissa une main dans la poche de son jean et se mit à jouer avec quelque chose.

- Je me suis dis "mais oui, c'est tout con." Bon, le truc, c'est que genre, je me suis dis que si je te demande et que tu me dis "non", j'ai pas l'air con après mon discours où tu entends presque les violons jouer en fond. 'Tain qu'est-ce que je peux causer pour rien dire quand j'ai un coup dans le nez, marmonna-t-il. Bref, je voulais te demander …

Il sortit une simple boîte de sa poche avec un petit sourire avant de la tendre à Tobin.

- Ça te dit de m'emmerder jusqu'à la fin de ma vie ?
[05/05/2016 21:06:13] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin l'écoutait à peine du oreille, toujours avec son air boudeur. Mais Akira pouvait bien sentir les défenses du jeune homme descendre de plus, pour devenir, presque inerte. Alors que les bras de Tobin se desserèrent. Alors qu'il tourna a peine la tête vers Akira. On pouvait voir que ses yeux était légèrement humide, mais sa fierté l'emporta alors qu'il tira Akira contre lui, cachant bien son visage contre l'épaule du garçon.

- Abrutis.. Genre j'aurais dis non, hein ? Je t'aime comme un ouf, je pourrai jamais me passer de toi, marmonna-t-il ... Bien spure que je passer le reste de ma vie avec toi, ajouta-t-il alors qu'il était devenue un petit n'enfant contre Akira
[05/05/2016 21:20:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira se sentit redresser d'un coup. Il cligna des yeux en se retrouvant en face à face avec le mur et Tobin contre lui. Il eut un petit rire amusé, tapottant la tête du jeune homme de sa main libre. Il avait un rire nerveux, mais nerveux heureux, genre toute la tension qui descendait d'un coup.

- Cool … Cool … souffla-t-il avant de marquer une pause, pour venir serrer Tobin contre lui. Bon en vrai, je suis tellement heureux que même une pucelle qui va avoir sa première fois pourrait pas rivaliser, pour le coup et si ça tenait qu'à moi, je serai déjà en train de sauter partout comme un gamin. Tu vois l'image mentale ? Un Akira bourré qui se met à sautiller en gazouillant ?

Le blanc eut un léger sourire et se recula un peu, en ouvrant finalement la petite boîte. Elle contenait un anneau assez simple, en argent, avec quelques reliefs dessus. Akira eut un petit rire nerveux.

- Bon, te fous pas de moi pour la bague, sérieux. J'ai genre économisé parce que je voulais pas utiliser l'argent de mes parents. Genre, la fierté, l'indépendance, tout ça, tu vois. Bon, au final, je suis pas riche-riche non plus. Donc c'est assez ... ouais, simple, mais ... 'Fin je me suis dis que les pierres, tout ça, ça faisait un peu trop, voilà.
[05/05/2016 21:33:56] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin laissa le garçon s'éloignait un peu de lui, alors qu'il laissait une main sur sa hanche. alors que l'autre il fronter ses yeux. Trop de fierté en lui, il avait pas trop envie de recraquer une nouvelle fois. Bien qu'il fixait la bague.

- Aaaaa... Saurait été a moi de te la faire.. je te jure, je me sens .. bizarre de tendre ma main comme sa, ronchonna-t-il avec un petit rougeau alors qu'il regardait sa main pendre dans le vide. C'est trop bizarre, tu aurai du avoir cette situation bizarre, tu es la femme du couple.
[05/05/2016 21:41:01 | Modifié (21:43:42)] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira eut un petit rire en voyant Tobin réagir ainsi. Il inclina la tête sur le côté.

- Pour une fois que je prends les devants, me fais pas regretter. Tu sais comment j'en ai chier pour trouver ta taille pour les bagues ? répondit-il en souriant.

Il sortit doucement l'anneau de l'écrin pour le passer à l'annuaire gauche de Tobin, avant de se pencher pour l'embrasser à la commissure des lèvres. Il se recula avec un petit sourire enfantin, laissant un peu plus sa joie apparaître.
[05/05/2016 21:52:39] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est sur je porte... Wouah ... C'ets .. c'est .. Sa se voit quoi, fit Tobin en regardant sa main

Il al tournant dans tout les sens, lui qui pensait que sa allait être discret. pas qu'il avait honte, mais Tobin DETESTER explique le pourquoi du comment. Sa finissait toujours en conversation de joint au finl. Il haussa un sourcil en sentant le petit bisou de Akira.

- Tu crois vraiment que je vais te laisser passer avec simplement çà ? Mon pauvre... mari ? Raaaah c'ets tout bizarre, mais bien, mais bizarre, mais bien

Il fit basculait tout son corps, vers Akira pour le forcer a se retrouver a terre contre le carrelage. Tempi si il était bourrer tout les deux, c'était un truc que tout les deux savient faire même le plus soule spossible. Un baiser sur le lèvre, d'abord doux, mais Tobin était d'un nature emflammé et il ne fallut que quelques seconde pour que le baiser sois plus fougueux.
[05/05/2016 22:03:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira s'était redressé avec un petit sourire. S'il avait eu une queue d'un animal quelconque, celle-ci serait déjà en train de battre la mesure de gauche à droite, tant que le blanc était content. Il était vrai que la bague se voyait un peu, disons que ça n'échappait pas au regard. Il eut un petit rire en laissant faire Tobin, passant ses bras aussitôt autour de sa nuque pour répondre tendrement à ce baiser. Bien que le contact avec le sol froid de la salle de bain était en vrai des plus désagréables, Akira ne se dérobait jamais à un petit moment de plaisir charnel, surtout avec une demande qui s'était aussi bien passée !
[05/05/2016 22:18:03] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin ne ressentait même plus les différence de température, il avait juste chaud. Il avait envie, cette chaleur qui montait dans tout son êtrE. Alors que d'une main, il tira d'un coup sec la chemise d'Akira, faisant sauter tout les boutons, il passa une main sur la cuisse de son amant. passant même sur ses fesses, alors qu'il avait peur que l'alcool, l'exitation ne brusque de trop ses actions. Il avait du mal a erster concentre, arre^ter le baiser pour attaquer le coup du garçon. Des baisers, des suçons, même des morsure, se fit de plus en plus, alors qu'il allait sur le torse, descendant toujours plus
[05/05/2016 22:28:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira bascula sa tête en arrière alors que chaque contact charnel avec Tobin semblait laisser une trace d'une chaleur auxquelles se mélangeaient les effluves de l'alcool. Il se mordit la lèvre inférieure de plaisir alors que ses mains se baladaient d'abord sur le dos de son amant, pour retirer son gilet sans manche, avant de glisser pour caresser la nuque découverte en l'effleurant, enivré par l'envie et le désir.
[05/05/2016 22:43:08] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin continuait ses assauts, prenant simplement une pause, pour aider Akira. il retira même plus loin en retirant son t-shirt, sur le coup d'adréaline il retira déjà sa ceinture, pour venir aussitôt déboutonné le jjeans d'AKira
[05/05/2016 22:49:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira le laissa faire, ses mains parcourant alors le torse de son amant dans une caresse lente et quelque peu plus sauvage puisque la peau frottait un peu sous ses ongles, dans un plaisir total. Il se délectait de ce contact.
[05/05/2016 22:58:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin repirait doucemet pour essayer se calmer, mais il avait déjà bien la dure. Alors qu'il tira sur le patalon de AKira revenant l'embrasser alors que tout son corps se frottat une nouvelle fois contre son amant.
[05/05/2016 23:18:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Et Akira répondit tout aussi fougueusement à ce baiser, pressant son corps contre celui de Tobin, dans un appel à ce partage charnel. Ses mains vinrent effleurer les épaules découvertes de son amant du bout des ongles, continuant leur route jusqu'aux omoplates où le blanc insistait un peu plus sur le passage, dans une griffure pourtant tendre et nerveuse à la fois.
[08/05/2016 20:10:25] Meilyas or Zonbi Crazy: Le lendemain tout ce petit monde se reveilla en douceur. Ray sentit une petite pression sur son bras, alors qu'il sourit en ouvrant les yeux, s'étirant de son bras libre. Il avait plutôt bien dormit. Il entendait déjà le ronronnement de cafetière en bas. Zonbi s'était reveillé tot, piquant la veste de Devil pour aller préparer le petit dej, ne voulant aucun cas piquer les affaires de son frère, surtout après le vent qu'il leur avait mit, mais surtout pour les bruits. Elle avait juste fermé la salle de bain une fois qu'elle était aller se couché, et qu'i y avait plus de briuts trop explicite. Tobin se reveilla avec une crampe au mollet.

- AAAaaaaa... OUtch, souffla-t-il avant de se cogné contre le wc, mais merde ! Aie... Hein Sale de bain ?

Il regarda autour de lui, en se massant l'arrière de la crâne. Il sentait un petit courant d'air. et surtout une odeur d'effort. Puis Akira.

- Ahaha, on l... What ? Pourquoi j'ai une bague ?, fit-il en regardant sa amin
[08/05/2016 20:17:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko somnolait encore un peu, toujours blottie contre Ray. Elle n'avait presque pas bougé de sa position initiale, emmitouflée dans la couette qu'elle avait du attraper au bout d'un moment. En sentant Ray s'éveiller, elle papillonna des paupières et releva la tête en baillant, les yeux plissés pour s'habituer à la lumière ambiante. Elle referma bien vite ses yeux pour se rouler en boule, l'air de rien. En bas, Devil était déjà en train de descendre les escaliers, les yeux rivés sur son téléphone. Dans la salle de bain, Akira grogna un instant en entendant Tobin et releva la tête avec un air grognon.

- La délicatesse du matin ... Keskiya, marmonna-t-il en baillant à moitié.
[08/05/2016 20:32:33] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sentit sa copine remuait doucement alors qu'il essayait un peu se redressait sur le côté. Remplacant une mèche de cheveux de celle-ci derrière son oreille.

- Encore fatigué ?, fit-il.

Zonbi déposa déjà les tasse de chacun, quelque mashmallow au milieux, des tartines, et le cafée, ainsi que le cacao, avant de s'installer. Avant de voir Devil decendre, sa l'tonna même pas de voir avec son téléphone.

- Quelque chose d'interessant ?

- Bah j'ai un bague, genre le truc que je mets jamais, et que j'arrive pas a enlever accesoirement, c'est serrer a merde ! J'ai du la piqué à Neoko ? Ouais Zonbi ne mets pas de l'argent.
[08/05/2016 20:37:12] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko rouvrit ses yeux et leva son regard endormi vers Ray. Elle eut un maigre sourire qui s'étira sur ses lèvres.

- Un peu, avoua-t-elle en ajustant la couette.

Devil releva à peine le regard de son écran en avançant vers la table. Il se laissa presque tomber sur sa chaise.

- Des jeux en promo, répondit-il.

- Une ... bague ?

Akira eut un violent sursaut en se redressant d'un coup, fouillant dans ses poches en regardant la bague. Ses joues se tintèrent presque aussitôt de rouge.

- Oh putain, je l'ai fait ...
[08/05/2016 20:46:00] Meilyas or Zonbi Crazy: - Faut comme même se lever princesse, et manger, fit Ray.

- Des jeux.. ? Tu as toujours pas assez ?

- Comment çà tu l'as f-...OOOOOOOH Ce...Ce...ce.. tru.. truc.. la WHAT ! C'EST TOI LA FGEMME T'AURAIT DU ATTENDRE !, fit Tobin en le pointant du doigts.

Bien sûre le cris de Tobin ne passa pas des plus inaperçut. Alors que Zonbi releva la tête vers la cuisine en soupirant, avant de prendre un marshmalmlow.

- J ... AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA, souffla un bon coup Tobin, C'est bon je sui... NON je suis pas clame, mais que non .
[08/05/2016 21:00:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire et en entendant l'agitation en bas, se redressa un peu. Elle tourna la tête vers Ray avec un petit sourire, en laissant sa couette retomber sur le côté.

- Pas le choix, visiblement, souffla-t-elle. J'aurais bien dormi encore quelques heures.

Devil releva la tête vers la salle de bain, puis baissa les yeux vers son portable, haussant les épaules, peu interessé par l'agitation.

- Jamais assez.

Akira s'empourpra d'autant plus, passant une main dans sa nuque, la remontant pour se gratter la tête. Il sursauta d'autant plus, se mangeant les WC dans le dos, grimaçant.

- Aiiie ... D ... Désolé, okay ... C'était ... C'était sous l'impulsion ...
[08/05/2016 21:20:42] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi poussa l'assiette de tartines vers Devil alors qu'elle regarda, Ray descendre avec Neoko.

- Finalement tout le monde est de bout, fit Zonbi en souriant.
- C'était quoi ce cris ?, fit Ray
- Tobin, il a du se cogner ou une crampe, c'était comment dire assez chaud hier.

Tobin respira un bon coup avant de poser son regard vers la main. Il avait dit oui, il était d'accord avec sa. Même si sa faisait que deux ans environ qu'il vivait ensemble, sa va encore, c'était bieen. Et puis l'alcool...

- Faut le dire u autre ou ?
[08/05/2016 21:36:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko fit un petit signe de la main en voyant Zonbi et Devil. Elle s'assit aussitôt, tournanr son regard vers la salle de bain.

- Je vois ... souffla la jeune fille en hochant un sourcil tandis que Devil attraper une tartine d'un air distrait.
- Disons qu'ils sont pas discret.

Akira était toujours aussi rouge. Il haussa doucement les épaules. Il était tout perdu, il avait vraiment fait ça sur un coup de tête hier soir. Il leva les yeux vers Tobin.

- Ce ... C'est comme tu veux, hein ... Je veux pas ... Enfin voilà ...
[08/05/2016 21:47:47] Meilyas or Zonbi Crazy: - 4000€..... matos... adieu... mariage... T'as intérêt a être endurant, je vais pas avoir ma dose de stub, fit Tobin avec un petit sourire pervers.

- Dire que Tobin avait dit qu'il reviendrai, au final, il est rester un bon .. quart h'eure avant qu'on ne se doute même plus de ce quil fait. Dire qu'il avait parier que vous allez nous faire un petit enfant vu comme Neoko était éméché, soupira dans un petit sourire Zonbi

Ray recracha son cafée sur le coup, avant de rire nervuex, si il avait bu plus il aurait été certainement dans cette magnifique phrase. Tobin tendit la main vers Arika alors qu'il s'était relever.

- Assume maintenant, mec, sinon je demande directe le divorce, taquina Tobin
[08/05/2016 21:56:48] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira eut un petit regard de chien battu vers Tobin en se sentant un peu coupable. Avec l'alcool, il avait vraiment fait ça sur un coup de tête. Il eut un petit sourire en attrapant la main du jeune homme pour se redresser.

- Je te promets une lune de miel d'enfer, répondit-il sur le même ton.

Neoko prit une teinte rosée. Il est vrai que la veille, elle était d'une humeur assez ... Elle eut un petit rire.

- Nooon ... Ray a été plus raisonnable que moi, fit Neoko en riant pour se rassurer, avant de voir Akira sortir de la salle de bain, une fois rhabillé un peu à l'arrache.

Le blanc avait toujours les joues assez rouges, ce qui fit hausser un sourcil à la brunette, inclinant la tête sur le côté. Akira se racla la gorge en les saluant d'un vague mouvement de la main.
[08/05/2016 22:19:48] Meilyas or Zonbi Crazy: - Mais c'est prévu, souligna Zonbi avant de voir son frère.
- Ah c'est comme sa tu te sauve alors que c'est toi qui ma demander en mariage, fit Tobin en regardant Akira fuir avant de se redressait , J'ai fait une couille.
- Qu-Quoi ?, fit Zonbi, MAriage ?
- Félicitation !, fit Ray en levant son cafée
[08/05/2016 22:26:48] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira eut un petit nerveux en voyant les réactions, rouge jusqu'aux oreilles. Neoko le fixa avec de grands yeux, bouche bée et se leva aussitôt pour courir jusqu'au blanc, lui sautant au cou. Le garçon fut un peu déséquilibré, un instant. Devil en lâcha son portable. Avant de le fixer par terre d'un air déprimé de la chute.

- Tu l'as fait ! Félicitations ! fit la jeune fille en riant. Tu m'avais promis d'attendre un peeeu ...
- Concours de circonstances, plaida Akira avec un petit rire. Mais merci ...
[08/05/2016 22:42:43] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi entendu juste le pôrtable tombait au soleil, elle marmonna a peine un félicitation compréhensible alors qu'il se penchait pour attraper le portable de Devil avant de lui tendre.

- Sa veut dire que tout tle monde est libre pour le ... les vacances !, fit Tobin
- Vacanceqs ? Tu veux dire dans ... trois mois ?, fit Zonbi
- Ouais plus vite c'ets fait plus vite j'aurai de l'argent de coté... et aussi vous avez intérêt a mettre des sous pour que Akira se retrouver a poil je vous jure qu'on fera la jartière !
[08/05/2016 22:44:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil le reprit et continua de pianoter sur son écran, l'air de rien. Akira se tourna vers Tobin en levant les yeux au ciel.

- Qu'est-ce qu'il faut pas entendre, sérieux ... souffla-t-il avec un petit sourire.
- On le fera, assura-t-elle avec un petit sourire taquin.
- Eeeh !
[09/05/2016 09:29:27 | Modifié (09:29:33)] Meilyas or Zonbi Crazy: - Pause pause, vous savez que vous devez aller à la mairie ?, fit Zonbi avec une pointe d'inquiet dans la voix.
- BAh oui, comme tout couple

la voix de Tobin mourrt ut dans ses lèvres.
[09/05/2016 09:40:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - La mairie ? Eh ben, oui, c'est logique d'aller à la mai ...

Akira fronça les sourcils, comme s'il essayait de retrouver le fil de ses pensées. Puis ses yeux s'écarquillèrent un peu et il devint pâle.

- Mon père, lâcha-t-il comme une brique jeter dans une flaque.
[09/05/2016 09:46:37] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le mec qui m'aime déjà pas parce que son premier fils est devenu un délinquant junévile, et maintenant ... WOuah, je me faire enculé, mais servère, tu veux pas de marier au USA, tu sais a Las vegas ?, fit Tobin dans un rire nerveux
- Il n'a pas le droit de vous refuser le droit, et puis c'est comme si vous aller "vraiment" vous marriez, fit Zonbi
- D'après loin vous serait juste Pacs, pour des raison pratique, ajouta Ray pour les rassurer
- Mouais ... mais c'est pas pareil dit comme sa, conclu Tobin
[09/05/2016 09:58:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira dut s'asseoir pour le coup. Il avait complètement oublié son père. En même temps, la dernière fois qu'il l'avait vu, c'est quand il avait claqué la porte de la maison en disant qu'il reviendrait une fois ses études finies. C'était la bonne excuse pour pouvoir vivre avec Tobin. Le blanc se gratta l'arrière du crâne.

- Putain, j'avais zappé le vieux ... marmonna-t-il l'air consterné avant de lever les yeux vers Tobin. 'Tain si toi tu te fais enculer, moi je me fais enterré, oui. Bon faut juste prier qu'il y ait pas ma mère en plus.

Il eut un rire nerveux. Neoko posa une main sur ses épaules avec un petit air compatissant. Akira souffla un bon coup et se releva.

- Oh et puis tu sais quoi, je m'en fous. C'est ma vie, merde, fit-il.
[09/05/2016 10:02:29] Meilyas or Zonbi Crazy: - J'ai .. J'ai une très mauvaise influence sur toi, c'est moi qui pôrte les couille d'habitude, fit Tobin.
- Il faudrait préaprer le terrain, marmonna Zonbi.
- Dans les lois vous êtes en légalité, si jamais, il veut vraiment pas vous donner ce contrat, fitRay en sirotant son café
[09/05/2016 10:15:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Non, mais ce sera une bonne occasion pour mettre les points sur les I sur certains sujets. Bon, ça risque de tourner à la joute verbale, relativisa Akira avant de rire. M'en fous, je l'aurais ce papier, j'aurais mon mariage. Au pire, je lui ramène notre avocat en herbe.

Neoko eut un petit sourire, secouant doucement la tête.

- Tu ne comptes pas y aller en brute de décoffrage, si ?
- Oh si. Bon, on sait tous que mon courage va se jeter par la fenêtre en vrai, soyons honnêtes, fit Akira en riant.
[09/05/2016 10:46:59] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray hocha la tête, si il pouvait aider il le ferait, Tobin passa un bras autour des épaules d'Akira.

- Tinquiete je serais la pour te donner des coup de pied, rit-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:41

[09/05/2016 10:56:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira eut un petit sourire, hochant la tête. Et le jour J, il avait longuement fixer la porte de la mairie avant de se décider à la franchir. Il jeta son mégot par terre en soupirant.

- Allez, tous à la potence, fit-il en regardant Tobin avec un maigre sourire.

Il poussa la porte. Il était un peu ici chez lui, mais bon. Il s'avança vers le guichet, parlant à voix basse. La jeune femme de l'autre côté lui présenta les escaliers qui menaient à l'étage supérieur. Il la remercia d'un hochement de tête, avantbde se tourner vers Tobin.

- Il est pas en réunion, c'est un quartier libre, expliqua-t-il en montant les escaliers.

Il se dirigea vers le bureau et tapa à la porte, attendant qu'on lui accorde le droit d'entrer. Il poussa lentement la porte et désenchanta très vite en voyant qu'il n'y avait pas que son père.

- Oh, Akira, fit la voix surprise de sa mère.
[09/05/2016 11:11:31] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin était entrain le rire, et les pleures. Il n'avait jamais autant bizarre que pendant son premier joie, et sa c'est ... ml terminer, un badtrip, sa fait mal. Il attendait tranquillement en regardant un peu partout. Dire que a dernière qu'il avait était ici, c'était pour signer sa journée militaire, qu'il n'avait d'ailleur pas faites. Il tourna vers Akira, en hochant la tête. Il aurait du fumée... Il le savait. Il suivait avant de voir la femme du mère. Genre la personne qu'on voulait techniquement pas voir

- Hum... Bonjour, fit-il comme même poliment.
[09/05/2016 11:15:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le regard de Scythe passa de son second fils à Tobin. Elle haussa un sourcil.

- Bonjour.

Akira inspira longuement. Il avait vraiment l'impression d'aller à la potence. Il avança lentement pour s'approcher du bureau.

- Oui, bonjour, c'est vrai, fit le blanc.
- Tu as fini tes concours ? La dernière fois, tu avais dit que tu ne reviendrais qu'une fois tes études finies.
- Ah, oui. Euh, non, pas tout à fait, avoua Akira. Enfin, on peut laisser ça de côté ? Je ... Je suis venu demander quelque chose. Et plus ou moins annoncer aussi quelque chose.
[09/05/2016 11:20:44] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin était un peu droit comme un I, il vait même fait l'effort d'attacher ses dread en une couette et d'avoir displiné un peu ses cheveux, il avait aussi fit un effort vestimentaire, en ne pourtant pas ses poubelles habituelle.
[09/05/2016 11:26:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Annoncer quelque chose ? répéta Scythe avec un air soupçonneux.

Akira frotta ses mains l'une contre l'autre et déglutit lentement, en faisant un pas en avant.

- Je ... Je vais me marier, lâcha-t-il d'un coup.

Okay, il avait pensé à toute les tournures pour tourner autour du pot, mais il lâcha ça, brutalement, avant de fixer les deux personnes à tour de rôle.
[09/05/2016 11:36:12] Meilyas or Zonbi Crazy: - Et je paris que le mariage ne va pas nous enchanté plus que cela, fit la voix de März qui revenait avec un cafée entre les mains.

Tobin avait sursauter a coté de Akira alors qu'il tourna la tête vers la montagne qu'était le père de son futur mari. Akira n'avait vraiment quhériter de lui ssa chevelure. Tobin ravala sa salive.
[09/05/2016 11:42:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira aurait bien voulu fuir à toute jambe vers la sortie en entendant la voix de son père. Ah, la chaleur familiale, la gentillesse, tout ça. Il inclina la tête à droite, puis à gauche.

- Depuis le temps, ça ne devrait même plus surprendre, marmonna-t-il pour lui-même avant de regarder son père. Je ...

Le blanc retint son souffle un instant.

- Je vais me marier avec ... hm ... Tobin.
- Pardon ?
[09/05/2016 12:13:12] Meilyas or Zonbi Crazy: L'atmohsphère devient aussitôt lourd, surtout quand März posa sa tasse de cafée sur le bureau pour s'assoeir devant la pile de feuille. Il releva a peine le regard a la nouvelle de Akira, il ne semblait pas plus étonner que cela.

- C'est moi, fit Tobin avec un petit rire, ne
- Tobin Von Tten, je sais très bien qui tu es, pour Arika, comme pour Akira, lâcha Marz amèrement
- C'était a-
- As tu réfléchir ? , fit le père en regardant son fils

Tobin soupira en mode, je vais me mettre dans un coin et me taire.
[09/05/2016 12:19:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira soupira longuement et posa son regard sur März, hochant la tête.

- Oui, j'ai réfléchi, sinon, je n'aurais pas fait tout ce chemin. Si je veux voir, j'ai qu'à aller à la maison, répondit le blanc avec une pointe de sarcasme.
- Akira, tu es vraiment sûr de toi ?

Le blanc avait ce drôle de sentiment d'être ramené des années en arrière, ce jour de vacances. Il leva les yeux au ciel.

- Oui, je suis sûr de moi, marmonna-t-il.
- Vr--
- Roh, mais merde, oui ! 'Tain faut vous faire une raison au bout d'un moment. J'aime pas les filles, j'aime pas les filles, point. Si vous vouliez un joli mariage pour avoir des petits enfants, fallait le prévoir avec Arika, lâcha-t-il.
[09/05/2016 12:27:40] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin resta au coté de Arika bien qu'il sentit que sa allait vraiment mal se finir. Surtout quand März soupira en inclinant la tête en arrière, avec un sourire.

- C'est dommage, je crois ton frère n'est plus vraiment de la partie, bien qu'il aimer les filles, y a eut comme un compromis avec une certaine jeune fille, qui n'a même pas eut le cran de présenter mon premier petit fils, fit-il

Tobin se tendit d'un coup en relevant la tête.

- Vous saviez ?
- Bien évidemment, comme le fait que son charmant grand frère, chercher a changer son nom de famille pour pouvoir l'épouser. MAis bizarrement les papier mettent un peu de temps.
[09/05/2016 12:32:48] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira se tendit un peu. L'allusion à Neoko était évidente. Il fronça les sourcils et eut un rire amer en fixant son père.

- En même temps, la dernière fois que vous l'avez vu, elle s'est prise une gifle. Y'a plus accueillant comme bonjour, hein.
- Elle l'avait mérité, répondit Scythe.
- En quel honneur ? Arika a toujours eu une sale réputation, t'étais juste frustrée et t'as passé tes nerfs sur elle ce jour-là, grinça-t-il avant de braquer son regard sur son père. Et ne me fais pas croire que tu meurs d'envie de voir le fils de Neoko. Je suis sûr que si elle avait décidé d'avorter, bizarrement, les papiers auraient été plus vite, hein ?
- Akira, baisse d'un ton.
- Pourquoi ? Parce que je dis la vérité ? cracha-t-il.
[09/05/2016 12:36:13] Meilyas or Zonbi Crazy: - Est ce que je suis aller la voir pour forcer l'avortement ? Il me semble que non, ne prends pas mon manque de sentiment pour de la mauvaise fois. Tu sais très bien comment je suis mon garçon. Et tu n'en ai pas des moindres pareil.
- Si on pouvait juste avoir les papier et partir, fit Tobin en soupirant.
- Un peu pressé, tu dois tout de même entendre que ton futur époux est sa majorité, comme il n'aura en aucun cas l'accord parental, comme je suis une si mauvaise personne.
- Bah on repassera pas grave, fit Tobin dans un petit sourire avant de chopper le bras de Akira
[09/05/2016 12:43:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est ça. Et c'est pas de la mauvaise foi, ça, peut-être ? siffla Akira avant de regarder sa mère. Je suppose que ce n'est pas toi qui va me le donner, non plus.
- Akira, cesse de faire l'enfant.
- Excuse-moi, je n'ai pas encore ma majorité, donc c'est ce que je suis : un mauvais fils.

Akira inspira longuement et fixa ses parents. Il pesta, puis regarda Tobin. Il se détourna. Ça ne servait à rien qu'il s'énerve plus.
[09/05/2016 12:56:08] Meilyas or Zonbi Crazy: - J'aurai pute les donner, mais vu ton manque de sang froid, j'en ai simplement plus l'envie, conlua MMärz.

Tobin tira un peu plus Akir a pour qu'il évite de répondre ouvrant la portE.
[09/05/2016 13:01:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira tourna la tête en jetant un regard venimeux à mon père. Il voulut répliquer mais se laissa finalement entraîner par Tobin, non sans prendre énormément sur lui pour éviter de cracher sa haine.
[09/05/2016 13:09:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin referma la porte derrière lui, alors qu'il continuer de trainer Akira dehors.

- PFiou, c'était intense,, fit Tobin. Mais au moins, dans deux mois on pourra avoir les papier sa va vite passer.
[09/05/2016 13:12:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira le suivit en ruminant dans sa barbe. Une fois dehors, il soupira longuement en fixant la mairie.

- Désolé que tu aies eu à subir ça, marmonna-t-il.
[09/05/2016 13:23:52] Meilyas or Zonbi Crazy: - Pas grave, j'e m'en douter un peu, juste le coup que ouais il sait un peu que Yuuto c'est son petit fils... ?
[09/05/2016 13:24:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Faut croire ... soupira Akira. Il sait toujours tout, de toute façon. Je ne sais pas si ça vaut le coût de le dire à Neoko, par contre ... À part lui apporter des tracas en plus.
[11/05/2016 12:15:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - Mais tu crois vraiment qu'il veut pas voir ce petit fils ?
[11/05/2016 12:20:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira tourna la tête vers Tobin et haussa ses épaules.

- J'en sais rien. Peut-être que oui, je ne suis pas dans sa tête. Quant bien il le voudrait, peut-être que Neoko dirait oui, naïve comme elle est. Par contre, pas sûr pour Ray. Et puis bon, y'a ma mère aussi et ... marmonna Akira avant de marquer une pause puis de regarder Tobin. Et bordel, Yuuto ressemble vraiment a Arika quand il était gosse.
[11/05/2016 12:24:57] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je sais que c'est salaud ce que je vais demander, et super égoïste, mais... Vous êtes tellements une famille détruite, pourquoi ne pas proposer un petit service. Bien sur avec l'accord de Neoko et Ray. Mais tes parents pouraient au moins voir une fois leur petit fils, au mariage, si ils le veulent le voir tot, on pourra se marier comme prévu, fit Tobin
[11/05/2016 12:29:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira le regarda et haussa un sourcil.

- Donc en gros, faire une sorte de chantage affectueux pour que tout le monde ait ce qu'il veut ? demanda le blanc en inclinant la tête. C'est ... faisable. Si Neoko et Ray veulent bien, bien sûr.
[11/05/2016 12:35:47] Meilyas or Zonbi Crazy: - Surtout histoire de voir au moins tes parents ccepter, un peu. Sa fait mal de pas voir tes parents dans tes réussite de la vie, enfin, on va en parler a Neoko ?
[11/05/2016 12:38:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ça marche, allons lui en parler avant toute chose. Je pense que ça devrait aller ... Enfin, je l'espère, marmonna Akira.
[11/05/2016 12:41:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - Au pire t'inquiete je sais casser les défense de Neoko, sourit Tobin bien confiant.

Alors qu'ils allaient chez Neoko et Ray tout ce qu'on entendait .

- C'est hors de question, fit Ray
- Mais woooh le mec que t'es, souffla Tobnin
[11/05/2016 12:51:14] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira leva les yeux au ciel. Il s'y attendait tellement.

- Je l'avais dit ... Juste une fois, rien qu'une fois Ray, même pas cinq minutes, quoi, fit le blanc. Ça va pas le tuer.

Neoko était en train de s'occuper avec Yuuto un peu plus loin. Elle suivait l'échange en levnt les yeux de la feuille où le petit dessinait de temps en temps. Akira posa son regard sur elle.

- Et toi, Neoko, tu en dis quoi ?
- Moi ? répondit la jeune fille en clignant les yeux. Hm ...
[11/05/2016 13:00:12] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il ne sait rien, tu vas pas le balancer dans la cage au lion non plus.
- Mais Ray, tu crois que les parents d'Akira son bete ou quoi ?
- Non surnois, ronchonna-t-il alors qu'il tourna son regard ver Neoko.
- Neoko, dis moi t'es humaine toi, fit Tobin
[11/05/2016 13:05:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se redressa un peu en sentant les trois paires d'yeux braqués sur elle. Elle baissa la tête vers Yuuto et lui tapotta l'épaule.

- Tu veux bien aller chercher quelque chose pour maman, Yuu ? souffla-t-elle. Dans ta chambre, le livre bleu.
- Oui, mamaaa ! répondit le petit en sautant de sa chaise.

Akira le fixa en haussant un sourcil. Neoko se rapprocha.

- Il n'a aucun livre bleu, avoua-t-elle.
- Sadique, répondit-il.
- Prévoyante, rectifia-t-elle avant d'inspirer. Je ... Moi, ça me laisse un peu ... Enfin je comprendrais qu'ils voudraient le voir mais ... enfin Yuuto ne sait rien donc ...
- Mais en cinq minutes ils vont rien avoir le temps de dire, zeeen ...
[11/05/2016 13:24:37] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je le répète ils sont pas idiots, ils autant perdu Arika que nous tous, rappela Tobin
[11/05/2016 13:30:29] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui, je me doute mais ...
- Ce ne sont pas des monstres. Ils savent qu'au moindre faux pas, ils perdent tout, répondit Akira.
- Je sais mais ...
- Neoko, c'est juste pour une fois.

La brunette les regarda à tour de rôle en se mordant la lèvre inférieure.
[11/05/2016 13:34:59] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je prends en charge de les virée du mariage si ils veulent resté au repas, fit Tobin en levant la main. Aller pour Akira au moins, sa fait du bien d'avoir ses propres parents au marriage.
[11/05/2016 13:40:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko regarda Akira qui eut un petit sourire. Elle inclina sa tête vers la droite puis vers la gauche, l'air de réfléchir. Puis elle tourna son regard vers Ray. Enfin, elle l'aurait fait si Akira n'avait pas parlé.

- Promis, Neoko, tout se passera bien, assura Akira, attirant son attention.
[11/05/2016 13:45:45] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupirait déjà en sachant comment ça aller finir.

- Allez Neoko
[11/05/2016 13:45:50] *** Conférence ***
[11/05/2016 13:45:53] *** Conférence manquée. ***
[11/05/2016 13:52:29] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Vendu, souffla-t-elle avec un petit sourire.

Akira soupira de soulagement. Il posa son regard sur Ray avec un petit sourire d'excuse. La brunette tourna son regard vers le blond, finalement.

- Ça ne peut pas lui faire de mal, si ?
[11/05/2016 14:00:07] Meilyas or Zonbi Crazy: - Si il te pose des question, je suis plus là. Yuuto ya pas de livre bleu, laisse ta chambre tranquille fit Ray

Tobin ne put contenir un Yes. Alors qu'il remercia Neoko
[11/05/2016 14:05:02] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko leva doucement les yeux au ciel. Elle fit signe à Tobin et à Akira que c'était bon tandis qu'on entendait un gros "BOUM" provenant de la chambre de Yuuto. Qui apparut en courant avec un sourire d'ange.

- Promis, z'ai rien cassé, fit Yuuto.
[11/05/2016 14:10:03] Meilyas or Zonbi Crazy: -Raaah, je vais aller voir, soupira Ray

Le jeune homme se releva pour aller voir la chambre de Yuuto. Avant Tobin se tourne vers Neoko.

- POur feter sa pizza !
[11/05/2016 14:19:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire avant de regarder Yuuto qui courait déjà se réfugier dans ses bras. Elle le regarda avec un petit air sceptique.

- Qu'est-ce que tu as encore fait, hein ? souffla-t-elle avec un petit rire.
- Je ... cherchais le livre, répondit le petit avant de regarder Tobin et Akira avec un grand sourire.

Akira eut un petit sourire. C'était vraiment un mini Arika en puissance, quoiqu'un peu plus vicieux dans ses mensonges. Il secoua doucement la tête avant de regarder Tobin.

- Vendu, tu les payes !
[11/05/2016 14:24:03] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ca il l'entends le petit monstre, rit Tobin en ébourrifant les cheveux de Yuuto, Aucun soucis !
- Neoko, je crois qu'il l'a vraiment casser cette fois l'armoir, fit Ray en revenant soupirant
[11/05/2016 14:28:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un petit rire avant de tourner la tête vers Ray qui revenait. Il rentra la tête entre ses épaules tandis que Neoko posa un oeil inquisiteur sur l'enfant.

- Elle est tombée toute seule, assura le blond.
- Mon oeil, oui. Elle est vraiment cassée ? fit la brunette en regardant Ray.
[11/05/2016 14:43:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - A moins que la porte soit d'un angle étrange et en deux morceau. J'irais faire un tour au magasin demain.
- T'inquiete on mange pizza se soir, fit Tobin
- PIzza ... hum .. c'est très saint...
[11/05/2016 14:45:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko posa Yuuto au sol en levant les yeux au ciel. Akira le suivit du regard. Le petit blond se planta devant Ray avec son éternel sourire d'ange.

- S'il te plaîîît !

Le blanc retint un rire en regardant Neoko.

- Il n'a pas froid aux yeux, le petit.
[11/05/2016 14:54:20] Meilyas or Zonbi Crazy: - Démerde toi avec ta mère, je ne peux pas rester de tout façon, soupira Ray, J'y vais. Ne reste pas réveiller pour se soir,.

Ray embrassa la joue de Neoko, avant de mettre sa veste. Et de partir. Tobin siffla

- IL travail encore, chauuud.
[11/05/2016 15:01:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un faible sourire compatissant en regardant Ray. Elle hocha la tête doucement.

- Ne te tue pas à la tâche, d'accord ? souffla-t-elle avant de regarder Tobin, hochant la tête.
- Wow ... Même Tobin bosse pas autant, répondit Akira en riant.

Yuuto s'approcha de Neoko en agitant sa main vers Ray avec un grand sourire. La brunette ébouriffa les cheveux de son fils, en secouant la tête doucement.
[11/05/2016 15:02:57] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je fais un job que j'aime tu vois, les tableux et tout sa, fit Tobin. D'ailleurs faut que je commande encore un nue ... raaaah ....Pardon je me tais, fit-il. Bon qui veut quoi ?
[11/05/2016 15:14:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Mon Dieu, soupira Akira en riant. Quatre fromages !
- Jambon, je veux du jambon, fit Yuuto avec un grand sourire avant de sentir le regard de sa mère. S'il te plaît, ajouta-t-il.
- Une paysanne, s'il te plaît, demanda Neoko avant d'attraper son fils. Allez, on va ranger un peu le temps qu'elle arrive, au moins pour aider un peu papa, hein ?
[11/05/2016 15:30:08] Meilyas or Zonbi Crazy: Le grand jour arriva bien vite, un peu trop vite au goût de Tobin qui était entrain de limite faire un nouveau steapease. Tellement il avait chaud.

- J'en peux plus !! Quand sa commence, quand ca fini ? Raaaaaaaaaaaah
- .... TOBIN ! RHABILLE TOI ! TOUT DE SUITE !, hurla Deamon en lui jetant ses habilles
- Tobin, tu exagère, fit Zonbi
- Je vous jure que j'ai chaud !
- On est en otobre, tu abuses....fit-elle en haussant un sourcil
[11/05/2016 15:34:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Dans une pièce un peu plus loin, Akira faisait les cents pas sous les yeux de Neoko et de Devil. Enfin, le dernier pianotait sur son portable.

- Zen, Akira, tu vas me faire une attaque, souffla la jeune fille.
- Je vais me tirer une balle. Mes parents vont venir. Sérieux, je vais vraiment me tirer une balle.
- Tu ne pourras plus te marier, une fois mort, fit remarquer Devil. Oh, et, tu veux savoir quelque chose ?
- Quoi ?
- Ça commence dans même pas cinq minutes.
- ... AAAAAAaaaaah, ça va aller, ça va aller, ça va aller.
[11/05/2016 15:44:23] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin respira doucement, ependant sa sœur lui massait les épaules.

- Voilà détends toi, je te rappelle tu as dis oui, fit Zonbi
- OUais mais .... C'est stressant, je t'interdit de te marié, fit Tobin
- Quoi ? PArce que si toi t'es au bord de la crise -
- Oh non pitier commencer pas a vous chamailler, fit Deamon
- Tonton ! Sa commence !, fit la voix d'Etoile qui venait d'ouvrir la porte avant de se jeter dans les jambes de son oncle.

Deamon faillit crier avant de fermer sa bouche.

- Je t'ai dis de rester propre ...

- Etoile ! Yuuto! Ou vous ête ? fit la voix de Ray dans le couloir

Deamon lissa un coup les cheveux de d'Etoile alors qu'il donner un coup sur ses vêtements.

- C4est l'heure !

Tobin s'était redresser d'un coup en respirant un bon coup, alors que Zonbi tapotta son dos.
[11/05/2016 15:48:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Etoile fut vite rejoint par un Yuuto surexcité qui arriva en faisant une roulade avant en riant. Il se redressa. Si sa mère le voyait, elle aurait déjà péter un câble. Il était plus que débraillé et ses cheveux étaient tous ébouriffés. Il se redressa en souriant.

- Ça commence, ça commence ! fit-il avant de faire demi-tour pour retourner dans le couloir.

Le petit blond se mit à courir, profitant de sa petite taille pour passer entre les jambes de son père avant de se jeter contre la porte d'Akira avec un grand sourire.

- Ça commence ! fit-il.
- ... Je vais me tirer une balle, marmonna le blanc avant de se relever.
- Yuu ! Dans quel état ... commença Neoko avant de soupirer et de se tourner vers Akira.
[11/05/2016 15:52:10] Meilyas or Zonbi Crazy: - T'AS PAS INTERET !, cria la voix de Tobin, je porte une bague, il va pas s'entirer comme sa. AKIRA AU PIED !
- Tobin ! Ton langage :!, fit Zonbi


Ray soupirer alors que Deamon lui tendait Etoile, en lui tapottant le dos, pour signe de compassion. Alors que Tobin attendait dans le couloir. Pour marcher avec son époux.

- En plus j'ai mit un costume, je me suis coupé les cheveux ... Brrr...

Ray attendait Yuuto.
[11/05/2016 15:58:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil poussa Akira hors de la pièce. Le blanc souffla un grand coup et avança à pas rapides jusqu'à Tobin.

- DÉSOLÉ. C'est le stress. Le stress. Juste le stress. Toujours le stress. Je t'ai dit que j'étais stressé ?

Neoko sortit de la pièce en poussant Yuuto vers Ray. Elle lui lança un petit sourire compatissant en lui ramenant le petit. Elle l'embrassa sur la joue.

- Courage. Akumu viendra plus tard, promit-elle avant de rejoindre les autres témoins.
[11/05/2016 16:07:01] Meilyas or Zonbi Crazy: - J'espère bien murmura Ray en soupirant dasns un sourire.

Tobin tapotta d'un geste très mécanique le dos d'Akira. Genre sa va aller, mais genre en mode stresse lui aussi. Il lui prit la main avant de respirer un bon coup.

- ON y va ?

Zonbi soupira avec un petit sourire.

- Dire qu'il m'avait dis que le mariage était idiot, rit-elle discrement.
- Je paris que c'était de même pour Akira, ajouta Deamon
[11/05/2016 16:09:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un petit rire en regardant Etoile. C'étaient pire que deux démons actuellement. Il garda son sourire, en se redressant, prêt à repartir dans une nouvelle bêtise alors que sa mère se tenait avec les autres témoins.

- Il était un des premiers à le dire, assura Neoko.
- Au final, ce sont eux, les deux paires d'idiots, répondit Devil en ricanant.

Akira serra sa main de Tobin. Il inspira longuement avant de le regarder. Ils étaient tous les deux. Il sourit longuement.

- Oui, on y va, souffla-t-il.
[11/05/2016 16:18:50] Meilyas or Zonbi Crazy: La céremonie se passa dans les règles, Ray avait réussit a calmer les deux diablotins. Alors que Tobin fit face a ses beau parent, sans une once de faiblesse. Signant les papier, avant de tendre le stylo a Akira, et une fois que cela fait Les témoins se mirent aussi a signer. Avant d'aller enfin dans la salle. Comme vait dit Tobin Marz et Scythe s'était contenter de 5 minute. Il ne fallut pas longtemps qu'une fois en salle que la cravate de Tobin valsa.

- ENFIN ! BONNE FETES A TOUS ET PROFITER OUBLIER PAS LA BOITE A SO6 ... A CADEAU !, fit Bien fort tobin pendant l'apéro, alors qu'il était déjà entrain de boire une coupe.

Deamoné tait déjà entrain de courire après Etoile, alors que Ray avait complètement abandonné. Zonbi commencer à picorait dans les petits amuse bouche.
[11/05/2016 16:24:20] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira avait fait face à ses parents sans aucun problème. En fait, le stress avait tellement pris le dessus si bien qu'il n'y avait pas fait attention. Sa main ne trembla qu'à peine lors de la signature. Il souffla longuement. Yuuto avait su se tenir calme. Il avait bien remarqué quelques regards insistants, surtout celui de Scythe. Mais il avait vite trouvé autre chose pour occuper son esprit, alors qu'il jouait avec Etoile. Akira deserra sa cravate en soufflant longuement.

- Ouaaah, j'ai eu l'impression que ça a duré déjà trois plombes, commenta-t-il en vidant sa coupe.

Neoko rejoignit Ray en tapottant son épaule avec un maigre sourire.

- Tu ne t'es pas encore effondré ? le taquina-t-elle en riant.
[11/05/2016 16:30:53] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le murs est mon meilleurs amis. Après je vais de voir aider encore, fit Ray.

Tobin était entrain de saluer tout les invité, avec toujours un verre en mains. Alors que Deamon avait laisser seule Yuuto et Etoile qui avait trouver une nouvelle amie, il plaignait la pauvre petit fille. Il allait d'ailleurs se plaindre chez Katya.

- Je veux pas de gosses, mais vraiment .. Regarde moi c'est deux paon se pavané devant la pauvre Miuna. Heureusement qu'elle reste dans les pattes de sees parents. Sinon ... Arg non, belle journée pas de mauvaise ... habitude ?

Zonbi tourna son regard vers la salle, il y avait vraiment beaucoup de onde. Trop de monde. Il avait certainement fuit la grande salle. Ou alors il chercher avec espoir du réseau. Elle prit un petit plateau avant de se mettre en quête d'une certaine personne.
[11/05/2016 16:36:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko passa sa main dans le dos du garçon avec un petit sourire avant de regarder la salle. Visiblement les enfants avaient trouvé comment s'occuper, assez calmement. Elle tourna son regard vers Akira qui en faisait autant de Tobin avec un petit sourire aux lèvres. Il était déjà plus détendu. La brunette rapporta son attention sur Ray.

- Pense à souffler aussi, ça reste une fête, ajouta la brunette avec un petit sourire.

Katya leva la tête vers Deamon avec un petit rire. Puis elle inclina la tête.

- De mauvaises habitudes ? Qu'est-ce que tu veux dire ? souffla-t-elle en souriant.

Devil s'était éloigné dans un couloir pour chercher du calme et du réseau. Deux choses qui manquaient cruellement à cette fête.
[12/05/2016 09:52:35] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray posa doucement sa tête contre sa femme, alors qu'il commencer à être un peu lasse. Mais il sentiait déjà la tension monter en voyant Tobin vider d'une façon un peu précipité la salle. Comme pour accélèrer la soirée.

- Ca va commencer.

- Je suis sûre que dans quelques année je vais sortir, tel père tel fils, marmonna Deamon en surveillant les deux bambins

- Tu sais que tu ne trouvera aucun réseaux dans les montagnes, fit l a rouquine en s'installant à coté du blanc.
[12/05/2016 10:00:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko le laissa faire avec un petit sourire. Elle leva doucement les yeux vers lui, puis les posa sur Tobin, et surtout sur Akira, retenant un sourire narquois.

- Je crois qu'un des mariés ne s'attend pas à ce qui va suivre, souffla-t-elle en buvant sa coupe avant de poser sa tête contre l'épaule de Ray.

- Pour Yuuto ? C'est vrai qu'il ressemble vraiment à Arika, c'est difficile de nier qu'ils ont un lien de sang, répondit Katya avant de tourner la tête vers Tobin. Qu'est-ce qu'il fait ?

Devil leva les yeux de son portable pour les poser sur Zonbi. Il soupira en se laissant quasiment tomber sur elle.

- Je sais, je le nie juste pour me conforter dans mon déni ...
[12/05/2016 10:29:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu crois, je vais de voir le tenir, pendant que Deamon va s'amuser à faire la misère au pauvre Akira... Je crois qu'ilva avoir un petit tension, surtout que Tobin va s'amuser à "chauffer la salle" Et devine qui va avoir les panier remplit ? Etoile et Yuut, au moins il seront épuiser de courire partout.

- A ton avis, va déjà t'asseoir dans la salle les jeux vont commencer, fit Deamon en embrassant la main de Katya avant d'aller aider Tobin

Zonbi eut une lègere rougeur, avant de tendre son assiette avec quelques amuse bouche.

- Ne t'inquiete pas, y aura un jeu grandeur nature
[12/05/2016 10:34:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Hm, au moins, ils dormiront bien ce soir. Je vais aller m'asseoir, dans ce cas, souffla-t-elle avec un petit sourire, marquant une pause avant d'ajouter. Excuse-moi si je risque de dilapider un peu trop d'argent. ~

La jeune fille s'éclipsa tout comme Katya qui se rejoignirent en ricanant. La pire alliance du monde. Devil tourna son regard vers Zonbi, haussant un sourcil.

- Oh ? Akira a dit oui finalement ?
[12/05/2016 10:52:38] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu ne connais pas le pouvoir de mon frère, rit Zonbi. Je crois que Akira risque d'avoir un choque, tu veux y participé ?

Ray regarda sa femmepartir avec son porte feuille... Il eut un petit soupire avant de sourire, alors que Deeamon le trainer dans la salle. Vers la sale. Tobin était déjà dans la salle. Avec un micro en main.

- Je vous remercie tout sincèrement d'avoir eut la peine de vous lever pour voir notre joyeux couple d'idiot dire enfin oui pour l'énternité. Surtout dans l'état qu'on était avant, hum hum... Mais cela ne fait que commencer. Akira, tu veux bien me rejoindre sur la scène.
[12/05/2016 10:55:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ça pue ton histoire, marmonna Akira avant de rejoindre Tobin sur scène avec un maigre sourire. Oui, c'est pour ?

Neoko et Katya se tenaient assises avec un sourire jusqu'aux lèvres. Comme des hyènes, qui ricanaient gentiment. Devil se leva en faisant craquer ses épaules.

- Bien allons voir ça.
[12/05/2016 11:16:07] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi se releva à son tour avec un petit sourire. Alors que le duo entra en même temps que Ray qui prit Akira par les bras, le bloquant sur le coup. Alors que Deamon lacha les deux gosses avec les panier.

- Et bien he bien ! Les jeux sont fait ! Vous avez trente minute pour mettre le plus d'argent a ses charmant bambin ! Yuuto sera pour les femmes, a chaque fois qu'une qu'on met, on ouvre la chemise ! Et Etoile pour les hommes, le pantalon descend ! Faites vos jeux !

Tobin envoya un petit bisou volant a Akira alors qu'il sauta de la scene pour aller voir chaque personne. Deamon comme ça déjà a s'approcher de Akira.

- Je paris qu'il finira plus vite torse nue, qu'avec le pantalon descendu, fit Zonbi en le plaignant sérieusement.
[12/05/2016 11:19:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira écarquilla les yeux en se sentant soulevé du sol, il se mit à agiter les jambes en faisant des petits "NON NON JE REFUSE" sous les regards amusés des invités. Le blanc fusilla presque Tobin du regard avant de regarder Deamon.

- ARRIÈRE, JE TAPE !

Devil hocha la tête et partit s'installer avec les autres invités masculins. Alors que les filles hurlaient déjà vers Yuuto pour le faire courir dans leur direction. En trentes minutes, ça allait être assez pour lui remplir son petit panier.
[12/05/2016 11:27:08] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu crois que je vais pas te taper ? T'a
- Deamon ! La chemise !

Zonbi rejoingnit les autre filles, alors qu'elle voyait qu'Yuuto courait déjà tout autour de la table.

- UN GAMIN PAR ICI !, fit la voix du père de Toin avec une grosse liasse de billet.
- Oh papa ! Deamon le pantalon, deux cran !

Etoile se mit a courir lui aussi a son tour un peu plus. Deamon fit son job.
[12/05/2016 11:29:23] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira avait tenté de se débattre, mais il déprima très vite. Ils étaient pire que des vautours ! Pour une fois, il bénit le ciel que son frère ne soit pas là. En voyant le pantalon descendre, Katya se redressa d'un coup.

- YUUTO ! PAR ICI ! fit-elle en agitant des billets alors que le petit courait vers elle.
- Un gosse par là, grinça Devil en riant.
[12/05/2016 16:32:29] Meilyas or Zonbi Crazy: Le jeux dura même un peu plus longtemps, et Akira, était bien définitivement a poil, la chemise complètement ouverte, et le patalon descendu, alors qu'il avat une jartière à la cuisse. Deamon haussa même u,n sourcil.

- .. Akira, tu t'es fait berné a ce point ?
- EH LE VAINQUEUR EST ... NEOKO !, cria Tobin, Tu peux retirer la jartière avec les dents bien évidemment ~

Deamon alla récupérait les deux gosses avant que l'argent ne tombe un peu partout.
[12/05/2016 17:14:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira leva les yeux au ciel. Oh ciel que c'était gênant.

- L'innocence du jeune marié, marmonna-t-il en réponse à Deamon.

Neoko se leva de sa chaise avec un petit sourire victorieux. Le blanc pâlit.

- Oh non, pas Neoko, mais elle a mis combien ?! râla-t-il en voyant la brunette monter sur scène.
- Assez pour avoir ce petit plaisir avec mon héroïne de shoujo préférée, ricana-t-elle.

Il ne lui fallut que quelques instants pour retirer la jartiere dans les règles de l'art. Elle se redressa en la faisant tourner autour de son index avec un petit sourire en coin.
[12/05/2016 17:23:58] Meilyas or Zonbi Crazy: - Elle a mis, plus que mon père... WOUAH ! Neoko t'es taré, tu le sais, fit Tobin en content les sous.
- .... Sa va être soupe jusqu'à la prochaine semaine, soupira Ray dans un sourire alors qu'il s'étira un peu.
- T'inquiete ! Sa sera pour l'immobilié, tet toutsa, promis, pas dans la we-..HUm hum. Bref rhabille toi,, Akira, fit Tobin en sentant le regard de son père.
[12/05/2016 17:30:54] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira ne se fit pas prier pour se rhabiller en lançant un mauvais regard à Tobin. Il se redressa.

- La prochaine fois que tu me fais un coup traître comme ça ... marmonna-t-il tandis que Neoko rejoignit Ray.
- J'ai été raisonnable. J'aurais pu tout mettre, répondit-elle en lui rendant son porte-feuille avec des yeux doux.
[12/05/2016 17:39:12] Meilyas or Zonbi Crazy: - Quoi, tu m'a fait ton traitre àç ta demande, fit Tobin alors que la musique démarrer.

Ray récupéra son porte feuille extrêment leger.

- Tu n'es pas aller de main morte
[12/05/2016 17:48:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oooh je te jure qu'à la lune de miel, je me venge ! fit Akira en croisant les bras avant de lever la tête vers la musique.

Le blanc eut un faible sourire finalement avant de regarder Tobin.

- Bah, oublions ce moment extrêmement gênant pour moi !

Neoko eut un petit sourire, croisant ses bras dans son dos.

- Je voulais la victoire, avoua-t-elle. Disons que j'ai mis la part que tu m'aurais donné et la tienne si tu avais participé ... ?
[18/05/2016 13:36:50] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est moi qui va devoir tout faire, comme d'hab, fit Tobin avec un petit sourire en entendant la main, une danse ?

Ray soupira dans une petit sourire.

- C'est çà. Allons nous amuser je ferais pas attention a ce que tu as fais
[18/05/2016 13:41:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira le regarda en riant et attrapa la main de Tobin, sans aucune hésitation. Il eut un grand sourire, on-ne-peut-plus satisfait pour le coup.

- Volontier !

Neoko eut un petit rire, inclinant la tête sur le côté, avant de regarder Akira et Tobin qui se mettaient à danser. Et Katya qui sauta presque sur Deamon en entendant la musique. Elle eut un petit sourire et regarda Ray.

- Tu as assez de force pour danser ? taquina-t-elle.
[18/05/2016 13:55:18] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin ouvrit le bal avec Akira, pour la première valse, sous le regard attendrit de ses parents. Alors que Deamon manqua de renverser son verre alors qu'il eut a peine le temps de le poser sur table pour se faire tirer par Katya pour une danse. Ray regarda la piste se remplir peu a peu, avant de sourire en s'inclinant un peu, et de tendre sa main a Neoko.

- Bien évidement
[18/05/2016 14:04:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko sourit, inclinant la tête, avant d'attraper la main de Ray pour se lancer aussi dans une valse, alors que les autres couples valsaient également. Devil observa la piste de danse, puis regarda sur le côté. Il inspira, se leva et rejoignit la table où était assise Zonbi. Il haussa un sourcil, observant les couples, le menton dans la main. Puis il regarda la rouquine.

- Tu veux danser ? proposa-t-il.
[18/05/2016 14:21:51] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray resserra son emprise sur la main de Neoko, avant de l'attirer tendrement vers la piste. Zonbi avait relever une fois la tête en voyant Devil s'approchait une première fois, picorant un peu dans le pain alors qu'elle tourna son regard vers celui-ci un peu étonné de la demande.

- Tu ... hum .. Oui pourquoi pas ?,fit la jeune fille en se relevant déposant son morceau de pain.
[18/05/2016 14:23:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil haussa un sourcil, haussant les épaules en se relevant, tendant sa main vers la rouquine. Il inclina la tête.

- Ce sera plus productif que de regarder les autres, marmonna-t-il en la tirant vers la piste de danse sans rien ajouter.
[18/05/2016 14:32:31] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi eut un petit sourire alors qu'elle déposa sa main dans celle du jeune homme. Alors qu'elle le suivit. Enfin jusqu'à que le grand frère soit dans le coin, a looker de loin.

- Non, mais il ests érieux devant moi, le jour de mon mariage, ronchonna Tobin Même Ray et Neoko sont plus discret !
[18/05/2016 14:40:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira leva les yeux au ciel, secouant doucement la tête, avant de regarder Tobin.

- C'est bon, il fait que danser avec Zonbi ... Je râle pas pour Katya et Deamon, moi, hein, répondit-il en haussant un sourcil.
[18/05/2016 14:45:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - Deamon a la notion Katya mineur, pas touche, Zonbi est tout ... Raaaah non fa...
- Tu vas non plus te rendre malade pour ton mariage,rit Deamon, Liasse couler
- Sans compté que tu dois assurer toute la soirée, ajouter Ray qui fit tourner Neoko
[18/05/2016 14:47:59] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Allez, c'est bon. Et puis, c'est bon, on parle de Devil, sérieux, ajouta Akira.
- Ce n'est comme si Zonbi craignait quelque chose, répliqua Neoko en tournant avec un petit rire.
- De toute manière, elle est consentante, répondit Devil en passant, faisant tourner Zonbi.
[18/05/2016 14:50:21] Meilyas or Zonbi Crazy: - QUOI ! COMMENT SA ELLE-, fit Tobin piquer a vif,; Oh toi je vai-

Zonbi rit en rougissant alors qu'elle posa bien sa tête contre le torse de Devil. Alors que Ray releva le regard en bloquant les pas de Tobin en passant devant Tobin avec Neoko. Tout comme Deamon.

- Roooh, on se calme, voyons, ils sont grands, rit-il
[18/05/2016 14:54:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Zen ... Beau-frère, siffla Devil en ricanant avant de s'éloigner avec Zonbi pour suivre le courroux de Tobin.

Akira, lui, marcha un bon coup sur les pieds de Tobin, histoire de le calmer alors que Neoko était presque morte de rire en dansant. Le blanc haussa un sourcil.

- Sinon, je suis là aussi ... marmonna Akira.
[18/05/2016 15:01:22] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il va faire un arrêt cardiaque, chuchota Zonbi dans un petit Rire.

Tobin n'eut pas le temps de dire aie, qu'il tourna son regard vers Akira.

- Mais ! Je peux pas la laisser au bras de ce démon non plus, qui sait ce qui se passe, autant je m'en fou si Ray et Neoko font des choses, deamon et katya auss, mais non pas eux, non, non, non, non, non, fit Tobin la tête basculait un peu en arrière a tournoyant au bout de sa vie
[18/05/2016 15:09:48] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'était le but, répondit Devil en ricanant.

Akira haussa un sourcil en regardant Tobin, lui marchant à nouveau sur les pieds.

- Non mais va danser avec ta soeur, tant que tu es, hein, si tu tiens à la surveiller.
[18/05/2016 15:26:27] Meilyas or Zonbi Crazy: - Comme ça je suis consantante ?

Tobin était en mode Quoi, mais genre
[18/05/2016 15:27:08] Meilyas or Zonbi Crazy:
- T'es entrain de me poser un ultimatum la ou je rêve ?

Ray tourna son regard vers Tobin, puis Akira, avant de sourire et de le tourner vers Neoko.

- Tu veux aller boir quelque chose ?
[18/05/2016 15:32:01] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil la regarda, avant de se pencher vers elle, laissant glisser quelques mèches de sa frange sur le front de Zonbi. Il inclina la tête sur le côté.

- Ça te dérangerait ?

Akira haussa un sourcil en le regardant, avec un regard entendu.

- Tu penses ce que tu veux. Disons que ça influenra une certaine lune de miel, hm ?

Neoko eut un petit rire avant de lever son regard vers Ray avec un petit sourire.

- Je ne dis pas non !
[18/05/2016 15:37:38] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hum, ça dépends quoi, tu es vague, fit la jeune fille en le regardant Devil

- QUOI ! Tu me fais du chantage où je rêve ?!, fit Tobin

Ray glissa sa main dans celle de Neoko avant d'aller vers la table, pour servir un verre d'un rosé qui était présent sur table.
[18/05/2016 15:41:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil eut un petit sourire entendu, profitant de l'attention dispersée de Tobin pour voler un baiser à la jeune fille. Il se recula, en la regardant.

- Genre, ça ?

Akira leva un sourcil, le regardant comme s'il cherchait à l'observer par-dessus des lunettes, avec un air sarcastique.

- Non, tu crois ?

Neoko le suivit avec un petit sourire, avant de prendre le verre, regardant la piste de danse, sirotant le verre. Puis elle leva les yeux vers Ray.

- Elle s'annonce mouvementée, cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:43

[18/05/2016 15:49:07] Meilyas or Zonbi Crazy: Les heures avaient très vites défilé, la piste de danse, étaient un peu mouvementé, mais que les plus jeunes étaient rester debout. Tobin était toujours au coté de Akira un verre a moitié remplit dans les mains. Alors qu'il avait les joues bien rouge, la chemise complètement ouverte, et plus de chaussure. Se fut un peu de même pour Deamon qui était avachi sur la table, il était complètement épuisé, il restait que pour Katya. Zonbi était installer sur une chaise, faisant tourne son verre. C'était le dernier ? Sa faisait bien une bonne partie qu'lelle répéter sa, tel frère tel sœur. Alors que Ray pour une fois avait un peu plus de tenue, bien qu'il s'était assit contre un mur. Akumu avait récupérer les enfants.
[18/05/2016 15:53:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira, lui, avait bu, mais certainement moins que la dernière fois. Il avait un drôle de sourire aux lèvres, alors qu'il riait par moment, pour un oui, comme pour un non. Devil, lui, comme à son habitude, enfilait les verres sans vraiment regarder. Il était assis à une table pas très loin de Zonbi. Neoko et Katya discutaient. Ou plutôt, Neoko essayait de suivre ce que Katya lui disait puisqu'elle n'avait pas touché à un goutte d'alcool, contrairement à son aînée qui était accoudée à la table, en se massant le crâne avec un petit rire. La soirée était déjà bien entamée pour la plupart.
[18/05/2016 15:59:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - RAAAAH ! ALLER VOUS COUCHEZ QUE JE PUISSES ALLER ME COUCHER !, fit Tobin. le marié, doiyt être le dernier debout ! Sales gosses que vous êtes !

Tobin était bien atteint. Mais il état encore assez lucide pour savoir qu'il avait un peu trop de monde out, enfin surtout son propre mari qui était en mode je ris pour un rien. Zonbi se tint la tête quand son frére hurla avant de murmura un oui oui. Déposant son verre a moitié finit. Avant de prendre ses chaussures. Se tournant vers Devil.

Deamon avait plus de mal a se lever. mais il ne dit pas non, pour aller se reposer.

- Katya, on y .. va ?

Ray lui tourna son regard vers Neoko, avant de se lever lui asussi. En regardant l'état de Deamon.

- Tu veux un peu d'aide Katya ?
[18/05/2016 16:02:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Katya, fraîche comme au premier jour, se leva aussitôt pour rejoindre Deamon. Elle le regarda puis regarda Ray. Elle eut un petit rire.

- Non, c'est bon ! Par contre, tu devrais aller aider Neoko ...

En effet, la jeune fille avait la tête qui basculait à droite, puis à gauche alors qu'elle essayait de se relever en s'appuyant sur la table. Quant à Devil, il se releva sans problème. Il regarda Zonbi, hochant la tête.

- Allons-y, fit-il.
[18/05/2016 16:08:02] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray tourna un regard vers Neoko, avant de secouer la tête en souriant.

- Tu teloupe vraiment pas toi. Allze vient on y va.

Ray tendit sa main vers Neoko, remerciant Katya pour avoir tenue compagnie a Neoko. Alors qu'il entendit Deamon ronchonnait quelque chose n essayant de se relever. Alors que Tobin était tout fier, il remarqua même pas Zonbi hochait la tête en sortant de la salle avec Devil, ne marchant pas vraiment des plus droit.

- ENFIN ! Bon Akira... debout, je veux un lit, je veux pas du parquet, fit Tobin en donnant un petit coup de coude à son époux
[18/05/2016 16:10:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko leva la tête vers Ray et attrapa sa main en se maintenant contre lui. Elle eut un petit sourire, inclinant la tête.

- Qui dit que je ne le fais pas exprès ? souffla-t-elle avec un petit rire.

Akira se tourna vers Tobin, inclinant la tête sur le côté. Puis il se releva en riant.

- Okay, ça marche !
[18/05/2016 16:14:01] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne se fit pas prier pour porter la jeune fille dans l'une des chambres libres qu'il restait.

- Comme une princesse, tu veux aussi je te bordre, dit-il en la déposant sur le lit, un genou sur le lit.

Tobin haussa un soucirl.

- Tu préfère avoir mal ?
[18/05/2016 16:16:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire, tandis qu'elle garda ses bras autour du cou du jeune homme pour l'attirer avec elle, profitant de son équilibre un peu précaire. Elle eut un petit sourire.

- Je te veux surtout toi, souffla-t-elle.

Akira en fit de même, inclinant la tête.

- Hein ? Non. Je pensais que c'était toi qui aimait bien douiller ta race à le faire n'importe où.
[18/05/2016 16:19:02] Meilyas or Zonbi Crazy: - Maintenant ? Dans cet état ? Je vais devoir tout faire, sourit Ray

- Comment ça j'aimme douiller ma race;, et d'où je fais n'importe quoi, attends tu es entrain de dire que je suis un mauvais coup là, fit Tobin en se tournant sec vers Akira
[18/05/2016 16:22:30] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko inclina la tête sur le côté avec un petit sourire.

- Ça te dérange tant que ça ? Je croyais que tu aimais bien contrôler ce qu'il se passait ~ lui souffla-t-elle à l'oreille.

- Hein ? Mais j'ai jamais dit ça ! J'ai dit que tu le faisais n'importe où ! Attends, on l'a jamais au karaoké, on l'a fait dans les chiottes, s'te plaît ! Viens pas me dire que t'aime pas le faire autre part que dans un lit
[18/05/2016 16:26:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - De tant en tant c'est bien le changement, a moins que tu te sente pas en forme ?
[18/05/2016 16:27:21] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le karaoké ta faute ! Tu m'as boudé, les chiottes ta fait ta demander, et voila ! Non mais c'est limite que je fais mal, fit Tobin en reculant d'un bas.
[18/05/2016 16:30:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se contenta d'un petit sourire, avant de se donner un peu d'élan pour les faire basculer sur le côté, se retrouvant au-dessus du garçon. Elle se pencha vers lui.

- J'ai l'air de ne pas être en forme ? murmura-t-elle avant de venir l'embrasser sans plus de cérémonies.

- Quoi ? Tu veux rire, on dirait que c'est moi qui fait tout de travers, là !
[18/05/2016 16:33:12] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se laissa comme même aller. Alors qu'il eut pas le temps de répondre qu'il embrassa la jeune fille pour répondre a son assurance. Déposant ses mains sur les hanches de celle-ci.

- Excuse moi, tu fais rien, tu peux pas faire travers, la seul fois ou t'as failli me violer, tu t'es endormi, en laissant popole tout seul hein, fit Tobin
[18/05/2016 16:37:59] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le baiser de Neoko se fit un peu plus tendre alors qu'elle passa une main sur le torse de Ray, déboutonnant les boutons de chemise restants dans une caresse lente.

Akira le regarda comme s'il venait de le piquer au vif. Le blanc se rapprocha de quelques pas pour rejoindre Tobin, l'aggripant par le col pour le tirer vers lui et l'embrasser. Puis il recula.

- Ouais, bah excuse-moi d'avoir zéro assurance, hein.
[25/05/2016 11:52:57] Meilyas or Zonbi Crazy: Le jeune homme était plus concentre pour se laisser aller, que de faire attention a la caresse brulante de la jeune fille, où son torse fut prit de quelques frissons.

Tobin était un peu lent niveau de ses réactions, mais il enregistrer tout de même le moindre petit détails. Alors qu'il sentit le baiser, avant de soupirer en ne sentant que cela a été des plus bref.

- Voilà ! Tu recommence, tu chauffe, et après plus rien !
[25/05/2016 12:02:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko continua lentement de déboutonner la chemise en passant sa main lentement sur le torse alors qu'elle rompait doucement le baiser pour venir déposer des petits baisers papillons dans son cou, descendant ses mains vers la ceinture du jeune homme.

Akira soupira longuement et croisa les bras.

- Je te l'ai dit, j'arrive pas à assurer !
[25/05/2016 12:09:23] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se laissa faire, bien qu'il eut un petit éclaire de lucidité en sentant que sa ceinture venait de partir un peu trop vite.

- Tout doux, rit-il un peu nerveusement.

Tobin leva els yeux au ciel.

- Tu n'as qu'a le faire maintnant !
[25/05/2016 12:13:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko releva la tête pour regarder Ray, inclinant la tête sur le côté puis se redressa un peu avec un petit sourire.

- Trop rapide ? souffla-t-elle.

Akira le fixa, les bras ballants. Il inspira, sembla se murmurer quelque chose et se jeta presque aussitôt au cou de Tobin pour l'embrasser fougueusement, tel un parfait couple de cartoon.
[25/05/2016 12:21:34] Meilyas or Zonbi Crazy: Il inclina la tête en rigolant nerveusement.

- Hum Oui ? C'est .. un .. peu nouveau ?

Tobin avait vraiment un temps de plus en plus lent alors que sous le coup du contre coup, il ne manqua pas de faire quelques pas en arrière, avant de tomber sur le plancher de la scène. Répondant avec autant d'hardeur que le faisait Akira.
[25/05/2016 12:27:29] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un léger rire avant de déposer un baiser dans le cou de Ray, abandonnant alors le pantalon pour quelques caresses douces, à la place.

- Désolée, c'est nouveau aussi, souffla-t-elle.

Akira approfondit aussitôt le baiser, un long moment avant de rompre le baiser pour reprendre son souffle, en fixant Tobin.

- Le plancher, ça te va ?
[25/05/2016 12:40:15] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray il releva doucement le visage de Neoko, embrassant tendrement son front.

- Fait comme tu le sens, je m'y tiendrai

Tobin avait un peu grimaçait, en sentant sa tête pendre un peu cher avec le plancher. Alors qu'il ouvrit la bouche.

- Plancher quoi ?
[25/05/2016 12:48:31] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit sourire, hochant la tête avant de venir l'embrasser à nouveau. Puis elle descendit un peu au niveau du cou, qu'elle mordilla un petit peu.

Akira le fixa un peu, inclinant la tête sur le côté.

- Rien, oublie, répondit-il en venant embrasser le jeune homme à nouveau, aussi ardamment que précédemment.
[25/05/2016 12:49:37] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray bascula la tête en arrière alors qu'il monta doucement une main autour de la taille de la jeune fille. Il allait craquer
[25/05/2016 12:50:34] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin n'eut même pas le temps de répondre quoi que se soit qu'il sentit une nouvelle fois ses lèvres se faire écraser contre celle d'Akira, posant une main sur l'épaule de garçon, pour essayer de calmer le jeu.
[25/05/2016 12:54:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le jeune fille continua un instant, puis changea de zone, encore, descendant lentement en suivant le torse de Ray, déposant baiser ou petites morsures ici et là.

Akira continua cependant le baiser, tandis que ses mains venaient défaire la chemise de son nouvellement mari. Il abandonna les lèvres pour venir déposer un suçon dans le cou découvert de Tobin.
[25/05/2016 13:13:51] Meilyas or Zonbi Crazy: C'est bon Ray ne mit pas longtemps à prendre le dessus, alors qu'il fit basculait Neoko sur le côté. en cachant un pêu son visage dans sa nuque, avant d'embrasser et de remeonter la tête.

- Je pense que sa serait mieux comme çà ?

Tobin essayait de se soustraire de cette étrainte, qu'il trouvait un peu trop nouvelle à son gout.

- Hé... Hé! Ak... Akira !!, fit-il entre deux petit grognement de plaisir du au suçon
[25/05/2016 13:20:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se sentit basculer sur le côté avant de sentir le baiser dans son cou. Elle inspira doucement puis plongea son regard dans celui de Ray avec un petit sourire.

- Je pense que tu as peut-être raison, souffla-t-elle avant de l'embrasser.

Akira releva doucement son regard vers Tobin.

- Hm ?
[25/05/2016 13:28:28] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray redressa un tout petit peu Neoko en embrassant son épaule, pour venir passait une main derrière, pour défaire la tirette de la robe.

- Une prochaine fois, alors ?

Tobin se frotta la nuque.

- T'es un vampire ou quoi ! Sa fait mal ! T'as même du sang au coin de la bouche !, bouda Tobin entre les bras d'Akira§.
[25/05/2016 13:34:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire sous le baiser, posant sa tête contre le torse du jeune homme, levant ses yeux vers lui, avec un petit sourire.

- Une prochaine fois, assura-t-elle en embrassant le torse du jeune homme avant de se laisser retomber un peu en arrière.

Akira lécha rapidement le sang et eut un petit sourire narquois.

- Je croyais que tu voulais bien que j'assure, répondit-il en déposant ses lèvres ànouveaudans le cou du jeune homme.
[25/05/2016 13:40:35] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit en embrassant douement chaque joue, avant de descendre doucementla robe, la laissant glissait le long des jambes de la jeune fille, ou il embrassa toujours le corps, avec de tendresse.

Tobin fronça les sourcil comme un petit enfant. Alors ses joues étaient rougit tout de même. Pas tellement inndifférent à cette provoation.

- Je suis p... Aie ! Akira ! Raaah tu vas voir une fois que .. que .. quee..

Sa voix se perdit légémrement alors qu'il avait basculait la tête alors que le plaisir montait deplus en plus vite, alors que l'alcool lui faisait encore plus perdre la tête.
[25/05/2016 13:44:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko bascula doucement la tête en arrière, se sentant frissonner sous les lèvres du jeune homme alors que le feu lui montait un peu aux joues.

Akira continuait ses suçons et morsures le long du corps du jeune homme. Il redressa la tête avec un petit sourire, alors qu'il défaisait la ceinture de Tobin, venant taquiner son cou.

- Que ? souffla-t-il.
[25/05/2016 13:50:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne lisana pas sur les baiser alors qu'il laissa la robe tomber en bas du lit, alors qu'il venait doucement embrasser son amante, caressant doucement la hanche de celle-ci alors qu'il remontait vers la pointrine pour retirer le simple tissu de lingerie.

Tobin avait la tête qui tournait il avait du mal a parler, déjà bien atteint avec l'alcool, et maintenant avec le plaisir, il avait du mal a percevoir quelque se soit comme sensation. Mais il avait de p^lus en plus chaud, et son entrejambe en était bien témoin. Alors qu'il se mordit la lèvre en se redresa sur ses coude, pour essayer une vaine tentive pour ne pas être qu'un soumis.

-Tu sais très bien ce que je veux dire, dit-i en repoussa gentillement la tête d'Akira, pour regarder bien dans les yeux celui-ci.
[25/05/2016 13:55:01] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko passa ses bras autour de la nuque du jeune homme, en se serrant un peu contre lui pour répondre au baiser de Ray.

Akira plongea alors son regard dans celui de Tobin avec un petit sourire alors qu'il s'avança pour embrasser Tobin, avant de se reculer.

- Tu as peur ? taquina-t-il.
[25/05/2016 13:59:33] Meilyas or Zonbi Crazy: Le garçon fit vite glisser l'aggraphe du soutient gorge. Laissant le tissus se relacher de plus en plus. Alors qu'kil souriait finement entre les lèvres de la jeune fille. Venant tout doucement glisser sa main sous le tissus qui couvrait son intimité

Tobin eut un sourire de provacation juste avant de le baiser, qu'il repondit tout de même, posant même sa main sur le col de Arika le maintenant bien vers lui.

- Peur moi ? Je connais pas

Il tira d'un coup sec Akira, pour venir l'embrasser avec autant de fougue qu'il le pouvait dans son état.
[25/05/2016 14:03:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se sentit légèrement basculer la tête en arrière sur le coup, en mordillant sa lèvre inférieure, sous le contact.

Akira sentit un petit sourire se former sur les lèvres tandis qu'il se laissa basculer en avant en embrassant Tobin, tandis que ses mains se guidaient un chemin vers le pantalon de Tobin pour s'en debarasser.
[25/05/2016 14:09:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne mit pas longtemps a faire partir se tissus ci pour venir embrasser doucement les seins de celle-ci. Alors que de l'autre main, il la glissa entre les jambes pour venir simuler le clitoris.

Tobin avait un peu moins de mordant qu'accoutumé. Il avait d'ailleur un peu de mal a se contenter de simplement embrasser Akira. Sa faiblesse se faisait sentir, alors que le bras qui soutenait son corps, se mitquelque peu a trembler.
[25/05/2016 14:16:09] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko bascula entièrement sa tête en arrière en sentant un frisson de plaisir la parcourir. Elle se serra un peu plus, cherchant à refermer un peu ses jambes sous le coup. Elle se sentait brûlante sous les gestes de Ray.

Akira fit basculer Tobin complètement en arrière, pour lui éviter des efforts inutiles. Il fit glisser sa main lentement jusqu'au caleçon du jeune homme, venant titiller simplement son postérieur avec des caresses, pour éviter d'y aller comme un bourrin.
[25/05/2016 14:28:57] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray essayait de faire le plus doucement, et le plus tendrement possible, ne forçant pas non plus la jeune fille alors qu'il lecha doucement un des tétons tendu, jouant avec elle.

Tobin ouvrit presque subitement les yeux en sentant, que nop. On toucher pas à son antre.

- Oh oh oh oh, nope nope nope, fit Tobin en essayant de fuir le sbras d'Akira
[25/05/2016 14:36:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko sentait l'excitation et le plaisir qui s'adonnait à elle. Elle sentit un faible gémissement franchir ses lèvres alors qu'elle resserra ses jambes.

Akira releva la tête vers Tobin, haussant un sourcil. Il inclina la tête sur le côté.

- Sérieusement ... ?
[25/05/2016 14:56:23] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu ne veux pas, demoiselle, sourit Ray

Le jeune homme avait glisser vers les jambes de la jeune fille.

- OUI ! C'est interdit !, fit Tobin. Je suis en dessus pas en dessous
[25/05/2016 15:01:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko redressa doucement sa tête pour regarder Ray. Les yeux se posèrent sur lui, alors que ses joues s'empourprèrent.

- Arrête de me taquiner, souffla-t-elle.

Akira haussa à nouveau un sourire un peu narquois.

- Et après, on dit que c'est moi qui ne va jusqu'au bout ?
[25/05/2016 15:02:37] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est toi qui serre les jambes, sourit le garçon en embrassant la cuisse.

- Y a une différence ! Je suis pas en dessous point !
[25/05/2016 15:05:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je ... C'est la gêne, c'est tout, bredouilla-t-elle en le regardant avant de basculer la tête avec un petit sourire. On a du mal face à un peu de résistance ?

Akira soupira longuement et se redressa en croissant les bras.

- Tu as peur.
[25/05/2016 15:09:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - Disons que j'aime bien entendre les envie de ma partenaire, fit le jeune homme en descendant de plus en plus vers l'intimité qu'il effleura doucement de ses lèvres.

Tobin leva les yeux au ciel en passan les mains sur son visage alors que sa tête était sur le plancher.

- J'ai pas peur ! Sinon crois moi, popol serait pas encore au garde a vous sous tes fesses
[25/05/2016 15:14:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Il ne fallut pas en dire plus. Alcool ou excitation, allez savoir, en tout cas, le mélange faisait effet. La jeune fille bascula la tête en arrière, alors que ses jambes cédèrent le passage, glissant le long du lit. Neoko frissonna un peu.

Akira inspira longuement, décroisant ses bras.

- Crois-moi, un jour, tu y passeras, conclut-il avant de se pencher un peu vers Tobin pour se placer bien au-dessus de lui, toujours à califourchon. C'est moi, ou l'alcool, qui te fait un tel effet ?

Il eut un vague sourire, ondulant doucement ses hanches.
[25/05/2016 15:17:23] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se mit doucement à s'amuser pour bien humidifier le passage, que l'alcool aide ou pas, la performance devait suivre un minimum sinon cela ne servait pas a grand chose.

Tobin ouvrit un œil, avant d'incliner les t^tes. Avant de sentir les hanches de Akira se fontter contre lui. Raaaah, ce mec était ... Raaah ! Et puis il faisait que parler...

- Tu sais très bien sans alcool, je te saute, quand je veux, lâcha Tobin

Sa phrase était bien sec, enfin bien tranche, mais il avait vraiment une mine d'enfant quand il était sous l'effet de l'alcool. Une proie facile, surtout avec sa respiration qui devenait un peu plus soutenu.
[25/05/2016 15:22:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko lâcha un petit gémissement en sentant qu'elle commençait à mouiller, également. Elle se cabra un peu, très légèrement sur le coup. Sa respiration accéléra progressivement. Elle se sentait fiévreuse.

Akira eut un petit sourire. Il continua son petit manège, en se penchant vers Tobin. Il l'embrassa sur le nez.

- Bien sûr, bien sûr, répondit-il avant de capturer les lèvres du jeune homme une nouvelle fois alors qu'il se redressa un peu pour pouvoir glisser une main sur le caleçon de Tobin, en toute innocence.
[25/05/2016 15:34:27] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray le sentait de plus en plus la chaleur alors qu'il défit sa propre ceinture, et descendit son pantalon. Glissant un doigts pour commencer le petit manège.

Tobin N'eut même pas le temps de répondre qui se laissa déjà aller une nouvelle fois, en sentant les lèvre d'Akira, ou il ne put que répondre, alors qu'il laissant ses mains passer autour du coup de d'Akira
[25/05/2016 15:38:49] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut du mal à contenir un nouveau gémissement alors qu'elle attrapa un pan du drap pour le serrer entre ses doigts alors que ses jambes faiblirent complètement sur le coup.

Akira approfondit langoureusement le baiser, alors sa main fit lentement glisser l'unique barrière qu'il restait entre lui et le membre de Tobin. Ses doigts glissèrent sur le membre tendu avant de l'empoigner et de faire quelques mouvements de va-et-vient lents.
[25/05/2016 15:41:50] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray n'attendit pas quelques minute de plus pour faire un second doigts qui s'engouffra. Les va et vient un peu plus énergique.

Tobin était vraiment dans sa plus faible période. Il remarqua a peine que le tissus était descendu, il remarque cependant la pression sur son membre, ce qui vallut une déconcentration, alors qu'il coupa le baiser lachant un petit gémissement alors qu'il posa sa tête dans le creux du cou d'Akira.
[25/05/2016 15:45:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko redressa la tête pour la faire basculer à nouveau en arrière, se laissant complètement aller aux mouvements de Ray, sa respiration maintenant soutenue et irrégulière, soucouverte de ses gémissements et de ses membres un peu tremblant.

Akira continua, d'abord assez lentement avec parfois une accélération subite, puis de nouveau lentement, oscillant un peu. Puis progressivement, ses mouvements devinrent bien plus énergiques tandis que sa deuxième main glissait de nouveau de long du dos du Tobin, vers son postérieur.
[25/05/2016 15:51:03] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray attendit un peu avant de glissait doucement son membre dans l'antre, commençant des va et vient un pêu lent, et profond. Avant que la cadence se fasse.

Tobin ne remarquait qu'a la dernière minute. Ses bras glissièrent même du coup de son partenaire alors qu'il essaye de soutenir un minimum son corp. Sa tête était incliner vers le bas, regardnt le plancher. Enfin fermant surtout les yeux, alors qu'il y été un peu de profil. Laissant 'malheureusement(a)) son dos a la merci d'Akira.

- D.. Doucem.. doucement, souffla-t-il alors que sa tête lui donnait son membre bien dure.
[25/05/2016 15:56:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko grimaça à peine. Elle se cabra un peu plus alors que ses gémissements se firent plus prononcés. Ses mains glissèrent sur le lit, aggripant les draps. Sa respiration se cala bientôt sur le rythme donné alors que ses hanches ondulaient un peu, pour suivre la cadence.

Akira se redressa un peu, continuant de masturber le membre de Tobin. Il posa ses lèvres dans le cou de Tobin, avant de remonter un peu vers l'oreille.

- Détends-toi, souffla-t-il alors que sa seconde main venait titiller très légèrement l'entrée de l'antre de Tobin.
[25/05/2016 16:06:02] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray continue ses mouvement en posant sa tête dans le creux du coup de Neoko pour l'embrasser doucement.

Tobin était quelque peu tenduµ. Mais son corps répondait à sa place. Ses hanches remuèrent un peu sous la provocation du blond.

- Me dé.. détendre ? T'.. T'es sérieux là ?
[25/05/2016 16:11:09] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko abandonna les draps pour venir poser ses bras autour du cou de Ray, se serrant contre lui, continuant ses ondulations de hanches sous lui.

Akira continua doucement de titiller l'entrée alors qu'il se décalait légèrement pour être dos à Tobin, soufflant un peu dans le creux de son oreille.

- Oui, je suis sérieux, répondit-il en descendant pour embrasser la nuque de Tobin alors que lentement, il jaugea le terrain avec un premier doigt.
[25/05/2016 16:28:25] Meilyas or Zonbi Crazy: L'alcool ne fit bien sur pas durée le plaisir, alors que le point culminant se fit de plus en plus proche.

Tobin avait placa une de ses mains sur sa bouche, alors qu'il mordait encore le bout de tissus de la chemise, par nervosité. C'était bien la première fois qu'on le touchait a cette endroit, la sensation était des plus étrange.
[25/05/2016 16:33:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Les halètements et les gémissements s'étaient rapidement transformer en une litanie bruyante et entraînante, couplant au rythme des mouvements et à la faiblesse proche du point de rupture.

Akira redressa son regard vers Tobin. Il jugeait doucement de la réaction de son partenaire. Il ne voulait pas non plus lui faire mal.

- Tu veux que j'arrête ? demanda-t-il alors.
[25/05/2016 16:42:24] Meilyas or Zonbi Crazy: Il ne fallut pas longtemps avait que cette mélodie de gémissement se taisent, dans un soupire d'aise de Ray qui venait de tout lacher. Dans un dernier effort.

Tobin était certe plus que tendu. mais bizarrement, il ne se sentit pas la foie d'arrêter. Mais le pique il le lacha

- Tu vas encore te édéfiler c'est sa, provoca Tobin avec un petit sourire
[25/05/2016 16:45:58] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se laissa retomber en arrière, sa poitrine se soulevant bruyamment. Elle lâcha doucement le cou de Ray, après ce dernier effort, aux limites.

Akira secoua doucement la tête et continua, faisant un léger mouvement, toujours pour jauger de la réaction de Tobin. Il eut un vague sourire, en venant lui murmurer dans l'oreille.

- Tu es tout tendu, je demandais juste, taquina-t-il.
[01/06/2016 12:01:58] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin était certe tendu, devant tout ses nouvelles, choses, c'est ce qu'il se disait, après tout une fois saoule il était plus un gamin qu'autre chose. Alors qu'il respirait un peu plus profondément pour relacher un peu ses muscles.
[01/06/2016 12:10:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira attendit que Tobin se détende un peu plus, puis jaugea un peu le plus terrain en insérant un second doigt, avant de lentement faire quelques mouvements tout en déposant de petits baisers le long de la nuque et de la colonne vertébrale de son compagnon.
[01/06/2016 12:24:02] Meilyas or Zonbi Crazy: C'était un tout autre monde d'être le soumis. Il sentait la tendresse d'Akira dans sa nuque, sur son coup. Alors qu'il sentait le plaisir lui réchauffer les entraille
[01/06/2016 12:30:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira continuait ses petites attentions, pour détendre Tobin. Il attendit un peu que tout semble tranquille pour retirer ses doigts et s'insérer lentement. Il fallait maîtriser ses pulsions, c'était une première pour lui aussi.
[01/06/2016 12:36:24] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin fit un peu le dos rond, en sentant cette chose s'intégrer a lui pour la première fois. Se mordant la lèvre.
[01/06/2016 12:46:29] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira continua ses baisers qui parfois se changeaient en suçon pour le détendre. Il y eut un léger flottement avant qu'il ne se mette à bouger lentement, tout en essayant de se contrôler, que tout ne part en vrille.
[01/06/2016 13:23:59] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin sentait sa respiration de venir plus rapide, alors qu'il serrait son point. Alors que son propre bassins se mettait doucement a bouger, pour aller plus vite dans les mouvement.
[01/06/2016 13:29:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira continuait ses mouvements. D'abord dans un rythme régulier, puis en allant un peu plus vite, prenant lentement son pied face à cette nouvelle expérience.
[01/06/2016 13:39:30] Meilyas or Zonbi Crazy: Les gémissement de Tobin se firent de moins en moins distrait, mais il avait comme même une retenue. Unecertain fierté qui resté ancré dans lui.
[01/06/2016 13:43:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira continua ses mouvements, remarquant bien une certaine retenue de la part de Tobin. Il prenait néanmoins du plaisir face à cette expérience. Cependant avec l'alcool et la fatigue, l'effort se tenait moins longtemps qu'avant.
[01/06/2016 13:50:28] Meilyas or Zonbi Crazy: Même Tobin avait du mal a retenir son propre jet, lui qui adorait faire durer le plaisir. Alors qu'il gémissait.

- Je.. Je ..Vais la.. lacher, essaya-t-il de dire entre deux gémissement.
[01/06/2016 13:54:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira laissa tomber sa tête dans la nuque de Tobin. Lui non plus, ne tiendrait pas des plus longtemps.

- M ... Moi aussi ... articula-t-il.
[01/06/2016 13:59:06] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin dessera doucement son poing alors qu'il la posa sur cell e d'Akira.
[01/06/2016 14:04:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira, en sentant le contact, ne se sentit plus. Il se mordit la lèvre inférieure et, ne tenant plus, se déversa en Tobin.
[01/06/2016 14:12:32] Meilyas or Zonbi Crazy: Et celui-ci se derversa sur le sol, dans un soupire de bonheur, alors que son corp, ne mit pas longtemps a ceder dans une respiration soutenue
[01/06/2016 14:14:31] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira se retira dans un petit râle de plaisir, puis, sentant ses muscles chauffés et surtout, fatiguer, il se laissa tomber aux côtés de Tobin.
[01/06/2016 14:24:00] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin s'était un peu décala pour faire face un peu a Akira, mais il était épuiser. Alors qu'il avait déjà les yeux fermer,, a somnoler un peu
[01/06/2016 14:34:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira le regarda un peu mais le rejoignit vite dans le sommeil, un lourd sommeil, vu l'épuisement. La nuit déjà avancée se passa rapidement pour arriver au lendemain. En remontant vers les chambres, Neoko papillonna ses paupières. Elle avait un peu mal au crâne. Elle releva la tête un peu, en passant une main sur son front, attendant que son regard s'habitue un peu à la luminosité ambiante. Elle jeta un coup d'oeil vers le bas du lit. Ses vêtements trônaient là. Elle haussa un sourcil. Elle avait du mal à faire le fil de la soirée. La jeune fille regarda par-dessus son épaule pour regarder Ray qui dormait. Elle fronça un peu un sourcil. Puis soudain, le fil de la fin de soirée lui revint. La jeune fille sentit ses joues s'empourprer, enfonçant la tête dans son oreiller.

Quant à Akira, il continuait de somnoler, encore un peu fatigué des efforts de la veille pour le coup.
[01/06/2016 14:50:41] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se tenait un peu la tête quand il se releva pour se reveiller un peu. la nuit avait était sportif, et l'alcool avait un peu aider. Il tourna son regard vers Neoko. Avec un petit sourire.

- Qu'est ce qui se passe mon ange ?

Tobin se reveilla d'un coup en sentant une petit montait. Alors qu'il se tenait le bas du haut. Domma un petit coup a Akira sans faire exprés, alors qu'il ouvrit les yeux peu a peu.

- Akira ...
[01/06/2016 14:55:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko garda un instant son visage dans l'oreiller, puis releva son regard vers Ray. Elle savait que ses joues étaient rouges. Elle avait bien moins farouche que la nuit passée pour le coup.

- J'ai mal au crâne, souffla-t-elle.

Akira fronça les sourcils et ouvrit les yeux, avant de se redresser un peu, en se massant la tête.

- Q ... Quoi ?
[01/06/2016 15:12:55] Meilyas or Zonbi Crazy: - J'AI MAL AU CUL !!, fit-il en donna un coup jgentille a Akira dans le dos, mais genre pour le faire rouler plus loin. Aie aie aie §.....

Ray sourit.

- Oh, ettu te rappelle ~ ?
[01/06/2016 15:18:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira cligna des yeux, roulant un peu plus loin. Il grimaça et se redressa sur le coude pour regarder Tobin.

- Hein, quoi ?

Neoko le regarda et sentit ses joues prendre une nouvelle teinte rouge. C'était évident. La jeune fille lui donna un petit coup gentil.

- Pourquoi tu poses la question si tu le sais ? répondit-elle avec un air gêné.
[01/06/2016 15:21:20] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu as tr... Aie aie..; Pt'ain ! J'arrive plus a me lever. Toi, t'es mort pour la prochaine fois, fit Tobin en se glissant un peu avant de se relever.

- J'aime quand tu le dis, fit Ray avec un regard tout attendrissant
[01/06/2016 15:27:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Hein, hein ?

Akira se redressa et le regarda, avant de regarder les alentours, remontant la soirée de la veille. Il eut un vague moment de flottement.

- Oh ... Oh ... fit-il en se souvenant soudainement avant de regarder Tobin. Genre ! Tu sais très bien comment je suis une fois bourré !

Neoko le regarda un petit instant, en sentant le regard de Ray, elle rosit. Elle était vraiment bien moins farouche que la veille, c'était comme le jour et la nuit, pour le coup.

- Oui, je m'en souviens, répondit-elle avec un petit air gêné.
[01/06/2016 15:30:20] Meilyas or Zonbi Crazy: - T'inquiete ! Je vais acehter des menotte ! Comme sa je suis sur que ... Wouah, mais sa fait mal, dit-il en se frottant les fesses.

- J'ai comme même repris, tu n'es pas obliger d'être aussi gener, rit Ray.
[01/06/2016 15:40:01] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira se redressa, en se mettant assis, passant une main dans sa nuque, secouant doucement la tête.

- Tu devrais aller prendre une douche et éviter de t'asseoir, conclut-il en se relevant. Ça fait toujours ça, la première fois.

Le garçon passa son regard sur Tobin, en s'approchant doucement.

- Ça va aller ? s'inquiéta-t-il tout de même.

- Oui, enfin ... Enfin ... J'étais complètement ... Enfin ... Oui, non, je m'embrouille, répondit la jeune fille en riant un peu.

Neoko reposa sa tête dans son oreiller un vague instant en riant, puis releva la tête pour le regarder.

- C'était une première, d'accord ...
[08/06/2016 12:49:43] Meilyas or Zonbi Crazy: - NON ! NON ! J'ai l'impression d'avoir un ba.. aie aie ...

Tobin était vraiment d'une heumeur quelques peu explosif, mais c'est surtout que .. déjà sa fierté avait prit un coup, et surtout bon dieu, il était sobre... Plus de drogue depuis bien 24h, comme il avait promis à sa sœur, de ne rien consommé au moins une semaine avant le mariage.

- Plus jamais, c'était la dernière fois, fit-il en marchant en canard.

- Pas la dernière n'est ce pas ?, sourit Ray
[08/06/2016 12:54:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira le regarda marcher en réprimant un sourire. Mon Dieu, c'était tellement drôle ! Comment il pouvait le prendre au sérieux ? Le blanc inspira longuement avec un sourire en coin.

- Heureusement que tu ne te maries pas tous les jours, hein, se moqua gentiment Akira.

Neoko releva la tête vers Ray avec un petit sourire. Elle se redressa un peu, inclinant la tête sur le côté.

- Pas la dernière, répéta-t-elle en souriant.
[08/06/2016 13:04:29] Meilyas or Zonbi Crazy: - Toi plus d'alcool, sevrer a vie. Au lieux rire viens m'aider, wouah même pas de compassion pour son mari, pfff, fit Tobin en tirant la langue.

- Allons prendre une douche.
[08/06/2016 13:10:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - D'accord, d'accord. Même plus le droit de rire, pouffa-t-il en rejoignant Tobin pour lui proposer un peu de support. Je te proposerai bien de te porter mais tu vas me défoncer le dos.

Neoko se redressa en souriant, hochant doucement la tête.

- Excellente idée, répondit-elle, en se relevant.
[08/06/2016 13:22:55] Meilyas or Zonbi Crazy: - Pourtant tu sais défoncer le dos d'autrui, provocaqua Tobin. Je crois que tu vas devoir vraimenter m'aider a me laver là.

Ray prit doucemetnt la main de Neoko.

- Heureusement tout les douches sont dans les chambres
[08/06/2016 13:29:12] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Me lance pas, répondit-il en riant. Vraiment ? À ce point ?

Neoko eut un petit rire en serrant sa main.

- Heureusement, oui, répondit-elle en riant.
[08/06/2016 13:42:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - Comment ça pas te lancer ? Hum ... La salle de bain, y en a une dans l'étage, qui n'est pas avec une chambre... raaah des escalier.. Amen mes jambes, fit Tobin.

Ray guida la jeune fille dans la salle de bain.

- Tobin et Akira, n'ont pas ... lisiné sur les moyen, une douche a l'italienne
[08/06/2016 13:46:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira le regarda et eut un petit sourire compatissant.

- Tu veux que je te porte ? répondit-il en riant.

Neoko entra et s'arrêta en clignant des yeux, avec un petit air impressionné.

- Wow ... C'est vrai que ... C'est sûr. Je me demande vraiment combien ils ont payé, ça doit vraiment revenir cher ...
[08/06/2016 13:51:26] Meilyas or Zonbi Crazy: - Fous toi de ma gueule c'est çà ?, sourit Tobin. J'espère qu'un certain couple a enfin concrétiser, comme sa y a un nouveau loupiot.

- A mons avis avec mes sous du jeu, on les a rembourser; rit Ray en allumant la douche
[08/06/2016 13:54:58] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je te taquine, pour une fois, souffla-t-il en riant. Tu as une fibre parentale ou bien ? Tu les imagines vraiment avec un deuxième ? Enfin, je leur souhaite quand même mais imaginez-les avec un Yuuto numéro deux, je donne pas chee de la peau de Ray.

Akira lâcha un petit ricanement avant de regarder Tobin.

- Vu comme Neoko était hier soir, y'a moyen.

La jeune fille lâcha un petit rire.

- Ils ont de la chance que j'ai la main généreuse dans ce cas, hm ?
[13/06/2016 19:29:34] Meilyas or Zonbi Crazy: - Commença un deuxieme YUuto ? Mec ! C'est Ray ! Le gars qui sait pas s'mauser ! Sa va être un ange ... ou une victime, mes il aura ses oncles derrières lui, mais sur que c'est pas un deuxieme yuuto !

- heureusement qu'on a deuxieme compte surtout, rit Ray en commença a retirait juste le boxer et la chemise qu'il avait mit par reflexe. Par contr e.. Ah les shampoing sont là.. Faudra envoyer un sms a Akumu encore.
[13/06/2016 19:41:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu marques un point, fit-il remarquer Akira dans un petit rire avant de lever la tête vers les escaliers. Allez, bientôt en haut.

- Oui, c'est vrai ... Ah, oui ! J'avais complètement oublié, réalisa-t-elle en tournant la tête en direction de la chambre.
[13/06/2016 21:36:35] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin passa un bras autour des épaules d'Akira.

- Comment ca se fait quand tes bourer dans plus de force que moi ? Alors quand on est tout les deux t'arrive même pas a me repousser hein ?

Posa doucement sa main sur la hanche de la jeune fille.

- Allons nous doucher d'abord d'accord.
[13/06/2016 21:43:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Hm ... Parce que l'alcool me rend moins, comment dire, contrôleur de ma force ? J'en sais rien. Ou peut-être que tu es tant attirant que mon instinct de gay en chaleur répond, conclut-il en riant un bon coup.

Neoko retourna son regard vers Ray avec un petit sourire, inclinant la tête sur le côté.

- D'accord, d'accord, je le ferai après !
[13/06/2016 22:04:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - WHAT ! Parce que je suis pas attirant sobre ?, marmonna-t-il dans sa barbe avec une petite mine boudeuse.

Ray l'attira doucement avec lui dans la douche.

- Il ne risque rien de tout façon, Etoile et lui doivent bien s'épuisait à courir partout.
[13/06/2016 22:12:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tout de suite les grands mots ! Disons que je m'impose des limites sobre. Genre pour éviter de me jeter sur toi devant tout le monde ~

Neoko eut un petit sourire amusé en se laissant guider avec Ray dans la douche. Plus tard les responsabilités, plus tard.

- Tu parles en connaissance de cause, hm, taquina-t-elle d'un petit rire.
[13/06/2016 22:31:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu le feras jamais, t'a trop peur de pas assumer, fit Tobin en sifflant.

Ray embrassa doucement le front de Neoko.

- Disons qu'a force d'entendre De-

- NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON, fit la voix de se dernier dans un fracas monstre dans la chambre voisine.
[13/06/2016 22:41:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Vrai. Tu marques même un point, en fait. Par contre, dans ma tête, je me plais à croire que je le fais, répondit-il en riant avant de relever la tête en haussant un sourcil.

Neoko eut un petit sourire avant d'avoir un léger sursaut, tournant la tête vers le mur. Elle cligna des yeux et leva la tête vers Ray.

- Je crois qu'il y a un problème ...
[13/06/2016 22:50:17] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi papillonna doucement les yeux avant de redressait sa t^te en entendant le cris.

- C'est p... C'est pas la voix de ton frére ?

Ray avait redressait la tête en allant prendre les baignoire tndant un a Neoko. Alors que de l'autre coté, Deamon trébucha ouvrant la porte alors qu'il avait simplement une couverture autour de la taille, il avait l'air complètement surpris. Ray passa la tête de la a porte.

- Deamon ?
- Comment j'ai pu, fit Deamon en se prenant la tête.
- Noooo le grand Deamon, qui était psycorigide, la fait !, rit Tobin
[13/06/2016 23:02:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil ouvrit un oeil en grognant un peu. Merde, il était définitivement pas du matin ... Il se redressa un peu, avant de regarder Zonbi. Il passa une main sur son visage.

- Si ... soupira-t-il. Reste là, j'ai pas envie de me faire tuer par ton frère ...

Le jeune homme se redressa en s'habillant, remontant les couvertures sur Zonbi, sortant torse-nu de la pièce en haussant un sourcil.

- C'est quoi encore ce bordel ? marmonna-t-il.

Neoko se tenait derrière Ray, essayant de passer sa tête dans l'encadré de la porte.

- Qu'est-ce qui lui arrive ? demanda la brunette.
- GENRE !

Akira eut un long blanc avant de foudroyer littéralement Deamon du regard.
[14/06/2016 14:35:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi sourit doucement en hochant la tête alors qu'elle tira un peu plus le drap sur elle. Alors qu'elle voyait dans l'ouverture Akira blanc, puis passait au rouge.

- Tuez moi ... J'ai commis... raaah, pourquoi... ABstinence, c'était le mot ...., se plaignit Deamon.
- Ahahaha ! Aki, il s'est retenue pendant Sept ans, c'...

La voix de Devil le reveilla d'un coup.

- Wouah wouah, qu'est ce que.. ZONBI !

Ray soupira en posant sa tête contre l'encadrement, alors qu'il laissait un peu de place pour Neoko.

- ON se calme, les gars... On peut de tout façon plus faire grand cho-.. Hé ! Vous allez pas vous battre le lendemain de votre mariage ?
[14/06/2016 14:46:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira n'avait pas l'air de contredire Deamon pour le coup. Sa soeur. Sa PETITE soeur. Merde, c'était Katya, quoi ! Le blanc commençait déjà à avancer tandis que Devil haussa un sourcil en voyant Tobin réagir.

- Oh le beau-frère vient de capter ... fit-il en reculant.

Neoko passa sa tête avec un petit rire. Cette situation avait un côté brulesque à souhait. La brunette leva les yeux vers Ray.

- Au moins, ils font un truc en couple, souffla-t-elle en ricanant.

Mais Akira n'était pas de cet avis. Il regarda Ray et Neoko, d'un air énervé.

- Oh, toi, c'est facile, ta soeur EST ta copine, répliqua-t-il tandis que Devil reculait dans dans la chambre.
- Tu n'as rien vu, rien entendu ... souffla-t-il en refermant rapidement la porte.
[14/06/2016 15:18:11] Meilyas or Zonbi Crazy: - Beau frère, d'où ! Je .. Reviens la !, fit Tobin en se dirigeant vers Devil

Ray fut piqué a vive. Alors qu'il se mordit la lèvre un tic nerveux quand il était agacé.

- Ce n'est plus ma sœur, ton père a signé les papier, c'est con, ta remarque n'a aucune sens, cracha Ray.

Le ton commencer a montait un peu partout, Zonbi avait prit le temps de se rhabiller. Haussant un soucirl en voyant Devil rentrer.

- On devrait peut être les aider, le tons ... Tobin n'est pas méchant, mais Akira et Ray non ?

Elle avait un peu peur pour Neoko sur le coup. Elle savait que celle-ci allait essayer de les retenir tout les deux.
[14/06/2016 15:28:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko regarda Akira, puis Ray. La mauvaise plaisanterie tournait vraiment au vinaigre. La jeune fille posa sa main sur le bras du blond pour le dissuader.

- Ray, calme-toi ...
- Oh, excuse-moi, aux dernières nouvelles, tu n'as pas vraiment attendu ces papiers pour en profiter, répliqua Akira qui semblait d'un coup avoir oublier complètement Deamon, comme s'il était passer à une autre colère. Dans les faits, ça ne change pas grand-chose !

Devil retenait la porte. Il tourna la tête vers Zonbi, entendant le ton monter.

- ... Ça fait combien de temps qu'ils sont séparés Ray et Akira ?
[14/06/2016 15:46:11] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ah parce que tu crois que je suis un profiteur ?!, fit Ray, TU crois que je me suis pas retenue depuis tout ce temps ! Tu n'a pas non plus attendu bien longtemps pour me remplacer alors que c'était qu'officieusement !

Deamon les regarda tout les deux il se rapprochait un peu trop.

- Hé.. Calmez vous les mecs

Zonbi sursauta en entendant la voix de Ray.

- hum .. 5 ans... ?
[14/06/2016 15:57:29] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pardon ? Excuse-moi, hein, tu sais, j'ai pas vraiment la fibre familiale surtout en sachant ce que tu faisais avec la tienne, hein ! asséna Akira sans état d'âme.

Neoko se hissa hors de la chambre pour rejoindre les deux jeunes hommes avec un petit air paniqué.

- Arrêtez, vous ne savez même plus ce que vous dites, souffla-t-elle.

Devil soupira longuement.

- Sérieux, ils pouvaient pas se balancer leur quatre vérités à ce moment-là ? fit-il en repoussant d'un coup la porte pour faire valser Tobin et sortir pour intervenir en cas de besoin.
[14/06/2016 16:12:42] Meilyas or Zonbi Crazy: - Retire tout de suite ce que tu viens de dire !, fit Ray face a Akira le toisant de tout son hauteur§.

Tobin tomba litérallement sur les fesses dans un pettit glapillement, alors qu'il se releva. Deamon s'était releva en entourant sa taille avec le drap.

- Sa va peter .., fit-il en regardant son jumeau
[14/06/2016 16:17:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ou quoi ? Tu vas nous faire ta petite crise de famille ? répliqua Akira en le toisant tout autant.

Devil sortit de la chambre sans un regard pour Tobin, plus concentré sur le futur pétage de câble. Il regarda les deux opposants puis Deamon.

- Tu prends Ray, je prends Akira ? proposa-t-il un peu moins inquiet que la moyenne.
[14/06/2016 16:30:24] Meilyas or Zonbi Crazy: Deamon hocha la tête. Mais il s'interposa plutôt tout de suite en voyant Ray qui s'apprêtait a frapper, il poussa Akira vers Devil alors qu'il essayer de maitriser Ray alors que sa serviette commencer a pas tenir, surtout avec Ray qui était remonter comme nu diable. Zonbi aida son propre frère à se relever. Comment ça pouvait tourner à ce point ..
[14/06/2016 16:45:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil attrapa Akira qui était prêt à partir aussi au quart de tour. Le plus âgé le tira un peu plus loin en soupirant longuement, le ramenant vers Tobin et Zonbi tandis que Neoko venait essayer de calmer le jeu en aidant Deamon comme elle pouvait.

- Ray, Ray, stop, c'est de la provocation, c'est tout, souffla-t-elle.
- Sérieux, Akira, calme-toi, va tirer un coup avec Tobin, fais autre chose, marmonna Devil en l'immobiliser comme il le pouvait.
[14/06/2016 17:17:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray voyait vraiment rouge en ce moment. Il détourna le regard par bien des égard. En se dégageantde l'étreitnte de Deamon, qui rattrapa de justesse la serviette avant de soupirer.

- Je pense que tu devrais le suivre, Neo... Juste pour ête sur.

Ray était retourner dans la salle de main, dégageant bien vite son peignoir, alors qu'il alla sous la pluie torentielle du jet. Se tourna vers Akira, ils étaient tous en faute.

- ON doit aussi se doucher nous. Aki, on y va ? , fit-il en tendant la main vers son mari.
[14/06/2016 17:23:06] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko regarda Ray s'éloigner. Elle se tourna vers les autres, puis regarda Deamon. Elle hocha la tête et s'inclina un peu pour s'excuser, retournant dans la chambre, fermant doucement pour la porte sur son passage. Elle se glissa jusqu'à la salle de bain, un peu confuse.

- Ray ... ?

Devil relâcha Akira qu'à ce moment. Le blanc souffla longuement, puis regarda Tobin. Il prit sa main sans broncher, passant sa main libre dans sa nuque.
[14/06/2016 20:21:24] Meilyas or Zonbi Crazy: La bagarre était vite passé en autre. C'était juste sous le choque rien de plus. La bande c'était rejoins une fois que tout le monde avait trouver u nouveau rythme certain avait finalement amménager. . La petit bande c'était réuni autour d'un petit repas chez Deamonet Katya qui féter leur boutique.

- Genre Deamo tu sais cuisiné, fit Tobin avec la sauce sur le coin de la bouche.
- J'ai du m'occuper de Devil, et Akumu, et Etoile quand Akumu essayer de se toruver un job crois moi je m'y connais !
[14/06/2016 20:26:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira avait un petit sourire en coin en regardant Tobin avec un petit rire avant de saluer le repas d'un signe de tête.

- Chapeau bas, tu fais toujours mieux que moi. Et je me doute que ce n'est pas Katya qui va nous cuisiner quelque chose, taquina le frère aîné.
- Eh ! J'ai appris avec le temps, tout de même ! se plaignit Katya.
- Tu restes plus douée avec tes aiguilles, commenta-t-il en souriant. Tob, tu as de la sauce, là, au coin.

Katya leva les yeux au ciel puis se tourna vers Neoko qui avait un maigre sourire. Elle picorait son assiette, passant plus son repas à discuter avec la bicolore plutôt qu'autre chose.
[14/06/2016 21:27:39] Meilyas or Zonbi Crazy: Tobin lécha sa levre alors que Ray restait un peu à l'écart. Restant de temps en temps au téléphone avec Yuuto. Mais il revint assez vite en parlant avec Deamon de temps en temps.

- j'en ai encore, fit Tobin. N'empeche c'est délicieux.
[14/06/2016 21:31:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je confirme vu l'attitude de Tobin. Il ne jette même pas autant sur mes plats, affirma Akira en souriant.

Le blanc tourna son regard vers Katya et Neoko qui discutait. Puis la brunette se stoppa au milieu d'une de ses phrases, en se redressant précipitamment. La bicolore la regarda avec un petit air surpris.

- Neo-- ?
- Toilettes, articula la brunette.

Katya lui bredouilla rapidement la direction alors que la jeune femme s'envola dans un coup de vent en direction de la salle de bain.
[14/06/2016 22:15:59] Meilyas or Zonbi Crazy: - Genre, on dirait que je vais dévaliser la cuisine de... OUlalala, elle était blanche
- On dirait que .. quelqu'un n'aime pas, fit Deamon en haussant les épaules.
- C'est pas normal... Je vais aller la voir fit Ray. Au fond du couloir...

Ray ne mit pas longtemps a rejoindre la jeune fille.
[14/06/2016 22:18:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pas sûr que ce soit une question de goût pour le coup, Deamon, répondit Akira en regardant le couloir, clignant des yeux. Ah, et oui, Tobin, tu en as encore.

Neoko se laissa tomber près des toilettes avant de rendre de manière assez inattendue le contenu de son estomac. Elle ne tenait plus.
[14/06/2016 23:02:46] Meilyas or Zonbi Crazy: - Comment ça .., commença Deamon.
- NOn elle attends le deuxieme ? Tu epnse, fit Tobin a Akira.

Ray toqua doucement a la porte.

- Chérie, ça va ?, demanda-t-il
[14/06/2016 23:08:09] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Écoute, il y a moyen, hein, fit Akira en calculant rapidement de tête le temps écoulé depuis le mariage avant de regarder Tobin. Oh oui, large, en fait.

Katya les regarda à tour de rôle et se fit toute petite en buvant son verre. Quant à Neoko, de l'autre côté de la porte, elle se tenait toujours par-dessus la cuvette. Elle inspira longuement.

- Je ... crois ...
[15/06/2016 12:18:12] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je suis sure qu'elle va encore avoir un mec, j'ai l'impression que c'est les mecs qui font que vomir, rit Tobin
- Genre ? Comment ils ont pu oublier les protections, rit Deamon.

- Tu veux peut être un verre d'eau ? Où aller carrément au medecin, enfin demain.
[15/06/2016 12:24:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira eut un léger rire avant de regarder Deamon, en haussant un sourcil avec un sourire en coin.

- J'espère que vous vous êtes protégés par contre.

Katya cligna des yeux et préféra boire le contenu de son verre plutôt que de répondre. De l'autre côté, Neoko se redressa un peu. On pouvait entendre le bruit de l'eau qui coule puis la chasse d'eau. Elle s'approcha de la porte, l'ouvrant, avant de lever les yeux vers Ray.

- En espérant que juste le médecin suffise ...
[15/06/2016 13:01:42] Meilyas or Zonbi Crazy: - Bah oui, j'ai toujours des capotes, et je l'ai jeter quand on a ranger la salle. Donc oui, nous tiez proteger. A moins que tu es présser d'être parrain, taquina Deamon.

Ray passa doucement sa main dans le dos de Neoko.

- Je prendrais rendez vous demain matin. On ira après avoir déposer Yuuto à la crèche.
[15/06/2016 13:10:31] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Honnêtement ? Non.

Katya reposa son verre d'eau en les regardant. Elle se racla un peu la gorge.

- À ce sujet ...

Neoko leva la tête vers Ray avec un maigre sourire de remerciements. Elle hocha doucement la tête en ressortant de la salle de bain.

- Merci ... J'espère que ce n'est rien de grave ...
[15/06/2016 14:02:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - Si tu veux des enfnt Kat, je crois que tu vas devoir demander a ton frére, rit Deamon alors qu'il se mit a boir son verre de vin.

Ray aida un peu Neoko, la soutenant de peur qu'elle ne tombe ou autre dans les pommes. Alors qu'il arrivait dans la cuisine.

- Elle n'a rien, fit-il
[15/06/2016 14:09:48] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Katya déglutit péniblement, en les regardant à tour de rôle. Elle ouvrit la bouche, puis la referma en voyant Ray et Neoko revenir. La brunette se soutenait au blond. Elle eut un maigre sourire.

- Désolée pour cette petite frayeur ... souffla-t-elle.

Akira regarda Tobin en haussant un sourcil.

- Genre, elle a rien. M'enfin, tu disais Katya ?
- Ah, hm ...

La bicolore les regarda à tour de rôle et eut un petit rire nerveux.

- Je ne sais pas trop comment vous annoncez ça, mais, hm, je suis ... enceinte.
[15/06/2016 14:35:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray haussa un sourcil prêt a répliquer mais en entendant Katya puis Deamon qui s'étouffer avec son vins. En reculant sur sa chaise.

- QU-Quoi .. En.. en.. En ..

Il ne fallut pas longtempos pour qu'il tourne de l'œil et tombe parterre.

- Après on dit les hétéro c'est le sommun de la société, tu parles, il c'est évanouillis comme une jouvencelle, rit Tobin
[15/06/2016 14:37:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Akira regarda Deamon tomber et eut un petit ricanement. Avant de se tourner vers sa soeur, avec de grands yeux.

- Comment ça TU ES ENCEINTE ?
- Roh, c'est bon, fais pas ton vieux jeu, répliqua Katya en se levant aussitôt pour se poster aux côtés de Deamon avec un air inquiet.

Neoko les regarda et retint un petit sourire.

- Les félicitations sont de trop ? souffla-t-elle avec un petit rire.
[15/06/2016 14:54:17] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu devais bien tant douter, t'as déjà Neoko qui l'es alors Katya c'est pas une surprise, rit Tobin
- On on s'est .., fit Deamon en regardant Katya
- Comemnt ça Neo.. ?, commença Ray, C'est juste..
[15/06/2016 15:01:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - La première fois, oui, admit Katya avec un air d'excuse. Pas les autres ...

Akira les fixa avant de se tourner vers Ray et Neoko. Il haussa un sourcil.

- Hm, les vomissements, ça vient à quel moment ?
- Six sem-- ... fit Neoko avant de s'interrompre.

La jeune fille fronça les sourcils, comme si elle se mit à compter. Depuis le mariage, ça faisait en effet six semaines ...
[15/06/2016 15:19:17] Meilyas or Zonbi Crazy: - Bo , bon .. Hulm .. un gosse, dans neuf mois, sa mets neuf moi.
- Deamon, sa fait moins de 7 mois maintenant, rit Tobin envoyant le garçon complètement chamboulé.

- je crois qu'on va devoir déménager, fit Ray avec un petit sourire alors qu'il haussa les épaules.

Le blond ne le prenez vraiment pas mal
[15/06/2016 15:26:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - J'espère que vous avez un bon plan pour accueillir un gosse, commenta Akira.

Katya ne savait plus trop où se mettre dans tout ça. Neoko leva la tête vers Ray, en déglutissant un peu, avec un petit air surpris.

- On ... On peut se le permettre ?
[15/06/2016 15:49:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - JE pe.. Pense, on pire je demanderai a Akumu .. hum ..
- Deamon détends toi, tu n'as qu'a faire de la chambre d'ami une chambre d'enfant, de tout façon .. Tu as un travaille, Katya sa boutique, cela devrai aller, fit Ray.
- Au pire on peut toujours t'aider, c'est pas comme si-
- Non Tobin, tu t'approchera pas d'un gosse, fit Deamon
- XWhat ? Pourquoi ?
- Disons que si tu arrêtes de consommers des choses, illiside, fit Ray avec un petit sourire. Et oui, on se le permettre j'ai bientôt fini mon doctorat.
[15/06/2016 15:56:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Katya passa une main sur les épaules de Deamon pour le détendre un peu, en se mordillant la lèvre inférieure.

- Ça va aller, Deamon ...
- Oui, on vous aidera en cas de besoin, assura Akira. Hors de question que mon futur neveu ou ma future nièce soit dans la merde.

Neoko eut un petit sourire en direction de Ray.

- Je l'espère ...
[15/06/2016 16:30:13] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ca fait toujours peur le premier, mais tout av bien se passer, fit Ray en regardant Deamon.

Deamon n'avait pas l'air des plus rassurer, il avait lui aussi vécut un accouchement, mais avec l'arrivé d'Etoile, il avait coupé les pont avec sa famille, et ce fut l'arret de tout, l'école, trouver un logement un job. Il hocha la tête peu convaincu.

- On devrait tous y aller pour laisser l'information, fit Ray.
- Mouais, fit Tobin, de tout façon on doit y aller Akira, je dois me rendre à la capitale
[15/06/2016 16:35:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Il est vrai, fit Akira en se levant avant de regarder sa soeur. Mes félicitations tout de même Katya. Au moins, maman sera contente de savoir qu'il aura un petit-enfant, hm, "légimite".

Neoko tourna son regard vers Akira avec un maigre sourire. Elle comprenait la tournure. Elle se tourna vers Katya et Deamon.

- Ça ira, ne vous en faites pas. En cas de problème, je suis là, de toute manière et Akumu aussi, bien entendu, répondit Neoko en souriant.

Quelques jours plus tard, Neoko avait l'impression d'être ramenée quelques années en arrière avec ce nouveau rendez-vous chez le gynécologue. Elle avait laisser Yuuto dans la cour pour qu'il puisse jouer calmement le temps du rendez-vous. Le petit blond s'amusait à envoyer un ballon contre un mur, tout en tenant une peluche contre lui. Il faisait passer le temps. Il n'avait pas posé de questions, il était content de bouger avec ses parents pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:45

[15/06/2016 17:09:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray avait accompagné bien évidemment Neoko, il avait en cas de problème, il avait toujours une vue sur Yuuto/ I l se tourna son regard versle docteur. Alors que dans la cours. Une ombre s'avança, mais il n'était pas visible du point de vue de Ray. Une chevelure blonde blée, avec des yeux d'un bleu ciel, regardait le petit garçon jouer plus loin.
[15/06/2016 17:12:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto continua d'envoyer la balle contre le mur avec un sourire amusé. Bien entendu la balle rebondissait toujours de plus en plus fort au fur et à mesure que le blond s'amusait. Finalement le ballon vint rebondir suffisament fort pour le faire vaciller et tomber en arrière sous le coup alors que la balle roulait un peu plus loin.

- Aïeuh, se plaignit le petit en grimaçant.

Il se redressa en se massant, avant de se pencher pour ramasser la peluche en forme de loup qu'il avait laissé tomber. Il la dépoussiéra rapidement avant de chercher le ballon du regard.
[15/06/2016 17:26:29] Meilyas or Zonbi Crazy: L'adult e s'accroupit pour récupérait le balolon. Alors qu'il regarda celui-ci, finalement Ray continuait de lui donner les cadeau qu'il déposait sur le bas de la porte.

- Il est là, fit la voi d'arika en releva la regard.

Il avait vraiment l'impression de se revoir plus jeune.
[15/06/2016 17:28:30] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto cligna des yeux et se retourna en entendant la voix. Il eut un petit moment d'absence avant d'avoir un grand sourire en courant jusqu'à Arika.

- Merci m'sieur ! s'exclama le blondinet en s'arrêtant devant lui, avant d'incliner la tête. Vous aussi vous êtes malades ?
[15/06/2016 18:03:51] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika lui tendit le ballon en souriant, haussant les épaules.

- Peut être, peut être pas, qui sait. Je me baladais surtout, ça faisait longtemps que je n'étais pas venu ici, a vrai dire.
[15/06/2016 18:09:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto attrapa le ballon, coinçant sa peluche sous son bras, avant d'incliner la tête. Il le regarda avant d'avoir un grand sourire.

- Vous êtes un voyageur ? demanda-t-il avec une pointe de curiosité.
[15/06/2016 20:48:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hum en quelques sortes, mais j'ai l'impression que je n'ai pas encore trouver une maison
[15/06/2016 20:49:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est possible de ne pas avoir de maison ? demanda Yuuto en le regardant avec de grands yeux surpris. Tout le monde a une maison !
[15/06/2016 21:22:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - Une maison physique, oui, mais avec une famille, c'est un peu compliqué, fit Arika. J'ai un peu oublier ma maman, mon papa, mes frères, mes sœurs, c'est comme si j'avais tout perdu. A cause d'un faus pas
[15/06/2016 21:30:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto inclina la tête sur le côté. C'était compliqué à comprendre. Le blond fit rebondir un peu sa balle sur le sol, puis regarda Arika.

- Mais ... C'est possible d'oublier sa famille ? demanda Yuuto avec une petite moue. Tu as fait une bêtise ?
[15/06/2016 21:49:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - Une grosse bétise même. Mais tu crois que j'ai une chance pour la retrouver ?
[15/06/2016 21:56:28] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto le regarda, inclinant la tête sur le côté. Il lui gratifia un grand sourire.

- Si c'est ta famille, oui ! Un papa et une maman, c'est important, répondit-il avec un petit rire.
[15/06/2016 22:21:31] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika sourit doucement avant d'ouvrir son sac et de sortie une peluche un loup doré.

- Tiens, tu as raison Yuuto, fit Arika.
[15/06/2016 22:26:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto cligna des yeux avant de les écarquiller avec un grand sourire en voyant une nouvelle peluche. Il la prit comme une petite puce surexcitée.

- Ouah, merci ! s'exclama-t-il avant de relever la tête vers Arika. Comment tu sais mon prénom ?
[15/06/2016 22:36:37] Meilyas or Zonbi Crazy: Arka inclina la tête en faisant un clin d'œil.

- Secret, j'ai quelques pouvoirs magiques.
[15/06/2016 22:47:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto sentit un large sourire se peindre sur son visage tandis que son petit rire cristallin résonna dans la cours.

- C'est génial ! s'exclama-t-il en serrant la peluche.
[15/06/2016 22:52:29] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tes parents sortent tu devrais les accueillir, fit Arika en se relevant.
[15/06/2016 23:02:54] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto se retourna. Oh, déjà ? Il rapporta son attention sur Arika avec un grand sourire, hochant la tête vigoureusement.

- Oui ! Encore merci ! fit-il en souriant. T'es un super magicien !
[16/06/2016 19:16:00] Meilyas or Zonbi Crazy: Effectivement Ray était sortie en aidant Neoko. La visite avait était plus ou moins .. bonne. Mais quand Yuuto se retourna, Arika avait déjà disparu.

- Yuu-chan, on rentre, fit Ray.
[16/06/2016 19:43:19] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un petit air surpris en voyant qu'il n'y avait plus personne. Il regarda un peu les alentours, à la recherche d'Arika. Puis il tourna la tête vers ses parents, en courant vers eux avec un grand sourire.

- Maman, papa ! Y'avait un magicien ! s'exclama-t-il avec des grands yeux joyeux.
[16/06/2016 19:55:50] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray fronça un peu les sourcils en voyant la peluche, bien trop familière. Mais il ne laissa rien paraître, prenant la main de Yuuto.

- Oh vraiment ? Il t'a offert cette peluche ?
[16/06/2016 20:04:59] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto l'attrapa en souriant avant de hocher vivement la tête en regardant son père.

- Oui ! Même que c'était un voyageur ! Et qu'il a dit qu'il voulait trouver sa famille ! s'exclama-t-il avec les brides de souvenirs de conversation qu'il avait.

Neoko inclina la tête, haussantbun sourcil.

- Yuuto, tu ne devrais pas parler aux inconnus ...
- Mais il est gentil ! assura-t-il.
[16/06/2016 20:39:23] Meilyas or Zonbi Crazy: - La prochaine, appelle nous on ne sait jamais sur qui on peut tomber, fit Ray en souriant.
- Effectivement, comme sur un vilain méchant, fit une voix bien trop grave pour être celle d'Arika.
[16/06/2016 20:43:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un maigre sourire mais elle se figea entendant cette voix. Elle s'arrêta lentement et tourna la tête dans la direction de cette voix. Son être entier se gela quand son regard tomba sur la personne à qui elle appartenait. La brunette sentit ses mains tremblaient tandis que lentement ses traits prenaient peu à peu une teinte de peur. Sa lèvre se mit à trembler et sa voix fut étranglée par la crainte.

- I ... Impo ... Impossible ... balbutia-t-elle.
[16/06/2016 21:06:44] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne comprit pas tout de suite la réaction de Neoko, mais son premier reflexe fut de se redresser en tirant Yuuto prés de lui. Avant qu'il tourne la tête, en voyant le visage si maigre, mais malsain, et surtout familier de

- Roan .. Que faites vous ici ?, cracha Ray
- Ne vous inquiétez pas je suis simplement venu faire coucou, à ma cher fille. Et je ne vois qu'elle n'a pas non plus chaumer, sourit-il en regardant Yuuto.
[16/06/2016 21:11:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko sentit son pouls prendre un rythme irrégulier. Yuuto, lui, ne comprit pas, regardant l'inconnu en inclinant la tête. Il serra sa peluche contre lui, avant de lever la tête vers son père. La jeune fille tremblait. Elle fixa Roan, sans parvenir à dire quelque chose. Il y avait comme un blocage. Le petit garçon ne comprenait pas la tension soudaine.

- C'est qui, papa ? demanda-t-il avec une moue curieuse.
[16/06/2016 21:27:10] Meilyas or Zonbi Crazy: - Personne, fit Ray. Tu n'as pas le droit d'être là part, clama Ray.

Roan sourit en s'inclinant.

- Je pars, je pars, mais pas pour longtemps, fit-il j'ai toujours des droits monsieurs l'avocat, futur beau fils ? Ahahaha
- Pars !

Roan sourit encore plus avant de disparaître dans l'ombre.
[16/06/2016 21:34:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko le fixa jusqu'à ce qu'il disparaisse. Elle avait une respiration bruyante et irrégulière, comme lors de ses débuts de crise d'angoisse. Yuuto fixa son père, sans comprendre. Il serra sa main, avant de regarder sa mère.

- Maman ... ?
[17/06/2016 10:55:07] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tout va bien Maman, a juste un petit moment.

Il lacha doucement la main de Yuuto pour venir prendre les mains de Neoko posant l'une sur le cœur de celle-ci et l'autre sur l'abdomen.

- Neoko, concentre sur ton abdomen, respire doucement, en essayant de faire attention uniquement au sons qui t'entoure
[17/06/2016 11:01:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko leva les yeux vers Ray, inspirant longuement en essayant de contrôler sa crise. Elle hocha la tête, clignant des yeux avant de baisser la tête. Se concentrer sur les sons, juste les sons. Elle essaya de se concentrer sur ses pulsions, de calmer sa respiration. Yuuto les regarda sans comprendre, inclinant la tête sur le côté.
[18/06/2016 14:04:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est bien... doucement,.., sourit Ray un peu plus rassurer de son état.
[18/06/2016 14:18:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko garda son regard posé sur Ray, en se calmant progressivement. Elle se redressa un tout petit peu, soufflant longuement.

- Merci ... murmura-t-elle doucement en expirant un grand coup.
[18/06/2016 14:48:21] Meilyas or Zonbi Crazy: - On va rentrer, et je vais aller.. Tout va bien se passer d'accord, on va rentrer, tu dois pas être trop stresser. Yuuto, je vais te donner une grande mission, fit le jeune père en s'accroupissantface à son "fils"
[18/06/2016 14:51:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko acquiesça doucement, en essayant de se convaincre que tout se passerait bien, en effet. Yuuto leva la tête vers Ray, puis hocha la tête.

- C'est quoi ? demanda-t-il avec de grands yeux.
[18/06/2016 16:17:59] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu vas proteger maman, des que je vous aurez déposer a la maison. D'accord ?
[18/06/2016 16:23:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto inclina la tête puis regarda sa mère. Il cligna un peu des yeux, puis rapporta son attention sur son père. Il hocha vigoureusement la tête.

- D'accord ! affirma-t-il en prenant une tête déterminée.
[18/06/2016 16:45:26] Meilyas or Zonbi Crazy: - Mon cœur allons y, fit Ray en se relevant ébourrifant les cheveux de son fils avant de se dirgiger ver sla voiture.

- C'était bien luin'est ce pas, murmura-t-il a Neoko
[18/06/2016 16:47:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un grand sourire en hochant la tête en se mettant en chemin avec un léger rire, content de retourner à la maison. Spontanément, Neoko attrapa la main de Ray en marchant. Elle hocha doucement la tête.

- Oui ... souffla-t-elle, encore perturbée.
[18/06/2016 17:37:06] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je m'en charge ne t'inquiète pas.

IL conduisit la voiture un peu plus vite que la norme, descendant de la voiture en regardant autour avant d'aller accompagner Neoko et yuuto jusqu'en haut.

- Tu n'ouvres a persnne, et tu ferme tout, je t'apellerai, fit-il a Neoko en embrassant son front.
[18/06/2016 17:47:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko hocha doucement la tête avec un petit air nerveux. Elle lui faisait confiance. Elle ne pouvait que lui faire confiance. La brunette le regarda.

- Reviens vite, murmura-t-elle avant de fermer la porte.

Le bruit du verrou se fit entendre aussitôt. La jeune femme se retourna pour regarder Yuuto. Elle inspira longuement et se força à sourire.

- Tu as soif, mon chéri ? souffla-t-elle.
- Oui ! fit le garçonnet dont Neoko prit la main pour aller vers la cuisine, une boule au ventre.
[18/06/2016 19:06:06] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit le temps que la porte se ferme. Avant qu'il se précipite vers sa voiture. Il ne manqua pas de s'arrêter devant chez Zonbi, alors qu'il sonna a peine, la jeune femme ouvrit la porte étonné.

- Ray ?
- Devil est là ?
- Oh oui, il est dans son bu- Ray ? Qu'est ce qui se passe ?

Ray étaait nerveux trop nerveux, alors qu'il entra dans le bureau ans toquer.

- J'ai besoin de ton aide.
[18/06/2016 19:10:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil était enfermé dans son bureau, un casque sur ses oreilles. Il râla en entendant la porte s'ouvrir, baissant son casque pour se plaindre auprès de Zonbi. Mais il haussa un sourcil en voyant Ray. Surtout avec un air aussi nerveux. Il inclina la tête sur le côté.

- À quel sujet ? demanda-t-il.
[18/06/2016 19:38:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Roan Dwights, il a été enfermer pour 10 ans de prison, comment se fait-il qu'il ests ortie ? Tu peux le localiser tout de suite ?

Zonbi avait suivit Ray, sur le coup. Mais finalement, elle fit de mi tour après avoir fermer la porte derrière Ray, voyant les sujets un peu trop ..
[18/06/2016 19:47:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil le fixa un long moment, en l'écoutant, puis il se tourna vers l'écran de son ordinateur, se mettant à pianoter sur le clavier.

- Où est-ce que tu l'as aperçu récemment et à quelle heure ? demanda-t-il en ouvrant dossiers et logiciels, des algorithmes ouverts sur un écran.
[18/06/2016 20:08:29] Meilyas or Zonbi Crazy: - Aujourdh'ui y a .. environ .. une trenteine de minute, devant le Gynécologue du quartier est.
[18/06/2016 20:14:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil pianota rapidement sur l'ordinateur, ouvrant plusieurs écrans de caméra de surveillance. Il les observa simultanément.

- Oh, Yuuto a rencontré Arika, remarqua-t-il, avant de regarder leur altercation.

Puis le jeune homme se concentra sur l'arrivée de Roan, passant de caméra en caméra pour tracer son parcours.
[18/06/2016 20:38:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - Arika ? IL... Est ce qu'il était avec Roan ?
[18/06/2016 20:48:31] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil leva les yeux vers Ray. Ça tenait de la logique même que la réponse était négative. Il rapporta son attention sur les algorithmes silencieusement.

- J'ai réussi à le tracer, marmonna-t-il en affichant une vidéo surveillance.
[18/06/2016 21:13:42] Meilyas or Zonbi Crazy: ROan était simplement entrain de boire un cafée sur une terasse.

- Tu es sur qu'il est hein ?
[18/06/2016 21:17:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil acquiesça la tête en vérifiant l'heure, avant de poser son menton dans sa main.

- J'en suis sûr à 99% si on ôte la possibilité d'un sosie, ou celle d'un hacker plus fort que moi. Ce qui ne risque pas d'arriver, fit-il avant de lever les yeux vers Ray. Le cheval est dans l'écurie.
[18/06/2016 22:27:40] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je crois pas que le cheval serait le bon therme. IL n'a aucun droit d'approcher Neoko n'est ce pas ?
[18/06/2016 22:37:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Techniquement, il n'a aucun droit de l'approcher mais tu connais beaucoup de personne ayant quitté le monde carcéral qui obéissent aux règles ? Regarde, rien que moi pour le retrouver, je suis hors-la-loi, fit remarquer Devil en haussant un sourcil.
[18/06/2016 23:02:30] Meilyas or Zonbi Crazy: -Tu n'es pas aller au taule pour pédophilie et meutre, il me semble, marmonna Ray.
[18/06/2016 23:18:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je trempe dans tout sauf ça, avoua-t-il. Ce n'est pas mon truc. Tu veux savoir quelque chose de plus ? Je peux bien te le mettre sous surveillance mais je ne peux pas faire mieux ...
[18/06/2016 23:41:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - Comment il a pu sortir, soupira Ray en s'asseyant sur une des chaise, Sur surveillant, si ça te gène pas... Il ne l'est pas déjà ?
[18/06/2016 23:45:38] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je peux bien le faire, répondit Devil, avant de se tourner vers l'écran. Il a obtenu une liberté conditionnelle. La police peut bien surveiller les anciens détenus, ils ne le font pas si sérieusement que ça ...

Le blanc rapporta son attention sur Ray.

- Reste surtout à savoir ce qu'il veut. Il ne s'est pas montré juste pour dire bonjour à Neoko et vous présenter ses félicitations, hein.
[18/06/2016 23:58:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - J'ai peur qu'il s'attaque a elle, ou encore.. Yuuto, bien que .. Arika a l'air de toujours être dans le coin, enfin ce n'est pas une raion pour que je relaache ma garde
[19/06/2016 00:04:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil réfléchit un instant. Il n'avait pas tort.

- Tu as bien raison. Je vais le surveiller, je te dirais s'il agit bizarrement. En attendant, on ne peut rien faire. S'il ne fait rien, à part stresser, y'a pas grand-chose à faire, marmonna-t-il.
[19/06/2016 00:25:44] Meilyas or Zonbi Crazy: - Merci de ton aid,e je suis vraiment désoler de te déranger, tu dois avoir d'autre chose a faire maintenant, sourit Ray. Tu as su la bonne nouvelle ?
[19/06/2016 00:30:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Boarf, j'ai tellement à faire que je peux faire des pauses de trois heures sans avoir de retard. Tout dépend de laquelle, avoua Devil en inclinant la tête.
[19/06/2016 00:41:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Que tu vas être tonton ? Et que Tobin risque de débarquer avec un teste de grosses ?, sourit Ray
[19/06/2016 00:45:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Hein ? Hein ? ... Oh. Deamon a vraiment tiré le jackpot. Je suppose qu'Akira a dû faire un arrêt cardiaque, ricana Devil.
[19/06/2016 00:50:47] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tobin crois dure comme faire que Zonbi l'est, comme il n'a aucune confiance en toi, expliqua-t-il simplement, Détompe toi, Deamon c'est évanouit.
[19/06/2016 00:53:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Non mais Tobin a un Q.I de moule aussi, répondit Devil avant de hausser un sourcil. Oh ? Genre ? ... Remarque, il en a vu avec Etoile et Yuuto. Il va tellement être nerveux, haha, j'ai hâte de le voir à l'accouchement, il va tourner de l'oeil comme une fillette, ricana-t-il.
[19/06/2016 00:54:29] Meilyas or Zonbi Crazy: - J'espère pour toi, qu'elle ne te cache rien, Katya a bien réussit a le cacher, rit Ray, Tu prendra certainement une magnifique compilation avec la caméra de surveillance de l'hôpital je suppose ?
[19/06/2016 00:55:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Non mais nous on sait se protéger, quoi, répondit Devil avant de ricaner. Oh que oui. Ce sera enregistré, sauvegardé et ressorti à un moment opportun.
[20/06/2016 20:38:38] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le jour du mariage c'est ça, rit Ray. En tout cas merci, je vais aller rassurez Neoko, personne ne doit le savoir. Je veux pas Roan tente quelques choses avec ses amis, je n'ai pas peur pour Tobin et Arika, mais plus pour ta copine.
[20/06/2016 21:04:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil acquiesça simplement. Il glissa son regard en direction de la porte de sa chambre, puis rapporta son attention sur Ray.

- Zonbi ne risque rien, assura-t-il. Pas avec moi, en tout cas. Je suis sans merci sur ce genre de choses.

Il se redressa légèrement, jetant un coup d'oeil à écran. Est-ce qu'il pouvait tenter de contact Arika ? Ça ferait toujours un allié invisible. Il rapporta son attention sur Ray.

- Je ne te retiens pas plus longtemps, on sait tous comment est Neoko si elle est stressée.
[20/06/2016 21:42:29] Meilyas or Zonbi Crazy: -Merci encore, fit encore Ray.

Alors qu'il uitta la chambre, remerciant encore Zonbi pour l'hospitalité. Alors qu'il est partie. Zonbi passe la tête Dans la chambre de Devil avec un soda en main.

- Qu'est ce qui se passe ?, fit-elle, Rien de grave ?
[20/06/2016 22:05:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil inclina simplement la tête, puis regarda Zonbi. Il inspira longuement, passant une main sur son crâne.

- J'aurais bien aimé ... marmonna-t-il avant de se tourner vers l'écran, se mettant à pianoter sur son clavier.

Il devait contacter Arika.
[20/06/2016 22:09:16] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi se glissa doucement dans la chambre en déposant la canette.

- Ils ne risquent rien avec toi au commande de tout façon, n'est ce pas ? , sourit-elle doucement en regardant le jeune homme.

Il fallut pas peu pour que Arika répond présent. Avec un nouveau numéro de personnage.
[20/06/2016 22:20:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil tourna son regard vers Zonbi. Il eut un vague sourire avant de mettre son casque, s'occupant de sa requête actuelle.

- Oh, tiens, encore un autre numéro. Tu changes de plus en plus souvent Arika, chercherais-tu à fuir quelqu'un ?
[20/06/2016 22:27:44] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi Ne fit pas vraiment attention avec la conversation, sortyant de la chambre elle reviendrait plus tard.

- Fuir ? Mon jeu t'enerve donc tant que çà ?, fit la voix d'Arika derrière le tléphone qui grizzer un peu.
[20/06/2016 22:33:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pas vraiment, tu sais bien que j'adore relever les défis, répondit Devil en continuant de pianoter sur son clavier. C'est toujours plus amusant ainsi. Dis voir, j'aurai une petite requête, pour une fois.
[20/06/2016 22:41:04] Meilyas or Zonbi Crazy: - Oh le grand Devil, à un requête à mon confier, je suis vraiment honoré, rit Arika
[20/06/2016 22:48:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je ne le sois pas trop, c'est exceptionnel. Tu connais un homme nommé Roan Dwights ? demanda Devil, sans y aller par quatre chemins.
[20/06/2016 22:52:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - De nom oui, un meutrier, lié .. Neoko, non ? Pourquoi me parles tu de lui ?
[20/06/2016 23:00:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pas qu'un peu lié. Oh, je dis juste ça, parce qu'il est venu dire bonjour à Neoko et Ray après que tu te sois décidé à aller parler à ton fils. Touchant, d'ailleurs. Ça fait quoi de voir un gamin de trois ans qui te ressemble ? digraissa Devil.
[20/06/2016 23:20:26] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je me dis que Ray doit vraiment prendre sur lui pour ne pas infliger quelque chose au petit, et .. malgré moi je lui en remercie, fit Arika. Après moi tu dis ? J'ai bien cru voir un homme, mais il avait un enfant de l'âge de Yuuto, et Roan n'es pas sortie depuis si longtemps de prison, deux mois non ?
[20/06/2016 23:26:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ray ne risque pas de faire grand-chose, ça reste le fils de Neoko, après tout, répondit Devil avec un sourire en coin. Touchant, vraiment ... Tu as raison. Et pourtant, c'est bien lui sur les vidéos surveillance. Il les a confronté directement, et visiblement, bien que ça ne fut qu'un bref échange, ce fut suffisant pour inquiéter Ray.
[20/06/2016 23:28:55] Meilyas or Zonbi Crazy: - Enfonce le couteau dans la plaie, rit un court instant Arika Tu veux que je fasse disparaître Roan ?, fit-il.
[20/06/2016 23:33:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je ne disais que la vérité, répondit Devil en souriant. C'est toi qui exprime tes regrets. Disparaître, surveiller. Fais ce que tu veux tant qu'il ne s'approche ni de Neoko, ni de Yuuto, répondit Devil. Je peux le mettre sous surveillance mais s'il bouge, je ne pourrais pas intervenir d'où je suis. Ray craint qu'il ne s'en prenne à eux,
[20/06/2016 23:39:59] Meilyas or Zonbi Crazy: - Elle m'aurait de tout façon pas choisi, que voulais-tu que je fasse. Je peux pas le faire dispaitre, pas sans savoir qui était l'enfant avec lui. Tu pourrais essayer d'en savoir plus ? Même si je crois que tu n'as vu qu'une ombre, il était dans un angle mort ? Ne t'inquiete pas, mes hommes sont partout, cette ville m'appartient en grande partie après tout/
[20/06/2016 23:44:06] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je n'ai rien dit, je n'ai rien dit. Avec du bol pour toi, Yuuto leur piquera une crise existentielle, ajouta Devil avant de pianoter sur son clavier. Hm ... Oui, j'ai l'impression de voir quelque chose. Je vais faire quelques recherches du côté de la prison. Oh oui, Arika, je n'en doute pas.
[20/06/2016 23:48:01] Meilyas or Zonbi Crazy: - Quelqu'un est au courant ?
[20/06/2016 23:54:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Au courant de quoi ? Il n'y a pas qu'une chose que je dois cacher à vrai dire.
[29/06/2016 11:53:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Que Roan est bien le père de Neoko, il me semble pas que son nom est été dévoiler lors de son arrestations.
[29/06/2016 12:02:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Attends ... marmonna-t-il en tapottant quelques instants sur son ordinateur. Il y a plusieurs articles de presse qui en parlent mais Neoko n'est pas évoquée. Enfin, pas de manière explicite. On parle juste d'une fillette. Je pense qu'en dehors de la police, personne ne doit être au courant.
[29/06/2016 12:18:58] Meilyas or Zonbi Crazy: - Donc Peter le sait, c'est pas un peu mauvais pour nous ?
[29/06/2016 12:27:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - J'avoue oublier ce petit détail. Ça peut être mauvais si on est pas discret ... Il suffit juste d'embrouiller un peu Peter et on fera nos petites affaires en paix.
[29/06/2016 12:39:00] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu ne peux pas ...c omment dire, faire mystérieusement disparaître, ou plutôt bloquer ce fichier, pour que seul le spolicier qui avait l'enquête se souvienne qua la victime soit Neoko ?
[29/06/2016 12:45:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh si, c'est largement faisable de perdre un petit dossier qui doit certainement traîner dans un coin, répondit Devil avec un petit ricanement.
[29/06/2016 13:10:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - Mene le aux oublietttes, je te fiais confiance, je vais voir quoi faire de ce criminiel.
[29/06/2016 13:14:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Aucun problème. Je te fais confiance aussi, enfin, mon client me fait confiance et donc indirectement te fait confiance, ricana Devil. Quelle ironie.
[29/06/2016 13:35:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ironie, ouais. Mais je doute qu'il me fasse confiance, il me tolère plutôt. Puisque lui ne peut rien faire pour la protéger, quand on dit que le coté justice ne marche jamais c'est pas pour rien, bon. Encore quelque chose à ajouter ?
[29/06/2016 13:43:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui. Cherche des preuves, aussi. On en aura besoin, répondit Devil en réfléchissant en fixant le dernier contre-rendu du dernier procès en date.
[29/06/2016 13:59:34] Meilyas or Zonbi Crazy: - Des preuves ? Il n'est pas juste relacher partiellement, truc bonne conduite et tout ça
[29/06/2016 14:01:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Il a fait appel, répondit Devil en relisant le dossier. Son avocat a réussi à ... l'innocenter ?

Il fronça les sourcils, relisant ce qu'il venait de dire.

- What ... marmonna-t-il en relisant. Il a vraiment réussi à se faire innocenter de ses charges ...
[29/06/2016 14:12:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - Quoi ?! Mais comment.. Raaaah !

Il eut le bruit de quelques chose qui se casse et d'un petit grognement de chien.

- Bon, calme, des ... preuves, il faut jjuste des preuves ...
[29/06/2016 14:20:09] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Qui est assez crétin pour l'innocenter, quoi ... Hm, oui, c'est mieux. Parce qu'il est innocenté, il est pas sous liberté conditionnelle et s'il est pas sous liberté conditionnelle, il fait ce qu'il veut ...

Devil jeta un coup d'oeil sur les caméras en se mordant le pouce.

- Faut que je le dise à Ray ... marmonna-t-il. P'tain, fais chier ...
[29/06/2016 14:34:19] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ca parait logique, qu'il a pui approcher Neoko de la sorte, fit la voix de Ryu
- Mouais, mais même c'est un fou, tu sais pas ce qu'il a derrière, fit Arika, Bon je te laisse, des qu'il y a une nouvelle je t'envoie une peluche.
[29/06/2016 14:38:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh, l'autre emmerdeur ... Hm, pas de soucis. Je me charge de mettre Ray au courant avant que l'autre malade ne se décide à agir, répondit Devil en coupant la conversation.

Il soupira longuement en se redressant un peu.

- Zonbi ! ... Je vais vraiment avoir besoin d'un soda, là ...
[29/06/2016 14:58:28] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi soupira dans un petit sourire, alors qu'elle déposa l'assiette avec les frites et les deux hamburgers, avec trois canette de soda.

- J'arrive !

Elle ne mit pas longtemps a descendre la poigné avec le coude avant de déposer le plat sur le bureau après avoir trouver de la place.

- Et voila, vu l'heure tu dois aussi avoir faim non ?
[29/06/2016 14:59:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil était en train de se mordiller le pouce. Il leva les yeux vers Zonbi, hochant doucement la tête.

- Merci, c'est pas faux, admit-il avant de soupirer en regardant l'heure.
[29/06/2016 15:11:38] Meilyas or Zonbi Crazy: - Quelque chose ne vas pas, tu as l'air ... hum .. agacé, fit-elle en regardant le jeune homme.
[29/06/2016 15:18:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Non, quelque chose ne va pas, admit Devil en soupirant. Disons que j'ai appris quelque chose qui va un peu compliquer mes affaires. Et c'est chiant.
[29/06/2016 15:26:11] Meilyas or Zonbi Crazy: Cette rare qu'elle voyait son compagnon aussi agacé. Elle sourit doucement en passant ses bras autour des épaule de celui-ci avec tendresse.

- Tu vas trouver une solution, tu trouve toujours des solutions, ça devrait aller. Ne te surmènes pas, si tu as besoin je serais dans le salon, fit-elle en embrassant doucement la tempe de celui-ci, le relâchant doucement.
[29/06/2016 15:32:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil inspira longuement en se laissant faire. Il renversa sa tête en arrière, attrapant une mèche de cheveux de Zonbi, en la fixant un long moment. Avant de finalement sourire.

- Hm, tu as raison, répondit-il. Je vais me débrouiller ...
[29/06/2016 15:44:45] Meilyas or Zonbi Crazy: Elle sourit doucment en hochant la tête.

- Noublie pas que demain de mettre tes poubelle dans le couloir, y a les ébouleurs qui passe.

Le monde reprit son courant, alors que Ray était rentrer chez sa famille, le cœur un peu plus leger, mais l'angoisse était encore là. Alors qu'il vérifie qu'il n'était pas suivit. Il avait gagner son nom, mais faire sa demande a Neoko était une très mauvaise nouvelle maintenant que Roan était dans le coin. Le destin était vraimentre contre eux. heureusement que le déménagement se faait bientôt. Il toqua doucement la porte.

- C'est moi, fait-il
[29/06/2016 15:50:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko s'occupait toujours de Yuuto. Il était en train de jouer dans sa chambre. La brunette se releva pour aller déverrouiller la porte, laissant Ray entrer. Elle avait une petite mine toujours autant inquiète, toujours aussi peu rassurée. Elle se décala un peu pour le laisser passer alors que Yuuto abandonna ses jouets pour rejoindre ses parents avec un petit sourire.
[29/06/2016 16:01:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray embrassa la tempe de Neoko, avant de se penchait vers le garçon.

- Tu as bien proteger maman alors ?
[29/06/2016 16:06:13] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un grand sourire et hocha vigoureusement la tête.

- Y'a personne qui est venu ! assura-t-il en souriant. Et Maman, elle était toujours avec moi !
[29/06/2016 16:21:20] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est bien, fit Ray en ébourrifant les cheveux, Tu peux aller préparer tes cartons.

Il se redressa en regardant Neoko.

- Si on allait prépare le diner ?
[29/06/2016 22:58:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto acquiesça vigoureusement et fit volte-face pour courir vers sa chambre, laissant ses parents seuls. Neoko leva la tête vers Ray et hocha doucement la tête avec un maigre sourire.

- Hm, faisons ça, répondit-elle.
[29/06/2016 23:37:34] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray posa sa main sur la hanche de Neoko en l'entrainant vers la cuisine.

- Tout va bien, on va déménager, et recommencer tout à zero.
[29/06/2016 23:44:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko lui emboîta le pas, acquiesçant doucement la tête avant de relever son regard vers Ray.

- Désolée de précipiter un peu tout ... souffla-t-elle.
[30/06/2016 00:00:55] Meilyas or Zonbi Crazy: Non c'est une bonne chose. Il ne te retrouvera plus, on change carrément de quartier, fit-il
[30/06/2016 00:07:14] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko hocha un peu la tête avant de la baisser. Ray avait raison. Il ne reviendra pas. Pas maintenant. Il n'avait pas le droit de revenir. La brunette serra ses deux mains l'une contre l'autre.

- Tout ira bien, hein ? murmura-t-elle d'une petite voix en relevant son regard vers Ray.
[30/06/2016 00:23:03] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray la prit dans ses bras, en la serrant doucement et tendrement.
[30/06/2016 00:23:13] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tout iras bien, je suis là je te protegerai
[30/06/2016 00:34:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko ferma les yeux en sentant l'étreinte. Elle hocha doucement la tête, aggripant doucement le haut du jeune homme. Elle avait l'impression de retourner quelques années en arrière. Elle se mordir un peu la lèvre inférieure.

- Je sais Ray ... Je sais mais ... Je suis morte de trouille, avoua-t-elle.
[30/06/2016 00:52:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu as le droit d'avpor peur ne t'inquiète pas, fit-il en embrassant la tête de celle-ci. Mais tout va bien, je te promets de ne jamais te laisser seul
[30/06/2016 00:59:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut finalement un petit sourire pour essayer de se réconforter et de se donner de la contenance.

- Je te fais confiance, souffla-t-elle. Je sais que tu seras là. Tu l'as toujours été.
[30/06/2016 10:37:16] Meilyas or Zonbi Crazy: - En plus dans ce nouveau quartier, l'école est a quelques rue, et y a un supermarché juste en bas de chez nous, si tu te sens pas prête on peut demander que tu suive des cours par correspondance.
[30/06/2016 10:41:49] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko écouta attentivement en hochant la tête doucement.

- Je verrai ... Je ne tiens pas non plus à m'enfermer, haha ... souffla-t-elle.
[30/06/2016 15:24:11] Meilyas or Zonbi Crazy: - On verra alors, de tout façon on a encore quelque carton à finir non ?
[30/06/2016 15:26:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko jeta un coup d'oeil à l'appartement en hochant doucement la tête.

- Yuuto doit terminer ses cartons. Il reste surtout le plus gros dans la cuisine ... Le reste, ce sont plus les affaires, répondit-elle.
[30/06/2016 15:44:44] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je vais pouvoir commander un camion de déménagement alors, fit Ray, tu as des jours de congés ?
[30/06/2016 15:52:30] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui, j'en ai pris exceptionnellement, répondit Neoko en hochant la tête.
[30/06/2016 16:09:22] Meilyas or Zonbi Crazy: - On fera à ce moment là alors, se soir, pourquoi pas faire simple, frite steack ?
[30/06/2016 16:16:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit sourire en acquiesçant, inclinant la tête sur le côté.

- Au moins, on est sûr que Yuuto terminera son assiette, souffla-t-elle en riant.
[30/06/2016 16:30:57] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est sur, il est vraiment carnivore, rit Ray. Je vais décongeler la viande
[30/06/2016 16:49:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Va, je m'occupe des pommes de terre, souffla-t-elle en souriant et acquiesça doucement.
[30/06/2016 17:21:54] Meilyas or Zonbi Crazy: Quelques c'était écoulé, Ray déposa le dernier carton dans la maison.

- Et voila c'était le dernier
[30/06/2016 17:24:58] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto s'amusait à escalader ses cartons jusqu'à ce que sa mère lui fasse signe de descendre. Elle regarda les alentours avec un faible sourire.

- Ça change tout, avoua-t-elle.
[30/06/2016 22:19:25] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est plus grand, un style un peu plus occidental, et on a un étage, et un petit jardin rien a voir avec mon appartement étudiant , rit Ray
[30/06/2016 22:27:29] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko hocha la tête avec un sourire. Yuuto se mit déjà en quête d'explorer l'étage dès qu'il remarqua l'escalier. Sa mère eut un petit rire.

- Ce sera parfait ... Et je crois que Yuuto s'y fait déjà, remarqua-t-elle en souriant.
- C'est grand ! cria le garçon depuis l'étage. Elle sera où ma chambre ? Hein, elle sera où ?
[30/06/2016 22:42:46] Meilyas or Zonbi Crazy: Tu peux choisir la pièce que tu veux mon petit bonhomme, fit Ray en souriant. Je vais devoir bricoller encore un peu, mais on devrait avoir la connection et la télé d'ici demain
[30/06/2016 22:47:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je peux ? Génial !

On put entendre les pas joyeux de Yuuto courir dans l'étage. Il devait certainement inspecter les pièces. Neoko eut un petit sourire, en tournant son regard vers Ray.

- Je vais t'aider, assura-t-elle.
- Celle-là ! hurla Yuuto avant de dévaler les escaliers pour rejoindre ses parents. Celle du fond, celle du fond !
[30/06/2016 23:04:23] Meilyas or Zonbi Crazy: - Celle avec la fenetre qui mene sur le jardin ?, fit Ray en regardant le garçon, Ne t'iqnuiete pas c'est juste des cables, je peux très bien faire le reste, le plus important c'est mettre tout les affaires a sa place surtout les lit.
[30/06/2016 23:08:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui, oui, celle-là ! s'exclama le garçonnet, tout excité.

Neoko eut un petit sourire, inclinant la tête sur le côté avant de hocher doucement la tête.

- Je vais m'occuper de ça alors. Tu vas m'aider Yuuto, hn ?
- Oui mama ! rit le blondinet.
[01/07/2016 12:30:00] Meilyas or Zonbi Crazy: Le déménagement se passa vraiment bie, alors qu'une peluche celle d'un petit shiba nu trainer dans le jardin. Ray fronça les sourcils. Il les suivait vraiment partout. Mais d'un autre coté, Zonbi ouvrit la porte de son appartement avant de voir au pied de la porte une peluche de loup gris, avec une boite. Elle rentra.

- Devil tu as commander quelques chose ?, fit-elle en posant la peluche sur le meuble du couloir, Pour feter le déménagement de Neoko et Rayou quelque chose comme ca ?
[01/07/2016 12:38:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko et Yuuto étaient pour le coup assez occupés pour ne pas regarder les alentours, sans quoi, le petit aurait certainement été surexcité, comme d'habitude. Devil se redressa un peu en entendant la voix de Zonbi. Il haussa un sourcil, puis sortit de la pièce, baissant son casque avant de voir la peluche.

- En quelque sorte, marmonna-t-il. Ça n'a pas traîné
[01/07/2016 13:01:12] Meilyas or Zonbi Crazy: - L'expéditeur aurait pu au moins mettre sa dans une boite, en plus de la petite

Zonbi prit la peluche avant de la tendre à Devil.

- Ou c'est juste la petit boite qui t'interesse ?
[01/07/2016 13:12:09] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil fixa la petite boîte, puis la peluche. Il tendit la main.

- Les deux. Je ne sais pas à quoi m'attendre, avoua-t-il.
[01/07/2016 13:23:10] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi lui déposa la peluche.

- je vais techercher quelques canette de soda, tu n'as pas manger je suppose ?
[01/07/2016 13:38:02] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Merci. Non, non, pas encore, marmonna-t-il en retournant aussitôt dans sa chambre.

Arika avait fait vite. Restez à savoir si ça vallait quelque chose. Il ouvrit la boîte.
[04/07/2016 17:59:34] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi alla donc la cuisine, pour préparer un repsa. Dans la boite qu'Arika avait envoyer, il y avait un tout vieux téléphone portable, en mauvaise état. Ainsi qu'un fixe avec l'ancienne ligne écrit sur un morceau de papier.
[04/07/2016 18:40:20] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le regard de Devil fut aussitôt happé par le vieux téléphone. Il fronça les sourcils. Qu'est-ce qu'il avait là ? Il tourna alors son attention vers le fixe et attrapa le bout de papier, le parcourant vite du regard. Puis il soupira légèrement.

- Génial, que du vieux matos ... marmonna-t-il. Ça risque de prendre plus de temps que prévu.
[04/07/2016 19:16:32] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi arriva avec le plateau, haussant un sourcil.

- Tu commande vraiment des choses .. inatendu.. Tu n'as plus besoin de la peluche ?
[04/07/2016 19:42:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil releva son regard vers Zonbi, avant de poser son regard sur la peluche.

- Hm ? Oui, oui, vas-y prends-la.
[04/07/2016 20:06:28] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi eut un petit rire discret, en prenant la peluche.

- Je te ramene un pack de Soda àprés, mais finit ton assiette, fit-elle en refermant la porte.
[04/07/2016 20:34:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Merci, souffla-t-il avant de se tourner vers son ordinateur, attrapant son casque pour passer un nouvel appel auprès d'Arika.
[04/07/2016 20:49:09] Meilyas or Zonbi Crazy: Il fallut un peu plus de trois minute, avant que le téléphone se décroche.

- Tu as eut mon cadeau ?
[04/07/2016 21:23:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je l'ai eu, je l'ai eu ... Zon' a récupéré la peluche, j'espère que je ne devais pas l'éventrer pour prendre quelque chose à l'intérieur ...
[04/07/2016 21:43:00] Meilyas or Zonbi Crazy: - Non, non, je sais que tu aurais oublier d'acheter un truc pour notre couple favori, rit Arika. Tout était dans la boite
[04/07/2016 21:58:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Normal, c'est pas l'ordre de mes priorités, avoua Devil avant de jeter un coup d'oeil au matériel. Tu l'as trouvé où tout ce bordel ?
[04/07/2016 22:37:08] Meilyas or Zonbi Crazy: - Dans l'ancien appartement, je crois que Roan l'avait caché avant de .. enfin... Il était coincer sous les débris, dans la chambre parentale, je sais pas si il est en état, mais peut être un message ?
[06/07/2016 20:27:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Faut que je bidouille un peu mais je devrais facilement accéder au répondeur, je pense, marmonna Devil en regardant le portable, puis le fixe. Je vais voir ce que je peux faire ...
[06/07/2016 20:32:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je vais encore faire un tour sur la scène de crime, c'est dingue. personne a racheter l'appartement, Roan devait avoir une sale réputation. En tout cas tout le monde fait mine de pas le connaître, donc je n'aurais pas de témoignage je pense
[06/07/2016 21:37:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Il est laissé à l'abandon, du coup ? Et tu as demandé à propos de Neoko ou de sa mère, des fois que ? demanda Devil qui bidouillait déjà le portable.
[06/07/2016 21:45:49] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu vas rire, cette appartement était habité par un homme célibataire, le nom de Neoko ou de Meyliss n'existent nulle part, mais vraiment. Même pas dans le resencement, c'est comme si pouf on était dans une enquête sans le moindre meurtre sur le dos
[08/07/2016 11:12:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil tiqua un peu, rapportant son attention sur l'écran, s'arrêtant de pianoter sur le clavier.

- Une affaire fantôme, marmonna-t-il, avant de tapotter sur le bureau, réfléchissant dans sa barbe. Neoko, encore, ça peut paraître normal, si c'est une procédure spéciale. Tu sais, genre, protection des témoins, plus le fait qu'elle a été replacée en famille d'accueil, tout ça … Mais encore, là, ça paraît vraiment extrême.

Le jeune homme bascula sa tête en arrière pour fixer le plafond, attendant un court instant avant de continuer.

- Quelqu'un a fait du nettoyage, souffla Devil en plissant les yeux, avant de se remettre dans sa position initiale pour continuer de painoter, mais bien plus vite, martelant les touches de son clavier. Et ça sent pas bon du tout.
[08/07/2016 13:23:06] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Genre comme une odeur de pied ?, hasarda Arika

Il était lui aussi entrain de lire les propres rapports de ses troupes. Mais rien de bien concluent, même les voisins, avaient l'air de trouver ce colocataire simple, et silencieux, et discret. Arika avait vraiment du mal a imaginer qu'on pouvait battre sa femme en silence ? Ainsi que son enfant... Il avait un peu des frissons dans le dos. il tourna le regard vers Ryu, qui était penché sur d'autre livre de succession.
[08/07/2016 13:57:54] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Plus comme une odeur de cadavre, marmonna-t-il, les yeux rivés sur son écran. Est-ce que tu sais si le rapport de police indique qu'ils ont retrouvé ou non le cadavre de la mère de Neoko ?

Devil continua de malmener son clavier, s'étant lancé dans un algorithme des plus étranges. Foutus vieux portables. Niveau sécurité, ça ne valait pas ceux de maintenant, mais alors pour retirer des informations de ceux-ci, c'était une galère monumentale. Il fallait tout convertir … Il haussa un sourcil.

- Ah … souffla-t-il, j'ai comme qui dirait une piste.
[08/07/2016 14:37:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ah non, mais vu la tâche de sang, il suppose "meurtre" le sang ne correspond pas à Neoko. Etant donné qu'elle a le même groupe que Roan.
- Pour un meurtre il faut un corps, soupira Ryu. Regarde ça.
- Oui, oui, la mère de Neoko est porté disparu, enfin elle est considérée bien évidemment comme morte, mais tu vois le truc. Ah ? Tu as réussi ?
[08/07/2016 14:58:58] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil écouta leur échange et secoua doucement la tête. Le corps n'avait pas été retrouvée. Donc juste portée disparue, mais suffisamment longtemps pour être affichée comme ayant le statut de "morte". Il acquiesça.

- Je vois, je vois … Oui, j'ai trouvé un message effacé sur le fixe, laissé par le portable que tu m'as envoyé. Quelque chose me dit que le portable devait être celui de la mère de Neoko … Je vais essayer de le récupérer, ça peut toujours être utile, expliqua Devil.
[08/07/2016 18:07:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Elle a peut être essayer de contacter un membre de sa famille, ou même les flic avec un peu de chance ? Ou tu penses que sa aurait été des trucs anodin ?
- Arika
- hum ?

Arika se pencha vers l'écran du pc, et un sourire se dessina sur ses lèvres.

- Ses parents sont en vie, je vais aller les questionner, je pourrais peut être t'envoyer d'autre truc
[08/07/2016 18:36:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Quelque chose me dit qu'elle n'a pas dû appeler les flics. L'appel a été fait en direction du domicile. Elle a dû laisser un message sur le fixe, marmonna Devil en continuant de tapotter avant de sourire. Yeees …

Le jeune homme avait réussi à récupérer un fichier audio. Il se mit à le manipuler un peu tout en continuant de parler.

- J'ai bien un message vocal, je le passe, tu devrais l'entendre, techniquement, expliqua-t-il en continuant le pianoter le clavier.

Le fichier mit un peu de temps à se lancer, certainement à cause du format, puis finalement, on peut entendre un léger grésillement, comme lorsqu'en effet, on laissait un message sur un fixe. La voix était un peu paniquée et féminine, inconnue pour Devil. Il écouta, haussant un sourcil.

"Ouf … Il n'est pas là … Neoko … Neoko, c'est maman, je … Je suis en ville, là et … Et je vais essayer de trouver un endroit où … où dormir et … Ma chérie, c'est très important … Il faut que tu partes avant que Papa ne rentre, c'est très important, tu dois venir … Sinon, il va encore … Ecoute, chérie, si Maman ne revient pas … Enfuis-toi, s'il te plaît, mon coeur et … Et … Qu'est-ce que tu fais là ? Lâche-moi ! Lâche-moi !"

Il y eut un faible bruit de lutte visiblement, puis plus rien. Devil inspira longuement.

- Ah bah je comprends pourquoi il a été effacé le message-là.
[08/07/2016 19:01:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - OUais .... En plus d'être un meurtrier, c'est un stalker vétéré c'est ça ? raaah, t'es sur que neoko risque rien ? Je peux te filer des gars tu sais !
[08/07/2016 21:13:14] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je doute que Neoko risque quelque chose, ils ont tout de même déménagé … marmonna Devil. Mais ça sent quand même le roussi.

Le jeune homme fixa longuement l'écran sans rien faire. Il inspira doucement.

- Je vais le surveiller, s'il traîne trop dans les alentours de chez Neoko, je t'appelle et tu envoies quelqu'un tout de suite. Le truc, c'est que Neoko commençait déjà plus à sortir d'après Ray, si en plus on rajoute ça, elle va finir par devenir paranoïaque …
[08/07/2016 21:43:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Mes gars sont invisible, la preuve certain tu as du mal a les repérer, dans tes angles mort, rit Arika
[08/07/2016 22:03:59] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil retint un sourire.

- Tu travailles à plusieurs, je bosse seul. C'est pas le même niveau, Arika, commenta-t-il avant d'inspirer. Va, envoie-moi quelques hommes, je me débrouillerai bien avec ça …
[08/07/2016 22:39:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Okay, bon je te laisse, et oublie pas d'au moin s sortir félicité Ray et Neoko, tu peux bien sortir de ta grotte une fois non ?, rit-il avant que le signal se coupe
[08/07/2016 23:00:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil roula doucement des yeux en fixant l'écran avant d'enlever son casque. Ben voyons … Au moins, ça lui donnait au moins une raison de parler de son avancée à Ray. Il se redressa, attrapant sa canette entamée avant de sortir de la chambre.

- Zonbi ?
[08/07/2016 23:27:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: La jeune femme était entrain de firnir le nom de la boite cadeau, quant elle tourna son regard vers son compagnon.

- Qu'est ce qu'il y a ?, demanda-t-elle, tu n'as plus de soda ?
[08/07/2016 23:46:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil la regarda faire un instant, puis inclina la tête sur le côté. Il la secoua doucement, agitant sa canette dont le contenu fit un léger bruit, indiquant qu'elle était encore à moitié pleine.

- Non, non. Tu comptes y aller quand chez Ray et Neoko ? demanda-t-il.
[09/07/2016 10:19:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - je vais y aller, histoire de ne pas déborder pour un diner, fit-elle en tournant son regard vers l'horloge, Tu veux que je les félicite de ta part aussi ?
[09/07/2016 10:44:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil inclina la tête et rapporta également son attention sur l'horloge. Puis il inspira, posant la canette sur la table en secouant la tête.

- Non, je vais venir aussi, répondit-il, l'air de rien.
[09/07/2016 11:21:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu viens avec .... Sous le soleil ?, demanda-t-elle complètement abasourdie. Tu es sûre que tu vas bien ?
[09/07/2016 11:35:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil haussa un sourcil, inclinant la tête sur le côté.

- Quoi ? C'est pas l'évènement du siècle non plus … marmonna-t-il.
[09/07/2016 12:58:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est un peu beau, bon bah on va y aller, alors, sourit la jeune fille en passant son sac au-dessus de son épaule, Je conduis ou tu conduis ?
[09/07/2016 13:15:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil jeta un coup d'œil par la fenêtre, puis attrapa les clefs sans attendre.

- Je conduis. Tu traînes toujours la patte au volant, répondit-il.
[09/07/2016 13:43:01] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Mouu, je conduis juste prudemment, fit la jeune femme en quitta l'appartement.
[09/07/2016 13:58:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu conduis comme une grand-mère avant l'heure, répondit Devil qui jouait avec les clefs en avançant vers la voiture qu'il déverrouilla, occupant la place du conducteur sans plus de cérémonie.
[09/07/2016 14:38:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi lui tira la langue alors qu'elle s'installa côté passager, mettant le pare-soleil, et attanchant ses cheveux.

- peut être passer au superrette, pour aller chercher des glaceen rentrant, qu'est ce que tu en dis ?
[09/07/2016 14:52:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tant que ça ne veut pas dire qu'on y reste pendant trois plombes, ça me va, répondit Devil en s'engageant sur la route, roulant à une bonne allure tout de même.
[09/07/2016 15:16:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi eut un petit sourire, en hochant simplement la tête, activant la clime. Devil l'étonnait toujours, bien qu'elle savait qu'il avait quelques problème et qu'il nétait pas uniquement la pour faire des effort.

- Tout se passe bien ?
[09/07/2016 15:29:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil tourna son regard vers Zonbi. Elle n'était pas idiote non plus. Il rapporta son attention sur la route, tapottant légèrement le volant de l'index, inspirant longuement.

- Pour l'instant, je vais plutôt dire que la situation est stable, répondit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:49

[09/07/2016 20:34:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - tant mieux alors, sourit-elle.

Il ne fallut pas plus d'une vingtaine de minutes, avant de voir enfin la nouvelle maison de Neoko et de Ray. Rayé tait justement entrain de repeindre le portail. Zonbi étint la clime pour faire un petit signe avant d'attendre l'arrêt complet du véhicule.

- Il vraiment bien mieux, tu as fais vraiment du beau travail, fit elle en regardant le portail lustré.
- Tu crois ? Heureusement que le soleil tape un peu, ca m'évite de sortir trop tard pour appliquer couche, sur couche. Ah neoko est a l'intérieur, elle prépare la pastéque, le petit n'en pouvait plus.
- Je te laisse avec Devil, de tout façon j'ai un petit cadeau pour Yuuto, assur ala rouquine.

Zonbi se dirigea tout de suite vers l'entrée retirant ses sandakle.

- Hello, la compagnie, fit-elle avec le cadeau caché derrière son dos.
[09/07/2016 20:52:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil éteignit le moteur avance de sortir de véhicule, une fois celui-ci garé. Il observa la maison de haut en bas. C'est vrai qu'ils avaient réussi à en dégoter une pas trop mal. Le jeune homme se tourna alors vers Ray, dans un léger signe de main. Il observa les alentours : soleil, soleil, soleil, OMBRE. Il se déplaça de manière ostentatoire vers son habitat naturel.

Neoko était affairée dans la cuisine. Yuuto s'était installé sur une chaise, debout, avec un petit air impatient. La jeune fille lui avait passé un couteau boen moins aiguisé, le laissant charcuter une pauvre part qui n'avait rien demandé, histoire de l'occuper. Elle tourna la tête en entendant du bruit, avec un petit sourire.

- Ah, Zonbi !
- C'est Tataaa, s'exclama le petit en sautant aussitôt de sa chaise, pendant que Neoko attrapait le couteau qu'il tenait avec un léger soupir, le posant sur la table.

Le petit blond se mit à courir jusqu'à l'entrée tandis que sa mère suivait.
[09/07/2016 21:33:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray inclolina la tête en regardant Devil faire. avant d'hausser un sourcil.

- Tu veux que je te ramene un parapluie ... ?

Zonbi eut un petit sourire, en se penchant doucement, pour pas que Yuuto voit le cadeau.

- Alors est ce que tu a été sage petit louveteau ?, demanda-t-elle aprés avoir fait un coucou a Neoko
[09/07/2016 21:56:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Une fois à l'ombre, Devil tourna son attention sur Ray. Il regarda un instant ailleurs. Comment il allait aborder le sujet ? Il reposa son regard sur le jeune homme, secouant lentement la tête.

- Non, c'est bon, je devrais survivre, marmonna-t-il en s'approchant un peu.

Il regarda un instant la maison, puis regarda à nouveau Ray.

- Tu dois bien te douter que je ne suis simplement venu te dire félicitations, souffla-t-il.

Neoko eut un petit sourire en faisant un léger signe à Zonbi alors que Yuuto hocha vigoureusement la tête en souriant.

- Oui, oui, j'ai été tout sage, j'ai même aidé Mama ! assura-t-il en souriant.
[09/07/2016 22:28:40] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Non, le contraire m'aurait étonné à vrai dire, tu as des nouvelle n'est ce pas ?

Zonbi eut un petit rire, avant de tendre le cadea de Yuuto.

- Et voilà pour toi alors !
[09/07/2016 22:45:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil acquiesça lentement la tête en le regardant, croisant les bras.

- Et pas des moindres … Tu ne risques pas vraiment d'apprécier, marmonna-t-il. J'ai fait quelques recherches sur Roan. Il n'est pas en liberté conditionnelle : il a été relâché tout court. Il a réussi à faire appel lors d'un procès et les charges ont été abandonnés. Pas de corps, pas de meurtre. Et pour les actes de maltraitances infantiles, le témoignage de Neoko a été considéré comme invalide. C'est ce que dit le compte-rendu du dernier procès en date.

Yuuto eut un grand sourire, poussant une petite exclamation de joie en voyant le cadeau, l'attrapant aussitôt.

- C'est quoi, c'est quoi ? fit-il avant de regarder sa mère. Mama, Maman, je peux le déballer, hein, hein ?

Neoko eut un petit rire amusé.

- Vas-y, maintenant que tu l'as …
[10/07/2016 15:23:21] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Comment ça invalide ? Elle avait pourtant des traces, ne me dit pas qui mettent ça sur le dos de la mère, ou encore sur le fait qu'elle se faisait encore elle-même, s'énerva sur le coup Ray avant de baisser le ton, Désolé, j'aurai pas du crier. Du coup il peut l'approcher comme il veut, il ne faisait que jouer la dernière fois, il ne risque rien alors, mais vraiment rien. Raaaah, ça va me rendre dingue, dis moi que tu as au moins des bonnes nouvelles dans le lot.

Zonbi eut un petit rire en voyant le garçon s'extasier, elle rejoignit très vite Neoko.

- Tu devenira jamais qui a acheter cette peluche, Devil lui-même, rit-elle.
[10/07/2016 15:48:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ils ont simplement considéré que compte-tenu de l'âge de Neoko lors de son témoignage, elle avait pu inventer ça, marmonna-t-il en secouant la main, nullement gêné par le haussement de ton. J'ai en effet au moins une bonne nouvelle. Étant donné que ça ne me branche pas tellement de le savoir en liberté, j'ai commencé à récupérer des pièces à conviction. Je n'ai pas grand-chose pour l'instant, juste un message de la mère de Neoko qui a été effacé à l'époque, mais qui atteste bel et bien que quelque chose ne tournait pas rond dans la famille …

Neoko eut un petit sourire tendre en regardant Yuuto déballer sa peluche, poussant une petite exclamation. Il commençait à en avoir pas mal des peluches, mais il s'extasiait toujours autant face à un cadeau. La brunette regarda son amie avec un petit air étonné.

- Devil ? Celui qui ne supporte pas les enfants ? Eh bien … Yuuto, tu iras le remercier, tout de même.
- Oui Mama !
[10/07/2016 16:30:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pas de geste déclarer vocalement ? C'est pas suffisant je suppose ?, demanda Ray en lançant tomber le pinceau dans le pot de peinture, avant de le refermer.

- je te jure, ce matin, on a eut une livraison, et Devil est plus hyene que loup, niveau animal, du coup j'ai vite fait le lien avec Yuuto, assura Zonbi, Pfff, quel chaleur j'aurai vraiment du te rapporter un seau de classe pillé, avec un peu de sirop sa aurait était niquel, tu as au moins un ventilateur ?
[10/07/2016 16:49:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Non, ce n'est qu'une preuve … Et malheureusement, les voisins de l'époque n'aident pas non plus. L'appartement était enregistré uniquement au nom de Roan. Neoko et sa mère sont complètement absentes des registres. Quelqu'un a fait le ménage … marmonna Devil.

Neoko eut un petit rire amusé, hochant la tête.

- Oui, on en a acheté un … Avec les chaleurs et la grossesse, Ray craignait que je ne finisse par tourner de l'œil, commenta-t-elle en souriant.
[10/07/2016 17:12:39] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Et comment, on va faire alors ? C'est quoi le plan a suivre maintenant ? , fit Ray en soupirant nerveusement. Je peux pas la laisser...

- Dire que tu es au troisième moi, je te plains vraiment, fit Zonbi avec un petit sourire. D'ailleurs, je suis vraiment cruelle je te fais cavaler dans tout le couloir, allons nous installer dans la cuisine. D'ailleurs que sais-tu de ton petit bout chou maintenant ?
[10/07/2016 17:34:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Le plan actuel de mon côté, c'est de ramasser le plus de pièces à conviction possibles, marmonna-t-il. Je le surveille aussi, rassure-toi. Il y a au moins toujours un œil dans les alentours, même si je doute qu'il trouve vraiment où vous habitez actuellement.

Devil inspira, puis regarda Ray.

- Contente-toi de ne pas effrayer Neoko. Je doute que lui annoncer que son père biologique peut débarquer à tout moment et faire ce qu'il veut la conforte dans l'idée de mener une vie normale.

Neoko eut un petit rire en prenant la direction de la cuisine tandis que Yuuto montait à l'étage, certainement pour aller jouer dans sa chambre. La brunette s'installa sur une chaise. On voyait à peine sa grossesse, elle eut un petit sourire.

- Hm … Et bien on sait déjà que ce sera un petit garçon, répondit-elle en riant.
[10/07/2016 18:03:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Non, non, je sais, mais ... je me demande si c'est bien de lui cacher tout comme çà. j'ai un peu peur du retour, si cette enquête, enfin c'est pas que je crois pas en tes compétence, mais tu vois je me dis, que si jamais, voila quoi, elle sera mit au courant, mais par des policier et non nous...

Ray soupira en baissant la tête, les mains sur les hanches, il ne savait plus trop quoi penser. Il n'allait pas l'enfermer tout de même. Au moins, La maison était a son nom, et Roan ne semblait pas le connaitre, enfin, il croyait.

- Encore ? Et bien je pensais que t'aller tout de même avoir une fille, fit Zonbi légérement déçu mais sourit tout de même, J'espère qu'il sera plus calme que Yuuto, sinon ca va être un peu dure, fit-ielle en s'asseyant sur une chaise a coté de Neoko
[10/07/2016 18:25:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je ne dis pas qu'il va falloir lui cacher à jamais. Disons que pour l'instant, tant qu'elle n'est pas "véritablement" en danger, elle n'a pas à le savoir, rectifia Devil en regardant la maison. Il n'est jamais bon de cacher quelque chose, tu en as déjà l'expérience. Mais pour l'instant, c'est pour son bien.

Neoko eut un petit rire, hochant la tête.

- Depuis qu'on a emmenagé, c'est encore pire avec l'étage : il nous fait tourner en bourrique dès qu'il en a la possibilité, commenta Neoko en souriant, avant de passer une main sur son ventre. Mais j'aimerai bien qu'il soit un peu plus calme, celui-ci …
[10/07/2016 18:50:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je vois, donc rien, faire pour l'isntant, et espéra que tu en trouves d'avantage, soupira Ray, je me sens tellement inutile ...

Zonbi eut un petirt sourire attendrit en posant sa tête entre ses mains accouder a la table.

- avec Ray et toi, il ne peut qu'être calme, tu as déjà une idée
[10/07/2016 20:29:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu n'es pas foncièrement inutile. Tu fais bien partir du droit, non ? Tu dois bien avoir accès aux archives des procès, non ? demanda-t-il. Elles ne sont pas rédigés numériquement, alors je ne peux pas vraiment y avoir accès même en piratant le système …

Neoko eut un petit sourire.

- Je réfléchis encore pour le prénom … Je ne sais pas vraiment, je pense que ça viendra comme ça, un peu comme Yuuto, avoua-t-elle.
[10/07/2016 20:56:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: -Je vais voir ce que je peux faire, je te donnerais tout les affaires ou ce connard, e trouve. Il doit pas être a un coup d'essaie, non ?

- Sur le coup ? Vraiment ? Je pensais qu'on devait réfléchir, surtout avec les qualigraphie, et tout ça.
[10/07/2016 21:24:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je ne pense pas, je ne me suis pas vraiment renseigné s'il était lié à d'autres affaires. Je me suis juste concentré sur celle qui était liée à Neoko. Je continuerai les recherches de mon côté, assura-t-il.

Neoko eut un petit sourire, inclinant la tête sur le côté.

- Je ne suis pas très … traditionnelle, on va dire, avec ce genre de choses, répondit-elle en souriant. Je voulais plus quelque chose porter sur ... la signification ?
[10/07/2016 21:48:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - On sait jamais, je suis pas encore des plus .. fort en psycologie, je vois encore que le coté "pratique" de la chose on va dire, mais je teisn au courant. Allons y avant que nos femmes s'inquiéte, fit-il avec un faux sourire en ouvrant le portail. Je t'en prie.

- Tu arrive a toruver une signification aprés avoir accouché ? Genre... ? Je pensais c'était vachement épuisant de ... enfin de le sortir, quoi, fit Zonbi dans la surprise
[10/07/2016 22:05:21] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil hocha simplement la tête et l'inclina en avant, puis passa le portail, sans une remarque. Il avait bien vu ce faux sourire. S'il aidait Ray, ce n'était certainement pas par bonté d'âme. Il lui faisait toujours autant froid dans le dos.

- Oh que oui, c'est épuisant ! Surtout que j'étais paniquée comme pas possible. Tu imagines : je me suis levée en pleine nuit et j'ai perdu les eaux d'un coup, sans prévenir … Je te raconte pas l'angoisse … souffla-t-elle en riant avant de sourire tendrement. J'étais vraiment épuisée mais … J'ai, comment dire, aperçu quelqu'un lors de l'accouchement et ça m'a donné un peu de force …

Elle regarda Zonbi avec un grand sourire.

- D'où Yuuto … "Celui qui aide", souffla-t-elle en riant.
[10/07/2016 22:22:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Raaaah moi qui voulait essayer de convaincre Devil maintenant qu'on a une situation plus au moin bien, je crois que ça va être un peu mort, rit Zonbi, Tu es vriament forte Neoko, du coup tu le saura le moment venu, pauvre Ray il ne pourr amême pas donner son avis.
- je ne pourrais pas donner mon avis sur quoi ?

Ray venait dfe débarquer avec un grand sourire avant de soupirer.

- Tu aurais du me le dire, j'aurais mit un carafe d'eau sur la table, tu vas te déshydrater avec cette chaleur, soupira-t-il en allait vers le frigo
[10/07/2016 22:39:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire avant de tourner son attention vers Ray, secouant doucement la tête avec un petit sourire.

- Sur le prénom du futur mini toi, répondit-elle avant de le regarder les alentours. Ah, je n'ai même pas fait attention …
- Convaincre qui pourquoi ? marmonna Devil en rentrant avant de regarder Neoko en agitant sa main.

La brunette eut un petit sourire, inclinant la tête sur le côté.

- Merci pour la peluche, je crois que Yuuto a grandement apprécié …
[10/07/2016 22:59:48] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - tant qu'il a un nom qu'il aimera, ça me va, fit Ray en riant avant de déposer la cruche, et des verrre, et s'asseoir. Une peluche ?
- On parle de bébé, tout, ca tout, fit Zonbi en faisant tourner un peu son poignet, Oui un petit Loup
- encore ? Il va avoir une petit meute a lui tout seul, rit Ray mais son rire avait l'air un peu faux
[10/07/2016 23:11:43] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil haussa les épaules et tourna la tête en direction des escaliers en entendant des bruits de pas. Ah, visiblement, ils allaient être rejoints par un autre invité. Yuuto mit peu de temps avant de les rejoindre avec un grand sourire même si Neoko fronça un peu les sourcils.

- Je t'ai déjà dit de ne pas courir dans les escaliers, tu vas finir par te faire mal un jour, sermonna-t-elle gentiment avant de désigner Devil d'un air de dire "on dit bonjour".

Yuuto tourna la tête vers Devil mais se contenta de murmurer son bonjour et son merci avant de rejoindre sa mère. Il faut dire que le gaillard devait avoir l'air impressionnant. Devil cligna des yeux et regarda Zonbi d'un air incrédule.

- Je fais si peur que ça ? Pour une fois que j'avais pas envie de taper un môme, c'est bien ma veine …
[10/07/2016 23:28:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi gonfla légérement les joues en voyant que Devil n'avait même pas réagit au sous entendu, alors qu'elle vit Ray déposer des petit cornet de glace sur la table.

- Si tu souriais peut être un peu plus ?, hasarda t-elle en ouvrant sa glace.

Ray eut un petit rire qu'il cacha dans sa main avant de tendre une glace à son fils. Et une a Neoko.

- j'espère que l'été va se calmer, vous avez prévu d'aller en vacances ?, demanda Ray
[10/07/2016 23:44:26] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Sourire ça utilise beaucoup trop de muscles, j'ai pas envie d'avoir des crampes à la fin de la journée, marmonna-t-il en s'approchant pour s'asseoir.

Yuuto retrouva aussitôt son sourire en se jetant presque aussitôt sur sa glace tandis que Neoko remercia simplement Ray, rapportant son attention sur leurs invités. Devil haussa les épaules.

- Pas vraiment mais si Zonbi veut aller quelque part, je la suivrais, répondit-il franchement.
- Si elle veut aller à la plage, ça m'étonnerait vraiment que tu la suives, taquina Neoko avec un petit sourire.
[11/07/2016 11:40:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Même moi la plage, ça me tente pas trop, au moin un point commun, mais je doute que la montagne, sans réseau internet, a moins que tu veux bien venir ?, hasarda-t-elle avec un petit sourire
- Oh Devil,, pas d'internet, pas de réseau, tu va vivre comme un homme de corcmagnong si tu dis oui, rit Ray en proposant une glace à Devil.
[11/07/2016 11:59:06] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil attrapa la glace et fixa Zonbi comme si elle venait de lui proposer une excursion suicidaire avec torture en option et mort à la clef. Pas de réseau … Il en frissona presque.

- C'est mort, t'iras toute seule ! Déjà au mariage de ton frangin, y'avait pas de réseau, c'était la mort ! râla-t-il en mangeant sa glace.

Neoko eut un petit rire discret en regardant Zonbi.

- Bien essayé mais je crois que tu viens de proposer le pire cauchemar du monde à Devil …
[11/07/2016 12:37:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - La mort, pourtant lui était bien, fit Zonbi en regardant ailleur mordant dans sa classe, Et des vacances s'est senser être de la détente, sans portable.
- j'avoure que je suis du côté de zonbi, loin de tout soucis, dans un petit parc d'attraction, Ou même un parc de loisir,pour notre part, comme ça Yuuto pourra se dépenser pendant ce mois de vacances, fit Ray
- Vous avez déjà une petite idée
- peut être Kyoto, le village samourai, ninja, Yuuto avait apprecier le flyer, fit Ray en toutrnant son regard vers le garçon
[11/07/2016 13:36:21] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Nan, nan, nan, y'a pas de vacances qui tiennent, il me faut du réseau en permanance, marmonna Devil en mangeant sa glace. Je fais comment après si on a besoin de moi ?

Yuuto redressa la tête avec un grand sourire en entendant son prénom. Il hocha vigoureusement la tête.

- Ouiii ! Je veux voir des samourai ! répliqua-t-il aussitôt.
- Au moins ça le canalisera un peu, il est intenable avec la chaleur, fit Neoko avec un petit sourire. Toujours à courir partout …
[11/07/2016 14:03:21] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ils vont pas en mourir, si tu n'es pas la pour une journée, non plus, fit Zonbi, Tu m'étonnes, tu peux pas le laisser trop longtemps dehors avec son soleil ..;, soupira la jeune femme
- les insolations sont comme des plus grave, surtout avec des enfant , soupira Ray, vivement qu'il est une bonne pluie ça fait toujours du bien, sourit-il. Vous avez porévu quelque chose se soir ?
- hum .. pas spécialement, fit Zonbi en tournant le regard vers Devil
[11/07/2016 14:22:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil répondit sur le même ton en secouant doucement la tête. Rien de prévu au programme, à part quelques recherches par-ci, par-là, qu'il pouvait tout de même remettre au lendemain.

- Non, rien du tout, avoua-t-il.
[11/07/2016 14:46:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - On n'a qu'aller faire un restaurant alors, sa sera pour vous remercier de tout l'aide que vous nous apportez, sa me fait mal de toujours quémander votre aide, fit Ray avec uns ourire.
- rrooh, ça nous gène pas, et puis comme ça on est toujorus en contacte, fit Zonbi en secouant la main.
- j'hésiste, ça serait vraiment bien, n'est ce pas Neoko ?

Ray voulait offrir un restaurant, avec tout l'aide que Devil lui avait donner, et Zonbi qui rendez régulièrement visite a Neoko, alors que lui préaprer ses dossier pour ses burreaux, mais c'était surtout pour faire un petit teste, est ce que Roan allait encore se montrer
[11/07/2016 15:04:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil se redressa. S'il avait été un chien, ses oreilles auraient certainement été aussi droites que des I. Il inclina la tête sur le côté.

- Oh moi, ça me tente bien, admit-il pour le coup.

Neoko les regarda à tour de rôle puis acquiesça en souriant. Il est vrai que sans l'aide de Zonbi et de Devil, ce serait beaucoup moins facile.

- Oui, c'est vrai que ce serait bien, histoire de rendre au moins la pareille, souffla-t-elle en souriant.
[11/07/2016 15:28:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi fut un peu étonner de voir Devil se sociabiliser aussi vite, elle hcoha la tête, en ne voyant aucun prétexte pour refuser, ou bien autre. Et aussi vite, le soir, elle était dans un de ses restaurant, avec la clime juste audessus de leur table.

- Fuuu, heureusement que les resto ont les climes maintenant, dit-elle en savourant l'air fraie.
- Au pire Devil aurait pu trafiquait un peu la ventilalation, rit Ray, vous pouvez prendre tout ce que vous voulez, je régale, assura Ray, Vous aussi, mais Yuuto, prends quelque chose que tu finira au moin, et d'abord un plat, pour le désert, fit-il
- Tu es vraiment sur ? Ca va vraiment ?
- Oui oui, j'ai obtenue un travail, Neoko a bientot sa prime, et puis avec le bébé, on a tendance a trop sur economisé, du coup, juste pour cette fois on peut y aller
[11/07/2016 15:47:20] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil était en mode zombie, à profiter limite plus de la climatisation que du fait de pouvoir manger quelque chose. Yuuto était installé entre ses deux parents. Il avait ouvert la bouche mais la referma aussitôt, gonflant ses joues.

- Maaais … se plaignit-il aussitôt. J'ai faaaaim !
- Yuuto, écoute ton père, on sait tous comment tu fais : tu réclames, tu manges ce qui t'intéresse, et tu refuses de manger autre chose, hm ? fit Neoko en se penchant vers lui pour lire par-dessus son épaule. Tiens, regarde les plats-là; tu devrais bien trouver quelque chose que tu manges.

La brunette se redressa pour regarder le menu, puis rapporta son attention sur les autres en souriant.

- Première prime dans quelques semaines, souffla-t-elle en riant.
[11/07/2016 16:08:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Laisse nous au moins payer le champagne alors pour feter cela, fit Zonbi qui était malgré elle entrain de lire les plat les moins cher.
- Si tu veux, souffla Ray, de tout façon tu ne changera pas d'avis. On fais sa ! Sinon je vais me laisser tenter pour les fruits de mer, fit-il en tendant la carte a àsa femme.
[11/07/2016 16:27:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko attrapa la carte en lisant le menu. Elle sembla hésiter un instant, avant d'avoir un petit sourire.

- Oh, je vais prendre du chanko nabe, souffla-t-elle.
- C'est pas un plat d'hiver ? s'étonna Devil. Tu vas crever de chaud, oui.
- Hm, je sais, mais j'ai envie, commenta-t-elle. Et toi, tu as choisis Yuuto ?
[11/07/2016 16:46:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Envie de femme enceinte, siffla Zonbi avec un petit sourire, Je vais prendre un Somen pour ma part
- Un kamameshi pour moi

Le serveur était en prendre note.
[11/07/2016 16:59:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Moi je vais prendre des onigiris, commanda Devil avant de préciser les garnitures.

Yuuto, lui, semblait toujours indécis sur ce qu'il allait prendre. Finalement, il eut un grand sourire en trouvant son bonheur.

- Du karrage ! demanda-t-il aussitôt.
[11/07/2016 17:17:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le serveur partie avec les commande. Même si Ray aurait préfére que Yuuto prennen au moins quelque cavec un peu de légume, au moin sil était sur qu'il finirait, le repas se passa tranquillement, bien qu'il avait tendance a regarder un peu partout de temps en temps. Zonbi avait finalement bien taper dans le champagne un peu trop.

- Je veux être la marraine cette fois, tu mas trahis avec Tobin c'est injuste, fit Zonbi avec une petit moue avec ses joue rougit
[11/07/2016 17:39:28] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil leva les yeux au ciel en entendant Zonbi parler. Allez hop, il sentait qu'il allait devoir conduire, lui. Il abandonna son verre, en se disait que s'il se faisait contrôler, ça allait mal passer. Il soupira alors que Yuuto riait devant l'attitude de Zonbi, lui amusé par sa voix et sa moue, que les paroles en elle-même. Neoko eut un petit sourire, secouant la tête.

- Tu seras marraine, promis … assura-t-elle.
- Je sens qu'on va en avoir pour la soirée. Limite si elle va te faire signer ça sur une serviette, marmonna Devil.
[11/07/2016 19:38:49] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - OOOOOOH ! Tu dis un truc intelligent Devil !

Il ne fallut pas plus pour que Zonbi trifouille dans son sac a main, pour prendre un stylo et Ray lui tenti sa serviette propre avec un petit rire, c'était vraiment un péhnomène, et puis sa relaxait un peu. Roan ne s'était vraiment pas pointer Bien qu'il sentiat comme un regard qui les observer, innocent. Il tourna le regard avant d'entre voir un petit garçon qui était entrain de regarder par la vitrine du magain.

- Un ami a toi Yuuto ?, fit-il

Zonbi s'était presque affalé sur la table lorsqu'elle tendi le papier a Neoko pour que celle-ci signe, faisant un peu rouler la cvaisselle partout.

- Signe, signe la ! Un vrai contract ! Même un pact !
[11/07/2016 20:36:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit rire en voyant Zonbi faire. Elle secoua doucement la tête en prenant la serviette avant d'attraper le stylo.

- Oui, oui, je vais signer, attention … fit-elle en essayant de remettre la vaisselle en place avant de signer sur la serviette.
- J'en connais une qui va se sentir toute con d'avoir ça sur elle quand elle aura décuver.

Yuuto leva les yeux vers Ray puis tourna la tête vers la vitrine en plissant les yeux. Avant d'avoir un grand sourire.

- Oui, c'est Yuzu ! répondit le petit garçon en faisant un signe. Je peux aller le voir Papa, dis ? S'il te plait !
[11/07/2016 21:16:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Signe bien, sa doit ... Quoi, je suis très conceisnce de ce qui se passe, se défendit Zonbi en poitant une fourchette vers Devil, je suis très consciencieuse de ce qui se passe !
- je crois que tu vas avoir un peu de mal pour le chemin du retour, rit Ray, Vas y mais tu reviens vite, il va commencer a faire nuit, fit Ray.
[11/07/2016 22:00:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est ça, va te recoucher, marmonna Devil en faisant dévier gentimment la fourchette.

Yuuto hocha la tête en souriant, sautant de sa chaise pour courir vers la porte du restaurant, la repoussant doucement pour sortir. Il grimaça un peu à l'air frais et fit un petit signe en direction de l'enfant.

- Yuzu ! l'appela-t-il avec un grand sourire.
[11/07/2016 22:27:21] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Me coucher, dans un restaurant ? Aprés c'est moi qui est soule, genre on se couche sur les table !
- je crois qu'on va louper le désert, fit Ray en rigolant posant une main sur le dosser de la chaise de sa femme.

Yuzuru releva la tête en tourna avant de sourire tout gentillement et agitant la main.

- Yuu-chan, fit le petit garçon qui attendait au batiment a coté
[11/07/2016 22:51:06] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Si déjà tu parlais un peu moins fort, ce serait déjà pas mal, commenta-t-il en levant les yeux au ciel.

Neoko eut un petit rire en les regardant à tour de rôle, tendant la serviette à Zonbi, tandis que Yuuto regarda à droite puis à gauche, avant de sortir doucement pour le rejoindre en quelques petits pas.

- Qu'est-ce que tu fais là ? demanda-t-il avec un grand sourire.
[11/07/2016 23:08:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Roooh mais je parle pas fort, fit-ele en reprenant sa serviette manquant de faire renverser son verre sur Devil. héhéhé je l'ai mon pact ! polus de machine arrière, je vais vraimenr devenir marraine, fit-elle en se jetant presque sur le dossier de la chaise en manquant de basculer.
- Zonbi, calme toi, tu vas vraiment te faire mal, fit Ray en rattrapant un autre verre qui allait tomber.

Yuzuru pointa la superette à coté.

- j'attends papa, il est aller faire les course, mais comme les gens me dévisage, je l'attend sagement, je dois pas lui faire honte, fit le garçon avec sa mèche sur les yeux.
[11/07/2016 23:24:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil soupira longuement en fixant la jeune fille, puis regardant les alentours. Il se redressa en secouant la tête.

- On va peut-être rentrer nous, marmonna le jeune homme.
- Il vaut mieux vu comment ça tourne, répondit Neoko avec un petit rire. Enfin, ça met l'ambiance …

Yuuto tourna la tête en direction de la superette, inclinant la tête, puis rapporta son attention sur Yuzuru avec un grand sourire.

- Ah … Moi, j'ai été mangé avec Mama et Papa ! s'exclama le petit blond d'un air tout excité.
[11/07/2016 23:47:14] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - mais on a pas manger le désert, et puis j'ai mon verre encore, fit Zonbi
- Vaut mieux, vraiment, de tout façon le petit a someille, oh Neoko tu veux bien aller le chercher je vais regler l'addition.
- Moooh, je continue sur les bar alors, sourit Zonbi, Il fait enfin frai !

- oui j'ai vu, la dame au cheveux rouge, fait peur, tu vas avoir un autre enfant, ta maman, a le ventre un peux gros, fit le petit garçon, avant de tourner la tête en voyant une ombre. Oh Mon papa est la, je dois y aller, on se verra a l'école, fit il en secouant la main avant d'atraper la main d'un grand homme qui sourit a peine vaant de dispaitre
[12/07/2016 00:04:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ah nan, on rentre, marmonna Devil.
- Oui, pas de problème, répondit Neoko en se levant doucement pour aller chercher Yuuto dehors.

Yuuto le regarda, inclinant la tête sur le côté. Un autre enfant ? Il sourit néanmoins en faisant un grand signe avant de se faire interpeller.

- Yuuto, tu viens ? On rentre ! fit la jeune fille.
- Oui, Mama ! répondit-il en se retournant pour courir vers elle, attrapant sa main.
[12/07/2016 00:10:51 | Modifié (00:11:28)] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Comment ça on rentre, je veux rester dehors, fit Zonbi en croisant les bras restant sur sa chaise.

Ray alla payait tranquillement la note, avant d'avoir une mauvaise sensation, alors qu'il voyait une ombre partir avec le garçon de tout a l'heure. Mais il fit vite détourné par tout l'attention que Zonbi faisait. Il retourna a la table en regardant Devil.

- Tu as besoin d'aide ?
[12/07/2016 00:27:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit sourire en attendant dehors, jetant un coup d'œil vers la vitrine du restaurant. Yuuto leva les yeux vers sa mère, inclinant la tête sur le côté.

- Mama ?
- Hm ? Qu'est-ce qu'il y a, mon chéri ? répondit-elle avec un petit sourire.
- C'est vrai que tu vas avoir un autre enfant ? demanda-t-il d'une petite voix en serrant la main de sa mère.

Devil regarda la rouquine avant de regarder Ray, secouant la tête en se levant.

- T'inquiète, je gère, marmonna-t-il en se penchant vers Zonbi pour lui chuchoter à l'oreille. Je compte jusqu'à trois avant de soit te mordre, soit de te prendre en sac à patate. Tu choisis, je suis sympa
[12/07/2016 00:37:46] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je. Ne. Bougerai. Pas.

Ray eut un petit sourire nerveux, en voyant que Zonbi était bien décider a rester sur sa position, il se racla la gorge en tapottant l'épaule de Devil. Pour lui dire au revoir, avant de rejoindre neoko.

- je pense qu'on enverra un message en rentrant pour voir si ils sont finalement rentré entier, fit-il. Zonbi a l'air ... enfin .. Je reconnais bien tobin en elle, y a pas dire ils sont pas frère et soeur pour rien
[12/07/2016 00:45:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil se redressa avec un sourire tordu. Okay, là, c'était fini. Il passa son bras autour de la taille de Zonbi pour la placer sur son épaule.

- Ça tombe bien, j'ai pas besoin que tu bouges pour te faire changer d'endroit, marmonna-t-il en faisant un signe à Ray.

Neoko se tourna vers Ray avec un petit sourire amusé avant de rapporter son attention sur Yuuto, inclinant la tête sur le côté. Il tira un peu sur sa main.

- C'es vrai alors ? demanda-t-il à nouveau.
[12/07/2016 10:35:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - hé ! repose moi ! j'ai pas fini !

Zonbi se mit a donner des coup pour essayer de faire que Devil lache,. Ray était entrain de rire dans sa main. Avant de regarder Neoko.

- Tu me fera jamais ça au moins, tu as d'autre secret quand tu es sous l'effet, sourit-il en embrassant le front de Neoko. Yuuto tiens les cle la voiture, va déjà l'ouvrir.

- DEVIL ! LACHE MOI !
[12/07/2016 10:48:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil n'en fit rien, sortant tranquillement dans la rue pour marcher jusqu'à la voiture en grinçant des dents.

- Toi, ma vieille, je vais te passer l'envie de reboire comme ça demain, marmonna-t-il.

Neoko regarda le couple s'éloigner avec un petit sourire amusé avant de lever les yeux vers Ray et de regarder ailleurs avec une légère rougeur.

- Moui, et autant qu'ils restent secrets, répondit-elle.

Yuuto lâcha la main de sa mère pour prendre les clefs. Il acquiesça simplement et se mit à courir jusqu'à la voiture, sans rien ajouter mais avec une petite mine obscure tout de même.
[12/07/2016 11:20:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - L'alcool c'es t le bien ! Mais repose moi par terre je sais marcher ! Sinon ... Sinon je cris au viol, fit-elle en croisant les bras. Donc pose moi, tout de suite parterre.

Ray soupira avant de faire tourner Neoko vers la voiture.

- je crois vraiment qu'elle va t'appeler en larme si elle continue a le provoquer de la sorte, fit-il en marchant vers la voiture.
[12/07/2016 11:42:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Eh bah crie ma grande, crie … ricana Devil en l'amenant à leur voiture.

Neoko eut un petit rire en marchant vers la voiture, levant les yeux vers Ray avec un sourire en coin.

- Ça risque pas, elle est à moitié maso, répondit-elle le plus naturellement du monde.
[12/07/2016 11:55:48] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Raaah mais l'âche moi ! , fit Zonbi en se remetant a taper Devil avec sa force de mouche. J'ai le droit de m'amuser !

- Quoi ? C'était pour rire ou c'est vra... Tu sais quoi je vais même pas le savoir, fit Ray en ouvrant la porte pour neoko aprés que Yuuto lui a redonnait les clef.
[12/07/2016 12:04:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil ouvrit la voiture et la posa par-terre en la fixant pour l'obliger à monter en voiture avec un petit soupir.

- C'est ça, tu vas aller t'amuser dans ton lit, marmonna-t-il.

Neoko éclata de rire en rentrant dans la voiture tandis que Yuuto grimpait à l'arrière sans rien dire. Il avait l'air un peu préoccupé.
[12/07/2016 12:20:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi fronça les sourcil avant de lisser simplement sa jupe en rentrant dans la voiture.

-  Je dormirai de tout façon pas, faudra bien m'occuper, marmonna--telle comme une enfant croisant les bras dans la voiture.

Ray passa au côté conducteur avant de regler le retro, et de voir le visage de Yuuro

- yuuto ta ceinture, eh bien qu'est ce qui se passe ?
[12/07/2016 13:06:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est ça, c'est ça, répondit Devil en lui passant la ceinture et refermant la porte pour passer du côté conducteur en silence.

Neoko passa sa ceinture et se retourna légèrement pour regarder son fils. Yuuto releva les yeux, puis boucla sa ceinture avant de regarder ses parents à tour de rôle.

- C'est vrai qu'il va y avoir un autre enfant ? demanda-t-il d'une petite voix.
[12/07/2016 13:21:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu ne veux vraiment pas d'enfant ?, hasarda Zonbi en posant la tête contre la vitre

Ray fut un peu étonné que se soit juste ça, mais neoko ne faisait pas vraiment de grosses des plus normal, on voyait a peine qu'elle avait prit un peu de poids, Ray fut plutot étonné d'entendre cela, il tourna le regard vers Neoko

- Qui t'as dis sa ?, commença-t-il en se mettant a conduire
[12/07/2016 13:31:28] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pourquoi cette question ? demanda Devil en haussant un sourcil.

Neoko tourna son regard vers Ray, secouant doucement la tête. Ce n'était pas elle qui l'avait dit. Yuuto inclina la tête sur le côté.

- C'est Yuzu qui me l'a dit, répondit-il
[12/07/2016 13:48:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi eut un petit sourire reveur en fermant les yeux.

- je demande juste, Neoko était vraiment magnifique, tu trouves pas ?

- Oh l'ami dont tu es aller voir, et bien a l'oeil, on voulait t'en parler un peu plus tard, mais oui tu vas être grand frère pour l'hiver , fit Ray avec un sourire
[12/07/2016 14:00:38] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil regarda Zonbi puis rapporta son attention sur la route. Il haussa simplement les épaules. Lui, les goûts et les couleurs, c'était particulier. Il inspira longuement.

- J'sais pas … Elle fait encore une grossesse à risque, non ?

Neoko rapporta son attention sur Yuuto qui cligna des yeux. Il n'avait pas l'air de le prendre si mal que ça. Il écarquilla les yeux avant de regarder sa mère.

- A-Ah bon ?

La brunette sourit, hochant doucement la tête.

- Et ça va être quoi ? Un garçon ou une fille ? demanda-t-il aussitôt.
- Un petit frère, souffla-t-elle en souriant.
[12/07/2016 14:21:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Elle est forte, tu crois vraiment qu'elle va le perdre ? , demanda Zonbi en tournant le regard vers son compagnon.

Ray sourit, en hcohant la tête en approvuant parfaitement.

- tu te rapelle la salle dont je t'ai dis qu'il ne fallait absolument pas rentrer, sous aucun prétexte ?
[12/07/2016 14:50:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pas le perdre, ce serait trop cruel de penser ça et je n'en suis pas encore à ce stade pour souhaiter autant de malheur à quelqu'un, marmonna Devil en fixant la route. Mais j'ai un mauvais pressentiment …

Il tourna les yeux vers Zonbi.

- Tu savais que les femmes ayant subi des maltraitances avaient plus de chances de donner naissance à un enfant avec un déficit quelconque ?

Yuuto rapporta son attention sur son père et hocha la tête vigoureusement.
[12/07/2016 15:04:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Mais mais ! Regarde la route !,fit-elle en tournant aussitpot le visage de Devil vers la route. Et qu'est ce que tu me chante, neoko c'est pas fait battre, Arika la pas taper, il s'est sauver, il ne la que briser ... comment on dit .. mentalement ? emotionnellement ? Raaah enfin tu vois !

- C'est la futur chambre de ton petit frère, juste a côté de la tête, je sais pas si tu es assez sage, pour la voir, fit Ray avec un petit sourire mystérieur
[12/07/2016 15:14:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil tourna son regard vers la route, puis jeta un coup d'œil vers Zonbi.

- Dis, Zonbi … Si je t'explique quelque chose, tu promets de le garder pour toi ?

Yuuto sentit son regard s'illuminer. Oh que si, il avait envie de la voir cette pièce ! Depuis le temps qu'il passe le temps devant sans pouvoir entrer dedans … Il se redressa d'un coup sur son siège.

- Je suis super sage ! répondit-il aussitôt
[12/07/2016 15:29:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi se frottant un oeil en haussant les épaules.

- je suis complètement soul, je me rapellerai de rien, donc je suppose oui ?, bailla-t-elle en retirant ses chaussure pour s'intaller plus confortablement, Je t'écoute, sourit-elle.

- vraiment ? Tu as des exemple a me donner, taquina Ray
[12/07/2016 15:46:45] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil ralentit légèrement allure. Ça restait entre eux, de toute manière. Il commença son récit.

- Tu n'es pas sans savoir qu'elle a été adoptée. Ce n'est pas pour rien qu'elle l'a été. Neoko vient d'une union assez étrange. Son père est un malade qui battait sa femme. La mère de Neoko a essayé de s'enfuir et de la protéger mais elle a mystérieusement disparu dans un meurtre sordide. Elle est restée sous la tutelle de son père quelques années. Suffisament d'années pour qu'elle se fasse battre, briser mentalement et pire qu'elle subisse des sévisses … Disons que son père a été incarcéré pour meurtre et pédophilie, acheva-t-il d'une traite. Tu comprends un peu mieux ?

- Si, j'en ai, j'en ai ! Je … Hm … J'ai aidé maman … ? hasarda-t-il
[12/07/2016 16:05:14] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: malgré que l'alcool était bien présent dans le sang, la tête de Zonbi ne mit pas longtemps a n'être qu'une face complètement choqué, des larmes avaient tout docuement commencés à couler sur la joue, alors qu'elle secouant la tête en marmonnant que sa pouvait pas être vrai. Neoko souriait, elle n'vaait rian avoir avec tout ses enfant qui étaient aprés envoyé dans de shopital psycatrique, ou autre, tellement il ne pouvait plus avancer a cause de ses actes si inhumain. Elle eut un petit rire nerveux en regardant la route.

- Tu mens, c'est jsute une stupide blague pour me faire pleurer, hein ?

- Aider ? Vraiment ? Est ce qu'il t'a aidé maman ? , fit Ray en tournant le regard un court instant vers sa  femme
[12/07/2016 16:25:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil continua de fixer la route, sans afficher une autre expression. Il jeta un bref regard dans sa direction.

- Tu crois que je serai assez salaud pour inventer une telle histoire ?

Neoko regarda Yuuto qui la fixait avec des yeux suppliants. Elle eut un petit sourire.

- Et bien, il m'a aidé, oui … Quelques minutes, ajouta-t-elle pour être parfaitement honnête.
- Oui, mais je t'ai quand même aidé ! Et j'ai même rangé ma chambre !
- Rangé à ta manière, rectifia-t-elle
[12/07/2016 16:56:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi s'était vraiment mit a pleurer, des hoquets venaient de temps en temps, alors qu'elle essyaient de les essuie, avec un peu trop de mouvement brute.

- Pourquoi, tu me parles de ça !

elle essyaait de reprendre son souffle mais sa vision était surtout brouiller par les larmes.

- j'essaye de te voir pour fonder une famille, et toi tu me dis tout ça, je voulais pas savoir, tu n'aurais pas du le dire... C'est trop curlle, pleura-t-elle comme une enfant.

Ray arrêta de tout façon la voiture, dans le garage, avant de tendre les clef de la maison a Yuuto.

- Aller va voir la nouvelle chmabre, mais ne court pas dans les escalier
[12/07/2016 17:24:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil continua de rouler tranquillement, avant de la regarder un bref instant, puis de rapporter son attention sur la route. Il leva son bras pour le passer autour des épaules de Zonbi et de la tirer vers lui, tout en gardant son regard braqué sur la route.

- Pour te rappeler à quel point je ne suis pas doué en ce qui concerne les gens, alors imagine-moi avec un gosse, marmonna-t-il.

Yuuto eut un grand sourire et attrapa les clefs, avant de sourire comme une bombe de la voiture.

- Oui, oui ! répondit-il alors qu'il fonçait pour déverouiller la porte de la maison.

Neoko eut un petit soupir de soulagement.

- Eh bien, au moins, il le prend bien …
[12/07/2016 17:53:57] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi se laissa faire, de tout façon la elle était en état, de se laisse dorloter tout la nuit. De tout façon elle n'aurait rien pu dire de plus. Elle attendrait une autre fois pour se faire.

- je veux dormir avec toi, se soir, marmonna-t-elle en essyant ses joues.

Ray sourit.

- Il devrait le rpendre mal ?, fit Ray

La chambre était plutôt simple et surtout encore en construction, il y avait des chaise, une futur bibliothèque et quelque eluche dans une male, et des petit motif sur les ùmurs, rien de bien impressionant
[12/07/2016 18:12:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Devil eut un maigre sourire amusé.

- Tu dormiras avec moi, ne t'en fais pas, souffla-t-il. Et toutes ses mauvaises pensées seront oubliées dès demain.

Neoko le regarda, inclinant la tête sur le côté.

- Il paraît que certains enfants prennent assez mal l'arrivée d'un autre, donc j'étais un peu anxieuse, avoua-t-elle.

Yuuto poussa doucement la porte, avançant dans la pièce avec un air plus calme que d'ordinaire, comme s'il entrait dans un lieu inconnu et sacré, malgré la simplicité de la pièce.
[12/07/2016 18:27:07 | Modifié (18:29:12)] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Zonbi sourit doucement avant de tirer unpeu sur la veste, pour embrasser la joue du jeune homme.

- Je t'aime, murmura-t-elle doucement

- Pourquoi, son .. était plutôt jaloux ?, fit Ray pas pour insulté Arika.

Cependant il ne svait pas trop comment aborder le sujet, sans dire quelque choser de travers, il aida neoko a sortir de la voiture, avant de la fermer.


[12/07/2016 18:47:26] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko se laissa aider, puis leva son regard vers Ray. Il fallait bien que le sujet revienne sur le tapis un jour de toute manière. Elle lui sourit simplement, un sourire simple, sans émotion.

- Plutôt, oui … Akira m'a raconté tout ce qu'ils avaient pu faire subir à Katya, répondit-elle simplement.

Yuuto tourna sur lui-même et s'approcha plus de la malle à jouets, jetant simplement un coup d'œil dedans, attendant ses parents.
[12/07/2016 19:00:28] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je veux être mit au courant alors, parce que sinon,fit Ray, Enfin histoire de gerer un second démon, sourit-til.

Prenant les affairs avant de rejoindre Neoko a l'intérieur.
[12/07/2016 19:35:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Hm … Disons qu'ils menaient la vie dure à Katya, mais ils ont fini par se calmer avec le temps, assura-t-elle en souriant. Après, c'était encore autre chose : ce sont des garçons, Katya est une fille.
[12/07/2016 19:46:28] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Et nous aurons un garçon.

Il tourna son regard vers les escaliers.

- On dirait que la chambre lui plait, il ne dit plus rien. Yuuto ?
[12/07/2016 20:02:01] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko lui sourit et leva les yeux en direction des escaliers. Elle entendit le bruit d'une porte qui se refermait, tout doucement. Puis elle reconnut les petits pas rapides de Yuuto, qui se pencha dans l'escalier, avec une grand sourire aux lèvres. La brunette inclina la tête sur le côté.

- Alors ?
- C'est … commença le petit avant de s'arrêter, pour chercher un adjectif vu sa mine renfrognée qui s'apparentait à de la concentration. C'est … joli … Et bien …

Il fronça un peu les sourcils, puis hocha la tête, visiblement content de ses adjectifs avant de répéter avec un grand sourire.

- Oui ! Joli et bien !
[12/07/2016 20:17:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu veux aider papa à la finir demain ?, demanda Ray dans un sourire
[12/07/2016 20:29:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Les petits yeux de Yuuto s'illuminèrent aussitôt alors qu'il acquiesça vigoureusement de la tête, toujours avec un grand sourire.

- Oh oui ! s'exclama-t-il aussitôt.

Neoko sourit doucement en le regardant, avant d'incliner la tête sur le côté.

- Dans ce cas, il va falloir aller dormir tu veux être en forme pour aider papa, annonça-t-elle.

Yuuto eut une petite moue boudeuse à cette annonce, gonflant les joues mais il hocha finalement la tête.
[12/07/2016 20:46:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le lendemain Ray était encore train de dormir, aprés tout, s'était dimanche, il serra doucement sa femme.
[12/07/2016 21:01:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le dimanche matin était calme. Mais ce n'était qu'un calme en apparence puisque dès les premiers rayons de lumière qui pouvaient passer à travers les fenêtres, la maison qui était si silencieuse s'anima soudainement : il y eut un grand bruit lourd comme si quelqu'un venait de sauter, puis une porte claqua, et les bruits de pas très rapides et très lourds en direction de la chambre de Neoko et de Ray. Puis leur porte s'ouvrit soudainement sur Yuuto qui abordait déjà un grand sourire dès le réveil.

- Papaaa ! On doit faire la chambre ! cria-t-il aussitôt.

Neoko fronça les sourcils et ouvrit doucement les yeux, cherchant un réveil des yeux. Six heures … Elle se laissa retomber sur l'oreiller. Trop tôt pour qu'elle assume le fait de se lever maintenant.
[12/07/2016 21:10:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Yuuto ? Mais il est que 6 heure du matin, fit Ray, qui s'était retourner pour regarder l'heure, Va te recoucher, on commence que plus tard.., bailla Ray.
[12/07/2016 21:18:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto gonfla les joues aussitôt en pénétrant dans la chambre pour courir vers son père et le secouer, visiblement bien réveillé, lui.

- Mais papa, t'avais dit qu'on le ferait aujourd'hui, insista le garçonnet.

Neoko rouvrit vaguement les yeux et bailla, réajustant la couette sur elle, refermant les yeux.

- Tu te débrouilles, souffla-t-elle, trop fatiguée pour s'imposer.
[12/07/2016 21:33:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray soupira en hochant les tête, même Neoko le défendait pas sur le coup, il eut un petit sourire en se redressant.

- D'accord, d'accord, tu as déjà prit ton petit déjeuner ?, fit Ray en se redressant passant un gilet par dessus son torse histoire de pas paraitre trop étrange.

Alors qu'il referma la porte derrière lui, pour suivre sa tornade de fils.

- Et doucement maman, dors.
[12/07/2016 21:43:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un grand sourire en voyant que son père voulait finalement bien se lever. Il recula un peu et se mit à courir pour sortir de la chambre.

- Non, pas encore ! fit-il en souriant avant de ralentir l'allure. Désolé !

Même si ça ne l'empêcha pas de continuer à avancer assez vite tout de même, trahissant le fait qu'il était tout excité.
[12/07/2016 22:01:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray ne put s'mepecher d'aoivr un petit sourire, aprés tout Yuuto était vraiment un véritable rayon de soleil dans cette demeure, il prépara son bol de céréale, et aussi un jus d'orange même si il doutait que Yuuto avait encore besoin de plus d'énergie, alors que lui prit son cafée et des biscotte nature!;

- Je pense qu'on va faire la peinture, hum, tu pourrais peindre le berceaux, tu voudrais quel couleur ?
[12/07/2016 22:13:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto se hissa sur une chaîse, agitant doucement ses jambes, en attendant son bol. Une fois le bol posé devant lui, il se mit à manger, toujours en s'agitant un peu. Il avait du mal à rester calme dans tous les cas. Il leva la tête vers son père et réfléchit un instant. Avant d'ouvrir la bouche, prêt limite à hurler. Mais il se stoppa.

- En bleu, chuchota-t-il, ce qui créait un effet burlesque au tout.
[12/07/2016 22:26:10] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray ne put s'empecher rire, en voyant la petit comédie du blondinet, il hocha la tête.

è bonne idée, bleu, alors, je te laisseraai peindre celui-ci, hum, il faudra juste te trouver un vieux tshirt pour que t'évite de te salir, fit il, tu sait ou maman range des vtement pour aller dehors ?, demanda-t-il en buvant son cafée
[12/07/2016 22:42:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto continua de mâchouiller ses céréales. Il regarda son père et avala une bouchée tout rond en hochant la tête.

- Dans le bas de l'armoire, dans le tiroir, répondit le blondinet avec un grand sourire.
[12/07/2016 22:56:49] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Tu pourra d'habiller comme un grand, le temps que je prépare tout, sourit Ray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:51

[12/07/2016 23:12:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto tourna son regard vers son père et hocha la tête avec un grand sourire, sautant de sa chaise pour courir vers les escaliers. Il s'arrêta et se mit à monter les marches sur la pointe des pieds, d'un air très concentré. Puis une fois en haut, il marcha un petit vite jusqu'à sa chambre. Il poussa la porte et courut jusqu'à l'armoire, se mettant à chercher les fameux vêtements.
[12/07/2016 23:34:49] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - mais.. Yuuto, ton petit déjeuner, fit Ray avant de soupirer de sourire.

Il but vite son caffé, avant d'aller chercher sa combine dans la remise, et se mit en route vers la chambre, avant que Yuuto ne touche a quelque!
[12/07/2016 23:48:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto s'habilla d'un t-shirt qu'il avait mis à l'envers sans vraiment s'en rendre compte et d'un pantalon un peu déchiré de partout, certainement à force de courir et des faire des cabrioles. Une fois habillé, il sortit de sa chambre. Fort heureusement pour Ray, il avait tellement bataillé à trouver des vêtements qu'il arrive en même temps, en souriant.
[13/07/2016 00:00:59] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Et petit diabolotin, calme toi, tu as mit ton t-shirt a l'envers, rit Ray en ouvrant la porte de la chambre. Et surtout en ouvrant la fenetre.
[13/07/2016 00:13:51] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto cligna des yeux et baissa les yeux vers son t-shirt. Il l'enleva et le remit dans le bon sens avant d'entrer dans la chambre, toujours en souriant. Il regarda la pièce à nouveau, un peu plus contenu une fois dedans. C'était fou l'effet qu'avait cette pièce sur lui.
[13/07/2016 00:33:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Au moins le petit pouvait se défendre. Ray sepencha pour lui noué un foulard autour de la bouche.

- Il faut pas que tu respire trop la peinture, tu dois faire attention dit-il en lui donnant un pinceau. Je vais remuer la peinture et tu pourra commencer, et essaye de rester calme d'accord ?
[13/07/2016 00:39:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto leva la tête pour laisser Ray faire. Il devait avoir une petite allure de bandit avec un foulard noué ainsi. Il attrapa le pinceau, et hocha la tête.

- D'accord ! promit-il en esquissant un grand sourire qui était complètement invisible derrière le foulard à présent.
[13/07/2016 00:51:52] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray remua un peu la peinture avant de poser le pot a coté du berceaux, qu'il avait récupéré d'un vide grenier.

- et voilà.

Ray se mit a continuait de monter tranquillement les meubles
[13/07/2016 00:59:59] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto regarda son père faire, puis se plaça face au berceau de son futur petit frère. Il sourit, trempa son pinceau et se mit à étaler la peinture, un peu peu grossièrement mais au moins il était motivé à faire quelque chose de constructif, ce qui était une bonne chose.
[13/07/2016 10:55:27] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Avec ton aide, on aura certainement fini demain, dans la journée, fit Ray en vissant des étagère.
[13/07/2016 11:04:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto tourna la tête vers son père et inclina doucement la tête.

- Et il vient quand le bébé ? demanda-t-il, ayant déjà à moitié oublié les informations de la veille
[13/07/2016 11:18:28] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Normalement, dans les alentour de l'hiver, il faudra encore patienter, un peu encore, sourit Ray, Il sera certainement née au même moi que Maman.
[13/07/2016 11:37:34] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Février ? Il inclina la tête sur le côté et reposa son pinceau dans le pot, avant d'ouvrir ses deux paumes en les fixant avec un air concentré.

- Un … Deux … Trois … marmonna-t-il avant de compter visiblement dans sa tête.

Finalement, il se retrouva avec une main fermée en poing et l'autre encore ouverte. Il était … pas du tout au bon compte, mais il regarda son père avec un grand sourire.

- Dans longtemps ! s'exclama-t-il, avec un peu air fier.
[13/07/2016 13:02:03] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray ne put s'mpecher de rire, avant de prendre ses propres deux pour relever sept doigts. Une main entièrement ouvert. Et deux autre de l'autre main. Il les bougea en comptait.

-Aout, Septembre, Octobre, Novembre, Decémenbre, Janvier, Fevrier. Soit, Un, deux, trois, quatre, cinq, six et sept, fit-il en incliantn la tête
[13/07/2016 13:16:32] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto le regarda faire, inclinant la tête sur le côté en clignant des yeux. Il hocha doucement la tête.

- Sept mois … souffla-t-il d'une petite voix avant de sourire et de regarder ses mains pour corriger, levant sept petits doigts avec son grand sourire. Sept !
[13/07/2016 13:30:26] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray lui ébourfffia doucement les cheveux.

- Oui,j excellent, tu sais donc compté jusqu'a trois pour l'instant à alors ?
[13/07/2016 13:38:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto hocha vigoureusement la tête de manière positive en souriant.

- Oui ! Parce que maman, papa, et moi, ça fait trois ! répondit-il en montrant trois doigts.
[13/07/2016 13:52:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Et bientot sa fera 4, il faut que tu retienne ce chiffre, Maman, Papa, toi et le petit frère, fit Ray avec uns ourire
[13/07/2016 14:08:24] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Quatre ? fit-il en baissant les yeux vers ses doigts.

Il leva un autre doigt, un peu hésitant, avant de montrer à Ray, inclinant la tête sur le côté.

- Comme ça ?
[13/07/2016 14:25:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray hocha la tête.

- Exacte !, d'ailleurs tu va avoir quatre ans l'année prochaine, Ajouta-il
[13/07/2016 14:42:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto papillonna des paupières puis eut un grand sourire en hochant la tête vigoureusement.

- Oui ! Et c'est quand, quand je serai un grand ? demanda-t-il en montrant ses mains.
[13/07/2016 15:02:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray fit d'abord le signe de six.

- le Six,

Pour refaire exactement le même chiffre.

- Juin, Donc deux 6, fit ray
[13/07/2016 15:17:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto le regarda avec des yeux curieux, puis il baissa les yeux vers ses mains, gonflant doucement ses joues en se mettant à compter.

- Un … Deux … Trois … Quatre … avant de s'arrêter en levant son cinquième doigt.

Il fronça les sourcils, puis releva la tête vers son père en inclinant la tête, comme les petits chiens.

- Six … ? hasarda-t-il
[13/07/2016 15:29:12] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: -Cinqu, corrigea Ray, Et aprés c'est six
[13/07/2016 15:45:42] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Cinq, répéta-t-il avant d'opiner du chef, comme s'il était d'accord.

Puis Yuuto baissa de nouveau les yeux vers ses mains. Il leva son sixième doigt et eut un petit sourire, hochant à nouveau la tête.

- Six …

Le garçon eut un petit rire avant de continuer en levant un autre doigt. Il réfléchit un instant, pour essayer de se souvenir avant de s'exclamer :

- Sept !
[13/07/2016 16:07:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oui ! bravo, et ensuite , fit il en levant un autre doigts de Yuuto
[13/07/2016 16:35:01] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto baissa les yeux vers ses doigts, réfléchissant un instant, avant de faire la moue. Il ne savait pas. Il leva les yeux vers son père.

- Dix ? hasarda-t-il
[13/07/2016 16:52:55] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ah non ce chifre, c'estq aund tu tout les doigts ouvert, expliqua Ray, il y a encore du coup huit, et neuf, entre
[13/07/2016 17:25:16] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Ah …

Yuuto baissa les yeux vers ses mains.

- Alors … Huit … Neuf … Et dix ? fit-il en levant peu à peu ses doigts, avant de lever les yeux vers son père avec un grand sourire.
[13/07/2016 17:39:37] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray hocha la tête.

- Tout est juste. tu sais compté jusqu'a dix maintenant, sourit Ray, Aller va continuer a peindre pour qu'on puisse finir un peu avant midi, on pourra même préparer le midi
[13/07/2016 17:54:51] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un grand sourire, hochant la tête vigoureusement de haut en bas.

- Oui !

Il fit volte-face, reprenant son pinceau pour continuer ler berceau, toujours comme le même entrain que le matin même.
[13/07/2016 18:12:15] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Ray réussit a enfin monter tout les armoirs, oil fallait fixer certaine étagère, mais il fallait finri la peinture au mur, et ça devrait aller. Il sourit satisfait, alors qu'il tourna son regard vers Yuuto

- Tu as réussi a finir
[13/07/2016 18:12:18] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: ?
[13/07/2016 18:28:05] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto se retourna en direction de son père à l'interpellation. Il avait de la peinture presque autant sur sa main qui tenait le pinceau que sur son t-shirt, à force de se lever et de se pencher pour peindre des coins qui semblaient inaccessibles de là où il était. Il eut un grand sourire.

- Oui, j'ai réussi ! fit-il en se décalant pour montrer son œuvre.

On voyait quelques coups de pinceaux grossiers par endroit mais en tout et pour tout, il avait vraiment bien réussi.
[13/07/2016 18:43:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est magnifique tu as fait du bon boulot. Allons vite te nettoyer le visage et les mains, avant que ta mère, m'engueulle, rit Ray en ouvrant la porte. Salle de bain
[13/07/2016 19:33:22] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto sourit de manière fière et satisfaite, heureux d'avoir été félicité ainsi. Il opina du chef de manière positive et se releva, avant de courir en dehors de la chambre de son futur petit frère, pour aller se réfugier dans la salle de bain sans demander son reste en riant.
[14/07/2016 11:26:35] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray eut vraiment un sourire, alors qu'il refermait les pot de peinture pour qu'elle ne sèche pas. Il referma la portederrière lui, avant d'aller lui aussi se laver les main.

- Alors que veut-tu manger aujourdhui ?
[14/07/2016 11:34:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto était en train de se laver les mains tranquillement et essayait de se débarbouiller la figure. Il secoua doucement la tête comme un petit chien qui s'ébrouait, avant de lever les yeux vers son père. Il réfléchit un instant.

- Du tonkatsu ! demanda-t-il aussitôt, en bon gamin plus carnivore qu'omnivore.
[09/08/2016 18:30:24] Meilyas or Zonbi Crazy: Le plat fit sourit le jeune homme. Il n'aurait même pas eut besoin de dire quoi que se soit, aprés tout il avait déjà préparer.

- Je m'en doutais, rit Ray, Allons y alors, tu te chargera de les plonger dans la chapelure.

Il essuya les mains de son fils, avant de poser la serviette à secher sur le radiateur. Il ferait couler un bain pour Neoko, plus tard.
[09/08/2016 19:28:35] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un grand sourire, hochant vigoureusement la tête. Quand son estomac parlait pour lui, on pouvait presque tout lui demandait. Surtout vu comment il avait laissé son petit-déjeuner en plan le matin-même. Il offrit un visage déterminé à bien faire, comme à son habitude.

- D'accord !
[09/08/2016 20:25:45] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se mit aussitôt au travaille, découpant les morceaux de porc. Ou il déposa une assietyte avec de la farine, une autre avec des oeuf, et l'autre avec de la chapelure. Alors qu'il laissa son fils faire le tout à Yuuto alors que lui faisait l'accompagnement.
[09/08/2016 20:50:00] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto observa sagement, pour une fois, son père faire, comme un petit chiot qui contenait son excitation, passant d'un pied à l'autre. Lorsque tous les ingrédients furent en face de lui, son sourire ne le quitta pas, alors qu'il remontait ses manches et se saisit d'un premier morceau, qu'il plongea dans la farine, puis dans l'œuf et enfin dans la chapelure. Au bout de quelques morceaux, cependant, il fit une pause en se mettant à gratter ses doigts : le mélange lui collait à la peau, dans une sensation assez désagréable.

- Papa, ça part pas, se plaignit-il en levant les yeux vers Ray.
[09/08/2016 21:47:54] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray rit doucement avant de retirer ses gants pour faire la salade. Il remplit un petit bol d'eau et le déposa a coté de Yuuto.

- Plonge tes doigts dedans, et frotte doucement si ça résiste.

Ray prit le plateau ou tout était posé, pour le mettre a cuir.
[09/08/2016 22:12:53] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto afficha une petite moue jusqu'à ce qu'il plonge ses doigts dans l'eau. Il ne lui fallut pas plus de quelques instants pour retrouver son sourire, avant qu'il ne se remette à recouvrir la viande de chapelure. Une fois son ouvrage fini, il leva la tête vers Ray, avec un grand sourire.

- J'ai fini, j'ai fini ! s'exclama-t-il, avant de fixer son père avec ses grands yeux, comme d'habitude lorsqu'il attendait un avis ou autre : dans ce genre de moment, il ressemblait à un petit chiot qui attendait de se faire féliciter.
[09/08/2016 22:32:25] Meilyas or Zonbi Crazy: - Bien jouer, félicita Ray en mettant ses ouvrage a cuir. Je vais préparer le bain de Maman, tu pourra aller regarder la télé, ou aller jouer dehors en attendant.
[09/08/2016 22:35:33] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Le visage de Yuuto s'éclaira de joie au compliment. Il opina vigoureusement du chef avec un grand sourire.

- Je vais aller jouer ! s'exclama-t-il alors, une fois ses mains débarrassées des restes alimentaires.

Le petit garçon sauta de son promontoire provisoire et se mit à courir jusqu'à l'entrée, se chaussant rapidement avant de pousser la porte de l'entrée pour aller jouer dans le jardin sans demander son reste, avec insouciance.
[09/08/2016 23:01:52] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit avant d'aller monter à l'étage, il fit couler un bain à sa femme. Avant d'alle la voir en toquant doucement à la porte. Avant d'entrée


- Chérie ?
[09/08/2016 23:07:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko n'avait pas bougé de la chambre depuis ce matin. Lorsque Ray entra, elle était toujours couchée sur le flanc, certainement endormie. Elle fronça doucement des sourcils et se redressa un peu en regardant autour d'elle, d'un air ensommeillé.

- Ray … ?

La brunette regarda autour d'elle et son regard tomba sur l'heure. Il était déjà si tard ? Elle repoussa ses couvertures.

- Aaaah, pourquoi tu ne m'as pas réveillé ? s'étrangla presque la jeune fille en essayant de se relever aussitôt.

Elle s'activa assez soudainement comme si elle pensait être en retard pour quelque chose. Mais une fois debout, elle se figea, clignant des yeux puis les posa sur Ray.

- … On est dimanche, c'est ça ? demanda-t-elle avec un maigre sourire.
[09/08/2016 23:19:49] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray trouvait vraiment la jeune femme mignonnne, avec sa petite mine étourdi, et a peine réveiller, qui s'agite de la sorte. Il eut un petit rire discret en hochant la t^ete.

- Ne t'inquiete pas tes deux trèsors ont fait le repas du midi, je t'ai fait coulé un bon bain chaud avant. Tu pourras te détendre encore bien une petite heure, fit-il
[09/08/2016 23:22:17] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko soupira légèrement, bien que ce fut de soulagement. Elle rapporta son attention sur Ray et eut un petit sourire touché, ne pouvant retenir un petit "Aaaw" face à cette petite attention de la part de son mari et de son fils.

- Vous êtes adorables … Je me sens inutile de devoir juste profiter, se plaignit-elle avec une petite moue avant de sourire à nouveau. Ça a été ce matin ? Désolée de t'avoir laissé gérer ça tout seul …
[09/08/2016 23:50:55] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu as juste besoin de repos. C'est tout a fait normal. Oh oui ne t'inquiete pas, fit Ray en prenant le baignoir de Neoko. On a presque finit tout la chambre, juste a attendre que la peinture seches, et tu pourras me dire comment arranger la chambre
[09/08/2016 23:54:12] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko s'approcha doucement en souriant, écoutant Ray. C'était une bonne chose, dans ce cas. Elle lui sourit.

- Ça ne m'empêche pas de me sentir inutile : je ne fais pratiquement plus rien, répondit-elle avant d'incliner la tête sur le côté. Magnifique, vous êtes bien travaillés tous les deux. Félicitations.

Joignant le geste à la parole, elle embrassa rapidement le jeune homme en guise de récompense.
[10/08/2016 00:20:04] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le docteur a été claire, tu dois pas faire trop d'effort à cause du bébé, sourit Ray en posant le peignoir sur les épaules de la jeune femme. Cette aprés midi, tu m'as déjà fait faiblir avec ce quatre heure chez Zonbi et Devil comme Tobin et Akira sont rentrer.
[10/08/2016 00:24:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko eut un petit sourire, inclinant la tête sur le côté.

- Je sais mais je peux au moins faire quelques trucs par-ci, par-là, tout de même. Tu sais bien que je peux rester calme mais il y a des limites, admit-elle en riant.
[10/08/2016 20:55:15] Meilyas or Zonbi Crazy: - Bientot, encore ... quelques mois ? fit Ray en souriant. Je pourrais te faire un petit message pour tes jambes. Elles risquent de gonflés., fit-il en l'accompagnant, alors qu'il allumer le diffuseur d'essebc==nce pour apaiser "lesprit"
[10/08/2016 20:58:25] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - C'est long, se plaignit-elle avec une petite voix, bien qu'elle eut rapidement un sourire, pour montrer qu'elle le disait sans véritablement le penser.

Neoko inclina doucement la tête sur le côté, en lui emboîtant le pas.

- Eh ? Tu ferais vraiment ça ? demanda-t-elle dans un léger rire.
[10/08/2016 21:17:17] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je ferais tout pour ma reine, sursurra-t-il en regardant la jeune femme. Je te laisse, je reviens quand le repas sera prêt, ça te va ?
[10/08/2016 21:20:44] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Les joues de Neoko prirent une douce teinte rosée tandis qu'elle secoua doucement la tête.

- Tu me gênes, répondit-elle en riant. Va, va, ou sinon ta reine risque de ne pas te laisser repartir. ~
[10/08/2016 21:35:18] Meilyas or Zonbi Crazy: - Cela me generait point, mais j'ai un petit prince à surveiller, sourit Ray en commençant a fermant la porte. Bon bain, si tu as un problème appelemoi, j'ai mit au cas ou un babyfone, histoire que tu n'as pas bsoin de te casser la voix.

Il referma la porte en allant voir la cuisson, avant d'ouvrir la baie vitré our surveiller Yuuto
[10/08/2016 21:39:41] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Pas de soucis, je le ferai ! assura Neoko avant de se détendre pour aller apprécier son bain.

Yuuto était en train de jouer avec sa balle dans le jardin. Ou plutôt, c'est ce qu'il faisait, avant de l'abandonner pour faire quelques cabrioles dans l'herbe. Son attention fut attiré par un chat qui passait par là.

- Chat ! s'exclama-t-il en courant vers celui-ci dans le plus grand manque de délicatesse.

Le matou, certainement effrayé, se mit à fuir, poursuivi par la petite tête blonde, jusqu'à ce qu'il ne glisse dans l'herbe. Le chat s'enfuit sans demander son reste, tandis que Yuuto fixait la palissade, les joues gonflés.

- 'Aime pas les chats, marmonna-t-il en se redressant, couvert d'herbe.
[10/08/2016 22:02:49] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray eut un petit sourire en voyant la frimousse du garçon il s'assit sur le parquet avec une tasse de café.

- Vraiment ? Parce qu'il te fuit ?
[10/08/2016 22:05:04] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto tourna la tête vers son père, gonflant les joues, l'air ennuyé que le chat soit parti.

- Maman arrive toujours à les avoir ! se plaignit-il. Moi j'y arrive pas …

Le blond se releva en attrapant sa balle, la faisant rebondir contre la palissade en souriant.

- Je préfère les chiens ! répondit-il aussitôt.
[10/08/2016 22:28:44] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu dois être un peu tro brusque, les chiens tu dis ? Tu voudrais en avoir hein ? Hasarda Ray en buvant une gorgée
[10/08/2016 22:31:36] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto tourna la tête vers Ray avec un grand sourire, hochant la tête vigoureusement.

- Oh oui ! Ce serait amusant, répondit le blondinet en riant avant d'incliner la tête sur le côté. Et toi, papa, tu préfères quoi ?
[10/08/2016 22:41:46] Meilyas or Zonbi Crazy: - Aussi les chiens, j'ai une lergère allergique au chat à vrai dire, rit le père. Hum ... Peut être qu'on pourrait prendre des chiots, une fois que ton petit frère sera là, proposa Rzy
[10/08/2016 22:43:58] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Vraiment ? demanda Yuuto dont le visage s'était soudainement illuminé. On le fera vraiment ?
[10/08/2016 22:55:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - Oui, tu sais quoi ... HUm ... Ce weenk, on ira faire un petit tour au refuge, on peut promener des chiens pour aider.
[10/08/2016 22:56:56] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto en abandonna sa balle. Il avait un grand sourire qui allait d'une oreille à l'autre à l'évocation de cette proposition. Il hocha vigoureusement la tête.

- Oh oui, je veux, je veux, je veux !
[10/08/2016 23:13:30] Meilyas or Zonbi Crazy: - Mais faut être sage, bien sûre, fitRay
[10/08/2016 23:14:51] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto se redressa, droit comme un piquet, à cette demande. Il opina du chef.

- Je le suis ! assura-t-il en souriant, trahissant son excitation déjà bien présente, rien qu'à imaginer le week-end.
[10/08/2016 23:29:38] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je peux te demander d'aller prévenir Maman a
[10/08/2016 23:29:40] Meilyas or Zonbi Crazy: lors ?
[10/08/2016 23:33:08] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto eut un grand sourire et opina à nouveau de la tête avant de se hisser. Il enleva ses chaussures et se mit à gravir les marches de l'escalier pour toquer à la salle de bain.

- Maman, mamaaan ! fit-il en entrant, sans attendre de véritable réponse. Maman, maman, devine quoi !

Neoko se redressa un peu dans son bain avec un petit sourire, inclinant la tête sur le côté.

- Qu'est-ce qu'il y a, mon cœur ?
- Papa il a dit que si j'étais sage, eh ben, ce week-end, eh ben même qu'on irait promener des chiens ! s'exclama-t-il en souriant.
- Ah oui ? Ça a l'air bien, souffla-t-elle avant de lui faire signe d'approcher. Viens ici, je vais te débarbouiller un peu, tu es plein de terre !
[10/08/2016 23:48:49] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray quand a lui prépara la tablette, et mit les plat sur celle-ci. Allumant la radio pour un fond leger musical, quelque peu classique. Il posa un cousin sur le siege de Neoko. Avatnt de sortir les boissons.
[10/08/2016 23:51:02] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko et Yuuto redescendirent les escaliers quelques minutes plus tard. La jeune femme s'était habillée d'un haut un peu large qui dévoilait une de ses épaules et elle avait fini par faire un brin de toilette à leur fils, l'habillant d'une tenue un peu plus propre. Yuuto courut rapidement vers la table, l'estomac primant sur le reste.
[11/08/2016 00:14:28] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu te sens mieux ? DDeamnda Ray en servant, aidant Yuuto a s'installer
[11/08/2016 00:15:50] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko s'installa à table en souriant, hochant doucement la tête.

- Oui, merci d'avoir préparé le bain, ça m'a fait du bien, avoua-t-elle en souriant.
[11/08/2016 00:26:58] Meilyas or Zonbi Crazy: - Apparament Deamon attends une petite fille, commença Ray dans un sujet banale
[11/08/2016 00:31:06] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Oh, vraiment ? Katya doit être toute émoustillée, elle qui voulait tellement avoir un enfant, répondit Neoko en souriant. Je suis sûre qu'elle doit être heureuse et qu'elle imagine déjà les futures tenues qu'elle va pouvoir lui faire, ajouta-t-elle en riant légèrement.
[11/08/2016 00:36:12] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est pas vraiment l'euphorique du côté de Deamon, rit Ray, Il est un peu en panique avec la chambre qui prends forme sans compté que Tobin les a inscrit a des cours de grossesses.
[11/08/2016 00:41:31] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je me doute, il a vraiment du mal à encaisser la nouvelle … Ce doit être perturbant pour lui, il ne voulait vraiment pas avoir à gérer tout ça, du moins, pas aussi tôt, répondit Neoko en souriant.
[11/08/2016 00:43:50] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est une aventure comme une autre aprés tout, sourit Ray, Elle nous a bien réuçi
[11/08/2016 00:46:02] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Neoko le regarda en souriant tendrement, avant de poser son regard sur Yuuto qui mangeait tranquillement. Elle hocha la tête.

- Il faut croire ! Je me demande si Tobin embête toujours Akira avec son histoire d'adoption …
[11/08/2016 00:53:44] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il 'aura aucne chance, Akira est borné, il ne dira jamais oui, même pour un animal de compagnie, remarqua-t-il
[11/08/2016 00:55:07] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je dois bien avouer que je n'arrive pas à imaginer Akira avec un enfant. Je ne lui confierai pas Yuuto pour la journée, je serai inquiète du résultat, avoua-t-elle en riant.
[11/08/2016 01:03:36] Meilyas or Zonbi Crazy: - Yuuto est un petit diablotin, rit Ray en souriant au garçon, aprés un enfant calme, pourrait lui convenir
[11/08/2016 01:07:14] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: Yuuto releva la tête en voyant qu'on parlait de lui, mais il n'ajouta rien, se contenta d'adresser un grand sourire. Neoko opina du chef.

- Rien ne conviendrait mieux à Akira qu'un mini Akira, répondit-elle en riant
[11/08/2016 01:11:13] Meilyas or Zonbi Crazy: - Mini Akira ... Je voispas qui trop .... Un mini Devil ça passerait, mais je doute qu'une jour Zonbi et Devil .. hum franchisse le pas, non ?
[11/08/2016 01:13:47] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - Je dois t'avouer que j'en doute un peu, connaissant Devil ... Après, on peut s'attendre à tout, répondit Neoko en riant un peu.
[11/08/2016 01:19:34] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je sens un qui sera ... jaloux, rit Ray, Aprés peut être qu'avec de la chance la petit de deamon et Katya aura hérité d'un caractère calme, tobin pourra la garder, et Akira pourrait prendre coup ?
[11/08/2016 01:19:36] Meilyas or Zonbi Crazy: gout*
[11/08/2016 01:22:11] dαrтн ɴeoĸoqυιcнe ✭ мoody мedυѕα: - En effet, ça pourrait marcher ainsi, répondit Neoko en souriant. On verra bien mais je pense qu'il suffirait d'une bonne expérience à Akira pour lui faire peut-être pas changer d'avis, mais au moins être un peu moins fermé à l'idée
[30/08/2016 20:27:50 | Modifié (20:42:14)] Meilyas or Zonbi Crazy: - On pourra le faire parrain de Yuichiro ?, proposa Ray
[30/08/2016 20:36:40] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Tu penses ? Je veux dire … J'ai rien contre, hein, loin de là, c'est juste que si ça te va, toi, répondit Neoko avec un petit sourire.

Yuuto tiqua légèrement et releva la tête, l'inclinant sur le côté.

- Il a déjà un prénom ? s'étonna-t-il en mâchouillant un morceau allègrement.
[11/11/2016 16:02:40] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'était y a.. Enfin si c'est comme même ton meilleur ami, je peux me contenir, nous sommes plus des enfants, assura Ray. Oui, tu n'aimes pas ? ,demanda - t -il au garçon
[11/11/2016 16:42:16] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko eut un léger sourire en acquiesçant doucement.

- J'en parlerai à Akira dans ce cas, répondit-elle avant de rapporter son attention sur Yuuto.

Le petit blond inclina la tête sur le côté en jouant avec un morceau de viande dans son assiette avec sa fourchette. Il sembla réfléchir. Yuichiro ... Yuichiro ... Il releva la tête vers Ray.

- C'est long, répondit-il avec une petite moue.
- Tu pourras lui donner un surnom. Nous t'appelons bien Yuu, parfois, ajouta Neoko dans un petit sourire.
[11/11/2016 16:45:35] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray eut un petit rire en voyant la moue du petit garçon. Il reposa ses couvert une fois l'assiette vide.

- Oui, tout a fait, comme Yui ? C'est mieux ?
[11/11/2016 17:02:38] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux en prenant un temps de réflexion. Il eut tout de suite un nouveau sourire. Yui ... C'était bien mieux ! Il se leva presque sur sa chaise en hochant la tête.

- Oui, oui !

Neoko eut un petit rire. Il débordait vraiment trop d'énergie.

- Rassis-toi voyons ... Heureuse que ça te plaise dans ce cas, répondit la jeune mère.

Le petit blond s'assit avant de regarder son père, en agitant les jambes.

- On pourra aller voir les chiens après ? S'il te plaît, s'il te plaît !
- Et la chambre ? taquina la brunette.
- Maaais ... !
[11/11/2016 17:28:09] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray commença a ranger la table.

- Range au moins pour qu'on puisse marcher sans casser tes jouet, fit Ray. Après on iras au refuge pour voirles chiens je te l'avais promis, sourit-il.

Il se tourna vers Neoko.

- Tu veux nous accompagner ?
[11/11/2016 17:52:56] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto fit la moue mais se jeta hors de sa chaise pour courir vers les escaliers. Neoko le regarda faire.

- Yuuto, ton assi-- commença-t-elle avant de soupirer. Il va vraiment falloir revoir les sorties de table ...

La brunette tourna son regard vers Ray dans un petit sourire.

- Pourquoi pas ? Sauf si tu tiens vraiment à ce que je reste là, à la maison, pour une petite sortie entre père et fils, taquina-t-elle.
[11/11/2016 18:05:10] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray rit doucement en se mettant à laver la vaiselle.

- J'ai surtout peur pour ta grossesse. Tu fatigue vite en ce moment, et on est qu'a cinq mois, fit il en rinçant une assiette
[11/11/2016 18:37:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko inclina la tête en le regardant faire avant de se redresser, passant une main sur son ventre.

- Je vais rester ici dans ce cas, si ça peut te rassurer, répondit-elle. Je trouverai bien quelque à faire pour m'occuper tout en laissant ton esprit en paix.

Elle tourna la tête vers l'étage où on entendait les bruits des pas agités de Yuuto.
[11/11/2016 18:51:57] Meilyas or Zonbi Crazy: - Désolé de t'imposer ça.. Peut être invité Zonbi ou autre ?, hasarda-t-il.

Il essuya ses mains en marchant vers l'escalier.

- Yuuto, j'ai fini !
[11/11/2016 19:16:46] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Je me débrouillerai, assura Neoko en souriant.

Yuuto déboula aussitôt, dévalant les escaliers en souriant, une peluche dans les bras. Il sautilla presque sur place.

- On y va alors ? s'exclama-t-il avant de regarder Neoko.

La brunette se baissa pour enlacer simplement le blondinet.

- Écoute bien Papa, d'accord ?
- Promis ! fit-il en courant vers l'entrée.
[11/11/2016 19:33:40] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray secoua la tête dans un petit sourire, avant d'embrasser la tempe de sa fiancé. Alors qu'il prit tout de même un sac avec de l'eau a cause du temps plutôt chaud. Alors qu'il mit ses propres chaussure.

- Je t'apelle des que je suis la bas, sourit il en regardant Neoko. Appele si y a un probleme.

Ray tendit la main vers Yuuto.

- Allons y
[11/11/2016 20:01:43] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko eut un petit sourire, hochant la tête, en le regardant.

- Tu seras le premier informé, assura-t-elle alors qu'elle rangeait un peu les chaises.

Yuuto attrapa aussitôt la main de Ray, après avoir mis ses chaussures, serrant sa peluche de son autre main, avec un grand sourire en sautillant un peu.

- Oui, oui ! Allons-y ! s'exclama-t-il en tirant un peu la main de Ray pour sortir, sans parvenir à tenir en place.
[11/11/2016 20:31:27] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit avant d'emmener Yuuto dans le refuge. Il se mit a désambulait dans le refuge. Alors qu'il y avait vraiment plein de chien, de tout sorte.

- Yuuto, ne va pas trop près des cage, et on regarde avec les yeux.
[11/11/2016 21:01:36] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto resta près de son père, mais il tirait légèrement sur la main malgré tout, machouillant son jouet par moment quand il réfléchissait avant de lever les yeux vers Ray, lâchant la peluche.

- Pourquoi ? Ils ont l'air gentils !
[11/11/2016 21:26:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - Certain, ne sont pas tous animaux, sourit Ray en regardant.

LE blond s'attarda plus vers les grand chiens, surtout ceux ressemblant à des labrador.

- Et on repars avec juste un chien, pas deux, i trois, fit Ray
[11/11/2016 21:46:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux en regardant les chiens avant de regarder son père. Il mordilla sa peluche avant de la lâcher en souriant.

- Y'a des loups ? demanda-t-il.
[11/11/2016 22:06:25] Meilyas or Zonbi Crazy: - Des loups ? fit Ray en se redressant un peu pour ramasser la peluche. Attention, ne la fait pas tomber.
[11/11/2016 22:28:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oui, des loups !

Yuuto avait un grand sourire. Pour lui, c'était un peu la même chose à cet âge-là, les chiens, les loups ... Pas une grande différence. Il savait juste que la plupart de ses peluches y ressemblaient mais en dehors de ça ... Il leva la tête vers son père avant de tendre la main. Visiblement il n'avait pas remarqué qu'il l'avait lâché. Son attention passait vraiment beaucoup trop rapidement d'une chose à une autre. Il baissa les yeux vers les grands chiens.

- On peut choisir alors ? Hein ?
[11/11/2016 22:38:52] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray hoch la tête.

- Oui, je te suis, peut être que tu veux un bébé loup ? , proposa Ray en tenant la main du petit garçon.
[11/11/2016 23:41:02] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut quelques étoiles dans les yeux en hochant aussitôt la tête, d'un air très intéressé par cette proposition.

- Oui
[12/11/2016 00:11:27] Meilyas or Zonbi Crazy: - Allons voir alors.

Ray sourit alors qu'il se mit a emmener le petit garçon vers le refuge ou il y avait tout les petits chiots. Souvent des batards mais tout se mirent a courir vers l'enclos en voyant les deux nouveau arrivant.

- Bonjour, messieurs, sourit une des bénévoles. Vous voulez adopter ?
- Effectivement.
- Vous avez une race en tête ?, demanda-t-elle
- Hum .. Tu as une préférence Yuu ?
[12/11/2016 00:38:46] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le suivit avec un grand sourire. Il avait des petites étoiles dans les yeux alors qu'il vit les chiots. Il tira un peu sur la main de Ray, sans réussir à tenir en place. Il leva la tête vers son père avant de regarder tous les chiots de là où il était.

- Hum ... Hum ... On peut se rapprocher ? demanda-t-il en ayant son regard qui vagabondait partout.
[12/11/2016 00:53:30] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupira dans un sourire alors qu'il regarda la jeune fille.

- Qu'importe, des chiots plutôt calme, j'ai comme même une femme enceinte pour l'instant.

La jeune fille hocha la tête alors qu'elle les guida dans une enclos avec un peu de tout, des berger allemand, des husky, ou encore des akita inu, labarador, golden, berger australien
[12/11/2016 01:13:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto regarda autour de lui sans pouvoir tenir en place. Il avait envie de jouer avec chaque chiot qu'il voyait. Mais au moins il avait un grand sourire. Son regard s'attarda sur un des chiots qui ressemblait à un berger allemand mais on voyait bien qu'il devait être issu d'un croisement comme en témoigner la bichromie dans les yeux de l'animal. Le blondinet s'arrêta de marcher avant de lâcher la main de Ray pour courir vers l'enclos.

- Celui-là ! Papa, celui-là ! fit-il en désignant le chiot qui s'approcha en voyant le petit enfant venir dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:52

[12/11/2016 01:20:22] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray suivit le regard de Yuuto, avant de s'accroupir en voyant le petit chiot, au couleur de yeux marron et bleu. Il inclina la tête dans un sourire.

- Celui avec les yeux vairons ?, demanda-t-il
[12/11/2016 01:39:11] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha vigoureusement la tête. Il avait un grand sourire.

- Oui ! Celui avec l'oeil bleu et l'oeil marron, celui-là ! répondit-il, excité comme une puce.
[12/11/2016 01:58:43] Meilyas or Zonbi Crazy: - Du calme Yuu-chan, rit doucement Ray.

La jeune employé, ouvrit la cage avant de prendre le petit chiot brun et noir. Et le tendit a Yuuto.
[12/11/2016 02:35:09] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto leva les yeux vers l'employée avant de tendre les mains pour prendre le chiot. Le blondinet trépigna d'impatience alors que le chiot jappa joyeusement en lui léchant la joue. Il se tourna vers Ray avec un grand sourire.

- Je le veux ! fit-il, tout joyeusement.
[12/11/2016 02:45:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - Et doucement, sourit Ray en caressant la tête du chien. Tu es sur de toi ?
[12/11/2016 12:43:03] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto serra l'animal, tout en faisant tout de même attention. Le chiot affichait une mine satisfaite, remuant la queue aux caresses, très réceptif. Le blond leva la tête vers son père.

- Oui, je suis sûr ! s'exclama-t-il.
[12/11/2016 13:14:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - On le prends, fit Ray dans un sourire.

La jeune employé les ramena aussitôt à l'accueil, après avoir mit un collier et une laisse au chien, elle avait donner celle-ci a Yuuto. Alors que Ray se mettait a remplir.

- Yuu, comment veux tu l'appeler ?
[12/11/2016 13:45:49] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto tenait la laisse, alors qu'il s'était baissé pour caresser le chiot avec un grand sourire. Il se tourna vers Ray avant de fixer l'animal. Il gonfla un peu les joues en réfléchissant avant de se redresser soudainement en souriant.

- Ookami ! Ookami ! s'exclama-t-il avant de regarder le chiot. Tu seras Ookami !

L'animal jappa en agitant la queue ce qui lui vallu un câlin de la part de Yuuto.
[12/11/2016 14:12:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ookami, écrivit Ray avaec un sourire.

Il laissa le garçon jouer avec le chiot, alors qu'il se mit a remplir les papier, payer, et recevoir les papier d'adoption. Il espérer que tout aller bien pour Neoko. Il prit le tout. En remerciant.

- Bon, on va aller acheter des croquette maintenant, une gamelle, un collier, un harnais, et le plus important plein de jouets pour Ookami, qu'est ce que tu pense ?
[12/11/2016 15:31:47] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto leva la tête vers Ray avec un grand sourire. Il hocha la tête en prenant le chiot dans ses bras pour le câliner un peu avant sourire.

- Oui, oui ! On pourra promener aussi ? Tu crois que Maman va l'aimer ? demanda-t-il aussitôt.
[12/11/2016 16:56:40] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray garda une main poser derrière Yuuto pour le guider. Il sourit en hochant la tête.

- Bien sûre, tu pourra même le lâcher dans le jardin, si tu n'oublies pas de fermer la porte. Pourquoi maman ne pourrait pas l'aimer ?, sourit le blond
[12/11/2016 17:36:04] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto regarda le petit chien avant de le poser au sol pour le faire marcher alors qu'il tenait la laisse en souriant. Il leva les yeux vers Ray.

- Parce que Maman préfère les chats, fit-il dans une petite moue.
[12/11/2016 18:24:23] Meilyas or Zonbi Crazy: - Elle aimait pourtant bien Reaper, fit Ray, Papa avait un chien, Maman n'était pas gêner, peut être à cause qu'il avait plein des bouclette, rit il
[12/11/2016 18:58:54] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux avant d'avoir un grand sourire en désignant Ray du doigt.

- Comme Papa ! lança-t-il, en suivant le chiot.
[12/11/2016 19:10:44] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray passa une main dans ses cheveux en riant.

- Oui comme papa, rit il, Mais Ookami est comme Yuu-chan donc elle ne pourra que l'aimer
[12/11/2016 19:28:18] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un grand sourire en marchant pour prendre la direction du supermarché. Bien entendu, les chiens n'étaient pas admis. Le blondinet leva la tête vers Ray dans une petite moue.

- Papa, on va pas laisser Ookami dehors, fit-il d'une petite voix.
[12/11/2016 19:53:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Non, on va à l'animalerie, après j'irais faire quelque course, il faudra que tu reste bien sage, daccord ?

Ray entra dans la boutique
[12/11/2016 20:32:06] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Promis !

Yuuto hocha la tête dans un petit sourire en le suivant sagement, en entraînant Ookami avec lui. Il contenait au moins son excitation de côté pour le coup. Les achats se passaient bien, le blondinet devait certainement être encore assez calme à cause de la présence de Ray. Même pour les choix ou autre, il avait au moins la présence d'esprit de ne pas crier ou autre.
[13/11/2016 00:03:33] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Les mois finirent par s'écouler. Ookami avait bien été accepté et avec lui, et le temps, une autre personne finit par rejoindre la famille. Yuichiro fut un nouveau né relativement calme comparé à son frère. Certes, il fut né prématurément, ce qui entraîna une certaine charge en plus mais tout semblait encore bien se dérouler. Jusqu'aux premiers mots. Yuichiro ne parlait pas. Il criait souvent pour indiquer quelque chose. Ou il restait fixement devant quelque chose, attendant qu'on comprenne pour lui. Et si du haut de ses deux ans, il avait appris à se déplacer, il avait aussi montrer beaucoup de mal à le faire vraiment un long parcours sans soudainement chuter. Il n'avait pas le droit de descendre les escaliers, ni même d'essayer de les monter. Et à côté, Yuuto avait bien pris, devenant un petit garçon vivace de bientôt cinq ans. Si au début, il avait été tout excité par l'arrivée d'un petit frère, le concentration d'attention sur celui-ci avait vite fini par le rendre un peu jaloux. Il était en train de nourrir Ookami avant de tourner la tête vers l'intérieur de la maison avec une petite moue.

- Il a encore fait quelque chose, marmonna-t-il en caressant le chien.

Ookami lui lécha le bout des doigts. Yuuto se redressa avant de rentrer. Il devait se changer pour aller à l'école mais tout ce qu'il vit, fut sa mère en train de regarder partout d'un air paniqué.

- Maman ... ?
- Yuu, tu n'aurais pas vu Yui ? demanda-t-elle en regardant sous un meuble. Il s'est encore caché ...
- Non, répondit le petit en clignant des yeux. Maman, mon uniforme ...
- Ah, il est dans ta chambre ! Tu peux t'habiller tout seul ? Ray, il n'est pas dans la cuisine !
[13/11/2016 00:15:27] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray avait finit pas un peu délaissé ses études, puis les seuls moment où il n'était pas avec Yuichiro et Neoko, il faisait les promenades avec Ookami et Yuuto. Mais les promenade furent vite bien courte. Des qu''Ookami avait fini de faire les grosses comissiions ils reprouserent le chemins. Ray était entrain de chercher à l'étage. Il avait à peine son pantalon sa chemise encore mal fermer.

- Il n'est pas dans la salle de bain ! Yui ! yui !

Ray était entrain de chercher dans la chambre,sous le lit
[13/11/2016 00:26:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto écouta son père s'agiter à l'étage. Il tourna son regard vers Neoko qui se redressa pour aller regarder dans le salon. Le petit garçon avait dû mal à toujours comprendre une telle agitation. Certes Yuichiro était petit mais ... Il commença à monter les escaliers qui menait à sa chambre alors que sa mère ressortait du salon. Il regarda machinalement dans sa chambre. Pas de trace de son frère. Par contre, il fit la moue en voyant qu'une de ses peluches avait disparu.

- Papa, il m'a encore piqué une peluche !
- Il n'est pas dans le salon ! ... Ray, sous ton bureau, tu as regardé ? demanda-t-elle avant de regarder la cuisine.

Le petit-déjeuner n'était même pas encore prêt ... La brune soupira en jouant nerveusement avec ses mains. Avant de regarder l'heure. Il avait encore le temps avant d'emmener Yuuto, mais tout de même ...
[13/11/2016 01:07:50] Meilyas or Zonbi Crazy: - Cest encore un enfant Yuu, fit Ray, je lui dirais mais...

Ray ouvrit aussitôt La porte de son bureau. Il se penchait avant de voir la tête blonde de Yuichiro.

- Je l'ai trouvé ! Oh Yui, tu étais la tout ce temps ? Allez viens maman s'inquiète, fit il en tendant les bras vers le petit garcon
[13/11/2016 01:17:38] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto fit la moue en enlevant son pyjama.

- Ce sont mes peluches, marmonna-t-il en mettant son uniforme.

Le blond tourna la tête en direction de sa porte. Et voilà ... Encore de l'agitation pour trois fois rien.

Yuichiro leva son regard noisette vers son père. Il avait son expression habituelle qui manquait cruellement d'émotion. Il inclina la tête sur le côté, avant d'étendre ses jambes pour se glisser à quatre pattes de sous le bureau et trottiner jusqu'à Ray, une peluche à Yuuto dans les bras. Il perdit rapidement son équilibre et trébucha jusque dans les bras du blond. Cette simple perte d'équilibre fut suffisante pour qu'il se mette à pleurer.

Neoko soupira de soulagement au rez-de-chaussé avant de se mettre à préparer le petit déjeuner. Elle releva la tête en entendant les débuts de pleurs de son cadet alors que Yuuto sortit de sa chambre.

- Tout va bien ? demanda Neoko depuis la cuisine.
[13/11/2016 01:55:47] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se redressa avec Yuichiro dans ses bras, embrassant la tempe du petit avant de le bercer un peu dans ses bras.

- Oui, tout va bien, il a eut plus de peur que de mal.

Il sourit en voyant Yuuto prêt, caressant la cheveluree du blond.

- Désolé Yuu, allons manger maintenant
[13/11/2016 02:01:58] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro s'agrippa aussitôt à son père en serrant la peluche dans ses bras, pour le malheur de Yuuto. Mais l'aîné des deux eut un sourire à la caresse de Ray.

- Oui ! s'exclama-t-il en dévalant aussitôt les escaliers pour rejoindre sa mère avec plus d'entrain.

Neoko était en train de préparer le petit-déjeuner. Elle se tourna vers Yuuto qui se hissa sur sa chaise d'un air plus joyeux. La brune eut un petit sourire.

- C'est d'aller à l'école qui te rend si joyeux ? taquina-t-elle en lui tendant des tartines.
- Non ! Mais tu as vu, je me suis habillé comme un grand, répondit-il en tendant le cou.

Neoko sourit en lui caressant les cheveux avant de se tourner vers Ray et Yuichiro.

- Oh Yui, il faut pas nous faire peur comme ça ...
[13/11/2016 02:44:11] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray installa Yuichiro dans sa chaise haute alors qu'il rit doucement en regardant Yuuto.

- Tu deviens un grand alors, on devrait fêter ça non ? Maman est d'accord pour faire une petit sortie au parc pour faire un pique ni que tu pense ?

Ray servit Yuuto, alors qu'il fit se même avec Neoko, la laissant se charger du repas de Yuichiro
[13/11/2016 02:59:13] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko s'installa près de Yuichiro. Bien qu'il avait déjà deux ans, elle lui donnait toujours à manger elle-même, surtout avec le manque de coordination du petit. Elle coupa en tout petit les morceaux avant de le regarder.

- Yui, regarde Maman, fit-elle en souriant.

Yuuto regarda son père avant d'avoir un grand sourire.

- Vraiment ? Un pique-nique ? Oh oui, je veux, je veux ! s'exclama-t-il aussitôt.

L'attention de Yuichiro se dispersa sur son frère. Il le fixa longuement mais dès que Yuuto sentit le regard, le petit regarda ailleurs en silence avant d'ouvrir la bouche pour manger. Cela tira un maigre sourire à Neoko, même s'il ne parlait pas.

- On fera ça quand ? demanda aussitôt Yuuto en regardant son père.
[13/11/2016 03:17:24] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hum pourquoi pas... Cette après midi, après avoir chercher Yui à la crèche, tu finis plutôt non ?, fit il a NEOKO
[13/11/2016 03:41:10] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto se redressa aussitôt sur sa chaise en regardant sa mère. Elle sembla prendre un instant pour réfléchir avant de hocher la tête.

- Oui, ce devrait être possible dans ce cas, répondit-elle en souriant.
- Vraiment ? Génial !
- Tu promets d'être sage, hein ? Ne te laisse pas avoir par ton impatience, prévint la jeune mère dans un petit sourire.
[13/11/2016 03:43:35] Meilyas or Zonbi Crazy: - Si la maîtresse à dit que tu as fait des bêtises je le saurait, fit Ray
[13/11/2016 03:52:12] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto se ratatina aussitôt sur sa chaise en regardant ses parents à tour de rôle.

- Je serai sage ! promit-il.

Neoko eut un petit sourire amusé avant de continuer à donner à manger à Yuichiro. Elle hocha simplement la tête.

- Pas juste aujourd'hui, hein. C'est malhonnête si tu n'es sage que parce que tu as une récompense à la clef, ajouta-t-elle.
- Promis ! Je serai sage tout le temps ! répondit Yuuto d'un air déterminé.

La réponse tira un nouveau sourire à Neoko qui hocha la tête.
[13/11/2016 12:51:36] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray rit doucement avant de voir l'heure. Il se mit aussitôt à remettre sa chemise en place en mangeant à moitié.

- Le bento de Yuu est prêt ? Raaah... Ou j'ai mit ma cravate, fit Ray en se relevant pour fouiller dans ses affaires
[13/11/2016 12:55:22] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko cligna des yeux avant de se relever aussitôt.

- Je savais bien que j'avais oublié quelque chose ! Yuu, aide ton frère à manger, le temps de je prépare quelque chose, tu veux ?

Le brunette commença à fouiller dans les restes pour faire un bento au petit. Yuuto regarda son frère et fit un peu la moue. Il lui tendit un bout de pain.

- Yui ... Yui ! Eh, mais regarde-moi, marmonna-t-il en agitant sa main.
- Dans la salle de bain ? proposa Neoko pour répondre à Ray. Je ne l'ai pas vu ce matin, tu l'avais préparé hier soir ?
[13/11/2016 13:39:24] Meilyas or Zonbi Crazy: - On a pas le temps... Fit Ray, AAA... Elle est la merci. On passera à la supérette j'irais acheternin bento la bas. Tu te charge de ramener Yui à la crèche ?

Ray redescendait avec la cravatte qu'il fit un peu à l'arrache
[13/11/2016 13:54:50] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko releva la tête avant de la hocher doucement.

- Je m'en occupe, assura-t-elle en abandonnant ce qu'elle faisait. Yuu, va te débarbouiller, ça va être l'heure ...

Yuuto abandonna le morceau de pain en voyant que Yuichiro ne semblait pas plus intéressé que ça. Neoko le prit doucement pour le sortir de la chaise haute, avant de débarrasser doucement la table en attrapant une tartine pour manger au moins quelque chose. Le petit blond était en train de se laver les mains avant de regarder Ray en souriant.

- Je pourrais choisir ? demanda-t-il avec un grand sourire.
[13/11/2016 14:44:40] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray avait prit le sac de Yuuto, il chercha son propre sac alors qu'il posa les chaussure du garçon.

- Faudra faire vite alors, parce qu'on est un peu en retard, sourit Ray, je vais t'aider à faire tes lacets
[13/11/2016 15:03:12] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto secoua ses mains avant de trottiner en direction de Ray. Il mit de manière un peu désordonnée sa veste avant d'enfiler ses chaussures. Il attendit que son père fasse les lacets.

- J'irai super vite ! assura-t-il.

Neoko était en train de s'occuper de Yuichiro dans un léger sourire, pour éviter de le bousculer trop. Le petit semblait très calme, pour l'instant.
[13/11/2016 15:55:00] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se mit à faire les lacets du petit. avant de remettre bien sa veste.

- On est prêt. On y va Maman, fit Ray en tendant la maain vers le blond
[13/11/2016 16:17:00] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un grand sourire avant de prendre la main de Ray, en se tournant en direction de la voix de sa mère.

- On y va !

Neoko se pencha doucement avec Yuichiro dans les bras pour les voir. Elle eut un petit sourire.

- Soyez prudents ! À tout à l'heure, salua-t-elle en faisant un petit signe de la main avant de regarder Yuichiro.

Le petit blond les observa avant de regarder sa mère faire. Il lâcha le haut d'une main en l'imitant, tout en fixant la main de sa mère.
[13/11/2016 16:35:11] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit en faisant au revoir, alors qu'il roulait un peu plus vite, mais prudemment alors quoi s'arrêta au supermarché.

- Tu sais deja ce que tu veux ?

Il vaut prit Yuuto dans ses bras pour gagner du temps
[13/11/2016 17:07:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto se laissa faire sans trop de problème. Il inclina la tête en regardant les rayons.

- Hum ... Hum ... Un sandwich ! s'exclama-t-il pour profiter de l'occasion d'avoir un bento bien différent. Avec de la viande !

Il adressa un grand sourire à Ray.
[13/11/2016 18:04:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - un sandwich ? C'est pas très nourrissant, tu es sûre ? , fit Ray en se dirigeant vers les sandwichs
[13/11/2016 18:11:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Deux alors ? répondit Yuuto en inclinant la tête sur le côté avant de sourire. Je mangerai plus au pique-nique !
[13/11/2016 18:25:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - Maman va me taper sur les doigts si je te prends que ça ... Hum tu veux une compote avec ? Peut ... Être un jus de fruits aussi, fit il en mettant deux sandwich dans le panier
[13/11/2016 18:35:43] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto gonfla les joues en secouant la tête.

- Non, je veux pas de compote, répondit-il en regardant les alentours.

Il avait surtout des envies de sucres. Que des trucs pas trop équilibrés en somme.
[13/11/2016 18:59:08] Meilyas or Zonbi Crazy: - Alors un fruit ?, proposa Ray en cherchant quelque chosse qui pourrait intéressé Yuuto
[13/11/2016 19:11:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto regarda les fruits avant de cligner des yeux en tirant sur le haut de son père.

- Des fraises, des fraises !
[13/11/2016 19:17:59] Meilyas or Zonbi Crazy: - Doucement Yuu, rit Ray en prenant une barquette. Tu es fin prêt pour l'école, sourit il. Pour le pique nique tu as une petit idée ?
[13/11/2016 19:28:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un grand sourire avant de regarder Ray. Il inclina la tête sur le côté, en réajustant son petit chapeau sur sa tête.

- De la viande ? murmura-t-il, fidèle à lui-même.
[13/11/2016 19:33:15] Meilyas or Zonbi Crazy: - Autre chose que de la viande, rit Ray en passant a la caisse
[13/11/2016 19:46:47] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Hum ... Du riz ! répondit Yuuto en souriant, toujours aggripé à son père, agitant doucement les jambes dans le vide. Ou ... Ou ... Des tomates ...

Il admit ça avec une petite moue. Les tomates, ça passait encore avec lui mais il faisait un peu la tête aux autres légumes.
[13/11/2016 19:51:50] Meilyas or Zonbi Crazy: - Yuu, tu sais que tud evras manger des légumes, comme des .. haricots, c'est bon les haricots. Ah merdi, fit-il en récupérant la monnaie.

Il se mit a trotinner vers la voiture, déposant Yuuto dans le réhausseur, avec le sachet de course.
[13/11/2016 20:00:42] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - J'aime pas les légumes ... C'est tout bizarre ... Je préfère les fruits, c'est sucré au moins, répondit-il.

Yuuto le laissa faire en agitant un peu ses mains. Il cligna des yeux en inclinant la tête.

- Les haricots ? C'est vert ... marmonna-t-il.
[13/11/2016 20:40:16] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se mit à conduire.

- Cest joli le vert non ?
[13/11/2016 20:52:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Je préfère le bleu, répondit Yuuto en gonflant doucement les joues. Le vert, c'est ... bizarre ... C'est la couleur de l'herbe. Et l'herbe, ça se mange pas !
[13/11/2016 21:00:11] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le bleu ne se mange pas aussi, sourit Ray en arrêtant la voiture en allant ouvrir la porte. Tu sera sage alors ?

Il mit les sandwich dans le sac avec les fraises et la bouteille d'eau.
[13/11/2016 21:07:13] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oui, mais c'est la couleur du ciel !

Yuuto descendit de la voiture avant de prendre son sac. Il eut un grand sourire en hochant la tête.

- Promis ! Je serai sage !

Il tourna la tête en direction de l'école. Il cherchait déjà les visages connus.

- Ah ! Etoile-nii-san ! cria-t-il en agitant la main.
[13/11/2016 21:21:10] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray le regarda partir avec un sourire. Étoile tenait la main de Miuna, alors qu'il tourna la tête vers le blond.

- Yuuto, bonjour, fit le brun.

Il devait simplement ramener Miuna en maternelle, il avait son uniforme de primaire.
[13/11/2016 21:31:31] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto arriva à leur hauteur dans un grand sourire.

- Bonjour ! Ah, hum ... Bonjour Miuna ... Ouah ! C'est ton uniforme de primaire ? Tu as l'air d'un grand dedans ! s'exclama-t-il en souriant.

Il avait l'air d'une petite puce. Il cligna des yeux.

- Akiko n'est pas encore là ... ?
[13/11/2016 21:46:45] Meilyas or Zonbi Crazy: - Bonjour yuu- cyan, sourit la blonde.
- Ah ? Ça change rien, fit il. Akiko va me bouder, soupira t il
[13/11/2016 21:53:36] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Si, tu as l'air trop cool ! insista Yuuto en souriant.

Le blond le regarda avant de rire un peu en hochant la tête.

- Ah, la voilà !

Une tornade de cheveux roux se mit à courir dans leur direction avant de se jeter contre Etoile.

- T'as pas le droit de partir ! s'exclama Akiko aussitôt en gonflant les joues.
[13/11/2016 22:07:18] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile relecha à temps Miuna avant de tomber au sol.

- Aïe ! Ça fait mal Akiko !, fit il. J'y peux rien je dois aller, on se verra l'année prochaine
[13/11/2016 22:17:24] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko le fixa en s'agrippant complètement à Etoile, gonflant les joues.

- Je ne suis pas d'accord ! fit-elle. Je veux que tu restes avec nous !

Yuuto se mit à rire en secouant doucement la tête.

- Akiko, tu devrais laisser Etoile-nii-san, fit-il en riant.
- Je ne veux pas !
[13/11/2016 22:26:09] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il va se faire gronder, fit Miuna en souriant.
- Je reviens, je pars pour toujours, fit Étoile en relevant la tête vers Akiko. Je viens chercher Miuna de tout façon
[13/11/2016 22:35:31] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko baissa les yeux vers Etoile avant de gonfler les joues en le lâchant pour se redresser.

- Tu as plutôt intérêt à revenir ... marmonna-t-elle d'un air vexé en croisant les bras.

Yuuto eut un petit rire avant de regarder autour de lui. Il cherchait quelqu'un d'autre des yeux.
[13/11/2016 22:53:55] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile sourit en ebourrifant les cheveux d'Akiko, embrassant sa soeur sur la joue il partie en souriant. Miuna tourna le regard vers Yuuto.

- Tu cherches quelqu'un ?
[13/11/2016 23:02:04] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko eut malgré tout un petit sourire avant de regarder Yuuto. Le blond cligna des yeux avant de rapporter son attention sur les deux filles.

- Yuzu ... Il doit aussi venir, fit-il.
- Yuzuru ? Ah, je ne l'ai pas vu, répondit Akiko avant de tirer Miuna. Viens Miu-Miu !
[13/11/2016 23:15:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - Si il est la hein ? Oui oui, j'arrive, sourit Miuna en suivant Akiko.

Yuzuru était arrivé. Mais son père le quitta bien vite. Il resta un moment à fixer l'homme.
[13/11/2016 23:24:28] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux avant de marcher vers Yuzuru dans un grand sourire alors qu'Akiko tirait Miuna avec elle en riant.

- Yuzu ! fit-il en arrivant vers lui. Salut !
[13/11/2016 23:33:46] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuzuru tourna son regard, triste d'abord, avant de sourire en voyant Yuuto.

- Oh Yuuto
[13/11/2016 23:41:57] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto inclina la tête sur le côté avant de sourire.

- Tu vas bien ? C'était ton papa ? demanda-t-il en regardant la même direction que Yuzuru regardait auparavant.
[13/11/2016 23:48:38] Meilyas or Zonbi Crazy: Il sourit en hochant la tête.

- Oui, mais il a dut partir... J'espère qu'il reviendra me chercher après, sourit il.
[13/11/2016 23:54:55] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux avant de regarder à nouveau Yuzuru en souriant.

- Moi aussi j'ai hâte que Papa vienne me chercher ! Tu sais quoi ? Il a dit que si j'étais sage, eh ben, on allait faire un pique-nique tous ensembles ! Avec Maman et Yui aussi ... D'ailleurs Yui s'est encore caché ce matin ... Et puis il m'a volé une peluche aussi, marmonna-t-il d'un air bougon.
[14/11/2016 00:02:24] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuzuru se mit à marcher vers la classe.

- Tu n'aimes toujours pas ton petit frère ?, rit Yuzuru, tu as intérêt à pas faire de bêtise alors
[14/11/2016 00:08:21] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le suivit en faisant la moue.

- Mais il crie tout le temps, il se cache tout le temps ... Et puis il parle pas. Il est bizarre. Et puis Maman lui court toujours derrière, marmonna-t-il en shootant dans un caillou avant de sourire. Oui, j'ai promis que je le serai !
[14/11/2016 00:17:03] Meilyas or Zonbi Crazy: - Serais tu jaloux ?, sourit Yuzuru
[14/11/2016 00:24:24] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Jaloux ?

Yuuto le regarda avant de gonfler doucement les joues en secouant vigoureusement la tête.

- C'est pas vrai ! C'est lui qui attire toute l'attention en faisant exprès, marmonna-t-il d'un air vexé. On fait même plus de longues balades avec Ookami à cause de lui ...
[14/11/2016 00:40:36] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu en as parler avec tes parents ?, demanda le garçon, quand papa fait une erreur on discute en essayant de trouver... Des idees
[14/11/2016 00:51:54] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto regarda Yuzuru en inclinant la tête sur le côté.

- Discuter ?

Il sembla réfléchir un instant avec une petite moue avant de secouer la tête.

- Non, je pensais qu'ils le verraient, marmonna-t-il. C'est eux les parents ...
[14/11/2016 01:07:11] Meilyas or Zonbi Crazy: - Des fois il faut les aider, tu sais, sourit il
[14/11/2016 01:15:43] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le regarda en clignant des yeux avant de sourire un peu.

- Merci Yuzu ! Je le ferai alors ! répondit-il spontanément, sans vraiment réfléchir alors qu'il s'installait.

La journée se déroula sans problème. Comme il l'avait promis, Yuuto était resté sage. Même quand Akiko et lui avaient découvert une nouvelle manière d'inonder les toilettes, il avait refusé au dernier moment pour être sûr d'avoir son pique-nique. Il s'était peut-être autorisé l'erreur de déclencher une certaine bataille de peinture durant l'heure de détente mais il avait réussi à échapper au courroux de la maîtresse. Il riait un peu en regardant l'état des cheveux d'Akiko qui étaient littéralement multicolores.

- Tu es un arc-en-ciel maintenant !
- Et toi, tes vêtements sont tous colorés, rit la rouquine en le désignant, alors qu'ils attendaient à la sortie des cours que les parents viennent les chercher.
[14/11/2016 01:24:56] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuzuru attendait son père à l'écart. Miuna eut un petit rire. Alors qu'elle n'était pas dans un meilleur état et vue la réaction étoile.

- Mais qu'est ce qui c'est passé ?, fit le garçon

Ray attendait plus loin prêt de la voiture
[14/11/2016 01:29:01] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - C'est la faute de Yuuto, répondit Akiko dans un petit rire.
- Hey ! La maîtresse a dit que personne n'avait commencé, rétorqua le petit blond en étalant sa peinture sur son uniforme.
- C'est quand même ta faute, fit-elle. Même si c'était drôle ! ... J'ai hâte de voir la tête de ton papa. Ou de ta maman.
- C'est Papa qui vient me chercher, répondit-il, fier comme un paon en remettant son chapeau qui était le seul à avoir été épargné de la peinture.

Le petit garçon leur fit signe de la main avant de trottiner en direction de Ray avec un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:55

[14/11/2016 01:47:58] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile soupira.

- Vous pouvez pas être sage genre une fois.
- Faut juste aller à la douche, sourit Miuna, Au revoir Yuu, fit elle en le voyant partir.

Ray sourit mais son sourire seffaca en voyant l'état de Yuuto.

- Yuu ? Qu'as tu fais ?
[14/11/2016 01:52:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Mais c'était marrant ! répondit Akiko en riant. Oh, regardez la tête du papa de Yuu-Yuu !

Yuuto garda son sourire en regardant son père, en s'arrêtant.

- Il y a eu une bataille de peinture en art, dit-il en omettant le plus de détails possibles.
[14/11/2016 02:02:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu.. a fais cette .. comment je vais explique sa a maman, fit il en s'accroupissant. Hum.. on va devoir aller acheter des habbits..
[14/11/2016 02:07:46] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux avant de le regarder en inclinant la tête.

- Mais c'est que de la peinture ... Ça partira, non ? demanda-t-il d'une petite voix.
[14/11/2016 02:17:24] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hum je suis pas sûre. Vient on va aller au magasin. Aller monte, sourit Ray en ouvrant la por
[14/11/2016 02:25:22] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut simplement un petit sourire avant de grimper dans la voiture en agitant doucement ses jambes.

- Et du coup, on fait quand même le pique-nique, hein ?
[14/11/2016 02:34:27] Meilyas or Zonbi Crazy: - Oui ne t'inquiète pas.

Ray les conduisit dans un super marcher achetant un simple pantalon noir, et un t shirt alors qu'il venait chercher Neoko et Yuichiro.
[14/11/2016 02:45:19] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko tenait Yuichiro dans ses bras en le berçant un peu, attendant que Ray et Yuuto arrivent. Le petit blond était en train de mâchouiller une oreille d'une peluche de son frère. La brune eut un petit sourire en marchant jusqu'à la voiture. Yuuto eut un grand sourire jusqu'à voir la peluche. Il fit la moue alors que la brunette attachait Yuichiro.

- Coucou ... Oh ? Tu as changé Yuuto ? s'étonna-t-elle en voyant la tenue de son aîné.
[14/11/2016 02:48:32] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il voulait se faire tout beau pour le pique nique, mentit il en faisant un clin d'oeil à Yuuto.

Avant de se mettre en route.

- Alors ta journée ?
[14/11/2016 02:58:17] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto regarda son père avant d'avoir un petit sourire complice en hochant vigoureusement la tête. Neoko eut un simple sourire avant de s'installer à la place du passager.

- Hum ... Calme est le mot. Ah si, j'ai dû m'amuser à ré-étiquetter toute une section de livres. Et guider un ado ... qui avait un peu de mal à vouloir me faire comprendre ce qu'il voulait, rit-elle.

Yuuto regarda son frère qui jouait avec la peluche en silence.
[14/11/2016 03:15:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Un ado ? C'est déjà la période d'examen ? Tu me diras.. j'ai l'impression d'être vraiment vieux. quand le stagiaire me parle je ne pipe pas un mot, fit il en soupirznt
[14/11/2016 03:25:08] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - En quelque sorte. Il voulait réviser ... des sciences un peu particulières, répondit Neoko dans un petit rire. Je ne savais plus où me mettre.

La brunette inclina la tête sur le côté, dans un petit sourire.

- Tu as tellement pris un coup de vieux ? Tu n'es pourtant pas si vieux que ça, souffla-t-elle avant de jeter un coup d'œil derrière pour observer les garçons.

Yuuto était en train de littéralement dévisager Yuichiro avec une petite moue.
[14/11/2016 03:30:30] Meilyas or Zonbi Crazy: - j'ai tout de même 4ans de plus que toi. Yuu il y a un problème ?, fit il
[14/11/2016 03:36:40] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Qu'est-ce que quatre ans ? taquina-t-elle, avant de regarder à nouveau ses fils.

Yuuto tourna son attention vers ses parents. Il fit une petite moue en désignant Yuichiro.

- Il m'a encore pris une peluche, marmonna-t-il.
[14/11/2016 03:41:01] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu as plein de peluche, fit Ray
[14/11/2016 03:45:49] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Mais ce sont les miennes, rétorqua Yuuto dans une petite moue.
- Tu peux bien partager, non ? répondit Neoko dans un petit sourire.
- Pas celles-là, marmonna-t-il.

Yuuto baissa les yeux avant de les relever vers ses parents.

- Il a ses jouets à lui ...
[14/11/2016 03:55:06] Meilyas or Zonbi Crazy: - Pourquoi pas celle là ?, fit Ray, Yui ne va pas les cassé
[14/11/2016 04:00:18] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Mais ce sont mes peluches de loups ... marmonna-t-il. Comme celle du magicien !

Yuuto regarda Yuichiro qui s'amusait avec. Neoko le regarda, baissant un peu les yeux, avant de lui sourire un peu.

- Ce n'est pas ... si grave que ça, Yuu. Ce ne sont que des peluches, murmura-t-elle.
[14/11/2016 04:09:02] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray eut un petit ombre dans le regard à l'évocation du magicien.
.- Au retour je t'en achèterai une nouvelle, sourit il en arrêtant la voiture. On est arrivé
[14/11/2016 04:18:02] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko tourna son regard vers Ray, puis vers Yuuto. Le fait d'être arrivés lui rendit aussitôt le sourire. La brunette bénit son manque de concentration. Elle ouvrit la portière pour descendre, avant de détacher Yuuto puis de prendre Yuichiro dans ses bras.

- Yuu, ne t'éloigne pas trop, hein ?
- Je peux choisir où on va manger ? demanda-t-il en sautillant un peu.
- Tu attends qu'on prenne tout d'abord ...
[14/11/2016 04:25:23] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray eut un petit rire en prenant les paniers.

- Vas y Yuu, ne tinquiete chérie on est juste derrière, fit il en fermant la voiture.
[14/11/2016 04:29:42] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un grand sourire avant de se mettre à trottiner pour choisir l'endroit le plus "agréable" pour lui. Il avisa un parterre d'herbe en sautillant un peu en regardant ses parents. Neoko regarda Ray dans un maigre sourire en avançant doucement pour surveiller le blond du regard. Elle baissa les yeux vers Yuichiro.

- J'espère que ça déridera un peu Yui, murmura-t-elle.
[14/11/2016 12:37:28] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray suivait tranquillement. En regardant Yuichiro avec un petit sourire.

- Il faut juste patienter, il y arrivera en temps et en l'heure. Tu pense qu'on devrait commencer à mettre des règles ? Il n'a que deux ans.

Il étala la couverture au sol.
[14/11/2016 12:48:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko baissa les yeux vers Yuichiro en passant sa main dans les cheveux bouclés du blond avant d'abaisser pour le poser sur la couverture.

- Établir des règles ? Quel genre ? demanda-t-elle en aidant Ray alors que Yuuto s'amusait dans l'herbe.
[14/11/2016 13:13:42] Meilyas or Zonbi Crazy: - Au lieu de tout de suite courir quand il nous regard, peut être lui demandé de désigner ce qu'il veut ?, hasarda Ray
[14/11/2016 14:20:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Hum, ce serait peut-être un peu mieux, oui ...

Neoko observa le petit, puis Yuuto qui revenait vers eux. Ils étaient comme le jour et la nuit : aussi agité que l'autre était calme, aussi bavard que l'autre était muet, aussi territorial que l'autre n'avait aucune notion de l'appartenance, aussi expressif que l'autre ne l'était que par intermittence. Elle se retint une autre comparaison en secouant doucement la tête avant de passer sa main à nouveau dans les cheveux de Yuichiro.

- J'espère juste entendre sa petite voix pour autre chose que des cris ou des pleurs, murmura-t-elle dans un maigre sourire.

Yuuto aggripa le bras de sa mère dans un petit sourire.

- Maman, maman, viens jouer avec moi ! s'exclama-t-il dans un grand sourire.
[14/11/2016 14:27:06] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ca va venir, il faut être patient, sourit Ray en passan une main dans le dos de sa fiancé. Oh, tu propose même pas de jouer à ton vieux père ?, rit il, Je vais me sentir vexer, plaisanta-t-il.
[14/11/2016 14:51:25] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko adressa un petit sourire à Ray avant de regarder Yuuto. Le blondinet regarda son père, en réfléchissant avant de faire une petite moue.

- Mais j'ai pas beaucoup vu Maman aujourd'hui ... murmura-t-il d'une petite voix.

La brune eut un léger rire derrière sa main avant de se pencher pour embrasser la joue de Ray.

- Désolée, mais c'est Maman qu'il veut, taquina-t-elle avant de se lever en suivant son fils.
[14/11/2016 14:57:23] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit doucement, en faisant un signe de la main en les regardant au loin. Alors qu'il tourna son regard vers son fils boiologique.

- on dirait que se sera juste toi et moi. Tu veux aussi jouer ?, tenta-t-il
[14/11/2016 15:17:31] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto tira sa mère un peu plus loin histoire de jouer tranquillement, dans la joie et la bonne humeur. Yuichiro tourna son regard en direction des petits éclats de rire avant de lever les yeux vers son père. Cependant, il perdit bien vite le contact visuel, baissant les yeux vers la peluche qu'il avait toujours entre ses mains. Avant de se lever un peu pour faire quelques petits pas incertains vers Ray, se laissant un peu tomber sur le coup pour être à côté de lui. Il voulut relever les yeux vers lui, mais avec le contact visuel, il détourna aussitôt les yeux pour regarder plutôt les épaules.
[14/11/2016 18:40:47] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray essaya de ne pas trop s'inquiété pour le garçon, bien qu'il avait déjà envie de le serre contre lui pour le protéger. Il inclina la tête en suivant le reghard noisette du garçon. Avant de tapotter ses propres épaules.

- Tu veux monté ?, demanda-t-il, Si tu veux il faut hocher la tête, tenta-t-il
[14/11/2016 18:55:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro fixa les épaules longuement avant de se tourner son regard vers Ray, même s'il ne le regardait pas directement dans les yeux pour une raison inconnue. Il resta immobile, serrant sa peluche avant de secouer tout doucement la tête de haut en bas, en fixant les épaules, bien qu'un peu incertain sur si c'était bien ça qu'il devait faire.
[14/11/2016 19:04:46] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray eut un grand sourire en voyant son fils communiquer. Il se mtit accroupit, avant de prendre le petit garçon sur ses épaules, et de se relever pour marcher sous les cerisier.

- Tu es tout grand maintenant, sourit il
[14/11/2016 19:14:30] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro attrapa aussitôt la tête de Ray pour bien se maintenir. Il leva la tête vers les cerisiers alors qu'il bougeait un peu ses jambes en observant les fleurs. Il cligna un peu les yeux et tendit un peu une main comme pour essayer d'en prendre une.
[14/11/2016 19:59:23] Meilyas or Zonbi Crazy: - Quand tu es né aussi un jour de cerisier. Il y en avait partout, on aurait cru qu'il neigeait, de mit à parler simplement Ray. Celui de la maison devrait aussi bientôt avec des fleurs, tu pourras le voir de ta fenêtre. et même aller en dessous
[14/11/2016 20:09:56] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro abaissa sa main pour s'aggriper à son père. Il baissa les yeux vers lui, agitant doucement les jambes en l'écoutant. Il posa son menton dans la chevelure de Ray, clignant des yeux, avant de relever les yeux vers le cerisier. Il inclina un peu la tête sur le côté. Il resta un long moment sans rien faire. Et puis il y eut un petit bruit, comme un léger sifflement, dû à la faiblesse du son.

- ... Avec papa ? murmura le blondinet.
[14/11/2016 20:27:12] Meilyas or Zonbi Crazy: - Oui avec papa, et même maman et Yuu et sans oublier... Ookami ..., fit il en ralentissant.

Et fur et à mesure. Le sourire. Un grand sourire pas les petits. Il sautillait un peu en regardant Neoko.

- Avec papa, oui, tous ensemble, ça te plairait? N'est ce pas yui +
?
[14/11/2016 20:35:36] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro cligna des yeux avant de les baisser vers son père. Il agita un peu ses jambes à nouveau, en se tenant à lui alors qu'il se redressait un peu.

- Oui, répondit-il d'une toute petite voix.

Neoko tourna la tête vers Ray alors qu'elle reposa Yuuto au sol. Elle haussa un sourcil avec un petit sourire en coin.

- Qu'est-ce que Papa est en train de nous faire ? demanda-t-elle avant de regarder son aîné.

Yuuto tourna son regard vers Ray, inclinant la tête sur le côté d'un petit air perplexe avant de rire un peu. La brune se redressa en prenant le garçonnet dans ses bras.

- On va aller voir, hein ?
- Il est peut-être tombé sur la tête, fit Yuuto en la regardant.
- Ouh, tu te moques, murmura-t-elle en riant avant de rejoindre Ray et Yuichiro.
[14/11/2016 21:04:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Comme faire pour communiquer avec Neoko et Yuuto sans alerte Yuichiro. Il fut bien content de voir le duo s'approchait. Il était tout souriant. alors qu'il releva le regard vers Yuichiro.

- Yui viendra voir le cerisier en fleur dans notre jardin, avec tout le monde. N'est ce pas yui ?
[14/11/2016 21:14:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro était en train de jouer avec les mèches de cheveux de son père. Il était concentré dessus.

- Oui, répéta le petit.

Neoko s'arrêta en regardant Yuichiro. Elle se figea un peu, avant de cligner des yeux plusieurs fois d'affilée. Elle serra un peu Yuuto contre elle sur le coup. Son aîné cligna des yeux.

- ... Il a parlé, souffla-t-il d'une petite voix.
[14/11/2016 21:27:26] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray était fier comme un paon.

- Tu veux faire plaisir à Maman, yui ?
[14/11/2016 21:36:34] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro continua de jouer avec les cheveux de Ray avant de s'arrêter en baissant les yeux vers son père. Il inclina la tête sur le côté d'un air interrogateur. Neoko n'osait même pas parler alors qu'elle regardait son cadet.
[14/11/2016 22:01:52] Meilyas or Zonbi Crazy: - Maman, tu peux le répéter, le mot, maman ?, demanda Ray en sou
[14/11/2016 22:14:20] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro cligna des yeux avant de relever la tête.

- Maman ? répéta-t-il d'une petite voix.

Neoko eut aussitôt un peu sourire en sentant qu'elle avait les larmes qui perlaient au coin de ses yeux.

- Oh Yui ... murmura-t-elle, avant de regarder Ray. Merci ...

Yuuto observa l'échange. Il serra un peu son étreinte autour du cou de sa mère avec une petite moue. Voilà que l'autre attirait encore toute l'attention. Il fronça légèrement les sourcils.

- J'ai faim, lâcha-t-il en fixant Yuichiro.
[14/11/2016 22:36:13] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray fit doucement glisser Yuichiro dans ses bras pour aller vers la couverture.

- On va aller manger, sourit Ray, tu aimes biens parlé Yui ? Tu as vu le sourire qu'elle a fait ?, continua t il
[14/11/2016 22:47:56] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro s'agrippa aussitôt à Ray en regardant la couverture. Puis il leva les yeux vers son père mais il eut du mal à garder longtemps le contact visuel.

- J'aime ... bien, répondit-il avant de hocher la tête. Oui ... Maman est ... jolie.

Neoko suivit avec un grand sourire. Elle voulut poser Yuuto mais celui-ci resta aggripé à sa mère. Il leva la tête vers elle.

- Maman, maman, j'ai faim, fit-il.
- D'accord, d'accord. Lâche-moi Yuu, tu vas me faire mal, rit-elle un peu.

Mais le blond resta malgré tout aggripé, fronçant un peu les sourcils.

- Je veux du riz, marmonna-t-il pour garder l'attention de sa mère.
[14/11/2016 23:30:21] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray était assit en tailleur, il déposa Yuichiro bien sûr sa cuisse. le bon point d'avoir presque deux mètre. Plein de place pour s'asseoir.

- Yuu veux les onigiri ? , proposa Ray en ouvrant le panier, Yui en veux aussi ?
[14/11/2016 23:35:18] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro cligna des yeux en tournant les yeux vers le panier. Il s'installa confortablement sur la cuisse de son père. Il posa son dos contre Ray avant de hocher la tête.

- J'en veux bien ... répondit le petit blond.
- Oui, j'en veux ! s'exclama Yuuto un peu pour couvrir la voix de son frère.

Neoko passa sa main dans les cheveux de son aîné.

- Doucement, doucement ... murmura-t-elle en souriant. Et la politesse alors ?
[14/11/2016 23:58:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ouvrit le panier, bientôt trop content pour dire quoi que se soit. Prenant deux Onigiri qui déballant les papier. en les tenant vers les deux garçons.

- Juste pour aujourd'hui on peut oublier maman non ?
[15/11/2016 00:11:49] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko eut un simple sourire en levant légèrement les yeux au ciel. Yuuto se saisit aussitôt de son onigiri en prenant une grande bouchée.

- D'accord, Maman ne va rien dire, répondit-elle en souriant. Dans ce cas, Maman peut aussi avoir un onigiri ?

Yuichiro prit le sien en clignant des yeux avant de prendre une petite bouchée. Il regardait autour d'eux en mangeant. Yuuto le regardait du coin de l'œil avant de regarder Ray. Il avait dû mal à comprendre la soudaine bonne humeur de son père. Il avait juste parlé, c'était pas si exceptionnel ... Yuichiro leva les yeux vers le cerisier.

- Ça tombe, murmura-t-il en regardant les pétales qui s'envolaient au gré du vent.
[15/11/2016 00:16:20] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sortie un autre onigiri en tendant à Neoko en souriant. Avant de lever la tête vers le ciel.

- Oui, ça fait comme de la neige, sourit il
[15/11/2016 00:38:41] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko le remercia avant de lever les yeux aussi vers le cerisier. Elle baissa les yeux vers Yuichiro en souriant, tellement contente qu'il parle. Mais ce ne fut pas du goût de Yuuto.

Et plus les jours passaient, plus Yuichiro continuait à faire quelques efforts pour parler. Même s'il ne parlait vraiment qu'avec Ray, quelques fois avec Neoko lorsqu'ils étaient tous seuls. Mais pas avec Yuuto. Et le blond lui rendait bien. Même si Yuzuru avait dit de discuter, le jour où ça arriva, il commença fort mal, même si c'était un simple dimanche normal. Yuuto entra dans sa chambre avant de froncer les sourcils. Il manquait quelque chose ... Il regarda autour de lui, avant de courir vers le bureau de son père, où Yuichiro avait décidé de jouer, plutôt que dans sa chambre. Le blond fronça les sourcils en voyant qu'il jouait avec une peluche. Mais pas n'importe laquelle. C'était la peluche du magicien. Il s'approcha.

- Rends-la moi !

Yuichiro leva ses grands yeux noisettes en inclinant la tête sur le côté.

- Rends-la moi, je te dis ! fit Yuuto en prenant la peluche pour tirer. C'est à moi !

L'agressivité un peu soudaine de son frère effraya le plus jeune qui sentit les larmes lui montaient aux yeux.

- Y-Yuu ...
- Je t'ai dis que c'est à moi ! insista-t-il en tirant sèchement, faisant basculer Yuichiro en arrière.

Il se cogna, pas trop violemment, mais juste assez pour qu'il se mette à pleurer.
[15/11/2016 00:48:54] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray se redressa d'un coup du fauteille ou il était entrain de faire une sieste, cherchant ses lunettes.

- Jarrive, yui, j'arrive !

Il refermant la boucle de sa ceinture en se mettant à monter les escaliers quatre à quatre en se débarquant dans son bureau.

- Yuu, qu'Est ce que tu as encore fait ?; soupira t il en s'accroupissant en prenant dans ses bras Yuichiro, Tout va bien. tout va bien
[15/11/2016 00:53:56] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko leva la tête du livre de cuisine qu'elle était en train de lire. Elle laissa Ray gérer ça, écoutant simplement depuis le rez-de-chaussé.

Yuichiro s'aggripa aussitôt à son père en pleurant. Il réfugia son visage contre Ray alors que Yuuto fronça les sourcils.

- C'est lui qui a commencé ! Il m'a encore pris une peluche ! accusa aussitôt le blond. Je l'ai juste repris et il s'est mis à pleurer !

Il serra son jouet contre lui en fixant Yuichiro.
[15/11/2016 01:13:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je t'ai déjà expliqué qu'il faut y aller doucement, ça dans ta chambre maintenant, aller, fit Ray en bercznt Yuichiro, tout ça bien... Tout va bien Yui, il ne voulait pas
[15/11/2016 01:25:36] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto fronça les sourcils en gardant la peluche dans ses mains.

- Il n'a pas voulu le lâcher, c'est pour ça, marmonna-t-il. C'est plus un bébé, il sait qu'il a pas le droit !

Yuichiro se blottit contre Ray en hoquetant. Plus de peur que de mal comme d'habitude mais c'était toujours comme ça.

- Y-Yuu ... a ... a crié ... balbutia-t-il, tout perdu.
- T'avais qu'à lâcher !
[15/11/2016 01:38:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tout va bien, chuchota le père en passant sa main dans le dos de son fils, tout va bien, Yuu dans ta chambre ! Tout de suite !

Ray commençait à avoir les nerf qui la
[15/11/2016 01:50:08] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro hocha la tête en se serrant bien contre Ray.

- Mais j'ai rien fait de mal ! rétorqua Yuuto en fronçant les sourcils. C'est pas juste ! Dès que Yui pleure, tout le monde est là pour lui !

Neoko leva la tête. Elle se redressa en abandonnant son livre pour monter les marches en entendant que le ton montait.

- Qu'est-ce qu'il se passe ?
[15/11/2016 02:05:22] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne voulait pas monter le ton, mais entre le stresse d'y boulot, le mariage qui arrive, les pleures, les cris, la pression.

- Neoko... Occupé toi de .. yui je .. je dois sortir, fit il en s'approchant de Neoko ignorant Yuuto, s'il te plait.
[15/11/2016 02:13:54] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko cligna des yeux avant de tendre les bras pour prendre Yuichiro, hochant simplement la tête.

- D'accord, d'accord ... Vas-y, je m'en occupe, assura-t-elle en berçant le petit qui s'aggripa à sa mère.

Yuuto cligna des yeux en serrant sa peluche. Il se sentit complètement frustré sur le coup. Il venait de se faire ignorer. C'était tout le temps pour Yuichiro maintenant ...

- C'est pas juste, fit-il en fixant ses parents.
[15/11/2016 02:17:03] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray souffla en sortant de son propre bureau. Il en avait marre. Il chassa même Ookzmi, alors qu'il s'installa au fond d'y jardin en sasseyant sous le cerisier. Il essaya de calmer sa respiration. Alors qu'il posa sa tête sur ses genou. Il avait hausser la voix... Il s'en voulait tellemen
[15/11/2016 08:45:34] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko berça simplement Yuichiro avant de se pencher vers Yuuto. Elle posa une de ses mains sur la tête du petit blond.

- Yuu ... Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
- C'est la faute de Yui ! lâcha-t-il en reculant, secouant la tête. C'est toujours pour lui qu'il y a tout ! Il me vole mes jouets et j'ai rien le droit de dire ! C'est injuste !

Le blondinet aggripa sa peluche avant de courir aller s'enfermer dans sa chambre. La jeune femme l'observa d'un air concerné avant de regarder Yuichiro. Elle descendit les escaliers pour s'asseoir sur le canapé dans un petit sourire, pour le détendre.

- Allez Yui, ce n'est rien ... Yuu s'est énervé pour rien, murmura-t-elle en berçant le blondinet.

La jeune fille attendit qu'il se calme. Puis elle eut un violent sursaut en entendant la porte de l'entrée se fermer. La brune se redressa.

- Yuu ... ?

Elle se mit debout avant d'entrer Ookami japper, certainement de ne pas suivre quelqu'un. Elle se précipita pour ouvrir la porte.

- Yuuto, reviens ! Yuuto !
[15/11/2016 08:53:29] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray releva la tête en entendant la panique qui monter d'un grand. Il passa ses mains sur son visage avant de se lever. En entrant dans la salon.

- Chéri, qu'est ce qui se passe ?
[15/11/2016 09:10:52] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko se tourna aussitôt vers Ray d'un air paniqué en serrant Yuichiro contre elle.

- Yuu ... ! Yuuto est sorti ! s'exclama-t-elle aussitôt.
[15/11/2016 09:22:43] Meilyas or Zonbi Crazy: - Sorti ?, fit Ray en tournant son regard vers la porte, Reste ici au cas où il reviendrait je vais le chercher, il a pas du aller loin.

Il ebfila ses chaussure, prenant la veste de Yuuto.

- Il a garder sa peluche ?

Ray était nerveu
[15/11/2016 09:29:21] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko acquiesça vigoureusement de la tête en regardant Ray. Elle ne devait pas paniquer. Yuuto n'avait pas dû aller bien loin. La peluche ...

- Oui, oui, il ne l'a pas lâché, répondit-elle.

Elle tendit l'oreille. On entendait déjà presque plus les échos des bruits de pas de course du blondinet.
[15/11/2016 09:31:19] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je vais le ramener, sourit Ray avant de se mettre à courir. Yuu ! Reviens !

Il se mit à descendre la rue en cherchant le son des pas
[15/11/2016 09:37:36] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto courait sans vraiment regarder où il allait en serrant la peluche contre lui. Il n'était pas en tort. C'était de la faute de Yuichiro, pas de la sienne. C'est ce qu'il se répétait en courant aussi vite qu'il pouvait en mordant sa lèvre inférieure. Il avait descendu toute la rue. Ce qui était simple c'était qu'il allait toujours droit devant lui. Mais à courir comme ça, il risquait de vite se perdre s'il gagnait la petite rue marchande non loin.
[15/11/2016 09:41:57] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ray est vraiment stupide, fit une voix qui regardait le garçon qui descendait.

L'homme passa une main dans ses cheveux en se mettant à suivre le garçon. Il fallait rien lui arrive. Ses yeux bleus se tournerent vers le père qui criait toujours le nom du garçon.
[15/11/2016 09:46:58] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto continuait de courir sans ralentir l'allure. Il ne ralentit que lorsqu'il rentra dans quelqu'un. Ça ne le fit que changer de direction, en serrant sa peluche, pour s'enfoncer encore plus sans prendre garde à ce qu'il y avait autour de lui.
[15/11/2016 09:52:56] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika regarda le garçon. Il eut un petit sourire, alors qu'il le suivit. Hésitant à se montrer enfin jusqu'à que Yuuto an que de se faire renverser par un vélo. Il avait passer son bras autour du petit en le tirant contre lui.

- Doucement, doucement
[15/11/2016 09:55:26] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un violent sursaut en regardant le vélo passer. Il reprenait son souffle en serrant la peluche contre lui. Il leva la tête vers Arika, clignant des yeux. Il avait un air familier. Il eut un nouveau sursaut en essayant de se libérer. Maman lui avait dit de ne pas parler avec les inconnus.
[15/11/2016 09:58:55] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika eut un petit sourire en s'accroupissznt. Ils lavaient vraiment bien élever.

- Je vais te lâcher, tout va bien, mais regarde quand tu cours, tu vas te blesser, fit il en rrlecjznt le gosse
[15/11/2016 11:07:35] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto fronça doucement les sourcils en reculant un peu, serrant sa peluche contre lui. Il baissa un peu les yeux.

- M ... Merci ... Pour ... Pour le vélo ...

Il releva les yeux vers Arika. Il avait vraiment l'impression de le connaître. Il cligna des yeux en se concentrant un peu.
[15/11/2016 15:04:16] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika eut un petit sourire en hochant la tête.

- Y'a pas de quoi, tu devrais rentré chez toi, ton père n'arrête pas d'hurler ton nom depuis que tu es parti
[15/11/2016 15:07:55] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le regarda avant de froncer les sourcils. Il secoua la tête en reculant.

- Je veux pas. Dès que je vais rentrer, il y aura Yui ... marmonna-t-il en baissant les yeux.

Il shoota dans un petit caillou en gonflant les joues.
[15/11/2016 15:14:10] Meilyas or Zonbi Crazy: - Et tu trouves que c'est bien de t'enfuir ?, demanda Arika, Tes parents t'aiment tu le sais ça ?
[15/11/2016 15:22:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto était têtu. Il cligna des yeux en fixant le sol.

- Ils préfèrent Yui ... marmonna-t-il. Ils sont toujours à courir derrière lui. C'est pas juste, c'est plus un bébé.
[15/11/2016 15:36:32] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika avait l'impression de se revoir plus jeune avec Katya. Tous les sales coups qu'il avait pu faire. Il soupira un peu.

- Il est juste plus petit, c'est normal. Toi tu es un grand. Tu es plus fort.
[15/11/2016 15:42:32] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto serra sa peluche contre lui en clignant des yeux. Il semblait être boudeur sur le coup. Il secoua la tête.

- C'est pas juste ... On fait même plus de grandes promenades avec Ookami et Papa ... Et depuis que Yui parle c'est pareil ... Et puis il me pique mes peluches, et puis Maman est toujours à courir derrière lui.

Il baissa les yeux en sentant qu'il allait pleurer. Il comprenait pas que Yui devait nécessiter plus d'attention. Il avait l'habitude d'avoir été le seul petit. Et maintenant il devait tout partager.

- C'est ... pas juste ... murmura-t-il en cachant son visage dans sa peluche.
[17/11/2016 06:42:02] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu sais.. j'ai aussi une petite soeur. Je l'aimais vraiment pas, je la poussais quand elle était devant moi, je lui tirais les cheveux, lui volait ses peluches. Ma mère n'arrêtait pas de la prendre dans ses bras. Je n'aimais pas ça. J'étais jaloux.

Il marqua une pause.

- Puis une fois maman n'est pas venu, et elle était tombé. Elle s'était mise à pleurer, pleurer. Longtemps,très longtemps. Alors je lui ai fait câlin et je l'ai porté jusqu a la maison. Maman m'a félicité, et ma remercié. Ma petite soeur aussi, elle a promit de faire plus attention. quelle ne tomberait plus. Mais je me sentais si fier. Elle tombait je laidais. Elle avait du mal à faire quelque chose je laidais. Parce que j'étais le grand frère, et elle mimitait. Un jour ton frère n'aura plus besoin de tes parents, et c'est toi qui va laod
[17/11/2016 17:53:07] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto avait enfoui son visage dans sa dos de sa peluche, mais en écoutant Arika, il consentit à la baisser pour le regarder de ses grands yeux bleus qui avait commencé à briller. Il se mordit un peu la lèvre inférieure. Lui, devoir aider Yuichiro ?

- Aider ... ?

C'est vrai que si ses parents couraient tout le temps derrière Yuichiro ... Il regarda le sol en jouant à le gratter de la pointe du pied.

- Mais ...

Il comprenait un peu ce que voulait dire Arika. Il ne voyait juste pas comment le mettre en œuvre. Surtout qu'il avait fait pleurer son frère au final ...
[17/11/2016 17:53:26] Meilyas or Zonbi Crazy: - Mais c'est dur le rôle de grand frère,tu..tu n'es pleut être pas assez fort
[17/11/2016 17:53:50] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto cligna des yeux avant de gonfler un peu les joues.

- Je suis fort ! Je le ferai ! Je peux le faire !
[17/11/2016 17:54:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika eut un petit sourire. Il inclinant la tête avant de lever le petit doigts.

- Tu me promets d'être le meilleur grand frère ?
[17/11/2016 17:54:15] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika eut un petit sourire. Il inclinant la tête avant de lever le petit doigts.

- Tu me promets d'être le meilleur grand frère ?
[17/11/2016 17:54:57] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto coinça sa peluche dans un de ses bras et tendit l'autre pour enrouler son auriculaire autour de celui d'Arika en hochant la tête.

- Je le promets ! répondit avec un petit air déterminé.
[17/11/2016 17:55:08] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika hocha la tête dans un petit rire. Avant de relever la tête.

- Yuu. ! Yuu !, appela une voix plus loin.
- Ton père est la, tu devrais aller le voir, fit il en relachant le doigts de l'enfant.

Ray était juste à quelques pas, il était complètement paniqué.
[17/11/2016 17:55:18] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto tourna la tête en entendant la voix de son père. Il cligna des yeux avant de regarder Arika, acquiesçant vigoureusement du chef.

- Merci ! répondit, avant de serrer sa peluche en se détournant.

Il rebroussa le chemin de quelques pas avant de prendre une inspiration pour signaler sa présence.

- Papa ! Je suis là ! fit-il en accélérant un peu le pas.
[17/11/2016 17:55:31] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika regarda le garçon partir, alors qu'il se relever. regardant son propre fils partir. Alors qu'il fit marche arrière. Ray se tourna aussitôt vers la source de la voix, avant de voir le blond. Il eut un sourire en s'accroupissant en tendant les bras.

- Yuu, enfin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Ven 25 Nov - 21:56

[17/11/2016 17:56:40] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto se mit à courir pour se jeter dans les bras de son père pour se pendre à son cou.

- Désolé Papa ... !
[17/11/2016 17:56:51] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne tarda pas à se redresser en serrant le garçon contre lui. Il avait eut tellement peur. Même si il n'était pas là chair de son sang. Il l'aimait.

- Papa aussi est désolé. Je n'aurais pas du te crier dessus. je suis désolé Yuu. Terriblement désolé.

Il embrassa longuement le haut du crâne du garçon, en passant sa main dans ses cheveux.

- Tu n'as rien ? Tu n'es pas blesser ?
[17/11/2016 17:57:04] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto se blottit tout contre son père, resserrant sa petite étreinte autour du cou de Ray.

- Non, non, j'ai rien ... Le monsieur m'a arrêté, bredouilla-t-il. Pour le vélo ...

Il n'avait pas non plus voulu inquiéter son père à ce point.
[17/11/2016 17:57:24] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le monsieur ? Tu l'as remercié correctement ? Faudrait aussi que je le remercie.

Ray tourna son regard aux alentours, comme si il se doutait de l'identité de ce fameux personnage
[17/11/2016 17:57:41] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto hocha la tête en clignant des yeux, avant de serrer son petit poing contre sa peluche qu'il avait coincé sous son bras.

- Oui ! Il a dit ...

Le blond se mit à réfléchir un peu, en levant les yeux au ciel.

- On a ... J'ai dit que je serai un bon grand frère pour Yui !

Il regarda Ray, avant de baisser les yeux.

- Parce que j'ai ... j'ai pas été gentil avec Yui ... bredouilla-t-il.
[17/11/2016 17:57:55] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray baissait son regard vers le petit blondinet. avec un petit sourire en embrassant le front du garçon.

- Cest vraiment fantastique, on va aller annoncer à Maman, et tu pourras t'excuser et lui aussi te doit des excuse, ça te va ?
[17/11/2016 17:58:10] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto releva les yeux vers Ray et eut un petit sourire, un peu timide, avant de hocher la tête.

- Oui ... Oui, je vais m'excuser, répéta-t-il en clignant des yeux. Je vais faire attention ... Maman ... Maman elle ... elle a rien dit ?
[17/11/2016 17:58:33] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto releva les yeux vers Ray et eut un petit sourire, un peu timide, avant de hocher la tête.

- Oui ... Oui, je vais m'excuser, répéta-t-il en clignant des yeux. Je vais faire attention ... Maman ... Maman elle ... elle a rien dit ?
[17/11/2016 17:58:44] Meilyas or Zonbi Crazy: - Maman est très inquiète, fit Ray avant de sourire, mais elle sera heureuse de te voir.

Le père se mit en route, alors qu'il marcha vers la maison, en se calmant un peu. Il avait sacrément courru
[17/11/2016 17:58:57] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto hocha la tête en se plaçant correctement dans les bras de Ray, baissant un peu les yeux. Il avait une attitude plus calme, conscient qu'il n'avait pas bien réagi.

- Désolé, murmura-t-il à nouveau.

Neoko attendait sur le pas de la porte, Yuichiro dans les bras. Elle le berçait un peu, guettant le retour de Ray et Yuuto, ou juste celui de Yuuto s'il rebroussait chemin, ou ... Elle secoua la tête. Ils rentreraient ... tous les deux.
[17/11/2016 17:59:09] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne mit que dix minutes à revenir,après tout Yuuto n'avait pas pu aller plus loin. Il poussa la porte en déposant le garçon dans l'entrée pour le laisser aller vers sa mère
[17/11/2016 17:59:18] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko se tourna aussitôt en dans leur direction. Elle eut une expression de soulagement avant de marcher rapidement vers lui. Yuuto, qui avait lâché Ray, se tourna vers elle avant de trottiner dans sa direction.

- Oh, Yuu ! Tu ne dois plus partir comme ça, c'est dangereux ... Tu aurais pu te faire mal, ou te perdre, ou quelqu'un aurait pu--

Elle s'interrompit en s'accroupissant, toujours avec Yuichiro dans ses bras. Yuuto s'aggripa aussitôt à sa mère, mais pas dans un mouvement brusque de jalousie habituelle, plus ... dans une peur d'avoir mal agi.

- Pardon Maman, pardon ... ! Je voulais pas ... Je suis désolé, bredouilla-t-il.

La brunette passa sa main libre dans les cheveux de son fils, en le regardant, toujours avec une mine inquiète, puis un sourire naquit un peu sur ses lèvres.

- Tu ne referas plus, hein ? Maman a eu très peur ...
- Je le ferai plus ...

Le blondinet tourna la tête vers son petit frère.
[17/11/2016 17:59:39] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray était entrain de retirer ses chaussures, tout rentrer dans l'ordre
[17/11/2016 17:59:57] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto baissa un peu les yeux avant de se tourner entièrement vers Yuichiro. Le blondinet l'observa d'un air curieux, mais comme d'habitude, il perdit vite le contact visuel.

- Yui ... Je suis désolé de ... d'avoir crié et de t'avoir poussé et ... et tout ça ... s'excusa-t-il.

Son petit frère le regarda puis regarda ailleurs. Yuuto sembla marquer un temps d'arrêt avant de s'approcher un peu.

- Tu ... Tu pourras prendre mes jouets si ... si tu demandes mais ... mais pas celui-là, ajouta-t-il en montrant la peluche. Ni le lapin ... Ceux-là ... Ils ... Ils sont à moi.

Il ne savait pas trop comment vraiment s'excuser. Il leva les yeux vers son père, comme pour vérifier qu'il ne disait pas de bêtise.
[17/11/2016 18:00:13] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit en voyant l'aîné s'excuser de la sorte. Il tourna son regard vers Yuichiro.

- Yui, tu as compris ce que tu dois faire ?
[17/11/2016 18:00:23] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuichiro regarda la peluche, puis leva son regard vers son père, avant de cligner des yeux, regardant un peu autour de lui.

- Demander à Yuu si je veux jouer, répéta le petit garçon.

Yuuto hocha un peu la tête en serrant le jouet. Il semblait attendre quelque chose quand même.
[17/11/2016 18:00:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - Cest exacte, fit Ray, est ce que tu lui a demander si il voulait te donner la peluche ?,
[17/11/2016 18:00:49] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuichiro releva la tête à nouveau vers son père, puis vers Yuuto. Il secoua doucement la tête.

- Non ... répondit-il, voyant qu'il n'avait pas raison de mentir.
[17/11/2016 18:01:00] Meilyas or Zonbi Crazy: - Du coup, que dois tu faire ?
[17/11/2016 18:01:11] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuichiro eut comme un flottement avant de cligner des yeux.

- ... Demander à Yuu si je veux jouer ? répéta-t-il.

Il avait du mal à comprendre où son père voulait en venir. Neoko eut un petit sourire en se penchant vers Yuichiro.

- Tu dois t'excuser, murmura-t-elle.

Le blond cligna des yeux à nouveau avant de regarder ailleurs.

- Pardon Yuu ... ? fit-il, un peu ... perdu ?
[17/11/2016 18:01:23] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray était encore un peu maladroit avec Yuichiro, il fut plutôt content que Neoko prenne la relève, il tourna son regard noisette vers Yuuto
[17/11/2016 18:02:18] Meilyas or Zonbi Crazy: Yuuto eut un petit sourire avant de s'approcher un peu pour faire un câlin de Yuichiro. Le petit eut un léger air paniqué éphémère mais il le laissa faire. Neoko sourit avant de se redresser. Le blondinet tira son petit frère avec lui.

- C'est bon, répondit-il avant de le lâcher.

Il tourna son regard vers ses parents avant d'inspirer.

- Viens on va jouer ! fit-il en tirant Yuichiro avec lui alors que Neoko les regardait s'éloigner.

La brune soupira doucement dans un sourire avant de regarder Ray.

- Il a été loin ?
[17/11/2016 18:02:30] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray secouant la tête.

- Il était juste en bas de la colline.Hum...

Ray hesita alors qu'il rangea ses chaussures. Alors qu'il entra dans le couloirs.
[17/11/2016 18:02:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ça va, dans ce cas ... répondit-elle avec un petit air soulagé.

Neoko inclina légèrement la tête en remarquant l'hésitation de Ray.

- Il y a un problème ? demanda-t-elle dans un léger sourire.
[17/11/2016 18:02:50] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je veux pas ...

Ray n'avait pas envie de s'avancer sur. . Mais ce monsieur ou magicien comme l'appeler Yuuto revenait de plus en plus souvent, et toujours en cas de besoin.

- remuer certain souvenirs
[17/11/2016 18:03:04] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko cligna des yeux avant d'incliner la tête sur le côté. Elle s'avança vers Ray, posant doucement sa main sur son bras.

- Ray, il y a un problème ? souffla-t-elle en le regardant d'un air un peu inquiet.

Remuer de vieux souvenirs ? De quoi parlait-il ?
[17/11/2016 18:03:12] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je ... Je crois que le vrai père de Yuuto est .. bien et bel vivant
[17/11/2016 18:03:28] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko cligna des yeux en le regardant. Sa main glissa pour laisser son bras retomber le long de son corps.

- Quoi ... ?

Elle savait, à l'époque, qu'Arika était en vie. Mais il avait été déclaré mort, plus personne n'avait eu de nouvelles, tout le monde avait fini par accepter cette idée. Et puis, surtout, au fil des années, contrairement à Ray qui avait pu le revoir par moment, elle, elle ne l'avait plus revu. Elle avait même fini par penser qu'Arika n'aurait pas cherché à la revoir après qu'elle l'ait laissé, ce jour-là ...

- C ... Comment ça ... ?
[17/11/2016 18:03:40] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray aurait dû se taire, il passa sa main dans sa nuque en regardant ailleurs alors qu'il alla préparer un thé.

- Je suis pas sur.. mais qui pourrait protéger Yuuto à part lui. La dernière fois ... Que je l'ai vu c'est quand je t'ai retrouvé dans la réserve du gymnase... Enfin je suis pas sur. mais...
[17/11/2016 18:03:52] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko inspira en le regardant avec une expression confuse. Arika en vie ? Mais ... Il ... Elle écouta Ray, avant de serrer ses mains l'une contre l'autre.

- Dans la réserve ... ? Tu veux dire quand Haibara m'avait ... ? Mais ... Mais ça remonte au lycée et ...

Yuuto avait tout juste un an à l'époque et maintenant quoi ? Elle cligna des yeux.

- Tu ne ... Tu ne me l'as jamais dit ...
[17/11/2016 18:04:55] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray mit l'eau à bouillir, alors qu'il tira une chaise pour la jeune femme. Il soupira en baissant la tête.

- L'excuse est stupide ... J'avais oublier, c'était sortie de ma tête. Mais.. aussi.. la peur peut être.
[17/11/2016 18:05:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko s'assit sur la chaise en regardant Ray. Elle cligna des yeux, inclinant la tête sur le côté.

- La peur ?

La brunette avait du mal à voir pourquoi. Elle était un peu confuse dans son tout ça.
[17/11/2016 18:05:43] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray s'assit après avoir servit le thé à chacun, gardant un oeil sur les enfants. alors qu''il tripotait la ance de la tasse en porcelaine.

- Que finalement ça soit ... Un rêve, ou même... Qu'il réclame Yuuto, avoua t il, c'était stupide de penser ca .. je sais mais...
[17/11/2016 18:05:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko cligna des yeux, avant de baisser un peu ceux-là vers la tasse de thé.

- Réclamer Yuuto ?

La brunette eut un maigre sourire, en regardant la tasse. Elle releva la tête vers Ray.

- Même ... Même s'il voulait ... Il ne le pourrait pas, répondit-elle pour le rassurer un peu. Mais ... Enfin ... Tu l'as revu ? ... Je veux dire vraiment ?
[17/11/2016 18:06:09] Meilyas or Zonbi Crazy: - Le teste de paternité... Et il aurait le maire de son côté. Je sais qu'il ne l'aurait pas fait. mais...

Ray secoua la tête.

- Je deviens peut être parano, rit il nerveusement
[17/11/2016 18:06:19] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ray ...

Neoko leva sa main pour la poser sur celle du blond. Elle tenta un petit sourire.

- C'est normal d'être inquiet mais ... Tu ne dois pas t'en rendre malade, hein ... Tu t'en fais trop. Même si ... Même si cette situation arrivait ... Je ne dirais jamais oui. D'accord, Yuuto est ... techniquement son fils mais ...

Elle eut un petit sourire.

- Celui qui l'a élevé avec moi, c'est toi.
[17/11/2016 18:06:35] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit doucement en entrelacant ses doigts à la jeune femme. La levant un peu pour embrasser le dos de la main.

- Je suis désolé de m'inquiète pour rien, mais... Si il reviens constamment ca pourrait causer un choc à Yuuto tu pense
[17/11/2016 18:06:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko se mit à réfléchir un peu, avant de regarder sa tasse.

- Peut-être pas un choc ... Je veux dire ... Yuuto ne sait pas, donc ... C'est si ... C'est si quelqu'un lui disait que là il pourrait être perturbé, expliqua-t-elle avant de relever son regard vers Ray. Ça pourrait brouiller ses repères, en quelque sorte, vu qu'il est encore jeune ...
[17/11/2016 18:07:54] Meilyas or Zonbi Crazy: - On devrait resserrer ses libertés alors. En commençant par fermer la porte d'entrée et celle du jardin
[17/11/2016 18:08:03] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko le regarda en clignant des yeux. Elle sourit un peu.

- Peut-être pas autant, si ? Certes, il est sorti une fois tout seul mais ... Quand il doit aller dehors, il y a toujours toi, ou moi, avec lui.

Elle réfléchit un peu, en grattant le sol de la pointe des pieds.

- Peut-être ...

Elle s'arrêta. En parler ? Mais il était jeune. Elle ne voulait pas ...
[17/11/2016 18:08:16] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il ne comprendra pas, il est .. encore jeune. il vaut mieux attendre son adolescence en espérant qui ne tombe pas dans la mauvaise phase. Mais au moins qu'il n'est pas accès à la rue. Le jardin est assez grand pour jouer,
[17/11/2016 18:08:24] Meilyas or Zonbi Crazy: Neoko admit en inclinant un peu la tête sur le côté avant de regarder Ray.

- D'accord ... Ça, je veux bien. Mais s'il veut aller dans la rue ... Si l'un de nous est disposé pour pouvoir le surveiller, on ne va pas lui dire non, hein ? demanda-t-elle en le regardant.
[17/11/2016 18:10:57] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je vois pas pourquoi il devrait aller dans la rue, nous sommes. Dans un simple quartier, fit Ray
[17/11/2016 18:22:20] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - La curiosité, ou s'il a envie de promener Ookami. Il a l'habitude de faire le tour du quartier avec toi, c'est pour ça, répondit-elle simplement.

Neoko marqua une pause en buvant son thé avant de regarder les enfants du coin de l'œil.
[17/11/2016 18:46:19] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je serais avec lui, dans ses moments ca devrait aller, sourit Ray. J'e... Je vais demander... Je passerai chez Devil. Histoire de mettre un peu de clairete à tout ça. Si tu le veux bien
[17/11/2016 18:49:49] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko cligna des yeux avant de rapporter son attention sur Ray, comme si elle avait eu un bref moment d'absence. Elle eut un bref sourire avant de hocher la tête.

- Hum ... Oui, bien sûr, répondit-elle avant de regarder à nouveau les enfants qui jouaient tranquillement de leur côté. Ne ... Ne te prends pas trop la tête tout de même, hein ?
[17/11/2016 19:03:45] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je n'aurais pas le temps avec toutes les affaires que j'ai, rit doucement Ray.

Pourtant il ne fallut que 24h pour que le jeune père, ne soit au pas de la porte de l'appartement de Zonbi. Et Devil. La rousse fut d'ailleurs étonné de voir le blond la.

- Ray ? Y a un problème ?
- Bonsoir Zonbi, Devil est la ?
[17/11/2016 19:05:35] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devil était, comme à son habitude, dans son "bureau". Il devait être soit en train de surveiller quelque chose, soit de bidouiller un nouvel algorithme. En tout cas, on peut l'entendre pester, puis faire tomber quelque chose.

- Technologie de vieux, râla-t-il dans sa barbe.
[17/11/2016 19:09:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - Comme tu peux l'entendre, soupira Zonbi en se decallant, Je t'en prie entre.
- Merci, j'en aurais pas pour longtemps, affirma le blond.
- Pas de thé, du-

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase quelle vit le géant retirer ses chaussure, et se diriger aussitôt vers le bureau. Avec beaucoup d'assurance et une certain colère qu'il essayait de cacher.

- Il est en vie ? N'est ce pas ?, fit il après avoir ouvert la po
[17/11/2016 19:12:18] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devil était en train d'essayer de lire un programme avec un vieux téléphone fixe branché à son ordinateur. Le blanc se pencha pour ramasser le combiné en soupirant avant de se redresser en voyant Ray rentrer. Il haussa un sourcil, sans paraître plus surpris que ça.

- Bien sûr, répondit-il de manière lacunaire, clignant des yeux pour remettre le combiné sur le fixe.
[17/11/2016 19:13:01] Meilyas or Zonbi Crazy: - Dis lui de ne plus approcher Yuuto
[17/11/2016 19:14:37] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devil se redressa complètement avant de le regarder.

- Je ne suis pas un pigeon voyageur, répondit-il simplement, haussant un sourcil. Tu n'as qu'à lui dire toi-même, maintenant que tu le sais en vie.
[17/11/2016 19:15:53] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu crois sérieusement qu'il va ne laisser. Dis lui, je te paierai, ça sera juste un boulot. Cela ne te convient pas ?
[17/11/2016 19:18:21] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Là, tu sais me parler, répondit Devil avec un sourire en coin.

Le blanc retapa sur le clavier, clignant des yeux.

- Je le ferai. Tu es venu juste pour ça ?
[17/11/2016 19:21:01] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray hocha simplement sa tête.

- Tu prendras les sous sur mon compte privé, si il en manque envoie un message avec le montant. Bonne soirée.

Ray était venu sur un coup de tête sans vraiment de but, il voulait simplement protéger sa famille. maintenant qu'il y avait un équilibre. Il referma la porte s'excusant du dérangement.
[17/11/2016 19:23:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devil soupira simplement avant de s'affaler sur son bureau et de mettre son casque. Appeler Arika, appeler Arika ... Il faisait des siennes celui-là. Il soupira à nouveau en regardant le fixe, puis son écran alors qu'il était en train de rechercher Arika pour pouvoir l'appeler.

- Me faire payer pour ça ... Même moi je tombe bas, là.
[17/11/2016 19:25:13] Meilyas or Zonbi Crazy: Il fallut tout de même dix minute avant que le portable de Devil sonne sur un appelle random. Un portable jetable cette fois.

- Je n'ai pas avancer, si c'est ta question, fit la voix d'Arika
[17/11/2016 19:29:19] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Entre autre, répondit Devil. Non, j'ai juste un message à te faire transmettre.

Le blanc était en train de pianoter sur son clavier.

- Apparemment Ray n'a pas aimé que tu vois le petit. Il m'a juste dit "dis lui ne plus approcher Yuuto". Voilà. C'est dit. Tu en fais ce que tu veux, maintenant.

Oui. Parce que Devil aimait jouer sur les mots. Ray lui avait dire que faire passer le message. Message passé. Il n'était pas responsable de la suite des événements.
[17/11/2016 19:36:39] Meilyas or Zonbi Crazy: - Oh, je vois. Le message est bien passé, soupira-t-il, c'est complètement stupide. Je crois que .. je vais bouger d'i coup. Ça sert à rien que je reste à la capital
[17/11/2016 23:36:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Fais comme tu veux. Ce n'est pas mon problème, Arika. Vos histoires de paternité, vous pourrez les régler un bon coup, marmonna-t-il avant de soupirer. Donc rien de nouveau du côté de Roan ?
[17/11/2016 23:36:16] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Aucun, je crois c'est mort. On l'a sous estimé
[17/11/2016 23:36:26] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devil soupira longuement en basculant sa tête en arrière.

- Et moi, avec le fixe, j'arrive pas à récupérer quelque chose. C'est littéralement pire que chiant, marmonna-t-il. On a pas de corps, on a pas de preuves tangibles ... Ray va grincer des dents.
[17/11/2016 23:36:38] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Ray s'en fout à ce stade, soupira le jeune homme. Tu vas abandonné ?
[17/11/2016 23:36:47] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devil inspira longuement avant de hocher la tête. De toute manière, Roan ne faisait plus parler de lui alors ... Il soupira.

- Oui. Ça ne sert rien. Surtout que je ne risque pas d'être payé pour ça, marmonna-t-il.

Il cligna des yeux en regardant le fixe. C'était complètement inutile de continuer dans une impasse pareille. Il se redressa.

- J'abandonne. C'est stupide et la surveillance me prend du temps sur mes autres boulots.
[17/11/2016 23:36:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Arika soupira encore une fois. Ça le faisait chier de rester sur un échec de la sorte.

- Je te donnerai trente pourcent de la sommes finale en plus si ça peut te rendre le sourire, plaisanta-t-il
[17/11/2016 23:37:08] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - J'espère bien, répondit Devil dans un maigre sourire.

Il se redressa un peu en s'approchant de l'écran avec les caméras. Il l'éteignit tout simplement.

- Zou. Un travail en moins, des heures de piratage en plus.

Devil s'étira.

- De toute manière, ce n'est pas comme s'il allait vraiment faire quelque chose.
[17/11/2016 23:37:19] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Il fallut certes plusieurs années avant qu'il ne fasse quelque chose et encore. Cela lui était normal, puisque que Yuzuru l'attendait. Il abordait fièrement son uniforme de primaire alors qu'il était en train de rire avec Yuuto. Akiko, Etoile et Miuna étaient déjà rentrés chez eux.

- Ton père est vraiment chouette. On dirait un super héros. Les avocats sont vraiment des justiciers.

Yuzuru releva le regard en voyant un immense ombre venir. Il se releva en souriant.

- Papa !!
[17/11/2016 23:37:29] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto avait pris quelques centimètres supplémentaires, un sourire éclatant et des cheveux encore plus en bataille qu'à son habitude. Il était en train de remettre son nœud marin correctement.

- C'est ce que je lui ai dit la dernière fois, rit-il en relevant la tête.

Son père à lui était en retard. C'était inhabituel. Peut-être un problème avec Yuichiro ? Il cligna des yeux en relevant les yeux vers l'ombre qui approchait. C'était la première qu'il voyait vraiment le père de Yuzuru maintenant qu'il y pensait.

- Oh chanceux, moi je vais devoir encore attendre, souffla-t-il.
[17/11/2016 23:37:38] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Lhomme était vraiment grand encore plus que pouvait l'être. Il abordait un visage sans sourire alors qu'il avait des yeux dun vrai singulier, les meme que Yuzuru. Il fut plutôt étonné de voir son fils accompagné.

- Cest Yuuto, fit le garçon en voyant le regard de son père.
- Je sais, je sais, bonjour Yuuto.
- Je tai jamais dit son nom pourtant.
- On doit y aller.
- On peut pas attendre avec lui ?
[17/11/2016 23:37:47] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto leva les yeux vers Roan. Il afficha une petite mine surprise en voyant la stature de l'homme avant d'avoir un grand sourire.

- Bonjour ! répondit-il poliment, avec son habituel entrain.

Il cligna les yeux avant de regarder Yuzuru en souriant avant de rire un peu.

- C'est rien, Papa va arriver ... Ou Maman viendra me chercher sinon ... ajouta-t-il, bien qu'un peu inquiet de ne pas voir ses parents venir.
[17/11/2016 23:37:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuzuru voulait dire quelque chose, mais son père prit son bras pour le forcer a avancer. Le petit garçon protesta mais se laissa faire. Roan tourna son regard vers le blond.

- On se reverra dans un autre temps, je te le promets Neils.

Le duo disparu juste a temps alors que Ray débarqua essoufflé.

- Yuu, je suis désolé de mon retard, souffla t il
[17/11/2016 23:38:08] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un petit air surpris en entendant son deuxième prénom. Il fixa le duo s'éloigner avant de secouer un peu la main pour faire un signe de la main en direction de Yuzuru pour lui dire au revoir. Il leva les yeux vers son père qui arrivait, avant de se redresser.

- Ce n'est pas grave, Yuzu attendait avec moi, répondit-il avant d'incliner la tête sur le côté. Il y a eu un problème ?
[17/11/2016 23:38:17] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Une affaire qui s'est un peu éternisé. Je suis vraiment désolé. On pourra passer a la boulangerie, pour me faire pardonner, sourit il en tendant la main vers son fils
[17/11/2016 23:38:26] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha la tête avant de prendre la main de son père.

- Oh oui ! On pourra prendre des cannelés ? demanda-t-il. Ce n'est pas grave ... J'ai vu le papa de Yuzu, du coup. Il est grand ! Même plus grand que toi !
[17/11/2016 23:38:35] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Plus grand ? Il doit vraiment être immense, fit il en serrant la main de son fils en se mettant en route, tu as passé une bonne journée
[17/11/2016 23:38:43] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha aussitôt la tête en regardant Ray.

- Oui, il est immense ! C'est un télépathe aussi, je suis sûr, répondit-il avec un air très sérieux avant d'acquiescer. Oui ! On a fait des calculs, et puis on a eu une heure de lecture ... Akiko a cassé un robinet aussi. Elle était trempée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Lun 28 Nov - 23:45

[12:45:19] Meilyas or Zonbi Crazy: - Un télépathe ? fit Ray. Oh ? Un Robinet ? Vous avez vraiment le droit de vous approcher de ça ?, rit doucement le jeune père; tu n'as bien sûre pas participé à cette petite destruction ?
[12:47:48] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oui, il est télépathe parce qu'il a deviné mes prénoms, répondit Yuuto avec un sourire éclatant. Yuzu m'a juste appelé Yuu, mais son papa, il a tout deviné.

Le petit garçon cligna des yeux avant de regarder ailleurs avec un petit sourire.

- Nooon ... J'ai juste fait la courte échelle, j'ai pas touché au robinet moi, répondit-il.
[12:52:24] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ah ?, fit un peu perplexe Ray avant de soupirer. Pourquoi cela ne m'étonnes pas. Vous vous ennuyez tellement ? Je t'avais déjà dit de rester sage. Tu sais que tu ne l'as pas été ?
[12:55:05] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oui, il m'a appelé Neils, répondit-il en hochant la tête.

Yuuto rentra légèrement la tête entre ses épaules en regardant Ray. Il eut une petite moue.

- Je sais mais ... On voulait pas le casser à la base, on voulait juste grimper ... répondit-il d'une petite voix. Et puis j'aime pas quand on doit colorier, c'est trop long et ça ressemble à rien ...
[12:57:32] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne fit pas vraiment de remarque au deuxieme nom de son fils. Après tout.. Même l'école ne le connaissait pas, ou du moins ne savait pas le prononcer.

- Tu dois faire ce qu'on te dit de faire, Yuu-chan. C'est la règle. Même si cela est ennuyant, tu dois terminer ton travail sagement, et rester un gentil garçon. Tu vas commencer a causer du tord à tout le monde, et tu vas être un méchant garçon, expliqua le blond.
[13:09:44] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut une petite moue mais baissa un peu la tête malgré tout.

- Désolé, marmonna-t-il.

Il releva la tête, inclinant la tête.

- Je voulais pas faire du mal, répondit-il.
[13:11:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je sais Yuu-chan, je sais. Mais tu dois écouter ce que les adultes disent.
[13:13:16] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha simplement la tête. Même si cette promesse tacite disparut derrière son grand sourire.

- On va quand même à la boulangerie ? demanda-t-il d'une petite voix.
[13:45:21] Meilyas or Zonbi Crazy: La différence entre les deux frères se faisaient de plus en plus ressentir à présent. Même le blond qui aurait pu faire que les deux avaient un lieu devenait fade. Yuichiro abordait les bouclette de son père, la même teinte de yeux. Alors que Yuuto, avec ses cheveux plats, et d'un blond tournant plus vers un blond miel, mais c'est surtout à force de le voir toujours revenir au main d'un policier, qui commencer a peser sur la conscience de Ray. C'était vraiment une chose qu'il lui passait au-dessus de la tête. Dans ses moments là il soupirait encore et encore. Les cernes sous ses yeux, alors qu'il tourna son regard vers Neoko. Du genre je te l'avais dit. Il sourit, au policier de l'avoir ramener encore et encore.

- Toi, dans ta chambre tout de suite, fit Ray à son fils aîné. Combien de fois, je dois le répété, tu finis tes activités du rentre, point. Tu n'es qu'un enfant Yuu-ch.. Yuuto. Dépêche toi.
[14:13:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Si encore ce n'était que dans le physique qu'ils différaient ... Mais même mentalement, c'était complètement autre chose : Yuuto avait pris en taille mais il avait commencé à se laisser tenter un peu trop souvent par l'insurrection des règles. Là où Yuichiro les suivait tout le temps, dans une droiture habituelle. L'aîné leva les yeux vers son père avant de regarder ailleurs. Il eut un petit 'tss' dans un tic nerveux des lèvres.

- Je voulais juste faire un tour avant, y'a rien de mal là-dedans, marmonna-t-il.

Neoko regarda Ray, puis son fils. Elle retint simplement un soupir. Le caractère de Yuuto, la pente houleuses sur laquelle il s'engageait ... Tout lui rappelait un certain garçon lointain.

- Yuu ...
- Oui, maman, d'accord, j'ai compris !
[14:23:17] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray croisa les bras en regardant le garçon montait dans sa chambre, alors qu'il soupira en remettant les chaussures à sa place. Il passa une main dans ses propres cheveux.

- Quoi qu'on dise, il ne nous écoute pas, râla-t-il en allant dans la cuisine. Il va pas dans le bon chemin, c'est...
[14:35:33] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto monta les escaliers en grinçant des dents. C'etait injuste. Il n'aimait pas devoir s'enfermer, là, juste à cause de ça et ... Il tourna la tête vers le bureau de Ray, s'approchant en poussant la porte entrouverte. Il baissa les yeux vers Yuichiro qui jouait. Le cadet leva les yeux vers son frère.

- Tu es puni ?
- Pas encore ... Qu'est-ce que tu fais là ?
- Mes devoirs.

Il haussa simplement la tête alors que Yuichiro se leva pour descendre, laissant Yuuto dans son coin. Quand il était puni il n'avait pas le droit de lui parler.

Neoko inspira longuement, retournant à la cuisine.

- Ce n'est qu'un enfant, il faut juste ... l'orienter. Il est un peu tête brûlée, voilà tout.
[14:39:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tête bruler ? Ca fait déjà six fois qu'un agent vient nous le ramener, fit Ray. A chaque fois je lui explique, mais il m'écoute pas. Il ne veut que s'amuser, ou je ne sais quelle excuse il pourrait trouver là tout de suite.

Il soupira en se laissant tomber sur la chaise.

- Il est exactement comme lui, et tu as vu comme il a finit. j'ai peur. je veux pas que cela arrive a Yuuto. Il pourrait tellement faire.. d'avantage. je veux dire, c'est pas comme si on le délaissé ou autre ? Mais... On s'y prend si mal que ça ? Je veux dire...

Le bureau de Ray était toujours ranger, impécablement. Chaque affaires, chaque dossier. Tout était classé selon un code de couleur bien précis, un code de rangement bien précis. C'était vraiment un maniaque du détails.
[15:03:16] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko baissa doucement la tête avant de la relever pour regarder Ray. Elle s'avança pour passer sa main sur le bras du jeune homme.

- Ray ... Il est encore jeune, il teste les limites, c'est ... ça ne veut pas dire qu'il tournera pareil. Nous sommes suffisamment à son écoute, et ... Ou alors ... Je ...

Elle posa son regard sur Yuichiro qui descendait les escaliers.

- Il essaye peut-être de ... de trouver sa manière de s'exprimer à lui, je n'en sais rien ... Je ne peux pas dire que j'étais spécialement un exemple au même âge.

Yuuto s'approcha des dossiers en les regardant vaguement. Il avait toujours été fier de son père mais maintenant il avait la sensation de moins en moins lui correspondre. Surtout face à tout cet ordre. Ça lui donnait envie de tout mettre sans dessus, dessous. Il se mit à lire les tranches d'un œil curieux.
[15:08:27] Meilyas or Zonbi Crazy: - S'exprimer ?

Ray avait haussé le tons sur le coup. Comment pouvait-elle se comparer à Yuuto ? Yuuto n'avait rien à voir avec eux, ils venaient d'un foyer, une famille d'accueille. Yuuto avait tout reçu, sa propre chambre, des qu'il avait envie d'un cadeau, Ray faisait son possible pour l'obtenir. Il le consiédrer vraiment comme sa propre chair. mais plus l'adolescent grandissait, plus il le voyait lui. Il inspira un bon coup.

- Pardon, Yui, sourit-il a Yuichiro, Tu commence à avoir faim ?

Tout était ranger, enfin sauf un fichier. Des especes de papier, balancer à l'autre bout de la corbeille. Un papier de changement de nom, de changement d'adresse. Ainsi que plusieurs papier, qui portait bien le nom de Yuuto. Comme si Ray était entrain de lui préparer, un véritable dossier pour la fac. Ou quelque chose dans ce genre.
[15:25:00] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko inspira longuement en levant simplement les yeux au ciel. Elle avait dit ça comme ça. À force de faire des comparaisons avec lui, forcément, elle allait vraiment finir par en faire. Elle rapporta son attention sur Yuichiro. Le petit blond hocha la tête.

- Oui, un peu ...
- Je vais me dépêcher, promit la jeune mère avant de regarder Ray. On en reparle plus tard.

Elle lança son chiffon un peu sèchement sur le coup sur la table pour se mettre aux fourneaux. Elle aussi, ça la fatiguait.

Yuuto cligna des yeux en s'approchant pour prendre les papiers qui portaient son nom, haussant un sourcil.

- C'est quoi ça ... ? marmonna-t-il en commençant à lire.
[16:10:17] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray aurait bien voulu continuer encore la conversation. Peut être qu'il devrait au moins aller plus loin qu'un simple, il essaye de s'exprimer. C'était une notion un peu trop simplicite de l'avis de Ray. Il se tourna vers Yuichiro.

- Si on allait attendre un peu dans la salon, laissons maman tranquille, proposa Ray, Tu as réussi a faire tes devoirs ?

Les dossiers comportaient divers papier tous froisser, a croire que Ray avait eut des accés de colère, il y avait aussi des courrier du maire parmi les dossier, demandant surtout des nouvelles de Yuuto, mais les lettres dataient vraiment. Un peu plus de huit ans maintenant. Il y avait une régularité, puis plus rien.
[16:22:12] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko se plongea dans la cuisine alors que Yuichiro l'observa puis regarda son père. Il hocha simplement la tête en emboîtant le pas pour se diriger dans le salon.

- Oui, j'ai réussi, c'était ... facile, admit-il avant de regarder Ray. Mais ennuyant aussi.

Encore un point de divergence : Yuuto s'ennuyait et la plupart de ses résultats en patissaient. Yuichiro s'ennuyait de la facilité de certains exercices mais il les faisait de bon cœur malgré tout.

Yuuto commença à les lire. La correspondance employait peu de termes détournés et le blond se surprit plusieurs fois à relire des termes du registre familial. Il était vraiment perdu sur le coup. Quoi ? Ça établissait des liens de famille, et il était au centre de tout ça. Il eut une vague sensation de vide et d'incompréhension alors qu'il prit le dossier dans ses mains. Il sortit du bureau, la tête fourmillante de questions, d'interrogations, et surtout de points d'ombre. Il avait peur de comprendre surtout que ce dossier avait son nom, quoi. Il descendit un peu vite les escaliers sur le coup.
[16:26:38] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ennuyant ?, fit Ray, Hum ... Il faudrait trouver peut être des programmes plus .. élevé. Tu n'as vraiment eut aucun mal ?

Ray s'assit doucement sur le canape, en allumant la télé, comme dans un vieux reflexe pour écouter les informations. Il soupira en entendant les pas précipités de l'aînée.

- On ne court pas dans les escaliers Yuuto, fit Ray. Je ne t'ai pas appelé pour le dinners.
[16:39:34] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Non ... C'est logique alors ... Ça devrait être plus difficile ? demanda Yuichiro en inclinant la tête sur le côté.

Le petit blond s'installa dans le canapé avant de tourner la tête en entendant les pas de Yuuto. L'aîné ralentit progressivement la cadence en se plantant dans l'encadré de la porte de la cuisine, ignorant un peu les dires de Ray sur le coup. Il déglutit un peu péniblement sur le coup.

- Maman ... ?

Neoko tourna la tête dans la direction de son fils.

- Tu devrais écouter ... commença-t-elle avant de s'interrompre en voyant la mine un peu perdue de son fils et surtout le dossier qu'il avait.

Elle s'approcha aussitôt, abandonnant ce qu'elle était en train de faire, baissant la voix.

- Tu as fouillé dans le bureau de Papa ? Tu sais que tu n'as pas le droit ! Va remettre ça à sa place, tu vas encore te faire disputer sinon, souffla-t-elle à voix basse.
- Maman !

Yuuto la regarda, avec de grands yeux perdus, avant de regarder le dossier. Neoko baissa finalement les yeux vers celui-ci, fronçant légèrement les sourcils avant d'avoir un visage bien plus fermé. Il avait lu les lettres ... Elle se mit à réfléchir mais Yuuto fut bien plus rapide, faisant volte-face pour se planter dans l'encadré du salon. Autant aller poser les questions au détenteur de ce dossier.
[16:47:13] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray ne s'attarda pas plus sur Yuuto, si celui-ci ne voulait pas l'écouter, il subirait la punition. Il en avait par-dessus la tête de tout cette crise d'adolescent. Il hocha la tête au dire de Yuichiro.

- Hum.. Je pense que demain on pourra essayer d'aller à la librarie pour trouver quelque nouveau exercices, qu'est ce que tu en penses, Yui-chan ?, sourit Ray.

Il sentit bien l'atmosphère monter de plus en plus de l'auter côté. il soupira en se tournant, sentant le regard, mais celui-ci vit d'abord le dossier.

- Tu ne sais plus ou est ta chambre maintenant ? Repose ce dossier où tu l'as prit. Et tout de suite.
[16:53:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto serra un peu le dossier entre ses mains sur le coup. Il cligna des yeux en observant Yuichiro qui hochait la tête, puis Ray. Avant d'inspirer un grand coup.

- Pourquoi ces lettres parlent de moi ? J'en ai jamais entendu parler, lâcha-t-il.

Ce n'était, pour une fois, pas un acte d'insurrection face à l'autorité de son père, mais il était ... Il nageait littéralement dans un océan d'incompréhension à ce stade. Et pire, c'est qu'elle ne parlait pas que de Yuuto, il avait vu les papiers de changement de noms et tout ça ... C'était quoi ça aussi ?
[16:54:53] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je veux que tu reposes tout de suite ce dossier à sa place, répéta Ray, Maintenant. Je.; je t'en parlerai en temps voulu.
[17:05:54] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto fronça doucement les sourcils avant de baisser les yeux vers le dossier. Quoi ? Il découvrait littéralement une bombe et il devait juste attendre patiemment qu'on vienne lui en parler ?

- Pourquoi attendre, tu peux m'en parler maintenant, c'est pas comme si t'avais l'air occupé, rétorqua-t-il.
[17:07:39] Meilyas or Zonbi Crazy: - Oh non, je crois pas que je peux t'en parler. Tu as vu comme tu réagis ?, fit Ray en se relevant. Tu vas le reposer, et redescendre une fois calmé, et on mangera tous, après bain, tu fais tes devoirs, et au lit. Tu reviendrais dans cinq ans, pour me poser ce genre de question.
[17:11:08] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto releva la tête en direction de son père. Il fronça doucement les sourcils.

- Quoi ? De quoi, il y a un grand secret ou quoi ? D'accord, je n'étais pas censé fouiller mais avec un dossier avec mon prénom, j'ai de quoi me poser des questions, marmonna-t-il.

Il baissa les yeux vers les lettres, puis releva la tête.

- Pourquoi tu veux pas m'en parler ? Pourquoi on demande de mes nouvelles ? Pourquoi ça parle de ... famille ? Pourquoi j'en ai jamais entendu parler une seule fois ?
[17:15:19] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupira en regardant Neoko, voilà, encore une raison pourquoi il détestait ce genre de situation.

- Après manger, fit-il. Ce n'est pas le moment d'en parler. Est ce que cela te convient ?
[17:18:24] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko lui rendit son regard et posa simplement ses yeux sur Yuuto. Le blond hocha la tête.

- D'accord. C'était pas si compliqué à proposer, marmonna-t-il en faisant demi-tour pour remonter les escaliers.

La jeune mère le suivit du regard puis le posa sur Ray.

- Il fallait bien que ça arrive à un moment ou un autre, fit-elle simplement en croisant les bras.
[17:20:15] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je t'avais dis que j'aurais du les jeter, fit Ray en soupirant avant de se mettre a monter les escaliers. Yuuto, le dossier, dans le bureau.
[17:23:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko le regarda faire avant d'inspirer longuement en se penchant hors de la cuisine. Elle savait qu'il avait raison, mais en même temps, ça pouvait être le bon moment pour essayer de remettre Yuuto dans le bon chemin. Peut-être qu'en lui expliquant ... Et puis, il fallait mieux qu'il l'entende de leur bouche que de celles des autres, de toute manière.

- Yui ? Tu viens aider Maman à mettre la table ?

Yuichiro se leva aussitôt du canapé pour venir dans la cuisine alors que Yuuto était en haut des escaliers. Il tourna simplement le regard vers Ray.

- Oui, j'ai compris, j'allais le faire, répondit-il en soupirant pour aller ranger le dossier.
[17:27:52] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupira, alors que le repas fut des plus tendu, et oppressant. Et silencieux. Ray n'avait guère envie d'étaler sa journée. Il attendit juste que Yuichiro part se doucher. Laissant les deux parents et leur fils. Ray posa le dossier sur la table. Il l'avait de nouveau trié. D'une autre façon.

- Je t'écoute, pose tes qustions, fit il a Yuuto
[17:33:35] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto était resté bien plus silencieux que d'habitude durant le repas. Aussi, quand le moment fut venu, il sembla un peu plus enclin à parler. Neoko était en train de s'occuper à simplement faire du thé. Elle se retourna pour s'appuyer contre le meuble de la cuisine en regardant le blond. Il baissa les yeux vers le dossier, puis vers ses parents.

- Je veux ... juste savoir c'est quoi ce dossier, ces lettres, tout ça, quoi. J'ai lu la plupart et ... je suis tout le temps dedans, mais c'est flou, enfin ...

Le blond prit une inspiration pour essayer de reformuler tout ça d'une autre manière. Il était déjà un peu moins excité qu'avant le repas, et au moins, il y avait l'effort de ne pas se jeter dedans, la tête la première.

- Ça vient d'où ? Et ... pourquoi je suis tout le temps évoqué ? Et puis même, c'est ... bizarre.
[17:36:16] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu peux revenir sur la décision et attendre ta majorité, fit Ray.

Mais le silence le fit soupirer, alors qu'il regarda le dossier, puis son "fils". Il ne savait pas comment l'annoncer.

- Je suis pas ton père biologique, commença-t-il, Se sont tes grand parents paternel qui ont demandé des nouvelles. Mais nous sommes pas vraiment en excellent terme. Voilà.

Ray n'était pas dans la délicatesse, et la fatigue n'aidait pas.
[17:45:27] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Quoi ?

Yuuto le regarda longuement. Il eut un sourire nerveux, son regard passant de Ray à Neoko assez rapidement.

- Comment … ça ?
- C'est une longue histoire, Yuu, ajouta la mère.
- Quoi, mais ... Hein ... ?

Le blond posa son regard vers Ray. Ce n'était pas ... son père biologique, d'accord ... ? Non, pas d'accord, c'était quoi ce gros truc ?

- Je crois que ... Okay. Pause. Quoi ? Comment ça, tu n'es pas mon père biologique ? ... Maman, tu es bien ma mère, hein ? J'ai pas été adopté au moins ?

Il se souvint des papiers pour changer de noms et eut une petite mine dubitative.

- Oui, moi, je suis ta mère biologique, répondit Neoko en croisant doucement les bras. C'est une longue histoire, mais tu n'es pas obligé de ...
- Si, si, expliquez-moi, je comprends rien, en fait, coupa l'adolescent d'un air pour le moins perdu.
[17:48:52] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupira, il avait seize ans. Il était sur, que cette conversation allait tourner au vinaigre.

- Tu sais comment on fait un bébé non ? Sauf que tu ajoutes que ton père, s'est sauver, à laisser ta mère, seule. C'est tout.

On sentait assez facilement que Ray ne portait pas se père vrai dans son cœurs.

- Tu reste mon fils, cela ne change rien, ajouta-t-il
[17:58:54] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko fronça légèrement les sourcils en baissant les yeux avant de regarder Ray.

- Tu avais d'autres manières de présenter ça, rétorqua-t-elle avant de rapporter son attention sur Yuuto.

Le blond avait regardé Ray avant de regarder ailleurs. Il cligna simplement des yeux avant de regarder son ... père, ou pas.

- Ça te va bien de dire ça, marmonna-t-il avant de regarder sa mère. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Je veux dire ... Y'a bien une raison pour que ... ça ait tourné ainsi ... Et puis, du coup, si j'ai des grands-parents paternels, pourquoi je les ai jamais vu ?

Neoko inspira un grand coup, avant de s'asseoir finalement en regardant Yuuto.

- Ton père biologique et moi étions assez jeunes quand ça s'est produit. C'est quelque chose qui nous a dépassé pour le coup, et chacun a réagi à sa manière : il a préféré partir pour prendre du recul et j'ai décidé de m'occuper de ça de mon côté. Avec l'aide de Papa, répondit-elle.
- Donc ... ça veut dire que ... j'étais pas prévu à la base. Okay. Génial.

Il reprit son souffle avant de les regarder à tour de rôle.

- Et du coup, c'est qui mon vrai père ?
[18:01:58] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray croisa les bras, il n'appréciait pas plus que cela Arika, ce gars l'insupportait. Pas forcement en mal. C'était comme même grâce a lui qu'il avait pu déclaré ses sentiments à la femme qui se tenait à ses côtés a présent. Mais la rancune avait du mal a vieillir. Il soupira en tirant un papier avec la photo d'Arika. Nom, prénom, âge, naissance, décés, ce genre de chose.

- Arika Rosenthal Von Friedholf, il était le fils du précédent maire.
[18:07:25] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto se pencha pour regarder la photo. Il cligna des yeux avant de les froncer légèrement. Le plus bizarre fut la date de décès qui accompagnait le tout. Ça le fit d'autant plus tiquer.

- "Était" ? Il est mort ?

Il avait relevé la tête sur le coup vers Ray, mais l'avait abaissé aussitôt vers la photo en la tirant vers lui. Okay, un peu plus âgé et ... Non. Les traits étaient familiers pour une autre raison.

- ... Je l'ai déjà vu quelque part, marmonna-t-il.

Il eut comme une illumination, avant de regarder ses parents. D'accord, il était jeune à l'époque mais ... C'était lui qui avait été à tour de rôle le magicien, puis le monsieur qui l'avait sauvé du vélo et ... Yuuto fixa la photo, interdit.
[18:09:04] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il est mort, affirma Ray, il y a eut ses obscène un peu après ton entrée au primaire.
[18:13:46] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto prit une nouvelle inspiration en levant les yeux en direction de Ray, puis de sa mère.

- ... Donc si je résume, je ne suis pas ton fils, par contre, je suis bien le tien. Mon père a disparu pour une raison x ou y que je ne saurai pas, mais il est quand même réapparu à plusieurs reprises vu que cette photo me dit quelque chose, que j'ai le souvenir d'avoir déjà vu ce visage et maintenant, on me dit qu'il est mort.

Le blond eut un petit pouffement en lâchant la photo avant de les regarder à tour de rôle.

- Et si je suis la logique foireuse de tout ça, j'aurai dû attendre ma majorité pour savoir tout ça. Wow. Moi qui croyait que mentir, c'était pas bien.
[18:16:17] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupira en croisant les bras.

- Nous n'avons pas mentit, nous avons juste choisi le bon moment pour te dire ses informations. Et je matiens que tu ne comprends pas vraiment l'ensemble des conséquences. Ta dernier remarque en est bien la preuve. Maintenant tu sais tout, va te laver, ton frère doit avoir fini; et tes devoirs aussi.
[18:19:04] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto releva les yeux vers Ray. Il fronça les sourcils simplement, croisant les bras.

- Évidemment que je ne comprends rien, ça sort de nulle part tout ça ! répondit-il avant de soupirer en se redressant. Oh oui, désolé d'importuner avec mes questions, c'est vrai qu'il faudrait pas que j'embête Yui, le pauvre.

Le ton était vite passé dans l'ironie avec l'énervement.
[18:20:13] Meilyas or Zonbi Crazy: - Justement, si tu avais simplement obéit, nous n'en saurons pas là. Et tu aurais eut tout les informations correctements, fit Ray. Et descends tout de suite d'un ton jeune homme.
[18:24:16] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oh excuse-moi, c'est vrai qu'avec toi, si on obéit pas, on est pas franchement bien vu, rétorqua-t-il. Je n'ai pas le droit d'aller dans ton bureau, c'est vrai, alors que Yui peut y passer tout l'après-midi, ça n'y changerait rien. Ah oui, c'est vrai que personne ne serait franchement curieux de voir un dossier avec son nom inscrit dessus et ne se poserait absolument aucune question.

Yuuto fit racler les pieds de la chaise sur le sol pour se relever. Neoko suivit l'échange avant de regarder son fils.

- Yuu, calme-toi, s'il te plaît. Tu es en train de t'énerver sur presque rien. On peut laisser tout ça de côté si--
- Bien sûr, c'est moi qui m'énerve maintenant, marmonna-t-il avant de désigner Ray. Parce que lui, il est parfaitement calme quand il me parle, c'est sûr !
[18:26:48] Meilyas or Zonbi Crazy: - La dernière fois que je te l'ai laisser "jouer" dans mon bureau, j'ai retrouvé de la terre dans mes dossiers, des traces de mains, le pot d'encre s'était bien évidemment renverser tout seul. Yuuto, baisse de ton, tu parles à ta mère !, fit Ray en se redressant. Je comprends que tu sois en colère, mais tu peux que t'en prendre qu'a toi même. C'est toi qui t'es mit dans cette situation. Si tu avais attendu, tout cela se serait passer autrement.
[18:33:48] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - J'avais huit ans, c'est bon, marmonna-t-il en le regardant.

Yuuto le regarda et fronça les sourcils.

- Si j'avais attendu, ça n'aurait rien changé ! rétorqua-t-il. Je me suis mis dans cette situation ? C'est la meilleure celle-là ! Qu'est-ce qui me dit que vous l'auriez vraiment fait, hein ? Rien du tout ! De toute manière, c'est toujours comme ça, ici. Faut toujours attendre qu'il se passe quelque chose avant qu'on commence à parler ! Enfin, maintenant je comprends pourquoi je suis le canard boiteux de la famille.
- Yuu, s'il te plaît, tu dis des choses qui n'ont pas de sens, fit Neoko en le regardant. Nous t'aimons tous les deux, et tu restes l'aîné de nos deux fils. À tous les deux.

Le blond regarda sa mère et eut un rire jaune.

- Qui n'ont pas de sens ? Tu ne vas pas me faire croire que la situation est égalitaire, là.
[18:35:42] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sentait les nerfs montaient, pourquoi tout en lui commençait a remuer un couteau qui pensait égaré dans son passé. Il passa une main dans ses cheveux.

- Par pitié, Yuuto, monte dans ta chambre, tout de suite, fit il.
[18:39:55] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto braqua son regard sur Ray en fronçant les sourcils.

- De mieux en mieux, tu me punis maintenant ? J'aimerais bien en savoir la raison, tiens ! "Interdiction d'essayer de chercher la vérité" ?

Il baissa les yeux vers le dossier, puis les releva vers Ray.

- Oh, mais ne t'en fais pas, je vais aller m'y enfermer de ce pas et me faire oublier pour que tu puisses aller voir ton fils préféré l'air de rien vu que lui il ne fouille pas, il ne cherche rien et il est bien la chair de ta chair pour le coup, lâcha-t-il.
[18:43:06] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu veux savoir quelque chose ? Je crois que je commence a en avoir plus que ça de tes comportement pseudo rebelle, fit Ray.

Il avançait vers le garçon, d'un pas trop rapide, trop aggressif.

- Tu veux une bonne nouvelle dans tout cela ? Tu lui ressemble, mais tout ses mauvais côtés, tout le pourquoi ta mère et moi on essaye de te proteger, tu nous les envoies à la figure, tu nous rabaisses, à un point, et en plus tu te sens fier comme un paon. Comme ton stupide géniteur. Ca te va ? Tu as enfin une raison de me haïr, de te mettre en colère. Maintenant MONTE !
[18:50:43] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko avait suivi Ray du regard avant de se redresser. Ça tournait un peu trop au vinaigre à son goût, surtout avec les esprits qui s'échauffaient. Yuuto recula d'un pas en voyant Ray qui s'était un peu trop approché, un peu trop vite. Il le fixa avant d'inspirer longuement. Il fit volte-face sans demander son reste et monta à les escaliers plus rapidement qu'il ne l'aurait cru. Il claqua la porte de sa chambre au passage alors que Neoko soupira longuement en observant l'étage avant de se tourner vers Ray. Elle cligna des yeux avant de s'approcher un peu, posant sa main sur le bras du jeune homme.

- ... Il comprendra un jour, murmura-t-elle.

Bien qu'elle n'approuvait pas ce qu'il avait pu dire. Enfin, quelque soit le côté, il y avait des torts. Yuuto avait réagi au quart de tour, mais Ray n'avait pas fait mieux avec cette vieille rancœur.
[18:53:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray dégageait son bras. En secouant la tête.

- Je sais très bien ce que tu penses, et je ne suis pas fier de ce que j'ai dit. Mais ... Il ne comprendra certainement pas aujourd'hui, ni jamais. Il va me haïr en tout cas, tu seras tranquille, fit le blond.

Il avait fait exprés après tout.
[18:56:13] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - On ne peut pas dire que tu aies mâché tes mots, répondit-elle en ramenant sa main contre elle.

Neoko baissa doucement la tête, avant de la relever vers Ray.

- Tu n'étais pas obligé d'aller jusque là, souffla-t-elle avant de tourner son regard vers le dossier.
[18:57:45] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je veux pas qu'il mettes sa colère sur toi. Il irait trop loin sans savoir. Je peux endurer, ne t'inquiete pas pour ça. Ce n'est qu'un adolesnt, rien de plus, soupira Ray
[19:02:52] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko inspira longuement, passant ses mains sur ses bras, baissant doucement la tête avant de regarder Ray, dans un maigre sourire en secouant doucement la tête.

- Tu n'aurais pas dû ... Même si tu dis que tu peux endurer, ça ne devrait pas être le cas, murmura-t-elle avant d'inspirer longuement. Ça lui passera, je pense ... C'est juste, le temps qu'il digère, qu'il essaye de comprendre et tout ça ...

Elle posa son regard vers la photo d'Arika avant de la prendre pour la remettre dans le dossier en le refermant. Bien trop de souvenirs qui étaient ressortis en une seule soirée. Elle regarda Ray, dans un maigre sourire.

- Ne le pousse pas dans ses retranchements, non plus. Qu'on évite que la maison devienne un champ de bataille, prévint-elle.
[19:04:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je t'ai promis que je te protégérais, que je protégerais Yuuto, je ne ferais pas de faux pas, promis le blond.
[19:07:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko eut un simple sourire avant de baisser la tête légèrement, et de regarder en direction des escaliers.

- Merci Ray, souffla-t-elle simplement. Tu t'occupes du dossier ? Je vais aller ... voir comment va Yuichiro, en espérant qu'il n'ait pas trop entendu.
[19:08:06] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray hocha la tête, en prenant tout les papiers. Alors qu'il montait l'étage pour tout ranger dans son bureau. Il aurait aimé que se jour vienne plus tard, beaucoup plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Lun 28 Nov - 23:45

[19:17:00] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Et depuis ce jour, l'ambiance à la maison se dégrada très rapidement : certes, Yuuto ne montrait aucune animosité envers sa mère ou son cadet, mais c'était bien Ray qui prenait toutes les remarques qu'il pouvait faire. Au niveau des résultats, ce ne fut pas mieux : tout commença progressivement à se casser la gueule. S'il avait au moins eu le mérite d'alterner entre mauvais coups et résultats encore acceptables, ce temps fut rapidement révolu. Une fois rentré, s'il n'était pas puni, il passait son temps dans sa chambre ou dans le jardin avec Ookami. Les balades s'allongeaient de plus en plus. Si certes les deux autres membres de la famille n'étaient pas touchés par cette crise existentielles, ils en étaient malgré tout témoins et ce n'était pas spécialement plus attractif. Le terme "papa" n'était plus employé que par Yuichiro, Neoko était la seule à appeler Ray par son prénom et Yuuto, c'était simple, il ne l'appelait plus. Quand il avait un problème, il allait voir sa mère et ça lui suffisait.

Et une énième fois, il se laissa tomber sur le banc de la cour en soupirant. Il en avait marre de tout ça. De toute manière, dès qu'il essayait de débuter un semblant de paix, ça partait vite de travers et plus rien n'allait de nouveau. À quoi bon essayer de faire des efforts ?

- Il me gave, marmonna-t-il. Il me pompe littéralement l'air en fait. Hier, ça se passait merveilleusement bien, j'avais essayé d'être calme, de ne pas dire quoique ce soit et il a fallu qu'il me ramène les résultats sur la table. Il pouvait pas juste essayer de prétendre que ça allait mieux, nooon.
- En même temps, on ne peut pas dire que tu fasses beaucoup d'effort de ton côté, rit Akiko, assise à côté de lui.
- Pas beaucoup d'efforts, pas beaucoup d'efforts ... Je sais même plus quoi faire pour ne plus que ça tourne mal. Non, ça y est dans sa tête, je suis fiché, c'est mort, râla le blond.
[19:24:52] Meilyas or Zonbi Crazy: - Commence par réviser, ça fera du bien à tout le monde, souffla Etoile en tourna la page de son manuel. Tu as jamais été au plus bas. Tu m'étonnes qu'il ne te lâche pas avec ça. Tu t'attends vraiment gentillement qu'il te dise, oh, c'est bien mon fils, ramène moi des sales notes comme ça tu finira en tangyu sans espoir, fit le décoloré.
- Nii-chan, Yuuto, fais de son mieux, défendit Miuna en sortant un petit sachets de gâteaux.
- C'est pas une raison pour faire n'importe quoi, marmonna l'aîné.
[19:30:53] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oh non, ne t'en fais pas pour ça Etoile, il me le rappelle assez souvent, marmonna-t-il. Et je ne fais pas n'importe quoi, non plus. Je reste dans la mesure du raisonnable, malgré tout !

Yuuto posa sa main dans son menton en soupirant. Il fixa le sol des yeux.

- Je ne fais que cogiter sur autre chose, c'es tout, ajouta-t-il.
- Visiblement pas assez, répondit Akiko dans un petit rire. Si jamais je commençais à faire comme toi, j'ose même pas imaginer la tête de mon père.
- Oui, enfin, toi, t'as aucune raison de ...

Il s'interrompit avant de la regarder longuement. Akiko haussa un sourcil.

- Quoi ? J'ai une tache ?
- Le cimetière, murmura-t-il comme s'il avait soudainement eu une illumination.
[19:32:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu as pas plus glauque pour révisé ?, fit Etoile.
- Je ne pense pas que ... cela soit une bonne idée Yuuto, Marmonna Miun
[19:35:44] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Mais non, non, vous y êtes pas du tout, répondit Yuuto en se redressant d'un coup. Il a dit qu'il y avait eu des obsèques donc ... si je trouve la tombe, j'aurai ma réponse.

Akiko cligna des yeux avant de le regarder faire les cents pas.

- Alors, là, il va falloir que tu m'expliques comment tu as fait le lien entre ça, et moi.
- Parce que tu ne m'écoutes jamais quand je déballe ma vie. Akiko, s'il y a eu un mort dans ta famille, il y a bien un caveau familial ou un truc dans le genre, non ?

L'argentée aux mèches rousses le regarda avant de hausser les épaules.

- Je suppose ... ? Tu sais, je ne m'amuse pas à me poser cette question tous les jours, donc bon ...
[19:38:52] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hum... Tu veux vraiment.. aller dans un cimetière pour aller voir si on trouve le corps d'un type; hum.. pardon, du frère aîné d'Akiko, dont ton père, alors ... Je te rappelle qui est le père d'Akiko. März. Monsieur Von Friedholf, fit Etoile en articulant bien.
- Mais Yuuto, tu veux y aller quand ? Ton... hum... Tu es punis non ?, fit remarquer Miuna
- Oh, oui tu es punis, donc concentre toi sur tes études.
[19:44:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Soit c'est ça, soit je me pointe chez Akiko avec mon plus beau sourire en mode "hey bonjour, je suis le petit fils oublié, je peux vous poser des questions sur mon papa disparu on-ne-sait-comment" ? Tu trouves que c'est plus délicat comme ça ? demanda Yuuto en haussant un sourcil. Remarque, ce serait bien une manière de commencer mais je ne sais pas pourquoi, j'ai le pressentiment que si je fais l'une ou l'autre, dans tous les cas, ça n'ira pas.
- Hum ... Même moi, j'ai du mal à gratter des informations là-dessus, admit Akiko. C'est pas tabou mais ... Bon disons que Maman n'aime pas spécialement qu'on en parle, quoi. Tu n'as pas essayé avec Akira ? C'est ton parrain alors ...
- La dernière fois que j'ai essayé de l'appeler, je me suis fait punir à nouveau parce qu'il avait reçu mon dernier bulletin ... marmonna-t-il. À moins que j'aille confronter tout ça de moi-même ...

Yuuto marque une pause avant de regarder Etoile.

- Et puis, je ne suis pas stupide, je ne vais pas non plus aller déterrer un corps, merci bien, marmonna-t-il avant de réfléchir. Hum ... La punition c'est pas le plus gros problème ... Je suis sûr que j'arriverai à faire le mur pour le coup. Ou au pire, je ferai juste un grooos détour mystérieusement par le cimetière pour rentrer.
[19:48:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je ne vois pas pourquoi tu veux partir à la recherche d'un parent qui n'a pas été la pour toi, fit Etoile. Sans offencer ta famille Akiko.

Deux meilleurs amis, deux garçons qui n'ont pas connu le véritable père. L'un avait eut une famille aimante, tout ce qu'il voulait. Etoile ne comprenait vraiment pas cette obsession. En aucune façon le fait de retrouver son père lui serait venu à l'idée. Il soupira en fermant son livre.

- Qu'est ce que tu veux vraiment trouvé au cimetière franchement ?
[19:54:21] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Mais parce que ça me travaille. J'ai envie de savoir ce qu'il s'est vraiment passé, et puis même, je sais que je l'ai déjà vu, répondit Yuuto. J'ai juste envie de savoir deux, trois trucs ...
- Et si tu ne trouves pas, tu vas continuer ta crise d'ado rebelle ? taquina aussitôt Akiko en souriant.

Yuuto les regarda à tour de rôle avant de poser son regard sur Etoile.

- Une fausse tombe, ou un truc dans le genre. Il a dit que les obsèques avaient eu lieu avant mon entrée au primaire mais--
- Tu es sûr que l'avoir vu, tu n'es plus sûr du moment, on a compris, répondit Akiko. Tu nous l'as dit assez souvent depuis que tu le sais.

Le blond mit ses mains dans ses poches.

- De toute manière, je vais le faire, je vais me faire punir et puis, c'est tout. C'est pas comme si je vous demandais de venir avec parce que de un, Etoile est tellement flippé que c'est mort, de deux, j'ai pas envie de vous mettre plus dans la merde que ça, et trois, je sais que si Akiko vient, Etoile vient et donc Miuna vient. Et ne me dites pas que c'est pas vrai, ça a toujours été comme ça.
[20:04:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - Et tu oublies de si Yuuto, y va tout le monde suit aussi ? Ou j'ai tord ?, fit Etoile en regardant la bande. Je veux pas risquer de nous faire prendre, on sera tous a la bibliothèque, et toi Miuna tu nous couvrira, je veux pas que tu ailles dans un cimetière, fit le grand frère.
- Mais .. Je peux.
- Tu sais pas escalader des grilles, dis lui, Yuuto. Qu'elle peut pas venir.
[20:07:47] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le regarda puis se tourna vers Miuna. Il cligna doucement des yeux en les baissant un peu, avant de lui sourire un peu maladroitement sur le coup.

- On a besoin de quelqu'un pour nous couvrir et tu es la meilleure dans ce genre de situations alors … Tu nous aideras de loin comme ça ? proposa-t-il avec un maigre sourire. Et puis, à toi, personne ne pourra en vouloir.
- Regarde-moi le chevalier servant qui essaye de gentiment se justifier, taquina Akiko.
- Oh tu peux pas parler, toi, tu viens uniquement parce qu'au fond, on s'est tous que tu es un garçon en vrai, rétorqua Yuuto dans un sourire.
[20:13:14] Meilyas or Zonbi Crazy: - Vous me laissez toujours dehors, soupira la blonde mais hocha finalement la tête. D'accord, mais vous devez tous faire attention, fit elle mais elle ne regardait que vraiment Yuuto.
- T'inquiète au pire, le policier ne connaît déjà tous. Au moins quand on lui dit de courir, elle court au moin, fit Etoile en regardant Yuuto.
[20:17:19] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Ne t'en fais pas, Miuna, on sait être prudent, assura-t-il en souriant avant de regarder Etoile. Quoi ? Eh, la dernière fois, je me suis retrouvé coincé, ça ne compte pas !
- C'est ça, trouve-toi des excuses, rit Akiko avant de secouer la tête. Tu veux faire ça quand du coup ?

Yuuto se mit à réfléchir un peu. Il avait au moins le mérite de penser aux autres avant pour ce genre de choses.

- Après le prochain devoir ? Comme ça, ce ne sera pas si grave que ça, proposa-t-il.
- Essaye de te choper une bonne note, ça fait bizarre de plus te voir dans les têtes d'ampoules. Et puis, comme l'a dit Etoile, au moins, ton père te laisserait respirer un peu.
[20:18:35] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ou on peut le faire se soir, je vous rappelle, qu'on a les examens du premier semestres, vous vous rappelez ?, fit Etoile.
[20:21:35] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Les examens ...
- ... du premier semestre ?

Yuuto et Akiko se regardèrent à tour de rôle avant que l'argentée ne lâcha un "Meeerde" bien retentissant.

- J'avais complètement oublié ! répondit-elle. Je vais complètement me faire démonter si j'ai une sale note ...
- ... Moi, ça changera pas de d'habitude, donc ...
- Ah non, tu m'abandonnes pas, toi ! D'accord, on le fait ce soir, mais dans ce cas, tu promets de bosser, toi, sale lâcheur !
- ... C'est moi ou je n'ai même pas le choix ? D'accord dans ce cas, répondit Yuuto avec un maigre sourire.
- Haha, personne ne peut rien me refuser, fit-elle dans un petit sourire satisfait.
[20:25:57] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile soupira en donnant un petit coup de livre sur la tête de la rouquine.

- On se calme, prévenez vous parents, on "ira" au cours du soir, je demanderai à la marraine de Miuna de nous inscrire. Et..
-Et je vous couvrirais, sourit Miuna
- Exacte, on se retrouve vers 18h devant l'horloge, on assistera au premier cours, puis on s'eclipsera, ca vous convient ?
[20:29:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko regarda le décoloré avec une petite moue avant de sourire en se jetant au cou d'Etoile.

- Tu es le plus intelligent d'entre nous, Etoile ! s'exclama-t-elle en souriant avant de regarder Yuuto.

Le blond opina d'un signe de tête.

- À mon avis, je doute que si je leur annonce que je vais aux cours du soir, ils me disent non.
- Ils ne vont pas trouver ça bizarre au moins ? demanda Akiko.
- Vu mes résultats, ils se diront que j'ai enfin entendu la voix de notre seigneur à tous, le grand Etoile, taquina-t-il en souriant.
[20:36:12] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile eut une petit rougeur, alors qu'il détourna les yeux, en posant ses mains sur lkes hanches de la jeune filles, pour que celle-ci arrête de sautiller aussi. Alors qu'il retira, enfin essaya de retirait gentillement les bras de la fille, sur son cou.

- C'est l'habitude surtout, soupira le garçon.
- Je prendrais tout en note, fit Miuna
- Fais des fautes, et écrit de façon ... hum... Précipité, sinon il croiront jamais que c'est Yuuto qui était là. Et froisse le papier aussi... et mets des taches, fit le meilleur ami
- Des taches ?
- De nourritures.
[20:41:56] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Eh ! Je ne fais autant de trucs sur mes copies ... ! Je ne mange même pas en cours, je te ferai dire ! rétorqua Yuuto en gonflant les joues.
- Non, mais tu manges entre les cours, taquina Akiko qui relâchait Etoile, avant de croiser ceux-ci sur sa poitrine. De toute manière, Miuna devrait s'en tirer, c'est celle qui doit le plus relire les copies du Yuu-Yuu ici.

L'argentée glissa un clin d'œil à la jeune fille avant de regarder Yuuto en souriant.

- Allez, on y croit, tu peux le faire.
- Ça se trouve, je vais même être féliciter pour retrouver la voix de la raison, rit Yuuto avant d'inspirer longuement.
[20:56:34] Meilyas or Zonbi Crazy: - J'aurais parié le contraire, fit Etoile pour taquiner son kouhai.
- Je ferais de mon mieux, assura la blonde en souriant.

18h à la gare. Etoile et Miuna était déjà sur les lieux. Etoile était .. nerveux. Mais vraiment.

- Ils vont arrivé, fit Miuna
- Il est 18h, Maintenant il est 18h01 !
[21:00:04] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto lui tira simplement la langue avant d'inspirer longuement. Ce ne serait pas si difficile que ça.

En effet, les silhouettes de Yuuto et d'Akiko ne tardèrent pas à montrer le bout de leur nez. Ils étaient en train de courir, certainement d'avoir vu l'heure tourner. Le blond s'appuya sur ses jambes en reprenant son souffle.

- À ... À l'heure ...

Il se redressa en prenant une grande inspiration pour retrouver son souffle.

- Ookami avait ... décidé de vouloir venir ... J'ai dû me débrouiller pour qu'il reste dans le jardin ... inspira-t-il un grand coup avant de regarder Akiko. Ah, et elle était venue me chercher donc ...
[21:01:35] Meilyas or Zonbi Crazy: - Vous avez pas vu l'heure passait caresser le chien, plutôt ?, fit Etoile en levant les yeux au ciel. On est déjà en retard. J'ai jamais été en retard.

Etoile se mit aussitôt en route, avec Miuna qui eut un petit rire nerveux.

- Vous êtes en forme en tout cas.
[21:04:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Zen Etoile ... On a ... fait de notre mieux, fit Akiko en se redressant pour reprendre son souffle. Wow. J'ai jamais couru aussi vite je crois ... Tu crois que la voiture qui est passée a cru qu'elle nous avait renversé ?
- Il y a des chances, répondit Yuuto en inspirant longuement pour emboîter le pas d'Etoile. Déstresse Etoile, il est 18h, on devait se retrouver dans les eaux-là alors ...

Le blond tourna son attention vers Miuna avant de sourire un peu.

- Désolé que tu aies à venir juste pour jouer la couverture, glissa-t-il à voix basse. La prochaine fois, promis, tu viendras avec nous.
[21:07:06] Meilyas or Zonbi Crazy: - Une voiture ... ? Pitié dis moi que tu avais t'a capuche sur la tête, Akiko. Par pitié, je sens que ton père va nous retomber dessus, alors qu'on a encore rien fait, soupira-t-il en marchant en tête avec la rouquine. La prochaine fois, JE viens vous chercher tout les deux.

Miuna sourit en hochant la tête.

- Ce n'est pas grave, et puis je suis plus utile pour faire le petit ange, sourit Miuna. J'espère juste que ça allait pour vous, et puis j'ai pris des vivre, assura la blonde.

Elle était streser, et elle mangeait encore, et encore.
[21:10:42] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Ne t'inquiète pas, Etoile ! assura Akiko dans un grand sourire avant d'incliner la tête sur le côté. Je te jure que c'est la faute d'Ookami pour le coup, c'est même pas la nôtre. Et puis, même, je fais toujours attention quand on fait ce genre de choses, je n'ai pas envie que ça te retombe dessus.

La rouquine lui sourit un peu avant de regarder Yuuto derrière qui hochait la tête. Le blond était pour le coup, le moins stressé de la bande alors que c'est celui qui risquait le plus gros. Après tout, c'était souvent lui le chef de file de tout ça. Il regarda Miuna avant de lui sourire.

- Je vois ça, tu as fait des petites réserves, rit-il. On fera vite. Il faut juste qu'on vérifie quelque chose et promis, on reviendra vite et en un seul morceau !
[21:16:01] Meilyas or Zonbi Crazy: Miuna eut un petit sourire, et une rougeur, alors que tout semblait plus ou moins aller. La première heures, Etoile faisait tournoyer son critérium entre ses doigts alors qu'il ne prenait aucune note, mais répondant toujours juste quand on lui parlait. Miuna s'était mit a écrire tout ce que le professeurs, disait, peut être un peu trop. Jusqu'à que la pause sonne. Etoile se leva aussitôt réveilla Akiko au passage. Miuna soupira un peu, alors qu'elle posa sa main sur celle de Yuuto dans une petit pression affectif.

- Bonne chance, murmura-t-elle en souriant.

Etoile avait prit son sac, tout de même alors qu'il attendait que Yuuto vienne.

- C'est moi ou il se passe un truc entre ma sœur, et mon meilleur ami ?, marmonna-t-il a Akiko
[21:21:05] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko se réveilla un peu en sursaut sur le coup à la pause, mais ça eut le mérite de l'avoir bien préparé pour la suite. Elle décrocha un bâillement étouffé derrière sa main alors que Yuuto était bel et bien réveillé mais qu'il regardait surtout l'heure, n'écoutant rien pour le coup. Il tourna la tête en direction de Miuna en sentant la pression alors qu'il se relevait. Il fit tourner un peu sa main pour pouvoir prendre celle de la jeune fille dans la sienne alors qu'il lui souriait.

- Ne t'inquiète pas, ça ira. Bon courage à toi de devoir supporter ça pour nous, souffla-t-il avant de lâcher la main de la jeune fille un peu à contrecœur tout en la regardant alors qu'il s'éloignait un peu pour rejoindre les autres.

Akiko était en train d'ajuster sa capuche alors qu'elle regarda Etoile. Elle eut un petit mouvement de sourcils évocateurs avec un sourire en coin.

- Tu préfèrerais qu'il se passe quelque chose entre ton meilleur ami et ta meilleure amie ? taquina-t-elle en ayant incliner la tête sur le côté.
[21:25:07] Meilyas or Zonbi Crazy: - Oh, oh, oh, oh, non. J'ai pas envie d'avoir mon rôle de baby sitteur a vis, rit nerveusement Etoile. Bon tout le monde est prêt. On y va. On ne crit pas, et on fait ça en silence, allez .... Je vais me taire.

Le garçon ouvrit la marche en passant par la porte de secours. Alors qu'il sentait que ça allait, mais genre très mal finir.
[21:28:54] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto ajusta son sac sur son épaule alors qu'il haussa un sourcil en regardant Etoile. Eh bah, il était vachement nerveux mine de rien. Le blond regarda la rousse qui eut un simple sourire.

- D'accord, Etoile-nii-chan, taquina le blond en lui emboîtant le pas.

Lui, il ne voyait pas en quoi ça ne fonctionnerait pas comme prévu. D'accord, la plupart de leur plan foireux ne fonctionnait jamais comme prévu, mais celui-là avait quand même peu de chance d'échouer : ils avaient tous un alibi, tous quelque chose à fournir, et puis ... Ce n'était rien de bien méchant. Akiko fermait la marche en souriant, bien qu'elle devait contenir son excitation en sautillant à moitié par moment, regardant autour d'elle.
[21:32:11] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile était pire que nerveux. Il jouait nerveusement avec briquet dans sa poche, on entendait régulièrement la roulette faire du bruit. Pourtant la marche ne dura pas plus de trois minute. Il était déjà devant le cimetière. Tous ensemble, sans accrochage. Il inspira un bon coup, à cette heure ci c'était déjà ermer, il fallait donc grimper. Il alluma la lampe torche de son téléphone, en se mettant a chercher un endroit ou grimper.

- Akiko tu te rappelle au moin ou le caveau ?, chuchota-t-il
[21:36:52] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto regarda les alentours, faisant plus attention aux bruits qu'au reste de l'environnement en lui-même. De toute manière, ce n'était qu'un cimetière. Ils ne faisaient rien de mal, à part ... y entrer un peu après l'heure de fermeture, quoi. Le blond se tourna vers Akiko qui hocha la tête.

- Oui, on ne peut pas le louper. Quand tu rentres, il est au bout de l'allée principale à gauche, après quelques détours, enfin ... expliqua-t-elle un peu confusément à voix basse. En tout cas, je sais où il est !
- C'est le plus important, je pense.

Le blond s'était mis à inspecter également pour trouver une prise. Il prit un peu de recul en suivant la lumière d'Etoile du regard.

- Là, on pourra grimper, fit-il en désignant un coin où les grilles étaient un peu abimées, ce qui les rendaient moins dangereuses à escaler une fois en haut.

Pour illustrer le tout, Yuuto prit son élan avant de se mettre à grimper, vérifiant ainsi les alentours d'un peu plus haut.
[21:39:37] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile hocha la tête, il laissa Yuuto y aller, se sentit obliger de donner un petit coup de pouce a Akiko, même si celle-ci n'en avait pas vraiment besoin après tout. Mais.. l'amour. Le décoloré finit la file, en sautant à son tour de l'autre côtés. En éteingnant sa lumière, sur le coup. Il faisait assez clair, pour voir plus ou moin, et il n'avait aucune envi que le gardien débarque.

- .. Une chose de moins a faire sur ma liste, débarqué en plein milieux de la nuit dans un cimetière, marmonna-t-il
[21:45:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Heureux de t'avoir aidé à le réaliser, répondit Yuuto en souriant avant de se tourner vers Akiko. On te suit.

La rouquine hocha la tête en prenant la tête de la file alors qu'ils progressaient dans le cimetière dans le silence le plus total. Ce qui n'était pas spécialement rassurant mais c'était déjà ça ... Akiko les guida jusqu'au caveau familial qui était assez reconnaissable pour le coup. Le style européen et gothiques des goûts de März ressortaient même jusqu'ici. Elle s'approcha un peu de la petite chapelle funéraire.

- La tombe doit être dedans, expliqua-t-elle à voix basse.
- J'espère pour toi que tu as pris les clefs, commenta Yuuto.
- Y'a pas de clefs, ce n'est qu'un caveau, répondit-elle en s'approchant. Par contre, je t'avouerai que je ne suis jamais entrée dedans.

Même si le tout faisait très ancien, la porte s'ouvrit sans un bruit, preuve qu'elle était bien entretenue malgré tout.
[21:49:22] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile suivit sans trop se poser de question, c'était déjà très étrange de se trouver ici. Franchement. Il soupira d'angoisse peut être. Il ne se sentait pas vraiment des plus à l'aise dans ce genre de lieu. Mort, tombe, cadavre, c'était pas trop son délire. Il tourna son regard nerveusement alors qu'il éclaira un peu partout. Il y avait surtout des fleurs au final... Ca rendait l'endroit encore plus glauque.

- Brr... Je suppose que le seul cercueil bien en évidence, c'est celui ... de votre .. parent commun ?, fit Etoile.
[21:54:25] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko observa l'intérieur avec une certaine retenue pour le coup. C'était la première fois qu'elle entrait dedans alors ... Yuuto, lui, n'hésita pas plus longtemps pour s'avancer, en s'approchant du cercueil. Il cligna des yeux, en inspirant un grand coup. Il chercha des yeux une inscription ou quelque chose qui aurait pu confirmer ça.

- Je suppose également, répondit Akiko avant de regarder le blond. Ne me dis pas que tu essayes de trouver un moyen de l'ouvrir par pitié ... J'adore les trucs de zombie, mais c'est un trop "vrai" pour mon propre bien.
- Non, je cherche juste un nom, répondit le blond d'un air ailleurs.

Le blond regardait également ce qu'il y avait autour. Certes, il y avait des fleurs, mais il espérait trouver quelque chose qui confirmerait bien sa pensée que ce cercueil était vide.
[21:58:45] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile se sentait de plus en plus mal, alors qu'il regardait Yuuto. Pourquoi ce type voulait aller aussi loin. Il soupira en restant en retrait, alors qu'il regardait plutôt dans les bouquets, genre les mots. Pour la plupart c'était des lettres de condoléance tout a fait normal. Enfin du moins. Certaine avait des poèmes sur le fait d'un ange retour a son foyer, ou ce genre de connerie.

- Yuuto, on trouvera rien, on ferait mieux de rentrer, marmonna l'adolescent. Je me sens vraiment pas près à côtoyer les morts aussi longtemps.

Le cercueil n'avait pas l'air d'être sceller cependant.
[22:03:35] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto posa finalement ses mains sur le cercueil avant de regarder les deux autres. Il cligna des yeux.

- Vous n'avez qu'à aller attendre dehors dans ce cas. Je ne vais pas me volatiliser, vous savez, commenta-t-il avant de rapporter son attention sur celui-ci.

Il se pencha vers le cercueil pour mieux l'observer, plissant les yeux avant de sortir son propre portable pour l'illuminer. Akiko croisa les bras avant de regarder Etoile.

- Tu veux qu'on sorte ? proposa-t-elle en voyant qu'il n'avait pas l'air spécialement bien.

Elle rapporta son attention sur Yuuto, fronçant légèrement les sourcils. Qu'est-ce qu'il était en train de faire ? Elle s'approcha en le voyant essayer de bouger quelque chose sur le cercueil.

- Hum. Yuuto. Tu sais que profaner une tombe, tout, ça, les malédictions, tout ça ... commença-t-elle.

Le blond la regarda du coin de l'œil.

- Au pire, j'aurai un karma négatif, marmonna-t-il avant de pousser un grand coup.
- Yuu !
[22:08:50] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile secoua la tête, il espérait juste que Yuuto, prenne conscience qu'il ne trouverai rien. Alors qu'il se détourna, il fut plutôt allerté par le cris d'Akiko, puis du gros boum qui suivit, en voyant le couvercle du cercueil tombait au sol. Il allait le tabasser, enfin l'envie était là surtout quand il s'approcha pour raisonner le blond, avant de s'arrêter. Le cercueil n'était pas vide, enfin si. pas de corps. Juste des centaines de souvenirs, des photos, tous ce que les gens avaient mit était en rapport avec Arika.

- Je te taperai après... mais.. What ? Y a rien ? Juste des photos, des .. jouets ?
[22:14:28] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux en regardant l'intérieur du cercueil avant de relever la tête vers Etoile et Akiko en voyant leurs mines qui étaient à mi-chemin entre la surprise et la colère.

- Je vous avais bien qu'il n'y aurait pas de corps, marmonna-t-il avant de rapporter son attention sur l'intérieur du cercueil.
- Wow, c'est ... inattendu pour le coup, admit Akiko avant de regarder le blond. Ne fais plus jamais ça quand même !

Yuuto avait déjà cessé de l'écouter alors qu'il détaillait des yeux ce qu'il voyait. Il se pencha un peu pour détailler les jouets, mais surtout les photos. Il reconnaissait facilement les visages d'Akira, son parrain, Tobin, son autre parrain, de sa mère également, de Zonbi, un peu partout. Même Devis et Dean, quand ils avaient de la chance. C'était bizarre.

- ... On dirait plus une capsule temporelle qu'un cercueil, commenta-t-il sur le coup.
[22:17:17] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile inclina la tête, en s'avançant et tirant un avis de recherche datant d'au moins bien 16 ans voir un peu plus. Il la fit tourner, en voyant les numéro, et les indications. Ca faisait vraiment bizarre. Genre, déclaré mort, sans .. corps.
[22:23:21] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto tourna la tête en direction de l'avis de recherche. Il cligna des yeux en s'approchant pour lire. Il commença à lire. "Aperçu la dernière fois ..." Il fronça doucement les sourcils en se mettant à faire un petit décompte dans sa tête, en voyant la date, surtout. Il fronça les sourcils.

- Ça date d'avant ma naissance, murmura-t-il.
- Tes parents n'avaient pas dit que ton père était parti ? demanda Akiko en le regardant.
- Oui, enfin, il y a une différence entre parti et être porté disparu, répondit Yuuto d'un air un peu confus. C'est même pas du tout la même chose pour le coup ...

C'était pas claire cette histoire. Déjà pas de corps. Ensuite cette espèce de capsule temporelle à l'allure d'un cercueil ... Et puis cet avis de recherche. Non, c'était définitivement bizarre.

- C'est louche ... marmonna-t-il en regardant le cercueil. Y'a un truc qui colle pas ...
[22:26:24] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile se mit a fouillé, sans gêne dans le cercueil, les trucs illogiques, le mettait vraiment mal a l'aise, il était obligé de trouver une logique. Les maths. Il se mit a piocher plusieur photo, ou des lieux revenaient assez souvent. Une salle d'arcades, la galerie, des ruelles.

- Il est pas parti, enfin pas soit de son plein gré, soit il a vraiment coupé court à sa vie. Mais ... Je suppose qu'il est peut être toujours la. Tu as bien dit que ce Magicien était lui non ? Enfin du moins qu'il lui ressemblait non ?
[22:30:55] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oui, c'est ce que j'ai dit et j'en suis toujours autant persuadé, répondit Yuuto en s'approchant du cercueil. Dans ce cas, s'il a voulu couper court à la vie qu'il menait, pourquoi revenir ?

Le blond fronça doucement les sourcils, plus intéressé par les jouets. Il cligna des yeux en prenant une peluche qui s'apparentait à un loup, inspirant une inspiration certaine, en la trouvant bien trop familière. Akiko croisa les bras avant de le regarder.

- Tu es peut-être cette raison, qui sait ? hasarda-t-elle.

Yuuto se tourna vers elle, haussant un sourcil.

- Quoi ?
- Il n'est apparu qu'à toi, si c'est bien la bonne personne. Il n'est pas revenu chez lui, ni aller voir quelqu'un d'autre. Sinon, j'en aurais un minimum entendu, c'est techniquement parlant un de mes frères que j'ai jamais connu, mais un de mes frères quand même.
[22:34:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - La famille n'est pas ce qu'on pense en priorité Akiko. Yuuto, est son fils, sa chaire. Il a certainement du regret, ou il était certainement réellement amoureux de ta mère, fit Etoile en prenant une photo ou Arika prenait la pose avec Neoko, un serre tête avec des oreilles de chats. Hum ... Je sais pas quoi te dire, c'est à toi, Yuuto de dire si tu .. tu veux y aller au bout de cette histoire. Je t'aiderai, fit Etoile en regardant son meilleur ami.
[22:39:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto baissa son regard vers la photographie. Si c'était le cas, il ne comprenait pas ce qui avait pu déraper. Surtout qu'il était bien là, c'est qu'il s'était bien passé quelque chose. Il releva son regard vers Etoile et eut un petit sourire. Akiko s'approcha en tapotant son épaule.

- Moi, ça m'intrigue juste mais vu que ça semble te concerner …

Yuuto les regarda à tour de rôle avant d'avoir un sourire franc comme il n'en avait plus fait depuis un moment.

- ... Désolé de vous entraîner dans des galères pareilles, commenta-t-il. Merci d'être là, sérieux ...

Il rapporta son attention sur l'avis de recherche, sur les photos, sur la peluche qu'il tenait dans ses mains.

- J'ai pas envie de faire machine arrière. Je veux savoir ce qu'il s'est vraiment passé, répondit-il.
[22:43:53] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile sourit en secouant la tête dans un petit soupir.

- Tu nous dira merci, une fois qu'on aura éclairessit tout ça. Par contre, on devrait y aller, j'ai pas trop envie de laisser Miuna attendre dans une rue fréquenté par des lycéen, qui ont le cerveau plus bas que terre, fit il en passant de l'autre coté du cercueille pour chopper le couvercleµ.
[22:46:34] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha aussitôt la tête en ouvrant son sac pour fourrer ce qu'il avait dans les mains dedans, avant de faire le tour pour aider Etoile également à le refermer en s'excusant de l'avoir un peu pousser sur le coup, sans vraiment faire attention. Akiko, elle, tenait la lumière pendant ce temps, en guettant que le bruit n'est pas attiré le gardien.

- Dépêchons-nous alors, commenta-t-elle avant de regarder l'heure. Parce que ça risque de bientôt se finir et ce serait bien que tu évites de te faire punir de nouveau Yuuto. Et nous, avec.
[23:03:03] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile fut bien plus a l'aise, enfin, avant de voir la lumière du gardien, il ne manqua pas de tirer Akiko avec lui par reflexe. Super, il avait manqué de se faire prendre. Joie. Il était a bout de souffle, alors qu'il fut bien content que toute cette aventure se finissent. Une bonne fois pour toute. Miuna venait tout juste de sortir, alors qu'elle voyait le trio arriver. Elle sourit en inclinant la tête en voyant que son aîné avait toujours pas lacher la main d'Akiko/

- Bon retour
[23:05:52] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko suivit Etoile sans demander son reste alors que Yuuto était sur leurs talons. Ils étaient au moins K.O tous les trois en revenant, ce qui n'était pas spécialement une mauvaise chose. La rousse se redressa en reprenant son souffle.

- Je sais que ... vous aimez courir mais ... plus de sport avant la fin de la semaine, s'il vous plaît ... fit-elle. Mes poumons tiendront pas sinon ...

Yuuto rapporta son attention sur Miuna en reprenant sa respiration.

- Hey ... ! Ça a été de ton côté ? demanda-t-il aussitôt.
[23:09:04] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile relacha aussitôt la main rouge en suivant le regard de sa sœur, il bredouilla des excuses en toussant un peu alors qu'il referma bien vite sa veste dans un geste nerveux.

- Tu sais que vous avez sport demain,, rit il légèrement a la remarque d'Akiko.

Miuna hocha doucement en attendant que le blond retrouve un peu de son calme, avant de le tendre le sac en toile.

- Aucun de soucis, j'ai tout recopier, bien. Je t'ai ajouté quelque notes, post it, pour ... mettre au clair. Mais si jamais tu ne comprends pas tout, hum.. app-.. envoie moi un message, sourit elle.
[23:13:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko se tourna vers Etoile avant de lui sourire en glissant sa main nouvellement libre dans la poche de son long sweat avant d'avoir un petit rire nerveux.

- Oh ? Vraiment ? Je pense que j'irais gentiment faire un tour à l'infirmerie pour une fois, répondit-elle dans un léger sourire. Ça va, toi, sinon ? ... C'était très cool ton discours au caveau. À propos de Yuu, et tout ça. Très chevaleresque.

Yuuto le prit avant de sourire à la jeune fille en vérifiant l'intérieur.

- Merci Miuna, t'es vraiment la meilleure, répondit-il avant de la regarder. Désolé que tu aies dû faire ça … Promis, je les lirai très attentivement et je ... te fais signe si jamais ... enfin ... Au moins j'ai plus d'excuse pour me planter aux examens, haha ... !
[23:15:28] Meilyas or Zonbi Crazy: - Encore tu veux dire ? Tu sais le coups des mensurelle sa marche une fois par moi, fit il avec un petit sourire avant de détournait le regard, C'est vraiment un compliment ou tu te moques de moi ?

Miuna eut un petit rire qu'elle cachait derrière sa main ganté. Hochant la tête, en joignant ses mains sur la lanière de son propre sac.

- J'espère vraiment que tu vas réussir.
[23:19:25] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Tu sais que je n'ai pas besoin de ça pour convaincre quelqu'un que j'ai vraiment besoin de l'infirmerie, répondit-elle en souriant, avant d'incliner la tête sur le côté.

Akiko glissa ses mains dans ses poches en le regardant avant d'avoir un maigre sourire.

- Je ne me moque jamais de toi quand je fais un compliment, répondit-elle d'un air entendu. Je vais finir par croire que je suis juste super méchante à force.

Elle fit une petite moue pour la peine alors que Yuuto regardait Miuna avec un petit sourire.

- Si tu le souhaites, je ne peux que faire de mon mieux dans ce cas, répondit-il en la regardant d'un air adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Mar 6 Déc - 23:29

[29/11/2016 08:33:05] Meilyas or Zonbi Crazy: Quelques jours ç'étaient écoulés, au moins il y avait une bonne chose sur le fait qu'Étoile à pour oncle Devis. Il avait prit cette petit manie de tout mémoriser. et il ne mit pas longtemps à fournir une liste de lieux où il avait été Arika. Il avait mit une condition que si Yuuto aurait au moins 40 de moyenne pour cette examen. Il croise les bras en voyant les plus jeunes arrivés.

- Alors, comment ça c'est passé ?
- 67, sourit Miuna bien contente sur le coup
[29/11/2016 08:54:16] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto semblait s'être plutôt calmé à la maison, ce qui était du goût d'à peu près tout le monde, même si le changement d'attitude avait fait tiquer un peu tout le monde. Akiko eut aussitôt le sourire en voyant Etoile. Elle sautilla un peu.

- 42 ! Je ne suis pas un cas désespéré ! s'exclama-t-elle avant de mimer un roulement de tambours en regardant Yuuto.

Le blond la regarda avant de sourire un peu, en rapportant son attention sur Etoile.

- 75. Grâce à l'aide de Miuna, principalement, se pressa-t-il d'avouer.
[29/11/2016 09:12:54] Meilyas or Zonbi Crazy: - 42 ... Akiko tu ne fais aucun effort à se stade, soupira Étoile.

Il fut assez étonner du résultat de Yuuto, ce qui lui décochant un sourire alors qu'il tendit la liste des lieux qu'il avait pu reconnaître à son meilleur ami.

- Certain je suis pas sûre, mais ça serait un bon début, non ?
- Je peux venir cette fois ? Demanda Miuna
[29/11/2016 09:14:43] *** Conférence ***
[29/11/2016 09:14:43] *** Conférence manquée. ***
[29/11/2016 09:20:55] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Je fais de mon mieux, rétorqua Akiko en croisant les bras. Et c'est difficile de faire de son mieux sur quelque chose que l'on aime pas.

Yuuto attrapa la liste en la passant en revue rapidement.

- Bénie soit ta mémoire, Etoile, vraiment.

Le blond se tourna vers Miuna. Il eut une mine gênée mais sourit.

- ... J'avais promis la dernière fois alors, répondit-il.
[29/11/2016 09:27:20] Meilyas or Zonbi Crazy: Miuna sourit alors qu''Étoile soupirait en bons grand frère. Il n'aimait pas vraiment que Miuna traîne avec. Eux.

- Quand tu as Devis en parrain tu ne peux que tout te rappeler, sourit il. Vous voulez qu'on se sépare pour aujourd'hui ou ensemble ?
[29/11/2016 09:29:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto regarda la liste des lieux en réfléchissant longuement. .

- Si on se sépare, on couvre plus de lieux, non ? proposa-t-il en regardant les autres.

Akiko acquiesça lentement du chef.
[29/11/2016 09:31:16] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile hocha la tête. Il tourna la tête vers Miuna mais celle ci c'était déjà rapprocher de Yuuto. Au moins ça c'était fait.

- On va prendre la salle d'arcade, fit il en regardant Akiko. On se rejoint à la gare d'ici une heure ça vous va ?
[29/11/2016 09:36:22] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un léger sourire en remarquant le mouvement de Miuna mais il reprit vite son attitude sérieuse.

- D'accord, on va prendre la galerie dans ce cas, répondit le blond. Dans une heure. Ça marche !

Akiko hocha la tête simplement en souriant.

- Pas de retard, hein, sinon Etoile va me faire un syncope !
[29/11/2016 09:39:03] Meilyas or Zonbi Crazy: - Désolé de m'inquiéter pour vous, fit le bleu en jouant avec le briquet. Allez on y va, sinon on va manquait de temps.

Il se mit aussitôt en marche il fallait un peu plus de 10min pour aller à la salle d'arcade. Miuna fit signe de la main pour dire au revoir au autre, alors qu'elle se tourna vers Yuuto.

- Tu te sens bien ?, demanda t elle en se mettant à le suivre
[29/11/2016 09:44:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko se mit à suivre Etoile avec un petit sourire en coin.

- Tu vas te faire des cheveux blancs avant l'heure, répondit-elle en riant.

Yuuto se mit en marche en haussant les épaules.

- Honnêtement ? J'en sais rien, rit-il.
[29/11/2016 09:45:57] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tant mieux, j'aimerai bien que le bleu ne ressemble pas à du vert, rit il un peu. ça fait étrange tu trouves pas ?

Miuna inclinant la tête doucement. Elle regardait le blond, avant de tourner sa tête avec un petit sourire.

- Je suis sûre qu'il est fier de toi.
[29/11/2016 09:54:50] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - De quoi ? Tes cheveux ? Moi, je le trouve que ça te va bien, répondit Akiko en souriant, inclinant la tête sur le côté.

Yuuto la regarda avant de sourire un peu en hochant la tête.

- Tu crois ? On peut pas vraiment dire ça en ce moment ... marmonna-t-il en soupirant un peu.
[29/11/2016 10:24:42] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il vire comme même au vert, fit l'adolescent. Hum tu crois qu'on va le trouvé genre tellement ton frère ?, fit il

Miuna se mit à coter de Yuuto pour réduire la distance.

- Tu devrais pas être aussi négative, tu es comme bon naturellement au sport il peut pas t'en vouloir si fort pour quelque mauvaise note. Vous êtes bien buter tout les deux, sourit elle
[29/11/2016 10:44:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko eut un petit sourire.

- Eh ça fait mon opposé, c'est sympa, non, vu sous cet angle ? demanda-t-elle avant de hausser les épaules. Jene sais pas ... Je fais surtout ça pour Yuuto, il a l'air vraiment ... déterminé par ça alors. Parce que bon, on en parle jamais à la maison.

Yuuto lui sourit avant de hocher un peu la tête.

- Merci Miuna ... Je l'espère en tout cas.
[29/11/2016 10:50:48] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hum ... Vous parlez pas vraiment chez vous, fit il en tenant la porte pour Akiko.

- Y a pas de quoi, hum, la galerie est .. vraiment grande, tu .. on devrait commencer par où +
[29/11/2016 11:02:21] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Hum ... Non. Surtout que je suis toute seule avec Papa et Maman. Quand je vais voir Akira ou Katya, j'ai l'impression de déclencher une affaire d'État, rit-elle en entrant.

Akiko soupira un peu, avant de regarder la salle d'arcade avec un grand sourire.

- Okay, ça, c'est cool !

Yuuto observa les alentours en réfléchissant avant de croiser les bras.

- Hum, il faut être stratégique. Sur les photos, il y avait des lieux qui revenaient souvent comme ... les cafés, ou autre. Peut-être commencer par là ?
[29/11/2016 11:17:44] Meilyas or Zonbi Crazy: - Focus, Akiko, Focus. Hum ... Je déteste vraiment ce genre d'endroit. Mais ta sœur, tu crois qu'elle pourrait te dire plus sur Arika ? Dean mefait trop peur pour j'approche, frissonna Etoile, Surtout si je fais pleur... Enfin tu m'as compris.

Miuna n'avait pas vu les photos, elle n'était pas vraiment du grande aide.

- Okay, je te suis, tu as dis que le Magicien, avait le même regard que toi.. Hum
[29/11/2016 11:23:12] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oui, oui, je focusse, promit-elle avant de regarder Etoile. Peut-être, je n'ai pas posé beaucoup de questions ...

Akiko inspira un grand coup avant de rire.

- On dirait qu'on parle d'un fantôme ...

Yuuto hocha la tête en avançant, regardant un peu partout.

- Oui, c'est ça ... J'espère vraiment trouver quelque chose, marmonna-t-il en sortant ses mains de ses poches.

Il fit un peu craquer ses phalanges sur le coup dans un geste un peu nerveux.
[29/11/2016 11:29:46] Meilyas or Zonbi Crazy: - J'ai l'impression que c'est un peu sur quoi on travaille. Il a comme même disparu y 16 ans.. C'est long 16 ans, et je veux pas dire, ton père avait comme même un sacré pouvoir, soupira-t-il

Miuna regarda le jeune garçon, avant de sourire.

- Il avait l'habitude te donner des peluches de loups, autant commencer par là. Pour apprendre peut être plus sur ....le fournisseur. Qu'est ce que tu en dis ?
[29/11/2016 13:02:10] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Je sais ... Mais, on peut le faire ! Ce que Papa avait, c'est du pouvoir, mais nous, on a ... On est nous, fit-elle de manière peu claire.

Yuuto se mit à fouiller dans son sac pour sortir la peluche.

- Faisons ça. Viens, fit-il en se mettant en marche.
[29/11/2016 13:07:38] Meilyas or Zonbi Crazy: - Nous ? Un adolescent blond qui est fichier certainement à la police, une adolescente qui n'arrive pas à se concentrer, une adolescente pure et innocent, ah j'oublier de me coté. Le gros stresser de la vie... Je sais pas si on est mieux là.. ?

Miuna hocha la tête en suivant le garçon.

- En tout cas un point commun vous aimez tout les deux les loups, fit-elle
[29/11/2016 13:11:46] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Si c'est mieux parce qu'on est tous différent alors ... on couvre plus de domaines ? ... J'en sais rien, j'essaye de voir le bon côté des choses, ET JE SAIS ME CONCENTRER.

La rousse gonfla aussitôt les joues en croisant les bras.

- Quand ça m'intéresse, je le suis. Tu as une vision si peu valorisée de moi ?

Yuuto se mit à chercher des yeux une boutique qui pourrait lui rappeler la peluche qu'il avait entre les mains. Il eut un maigre sourire.

- Oui ... Enfin ... Je crois que j'ai bien commencé à aimer les loups à cause des peluches, rit-il. J'avais une petite meute dans ma chambre, c'était ... cool ...

Il leva la tête avant de plisser les yeux.

- Oh ? J'ai peut-être ... trouvé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Lun 12 Déc - 19:21

[08/12/2016 13:21:28] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile eut un petit rire en passant une main dans sa nuque avant de tirer la langue à la rouquine.

- Je plaisante ne prend pas la mouche comme ça, tu es formidable, assura le garçon en s'arrêtant avant de regarder le plan, c'est ce café normalement.

Miuna souriait en écoutant le garçon parler. il avait l'air d'aller de mieux en mieux, cette petite aventure avait l'air de rendre tout le monde heureux. Elle posa son regard, sur la petit poupée qui était effectivement la.

- On devrait demander ?
[08/12/2016 13:41:02] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko le regarda de haut en bas avant de sourire franchement comme à son habitude.

- Je sais que je le suis, voyons ! ... Hum, allons demander alors, répondit-elle en se dirigeant vers le café.

Yuuto eut un léger flottement avant de hocher la tête. Il passa la porte, qui eut une petite clochette qui retentit à leur passage. Il laissa son regard vagabonder sur les étagères avant de s'approcher du comptoir. Il se racla la gorge.

- Excusez-moi ... ?

L'homme qui tenait la boutique se retourna. Il observa les deux jeunes gens avant de leur sourire, d'un sourire fatigué par le temps.

- Bonjour, je peux vous aider, jeunes gens ?
- Hum, oui, c'est ... Hm ... À propos de ... peluches ... bredouilla-t-il sur le coup dans un rire nerveux.
[08/12/2016 13:58:46] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hein ? Demander quoi ? Ça fait comme même plus de dix ans ?

L'assurance ceqt bien ce qui manquer ai garçon alors qu'il regarda les serveurs faire leur job.

- On même pas ça photo ..

Miuna suivit le blondinet, avant de lever le regard vers l'homme, il avait vraiment l'air fatigué, il avait Amir de correspondre à la tranche d'âge.

- C'est vous qui l'avait fabriqué ?, demanda innocemment la blonde
[08/12/2016 14:05:11] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko le regarda et croisa les bras avant de fouiller dans ses poches.

- Heureusement que j'ai pensé à prendre l'avis de recherche en photo, commenta-t-elle avant de le regarder. Ils doivent bien avoir un manager ou quelqu'un qui s'en souviendra, non ?

Yuuto cligna des yeux et les baissa vers la peluche qu'il tenait dans les mains. Il la posa sur le comptoir alors que l'homme se pencha un peu vers celle-ci en souriant.

- Oh oui, c'est bien moi qui l'ait faite. Comme toutes les peluches ici. Même si je ne fais plus ce genre de peluche.
- Comment ça ?
- C'était une commande. Je n'aurais pas mis une peluche comme celle-ci en vitrine à cause de la pose, voyez ... Elle ne tient pas très bien sur ses pattes, si je puis dire.

Yuuto baissa les yeux vers la peluche avant de relever la tête.

- Hum ... Vous faites beaucoup de commandes ?
- Moins ces dernières années, mais oui, j'en ai fait. Les gens ont plus tendance à vouloir la peluche qui est en vitrine quand ils la voient. Pour l'avoir tout de suite sous la main.
[08/12/2016 14:14:28] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile soupir, il avait horreur de parler au autres. Il se mit à suivre la rouquine avant de le tirer doucement le bras vers le bar.

- Bonjour, désolée de vous déranger, nous cherchons le manager. On doit faire un article pour le journal de l'école sur un endroit où un membre de notre famille.
- Bonjour, il n'est pas présent je suis désolé.
- Oh ce n'est pas grave.. Hum.. comme c'est notre père.. Est ce qu'il y a une personne avec plus de 10ans d'ancienneté.
- Pourquoi ne pas -
- Il est mort, fit Étoile.

L'employé avait l'air d'un coup mal à l'aise alors qiil cherchait à s'excuser.

Miuna hocha doucement la tête alors qu'elle tourna son regard vers le propriétaire.

- Vous pouvez .. nous dire qui a fait la demande celle ci ? C'est très important
[08/12/2016 14:21:51] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko le suivit simplement en se mettant assise sur le bar. Elle cligna des yeux avant de regarder les alentours en essayant de voir s'il n'y avait pas quelqu'un. Elle rapporta son attention sur l'employé, avant de regarder Etoile. La rousse passa une main sur son visage pour cacher le sourire qui lui échappait.

- C'est ... C'est rien ...

Le propriétaire hocha la tête en souriant pour aller dans l'arrière boutique pour aller chercher un registre.

- Je peux, je peux ...

Yuuto inspira un grand coup. Il avait un peu la trouille sur le coup.
[08/12/2016 14:28:37] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile eut un petit sourire triste alors qu'il passa une main dans le dos d'Akiko.

- C'était vraiment .. important pour nous.. mais...
- Je vais essayé d'appeler le manager, fit aussitôt l'employé. Je reviens.

Étoile regarda la jeune femme s'éloignait, il tourna son regard le pc, sortant son. Portable, alors qu'il se hissant, de dos on aurait dit qu'il faisaiir un câlin à Akimo. Alors qu'il relier les deux appareiller, copiant toute les donnes.

- Yuuto men devra une grosse.

Miuna eut un petit sourire en relevant le regard vers Yuuto.

- Ça va aller ?
[08/12/2016 14:35:25] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko attendit que l'employé se soit éloigné pour enlever sa main, reprenant son souffle.

- Tu pourras me refaire ton numéro du petit orphelin ? rit-elle à voix basse en le laissant faire.

La rousse observait simplement les alentours, pour vérifier que personne ne les regardait un peu trop.

- Yuu-Yuu t'en doit toujours une, commenta-t-elle.

Yuuto hocha simplement la tête en mettant ses mains dans ses poches avant de regarder l'homme qui revenait avec un registre. Il passa en revue quelques pages. Yuuto inspira simplement.

- Dites, vous avez fait beaucoup de commandes de peluches de loup ... ? demanda-t-il.
- Hum, plutôt oui, même si ça fait un bon moment que je n'en ai pas eu à faire ... Ah, voilà, voyons voir ...
[08/12/2016 14:41:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu moqués pas, je t'ai dis que je voulais être acteur, je m'entraîne juste, fit le garçon légèrement rouge.

Il retira vite le câble, alors quoi avait tout, il se redressant en voyant la serveuse revenir.

- Maintenant on se taille, murmura t il en se laissant tomber de la chaise haute.

Miuna seloigna un peu pour se mettre à regarder les divers peluche sur les étagère, alors qu'elle trouva un peu étrange, il y avait plein de loups, mais bizarrement. Le magicien ne commander que les premières de séries, ou alors celle avec un défaut.
[08/12/2016 14:48:06] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - C'est ça, répondit Akiko dans un sourire avant de regarder l'employé revenir.

La rousse hocha simplement la tête en le regardant, s'éloignant un peu du comptoir.

- Ne traînons pas, lança-t-elle.

Yuuto regarda le registre en clignant des yeux. Il inspira un coup avant de lire les noms. Il tourna les pages. Le même acronyme revenait encore et toujours. Il se mordit un peu la joue intérieure en hochant la tête.

- Vous ... savez pourquoi vous n'avez plus eu de commandes après de ... ? hasarda-t-il en désignant le nom.
- Oh non. C'est dommage, c'était un client relativement régulier, répondit l'homme.
- D'accord ...

Il se mit à lire les dates en les notant rapidement sur son portable.
[08/12/2016 14:52:25] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile tient la porte à Akiko avant de trottine derrière elle. Il soupira en se laissant tomber sur un banc alors qu'il sortit son téléphone.

- Bon voyons voir ce qu'on a, j'ai vu qu'il u avait des caméra mais ... Je pense pas pouvoir remonter à 10ans en arrière.

Miuna revint au côté du garçon en regardant les dates.

- C'est ton anniversaire après... Hum.. ils commandaient beaucoup en avance ?
[08/12/2016 14:55:54] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko s'installa à côté de lui, en croisant ses jambes sur le banc, regardant par-dessus son épaule.

- Hum ... Tu n'as pas des registres de payement ou autre ? demanda-t-elle.

Yuuto la regarda avant de hocher la tête, puis regarda l'homme.

- Oh oui, au moins pour être sûr d'avoir la peluche le jour voulu, répondit-il.
[08/12/2016 15:00:10] Meilyas or Zonbi Crazy: - Si.. mais y a pas de nom, il doit payer en liquide. Hum.. f durait connaître ses goûts du coup non ? Ou la table ou il avait l'habitude d'aller.. Hum.. la table du fond prêt de la fenêtre à cause de ton frère, Akira est claustrophobe non ?

Miuna sourit.

- Il ne l'a pas encore passer pour cette année, murmura t elle a Yuuto.

Il pouvait passer ninpirte quand.
[08/12/2016 15:09:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko acquiesça simplement de la tête en clignant des yeux.

- Oui, Akira a du mal à rester dans une pièce sans être proche des fenêtres alors ...

Elle cligna des yeux.

- Tu veux que je demande à ... Akira ou Katya ... ?

Yuuto cligna des yeux avant de regarder Miuna en souriant un peu. Il redressa la tête.

- Si ... il passe commande, est-ce que je peux vous laisser mon numéro pour que vous puissiez me prévenir ... ?
- Si vous le souhaitez.
- Merci ?
[08/12/2016 15:10:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hum peut être que ca serait bien mais tu risque pas d'avoir des problème ?

Miuna sourit attendant que Yuuto donne son numéro, finalement il avait une bonne nouvelle. elle ne tarda pas avoir un message d'Étoile.

- Ils ont aussi trouvé quelque chose
[08/12/2016 15:13:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Qui ne tente rien n'a rien ? répondit-elle en souriant un peu. Et puis pour Yuuto, je peux bien essayer. Lui, il ne peut rien demander tout court alors ...

Yuuto remercia l'homme avant de regarder Miuna, puis l'heure.

- D'accord ... On va se rejoindre dans ce cas.
[08/12/2016 15:25:24] Meilyas or Zonbi Crazy: Il ne fallut pas longtemps pour que les nouvelle d'Étoile ne soit qu'une miette de pain, sans plus dobformation sur Arika, il ne pouvait pas aller plus loin. Miuna avait un peu peur que Yuuto n'attends que l'appelle. Les jours passaient, alors qu''Étoile soupirait, alors qu'il regardait du coin de la chambre de son oncles. Avant de revenir dans sa chambre en déposant le plateau avec les trois tasses, en les déposant devant Akiko et Yuuto.

- Toujours rien ?
[08/12/2016 15:28:52] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko était installée sur le lit, clignant des yeux. Elle avait essayé avec Katya, de glaner quelques informations mais la présence de Dean ne l'avait pas spécialement rassurée alors elle avait vite abandonné.

- J'ai essayé avec Akira hier soir mais ça a vite tourné au vinaigre ... admit-elle en soupirant.
- Et moi j'attends, répondit-il en fixant son portable posé à plat.
[08/12/2016 15:35:20] Meilyas or Zonbi Crazy: - On est au plus bas c'est ça ? C'est moi ou on dirait que Arika a comme jamais existé ?
[08/12/2016 15:39:32] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Tu as le choix entre le fait qu'il n'a jamais existé ou que c'est devenu un tabou ... J'ai essayé de questionner Akira, il a dit que j'avais pas à le faire ... Il était tout nerveux ... Enfin, je sais que techniquement il a ... Enfin en quelque sorte perdu Arika mais bon, voilà. Je m'attendais pas à cette réaction.
- Et moi, à part de prendre dans la tronche que c'était un incapable, j'ai pas franchement de quoi dire grand-chose ... marmonna-t-il.
[08/12/2016 15:41:28] Meilyas or Zonbi Crazy: - Jai aussi des rumeurs comme quoi il provoquait beaucoup la police, soupira Étoile, ... Hum peut être que si ... Non c'est une mauvaise idée
[08/12/2016 15:45:25] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto releva la tête en regardant Etoile, haussant un sourcil.

- Va au bout de ta pensée, répondit-il.
[08/12/2016 15:46:44] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile se laissa tomber contre le lit.

- Mon oncle.. Je peux peut être trouver des information sur ses pc. il a tout la ville sous surveillance après tout.
[08/12/2016 15:53:34] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - C'est pas genre ... risqué ? Ton oncle est pas franchement le mec qui te laisserait facilement le faire, commenta Akiko en haussant un sourcil.
[08/12/2016 17:37:20] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je sais, mais ... Il a encore un peu de matos ici. sinon faudrait que je trouve un moyen de éloigné de chez lui.. ,soupira t il en passant une main sur son visage
[08/12/2016 17:46:04] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto se mit à réfléchir en regardant le plafond.

- On peut aider s'il faut, commenta-t-il. Avec Zonbi, peut-être ?
[08/12/2016 17:50:29] Meilyas or Zonbi Crazy: - Même Zonbi n'arrive pas à le sortir de chez lui. Hum ... Faudrait essayer ?
[08/12/2016 17:55:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto bascula en avant en le regardant, avec un petit sourire.

- Tu sais, Zonbi, c'est la marraine de Yui, si on lance une visite surprise, y'a moyen d'y arriver. Quand on débarquait d'habitude, elle traînait ton oncle dehors.
- C'est à tester, écoute, répondit Akiko en hochant la tête.
[08/12/2016 18:03:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - Hum ... Pourquoi pas, tu pense pouvoir faire ça quand ?
[08/12/2016 18:05:41] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Le plus tôt possible ? J'ai juste à convaincre Yui de venir, ce n'est pas le plus compliqué, admit Yuuto en souriant.
[08/12/2016 18:08:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tant que vous rester au moins trente minute ca devrait le faire.. Je veux pas trop m'attarder, fit le garçon
[08/12/2016 18:13:55] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha la tête en se redressant pour boire son chocolat chaud.

- T'inquiète. Je vous envoie un message quand c'est bon.

Quelques jours plus tard, avec un peu de mal mais tout de même présent, Yuuto avait réussi à tirer Yuichiro hors de la maison, un peu dans le dos des parents, certes, pour venir se planter devant chez Zonbi et Devis. Il toqua à la porte en prenant son sourire le plus éclatant.
[08/12/2016 18:23:02] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi tourna le regard vers la porte, elle inclinant la tête en ouvrant la porte.

- Yuu-kun ? Yui-kun ?, fit la jeune femme avant de sourire.
[08/12/2016 18:24:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Salut ! fit Yuuto dans un grand sourire.
- Bonjour ... répondit Yuichiro d'une petite voix.
- On te dérange pas, au moins ? demanda le blond. On aurait peut-être dû prévenir ...
[08/12/2016 18:29:09] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ah non c'est bon entrer, je préparer justement un gâteau pour le quatre heure, fit elle en secartant. Devis les enfants sont la, fit elle en toquant à la porte de Devis après avoir fermer la porte d'entrée. Vous voulez un cacao ?
[08/12/2016 18:34:31] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un vague sourire avant de regarder Zonbi. Il se glissa dedans en tirant Yuichiro avec lui.

- Oh oui, je veux bien !

Devis haussa un sourcil en soupirant. Il se redressa, en entrouvrant la porte.

- Y'a la grande perche avec eux ? Salut les mioches, répondit-il.
[08/12/2016 19:41:25] Meilyas or Zonbi Crazy: - Non, et tu sais qu'il a un nom, sois un peu poli, soupira la jeune femme.

Zonbi préparer le chocolat chaud, en posant la tasse pour Yuuto et un verre de jus de pomme, ainsi qu'un soda alors qu'elle termina de couper des part de gâteau au chocolat.

- Alors qu'est ce qui vous amène ici
[08/12/2016 19:46:11] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto s'installa aussitôt sur une chaise alors que Yuichiro tira une des chaises pour s'asseoir également, remerciant la jeune femme, d'une petite voix. Devis roula des yeux avant de sortir de sa chambre en levant les yeux au ciel.

- Écoute, ce n'est pas le grand amour, alors, répondit Devis avant de regarder les jeunes.
- Oh, on est passé comme ça et je me suis dit que ça faisait longtemps qu'on était pas venu alors ... Et j'avais pas envie de rentrer tout de suite.
- Eh bien au moins on est d'accord là-dessus, ricana Devis en s'installant sur une chaise.
[08/12/2016 20:01:38] Meilyas or Zonbi Crazy: - y a pas de problème au moins ?, demanda t elle. oups j'ai glisser, sourit Zonbi.

Une petit flopper de chantille tombait sur la chevelure tout aussi Blanche de Devis alors qu'elle déposa les assiettes avant de s'asseoir à coter de Devis.

Étoile ne tarda pas à soupirer alors qu'il regardait Akiko.

- Espérons que ca se passe bien, hein..

Il se mit aussitôt à pianoter sur le pc
[08/12/2016 20:06:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oh non, non, pas plus que d'habitude ... Enfin, si, répondit Yuuto en gonflant les joues.

Devis soupira longuement en passant sa main dans les cheveux en regardant Zonbi.

- Tu étais obligée, n'est-ce pas ?

Yuichiro eut un petit sourire discret en buvant son jus de pomme.

Akiko le regarda, hochant doucement la tête.

- Espérons-le ...
[08/12/2016 20:09:59] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi sourit à Devis d'un air un peu enfantin avant de tourner son regard noisette vers le jeune garçon.

- Tu veux un peu nous en parler ?, fit la rouquine

Étoile brisant une première défense, il inspira en s'attaquant à la prochaine, ainsi de suite. Il se sentait un peu tremblant.
[08/12/2016 20:16:03] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto fit une petite moue en regardant Zonbi.

- Pa ... Il m'a encore engueulé, répondit-il en gonflant les joues.
- Tu l'as cherché, fit Yuichiro d'une petite voix.
- C'est pas vrai ... !

Devis haussa un sourcil.

- Oh, encore une magnifique exemple de diplomatie dis-moi.

Akiko surveillait en tendant l'oreille.
[08/12/2016 20:48:36] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ton père est peut être un peu sur les nerfs, ça va lui passer, assura Zonbi, peut être pourquoi pas.. refaire quelque activité ensemble ?, hasards t elle en mangeant.

Étoile avait vraiment du mal,mais sourit des qu'il vit les premiers dossier. Il se mit aussitôt à essayer de trouver des dossier datant de 10 ans au paravant, mais il soupira.

- Y a des mots de passe partout, murmura t il
[08/12/2016 20:56:40] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Refaire des activités ensembles ? Comme quoi ? Tenter de faire semblant de s'apprécier ? Il ne passe son temps à me faire de sales remarques, rétorqua Yuuto. Heureusement qu'il y a Maman ...

Akiko rapporta son attention sur Etoile en serrant ses mains.

- Tu vas t'en sortir ?
[08/12/2016 21:04:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - Les balades avec Ookami, par exemple.mais si tu ne veux pas que ça change ...

- J'espère, mais ... Il met des codes partout. En tout cas y a des chose bizarrre, regarde se dossier, c'est un leurre. Raaah. Ah .. ah.. prends en photo.

Il avait réussi à ouvrir un dossier, avec des photos de caméra ou on voyait quelqu'un dans la boutique. Il n'était pas blond.

- Tu pense que c'est lui +
[08/12/2016 21:09:02] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Non, c'est pas ce que je veux, mais bon ... Je suis sûr que ça va partir en cacahuète comme à chaque fois ... commenta Yuuto.
- Quelle tête brûlée, fit Devis.

Akiko s'approcha pour regarder l'écran avant de hausser un sourcil.

- Il est ... dans la boutique que Yuuto a trouvé, non ?
[08/12/2016 21:12:28] Meilyas or Zonbi Crazy: - vous êtes similaire, chacun a ses propres tord, mais si vous vous braquée tout les deux... Vous risquez de ne plus vous parler, fit Zonbi, tu es sur que ce n'est que cela le problème ?

- Oui... Mais il a un manteau, et un chapeau, il do avoir connaissance des caméra...
[08/12/2016 21:28:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Pourquoi ce serait autre chose le problème ?
- Tu n'arrêtes pas de chercher quelqu'un, répondit Yuichiro d'une petite voix.

Yuuto le regarda en fronçant doucement les sourcils d'un air de dire 'écrase'. Devil haussa un sourcil.

- Ah bon ?

Akiko fronça les sourcils un peu en se rapprochant.

- Allez Tourne-toi ... marmonna-t-elle.
[08/12/2016 21:33:15] Meilyas or Zonbi Crazy: - Chercher quelqu'un ?, repeta t elle.

Étoile mit la vidéo sur la clé USB, ainsi que quelques autres.

- Laisse tomber il se retournera pas, mais... Sa doit être lui le fameux commanditeur... Hum.. Qu'est ce quib peut prendre encore
[08/12/2016 21:36:58] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto s'écrasa sur sa chaise en soupirant longuement. Génial ...

- Non, mais non, c'est rien ...
- Je t'ai entendu en parler, répondit Yuichiro.

Il roula des yeux.

- Tu as mal entendu dans ce cas ...

Akiko croisa les bras en baissant les yeux en réfléchissant.

- Une peluche ? C'est ce qu'il faisait tout le temps, non ? Et puis l'anniversaire de Yuuto, c'est bientôt ... ?
[08/12/2016 22:37:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Si .. si c'est quelque chose t'agace, ou te trotte en tête, tu peux nous en parler, assura la rouquine dans un sourire.

- Il devrait passer.. la date et les heuress sont les même... Hum mais.. c'est demain.. demain pendant les heures de cours par contre, fit le garcob
[08/12/2016 22:45:01] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto releva la tête vers Zonbi, puis regarda Yuichiro. Il inspira longuement.

- J'ai pas le droit d'en parler quand Yui est là.

Devis haussa d'autant plus un sourcil.

- Quoi, c'est un grand secret ?
- C'est parce que ça le concerne pas, répondit-il. Et il ne veut pas que j'en parle quand Yui est là. Ni en parler tout court en fait.

- Si tu penses que ça pourrait arrêter Yuu ... Tu te fourres le doigt dans l'œil, commenta Akiko.
[08/12/2016 22:54:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - D'accord, je n'insiste pas, sourit Zonbi, mais si jamais notre porte est toujours ouverte Yuu-kun. J'ai entendu dire que votre festival aller commencer. Ta classe fait quelque chose ?

Étoile soupira.

- Cest pour toi, tes note sont basses je te signal, et tu vas le suivre. Oh... On dirait qu''il a une liste t'appeler correspondant au date.
[08/12/2016 23:00:51] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un simple sourire sur le coup avant de se redresser.

- Oh oui ! On fait des stands de nourriture, rit-il un peu.

Devis soupira longuement. La discussion perdait son intérêt.

Akiko le regarda en clignant des yeux, baissant les yeux.

- Je ne le suivrai pas dans ce cas, répondit-il. Oh ?
[08/12/2016 23:04:52] Meilyas or Zonbi Crazy: - un stande de nourriture ? Sa me rappelle des souvenir, rit doucement Zonbi, vous allez faire quel genre de nourriture ?

Étoile cliqua sur le relever.

- Ils sont tous diffèrent et certainement hors service, mais... j'ai l'impression que .. qiil tout de même une suite logique
[08/12/2016 23:07:44] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Hum ... Plutôt des pâtisseries, répondit Yuuto dans un grand sourire.

Devis se redressa en regardant l'heure.

- Magnifique les mioches. Tu m'excuses Zonbi, j'ai quand même des choses à faire.

Akiko haussa un sourcil.

- Tu en vois une toi ... ?
[08/12/2016 23:12:04] Meilyas or Zonbi Crazy: - Oublie pas de mettre ton assiette dans le lave vaisselle, fit elle. Oh Miuna doit être heureuse alors, sourit Zonbi.

Étoile eut un petit sourire.

- Oui, c'est une question Dr math. Je vais tout copier, hum y a encore quelque doucement... La mais.. pourquoi ça a le nom de la m...
[08/12/2016 23:14:42] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Elle l'est en effet ...

Yuuto sentit sa voix se tordre un peu. Il sortit rapidement son portable sous la table pour envoyer un SMS en regardant Devis se redresser.

Akiko le regarda.

- Si tu le dis ...

Elle baissa les yeux vers son portable, haussant un sourcil.

- Djzbszsmamzpnd ? ... Je crois que Yuuto essaye de communiquer ...
[08/12/2016 23:18:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - Devis ton assiette, fit la jeune femme en voyant que le blanc ne l'a prenait pas.

Étoile se mit aussitôt à tout fermer, et bloquer comme si rien n'avait été toucher. enfin du moins jusqu'à qu'il ouvrit la fenêtre en faisant signe à Akiko.

- Dépêche toi
[08/12/2016 23:31:34] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devis leva les yeux au ciel alors que Yuuto soupira silencieusement de soulagement.

- On ne va pas tarder nous, hein ...

Devis revint vers Zonbi, prenant son assiette avec un grand sourire.

- Satisfaite ?

Akiko hocha aussitôt la tête en se hissant comme elle put.
[08/12/2016 23:34:50] Meilyas or Zonbi Crazy: - Très satisfaite, sourit elle en se redressant à son tour. Je vais vous accompagner.

Étoile sortie à son tour manquant de tirer les câbles avec lui avant de se laisser tomber maladroitement de l'autre coter, il n'eut pas le temps de rfermer la porte qu'il poussa akiko pour courir plus loin.

- Dépêche
[08/12/2016 23:37:25] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha la tête en se levant, faisant signe à Yuichiro dans faire autant. Le petit blond se leva alors que Devis se dirigeait vers sa chambre.

Le blanc poussa la porte en avançant avant de hausser un sourcil en sentant un courant d'air.

Akiko se mit aussitôt à courir sans demander son reste.

- Je fais comme je peux !
[08/12/2016 23:41:21] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi fit au revoir au garçon avant de refermer la porte, alors qu'elle vit le moment d'arrêt de Devis.

- Un problème ?

Étoile laida à monté la grille avant de voir Yuuto et Yuichiro.

- c'est tout ?
[08/12/2016 23:45:25] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devis fronça doucement les sourcils en avançant dans la chambre, fixant la fenêtre.

- ... Un truc qui cloche ...

Yuuto tira Yuichiro avec lui avant de se tourner vers Etoile et Akiko qui approchaient.

- J'ai fait comme j'ai pu. Vous avez eu le temps de trouver quelque chose ?
[08/12/2016 23:56:01] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi pse rapporcha en posant le regard dans la chambre.

- Tu la trouve déjà trop sale ?, fit elle en croisant les bras.

Étoile hocha la tête.

- On sait qui commande enfin son allure.
[08/12/2016 23:59:22] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Non. La fenêtre ... Elle était fermée quand je suis sortie, répondit Devis.

Yuuto hocha la tête en regardant le duo face à lui.

- Et on a sa prochaine commande aussi, répondit Akiko.
- Sérieux ?
[09/12/2016 00:03:11] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi passa ses bras autour du blanc.

- Tu la juste mal fermer, ça fait combien de temps que tu n'as pas dormi ?

Étoile soupira en hochant la tête.

- Demain aux alentours de 14:02
[09/12/2016 00:07:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devis cligna des yeux en soupirant simplement avant de regarder Zonbi.

- Un petit moment, admit-il avant de secouer la tête. Ce n'est rien.

- Demain ?

Yuuto réfléchit un peu avant de soupirer doucement.

- D'accord.
- Tu veux y aller, hein ? fit Akiko.
- Je ne le louperai pas, répondit le blond avant de regarder Yuichiro.
- Tu n'as pas le droit, tu es ...
- Je sais Yui, merci.
[09/12/2016 00:14:33] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi releva le regard vers lui avec un petit sourire.

- va te reposer, je vais ranger ta pièce et tu pourras être plus tranqule après, proposa t elle.

Étoile se doutait. Yuichiro ne connaissait vraiment pas le sens du mots secret.

- faisons un troc Yuichiro, les bois de construction contre ton silence, proposa t il en tendant la main vers le petit garçon
[09/12/2016 00:17:49] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Devis soupira simplement en ressortant de la pièce pour aller se laisser tomber sur le canapé, en tirant sa capuche sur son visage. C'était tout de même étrange ...

Yuichiro tourna son regard vers Etoile. Il sembla marquer une sorte de pause qui laissa un petit suspense avant de prendre la main d'Etoile.

- D'accord, répondit-il, sans trop vraiment réfléchir.

Yuuto soupira de soulagement sur le coup.
[09/12/2016 00:26:38] Meilyas or Zonbi Crazy: Zonbi soupira dans un petit sourire en se mettant à nettoyer, elle se doutait que ce n'était pas normal, surtout en voyant les trace de boue sur la fenêtre quelle sempressa de retirer.

Étoile serra la main du petit garçon.

- Passons au magasin et on rentre j'ai trop peur de me faire chopper, et vaut mieux que je mets sa sur un pc non connecte
[09/12/2016 00:33:24] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro relâcha la main d'Etoile alors que Yuuto hocha la tête, avant d'ouvrir la marche sans sourciller. Son meilleur ami avait la trouille de se faire attraper et lui, il avait un peu la trouille des remontrances, étant donné qu'il avait pris Yuichiro avec lui.

Le lendemain, le blond tirait une sale mine, certainement de la dernière dispute en date, mais ne pouvait s'empêcher d'être nerveux au fur et à mesure que l'heure approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Lun 12 Déc - 19:22

[09/12/2016 00:38:12] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile n'avait pas cours pour sa part, mais il avait encore demander à Miuna de couvrir Yuuto et Akiko, il baisse ses lunettes de soleil en regardant le magasin.

- 13h58 il devrait pas tarder
[09/12/2016 00:42:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto était assis sur un banc, battant la mesure en regardant le magasin.

- Ça passe lentement ... marmonna-t-il.
- Tiens-toi tranquille, on va se faire repérer, répondit Akiko.
[09/12/2016 00:49:35] Meilyas or Zonbi Crazy: - soyez content d'être la tout les deu, soupira Etoile
[09/12/2016 00:51:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - C'est pas toi qui m'aurait empêché d'y aller, répondit Yuuto dans un petit sourire en coin avant de sourire un peu plus sincèrement. Merci Etoile ...
[09/12/2016 00:53:57] Meilyas or Zonbi Crazy: - Raaah sérieusement arrêté de me remercier. fit le garçon avec une légère rougeur alors qu'il froncz les sourcils. Je crois c'est lui, chuchota t il en se redressant un sur le banc
[09/12/2016 08:04:27] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un petit rire qui s'éteignit rapidement alors qu'il se mit aussitôt à chercher la personne du regard, bien caché sous sa capuche, tout de même. Il eut un petit air nerveux sur le coup alors qu'Akiko se redressa.
[09/12/2016 08:13:13] Meilyas or Zonbi Crazy: Effectivement un homme de taille moyenne, ayant un long manteau noir, passa à quelque mètres devant eux, il avait des lunette de soleil et un chapeau. Étoile se tortilla un peu pour le voir entrée dans le magasin.

- On nentendra rien on est trop loin
[09/12/2016 08:15:51] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto se mordilla un peu la lèvre inférieure sur le coup, avant de se redresser du banc.

- On se rapproche dans ce cas.
- Yuu, c'est pas non plus l'idée du--
- Je vais pas attendre sur le banc à regarder la boutique, sans rien entendre, répondit-il en tirant simplement sur sa capuche pour sauter du banc.
[09/12/2016 08:18:45] Meilyas or Zonbi Crazy: - Yuuto a tt- .. raah, reste la Akiko, fit Étoile en sautant par dessus le banc pour suivre le garçon. Attends un peu, si le proprio t'appelle tu vas faire trop de bruits, et puis t'aura l'air d'un stalker, murmura t il.

L'homme devait faire moins d'un mètre quatre vingt. Il était assez large d'épaule tout de même. cheveux noir. un japonais typique
[09/12/2016 08:22:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Akiko hocha simplement la tête en restant assise sur le banc, les regardant s'éloigner. Yuuto se retourna en direction d'Etoile, avec un petit air nerveux.

- Je ... J'ai qu'à l'éteindre, ça change rien ? Et c'est juste pour vérifier, juste ça ... répondit-il. Même si je vois rien ...

Si encore il pouvait voir le regard, ça l'aurait aidé. La voix, ça date tout de même ...
[09/12/2016 08:25:59] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ce n'est pas lui.. enfin le vrai, fit Étoile, il est trop petit, tu le dépassés, alors que tu fais presque sa taille d'après les ...

Étoile se tue en voyant l'homme tourner la tête, rien avait l'air de coller, c'était bien le type sur la vidéo, mais pas Arika. Et ce gars lui faisait froid dans le dos. il tira un peu sur la Manche de Yuuto. Alors que le gars prit le petit sachet avec la peluche.
[09/12/2016 08:28:51] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un léger sursaut, avant de regarder Etoile. Vu sa réaction, ce n'était pas franchement une bonne idée. Il se mit à rebrousser un peu chemin.

- Okay, okay, d'accord. Je te fais confiance, répondit-il.

Il lança un regard vers la boutique avec une pointe de déception tout de même sur le coup.

- Tu penses qu'il y a quand même un lien ?
[09/12/2016 08:32:20] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile mentors avec lui avant de tirer plus fort en voyant l'homme sortir, il se retrouvererent tout les deux coincé entre deux magasin. Il intimida le silence, en posant une main sur la bouche du blond, avant de regarder l'homme passer. Fêtait bien lui, mais pourquoi deux sachets...

- On devrait le suivre, murmura t il, On reviendra voir Akiko après.
[09/12/2016 08:37:04] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto dut bien le laisser faire et suivre. Il resta tout droit sur le coup, retenant un peu sa respiration face au sérieux d'Etoile. Il hocha simplement la tête en jetant un coup d'œil dans la ruelle principale. Le blond retira finalement la main de son ami.

- D'accord, faisons ça, répondit-il à voix basse.

Il tourna la tête vers la galerie. Akiko n'allait pas aimer rester sur le banc de touche.
[09/12/2016 08:41:46] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile s'extirpa de leur cachette en tirant sur le masque nerveusement avant de se calmer et de se mettre à suivre. Lhonne n'avait pas l'air de s'en rendre compte alors qu'il alla vers le parking souterrain.

- Si il est en voiture on est mal
[09/12/2016 08:57:36] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto rajusta sa capuche en emboîtant le pas à Etoile sans rien ajouter, en regardant un peu les alentours, la tête baissée.

- Je le sais, je suis en train de prier actuellement ...
[09/12/2016 09:02:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - j'aurais dû prendre un traceur, marmonna Étoile en regardant l'homme entre dans le véhicule.
- Un traceur ? Ahahah c'est quoi ses jeunes ? , ricana la voix Sun homme plus âgé dans leur dos
[09/12/2016 09:05:02] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto pesta silencieusement avant de sursauter en entendant la voix. Il tourna à peine la tête. Ils étaient repérés genre sérieusement ? Son regard passa aussitôt sur Etoile.

- C'est le moment où on court, ou c'est déjà trop tard ? lâcha-t-il, nerveusement.
[09/12/2016 10:59:57] Meilyas or Zonbi Crazy: Étoile n'eut pas le temps de répondre qu'il eut un coup sur la tête et Yuuto ne tarda pas à en avoir un. Étoile ne tarda pas à tomber insconscient aussi
[09/12/2016 11:52:21] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto n'eut même pas l'occasion de se plaindre, ou autre, puisqu'il tomba bien vite inconscient à son tour. Et ils n'avaient prévenu personne, quel comble !

Akiko se retrouva à attendre une heure. Puis deux. Au bout d'un moment, elle commença à stresser et se décala vers la boutique. Personne. Pas de messages. Pas de nouvelles. La rouquine appela plusieurs fois ses deux amis. Pas de réponses. Elle paniqua et appela Miuna en voyant l'heure tourner.
[09/12/2016 21:23:55] Meilyas or Zonbi Crazy: Sa devait faire des heures, voir des ... jours, en tout cas la tête d'Etoile lui faisait atrocement mal. Il voulu se redressait, mais il sentit sa vision bloquer, un espece de bandeau lui bloquait la vue mais pas seulement, des corde lui bruler les poignets. La panique ne tarda pas a lui couper peu a peu le souffle, alors qu'il essayait ... de justement reprendre son souffle.

- Yuuto ?... Dis moi .. que t'es la ?
[09/12/2016 21:33:48] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto avait la tête qui lui faisait mal : il avait l'impression d'avoir le cerveau en bouillie et son corps était tout ankylosé de ne pas avoir bougé. Il essaya de se redresser en reprenant conscience mais il se sentit vite entravé, ce qui n'eut pas franchement le mérite de le rassurer pour le coup. La voix d'Etoile lui parvint, ce qui le soulagea un peu.

- En vie ... En un seul morceau, ça reste à déterminer, répondit-il d'une petite voix.
[09/12/2016 21:43:34] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ahaha, très drôle. Tu vois aussi rien je pari ? Tu es .. pas loin... Je crois ?

Etoile essayait de bouger, alors qu'il se tortiller, mais tout ce qu'il pu faire ses se racler contre le lpancher quelque peu mal entretenue. Pas de résonnemnt.

- ON doit être dans une petit pièce...
[09/12/2016 21:59:54] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Je vois aussi clairement qu'en pleine nuit, répondit Yuuto avant de soupirer longuement.

Le blond tenta de se redresser mais il peina à effectuer un quelconque mouvement avec les membres entravés. Il soupira à nouveau.

- Quelle plaie ... Si encore on pouvait réussir à se redresser au moins, marmonna-t-il.

Il tendit l'oreille sur le coup pour essayer de se repérer avec ça.
[09/12/2016 22:03:52] Meilyas or Zonbi Crazy: - Essaye de passer tes bras au dessous des pieds. On pourra au moin s'asseoir, fit le garçon en se tournant sur le coté, en respirant un bon coup en ramenant ses jambes le plus haut possible.
[09/12/2016 22:12:36] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto s'exécuta sur le coup, inspirant un bon coup. Il bénissait d'avoir un minimum d'assurance physique. Il put s'asseoir convenablement avant de soupirer.

- C'est mieux ... Mais ça ne nous avance pas ... Qu'est-ce qu'il s'est passé ? On suivait l'homme de la boutique et puis ... Trou noir. Littéralement.
[09/12/2016 22:30:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - On s'est fait .. Ah enfin !, fit Etoile en souriant, avant de reprendre son souffle, Des gars .. je crois qu'il nous ont assomer, je crois. Mais .. après.. Tu crois qu'on est mort ? Et Akiko qui doit s'inquiété.. ou nous en vouloir au choix
[09/12/2016 23:00:29] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Je doute qu'on soit mort. J'ai trop mal au crâne pour attester ça ...

Yuuto eut d'abord un petit rire avant de prendre une prise de conscience soudaine.

- Oh purée ... Ça fait combien de temps qu'on est ici ? Akiko doit pire que nous en vouloir, là. Et si ça fait un moment ... Rah, fais chier ... marmonna-t-il aussitôt. Si encore on voyait où on était. On a pas pu rester inconscient ... plusieurs jours, si ?
[09/12/2016 23:19:19 | Modifié (23:19:25)] Meilyas or Zonbi Crazy: - Non, sinon tu aurais faim, et même, on est pas faible a ce point, si ?

Etoile essaya de se redressait avant de se cogner littérlamenet.

- Aie ! Rectification on est dans une caisse.
[09/12/2016 23:31:12] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Ça me ferait mal, au ... Sérieux ?

Yuuto, dans un mouvement mimétique, tenta de se redresser et grimaça aussitôt.

- Une caisse ? Sérieux ? Genre comme dans les affaires de pirateries et tout ? ... Au moins ça tangue pas !
[09/12/2016 23:37:22] Meilyas or Zonbi Crazy: Il eut le bruit d'un bateau.

- Yuuto, tu sais te taire, on va se faire tuer...
[09/12/2016 23:51:40] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - ... Désolé ?

Yuuto eut un petit rire nerveux mais inspira un grand coup.

- Non, mais, on ne voit ça que dans les films ... Hein ?
[10/12/2016 00:01:39] Meilyas or Zonbi Crazy: La caisse se mit a bouger, se faisant trainer.

- par pité Yuuto ferme la !
[10/12/2016 00:21:04] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Okay, okay, désolé, désolé ! s'exclama nerveusement Yuuto en se collant contre un pan de la caisse.

Il eut un coup de stress sur le coup. Il inspira longuement alors que son esprit se mit à paniquer. Il pensa à Akiko, à Miuna, à Yuichiro, à ses parents.

- Oh putain ... marmonna-t-il entre ses dents.
[10/12/2016 00:27:26] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ferme la, siffla Etoile en essayant de compté.

En cas de probleme, essayait de repérer les lien, mais le stresse la boite, tout les principe de Devis étaient entrain de s'envoler une vitesse monstre. Il avait vite une respiration un peu sifflante.

- On a pas l'air d'être sur un bateau ...
[10/12/2016 00:41:16] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Okay, okay, je la ferme, j'ai compris, marmonna Yuuto d'un air vexé.

Le blond tendait l'oreille. Pas de ballotage habituel d'un bateau, ni rien. Pourtant, ils devaient bien bouger ou autre, pour avoir été traîné. Un camion ? Le blond frissonna un peu sur le coup.
[10/12/2016 00:43:43] Meilyas or Zonbi Crazy: Le voyage s'arrêta alors que plus un bruit, juste des pas.

- Ils vont nous bruler....

Etoile psycoté déjà. Pourtant une voix se fit aussitôt.

- Qu'est ce que vous me faites, j'ai rien commander.
- Se sont deux garçon qui nous suivez.
- Et vous me les ramenez ?
- On ..;

Un soupir alors qu'au ouvrit les caisses.
[10/12/2016 00:52:48] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto inspirait longuement, en sentant Etoile qui psychoptait. Il voulut ouvrir la bouche mais se tut en entendant les voix. Okay, de ... de mieux en fait. Il déglutit un peu en entendant qu'on ouvrait la caisse. Il maudissait juste Etoile de lui avoir filer les pires scénario possibles actuellement.
[10/12/2016 00:55:05] Meilyas or Zonbi Crazy: - Yuuto ?

C'était la voix du magicien, c'était une certitude maintenant, il ne fallut pas longtemps pour que les pas soit précipité, et qu'on retire le bandeau d'Yuuto en le détachant par la même occasion, alors qu'on fit de même avec Etoile.

- S'ayez on es mort ? murmura Etoile en se frottant les yeux.
[10/12/2016 01:03:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un léger sursaut en entendant son prénom, mais surtout la voix. Il se redressa un peu, droit comme un i, alors qu'il cligna plusieurs fois des yeux en secouant la tête, se massant les poignets. Il eut un peu de mal à se réhabituer à la lumière ambiante, avant de chercher l'homme des yeux.

- Le magicien, murmura-t-il d'une toute petite voix.
[10/12/2016 01:04:49] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika était juste en face de lui retirant les cordes a ses chevilles. Alors qu'Etoile se massa lui aussi les poignets en regardant autour de lui, un entrepot... Il était dans un entrepot avec plein d'homme en noir...
[10/12/2016 01:14:06] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna plusieurs fois des yeux. C'était ... bizarre. Il s'attendait tellement à galérer pour le retrouver, et en même temps, il ne put s'empêcher de se sentir ... heureux ? Enfin, pas heureux, mais ... C'était compliqué à définir, c'était tellement ... Ça faisait bizarre de se dire que le fameux magicien était bien son père et qu'il était bien en face de lui et ... Il ne regarda même pas autour de lui, tellement il semblait absorber par la présence d'Arika.
[10/12/2016 01:15:18] Meilyas or Zonbi Crazy: - Préparer la voiture, il faut les ramener chez eux. Debout jeune homme, vous n'avez rien a faire ici, fit Arika en se relevant en abordant un visage assez fermer.
- Quoi mais .. ? fit Etoile en tournant le regard vers Yuuto
[10/12/2016 01:28:14] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto était en train de se masser les poignées en regardant Arika. Il regarda rapidement Etoile avant de rapporter son attention sur l'homme. Quoi ? Il eut un petit air hagard avant de secouer la tête. Il fallait qu'il se ressaisse. Ils avaient pas fait tout ça pour rien.

- A-Attendez, bredouilla-t-il. Bon okay, on a pas demandé à atterrir ici, d'ailleurs, en fait, on sait même pas où on est. Tu sais où on est Etoile ? Nan, bien sûr, mais. Enfin. On, enfin, je, plutôt, vu que je l'ai entraîné là-dedans, enfin, je voulais ... Enfin.

Il débitait des propos assez décousus sous la nervosité. Il inspira longuement.

- Vous ... Vous êtes bien ... Arika ... Von Friedholf ? bredouilla-t-il.
[10/12/2016 01:30:49] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika se redressa, alors qu'Etoile se faisait déjà tirer hors de la caisse, il tourna son regard bleuté si semblable a Yuuto alors qu'il soupira.

- Ce nom.. Cette personne n'existe plus. Je ne peux rien faire pour toi, mes hommes vont vous ramenez chez vous. Vous vous excusez tout les deux a vos parents, et vous oublierez cette épisode.
- Mais c'est .. Vous l'êtes, Yuuto vous a cherche depuis des mois !
[10/12/2016 01:45:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le fixa longuement, d'un air hagard. Non, ça ne pouvait pas juste se finir comme ça, genre "bonjour, au revoir". Ce serait juste se payer la tête du monde.

- Attendez, je ne peux pas juste repartir sans ... Enfin ... Vous êtes ... Vous avez pourtant été là ... Avant.

Le blond inspira longuement avant de déglutir un peu.
[10/12/2016 01:49:46] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika soupira alors que les hommes regardèrent leur boss.

- est ce que ca va changer quelque chose ?
[10/12/2016 01:55:20] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Ça changera déjà l'image qu'on essaye de me coller dans le crâne, répondit spontanément Yuuto.

Le blond avait toujours en travers de la gorge les phrases de Ray. Il cligna des yeux.

- Sauf si ça ne change rien de vous dire que je vais penser toute ma vie que mon père biologique était un raté, lâcha-t-il.
[10/12/2016 02:26:09] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je le suis, fit Arika, comme ton ami la énonce tout ses scénario sont possible ici, puisque vous êtes dans le pire quartier de Tokyo
[10/12/2016 08:51:38] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Ça ne veut pas forcément dire que ... commença Yuuto, avant de s'interrompre.

Il regarda autour de lui, avant de rapporter son attention sur Arika, fronçant légèrement les sourcils.

- Comment ça ? demanda-t-il, finalement. Enfin, plutôt, comment ça se fait ?

Le blond était un peu nerveux, mais pas de cette annonce. Il avait surtout la trouille d'être monté sur ses grands chevaux. La trouille que Ray ait raison. Il secoua un peu la tête pour chasser cette possibilité.
[10/12/2016 08:53:38] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika eut un petit rire amer.

- Ca se voit donc pas ? Ou tu es complètement naïf ? Je suis a la tête d'un "gang".
- Enfin plus à se stade, marmonna Etoile.

C'était plutôt la mafia même. Etoile essayait de garder son calme pour soutenir Yuuto, mais il se chier littéralement dessus.
[10/12/2016 09:12:33] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux en le regardant, inclinant la tête sur le côté.

- Gang ? ... Genre yakusa ... ?

Le blond regarda son meilleur ami, avant d'inspirer longuement, en réfléchissant un peu sur le coup.

- Bah ... Si t'es à la tête d'un gang, ça prouve que t'es pas forcément un raté ? Faut bien avoir fait des trucs pour se retrouver tout au sommet, répondit-il.

Oui. À bas la politesse, il était vite fatigué de ce genre de conventions.
[10/12/2016 09:17:34] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tuer des gens, décapiter certains, noyer d'autre, pousser au suicide certain, et si ce n'est pas enrôler de force, Arika s'assit sur le bureau en croisant les bras.

Etoile devenait de plus en plus blanc.

- Yuu, sil te plait ..
[10/12/2016 09:27:17] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto était tellement à cent lieues d'être effrayé par ce qu'Arika présentait. Genre ... Il était plus admiratif qu'autre chose. Il tourna la tête vers Etoile en ayant un petit sursaut.

- Wow, t'es blanc, c'est flippant !

Yuuto rapporta son attention sur Arika. Il inclina la tête sur le côté.

- Ça veut pas forcément dire que ... Enfin, voilà.
[10/12/2016 09:53:35] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ce n'est pas un monde pour vous, fit Arika. Et ca veut forcément dire ce que tu penses, soit un gentil garçon et oublie tout.
[10/12/2016 10:10:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le regarda en clignant des yeux avant d'arquer un sourcil.

- J'ai pas six ans, je suis pas le gamin à qui tu achètes le silence en disant simplement "sois un gentil garçon", hein, répondit-il un rapidement sur le coup.
[10/12/2016 10:13:33] Meilyas or Zonbi Crazy: - Et tu compte faire quoi ? T'enrôler dans ce genre de monde ?
[10/12/2016 10:21:05] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux. Il fronça légèrement les sourcils, avant de se tourner vers Etoile.

- J'avoue que ce n'était pas franchement ce que j'avais en tête, répondit-il.

Dire qu'il voulait juste une discussion, des trucs, dans le genre. Des trucs normaux, quoi ...
[10/12/2016 10:48:02] Meilyas or Zonbi Crazy: - Faisons ce qu'il dit Yuuto, on a rien a faire ici, murmura Etoile
- Et a quoi tu t'attendais ? A une conversation, des petits mots d'amour, ce genre de chose ?
[10/12/2016 10:55:44] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le regarda, puis détourna la tête en direction d'Etoile. Il eut un simple sourire maladroit sur le coup, en déglutissant un peu, avant de regarder Arika. Il baissa simplement le regard.

- Au moins une conversation.

Il avait un air un peu déçu. Il se tourna vers Etoile, hochant finalement la tête en mettant ses mains dans les poches de son sweat.

- Oui. Faisons ça, marmonna-t-il.
[10/12/2016 11:00:42] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je ne fais plus partie de ton monde Yuuto, ton .. père a été assez clair sur ce sujet. Raccompagné les.

Etoile suivait déjà les hommes, avant de prendre la main de Yuuto pour le tirer avec lui.

- Yuuto..
[10/12/2016 11:09:01] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto releva la tête vers Arika. Il plissa simplement les yeux.

- C'est pas mon père, lâcha-t-il simplement. Et ça, j'avais bien compris. Tout ça pour ça, c'est ... stupide.

Il baissa la tête avant de regarder Etoile. Il hocha simplement la tête en lui emboîtant le pas. Le goût de la déception était bien plus présent dans sa bouche et ça lui semblait amer.
[10/12/2016 11:29:34] Meilyas or Zonbi Crazy: Arika le laissa partir, refermant la porte derrière eux. Etoile donna une petit pression a Yuuto.

- On aura essayer
[10/12/2016 11:36:48] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto soupira simplement avant de regarder Etoile. Il eut un petit sourire en coin.

- Ouais ... Désolé que tu aies eu à faire tout ça pour ... rien, du coup.

Il baissa les yeux. Il sentait que le retour aussi, il allait le regretter. Il voyait déjà ses parents sur le pas de la porte.
[10/12/2016 11:50:22] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il... veut peut être pas .. perdre la face ?
[10/12/2016 11:57:38] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Perdre la face ?

Yuuto releva la tête vers Etoile, haussant un sourcil.

- En quoi il ... Oh.

Il se souvint du fait qu'Arika était à la tête d'un réseau de gang. Ah. Oui. Il inspira longuement avant de lever les yeux au ciel.

- Au moins un truc qui change pas d'un père à l'autre, marmonna-t-il.
[10/12/2016 12:04:48] Meilyas or Zonbi Crazy: - Faut dire qu'avec ce genre de milieu, si .. tu es son .. enfin tu vois... ils peuvent s'en prendre a toi, du coup...ca risque de bardait non ?
[10/12/2016 12:14:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Oui, c'est une manière de voir les choses. Enfin, une conversation, ça lui aurait rien coûté quand même.

Yuuto soupira simplement en jouant dans l'intérieur de ses poches avant de regarder Etoile.

- Sur une échelle de 1 à 10, tu penses qu'on va se faire engueuler à quel niveau ?
[10/12/2016 12:26:02] Meilyas or Zonbi Crazy: - 100 ?, rit Etoile, je sens déjà que je serais privé de sortie..., soupira-t-il. Peut être on .. réessayera, dans.. avec plus de possibilité, proposa-t-il.

Il fallut a peine une heure avant qu'ils soient relacher en plein quartier d'Akihabara. Etoile frisonna en reconnaissant le quartier.
[10/12/2016 12:37:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un petit rire avant de hocher simplement la tête.

- Tu sens l'anniversaire qui va se faire en famille au final ? fit-il.

Une fois relâché, Yuuto regarda autour de lui, avant de soupirer. Il se tourna vers Etoile.

- Bon bah ... On va aller prendre le train, hein ?

Il regarda derrière lui, avant de se mettre en chemin. Il avait l'air un peu résigné sur le coup.
[10/12/2016 12:49:24] Meilyas or Zonbi Crazy: - je vais t'accompagner... a la gare, j'ai trop peur que si je suis en retard.. ah .. toi aussi tu as plus ton téléphone portable d'ailleur ?
[10/12/2016 12:59:29] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Sérieux ?

Yuuto le regarda puis ressortit ses poches. Vides. Il soupira un peu avant de le regarder.

- Bon courage, souffla-t-il alors qu'ils prenaient le chemin de la gare.

Yuuto fit signe à Etoile avant de grimper dans le train. Il le sentait mal ce retour. Même le chemin, il l'avait mal senti. Il resta planter devant la porte au moins une bonne minute avant de toquer, se tassant un peu sur lui-même. Il fut au moins accueilli par les jappements d'Ookami qui le rassurèrent un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Neoko
Admin


Messages : 586
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   Lun 12 Déc - 19:22

[10/12/2016 13:57:39] Meilyas or Zonbi Crazy: Etoile lacha un petit sourire en faisant aussi signe, alors qu'il soupira doucement en se mettant en marche vers chez lui. A cette heure ci, Miuna était au cours du soir, du coup les parents pas là, avec un peu de chance il serait en vie.. ? Il souffla un bon coup en cherchant ses clefs.

Il ne fallut pas plus de quelques minutes avant que la porte s'ouvre et que Ray apparassent visiblement pas de bonene humeur.

- Bah le voilà, il est rentré, dépêche toi
[10/12/2016 14:09:17] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto releva lentement le regard vers Ray, avant de mettre ses mains dans ses poches et se glissa à l'intérieur sans demander son reste. Neoko se redressa de la table d'un air inquiet.

- Enfin ! Yuuto, tu te rends compte de l'heure ? On était mort d'inquiétude ! s'emporta-t-elle en rejoignant l'entrée.

Elle se pencha vers son fils pour le regarder, et vérifier qu'il n'avait rien.

- Désolé ... marmonna-t-il en baissant les yeux.
[10/12/2016 14:22:42] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu as un téléphone portable, fit Ray en refermant la porte
[10/12/2016 14:37:42] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Je l'ai perdu, répondit Yuuto en se redressant.
- Perdu ? Où est-ce que tu étais ? fit Neoko en croisant les bras, haussant un sourcil.

Yuuto baissa les yeux en soupirant un peu.

- Yuuto ?

Le blond releva la tête en la regardant, haussant les épaules.

- En ville. Avec Etoile et Akiko. On a séché, répondit-il.
[10/12/2016 15:08:02] Meilyas or Zonbi Crazy: - En ville ? Pendant les heures de cours ? $
[10/12/2016 15:23:53] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Exactement. C'est le principe de "sécher", répondit Yuuto en relevant les yeux vers son père.

Il chercha des yeux Yuichiro. Il n'avait pas dû leur dire ... Bénédiction. Il soupira simplement, avant d'aller s'asseoir dans la cuisine, en les regardant à tour de rôle.

- Je suis prêt, allez-y ...
[10/12/2016 15:35:56] Meilyas or Zonbi Crazy: - Sache que tu es renvoyer pour trois jours du lycée, avec ton ami Etoile avec des travaux d'ordre public à faire, Akiko et Miuna se sont juste sortie avec une heure de retenue.
[10/12/2016 15:50:09] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha simplement la tête avant de baisser les yeux.

- D'accord, répondit-il de manière lacunaire.

Il n'avait pas l'air de vouloir débattre plus que nécessaire. D'habitude, il était plutôt agressif, voire même carrément provocant, essayant d'argumenter une défense ou autre. Neoko passa son regard sur Ray, puis sur Yuuto. C'était bizarre ...
[10/12/2016 15:56:48] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray vit aussi le changement.

- Yuuto, tu n'as rien a dire ?
[10/12/2016 16:10:18] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto releva le regard vers Ray. Il eut un léger flottement avant de hausser les épaules.

- J'ai eu tort ? proposa-t-il.
- Ça ne va pas, Yuu ?

Le blond les regarda à tour de rôle, clignant des yeux.

- Si, ça va. Je suis privé de dîner ou pas ? demanda-t-il.
[10/12/2016 16:32:39] Meilyas or Zonbi Crazy: - Pourquoi as tu secher ? Tu avais fait tellement d'effort ses dernier temps
[10/12/2016 16:47:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto inspira longuement en baissant les yeux.

- Rien. J'ai juste voulu vérifier quelque chose et j'ai eu tort, marmonna-t-il.

Neoko haussa un sourcil avant de venir s'asseoir en face de Yuuto.

- Tu ... ne veux pas en parler ? demanda-t-elle.

Le blond releva la tête vers sa mère, puis regarda Ray.

- Je suis désolé, marmonna-t-il simplement.
[10/12/2016 17:25:50] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupira en preant l'assiette qui était dans le micro onde du parc pané avec divers acccompagnement, qu'il posa sur la table.

- Mange, et repart dans ta chambre, nous irons demain a la mairie pour tes travaux d'interet général
[10/12/2016 17:38:02] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha simplement la tête en mangeant. Neoko se releva en faisant signe à Ray pour laisser le blond tranquille. Elle passa plutôt dans le salon en le regardant.

- Il n'a pas l'air dans son assiette ...
[10/12/2016 17:56:05] Meilyas or Zonbi Crazy: - On peut pas forcer a cracher le morceau, fit il une fois dans le salon avec Neoko, Il le dira si il en juge.. necessaire.
[10/12/2016 18:05:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko opina du chef en inspirant longuement. Elle n'avait même pas le cœur à vraiment disputer son fils pour le coup. Elle releva la tête vers Ray.

- Je sais bien ... C'est quand même étrange, non ? Il disparaît d'un coup et ... Non pas que je me sois habituée à ce que ça puisse tourner à la guerre civile, loin de là, se reprit-elle. Mais bon ... J'espère qu'il ne s'est rien passé de trop grave ...

Elle joua un peu nerveusement avec ses mains. La disparition soudaine de Yuuto ne l'avait absolument pas rassurée. Elle s'était vraiment faite un sang d'encre.
[10/12/2016 18:24:05] Meilyas or Zonbi Crazy: - Y a que toi a qui il voudra en parler, il va simplement m'ignorer pour ma part, soupira le blond
[10/12/2016 18:35:06] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko s'approcha en passant sa main sur le bras de Ray dans un léger sourire.

- Je suis désolée que tu aies à endurer ça ... souffla-t-elle avant d'incliner la tête. C'est bientôt son anniversaire, peut-être qu'il se montrera plus clément ... ?
[10/12/2016 20:08:00] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu penses ? Je sais même pas ce qui lui ferait .. plaisir, soupira le père
[10/12/2016 20:23:44] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko inclina un peu la tête vers la droite puis vers la gauche, en inspirant longuement, regardant Ray avec un léger sourire.

- On peut toujours essayer. Il avait fait des efforts, alors ...

La brune releva la tête en entendant l'eau s'écouler dans l'évier de la cuisine, puis plus rien. Elle entendit quelque pas dans leur direction avant de voir la tête blonde de Yuuto.

- J'ai fini. Hm ... On a quelque chose contre le mal de tête ? Je me suis cogné et ça fait encore mal, demanda-t-il.
- Regarde dans la salle de bain, dans l'armoire à pharmacie, répondit sa mère.

Le blond hocha simplement la tête avant de monter à l'étage. La jeune femme soupira un peu, avant de rapporter son attention sur Ray.

- S'il ne se montre pas plus agressif ... Tu pourras toujours essayer d'avoir une conversation avec lui, pour régler tout ça. C'est peut-être le bon moment pour essayer d'enterrer la hache de guerre, tu ne crois pas ? demanda-t-elle.
[10/12/2016 20:33:12 | Modifié (20:33:20)] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray attendit que Yuuto part alors qu'il hocha la tête en se laissant tomber sur le canape dans un long soupire.

- J'essayerai.. après sa punition peut être ?
[10/12/2016 20:47:19] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko hocha la tête en regardant Ray dans un léger sourire.

- Ce serait une bonne chose. Tu peux essayer, ça fera du bien aussi bien pour toi que pour lui. Tu pourras souffler un peu comme ça, sourit-elle.
[10/12/2016 20:55:43] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray passa un bras autour de Neoko en posant sa tête contre celle de Neoko.

- J'espère que ca va bien se passer, qu'il n'a pas fait une plus grosse bétise, tu sais qu'il a rendu visite a Zonbi et Devis
[10/12/2016 21:06:31] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko le laissa faire et eut un maigre sourire en posant sa main sur celle de Ray pour la caresser du pouce. Elle leva son regard vers celui du blond.

- Oui, Zonbi m'a dit qu'il avait été avec Yuichiro hier ... Il s'est plaint comme un forcené, comme à son habitude, d'après ce qu'elle m'a dit, répondit-elle. J'espère aussi mais ... Qu'est-ce qu'il aurait pu faire ? À part manquer les cours, il n'a rien fait alors ...
[10/12/2016 21:07:41] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je devrais peut être passer un coup de fil, y a certainement pas que ça, Yuichiro est revenu avec un jeu a bois
[10/12/2016 21:12:52] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Tu crois ?

Neoko inclina la tête sur le côté, haussant un sourcil.

- Ah bon ? ... Tu ne veux pas essayer de demander à Yui dans ce cas ? Après Zonbi lui a peut-être acheté, hasarda-t-elle.
[10/12/2016 21:24:09] Meilyas or Zonbi Crazy: - Il faut parler avec Yui, assura Ray, Il ne sait pas mentir, c'estt un peu mauvais mais... si yuuto se braque tellement je ne vois pas d'autre choix
[10/12/2016 21:31:24] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Neoko opina de la tête en se redressant un peu. Elle lui sourit un peu.

- On essayera demain dans ce cas, répondit-elle. Je crois qu'il est un peu tard pour un petit interrogatoire à cette heure-ci. J'emmènerai Yuuto voir pour les travaux, tu n'auras qu'à lui demander à ce moment-là, proposa-t-elle.
[10/12/2016 21:34:51] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray sourit en embrassant ala tempes de Neoko. Alors que le lendemain, il regardait Neoko partir avec Yuuto. Fermant les portees.

- Yui tu peux aller dans la cuisine, s'il te plait
[10/12/2016 21:38:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro était en train de jouer avec le fameux jeu en bois dans sa chambre. Il redressa la tête avant de se lever pour descendre lentement les escaliers, en venant dans la cuisine.

- Je suis là, Papa, répondit-il en inclinant la tête sur le côté.
[10/12/2016 21:38:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu es sur de m'avoir tout dit, le jour ou tu a rendu visite a ta marraine ?
[10/12/2016 21:47:12] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro cligna des yeux en regardant son père, avant de regarder ailleurs. Le jour où ... ? Oh. Il cligna à nouveau des yeux.

- J'ai ... pas dit grand-chose, répondit-il d'une petite voix.
[10/12/2016 22:22:04] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu peux me raconter, surtout si ça peut aider Yuuto.
[10/12/2016 22:26:30] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro cligna des yeux avant de relever les yeux vers son père, puis les baissa rapidement. Il gratta le sol du pied.

- Yuu a surtout parlé de lui et de toi, répondit-il d'une petite voix. Il disait qu'il a beau faire de son mieux, il y arrivait pas. Et Marraine, elle a dit qu'il devait faire plus de choses avec toi. Et puis ...

Il voulut rajouter quelque chose mais se tut en baissant la tête.
[10/12/2016 22:33:46] Meilyas or Zonbi Crazy: - Yui, tu peux me parler, vas y.
[10/12/2016 22:39:43] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro gratta de nouveau le sol du pied. Il n'avait pas ...

- Je ne peux pas ... J'ai fait un troc, répondit-il.
[10/12/2016 22:41:27] Meilyas or Zonbi Crazy: - Un troc ? Avec qui?
[10/12/2016 22:47:30] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Avec Etoile, répondit Yuichiro avant de relever la tête vers son père. C'est lui qui m'a donné le jeu en bois ...
[10/12/2016 22:55:15] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu veux vraiment pas me dire pourquoi ? Cela pourrait aider Yuuto
[10/12/2016 23:02:34] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro cligna des yeux avant de baisser un peu le regard. Il se mordit un peu la lèvre. Il n'arrivait pas à mentir. C'était un avantage pour le coup.

- C'est parce que Yuu a fait des recherches. Et avec Akiko et Etoile, ils voulaient aller dans une boutique parce qu'il y a quelqu'un qui devait y passer pour une commande. Et du coup, ils ont dit qu'ils demanderaient à Miuna de les couvrir.

Il joua avec ses manches sur le coup.

- Je lui ai dit qu'il avait pas le droit. Et Etoile a dit qu'on ferait un troc pour que je dise rien ...
[10/12/2016 23:08:10] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray hocha doucement de la tête, alors il manigançait bien quelque chose...

- Tu sais quel recherche ?
[10/12/2016 23:17:52] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Yuu, il a dit qu'il a pas le droit d'en parler quand je suis là, répondit Yuichiro en jouant avec ses manches avant de relever les yeux vers Ray.
[10/12/2016 23:23:30] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray soupira en passant une main dans le dos de Yuichiro.

- Merci Yui, grâcea toi, je vais pouvoir parler un peu plus avec Yuuto
[10/12/2016 23:28:42] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro regarda son père en hochant la tête de son air habituel. Il n'avait pas pu mentir alors ... Il joua simplement avec ses manches.

Neoko et Yuuto ne tardèrent pas trop pour rentrer. Le blond se massa l'épaule en retirant ses chaussures dans l'entrée.

- On est rentré, fit Neoko qui accrocha les vestes. Va te débarbouiller Yuu.

Le blond hocha simplement la tête. Les travaux l'avaient tués. Plus jamais. La prochaine fois, il y réfléchirait vraiment à deux fois.
[10/12/2016 23:49:02] Meilyas or Zonbi Crazy: - monté dans ta chambre Yui, fit Ray. Yuuto on peut.. parler ,?
[10/12/2016 23:55:58] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuichiro hocha la tête en remontant les marches d'escalier sans rien ajouter. Yuuto cligna des yeux en tournant la tête vers Ray. Il regarda sa mère, puis le blond.

- Hum, oui ... répondit-il en haussant un peu les épaules.
[11/12/2016 00:03:59] Meilyas or Zonbi Crazy: - Allons dans mon bureau, fit Ray en montant les escalier
[11/12/2016 00:11:15] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto regarda Neoko, puis Ray. Il le suivit sans rien ajouter, mettant ses mains dans les poches de son sweat en montant les escaliers. Au moins, il obéissait, c'était déjà ça.
[11/12/2016 00:25:51] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray tira une chaise pour Yuuto. Il s'assoit sur la chaise de son bureau.

- Installé toi je t'en pris
[11/12/2016 00:30:48] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto resta un peu sur le pas de la porte avant de rentrer finalement dans le bureau pour aller s'asseoir sur la chaise. Il cligna des yeux avant de rapporter son attention sur Ray.

- Alors ... De quoi tu veux parler ... ? demanda-t-il finalement.
[11/12/2016 00:41:24] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je vais te poser la question. Tu n'as vraiment que sécher pour ... Tammuser ?
[11/12/2016 00:51:07] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le regarda. Il avait des milliards de réponses. Il baissa un peu les yeux sur le coup. Il haussa un peu les épaules.

- En quelque sorte, répondit-il.
[11/12/2016 01:05:31] Meilyas or Zonbi Crazy: - Tu veux donc pas le dire. tu sais, je sais que j'ai toujours était assez strict mais .. si tu veux réellement le retrouver .. je peux t aider
[11/12/2016 01:19:52] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto cligna des yeux en fixant le sol. Avant de relever le regard vers Ray. Il fit un peu bouger ses lèvres pincées de la gauche vers la droite avant de répondre. Il prit une longue inspiration.

- C'est ... déjà fait, marmonna-t-il. Quand on a séché avec Etoile et Akiko ... Avec Etoile, on a suivi quelqu'un et on s'est retrouvé ... embarqué de force on sait pas trop où.

Il baissa les yeux en passant une main sur son bras, grattant un peu sa peau à travers le tissu.

- Je l'ai vu. Il a juste dit que je devais revenir et oublier, marmonna-t-il.
[11/12/2016 01:22:15] Meilyas or Zonbi Crazy: - Cest a cause de moi qu'il a dit ça... Je le sa si buté mais pas à ce point.
[11/12/2016 01:40:42] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto releva les yeux vers Ray. Il sembla prendre un instant pour réfléchir avant de se racler la gorge.

- Ça ... ne te dérangerait vraiment pas ? Je veux dire ... de m'aider à le retrouver ...

Le blond cligna des yeux en continuant à se gratter un peu le bras.

- Je veux dire ... je t'ai dit pas mal de ... trucs pas franchement sympa et tout ...
[11/12/2016 01:48:07] Meilyas or Zonbi Crazy: - Cest ton père biologique .. c'est normal que tu es envie de le retrouver.. je suis aussi passer par la, sourit Ray.
[11/12/2016 01:59:31] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un léger flottement en regardant Ray. Il cligna des yeux.

- Comment ça ... ? demanda-t-il.
[11/12/2016 12:29:23] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray un petit sourire en se redressant un peu sur sa chaise.

- Je suis un enfant adopté.
[11/12/2016 12:41:41] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le regarda en inclinant la tête avant de la redresser un peu. Sérieux ? Il arrêta de gratter son bras en se sentant un peu mal sur le coup. Il avait vraiment pas géré.

- Oh, je ... vois ... C'est ... Toi aussi du coup tu as ... ? demanda-t-il d'une petite voix curieuse.
[11/12/2016 13:00:59] Meilyas or Zonbi Crazy: - Jai cherché mais véritable parents aussi, mais.. mon histoire est un peu plus. .. Sans réponse que la tienne.
[11/12/2016 13:13:33] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto baissa un peu les yeux en agitant ses jambes. Il comprenait un peu mieux la réaction de son père sur le coup. Il releva la tête en l'inclinant sur le côté.

- Ça t'a déçu ? De pas avoir ... ? demanda-t-il. Enfin ... C'était par curiosité ou tu te plaisais pas dans ... ta nouvelle famille ?
[11/12/2016 13:32:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - Je n'étais pas un enfant désirer, ma mère m'a juste abandonné sans plus.. de responsabilité. Je me sentais .. différent, j'ai contrairement à toi était sabots dans des familles d'accueil, des famille qui soccuoe simplement de toi, y a eut des gentille, je me sentait chez moi.. mais y a toujours un moment où .. tu veux découvrir le pourquoi tu es ici, et pas avec tes vrai parents c'est normal
[11/12/2016 13:43:59] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Je ... Je vois ...

Yuuto hocha doucement la tête au récit de Ray. Il cligna des yeux avant de réfléchir un peu. Il savait que Neoko l'avait eu jeune et que Ray l'avait aidé mais ... Il inclina la tête sur le côté.

- Comment tu en es venu à aider Maman ? demanda-t-il.
[11/12/2016 14:13:49] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ta mère et moi, on se connaît depuis très longtemps. La même famille accueille on.. a finit par s'aimer. Mais c'était un peu compliquer.
[11/12/2016 14:19:04] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: - Maman aussi, elle ... ?

Oh. Oh le boulet ambulant. Il se gratta à nouveau le bras en inclinant la tête sur le côté.

- Comment ça ?

Yuuto était redevenu une curiosité sur patte qui n'avait que soif de réponse. Il cligna des yeux.
[11/12/2016 15:05:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - Ta mère à un passé plus sombre, si elle veut en parler elle fera. je suis pas là pour .. en parler. Ta mère et moi avons été adopté au finale, d'où le nom de famille de kagami qu'on avait en premier, mais maintenant nous sommes là famille Park. Puisque je suis d'origine coréenne j'ai essayer de retrouver mes origines. Puisque tu le sais mon nom complet est Park Kim Ray. On a pu enfin se marier et que j'ai pu t'adopter malgré le fait qion vivait déjà ensemble
[11/12/2016 15:14:46] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha doucement la tête en clignant des yeux. Il se gratta le bras avant de regarder Ray. Il hocha simplement la tête.

- Je suis désolé ... pour tout ce que j'ai pu dire, marmonna-t-il.

Il cligna des yeux avant se redresser un peu sur la chaise.

- ... Tu m'aideras alors ? demanda-t-il d'une petite voix.
[11/12/2016 15:28:13] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est rien... Je.. je ne suis pas non plus tendre à ton âge. je peux toujours essayer mais sache que lui et moi... on est pas vraiment en bon therne
[11/12/2016 15:42:37] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto hocha la tête dans un léger sourire. Il se releva un peu pour descendre de sa chaise.

- Merci ... C'est ... C'est déjà ça ...

Il s'avança un peu en baissant les yeux avant de tendre un peu ses bras en avant dans un sourire maladroit.
[11/12/2016 16:13:04] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray c'était aussi relever, il fera son maximum pour convaincre Arika de revenir dans la vie. Enfin celui du garçon, il eut un petit sourire en le serrant contre lui.

- Je suis désolé de t'avoir cacher.. tellement de chose
[11/12/2016 16:26:39] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto secoua simplement la tête en se serrant contre Ray avant de relever la tête vers lui en souriant.

- C'est oublié, assura-t-il. Tu le ... faisais pas à mal alors ... C'est plus un problème ... Je suis désolé d'avoir quand même aussi mal réagi ...
[11/12/2016 16:38:51] Meilyas or Zonbi Crazy: - C'est pas grave, sourit Ray en embrassant le front de son fils, c'est rien. On retrouvera ton père je te le prometq
[11/12/2016 16:51:23] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto lui sourit, hochant doucement la tête en lâchant doucement Ray.

- Merci, répondit-il. Merci ... P'pa.

Il inspira longuement, espérant qu'ils y arriveraient, vraiment. Il voulait vraiment comprendre ce qui avait pu se passer, le connaître en lui parlant de vive voix et non, par la voix des autres. Il cligna des yeux avant de sourire.

- ... Il paraît que t'as pas d'idée de cadeau pour mon anniversaire, lança-t-il finalement à Ray avant de rire.
[11/12/2016 16:59:04] Meilyas or Zonbi Crazy: Ray le relacha doucement en regardant Yuuto.

- Aucune.. Mais . Je pense que tu me demander tout ce que tu veux.
[11/12/2016 17:06:21] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto le regarda en clignant des yeux avant de réfléchir un peu. Il lui sourit simplement.

- Une balade avec Ookami, ça fait longtemps, non ? proposa-t-il d'une petite voix. Genre ... comme avant.
[11/12/2016 17:16:08] Meilyas or Zonbi Crazy: - On peut la faire tout de suite ... Cette balade, assura Ray dans un sourire
[11/12/2016 17:21:56] ɴ e o ĸ o — м e d υ ѕ α: Yuuto eut un grand sourire avant de hocher vivement la tête en reculant.

- Ça me dit bien ! répondit-il, avec sa joie habituelle reprenant le dessus sur la posture morne qu'il avait eu depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Texte brute (WIP)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Texte brute (WIP)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mail texte brut
» texte word en JPG
» La jeune fille et ses colombes (texte de Masirène, toile de Shérazade)
» Télévision numérique: Télétexte uniquement sur les 2 TSR
» activer la saisie prédictive lors de l' écriture d'un texte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Capharnaüm :: Les RP :: Real Life (Achevé) :: Trame narrative-
Sauter vers: