Lieu qui renferme beaucoup d’objets entassés confusément.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Texte script (WIP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neoko
Admin


Messages : 452
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 19

MessageSujet: Texte script (WIP)   Dim 27 Nov - 12:54

Scène 1 : Le hangar
Personnages : Jack, Scythe, Neoko, Keyne, Zonbi, Misery, Jenny, PNJ …


Jack, agacé, et Scythe sont sur l'estrade. Les élèves entrent dans le hangar, incertains et font face à l'estrade : ils parlent ou chuchotent, créant un brouhaha. Scythe réclame le silence.

Scythe : (hurle) SILENCE BON SANG !

Le silence est obtenu.

Scythe : Je vous souhaite la bienvenue à l'école Pandora. Bien sûr, vous avez dû remarquer que ce n'est pas l'école, à moins d'avoir un grain dans votre cervelle, pour ceux qui en ont encore une. (courte pause) Vous demeurerez ici pour les prochaines années à venir afin d'apprendre à vous contrôler pour intégrer enfin le monde des humains dans les meilleures conditions qu'il soit. Vous serez répartis, à l'issue d'une démonstration, dans différentes familles en fonction de vos pouvoirs : Opale pour ceux réussissant à altérer une matière vivante ou non, Diamant pour ceux maîtrisant une faculté majeure liée au psychisme et Alexandrite pour ceux liés à tout élément naturel.(pause) Lorsque je vous appelerai, vous vous avancerez, vous ferez une démonstration de vos capacités et nous vous attribuerons votre famille, mon assistant et moi-même, suivant ces pouvoirs. Essayez de ne pas vous tuer les uns les autres.

Scythe se rassoit et sort une liste d'un pan de sa robe.

Jack : (murmure, ironiquement) Merci pour cette présentation de moi-même aussi magnifique.

Scythe l'ignore et commence l'appel.

Scythe : Elena Bourbier !

L'élève s'avance, fait sa démonstration et est envoyée chez les Opales.

Scythe : Evans Dickerson !

L'élève s'avance, fait sa démonstration et est envoyé chez les Diamants.

Scythe : Jenny Michels !

Jenny s'avance avec assurance sur l'estrade et s'incline pour se présenter.

Jenny : Jenny Michels, vampire et je contrôle la matière en général.

Jenny pose sa main sur le sol et absorbe le bois de l'estrade : son bras en prend la même texture.

Jack : (se tourne vers Scythe) Pas mal, physique, non ?
Scythe : (acquiesce) Bienvenue chez les Diamants. Va t'installer là-bas en attendant la fin des démonstration, dans le calme.

Jenny s'éloigne dans un coin de la pièce pour rejoindre Evans.

Scythe : Alexander Olern !

L'élève s'avance, fait sa démonstration et est envoyé chez les Opales.
Scythe : Keyne Shinkiseki !

Keyne cherche à avancer mais Neoko le retient, quelque peu inquiète. Il sourit et s'avance sur l'estrade, bien que stressé. Il s'incline et se redresse, raide comme un piquet.

Keyne : (passe d'un pied sur l'autre) Keyne Shinkiseki ! Je suis un naga et je contrôle les plantes.

Keyne fait pousser une petit arbre au milieu de l'estrade un peu maladroitement.

Jack : J'opte pour les élémentaires.
Scythe : Bienvenue chez les Alexandrites. Va attendre là-bas, comme les autres. (pose ses yeux sur la liste) Neoko Shinkiseki !

Neoko sursaute légèrement et s'avance avec du mal sur l'estrade, stressée. Elle fixe ses pieds en balbutiant sa présentation.

Neoko : N-Neoko Shinkiseki … Gorgone … J-Je contrôle les ombres …

Une bonne minute s'écoule sans qu'elle ne fasse rien. Son attitude est étrange. Les chuchotements reprennent. Scythe perd un peu patience et se racle la gorge. Toujours rien. Elle l'interpelle brusquement.

Scythe : Eh bien, fais quelque chose !

Neoko relève la tête, sursautant. Les éléments pouvant bouger dans la pièce se mouvent brusquement et l'ombre de Neoko quitte le sol. Son regard indique que ce n'était pas prévu. Scythe se redresse aussitôt et Jack réagit au quart de tour. Il rejoint Neoko, retire son gant et pose sa main sur le front de la jeune fille.

Jack : Dors.

Les éléments retombent brusquement et Neoko s'évanouit. La panique redescend. Jack tourne son regard agacé vers Scythe.

Jack : Instable …
Scythe : (perturbée, fixe Neoko endormie) Tourmaline.

De nouveaux chuchotements s'élèvent face à cette révélation. Jack porte Neoko jusqu'à un banc et revient à sa place, sur les nerfs. Scythe se racle la gorge, décidant de faire comme si rien ne s'était produit et continue de lire la liste.

Scythe : Déborah Tourdy !

L'élève s'avance, fait sa démonstration et est envoyée chez les Diamants.

Scythe : Zonbi Von Toten !

Jack tique un peu en la voyant mais n'ajoute rien. Zonbi s'avance et se racle la gorge.

Zonbi : Draugr, je contrôle … Bah le sang …

Zonbi avise un rat qui passe par là et essaye de le contrôler. La démonstration tourne mal et l'animal explose tout bonnement, aspergeant les personnes les plus proches. Zonbi rit nerveusement en se grattant l'arrière du crâne.

Jack : (hausse un sourcil) Drôle de notion du « contrôle ».
Zonbi : D-Disons que ça marche … Une fois sur deux … Ou plutôt une fois sur dix …
Jack : (soupire) Et une autre instable …
Scythe : (garde sa contenance et désigne l'endroit où repose Neoko) Tourmaline.

Zonbi s'éloigne nerveusement tandis que Scythe se penche légèrement vers Jack pour parler à voix basse.

Scythe : Nous ne sommes pas épargnés cette année non plus …
Jack : Il y en a déjà deux et c'est déjà trop.
Scythe : J'avais un peu d'espoir … (acquiesce et reprend sa liste, de voix vive) Misery Wellsburth !

Misery s'avance nullement gênée et très réactive, avec un grand sourire.

Misery : Poltergeist ! Electricité !

Misery se concentre un instant puis les plombs sautent soudainement. Le courant revient aussitôt à la normale. Jack s'est légèrement redressé mais se calme en voyant que c'était contrôlé. Il râle pour le mauvais goût de la farce.

Jack : Elementaire, bien sûr …
Scythe : (semble se détendre) Bienvenue chez les Alexandrite. Va t'installer là-bas et attends.

Misery, toujours en souriant, rejoint son groupe. Les démonstrations se terminent, Scythe vérifie la liste. Puis elle se tourne vers Jack.

Scythe : Bien, nous allons les ramener à Pandora. (se tourne vers les élèves) Bien, à présent que vous êtes répartis par famille, veuillez nous suivre dans le calme et la discipline.

Scythe prend la tête de file du cortège, Jack ferme la marche avec les deux instables. Neoko est toujours évanouie, Jack doit la porter en sac à patates. Le cortège progresse vers un miroir ovale. Scythe fait d'abord passer les Opales, puis les Diamants et enfin les Alexandrites avant de passer à son tour. Jack reste avec les deux instables, il leur met les bijoux de restriction. Neoko émerge du sommeil au contact de l'objet. Puis il les fait passer sans plus d'explications et termine la marche.


Scène 2 : Le réfectoire
Personnages : Tous les professeurs, März, Scythe, Jack, Neoko, Keyne, Zonbi, Misery, Jenny, Ray, Arika, Deamon, Devil, Tobin, Lya, Ryusuke, Melody, Pheist, Somnambule, Akumu, Ryuku, Niwan


Les nouveaux arrivants sont passés de l'autre côté du miroir. Les Opales sont tout de suite entourés par ceux de leur famille. Les Diamants arrivent sous les applaudissements de leur faction. Les Alexandrites sont acclamés. Jack pousse Neoko et Zonbi en direction de Ray sans plus de cérémonie.

Jack : Démerde-toi, c'est plus mon problème. (s'en va)

Ray les salue avant de se mettre en marche en faisant signe aux deux filles de le suivre.

Scène 3 : Le couloir vers la Tourmaline
Personnages : Ray, Neoko, Zonbi.


Ray : (se racle la gorge) Alors … Vous avez fait bon voyage ?

Neoko lève les yeux vers Ray, commence à ouvrir la bouche pour répondre mais se ravise et baisse à nouveau la tête vers ses pieds, haussant les épaules pour toute réponse. Zonbi réalise après un court instant qu'une question a été posée et se décide à répondre.

Zonbi : Ah ! Euh … Ouais …
Voix : (susurre) Les premières bouchées de viandes …
Ray : Nous sommes dans l'aile nord-est de l'école : ce n'est pas le grand luxe mais au moins, vous aurez des lits pour dormir, c'est déjà ça. Bon, par contre, le seul hic, ce sont les douches qui sont communes donc il faudra penser à être min--
Zonbi : WAS ? Communes ?
Voix : (murmure) Asile de fou …
Ray : (esquisse un petit sourire) Enfin, vous verrez avec … (ouvre la porte)


Scène 4 : Dortoir des Tourmalines
Personnages : Ray, Akira, Haibara, Neoko, Zonbi.


Haibara : --comme un chien ? Tu te fiches de moi, tu es pire que moi, toujours à le provoquer dès la moin-- (tourne la tête en direction de la porte) Ah bah enfin !

Haibara se tient debout quasiment au milieu de la pièce, les bras croisés. Elle se décale un peu pour éviter de se prendre la porte. Akira est en face, assis sur le dossier d'un des canapés. Les deux tournent la tête vers la porte, affichant aussitôt un sourire.

Haibara & Akira : (exclamation) Maman !
Ray : (se stoppe et pointe Akira) Descends de là, ce n'est pas fait pour s'asseoir. (Pointe Haibara) Ne crie pas dans la salle commune.
Akira : (descend du dossier en ricanant légèrement) Et voilà, t'es fiché auprès des nouvelles en tant qu--
Haibara : (petite exclamation de joie) Elles sont trop mignonnes ! (accourt jusqu'au trio)
Neoko : (recule légèrement)
Zonbi : (sourire crispé)
Ray : (passe sa main dans ses cheveux) Bon … Bienvenue chez vous !
Akira : (s'est accoudé sur le canapé, lève le bras) Aka « bienvenue chez les ratés » !
Haibara : Akira, ne leur donne pas une mauvaise impression de notre faction, espèce d'idiot ! (se tourne vers les deux nouvelles) Ne faites pas attention à lui, c'est un parfait idiot.

Neoko se tasse un peu sur elle-même à cause de l'agitation. Zonbi remarque l'attitude de sa camarade et décide de couper court à la conversation entre les aînés.

Zonbi : Bah … Ce serait sympa de nous montrer … le « coin des filles » … ?
Haibara : Ah ! Suivez-moi, je vais vous faire la visite. Vous avez de la chance, on est vraiment pas nombreux donc on a un peu de place.
Voix : (murmure) Traîtres … Amis ? Ennemis !

Zonbi sourit et un peu plus enthousiaste en suivant Haibara pour la visite guidée. Neoko regarde autour d'elle nerveusement et leur emboîte le pas toujours en silence.

Haibara : Bien sûr, évitez de vous incruster dans le dortoir des garçons et vice-versa pour eux. 'Fin j'ai jamais eu de problème avec ça, mais on ne sait jamais !
Voix : (murmure) Mensonges …
Zonbi : Ce sont vraiment des douches mixtes ici ? Neoko, traîne pas, tu vas te perdre !
Haibara : Oui, désolée, haha … L'année dernière, on avait trouvé un système pas mal, si je me souviens bien, c'était les heures paires pour moi et les heures impaires pour les garçons. Un peu dur à prendre en main mais on s'y fait !

Neoko continue de regarder autour d'elle tout en avançant et finit par ne plus regarder où elle va : elle rentre dans Zonbi, la ramenant un peu à la réalité.

Neoko : (murmure) Excusez-moi … (lève la tête vers elles) C'est normal ces voix ?
Haibara : (perplexe) Des voix ? … Tu dois vraiment être fatiguée ma grande ! (petit sourire)
Neoko : (baisse la tête)
Haibara : Au moins, j'ai pu entendre le son de ta voix. Tu ne parles vraiment pas, hein ? Ah, oui, pour les dortoirs, il y a un couvre-feu normalement et on a pas le droit de quitter la salle commune après celui-là. Par contre, vous êtes libres de circuler dans la salle commune après le couvre-feu , ça va, on va pas vous empêcher de respirer. Évitez juste de faire trop de bruits pour ne pas réveiller les autres.
Voix : (murmure) Condamné …
Zonbi : Réveiller les autres ? Mais on est que trois filles et deux garçons … D'ailleurs c'est quoi ton prénom ?
Haibara : (léger rire) Haibara Yangqi, désolée pour les présentations un peu tardives ! Je vais m'en charger, du coup. Le grand blond qui est venu vous chercher, c'est Ray, alias Maman. Le blanc qui n'a pas sa langue dans sa poche, c'est Akira. Et on a un dernier habitant ici, Fubuki, mais il est relativement … invisible pour être honnête. Il a des cheveux noirs, si jamais un jour vous le croisez ! Et vous, donc, toi c'est … ?
Zonbi : Zonbi !
Haibara : D'accord, et donc toi, c'est Neoko, c'est ça ?
Neoko : (murmure) Oui …
Haibara : D'accord … Tu es sûre que tu vas bien ? Tu as l'air un peu pâle. Rassure-moi, tu n'es pas claustro' au moins ? Non, parce que sinon, il y a une cour, si tu te sens pas b--
Neoko : N-Non, ça va … Mais est-ce que je peux juste … aller prendre l'air ?
Haibara : Tant que tu ne traînes pas trop … Ta copine te dira ce que tu as manqué, file ! (sourire)

Neoko rebrousse chemin jusqu'à la salle commune dans la hâte et sort directement dehors.


Scène 5 : La cour
Personnages : Neoko, Ray.


Neoko sort dans la cour pour essayer de se détendre. Elle trouve le lieu calme et relaxant malgré sa nature relativement morte. Elle se recroqueville sur elle-même par-terre en posant ses mains sur ses oreilles pour essayer d'étouffer les voix.

Voix : (va en crescendo et se chevauche) Meurtrier … Tuer … Trahir ! Mensonges … Tu étais mon ami ! Pourquoi ? Pourquoi ? Je suis innocent ! Je n'ai rien fait … Je veux rentrer chez moi !
Neoko : (presse un peu plus ses mains sur ses oreilles) Taisez-vous … (serre les dents)

Les voix continuent de plus en plus fort et s'arrêtent soudainement lorsque Ray pose sa main sur l'épaule de Neoko. Elle sursaute brusquement au contact et fait volte-face, terrifiée pour lui faire face.

Ray : Eh, ça va ?

Neoko tente de se calmer en hochant vivement la tête, bien que grandement paniquée.

Ray : Oulalah … (sourit pour paraître rassurant) Respire profondément, calmement … Inspire, expire, inspire, expire … (fait les gestes pour montrer l'exemple)
Neoko : (suit l'exemple et finit par se calmer) M-Merci … (regarde ailleurs pour cacher son regard)
Ray : De rien, c'est un plaisir d'aider les nouvelles recrues. Ce n'est pas toujours la joie ici. Comme tu as pu le voir, on est pas nombreux donc il faut se serrer les coudes. Tu es … Neoko, non ? Je comprends maintenant pourquoi tu parles toujours la tête basse. (pointe le bracelet de Neoko) Tu ne supportes pas les lunettes ? Je ne pense pas que tu puisses voir grand-chose et cela risque d'être dur de suivre en classe, surtout pour les aptitudes sportives. Je doute que M. Wellsburth te laisse avec cette frange.

Neoko suit en silence la tirade. Elle remarque le collier de Ray avec l'anneau dessus et piquée par la curiosité, se hasarde à lui demander sa race.

Neoko : (petite voix) Qu'est-ce … Qu'est-ce que tu es, toi ?
Ray : (sourit et lui montre l'anneau) Un Shinigami, ou faucheuse pour les occidentaux.

Neoko est un peu surprise par cette nouvelle, trouvant que le caractère du blond est totalement opposé à l'image commune des shinigamis.

Ray : Ah ! Je ne sais pas si Haibara vous l'a dit mais demain, vous aurez vos uniformes et une Tourmaline. Il faudra que vous choisissiez un endroit où la mettre sur votre corps, elle agit comme une puce. (lui montre son poignet avec la pierre incrustée) Tu pourras le dire à ta camarade ?
Neoko : Je lui dirais si elle ne dort pas encore …

Neoko se met à observer ses propres poignets en imaginant la sensation d'avoir une pierre incrustée dedans. Ray a un léger mouvement de gêne dès lors et tente de vouloir lui expliquer que cela pourrait être dérangeant mais il s'arrête en constatant l'heure.

Ray : (acquiesce et se relève) Par contre, il va falloir rentrer : le couvre-feu va sonner. Je vais te raccompagner.

Ils repartent vers leurs dortoirs respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecapharnaum.forumactif.com
 
Texte script (WIP)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le script du film
» texte word en JPG
» Script Rocky BALBOA (Rocky 6)
» La jeune fille et ses colombes (texte de Masirène, toile de Shérazade)
» Télévision numérique: Télétexte uniquement sur les 2 TSR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Capharnaüm :: Les RP :: Pandora (Achevé) :: Premier Tome-
Sauter vers: